AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Message
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Lun 20 Juil - 2:35

Sanji
avatar

Messages : 124


Chute libre dans les Enfers…

  Pourquoi « il » ? Sabo ? C’était qui à la fin ? Ils me saoulaient tous à parler à demi-mots ! Comment ça les perdre ? Je ne comprenais rien et j’avais sérieusement peur… Peur d’échouer… Encore… C’était tellement douloureux…. Je ne souhaitais pas perdre Luffy… J’avais aussi promis à ce type buté que je ramènerais mon capitaine. Je ne suis pas devin ou magicien ou quoi que ce soit d’autre mais, il y a certains signes qui ne mentent pas ! Ce dénommé Sabo était apparemment important et, je n’avais pas conscience encore au combien il l’était pour « eux ». Comment aurais-je pu ? Je n’étais prêt à rien… Mais qui pourrait être à la nouvelle qui va me tomber dessus ? Personne… Bientôt j’aurais l’impression que la terre s’est fendue à deux sous mes pieds… Bientôt hein ? Je défie du regard Ace et, je vois un visage qui m’a tant manqué. Robin chan, je repose délicatement la jeune poupée dans mes bras pour honorer « sa » venue d’une petite danse made in moi ! Toutefois, je n’apprécie pas le comportement de « goujat » qu’à Ace envers ma déesse brune mais, si j’avais su alors, je serais revenu sur mes paroles…. Je lui fais un sermon ce qui ne plait pas à Ace mais, je m’en fiche je veux qu’il lui présente des excuses maintenant ! Cela dit… J’apprends avec stupeur qu’il a un second frère …. Et puis… Pourquoi Robin chan a les yeux rougis par les larmes ? Si c’était le chapeau de ce dénommé Sabo alors…. Cela signifiait un mauvais présage mais là, je voulais continuer de faire le con… Celui qui ne voit rien alors que mes entrailles se resserrent et là…. Dès que ma belle archéologue ouvre la bouche…. Mes défenses se brisent… Mes yeux s’écarquillent… Ma gorge devient sèche…. Je m’écarte d’un pas…. Qu’est-ce qu’elle venait de dire hein ? J’ai l’impression de voir le visage de Luffy dans mon esprit… Un bref flashback… Quand je donnais à manger à Gin… Il était apparu à nulle part et je peux encore l’entendre me dire : « Deviens mon cuisinier »… Mon cœur s’était arrêté de battre, mes mains étaient devenues moites… 

«  Robin… Chan… C’est une blague hein ? Hahaha ce n’est pas vraiment amusant cette fois… »

J’essayais de sourire et je connaissais l’humour particulier de notre archéologue même si, je sais qu’elle ne serait pas du genre à jeter des blagues concernant la prétendue « mort » de l’un de nous pas vrai ? Pourtant, j’aimerais tant que ce soit le cas ! Je serrais les poings…. Je revoyais encore les moments avec Luffy dans mon esprit…. J’avais l’impression d’être ankylosé… D’avoir le tournis… Qu’elle se taise…. Robin chan… Tais toi je t’en prie… Pour la première fois depuis longtemps, j’étais incapable d’en placer une mais, je ne voulais pas qu’elle finisse brûler alors, en attendant la voix brisée d’Ace… J’ai fait la première chose qui me soit venue à l’esprit : Me placer derrière lui et le tenir bloqué par les aisselles afin d’entraver le maximum de ses mouvements. Je me fichais du baisé qu’elle venait de m’offrir… Je ne la comprenais pas… Pourquoi est-ce qu’elle faisait ça hein ? Comment allais-je annoncer à tout le monde ce qu’elle venait de nous dire hein ? Je grimace de douleur à cause des flammes qui sortaient du corps de Ace…. Je n’avais pas le temps de pleurer toutefois…. Après tout ce que nous avons vécu… Elle nous abandonnait comme ça ? C’était un cauchemar hein ? J’aurais voulu la consoler, je ne supportais pas de voir une femme pleurer mais là….. C’est la voix de Luffy qui résonne encore… Il ne pouvait pas mourir… C’était impossible… Je me rappelle encore ce que me disait ce « vieux » quand Luffy combattait Don Krieg…. Et puis… Ces paroles je ne pouvais pas les accepter… Après tout ce que nous avons vécu, ce que nous avons enduré ? Elle nous poignardait dans le dos ? Ce n’était pas la Robin chan que je connaissais mais… Rien ne sortait de ma bouche... J’avais l’estomac retourné et mon cœur était en train de saigner à blanc…. Je ne ressentais même pas les brûlures qui étaient en train de me consumer par la faute du commandant de la première flotte de Barbe Blanche. Je ne pouvais pas lui en vouloir… Parce que de nous tous c’est lui qui devait souffrir le plus et pourtant… En souvenirs du bon vieux temps… Parce que Luffy ne voudrait pas que son frère se jette dans la gueule du loup… Je ne pouvais pas le lâcher…. J’étais incapable de dire quoi que ce soit à notre navigatrice …. Cela faisait la deuxième fois qu’elle nous faisait le coup et, pourtant j’aimerais ne pas lui en vouloir… Mais, elle ne semblait pas être sous l’emprise de Marde… Et, elle n’avait rien fait pour Luffy ? Rien du tout ? Nami elle, Nami Swan aurait tenté d’arrêter « sa » folie… Elle l’a déjà fait… J’ai l’impression d’avoir la lame du sabre le plus aiguisé qui soit planté là dans mon cœur qu’on était en train de tourner et encore tourner…. Pourquoi elle n’avait rien fait ? Pour la première fois… Je pourrais penser qu’elle disait vrai… Qu’elle n’était en effet pas digne d’être dans notre équipage…. Je me trompais peut-être mais… Je ne pouvais pas m’empêcher de lui en vouloir d’avoir laissé Luffy mourir devant elle sans même esquisser le moindre geste et cela me fait mal… Ace parle en mon nom car moi… Je suis trop choqué pour dire quoi que ce soit et parce que, je me refuse de craquer maintenant. Je ne veux pas croire à cette fatalité… Non… Luffy ne peut pas mourir… Lui qui disait qu’il serait le Seigneur des Pirates… Son rire qui m’agaçait… Ce n’était pas vrai… Je devais refouler mes larmes… Je n’avais pas le droit de pleurer et, je gémis de douleur et je finis par répondre à Ace..

«  Non… Ace san… Robin chan est encore notre nakama… Luffy ne voudrait pas ça… »

Pourquoi dire « nakama » me donne l’impression que ma langue se brûle ? Et puis, je finis par le lâcher pour me prendre une décharge de feu violente et un coup de pied féroce dans les côtes qui m’envoie me cogner contre le tronc d’un arbre qui ne résiste pas au coup… Je crache du sang et gémis de douleur… J’essaie de me relever mais… Mes mains… Elles sont brûlées…  Mon corps est brûlé… Et j’ai mal mais, celle qui me fait plier et le cri de Ace mais, aussi cette annonce… Ou plutôt ces révélations….  Je regarde Ace partir et une autre douleur me fait tressaillir….  J’aimerais l’arrêter…. Lui hurler de revenir mais, il sera sourd à mon appel et j’ai de nouveau peur pour son sort…. Toutefois, malgré la douleur…. Je me dois de me lever… Allez Sanji… Chevalier de ses dames elle a dit hein ? Je pouvais encore sentir ses lèvres sur ma joue… Je frappe la terre de mes poings… Pendant que des larmes roulent sur mes joues noircies par le feu… Merde !! Merde !!!! Toutefois… J’entends encore une explosion… Le sol tremble férocement…. Je ne peux pas rester ici… Malgré mes blessures… Je me dois de partir d’ici… Je dois sauver ces deux filles…. Que le sacrifices de Luffy et de ce troisième frère ne soient pas gâchés…. Je me relève non sans un juron, j’essuie du mieux que je peux mes larmes… Avant de prendre les deux filles dans chacune de mes bras. Je n’ai pas le droit d’échouer et je commence à courir tout en sifflant de douleur. J’aimerais les porter d’une autre façon mais, l’île est en train de s’écrouler et je n’ai même pas le cœur de faire des efforts… Qu’est-ce que je vais leur dire à tous hein ? Imbécile… Je peux encore entendre sa voix agaçante épelait mon prénom et j’ai mal… Qu’est-ce que je ne donnerais pas pour ne pas l’avoir devant moi…. Pour qu’il me dise que c’est une blague…. L’annoncer aux autres hein ? Et ces larmes qui ne veulent pas s’arrêter… Putain… 

«  AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH »

***

«  Tu es sûr hein ? Non parce que vu comme il regarde dans notre direction j’ai l’impression d’avoir peur non ? »

Je ne voulais pas être dévoré par ce gros chat !!! J’ai résisté à une île carnivore ce n’est pas pour me faire dévorer par un animal qui l’est hein !!! Quoi qu’il en soit… J’ai peur, je suis content mais, j’ai peur… Et si Luffy ne revenait pas hein ? Zoro me réconforte, c’est vrai on a fait beaucoup trop de chemins pour s’arrêter maintenant…. Pourtant… Ce malaise ne veut pas me quitter… Mais, je dois garder confiance. En même temps, comme l’a souligné notre second, nous en avons vu des vertes et des pas mûres alors, aujourd’hui serait comme d’habitude non ?

«  Hahahaha mais, j’ai confiance !! Je n’ai jamais douté de lui ! Luffy est un monstre du combat !! Hahahaha tu penses vraiment que nous sommes une famille ? C’est la première fois que tu dis quelque chose d’aussi beau !!! Je devrais l’écrire en rouge dans mon carnet ! »

Ben quoi, ce n’était pas tous les jours que ce type soit « sensible ». J’en avais même presque les larmes aux yeux ! Comme quoi tout peut arriver dans la vie ! Je devrais peut-être essayer de chercher un casque pour me protéger la tête non ? En tout cas, je restai coi un moment… Est-ce que je l’aurais ému ? Non parce qu’il faisait quand même une drôle de tête le petit ! Je n’ai pas rêvé il…. Il …. 

«  J’ai bien entendu ? Le Grand Zoro vient de dire Merci au Grand Usopp que je suis ?? Demain pleut des lingots d’or !!! Il faut que je le dise à tout le monde !! Sanji va tellement être jaloux hahaha !! »

Non je ne suis pas suicidaire ce n’est pas vrai mais.. Je suis vraiment contant qu’on soit presque tous réunis. Il ne manquait plus que Luffy et on pourra s’éloigner d’ici pour préparer un nouveau plan afin de sauver les autres même si… J’étais si loin d’imaginer ce qui nous attendait ! Si j’avais su…. Je crois que je n’aurais jamais sortit autant d’âneries vraiment… Je pense que je vais le regretter pendant un long moment… Comme le fait de n’avoir rien fait pour essayer de tirer Luffy de là… Comme à son habitude, il était toujours le dernier à « partir ». Je ne voulais pas le perdre… Luffy était mon premier véritable ami. Mon meilleur ami… Celui qui m’a pardonné alors que je l’ai fait souffrir… Je lui dois tant… J’aimerais tant lui rendre l’ascenseur. Je ne comptais plus le lâcher car, je savais qu’à cette allure je pourrais le perdre !!! Je sais qu’il est fort mais, ce n’est pas à lui de toujours chercher à nous protéger, nous les faibles…. Avant, je me reposais trop sur lui pour nous tirer de là mais, j’ai bien compris que lui laisser le tout, était une mauvaise idée. Je suis son nakama et si je dois sacrifier ma vie pour son rêve, je serais prêt à le faire !!! Parce qu’il est un ami important pour moi…. Alors, je souhaitais vraiment qu’il revienne vite parmi nous.

De l’autre côté de la porte

J’étais fébrile… Ce n’était pas la première fois que je voyais un corps de femme, je suis médecin et j’ai déjà soigné plusieurs fois Nami, Vivi et Robin. Puis, ce n’est pas comme si je n’avais jamais pris un bain avec elles ! En tout cas, quand elle enleva son haut je laisse échapper un léger cri d’effroi quand je vois « ça ». Elle m’explique tout en me disant « secret de médecin ». J’incline la tête et lui sourit même si, je reste professionnel. Je ne dois pas me louper. Je suis médecin… Mon boulot est de soigner. Je lui pose une question sur son lien avec Zoro. Et je ne peux m’empêcher de ricaner doucement…

«  Je vois. Enfin en même temps, ça me rassure… Zoro est une vraie tête de mule… Même quand je lui intimais de ne pas s’entrainer même en lui faisant des bandages… Il continuait ! »

Et continuera certainement à agir de la sorte pendant un moment. M’enfin, je m’appliquai à la saucissonner avec mes bandages mais, quand elle se mit soudain à me complimenter, je me mis à rougir, mettant mes deux pattes sur mes joues bien arrondies et en fourrure pour lui répliquer :

«  Rhorho… Ne crois pas que cela puisse me faire plaisir petite idiote !! »

Et oui, je me sentais vraiment trop gêné quand on me complimentait ainsi et je répondais par de drôles de phrases. Toutefois, quand je vis qu’elle continuait à faire des formes avec son sang.. Mes yeux sortirent et ma langue s’étira hors de ma bouche :

«  YAAAAAAAAAARK comment tu fais ça ?? »

Toutefois, je repris un peu plus mon calme quand elle m’expliqua que c’était son pouvoir et quand elle me proposa des réserves… Je lui souris gentiment tout en lui sautant dessus pour lui faire un petit câlin et lui dire merci. J’en aurais certainement besoin alors, je ne pouvais pas refuser son geste. Au moins, je sais qu’avec elle, je pourrais soigner Luffy parce qu’il allait finir par arriver mais aussi les autres pas vrai ? Nous finîmes par sortir de la salle pour revenir à l’extérieur rejoindre ainsi tous les autres.

De retour à l’extérieur

Une fois dehors, je vis Zoro et lui demande des nouvelles mais, apparemment ils ne sont pas encore revenus..  En tout cas, je lui fis un grand sourire quand Zoro me remercia pour lui dire :

«  Il n'y a pas de quoi c'est mon boulot de médecin !!! Hé qu'est-ce que vous faites tous ? »

Voilà que j'étais jeté dans les airs par les pirates de Barbe blanche... Je m'étais mis à rire oubliant momentanément l'urgence de la situation.. Je leur demandais de me poser au sol mais, en même temps j'adorais qu'ils me lancent dans les airs. Puis, la voix d'Usopp nous sortis de nos pensées en criant qu'il voyait quelqu'un !!! Ah c'était eux ? J'en étais sûr... Tout le monde me lâchait et je me mis à crier pour qu'on me retienne mais, je me trouvais être aplatis sur le plancher mais, je me précipitai à l'endroit où s'était ameuté tout le monde mais...

Je me glaçais... Qu'est-ce que... Sanji se tenait debout avec deux corps de femmes... Dans chacun de ses bras mais.... Mais lui.. Il était dans un sale état !!! Il était brûlé de la tête aux pieds... Je courrais vers lui pour lui demander :

«  SANJIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!! Qu'est-ce que QUE... TU ES BLESSE ??? Elles viennent d'où tes blessures ? Tu es tombé dans la lave en voulant sauver ces deux demoiselles d'ailleurs.... CE SONT QUI CES FILLES ??? »

«  Chopper... Occupe toi d'elles s'il te plait... Ne t'en fais pas pour mes blessures... Elles ne me font pas mal. Allez petit Tanuki prend les, les femmes d'abord non ? »

Je lui fis un clin d'oeil tout en passant une ensanglantée et brûlée sur sa tête... Ma voix était étrangement calme et douce. Mais, je ne le regardais pas... Je ne regardais personne en réalité. Je déposais avec délicatesse les deux jeunes filles que je venais de récupérer car, à ce stade je ne peux pas dire que je les ai sauvé... Chopper pesta à cause du surnom que je lui avais donné mais, je ne les entendais pas vraiment... Quoi qu'il en soit, il était préférable que je confie le corps des deux princesses aux pirates de Barbe Blanche. En même temps c'était l'une des leurs... Notre petit demande de l'aider pour qu'on les porte jusqu'à sa salle afin de pouvoir les examiner. Même si, apparemment les deux, ne souffraient pas vraiment et puis en réalité... Là, je me fichai complètement de ce qui se passait autour de moi... Intérieurement, j'étais brisé... Pourquoi est-ce que c'est moi qui devait leur annoncer ça hein ? Je siffle de douleur... Et je pose une main à l'endroit où Ace m'a frappé discrètement... Je devais donner bonne impression avant qu'ils ne posent des questions... Je...

«  Ne les gars ? Quelqu'un est bon à la navigation ? »

Trois hommes levèrent la main et, je continuais alors sur ma lancée...

«  Bien alors, un de vous pourrait rester sur le Sunny et nous aider à lever l'ancre pendant que vous autres... Remontez sur votre navire pour partir d'ici ? »

Je sais que j'ai mis un froid... Partir sans “eux”... Jusqu'à maintenant... Je ne pensais pas ça possible... Je pensais qu'on continuerait encore à être ensemble... Les mots de Robin font mal... Je ne sais même pas si, je dois rire ou pleurer de la situation mais, si il y en a pas un qui tient... On ne partira jamais d'ici...

«  Hé Sanji... Partir d'ici mais... Luffy, Ace san et... »
«  Qu'est-ce que tu ne comprends pas Usopp dans : “On lève l'ancre” ? L'île va exploser et il vaut mieux qu'on soit loin d'ici ! Cela vaut pour tout le Monde Ici ! Dépêchez-vous de préparer votre navire on se casse d'ici tous ensemble ! »


J'étais brusque je le sais... Mais, je n'arrêtais pas de voir le visage de Luffy dans mon esprit... Quel faible... J'ai même pas pu aider mon capitaine.. Comment leur dire... Qu'ils vont souffrir ? Comment leur dire qu'ils ont perdu un ami, un capitaine ? Qu'ils ont été trahi ? Et aux autres... Que leur commandant est sûrement rentré dans les rangs de Marde aussi... Comment leur dire que le pire est arrivé... Je ne sais toujours pas.... Je sens des regards sur moi mais, je n'ai toujours pas levé un regard sur eux tous...Je pouvais entendre des protestations qu'ils n'avaient pas d'ordres à recevoir de ma part que seul.. Je sais.... Il n'y avait que Ace qui pouvait le faire... Ils commencèrent à s'énerver et moi... Je ne peux pas m'énerver un peu ? J'ai rien fait pour mon capitaine... Et je me prends la tête avec un gars un peu fort qui m'empoigne par le col !

«  Putain mais vous êtes complètement sourds ou quoi ? Ou idiots ? A quoi cela sert qu'on reste ici hein ? Ace san vous a lâché, il s'est barré de là ! Il ne reviendra pas !!!! Ni lui... Ni ce dénommé Sabo, ni Robin chan et encore moins LUFFY !!! »

Je sens la pression sur mon col se relâchait... Je peux voir les visages de ces pirates devant moi... Reculaient de plus pas en arrière... J'étais essoufflé... Cela m'en avait coûté.... Comment puis-je les regarder encore ? C'est Chopper ou Usopp je ne sais pas... Qui me demande ce que je voulais dire... Plus calmement... En essayant de pas craquer devant tout le monde.

«  Qu'ils ne reviendront pas tout simplement... Que cela ne sert à rien de les attendre... Enfin, vous vous reverrez certainement votre commandant équipage de Barbe Blanche... Nous... On ne “reverra” plus notre capitaine... Alors.. On part... »

«  Hé... San.. Sanji.. C'est pas drôle.... Qu'est-ce que tu veux dire... Par on ne reverra plus notre capitaine...Et puis...Pourquoi tu parles de Robin et.. »

Une blague... Qu'est-ce que j'aimerais que ce soit le cas... Et voilà que je voyais tous les hommes de la flotte de l'aîné de notre capitaine s'agitaient... Pour me demander où se trouvait Ace... Est-ce difficile de comprendre ?

«  C'est simple... Votre commandant à appris qu'il vient de perdre “ses” deux frères, que l'une de nos nakamas n'a rien fait pour les sauver... Elle les a juste regarder se faire tuer devant elle.... Qu'elle n'a rien fait pour porter secours à Luffy et qu'elle n'était même pas possédée par Marde hahaha si c'est pas ironique... Si ce n'est pas clair... Alors, je vais l'être plus.... Robin a quitté notre équipage de son plein gré, Ace est partit à sa poursuite et ce type, Sabo avec Luffy sont... Ils sont..... ILS SONT MORTS ! »

Je l'avais enfin dit mais, je n'allais pas mieux. Loin de là même.... Je souffrais toujours autant... Que je voulais m'arracher le coeur... Mais cette sentence que j'avais donné venait sans doute de nous achever... Et moi, je tremblais... Depuis le début je suis resté debout mais là.... J'entendis Chopper se mettre à crier et pleurer arrêtant ses soins mais. Surtout... C'est cette silhouette... Cette ombre qui vient d'apparaître en poussant la porte qui m'alerte... Je lève mon regard pour croiser celui que j'ai récupéré en premier...
Code By AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Lun 20 Juil - 18:27

Whirlwind LexyLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 986

Navigation
Doriki:
1000/6000  (1000/6000)
Fruit du Démon: Pawaa Pawaa no mi





















Sauvetage et nouvelle funèbres
Suite de l'évent Tartaros


C'est le noir absolu. Une noirceur où aucune lumière existe. Plus sombre que le coeur de l'île des flammes. Rien n'existe. Dans cette noirceur pas un son ne se fait entendre. Rien n'existe. La lumière n'existe pas. Où suis-je ? Mes pensées semblent résonner. J'ai l'impression de parler avec moi-même. Je parle avec ma conscience mais... Qui suis-je ? Qui suis-je ? Encore et encore, j'entends ma voix répéter cette question. Est-ce réellement ma voix ? Je ne suis plus sûre de rien. Je ne sais rien. Je ne vois rien. Tout est si sombre, comment voir ? Comment voir ? Suis-je seulement capable d'ouvrir les yeux ? Puis-je voir même les yeux ouverts ? J'ai besoin de savoir qui je suis. J'ai besoin de réponse, mais seule dans cette noirceur, je ne saurais jamais rien. Que s'est-il passé ? Un rayon de lumière brille au loin. Je m'y approche et je revois des images. L'ile des flammes. L'île écarlate d'une beauté incroyable à l'extérieur, mais si laide de l'intérieur. Il ne faut pas se fier aux apparences. Mais... Pourquoi vois-je cette île ? Parce que j'y étais. Tout me revient. Ma soeur que j'ai perdue dès le début. Je ne l'ai jamais retrouvé à la fin. Est-ce qu'elle va bien ? Est-elle blessée ? A-t-elle sortit de l'île ? Je ne l'ai pas vu à l'extérieur. Quand est-il des autres ? Koala ? Nous l'avons perdu elle aussi. Hugo nous a trahis. Je le savais. Et Musume ? Je l'ai protégé jusqu'à la fin. Enfin, j'ai essayé. Nous avons réussi à sortir toutes les deux, mais dès que ses yeux ont croisé la mer, elle a perdu connaissance. J'ai réussi à la protéger. Je l'ai amené de l'autre coter de l'île. Ace ! Ace était là. Où est-il ? Que s'est-il passé ? Numb embrouille mes derniers souvenirs. Je dois me réveiller. Si je reste inconsciente une seconde de plus, je vais devenir folle. Il y a trop de questions pas assez de réponse. Je ne veux pas rester dans l'inconnu. L'inconnu fait trop peur. J'essaie d'ouvrir les yeux, mais je n'y arrive pas. Allez ! Ouvrez ! Je suis incapable d'ouvrir les yeux. Pourquoi ? Est-ce à cause des derniers techniques que j'ai utilisés ? Rewind était plutôt risqué... Ma telle plonger dans un coma ? Ou est-ce Numb qui fait toujours effet ? Combien de temps s'est écoulé depuis que j'ai vu Ace ?

J'entends des voix. Je suis là ! Je vous entends ! Mais... à qui appartiennent ces voix ? Je ne les reconnais pas. Je ne suis pas sur le mobydick. Le navire des révolutionnaires ? Musume était avec moi, ils ont peut-être ramené mon corps avec eux. La panique me prend. Mais, je n'arrive pas à ouvrir les yeux. J'ai besoin d'ouvrir les yeux. Je cherche mon air. J'ai besoin de respirer. Je dois me réveiller ! Puis, j'entends des gens crier. Une voix en particulier. Une voix d'un homme. Ils sont morts ? Qui est mort ? Ça y est. Je me réveille. Que mon corps le veuille ou non. J'ouvre les yeux et la lumière m'aveugle. Je referme les yeux. J'entends d'autres crient car je suis réveillé. Taisez-vous. Plus les gens crient plus j'ai mal à la tête. Elle va exploser si personne ne se tait. Je pose mes mains sur mes oreilles et essaie de bloquer tout son existant et murmure deux mots bien bas.

« Taisez-vous »

Puis, d'un coup, je ressens mon corps. Je ressens la douleur du combat avec Judal. Je suis engourdie, mais je peux survivre. Je dois savoir qui est mort. Dans une seconde tentative, j'ouvre lentement les yeux, évitant la lumière aveuglante. Je suis au sol ? Je pose mon coude sur le sol et me relève. Ce n'est pas un navire que je connais. Ce n'est pas des gens que je connais. Je vois Musume étendu les yeux fermer. Elle respire. Elle n'est pas morte. Bonne nouvelle. Ce n'est pas elle dont l'homme parlait. Quelqu'un s'en occupe... Un animal ? Mon esprit me joue des tours. Pourtant, lorsqu'il voit que je suis réveillée il me parle. Je suis trop surprise pour dire un mot. Ma vision est embrouillée, mais je vois du rouge. Une chevelure rouge que je reconnaîtrais entre mille. Nana ! Elle est vivante ! J'ignore l'animal avec le chapeau étrange. Même si mon corps n'est pas d'accord avec mes mouvements, je me lance sur elle et l'enlace fort.

« Tu es vivante ! Ace va être si heureux de te retrouver ! »

Je ferme les yeux et inspire. Son odeur m'avait manqué. Son corps est chaud. Comme un être vivant. Pas froid comme les morts. Je suis soulagé de la voir vivante que j'oublie qu'elle doit être blessée. J'oublie à propos d'Ace et des morts. Il n'y a que Nana pour le moment. Je recule et la regarde de la tête aux pieds. Elle est couverte de bandage. Je n'aime pas ça. Qui ? Qui a fait ça ?

« Qui ? »

Ce simple mot renfermait toute la haine et la colère que j'éprouvais contre la personne qui l'avait blessé ainsi. Je savais que j'aurais dû rester avec elle. Je prends sa main et regarde tous les bandages qui la recouvrent.

« Tu es sûre que tout va bien ? »

Je déteste la voir dans cet état. Je suis prête à utiliser mes pouvoirs lorsque quelque chose attire mon attention. J'étais tellement concentré sur Nana, j'avais complètement oublié ce qui m'entourait. Roronoa Zoro. Que fait-il ici ? N'était-il pas possédé par Marde ? Je laisse mon regard fixé sur lui attendant que quelque chose se passe. Mais, rien ne se passe. Je regarde ses yeux et ils ne sont plus rouges.

« Tu es revenu à toi ? Je suppose que cela ne servait à rien de me battre avec toi maintenant que tu es redevenu toi-même. »

J'étais curieuse. Je me souviens de lui avoir donné quelque chose lorsqu'il était revenu à lui... A-t-il encore la carte ?

« Tu as encore ce que je t'ai donné ? »




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Mar 21 Juil - 12:54

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5573

Navigation
Doriki:
3514/6000  (3514/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat Event

Je ne te crois pas !



Où est-ce que je suis ? Ah oui c'est vrai... Je suis mort... Je dois être en Enfer à présent... Je n'arrive pas à ouvrir les yeux... Cet odeur... Quelle est-elle ? J'ai l'impression de la connaître... Une petite fille brune s'amuse et m'offre un grand sourire en me voyant... Qui est-elle... Grand-frère ? Pourquoi m'appelle-t-elle ainsi ? Elle me prend la main et m'amène je ne sais où... Mais plus je marche, plus j'ai l'impression que quelque chose brûle... Elle lâche ma main avant d'entrer dans ce bâtiment avec un grand sourire... Puis de disparaître sous mes yeux en me demandant ceci « Pourquoi m'as-tu abandonné ? » Quelque chose se brise dans mon esprit... Inconsciemment, je me mets à hurler pour lui demander de sortir, j'avais même tendu la main pour la rattraper mais... je n'ai touché que le vide. A genoux, les mains plaquées au sol, je regarde cet édifice en flammes... Cet hôpital qui vient de se refermer sur la première personne qui était importante pour moi... Ma petite sœur. Non... Je ne l'ai abandonné... Comment aurais-je pu ? Nous étions très proches elle et moi... Les deux mains posées sur mon crâne, ces petites voix me torturent de nouveau en me criant que je suis un assassin... J'ai beau les supplier de se taire, elles continuent... J'ai essayé de la sauver ! Je n'ai pas provoqué cet incendie ! J'étais seulement impuissant face à la folie des hommes...

Je sens une main sur mon épaule... Mon visage en larmes se retourne et tombe sur un homme gigantesque avec la clope au bec, un maquillage dont je me souviendrais toujours et ce boa de plumes noires... Cora-san. Je me revois encore me jeter dans ses bras en m'excusant... Désolé d'avoir été si faible... de ne pas avoir réussi à le sauver après tout ce qu'il avait fait pour moi... Il ne dit rien... Il sourit... Je sens sa main sur mes cheveux... puis il me dit que je suis un idiot... Ouais c'est peut-être vrai... Mais je m'en veux... Je voulais le sauver... Ce maudit fruit ne s'est jamais déclenché... Il était aux portes de la mort et il souriait... Comment peut-on rire alors qu'on va mourir ? Etait-il fou ? Non, il était juste incroyablement stupide... Il fut le premier à réussir à me faire sourire... même rire... Le nombre incalculable de gaffes qu'il a fait doit jouer sur la balance... Puis je ne sens plus rien... Je n'ai plus cette douce sensation de chaleur et de réconfort... Je n'ai plus ses bras autour de moi... Mon cœur me fait mal... qu'il se taise... lui aussi il saigne... Je regarde mes mains... C'est quoi ce sang ? J'ai peur... Je ne veux pas savoir à qui il appartient... Qu'est-ce que je fais à genoux ? Un corps recouvert d'un drap blanc gît devant moi... J'avale lentement ma salive avant de tirer doucement le drap... pour laisser apparaître la triste vérité... Des yeux grands ouverts... Un sourire aux lèvres... Je tombe à la renverse en lâchant un cri d'effroi... Cora-san ! NOOOOOOOOON ! Je n'arrive pas à bouger... Soudainement, sa tête bascule vers moi et j'ai un léger sursaut de surprise... Qu'est-ce que ma psychose a encore inventé ? « Je ne te pardonnerais jamais » Hein ? Ce corps sans vie bouge lentement et je sens deux mains sur ma gorge... J'ai de plus en plus de mal à respirer... J'essaie de le faire lâcher prise... Une larme s'écoule de mes yeux... Je suffoque... Est-ce que je vais enfin pouvoir mourir ? Ne plus jamais ressentir cette douleur ? Une détonation se fait entendre et son sang me recouvre le visage... Il s'écroule... J'entends des pas... et un rire particulier... Je n'ai même pas besoin de me retourner... Je sais qui vient m'achever...

Je revois mon entrée chez lui... J'avais 10 ans... Je voulais me venger... Ne pas perdre cette lueur dans mon regard qui n'était que haine et désespoir... Je vais mourir... je le sais... Mais avant, je veux faire souffrir comme j'ai souffert... comme je souffre encore... Il l'a très bien compris... Avant nous nous ressemblions lui et moi... Je me rappelle même l'avoir appelé « grand-frère » une fois... Cela n'a pas eu l'air de le déranger... Mais quand j'ai regardé Corazon... lui, il était terrifié... Pourquoi ? Je n'ai jamais eu de grand-frère... Je le sens derrière moi... Je ne bouge pas... Je ne fuirais pas... Il s'agenouille... passe une main sous mon menton... Je ne peux plus m'échapper... Ces mots... « Tu n'aurais pas dû vivre » Mes dernières barrières se brisent... S'il croit que je ne le sais pas... Les larmes coulent toutes seules... Je le supplie de me tuer... Il rit doucement... Il a un meilleure idée avant... Je le vois bouger ses doigts... Je ne peux plus bouger... Puis c'est lui que je vois débarquer... Ce gamin... avec un chapeau de paille... Luffy... Qu'est-ce qu'il fait là ? Pourquoi est-il dans ma psychose ? Il s'approche... Doffy aussi... J'ai peur de comprendre... Je me débats... Il resserre son emprise et je lâche un gémissement de douleur... Ses fils me coupent les poignets... Ils se battent... J'ai beau leur supplier d'arrêter... Ils ne m'écoutent pas... Soudainement je vois Mugiwara-ya à terre, en sang... Doffy penché au-dessus de lui... Non ! Je hurle à Doffy de le laisser tranquille... Je le supplie de ne pas lui faire de mal... Mais ce n'est plus lui que je vois... C'est moi au-dessus de lui... Je me vois agripper les cheveux de jais du chapeau de paille... Qu'est-ce que ? Mon alter ego a un sourire bizarre sur les lèvres... Sans crier gare, il enlève cet organe qui nous maintient en vie... Avant de le broyer lentement entre ses doigts... J'ai beau hurlé... Rien ne change... Mais tout ce que je ressens moi, c'est sa présence derrière moi... et une lame me transpercer le cœur... Aucun son ne franchit mes lèvres... Tout est calme... Affreusement calme... « Je reviendrais... C'est promis » Hein ? J'ouvre les yeux... Mugiwara-ya ? Il est si proche... Je ne peux quitter son regard posé sur moi.... Il sourit... J'ai les larmes aux yeux... Puis tout disparaît... Tout laisse sa place à un vide immense... Une route baignée de sang... Avec les corps inertes de Lamy... Cora-san et Luffy... Je m'approche lentement... Mais à peine ai-je posé un pied sur ce chemin que les 3 se réveillent et me disent cette phrase qui me fait hurler de terreur « Tu es un Assassin »

Je me réveille... Je suis en nage... Où est-ce que je suis... J'ai mal à la tête... Je ne suis pas mort ? Apparemment non... Pas encore... La pièce bouge... Un bateau ? Je ne me rappelle pas... Puis j'observe mes poignets... Pourquoi sont-ils ensanglantés ?! J’observe la pièce... Étais-je transfusé ? Il me semblerait que oui... mais le cordon est coupé... Le sang imprègne mes bandages... Qu'est-ce que j'ai fait ? Mais la voix du cuistot me ramène à la réalité... Pourquoi crie-t-il ? A t-il ramené Luffy ? Et Sabo ? Où sont-ils ? Je me lève doucement... Le bateau bouge et je ne tiens pas sur mes jambes... Si bien que je finis ma course dans l'armoire de médicaments et d'instruments... Quelque chose frôle mes doigts... Scalpel... je le serre dans ma paume de ma main gauche... J'ai une légère grimace de douleur... Le sang s'échappe de la blessure que je viens de me faire... Cela me maintient éveillé... Quelqu'un crie... Je me relève... Je m'aide avec le mur puis ma main se pose sur la poignet... mais mon geste s'arrête quand j'entends ces cinq mots... « Luffy et Sabo sont morts » Non... Non... Le scalpel finit planté dans le dos de ma main gauche et me fait hurler de douleur... Je n'avais pas conscience que même dans ma psychose... Tous les cris que je lâchais... On pouvait les entendre... Je retire brutalement l'instrument de ma main... Mon bras reste ballant le long de mon corps et de ma main droite j'ouvre enfin cette porte... Cette porte qui donne sur le monde de ténèbres dans lequel je plonge entièrement... Mon regard croise celui du cuistot... Il souffre... Moi aussi... Tout le monde crie... hurle... pleure... Moi aussi je pleure... De tous, je suis celui qui peut aisément faire taire sa douleur... Si j'utilisais Scalpel... et que je plantais le scalpel à l'intérieur de mon cœur... Je serais enfin soulagé... J'en ai envie... Douloureusement envie... Je sens encore le goût de ses lèvres sur les miennes... Bordel... Il me l'avait promis... Cette promesse me brûle et j'avance inconsciemment vers le bord du navire... J'observe l'île... puis quelque chose attire mon attention... C'est dans un murmure que je lâche ceci tout en écarquillant les yeux...

- Luffy... Sans même réfléchir au comment je pourrais revenir... Je n'ai même pas envie de revenir sur ce bateau... Je bouge difficilement ma main gauche et je fais un léger mouvement de poignet... Rien que ça, ça me fait souffrir Ro... Room... J'entends quelqu'un crier mais je m'en moque... Je ne réagis pas... Je dois le retrouver... Même si je me vide à nouveau de mon sang... Shambles... Maintenant à ma place se trouve une pierre et moi, je suis à nouveau sur l'île... J'ai raté mon coup... Je pensais arriver sans douleur sur la berge mais je me suis étalé de tout mon long dans un bruit sourd... j'ai un léger gémissement de douleur... Mes côtes me font de nouveau souffrir... Je me redresse... Je manque de perdre mon équilibre... Le sol tremble... Je dois continuer... J'y suis presque... une personne se dresse devant moi... les larmes coulent toutes seules encore...

- Non... Je dois... le récupérer... Laisse-moi... le récupérer... Il me l'a... confié... Il ne comprend pas... Je n'ai pas le temps de lui expliquer... Je n'ai plus de force... Je le contourne... Pourtant, je sens sa poigne se refermer sur mon bras... J'essaie de tendre le mien pour l'attraper... Je n'y arrive pas... Alors dans un cri de douleur, je me mets à hurler LÂCHE-MOI !!! LUFFY !! Il semble surpris... puisque je ne ressens plus sa poigne mais en contrepartie, je m'écrase au sol. Aie... Je me relève péniblement... et là... j'arrive enfin à récupérer ce que je veux désespérément... Le chapeau de paille de Mugiwara-ya... Je le serre dans ma main droite et je me retourne enfin vers cet homme... celui qui m'empêche de mourir en paix... Celui qui, malgré ses blessures, est encore une fois venu me sauver... J'étais dans le déni total... Je refusais qu'il soit mort ! C'était impossible... Il m'a promis... de... revenir... récupérer son... chapeau... J'ai failli... l'oublier... Il reviendra... mon crétin... Luffy...

Avant de finalement sombrer dans l'inconscience une nouvelle fois sans jamais lâcher ce chapeau de paille qu'il m'a confié


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Mar 21 Juil - 21:35

Sanji
avatar

Messages : 124


Pardonne-moi

Je vois cette beauté aux cheveux roses se levait nous dire de nous taire et si, je n’avais pas autant d’estime pour les femmes, je crois que je lui aurais rabaissé le caquet.. Elle parle à ce marimo comme si de rien n’était passé… Les autres sont contents de voir qu’elle est vivante… Mais, je ne partage pas leur joie… Eux n’ont rien perdu et « nous »…. On a tout perdu…. Elle parle de choses et d’autres qui me saoulent… Quoi qu’il en soit certains, ont rejoint leur flotte pour faire bouger leur navire certains sont restés pour nous aider à partir et on commence à lever l’ancre… Chopper pleure… Usopp a le teint livide et voilà qu’il se met à hurler aussi… J’aimerais tant leur dire que c’est faux, je sens Usopp m’agripper et me plaquer contre le rebord en bois du navire me faisant grimacer de douleur…. Il…

« Tu mens !!! Luffy n’est pas mort !! Robin… Elle…. Elle peut pas nous trahir !!!! Hé SANJI C’EST UNE BLAGUE !!! ARRETE TES CONNERIES !!! LUFFY…. IL DOIT DEVENIR LE SEIGNEUR DES PIRATES !!! ON DOIT ENCORE SAUVER NAMI, BROOK , FRANKY ET ROBIN…. »

Je ne sais pas… Mais, je sens son poing sur mon visage mais, si cela peut le calmer alors, je veux bien servir de punching ball au point où j’en suis…. Nos deux navires de sauvetage ont commencé à prendre le large… Pendant qu’une énième explosion derrière moi éclate… L’île est vraiment enflammée mais, ce qui me glace le sang est un autre cri… Il ne me faut pas longtemps pour comprendre qui en est l’auteur. Ce n’est pas Usopp qui est tombé à genoux en larme et qui me tiens l’ourlet de mon pantalon…. Cette femme aux cheveux roses qui parle encore à Zoro… J’aurais envie de leur demander si on les gênait pas tous les deux… Je vois noir…. Vraiment noir…. Mais, ce qui me sort de cette colère sourde c’est « lui »… Trafalgar Law… Je ne sais pas si nous sommes tous là à le regarder mais, je sais que je ne peux pas le quitter du regard. J’aimerais lui dire quelque chose…. J’ai encore cette image de Luffy sur cette plage… Qui me demande de prendre soin de lui. Je n’esquisse rien… Ce sang m’interpelle… Il interpelle aussi Chopper… Mais, ce dernier est trop choqué pour faire quoi que ce soit… J’entends « son » prénom franchir ses lèvres et, j’ai à peine le temps de tourner la tête vers lui que le voilà disparaitre… Même si, nous nous sommes éloignés de l’île… Je peux encore voir sa silhouette.. Je serre les dents et moi aussi je me relève et monte sur la rambarde, la brise lève mes cheveux mais… « Il » est la dernière chose qu’il m’a confié… C’est con mais, je ne peux le laisser mourir pas tant que j’ai encore un souffle de vie… Je peux sentir le cri de Chopper derrière-moi qui m’interpelle mais, là, je n’ai pas le temps..

« CHANDJI PARS PAS !!! ARCHETTE TOI !! »

Je ne les écoute plus même si, cela m’en coûte j’use encore de Skywalk pour marcher sur l’eau comme si ce n’était rien. De toute façon, ce n’était pas comme si ma présence importait… « Il » semblait tellement bien avec « elles ». Pourquoi est-ce que j’étais en colère pour ça ? Je leur annonce quelque chose et « eux » ils parlent d’autres choses ? Mon cœur me fait mal… Luffy méritait plus que ça… Je suis déçu… Vraiment déçu… Ce qui me permet encore de faire des gestes, c’est de récupérer Law…. Si ce n’est même pas ironique, je me demande ce que c'est ! Des larmes roulent encore sur mes joues et s’envolent en arrière… Je ne mets pas trop de temps à me tenir devant « lui ». Je ne comprends pas ce qu’il me dit et tout ce qui compte pour moi, c’est de le ramener alors je lui retiens le bras même si, personnellement j’aimerais tant arrêter sa douleur… J’aimerais arrêter la mienne mais, ce serait trop facile… Je dois encore quelque chose à mon capitaine… C’est de délivrer les autres. Robin chan aura beau dire ce qu’elle veut… Cet enfoiré… Ne s’en sortira pas ainsi. Si je dois mourir alors c’est que cela sera mon destin et, autant que j’aime Robin chan je ne lui pardonnerais jamais… Même si, cela me fait mal… Qu’est-ce que Luffy lui a confié ? Son cri… Ses larmes…. Je ne résiste pas et je le lâche tant je suis abasourdi par sa détresse mais, aussi sa souffrance… Et qu’au fond… J’étais faible… Fébrile… Et là, je crois que je craque littéralement quand je vois ce chapeau de paille… Le « sien »…. J’avais l’impression d’encore le voir… Voir sa silhouette…. Sa main sur ce vieux couvre tête… Mon regard est lointain… Avant d’être reporté sur « lui »… Et ce, à cause de ses paroles qui me font mal…. Il « lui » avait confié… Je n’en doute pas une seule seconde… Je m’agenouille vers lui prudemment afin de ne pas l’effrayer mais surtout je…

« Je suis désolé… Mais…. »

« Son » ??? C’est ce qu’il vient de prononcer ? Luffy… J’aimerais crier… Je fus incapable de consoler Usopp ou Chopper mais… Peut-être… Peut-être seulement… Qu’il a pu s’en sortir ? Je sais que je me fais du mal pour rien d’y croire mais…. Le sol tremblait… L’île allait disparaitre sous les flots mais, je… Je force un sourire sur mon visage parce que, je sais qu’il n’aimerait pas qu’on abandonne… Une personne ne meurt pas quand elle disparait physiquement…

« Tu…. As raison… Il reviendra… Il ne peut pas nous dire au-revoir comme ça… Et puis, ce chapeau est son bien le plus précieux… »

Quel piètre menteur je fais et pourtant, j’espérais vraiment que cela soit la vérité mais là, tout ce que je souhaitais c’était le calmer. Jamais, je n’aurais pensé voir un gars comme lui en larmes… Je le rattrape de justesse dans mes bras… J’aimerais crier…. J’essuie de mes pouces ces larmes afin que personne ne découvre ses sentiments pour notre capitaine et sauver sa fierté.. Quant à moi… Je jure… Que je me vengerais… Si Robin croit que je vais rester les bras croisés… Après ce que ce monstre a osé nous faire ? Elle rêvait. Je resserre mon emprise sur le capitaine des Heart Pirates… On doit partir je le sais… Mais, je suis aussi partagé de rester ici et mourir en même temps… Sans Luffy… Les Mugiwara n’ont plus lieu d’être mais, savoir que Nami chérie est encore sous "son" joug et même ces deux idiots me révulse et, me donne une grande claque dans le dos pour me pousser à les rejoindre sur le navire. D’autres explosions s'enclenchent… Les navires sont partis au loin… Ils ne sont désormais plus que des points…. Je décide de le porter dans mes bras afin de sauvegarder aussi ce chapeau… Je grimace et gémis de douleur… Je dois tenir… Encore un dernier effort.. J’ai juste le temps de quitter l’île avant que la lave ne nous atteigne et que l’île finisse par exploser dont, l’onde de choc me frappa de plein fouet dans le dos. Je me sens projeté tout en criant mais, je tiens bon… Hors de question que je le lâche mes jambes sont dans l’eau.. J’ai l’impression d’entendre encore son rire ou qu’il m’appelle… Putain… J’ai envie de pleurer mais, je ne le fais pas… Une chose est sûre j’ai presque envie d’aller sur le Moby Dick si c’est pour le voir flirter avec les filles de Barbe Blanche… Moi amoureux des femmes et chevalier servant… J’ai l’impression que je me trahi moi-même si, ce n’est pas difficile….

Je vois Usopp qui essaie de sauter dans l’eau retenu par un Chopper en larme et un autre gars de l’équipage de Barbe Blanche… Quel imbécile et voilà qu’ils crient à l’unisson mon prénom mais, je les regarde à peine. Inconsciemment je resserre ma prise sur le médecin quand je suis de nouveau sur le navire…. Je sens dans leur voix leur soulagement… Vraiment, ce sont deux idiots.. Mais, il y a plus urgent..

« Ne chopper… Je sais que c’est difficile mais, j’ai vraiment besoin que tu t’occupes de ce gars-là… T’en fais pas pour mes blessures.. « Il » passe avant moi… Il dirait la même chose… Nous sommes les alliés de ce type… Alors, il est de notre devoir de nous en occuper à la place de Luffy.. Après tout il a récupéré son chapeau… On lui doit bien ça… »
« Mhoui… Nana chan est-ce que tu peux me donner ton sang pour lui faire une nouvelle transfusion s’il te plait.. »

Par contre je veux qu’une chose soit claire et nette, tout en remerciant Chopper dont les larmes n’arrêtent pas comme celles d’Usopp..

« Par contre… Milady aux cheveux roses….. Tu as de la chance d’être une femme… Et d’être une des protégées d’Ace san… Car, je t’aurais frappé pour l’irrespect total que tu as eu avant que je ne quitte ce navire… Le prochain qui demande à ce qu’un de mes amis arrêtent de hurler ou pleurer… Même dans mon état… Il aura affaire à moi… EST-CE BIEN CLAIR ? Si cela ne vous plait, pas dégagez de ce navire et retournez sur le vôtre… ON N’A PAS BESOIN DE COMPASSION OU ENCORE DE L’IRRESPECT TOTAL ! CELA VAUT POUR TOUT LE MONDE ! Quoi qu’il en soit je ne veux voir personne, je vais prendre soin de Law par moi-même ! Merci de votre aide. »

Pour la première fois depuis longtemps, je les regardais tour à tour… J’étais furax ! Pas la peine que je m’adresse à « lui ». Je crois que si je lui parlais… Je déclencherais ici et maintenant un combat ! Mais, je n’en pensais pas moins.. S’il était amoureux de ces déesses… Il avait qu’à se retenir.. Il ne pouvait pas attendre plus tard ? Je tremblais de rage même en portant ce corps… Je tremblais de la tête aux pieds… Je sais que Usopp essayait de me retenir mais, de là sombrement j’entrai de nouveau dans la cale faisant claquer fortement la porte derrière moi attendant que chopper prenne le sang de Nana à l’extérieur… Moi j’avançais dans la chambre seul avec « lui » dans mes bras jusqu’à la chambre de tout à l’heure… Il était préférable que je reste seul… Je ne voulais voir personne… Je repose délicatement Law sur le lit qu’il a quitté. Je devrais lui reprendre le chapeau de paille mais, je n’ai pas le cœur à ça… Chopper revient seul et j’en suis heureux… Je m’excuse auprès de lui et lui demande de ne pas rester très loin… Car après tout comme lui, dont le rôle était de soigner le mien… Etait de remplir les estomacs… Même si la faim n’était pas là… Et puis, il faudrait bien qu’il vérifie les blessures de notre chirurgien…. De là, je le remercie encore et..

« Chopper… Pardonne moi… De ne pas avoir pu le ramener… Pardonne-moi… »
« Tu n’y es pour rien… On est tous fautifs… Tu devrais me laisser te soigner Sanji… Au moins, te désinfecter… S’il te plait… Au moins ça… »

Comment le lui refuser… ? Je le laisse me désinfecter même s’il retient ses larmes devant moi… Je lui pose une main sur la tête et là, il cède et pleure contre moi… J’ai envie d’hurler encore… Je ne sais pas combien de temps on reste comme ça… Chopper contre moi en train de pleurer. Mais, je lui dis d’aller rejoindre les autres et lui rappelle de dire à tout ce monde que je veux rester seul avec le chirurgien… Sans oublier de remercier la déesse aux cheveux rouge pour moi, pour le sang qu’elle a bien voulu donner… De là, je me retrouve seul avec lui et, j’humidifie son visage avec un torchon mouillé..

« Pardonne-moi… De te garder en vie…. Mais, je refuse de te voir mourir avant moi… Car, tu es tout ce qui me reste de Luffy… »

De l’autre côté..

J’ai juste désinfecté les blessures de Sanji mais, j’ai peur… Est-ce que cette fille aux cheveux roses va encore nous crier dessus ? Je ne dois donc plus pleurer devant elle ? Je veux retourner avec Sanji mais…. J’en peux plus Luffy… Luffy… Je peux le voir encore à Drum.. Défendre « son » drapeau.. Il a été le premier à m’accepter pour ce que je suis… Je me suis entraîné pour lui et, je n’ai pas été capable de le protéger. Je suis vraiment en colère… Très en colère contre-moi-même… Et Trafalgar ya… Je m’inquiète aussi pour lui… Je renifle parce que je ne veux pas me faire crier dessus ou autre… J’essaie de sourire mais, j’ai pas envie… Je regarde tout le monde même si, je ne suis pas rassuré quand je vois cette fille aux cheveux roses… Et moi aussi je suis en colère… Contre elle mais… Je ne devrais pas.. Robin… Avec qui je passais de supers moments… J’ai toujours du mal à y croire… Elle peut pas nous trahir hein ? Je regarde tout le monde et.. Elle a pas pu laisser Luffy mourir !!! Ce n'est pas vrai... Pas elle !!!

« L’état de Traf Ya est stabilisé… Sanji te remercie Nana chan… Pour ton sang… Il devrait aller bien.. Sanji… A demandé à ce qu’on ne les dérange pas…. Il ne veut voir personne… Je… Je m’excuse… Pour lui… Sanji… N’est pas ainsi…. habituellement.. Si vous voulez manger… Il le fera… Je…. Je ne veux pas pleurer… Je ne vais pas pleurer… Ce n’est rien… Je vais être fort… Je vais veiller sur l’autre fille… Alors arrêtez maudites larmes…. »
« Chopper… »

Code By AFTERGLOW


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Sam 25 Juil - 20:51

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 2182

Navigation
Doriki:
3637/6000  (3637/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

Putain mais qu'est-ce que j'ai fait ?!



Vivre... Qu'est-ce que ça signifie... Vivre pour qui ? Je n'ai même jamais réellement vécu pour moi... J'ai toujours vécu pour quelqu'un... Mon enfance... Kuina... Un léger sourire se dessine sur mes lèvres... C'est pour elle que je me suis entraîné comme un taré... pour devenir le plus fort et le meilleur des sabreurs... Tsch... Le meilleur hein ? C'est tellement risible... Je suis sûr qu'elle doit me haïr de là-haut... d'avoir lamentablement échoué dans ma promesse... Perdu dans mes pensées, j'observe un instant le ciel... J'espère que tu te portes bien là-haut... J'ai eu des multitudes de fois la possibilité de te rejoindre... de pouvoir me mesurer une dernière fois à toi mais te connaissant... tu me vaincras encore... 2002 victoires pour toi... 0 pour moi... Si ce n'est pas ridicule de se faire battre par une fille... Malgré mon sourire, une larme coule le long de ma joue... Je l'essuie rageusement en me giflant mentalement. Mais qu'est-ce qu'il m'arrive bordel ?! Pourquoi et comment suis-je devenu aussi fleur bleue ?! Je suis ridicule... Cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas pleuré... pas pour un souvenir...

C'est de sentir Nana s'éveillait doucement dans mes bras qui me ramène à la réalité... Je suis heureux qu'elle n'est pas aperçue ce moment de faiblesse de ma part... Je n'aurais pas su lui expliquer les raisons sans lui déballer mon enfance entière... Pourquoi est-ce que ça me coûte autant d'en parler ? C'est ridicule... Pourtant, j'ai simplement peur d'ouvrir de vieilles blessures en parlant du passé... Sa mort... bien que je ne l'admettrais jamais, je ne l'ai toujours pas surmonté... Il faudrait que je rentre au Dojo un jour... pour revoir mon ancien maître... et juste pour lui parler un peu... Je ris doucement... Me voilà nostalgique du passé... Quel crétin je fais ! Je pose de nouveau mon regard sur la rouquine... Elle semble aller bien... Comme pour tout le monde je suppose que ce n'est qu'une façade... Mais après ce que nous venons de vivre... Il est normal de paraître faible... non ? Alors pourquoi je n'y arrive pas ?

- Eh eh ! C'est facile de gagner avec toi petite ! T'inquiète pas va, on trouvera un moyen de te soigner de cette garce qui se trouve en toi... d'un autre côté, elle a du répondant... T'as vu un peu la dérouillé que t'as mis à Angela et Seira ?! Elles n'en menaient pas large quand je vous ai rejoins ! J'aurai aimé filmer la scène pour te la montrer plus tard ! J'suis sur que t'aurais adoré le scénario ! Puis ce qu'elle me dit ensuite me touche au plus haut point... Alors je la serre doucement contre moi tout en posant mon menton sur le haut de son crâne Tsch... Idiote... Mais je suis content aussi de t'avoir rencontré ce jour-là. Je crois que j'me serais bien ennuyé si je ne t'avais pas rencontré ! Quant à Mihawk ouais, il y avait Perona pour soigner mes blessures... mais ce n'était pas pareil... Qu'est-ce qu'elle peut me soûler cette fille fantôme ! Elle ne vit que pour ses peluches !

Pourtant, cette atmosphère légère devient pesante quand je lui avoue ce que j'ai sur le cœur car oui, je m'en veux. Je m'en veux d'être le seul à avoir été sauvé... Et les autres alors ? Pourquoi ne pas les avoir emmené affronter quelqu'un hein ?! Nami, Brook et Franky... Ils sont encore là-bas... Je ne veux même pas imaginer l'Enfer dans leur crâne... Déjà moi, je m'en veux pour ce que j'ai pu faire alors eux... S'ils venaient à être libérés... non, je ne veux même pas y penser. Un claquement se fait entendre... et je suis surpris du geste. Cela ne m'a pas fait mal bien au contraire... Mais je suis surpris qu'elle m'ait giflé. J'en reste coi pendant un moment avant de me mettre à rougir quand elle me balance des choses que je n'aurais jamais cru entendre... Elle tient à moi alors que nous sommes de deux équipages différents ! Nous sommes supposés être ennemis mais... je n'aurais jamais le cœur à la considérer comme tel. Je lâche un léger grognement de mécontentement

- Fais ça et je n'aurais aucun remord à te noyer !

Non mais pourquoi est-elle aussi vilaine ?! Depuis quand elle a envie de me vendre à mon équipage juste pour le plaisir ?! Elle est vile ! Limite j'aurai envie de la taper encore ! Mais je me retiens et je change de sujet en lui demandant combien ils étaient quand ils sont arrivés sur l'île. Je sais qu'ils étaient huit... ou tout du moins, ils étaient huit sur les écrans de contrôle... Après, peut-être qu'ils avaient été plus nombreux mais que les autres étaient restés dehors... Allez savoir ! Finalement, elle m'annonce ce que je sais... Ils étaient bien huit mais alors dans ce cas... où sont tous les autres ?! Pourquoi faut-il encore attendre alors que chaque minute nous rapproche un peu plus de la mort ?! Tsch quelle journée pourrie.

- Au moins en étant seule, ça nous a permis de nous retrouver... Je ne suis pas certain qu'on aurait eu autant de chances si tu avais été avec les autres... Tout du moins... Je n'aurais pas épargné les autres...

Oh non ça c'est sur. Je ne les connaissais pas les autres alors pourquoi les aurais-je épargné hein ? Nana est la seule dont je me suis souvenu même en état possédé par ce démon de Dragon Céleste... Je n'ai toujours pas compris pourquoi d'ailleurs... mais qu'importe... Au moins, elle est en sécurité maintenant et c'est tout ce qui compte !

- L'équipage de Barbe-Noire ?! Mais qu'est-ce que t'as foutu pour te retrouver face à eux ?! Si je m'y attendais à celle-là ! Depuis quand elle se décide à affronter Barbe-Noire seule hein ?! Ils sont tarés ces roux ! Un sourire amusé se dessine sur mes lèvres Tu as volé une invitation hein ? Voleuse et suicidaire ! Dis donc tu m'en as caché des choses toi !

Oui j'essaie de détendre un peu l'atmosphère ! Même si ce n'est pas énorme c'est toujours ça de pris. Mais je continue sur ma lancée en parlant de fête et sa réponse me fait sourire

- T'en fais pas va ! On va gérer tout ça ! Moi ce qui m'inquiète le plus, c'est de savoir où est-ce qu'on va trouver de la nourriture... Parce qu'entre ton commandant et mon capitaine, va falloir assurer !

Non mais vous imaginez un peu les deux gloutons ensembles ?! Je n'ose même pas réfléchir à ce que devait être leur repas quand ils étaient gamins ! Mais ils devaient être animés ça c'est certain. Le sujet dérive sur les qualités de Mihawk... Je lui demande ce qu'il peut avoir comme qualités vu qu'elle le connaît depuis l'enfance mais apparemment, même elle, elle est incapable de lui trouver la moindre qualité. Je le savais !

- On ne le changera plus pour maintenant... Mais quand même, je dirais qu'il est protecteur à ses heures perdues... Enfin protecteur à sa manière... Regarde il t'a bien protégé quand tu étais enfant... puis rappelle-toi quand j'ai voulu quitter son île et que je me suis retrouvé encadré par les Mandrills... Il est venu me protéger à sa manière... et me faire la leçon aussi.... Eh eh ! Mihawk en papa poule protecteur ! Ça lui fait au moins une qualité à cet oiseau de malheur ! Bon je sais aussi qu'il n'aimerait pas qu'on dise qu'il est protecteur mais bon c'était un peu le cas ! Quant à Perona, je ne veux même pas imaginer la tête du château en ce moment même ! Elle doit l'avoir déjà remodelé à sa façon... surtout quand Mihawk est absent ! Rien que pour ça, je serais bien curieux d'y retourner en fait...

Bah quoi ? J'ai bien le droit de m'amuser un peu après avoir vécu deux ans en Enfer avec mon plus grand rival ennemi et à présent mentor ! Jamais je n'aurais cru qu'il puisse accepter de m'entraîner durant ces deux ans... Je dois bien l'avouer, j'ai bien grandi à ces côtés... enfin si on veut. Puis je lui parle de mon ancien « boulot » avant d'être pirate... Eh ouais, je chassais les têtes mises à prix... M'enfin, je faisais surtout ça pour manger et entretenir mes sabres

- Je les ai revus une fois depuis que j'ai rejoint l'équipage... Après, ils vivent leur vie comme ils l'entendent... Ils avaient l'air un peu plus débrouillards qu'à leur début Sa réflexion sur Mihawk me fait doucement rire Je suis certain qu'il va faire ça aussi ! Histoire que son château soit toujours debout après notre passage

De toute manière, j'avais assez payé le prix durant 4 mois ! Non mais vous imaginez 4 mois sans alcool ?! J'ai bien cru que j'allais mourir de déshydratation !

- Ouais sa réaction... enfin c'est surtout toi qui a subi sa réaction... Il t'a frappé... Bon moi j'ai eu un léger sermon mais bon... Je crois que je dois avoir un abonnement à vie sur ces sermons... Il ne s'est pas passé une journée où je ne m'en suis pas mangé un... ça devenait exaspérant ! Surtout que je ne pouvais pas répliquer vu que j'étais devenu son élève... c'était frustrant ! Et pas qu'un peu ! Mais bon, au moins maintenant c'est fini ! Plus de sermons ! Enfin, j'espère... Ma faute ?! Non mais et puis quoi encore ?! J'me rappelle encore très bien te dire que je pouvais me soigner tout seul ! Mais t'es plus têtue qu'une mule la rouquine ! Ah que ça m'avait manqué ces moments passés avec elle Je serais venu te sauver va ! Bon Mihawk aurait juste eu des tonnes de portes à remplacer mais bon...

Non en fait, après réflexion, je n'ai pas spécialement envie de tenter l'expérience non plus

- Eh ! Tu es cruelle ! Même pas tu serais venue à mon secours ?! Si tu m'avais apporté une bouteille, on aurait partagé ! Comme au bon vieux temps

Mais je suis quand même soulagé de savoir qu'elle ne m'aurait pas abandonné à mon triste sort !

- Je crois que personne ne peut ressortir de là complètement indemne...

Ça vous change un homme d'être soumis un temps ! Ne plus avoir sa propre liberté et ne vivre que pour celui qui nous a asservi... Rien que l'idée d'avoir subi ça pendant 3 mois... ça me fait froid dans le dos... et quand je pense à ceux qui y sont encore, je serre doucement les dents. Bordel ! Pourquoi faut-il que tout soit toujours aussi compliqué hein ?!

- Tsch. Toi et ton obsession pour cette cicatrice ! J'te jure si je meurs avant toi, j'te la laisse en héritage ! Je laisserais un mot en leur disant de découper ma chair pour récupérer la cicatrice et de l'envoyer sur le navire de Barbe-Blanche à l'attention de Nana ! Bon dis comme ça, ça fait un peu gore Mais je ne vous ai jamais rien demandé à Perona et toi ! Vous le faisiez toutes seules ! La seule chose où vous étiez d'accord, c'était que je devais me la fermer... Puis ce n'était pas avec une coupure légère que j'allais mourir ! Mauvaise foi quand tu nous tiens... J'étais plus souvent aux portes de la mort quand je revenais de mes combats avec Mihawk... Ah ! Fais-moi penser à le remercier ce gros chat quand je le croiserais !

Nous finissons par croiser Usopp pendant notre fuite et comme à son habitude, il invente des mensonges plus gros que lui. Je secoue doucement la tête quand je le vois se planquer derrière moi suite à l'arrivée du cuistot débile et comme toujours, nos « bonjour » sont réduits à des insultes... Je ne sais pas pourquoi mais nous avons toujours agi ainsi depuis le début... On en viendrait presque à croire qu'on jouait à savoir lequel de nous avait la plus longue mais pas vraiment... Disons juste que ce sont nos caractères respectifs qui nous poussent à agir comme deux gamins débiles. Il repart à la poursuite d'Ace et Nana me demande si c'était bien lui le fameux Ero-cook dont je parlais. Yep c'est bien lui ! Un débile profond je dirais mais le pire, c'est que j'y tiens à cet abruti...

- Oh ne t'inquiètes pas... ça ne devrait pas être long pour le voir combattre... Enfin normalement Yep jolie... Eh tu ne vas pas me dire que tu ne t'es jamais regardée dans un miroir ?! AIE !! Ça fait mal crétin !! Je sens une pierre me percuter le front et Usopp me faire la morale en me disant que je manquais de tact ! Non mais et puis quoi encore ? Quoi ?! J'ai raison non ?!

Non mais je vous jure ! Tu parles d'un retour au bercail ! Nous voilà enfin au bateau et pendant que Nana part se faire soigner avec Chopper, je reste avec le sniper et le gros chat. D'ailleurs ce dernier semble traumatiser le long nez

- Il ne te fera rien rassure-toi ! Mais je sais que moi, il pourrait me bouffer juste parce que je l'ai vexé il y a 2 ans ! C'est un rancunier ce gros chat !

Usopp a besoin d'être rassuré... Je le sais mais il s'adresse à la mauvaise personne... Pourtant, j'essaie de le rassurer... tout comme j'essaie de me convaincre que tout ira bien... Tout devrait bien aller ! 10 minutes de retard... Vous me l'avez promis les gars... Je n'aime pas cette impression que je ressens... Mais je préfère ne pas l'écouter pour le moment

- Vas-y c'est ça moque-toi surtout ! Tu as de la chance que je sois dans un bon jour sinon, il y a longtemps que je t'aurais balancé avec perte et fracas par-dessus bord... Je crois que les poissons ont faim

Finalement, c'est moi qui suis gêné une deuxième fois ! Bordel, ils se sont tous donnés le mot pour m'emmerder c'est ça hein ?! Nana ensuite Usopp ! C'est qui le troisième qu'on en finisse rapidement !

- Oy Long Pif, t'en fais pas un peu trop là ?!

Après de longues minutes, Usopp commence à marcher de long en large et en travers sur le pont et Nana me rejoint tout en me gratifiant d'un coup de coude pour signaler sa présence. Je souris en voyant qu'elle est couverte de bandage mais surtout à cause de ce qu'elle vient de dire

- Ouais le style momie te va définitivement mieux à toi qu'à moi !

Puis tout va beaucoup trop vite... Sanji revient avec deux filles sous le bras mais... Je fronce les sourcils... Pourquoi est-il dans cet état ?! Qu'est-ce qu'il a fait ? Et Ace ? Ne devait-il pas le ramener ? Son geste... Tsch... Baka... S'il croit que personne n'a rien remarqué il se plante lourdement ! Sauf que Chopper n'est pas là pour l'examiner... Je ne sais pas ce qui me retient de lui coller une gifle en cet instant. Lever l'ancre ?! Non pas sans Luffy ! Ni même Sabo on ne peut pas partir sans eux ! Et... Là il lâche une bombe... Pardon ? Je crois que j'ai mal entendu... Luffy... ne... reviendra pas... ? … Mon cœur se met à accélérer précipitamment avant de rater un battement... Si c'est une blague ce n'est absolument pas drôle ! Pourtant, son état et sa mine déconfite me ramène à l'épouvantable vérité ! Il ne reviendra pas.... NON ! Hors de question ! Je refuse... Luffy... Putain ! Je le savais ! Même si je n'avais été qu'une gêne, j'aurai dû rester avec eux pour affronter cet Enfoiré ! Je serre les poings... Ne pas pleurer... Pourtant, je le revois avec un grand sourire quand il est venu m'aider ce jour-là... Il a récupéré mes sabres et il m'a dit qu'en échange de ma liberté, je devais faire partie de son équipage... Je pose ma main sur mes yeux... un sourire s'affiche sur mon visage alors que pour la première fois depuis longtemps, les larmes coulent le long de mes joues... Putain ! C'est un mensonge pas vrai ?! Il va réapparaître bientôt avec son grand sourire débile pour nous dire qu'il va bien ?! Dites-moi que je pourrais le massacrer ! Cet idiot... Luffy... Je me retrouve assis sur le plancher adossé contre la rembarre ! Je le hais... Je me hais... Pourquoi je suis pas resté hein ?! Bordel pourquoi ça fait si mal ?!

Je déteste pleurer. Pas devant tout le monde. Mes larmes se calment au fil des minutes mais la douleur est toujours présente. La porte de l'infirmerie s'ouvre brusquement... Tiens le chirurgien se réveille au mauvais moment... Il m'inquiète là... J'écarquille les yeux quand il disparaît mais c'est surtout quand le cuistot se barre que je commence à être réellement inquiet ! J'aimerais le retenir mais vu son discours, il est préférable que je me taise pour le moment... Je me tourne alors vers Vie quand j'entends ses questions et je sors la carte de ma poche tout en lui montrant

- Non, ça ne sert plus à rien de combattre... De toute manière, je n'ai pas le cœur à combattre... Vie. Haï, je l'ai toujours comme tu peux le voir... même si je ne me rappelais plus de comment je l'ai eu...

Sanji revient avec le chirurgien... inconscient et j'avais envie de lui demander ce qu'il s'était passé mais voilà qu'il s'emporte... Que... ?! Je ne comprends pas... Enfin si je le comprends... Nous venons de perdre notre capitaine et peu de monde semble partager cette peine... Mais j'ai l'impression que sa colère se dirige vers moi aussi... Qu'est-ce que j'ai fait ? Ou pas fait ?! Putain je ne le comprends pas ! Quelqu'un peut m'expliquer ?! Chopper prend le sang de Nana, part à l'infirmerie et revient de longues minutes plus tard, en nous disant une nouvelle fois que le cuistot voulait être seul avec le chirurgien... Putain, il me casse vraiment les couilles ce cuistot ! Comment je lui parle moi s'il s'enferme dans son coin ? Chopper pleure encore... Robin... Pourquoi nous a-t-elle trahi ? Tout va recommencer encore une fois ?! Et encore là, il ne s'agit pas d'une simple dispute pour le navire... Non, là c'est carrément une trahison dont on parle ! Même si ça me fait mal de l'admettre, j'en veux moi aussi à notre ancienne nakama... et il ne suffira pas de simples excuses pour qu'elle soit pardonnée.

- Pour une fois, j'me range sur l'avis du cuistot. Chopper, personne n'a le droit de t'interdire de pleurer... Pas sur notre navire. Tu n'as pas à cacher ta douleur... Et je te dois aussi des excuses...

Parce que contrairement aux autres, j'étais avec Luffy et Sabo... Leurs morts pèsent sur ma conscience... Je m'en veux de ne pas avoir tenté de les aider mais une fois encore, c'était un ordre de Luffy... j'aurai pu passer outre encore une fois... J'aurai dû passer outre son ordre ! Ah culpabilité quand tu nous tiens...


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Dim 26 Juil - 23:28

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18430

Navigation
Doriki:
4454/6000  (4454/6000)
Fruit du Démon: Sang



Sommes nous tous sauvés ?


Forte. Devenir forte. Il fallait que je devienne forte, monstrueusement forte, plus forte que n'importe qui. Si forte que même l'autre n'oserait plus sortir de mon esprit, jamais. Si forte que je pourrais protéger tout le monde, qu'on aurait plus jamais à me protéger ou à craindre pour ma vie. Mon nom deviendrai synonyme de sécurité, qu'on pourrait me faire confiance pour tout et bien plus encore … Là sans Zoro j'aurai sans doute très mal fini, même quand il était sous l'emprise de Marde j'avais dû compter sur lui alors qu'on devait le sauver. Si c'était pas ridicule ça. Et le pire dans tout ça, c'était que je le l'avais blessé ! J'étais donc si inutile ? Voir même pire qu'inutile, car en plus de n'avoir rien fait, j'avais fait ce qu'il ne fallait pas faire … Qu'est-ce que je pouvais me détester ! Tien, n'avait-il pas les yeux un peu humide ? Non, pas lui, je devais me faire des idées, j'étais trop perturbé par tous les évènements qui venaient de se produire.

« Han ! C'est ta faute ! Et non c'est pas facile tu verra un jour ! »

J'avais gonflé mes joues contrarier, si j'avais continué je me serai prit des coups, et j'en avais pas envie, à force j'aurai le crâne tout ramollit. Bah tien, ça serait une technique pour vaincre l'autre non ? Puisque c'était là qu'elle vivait.

« Ah bon ? Vraiment ? Contre les deux ? Même contre Angela ? Je sais qu'elle est violente, mais je ne vois jamais ce qu'elle fait, ou si, une fois j'ai vu le carnage qu'elle avait fait ... »

Le bain de sang, des cadavres, une fois elle c'était terriblement lâcher, si j'avais peur d'ôter la vie, elle en revanche adorait ça, à croire qu'elle compensait tous ceux que je n'avais jamais achevé. Qu'importe pour le moment, je lui fais part de mes sentiments concernant notre rencontre, et il me prit dans ses bras, j'y étais si bien, je fermais les yeux pour savourer le moment tout en l'écoutant. Mais avais-je le droit de profiter de ce moment alors que je n'avais même pas été capable d'empêcher l'autre de le toucher ?

« Elle est gentille aussi, mais d'ailleurs avec son problème de peluche, tu sais pas toi car tu dormais, on se demande pas pourquoi … Elle avait eut envie d'habiller Figaro pendant qu'il dormait. Je te dis pas le bordel que ça a été ! »

Rien que d'y repenser j'avais envie de rire, le pauvre animal … Et la pauvre Perona, elle allait finir par mourir d'une crise cardiaque un jour ! En même temps, pour le coup elle l'avait cherché. Au fur et à mesure de la discussion, l'ambiance devient pesante, ce qu'il avait sur le cœur était terriblement douloureux, et ses paroles me semblaient si cruelles, ça faisait si mal que la douleur m'avait pousser à agir, du moins je crois. Je ne savais pas lequel de nous deux était le plus surpris par mon geste. Je tenais trop à lui écouter sans rien ressentir, et quand je lui dis il rougit. Pourtant je le pensais vraiment, même si on n'était pas du même équipage, même si nos chemins étaient différent. En tout cas je ne pourrai jamais oublier cette image que je venais de voir.

« Oh ?! Vraiment ? Tu oserai le faire ? Tu n'aurai vraiment aucun remord ? »

Je le regardai avec de grand yeux bouleverser ! La mine choquée, aucun remord ? Pauvre de moi ! Puis on discute de combien nous étions pour venir, et je repense à ceux qui étaient entrée, la formation des groupes, mon comportement … Avec les révolutionnaires ça avait très mal commencé, et dire que j'avais laisser ma sœur avec deux d'entre elles, j'espérais que ça c'était bien passé depuis que j'avais disparut, je n'avais même pas pu veiller sur elle. Dire que dans son groupe en plus il y avait eut cet individu suspect …

« C'est vrai … J'étais contente de te retrouver, même si c'était perturbant que tu te souvenais de moi. Dire que je m'étais demandé si je n'avais pas mieux fait d'attendre dehors, j'aurai tenue compagnie à l'homme poisson. Ah oui il y avait un homme poisson révolutionnaire qui est resté dehors. Mais bon, on aurai pas eut notre moment pause repas si ça avait été le cas ... »

Je souris avant de penser à si j'avais été avec les autres et qu'il était venu … Combattre Zoro n'était vraiment pas une chose qui me ferait facile de faire, je l'aurai même pas fait, pourtant je n'aurai pas pu rester là à le regarder affronter les autres. J'appréciais cependant le fait qu'il pensais à m'épargner dans le lot.

« Et bien … Je voulais récupérer des informations sur eux car j'étais tombée par hasard pas très loin de là où ils naviguaient en ce moment. » Et j'avais bien déguster de cette affrontement après, du sang contre de l'acide, non mais vraiment quelle idée. « Oui je voulais pas risquer que mon capitaine et mon commandant se retrouve face à Marde. Non j'ai rien caché, je ne vois absolument pas de quoi tu parles ! »

Je lui fis un grand sourire innocent. Suicidaire, bon c'était pas voulu, voleuse ça je devais bien l'admettre car j'avais honteusement voler la lettre, mais c'était pour la bonne cause non ? En tout cas j'avais hâte qu'on fasse une fête, une grande fête entre nos deux équipages !

« Oh mais oui ! Les deux ensembles ça va être difficile, on aura jamais assez de viande … Il faudra prendre dans les réserves des deux équipages ! Et puis Figaro ne mangeant que de la viande, s'il reste un morceau il refusera de le partager, il sait qu'il doit laisser aux commandants, et il ne partage qu'avec eux mais Luffy … J'imagine les deux s'arracher le morceau de viande ... »

Je voyais la scène et au secours ? Est-ce qu'on aurait assez de nourriture pour autant de monde ? Sans compter qu'on aurait en plus les révolutionnaires avec nous, ils avaient des réserves de nourriture avec eux au moins ? Car là, on avait plus de monde que de vivre, pour peut qu'eux aussi soient des gloutons …

« Sermonner doit être une passion chez lui je pense, dès qu'il peut faire la morale il l'a fait, il a peut-être loupé sa vocation. C'est surement sa façon à lui de montrer son affection, tout comme son coté protecteur assez particulier, mais on s'y fait à force. Au moins il en a une ! » Même si quand je repensais à lui je revoyais l'attaque qu'il m'avait lancer, et je ne savais pas quoi en penser. « Je crois bien que je vais pas résister et que je prendrais le risque de me faire gronder et fermer la porte au nez juste pour voir ça ! »

Rien que d'y penser j'avais un sourire malicieux, j'avais tant envie de le faire ! Je voulais voir ce que la princesse fantôme avait pu faire du château. Peut-être que cela me ferait du bien aussi de retourner chez lui. Ensuite j'en apprends un petit peu sur le passé de Zoro quand il était chasseur de prime, il avait fait équipe avec deux autres personnes.

« S'ils arrivent à s'en sortir alors c'est bien, c'est le plus important. Dis, tu te rend compte qu'on a peut-être traumatiser Mihawk œil de faucon quand même ? C'est dingue ! Le grand capitaine corsaire marqué à vie par le comportement de deux jeunes pirates ! »

L'idée me fit rire, qu'est-ce qu'il devait nous en vouloir.

« Bien fait ! Tu les as mérité ses sermons ! Moi je me suis fais frappé, alors que toi non, si c'est pas de l'injustice ! J'aurai du crier au favoritisme tien, le monstre, me taper moi alors qu'il venait de me voir dans une situation gênante … C'était déjà bien assez … » Je faisais mine d'être triste, non mais c'était vrai, moi toute fragile je m'en prend une alors que lui le grand gaillard juste une leçon de morale, elle est où la justice ? Dire qu'il travail avec la marine … « Dans l'état dans lequel tu étais ? N'importe quoi ! Et puis il y avait trop de sang pour moi il fallait rapidement nettoyer tout ça. C'est toi qui me dit ça ?! » Visiblement, deux ans plus tard, on était toujours au même point sur cette conversation. « Ah ah ! Entre toi qui aurait tout détruit et Perona qui refait la décoration, il aurait finit par commettre un meurtre ! »

Voir même trois meurtres, il aurait bien fini par craqué définitivement à un moment non ? En tout cas c'était rassurant qu'il serait venu si j'avais été enfermée.

« C'est gentil ça ! »

Partager la bouteille, comme lorsqu'on avait vider la cave. On aurait encore été réprimandé après mais bon, là on aurait rien fait de mal. Je ne répondis pas à ce qu'il dit ensuite, je pensais à lui et Robin, ce qu'ils avaient du ressentir, et ce qu'ils ressentaient toujours. Ça me faisait mal d'y penser et dire qu'il restait encore d'autre personne à sauver de cet endroit.

« Oh comme tu es gentil ! … Mais attend … Ah non pas question ! Tu rend compte ? Ça veut dire que tu vas mourir, je préfère encore me passer de la voir plutôt que ça arrive ! Non mais vraiment alors ! » Il était absolument hors de question quelqu'un que j'aime meurs avant moi, c'était impensable, je ne voulais plus jamais de ma vie voir des gens auquel je tenais mourir. « Quoi ? Légère coupure ? Non mais tu avais vu un peu ton état ? Tu étais même inconscient par moment ! On avait peur nous ! J'essayerai de t'y faire penser ! »

Bon il allait juste m'en vouloir, lui qui était si fière. Ah ses grosses peluches. Puis je fais la connaissance de deux membres de son équipage, Usopp le roi des menteurs et également un peu froussard et le fameux cuisinier de l'équipage. C'était amusant de les voir, si j'étais pas entre les deux, j'aurai bien voulu le voir se chamailler un peu plus longtemps. Mais il était déjà temps de se séparer, j'étais rassurer de savoir que Law était déjà sur le navire, mais moins car tout le monde n'y était pas encore. Par contre je ne savais pas si c'était une bonne chose de le voir se battre rapidement, car ça voulait dire qu'il y allait y avoir un combat, mais contre qui ? Tous les deux ? …

« Bah c'est à dire que … Enfin ... »

Non mais il aidait pas lui aussi avec sa façon de le dire ! Je devais me sentir comment moi ?! J'étais si mal à l'aise. Heureusement qu'on arrivait sur le navire, pour retrouver mes frères et mon fauve, avec lui au moins, c'était pas compliqué. D'ailleurs ce dernier était très fière de faire peur à Usopp, si fourbe ce petit. Bon vu sa taille petit était un très mauvais mot le concernant.

Moi j'étais partie me faire soigner par Chopper, ne je pu m'empêcher de sourire en voyant sa réaction quand j'avais dévoiler volontairement le haut de mon corps. Puis mon regard ce pose sur le chirurgien endormit. Une décharge électrique, ça je l'avais sentit, mais toutes ses autres blessures, comment je pouvais être encore en vie dans l'état dans lequel il était ? Et ses poignets ? Ça n'avait pas du être facile son combat, mais au moins il en était ressortit.

« Ah ! Nous sommes d'accord ! Dire que depuis tout à l'heure il dit que c'est moi la tête de mule ! Non mais vraiment lui alors ! Je sais pas ce qui m'a empêcher de lui en coller une sur le haut du crâne tien ! »

Parce que j'étais pas en position de le faire ? Mais au bon j'étais contente, quelqu'un qui était du même avis que moi le concernant, je pourrai lui reciter la prochaine qu'il dirait que j'en étais une ! Mais la réaction qu'à le petit renne face à mon compliment me surprend, c'était quoi ça ? On pouvait vraiment réagir comme ça ? Ça me fit sourire, vraiment il était bien dans cet équipage !

Mon pouvoir avait l'air de le dégouter, bon il est vrai qu'à bien y réfléchir il était un peu spéciale, mais au moins s'il avait besoin de réserve de sang je pouvais lui en fournir ! Entre médecin on pouvait bien s'entraider non ? Surtout qu'il venait de me soigner. Il me sauta dessus pour me remercier, sa fourrure était si chaude et si douce, je le prenais doucement dans mes bras pour le câliner un moment. Une chance que Figaro soit resté dehors, il aurait été si jaloux. Puis nous sortîmes enfin pour rejoindre les autres.

Comme on pouvait s'y attendre des pirates du Moby Dick, ils portèrent en triomphe le petit médecin, à ce demander s'il n'en faisait pas un peu trop. Je m'inquiétais de l'attente du retour de nos camarade, mais Zoro n'avait-il pas dit qu'ils allaient pas tarder ? D'ailleurs j'étais aller le voir, avec les nombreuses fois que je l'avais vu recouvert de bandage, les rôles étaient enfin inversé !

« Tu trouve ? Je vais peut-être adopter ce style alors. »

Bon j'en souriais, mais je ne comptais pas être recouverte de blessure tout le temps, j'avais dis que je deviendrai monstrueusement forte non ? Puis je l'avais laisser pour me rapprocher du bastingage et attendre le retour des autres, j'étais terriblement angoissé. D'un coup je m'étais redresser, le cœur palpitant, une silhouette au loin ! C'était Sanji il était de retour, avec Vie dans les bras, et l'autre révolutionnaire. Mais il manquait des gens, et Ace ?! Pourquoi le cuisinier était blessé ? Il ne l'était pas lorsqu'on l'avait vu et ses blessures c'était … Des brûlures ?! Soudain j'étais terrorisé, plusieurs scénario passait dans mon esprit. Je m'approchais d'eux tremblante, ma bouche était entre ouverte, je voulais lui poser des questions mais rien n'arrivait à sortir. Ma sœur n'avait aucune blessure, l'autre en avait quelque une, mais elles étaient toutes les deux endormis, je laissais les autres en prendre soin sans réagir. J'écoutais Sanji et mon sang se glaça d'un coup. Lever l'ancre ? Comment ça lever l'ancre, Ace n'était même pas revenu ! Ni les autres, c'était quoi cette mauvaise blague ?

« Oi … C'est quoi cette plaisanterie ? »

Mes frères commençaient à s'énerver, personne ne comprenait ce qui se passait, ou avait peur de comprendre, moi en tout cas j'étais effrayée. Mon cœur semblait être prit dans un étau. Ace nous avait lâché ? Robin, Luffy, Sabo ne reviendraient plus ? Comment ça ? Qu'est-ce qu'il voulait dire par là ? Hey, ça voulait dire quoi ne reviendrait plus ? Commença Luffy lui plus que les autres ne reviendrait pas ? Ça voulait dire que … Non ! NON ! C'était pas drôle ! Pour Robin dans cette histoire, elle était pas là … Angela avait mentit … Mais il continua ses explications … Mort. J'ai cru que tout s'arrêtait à se moment là, je suffoquais. Je venais de voir Zoro pleurer, j'avais mal, si seulement il avait écraser cet organe, il aurait dû le faire au moment où je m'étais retrouvé seule, ainsi lui n'aurait pas à souffrir de ne pas avoir été là pour son capitaine … Ma sœur se réveille et je ne le réalise que lorsqu'elle m'enlaça. Vie le prononce pas se prénom … Ace est partit … Ace est chez Marde si ce n'est pire encore … Difficile de ne pas trembler, de ne pas pleurer.

« Vie ... »

Je n'avais pas compris tout ce qu'elle m'avait dit, à vrai dire j'étais bien trop préoccupé par les informations balancé par le cuisinier des Mugiwara. Elle part voir le bretteur, une vive card ? De quand ils s'étaient affronté ? Ma soeur avait donc réussi sans avoir de lien avec lui ? Finalement c'était peut-être une bonne chose que Luffy ne soit pas là, cela l'aurait anéantit. Bon sang Vie, pense à la sensibilité des autres ! Ça allait tous les blessés, et comme je les comprendrais … Parmi tous ses cris et ses pleures une voix sortit du lot, Law était là avec le chapeau de paille dans la main, il était encore blessé ? Du sang, non je ne voulais plus voir du sang, pas avec ce qui venait d'être dit, je ne supportais pas le sang ! Mort, je revoyais la tête sans vie de ma mère, j'avais envie de hurler, la douleur était insoutenable. Mes yeux s'écarquillèrent encore plus en le voyant disparaître, non le fou ! Mais je le comprenais tellement, si j'avais la force j'y retournerai pour prouver que tout ça n'était pas possible, que c'était juste un cauchemar !

Certain de mes frères étaient retourner sur le navire, je n'y prêtais pas attention, je ne prêtais plus attention à rien, mes yeux grands ouverts c'était posé sur le sol après que je m'y sois effondrer à genoux, mon animal à mes côtés. Les navires s'éloignaient, tout ce qui se passait ça ne pouvait pas être la réalité, c'était impossible. Trop d'information circulait dans mon esprit, Tartaros, Vie, Robin, Sang, Coeur, Vive Card, Zoro, Sabo, Mort, Souvenir, Luffy, Mon île natale, les flammes, Liens … ça défilait à vitesse folle, j'avais l'impression d'avoir un train dans le cerveau qui tournait en rond. Ça allais exploser, j'avais mes deux mains près de mon crâne comme pour empêcher qu'il éclate. Au fond de moi j'avais envie de crier du fin fond de mes entrailles mais j'arrivais pas, que des bruits étouffer sortaient de mes lèvres dans une expression d'effroi. La notion du temps m'échappait, ce ne fut que lorsque je vis Chopper près de moi qui me parlait que je sortis de ma torpeur. Il avait besoin de sang mais pourquoi ? Je vois Sanji et Law de retour, mon regard se repose sur le petit renne, et d'un coup les larmes coulent toute seule sur mes joues. Jusqu'à présent j'avais été trop choqué.

« Oui … Bien sûr … »

Au début je tremblais trop pour réussir, je du me mordre les lèvres et me forcer mentalement pour me concentrer. Tout ça semblait irréel, mais ça serait quoi ?! J'avais une main sur mon visage, j'avais envie de rire, un rire nerveux voulait s'échapper de mon corps, tout ça était si faux, je me sentais si ridicule d'avoir pensées des choses, d'y avoir cru. N'était-ce pas hilarant finalement ? J'avais cru en des liens qui finalement n'étaient pas si solide que ça, c'était ma faute après tout j'aurai dû mourir il y a douze ans maintenant, le destin me considérait peut-être comme tel ? Ça expliquerait ma malchance, l'être pathétique que j'étais. Vie avait plus de chance de sauver quelqu'un que moi. Et Robin ? Je l'avais sauvé mais elle avait préféré y repartir ! J'avais envie de rire ! Sabo avait dit que les médecins étaient important ? Law et moi avions finit séparer des autres, même pas avec eux en cas de besoin ! Cette blague ! Comment ne pas rire ! Sabo que j'avais frappé et dont je ne pourrai jamais rien changer ! Il manquait trois personnes et personne ne semblaient s'en apercevoir ! Tellement drôle ! Et si Law avait brisé mon cœur ? Ah ah ! Zoro n'aurait pas à regretté d'être revenu me sauver sous les ordres de Luffy ! Ah ah ah ! Mihawk t'avais foiré ton coup ce jour là ! Finalement c'était sortit tout seul ses sons d'un coup … L'hilarité nerveuse était trop forte.

Craque ...

Il se passait quoi là ? Pourquoi j'étais par terre ? Pourquoi tout le monde faisaient des têtes si triste ? Ah oui, je me souviens, Sanji avait parler de Robin, Ace, Luffy et Sabo. Ah Robin et son humour si particulier, c'était son idée de nous faire poireauté comme ça si longtemps ? Sacré Robin ! Et puis les trois frères ensembles devaient perdre du temps à se faire des mamours depuis le temps qu'ils n'avaient pas été tous les trois réunis ! Une mer bleue et calme … La mer n'était-elle pas justement bleue et calme ? C'était un signe non ? Je m'étais redresser, laissant les larmes sécher sur mon visage.

« Bah alors c'est quoi ses têtes ? On se croirait à un enterrement ! On sourit ! Je sais, cette mauvaise blague était pas drôle, mais vous imaginer sérieusement qu'ils ne reviennent pas ? Après Marinford ? Non mais les gars ! Ils sont juste en retard, d'accord très en retard, mais vous connaissez Ace, il s'endort n'importe quand aussi ! Et puis avec leurs fruits du démons ils doivent trouver un moyen de nous rejoindre ! Pour peu qu'ils étaient de l'autre côté de l'île ! Allez on sourit ! On sourit ! »

Je faisais un grand sourire et je leur imitais un sourire avec mes deux index de chaque côtés de mes lèvres, mais ils me regardaient tous avec une mine bizarre. Bah quoi j'avais raison non ? Ils allaient tous revenir façon « surprise », c'était obligé ! Pourquoi est-ce qu'ils ne comprenaient pas ? Ils allaient me déprimer à force, je les regardais avec une mine un peu gênée. Que faire pour qu'ils voient que tout ça c'était faux ? Mort ? Non mais c'était pas ridicule ça ? C'était bien trop gros pour être vrai ! Mort ?! Trahit ? Non mais un peu de sérieux ! J'essayais une nouvelle fois de les motivés avec un « on sourit » en battant des mains mais rien à faire, un de mes frères m'attrapa le bras. Mais quoi à la fin ?! ILS ALLAIENT REVENIR !

« Et puis faut trouver plein de viande pour fêter leur retour ! Allez on se motive ! On sourit ! D'ailleurs faut que je sois en forme pour leur retour, Ace serait capable de me ramener une coupure à la joue tout logia qu'il est cet idiot ! »

Tout en parlant je marchais sans savoir où j'allais, ignorant tout autour de moi, je connaissais pas le navire, mais j'avançais, ah oui l'infirmerie on ne pouvait pas y aller, Sanji avait voulu rester seul avec Law. Oui voilà, les deux devaient être de mèche pour cette blague ! Mais oui c'était logique, pour ça le chapeau, les blessures et tout ! Ils en avaient pas fait un peu trop quand même ? Allez moi j'allais attendre leur retour. J'étais partie seule, enfin suivit de Figaro mais je ne m'en rendait même pas compte, j'avais besoin d'air. Il me fallait un endroit où on avait une bonne vue … Je voulais les voir revenir ... Je m'étais trouvé une pièce où l'ont avait une vue d'ensemble, j'avais marché longtemps la tête vide jusqu'à elle, coller contre une vitre, fredonnant un air pour inconsciemment me rassurer, caressant Figaro, j’observais l'horizon. Allez là, la blague avait duré longtemps, vous nous avez bien eut ... C'est le moment de rentrer ...

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Mer 29 Juil - 15:05

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1518


Sayonnara

« Bon ben si il te bouffe toi ça me rassure alors hahahaha !! »

Bah quoi ? Je préférais que ce soit lui qui soit la proie de ce grand fauve. Ce n'est pas comme s'il n'était pas le deuxième plus puissant de notre équipage ! Moi je suis tout chétif, tout fragile, ce n'est pas un mensonge et puis je suis le plus jeune et lui le plus vieux donc, il peut servir de bouclier de protection non ? Toutefois, je ne suis pas tranquille. Comment pourrais-je l'être ? Alors que mon meilleur ami n'est toujours pas revenu hein ? Avec Luffy ma relation est particulière... Il m'a pardonné toutes mes erreurs, je n'ai pas pu lui rendre un dixième de ce qu'il m'a offert alors, aujourd'hui j'aimerais pouvoir lui sauter dans les bras et lui dire combien il a été idiot et qu'il m'a foutu les chetons mais, instinctivement je sens que quelque chose de mauvais s'est passé et je ne sais pas quoi ! J'essaie de trouver réconfort auprès de “lui”, notre bretteur national qui est revenu à lui, je ne sais pas comment mais, j'aimerais remercier la personne qui l'a fait... Est-ce notre capitaine ? Je me le demande mais, je sens que ce n'est pas le moment de lui poser la question. Loin de là même. En tout cas, le fait qu'il me remercie est la preuve que je dois marquer ce jour d'une pierre blanche !!! Moi en faire trop hein ? Pas du tout non mais, pour qui il se prend hein ? Même si j'avoue que je me suis moqué un peu de lui... Juste un peu... Et là il me parle de me jeter aux Poissons ? Je commence à agiter mes mains tout en lui tapotant les épaules :

« Attends... Tu ne peux pas jeter le plus grand guerrier que tu n'as jamais vu par-dessus bord hein ? Héhéhé... Tu sais bien que je ne me moquais pas sérieusement de toi et puis... Je suis LE GRAND USOPP !!»

Fis-je en me signalant à l'aide de mon pouce... Si avec ça, il me jetait plus tard à la mer... Et ben je demanderais à Chopper de me sauver ! Je sentais même une perle d'eau roulait sur ma tempe. C'était une blague n'est-ce pas ? Cela dit, mon sourire s'élargit ironiquement à la vue de cette gêne ? Oh est-ce que je venais de toucher notre grand Zoro National ? Mais, c'était de mieux en mieux non ? J'aurais aimé lui faire une remarque mais, finalement, nous fûmes rapidement rejoins par un Chopper tout content suivit de cette fille aux cheveux rouge.... Vu comment ils se parlaient tous les deux... Je me posais de sérieuses questions sur leur relations. J'osai donner quelques coups de coudes à ce bretteur tout en touchant sa joue de mon long piff dont je suis très fier pour lui glisser à l'oreille :

« Psshit... Dis dis... Tu as le béguin pour elle ? Si tu veux des conseils sur l'amour je suis là hein...»

Ou pas mais, je suis certain que je m'en sortirais mieux que lui... Ou pas du tout... En réalité, je n'ai jamais eu d'expériences et sur l'île où j'étais nous n'étions que “deux” avec mon Super Sensei ! Même si... Je perdis rapidement pied quand Sanji fut de nouveau de retour ! Il y avait encore deux inconnues que je ne connaissais ni d'Eve, ni d'Adam mais, ce qui me marqua fut surtout l'état de notre cuisinier qui, nous assènent un terrible coup de glas... Luffy mort... C'est impossible pas lui... Pas non plus Robin même si, je ne comprends pas pourquoi il parle de plusieurs frères... Je reste bloqué sur Luffy mort... Non... Pas lui c'était impossible ! On avait encore pleins d'îles à découvrir ! C'était une mauvaise blague pas vrai ? C'est ce que je ne cessais d'essayer de me convaincre mais... NON !!! C'était IMPOSSIBLE !! Pourtant, je suis bien placé pour savoir que Sanji n'est pas le genre à blaguer avec ça, pas avec le fait que Robin nous ait trahis... C'était impossible.... Pas après tout ce qu'on a traversé ensemble, ce qu'on a fait pour elle... Elle n'a pas pu quitter le navire comme ça.... Elle était là quand Luffy est mort ? Elle n'a rien fait ? Cela ne ressemble pas à notre nakama mais, je suis trop estomaqué pour réagir... Cette douleur qui ne veut pas partir... J'ai l'impression de revivre cette scène quand ma mère est morte dans son lit... Les larmes se mettent à couler et j'entends chopper pleurait.... Alors que moi, je baisse la tête... Je ne sais pas ce qui se passe je, sais que le chirurgien se barre de ce navire mais, c'est Chopper qui me réveille quand il crit le prénom de Sanji qui a disparu... Qu'est-ce qu'il fiche hein ? Et puis, il y a cette fille qui nous a ordonné de nous taire... Cette même femme qui parle comme si de rien n'était.... Qui parle de vivre Card ? C'est quoi cette blague ? Depuis quand ils se connaissent tous les deux hein ? Ils se sont battus mais, il a gardé ce.... bout de papiers ? C'est quoi encore que cette histoire ? Alors que Luffy nous a dit que cela s'était mal passé entre-eux deux à Punk Hazard... Mon coeur bat furieusement et je suis en colère sans pouvoir me l'expliquer mais, j'ai surtout mal... Très mal.. Je ne veux pas quitter l'île, je veux y retourner... On a perdu notre capitaine, je ne veux pas perdre notre cuisinier qui est déjà mal en point !! Je ne pense même plus à Ace san ou quoi que ce soit là... Tout ce que je veux, c'est rejoindre cet Ero Cook... J'étais même prêt à sauter dans la mer de moi-même si Chopper n'avait pas décidé de me retenir en larmes.

« Lâches-moi Chopper !!! JE VEUX REJOINDRE SANJI !!! SANJIIIIIIIIIIIII !!! »

Je me débattais mais, ce qui me fit le plus mal... Ce fut son retour avec Law dans les bras. Je n'avais jamais pensé voir un tel spectacle... Il semblerait que même ce médecin trop effrayant n'en menait pas plus large que nous.... Je m'en voulais d'avoir frappé Sanji pour qu'il arrête de raconter ses conneries... Et ses paroles... Me figèrent, me brisèrent.. Car c'était la réalité... Je ne pourrais plus faire les 400 coups avec Luffy... Je ne pourrais plus rire, pêcher avec lui, lui raconter encore mes histoires ! Je tremblais de la tête aux pieds.... Je m'écarte de son chemin... Quelque chose s'était brisé en moi. Ma vision était devenue floutée à cause des larmes.... Et puis, il y avait cette fille aux cheveux rouge qui semblait être devenue complètement folle.. Finalement, à l'extérieur, il ne restait plus grand monde.... Notre équipage était-il brisé pour de bon ? Sanji, ne voulait pas se soigner.... Les larmes de Chopper redoublèrent d'intensité avant qu'il ne saute dans les bras de Zoro après avoir reçu son accord de pleurer.

« Tu n'as pas à t'excuser !!! Tu n'y es pour rien !!! C'est notre faute on n'a rien fait pour lui tous autant que nous sommes !! ROBIN PEUT PAS NOUS TRAHIR PAS VRAI ?? ELLE N'AURAIT PAS PU LAISSER LUFFY MOURIR HEIN ?? JE VOULAIS LE REVOIR !! LUUUUUUUFFYYYYYYYYYYYYYYYYY »

Ce cri me fit serrer les poings pendant que mon visage était inondé de larmes !!! Le cri de Chopper était horrible... J'avais baissé la tête pendant que je me remémorais tous mes souvenirs à “ses” sôtés.... Qu'est-ce que c'était douloureux.... Mon visage avait grimacé... Est-ce que c'est tout ce qu'on pouvait faire pour lui ? Maintenant qu'est-ce qu'il nous restait hein ? Je n'arrivais pas non plus à croire que Robin ait pu nous tourner le dos mais en même temps..... Pourquoi n'était-elle pas avec nous ? Je me sentais pitoyable... Soudainement je me sentis faible et je tombais à genoux...

« Hahahaha... C'est ça notre niveau ? On s'est entrainé deux ans mais, qu'est-ce que cela a changé... Encore une fois... C'est toujours Luffy qui nous sauve !!! Il avait pas le droit de nous abandonner !! Luffy sale égoïste !!! On va faire quoi désormais ? Tout va bien se passer hein ? FOUTAISES !!!! LUFFY ESPECE DE MENTEUR !!!!! »

Après ça, je n'ai plus crié, pleuré... Je me suis recroquevillé dans un coin tout en pleurant me foutant bien qu'on me considère comme un pleurnichard... J'aimerais que ces larmes s'arrêtent mais, elles refusent !!!! Il m'avait assuré que tout irait bien mais, finalement... Moi qui suis le plus grand menteur... Luffy m'avait battu sur ce terrain... Il m'avait promi qu'il reviendrait vivant... Maintenant... Qu'il n'était plus... Notre équipage n'avait plus lieu d'être... Je n'avais plus envie de prendre la mer. Pas sans “lui”... Qu'est-ce que cela me ferait si je devenais un valeureux guerrier maintenant ? Sans lui... Cela n'avait plus son sens.... Ce soir, cette nuit et dans les prochains jours... Je n'allais faire que pleurer jusqu'aux funérailles... C'est tout ce que je pouvais faire... J'avais beau crier ma peine à l'océan... Personne... Oui personne ne pourrait le remplacer... Je ne savais pas ce qui nous attendait et, je m'en fichais... Là, j'étais en train de me maudire... Pas une seule fois j'ai pu me montrer à la hauteur de Luffy... Je savais qu'un jour ou l'autre cela arriverait et, je m'étais entraîné afin que cela ne se réalise pas mais... La vérité est qu'à la fin.... Nous sommes toujours faibles et nuls... Qu'encore une fois, on s'est reposé sur Luffy espérant un miracle... Et, ce fut notre plus grave erreur... Celle que je ne me pardonnerais jamais.... Une erreur qui chance notre monde... Je suis un piètre guerrier.... Cette-fois ci c'était terminé... Nous ne le reverrons jamais... A moins de le rejoindre dans la Mort et c'est une idée qui a tourné énormément dans mon esprit mais, je n'avais plus de coeur à rien si, ce n'est que me laisser conduir là où nous avons décidés de faire les funérailles.... Rester debout jusqu'à ce jour mais après ?

Etait-ce la fin définitive de notre équipage ? Cette question trouvera réponse aux funérailles mais, pour l'heure... Tout ce que je voulais c'est qu'on vienne me dire que tout n'était qu'une mauvaise plaisanterie... Luffy... Pourquoi ? Pourquoi il faut toujours que tu fasses ça hein ? Tu as dis que sans nous, tu n'étais rien et nous... Tu crois qu'on est quoi sans toi ? C'est impossible qu'on sauve les autres sans toi... C'est terminé !! J'ai vraiment pas assuré comme nakama j'ai encore trop compté sur ta chance... Ta force.... Je suis désolé... Vraiment désolé de n'avoir rien pu faire pour toi !!! J'espère qu'un jour tu pardonneras ma faiblesse !!!!


Luffy …. Est-ce que c'est là qu'on doit se dire au revoir ? Réponds-moi merde !!! MERDE MERDE MERDE !!!J'aimerais pouvoir te le dire en face mais, j'en suis incapable ! Désolé... De ne pas être capable de ça non plus... Mais, c'est trop tôt et je sais que tu ne les aimes pas non plus.... Alors, ce n'est pas grave si je ne te le dis pas ne ? Je vais donc te dire... A la prochaine Luffy !

Code By AFTERGLOW



hrp : Je pense qu'on peut terminer là ! Après zoro tu peux clôturer avec ta dernière réponse ^o^
Quoi qu'il en soit, je pense qu'avec celui-là on peut commencer les retrouvailles puisque le sauvetage n°2 est bientôt finit aussi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Nouvelles et Suite de l'intrigue...[Discussion]
» Edji gentille f Labrit 12a-adoption-sauvetage Chilleurs (45)
» Des nouvelles de Fuveau !
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ile des flammes-