AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Sam 24 Oct - 0:22

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

C'était la fête des Étoiles, la fête d'été, où tous les noms que les populations lui donnent. Cette fête, dont un Marine en fonction ne peut profiter, sinon selon la nature de sa mission, et où les populations sortaient en yukata, joyeuses pour se masser dans la place des stands. Le soleil venait tout juste de tomber, des lampes rougeoyantes étaient suspendues, déjà harcelées de libellules excitées, et les jeunes gens particulièrement étaient nombreux à se donner rendez-vous. Souvent envahis de sous entendus romantiques, ces tourtereaux devaient intérieurement prier pour que le ciel ne soit pas trop voilé ce soir par la faute de la brise du bord de mer, que les étoiles puissent pointer. Ah jeunesse. Il faut bien qu'une jeunesse naive s'endurcisse plus tard pour faire les hommes. Y compris quand c'est avec ces abrutis de Long-Bras.

Les long-Bras en effet, n'étaient pas la compagnie que préférait L'Amiral en Chef. Ils n'étaient certainement pas la raison de sa présence, ni même cette fête à donner l'urticaire tant elle est ennuyeuse. Pêcher des poissons dans un filet à même la fontaine, libérer des cigales, tirer au stand pour récupérer des nounours ? A son âge il y avait prescription et il n'y avait aucun prétexte sinon à se rendre ridicule.
D'autant que Sakazuki, ce soir, passait difficilement inaperçu... Sa stature épaisse d'abord, et enfin surtout sa casquette avec écrit en énorme MARINE qu'il n'avait pas prit la peine d'ôter. Et oui, bien que ne souhaitant pas spécialement se faire remarquer, le Commandant de la Marine n'avait pourtant prit la peine que de retirer son manteau en gardant sa chemise à fleurs habituelle, mais gardé la casquette. Il se rappelait encore ce court dialogue avec un de ses adjoints en matinée :

- " Mais... Amiral-chef Sakazuki, vous devriez retirer votre casquette là bas, la cible pourrait vite vous remarquer là bas. "

- " Je n'en ai pas envie. J'enlèverais seulement la cape, ça sera suffisant. "

- " Mais vous avez dit vouloir être discret, vous refusiez qu'un groupe vous accompagne, Amiral-Chef... Dans ce cas, vous voulez qu'un groupe vous accompagne ?
- " Non, je ne souhaite pas qu'on nous voit arriver de loin et que la cible s'enfuit.
- " Mais alors, vous devriez vous habiller en civile et retirer votre casque...
- " NON JE N'EN AI PAS ENVIE. "


Au final ça ne changeait pas grand chose, car peu savaient au fond à quoi ressemblait le principal gradé de la Marine avec le manteau en moins ce qui éviterait les rumeurs, et si la cible s'inquiétait de l'arrivée d'un marine -avec son pedigree elle ne s'inquiéterait qu'en voyant son visage assez près pour le reconnaitre - avec le Haki les sens du "Chien Rouge" étaient suffisants pour repérer le fuyard.

Oui, la cible, vous ne savez pas de quoi on parle ? Laissez-nous vous expliquer : techniquement, cette nuit là Sakazuki est là pour surprendre une cible. Qui ? Un membre du Tartaros. Cette organisation, il faut dire, commençait à taper sur ses nerfs. Elle avait commencé fort mal en enlevant de précieux pirates dont il exigeait qu'ils lui soient livrés, et plus encore en enlevant de précieux serviteurs de la Marine. Ça sentait le coup d'état programmé, surtout entre les mains d'un Dragon Céleste. Après certes, des informations indiquaient que le Tartaros avait peut être tué des pirates de premier plan ennemis de la justice... Ce n'était pas pour autant louable, car cela privait à la Marine l'honneur de le faire, empêchait la justice d'appliquer son jugement seul légal sur ce monde, et pire capturer ces pirates aurait été d'une grande utilité stratégique.
Le CP0, sous l'impulsion d'un Gouvernement Mondial de plus en plus inquiet, était parvenu à trouver des bribes d'informations. La plus importante à ce jour : localiser le lieu où un serviteur du Tartaros serait à un moment donné. Et c'était ce soir même, dans un trou perdu, dans une ville des Longs-Bras. Pour une des importantes fêtes annuelles. Cette fête là, il la sentirait le plus joyeusement, foi d'Aka Inu !
Marde Guille, j'ai un vieux compte à régler avec toi... bouillonnait intérieurement le fanatique de la Marine. Il lui ferait ravaler l'humiliation dans le labyrinthe et son audace démesurée... Pour ça il fallait capturer un des siens. Et le faire parler, quoi qu'il en coûte. Pour cette raison, Sakazuki était venu en personne, et seul : il ne faisait confiance à aucun autre que lui même pour une occasion de cette importance.

D'ailleurs, songeait-il en se promenant vaguement avec les stands progressivement remplis, il avait reçu un appel de Marnie lui proposant de passer la fête chez elle, où étaient les enfants. Leurs échanges étaient assez froids depuis un moment, mais le maitre de la Marine avait encore un autre devoir, celui de l'honnêteté familiale, et si les marmots -maintenant bien grandis- souhaitaient sa présence il ne se serait pas dérobé comme un poltron sur le champ de bataille. D'autant que son devoir était de faire d'eux des hommes, et il se serait investi à la manière de Garp s'il avait eu le temps et un grade assez faible -même s'il y avait deux filles. Il avait bien sûr du décliner par sens des priorités, et il voyait déjà Marine répandre ses ragots ridicules et agaçants... Mais à quoi pensait-il ? L'ambiance conviviale de la fête nocture faisait monter le fumet de l'atmosphère familiale, notamment avec l'approche des fusées nocturnes...
Il fallait que le personnage se pointe et il se ragaillardirait.
A nous deux, Yamato Kanzaki !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Jeu 21 Jan - 22:31

Kanzaki YamatoCivil
avatar

Messages : 191

Navigation
Doriki:
186/6000  (186/6000)
Fruit du Démon: Oiru Oiru no Mi





Tu n'aurais jamais dû me faire ça !


Me voilà face à mon destin, celui de purger le monde de son virus appelé les êtres humains.
Néanmoins, cela demande beaucoup d'effort et je dois l'avouer je commence à être un peu fatigué, j'ai besoin d'un jour de repos. Quoi de mieux qu'une fête populaire ?
C'est assez paradoxal, je n'aime pas l'Homme mais je vais me mêler avec lui le temps d'une soirée, je ne dois pas penser à les tuer mais je dois l'avouer l'envie est là. Je peux faire un carnage sans précédent dans cette ville, cependant, je dois me reposer pour être plus dangereux le lendemain.

Je m'étais fais discret ne voulant pas attirer l'attention sur moi, néanmoins c'était peine perdu. Voila qu'une charmante jeune femme me sourit et se dirigea vers moi. Qu'attendait-elle de moi ? Ah oui je le sais et je l'avais même oublié, je suis très mignon... d'ailleurs, elle n'était pas mal il faut l'avouer. Elle avait des cheveux châtains mi-longs, les yeux verts émeraudes et des lèvres pulpeuses. Une vrai beauté; une fois devant moi, elle voulut faire plus ample connaissance à ma grande joie. Nous passions une bonne partie de la soirée ensemble, nous nous promenions et nous nous adonnions à des jeux de kermesses. Je dois l'avouer encore, mais je m'étais bien amusé, de plus, elle me plaisait cette femme.
Peu de temps après, nous nous sommes écartés de la masse populaire pour nous retrouver seuls, nous contemplions les étoiles en étant assis sur un banc au bord de la plage.

Je ressentais une étrange sensation, un sentiment que je n'avais plus ressenti depuis des années, je crois bien que c'était du bonheur et ce qui semble être de l'amour. Elle s'appelait Miyuki ou Anri, je ne sais plus et à vrai dire cela n'a plus aucune importance, vous allez le savoir dans quelques instants.
Alors que nous discutions tranquillement, nos regards se sont croisés pendant un long moment, et c'était à ce moment que je m’apprêtais à l'embrasser mais elle me repoussa comme si elle s'était amusé de moi et ne voulait pas que je l'embrasse. Faisait-elle semblant, se foutait-elle de moi ? Je ne le savais mais encore pourrait-elle le refaire... je ne le pense pas. Après deux-trois secondes, j'étais reparti frustré, énervé et sali par son sang.
Une si petite broutille m'avais mis à sac, la rage se faisait sentir. Ce fut la première fois que Yamato se faisait repousser de la sorte et ce sera la dernière fois.

L'heure est arrivé, la bête a faim et la mission va pouvoir commencer. Alors que je me préparait pour ma mission divine, je remarqua un homme imposant vêtu d'une grande casquette et d'un long manteau. Je fus directement intimidé, sa présence me stressais, il n'était pas qu'un simple citadin. Il était de la Marine, du moins c'est ce qu'il y était inscrit sur sa casquette.
Non c'est Sakazuki, qu'est-ce qu'il fait ici ? Mes plans venaient à l'instant d'être contrariés, je devais passer inaperçu. Je me suis éloigné de l'Amiral-chef et j'ai commencé à poser des explosifs et des pièges autour et dans les lieux. Le feu et la pagaille seront mes portes de sortie, le reste ne dépendra plus que de la panique engendré par les explosions. S'il me repère je fais tout sauter sur le champ
Que vas-tu faire Sakazuki Akainu ? Je t'attends.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Sam 23 Jan - 1:56

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Et on se ballade comme coq en pâte chez les petits gens qui font des "houlah" et des "youpi" et des "yihas", et on aimerait bien faire la fête sauf que ce soir là... Il n'y a pas de quoi rire. Le Tartaros, savez vous ce que c'est braves gens ? Ou plutôt douteux gens avec vos groupes spécialisés dans le trafic d'esclaves et autres mervielles prohibées, mais malgré ça vous êtes officiellement dans le concert des nations défendues par la Marine, et surtout un individu si dangereux que vous n'en avez pas idée vous menace tous. Il n'y a pas de doute que cette petite fête virera au sanglant dans pas longtemps...

Pour éviter de trop ressembler à chien de garde, Sakazuki se préoccupa de faire quelques achats insignifiants par ci par là, donnant l'impression d'être occupé. Ce ne fut pas suffisant cependant : il devait se faire apercevoir, inévitablement. On avait donné au patron de la Marine toutes les infos pour reconnaitre sa cible, et il avait regardé de multiples fois les rares photos/dessins disponibles : un jeune homme peu quelconque, il serait aisé de le reconnaitre si seulement il pouvait être assez près. C'est alors qu'une vision soudaine s’immisça brusquement dans son esprit. On l'avait aperçu.
Son Haki d'observation, ce sixième sens, particulièrement développé chez les plus grands combattants de ce monde,lui envoya l'image d'alerte d'un jeune homme l'observant à une douzaine de mètres, au milieu d'un brouillard confus, cependant, les traits de la personne ne faisaient aucun doute : c'était bel et bien lui, Yamato Kanzaki !

Mais alors qu'il se retournait, le personnage n'était déjà plus là. Il était localisé, à présent l'autre prenait la fuite. Diantre... A ce jeu il aurait du laisser la mission au CP0 plutôt que d'en faire une affaire personnelle, au jeu de "à celui qui te vois par hasard le premier" il était perdant ! Allons allons, silence, est contre-productif de s'admettre perdant quand il nous reste encore des chances. Sakazuki se retrouva dans une drôle de situation : discrètement, il fouillait chaque stand, chaque boutique, à la recherche de son adversaire. Il interrogea des personnes, leur décrivant l'oiseau qu'il cherchait fort précisément, récoltant quelques informations. Il finit même par laisser des papiers accrochés à des endroits divers et variés (colonne, arbre, table) où était écrit en l'encre spéciale de la Marine " où te caches-tu ?" au cas où l'autre tomberait dessus.

A un moment ce ménage ne fut plus très loin de marcher : alors que la nuit était d'un noir d'encre, Sakazuki se retrouva à moins de quelques dizaines de mètres de sa cible, par hasard, bien qu'il ne la voyait toujours pas. N'étant pas encore assez assuré, il était déjà prêt à accourir à des mesures "très spéciales" à propos de ce village, pour s'aider à trouver ce criminel dont il n'avait pas conscience de la proximité...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Ven 1 Avr - 20:31

Kanzaki YamatoCivil
avatar

Messages : 191

Navigation
Doriki:
186/6000  (186/6000)
Fruit du Démon: Oiru Oiru no Mi





Je n'ai plus le choix

Le fameux jeu appelé cache-cache prend tout d'un coup sens, ce cher Akainu est proche de moi. Comment pourrais-je fuir sachant qu'il a le haki ? J'ai déjà installé mes explosifs pour fuir... mais lui je sais pertinemment qu'au moment de la première détonation il me repérera facilement.
Que faire ? Le combat est inutile, la mort m'y attend; fuir, il me poursuivra et cela contrariera mes plans. Je ne dois pas avoir sur le dos quelqu'un d'aussi puissant, de plus je poursuis aussi ma quête secondaire qui est de retrouver le fruit du démon qui me permettra de parvenir à mon rêve.

Dans le feu de l'action je choisis de déclencher la première détonation. Une explosion retentit faisant une vingtaine de mort, une vingtaine ahah; mon plus faible explosif a tué une vingtaine de personne... je m'améliore. Mais, il y a du matos encore plus puissant qui est dispersé sur toute la place et ses alentours. Akainu, je sais que tu m'attrapera et je sais que tu vas essayer de me tuer, mais sache que j'ai quelque chose à te proposer.
La panique avait gagné la foule, les gens fuyait mais ce fut à ce moment que j'enclenchais la deuxième bombe plus puissante, un début d'incendie, des morts, une panique générale. Comment vas-tu faire pour me retrouver Akainu ?
Je le vis, il était même pas à une dizaine de mètre de moi. C'est alors que je décida de passer à coté de lui, j'en profita pour lui coller une de mes boules de gel explosif sur sur manteau. Je la ferais explosé au moment où je voudrais attirer son attention sur moi afin de lui proposer quelque chose qu'il ne pourra pas refuser. Fuir ne sert plus à rien, c'est peine perdu, plus les secondes passent et plus je le sais.
Je t'attends vieil homme !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Mer 27 Avr - 0:32

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Le gaillard avait devancé l'Amiral-Chef. Alors que ce dernier se préparait à répandre le magma en détruisant plusieurs maisons susceptibles de dissimuler le criminel, quitte à semer panique et morts potentiels, voilà que l'agent du Tartaros avait agit par une diversion des plus effroyables : un attentat à la bombe. Des dizaines de civils gisaient au sol, dont de nombreux morts, un vrai massacre. C'était assurément la tactique du Mal. Ces gens étaient des démons, que peu de pirates égalaient... On aurait dit une secte d'illuminés dirigés par le Gourou Marde. Alors qu'il marchait entre les corps ensanglantés, Sakazuki parcourait de son regard tous les lieux l'entourant : le petit démon avait fait une erreur, par l'explosion il lui avait signalé le dernier lieu de sa localisation... Il ne tarda guère à être averti par son Haki d'observation acéré, forgé par l'expérience et l'intuition acquises au prix d'un nombre infinis de combats. En quelques instants le loustique était aperçu et perdu...

Sakazuki courrait après le fuyard, gagnant du terrain. Toute les clameurs de la fête s'étaient arrêtées depuis le bruit assourdissant de l'explosion, partout autour des gens couraient en tout sens, génants, les deux hommes en renversèrent plusieurs dans leur course. Lorsque Yamato se comprit coincé, il colla un de ses explosifs sur le Chien Rouge. Face à un logia, celui-ci se révéla totalement inefficace, mais pas inutile : il se retrouva avec un énorme trou dans le torse à travers lequel on pouvait voir le ciel. Le corps de Sakazuki fut ralenti le temps que le magma comble l'espace et reconstitue son corps. Le temps pour son ennemi de faire une action qu'il souhaiterait. Et celui là visiblement ne souhaitait pas fuir... Il avait bien raison, fuir c'était perdre à coup sûr. En fait il perdrait déjà à coup sûr, mais il résisterait plus longtemps de face que de dos, à coup sûr. Maintenant les quidams vidaient la rue à grand cri, fuyant les deux personnages dévastateurs qui se livraient un duel. C'était le moment d'aborder le fou.

" Allez allez, tu sais bien que tu t'échapperas pas ! Mais c'est ton jour de chance, ça tombe bien... Un membre du Tartaros seul ne suffira pas, en te torturant tu ne cracherais rien sur tes amis je parie, et tu es juste un sous-fifre. Je peux te donner une chance de t'en tirer en vie et en liberté, mais si tu fais encore un pas je te fume. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Dim 1 Mai - 18:32

Kanzaki YamatoCivil
avatar

Messages : 191

Navigation
Doriki:
186/6000  (186/6000)
Fruit du Démon: Oiru Oiru no Mi





Je n’ai rien à perdre

Le festival touchait à sa fin, mes explosives eurent le dernier mot. Dans un premier temps Akainu et moi-même jouions à cache-cache; néanmoins, je constatais que la fuite n’était plus une option tôt ou tard il me retrouverait et le pire serait envisagé. Ma décision fut toute simple, je devais le confronter car tourner le dos à un adversaire est une des plus grosses erreurs qu’une personne puisse faire. Cependant, j’avais un avantage conséquent, il me sous-estimait, pour lui je ne devais être qu’un sous fifre du Tartaros, qu’un pion de Marde Guille mais il n’en est rien. Ma position au sein de ce groupe est clair, je n’en ai pas; j’ai juste rejoins ce groupe car il correspondait plus ou moins à certains points de ma philosophie, de plus, il a la capacité de réunir une masse de personnes. Cette même masse que je tuerai pour accomplir ma destinée.
Comme je le disais précédemment la fuite n’est plus envisageable, je devais lui faire face. Chose que je fis immédiatement en lui collant un de mes gels explosifs. Une fois déclenché, l’explosion laissa un énorme trou dans le torse mais grâce à son fruit du démon, il commença à se reformer.

"Tu dis que je ne suis qu’un sous fifre et que tu me tortuera pour avoir des informations? Akainu tu es plus idiot que je ne le pensais. Tu ne sais vraiment rien du Tartaros et je vois que tu ne me connais absolument pas. Laisse moi te révéler quelque chose d’important… je ne suis pas un sous fifre, je suis juste un voyageur; si tu veux des informations demande le moi, néanmoins je veux une contrepartie: je veux pouvoir continuer ma mission divine sans encombre. En gros je veux une immunité et en échange si tu veux je peux jouer les agents doubles. Si tu refuses tu disparaîtras avec cette île."

La balle est désormais dans son camp, peu importe son choix leurs conséquences ne me seront que bénéfique pour poursuivre ma destinée.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Mar 3 Mai - 23:43

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Bizarre. Le mot convenait bien à cet individu : vraiment bizarre. Il se mettait en pétard pour avoir été traité de subordonné, mais il se vantait de n'être qu'un... voyageur, ce qui était encore pire dans la hiérarchie du Tartaros sans aucun doute, et il le menaçait lui en personne ? Peut être oubliait-il que plus qu'un simple numéro 1 de la hiérarchie, Sakazuki était aussi une des armes suprêmes de la Marine depuis de nombreuses années. A moins qu'il n'ait véritablement les moyens de faire sauter une île entière, ce qui pouvait faire couler tout porteur de Fruit du Démon lui y compris, mais il y avait fort à parier que c'était un bluff.

Jaugeant le curieux énergumène, l'Amiral-Chef réfléchissait à ses mots. Il lui proposait déjà, sans se faire résonner une seule seconde, d'espionner le Tartaros à son service. C'est comme s'il lui offrait la victoire dés le premier effort ! Et bé ! Si négocier avec ce genre de créatures était chaque fois si facile... A l'ile de lave, Marde n'avait pas voulu céder même le plus misérable des membres du Moby Dick. Il était possible en ça que cet espèce de petit terroriste semblable à un ninja soit aussi différent de son organisation qu'il ne le prétendait.

Il y avait sans doute quelque chose de louche chez ce type. De quoi prendre avec la plus grande précaution ce qu'il avait répondu.

Ne bougeant pas d'un pas, Sakazuki retira sa casquette, ébouriffa sa courte chevelure puis replaça son couvre-chef. Il fixa enfin sur son interlocuteur ses petits yeux noirs semblables à ceux d'un chien de chasse.


" Je vois. Tu n'es pas un sous-fifre en effet, cela revient à pire puisque tu es un indépendant. Le Tartaros ne se méfie pas de toi si tu te montre aussi peu attaché ? Tes menaces ne sont que du vent pour quelqu'un comme moi... Alors explique moi pourquoi je devrais te faire confiance, et comment tu arriverais à espionner tes employeurs. Si tu me convainc je pourrais peut être t'offrir cette immunité. "


Le fanatique de la Justice parlait sur un ton calme mais où pointait la sévérité qu'on lui connaissait, comme s'il était prêt à vous démolir à tout moment. Pourtant, ce petit psychopathe qui lui faisait face, même conscient d'être rapidement écrasé et totalement incapable de s'échapper, ne montrait aucune peur. Ce genre de personnage était le mieux dans une tombe, en somme. Mais c'était un pion, et il pouvait être remplacé aisément par un aussi dangereux, dans ces vastes océans peuplés de fous de divers puissances... Comme espion, Sakazuki pouvait s'en satisfaire en dépit de ces principes absolus. Tant qu'on met des bâtons dans les roues de plus grands ennemis, la Justice le tolère.


" J'étais venu pour contacter Marde, toutefois. Quoiqu'on décide, tu m'aideras à l'appeler après cette conversation. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Mer 4 Mai - 12:12

Kanzaki YamatoCivil
avatar

Messages : 191

Navigation
Doriki:
186/6000  (186/6000)
Fruit du Démon: Oiru Oiru no Mi





Je ne ments pas!

Je ne suis pas un sous fifre mais un voyageur et mon cher Akainu, il y a une grande différence entre ces deux statuts. Le premier implique que je dois obéir bêtement et aveuglement à mes supérieurs, un larbin quoi. Alors que le deuxième, sous entend que je suis libre, je n’obéis à personne, je suis le cours de ma vie, je me laisse porter par la faim de découverte. Je suis libre et je n’ai ni maître ni supérieurs. Ah cette mentalité des rangs et des classes sociales, que des foutaises je vous dis, une hiérarchie est juste un moyen de maintenir une harmonie, une cohérence au sein d’une organisation afin d’éviter tout désordre interne. Mais, une hiérarchie en soi est inutile, elle attribue un rôle, une position à chaque personne, lui faisant faire un travail répété et lassant. Elle tue la liberté, de plus, elle ne récompense pas assez le mérite; il suffit juste d’avoir des relations avec un supérieur pour être au dessus.
Akainu, même si je ne suis qu’un «simple voyageur», mon rôle au Tartaros et beaucoup plus important que ce que tu penses. Je suis ce qu’on pourrait appeler un nettoyeur ou la dernière solution. Grâce à ma maîtrise des explosifs quand un cadre du Tartaros n’est pas en mission ou qu'il a fini, c’est moi qui fait exploser les maisons, les îles même ou qui efface les traces de notre passage. Vois-tu, tu me sous-estimes trop et tu sous-estimes mon rôle au sein de cette organisation. Je peux te dire quand et où seront les prochaines missions mais pour te les révéler je dois avoir mon immunité.

«Tu es peut-être une arme et le n°1 de la Marine, néanmoins tu me sous-estimes trop et tu ne connais pas mon rôle dans cette organisation. Je vais tout te révéler»

Après lui avoir tout révélé, son regard devait probablement changer. A présent, il connait mon rôle, mes capacités à vraiment détruire cette île. Je n’ai pas peur de mourir et c’est un grand avantage car je n’ai pas ce blocage qui m’empêche de faire certaines choses trop risqué pour me battre. J’espère que mon offre tiens toujours… car un bain de sang et une idée qui me plaît aussi et le démon qui réside en moi n’est jamais contre un en-cas. De plus, mon nouveau pouvoir peut largement augmenter la puissance destructrice de mes explosions.
Akainu, ne sois pas idiot accepte le marché sans broncher; la Marine, toi et moi en sortiront vainqueur et tout le monde aura ce qu’il voudra.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Dim 8 Mai - 0:35

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Sacré filou. Ça avait beau être un gringalet, ce svelte garnement essayait de retenir l'un des hommes les plus dangereux de ce monde en suggérant d'éminentes capacités au combat. Il paraissait se comporter comme si on était censé rester sur ses gardes face à lui, même à un tel niveau. Que savait-on du passif de ce garnement déjà... Sakazuki connaissait par cœur les dossiers des pirates, mais un peu moins ceux de cette organisation louche. Et bien malgré cela, ce Yamato n'avait pas le pouvoir de détruire une île entière, que je sache... A moins qu'il ait truffé le sol de l'ile de bombes pour son seul passage. Ce qui n'affectait pas un Logia de toute manière. Pas plus que la mort d'innocents habitants (en plus dans un pays si douteux) si cela pouvait lui permettre de mettre hors d'état ce genre de criminel. Mais on en était sur autre chose : c'était non sur la puissance, mais sur l'indépendance que se justifiait le pseudo-ninja fou. Il raconta ainsi son rôle de nettoyage. C'était donc bien un personnage libre, mais comme l'avait dit l'Amiral-Chef précédemment, il était aussi moins influent dans la Sphère du Tartaros, puisqu'il y était moins intégré. C'est la contrepartie de toute indépendance, à la manière des Shishibukai vis à vis de la Marine. Mais c'était aussi un personnage peu insignifiant, puisqu'il était un véritable ange exterminateur : il ne détruisait pas que des maisons, parfois des îles entières. Ce petit monstre était décidément un criminel de la plus méprisable espèce.


« Je vois. Tu n'aurais peut être pas du m'en raconter autant, puisque je vais regretter de ne pas t'avoir écrasé sur place, plus tard… Cependant tes employeurs finiront par te remplacer, je suppose, le problème véritable est eux.


Passons : je peux t'accorder une immunité absolue du côté de la Marine et même demander au Cypher Pole s'il peut éviter de te chercher, sans être sûr de ce côté que ce soit un succès. Mais pour le moment cette immunité durera jusqu'à ce que tu m'ait donné des informations utiles sur le Tartaros. Si tu échoues à apporter des informations qui soient intéressantes, ton contrat ne sera pas renouvelé et tu seras traqué à nouveau comme tous les autres ; si tu m'apporte quelque chose d'intéressant, je prolongerais ton immunité pour que tu puisses m'en donner d'autres. Bien sûr, il faudrait aussi que tu me racontes dés maintenant tout ce que tu sais sur eux, pour que je te fasse confiance. Mais à un moment il faudra obligatoirement que j'en sache davantage, tout comme il faut que tu sauves ta peau. »


Taizone chez Teach, Yamato chez le Tartaros… à trop passer de traités secrets avec les ennemis, Sakazuki ressemblait de plus en plus à Sengoku, décidément. Mais à la différence de Sengoku, on était à une époque où on marchait sur le fil du rasoir. Le pragmatisme fait parfois du mal à votre décision de la justice… Fort heureusement, il ne rend pas à la vie tous ceux que la nouvelle Marine a expédié en enfer en abandonnant la doctrine laxiste de Sengoku et Kuzan !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Mer 11 Mai - 18:37

Kanzaki YamatoCivil
avatar

Messages : 191

Navigation
Doriki:
186/6000  (186/6000)
Fruit du Démon: Oiru Oiru no Mi





Grosse surprise et retournement de situation: L’Aube d’une nouvelle alliance !

A peine débarqué sur l’île, je fis déjà le bazar, il faut dire que j’étais venu juste pour décompresser mais une jeune fille s’était amusé de moi. Mais il n’en fallut pas plus pour retourner dans mes travers, la vengeance ensuite accompagnée de la soif de sang m’emportèrent néanmoins, la présence d’Akainu m’avait refroidi. Un mal pour un bien mais la fuite était dans un premier temps ma seule option, cependant, mon audace a fait en sorte que je le confronte mais surtout lui proposer un deal pour le moins surprenant. De plus, vous n’imaginez même pas l’étonnement que j’ai eu au moment où ce dernier l’avait accepté. La stupeur me paralysa quelques secondes, néanmoins, c’était la meilleure chose que pouvait faire Akainu. Si j’avais fais exploser cette île, il serait mort et moi aussi d’ailleurs; même si son fruit est un logia, le temps qu’il se reconstitue, il coulerait dans l’eau de mer.

Il m’avait demandé de lui donner des informations sur le Tartaros, heureusement que j’en avais et de belles informations. D’ailleurs, je ne vais pas tout lui dire car il m’en faudra pour la suite. Le prolongement de l’immunité est primordial. Voila mes informations Akainu: Boa Hancock a rejoint le Tartaros suite au Buster Call sur son île, il faut dire que La Marine n’est pas très douée pour garder de précieux alliés, qu’en sera-t-il de mon sort alors ? Bref, elle aspire à de nouvelles ambitions. Ses réelles ambitions sont relativement claires, et ses amis comme ses ennemis les connaissent du moins. Hancock veut juste venger l'Empire Kuja et lui faire atteindre sa grandeur d’antant. Si elle a rejoint le Tartaros, c'est parce qu’elle est une alliée de poids pour l'organisation. Elle cherche les meilleurs combattants des mers pour les mettre à ses côtés au sein du Tartaros, d’ailleurs j’en fais parti. Une fois que son Empire sera de nouveau établit, elle souhaiterait exhausser chacun des souhaits de ses alliés dans la mesure du possible.

Voila vieil homme, ce n’est que le début de quelques informations sur un membre important de notre organisation. Accorde-moi l’immunité et je pourrais t’en transmettre de nouvelles sur les cadres même du Tartaros.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Mer 11 Mai - 19:42

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Tuer un détritus c'est néanmoins un service rendu à l'humanité. Tuer quelqu'un qui ne sert que de nettoyer les champs de victimes du Tartaros reste un service rendu. Tuer quelqu'un qui n'est ni pirate ni révolutionnaires et n'a jamais attaqué la Marine directement, c'est toujours un service. Puisque le Tartaros est devenu le nouveau casse-pied du moment. Après les révolutionnaires, encore de nouveaux bons à rien qui s'interposent entre le devoir unique de la Marine de détruire les pirates.
Toutefois, un agent double, c'est toujours une meilleure chose. Même si rien ne garantit qu'il tienne sa promesse sur le long terme, la Marine est débordée par ses temps, elle n'a jamais eu le bras aussi court, prise entre nouvelle vague de piraterie sans équivalent, démons des mers en quête du One Piece, révolutionnaires plus inquiétants, et arrivée du Tartaros... La possibilité de pouvoir d'en savoir sur ces fous du Tartaros mérite bien un marché. Encore une fois, la Marine perd un peu en dignité... mais il ne s'agit là pas de pirates ou de traitres, ça ira jusque là.
Ça ira, alors qu'as tu à dire, ninja fou ? Écoutons... Tiens, Yamato parlait d'Hancock, encore une occasion pour l'Amazone de se retrouver en avant dans les conversations... Elle avait rejoint le Tartaros, ça on s'en doutait... Mais elle paraissait diaboliquement motivée pour servir ses alliés, ça ne lui ressemblait pas. "Alliés" notez, pas employeurs. Et elle lançait une campagne de recrutement sur les mers ? Diable, elle comptait faire du Tartaros le ramassis des rebus des mers, on risquait de se retrouver avec une nouvelle forme de piraterie car ce n'étaient certainement pas des idéalistes fanatisés à l'instar des révolutionnaires qui rempliraient les rangs. Bien, mais ce n'étaient que des miettes, ça ne faisait que donner plus faim.


" Je vois. Ce n'est pas grand chose, c'est tout ce que tu sais ? Mais tu en es à tes débuts dis tu... Bien gamin, traine dans le Tartaros et retiens bien tout ce que tu entends, écoute aux portes si tu peux. Si tu ne trouve rien d'utile ou que les informations s'avèrent fausses, ta couverture expirera. Si l'organisation fini démantelée, tu auras une grâce et tes crimes jusqu'à ce jour seront oubliés. "

Sakazuki sorti un papier déjà marqué de son sceau et griffonna un paragraphe, puis appuya le papier sur son genou et signa avec un stylo doré. Il tendit le papier à Yamato mais le tint fermement, pour que retirer le papier transmette le sentiment de sévérité et de force que se devait d'illustrer la Marine.

 " C'est un passe-droit signé par l'Amiral-Commandant en Chef Sakazuki en personne, qui interdit de t'arrêter jusqu'à nouvel ordre. Si un Marine ou une autre autorité te pose problème montre leur ça. Personne n'osera risquer de me contredire. Mais ne t'en sers pas pour faire ce que tu veux, ça ne marche que si tu ne les provoque pas. "


Dernière édition par Sakazuki Akainu le Sam 21 Mai - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Ven 13 Mai - 15:45

Kanzaki YamatoCivil
avatar

Messages : 191

Navigation
Doriki:
186/6000  (186/6000)
Fruit du Démon: Oiru Oiru no Mi





Une dernière chose Akainu

J’avais profiter de la faiblesse que connaît actuellement la Marine. Le deal propose à Akainu était la meilleure chose à faire. En effet, je n’avais rien à perdre et ce dernier était dans une position de faiblesse concernant le Tartaros. Ainsi, les informations sur notre organisation se faisaient rares et un agent double était le bienvenu pour la Marine voire plus, c’était une aubaine, une chose invraisemblable. Quant à moi, l’immunité était mon seul objectif, ma seule récompense, la Marine n’a rien qui ne vaut la peine de travailler pour elle à part cette immunité. A vrai dire cela n’enchantait pas vraiment l’Amiral en chef mais la Marine n’a jamais eut le bras aussi court, elle était dépassée par les évènements actuels… en même temps c’est compréhensible, elle doit faire face à cette nouvelle génération de pirates, les révolutionnaire et maintenant le Tartaros.
Je devais appuyer là où ça faisait mal à l’orgueil de la Marine, en plus d’être un agent double à présent, je propose à Akainu d’être un de ses hommes. Pas un marine, mais plutôt un mercenaire, un nettoyeur ou même un homme de l’ombre qui ferait exploser des choses. Il faut chercher des opportunités partout, s’il m’accorde un de ces statuts, j’aurais plus de poids face à la Marine et mon immunité sera prolongée voire même protégée.

L’Amiral chef m’avait remit mon passe droit va-t-on dire, de plus ce mot venant de lui montre que j’ai réussi mon coup même si ça ne l’enchantait pas trop, néanmoins, il doit bien comprendre ce que veut réellement dire agent double, tout est dans la sémantique, je ne suis donc pas un infiltrés mais un agent double, donc je dévoilerai aussi des informations de la Marine au Tartaros mais ça il ne le sait pas. Au final, les deux camps seront gagnants et perdants. Dire qu’Akainu me prenait juste pour un simple sous fifre et après pour un simple voyageur. Je n’ai jamais autant sous-estimé de la sorte même de grands noms ne m’avaient pas autant sous-estimés.
J’espère que mon autre proposition sera acceptée par l’Amiral chef de la Marine Sakazuki Akainu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Sam 21 Mai - 0:51

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Le petit vaurien ferait mieux de ne pas se vanter des fois, si un jour il glissait dans l'oreille de quelqu'un qu'il avait réussi à passer un marché avantageux avec Sakazuki Akainu. Ce n'est pas parce que la Marine est dans le besoin qu'elle est impuissante, loin, très loin de là. Si un jour les moyens de la Marine étaient principalement démolis, les premières cibles de la vengeance seraient les traitres sans lesquels sa chute n'aurait eu lieu. On pouvait d'ors et déjà ranger la clique de Guille qui bien avant ça étaient silencieux et tranquilles. Et si ce Guille pensait un jour régner sur les mers il pouvait déjà baisser les bras, ce que la Marine n'avait pas réussi durant des siècles il échouerait, avec en plus les révolutionnaires à gérer !
Bref, ce petit marché n'était pas amusant du tout, mais il n'y avait rien d'autre à dire, ce n'était pas comme s'il avait signé avec un Yonkô. Et ce gars là ne verrait la Marine que de loin, il rapporterait des informations à Sakazuki ou un représentant, mais s'il croyait approcher le QG il pouvait aller voir. La Marine n'avait pas encore été trahie par Boa Hancock mais elle se méfiait plus que tout de la folie et la fourberie du Tartaros et n'accorderait aucune confiance à un d'entre eux jusqu'au bout. Il était évident que de l'autre côté, Yamato lui non plus ne faisait pas confiance.


" Il y a encore quelque chose ? Dis moi et file. "

C'était après tout la fête des amoureux. Il ne s'était pas accordé de congé ce jour même et il ne restait plus que quelques heures avant que ce jour s'expire, plutôt que de perdre du temps avec un nauséabond repris de justice Sakazuki ne dirait pas non à une grande tassé de thé puis quelques verres de vin d'une bonne cuvée accompagnés d'un dernier cigare. Le jour suivant et tous les autres ce seraient labeur et labeur des plus acharnés, et peut être même qu'il n'y aurait plus jamais de congé.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Jeu 26 Mai - 17:34

Kanzaki YamatoCivil
avatar

Messages : 191

Navigation
Doriki:
186/6000  (186/6000)
Fruit du Démon: Oiru Oiru no Mi





Sayonara

En voulant garder cet accord sous le silence, on pourrait croire qu’Akainu ait peur que ça se sache, cependant, il n’en est autrement. A vrai dire, c’est plutôt moi qui ai peur car en un claquement de doigt, ce dernier peut m’éliminer ou me mettre la Marine sur le dos, ce qui compromettrait ma mission et ma vie en général: je ne veux pas vivre dans la peur d’être vu ou traqué par la Marine, les avis de recherche ne sont utiles que pour traquer les grands hors la loi. Visiblement, l’Amiral en chef ne voulait pas entendre parler de ma seconde proposition qui pour le coup n’avait en aucun cas l’intention d’être acceptée, de même je ne l’avais faite que pour me foutre un peu de la gueule de la Marine. Il faut savoir s’amuser parfois, voir la Marine dans une position de faiblesse suite aux événements est assez marrant; alors pourquoi ne pas en profiter pour faire des petits arrangements ou se foutre d’elle. Désormais, je n’avais plus aucun intérêt à être sur cette île tant que Sakazuki était là. J’avais envie d’exterminer cette population mais le faire en sa présence serait un acte de la plus grosse idiotie, de plus je ne voudrais pas me battre avec lui s’il m’en empêche.
Le gaillard était fatigué et lassé de ma présence, il voulait que je parte si je n’avais plus d’autres informations: je n’en avais plus. Akainu voulait se reposer et je le comprends, je lui offris une tasse de thé et une bouteille de vin de grand cru. Il est temps de partir et de rejoindre un des QG du Tartaros.

"Tiens cette tournée est pour moi, quand j’aurai des informations je te contacterai. Sur ce Akainu…"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   Sam 23 Juil - 19:46

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1487

Pas de réponse depuis le 26 Mai.

→ Bientôt deux mois sans réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Cette fête, sera la tienne ! [with Kanzaki Yamato]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Cette fois, ce sera la bonne ! [Huo ♥]
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» Pour un sursaut de la presse haïtienne
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Cette accalmie m'inquiète.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Namakura-