AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sombre avenir [PV:Nico Robin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Sombre avenir [PV:Nico Robin]   Sam 3 Oct - 19:36

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2542

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Je me plaisais à vivre. Heureux. Je profitais de ce moment de perfection où je pouvais me perdre dans mes songes sans me perdre dans la vie. J'avais déambulé dans les rues alors que le soleil prenait sa place dans le ciel. J'aimais cette île si fabuleuse à l'histoire et l'architecture si incroyable. Je m'étais balader sur les canaux sous un soleil chaleureux sans prendre en compte le temps que je perdais ou que j'investissais selon le point de vue. J'avais l'impression de prendre des vacances. Je sortais de mon monde. Je devenais à nouveau un citoyen lambda même si ma tête était mise à prix pour une belle somme. Je visitais des coins dont j'ignorais l'existence. Je connaissais approximativement la cartographie de cette île à force de venir néanmoins je découvrais avec joie de nouveaux endroits. Je passais pas des petites ruelles dans la ville basse où sont bâtis les quartiers considérés comme les moins importants de la Cité Aquatique. J'avais rencontré une pauvre petite fille en pleure assis sur morceau de carton en passant par hasard devant une maison en ruine.
Je me suis sentis mal en voyant cette scène. De douloureux souvenirs m'envahissaient. Je me revoyais lorsque j'avais appris la mort de mes parents. Si je n'avais pas eu mon grand-père adoptif, j'aurais pu me retrouver dans sa situation. J'avais eu de la chance.


M'approchant d'elle doucement, je voulus prendre la température en lui demandant ce qui lui était arrivé pour qu'elle se retrouve ainsi à la rue. Son histoire me toucha. Sa famille n'avait pas voulu payer un groupe de criminel de la basse ville et tous avaient été emporté pour des représailles. Je pris quelques informations sur les auteurs de ce crime impardonnable et je me dirigea vers le lieux où les scélérats devaient se trouver selon ses dires. J'avais mes armes et mon pouvoir donc je n'avais pas de soucis à me faire pour faire ma bonne action du jour. Sur place, je n'eus pas de problème à commettre un véritable massacre digne de ma réputation.


Mes sabres étaient souillés de sang. Je me tenais assis dans un hangar vide de vie. J'aimais me défouler de la sorte. Je trouvais cela tellement jouissif de prendre des vies. Cela le devenait davantage quand je tuais pour une raison qui en valait la peine. Le sol était devenu rouge et jonché de cadavres toujours chaud. J'avais agis avec barbarie envers ces gens que je venais de décimer tel la Faucheuse, si violemment et sans ressentir un soupçon de remords. Je venais de refaire la décoration à ma manière. Je me demandais pourquoi je n'avais pas fais des études afin de devenir ingénieur d'intérieur. J'aurais pu proposer des solutions plutôt intéressantes à des particuliers. Dommage. Je venais de tuer un sacré nombre de personnes dans ce lieux en me fiant aux paroles d'un enfant. J'avais peut-être fais une irrattrapable erreur, cependant je m'en fichais complètement. Je pensais avoir fais un acte charitable plein de compassion donc j'étais assez fier. Le monstre était toujours prisonnier de sa cage tandis que l'homme était habillement au commande.


Cette petite fille à l'allure si innocente qui m'avait supplié de jouer au boucher pour sauver sa famille m'avait sûrement un brin manipulé. J'avais été pris pour un idiot. Cet endroit ne contenait que des morts causés par mes lames. Il n'y avait pas eu de civil. Je venais de fouiller pendant plus d'une foutue heure ce lieux dans les moindres détails et malheureusement, il n'y avait aucun individu à libérer. Je me demandais ce que je faisais là. J'avais envie de tout casser. J'étais en colère. Je devais me calmer. Je me dirigeais vers une taverne. Il fallait que je reprenne mes esprits afin de ne pas perdre le dessus sur la bête.


La taverne était calme voir trop. Dépeuple de populace, j'étais le seul client. Assis à une table, je savourais un cola.


Dernière édition par Nazario Taizone le Dim 18 Oct - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sombre avenir [PV:Nico Robin]   Mer 7 Oct - 10:54

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3194

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





La messagère.




Un navire inquiétant fendait les flots menant à l’île de Water Seven. L’ambiance sur le navire était glaciale malgré la bonne volonté de certains marins pour mettre un peu d’ambiance. Sans doute était-ce cela de travailler pour Marde Guille. Il n’y avait plus d’ambiance chaleureuse et de fête à bord. Peut-être était-ce à cause de la peur qui tirailler les membres d’équipages du navire ? Personne n’en savait rien, mais il était fort probable qu’Angela ou Judal avait montré les dents pour calmer les ardeurs des nouveaux venus dans la bande de Tartaros. Car c’était bien des nouveaux venus qui dirigeaient le navire. Une bande de pirates incapable n’ayant rien trouvé de mieux à faire que de s’attaquer à l’une des îles tenues par l’homme le plus dangereux du monde. En guise de représailles, il avait soumis l’équipage entier et leur avait, également, confié une mission de la plus haute importance : transporter une personne sur une île bien particulière.

C’est de cette façon que Nico Robin débarquait sur l’île de Water Seven. À peine, son pied foulait le sol que des frissons parcouraient son corps. Tant de souvenirs sur cette île. Des heureux avec l’arrivé de Franky, ainsi que des mauvais avec son départ pour rejoindre le CP9 afin de perdre la vie. Respirant un bon coup, l’archéologue commençait à déambuler dans les ruelles aquatiques de la ville dans le but de trouver l’informateur de Tartaros. En chemin, la trentenaire en profitait également pour faire les boutiques afin de compléter sa collection de chapeau si précieuse à ses yeux. Elle perdait du temps sur sa mission, certes, mais Marde ne pourrait rien lui dire puisqu’elle était très importante à ses yeux, ce qui rendait Angela verte de jalousie si bien qu’elle rêvait de lui trancher la tête en secret.

L’informateur apprenait à la demoiselle que son objectif se trouvait sur l’île depuis quelques jours et semblait faire une sorte de tourisme passif. Il lui indiquait également que cette personne se trouvait actuellement dans une taverne pas très loin. Robin lui donnait un pourboire et prit la direction de l’auberge.

Un vent très léger commençait à souffler, faisant voler la robe bleu nuit de la sublime archéologue et en profitait même pour ponctuer sa peau de frisson. C’est dans ces moments que la brune regrettait d’avoir mis un décolleté aussi profond et qu’elle aurait dus mettre une veste. Poussant enfin la porte de la taverne, l’ancienne Mugiwara promenait son regard sur les différentes tables, toutes vides, et souriait doucement en trouvant enfin la personne qu’elle recherchait. Avec élégance, elle s’avançait vers lui avant de s’installer juste en face pour plonger son regard dans le siens.


- Bonsoir. Vous êtes bien Nazario Taizone n’est-ce pas ? Membre de l’équipage de Barbe Noire si je ne m’abuse. Je suis ravie de vous rencontrer, même si le lieu n’est pas le plus adapté pour une rencontre de la sorte.

La belle levait la main pour commander un café et reprit la parole en tournant la cuillère dans la tasse pour refroidir légèrement le liquide amer.

- Ne soyez pas sur la défensive, je veux simplement discuter avec vous rien de plus. Je m’en irais une fois que j’aurais dit ce que j’ai à vous dire. Acceptez-vous de m’écouter ? Je ne serais pas longue.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sombre avenir [PV:Nico Robin]   Dim 18 Oct - 15:18

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2542

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Je me demandais ce que ce silence pouvait bien entraîner. Les scénarios défilaient dans mon esprit tandis que j'estimais leur possible probabilité. Je m'amusais à imaginer la suite des événements. Tellement de différentes alternatives aussi intéressantes les unes que les autres. Je ne savais que chosir. Je venais de trouver une occupation assez amusante. L'une de ces possibilités m’irritait. Je pouvais être en plein dans une embuscade. Le Gouvernement Mondial était peut-être en train de boucler le périmètre pour tenter de m'arrêter. Je n’espérais pas. Je ne souhaitais pas devoir me battre contre des êtres si insignifiant pour le moment. J'aspirais à vivre une journée tranquille. Je voulais prendre le temps de boire ma boisson.


Je pourrais être amené à perdre mon calme qui ne me caractérise pas réellement si j'étais coupé dans ma passionnante activité. Je ne voudrais pas être la personne qui viendrait me déranger. Je laisserais ma colère prendre le dessus sans broncher même si je ne suis pas dans l'optique de me battre dans les minutes à venir. Je change d'avis plutôt facilement lorsque je peux ressentir un sentiment de mépris envers une personne ou une chose spécifiquement.


L’assommant silence qui résidait dans cette taverne fut brutalement interrompu par l'arrivée d'une charmante demoiselle aux cheveux sombres. Vêtue d'une aguichante robe bleue au décolleté furieusement attractif pour les yeux. Il fallait être fort mentalement pour parvenir à rester lucide. Pour un homme face à ses pulsions, c'était une tâche plutôt ardue. J'allais faire mon maximum pour ne pas passer pour un vicieux. Je n'étais pas ce genre de créature masculin qui ne savait pas se retenir, cependant, je tenais à faire bonne impression. Je préférais concentrer ma vision sur un autre point. Son visage par exemple. J'avais déjà vu par le passé ce visage. Je l'avais déjà vu sur un avis de recherche. Elle n'était pas n'importe qui, je ne me rappelais pas sur l'instant, mais je la percevais de nom pour son affiliation. Elle avait l'air de chercher quelqu'un du regard. Celui-ci fini par se poser sur ma personne. Que me voulait-elle ? Elle semblait là pour une raison. Je ne l'avais pourtant jamais croisé auparavant. J'avais sans doute causé du tord à un de ses proches. J'allais devoir réglé cette histoire.


S'avançant dans ma direction et s’asseyant à ma table sans la moindre pression, j'avais une meilleure vue sur ce visage que je voulais d'identifier. Ma mémoire était cruellement efficace lorsque j'avais besoin de son aide. Je me rappelais de son nom, de son prénom et de petites anecdotes à son sujet. Nico Robin. Pirate. Elle était un ancien membre de l'équipage de Monkey D. Luffy. Elle avait, d'après les journaux et mon capitaine, dorénavant rejoint la joyeuse troupe de comiques de l'une de mes cibles, Marde Guille. Je n'étais pas tout à fait certain de ces informations, néanmoins j'y croyais. Je n'avais jamais eu la chance de la rencontrer plus tôt. Je ne savais pas ce qu'elle me voulait, cependant elle me connaissait à première vue. Je devais en savoir autant sur elle, qu'elle n'en savait sur moi. J'étais pas sur.


Nico Robin voulait me voir. Je ne sais pas si cela pouvait être prit comme une délicieuse nouvelle, je craignais toujours le pire. Je ne la connaissais pas en particulier Je n'avais pas peur de ce qu'elle pouvait me faire, cependant je n'aimais pas vraiment le fait qu'elle travaille pour l'un des Hommes les plus puissants du monde actuellement. Je restais calme. Je lâcha un léger sourire pour paraître accueillant. Elle ne s'était donc pas trompée de table par un mystérieux hasard. Celle-ci s'exprimait correctement et clairement. Elle ajouta qu'elle était ravie de me rencontrer. C'était sincèrement réciproque, mais je ne comprenais guère comment on pouvait être ravie de me croiser. J'étais le mal. J'étais un monstre. J'étais un membre de l'équipage de celui qui avait récemment brisé le pacte avec son employeur. Ces paroles ne pouvaient être authentique. Trop de questions. Il fallait faire le vide. J'allais finir par montrer mon état de confusion à trop penser. J'étais sur la défensive et ce fut malheureusement remarqué. J'allais lâcher prise afin d'être bien décontracter J'écoutais avec attention ses propos. Je pris ensuite la parole sur un ton détendu.


«  Je suis effectivement Taizone Nazario et vous êtes Nico Robin, ai-je tord ? Je suis également ravi de vous rencontrer. Je ne sais pas ce que vous me voulez mais sachez que je n'ai pas envie de me battre aujourd'hui. J'ai le temps si vous voulez bavarder. Je suis là. Je suis prêt à entendre ce que vous voulez me faire part chère demoiselle. »


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sombre avenir [PV:Nico Robin]   Dim 25 Oct - 15:55

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3194

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





Mise au point.




Robin croisait les jambes sous la table en chêne massif et attendait que le serveur lui amène son café avec un très grand sourire. Elle écoutait brièvement les propos que tenait le membre de l’équipage de Teach et enlevait son gros bonnet blanc pour le mettre à côté lorsque le café arrivait enfin. L’archéologue remerciait chaleureusement le serveur et lui donnait la somme exacte pour le breuvage amer avant de le porter à ses lèvres doucement, savourant ce liquide qu’elle aimait grandement. Délicatement, la brune trentenaire reposait la tasse dans la petite soucoupe blanche et se décidait enfin à reprendre la parole pour entamer une discussion avec Taizone.

- Rassurez-vous, je n’ai pas vraiment l’intention de me battre contre un personnage de votre calibre. Je ne suis pas idiote au point de croire que j’ai une chance. Comme je vous l’ai dit en préambule, je souhaite simplement vous parler et vous transmettre un message.

Robin reportait le café à ses lèvres pour en reprendre une gorgée et léchait ces dernières pour ne pas en laisser une goutte. Le gaspillage de café n’était absolument pas tolérable.

- Cependant, j’aimerais faire une toute petite parenthèse. Je lis dans vos yeux que vous avez entendu des choses sur moi ces derniers temps. Ce que vous avez entendu est probablement vrai, je ne remettrai pas cela en question, mais je n’apprécierais certainement pas entendre que je suis une sorte de larbin pour une certaine personne. Les raisons qui m’ont poussé à faire ce que j’ai fait ne regardent que moi et personne d’autre. Sommes-nous bien en phase avec ce léger point de détail ?

Robin était sèche dans ses paroles, mais elle avait gardé un sourire amical et non hostile en mettant les points sur les i avec son interlocuteur. Terminant son breuvage, l’archéologue brune reprenait la parole en se penchant sur la table, pour mieux toiser Nazario.

- Vous n’êtes pas censé savoir qu’une certaine fille à quitté notre organisation suite à une rencontre, pour le moins, étonnante. En effet, cette personne aurait rencontré un grand de ce monde et suite à cela elle a pris la décision de partir sans nous dire au revoir. Vous êtes intelligent Nazario et vous savez qu’il ne faut pas mettre mon supérieur en colère, surtout lorsque l’on touche à un membre de son organisation. C’est son côté protecteur qui ressort.

Robin gardait un sourire large et ses yeux pétillaient comme des bulles de champagne avant de continuer son discours mystérieux.

- Mais vous êtes en droit de me dire que cela ne vous regarde pas et que vous vous en moquez complètement. Ce à quoi je vous répondrais que vous avez amplement raison. Seulement, la personne que mon amie à rencontrer était votre capitaine et il aurait tenu des propos assez…dérangeants, je dois l’avouer. Mon supérieur en a donc conclu la chose suivante, que l’alliance était terminée.

L’archéologue se levait doucement en récupérant son bonnet blanc pour le remettre sur sa tête bien pleine et bien faite.

- Entendons-nous bien, je n’ai que faire de cette situation. Je ne suis pas là pour faire une chasse aux sorcières. Mon rôle était simplement de vous informer qu’il n’y avait plus d’alliance. Ha et que l’équipage de Portgas D. Ace était notre allié également. Je crains que l’affrontement entre Ace et votre capitaine soit inéluctable. Si on compte le soutien de mon supérieur, cela pourrait rapidement devenir dramatique. Vous venez marcher en ville avec moi ?
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sombre avenir [PV:Nico Robin]   Mer 4 Nov - 22:49

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2542

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

J'observais les moindres faits et gestes de cette demoiselle avec attention. Je me posais tellement de questions sur ses motivations, que j’espérais trouver les réponses en ne la quittant pas du regard.
J'étais vraiment idiot par moment. Je ne pouvais pas trouver ce que je cherchais aussi facilement, c'était une cause perdue. Je pouvais avoir des explications en lui demandant simplement, je ne comprenais pas pourquoi je continuais de croire en ces absurdes idées. J'essayais de ne pas trop attiser la bête avec des pensées de violences qui m'envahissaient. Je ne devais pas trop réfléchir afin de laisser la place à l'écoute pure et simple des paroles de l’émissaire du Dragon Céleste. Je voulais me consacrer à l'écoute, mais mes yeux continuaient de la fixer. Elle paressait tellement détendu.La peur ne semblait pas l'habiter. J'appréciais son calme. Mon état d'esprit trouvait une nouvelle aspiration. Je me trouvais apaisé en sa compagnie. Drôle de moment à passer mais je commençais à me sentir étonnement bien. Je souriais désormais naturellement, sans le moindre artifice. J'étais serein.

« Je suis content que nous soyons sur la même longueur d'onde sur le fait de ne pas combattre. Je ne souhaite pas faire couler le sang une fois de plus aujourd'hui. J'écoute ce que vous avez à me dire. »

Un message destiné à ma personne ? Je ne voyais toujours pas cela comme une bonne nouvelle. Je n'était pas quelqu'un de très admirer, je n'étais pas du genre à recevoir du courrier. Serait-ce une attaque dissimulée de Marde? Il voulait sans doute préparer un sale coup comme à son habitude. Je pouvais me tromper, pourtant je ne croyais pas voir du faux. Mon intuition ne pouvait être erroné, cependant, je devais m'en assurer. Je délaissais mon cola pour continuer cette discussion qui devint d'autant plus intéressante.
Robin changea de sujet le temps d'un instant afin de clarifier sa situation présente sous la bannière du Manipulateur de l'ombre. Je n'avais que brièvement entendu ce qu'il s'était produit de si important de son côté. La mystérieuse histoire entourant son départ de l'équipage de Luffy pour rejoindre le Dragon Celeste ne me regardait pas. Je n'en avais clairement rien à foutre. L'idée d'en parler ne m'avais pas traversé l'esprit, néanmoins le fait d'en parler attisait mon manque de connaissance sur le sujet à en apprendre un maximum. Je voulais savoir, mais par respect je ne chercherais pas à forcer.

« Vous avez fait ce que vous aviez à faire, n'est ce pas ? Je suppose que votre employeur ne vous à pas vraiment laisser le choix. Vous n'êtes pas un de ses serviteurs ? Je vous crois sur parole. Sachez que mon cas est similaire dans une certaine mesure que je vous cacherais pour ne pas que cela soit dévoilé par inadvertance au monde. »

Je n'étais pas un larbin. J'avais choisi de rejoindre cette équipage pour poursuivre mon ascension dans la piraterie. Je n'étais pas traité en serviteur à bord du Radeau, mais comme un compagnon de voyage et je ne tenais pas à ce que des faibles puissent penser que je suis un vulgaire domestique. Je prenais une place importante au sein de la troupe de bougres. Mon nom traversait le globe. Je rêvais de ma renommée puis je m'arrêta vivement quand elle qui se tenait devant moi s'exprima sur un des actes récents commis par le capitaine.
Le fameux Barbe Noire avait réussi à couper les fils qui retenaient une ancienne proche de Robin, prisonnière de Marde Guille. Il avait brisé le pacte de non agression qui avait été convenu entre les deux puissances. J'étais fier de son geste. Je me sentais mal de devoir me contenir de ne pas me lâcher contre ce lamentable ramassis d'illuminés. J'étais pas le seul à être heureux de cette nouvelle. La flotte entière en était ravie.

« Je suis au courant. Vous ne m'apprenez rien sur ce qu'à fait Teach. Cette anecdote ne me concerne pas, mais je ne vais pas dire que j'ai rien à faire de ce qui est arrivé par la grâce du barbu. Avouer une telle bêtise serait mentir. Je suis reconnaissant que le pacte soit enfin brisé pour pouvoir m'attaquer à ton employeur. »


Je ne pus m’empêcher de rire à gorge déployée tandis que mon interlocutrice délivrait enfin son message. Elle était venue pour me dire que Portgas D. Ace était devenu un de leur allié et que celui-ci allait se mettre en travers de la route de notre équipage. Ma journée devenait radieuse. Mes sanglants yeux brillaient d'extase. Mon sourire s'élargissait de plaisir. J'étais comblé d’excitation. Je me voyais déjà en train de tuer des camarades de Strange D. Nana.

« Dramatique ? Je ne vois pas en quoi le scénario est dramatique. Ne nous sous-estime pas, nous sommes largement capable de vous exploser le crâne à coup de tête. Je trouve que le jeu devient aussi séduisant que vous l'êtes en apparence. »

Je m'arrêta afin de boire une gorgée de cola puis je repris la parole d'un ton amusé.

« Je n'ai pas peur de Marde Guille et encore moins de Ace. Je suis prêt à me donner à fond pour détruire votre organisation et tuez tous les membres qui la composent sans la moindre retenue. Je vous tuerais également si vous faites toujours partie de cette attroupement de fanatique, cependant je veux bien sortir en votre compagnie me promener un peu. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sombre avenir [PV:Nico Robin]   Dim 15 Nov - 17:15

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3194

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





La bataille sera violente




La brune trentenaire quittait la table ainsi que l’auberge en ayant un grand sourire affiché sur son joli visage. Comme elle le pensait, le membre de l’équipage de Barbe Noire était tellement certain de ses capacités qu’il n’arrivait pas à voir plus loin que le bout de son nez. C’était tellement risible de voir des simples d’esprit comme lui. Mais, la beauté brune ne devait pas se laisser distraire par son manque de discernement et l’attendait tranquillement devant l’auberge, alors que le vent commençait à souffler légèrement.

Lorsque le duo se retrouvait à l’extérieur, Robin ouvrait la marche avec grâce sans pour autant quitter son habituelle expression sérieuse sur le visage. Profitant de ce moment de calme, l’archéologue ayant des goûts artistiques étranges, revenait sur leur discussion.


- Sans vouloir vous offenser, vous me semblez un peu trop confiant envers votre capitaine ainsi qu’en vos propres compétences. Vous savez mieux que moi que Teach est là où il est uniquement par la ruse et non pas par la force. Dois-je vous rappeler que la rumeur court comme quoi il aurait été humilié par Magellan en personne ? Ou bien comment il a fui en apprenant la venue de Shanks à Marineford ? Il faut avouer que pour un empereur, avoir des casseroles aussi importantes à ses pieds est une bien mauvaise chose, vous ne croyez pas ? Mais au-delà de ça ce qui m’interpelle…

Robin marquait un temps de pause pour acheter deux morceaux de viande qui fondaient sous la langue, avant d’en offrir un à son partenaire et de reprendre la parole pour continuer son exposé sur sa vision de Teach et de sa flotte.

- Je disais, ce qui m’interpelle, c’est votre confiance aveugle envers cet homme et sa puissance. Vous semblez tellement certain de votre victoire que cela en devient risible. Pardonnez-moi, mais vous ne savez rien de Marde Guille, ni même d’Angela ou Judal ou encore Seira. Je vous annonce de but en blanc que mon supérieur pourrait rejoindre Ace et ça ne vous fait ni chaud ni froid. Mais avez-vous songé à ce que Marde peut amener dans cette guerre ? Avez-vous seulement imaginé une chose pareille ? Dois-je vous rappeler que Kizaru est à nos côtés ? Qu’Ener nous aide ? Que de nombreux Marines sont également avec nous ? Sans compter l’aide d’un roi dirigeant le monde de l’ombre.

La belle brune savourait son morceau de viande tranquillement avant de poser ses fesses sur un rocher se trouvant sur la route pour conclure son long monologue.

- Poussons ce résonnement plus loin encore. Ace est une personne ayant un charisme important, en plus d’être le fils de Roger et possède de nombreux alliés dont l’équipage des Mugiwara, et par extension celui de Law qui est un allié de mon ancien équipage. Il y a donc de très grosses pointures qui seraient prêtes à prendre les armes pour venir en aide à Ace. Ajoutons à cela mon supérieur et ses alliés. Mais que savez-vous exactement sur ses forces ? Qui vous dit qu’il n’a pas la Marine dans sa poche également ? Voir plus encore. Comment se fait-il qu’il obtienne autant d’homme alors qu’il était inconnu il y a peu ? N’aurait-il pas une personne qui l’aiderait secrètement dans l’ombre ? Même en sachant tout cela, vous pensez toujours que Teach gagnera cette bataille ? Si c’est le cas, je vous tire mon chapeau Nazario Taizone. Je suis très impressionnée.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sombre avenir [PV:Nico Robin]   Sam 5 Déc - 0:52

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2542

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Je déposais une pièce sur la table et tout en attrapant la bouteille de cola, je rejoignis d’emblée la messagère qui m'attendait dehors afin de ne pas la faire patienter. Elle avait souhaité continuer à discuter tout en prenant l'air frais, je n'y voyais guère d'inconvénient. Je la rejoignis calmement. Je n'étais pas pressé par le temps, cela me changeais complètement de mon quotidien où j'avais une durée imposée pour détruire une île avec mes compagnons de voyage. Je profitais de l'occasion. Je prenais chaque instant de calme comme s'ils étaient de purs diamants bruts. Ils étaient si rare, que je ne pouvais les gâcher.

Nico Robin ouvrit la voie. Je la suivais comme sa propre ombre. Je ne la lâchais pas d'une semelle. J'étais intrigué par sa personnalité et par les motivations qui poussaient celle-ci à se battre du côté de de ce maudit Dragon Céleste. Je lui souhaitais d'avoir commis une terrible erreur. J’espérais que son choix sera le plus sinistre de sa vie. Elle était mon ennemie depuis que la dissolution du pacte de non-agression, je l'inscrivais ainsi dans ma liste de gens à saigner dans un futur proche.

« La ruse ? Effectivement Teach est devenu l'un de plus puissants personnages de ce monde en faisant preuve d'un esprit stratège, mais vous allez me faire croire que Marde Guille n'a jamais user de son intelligence pour arriver là où il est actuellement ? Bien sur qu'il a user de bien plus de ruse que mon capitaine à jouer au maître du monde dans l'ombre. »

Je pensais qu'elle était différente des autres fidèles du Dragon Céleste, cependant j'avais la cruelle impression de m'être totalement égaré à son sujet. La brune ne voyait pas que son employeur faisait preuve de cent fois plus de tromperie que mon capitaine, en déplaçant ses pions dans l'ombre. Nico Robin était une fille moins intéressante que je ne l'avais imaginé. J'avais entendu qu'elle était quelqu'un de très perspicace mais cela n'avait guère l'air d'être le cas.

« Vous avez l'air d'avoir pas mal d'information embarrassante sur Teach, mais je me fiche des conneries faites par mon capitaine, j'ai confiance en lui et en notre force. »

Mon capitaine avait certes commis des erreurs aux yeux du monde en fuyant ou en jouant le lâche face à Shanks, mais ce n'était que pur stratégie. Il fallait être étrangement intelligent pour se faire passer pour un incapable. Il était très fort. Il avait réussi à se donner une image d'un pur idiot, il était l'un des plus grands stratèges actuels. Le plan qu'il avait consolidé afin de devenir Capitaine Corsaire juste pour avoir accès à la prison de Impel Down était des plus ingénieux. Il fallait voir à travers les lignes pour le comprendre. En était-elle capable ? Je m’interrogeais sur sa capacité à y arriver. J'étais honteux rien qu'à l'idée que la personne qui me faisait face, était sous les ordres de Marde. Ce dernier était également un des plus puissants stratèges de notre époque. Son plan était presque parfait. Presque car j'étais là, comme de nombreuses personnes, prêt à me battre jusqu'à la mort contre cette créature des Ténèbres. Je ne le laisserais pas dominer le monde tranquillement.

Cette fille avait l'air de se faire de fausses idées sur ma personne. Je pouvais le sentir dans sa voix et l'entendre par ses mots. Je ne supportais pas qu'on me prenne pour ce que je n'étais pas. Je ne pu m'empêcher de rire en entendant les paroles de la belle brune. J'étais déçu. Je sentais la bête se réveiller face à la colère qui montait en moi si subitement. Était-elle sérieuse ? Elle me prenait à la légère. Grossière erreur. Leçon numéro 1 : ne jamais sous estimer son adversaire. Je ne la sous estimais pas et je ne sous estimais pas mes futurs adversaires de cette possible guerre, cependant j'avais foi en ma capacité de survie. Je suis confiant. Mon maître me disait souvent que pensez positivement avant un combat permettait au subconscient de nous aider à réussir à franchir un obstacle. Il ne faut jamais se convaincre que les choses sont impossibles à réaliser. J'allais ainsi réaliser l'impossible.

« Confiance aveugle ? Sur de notre victoire ? C'est bien ce que vous venez de dire ? Vous ne comprenez rien de ce que je vous ai dis ? Je vais donc me répété afin que cela puisse rentrer dans votre crâne. Je vous ai dis que le jeu devient intéressant. Cela commence à rentrer ? Je me fiche que votre roi soit là, je me fiche que la flotte de Portgas D. Ace soit là, je me fiche des pirates et alliés de Marde qui seront là, je me fiche que le Gouvernement mondial soit là, je me fiche de tous ceux qui pourront être également de la partie. Tous ne sont que de possibles proies. »

Je me sentais provoqué par ses déclarations. Mon cœur s'emballait. Mes pupilles devenaient plus rouge. Mes mains étaient engourdies par la montée en puissance de mon autre personnalité. Je ressentais tellement de frustration de devoir me contenir. J'avais envie de sauter sur cette satané vipère et de l'éventrer sans la moindre retenue. Goûter son sang et mordre sa chaire avec passion. Je laissais de côté mon penchant pour la violence pour garder mon calme. Je tachais de tenir le monstre à sa place pour ne pas causer de grabuges. Il n'était pas simple de rester imperturbable. Je devais faire mon maximum pour rester inébranlable à l’extérieur. Nico Robin ne devait pas profiter de mon état. Je pensais cela, mais je voulais le contraire. Rien que l'idée que cette dernière puisse tenter la moindre chose contre moi, m’excitait au plus haut point. J'en souriais de plaisir.

« Je n'ai jamais dis que nous gagnerions face à vous. Gagner ou perdre m'importe peu, je veux juste m'amuser et tous vous tuez. Je suis déterminé à réussir. Ne me prenez pas pour un de vos illuminé sans cervelle qui pense pouvoir dominé le monde sans le moindre soucis. Je n'ai pas peur de mourir. Je n'ai pas peur de me battre contre plus fort que moi ou plus faible. Je suis dangereux. La flotte de Barbe Noire est dangereuse. Nous n'avons pas peur du nombre d’adversaire et nous sommes prêt à mourir glorieusement dans cette guerre ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sombre avenir [PV:Nico Robin]   Sam 2 Jan - 9:25

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3194

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





Le futur




La sublime archéologue d’une trentaine d’années savourait lentement son morceau de viande à l’eau, un plat typique de Water Seven qui rendait ce lieu aussi magique qu’étrange. Son regard bleuté ne quittait pas le visage de son interlocuteur, afin d’y déceler une quelconque émotion, mais sans succès. Alors qu’il parlait de peur, de puissance de combat et d’autres choses ayant pour seul et unique but d’effrayer la jolie brune, Robin croisait les jambes confortablement installée sur son rocher et souriait tendrement en s’essuyant la bouche de la même façon qu’une princesse, avec un mouchoir violet. Puis, une fois qu’il eut terminé sa parade digne des paons, Robin reprenait la parole.

- C’est bien ce que je dis. Vous avez une confiance aveugle en votre capitaine et c’est ce qui causera votre perte. J’avais également une confiance sans limites envers Monkey D. Luffy et regarder où cela m’a conduite. J’ai dû le tuer avant de rejoindre les rangs de Marde Guille.

Un léger frémissement était perceptible lorsque la belle brune annonçait avoir tué son ancien capitaine. Dans les faits, c’était la fureur de Marde qui avait ôté les vies de Luffy et de Sabo sur l’île des flammes, mais Robin, bien que présente, n’avait strictement rien fait pour empêcher un tel drame, ce qui revenait au fait qu’elle avait tué sans remords les deux frères.

Doucement, Robin se relevait et réajustait délicatement sa robe qui en dévoilait trop à son goût avant de reprendre la parole dans le but d’appuyer ses propos.


- L’absence de peur est un défaut Nazario Taizone. Savez-vous pourquoi ? C’est un puissant moteur qui transmet une multitude d’informations à notre corps. Ignorer ces informations revient à nous suicider. Même le plus téméraire des hommes a peur de quelque chose. Pour ma part, j’ai peur de ce qu’il va se passer désormais. J’ai très peur.

L’archéologue lui avait tourné le dos et regardait l’horizon, alors que le vent faisait voler ses longs cheveux noirs. Son visage exprimait une immense tristesse et Robin devait se concentrer très fort pour ne pas laisser couler une larme sur ses joues blanches. En effet, elle avait peur. Peur de perdre encore plus de membres de son équipage. Peur de ne plus jamais revoir Zoro, Sanji, Usopp, Franky, Nami, Chopper et Brook après la guerre que voulait déclarer Marde. Robin se retournait doucement pour, de nouveau, contempler le membre de l’équipage de Teach avant de s’avancer vers lui tranquillement et de poser une main sur son épaule.

- Vous êtes une personne agréable Nazario. Certes, vous avez envie de me tuer depuis un petit moment, ne le niez pas, je le lis dans vos yeux, voir pire encore, mais votre compagnie est agréable. Je dois reconnaitre que je craignais découvrir une brute avide de sang, mais il faut croire que l’équipage de Teach n’est pas composé uniquement de personnes ayant de forts passés sombres. J’aurais peut-être ma place dans cet équipage qui sait ?

Elle souriait doucement à l’attention de son interlocuteur avant de retirer sa main de son épaule avant de reprendre une dernière fois.

- Unique survivante d’Ohara. Rechercher par le monde entier. Trahison envers ses amis. Oui, je pense que j’aurais ma place dans votre équipage. J’y songerais à l’avenir.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sombre avenir [PV:Nico Robin]   Sam 23 Jan - 21:41

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2542

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

J'avais décidément des problèmes à me faire comprendre. Étrange. Je ne parlais pourtant pas une langue étrangère. Je ne parlais qu'une commençais vraiment à en avoir marre. Cette discussion devenait ennuyante. Faisait-elle exprès ? Je ne pourrais continuer de me retenir longtemps. Je ressentais ses paroles comme de sales provocations. La bête me poussait de l’intérieur à l'acte. Je pouvais toujours compter sur sa présence pour égayer mes journées. J'hésitais sincèrement à perdre le contrôle. Il y avait de bons et de mauvais côtés à cette métamorphose, je ne devais pas prendre cela à la légère. Je pourrais y prendre du plaisir en laissant mes pulsions prendre le dessus sur ma raison. Un joyeux plan. Je cherchais de base à le mettre en place. Observant à la troisième personne, j'essayais d'avoir une vision extérieur afin de juger l’attitude à adopter face à toutes les possibles situations. Mes yeux fixaient la brune avec attention. Je ne laissais rien au hasard dans ces déclarations, analysant le verbal et le non verbal pour y déceler la moindre parcelle de vérité. Je tentais de garder mon attention sur cela, néanmoins mes yeux avaient la fâcheuse tendance à regarder ailleurs. Fuir vers une douce vision. Lorsque je fixais mon interlocutrice, mon regard avait tendance à tomber vers le haut de sa robe qui en révélait plus que ce qu'elle voulait ne pas me dire. J'étais un peu honteux, cela le lisait sur mon visage, cependant je n'étais qu'un homme face à la nature. Nico Robin se releva ensuite. Je tenta de regagner un air naturel, innocent.

« Je suis désolé, mais je ne vous crois pas. J'ai du mal à imaginer que vous ayez tué votre capitaine. Encore moins de sang-froid. Je suis un monstre. Je sens les autres de mon espèce et vous n'en êtes pas. N'essayez pas de me faire croire le contraire, je ne suis pas stupide. Vous êtes malheureusement une bonne personne. Je suis certain que celui pour qui vous travaillez, est la seule cause de votre mal. Marde mérite de mourir pour ce qu'il vous a fait, j'en suis convaincu. »

J'étais persuadé, à l'entendre, qu'elle me cachait une partie croustillante de l'histoire. Quasiment aussi sur que certain, je ne pouvais me tromper. Il manquait un énorme morceau du puzzle. Je ne parlais pas d'une banale pièce de son passé. J'ai bien mentionné un énorme fragment. Je ne savais pas encore de quelle taille, mais mon imagination me laissait supposer que cela devait être assez imposant. Je n'avais absolument rien à faire de sa vie d'avant, mais je ne pouvais comprendre cette motivation qui à causer la mort de son ancien capitaine, sans avoir pris connaissance du chaînon manquant. La vérité était attendue. Je tenais à savoir. Elle ne pourra se mettre en travers de ma quête de réponses. J'étais un homme plutôt têtu, je n'allais pas laisser celles-ci m'échapper alors qu'elles me tendaient les bras. La curiosité était un vilain défaut. Je forgeais mon savoir par le biais de cette déplorable qualité. J’espérais de la franchise de sa part. Notre échange avait bien débuté, il pouvait continuer de la sorte.

« La peur n'est qu'illusion, c'est ce qui rend l'être humain faible. Il faut dépasser ses peurs pour vivre. Regardez vous, tous à suivre un homme par peur de ses capacités, vous êtes si minable. Si une chose te fait peur, détruit cette chose, cela rend tout plus simple. »

Je ne vois pas en quoi j'aurais peur. Je ne mentais pas à propos de ce que je pouvais ressentir.. J'étais plutôt franc. Je ne vais pas le cacher. J'ai perdu cette sensation en rejoignant Teach, il y a maintenant deux ans. Depuis, j'ai appris à vivre sans en ressentir, ce qui est plutôt particulier. Je suis passé d'homme à démon, un fossé nous séparait. J'avais par le passé, peur de mourir, c'est désormais terminé. Seule cette pensée avait la force de me terroriser en quelques secondes. J'ai admirablement changé. Vivre en craignant la mort était ridicule, j'en ai conscience avec le recule car tout le monde meurt à la fin. Je trouvais insignifiant le principe naturel de se bloquer face à un obstacle « dangereux » et « inattendu ». J'avais la sensation de vivre dans un autre monde lorsqu'on me parlait de ces émotions. Je n'en étais plus capable. J'étais devenu plus puissant. Évolué. Je le pensais même si je pouvais me tromper. J'avançais dans la vie grâce à mon instinct de survie et à mon envie de me battre contre la mort. La peur n'était pas là. Je n'étais pas un faible.

« Pourquoi avoir peur ? Ne pensiez vous pas avoir rejoint le camp des vainqueurs ? Comprenez vous que votre choix n'était peut-être pas le plus judicieux ou est-ce juste une triste réalité qui vous revient ? 
Lorsqu'elle décida de me tourner le dos, après m'avoir parlé de la peur, je sentais qu'elle était réellement effrayée. Nico Robin ne semblait pas vouer un culte à son employeur., ce qui était essentiel pour que je puisse m'engager dans une pure folie. Il y avait ainsi une chance de la faire changer de camp. Même minime. J'étais fou de penser à cette option. J'avais de l'espoir. La vengeance pouvait en être la clé. J'allais faire mon maximum, sans employer la violence, pour obtenir ce que je voulais de cette demoiselle. Dès lors que cela sera fait, je m'occuperais de la libérer. J'avais ce plan foireux qui traînait dans un coin de mon cerveau. Il était tout à fait réaliste. Je savais que je risquais de m'enfoncer dans une attaque suicide, mais je n'étais pas seul. L'équipage dont je faisais parti était de la partie pour éradiquer Tartaros, tout comme les alliés que Teach et moi, rassemblions dans l'ombre. Bref. Je m'égarais de la réalité, me perdant dans l'infinité de mon esprit. Le contact de sa main avec mon épaule fut ce qui me fit revenir. Mon corps fut parcouru de frissons, tandis que mes poings gorgés de haine, s'ouvrirent en harmonie. Je me sentais étrange, comme si la simple action de poser sa main retirait mon envie de la saigner au couteau. Pauvre homme que j'étais, si chétif. Je commençais à m'en vouloir, puis je redescendais sur Terre. J'entendais ses dires. Son compliment faisait du chaud à ce qui restait de mon cœur. De son point de vue, j'étais quelqu'un d'agréable. Je me contrôlais plutôt bien, je me voyais ravi que l'on puisse me voir comme une personne sympathique le temps d'au moins un instant.

« J'ai effectivement cette envie qui me prend, par chance pour vous, cela n'est que temporaire. Lorsque je me sens provoqué, j'ai légèrement du mal à contenir mes pulsions. Je force pour résister, c'est sans doute pour cela que vous me voyez comme une personne agréable. Pour ma part, je vous découvre un nouveau visage. J'ai l'impression que celui-ci est le vrai. Pas besoin d'être faux. Vous me paressez si fragile mais pourtant je trouve que vous portez tant de poids sur vos épaules. Pourquoi cacher que vous souhaitez être libérer de toute cette merde ? »

Je voyais qu'elle tentait d'être franche envers moi, je souhaitais lui rendre la pareille. Dans la mesure du possible, j'allais ouvrir mon cœur. Quel geste de classe de ma part. Je lui faisais un immense honneur. Un sacré privilège. Peu avait cette chance. La plupart était mort. J’espérais profondément qu'elle ne prenne pas l'initiative de me faire faux bond. Elle rejoindrait ceux dans l'autre monde si elle venait à oser me provoquer. Je faisais une sorte d’expérience sociale.
Pour revenir à ce qui vous trotte dans la tête, j'y viens de suite. Parler d'une de ces faiblesses à un ennemi, c'était de la pure folie, je le reconnais. J'en ai pleinement idée. J'étais fou. Complètement cinglé. Trop sûr de mes mots. Trop familier avec cette personne que je découvrais depuis peu. J'avais l'air de me foutre de parler de ce qui pouvait me causer du tord. Vous pensez bien cela ? Je dois ainsi vous avertir de votre faute. Tout ceci n'est qu'un subterfuge. Un tas de mensonges. D'absurdes balivernes utilisé pour presque dire la vérité. Je n'avais pas menti. J'étais honnête. Pas exactement comme vous l'auriez voulu, je l'accorde. Une part de fourberie se dissimulait génialement dans le décors. J'avais moi-même, presque été berné par mes hilarants propos. Je voulais qu'elle continue de briser la glace. J'étais impardonnablement curieux. Je me demandais si elle avait le courage de se livrer davantage. Lorsque je regardais droit dans ses yeux, il me semblait, que j'étais capable de lire à travers elle comme dans une foutu livre. C'était passionnant.

« Joindre l'équipage de Teach ? Venez si l'envie vous prend, vous êtes aussi charmante de ce que je vois à l’extérieur, que ce qui se cache à l’intérieur. Vous êtes la bienvenue dans cet équipage, cependant, il faudrait que vous nous donniez votre patron. C'est un marché honnête. Convenable. Vous pouvez toujours refuser, Marde Guille ne sera pas exempt d'une impitoyable sentence pour autant, je le jure sur toutes les bonnes choses de ce monde. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sombre avenir [PV:Nico Robin]   Jeu 4 Fév - 21:30

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3194

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





Qui essaye de piéger l'autre ?




La sublime archéologue, dont les cheveux volaient au vent en effectuant une danse d’une beauté incroyable, souriait gentiment tout en fixant son interlocuteur qui semblait, il fallait bien l’avouer, choqué par l’élan de gentillesse qui animait la brune. Robin se doutait bien qu’une personne comme Taizone n’eût pas réellement connu le sens des mots comme l’amour ou la compassion, mais de là à ce que le pirate semble à ce point perturbé par une situation comme celle-ci impressionnait la brune trentenaire. Mais le plus amusant dans l’histoire était qu’elle voyait parfaitement le jeu que menait Taizone. Elle comprenait rapidement qu’il essayait de la berner pour obtenir d’elle des faveurs particulières, et probablement une nuit avec la demoiselle, mais la survivante d’Ohara se contentait simplement de sourire.

- Vous livrez Marde Guille serait donc une preuve de mon dévouement à la cause de Teach ? Et pourquoi est-ce que je donnerais cet homme juste sur un coup de tête ? Non, c’est idiot comme raisonnement. Surtout maintenant que sa victoire est proche.

Robin plongeait son somptueux regard dans les yeux de Nazario avec un sourire qui respirait la gentillesse et la joie de vivre. C’était contradictoire avec la situation actuelle, mais pourtant la brune s’amusait vraiment à la sonder jusqu’au plus profond de son être.

- Cependant, je respecte votre allégeance envers Teach. Il a un certain charisme, à sa manière, et possède des idéaux. Seulement, il lui manque quelque chose. Et ce quelque chose, Marde le possède ou est en passe de l’obtenir. Continuez donc de rassembler une armée dans les ombres pour avoir l’espoir de le contrer, il détruira toutes résistances sans que Teach ne puisse comprendre ce qui lui arrive. Et c’est la même chose pour Ace, Akainu où n’importe qui d’autres Nazario. Marde a déjà gagné la guerre qui se profile et vous ne le savez pas.

L’archéologue maitrisant l’écriture des Ponéglyphes s’éloignait de lui lentement alors que la nuit se levait et s’habillait d’une longue robe étoilée éclairant l’obscurité ambiante. Les rues de Water Seven s’illuminèrent elles aussi et la vie cessait de transparaitre dans l’enceinte de la ville. Robin s’éloignait petit à petit de lui pour retourner au navire qui la ramènerait au QG de Tartaros, avant de s’arrêter quelques instants pour se retourner une toute dernière fois.

- Sur les trois puissances, une a été détruite par un cyborg lorsque six fous ont décidé de défier le monde. La seconde repose au fin fond de la mer, mais la troisième où se trouve-t-elle Nazario ? Et si, par le plus grand des hasards, Marde possédait cette troisième puissance ? Cette même puissance qu’il manque à Teach ? Avouez que cela serait vraiment tragique, vous ne pensez pas ? Pas seulement pour vous, mais pour le monde entier. De quoi bouleverser l’équilibre complet du monde.

La brune trentenaire tournait les talons et levait la main en guise d’adieu. Cependant, une dernière parole s’échappait de ses lèvres pulpeuses et cette parole fit trembler silencieusement la nuit.

- Uranus va bientôt se déchaîner sur le monde et ce n’est pas Teach qui vous protégera, ni même le respect envers lui.

Robin le laissait donc sur place et, dans la nuit, fendait les flots dans sa cabine tout en retournant à la base. Elle n’avait pas menti en disant qu’Uranus allait se déchaîner, c’était cela le projet de Marde pour le moment. Seulement, il ne possédait pas encore l’arme. L’espoir demeurait donc encore.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sombre avenir [PV:Nico Robin]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Sombre avenir [PV:Nico Robin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sombre avenir [PV:Nico Robin]
» [Validée]Présentation d'Antharia (terminée)
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» L'avenir démocratique d'Haiti est menacé...
» Une ruelle sombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Water Seven-