AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une curieuse rencontre [Zack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: Une curieuse rencontre [Zack]   Mer 25 Nov - 5:58

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Tu veux une fleur ? Un gil la fleur !


Le soleil était haut dans le ciel, et brillant déjà depuis de longues heures. En plus du chant des oiseaux, on pouvait entendre les voix des gens qui allaient au marché. Depuis tôt le matin, la jeune femme s'était occupée des fleurs dans le jardin, cueillant celle qui étaient prêtes pour les entreposer dans son petit panier d'osier, et ensuite les vendre sur la place. Elle avait préparé une tasse de thé et une salade de fruit pour la vieille dame qui lui servait de famille depuis maintenant plusieurs années. Son grand âge faisait qu'elle dormait très longtemps et passées ses journées alités. Rare était, désormais, les fois où elle s'occupait du jardin et du potager. Une fois le panier plein, Aerith le prit sous son bras et sortit de la maison avec un dernier regard en direction de la chambre de sa bienfaitrice. Elle s'inquiétait beaucoup sur son état de santé. Elle ne voulait pas perdre sa seule famille, et surtout qu'elle était la seule personne à pouvoir comprendre son chagrin. Marchant le long du chemin qui menait à la ville, la jeune femme salua les fermiers qui s'occupaient encore des champs ou du bétails, laissant leur femme vendre leurs produits agricoles. Elle ne manquerait pas de leur dire sur le retour à quel point leur compagne était bien mise.

Une fois arrivé en ville, elle remarqua qu'un navire de la marine était affrété au port, cela signifiait que le marché serait bien plus animé, mais aussi qu'il y aurait beaucoup plus de vente, car ils en profitaient toujours pour faire le plein de provision. Malgré son passé d'esclave et le fait que la marine avait essayé de les retrouver pour les ramener aux Dragons Célestes. Non, Aerith ne les détestait pas, jamais elle ne leur en avait voulu. Petite sur le navire, elle avait certes, était bouleversée par leur agissement, mais aujourd'hui, elle ne leur en tenait pas rigueur. Pour elle, ce n'était pas eux les responsables, ils ne faisaient que leur travail en obéissant aux ordres, après tout ils avaient des femmes et des enfants à nourrir. Le problème venait d'au dessus d'eux, elle le savait. Le gouvernement mondial était responsable du chaos actuel, il laissait des privilèges injustifiés à des êtres qui en abusait allégrement, et ferme les yeux sur leurs crimes alors que d'autres sont condamné pour les mêmes crimes.

Posée à côté de la fontaine, elle commença à vendre ses fleurs, beaucoup de femmes en achetaient pour égailler leur maison, et des amoureux pour séduire un cœur. Dans la ville il n'y avait pas de fleurs, ni même de végétation, que des bâtiments, c'était plutôt triste. Mais elle essayait de changer tout cela avec ses plantes de toutes les couleurs.

« Vous voulez des fleurs ? La vie sera plus gaie avec une touche de couleurs rappelant la terre.
- Ça fera au moins une fleur pour ma mort.
- Ah non ! Interdiction d'être aussi sinistre en parlant de mes fleurs ! Et puis rien ne dit que vous allez mourir ! Vous semblez trop costaud pour cela.
- Les temps sont durs avec la piraterie et avec Mare qui retourne nos propres hommes contre nous ! - Y'a de quoi vous briser le moral.
- Et bien vous savez quoi ? Je vous offre ma plus belle fleurs pour le réparer et celui de votre également également !
- Et je vous en prend d'autre pour lui tenir compagnie, je m'en voudrais si elle devait se retrouver dans la solitude, elle me rappellera en plus votre sourire. »


Après lui avoir offert son plus beau dahlia, elle lui fit un bouquet de plusieurs variétés de fleurs qui se mariaient bien ensemble. Le marin de trois mettre lui rendit son sourire et semblait plus vivant que lorsqu'elle s'était approchée de lui en voyant sa détresse. Oui, malgré tout, elle les appréciait. Combien de vie avaient-ils sauvé ? l'île sur laquelle elle vivait, avait subit des attaques de pirate, et la marine avait toujours été là pour la défendre, tuant certes mais hommes, mais pour en sauver plusieurs.

Une fois son panier vide, elle fit demi-tour et à mi-chemin, elle prit un croisement sur la route pour se rendre à l'église abandonné. Ce vieux lieu de culte paisible était pour elle un havre de paix. Personne n'y allait jamais, surement parce qu'il menaçait de s'écrouler à chaque instant. Elle était en bordure d'une falaise, donnant une vue sur la mer qui percutait la paroi rocheuse. On pouvait y voir un peu plus loin deux navire,elle ne chercha pas à savoir à qui ils appartenaient, préférant s'installer sur le planché où la mousse avait commencé à pousser, devant l'hôtel. Même les fleurs sauvages y prenaient place.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Jeu 26 Nov - 20:24

Nishimura Zack
avatar

Messages : 58

Navigation
Doriki:
423/6000  (423/6000)
Fruit du Démon: -




Feat Aerith

Une curieuse rencontre



Angeal... Il me manque... terriblement. Il me manque plus que mon propre père ! Après tout, je n'étais qu'un gamin quand je l'ai rencontré... Je l'ai défié... J'étais peut-être trop sûr de moi... Ahahahahahah ! Je le suis toujours mais à l'époque j'étais un môme un peu perdu... et il m'a sauvé. J'me souviens encore du jour où il m'a proposé de le rejoindre... Apparemment, j'ai dû l'amuser... et il m'a dit qu'il m’entraînerait à manier le sabre ! Il a tenu sa promesse et je me suis beaucoup amélioré grâce à lui ! Bon j'imagine que je n'aurais pas son niveau en quelques semaines mais je me montrerais patient... enfin, j'essaierais. Lors d'un entraînement, il avait simulé une attaque avec de faux mannequins qui surgissaient au dernier moment... Il disait que c'était pour faire travailler mes sens... Je crois surtout qu'il avait envie de me mettre une dérouillée ouais ! Mais j'adorais ces entraînements... J'ai connu de nombreux échecs... dont un qui m'a marqué parce qu'il a annulé l'entraînement sans aucune raison ! Ah si... je m'en souviens... J'avais senti la pointe de sa lame dans mon dos et il m'avait dit que si cela avait été un ennemi... Je serai mort depuis longtemps... Puis il m'a dit cette phrase...

- Réalise tes rêves
- Huh ? Fut la seule chose que j'ai pu lui dire à ce moment...
- Si tu veux devenir un héro, tu dois avoir des rêves... et de l'honneur

Ce jour-là, je n'ai pas compris ce qu'il a voulu dire quand il m'a dit de rentrer chez moi... Aujourd'hui encore, je n'ai toujours pas bien compris le sens de cette phrase... mais je sais une chose... Je veux le venger... et lui faire honneur ! Après tout, c'est grâce à lui et son enseignement, si je suis toujours en vie aujourd'hui... Quand je me suis réveillé après sa mort... dans cet endroit bizarre... Je ne savais plus trop quoi penser... Surtout face à cet homme aux cheveux noirs... Il m'a effrayé aux premiers abords... Mais il m'a dit qu'il connaissait Angeal... et qu'il avait affecté d'apprendre sa mort... Je n'ai rien répondu... je crois... J'étais tout autant affecté parce que maintenant qu'il était mort, je n'avais plus aucune famille. Je m'estime pourtant heureux de l'avoir rencontré parce que, sans lui, je me serais retrouvé esclave des Dragons Célestes... Comme mes deux frères et ma frangine... J'aimerais retrouvé mes parents pour leur faire payer ce crime... Ce geste... impardonnable ! Vendre leurs enfants pour un morceau de terre plus grand... J'ai envie de vomir tant ce souvenir me répugne...

Voyant mon malaise, Dragon me dit que je peux rester ici autant de temps que je le souhaite... Angeal lui avait parlé de moi on dirait... Il lui avait dit qu'il avait la garde temporaire d'un môme un peu trop excité et parfois trop irréfléchi... Argh... C'est méchant ça ! Mais il ajoute qu'il savait qu'Angeal tenait beaucoup à moi... comme un fils... Là, je suis sur le cul ! Je... je ne sais pas quoi dire... Je ne pensais pas qu'Angeal me voyait comme ça... Il me disait toujours que je fonçais tête baissée dans les ennuis et que je ne savais pas me contrôler quand on me cherchait des noises ! Tsch... Bon ce n'est pas entièrement faux mais de là, à apprendre ce qu'Angeal ressentait vraiment vis-à-vis de moi et ce, de la bouche d'un parfait inconnu... ça me fait bizarre... mais ça me réchauffe le cœur ! Après lui avoir demandé où nous étions, il m'annonce que nous sommes dans l'une des bases des révolutionnaires... que Angeal en était un aussi mais qu'il avait quelque peu mis sa « mission » de côté pour veiller sur le gamin que j'étais... Huh ?! Il a fait ça... pour moi ?! J'y crois pas... Angeal... Sans réfléchir vraiment, j'annonce à Dragon-san que je veux être un révolutionnaire, comme Angeal l'était et que je le vengerais ! Je transpercerais ceux qui l'ont tué avec l'épée qu'il m'a confié ! J'en fais le serment ! L'homme en face de moi a un sourire en coin avant de me dire de me reposer... et il part sans répondre à ce que j'ai dit... Euuh... Très bien, je vais attendre alors ! Puis je me rendors un peu histoire de me remettre complètement de mes émotions tout en me demandant si Angeal veille encore sur moi de là où il est...

Aujourd'hui, nous sommes en mission ! Je suis excité comme une puce... Comme le lieutenant de la section où je me trouve ! Nous avons le même âge mais il ne tient pas en place non plus... et ce qui est drôle, c'est qu'il pense toujours à son estomac... Il n'y a pas à dire, c'est vraiment animé dans cette section ! Par contre, le capitaine, lui est son exact opposé ! En fait, je ne le vois jamais sourire... sauf quand il nous donne des coups d'éventails sur le crâne ! J'vous jure... Ça fait un mal de chien ! Nous sommes sur le marché... sur une île de Grand Line... Pourquoi nous sommes là ? Chercher des informations... Acquérir des renseignements sur certaines personnes... La routine quoi... Une bagarre nous surprend et nous sommes séparés... Merde ! Kuso ! Tsch ! Je sais que je dois revenir au point de rendez-vous mais... Je m paume un peu dans la précipitation et je me retrouve face à une vieille église... Argh... ce n'est pas ce que j'aime mais bon... Ah je sais ! Je vais grimper sur le toit et de là, je pourrais certainement repérer le lieu de ralliement ! Fier de mon idée, je me hisse sur le toit en 5 minutes... J'ai l'impression de marcher sur des œufs... Je me stabilise doucement et ça y est ! J'ai repéré le lieu ! Je saute sur place... avant d'entendre un « crac » et de...

- Ahaha... Non... Ne me fais pas ça... maintenant... Tiens le coup putain de toit !!

Je me mets à courir pour rejoindre l'autre côté mais un morceau de toit s'effondre et c'est en criant que je débarque à l'intérieur de l'église ! Comme entrée, je ne pouvais pas faire mieux ! Je ne sais pas combien de temps, je reste évanoui suite à la chute... je ne me rends pas compte non plus que je parle dans mon sommeil. Je parle d'Angeal... Je veux le revoir... Avant de finalement...

- Hmm... Léger gémissement de douleur avant d'ouvrir doucement les yeux... et de voir qu'une fille se tient au dessus de moi ! Le Paradis ? Es-tu un Ange ?

Bah quoi ? Si c'est le cas, je veux bien rester au Paradis un moment !


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Ven 25 Déc - 13:49

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Tu veux une fleur ? Un gil la fleur !


À quoi ressemble le monde extérieur ? Voilà une question que ce posait souvent Aerith, mais elle n'avait pas la force d'aller l'explorer, ce vaste océan qui la séparait du reste du monde était un gouffre trop effrayant à franchir. Et puis d'une certaine façon, elle avait peur de découvrir que de l'autre côté, cela ne serait pas mieux qu'à Marijoa. Oui elle avait peur de retrouver des êtres aussi horrible que les Dragon Célestes. Elle ne supporterait pas cette vérité. Et puis souvent on lui avait dit que des îles étaient peuplés de pirates, ou encore ravagé de manière atroce. Ici la vie était plutôt tranquille, puisqu'elle était très souvent protéger par la marine. Une base marine devrait d'ailleurs voir le jour sur l'île d'ici quelque temps, ou année, elle ne savait pas vraiment.

Bien sûr cela l'inquiétait un peu, si la marine venait se sédentariser ici, alors il y aurait un risque pour qu'un jour, on découvre son secret, cette marque dans son dos qu'elle tentait de cacher du mieux qu'elle pouvait. Et même si ce jour pourrait arrivé par pur hasard, mais avec l'arriver de la marine sur l'île de manière permanente le risque était beaucoup plus grand. Pour le moment cela ne l'inquiétait pas trop, car d'un côté les habitants de l'île serait beaucoup plus en sécurité, et ça ça la rassurait. Car avant de penser à son bien être, Aerith pensait toujours à celui des autres. Notamment à sa mère adoptive, qui en ce moment allait terriblement mal, à croire que sa vie allait bientôt se terminer.

Heureusement, avec le marché, la jeune femme avait pu se changer les idées un moment, et faire de nouvelle rencontre. Le fait d'avoir réchauffer le cœur d'un marine la mettait de bonne humeur. Oui, elle n'avait vraiment aucune rancœur contre eux, et ne souhaitait pas en avoir, d'ailleurs bien que cela lui soit difficile, elle essayait de s'efforcer à ne pas avoir de haine pour les tyrans de ce monde, car la haine attire la haine. Un cercle vicieux qu'elle souhaitait voir disparaître, sachant bien sûr que cela n'était qu'un rêve. Jamais les hommes seraient capable de vivre dans un monde harmonieux sans guerre ni peine.

Soudain un bruit la tire de ses songes, arrêtant par la même occasion de s'occuper des plantes sauvages qui poussaient n'importe où dans l'église, l'envahissant totalement. Elle regarda le ciel, il y avait quelqu'un sur le toit, on pouvait entendre les tuiles bouger, deux d'entre-elles tombèrent d'ailleurs. Inquiète, Aerith se redressa, qui cela pouvait-il bien être ? Puis une partie du toit s'effondre, de la poussière s'empare de l'espace bouchant la vue, et elle se mit d'instinct les mains devant la bouche pour étouffer un cri de surprise, mais surtout d'inquiétude : dans les décombres, elle avait distinguer une silhouette.

« Hello ! Hello ! »

Une fois que plus rien ne tombait, et que la poussière s'était dissipée, elle s'était approché, observant le jeune homme tomber du ciel. En l'interpelant elle essayait de le réveiller en douceur. Visiblement il n'était pas trop mal en point. Elle vérifia tout de même s'il n'avait pas de blessure, mais en se penchant et le bougeant légèrement, aucune trace de sang ou de blessure apparente, et comme il parlait dans son sommeil, il n'était pas mort. Elle était rassurée, et resta alors au dessus de lui à essayer de lui parler pour qu'il ouvre les yeux.

« Hi hi, non. J'ai simplement dit « Hello », tu es tomber de là haut ! » Après lui avoir fait un grand sourire, Aerith lui désigna le toit. « Tu vas bien ? Tu parlais durant ton sommeil. »

Il n'aurait peut-être pas envie d'en parler, mais elle voulait s'assurer que tout allait bien pour lui, bien qu'il soit un parfait inconnu. Elle continuait de l'observer en souriant, il n'avait pas l'air méchant, et ne montra alors aucune méfiance à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Dim 27 Déc - 12:57

Nishimura Zack
avatar

Messages : 58

Navigation
Doriki:
423/6000  (423/6000)
Fruit du Démon: -




Feat Aerith

Une curieuse rencontre



Je me promène dans les couloirs de la base. Je me sens un peu paumé sans Angeal... Quand je repense à ce qu'il a fait pour sauver et que je n'ai rien fait pour le sauver... J'm'en veux... Atrocement ! Enfin, ce n'est pas que je ne voulais pas l'aider... C'est lui qui m'a dit que c'était trop tard et qu'il valait mieux que je m'en aille avant que quelqu'un d'autre ne débarque... J'ai pas réellement obéi... J'suis resté avec lui jusqu'au bout et il m'a légué son arme et ses rêves ! Son rêve était de faire honneur à sa famille... J'suis sûr qu'il a réussi ! Après tout, moi aussi si je dois mourir un jour, je veux mourir en protégeant une personne qui m'est chère ! Je ne veux pas mourir dans un coin sombre sans avoir quelqu'un avec moi... Je ne veux pas que l'épée d'Angeal tombe entre de mauvaises mains. J'me sens un peu perdu parmi tous ces inconnus... Certes, ce sont tous des révolutionnaires mais... Ils connaissaient Angeal, pas moi. J'ai l'impression d'être un parfait étranger dans le décor... Mais j'ai pris ma décision, je veux devenir un Révolutionnaire pour venger mon mentor et faire honneur à ses rêves et à l'entraînement qu'il m'a prodigué

Un mois plus tard, j'intègre officiellement les Révolutionnaires et deux mois plus tard, j'atterris dans la section Information... Le lieutenant de cette section me fait rire ! Il est comme moi ! La seule différence c'est qu'il pense souvent avec son estomac et ça donne souvent des situations rocambolesques ! Surtout quand il se bat avec un autre révolutionnaire qu'il surnomme « Kappa pervers »... J'ai toujours pas compris pourquoi... C'est vraiment bizarre... Puis quand on voit que le capitaine de notre section perd patience – ce qui arrive généralement trop vite – on essaie de les faire arrêter mais c'est impossible ! Du coup, ils se mangent tous les deux un coup d'éventail sur le crâne... Ça nous fait rire... Avant qu'on ne s'en mange un aussi à notre tour ! Tsch, ça fait mal n'empêche ses conneries ! Aujourd'hui, nous sommes en mission reconnaissance ! Il fallait qu'on récolte des informations sur certaines personnes susceptibles de fabriquer des armes pour les revendre au Roide Dressrosa... Super... J'étais excité à l'idée d'aller sur le terrain mais le problème fut ailleurs. Une bagarre et me voilà séparé du reste du groupe ! Génial... Le Capitaine va me hacher menu à ce rythme ! Mais loin de me démonter, j'essaie de trouver un endroit surélevé histoire de trouver le lieu de rendez-vous ! Oh, une église ! Une fois sur le toit, je repère sans difficulté le lieu de rendez-vous mais... j'ai, comme qui dirait, un léger souci. Très léger ! Le toit s'effondre et je débarque avec perte et fracas à l'intérieur !

Pendant mon inconscience, je ne me rends pas compte que je parle tout seul... Mais j'entends une voix dans ma tête...

- Dis-moi ce qu'il s'est passé ?
- M'man ? Je... J'ai voulu retrouver... quelqu'un... Mais je... ne sais pas... comment...

Puis une voix différente me parvient cette fois-ci... J'entends des...

- Hellooooooooooooooooow !
- M'man ?

Fut tout ce que je trouvais à répondre. J'étais persuadé avoir à faire à quelqu'un que je connaissais... Mais la réalité était différente... Quand je me suis réveillé, je croyais avoir à faire à un ange... Étais-je au Paradis ?! Je ne veux plus en partir si tel est le cas ! Mais non... Je crois que j'étais dans une église... ou quelque chose qui y ressemblait fortement. Elle me répond que je suis tombée du « ciel » et quand elle me montre le toit, je fronce les sourcils... J'suis encore vivant après cette chute ?! Wow ! J'suis sur que c'est un ange gardien !

- Si je suis tombé de là-haut... alors c'est toi qui m'a sauvé ?!

Je me frotte doucement l'arrière de la tête avant de me redresser doucement et de finalement me relever avec un sourire

- Je vais bien ! Enfin, je crois... Et je perds légèrement mon sourire quand elle me dit qu'elle m'a entendu parlé pendant que je « dormais » Ah... J'ai dit quel genre de choses à tout hasard ? Après un petit moment, je reprends la parole En tout cas, je t'en dois une ! Merci beaucoup... erhm... Comment tu t'appelles ?


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Ven 8 Jan - 17:15

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Tu veux une fleur ? Un gil la fleur !


Au fond d'elle, Aerith aimerait œuvrer pour apaiser le plus de cœur possible dans le monde, vendre des fleurs c'était bien, mais ça mettait de la gaité que dans son petit village, et les marins qui y passaient, rien de plus. C'était certes un début, mais la jeune femme aimerait faire plus pour le monde, certes c'était impossible de changer la façon du monde, elle n'était pas si naïve, mais si seulement elle pouvait réconforter les cœurs qui souffrent … Déjà elle aimerait protéger et sauver l'esprit des anciens esclaves comme elle. Elle avait eut vent du fait que certains d'entre eux, s'étaient suicidés quelque temps, voir année, après leur retour. D'autre avait perdu la raison. Cela l'attristait, car elle, elle avait eut la chance de pouvoir s'en sortir, alors pourquoi pas les autres ? Aerith désirait tellement que l'esclavage ne soit plus qu'un mythe … Si seulement la vente d'être humain pouvait disparaître totalement. Elle voulait œuvrer pour cela.

Mais aider les autres quand on est incapable de quitter une île, voilà qui semble bien compliqué, rien qu'en s'approchant de l'église, elle avait une vue trop net de la mer, et cela l'effrayait. Cette vaste étendue d'eau à perte de vue … Non, cela lui rappelait bien trop de mauvais souvenir pour pouvoir y faire face facilement. Elle baissait toujours les yeux sur le chemin, si jamais elle s'attardait à regarder la vue, son passé lui revenait en mémoire, elle ne supportait que la brise marine, et encore, lors d'un moment de nostalgie, voilà qu'elle pouvait y revoir la traversée sur la mer qu'elle avait effectué durant son enfance avant d'arriver ici.

Malgré où elle était située, Aerith aimait cette église, cet endroit la reposait, et elle s'y sentait en paix. Parfois rentré trop vite à la maison lui faisait peur. Sa bienfaitrice était mourante, la jeune femme n'était pas dupe, mais une fois seule, aurait-elle la force de continuer à vivre ? Les deux s'entraidaient mutuellement depuis des années, chacune pensant par sa simple présence les blessures de l'autre, mais quand l'une ne serait plus là ? Craque. Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir trop longuement, tant mieux dans un sens, car un bruit sourd ce fit entendre, voilà que le ciel lui tombait sur la tête. Là elle découvrit qu'un jeune homme était tombé du toit, il n'avait pas eut peur de monter sur une battisse aussi vieille et délabrer. Après plusieurs tentative d'appel, il finit par ouvrir les yeux.

« Houra ! J'ai eu peur. »

Elle l'observait, vérifiant qu'il n'avait pas de blessure apparente, mais aucune trace de sang, même pas à la tête!

« Pas vraiment, je n'ai fais que t'appeler, ce n'est pas grand chose. Je crois pas que j'aurais eut la force d'amortir ta chute. »

Elle lui fit un grand sourire amusée, oui même en tendant les bras, elle n'aurait rien pu faire, hors mi finir écraser ou par les décombres, ou par le poids du jeune homme, qui même s'il n'était pas gros, était suffisamment musclé pour avoir un poids respectable. Peut-être était-ce sa musculature qui l'avait sauver durant sa chute ?

« Hum … Tu cherchais quelqu'un. »

La jeune fille pencha la tête intrigué, était-il monté sur le toit pour retrouver cette personne ? Si tel était le cas, peut-être qu'elle pourrait l'aider à la retrouver, après tout Aerith connaissait bien le coin, puisqu'elle y vivait depuis des années. De plus elle connaissait bien tous les habitants, elle était plutôt apprécier, bien qu'elle vivait en retrait.

« Ce n'est pas la peine. » Après tout, pour elle, elle n'avait rien fait pour qu'il lui en doive une, elle n'avait que dit « Hello » jusqu'à ce qu'il se réveille. « Aerith, et toi ? »

A bien y réfléchir, ça serait plutôt lui l'ange, puisqu'il venait du ciel. À cette pensée, elle sourit toute seule.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Sam 16 Jan - 21:22

Nishimura Zack
avatar

Messages : 58

Navigation
Doriki:
423/6000  (423/6000)
Fruit du Démon: -




Feat Aerith

Une curieuse rencontre



Depuis que je suis entré dans cette Organisation que sont les Révolutionnaires, je ne sais plus trop où donner de la tête ! Certes, je les ai rejoints pour rendre hommage à mon mentor, Angeal, mais parfois, même si je m'y amuse bien, je me demande si j'ai bien fait de me hâter dans ma décision. Mais si je ne l'avais pas fait, quel choix me restait-il ? Je ne pouvais pas devenir pirate, c'était trop compliqué et je n'en avais pas spécialement envie... Civil ? Je ne pense pas que j'aurai survécu longtemps avec mon caractère ni sans quelqu'un pour me canaliser un tant soit peu alors oui... Il ne me restait que les Révolutionnaires ! Mais je crois que mon choix a été influencé... Après tout, Angeal en était lui aussi et c'est ce qui m'a poussé à rejoindre cette bande d’hurluberlues qu'est la Révolution.

Aujourd'hui pourtant, nous avons une mission sympa avec le chef de section... Récolter quelques informations sur un objet et aussi sur son détenteur. Et bien que le chef ne soit pas la compagnie la plus agréable que je connaisse – après tout, il fait toujours la gueule ou ne parle que par sarcasme – la mission se déroule sans accroche... jusqu'à maintenant ! Là, je me retrouve séparé du reste de l'équipe et heureusement que Koryu nous avait donné un point de rendez-vous si jamais nous venions à être séparé ! Sauf que d'ici, je n'avais absolument aucune idée de là où je pouvais être alors je commence à chercher un point de vue assez haut qui me permettrait de voir où je devais retrouver mon capitaine – Enfin, s'il n'oubliait pas que j'étais là moi aussi ah ah ! - Et voilà que je repère une église... Elle semble pas mal pour trouver l'endroit que je cherche si bien que je ne réfléchis pas plus que ça et je grimpe sur le toit pour chercher mon lieu de rendez-vous ! Bingo ! Je le trouve après quelques secondes et je me mets à bondir de joie sur place. Sauf, qu'à force de gigoter dans tous les sens, j'entends un « crac » et... je déglutis... Non ? Il ne va pas céder hein ?! Je marche doucement avant de me mettre à courir pour échapper à l'éboulement mais je n'y parviens pas et c'est avec perte et fracas que je déboule dans l'église et que j'y reste évanoui une bonne dizaine de minutes avant de reprendre conscience.

Dans mon délire, je parle tout seul... Je ne m'en rends pas compte mais les voix que j'entends dans ma tête... J'ai l'impression qu'il s'agit de ma mère... Pourquoi ma mère ? Aucune idée ! Surtout que j'ai envie de la retrouver pour la tuer ! Après ce qu'ils ont fait, mon père et elle, à mes frangins et ma frangine, ils ne méritent que ce châtiment ! Et encore, moi je m'estime « chanceux », si je n'avais pas été avec Angeal ce jour-là, moi aussi, je serai à présent un esclave des Dragons Célestes... Tsch... Je les hais ! Je leur en veux pour ça ! Mais passons... Je finirais bien par me venger un jour... Je me réveille doucement et la première chose que je vois en ouvrant les yeux, c'est une fille penchée au-dessus de moi... Elle ressemble à un ange ! Suis-je au Paradis ?! Apparemment non... Pourtant, je n'en démords pas... Je suis sûr qu'elle est un ange ! Ou tout du moins, mon ange gardien

- Désolé... J'pensais pas que le toit était à ce point fragile... J'ai simplement bondi deux fois... et tout s'est effondré... Ah ah ah !

Bon ce n'est pas censé être drôle mais pour moi ça l'est ! Enfin... en quelque sorte. Je dis ceci tout en me redressant lentement et malgré le fait qu'elle m'assure n'avoir rien à voir dans mon « sauvetage », je n'arrive pas à la croire

- Eh bien, je suis heureux que ma chute ne t'ait pas infligée de blessures ! J'me serai senti honteux si mon étourderie t'avait touché...

Bah quoi ? Elle est jolie non ? Cela aurait été dommage de la blesser alors qu'elle n'a, à la base, rien à voir avec mes problèmes ! J'm'en serai vraiment voulu... Je la regarde surpris, quand elle m'annonce que j'ai parlé pendant mon inconscience... Ah ? Et est-ce que j'aurai dit quelque chose à tout hasard ? Apparemment oui... Je cherchais quelqu'un... Je fronce légèrement les sourcils... Qui pouvais-je bien chercher ? C'est étrange... A moins que... Huh ?! Est-ce que je cherchais Angeal ?! Je me prends la tête entre les mains... Bordel ! Même en le sachant mort devant mes yeux... Je n'arrive toujours pas à me faire à l'idée qu'il a disparu... Je suis vraiment nul... Pourtant, je me reprends et je...

- J'crois que je cherchais le lieu de rendez-vous que m'a donné mon Capitaine si jamais on venait à être séparé... C'est pour ça que je suis monté sur le toit... pour avoir une vue d'ensemble de l'île...

Je lui souris doucement avant de, finalement, me remettre sur mes jambes et de m'étirer un bon coup ! Non, étrangement, je n'ai aucune blessure apparente ! Étrange même....

- Merci beaucoup Aerith ! Je m'appelle Zack Je secoue légèrement la tête Si si ! J'y tiens ! Hum... voyons voir ! Déclarais-je en commençant à marcher doucement Pourquoi pas un rendez-vous ?!

Bah quoi ? Qu'est-ce que j'ai dit ?! C'est en tout bien tout honneur quand même ! J'attends sa réponse en l'observant un peu puis j'observe les environs avant de reporter mon attention sur le trou que j'ai fait dans le toit... Là c'est certain ! Koryu va me tuer...


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Dim 14 Fév - 22:00

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Tu veux une fleur ? Un gil la fleur !


Que deviendrais-je si grand mère venait à mourir ? Voilà la question que ce posait Aerith. Elle était connu de tout le monde ici, et elle avait de bonne relation avec la marine qui passait sur l'île, elle n'avait donc pas à s'en faire pour sa sécurité. Normalement, rien ne pourrait la rapprocher des Dragon Céleste si ce n'est son marquage au fer rouge dans le dos. Mais il y avait très peu de chance pour qu'un jour quelqu'un la voit, ses robes étaient toujours choisis en fonction de leur coupe dans le dos, et de l'épaisseur du tissu, ainsi on ne voyait jamais rien qui dépassait ou bien au travers. Et si jamais elle venait à avoir la robe trempée la rendant ainsi un peu plus transparente, il lui suffirait de lâcher ses cheveux pour cacher avec leur longueur la marque qui pourrait être alors si collé au tissu qu'on verrait au travers.

Mais rester seule ici, si elle tenait et que son passé était laissé loin derrière, c'était surtout parce qu'elle était là. Ça l'avait aider à avancer. Mais y arriverait-elle une fois seule ? Elle n'aurait plus personne avec qui partager ses angoisses, plus personne pour comprendre ce qu'elle avait vécu. Cette solitude là, la jeune femme la redoutait. Car même si c'était il y a longtemps, parfois ça ressortait sans prévenir, une terreur soudaine. Il lui faudrait trouver un mensonge si cela arrivait, mais mentir n'était pas le domaine dans lequel elle excellait, elle n'aimait vraiment pas ce genre de chose, alors être réduite à devoir le faire … C'était dure. Non elle avait l'impression qu'elle allait dépérir puis faner à son tour.

Et après tant de réflexion, un inconnu dégringole du toit. Comme si l'endroit n'était pas déjà assez sale comme ça, voilà qu'il y avait de la poussière de partout. Une chance tout de même que ça ne soit pas tomber sur sa tête, ni même sur l'autel. Pour quel divinité elle l'ignorait, mais elle aimait y être et contempler les fleurs sauvages qui l'envahissait. En tout cas, il n'avait pas l'air méchant, un peu simplet peut-être pour n'avoir pas remarqué que c'était une ruine fragile sur laquelle il grimpait comme un singe. Ça lui était retombé dessus … Il l'amusait dès son réveille, la journée s'annonçait vraiment bien, tous les nuages de son esprit s'étaient dissipés en un instant grâce à lui.

« Hihi, tu aurais du mieux regarder, tu aurais vu que cette église est une ruine toute fragile et qu'il faut la traiter avec attention. »

Aerith le regardait en souriant avant de se retourner comme pour admirer la splendeur de la bâtisse, même si elle laissait à désirait. Puis elle se retourna les mains derrière le dos pour l'écouter et secoua la tête avant de lui répondre. Sa remarque lui avait fait plaisir,

« Tu n'aurais pas eu à l'être, ça n'aurait pas été de ta faute, on ne choisit pas sur quoi on tombe. »

Puis la jeune femme lui expliqua qu'il avait parler durant son sommeil, ne sachant pas vraiment si c'était une bonne idée ou non, peut-être que ça le gênerait, mais c'était mieux d'être honnête. Mais à voir sa réaction, Aerith se mordit un peu la lèvre en faisant une moue, elle se sentait mal à l'aise de lui avoir rappeler quelque chose qui n'était visiblement pas agréable. Mais elle fut rassurée quand il parla d'un lieu de rendez-vous, elle avait eut peur de ressasser un mauvais souvenir.

« Un endroit ? Est-ce que tu sais quel genre d'endroit c'est ? Je connais plutôt bien l'île, donc je peux t'aider à t'y rendre, ou t'accompagner si tu veux, comme ça aucun risque que tu ne tombe d'un autre toit. »

Elle cachait un léger rire derrière sa main tout en le regardant, puis elle les tendit le long de son corps, jouant avec ses doigts pour sentir l'air passer à travers. Lorsqu'il se redressa, elle l'observa encore plus attentivement, il était plus grand qu'elle, pas de beaucoup non plus. Aerith n'avait pas envie qu'il lui doive quelque chose, elle n'avait pas l'impression d'avoir fait grand chose à part l'appeler jusqu'à ce qu'il se réveille au son de sa voix. Rien de bien extraordinaire.

« Quoi ? Arrête tes bêtises ! »

Avait-elle dit en souriant avant de se tourner observer les fleurs, toute gênée. Un garçon aussi mignon ne lui avait jamais demandé ce genre de chose, et bien qu'elle se sentait très flatté, la marque dans son dos l'inquiétait pour tout ce qui était du domaine relationnel dont elle se privait.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Mar 8 Mar - 17:07

Nishimura Zack
avatar

Messages : 58

Navigation
Doriki:
423/6000  (423/6000)
Fruit du Démon: -




Feat Aerith

Une curieuse rencontre



Boulet. Ouais c'est bien le mot qui me correspond aujourd'hui. Non seulement, je me retrouve séparé du reste de mon groupe mais en plus de ça, je ne sais absolument pas où je suis ! Où est-ce que j'ai été envoyé sérieusement ?! J'commence à en perdre mon latin et si je ne retourne pas assez rapidement auprès des autres... C'est Koryu qui va me tuer ! Quelqu'un peut me rappeler pourquoi j'ai accepté de rejoindre cette organisation hein ?! Ah ouais c'est vrai... C'est parce que lui aussi, il en faisait partie... Angeal. Il me manque... Je repense encore à cette fameuse nuit... Cette fois où j'ai agi de manière stupide – encore – et que j'ai causé sa mort ! Enfin, indirectement... mais c'est de ma faute quand même... Si je ne m'étais pas jeté comme un idiot dans le combat sans en avoir évaluer les risques et les conséquences avant, Angeal serait encore là aujourd'hui... Et je suis certain qu'il ne m'aurait pas laissé intégrer l'Organisation... enfin, pas tout de suite... je suppose ? Je ne sais plus à force...

L'heure n'est pas à la plaisanterie ! Il faut vraiment que je retrouve le groupe sinon, je vais finir... je ne sais pas comment et je ne tiens pas spécialement à le savoir ! Bon déjà si je savais où je devais aller pour trouver ce lieu de rendrez-vous ! Je vois une petite église non loin... Eh mais oui ! On dit toujours qu'en prenant de la hauteur, on voit les choses sous un autre angle ! C'est en courant que j'arrive aux pieds de l'ancienne bâtisse et, comme d'habitude, sans réellement réfléchir aux conséquences, je grime sur le toit de l'église... Ah ça y est ! J'ai repéré le lieu de rendez-vous ! Je sautille sur place, heureux d'avoir réussi à trouver où je devais aller ! Mais voilà qu'un problème n'arrive jamais seul... et je débarque avec perte et fracas à l'intérieur de l'église... en tombant du toit ! Je ne pouvais pas faire plus discret...

En reprenant mes esprits, je ne pensais pas tomber nez à nez avec une jeune femme... que je décrirais comme étant un ange puisqu'elle y ressemble beaucoup ! Elle ne semble pas me croire... Je ne mens jamais pourtant ! Bon un ange qui fait des leçons de morale alors parce que là, je venais d'en avoir une gratuite ! Bon c'était pas méchant je sais mais...

- Maintenant que tu le dis... Mais sur le coup, je n'ai pas pensé que le toit s'effondrerait pour si peu ! Je voulais juste voir si je pouvais avoir une vue d'ensembles du village et trouver l'endroit que je recherche rapidement... Au lieu de ça, je vais me retrouver avec une bosse derrière la tête et des bleus ! Ah ah !

Bon ce n'est pas drôle... mais j'avouerais que moi, ça m'amuse ! Je ne pensais pas à mal en grimpant sur le toit... J'pensais juste... Gagner un peu de temps pour retrouver mon chemin...

- Oui tu as raison je ne pouvais pas le prévoir mais... Quelque part, j'me dis que j'aurai quand même dû faire attention ! Cette église semble être la seule du village... Elle est, peut-être, importante pour vous... et comme un idiot j'ai failli la détruire en courant sur les toits... Gomen

Déclarais-je en me grattant légèrement l'arrière du crâne. Je suis vraiment un boulet ! Je ne changerais plus pour maintenant. Puis elle m'annonce, pendant que je me relève, que j'ai parlé pendant mon sommeil... Ah bon ?! J'espère ne rien avoir dit de bizarre ! Et elle me dit un nom « Angeal » et je me perds un instant dans mes pensées... C'est toujours à lui que je pense hein ? Après tout, c'est grâce à lui que j'ai échappé à mon triste sort... Si je n'avais pas croisé sa route ce jour-là, je servirais les Dragons Célestes comme mes frangins et ma sœur en ce moment... J'espère qu'ils vont bien... Je me reprends, m'interdisant mentalement de déprimer devant une fille aussi jolie ! Il semblerait que j'ai bien fait de parler de mon lieu de rendez-vous... Je lui souris, amusé par ses propos

- Oh oui ! J'accepte ton aide avec grand plaisir ! Je suis censé retourner au port... Notre chef nous a dit qu'il y avait une sorte d'auberge là-bas... La seule je crois d'ailleurs, et que si on se perdait, nous devions nous retrouver là-bas... Ça te dit quelque chose ?

J'espère bien que oui mais je suppose qu'elle ne m'aurait pas proposé son aide si elle ne connaissait pas l'île... Suis-je bête ! Puis je veux lui proposer quelque chose pour la remercier de m'avoir aidé mais... Elle refuse mon offre... Dommage

- Mais j'étais sérieux... Alors accepte que je t'offre au moins quelque chose en échange ! Qu'est-ce qui te ferait plaisir ?

Bon peut-être pas un château parce que là, je risque pas de lui offrir avant un long très très long moment ! Après tout, je lui dois la vie non ?


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Ven 18 Mar - 6:15

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Tu veux une fleur ? Un gil la fleur !


Parfois elle regardait avec tristesse les enfants qui jouaient dans l'eau, comme elle avait une réputation plutôt douce dans le village, les bambins l'aimaient bien et l'invitaient toujours dans leur jeu. Sauf qu'à contre cœur, à chaque fois, lorsque c'était sur la plage, elle refusait. Le risque d'être trempée était grande, aussi tout le monde avait fini par se dire qu'elle avait la phobie de l'eau. Pourtant elle aimerait bien pouvoir faire comme tout le monde, mais elle avait peur. Si elle était mouillée ses vêtements allaient coller en plus de devenir transparent et l'on risquerait de découvrir la terrible marque qui défigurait son dos, comme beaucoup d'autre gens dans le monde malheureusement. Quelque fois, elle prenait son courage à deux mains et avec de grands efforts, arrivaient à mettre juste les pieds dans l'eau. Mais l'immensité de l'océan la terrifiait. Ils avaient faillis mourir, tant la mer était vaste. Si ça n'avait pas été le travail, ça aurait été la mer pour les achever.

C'était ce qu'elle avait pensé en observant la mer au loin avant d'aller rejoindre son église fétiche où Aerith aimait se changer les idées. Et pour se changer les idées rien de mieux que quelqu'un qui tombe du ciel littéralement. Le seul problème était que désormais, en cas de pluie, l'église serait un peu plus inondé qu'avant. Ça arrosera les plantes ! La jeune femme se demanda si finalement ça n'allait pas aimer les fleurs à mieux pousser tout compte fait, il y avait déjà de la mousse qui apparaissait sur le plancher, mais peut-être que de magnifique plantes viendraient en plus s'ajouter ? Elle lui faisait de grands sourire, à la comparer à un ange, il la gênait un peu, elle ne s'était jamais vu comme tel, mais appréciait beaucoup le compliment au fond.

« Hi hi, ça te fera un petit souvenir. Si tu veux on peut chercher de la glace quelque part pour éviter qu'une bosse trop grosse défigure ta petite tête. Et si elle te fait mal, elle te rappellera de toujours vérifié un toit avant d'y monter ! »

Elle lui fit un tendre sourire, mais vérifia quand même qu'il n'en avait pas une sur la tête, en prenant une mine inquiète. Elle n'avait vraiment pas envie qu'il soit blessé, et elle n'était pas très doué pour soigné, juste mettre des pansements et suivre les consignes d'un médecin ! Puis elle secoua la tête en marmonnant.

« Non non, je suis la seule du village à m'y rendre, elle est en ruine alors personne n'y va jamais, mais moi j'aime bien me retrouver de temps en temps seule ici, avec toutes ses fleurs sauvages qui pousse. »

Elle réfléchit un instant avant de poursuivre.

« Et puis si tu n'étais pas monté, nous ne nous serions pas rencontré, c'est peut-être un signe ! »

Un léger rire s'échappa, amusé de sa remarque, car elle n'avait jamais cru en l'ésotérisme, et puis elle voulait le rassurer quand au dégât de l'église. Elle préférait que l'église soit abimé plutôt qu'il ne soit blessé. Elle lui avoua ensuite qu'il avait dit quelque chose après le choc de sa chute, ça avait l'air de le troublé, le nom qu'il avait prononcé. Aerith le regarda, fixant son regard sur lui, se demandant s'il allait bien, sachant pertinemment que pas vraiment même s'il dirait le contraire.

« Désolé de t'avoir rappeler un mauvais souvenir. »

La voilà désormais gênée, mais par chance la conversation dévia sur un autre sujet, permettant de changer d'humeur désormais plus joyeuse. Elle lui proposa ainsi son aide pour se retrouver sur l'île, après tout, toute cette affaire débutait du fait qu'il était perdu.

« Bien sûr, ce n'est pas difficile puisqu'il n'y en a qu'un, d'ailleurs avec la marine qui est venu sur l'île je suis sûr qu'elle en est remplit. J'y reverrai peut-être celui qui déprimais au marché. Quand veux-tu que nous y allions ? »

Peut-être voulait-il se reposer un peu avant d'y aller, après tout il avait fait une terrible chute. Il lui proposa un rendez-vous, ce qui la fit rougir, et se dandiner sur elle-même en jouant avec ses doigts derrières son dos.

« Un château ! »

Elle lui tira gentiment la langue pour montrer qu'elle rigolait. Mais elle n'avait absolument aucune idée de ce qu'elle pourrait demander, quelque chose pour se souvenir de leur rencontre.

« Hum... Je te propose de faire ça : si en chemin je vois quelque chose qui me plait, je te le dis, ça te convient ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Lun 21 Mar - 13:30

Nishimura Zack
avatar

Messages : 58

Navigation
Doriki:
423/6000  (423/6000)
Fruit du Démon: -




Feat Aerith

Une curieuse rencontre



Jamais je n'aurai cru me trouver dans une situation aussi ridicule en venant sur cette île. Déjà, j'ai trouvé le moyen de mettre mon supérieur en rogne... eh eh ! Pourtant, c'était involontaire... mais je sais déjà que si je ne rentre pas rapidement, je vais le sentir passer... Et je n'y tiens pas forcément ! Angeal aurait pu me dire que de vivre avec les révolutionnaires, parfois, c'est d'une prise de tête ! Enfin, déjà aurait-il fallu que je sache qu'il en faisait parti... C'était un homme super mystérieux quand j'y pense. Je ne connaissais rien de son passé mais lui, il savait tout du mien... Je pourrais crier à l'arnaque mais... Il sait bien ce que j'ai vécu... Je n'ai même pas eu besoin de le lui dire. Qu'est-ce que ça peut-être chiant parfois d'être aussi facile à comprendre ! Je soupire doucement... Bon, il va peut-être falloir que je retrouve mon capitaine un jour ; ce n'est pas en évitant les gens que je réussirais à le trouver... Et si on prenait un peu de hauteur ?!

Ouais, bah ça non plus, ce n'était pas la meilleure idée que j'ai pu avoir ! J'ai marché un peu puis je suis tombé sur cette vieille église en ruine... et j'suis monté sur le toit pour avoir une vue d'ensemble ! Cela semblait être une bonne initiative à la base mais, j'ai compris mon erreur... A force de trop sauter sur le toit, j'ai entendu un série de petits « cracs » et... Oups ? J'ai couru... aussi vite que je le pouvais pour atteindre un autre morceau de toit mais... Trop tard ! Je crois que j'ai ruiné « un peu » cette vieille église... Là, Koryu va définitivement me tuer et sans aucune autre forme de procès ! Quand je me réveille, je ne sais pas combien de temps il s'est écoulé, mais mes yeux rencontrent un ange. Suis-je déjà au Paradis ?! Je pensais qu'Angeal serait là lui aussi pour me souhaiter la bienvenue ! Mais apparemment non, je suis toujours sur Terre... et le plus drôle, c'est que je me sens plutôt bien ! J'me demande vraiment comment j'ai fait pour tomber d'aussi haut sans avoir une seule égratignure... Bizarre. Enfin si, j'ai un peu de sang qui coule le long de mon front mais bon, c'est comme si quelqu'un avait amorti ma chute alors qu'il n'y avait personne... Ouais, je déraille complètement !

- T'es certaine que tu ne m'as pas soigné pendant que je comatais ? J'me sens étrangement bien et ce qui me paraît encore plus étrange, c'est que je n'ai rien ! Enfin, tant mieux d'un côté mais quand je vois d'où je suis tombé... Je crois que tu dois réellement être mon ange gardien ! Déclarais-je tout fier et réellement sincère Par contre, je ne dirais pas non pour chercher un peu de glace J'enlève un de mes gants et je passe ma main sur le côté gauche de mon front. Quand je regarde ma main, du sang s'y trouve J'crois que j'ai trouvé une blessure finalement... Si mon capitaine voit ça, je crois qu'il m'achève ! Ah ah

Je disais ça en plaisantant mais... connaissant le caractère de Koryu... Je suis certain qu'il pourrait tuer un de ses membres de sang froid ! Enfin, peut-être pas le tuer mais tout du moins, je suis certain qu'il me collerait une bonne centaine de coups d'éventails sur le crâne pour m'apprendre à être un peu plus réfléchi... Bonne chance avec ça ! Angeal lui-même n'a jamais réussi cet exploit... Mais voilà que la suite de la conversation me fait doucement sourire.

- Eh bien, au moins, si tu es la seule à venir ici, nous ne risquerons pas d'être dérangés ! Il est vrai que ces fleurs sont jolies... Dommage de ne pas en voir plus en ville... Mon sourire s'agrandit un peu plus Ah ça je confirme ! Rien que pour ça, je ne regrette pas d'être monté sur le toit de cette église ! Sinon, je serai vraiment passé à côté d'une agréable rencontre

Non, je ne drague pas ! Je dis simplement la vérité. Je ne la connais pas depuis longtemps mais parler avec elle semble tellement facile... et sa présence est tellement reposante... et elle est aussi très jolie ! Personne ne peut le nier ! Sauf si cette personne est aveugle... Puis elle me demande où je dois me rendre et je lui explique la situation... Je dois me rendre dans une auberge et, une chance pour moi, il n'y en a qu'une !

- Ne t'en fais pas, ce n'est pas vraiment un mauvais souvenir... C'est juste que j'aimerais parfois qu'Angeal... Enfin, l'homme qui m'a pratiquement « élevé » soit encore de ce monde... Tant de choses seraient tellement plus simple s'il était encore là ! La... Marine est ici ?! Hmm, s'ils découvrent que nous sommes des révolutionnaires, il va y avoir un combat entre nous... et je préférais lui éviter ça... je n'ai pas envie de la voir triste Ça ne te dérange pas si on y va dans quelques minutes ? Juste le temps que ma tête arrête de faire des siennes... Ah ah Déclarais-je en souriant doucement tout en passant une main derrière ma nuque... J'ai plutôt l'impression d'être un boulet en ce moment... plus qu'autre chose ! Puis je veux la remercier de son aide, alors, je lui propose un rendez-vous ! Mais, je me fais gentiment jeter... Dur ! Mais finalement, je lui demande ce qu'elle veut alors parce que je tiens réellement à ce qu'elle est quelque chose... J'écarquille les yeux quand elle me dit un château... avant de sourire devant son tirage de langue. La vilaine !

- Ah ah ah ah ! Tu m'as bien eu ! Mais ça me convient parfaitement comme deal !

Je me relève doucement et une fois certain que la pièce ne tourne plus, je...

- Nous pouvons y aller ! Enfin, si tu es prête toi aussi

Déclarais-je en souriant


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Sam 2 Avr - 11:50

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Tu veux une fleur ? Un gil la fleur !


La vie était parfois surprenante, comme aujourd'hui. D'un coup, comme ça, sans prévenir, un homme tomba du ciel, si on lui avait dit qu'un jour cela lui arriverait, Aerith aurait bien rit. D'ailleurs elle se rappela que sa mère d'adoption lui avait dit de chercher un époux car ils ne tombaient pas du ciel. Elle voulait être sûr qu'elle ne soit pas seule et qu'elle ait quelqu'un pour veiller sur elle une fois qu'elle ne serait plus de ce monde. Mais la jeune fille n'en avait guère envie, il faudrait alors franchir un cap un jour, se dévêtir, et cette étape l'effrayait, montrer son terrible secret... Non, elle s'y refusait. Et puis la présence de sa mère lui était suffisante, et si elle n'avait pas d'homme dans sa vie, peut-être que ça la fera vivre plus longtemps ?

« Oui certaine, tu es déjà très résistant ! Après une telle chute, beaucoup serait normalement dans un état beaucoup plus inquiétant. Tu es fais en quoi ? Hi hi, dis pas de bêtise. »

Elle détourna le regard, ange gardien, c'était mignon, et ça lui plaisait bien. Puis elle le regarda de nouveau lorsqu'il désira de la glace, et fit quand même le tour de son corps, vérifié qu'il n'y avait pas des blessures cachés ou autre. Puis il trouve une blessure, avec ses cheveux long, un peu aplatit et poussiéreux avec la chute, elle n'avait pas remarqué tout de suite la plaie. Elle observa celle-ci un moment avec une moue un peu déçue.

« Et bien j'espère que ce n'est pas moi ton ange gardien finalement, car j'en serai une bien piètre vu que tu saigne... »

La jeune femme n'aimait pas voir des gens blessés, elle avait grandit autours des gens maltraités, mourante de fin, recouvert de blessures et dont la fatigue du travail et le manque de soin avait creusé leur corps. Son enfance fut donc au milieu de momie vivante, depuis le moindre bobo, sur un inconnu, un ennemi, un proche, devait immédiatement se voir attribuer des soins et disparaître de sa vue. Elle déchira alors une partie de ses vêtements, n'ayant pas les moyens d'acheter des choses de qualités, ce fut plutôt facile, et elle s'occupa rapidement de sa blessure la tête avec beaucoup d'attention.

« C'est qui se capitaine qui oserait t'achever parce que tu es blessé hein ? Si je le vois je vais lui parler moi ! Non mais ! Quelle idée ! Un rustre personnage ça ! S'il te dit quoique se soit, je lui fais la leçon ! »

Aerith mit ses mains sur ses hanches et lui lança un regard très sérieux, elle ne connaissait pas son capitaine, mais s'il avait un tel comportement envers Zack, pour sûr qu'elle irait lui faire une leçon de moral et le taper s'il le fallait. Elle d'ordinaire si douce n'aurait pas peur de faire un petit rappel à l'ordre à ceux qui n'étaient pas exemplaire. Le pauvre était déjà blessé, c'était déjà bien assez comme punition pour son acte irréfléchi, pas besoin d'en rajouté une couche selon elle.

« Oui... Ils ont voulu tout modernisé rapidement pour rattraper leur retard, à tout pavé, ils ont retirer de quoi laisser pousser les fleurs... On ne les trouve plus qu'en dehors de la ville, lorsqu'on va dans la zone rurale de l'île. »

C'était dommage, elle adorait les fleurs, les aimer serait plus juste. Si elle pouvait vivre dans un monde fleurit, alors elle serait la plus heureuse du monde. Aerith avait des plaisirs simple, et ses rêves aussi, car elle n'avait pas de réel ambition personnel, elle ne désirait rien, si ce n'était que sa mère adoptive aille mieux et ne disparaisse jamais. Un peu égoïste peut-être, car elle avait peur de se retrouver seule.

« Moi aussi. Même si j'aurai préféré que tu ne te blesse pas, et que le toit ne tombe pas ! Hi hi. »

Elle tourna le dos car elle sentit que ses joues se mettaient à rougir, c'était bien trop gênant pour elle, elle était pudique. Par chance le sujet changea rapidement et elle pu de nouveau le regarder dans les yeux, mais elle se sentait tout de même mal à l'aise de lui avoir rappeler un triste souvenir.

« Je suis désolé... »

Et se mit elle-même à l'être, se souvenant que sa mère adoptive n'en avait peut-être plus pour longtemps, pour cela aussi qu'elle venait si souvent dans l'église, prier n'importe quoi pour qu'elle guérisse, pour ne pas voir la vérité en face...

« Oui pourquoi ? Ne me dis pas que tu as fais des bêtises ?! »

Aerith lui fit les gros yeux. Voilà que le seul garçon avec qui elle parlait était un criminel ! De quoi être déçue ! Elle appréciait la marine, même si en même temps elle craignait qu'ils ne découvrent qui elle était en réalité et qu'ils ne la ramène. Une fois il lui sembla que l'un d'eux, suite à une agression d'un mec qui en voulant la retenir pour parler avec elle avait tirer un peu trop sur ses vêtements, avait pu voir cette chose honteuse qu'elle cachait, mais ou ce n'était qu'une impression, ou il avait fermer les yeux sur cette information.

« Oui bien sûr, tu veux t'assoir un moment ? »

Elle lui jeta un regard inquiet. Peut-être plus était plus blessé qu'il n'y paraissait, et que c'était en interne, soit quelque chose de grave. La jeune femme le regarda de nouveau avec attention, des fois qu'elle ne découvre une autre blessure.

« Alors parfait, faisons ça ! »

Elle lui fit un grand sourire, contente d'avoir réussi à l'avoir, mais elle n'avait pas encore d'idée de ce qu'elle pourrait bien lui demander. Le rendez-vous lui avait semblé trop gênant, puisqu'ils se connaissaient à peine, mais n'ayant besoin de rien, trouver quelque chose pour marquer cette rencontre sembla difficile.

« D'accord ! Fait attentions aux fleurs en marchant ! »

S'il y avait bien un truc ici auquel il fallait vraiment faire attention, c'était bien les fleurs selon elle. Après tout elle y prenait soin à chaque fois qu'elle venait ici, passant des heures à les regarder. Aerith prit alors la direction de la ville, faisant attention où elle mettait les pieds en sortant de la vieille église. Sur le chemin elle rencontra de nouveau le paysan, cette fois-ci avec sa femme, et ils ne purent s'empêcher de lui faire la remarque qu'ils étaient heureux de la voir enfin accompagné d'un beau jeune homme. Toute gênée, elle se cacha un peu le visage et augmenta l'allure. Une fois dans la ville, on pouvait voir les grands bâtiments et les routes pavé, elle marcha jusqu'au centre ville où l'on y voyait une fontaine et un seul arbre. Il y avait beaucoup de monde, c'était animé, et la marine ne semblait pas présente, elle alla jusqu'au bar.

« Voilà c'est ici, la marine est surement partit ou entrain de boire un verre. Tu veux retrouver tes amis tout de suite ? On peut faire le tour du marché si tu veux avant. »

Puisqu'aujourd'hui c'était jour de marché autant en profité non ? De toute façon ce matin elle n'avait pas pu en profité, puisqu'elle avait vendu ses fleurs, d'ailleurs elle en avait vendue à la marine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Ven 8 Avr - 15:02

Nishimura Zack
avatar

Messages : 58

Navigation
Doriki:
423/6000  (423/6000)
Fruit du Démon: -




Feat Aerith

Une curieuse rencontre



Pourquoi est-ce que j'ai grimpé sur ce toit déjà ? Ah oui ! Pour prendre de la hauteur et trouver l'endroit où je devais rejoindre mon supérieur ! Le problème... Le seul - léger riquiqui minuscule – problème que j'ai rencontré... c'est la chute du toit ! Ah ah ! Bon j'admets, c'est pas drôle ! J'aurai pu en crever de cette chute ! Mais si je n'étais pas monté sur le toit... Il ne se serait pas brisé... et je n'aurai jamais pu faire la rencontre de cette jeune femme ! Aerith. C'est un joli prénom ! Il est très peu courant et en plus, il appartient à une très jolie fille... Elle est drôle, un charme certain... Ouais j'crois que j'ai eu un coup de cœur pour la demoiselle ! Le seul problème, c'est que je ne sais pas comment je vais réagir quand nous devrons partir... J'me sens bien avec elle... Mais est-ce que lui proposer de venir avec nous ne serait pas pure folie ? J'aimerai croire que non... J'suis un peu perdu en fait... Mais toujours est-il que je lui demande si elle est certaine de ne pas m'avoir soigné parce que vu la hauteur de ma chute... J'devrais être plus mal en point...

- Ouais... C'est ce que je pense aussi... Surtout quand on voit la hauteur d'où je suis tombé ah ah ! J'me demande si je ne suis pas fait en titane... vu que je n'ai aucune blessure apparente... Vraiment étrange... A moins que je sois fait en adamantium comme Logan des X-men ?! Mais ce ne sont pas des bêtises ! Il n'y a personne d'autre ici... Donc tu es forcément un ange gardien ! Et pas n'importe lequel ! Tu es mon ange gardien !

Je ne disais pas ça pour la mettre mal à l'aise même si ça semblait en prendre le chemin... Je disais ça simplement parce que je le pensais ! J'ai vraiment l'impression que quelqu'un a veillé sur moi pour me protéger de cette chute... J'suis pas terre-à-terre, je crois aux fantômes ; monstres etc... alors l'imaginer, elle, en tant qu'ange gardien, ce n'est pas difficile ! D'autant plus qu'elle en a la beauté

- Dis pas ça ! J'suis certain que tu es plus douée que tu ne veux bien l'admettre ! Je vois toujours le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide ! La vie est trop courte pour qu'on la vive avec des regrets T'en fais pas, ça ne fait pas mal de toute manière ! J'suis en titane rappelle-toi Déclarais-je avec un sourire amusé... J'voudrais juste qu'elle retrouve le sien... Elle est encore plus jolie quand elle sourit. Soudainement, elle arrache un morceau de sa robe pour s'en servir de chiffons et je ne peux m'empêcher d'être surpris quand elle nettoie ma plaie avec Merci... mais tu sais, tu n'étais pas obligée de faire ça... Tu as abîmé tes vêtements...

J'me sens mal d'un coup ! Elle n'était pas obligée de faire ça ! Le saignement aurait bien fini par s'arrêter tout seul. Je ne peux m'empêcher de contempler ses yeux pendant qu'elle nettoie ma plaie

- J'aime beaucoup tes yeux... Ils sont vraiment magnifiques Cette couleur verte était d'un clair que je n'avais jamais vu auparavant... J'aimerais m'y perdre plus souvent... avant d'écarquiller une nouvelle fois les yeux quand elle parle de mon Capitaine Euh... Non vaut mieux pas que tu fasses ça ! Crois-moi, il n'a pas un caractère des plus tendres... Je pose ma main sur la sienne... Celle qui était en train de nettoyer ma plaie De toute manière, ça n'en vaut pas la peine ; j'suis certain que c'est déjà guéri ! Donc il ne verra et n'en saura rien

Comment trouver des solutions aux problèmes made in Zack ! Puis je ne voulais pas non plus que Koryu fasse du mal à Aerith. Il avait des propos assez durs parfois, et je ne supporterais pas qu'il blesse la jeune femme alors qu'elle m'a aidé de bon cœur, et surtout, sans me connaître. Puis nous parlons de sa ville et des fleurs qui se trouvent dans l'église... non loin de nous

- Dommage... Ils n'auraient pas dû faire ça... Tout moderniser, c'est d'un triste... La nature a besoin de s'épanouir elle-aussi

Mais ça, personne ne semble le comprendre... C'est d'un triste. Mais je lui fais remarquer que je suis heureux d'avoir pu la rencontrer et que je ne regrette pas d'être monté sur ce toit... Sa réflexion me fait doucement rire

- Ah ça oui... Je suis désolé, encore, d'avoir brisé le toit de cette pauvre église !

Je ne pensais pas qu'il tomberait aussi vite en réalité... Mais elle se détourna quelques instants, visiblement mal à l'aise. Ah ? J'ai dit une bêtise ?! Puis ses mots me reviennent en mémoire... « Moi aussi » Donc, elle aussi elle est heureuse de m'avoir rencontré ?! Je pourrais en bondir de joie ! Enfin, si ma tête voulait bien cesser de tourner ah ah. Mais voilà qu'à parler de tout et de rien, et surtout, après lui avoir demandé de quoi j'avais parlé lorsque j'étais inconscient, quelques souvenirs me reviennent en mémoire et mon air se renfrogne un peu... avant qu'un sourire ne revienne sur mes lèvres quand Aerith s'excuse. Je secoue doucement la tête

- Ne t'excuse pas, tu n'y es pour rien ! C'est juste quelques souvenirs qui me sont revenus... Et je suis désolé aussi... J'ai l'impression de t'avoir rappelé quelque chose de mauvais à toi aussi...

Je secoue vivement la tête

- Non ! Aucunement ! C'est juste que je ne m'attendais pas à ce que la Marine se trouve sur cette île...

P'tain, j'suis vraiment idiot quand je m'y mets ! Pourquoi a-t-il fallu que je dise ça hein ?! M'enfin, advienne que pourra à présent !

- Ouais, juste le temps que ça passe... C'est pas pratique de marche quand on a l'impression que la pièce entière bouge de gauche à droite ! Ah ah

Bah ouais, vous avez déjà essayé de marcher avec le tournis vous ? C'est loin d'être pratique ! J'avais vu son regard inquiet mais je lui avais simplement souri pour lui signifier que ça allait ! J'avais juste un peu le tournis voilà tout... Rien de bien méchant. Puis j'accepte le deal qu'elle me propose et même si je ne peux pas avoir un rendez-vous avec elle, je trouverais bien de quoi rembourser ma dette envers elle ! Finalement, je me relève quelques minutes plus tard et sa réaction me fait sourire

- Promis ! Je ferai attention à ne rien écraser

Il serait mal venu de ma part d'écraser les fleurs qu'elle aime tant ! Sur la route, nous croisons un petit couple qui compliment Aerith d'avoir enfin trouvé un beau garçon... ERH ?! Si elle presse le pas en étant gêné, moi, je les regarde partir, surpris. Bon d'accord, j'admets que passer du temps avec elle me plairait énormément... mais les gens nous voient comme un couple ?! Sérieux ? On se connaît à peine ! Et voilà que je rougis à mon tour... Ah la la ! Nous arrivons enfin au bar où je dois rejoindre mon Capitaine mais il ne semble pas présent... ni la Marine non plus d'ailleurs... Ouf !

- Mes amis ne semblent pas présents non plus... Alors oui je préfère faire le tour du marché en ta compagnie ! Tu pourrais me faire découvrir vos spécialités aussi ! Enfin, si tu es d'accord bien entendu

Non, je ne suis pas un estomac sur pattes... Mais j'ai envie de passer du temps avec elle... Découvrir les plats typiques de la région pourrait être une bonne excuse... non ? Puis j'ai aussi son cadeau à trouver...


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Jeu 28 Avr - 12:44

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Tu veux une fleur ? Un gil la fleur !


Zack, le garçon tombé du ciel. Voilà bien une rencontre qu'elle ne pourra jamais oublier de sa vie. Qui pourrait oublier un garçon qui tombait du ciel ? Sans blessure en plus ! Et puis surtout, à chaque fois qu'elle reviendrait dans l'église, elle serait obligé de penser à lui, d'une parce que c'était là qu'ils s'étaient rencontrés, et surtout parce qu'il y avait une partie du toit qui se retrouvait désormais sur le sol. D'un côté, Aerith ne lui en voulait même pas d'avoir abimer un peu plus cette vieille battisse, elle avait eut bien plus peur pour lui que pour le bâtiment, et si ça pouvait lui rappeler à chaque fois qu'elle verrait les débris son visage, elle en était plutôt contente. Surtout que s'il était pas tomber, leur rencontre n'aurait jamais eut lieux, une chance finalement que l'église était en si mauvais état, et surtout une chance qu'il ne l'ait pas écraser elle.

« En titane ? Possible, vérifions. » Elle lui toucha le muscle d'un de ses bras. « Hum... Ce n'est pas aussi froid que du titane, voilà qui me rassure, mais oui tu dois bien être dans une matière aussi solide ! Au moins je sais que tu sera rarement blessé quoi qu'il arrive. » Je lui fis un grand sourire, je n'aimais pas les blessés, trop de mauvais souvenir. « Si s'en aient ! Tu vas me gêné à dire ça ! »

En vérité elle l'était déjà, quand il l'avait dit ses yeux s'étaient grand ouvert et le rouge lui était un peu monter sur les pompettes. Aussitôt elle se tortillait sur elle même, jouant avec ses doigts derrière son dos. Ce qu'il avait dit lui avait fait énormément plaisir, même si ça la mit mal à l'aise, c'était un très beau compliment après tout. Mais être le sien... Si elle le pouvait elle se cacherait.

« Peut-être mais pas entant qu'ange gardien ! Je débute en la matière tu es mon premier protéger. » Voilà qui lui permit de ne plus être mal à l'aise et de le regarder avec un air sérieux. « Pas ici ! Hi hi. »

Elle lui avait tirer une joue avec douceur, le sourire de Zack était communiquant, et elle ne voulait pas rester triste plus longtemps au risque de lui faire de la peine alors qu'il était joyeux. Même si elle n'aimait pas qu'il saigne. Ça lui faisait mal de voir cela et donc elle s'était vite rattrapée de son mauvais travail d'ange gardien pour s'occuper de sa tête en commençant à nettoyé le sang qui commençait à couler sur son visage avec un morceau de sa robe bleue.

« Ce n'est pas important ne t'en fais pas, ta blessure l'est beaucoup plus. Je n'aime pas voir des gens blessés... Et puis ce sang gâchait ton jolie visage. »

Elle lui fit un grand sourire tout en continuant de s'occuper de sa plaie, puis soudain elle rougit, s'arrêtant net dans son mouvement. D'un coup, la jeune fille s'était retourné encore plus mal à l'aise qu'avant, il avait dit exactement ce qu'elle même pensait des siens.

« Je... C'est ce que je pensais des tiens... »

Avais-elle finalement avoué. Une chance qu'ensuite il lui parle de son capitaine qui le punirait de le voir blessé, cela la choqua et elle s'emporta un peu instantanément. Comment pouvait-on être aussi rustre ? Elle reprit le soin en affichant une mine fâché.

« Je m'en fiche de son caractère ! Je lui apprendrai les bonnes manières ! C'est pas malappris qui va me faire peur ! »

Pour sûr qu'elle en serait capable la petite Aerith, faire les leçons de moral ça ne lui faisait pas peur, elle l'avait déjà fait à plus d'une personne dans cette ville, et même aux marines lorsqu'ils avaient de mauvaises manières. Soudain elle s'arrêta, plongeant ses yeux dans le sien, surprise, et lui fit un grand sourire. Sa main était chaude, c'était agréable...

« Quand même, je n'ai pas envie que tu ais des ennuies. C'est mon rôle que t'en ai pas. »

Son côté protecteur ressortait facilement, même avec les personnes qu'elle connaissait depuis peu, même si pour lui, c'était un peu différent, elle ne saurait dire pourquoi.

« Je suis bien d'accord, mais que veux-tu, certaine personne préfère le progrès... Pour ça que j'aime cette endroit, les fleurs y poussent de manière sauvage. »

Elles étaient libres. La jeune femme les regarda avec envie un instant, elle aurait voulu être une plante ou un oiseau pour être libre comme l'air. Même si dans le cas d'une fleur, la liberté était tout de même limité.

« Ce n'est rien, maintenant à chaque fois que je verrai les débris je penserai à toi. »

Elle lui fit un tendre sourire, ravis d'avoir un moyen de ne jamais l'oublier. En tout cas, le jeune homme la mettait facilement mal à l'aise, jamais auparavant elle n'avait été si gênée avec quelqu'un, même si on l'avait une fois courtisé, elle n'avait pas eut autant à rougir en si peu de temps. Puis un sujet de conversation plus triste arrive, et ses inquiétudes concernant son avenir revienne à la surface...

« Non ne t'en fais pas, c'est juste que je m'inquiète beaucoup pour ma mère, elle est malade... »

Et très vieille, et surtout ce n'était pas sa vrai mère, mais sur le moment, cela lui sembla compliqué de tout lui expliqué, et elle n'avait pas envie de le faire tout de suite. Quelle excuse pourrait-elle donner ? Ses parents étaient mort entant qu'esclave des Dragons Célestes ? Puis ce qu'il lui dit l'intrigue, elle lui jeta des regards soupçonneux.

« Tu en es sûr ? Je n'ai pas envie que tu ais des ennuies, et tu n'as pas intérêt à me mentir ! »

Les gros yeux qui le fixaient avec insistance un moment avant de sourire et de s'assoir à côté de lui.

« Oui, alors repose toi, je n'ai pas envie que ton état s'aggrave, je dois veiller sur toi tu te rappel ? »

Son sourire s'agrandit en fermant les yeux une seconde. Elle avait refusé le rendez-vous, trop gênée, et surtout pas habitué à comment réagir, elle avait bien trop peur qu'il finisse par découvrir sa marque dans le dos. Mais elle avait trouver un moyen qu'il ne se sente pas redevable trop longtemps en compensant avec un objet qu'elle pourrait toujours garder avec elle. Puis elle se releva, satisfaite qu'il fasse attention à ne rien écraser. En sortant, sur le chemin, le couple de paysans avait fait la remarque qu'il était son petit ami, elle pressa le pas encore plus mal à l'aise que les autres fois. Combien de temps encore allaient-ils la tanner avec cette histoire d'être en couple ? Voilà des années qu'on lui faisait des remarques dessus ! Mais elle ne pouvait pas, elle était une ancienne esclave... Elle avait peur et elle ne pouvait pas laisser sa mère mourir seule.

« Ils arriveront peut-être plus tard, profitons en alors ! C'est d'accord ! »

Ravis elle lui offrit son plus beau sourire et l'entraina en direction du marché, observant tout pour trouver un objet qui pourrait lui convenir. Un des marchants lui fit la remarque pour sa robe déchirer et Aerith lui en expliqua la raison avant de vite s'éloigner avant d'avoir une réflexion concernant Zack et elle. Puis à un stand de ruban elle s'arrêta intéressée.

« Regarde celui-là tu en pense quoi ? » Je lui montrai un ruban rose pour les cheveux. « C'est celui-là que je prends ! » Une fois prit, elle regarde Zack. « Tu veux bien m'aider à le mettre ? »

C'est qu'il voulait que ça soit parfait, et toute seule sans regarder ça serait un peu dure, elle n'avait pas de miroir pour vérifié. Autant profiter qu'il soit là non ?

« Alors comment est-ce ? »

Elle espérait que c'était jolie, même si en vérité, elle en était convaincu, un cadeau c'était toujours magnifique de toute façon.

« Et si on allait manger, tu voulais gouter les spécialités non ? »

Aerith l'entraina alors dans une petite ruelle, loin de l'animation du marché, et entra dans un petit restaurant de la ville et s'installa à une table après avoir salué le patron. C'était un petit restaurant simple qui payait pas de mine, mais qui avait beaucoup de charme.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Jeu 12 Mai - 18:55

Nishimura Zack
avatar

Messages : 58

Navigation
Doriki:
423/6000  (423/6000)
Fruit du Démon: -




Feat Aerith

Une curieuse rencontre



Eh bien ! Rappelez-moi d'être moins stupide à l'avenir ! J'pensais pouvoir retrouver mon capitaine en montant sur le toit de cette vieille église mais au final... je n'ai fait qu'empirer mon cas ! J'me suis retrouvé les quatre fers en l'air à cause de mon idiotie... Puis c'était pas une petite chute quand même ! Mais dans mon malheur, je ne me suis rien cassé – Comment ai-je réussi ce miracle ?! - et je suis tombé nez à nez avec un ange ! Mon ange gardien pour être exact ! Apparemment, elle ne m'a pas soigné... Mais je n'ai aucune blessure apparente... J'dois être un cousin éloigné de Logan ! J'en fais part à Aerith... et sa réponse me surprend... Vérifier ?! Sa main sur mes biceps me procure un délicieux frisson...

- Rarement blessé ? Ouais possible... Si j'ai survécu à une chute comme celle-là, je ne vois pas pourquoi je craindrais les autres blessures, tu as raison ! Ah ah ! Lançais-je en passant une main derrière ma tête. Ouais, c'est un peu gênant quand même ! Bah je ne fais que dire la vérité ! Puis t'es encore plus jolie quand tu rougis

Une fois de plus, je ne disais pas ça pour me moquer d'elle mais c'était la seule vérité qui s'offrait à moi ! Puis j'avais raison non ? Elle était vraiment jolie quand elle rougissait !

- Ah non non ! Je n'en démordrais pas... Pour moi, tu es mon ange gardien que tu le veuilles ou non ! Déclarais-je avec un sourire malicieux Ouais bon, j'suis pas en titane... J'peux toujours rêver non ?

Maieuh ! Pourquoi me tire-t-elle la joue la vilaine ?! Mais j'ai enfin la chance de revoir son sourire... J'aimais vraiment son sourire... Ses yeux... en fait tout son visage était parfait... elle ressemblait vraiment à un ange ! Mais voilà que pour soigner ma blessure que j'me suis faite à la tête, elle arrache un morceau de sa robe... ça me met à l'aise qu'elle fasse ça ! Elle n'aurait pas dû... Le sang se serait bien arrêté tout seul... Joli visage ?! Là c'est à mon tour d'être mal à l'aise et de rougir légèrement...

- Peut-être mais c'est superficiel comme blessure En fait, je dis ça mais je ne suis pas médecin, je n'y connais rien en blessures Et ta robe... J'suis désolé... J'ai détruit l'église et maintenant, t'es obligée d’abîmer tes vêtements pour me soigner...

J'suis vraiment un boulet en puissance ! Pourtant, j'peux pas m'empêcher de plonger mon regard dans le sien quand elle soigne ma plaie... et mon sourire devient encore plus doux quand elle me répond...

- Merci... Ah... Désolé... J'ai encore dit les choses trop honnêtement...

Décidément ! Je n'en rate pas une aujourd'hui ! Mais je me rappelle que mon capitaine doit m'attendre quelque part et que je vais me faire couper en deux si je reviens avec une blessure... et j'me vois mal lui avouer que c'est parce que je suis monté sur le toit d'une église en ruines que j'me suis fait ça... J'me ferais doublement incendié. La réponse d'Aerith me touche et me fait doucement sourire

- Je sens qu'il va être surpris de trouver quelqu'un qui lui tient tête... Rares sont ceux qui le fassent...

Je ne vois que quelques personnes qui lui tiennent tête... Le chef de la Révolution, Sabo, le premier capitaine de l'autre section et le « saru » comme il le dit tout le temps... Quoique les deux derniers, même quand ils lui tiennent tête, ils se mangent des coups d'éventails donc bon... C'est assez comique à voir comme situation ! Puis je pose ma main sur la sienne

- Ton rôle d'ange gardien protecteur c'est ça ?

Lançais-je sur un ton plus doux que je ne l'aurai cru. Vraiment, j'adorais la compagnie de cette demoiselle... Je ne sais pas comment aller se passer la séparation... et, pour être honnête, j'veux même pas y penser... Puis nous parlons du modernisme de la ville et du fait qu'elle gâche toute la splendeur de la ville... Elle a raison, les fleurs c'est tellement plus jolie...

- Le meilleur endroit que cela puisse être... Je crois que cet endroit va devenir mon endroit préféré également

Mais pas parce que les fleurs y poussent de manière sauvage ou autre non... Il le deviendra simplement parce que je l'ai rencontré.

- Ah ah ! C'est déjà un bon début ! Mais j'espère que les débris ne seront pas la seule chose qui te fera penser à moi

Moi, j'pourrais jamais oublier son visage... la couleur des ses yeux, son sourire... Elle-même... J'avais envie de graver son image au fer rouge dans mon esprit et ne plus jamais pouvoir l'en sortir... Est-ce que ça fonctionnerait si je l'observais durant de longues minutes ? Mon sourire disparaît quand elle me confie ses inquiétudes

- Ta mère est malade ? Tu veux que je demande à un de nos médecins de vérifier son état ?

Je ne sais pas jusqu'à quel point sa mère est malade après tout... Peut-être qu'on pouvait la soigner... Tout du moins, je l'espère. J'hoche doucement la tête

- Oui j'en suis sûr, j'te mens pas ! J'ai aucune raison de te mentir !

J'peux pas lui dire que je fais partie des Révolutionnaires... J'aimerais pourtant mais comment le faire sachant que j'peux pas le dire ?! C'est horrible comme situation...

- Ouais je sais ! Promis je vais faire attention !

Lui lançais-je avec un grand sourire et de rester tranquille le temps que ma tête arrête de tourner... Elle avait refusé le rendez-vous... Dommage... Mais elle accepte néanmoins, le fait que je veuille lui faire un cadeau pour la remercier de son aide ! J'en suis heureux. Après quelques minutes, je me lève et j'annonce que nous pouvons y aller... Ma tête semble s'être enfin calmée... Sur le chemin, nous croisons un couple de paysans qui lance à Aerith qu'ils sont heureux qu'elle ait enfin trouvé un garçon mignon. Nani ?! Mais mais... C'est gênant ça ! Bon, j'admets que je ne serais pas contre cette idée mais... On vient à peine de se rencontrer ! Je la rejoins rapidement et une fois sur le marché, je ne vois mon chef – ni même d'autres Révolutionnaires, nul part... Sans un sens, tant mieux ! Je pourrais profiter d'elle plus longtemps comme ça !

- Ouais sûrement ! Le plus tard possible serait le mieux ! Euh, j'ai dit ça à voix haute ?!

Son sourire est contagieux et je lui souris en retour en me laissant entraîner dans les allées du marché... Encore un qui nous croit en couple ?! Mais pourquoi tout le monde le pense ?! Ils sont étranges les gens de ce pays... Nous nous arrêtons devant un marchand de ruban et elle jette son dévolu sur l'un d'eux... Je souris attendri

- Il est parfait pour toi ! Alors va pour le rose Je le donne au marchand et lui paie le ruban. Je reviens vers Aerith avec et je le noue dans ses cheveux... Je l'observe un instant quand elle me demande comment c'est... C'est parfait ! Tu es vraiment magnifique avec ce ruban ! Eh, j'ai une idée ! Pourquoi tu ne porterais pas du rose la prochaine fois qu'on se retrouvera ? Cela te va vraiment très bien

Je souris, content de mon idée ! J'espère qu'elle allait être d'accord. Il s'agrandit encore plus quand elle me parle d'aller manger !

- Oh oui, je vote pour ! J'ai hâte de découvrir ce que vous faites de bon ici !

Je la suis dans les allées tout en serrant doucement sa main dans la mienne. C'est fou comme je n'ai pas envie de la lâcher... Nous entrons dans un petit restaurant qui, de prime abord, ne ressemble pas à grand chose mais une fois à l'intérieur... Tout semblait parfait... Ouais, les gens étaient souriants, accueillants... J'aimais vraiment beaucoup...

- On se sent comme chez soi ici... C'est agréable

Tout le contraire d'être un révolutionnaire... Les gens sont sympas, je ne dis pas mais... ce n'est pas pareil... Je ne m'y sens pas réellement comme chez moi là-bas... Angeal me manque... et repenser à ce qu'il s'est passé avant que je ne le rencontre... Je maudis mes parents ! Vendre leurs enfants... aux Dragons Célestes ?! Heureusement que j'étais avec Angeal ce jour-là... Sinon, je n'aurai jamais eu la chance de rencontrer Aerith... Cela aurait été fort dommage !


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   Lun 13 Juin - 15:17

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Tu veux une fleur ? Un gil la fleur !


Aerith se rappela une phrase qu'on lui avait dit à l'époque, lorsqu'elle était encore esclave, on lui avait dit que les sauveurs ne tombaient pas du ciel, et que donc il n'y avait pas d'espoir d'une vie meilleure pour eux. Le destin avait voulu qu'ils soient esclaves, ils mourraient en esclaves, comme ses parents, comme la fille de sa mère adoptive. Et là, voilà qu'un homme tombait du ciel ! Dans une église en plus ! Certes le lieu de culte était à l'abandon, mais c'était troublant quand même non ? Sauf que pour le jeune garçon, c'était elle l'ange gardien, pourtant elle n'avait rien fait d'autre que l'appeler pour le réveiller. Il n'avait aucune blessure après tout, ce qui l'impressionna, elle toucha même son bras vigoureux, quel homme. Ça la troubla, pourtant ça venait de son initiative...

« Moi ça me convient, comme ça je suis rassurée pour ta vie si tu es résistant. » Elle lui fit un grand sourire avant d'être gênée par ses paroles et que le rose lui monte aux joues. « Ne dis pas de bêtise !»

Rapidement elle avait détourné le regard, se tortillant toute mal à l'aise suite à ses remarques, ses doigts s'entortillant dans son dos comme un tic nerveux parce qu'elle ne savait plus où se mettre. Défiguré dans le dos, la notion d'être jolie lui était devenue difficile.

« Alors soit ! Mais ne soit pas trop sévère, c'est la première fois que j'endosse se rôle, et il faut que mon premier protéger soit déjà quelqu'un de costaud ! » La jeune fille lui fit son plus beau sourire. « Oui, on a tous droit de rêver, mais je suis contente que tu sois pas dans une matière trop dure et trop froide. »

Cela aurait été dommage non ? Surtout qu'elle ne pourrait pas lui tirer doucement la joue en retrouvant son sourire, plongeant son regard dans le sien. Ses yeux si clairs et si profonds, ils l'aspiraient toute entière. Elle déchira ensuite sa robe pour soigner la blessure de Zack et éviter que le sang ne coule sur son visage, il en avait un bien trop jolie pour qu'elle laisse quelque chose de si affreux couler dessus. Il avait rougit, elle en fut ravie, mais essaya de le cacher.

« Peut-être mais je ne veux pas que ton visage soit sali, alors tais-toi et laisse toi faire ! » C'est qu'il était difficile ce garçon ! « Ce n'est rien je t'ai dis, et puis c'est mon rôle d'ange gardien non de vieller à ce que tu ailles bien non ? »

Aerith essayait de le rassurer, ce n'était que des choses matérielles, lui était fait de chair et d'os, les êtres vivants étaient bien plus important que les objets, même si durant toute son enfance, ce fut le contraire. Elle avait valut moins qu'un sac de blé ou de chanvre à litière. Soudain ce qu'il lui dit la gêna bien plus qu'avant, surprise d'avoir eut la même pensé que lui.

« Tu n'as pas à être désolé voyons, ça me fait plaisir ce que tu dis... »

Même si l'avouer la troublait. Son sourire si doux était si beau, elle en avait vu d'autre des garçons, mais là... Lui... C'était tout nouveau. Puis Zack lui parla de son supérieur, à l'entendre ce n'était pas quelqu'un de particulièrement sympathique, aussi la jeune femme s'en indigna ! S'il était du genre à engueuler des blessés ou même leur donner des coups, elle irait en personne lui faire la morale !

« Et bien ça lui fera pas de mal j'en suis sûre ! »

Les deux mains sur les hanches, elle fit une moue bien décidé à remonter les bretelles de se supérieur grincheux ! Le premier qui osera le ton vis à vis du jeune homme aura affaire à elle ! Et puis si vraiment il était méchant Zack serait à ses côtés pour l'épauler non ? Bon, elle devait le défendre, mais si jamais il l'attaquait physiquement ? Ce n'est pas avec son bâton qu'elle irait loin... Sa main sur la sienne lui prodigua une étrange et douce sensation...

« Exactement ! Je le prends très au sérieux ! »

Et très à cœur même, ça serait beaucoup plus juste. Aerith sentait qu'elle voulait garder cette main avec elle aussi longtemps que possible. Elle ne pouvait s'empêcher de le regarder, presque à le dévorer des yeux.

« Je te comprends, alors il deviendrait notre endroit préféré. Hi hi ! »

Puis soudain elle ouvra grands les yeux réalisant ce qu'elle venait de dire et détourna la tête. Pourtant elle aimerait bien venir ici et le retrouver... Tous les jours durant... Aerith se surprenait elle même de penser ça.

« Non, aussi quand je verrai ma robe ! »

Et elle rit amusée de le taquiner un peu. Peut-être aurait-elle un réel souvenir de lui ? Plus que des débris et une robe déchirée ? De toute façon, elle ne pourrait oublier son visage, de ses yeux, de sa voix... Puis un sujet plus triste arrive dans la conversation, lui faisant oublier sa joie d'être avec le jeune homme.

« Oui... Elle est mourante... » Elle baissa les yeux... Puis les ouvris en regardant Zack, lui prenant les deux mains dans les siennes pour les serrer très fort. « Vous avez de bon médecin ? Vraiment ? Tu crois qu'ils voudront bien ? »

C'était plus une grand mère adoptive qu'une mère, mais pour Aerith c'était la même chose, elle était la seule à avoir pris loin d'elle depuis qu'elle était libre, et à connaître son secret. Elle l'avait élevé comme sa propre fille, elle lui en serait toujours reconnaissante. Elle approcha son visage du sien en fronçant les sourcils.

« J'espère, car si j'apprends que tu m'as mentit... Je serai très triste et blessée. »

Voilà qui était dit, s'il voulait pas la blesser, il devrait être tout le temps honnête. Elle s'assit ensuite à côté de lui, s'inquiétant de son état de santé.

« S'il t'arrive quelque chose ici, je ne me le pardonnerai jamais. »

C'était son droit de tenir à lui, et son devoir entant qu'ange gardien, si sa tête tournait alors elle devait rester à ses côtés et veiller à ce que cela n'empire pas. Il m'avait proposé un rendez-vous... Trop gênée pour acceptée, elle avait involontairement décline l'offre, non pas qu'elle n'en avait pas envie, mais elle était mal à l'aise, c'était si soudain, si rapide... Elle accepta cependant le cadeau, comme ça elle aurait de quoi chérir son souvenir fort contre elle. Un fois qu'il fut près à partir, ils sortirent de l'église pour traverser le chemin rural, y rencontrant un couple qu'elle connaissait bien, la félicitant d'avoir enfin trouver un compagnon... Elle accéléra le pas le feu aux joues. Une fois dans la ville, ils se retrouvèrent près du marché,

« Je suis bien d'accord. »

Elle fit un grand sourire, c'était très égoïste de sa part de vouloir le garder près d'elle encore un peu alors que ses amis devaient surement l'attendre, mais elle n'avait pas envie de le quitter. Et puis Aerith était heureuse que lui aussi pense que ça soit le plus tard possible, c'était donc... Réciproque ? Elle n'osait trop y croire. Surtout qu'un autre marchant les pris pour un couple ! Depuis le temps qu'on la tannait pour qu'elle soit avec quelqu'un, enfin elle était en compagnie d'un jeune garçon que c'était fait ! Elle ne savait plus où se mettre. Par chance, elle trouva un stand de ruban pour se changer les idées. Une ruban rose magnifique avait attiré son attention, et elle me montra joyeusement à Zack qui le lui prit avant de lui nouer dans les cheveux pour être sûr qu'il soit parfaitement mit. C'était devenu un trésors.

« Merci Zack, désormais je le porterais tous les jours avec soin. » Elle tourna sur elle même avant de s'arrêter et de le regarder surprise. « D'accord ! Juste pour être sûre qu'il y ait une prochaine fois. »

Elle fit un tendre sourire, heureuse à l'idée qu'il y ait une seconde fois. Puis elle proposa d'aller manger, elle avait déjà une idée d'où aller, car elle y avait manger avec sa mère adoptive lorsqu'elle était en meilleure santé. Aerith l'entraina donc dans les allées, sa main sans la sienne, une légère coloration sur les joues à cause de ce doux contacte... Serrant elle aussi sa main, jusqu'à une petite ruelle. Le restaurant en lui même ne payait pas de mine, mais la chaleur qui s'en dégageait à l'intérieur valait tout le reste, et pour la jeune fille, c'était le plus important.

« Dommage que ça ne soit pas chez toi... »

Car il finirait par repartir, peut-être dès qu'il retrouverait ses amis... Cette pensée la rendit triste, et elle baissa le regard, jusqu'à ce que le serveur ne l'empêche d'expliquer la raison de son changement d'humeur si soudain. Il les installa à sa plus belle table, car enfin elle était avec un jeune garçon, décidément, et leur apporta le menu. Elle se cacha derrière pour caché sa gêne et sa triste.

« Qu'est-ce que tu aime en particulier ? Je te conseil tous ce qui est produit de la mer, c'est les principales mets de chez nous ! Comme le crabe araignée turquoise, ou encore la soupe de corail et regarde tous les plats ici. » Elle posa sa carte et se pencha sur la table pour atteindre celle de Zack en se rapprochant de lui, et lui montra du doigt tous les plats qu'elle connaissait et appréciait. «  Tu sais quoi choisit ce que tu désirs vraiment, et ce que tu as envie de gouter tu me dis ! Comme ça je les prends et je te ferai gouter ! J'y ai mangé souvent avec ma mère, alors je connais beaucoup de chose, je serai ravis de te faire gouter ! »

Aerith rayonnait désormais, profitant de l'instant où il était à ses côtés. Une fois les commandes faite, elle le regarda n'osant lui demander combien de temps il resterait ici, de peur que la réponse soit une durée trop courte. N'importe quelle durée serait de toute façon trop courte.

« Tu voudras faire quoi après qu'on ait mangé ? »

Histoire de rester encore un peu ensemble et qu'il ne retrouve pas ses amis tout de suite, pourtant il faudrait bien, surtout si les médecins devaient voir sa mère souffrante et voir s'ils pouvaient faire quelque chose pour son état. Rapidement le serveur apporta l'entrée, elle regarda son assiette toute guillerette.

« Si tu aime pas on échange, tien goute le mien ! »

Elle avait choisit un cocktail de crevette blanche au melon d'eau platine, parce qu'elle aimait commencer par quelque chose de très frais. Elle piqua donc sa fourchette dedans, et lui tendit en faisant « Ah » pour qu'il ouvre grand la bouche, ça l'amusait, ravie de se moment ensemble, à lui faire découvrir les saveurs de son île.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une curieuse rencontre [Zack]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Une curieuse rencontre [Zack]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Curieuse, mais...[liiiibre]
» Zack Fair.
» Kit pour Zack Sykes.
» Number Two Contender For US Champion : Zack Ryder vs Bryan Evans
» Dolph Ziggler & Rey Mysterio Vs Alex Shelley & Zack Ryder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-