AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Message
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Jeu 9 Juil - 21:30

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 585

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

Bienvenu au pays des rêves





*C
’est noir, c’est agréable. Je ne me suis jamais senti aussi reposé, je ne sens plus rien, plus aucune douleur. Il fait noir.


Le temps passe différemment ici, quelques instants pour-moi, qui sait combien de minutes voir d’heures se sont écoulé en réalité?
C’est chaud, c’est doux, j’aime cette chaleur, protectrice comme une mère-louve. Mon corps se blottit un peut plus.*

Confortablement installé dans les bras de Vie, la louve était comma dans un cocon, elle ne percevait ni sa fatigue, ni ses blessures. Sa peur étaient partie à l’instant même où le noir l’avait envahis et les sentiment d’inquiétude, de douleur et de folie qui emplissaient l’air lui étaient étranger. Pourtant…
*Il ne fait pas si chaud en fin de compte. Quel est cette sensation acide? J’ai froid. Non, ne t’en vas pas, je veux rester dans les ténèbres, je ne veux pas sentir mon corps! La peau est collante, la chaire lourde à porter et les lumières trop brillantes. Je ne veux pas!
De nouveau cet sensation acide. C’est la peur, je le sait, je le sens. La chose chaude et douce qui me tient à peur. sa pue, comme un corps plein de sueur. Je voudrait serré se corps, le rassuré pour qu’il redeviennent chaud et qu’il arrête de puer, mais je ne peux pas. Mes pensées on l’air claire comme ainsi, comme couché sur du papier. Pourtant elle virevoltent dans mon esprit, elles ont un sens je le sait et je sais aussi au fond de moi que si j’arrive à déchiffrer se sens je pourrais ouvrir les yeux.*

La main de Vie frôlât celle de Musume, alors, inconsciemment, comme un enfant qui vient de naitre, la louve agrippa un doigt et ne le lâcha plus.
*Un noir chaud, sans odeur…


Il fait noir. Mais c’est un sombre paysage que je me suis imposer pour ma tromper moi-même. Je n’ai pas totalement repris conscience. Je ne veux pas, je voudrais rester ainsi évanouis pour l’éternité, tout serait plus simple. L’odeur à disparût. Un cris me parvient, étouffé. Il me rappel le hurlement de ma mère lorsqu’elle est morte. Les piliers millénaire, les vieux tronc de métal, leurs fruit et leurs feuilles argenté reflétaient son corps mort. C’est une balle qui l’a tuer, fait du même plomb que les jeunes pousses à l’orée du bois. Pourtant je n’ai jamais haït cette matière, ni tout les autres métaux.
Le cris aussi à disparut. Le noir s’efface peut à peut. Un champs d’herbe, verte : je ne suis plus dans le paysage de mon enfance. Un pommier. Je n’aime pas les pommes. J’entend un rire, un rire stupide, le masque d’un adulte qui veut se croire gamin. Je crois que ma main sert quelque-chose. Je m’y agrippe un peut plus. De nouveau se rire. Mes mains s’agitent dans l’air, essayant de frapper quelque-chose d’invisible. Un sourire.*

« Commandant… » Ce n’était que le murmure d’un rêve lointain. Peut de gens auraient put entendre se doux soupir aux allures de mot.
Le poing enflammer d’Ace éclata dans le ciel, protégeant les deux filles des rochers. La louve souris dans son sommeil. Sans doute avait-elle conscience quelque-part d’être enfin en sureté. Tout n’était pas jouer, pourtant on ne l’avait jamais autant protéger auparavant.
Soudain ses sourcilles se froncèrent. Mauvais-rêve ou douleur? Peut-importe, la plage était devenu aussi sure que l’intérieur de l’île désormais. Ramener les blessés, soulever les décombres pour retrouvé d’éventuels survivant. du moment que ce n’était pas Marde et sa clique. S’organiser, répartir les taches, mais surtout, ne pas rester là à ne rien faire, ce serait suicidaire.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Jeu 9 Juil - 22:41

Whirlwind LexyLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 986

Navigation
Doriki:
1000/6000  (1000/6000)
Fruit du Démon: Pawaa Pawaa no mi





















Sauvetage et nouvelle funèbres
Suite de l'évent Tartaros


Le cri de la rose se fit entendre par plusieurs. Son cri, pire que le dernier cri d'un mort résonna avant de s'éteindre tout comme la jeune femme. Une seule larme coula. La goutte salée glissa le long de la joue de Vie avant de mourir sur ses lèvres. Le gout salé lui rappela la mer, l'océan. Était-ce la fin ? Elle n'avait croisé personne. Il n'y avait que Musume. À moitié consciente, les yeux un peu vitreux de l'adolescente regardèrent une dernière fois la révolutionnaire. Elles s'étaient protégées mutuellement tout au long de cette descente en enfer. Quel dommage qu'une fois sortie, personne ne peut plus les sauver. Avant de fermer les yeux et laisser sa technique voler tout le reste des sensations de douleur, elle pensa à sa famille. Son capitaine Marco, son commandant Ace. Elle repensa à ses deux frères prisonniers de cette ignoble personne répondant au nom de Marde. Puis, finalement, elle repensa à Nana. La rose savait qu'elle était forte. Plus forte qu'elle. Alors, en fermant les yeux, elle pria qu'elle survive, car à ses yeux, la vie de sa soeur est bien plus importante que la sienne. La terre continuait de trembler à cause des explosions. Ce n'était qu'une question de temps avant que l'île s'effondre avec sa beauté et sa cruauté. Une minute passa, le corps de Vie commençait déjà à devenir engourdi. Bientôt, elle ne sentie plus le bout de ses doigts. Respirait-elle ? Elle ne le savait pas. Son visage était engourdi lui aussi. Mais, elle était encore consciente. Elle arrivait à entendre les explosions au loin. Elle entendait les vagues de la mer pas loin de Musume et de son corps. La rose pouvait encore sentir l'odeur salée de l'océan, l'odeur de la liberté.

Au loin, elle pouvait entendre une voix. Celle de son commandant. Elle sut reconnaître sa voix. Vie était encore consciente. Quelle tristesse. Après tout, maintenant que Numb est activé, elle sait pertinemment que son état n'est pas permanent. Dans quelques minutes, cet état de conscience n'existera plus et tout ce qu'il restera sera la noirceur de l'inconscience. Mais, comment l'expliquer ? Après tout, son pouvoir était resté un secret pendant bien longtemps. Un autre nom devra-t-il être ajouté à sa liste ? Marco, Nana et maintenant Ace. Ace secoua Vie, ralentissant un peu les engourdissements. Un sifflement se fit entendre, puis, plus rien. Le silence. Vie arrivait à distinguer le crépitement des flammes. Ce bruit sembla l'aider à ouvrir ses yeux et parler. La sensation était plutôt étrange, car elle sentait à peine ses lèvres. Avec une force cachée presque'impressionnante, elle arriva à se lever. Ses jambes étaient engourdis et tout son corps était contre l'idée même de devoir bouger. Chancelante, Vie chercha un peu d'équilibre. Ses jambes tremblaient, menaçant de se dérober à tout moment. À l'entente de la voix de Musume, Vie tourna la tête et sourit. Elle devait retrouvé son commandant. Il serait injuste qu'elle soit la seule à retrouver sa famille.

« Vous v-voyez, je ne peux pas partir. »

Elle ne pouvait pas partir. Pas sans elle. Pas sans Nana. Pas sans ses frères. Vie ne pouvait tout simplement pas partir et rien ne pouvait la convaincre. Elle voulut dire qu'elle voulait retrouver la protéger de son commandant, mais ses lèvres ne répondaient plus. Elle arrivait à peine à les bouger et il était impossible à comprendre quoique se soit. Son temps s'écoulait beaucoup plus rapidement que prévu. Bientôt, si elle ne se trompait pas, elle allait perdre toute sensation dans ses jambes et ses bras. Et si cela arrive maintenant, elle ne pourra pas retrouver sa soeur. Puis, en voyant cette horrible vision, les yeux de Vie s'agrandirent. Au loin, elle aperçut une coulée de lave. Les explosions avaient remonté la lave à la surface. Certains arbres prenaient déjà en feu. Le sol s'effondrait. Vie savait très bien que si elle s'aventurait maintenant dans l'île, elle avait plus de chances de mourir que de retrouver sa soeur. La rose essaya de trouver un moyen de trouver sa soeur, mais plus le temps avançait, plus ils devaient partir. Sans réfléchir, elle tourna les talons et retourna dans la forêt écarlate. Elle pouvait sentir Numb engourdir à chaque seconde son corps, mais elle essaya de combattre sa technique pour gagner du temps. Elle avait quelque chose à faire. Personne ne l'arrêtera. Elle n'avait pas sauvé ses frères. Alors, si elle le pouvait, elle allait retrouver le commandant de Musume et sa soeur. Trop de gens ont perdu des êtres chers à cause de Marde, elle n'allait pas laisser d'autres personnes prises au piège. Bien que le commandant de la louve n'était pas très apprécier par la rose, il était tout de même le frère de Ace, son commandant. Elle ne savait pas d'où venait cette forte envie d'aider, mais maintenant, cette idée semblait graver dans sa tête.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia



Dernière édition par Taegan H. Vitanie le Lun 20 Juil - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Ven 10 Juil - 2:06

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5573

Navigation
Doriki:
3514/6000  (3514/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat Event

Je ne partirais pas sans eux



Cauchemar... J'ai l'impression de vivre un cauchemar éveillé. Pourquoi est-ce que j'ai quitté cette grotte hein ?! Pourquoi ne suis-je pas resté à l'intérieur même si cela impliqué mourir de mes propres mains à cause de ses hallucinations et du soufre qui me montaient au cerveau ? Je n'aurai pas dû sortir... J'aurai dû courir en sens inverse... Revenir sur mes pas et essayer de trouver un moyen de remonter vers eux... Peu importe à quel point mes blessures me faisaient souffrir, j'aurai dû essayer ! Tout ce qu'il s'est passé... j'ai l'impression que mon crâne va exploser ! Hormis nous ridiculiser qu'avons-nous fait hein ? Qui avons-nous sauvé de cet Enfer ?! Une seule personne... Est-ce réellement suffisant ?! Tant d'efforts pour quasiment rien ?! Je ne sais plus ce que je dois penser... Ma tête me fait souffrir... J'ai l'impression de ne plus avoir ma raison... Ces voix... Pourquoi ne veulent-elles pas se taire ?! Il faut qu'elles se taisent ! Les seuls mots qui résonnent sont « Assassins... Meurtriers » Je me prends la tête entre mes mains. Non, je ne suis rien de tout cela ! Ce n'est pas ma faute... pas entièrement ! Comme toujours, mes pensées se tournent automatiquement vers la première personne qui m'a tendu la main... Cora-san. Qu'est-ce que j'ai fait pour lui hormis lui attirer des ennuis ?! Il m'a sauvé de la mort et en échange, je l'ai conduit à sa propre perte... Mon nom d'équipage... mon Jolly Roger... tout me le rappelle... mais à quoi cela sert hein ?! Depuis sa disparition, il n'y a que les ténèbres qui font tenir... même si mon équipage m'amuse avec leurs idioties... Cela ne dure qu'un temps et me ramène à la réalité... Je suis seul avec mes démons... cette folie qui me ronge doucement... Cette haine envers un seul homme... Je sais que je ne peux rien faire face à lui... Pourtant, je me battrais jusqu'au bout pour venger mon « père adoptif ». Luffy... J'ai l'impression que le schéma se répète encore ! Je suis sorti... lui non ! Il est encore dans cet Enfer à se battre contre Marde alors que l'île menace de s'écrouler à tout moment ! Pourquoi cette porte ne s'ouvre pas hein ?! Pourquoi l'ai-je laissé pénétrer mes barrières ?! Pourquoi ai-je si peur de le perdre... Tant de questions auxquelles je ne trouverais jamais de réponses... Tout ce que je sais, c'est qu'en ce moment, je suis mort...

Je ne réagis même pas à ce qui m'entoure... Des rochers s'écrasent autour de moi... des secousses me tiennent semi éveillé mais je suis là sans l'être vraiment. Comment je peux réagir quand je n'ai plus aucun contrôle sur ce qui m'entoure ? Depuis le début, je m'étais préparé à tout... mais pas à ça. Pas au fait que je pourrais ne jamais le revoir... les revoir... Depuis le début, ils prennent toutes les décisions sans que je puisse donner mon avis... Depuis le début, ils me tapent sur le système à tout prendre comme si ce n'était qu'un jeu... Depuis le début, j'ai peur pour eux... Depuis le début... Pourquoi ai-je été avec eux hein ?! Tous les ennuis que nous nous sommes attirés... Pourquoi je ne peux pas les protéger ?! Il me disait que les médecins sont importants dans un groupe... qu'au moindre problème, ils pouvaient agir de suite... Je n'ai pas besoin d'être protégé ! Je n'ai jamais voulu l'être ! Alors pourquoi est-ce que tout le monde s'obstine à le faire ?! Que cela soit Cora-san, mon équipage, Luffy ou même encore ce gamin borné ! Pourquoi est-ce qu'ils s'obstinent à le faire ?! Je n'ai rien demandé... Le gamin m'avait dit que j'avais besoin de quelqu'un mais pour me protéger de moi-même... Non, je ne veux pas... Ma souffrance depuis 13 ans... c'est tout ce qui me fait tenir... Ce sont les ténèbres que je fréquente depuis trop longtemps... et le seul espoir de lumière que j'ai pu avoir... J'ai la douloureuse impression que je viens de le perdre à tout jamais...

Un bruit de pas... Non plutôt un bruit provenant du ciel... Quelqu'un qui hurle mon prénom... Je ne perçois pas sur l'instant qui essaie de m'appeler mais il semblerait que je les connaisse... Mon temps est compté... Mes blessures ne cessent de couler... Pourquoi je ne me suis pas rendu compte de la supercherie bien plus tôt hein ?! Si j'avais été logique, j'aurais peut-être pu les sauver ! Mais là qu'est-ce que j'ai fait hein ?! Les ennuis me poursuivent peut importe ce que je peux faire... C'est comme s'ils étaient collés à moi et que, quoi que je fasse, rien ne pouvait les faire partir... Je me sens si mal en cet instant ! La voix du cuistot résonne dans mon esprit mais ses mots... Ils me font souffrir ! Je sais que je ne connais pas leur capitaine depuis aussi longtemps qu'eux mais pourquoi n'ai-je pas le droit d'être égoïste ? Je sais que ma réputation de « sans cœur » me précède mais pourquoi ne puis-je pas tenir moi aussi à lui ? Pourquoi est-ce que cela semble tant le surprendre ?! Me croit-il donc si incapable de tenir à quelqu'un aussi fortement ?! Il essaie de me faire réagir à sa manière mais c'est impossible ! La seule personne qui pourrait me sortir de cette torpeur est la seule personne que j'ai perdu... Je pose une main sur mon cœur... Cela serait si facile de le retirer... Ne plus rien ressentir... Oublier toutes ses émotions qui m'empêchent de respirer mais si je le faisais, j'oublierais aussi à quel point ces deux crétins comptent pour moi. Pourtant malgré la douleur, je ne peux m'empêcher de supplier Sanji de m'oublier et de rejoindre son capitaine à l'intérieur de cet Enfer ! Je m'en fous de mourir ! Je veux juste le revoir une fois avant ! Qu'est-ce qu'il y a de mal à ça ?! J'arrive à me défaire de son étreinte dans une violence que je n'aurais pas soupçonné vu mon état mais je me retrouve à genoux au sol et c'est Chopper qui prend la parole... Ses mots me touchent même si j'ai l'impression de l'avoir fait douter de lui... Dans un geste inhabituel, je lui colle une pichenette sur le front pour qu'il retire ce qu'il vient de dire... et je souris doucement alors qu'il se tient le front cause de « mon geste d'affection »

- Ne t'en fais pas... Nous le... soignerons ensembles... C'est d'accord... Très bien... Je m'en remets... à toi... pour le reste... Je laisse échapper un léger rire Tu n'es pas le... seul à le penser... je te rassure... J'ai l'habitude à force...

Pourtant, je ne peux m'enlever cette idée de mon esprit... Cette idée que malgré ce qu'il s'est passé, je l'ai perdu à jamais. J'ai envie de me retirer ce satané organe qui me brûle la poitrine... J'ai l'impression qu'il va exploser... ou au contraire, qu'il va cesser de battre à tout moment vu l'étendue de mes blessures et surtout dû au fait que j'ai perdu beaucoup de sang ! Si je suis encore conscient, cela relève du miracle ! Ou de ma volonté à attendre peut-être... Mais je ne me rends pas spécialement compte que de la lave se dirige vers nous ni même que des rochers menacent de nous écraser à tout moment ! Tout ce qui compte pour moi ce n'est pas ma vie mais la sienne... Les leurs même ! Je ne bougerais pas d'ici sans être certain qu'ils vont bien... Ils sont indemnes... n'est-ce pas ? Sans plus de cérémonie, voilà que le cuistot m'empoigne une nouvelle fois par le col et m'annonce de but en blanc qu'il faut partir ! Hors de question ! Je ne bougerais pas d'ici et il le sait ! Et c'est bien ça le hic ! Il me balance sans hésiter son genou dans l'estomac et voilà que je me mets à cracher du sang avant de sombrer dans une inconscience bienfaitrice non sans lui avoir décerné au préalable un « enfoiré » qui lui allait très bien pour le coup ! Je me verrais chanceux s'il ne m'avait pas brisé les côtes que je m'étais fêlées ! Sinon je porterais plainte pour coups et blessures ! Ou pas. Je ne sais pas combien de temps j'ai dormi ni même où nous sommes mais je sans que mes cauchemars se font plus intenses... La mort de Corazon... que je n'ai pas vu mais entendu mélangé à d'autres cauchemars d'enfance... je ne sais même plus si je gémis dans mon sommeil mais le cauchemar est tellement prenant que je ne me rends compte de rien... sauf de cette détonation qui me réveille rapidement mais qui me donne le tournis en contrepartie ! J'ai l'impression d'être passé sous un train ! Un peu comme ma gueule de bois tout à l'heure... bien que je ne m'en sois pas complètement remis de cette maudite cuite ! Je ne toucherais plus au saké de toute ma vie ! Enfin, pour un temps tout du moins ! J'entends la voix inquiète de Chopper à mes côtés... bandages ? J'observe mon torse et effectivement... J'ai plein de bandages partout ! Le retour de la momie made in Trafalgar Law aidé de Chopper !

- Non... qu'est-ce qu'on... fout sur la plage ?! Nous sommes... trop loin de là où... je suis sorti... Il faut y retourner ! Je secoue doucement la tête Non... Plus tard... C'est Luffy qui compte... pas moi...

Je me sens un peu engourdi sur le coup.... comme si mon corps refusait de bouger ! Mais l'avantage, c'est que je ne ressens quasiment rien de mes blessures ! Le cuistot blond parle une seconde fois mais je me méfie maintenant... un coup dans l'estomac cela m'a suffit ! Retrouver Luffy ?! Je veux l'aider ! Mais impossible de bouger...

- Pourquoi ne pas l'avoir... cherché avant dans ce cas ?! C'est une perte de temps... Parler ? De quoi veux-tu... qu'on parle ? Ils finissent par parler entre eux en oubliant complètement que j'étais là moi aussi.... Je n'ai pas besoin qu'on me protège... Je peux me défendre seul !

Bon allez-y faites comme si je n'étais pas là ! Ah bah oui, c'est déjà le cas ! Ils sont restés trop longtemps avec leur capitaine ceux-là ! Certains de ses défauts apparaissent chez ses nakamas ! Chopper me demande si je peux m'appuyer sur lui pour atteindre le Sunny... Je secoue doucement la tête et je me relève doucement grâce à lui puis à l'aide d'un autre pirate qu'il a appelé... J'ai encore la tête qui tourne... un peu trop d'ailleurs... Je finis allongé sur le lit de l'infirmerie sur le Sunny... à moitié dans les vapes à cause du tranquillisant et un bras indisponible pour cause de transfusion sanguine !

- Tout va bien... Je ne ressens pas la douleur... Tu t'y prends... vraiment bien...

Déclarais-je avec un léger sourire sur les lèvres... avant de retomber dans les bras de Morphée pendant un petit moment


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Ven 10 Juil - 22:44

Sanji
avatar

Messages : 124


On doit se barrer



« MA….MA… MAIS !!!! AIE !!! TU ES…. ES… DEVENU FOU !!!? JE…. JE SAVAIS… Que c’était toi je… je t’ai… dis !!! JE SUIS LE GRAND USOPP VOYONS HEHEHE !!! Tu l’as oublié ? »

Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d’aluminium mais bien sûr ! Paroles dîtes après qu’il se soit de nouveau mis à crier après avoir arrêté de trembler de la tête aux pieds afin d’éviter de finir noir charbon quoi que là.. Ce n’était pas sûr que l’on puisse retrouver son corps ! Toutefois, vous connaissez ce long pif comme moi, il n’arrive pas vraiment à tenir sa langue et pose pleins de questions ah parfois, ce serait bien qu’il tourne 7 fois sa langue dans sa bouche avant de l'ouvrir ! On ne le changera pas de sitôt et ce n’était peut-être pas plus mal ! Toujours en se massant le crâne et jetant quelques regards méfiants il répondit à la question par rapport à la présence d’Ace sur les lieux mais, il prit une expression livide à la réponse de Nana :

« Tu me rassures que tu ne manges pas des longs n… No.. NON MAIS TON AMIE EST CANNIBALE ?? Tu te rends comptes un peu ?? JE VEUX MEME PAS SAVOIR CE QUE TU MANGES !! »

Vraiment, je lui apprendrais moi à parler ainsi à une si jolie lady ! Toutefois, je ne suis pas là pour le corriger et, je ne suis pas certain que dans l’état dans lequel je suis, je crois que je ne le calculerais même pas ! Comment ça l’équipage de Barbe Blanche…. ?? Usopp ouvrit la bouche et….

« Tu Toi… Tu es un membre de l’équipage de Ace san ? Ah je comprends mieux pourquoi il était en colère !! Oui il est sûr l’île et Sanji est partit à sa poursuite avec Chopper sur le dos me laissant tout SEUL TU TE RENDS COMPTES ?? Heureusement que je suis là, sinon le navire n’aurait jamais accosté sur l’île hahahaha ! »

Mais, c’est qu’il gonflait sa poitrine le guignol !!! Qu’est-ce que ma chaussure me démange là enfin, dans quelques instants, je ne vais pas le louper ce sacré menteur ! Parfois, il peut être malin avec toutes ces histoires sans queues ni têtes mais quelques fois… J’aurais aimé avoir de quoi le ballonner durant tout le trajet ! Et voilà qu’il fut une nouvelle fois scandalisé par les paroles de ce bretteur du dimanche ou du mercredi comme vous voulez, quand ce dernier reprit la parole et surtout quand il vit ce sourire qu’il pointa du bout des doigts :

« C’est quoi ce SOURIRE HEIN ? Non mais, je te jure Sanji est devenu le diable de l’enfer !!! C’était horrible j’ai cru que ma dernière heure allait arriver avec.. »

Evidemment c’était après qu’il m’ait traité d’horrible ce que j’avais attrapé avec plaisir. D’ailleurs, je le remerciai à ma manière de parler ainsi dans mon dos tout en faisant une entrée plus ou moins digne ce de nom ! J’analyse un peu la situation, ce crapaud qui parle dans mon dos se cachait derrière Zoro tout en m’offrant des excuses et, notre échange visuel à tous les « deux » me calma… Je finis quand même par donner les ordres tout en leur annonçant quelques nouvelles comme, le fait que Chopper et le shichibukai allié étaient sur le navire. J'ai bien entendu la question de la Belle où mes yeux prirent une forme de coeurs !

« Ah mais quelle belle sirène que je vois là ! Je suis désolé de devoir te laisser sur le dos de cet abruti pour le moment j’espère que tu ne m’en veux pas trop ! Je me ferais excuser comme il se doit ~ »

Et voilà que ce marimo discute mes ordres ! Non mais, je vous jure celui-là ! Enfin au moins, il me rappelle pourquoi je suis là mais, aussi la question de cette belle déesse à qui j’avais pris la main afin de lui offrir un baise main avant de cogner mon front contre mon "rival" tête de gazon, mon œil luisait lueur noire et une veine venait d’apparaître sur ma tempe :

« Il y a intérêt ! Parce que sinon sois assuré que je te botterais le cul quand tu veux ! D'ailleurs, mille excuses lady de ne pas avoir répondu à votre douce question ! Ace est partit vous retrouver même si je suis sûr que c’est notre imbécile de capitaine qu’il recherchait… Quand à Law… »

Je m’écarte et mon visage devient sombre et réfléchi… Non, il n’allait pas bien… Je serre les poings et je finis par dire à eux trois, particulièrement envers mes deux nakamas et surtout Usopp qui allait encore sortir une ânerie..

« Au fait même toi le bretteur du mercredi tu écoutes et je suis sérieux ! Un de vous touche à Law…. Je vous le ferais regretter amèrement est-ce bien clair ? Vous le touchez, vous lui faites la morale… Je peux vous assurer, que je vous réserve quelque chose ! Je ne vous le pardonnerais tout simplement pas vous avez compris ?! »

Fis-je gravement ! Un ton que j’utilisais rarement ! Là, je ne pardonnerais jamais… Je ne suis pas d’humeur à pardonner quoi que ce soit… Voir Law parler ainsi… Souffrir ainsi… Les paroles de Luffy dans ma tête, cette dernière image… Je sens que Usopp veut me questionner mais, je suis déjà partit à la recherche d’Ace le cœur serré… Sans un regard en arrière. J’étais grave… J’espérais qu’ils allaient obéir au moins à celui-là… Ils n’avaient pas besoin de le savoir, d’être au courant du pourquoi de cet ordre car, cela ne regardait que moi ! Là… Tout ce que je voulais, c’était retrouvé Ace le plus rapidement possible et l’informer ! J’étais paniqué qu’il soit arrivé quelque chose de grave à Luffy ! J’espérais qu’il était sorti mais, en sondant plus ou moins l’île avec mon fluide de l’observation tout en parcourant l’île en marchant dans les airs, je n’arrivais pas à le « trouver » alors… Il était vraiment resté à l’intérieur de cette caverne ? Non… Cela ne se pouvait… Je ne lui pardonnerais pas ! Il ne pouvait pas nous faire ça ! Il ne pouvait pas… Il n’en avait pas le droit cet agaçant gamin…. Pourtant je n’arrivais pas à le sentir. Je finis rapidement par retrouver Ace qui portait deux jeunes filles dans ses bras comme des sacs à patates ! Deux filles inconnues… Je finis par mettre un pied à terre pour me retrouver devant n’entendant pas les explosions qui faisaient encore rage….

« Ace san enfin je te trouve ! Nous avons retrouvés une jolie déesse aux cheveux rouges et Trafalgar Law…. Ils sont sur le navire dans les mains de Chopper .. »

J’étais calme mais, je tremblais… Est-ce qu’il s’en rendait compte ? Je l’observe et ancre mes iris dans les siens. J’essayais peut-être de savoir ce qu’il essayait de penser. Je déglutis… Mais, il fallait que je le tienne au courant… Comment ? Je n’en sais rien mais.. Autant ne pas le laisser languir plus longtemps car, qu'importe comment je lui annonce la nouvelle, le résultat sera le même !

« Luffy…. Est encore à l’intérieur de la grotte ! Apparemment il est accompagné d’un gamin ! Ils sont encore coincés tous les deux là-bas ! »

Rien de bon... J'aurais aimé lui apporter une meilleure nouvelle mais, je n'avais rien ! Mon cœur battait à tout rompre… Je devais calmer mes nerfs mais, je sentais avoir refroidi l’atmosphère alors que nous étions plus près de brûler… Je devais continuer de parler… Il fallait que je fasse taire cette panique qui s’emparait de tout mon être et..

« Je vais essayer de plonger… Je suis sûr que je pourrais ainsi entrer dans cet enfer ! Je sauverais Luffy coûte que coûte ! Alors tu devrais essayer de ramener ces deux filles… Sur le navire ! Tout va bien se passer ! »

Qui est-ce que j’essayais de convaincre hein ? Lui ou moi ? Je ne sais pas…. J’essayais de positiver et, j’étais encore sur le point de partir car, je perdais mon « temps ». Les paroles de Law me reviennent.. Je devais sauver Luffy c’était le plus important… J’allais rajouter quelque chose quand je sentis soudainement une « présence »… Et quelle ne fut pas ma surprise quand..

***

De l’autre côté de l’île, Chopper était en train de s’occuper de Law et veillait sur lui comme Sanji lui avait demandé !

« AH NON PETIT CON FAUT PAS ME DIRE CA HAAAA ~ »

Il s’était pris le visage avec ses deux pattes et il la tournait un peu de droite à gauche tout en rougissant ! Ne vous en faites pas, ce n’était pas parce qu’il l’avait traité de « con » que c’était une insulte mais, c’était ainsi qu’il montrait sa gêne ! Il n’y a pas à dire…. Dans cet équipage nous étions tous bizarres ! Maintenant que Law semblait être dans un profond sommeil, Chopper quand il entendit la voix d’usopp se précipita vers lui la bouche en cœur après être sortit de la salle et :

« Usoopppppppppp ET ZOO…. ZOOOOOOOOOOOROOO ??? »

Ses yeux s’étaient aussi exorbités et voilà qu’il tombait à la renverse comme un idiot ! C’est même usopp qui lui demanda si cela allait… Ouvrant de nouveau les yeux quand il revit le visage de son nakama qu’il pensait disparu, se rappelant des paroles de Luffy ! Il se tint devant la porte de la chambre où se trouvait le capitaine des Heart Pirates :

« USOPP TOI AUSSI TU ES TOMBE SOUS MARDE ??? JE VOUS DÉFENDS DE VOUS APPROCHER !!! VOUS NE PRENDREZ PAS LAW !!! »

Il aurait pu être plus menaçant mais quand il vit les autres pirates de la flotte de Ace san allait saluer Nana il se détendit ne comprenant vraiment pas ce qui s’est passé jusqu’à ce que Usopp vienne lui donner un petit coup sur la tête et..

« Idiot nous sommes nous-mêmes ! Moi le Grand Guerrier Usopp est arrivé à sauver notre ami Zoro de la puissance de Marde !! héhéhéhé »
« C’EST …. C’EST VRAAAAAIIIIIIIIIIII ??? WHAOU USOPP TU ES TROP FORT !!! »

Pleins d’étoiles dans les yeux mais, quand Usopp lui demanda pourquoi il devait garder law, surtout que lui non plus n’était pas pour cette alliance au départ… Notre petit médecin se souvint de tout et se mit à reprendre sa forme originelle avec les larmes aux yeux et sauta sur Zoro :

« ZOROOOOOOO CHOUIIIIN !!! LUFFY !!! LUFFY IL EST TOUJOURS LA BAS !!! »

Code By AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Sam 11 Juil - 8:33

InvitéInvité
avatar






Je vous quitte : Après le combat titanesque




- Nous partons. Marde Guille a un coup de fil à passer. Seira, Angela, Marde Guille vous laisse, vous occupez de notre retraite. Nico Robin fait ce que bon te semble, mais tâche d’être là avant notre départ.

Les yeux dans le vague, Robin regardait l’immense crevasse dans laquelle était tombé son ancien capitaine ainsi que son petit frère révolutionnaire. Quelques larmes coulaient le long de ses joues tellement la douleur de trahir ceux qui l’avaient aidée était forte. Mais la brune n’avait pas le choix, ou du moins, elle ne l’avait jamais eu. D’une certaine manière, c’était un moyen pour elle de leur rendre l’ascenseur. Détournant son regard du fossé, la trentenaire vit le chapeau de Sabo sur le sol et d’un geste gracieux, elle le ramassait avant d’enlever la poussière qui l’encrassait. D’une petite voix, Robin s’adressait à son nouveau chef.

- Puis-je au moins rendre ceci ? Cela passerait mieux si c’était moi qui annonçais la nouvelle, vous ne croyez pas ?

- Marde Guille t’accorde ce dernier caprice. Mais cela sera le dernier. N’oublie pas notre contrat. Tu dois te dévouer corps et âme à Tartaros et non plus avec ces insectes qui nous empoisonnent la vie. Marde Guille se fait bien comprendre Nico Robin ?


L’archéologue s’inclinait poliment et laissait le trio vaquer à ses occupations alors qu’elle essayait de trouver un chemin pour sortir. Il y en avait des tonnes et c’est ce qui rendait Marde effroyable. L’architecture de son île était vraiment hors du commun, mais seule une personne initiée aux lieux pouvait voir les différentes sorties. Robin en trouvait une derrière la fameuse cascade de sang dans laquelle c’était baigné Nana il y a quelques temps.

Le vent frais fouettait son visage grave et l’archéologue se laissait aller pour profiter de cette petite brise qui, malgré tout les évènements, la réconfortait grandement. Se posant sur un rocher, Robin en profitait pour ranger le chapeau de Sabo dans son petit sac à dos puis elle se remit en route dans l’espoir de trouver les survivants de l’île, ce qui ne fut pas bien compliqué lorsqu’elle vit deux personnes quelques mètres plus loin.

Sanji et Ace se trouvaient en face d’elle. Avec lenteur, l’archéologue s’approchait du duo et captait rapidement que Sanji avait senti sa présence. S’efforçant de prendre un sourire tendre, l’archéologue se plantait en face de ses anciens amis.


- Ace-san, Sanji-kun je suis contente de vous voir. Je n’espérais pas revoir des têtes familières tout de suite. Par avance, je m’excuse de ma brutalité, mais j’aimerais que vous m’emmeniez à l’ endroit où se trouve tout le monde. J’ai quelques choses à vous dire et c’est très important. Vous pouvez faire ça pour moi ?

Le cœur de l’archéologue se serrait dans sa poitrine. La douleur la faisait vraiment souffrir et dire qu’elle n’éprouvait pas le moindre sentiment devant cette situation serait un ignoble mensonge. Seulement, elle se devait de le faire et la brune trentenaire ne pourrait tolérer que cela soit une autre personne qu’elle-même annonçant les deux cruelles vérités.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Sam 11 Juil - 15:57

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 2182

Navigation
Doriki:
3637/6000  (3637/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

Il faut qu'on se barre d'ici !



Tout me revient doucement en mémoire... Tout ce temps passait en mer... Tout ce temps à me battre avec ce cuistot débile, à écouter les âneries d'Usopp, me faire engueuler par Chopper parce que je ne suis pas ses recommandations... Ou alors me prendre un coup de poing de Nami sur le crâne pour qu'on se taise... Ouais je m'en rappelais... et ça me fait doucement sourire. Est-ce qu'un jour nous pourrons revenir à ce moment ? Ce moment où tout allait bien... Ce moment où seul notre « famille » nous importait ! J'ai l'impression que c'est si loin... Tellement loin que parfois s'en est étouffant. 3 mois... J'ai survécu 3 mois à ce carnage... 3 mois où tous ceux qui étaient importants pour moi sont devenus mes ennemis... Ils avaient beau me dire le contraire, je ne les ai pas cru... Vie a essayé de me faire retrouver la mémoire... en vain. En réalité si, elle y est parvenue... un nom s'est échappé de mes lèvres... un seul et certains de mes souvenirs sont revenus. Pourquoi je pensais à lui hein ?! Pourquoi ne pouvais-je pas avoir en tête quelqu'un d'autre que lui ? Même Vie m'en a fait la remarque... Son prénom a franchi mes lèvres sans qu'elle ne me le dise... J'ai eu beau nier, rien à faire ! Je m'étais trahi seul et sans même le comprendre !

Là, tout ce que je veux, c'est tenir cette promesse faite à mon capitaine ! Celle de rejoindre Nana et de nous tirer d'ici. Je la tiendrais quoiqu'il se passe ! Pourtant, je suis tiraillé entre mon envie de protéger Nana et celle de désobéir de nouveau aux ordres de Luffy. Pourquoi désobéir ? Parce que j'ai l'étrange sensation que je vais regretter d'être parti sans les avoir aidé... même si je savais que je n'avais aucune chance face à ce Marde. Les deux frères sont puissants, ça je ne le nie pas... mais l'étaient-ils assez pour vaincre ce Monstre ? Quel stratagème allait-il encore utiliser ? Sérieusement Luffy, si tu m'as fait sortir de là pour ne jamais revenir, là c'est moi qui t'en voudrait et ce, pour toujours ! J'ai rejoint une Nana hors de contrôle et qui tenait en déroute Angela et Seira. Deux grandes puissances du Tartaros dans l'incapacité de vaincre une pirate moins forte qu'elles deux réunies ! J'aurais bien aimé filmer la scène pour m'en souvenir à jamais. Pourtant, même si je ne peux pas lui faire entièrement confiance, je suis Angela qui nous a proposé de nous faire sortir de là si j'acceptais de calmer Nana. Nous avons tenu paroles tous les deux mais ai-je eu raison ? Cette question me tiraille encore et elle me rongera encore longtemps

La Belle au Bois Dormant se réveille enfin et je suis soulagé de ce fait ! Je commençais à craindre le pire même si je sentais sa respiration sur le bas de mon cou. Elle s'en veut pour ma blessure... Non mais je vous jure ! N'y a t-il que les blonds et les roux qui soient aussi bornés ?!

- Ouais petite ! Tu peux me faire les gros yeux, ça ne m'empêchera pas de te frapper si tu continues de t'en vouloir pour rien ! Sérieusement, je n'ai rien à te reprocher. Et puis, c'est surtout de ma faute ! J'ai essayé de m'approcher de toi alors que tu m'avais ordonné de partir ! Donc si je suis dans cet état, c'est uniquement ma faute ! Tu m'as bien compris... petite ?!

J'ai raison non ? Si j'étais parti quand son alter ego m'avait crié de partir, je n'aurais pas été blessé. Mais je voulais tellement la sauver que je n'aurais jamais pu me résoudre à faire ce qu'elle voulait ! Je peux, moi aussi, être têtu quand je le désire... Surtout avec la rouquine dans mes bras ! Je vous jure, chez Mihawk, nous passions notre temps à nous chamailler pour des broutilles ! Mais cela faisait du bien de rire pour un rien... Cela me faisait oublier que je devais attendre deux ans pour revoir toute notre « famille ». J'écarquille doucement les yeux quand elle m'annonce de but en blanc qu'elle tient à moi comme je peux tenir à elle. Argh non mais... non ! C'est de la triche ça ! Comment veut-elle que je lui réponde ?! Sa réponse me fait rougir et me met vraiment mal à l'aise ! Bordel, elle va me le payer ça, foi de bretteur !

- Non non non ! Oublie ça tout de suite ! Ou ma vengeance sera terrible !

J'aurais limite pu lâcher un rire démoniaque à la fin de cette phrase mais je ne sais pas le faire... Usopp est un pro des rires débiles ! Il aurait dû être là pour faire ce rire à ma place tiens ! Jamais là quand on a besoin de lui celui-là ! Mais même cette situation légère devient lourde... et j'en suis le responsable ! Tout simplement parce que je ne peux pas m'empêcher de regretter d'avoir été sauvé. Pourquoi moi hein ?! Pourquoi est-ce que je dois être le seul avec ce fardeau sur les épaules ?! Nous ne pouvez même pas savoir ce que ça fait de se souvenir de tout ce que vous avez fait et qu'on vous annonce qu'on vous pardonne sans autre forme de cérémonie ! Pourquoi est-ce qu'ils me pardonnent ?! Je ne veux pas être pardonné, je veux au contraire qu'on m'en veuille, qu'on me dise que je ne suis qu'un crétin égoïste qui ne pense qu'à lui et qui n'écoute rien de ce qu'on lui dit ! Je sais que j'en suis un mais... sérieusement... qui n'est pas égoïste dans cet équipage ?! Nous sommes tous prêts à abandonner nos rêves pour permettre à Luffy de réaliser le sien ! Nous avons tous fait cette promesse mais étant tous doté d'une fierté mal placé, nous ne l'avouerons jamais... Mais nos actes en eux-mêmes valent plus que nos paroles ! Alors oui, je suis un égoïste doublé d'un imbécile mais je suis fier d'en être un ! Parce que jamais je ne reculerais devant le danger même si cela me fait retourner chez Marde une nouvelle fois ou rencontrer la Faucheuse plus tôt que prévu. Je n'aurais aucun regret sur ce que j'ai fait et si c'était à refaire, je ne changerais absolument rien. Nana me gifle pour de telles paroles... Cela ne m'a pas fait mal j'ai juste été surpris par son geste. Ses larmes... Je me gifle mentalement... Était-ce réellement tout ce que je savais faire depuis que je l'ai retrouvé ?! N'avais-je réussi qu'à la faire pleurer alors que je m'étais juré de lui faire garder le sourire ?!

- Désolé encore une fois. Tu as raison... Je pourrais toujours vous aider à retrouver les autres... C'est juste que... Ils sont encore si nombreux... J'aurais aimé ramener une seconde personne avec moi... Nami, Brook, Franky... Même Tashigi ! Peu importait ! Il fallait juste qu'on soit plus à se sortir de là ! Mais finalement, je suis le seul... Je lui sèche une nouvelle fois ses larmes en lui promettant que nous sauverions aussi ses compagnons la prochaine fois Ne t'inquiète pas ! Nous en ferons sortir beaucoup plus la prochaine fois

L'espoir fait vivre hein ? Il fallait qu'on se tiennent à cet espoir même s'il est infime ! Même s'il risque de se briser à tout moment. Finalement, voyant qu'elle s'en veut toujours pour quelque chose qui ne sert à rien, je lui mets une tape derrière la nuque et elle se met à râler. Cela me fait doucement sourire

- Ah tu vois ! Même toi qui le connais mieux que personne tu ne lui trouves pas de bonnes habitudes ! Ah ah les mauvaises... je crois que nous avons dû lui en ajouter durant notre séjour chez lui !

Il a dû devenir chèvre le pauvre avec toutes nos conneries ! Entre le fait de nous avoir surpris à moitié nu, de nous avoir surpris entrain de vider sa cave... je peux comprendre qu'il ait dû avoir des envies de meurtre sur nos personnes ! Même Perona en avait pris plein son grade ce jour-là alors qu'elle n'était même pas présente ! Cela avait été drôle ! Enfin, mois quand ce fut notre tour de nous faire réprimander

- Ah ah ça je n'y peux rien ! L'habitude d'avoir écumé les bars quand j'étais chasseur de primes peut-être ! Puis avec les deux autres zigotos que j'ai croisé je ne pouvais pas faire autrement que de boire ! Quant à Mihawk ouais... Je crois qu'il n'a jamais dû être aussi heureux de nous voir quitter son île ! Au moins, il n'avait plus à nous supporter et réparer non conneries...

Oh ça je suis même prêt à parier que s'il avait pu nous balancer bien avant, il l'aurait fait à grands coups de pieds dans les fesses ! Puis je lui avoue que j'ai dû tenir 4 mois sans alcool pour maîtriser mon haki avec mes sabres... Ce ne fut pas une mince affaire... et c'était surtout horrible ! Surtout que Mihawk prenait toujours un malin plaisir à m'en proposer sachant que je ne pouvais pas accepter... Je n'ai jamais eu autant envie de lui trancher la tête que durant ces 4 mois !

- Oh non ça je l'ai bien remarqué ! Déjà il le faisait avec Perona même quand elle ne faisait rien... et je l'ai vu avec toi aussi quand tu étais encore là... Non mais tu n'imagines même pas ! 4 mois sans alcool ! C'est comme si tu demandais à Luffy de ne pas manger de viandes ou à ce cuistot débile de ne pas regarder de filles durant 4 mois ! C'est impossible ! C'était l'enfer sur terre !

Puis la conversation prend une autre tournure quand elle m'annonce que Luffy l'avait remercié pour avoir sauvé Robin ! Après tout, il avait eu raison de le faire ! C'était l'une de nos nakamas alors même si Luffy voulait à tout prix les sauver lui-même, la remercier pour l'avoir fait pour lui était tout bonnement une réaction normale ! J'aurais agi exactement de la même manière si j'avais été dans sa situation

- Ne te prends pas la tête pour savoir ce qui se serait passé si nous n'avions pas rencontré Marde. Si cela n'avait pas été nous, quelqu'un d'autre l'aurait fait... Et puis il semble s'en prendre à tous les équipages pirates donc ne culpabilise pas ! Tu n'y es pour rien

Finalement, c'est à mon tour de la mettre mal à l'aise ! Elle détourne le regard et je trouve ça mignon qu'elle rougisse. Mais je ne dis que la vérité ! Notre lien est puissant à tous les deux, et je sais que je pourrais la retrouver peu importe où je me trouve. Je n'avais encore jamais eu un lien aussi puissant depuis... ouais depuis elle... Penser à elle me met mal à l'aise... Je dois vraiment lui faire honte ! Cette promesse de devenir le meilleur escrimeur... Je ne l'ai pas oublié... Mais je me suis égaré du droit chemin dans l'intervalle... Elle doit m'en vouloir si elle suit mes progrès depuis là-haut !

- Ah non ! Devenir une momie en soi ce n'est absolument pas glorieux ! Argh mais ce n'était pas ma faute pour la bassine ! Si tu m'avais écouté aussi quand je te disais que je n'avais pas besoin d'être soigné... Même ton fauve était jaloux ! Déjà qu'il ne m'aimait pas beaucoup alors là, je crois que j'ai ruiné toutes mes chances de faire ami ami avec lui ! Je souris gêné sous ses dires mais touché aussi Merci... Je suis heureux aussi d'avoir fait ta connaissance ce jour-là !

Puis tout en essayant de ne pas finir écrasés par des rochers, nous tombons sur une silhouette familière ! Un long pif qui a toujours peur de son ombre et qui raconte des mensonges plus gros que lui... Comment l'oublier ?!

- Oui et le grand Usopp va finir en fritures pour poissons s'il ne se la ferme pas dans la seconde !

Je n'avais pas l'impression d'être parti depuis si longtemps en fait. Cela était étrange comme impression d'ailleurs ! Je vous jure dans cet équipage... Pas une personne pour rattraper l'autre ! Pas une seule ! Usopp est toujours paniqué pour un rien ! Je me demande ce qu'il a foutu durant deux ans n'empêche ! Il s'est amélioré pour le récit de ses bobards c'est un fait mais hormis ça...

- Elle mange surtout des menteurs chevronnés ! Donc tu devrais faire faire attention à tes arrières si tu ne veux pas finir entre ses dents

Je me retiens de rire devant son air livide. Non mais sérieusement ?! Il raconte tellement de mensonges qu'il ne se rend même plus compte de la réalité et du faux ?! Come on Usopp !

- Tu es aussi piètre navigateur que moi Usopp... Dis Nana, tu ne connais pas un remède pour ceux qui ont le mensonge facile ?

Demandais-je en ignorant complètement Usopp sur le coup. Mais il confirme qu'Ace est ici et qu'il semble en colère. Hum... comment lui annoncer que ses frères ne sont pas encore sortis de cet Enfer ? Je crois qu'aucune méthode ne serait bonne... Je secoue doucement la tête

- Aucune raison particulière ! C'est un sourire c'est tout ! Il n'y a que toi pour voir le mal partout. Quant à ce cuistot débile, il ne pourra jamais être pire que « l'autre »

Oh ça non ! Même s'il me dit qu'il est devenu le « prince des Enfers », il n'arrivera jamais à la cheville du « Roi » ! Cet homme pouvait faire preuve d'une cruauté sans nom même envers ses propres hommes... Je n'en ai pas vu souvent mais ceux qui étaient convoqués chez lui parfois ne ressortaient jamais entier... Ou ne ressortaient pas du tout ! Et c'est ainsi que Zorro est arrivé ! Enfin pas vraiment... Disons plutôt le coureur de ses dames ! Et voilà qu'il drague ouvertement Nana... Par contre, je vais lui apprendre la différence entre porter quelqu'un dans ses bras et sur son dos... Nana se trouve dans mes bras pas sur mon dos ! Je le laisse parler sans répondre à sa provocation. L'ignorer est la meilleure des solutions ! Même s'il me tape carrément sur le système surtout quand il colle son front contre le mien

- Je n'ai pas d'ordres à recevoir de toi sourcil en vrilles ! Et ce combat, c'est quand tu veux ! Cela fait un moment que je n'ai pas tranché quelqu'un !

Il n'y a pas à dire, nos retrouvailles c'est quelque chose ! A peine retrouvés et déjà on se bagarre pour des conneries alors que ça n'est peut-être pas le bon moment pour le faire ! Puis ce qui m'étonne surtout c'est son expression quand Nana lui pose une question sur ce type au bonnet blanc... Je ne lui ai connu cette expression qu'une seule fois... à Enies Lobby quand il était parti seul à bord de ce train pour sauver Robin ! Il va encore jouer au héros solitaire hein ?! Et après on ose dire de moi ?!

- Ouais ouais ça va ! Pas la peine de t'énerver comme ça ! Et puis qu'est-ce tu veux qu'on lui fasse ? Luffy a parlé d'Alliance entre nos deux équipages... Pourquoi est-ce qu'on attaquerait un allié hein ?

Bien entendu, je ne sais pas ce qu'il s'est passé entre eux avant qu'il n'arrive ici et je ne pense pas que je le saurais un jour mais la seule raison pour laquelle je ne ferais rien, c'est parce qu'il avait parlé d'Alliance... Rien que ça, c'est une chose à laquelle je ne désobéirais pas. Il s'en va comme il était arrivé et Usopp nous emmène enfin au Sunny ! Je suis heureux de revoir ce bon vieux Sunny ! Il m'avait manqué aussi celui-là ! A peine ai-je posé un pied sur le plancher que Chopper se met à hurler.

- Rah ! Chopper tais-toi ! Et réfléchis un peu avant de parler ! Tu crois qu'on se tiendrait devant toi sans t'attaquer si nous étions contrôlés ?!

Je soupire en écoutant les paroles d'Usopp. Non, je ne peux pas laisser passer ça... C'est ce gamin blond qui m'a sauvé... Ce même gamin qui se trouve être le frère de notre capitaine ! Et que ces deux-là sont encore dans cet endroit maudit !

- Usopp... Tais-toi... S'il te plaît... Il n'y a que deux personnes que je remercierais... pour m'avoir sauvé... et ce n'est pas toi

Mes mots sont peut-être durs mais ma voix elle, était cassée... Je ne veux pas qu'il prenne le mérite qui revient à quelqu'un d'autre... Pas comme ça... pas à la rigolade. Je n'ai pas envie de rire sur ça. Je pose Nana sur une caisse pour qu'elle s'assoit et j'ai juste le temps de me retourner pour recevoir un Chopper en larmes dans mes bras et qui a le don de me faire voler au sol !

- Chopper ! Tu m'étouffes ! Déclarais-je en le tirant doucement de mon visage et je l'observe un instant... Je secoue doucement la tête Je sais... Ils sont deux encore à l'intérieur... Mais le cuistot a promis de le ramener ! Nous pouvons lui faire confiance pour ça... Luffy s'en sortira ! C'est un dur à cuire ! Son « D » l'a toujours protégé, il ne va pas le lâcher aujourd'hui ! Et nous avons encore tant de chemins à faire... Il ne peut pas nous abandonner maintenant tu m'entends ?! Avec une voix plus calme, je reprends Est-ce que tu peux regarder les blessures de Nana, s'il te plaît ?


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Sam 11 Juil - 21:38

Gol D. AceOne Piece Ardent
One Piece Ardent
avatar

Messages : 1104

Navigation
Doriki:
4710/6000  (4710/6000)
Fruit du Démon: Mera Mera No Mi




Feat Event

Sauvetage et horribles nouvelles !



- Mais je ne vous cache rien !
- Ah bon ? Okay !
- Non non non non ! Pas ah bon ok ! Dis nous la vérité ! On ne doit avoir aucun secret les uns pour les autres ! Puis dans une parfaite synchronisation avec Luffy Allez dis-nous !

Non non, nous ne faisions absolument pas pression sur Sabo pour savoir pourquoi ce noble connaissait son nom ! Cela ne vous intrigue pas vous ?! Il m'a toujours dit qu'il n'avait pas de parents alors savoir que là, un noble connaissait son prénom... J'étais curieux de savoir.

- Mais puisque je vous dis que je ne vous cache rien Ah mais il me cherche en plus l'imbécile ! Je l'empoigne par le col de sa veste et je serre ma poigne autour
- Si tu ne nous dis pas la vérité tout de suite, j'te massacre la tête !

Déclarais-je en étouffant celui qui deviendrait l'un de mes frères. Même Luffy c'est joint à moi pour le massacrer. Je continue de l'étrangler jusqu'à ce qu'il accepte enfin de tout nous dire ! Il était temps. J'écoute patiemment ce qu'il nous dit... Nos réactions à Luffy et moi sont identiques... Nous ne comprenons pas de qui il parle ! Pourtant, il parle de lui c'est évident non ?! M'enfin pas pour nous apparemment. Pourtant, je ne comprends pas pourquoi il est parti de cette ville... Pourquoi choisir de vivre dans un dépotoir alors qu'il avait sûrement mieux ailleurs ! Il nous dévoile la vérité et je suis surpris... nous sommes surpris. Quand il nous raconte son histoire... même moi qui le connaît depuis 5 ans déjà, je n'avais jamais eu le droit à cette version de l'histoire. En réalité, j'aurais préféré que ses parents soient réellement morts ! Comment peut-on traiter un enfant de cette manière hein ?! Comment ? Pourquoi sa mère l'a ainsi giflé alors qu'il n'avait fait que se défendre ?! Je hais ces nobles tout comme lui... Peut-être pas autant que lui doit les détester... mais je les hais... réellement. Finalement, il rebondit sur son rêve de devenir pirate et de parcourir les mers avec nous ! J'aimerais déjà y être ! Nous trois sur les océans... avec cette fameuse nuit spéciale où nous pourrions observer les étoiles comme nous nous l'étions promis il y a 5 ans ! Je n'ai pas oublié... Je n'oublierais jamais.

- Ok ! On décidera du futur plus tard ! On suivra chacun notre destin et on verra bien. Et est-ce que vous saviez que le fait d'échanger nos coupes... peut nous permettre de devenir frères pour la vie ? Lorsque nous serons des pirates, nous ne ferons peut-être pas partie du même équipage mais nous serons toujours liés quoiqu'il arrive car nous resterons des frères ! Peut importe ce que nous serons et ce que nous ferons, nous serons toujours unis. Car à partir d'aujourd'hui, nous sommes frères... pour la vie !

Ouais... Nous sommes frères... Nous ne devions avoir aucun secret les uns pour les autres... Alors pourquoi est-ce qu'en cet instant, je me sens trahi ?! Sabo... Pourquoi tu ne m'as pas dit la vérité ce jour-là hein quand nous nous sommes retrouvés ? Je sais que tu voulais me protéger... mais suis-je donc devenu si faible ? Ou alors ai-je perdu ta confiance pour que tu me caches la véritable raison de ton départ ? Je me prends la tête entre les mains. Nous sommes frères... Je sais que tu voulais ramener Luffy pour tenir la promesse que tu m'as faite mais... j'ai l'impression que quelque chose ne va pas... La veille, j'ai observé les étoiles comme nous le faisions enfants... Une étoile filante est passée devant mes yeux... J'ai souhaité vous revoir... de toutes mes forces. Alors vous deux, je suis peut-être trop protecteur, mais je sais que si quelque chose vous arrivait, je ne vous le pardonnerais jamais

Ne tenant plus en place, j'attrape mon sac et après avoir vissé mon chapeau sur ma tête, je saute sur mon striker et grâce à mes flammes, je le fais avancer jusque la rive. Il faut que je les retrouve ! Peu importe où ils sont ! Je croise le cuistot de mon frangin et nous nous séparons. En chemin je croise deux jeunes femmes dont une que je reconnais immédiatement ! Vie. J'ai beau la secouer, aucune réponse. Je secoue la demoiselle aux cheveux violets, idem. Bordel mais réagissez bon sang ! C'est pas le moment de faire bronzette ! Faut se tirer d'ici ! Vie me répond enfin et

- Ola ! Non tu restes allongée Vie ! Ce n'est pas le moment de... Mais ! C'est qu'elle ne m'écoute même pas la vilaine ! Teagan H. Vitanie ! Reviens ici !! Ce n'est pas le moment de jouer aux héros ! Faut qu'on se barre de l'île ! La voilà en train de courir ou tout du moins essayer... Mais mais ! Et l'autre demoiselle qui dort encore ! Non mais j'y crois pas ! Elle veut ma mort cette fille aux cheveux roses ! Tout ce que je peux faire c'est AAAAH ! VITANIIIIIIIIIIIIIIIE !!!! Un long cri de désespoir. J'en ai assez que tout le monde se barre autour de moi ! Je prends la jeune fille aux cheveux violets dans mes bras et je me mets à courir dans la direction que Vitanie a prise ! Non mais si elle croit naïvement que je vais la laisser prendre des risques elle se trompe lourdement ! Je la rattrape enfin et je me plante devant elle pour l'empêcher de passer tout en la fusillant du regard

- Je peux savoir où tu comptes aller dans ton état ?! Depuis quand tu n'écoutes plus ce que je te dis ?! Merde Vie ! L'île est en train de s'effondrer ! Tu cherches quoi en jouant les héros ?! Tu veux te faire tuer c'est ça ?! Je suis désolé de te l'apprendre mais si tu veux passer tu devras me tuer ! J'ai déjà perdu trop de monde aujourd'hui alors je ne te perdrais pas toi aussi ! Tu ne veux peut-être pas le croire mais tu es ma protégée tout comme Nana ! Si je ne veille pas sur vous qui le fera hein ?! Qui vous empêchera de vous prendre pour des héros si je ne suis pas là ?! Des mois que je suis à votre recherche, vous ne savez pas à quel point, j'ai pu vous maudire le jour où j'ai découvert votre départ ! Vous cherchiez quoi toutes les deux ?! Vous faire tuer ?! J'ai atteint mon quota de disparition pour les 10 ans à venir ! Je ne te perdrais pas aujourd'hui toi aussi... Parce que tu es importante pour moi et que tu le veuilles ou non, nous quittons cette île immédiatement ! Et sans crier gare, et aussi parce que ma patience et mes émotions sont mises à rude épreuve, je lui assène un coup dans les côtes pour l'assommer et je la récupère dans mes bras alors qu'elle s'effondrait sur le sol Je suis désolé Vie mais tu ne me laisses pas le choix

Portant à présent les deux jeunes filles comme des sacs à patates, je prends le chemin du retour vers le navire mais en chemin, je croise la route du cuistot de mon frangin... J'ai comme un mauvais pressentiment tout d'un coup. Une fille aux cheveux rouges...

- Nana ?! Comment va-t-elle ? Elle n'est pas blessé j'espère ?! Ils vont tous bien ?!

Oui je commençais légèrement à paniquer... Déjà à cause de Vie qui me tape une crise et aussi ce foutu sentiment qui ne veut pas partir ! Je le sentais fébrile

- Hey tout va bien ?! J'ai l'impression que tu vas t'écrouler dans deux minutes ! Je bloque quelques instants sur la nouvelle qui vient de m'être énoncé... Pardon ? Il peut répéter là ?! QUOI ?! Luffy est toujours là-dedans ?! Mon poing s'enflamme malgré moi... Rha foutu émotion ! Lâchez-moi la grappe un peu ! Tu es sûr de ce que tu dis ?! Un gamin ? Un.... Mes yeux s'écarquillent et je me retourne vivement tout en lâchant en direction de la grotte un LUFFY ! SABO ! JE VOUS INTERDIS DE MOURIR BANDE DE CRETINS !!!!

Nouveau cri de désespoir ! J'en ai assez ! Je n'en peux plus de continuellement perdre ceux qui me sont proches ! J'ai déjà perdu Sabo une fois, je ne le perdrais pas encore ! Quant à Luffy, je n'ai pas survécu à Marineford pour le perdre ici ! 2 ans que je ne l'ai pas vu... J'ai besoin de le voir aujourd'hui ! Je secoue la tête

- NON ! Hors de question ! Je ne tiens plus ! Si mon frère te perd toi aussi, il ne s'en relèverait jamais ! Je ne laisserais personne de son équipage risquer sa vie aujourd'hui... Je lui colle Musu dans les bras Ramène-là au navire s'il te plaît ! Je ne sais pas qui elle est mais elle a besoin de soins ! C'est urgent !

Pourtant, malgré les tensions qui subsistaient parce l'un comme l'autre nous ne voulions céder, voilà qu'une troisième personne fit son entrée et qu'elle ne fut pas ma surprise quand je vis que c'était ni plus ni moins l'archéologue de mon frangin... Nico Robin !

- Robin ?! Qu'est-ce que tu fiches ici ?! Où est Luffy ?! L'endroit où se trouvait tout le monde ?! Gardant Vie contre moi, je la serre doucement contre mon torse sans pour autant l'étouffer Non hors de question que tu ne fasses un pas de plus avant que... Je me stoppe net en voyant un chapeau dans son sac... Un chapeau qui m'est ô combien familier... Je dépose Vie au sol un instant avant de me relever vivement et de m'emparer du sac de Robin pour me saisir du chapeau de mon frère. Non je suis en colère et je ne connais pas la délicatesse ! Sabo... Pourquoi tu as son chapeau ?! Où est Luffy ?! Où est Sabo ?! DIS-MOI OU SONT MES FRERES?!!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Dim 12 Juil - 1:42

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18430

Navigation
Doriki:
4454/6000  (4454/6000)
Fruit du Démon: Sang



Sommes nous tous sauvés ?


Comment Marde choisissait ses souvenirs ? Enfin ceux qu'il laissait et ceux qu'il modifiait ? J'avais trop peur d'un jour tomber sous son pouvoir et oublier, pourtant j'aimerai oublier certaine chose, mais ça m'en ferait oublier d'autre également. Est-ce que ça blesserait Mihawk que je l'oublie ? Ça risquerait de le mettre en colère, il avait bien menacer de mort mon propre équipage, ma nouvelle famille, si jamais il devait m'arriver quelque chose. S'il savait ce qui se passait maintenant … Je crois bien qu'il serait déjà entrain de faire un massacre. Quoiqu'il avait également dit qu'il ne me ferait plus de cadeau, cet homme était parfois incompréhensible. Je donnerai beaucoup pour en avoir le manuel et en savoir plus sur lui. J'aurai peut-être plus de chance d'en apprendre d'avantage avec Shanks, avec tous les combats qu'ils avaient fait tous les deux, j'avais moyen d'avoir des informations. Le faucon était tellement … solennel. Et c'était pas faute de l'avoir côtoyer longtemps.

Totalement différent des membres de l'équipage du Moby Dick, avec eut la discussion était plutôt facile, trop facile même pour certain. Ça changeait, c'était appréciable dans un sens, ça cassait radicalement avec les années de solitudes. Enfin, pas vraiment, car ça n'avait pas été la même chose avec tous les membres de l'équipage. J'avais eut plus facilement d'approche avec Zoro, Perhona et Robin que ceux qui étaient devenus mes frères, même ma sœur Vie avait tout fait pour m'éviter durant eux ans. Ça me faisait encore plus douté des paroles d'Angela, et s'ils avaient sentis et que c'était pour cela qu'ils avaient volontairement mis de la distance ? Mais Mihawk n'aurait pas prit soin d'un monstre tout de même ? Sinon ça serait à se demander ce qu'il avait dans la tête. Bien qu'en vérité je me le demandai constamment.

Si mon premier sentiment en ouvrant les yeux fut une joie immense, je déchantais bien vite en voyant ce que je lui avais fait, mais également avec sa réaction. C'était normal de s'en vouloir de blesser quelqu'un, pas la peine de me dire que j'étais petite ! D'ailleurs, je ne l'étais pas !

« Pas petite ! Espèce de Bretteur violent ! Mais tu as raison, je t'avais dit de partir … Je voulais que tu me laisse pour sauver les autres. Je n'ai été qu'un poids inutiles. »

Au fond de moi j'étais heureuse qu'il l'avait fait, je ne pouvais pas me mentir à moi-même, je le savais, mais j'avais vraiment eut envie qu'il aille sauver les autres. Moi j'étais foutue à ce moment là, lui au contraire, il était fort, il pouvait sauver beaucoup de monde, énormément de monde, plus que j'en ne serai jamais capable.

Enfin, j'étais fière de l'avoir rendu tout rouge, mon grand sourire trahissait mon bonheur, ce que je pouvais être contente de moi sur ce coup là ! Et pour pas grand chose en plus, juste une phrase des plus sincère sur ce que je ressentais. Déjà chez Mihawk j'avais fini par le penser, et encore, quand il ne disait pas qu'il voulait le battre. Ah si seulement il pouvait voir sa tête à ce moment là ! Ses réactions me faisaient rire, une vengeance ? Pour un souvenir adorable ? N'en faisait-il pas un peu trop ?

« Tant pis pour la vengeance ! Je refuse d'oublier ce que je viens de voir ! »

Mais l'ambiance changea radicalement, on passa des rires aux larmes, et aux claques. Juste une. Il y a des moments où l'on ne peut plus contenir ses émotions, mais là toutes ses paroles, j'en pouvais plus, ça avait été de trop, la pression de la douleur allait finir par me faire vomir ce liquide que j'avais en horreur. Je me serai jamais cru capable d'un tel geste. Je n'aurai pas pensé pleurer non plus, encore moins par sa faute. Bien que dans un sens si. Pour quelqu'un d'autre, j'aurai surement réagit différemment, c'était même certain, mais il avait fallu que ce soit lui. Tout le monde sera heureux de voir qu'il s'en est sortit, il devrait le comprendre et s'en réjouir, car maintenant il pourrait lui aussi sauver les autres avec ses nakamas.

« [color=#B71C1C]Bien sûr que tu le pourra, tu es fort, terriblement même. Alors tu les sauveras, j'en suis certaine ! Tu n'as pas à t'en fais, ça prendra juste un peu de temps, il a fallu du temps pour toi et Robin. »

J'essaye de garder confiance, me forçant à sourire tendis qu'il essuie mes larmes. Combien de temps ce cauchemars allait-il durer ? On en verrait le bout, c'était obliger, Marde ne pouvait pas gagner et tout dominer, je ne pouvais pas le croire. Sa folie devrait forcément connaître une fin, mais si nous nous battons seul contre cette puissance … Non, d'autre allait finir par agir. Normalement ...

« Oui, la prochaine tout le monde s'en sortira. »

Heureusement que ça ne serait pas dans cet endroit, cet enfer qui me rendait dingue, j'aurai peut-être plus de chance d'être utile. Mais à trop m'en vouloir, j'allais finir avec des bleus, quelle violence ! Les bretteurs, vraiment, tous les mêmes ! Tel maitre, tel élève, bah bravo. Je crois que je devrais dire deux mots au faucon quand à son enseignement …

« Oui, le pauvre, il a dû nous en vouloir, mais là il doit être content ça doit être plus calme chez lui … Mais je réalise que finalement je ne sais pas grand chose sur lui ... »

J'avais lâcher un profond soupir. Ça me faisait mal, il m'avait sauver la vie, il savait des choses sur moi, mais l'inverse était inexistant. Je n'étais même plus sûr de comment il me voyait. Ce coup d'épée, il me perturbait vraiment trop. Mais je préférais me souvenir de quand j'étais chez lui il y a deux ans, c'étaient des pensées bien plus agréable, pas besoin de broyer du noir plus longtemps. Je chérissais tellement ses souvenirs.

« Les deux zigotos ? Finalement, chasseur de pirate c'est une vrai vie de débauché … Pas très glorieux comme métier ça … Je suis sûr que quand on est partie il a ouvert sa meilleure bouteille et qu'il a savourer le silence qui était revenue ! Il a même du souhaiter qu'on ne revienne jamais chez lui ! »

Je l'imaginais assez bien dans son fauteuil avec son verre, en se disant qu'enfin nous n'étions plus là et qu'il était enfin tranquille. À se demander s'il n'avait pas compter les jours de son calvaire avec nous à ses côtés, s'il écrivait ses pensés dans un journal, j'osais même pas savoir ce qu'il avait mit dedans. Rien que son « je n'en pense pas moins » était suffisant pour vous faire renoncer à en savoir d'avantage.

« Peut-être qu'être moralisateur c'est une besoin chez lui, ou un vice … Oui ça … Rien que quand il nous avait surpris la première fois, on en avait prit pour notre grade … Ah, Ah ! J'aurai tant voulu voir ça, quoiqu'il m'aurait interdit d'être présente, de peur qu'en cachette je te donne une bouteille ... »

Ou sinon il aurait fermer sa cave et garder la clé sur lui constamment. Mais est-ce que moi j'aurai quand même eut le droit à mon verre de vin ? Perhona y avait eut le droit ? S'il avait fait ça, ça aurait été surement encore plus dure pour Zoro de voir tous les autres boire sauf lui. Mais je crois que ça m'aurait amuser.

Par contre j'étais de nouveau perturbé par rapport à Robin, je m'étais vraiment sentit responsable, qui ne l'aurait pas été en laissant quelqu'un derrière pendant qu'on était rejeté à l'extérieur de l'île ? J'avais commencé à sombrer dans l'inconscience, mais à mes yeux ça n'avait pas été une excuse suffisante, j'aurai dû me battre d'avantage.

« Tu as raison je me prend la tête pour rien, ça n'aurait pas changer grand chose, et puis maintenant elle est revenue, donc c'est ce qui compte, même si j'ai dû l'affronter ... »

Dire que j'avais blessé Robin … Et alors que je m'en voulais, il trouvait le moyen de me troubler, c'était pas juste, je préférais quand c'était moi qui le faisait rougir ! J'avais nul part où cacher mon visage, enfin si contre lui, mais à bien essayé, j'avais l'impression que ça ne ferait qu'empirer mon état. Allez ma petite, concentre toi bon sang ! Pense à autre chose ! Momie ? Oui c'est super mes momies !

« Tu exagère, les bandages ne t'allaient pas si mal, tu es né pour en avoir je crois bien. Si c'était de ta faute, il fallait te laisser faire ! D'ailleurs tout à l'heure non plus tu t'étais pas laisser faire, une chance qu'il n'y ait pas de bassine. Et puis si tu en avais besoin, tu perdais du sang ! Il y en avait de partout ! Ça guéris pas par magie tu sais ? Ah Figaro tu sais … Il t'a quand même porter sur son dos quand tu t'étais écrouler sur le sol. »

Ce ne fut pas sans effort que de faire accepté ça à l'animal, mais il l'avait fait. Je lui fis un sourire, quel grande vide il y aurait eut dans ma vie si je n'avais pas croiser sa route. Et puis, Mihawk se serait moins amusé chez lui sans sa présence, bien que le mot amusé n'était surement pas le bon pour lui.

En évitant les pierres, enfin Zoro car moi j'étais dans ses bras, on rencontre un des membres de son équipage, quel soulagement. Qu'est-ce qu'il pouvait me faire rire, sa mine paniqué lorsque je dis que je mangeais pas les long nez, y croyait-il vraiment ? Et Zoro qui en rajoutait une couche. J'avais mal à force de rire.

« Hum ça doit pouvoir se trouver ... »

Je pris un air sérieux, ce qui ne fut pas facile, mais l'annonce de la présence d'Ace m'angoissa. Pas d'autre coup, non. En plus il était en colère ? J'étais vraiment pas rassuré. Je ne faisais plus vraiment attention à ce qu'il disait jusqu'à ce qu'un autre arrive. Alors là, je compris encore moins. S'excuser ? De quoi ? De quoi il voulait se faire pardonner ? Parce que j'étais avec Zoro ? Bah c'était une bonne chose …

« C'est très gentil mais tu n'as pas à t'en vouloir, je suis très bien ici, merci. »

Attendez il avait pas dit abrutit ? Il prit ma main pour l'embrasser. J'avais de grand yeux ronds. J'étais la première fois qu'on me faisait ça, et si je n'étais si surprise, j'aurai pu rougir. N'avait-il pas vu que j'étais blessée ou est-ce que cela lui était égale ? Par contre je me sentais un peu serrer avec les deux qui se touchaient le front … Une goutte de sueur perla mon front, quelque peu gênée.

« Tant que vous ne vous battez pas ici et maintenant ... »

Il m'informa ensuite de ce que faisait Ace, je comprenais qu'il soit partit chercher son petit frère, c'était le plus important à faire, mais donc Luffy n'était vraiment pas sortit. C'était bizarre, j'espérais quand même qu'Ace ne fasse rien d'inconscient. Par contre pour Law, je fus surprise, qu'est-ce qui c'était donc passé ? En tout cas, je compris qu'il devait pas être dans un bon état. Mais pourquoi réagir ainsi ? Bah le plus important pour le moment, c'était qu'on retrouve tout le monde. Sanji partit alors, nous laissant tous les trois pour rejoindre le Sunny.

« C'est donc lui le fameux Ero-cook dont tu me parlais. »

Et bien dans leur équipage il ne devait pas s'ennuyer. D'ailleurs on arriva enfin devant leur navire, et le petit renne nous accueillit, avant de tomber à la renverse. Ah oui, j'oubliais à chaque fois l'histoire de la soumission de Marde, il me le rappela brutalement. Mais Usopp en profita pour un gros mensonge, je jetais immédiatement un coup d'œil à Zoro, pas sûr que rire de cela soit une bonne idée. Moi j'aurai aimé pouvoir faire quelque chose pour Zoro … J'avais été une incapable en tout point, je n'avais rien fait pour lui à part le blessé à l'épaule.

D'un coup mes frères arrivèrent vers moi en pleurent, ils allaient m'étouffer, une chance que je ne sois plus dans les bras de Zoro, il aurait sans doute était broyé lui aussi. Jusqu'à ce qu'un grondement calme l'assemblé autour de moi et que d'un coup on pouvait voir des pirates voler sur les côtés pour laisser place à un fauve qui était bien trop grand pour la normal. Figaro, qu'est-ce qu'il m'avait manqué !!! Sauf qu'il fut surement le plus barbare de tous dans sa réaction, se jetant sur moi me faisant tomber en grognant, contrarier que je l'ai laissé, pour ensuite une énorme léchouille avant de s'allonger sur moi pendant que je le caressais.

« Toi aussi tu m'as manqué ! »

C'était mignon, jusqu'à ce qu'il réalise la présence du bretteur et qu'il s'arrêta, le toisant du regard avant de lui montrer les crocs. On change pas les vieilles habitudes je crois. Mais je m'inquiétais pour Luffy et Sabo, les deux étaient donc là-bas … J'avais peur pour Ace. Je serrais un peu plus la grosse tête du fauve pour me rassurer. Malgré le faite que le capitaine soit absent, Zoro pensa à mes blessures que moi j'avais oubliés, la douleurs étaient pourtant là, mais je n'avais pas la tête à me préoccuper des soins. Le renne lui par contre ne perdit pas le temps pour venir vers moi, pas très rassurer avec la gros bête qui me clouait au sol par son poids.

« Tu m'attends ? Sois sage, et t'en fais pas c'est un ami ! »

Sinon il risquerait de vouloir faire peur à Chopper parce qu'il me touchait. Déjà que là j'avais l'impression qu'il voulait l'intimidé au cas où il ferait n'importe quoi … Il m'emmena alors dans la pièce de soin, laissant derrière nous les deux autres et mes frères en pleurs, me souhaitant de me rétablir vite. Ils étaient gentils … Je n'avais même pas été capable de protéger ma sœur ni qui que se soit, j'avais envie de craquer et de me laisser tomber sur le sol mais …

« Law ... »

Il était là, endormit et couvert de blessure. D'où venait-elle ? Il était fort, je le savais, je l'avais déjà vu, mais pourquoi autant ? N'avait-il pas juste combattu Enel ? La décharge que j'avais ressentit ? Alors pourtant autant … Que c'était-il passé ? Je l'observais fixement, écoutant sans rien dire les instructions de Chopper pour me soigner. Aie, les coupures faites avec du haki … C'était si douloureux, si seulement je pouvais me les guérir moi-même …

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Mar 14 Juil - 21:09

Sanji
avatar

Messages : 124


Doux espoir avant la chute.

Ce type…. J’allais le tuer dos, bras m’en fiche pourquoi est-ce que c’est lui qui devrait porter une déesse hein ? Et puis, cet idiot d’Usopp je vous jure, je pense que ce soir je vais faire du long pif grillé pour empoisonner ce bretteur en papier ! Il m’agaçait qu’est-ce que j’aimerais pouvoir porter cette jolie déesse et laisser ces deux manchots sans cervelles se faire griller ! Malheureusement, parce que j’étais le seul « capable » de parcourir l’île de fond en comble sans être grillé par ci et par là, je me devais d’aller récupérer d’autres imbéciles et des hommes de surcroit ! N’y a-t-il pas de femmes à aimer e chérir ? Enfin je veux dire : Sauver évidemment. J’aurais aimé croiser Robin chan, peut-être que je pourrais le plaisir de la servir enfin je veux dire porter dans mes bras… Ceci dit, cet imbécile me prend le chou ! Je ne peux même pas draguer sans qu’il me casse mon coup d’éclat ou qu’il discute ouvertement mes ordres ! Je vais lui apprendre moi ! Le Grand Sanji que je suis qu’on ne me manque pas de respect ! Du moins, pas de cette façon. Je mentirais si j’affirmais que nos prises de becs ne m’ont pas manqué au moins, j’ai la certitude qu’il est revenu à son état normal. Luffy avait réussi donc ? Je ne remercierais jamais assez notre capitaine d’avoir réussi cet exploit. Cela avait du être difficile de l’affronter et j’espère qu’il l’a frappé fort afin de lui remettre les idées en place. Quoi que pas assez apparemment puisqu’il me menaçait de me couper en petites rondelles… Je n’hésite pas à lui donner un coup de pied dans le tibia… Un petit aperçut de ma « colère » et « inquiétude » qui viendra très prochainement. Je ne lui en veux pas d’en avoir encore fait qu’à sa tête mais, je lui en veux qu’il m’ait inquiété ce « con ». J’ai cru que j’allais perdre pieds quand j’ai appris par Luffy qu’il était tombé sous l’emprise d’un déluré et maintenant, « il » était de nouveau de retour… C’est tout ce qui importait :

« Dès qu’on se sera barré d’ici ! Hahaha très drôle escrimeur de mes noix ! Mon pied me démange de te donner un coup de pied au derrière comme tu le mérite tête de Gazon ! »

Comment est-ce que j’ai pu m’inquiéter pour un gars comme lui ! Toutefois, c’est notre jolie petite fleur qui me résonne et j’ignore royalement cet animal sans cervelle pour me focaliser sur la personne la plus « intéressante » ici ! Mes deux yeux en cœur si, elle me disait de la porter, je le ferais mais, voilà qu’elle me posa une question qui me mis à mal à l’aise et me fit perdre ma face de pervers. Je dois prévenir Ace ! Je ne peux pas rester ici ! Je leur fais savoir que Law et chopper sont sur le navire et voilà que ma panique est de nouveau de retour. Je suis terrifié à l’idée de perdre Luffy mais, je ne dois pas leur faire savoir par contre, je les préviens tous les deux ! Ils osent s’en prendre à notre allié, je leur ferais manger plus que mon talon sans qu’ils ne s’en rendent compte. La réponse de tête vide m’interpelle alors, il a revu Luffy ? Je n’ai pas le temps de lui poser des questions car, nous étions pris de court par le temps mais, je pouvais malgré tout m’avancer sur une seule chose :

« Parce que ce type est borné est que vous êtes irrécupérables ! Pas un pour rattraper l’autre ! Allez maintenant, dégagez rapidement pour ne pas réduire à néant ce que Luffy a accompli ! »

Je n’ai pas besoin de savoir ce qui s’est passé pour savoir que Luffy ne doit pas être innocent au « réveil » de Zoro. J’aurais bien aimé le sauver moi-même même si, le combattre aurait été difficile. Je ne le dirais pas assez mais, je reconnaissais que ce gars était plus fort que moi. De là, je m’en vais définitivement. Je leur fais confiance surtout à Zoro afin de ne pas réaliser une nouvelle connerie ! J’étais sombre mais, je n’avais pas le temps de me reposer. Je devais retrouver Ace et les autres survivants. J’espérais même tomber sur Robin afin de m’assurer qu’elle se portait bien mais, si je savais ce qui m’attendait, je crois que je me serais tué ou alors, je me serais à l’eau immédiatement. Quoi qu’il en soit, j’arrive à retrouver la trace de Ace qui a les bras chargés de demoiselles inconscientes. Je lui fis savoir qu’on avait retrouvé des survivants et où j’appris le joli prénom de cette déesse rouge : Nanaaaaaaaa chan que c’est mignon tout plein ! Evidemment, elle n’arrive pas à la hauteur de Nami Swan mais, personne n’arrive à sa hauteur en même temps… Ceci dit, je redescends rapidement sur terre car, ce n’est pas le moment de rire. En réalité… Mon estomac était noué par la peur. Je me sentais furieux contre moi ! J’aurais dû être là, j’aurais dû aidé mon capitaine mais, qu’est-ce que j’ai foutu hein ? Je n’ai rien fait… Rien du tout…

« Elle va bien ! Elle était éveillée, Zoro qui est revenu à son état normal avec Usopp l’a emmené sur nos navires. Elle va être examinée par Chopper alors ne t’en fais pas ! »

Plus important…. C’était la présence de Luffy en ces lieux qui me terrifiait. Je crois que j’étais au bord de la crise mentale mais surtout, cardiaque. Je devais me dépêcher de courir en sa direction. Cependant, je me maudis… Maudit de ne pas être capable de l’avoir tenu à l’écart, de ne pas avoir modifié la réalité pour qu’il rentre avec moi sur les navires… Non, je suis honnête avec lui sur la situation de son cadet au bout d’un moment et je le vois perdre des couleurs. Qui n’en aurait pas perdu à sa place ? Personne. Je ne cille pas quand je vois son poing s’enflammait ni quand … Il me pose une question paniqué avant de crier de « désespoir ». J’ai moi aussi envie de crier et partir d’ici mais, voilà qu’Ace me colle dans les bras un petit ange. Je la prends tout contre moi et la serre doucement afin de ne pas lui faire de mal mais… Je suis contre moi aussi à ce qu’il se barre et décide de jouer les héros ! Pourquoi je ne pourrais pas risquer ma vie pour mon capitaine hein ? On m’en empêche toujours et je commence à en avoir marre mais, je dois rester calme car, avec ce genre de gars plus vous vous mettez en colère plus, vos nerfs sont mis à rude épreuve.

« Sans vouloir te manquer du respect Ace san. Je comprends ta détresse mais, tu n’es pas mon capitaine. Tu es peut-être le frère de cet imbécile mais, je fais partit de son équipage et, s’il n’est pas là pour me donner des ordres alors, je n’écoute personne. De plus, n’est-ce pas un membre de ton équipage que tu tiens dans tes bras ? C’est donc ta responsabilité d’y aller ! En tant que Nakama de ton frère c’est un de ses hommes qui doit venir l’aider avant tout ! Si je devais mourir, Luffy se remettrait plus rapidement de ma perte que la tienne ! »

Je ne comptais pas mourir. C’était une réalité, il n’y avait rien de plus important qu’une fraternité non ? En tout cas, nous étions aussi bornés l’un que l’autre et la lave commençait doucement à s’avancer mais, nous on se défiait du regard pour savoir qui céderait le premier. Ceci dit, notre attention se reporta sur la plus belle apparition qui m’ai été permis de revoir depuis des mois… Se tenait devant moi…

« ROOOOOOBIIIIIIIIIIIIIIIIN CHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !!!! SI TU SAVAIS COMMENT TU M’AS MANQUE !!! T EN FAIS PAS ROBIN CHAN !!! JE SUIS MEME PRET A TE PRETER MON DOS OU MES BRAS POUR T EMMENER VOIR LES AUTRES !!! »

J’avais tournoyé avec la jolie inconnue dans mes bras sans rien écouter de ce qu’avait dit Ace. Quand je le vois arracher le sac à ma bien aimée Robin chan, je devins vert ! Je tourne même rouge !! D’accord, c’était le frère de notre capitaine mais, je ne permettrais personne de malmener Ma Jolie Robin chan d’amour ! Je dépose la petite fille… Trop petite pour m’intéresser vraiment, les mains dans les poches, je repris la parole :

« Hé Ace san ! Je comprends ton inquiétude mais, ce n’est pas une raison pour arracher le sac de Robin chan d’amour ! D’ailleurs, Robin chan tu n’as plus rien à craindre ! Moi ton chevalier servant est là pour te protéger et… »

Je dépose mes mains sur ses frêles épaules et… Je m’aperçois de quelque chose qui me fait perdre mon sourire…. Comment ça.. Des larmes… ? Qui avait osé faire pleurer ma splendide archéologue hein ? Quelque chose n’allait pas et… Ce sont les paroles d’Ace san qui me ramenèrent brutalement à la réalité avant même que je ne puisse dire quelque chose.. Sabo… C’était le nom qu’il avait sorti quand je lui avais parlé de la présence d’un gamin dont Law m’avait parlé mais… Jamais… Je reste stupéfié… Me fige… « Ses frères » ? Ils n'étaient pas que tous les deux ? Je le regardais et je le sentais au bord de l’implosion. Je m’étais rapproché de lui tout en regardant le chapeau qu’il tenait entre ses mains et qui se trouvait jusqu’ici à l’intérieur du sac de Robin… Passons l’histoire des frères dont je ne comprenais pas un traitre mot, je me retourne et plus sérieusement, enlevant mes mains des épaules de ma nymphe, je m’étais préparé à retenir Ace si jamais, il avait l’idée de donner un coup à cette dernière. Ceci…. Je fis sérieusement en essayant de ne pas trembler… De ne pas être effrayé par cette réponse qui me détruirait…

« C’est qui Sabo ? Robin chan…. Qu’est-ce qu’il y a ? Pourquoi tu as pleuré ? Qui a osé te faire pleurer ? Ne mens pas… Je sais que tu as pleuré… Qu’est-ce qui s’est passé ? Où se trouve Luffy ? Si tu as croisé le « gamin » enfin ce Sabo… Tu as bien dû croiser Luffy… Il parait qu’ils étaient ensemble tous les deux… »
Code By AFTERGLOW




Dernière édition par Sanji le Mar 14 Juil - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Mar 14 Juil - 22:38

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1518


On doit se barrer

Je suis maudit !! Est-ce qu’ils savent un peu que mon père fait partit de l’équipage de Shanks le Roux ? C’est Luffy qui me l’a dit !! Je suis certain que si je le leur annonçais, il en tomberait des nues ! Peut-être même qu’il me ferait un baise pied ? Hahaha !! Non mais, je suis le Grand Capitaine Usopp comment peut-il douter de moi et puis, ils m’effraient !!! Ils veulent se débarrasser de moi j’en suis certain ! Qu’est-ce qui s’est passé pendant ces mois chez Marde ? Il est devenu carnivore c’est ça ? Rien que d’y penser j’en ai froid dans le dos et je les pointe encore du doigt pour prendre une mine déconfite et révulsée :

« AAAAAAAAAAAAH !!! Tu es vraiment le pire ! Quoi que… Je ne sais pas qui est le pire entre toi cet ce cuistot aux sourcilx en vrille !!! Et puis, je suis le Grand Capitaine Usopp celui qui a 5000 hommes dans ses rangs !!! Enchantée Nana et s’il te plait j’espère que je ne t’ai pas offensé hein ? Je ne veux pas mouuuuriiiirr alors, on oublie ce remède hein ? Et tu ne diras rien à Ace san hein ? »

Ben quoi ? Fallait bien que je sauve ma peau ! Je ne voulais pas subir la colère de Ace que je trouvais classe sur tous les points ! Bon c’était quand même un Monstre de puissance ! Remarquez, Luffy est un Monstre donc, normal que son frère en soit un aussi non ? Faut suivre la logique ! Je ne pense pas que j’aimerais encaisser une attaque de feu du commandant de flotte de Barbe Blanche ! Alors oui, j’essayais un peu de minauder pour qu’on ait pitié de moi et qu’elle ne m’en veuille pas ! Je ne veux pas finis embroché par les pirates de Barbe Blanche.. Ils sont tellement effrayants…. Quoi qu’il en soit j’ai eu la malchance que le ledit cuistot entendre le « mal » que j’ai craché sur son dos et me voilà le visage dans le sable ! Mon nez !!! J’ai vraiment mal mais, je préfère me mettre derrière Zoro pour m’incliner au moins 5 fois devant lui !! Quand c’est pas l’un c’est l’autre ! Je préférais largement que ces deux imbéciles se battent entre-eux, que moi je serve de punching Ball attitré ! Bon, ce n’était pas tout ça… Mais, à ce rythme on allait fondre comme de la glace au soleil voir peut-être encore plus rapidement. Donc pendant les deux mains en l’air comme si j’étais pris en flagrant délit je…

« Je…. Je ne voudrais pas vous déranger…. Mais…. Et si vous remettiez…. Tout ceci… A plus tard hein ? NON PARCE QUE SI VOUS L’AVIEZ PAS REMARQUE IL Y A DE LA LAVE QUI SE DIRIGE DROIT VERS NOUS !!! »

Comment pouvaient-ils être aussi inconscients hein ? On allait mourir, tous mourir et tout simplement parce que ces deux-là, sont incapables de se dire « bonjour » comme tous les autres convenablement ! Il doit leur manquer une case à tous les deux ! Quoi que je sursaute aux nouvelles paroles de Sanji et à sa remarque… Comment ça ne pas toucher à ce médecin ? Comment veut-il que je le touche hein ? Il m’effraie au possible ! Il est trop mystérieux !! Je ne suis pas tranquille en sa présence mais, de toute façon Sanji a de suite accepter ce médecin bizarre ! Comment peut-on lui faire confiance hein ? Mais bon… Tout ce que je trouvais à dire c’était :

« Ha.. Hai !! Ne t’en fais pas Sanji Kun ! Le petit Traff est entre de bonnes mains avec nous ! Zoro va s’en occuper jusqu’à ton absence !!! »

Fis-je les gambettes toutes flageolantes et les deux mains sur la taille pendant que j’avais le visage levé en l’air ! Certes, Zoro m’avait dit que niveau enfer il y avait pire mais là… Sanji m’effrayait au plus haut point ! Vous avez vu son regard là qu’il vient de me jeter ? Bref, je me crispe à ses derniers mots. Ne pas gaspiller ses efforts hein ? Cela me remis un rapide coup de boost afin que je puisse les ramener jusqu’au Sunny. Et j’entendis la question de cette dénommée Nana chan :

« L’Unique Ero cook !!! Et encore tu n’as rien vu… Ne Zoro…. Non rien allez continuons nous y sommes presque ! »

On ne mit pas longtemps pour revenir sur le Sunny ! De là, je n’hésite pas à appeler Chopper qui, évidemment nous prend pour des subordonnés de Marde mais, j’eu vite fait de le rassurer en lui disant comment j’ai ramené notre bon vieil ami sans voir le mal que je pouvais faire et, quand Zoro me repris, je m’agenouille directement à ses pieds, le regard sur le côté pour lâcher affolé :

« JE SUIS DESOLE !!! VRAIMENT DESOLE !!! JE NE DIRAIS PLUS JAMAIS CA ! NE M’EN VEUX PAS !! »

De là nous sommes envahis par les « barbares » enfin je veux dire par les membres de la première flotte de l’un des plus grands Pirates qui n’ait jamais existé ! Et puis, il y avait ce fauve qui me fit faire un saut en arrière ! Il débarquait d’où celui-là hein ? Et puis, je laisse Chopper s’occupait de Nana et l’emmenait dans une chambre pendant que moi, je m’étais avancé sur la pointe des pieds jusqu’à Zoro pour lui murmure à l’oreille tout en surveillant ce fauve :

« Ne c’est une brave bête hein ? Il… Il ne va pas me manger hein ? Je suis tout maigrichon ! Tu me protégeras s’il nous attaque hein ? »

Attendez, les rapports de forces étaient là ! Zoro était plus fort que moi, un fauve de cette taille ne l’effrayait en point si ? Bien que je me reprenne et devins soudainement calme… Je tremblais légèrement et, je baissais la tête cette fois pour murmurer afin que personne ne nous entende après m’être adossé contre la rambarde du navire en me rappelant ce qu’il avait dit à Chopper plus calmement qui n’avait fait qu’acquiescer après s’être jeté sur Zoro… :

« Dis…. Zoro… « Il » va revenir hein ? Tu n’as pas dit ça pour rire à Chopper hein ? Pas que…. Je n’ai pas confiance en Sanji… Ce n’est pas ça… C’est juste… Je n’ai jamais vu Sanji ainsi…. On va partir tous ensemble hein ? »

Je voulais être rassuré mais, personnellement je n’étais pas aussi naïf que notre petit chopper qui était en train de s’occuper de Nana ! Je n’osais pas regarder Zoro mais, je pense que c’était peut-être le moment de lui dire que…

« Hahahah mais, tu as raison Luffy est un monstre hahaha !! Je suis content que tu sois de retour parmi nous ! Pas que tu m’as manqué ! J’ai bien protégé le Navire tu sais !!! C’est juste que ta présence nous a terriblement manqué ! Bon retour ! »

J’étais vraiment content de le revoir et j’essayais d’être fort en voulant me persuader qu’il allait s’en sortir ! Il ne pouvait pas mourir ! Pas maintenant !

De l’autre côté de la porte

« Tu me dis si je te fais mal hein ? Tu peux enlever ton haut s’il te plait ? Il faut que je t’examine mais, si je te fais mal tu me dis ! »

Traff ya qui est allongé dans ce lit, m’a redonné confiance en moi ! Je ne devais pas le décevoir, comme je ne devais pas décevoir Luffy ! Je soignerais ce dernier grâce aux différentes plantes afin de créer des onguents puissants. Je vais pouvoir même faire une transfusion de sang à Nana ! Je n’hésite pas à lui demander quel est son groupe sanguin pour que, j’aille chercher des poches qui seront suffisantes pour lui redonner de l’énergie ! Je m'atèle à la tâche et j’essaie d’être le plus doux possible afin de ne pas lui causer plus de douleurs sur son corps meurtri. C’était l’occasion aussi pour moi d’éviter de penser au pire. Luffy allait revenir… Il devait revenir… Même Zoro me l’a dit ! Une fois, que j’ai désinfecté ses blessures, j’imprègne sa peau d’onguent que j’ai créé sur ses blessures.

« Du repos et cela devrait aller ! Maintenant, au tour des bandages ! Si je serre trop fort stoppe moi ! Alors comme ça tu connais Zoro ? »

C’était une question comme ça. De là, je finis par la bander au niveau des hanches pour remonter jusqu’à la poitrine, je lui posais des pansements sur le visage et, lui demandais de tendre son bras pour que puisse planter l’aiguille avant de faire la transfusion sanguine. Quand ce fut terminé. Je sautais de mon petit tabouret pour ouvrir la porte afin qu’on puisse avancer dans le long corridor nous menant jusqu’aux escaliers pour retrouver les autres qui étaient toujours là, mais, il n’y avait personne d’autres… Ils n’étaient toujours pas revenus ? Quoi qu’il en soit tout joyeux je finis par dire :

« Tout le monde ! Nana est soignée !!! Zoro, Usopp !!! Sanji et Ace san ne sont toujours pas revenus ? Dès que vous les voyez, vous me le dîtes hein ? Je dois me tenir prêt pour soigner les soigner tous autant qu’ils sont ! »

Code By AFTERGLOW



_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Jeu 16 Juil - 18:46

InvitéInvité
avatar






Je vous quitte : Les adieux




La belle archéologue brune se forçait à sourire lorsque le blondinet qui était le cuisinier de l’équipage tournoyait comme une toupie avant de la prendre dans ses bras comme une princesse de conte de fées. Même si elle se forçait, ce geste sincère et réconfortant réchauffait son cœur meurtri par les évènements récents. Cependant, les gestes violents d’Ace lui firent perdre son sourire angélique lorsqu’il lui arrachait son sac comme un vulgaire voleur de petites mamies dans les ruelles. La brunette trentenaire fermait les yeux et écoutait sans dire un mot les hurlements du nouveau capitaine de l’équipage de Barbe Blanche à son encontre.

Même si Sanji essayait de le calmer et l’invitait à ne pas l’agresser plus que de raison, Robin comprenait parfaitement les sentiments d’Ace et elle était certaine qu’il avait déjà compris la situation. Mais Robin devait le faire et, après avoir dévisagé les deux garçons, prit une profonde inspiration.


- Je ne peux vraiment rien te cacher Sanji-kun. J’ai bel et bien pleuré il y a quelques instants pour la simple et bonne raison que Luffy et Sabo ont trouvés la mort durant leurs combats contre Marde Guille.

La survivante laissait planer un petit moment de silence pour leurs laisser le temps d’avaler cette terrible nouvelle. Puis, elle recommençait à prendre la parole avant qu’elle ne puisse plus le faire.

- Je ne connais pas tous les détails, mais je sais que Marde Guille a contrôlé Luffy pour qu’il se batte contre Sabo avant de s’unir pour espérer vaincre cet homme. Et moi…. moi… moi je n’ai rien fais…. J’étais une simple spectatrice, j’étais présente et pourtant, je n’ai rien fait pour les aider…

Pour la première fois depuis deux ans, depuis ce fameux moment lorsque ses amis sont venus la secourir à Ennies Lobby, Robin s’écroulait sur le sol en pleure. Cette facette d’elle-même qu’elle gardait secrètement pour elle revenait à la surface. La culpabilité l’écrasait de tout son poids Les larmes coulaient a gros bouillons sur son visage magnifique et toute la tristesse que contenait le corps de Robin s’échappait sans le moindre temps morts. Peu a peu, ses sanglots cessèrent et, bien qu’encore légèrement présent, l’archéologue survivante reprenait la parole pour continuer d’annoncer les terribles nouvelles.

- Je ne mérite plus de faire partie de cet équipage. De par mes actions envers Luffy, je ne suis plus digne de votre confiance. C’est pourquoi…. je quitte votre équipage pour toujours…Ne me cherchez pas, n’essayez pas de me retrouver, cela ne vous attirerait que des ennuis et je ne veux plus vous voir blesser en cherchant à contrer cet homme et son organisation. Vous ne savez rien sur lui, ni sur son influence. Ce qu’il y a eu aujourd’hui n’était que le prélude. La prochaine fois, il ne sera pas aussi clément à votre égard.

La jolie brune se relevait délicatement et fit une chose qu’elle n’avait jamais faite à personne. Doucement, elle déposait un bisou sur la joue gauche du coq de l’équipage avant de tourner les talons.

- Je sais que toi, tu comprendras mes actions Sanji-kun. Tu n’es pas un chevalier pour rien. Je te fais confiance pour rapporter à tout le monde ce que je viens de dire.

Robin s’éloignait et une fois hors de vue, Angela l’attendait avec un sourire narquois sur les lèvres. Sans prévenir, elle applaudissait l’archéologue.

- Quelle actrice tu fais Nico Robin. Pourquoi ne pas leur avoir dit la vraie raison de ton départ ? Pourquoi mentir ? Ce ne sont pas tes amis ?

La trentenaire lui passait à côté d’elle sans prendre le temps de s’arrêter et se contentait simplement de lui lancer en pleine face.

- Si j’avais dit que je vous rejoignais pour protéger ceux sous votre contrôle, ils auraient été capables de venir nous embêter une nouvelle fois. J’ai fait ça pour l’organisation.

- Hfff. Tu me plais bien Nico Robin. Mais je t’ai à l’œil. Le moindre faux pas et je te décapite séance tenante. Tu m’as bien comprise ?

Robin ne dit aucun mot et montait dans le navire qui allait conduire Tartaros sur une nouvelle base toute fraiche : l’île noire.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Sam 18 Juil - 15:04

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 2182

Navigation
Doriki:
3637/6000  (3637/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

Il faut qu'on se barre d'ici !



Je ne sais plus vraiment où j'en suis. La rouquine qui dort dans mes bras me fait garder les pieds sur terre. Heureusement que je l'ai sauvé... Aussi loin que je m'en souvienne, je n'ai jamais tenu à quelqu'un comme je peux tenir à elle... Enfin, si l'équipage est comme ma famille, je tiens à eux beaucoup plus que je ne pourrais le leur avouer... même à ce crétin de cuistot ! Mais Nana c'est différent... Elle est un peu comme ma petite sœur... Une sœur qu'il faut protéger au péril de sa vie ! Cela ne fait que deux ans qu'on se connaît pourtant mais j'ai l'impression que ça fait plus que ça... Il y a un lien puissant entre nous et je suis heureux qu'il existe. Elle se réveille enfin, nous sommes dehors et elle me tire doucement de mes pensées. Je suis soulagé de savoir qu'elle va bien... et la taquiner m'avait réellement manqué ! Elle sourit avant de voir ma blessure et de le perdre aussi rapidement qu'elle l'avait trouvé. Je ne la comprendrais jamais ! Ce n'est qu'une légère blessure... Pourquoi s'en veut-elle pour quelque chose qui ne me fait même pas souffrir ?! Sa réponse me fait doucement sourire

- Je ne suis pas violent ! Si tu arrêtais de t'en vouloir pour quelque chose qui n'a pas lieu d'être, je ne te taperais pas ! Tu veux que je te colle une gifle dont tu te rappelleras toute ta vie ? Ne redis jamais que tu es inutile ! J'te rappelle qui m'a sauvé et soigné chez Mihawk ?! Si tu n'avais pas été là, je serais mort depuis longtemps crois-moi. Tu as bien vu toi-même la violence dont faisait preuve Mihawk durant les entraînements non ? Les coups que j'ai encaissé tout en repoussant mes limites... Si tu n'avais pas été là pour me soigner, je ne te porterais pas dans mes bras en ce moment

Ce qu'elle pouvait être têtue ! C'est pas possible d'être aussi énervante ! Pourquoi ne veut-elle pas comprendre que c'est grâce à elle si je suis encore là hein ?! Je soupire doucement avant de finalement dévoiler que je regrette d'avoir été sauvé. Enfin, je veux dire, je trouve que d'autres personnes l'auraient mérité pus que moi... Quand je pense qu'il y a encore Nami, Franky et Brook à l'intérieur... Pourquoi devrais-je être le seul à m'en être sorti hein ?! Je n'ai pas envie d'avoir ce poids sur les épaules... Comment pourrais-je le supporter ? Finalement, elle me gifle et ma surprise est grande. Je ne m'attendais pas à m'en recevoir une mais quand je pose de nouveau mon regard sur elle, elle est en larmes. Je suis surpris... surpris de l'avoir fait une nouvelle fois pleurer... J'enrage et je finis par lui essuyer doucement ses larmes puis je m'excuse de mes paroles en lui expliquant brièvement ce que je ressens et ce qu'elle me dit... me fait atrocement rougir ! Mais la vilaine ! C'est que je n'ai rien pour me cacher moi ! J'ai même pas de chapeau ou quoi que ce soit d'autre pour ne serait-ce que dissimuler cette gêne qui vient de me gagner ! Mais c'est que tous les roux sont sujets à être peste ou quoi ?!

- Alors prépare-toi à subir une terrible vengeance parce que je te jure que si quelqu'un vient à l'apprendre... Je saurais que tu as parlé ! Et tu subiras ma colère

Bien que l'atmosphère se soit légèrement détendu, je parviens à le faire partir en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Je déprime... Je n'ai pas demandé à être sauvé... Pourquoi moi et pas un autre ?! Je ne comprends vraiment pas... Je sais que je devrais m'estimer heureux d'être sorti de là mais... comment le pourrais-je ? Je ne peux que penser à ceux qui sont encore à l'intérieur. Nami, Brook, Franky même mon pot de colle officiel me manque à dire vrai ! Ils sont tous là-bas et moi, je suis là, dehors sur cette île qui menace de s'effondrer à tout moment... Les paroles de Nana me font réfléchir un instant...

- Non, je ne les sauverais pas... Nous les sauverons. Seul c'est impossible ! Vous étiez combien au final sur cette île ? Ouais je sais qu'ils étaient 8... Merci les écrans dans la salle... mais je préfère avoir confirmation de sa part Tu as pris combien de temps pour sauver Robin ? Je sais que ça fait à peu près 3 mois que je suis resté ici dans cet Enfer mais je ne suis pas certain que ça soit exactement trois mois... Peut-être moins ou plus c'est difficile de se rappeler. Mais la voir encore au bord des larmes me rend vulnérable à tel point que je la serre de nouveau contre moi pour lui faire un énorme câlin. Je ne suis pas très doué, certes, mais au moins j'essaie de la rassurer même si, à la base, je suis celui à l'origine de ses larmes Sans aucun doute ! Et puis, ils sont tous forts ! Nous les sauverons et nous ferons une grande fête pour fêter leur retour ! Luffy avait déjà dans l'idée d'en faire de toute façon ! Alors avec un peu plus de monde, ça ne pourra que le réjouir davantage !

Bon j'essayais aussi de me convaincre un peu mais bon... Puis la situation reprend une tournure un peu moins dramatique mais je lui promets que si elle consent pas à s'arrêter de s'en vouloir, j'allais continuer de la frapper ! Et c'est ce que je fais en lui offrant une pichenette sur le front puis une claque derrière la nuque. Nous évoquons même Mihawk dans notre conversation ! Après tout, même si j'ai vécu deux ans chez lui... Quelles sont les qualités de ce faucon hein ?! Je n'en ai jamais vu moi... et si Nana ne peut me répondre...

- Je ne crois pas... Perona doit toujours être chez lui donc il ne doit pas vraiment être au calme... Mais d'un certain côté, il est déjà plus au calme que quand nous étions là c'est certain ! La grande Nana ne connaît rien sur Œil de Faucon ?! Je suis déçu ! Toi qui me disait que tu le connaissais très bien

Déclarais-je amusé par ma réaction.Puis nous dérivons sur un autre sujet... Notre amusement chez Mihawk ! Après tout, nous avons quand même vidé une bonne partie de sa cave à nous deux ! Bon Mihawk a vraiment moins apprécié... Je me demande bien pourquoi...

- J'avais surtout choisi cette vie pour pouvoir entretenir mes sabres. Après, je me moquais un peu du reste... mais croiser ces deux zigotos, c'était plutôt drôle au final. Ils avaient de grandes gueules mais n'arrivaient à rien... Ils étaient plutôt sympa en fin de compte ! J'esquisse un petit rire J'en suis convaincu aussi ! Tu crois qu'il nous accueillerait à bras ouverts si on allait le saluer à l'improviste ?

Je lui raconte au passage que pour m'apprendre à mieux maîtriser mon haki, il m'a interdit de toucher à l'alcool tant que je n'y arrivais pas ! Mais vous vous rendez compte ?! 4 mois sans alcool ?! Mais c'était pire que l'enfer pour moi ! Surtout que lui il ne se privait pas pour en boire ! Je n'ai jamais eu autant envie de lui coller mon poing sur la tronche !

- Eh eh je ne sais pas qui a été le plus surpris... Lui ou nous d'avoir été surpris dans une position aussi... délicate. Je ne peux m'empêcher de rire une nouvelle fois Je ne sais pas... Il nous aurait certainement interdit de nous voir vu que dès que nous étions ensembles, une connerie n'était jamais très loin... Que cela soit volontaire ou non, c'était ça le pire ! Tu aurais été lui en piquer une en cachette pour mettre fin à mon supplice dis ?

Bah quoi ? Je peux toujours demander ça ne coûte rien ! Ce qu'elle me rend me fait souffrir parce que je la comprend plus que bien ! Elle a dû affronter Robin... Tout comme j'ai dû affronter Luffy mais je le regrette à présent ! Je regrette d'avoir dit tout ce que je lui ai dit... Je n'en pensais pas un traître mot et pourtant, j'avais l'impression que ça sortait sans que je puisse m'arrêter

- Mais au moins, elle est à nouveau avec nous ! Puis tu vas certainement pouvoir la revoir !

Après tout, on peut bien espérer un miracle non ?

- Non non non et non ! Les bandages, je déteste ça ! Mais que cela soit Perona ou toi, vous preniez un malin plaisir à m'en faire ! Non, je ne voulais pas... Je n'en avais pas réellement besoin ! Mais vous étiez toutes les deux bornées ! Ah ah non tu ne trouveras pas de bassines ici... Juste des tonnes de magma, du soufre et de la lave... Tout ce qui donne envie de ne pas moisir ici ! Attends... Figaro m'a porté ?! Bordel, il a dû être vexé le gros chat !

Durant notre course contre la montre, nous croisons Usopp sur le chemin. Comme à son habitude, il tremble des pieds à la tête en nous assurant qu'il va tirer mis qu'il tire ce crétin ! J'ai mieux à faire que de perdre mon temps pour le moment ! Il faut que je ramène Nana au navire et ce, en un seul morceau

- Depuis quand appelles-tu le cuistot par un de ces surnoms ? Je croyais être le seul à le faire ! Après tout, c'est vrai que je n'ai jamais appelé Sanji une seule fois par son prénom... Sûrement parce qu'il ne me plaît pas... ou alors parce que c'est plus facile de le faire partir au quart de tour quand je passe par un surnom débile ?! Ouais ça doit sûrement être ça ! 5000 hommes dans ses rangs ? Tsch. Oh j'ai trouvé ! Dans ce cas, la prochaine fois demande à tes 5000 hommes de nous aider à combattre Marde ! Je suis certain que le Grand Capitaine que tu es pourra facilement les convaincre J'avais même demandé un remède pour soigner les menteurs à Nana ! Tant mieux alors trouve-le vite ! Parce que là il en a vraiment besoin !

Bon d'accord, je me moquais légèrement mais il m'avait agacé ce crétin ! Mais j'étais tout de même heureux de le revoir ! Sanji fait son apparition dans la foulée et voilà qu'il massacre la tête d'Usopp et qu'il me salue à sa manière... Il n'y a pas à dire... C'est bon de rentrer au bercail ! Même si ce coup dans le tibia me fait légèrement grimacer. A t-il au moins vu que j'avais quelqu'un dans les bras ?!

- Si je n'avais pas Nana dans les bras, crois-moi, je me ferais une joie de te refaire le portrait ici et maintenant... Baka d'Ero-cook ! Mais voilà qu'Usopp essaie de nous arrêter quand il ne faut pas et mon poing comme celui de Sanji s'abattent sur son pauvre crâne et dans une parfaite synchronisation Oh toi ferme-là ! Ne nous déranges pas en pleine discussion !

Pauvre Usopp il n'y a pas à dire. Maintenant que j'étais revenu, il allait sûrement en baver. Le cuistot débile nous parle d'Ace et du chirurgien de la Mort... Ouais et alors ? Qu'est-ce que ça ferait si on le touche ? Puis qu'est-ce que j'en avais à faire moi ? La seule chose à laquelle je peux penser là c'est savoir comment va Luffy... ainsi que son frère. Un type borné ce chirurgien ? Ah ah mais je crois que nous sommes tous bornés dans cet équipage ! Il n'a aucune chance seul face à nous

- Tsch. J'te rappelle que toi aussi t'es borné et irrécupérable ! Nous faisons partie du même équipage et nous sommes 3 dans ce cas-là ! Mais rassure-toi un peu Ero-cook ! Nous ne lui ferons rien Je regarde Usopp Oy ! Tu m'as pris pour une baby-sitter ?! Depuis quand c'est à moi de surveiller ce type ?!

Non mais sérieusement, j'ai autre chose à faire que de le protéger ! Certes, je veillerais aussi à ce qu'il ne lui arrive rien mais qu'il ne compte pas sur moi pour le surveiller H-24 ! Là, ce sera un non catégorique. Devant la réponse de Nana sur le fait qu'elle était mieux dans mes bras qu'avec lui, je suis à la limite de ne pas exploser de rire même si un léger rire s'échappe de mes lèvres. Comment ruiner les espoirs de notre adorable Ero-cook ! Merci Nana ! Nous voilà de nouveau seuls et on repart vers le Sunny où Usopp répond à ma place pour le fameux Ero-cook...

- Tsch... Baka ! Ouais c'est lui... T'as pu voir à quel point il est intenable devant une jolie fille... Et encore Usopp a raison... Tu n'as rien vu de ce crétin... Il n'est pas surnommé le « diable à la jambe noir » pour rien

Nous arrivons enfin sur le bateau où un Chopper hystérique nous accueille mais il se reprend bien vite. Usopp lui ment comme à son habitude mais je ne peux pas laisser passer ça... Je ne veux pas qu'il s'attribue quelque chose qui ne lui revient pas ! Il n'en a pas le droit même si ça l'amuse de mentir. Il peut mentir sur ce qu'il veut, je m'en tape mais pas sur mon sauvetage ! Il n'était même pas là

- N'exagère pas non plus Usopp ! Mais ne redis jamais ça sur mon sauvetage...

D'un coup sans crier gare, j'entends un « boom » et je constate que Nana est à terre... avec un gros chat sur elle ! Oh ! Figaro est là lui aussi ?! La demande d'Usopp me fait doucement sourire

- Ne t'inquiète pas, il ne te fera rien normalement. Il est juste très en agressif quand quelqu'un qu'il juge plus fort que lui se tient sur ses plates-bandes... Sinon, tu ne risques rien ! Par contre moi pour nos « retrouvailles » j'ai eu le droit à un tirage de crocs Oh ça va la peluche hein ! Tu m'en tiens encore rigueur après 2 ans ?! Sérieux t'es pire que rancunier toi ! Mais au passage, merci quand même de m'avoir sauvé grosse peluche !

Eh eh ! Et oui Nana m'a expliqué l'histoire mais il faut bien que je le remercie ce gros chat ! Après tout, je lui dois la vie face à ces mandrills chez Mihawk ! Sans Nana et lui, je serais certainement mort à l'heure qu'il est ! Ce que me demande Usopp quand Chopper est parti avec Nana pour soigner ses blessures... Je ne sais pas... Je ne sais pas si je les ai dit pour le rassurer ou me convaincre... Je regarde un instant l'île tombant petit à petit avant de répondre

- Il est toujours revenu non ? On s'en est toujours sorti ! Nous n'avons jamais douté de lui alors nous n'allons pas commencer aujourd'hui. Il a dit qu'il reviendrait ! Je lui fais confiance et je sais qu'il tiendra parole ! Après tout, qu'est-ce qu'on pourrait bien faire sans lui hein ? C'est grâce à lui si nous sommes devenus une grande famille ! Je ne m'imagine pas continuer l'aventure sans lui... Cela ne serait vraiment plus pareil

Il fallait qu'on soit confiant ! Il pouvait avoir 10 minutes de retard ! Il me l'avait promis tout comme Sabo ! Ils allaient revenir... tous les 2 ! Ce que me dit ensuite Usopp me surprend et me touche ! Je détourne légèrement le regard... C'est qu'il pourrait presque me faire pleurer ce crétin ! Mais je souris légèrement en plantant de nouveau mon regard sur l'horizon

- Crétin... Mais merci en tout cas. Cela fait bizarre de revenir... mais ça fait du bien de rentrer au bercail ! Puis quand il me dit qu'il a protégé le bateau Franky t'aurait tué dans le cas contraire... Mais je suis heureux de constater que le bon vieux Sunny est toujours entier ! Merci Usopp

C'est rare que je dise merci je le sais mais... Cela m'arrivait de temps en temps... Puis Chopper sort enfin de l'infirmerie et nous nous tournons vers lui

- Nope, personne n'est arrivé encore mais ils ne devraient plus tarder ! Merci de l'avoir soigné Chopper

Tiens ça me fait penser que ma blessure... Je jette un regard sur mon épaule... Plus rien... Je souris doucement... Merci aussi... Nana


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Dim 19 Juil - 20:07

Gol D. AceOne Piece Ardent
One Piece Ardent
avatar

Messages : 1104

Navigation
Doriki:
4710/6000  (4710/6000)
Fruit du Démon: Mera Mera No Mi




Feat Event

Sauvetage et horribles nouvelles !



« Je ramènerais Luffy sain et sauf ! Cette promesse je vais la tenir » Ouais... Si j'avais su ce qui allait se passer, je l'aurais retenu... J'aurai repris contact avec Luffy sans attendre... De quoi avais-je peur pour ne pas le faire hein ? De ce qu'il allait me dire ? Non, si jamais peur avant tout, c'était de moi. Depuis cette grande guerre, je me sens comme l'ombre de moi-même. Voir tous ces gens se battre pour tenter de me sauver... Qu'est-ce qu'ils avaient tous hein ?! N'étaient-ils pas juste incroyablement stupide ?! Pourquoi, même ceux qui ne me connaissaient que de nom, risquaient leur vie ? Ce jour-là, j'aurai voulu crier de toutes mes forces qu'ils s'en aillent et qu'ils m'abandonnent à mon sort ! Mais je n'ai pas pu... J'ai été pétrifié de les voir tous se battre... Même Luffy... Je voulais qu'il s'en aille... Je ne voulais pas qu'il soit là ! C'était même les dernières paroles que j'avais prononcé aux Marines quand j'avais été enchaîné... « Ne dites rien à mon frère » A quoi je pensais sérieusement ?! Je voulais le préserver jusqu'au bout... Je voulais qu'il continue son aventure même si je n'étais plus là pour l'encourager et le protéger... Je voulais... ouais je voulais qu'il vive tout simplement ! Je ne voulais pas qu'il ait cette image dans la tête... Il avait déjà été traumatisé par la mort de Sabo, je ne voulais pas qu'en plus il soit témoin de la mienne. Mais comment ai-je pu croire que ces Marines m'auraient écouté ?! C'est connu, les Marines n'ont aucun cœur... Tout ce qu'ils veulent, c'est nous voir mort ! En réalité, ce n'est pas nous qui avons des chaînes mais bien ces enfoirés... J'aurai donné n'importe quoi pour que ma dernière prière soit exaucée, et pourtant...

Une secousse me ramène à la réalité... Le spectacle qui s'offre à moi me fait vraiment peur mais je ne peux pas me le permettre... Avoir peur maintenant c'est comme si j'abandonnais tout espoir de les retrouver et ça, je le refusais ! Je les reverrais et nous partirons tous de cet Enfer ! Je cours sur la droite pour essayer de retrouver des personnes importantes pour moi et même retrouver mes deux crétins de frères ! Mais je ne les trouve pas... Je trouve une de mes protégées et... une fille que je ne connais pas... Elles sont évanouies... J'essaie de les secouer mais aucune réponse... Mais Vie me surprend et se lève... J'essaie de la retenir mais elle part... Mais qu'est-ce qu'ils ont tous à vouloir mourir hein ?! Ils veulent que je les rejoigne plus vite c'est ça ?! Que je me jette du haut d'une falaise et que je finisse les os broyés 500 mètres plus bas ?! Après avoir pris la jeune fille aux cheveux violets dans mes bras, je cours après Vitanie et je la rattrape sans trop de difficultés. A bout de nerfs, je lui balance tout ce que j'ai sur le cœur. Je ne veux pas la perdre... Pourquoi est-ce que personne ne peut comprendre ça ?! Pourquoi tout le monde se fout de ce que je ressens ?! Mes nerfs lâchent... lentement... et pour qu'elle n'assiste pas à un tel spectacle, je lui assène un coup dans les côtes pour l'assommer et la ramener avec moi au navire. Je m'excuserais comme il se doit plus tard.

Alors, sans attendre, je rebrousse chemin et tout en portant les deux filles comme deux sacs à patates, je croise de nouveau le chemin du cuistot de mon frangin. Que fait-il ici ? N'a t-il donc trouvé aucun survivant de son côté ?! Il répond inconsciemment à ma question et m'annonce qu'il a trouvé Nana... Je lâche un soupir de soulagement en apprenant cette nouvelle ! Je suis au moins rassuré sur son état !

- Merci de m'avoir prévenu ! Je suis rassuré de savoir que cette idiote va bien !

Pourtant, ce qu'il m'annonce ensuite... Je ne veux pas le croire... J'ai beau avoir le pyro-fruit en moi, j'ai l'impression d'être complètement gelé en cet instant ! Il me manque quelque chose... Ouais, je crois que je perds mon âme... Luffy et Sabo sont encore à l'intérieur hein ?! Quelle bande de crétins ! Pourquoi sont-ils aussi insouciants hein ?! Qu'est-ce que j'ai bien pu faire pour avoir 2 frères pareils ?! Je n'en sais rien... Mais j'ai peur... Peur de ne plus jamais les revoir ! Je veux me réveiller ! C'est faux ! Mais oui bien sûr c'est ça ! Je vais me réveiller de ce cauchemar et ils seront là tous les deux ! Que quelqu'un me frappe que je puisse me réveiller de cet Enfer ! Pourtant, je ne peux m'empêcher de crier leurs noms de désespoir avant de demander au cook de ramener les deux filles sur le bateau pendant que je chercher mes deux abrutis... Il refuse et ça me met encore plus les nerfs parce qu'il ne parle que de mon intrépide petit frère...

- Non ! Hors de question ! Si tu y vas tu ne te préoccuperas pas de Sabo et je ne veux pas le perdre !! Je l'ai déjà perdu une fois et je ne veux pas que ça recommence ! Luffy est peut-être ton capitaine mais je ne prendrais pas le risque de les perdre tous les deux tu m'entends ?! JE REFUSE DE LES PERDRE ENCORE UNE FOIS !!

Oui j'ai peur. Je sais que ma réaction est débile mais j'ai peur qu'il n'abandonne Sabo sur place... Il ne le connaît pas et Sabo serait bien du genre à lui dire de sauver Luffy et de le laisser là ! Ce n'est qu'un crétin... Un crétin auquel je tiens beaucoup trop... Un crétin que je viens à peine de retrouver et que je vais de nouveau perdre ! Non je refuse ce fait ! Même si je dois en mourir, je les ramènerais... tous les deux ! Pourtant, pendant que nous nous dévisageons pour savoir qui allait céder, une petite voix nous interrompt et voilà que se tient face à nous Nico Robin ! L'archéologue de mon frère. Je n'aime pas ce que je ressens... ça ne présage rien de bon. Le cuistot semble heureux de la retrouver mais je ne peux pas m'empêcher de me demander ce qu'elle fait là... seul... sans aucune blessure... Pourtant quelque chose attire mon attention et j'ai peur... Qu'est-ce que ?! Je m'empare de son sac et j'y découvre le chapeau de mon cadet ! Pourquoi l'a-t-elle en sa possession ?Je me tourne vers le cuistot quand il me parle et

- Toi ferme-là ! Je n'ai pas besoin de tes sermons... Juste d'une réponse

Serrant le chapeau de mon frère dans mes mains, j'écoute ce que Robin dit et là... Je me décompose... J'ai l'impression que quelque chose se brise en moi... Non j'ai l'impression que des milliers de lames me transpercent le cœur... Je ne remarque plus rien autour de moi...

- Luffy... Sabo... morts... Je n'ai aucune réaction pendant quelques secondes puis d'un coup j'explose littéralement... Si Sanji ne m'avait pas retenu, je crois que j'aurai été capable d'étrangler cette fille qui se tenait devant moi. J'essayais de me débattre dans ses bras mais bizarrement, il avait plus de force que je pouvais en avoir sur le moment. Les larmes coulent sur mes joues sans que je puisse les arrêter POURQUOI TU NE LES AS PAS AIDE HEIN POURQUOI ?!!! LUFFY TE FAISAIT CONFIANCE !! POURQUOI TU N'AS RIEN FAIT POUR LES SAUVER ?! T'AURAIS PU ARRÊTER LEUR FOLIE !

Tout ce dont je me rappelle c'est de sa silhouette qui s'en va... sans donner une quelconque autre explication... Ne pas la rechercher hein ? Oh si moi je veux la retrouver ! Je veux qu'elle paie pour sa non-assistance envers mes frères ! Si je la suis, je pourrais retrouver cet enfoiré... Je tremble de rage entre les bras de Sanji... Il ne doit pas en mener large non plus mais en vérité... Je m'en fous. Je ne pense qu'à ma propre haine qui me consume lentement

- Lâche-moi... Il refuse et je refuse son refus. J'explose une nouvelle fois mais cette fois-ci, c'est mon pouvoir lui-même qui explose. Alors que je m'embrase complètement, je hurle de douleur tout en me débattant plus fortement et cette fois-ci JE T'AI DEMANDE DE ME LÂCHER !!

Hurlais-je tout en lui faisant lâcher prise et en lui assenant un violent coup de pied dans les côtes qui le fait valser plus loin. Je reprends difficilement ma respiration mais mon fruit se calme légèrement... Je range le chapeau de mon frère dans mon sac puis je regarde le cuistot et les deux filles... avant de me mettre à courir vers la lave. Les rochers présents me permettent de continuer ma route tout en la traversant mais je glisse sur une pierre... Je manque de tomber tête la première dans la lave mais j'ai le réflexe d'utiliser ma technique « Hiken » et cela me permet de me remettre debout et de reprendre ma course. Je ne veux pas y croire ! Ils ne sont pas morts ! Ce ne sont que des mensonges !! Je m'amuse même à faire du surf sur la lave grâce aux rochers avant de retrouver la terre ferme et de me remettre à courir vers Robin... Je la trouve enfin après une bonne dizaine de minutes mais... le bateau sur lequel elle se trouve semble partir... Sans réfléchir, puisque je ne réfléchis jamais quand je suis en colère, je débarque sans crier gare sur le navire et je ne remarque même pas qu'il est blindé de monde... Tout ce que je veux c'est Robin... Je la trouve enfin et poussant tous ceux qui sont sur mon passage, je me plante devant l'archéologue de mon frère et je

- Tu mens n'est-ce pas ?! Ils ne sont pas morts ! Pas eux !! C'est impossible ! Impossible tu m'entends ?!

J'entends mon prénom... Je me retourne et... rien. C'est le noir complet. Pourquoi je ne ressens plus rien ? Ma douleur semble s'être évanouie... Tout ce que je sais c'est qu'en cet instant, je n'ai pas quitté le bateau... J'observe l'île s'écrouler petit à petit... le sourire aux lèvres. Car oui, je suis heureux que cette île disparaisse... Heureux que les choses soient enfin claires dans mon esprit... Rien ne sera plus comme avant... Aujourd'hui... Désormais... Je ne suis plus seul ! J'ai enfin ouvert les yeux sur ce monde... Mon regard a changé... J'ai soif de sang et de vengeance... Je vois rouge... Car oui à présent je ne m'appartiens plus... A présent... Ma vie est désormais lié à mon seul maître... Marde.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Dim 19 Juil - 21:20

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1518





La tête brulée.




Le sol tremblait depuis maintenant quelques minutes et pour ne rien arranger, la lave qu’Akainu avait déversé durant leur affrontement s’échappait irrémédiablement. Pourtant, cela ne semblait pas inquiéter le chef de Tartaros qui, tranquillement assit derrière son bureau, passait un coup de téléphone de la plus haute importance. Son interlocutrice était la personne la plus mystérieuse qui puisse exister en ce monde. Un sourire aux lèvres se dessinait sur le visage du Dragon Céleste qui croisait les jambes, lui conférant une stature royale. Malgré ses blessures obtenues lors de son combat contre les deux frères, Marde se portait très bien et commençait déjà à préparer l’avenir de son organisation. C’est pour cette raison, et seulement pour cette dernière, qui téléphonait.

- Marde Guille le sait Mère. Il nous faut augmenter nos effectifs, et cela, de manière exponentielle. Aujourd’hui Marde Guille a eu de la chance, mais la prochaine fois, il se pourrait bien qu’il puisse avoir besoin de votre aide Mère.

Le brun marquait un temps de pause et écoutait ce qu’on lui disait via l’escargophone en silence. Après un bon moment où le calme le plus absolu régnait dans la pièce, le chef de Tartaros reprenait la parole.

- Marde Guille va se rendre sur l’île noire. Angela a brisé la monarchie en place sur cette île. Non ne vous inquiétez pas Mère, elle est trop éloignée pour que la Marine s’y intéresse. Et puis, Marde Guille est d’avis que la Marine a d’autres choses à faire en ce moment. Oui, Marde Guille commencera à créer les Unforgiven juste après avoir installé la nouvelle base. Merci Mère. Vous également.

Il raccrochait le combiné et quittait son bureau sans même un regard. L’île tremblait de plus en plus et menaçait de s’enfoncer dans la mère une bonne fois pour toute. Quel dommage qu’un aussi grand patrimoine disparaisse de la sorte. N’en ayant rien à faire, le chef de Tartaros quittait les souterrains non sans avoir trouvé quelque chose d’intéressant parmi les gravats. Le glissant dans sa poche, le chef de Tartaros remontait à la surface et grimpait sur le navire qui quittait le port avec ce qui restait de son organisation. Seulement, un clandestin fit irruption et accostait Nico Robin sans même se rendre compte dans la situation où il se trouvait.

Ce fait fit sourire Marde et se sourire se transformait en un rire léger lorsqu’il vit que le clandestin était Portgas D. Ace en personne. Sans aucune forme de procès, il soumit l’allumette humaine avant de lui tourner autour comme un vautour.


- En voilà une prise intéressante. Le troisième des trois frères est devant Marde Guille et se trouve maintenant être en son pouvoir. Que faire de toi ? Marde Guille se le demande. Tu serais une personne de choix dans l’armée de Marde Guille. Marde Guille hésite… Que feriez-vous de lui Nico Robin si vous étiez à la place de Marde Guille?

L’archéologue soupirait un moment et répondit qu’elle le jetterait par-dessus bord pour qu’il puisse nourrir les poissons ou bien qu’elle lui donnerait une mission très spéciale. Le brun eu alors une brillante idée.

- Avez-vous déjà entendu parler des messages subliminaux Nico Robin ? Figurez-vous que mes pouvoirs me permettent d’en insuffler à une personne si je le désire via une manipulation très fine sur une des zones de son cerveau.

Marde se mit à genoux aux côtés de Ace et murmurait lentement dans le creux de son oreille.

- Marde Guille te le jure Portgas D. Ace. Bat Teach puis amène le à Marde Guille et tu récupéreras les membres de ton équipage qui sont sous l'emprise de Marde Guille saint et sauf. Bat le et Marde Guille te rends ce que tu as perdu. Marde Guille te le jure.

Il se redressait et s’éloignait en souriant avant d’ordonner qu’ont le largue sur une île toute proche. Bien entendu, il prendrait soin de le libérer de son emprise, excepter la promesse qu’il venait de faire, avant de le laisser. Pourtant, son action ne restait pas sans interrogations et un membre lambda lui demandait pourquoi il venait de faire ça.

- Marde Guille n’est pas un idiot. Il sait que Teach finira par le trahir. Alors autant avoir un moyen de le détruire avant que cet arriviste détruise Marde Guille. Dans ce monde, Marde Guille n’a qu’un véritable allié. Nous devrions lui rendre une petite visite avant de nous rendre à l’île noire. Cap sur Dressrossa.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   Lun 20 Juil - 0:27

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18430

Navigation
Doriki:
4454/6000  (4454/6000)
Fruit du Démon: Sang



Sommes nous tous sauvés ?


Vivement que le temps passe. Le temps efface non ? On m'avait dit ça une fois, enfin, je n'y croyais pas trop, car j'aurai bien voulu que ça efface mon passé, mais je m'en souvenais toujours, mais cette aventure-là, j'aimerais bien ne plus y penser. Une fois que mes blessures seront guéries et que tout le monde sera sauvé, je pourrai sans doute tout oublier de cette histoire. Le mieux, ça serait de prendre une gomme et d'effacer l'autre dans ma tête, ça serait si bien si c'était aussi simple. Ça existait les gommes pour le cerveau ? Je devrais peut-être demander une opération à Law, entre médecins, il pourrait me faire un prix, et puis bon il était allié avec Luffy, le petit frère de mon commandant, ça jouait ce genre de relation non ? Le but de la mission, ça avait quand même été de sauver les autres, et moi j'avais blessé quelqu'un, ou j'était inutile ou je n'étais pas douée, mais il y avait quelque chose. Visiblement, je n'étais surtout pas doué, car même là, je m'en prenais une.

« D'accord, d'accord, tu as gagné ! C'est juste que je réalise que si même pour toi, je ne suis pas capable d'empêcher l'autre de te blesser… Alors les autres… Et t'es méchant pour la gifle ! J'ai déjà Mihawk qui essaye de me couper en deux, c'est suffisant ! Donc je sais bien à quel point il peut être violent… Pas me porter ? Alors ça non ! Pas question d'une vie où on ne se connaîtrait pas ! Ça non, t'imagine ? Ah non, même pas je veux imaginer ! Mais tu as quand même réussi à survivre à Mihawk même quand je n'étais pas là. »

Je crois que je n'oublierai jamais cette attaque de mon faucon, j'avais bien cru que ma vie allait se finir soudainement par son épée. Étonnement, bien que je pensais mourir par lui depuis que je connaissais l'existence de l'autre, là, ça m'avait choquée. En plus je serais morte sans avoir revu Zoro une seule fois, ça aurait été triste. Même si de cette façon, je n'aurai jamais eut à voir leur affrontement final.

Puis voilà qu'il se mit à dire des choses qui me déchirent le cœur, trop d'émotion, j'avais fini par craquer, et je fonds en larmes. Moi qui me disais de plus pleurer, du moins qu'un ne me voit pas, bah c'était gagné ! Devant lui en plus, manquerait plus que je pleure devant tout mon équipage et devant cet homme. Mais bon, il arrive un moment où on ne peut pas contenir ses émotions, à se demander si finalement, on ne ferait pas de tout balancer naturellement, comme ce que je lui avais dit qui l'avait fait rougir. J'en étais très fière. Impossible d'oublier ça maintenant.

« Vraiment tentant, je suis bien curieuse de savoir ce qu'il m'attend … J'aurai presque envie de le dire pour découvrir cette vengeance ! »

Moi immature ? Possible, la faute à Mihawk, avec lui être une enfant normale n'était pas vraiment possible, et puis non, mon passé m'avait volé ma voix, alors je rattrapais ses années de retard. En tout cas le grand sourire que j'avais affiché pour le taquiner partit bien vite, c'était les montagnes russes des émotions maintenant, à se demander si tout n'était pas plus simple à l'intérieur. Non, c'était mauvais à l'intérieur.

« Nous étions huit, un groupe de cinq et un groupe de trois, enfin les cinq ont rapidement fini à quatre puisque je me suis retrouvé séparé assez rapidement ... »

Quand je disais inutile… Là, je pouvais le dire non ? À bien me rappeler du coup, non je ne dirais rien.

« Le temps de rejoindre mon équipage… Mais dans le nouveau monde j'ai perdu du temps à affronter l'équipage de Barbe Noire, ensuite, j'ai volé l'invitation que Marde avait envoyée à l'équipage à notre retour sur la première partie de Grande Line … »

Sauf que là, nous n'étions que deux et on avait quand même réussi à sauver Robin, pourquoi est-ce qu'ici ça semblait maintenant si compliqué ? Même si ça avait été particulièrement douloureux de devoir blesser Robin, une chance que je n'avais pas eut à affronter Zoro, une fois m'avait suffit. Je ne savais même pas comment j'allais faire face à Vista et Joz … Pensez à toutes ses choses me faisaient souffrir, une chance que j'étais dans ses bras pour ne pas craquer, être si près de lui me fit le plus grand bien.

« Oui, une grande fête tous ensembles, ça serait si bien, on en a encore jamais fait ! Je sens que ça sera aussi un beau bordel avec autant de monde, j'ai hâte que ça se réalise, et puis je veux les voir réunis. »

Les frères ensembles, je voulais voir ça. Mais je ressentais tout de même une certaine angoisse, pourquoi alors que tout allait bien se finir ? Zoro m'empêcha de m'en faire d'avantage, trop d'agression physique, j'allais finir par bouder, et pas juste les grosses joues ! Est-ce que les grosses joues et les gros yeux marcheraient sur Mihawk ? La prochaine fois qu'il me donne une tape sur la tête, j'essayerai !

« A force, elle va bien réussir par refaire la décoration de sa demeure, rien que l'idée me fait froid dans le dos. Oui… Je pensais pourtant le connaître, mais finalement… Je me dis que je ne sais pas grand chose, il est si… Expressif. Il est aussi aimable qu'une porte de prison, dire que quand je l'ai mordue, il m'a menacé de mort… Mais bon, il avait fait des efforts pour l'enfant que j'étais, c'est une qualité non ? »

C'était vrai que pour lui, avoir une gamine sur son petit navire durant des mois de navigation n'avait pas dû être facile, d'un coup, il se retrouvait avec une môme à charge, de nous deux, ça devait être lui le plus mal à l'aise. Mais ses souvenirs d'il y a deux ans me font bien sourire, c'étaient des bons souvenirs, malgré les moments où le faucon était en colère.

« Tu n'as plus de nouvelles d'eux depuis que tu as rejoint l'équipage de Luffy ? Ah, je ne sais pas, je me demande même s'il ne fermait pas la porte en nous envoyant arriver tous les deux ensembles, il se rappellera trop de ce qu'on a fait chez lui ! »

J'avais lâché un petit rire, je voyais bien Mihawk nous regarder avant de refermer la porte sans un mot. Quoique, il s'était bien venger de sa cave en privant Zoro d'alcool durant plusieurs moi, je le vois bien prendre un malin plaisir à boire devant lui en plus. J'aurai tellement voulu voir ça !

« Alors là… Je ne saurai le dire, je dirai égalité, car même s'il n'a rien affiché, sa réaction… T'as faute ! Nous empêcher de nous voir ? Je crois qu'il aurait fallu nous enfermer pour ça. Il n'aurait pas été si cruel si ? … Je ne sais pas si je veux savoir tout compte fait. »

Je secouais la tête, l'image de Mihawk nous enfermant chacun de notre côté comme si nous étions punis, c'était terrible. Il aurait pu en être capable en plus, après la cave surtout…

« Hum… Désobéir à Mihawk pour mettre un terme à ton supplice ou bien au contraire m'amuser de te voir souffrir en buvant avec Mihawk ? Hum, le choix est dur… Mais je crois que j'aurai pris le risque d'être grondé, j'aurai bien fini par craquer. »

Et puis après tout ce que j'avais fait, embêter Mihawk encore un peu, je n'aurai plus était à ça prêt, j'aurai accusé Perhona dans le pire des cas.

« J'espère, elle n'avait pas l'air en forme depuis qu'elle est sortie du Tartaros ... »

C'était normal, elle avait été soumise à Marde pendant un certain temps, ça n'avait pas dû être facile, si je n'avais pas rappeler ses souvenirs avec Luffy, elle y serait peut-être encore. Une chance que ses souvenirs étaient si fort. Ce que dis le bretteur ensuite me fait doucement sourire. Ah... Tous ses souvenirs.

« Moi, je trouve que ça t'allait bien, bon juste ça m'empêchait de la voir puisqu'elle était recouverte, c'était dommage. Fallait être moins blessé aussi, si tu ne fais pas d'effort ! Nous on prenait soin de ton corps et toi derrière tu empires ton état ! Non, pas mon truc le magma… Oui, ah bah il n'était pas fier, c'est sûr ! Mais bon, je n'avais pas la force de te porter, alors fallait bien qu'il m'aide. »

Qu'est-ce qu'il avait fait la tête sur le chemin, vexé de devoir le porter, mon pauvre petit Figaro, ce que je ne lui avais pas fait faire… Mais je n'avais pas eut le choix, je n'allais pas laisser Zoro dans son état. Voilà qu'en nous échappant pour fuir la destruction de l'île, nous croisons la route d'un de ses compagnons. Le menteur du groupe. Comment pouvait-on sortir des mensonges aussi gros ?

« Je confirme y'a urgence, et encore, il n'a dit que cinq mille hommes, on aurait pu avoir le droit à beaucoup plus ! »

Quitte à sortir un gros mensonge autant sortir un gros chiffre non ? Je me demandais si un remède contre les mensonges existaient, le sérum de vérité serait suffisant ? Mais ce qu'il dit me fit bien rire, à Ace en colère, c'était quelque chose.

« Je veux bien oublier si tu ne dis plus de mensonge et que tu ramènes rapidement au navire. »

Est-ce qu'il y arriverait ? Voilà qu'un autre arriva en lui écrasant la tête. J'observais avec les yeux grands ouverts, quel étrange équipage, bien que ce qui me choqua fut le coup de pied sur Zoro. Euh… Oui… Quand je vu le coup qu'Usopp se prit pour essayer de les arrêter, je me dis que je n'allais rien tenter, même si les deux à être si proche je me sentirais presque prise en sandwich, j'avais imaginer ma mort différemment qu'écraser entre leur deux auras agressives.

Puis il nous apprit que seul Law était arrivé au navire, et qu'on ne devait pas y toucher. Je voyais difficilement pourquoi on aurait attaqué le chirurgien, mais je dus contenir un petit rire en imaginant Zoro le baby-sitter. Les deux étaient tellement bavards en plus.

« Il est amusant, j'avais jamais vu quelqu'un avoir autant de cœur dans les yeux ! Peut-être qu'un jour, je le verrai combattre pour voir ça… Jolie ? »

Je venais de percuter sa phrase, surprise. Jusqu'alors je n'avais jamais eut conscience de mon physique, pour moi ça se limitait grossièrement à femme et homme, dont certains étaient géants ou non, mais là, ça m'avait toute perturbé sur le coup d'avoir un adjectif devant le fait que j'étais une fille. Cette mission m'avait un peu trop perturbée, je crois.

Une fois sur le navire, je suis déposée avant de vite finir sur le sol, ce fauve pouvait être une brute par moment, c'était sans doute pour me faire comprendre que je n'aurai pas dû partir sans lui. Il regarda le bretteur en lui montrant les crocs, avant de voir qu'un peureux était juste à côté, oh qu'il aimait ça le fourbe. Il le regarda avec un grand sourire montrant toutes ses dents avant d'imiter de le croquer. Quel petit coquin ce Figaro. Sauf que savoir que j'avais dit pour avoir servit de monture au bretteur ne lui fit pas plaisir, et il me regarda mécontent, que je lui rendis par un sourire gêné. Oups, désolé pour ta fierté animale. En même temps, il avait qu'à pas être si fière !

Je pars ensuite avec Chopper me faire soigner, il était mignon, j'espérais que Figaro ne le voit pas comme un repas potentiel, ni essayer de le croquer voyant en lui un autre animal que me touchait. Enfin il était resté dehors avec les autres à attendre du coup il ne verrait rien. Ce que me demande le petit renne me plongea dans un silence quelque second, le regard dans le vide. Retirer le haut ? Je lâchais un soupir avant de le faire. Tien, décidément les membres de cet équipage étaient voués à me voir sans haut ? Zoro, maintenant lui, me demandait même si quand je partageais une chambre sur l'île des hommes poissons Robin n'avait pas vu non plus. Enfin elle, c'était une fille. Mihawk et Perhona aussi en y repensant, finalement trop de monde à mon goût, manquerait plus que Law se réveille. J'affichais une tête blasée en le retirant, mais sa mine surprise me rappela la réalité. Je mis mon doigt sur ma bouche en lui faisant un clin d'œil.

« Un secret entre médecins ! »

Il n'y avait que nous trois qui savaient, les autres ne devraient pas le savoir. Je posais mon regard sur Law, il était dans un bien triste état, et quand je voyais ses vêtements en lambeaux, j'arrivais pas à comprendre comment il n'avait pas pu finir découper en rondelle. Au moins, je n'aurai pas risqué de blesser Zoro, et mieux : je n'aurai plus jamais à ressentir la peur de pouvoir de nouveau blesser quelqu'un que j'aime. Ce qu'il m'applique sur la peau me fait beaucoup de bien, et je me laisse docilement faire, repensant à comment j'avais reçu mes blessures, et au fait que dans les lambeaux, je n'avais rien vu, comment le récupérer là-bas maintenant ?

« Ah oui, il m'a servi de cobaye pour m'entraîner au bandage, visiblement maintenant, c'est à mon tour. »

Cette pensée me fit sourire. Quel soulagement de ne plus avoir tout se sang, je ne supportais tellement pas cela, mais j'avais réussir à tenir le coup pour ne pas avoir la tête qui ne tourne trop. Maintenant que mes plaies ne saignaient plus, j'avais l'impression de retrouver de l'énergie, tout comme avec la transfusion, mon pouvoir n'avait plus à essayer de soigner en continue des blessures de haki, ça m'épuisait. Quelle idiote, j'aurai dû prévoir quelque chose pour me soigner au lieu de compter sur mon fruit pour le faire ! J'aurai été bien plus en forme à la sortie. Je m'étais coupée la main après qu'il m'ait appliqué des pansements sur le visage, je devais avoir l'air bien tien, de la plaie je m'entraînais à faire des formes avec le sang qui coulait dans ma main, je m'étais un peu de temps pour arriver à une forme voulu parfaite, mais ça prouvait que j'allais bien mieux. Je lui fis un grand sourire radieux.

« Merci beaucoup ! Tu es vraiment excellent, c'est rassurant de savoir que le petit frère de mon commandant auquel il tient tant, soit entre de bonnes mains ! D'ailleurs si tu veux des réserves sanguines n'hésite pas, j'en produis à volontés, je fais régulièrement des réserves, sur le Moby Dick … Les blessés arrivent souvent ... »

Un air dépité passa sur mon visage en me souvenant que l'un des derniers cas fut un de mes frères qui s'étaient coupé le doigts et qui étaient venus en pleure se faire soigner. Le pire c'était qu'il n'y avait eut aucun combat. Même quand tout allait bien, ils trouvaient le moyen de me donner du travail ! J'avais suivis Chopper pour retrouver les autres, en plus je n'avais même pas à remettre mes vêtements tâché de sang, bandeler comme je l'étais. Je m'inquiétais de ne pas les voir revenir, j'avais espéré voir leur tête en sortant, mais Zoro avait raison, ils n'allaient plus tarder, c'était évident non ? D'ailleurs, je m'étais approché de lui en lui donnant un petit coup sur le bras, tandis que certain de mes frères avaient porté en triomphe le médecin des mugiwara le remerciant de s'être occupé de moi. N'en faisaient-ils pas un peu trop ?

« T'as vu ? Je t'imite pour le style momie. Ça me va bien ? »

Je lui adressais un sourire avant d'observer l'île qui disparaissait petit à petit, pensant à l'éventualité où il était resté là-bas, tout allait se finir quand l'île serait au fond de l'eau ? Bah, tout ce qui m'important pour l'instant, c'était leur retour, je m'étais avancé le plus près possible du bastingage, posant mon menton dessus, pour voir l'île, scrutant leur retour, Figaro poser à côté de moi comme pour me rassurer pendant mon attente. Ace devait être tellement heureux de les revoir qu'il avait dû leur faire un gros câlin oubliant que l'île était en train de se détruire, c'est possible non ?

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Sauvetage & nouvelles funèbres (Suite de l'évent)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Nouvelles et Suite de l'intrigue...[Discussion]
» Edji gentille f Labrit 12a-adoption-sauvetage Chilleurs (45)
» Des nouvelles de Fuveau !
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ile des flammes-