AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'heure du thé sur une île perdue [PV Sencha et les Yukiryuus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: L'heure du thé sur une île perdue [PV Sencha et les Yukiryuus]   Sam 27 Juin - 12:06

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Y a pas à dire, c’est quand même plus pratique d’avoir un navigateur attitré sur un navire. Au moins comme ça, on va où on veut, et sans risquer de se retrouver avec un bateau à l’envers à la moindre tempête. Et ça tombait bien, il y avait une île dont les histoires m’avaient intriguées depuis que j’étais allé y affronter un marine il y a bien longtemps, avant la guerre. Je n’avais vu qu’une île, mais à ce qui paraît, c’était tout un ensemble d’îles reliées par un chemin de terre qui n’émerge qu’une fois par an. Bon, je n’y avais vu personne à part le marine la dernière fois, donc s’il n’y avait personne c’était moins intéressant, mais au moins voir les îles. Avec un peu de chance, on tomberait pile au moment où le chemin de terre émerge. Tant qu’on ne se retrouve pas coincé à l’intérieur du cercle que forme ce chemin…

    En peu de temps on était enfin arrivé sur l’île en question (on aurait mis une semaine de plus sans Al je parie), mais pour m’assurer de cette histoire, je demandais au navigateur d’aller plus loin, voir s’il n’y avait pas une autre île. Et comme le disaient les rumeurs, il y avait effectivement une autre île sur laquelle, cette fois, nous accostâmes. Pas la peine de faire le tour, deux îles c’était suffisant. J’étais toutefois un peu déçu, je n’avais pas vu de chemin entre les deux îles. Tant pis. Y a plus qu’à espérer qu’on tombe sur l’île avec des habitants. On se balada donc sur l’île, admirant les arbres très hauts et surtout les animaux étranges. On aurait dit des doubles en pâte à modeler qui avaient été étirés. Il y avait notamment un chien dont on vit la tête, mais pas la queue tellement elle était loin.

    « Hé, et si on comptait combien de mètres il fait cet animal ? »

    Sans attendre, je me mis à suivre le long corps du chien, comptant le nombre de pas que je faisais pour arriver jusqu’au bout. Les autres me suivraient probablement de toute façon, c’est pas comme s’il y avait grand-chose d’autre à faire ici. Ces animaux, même s’ils avaient des tailles anormales, ne semblait pas vraiment efficaces pour un entraînement, surtout comparés à la faune d’Alabasta.

    J’arrivais enfin au bout de ce chien, regardant toujours mes pieds, et je levais la tête pour lancer un :

    « Cinquante mètres, rien que ça ! »

    Mais en levant la tête, je vis une caravane de personnes qui me regardaient de travers. Bon, c’est vrai que je l’avais dit vachement haut, mais bon. Au moins, il y avait enfin des gens.

    « Salut ! »

    Sans me méfier le moins du monde, je m’approchais de la caravane pour commencer à discuter un peu avec eux. Tout ce qui se disait sur cette île était donc vrai, chaque année ils changeaient d’île. C’était bizarre comme train de vie, mais bon. Surtout qu’ils n’avaient pas peur des pirates, ou bien ne me connaissaient pas puisque je m’étais tout de même présenté. Toutefois, quelque chose me choqua dans cette caravane. Une femme, qui ne semblait pas appartenir à ce village itinérant au vu de ses habits assez semblable à l’idée que l’on se fait du petit chaperon rouge. Elle était même armée d’une rapière. On ne serait pas les seuls visiteurs de cette île où il n’y a pas grand-chose ? D’ailleurs, elle non plus n’avait pas réagi à mon nom, elle l’avait forcément entendu. Mais bon, j’étais en pleine discussion avec un vieux du village pour savoir pourquoi ce chien faisait 50 mètres de long, donc j’irai la voir après.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure du thé sur une île perdue [PV Sencha et les Yukiryuus]   Sam 27 Juin - 14:09

Afternoon Sencha
avatar

Messages : 37


Feat. Yukiryuus

Il était une île



Avez vous déjà vu le soleil briller sur la mer en des milliers d'éclats de verre ? Avez-vous déjà entendu les chants des caravanes qui traversent les monts et marées pour une vie de voyages ? Tout le monde peut imaginer cela. La chaleur, la fatigue mais aussi la convivialité et la douceur de ces gens. Mais imaginer ce n'est pas le vivre.

Sencha avait vendu son voilier dans le dernier port rencontré. L'Alizée. Il avait perdu sa peinture à certain endroit de la coque mais la voile était en bon état et la barre solide. Elle l'avait eu à une petite cinquantaine de berry. Oui, on peut difficilement investir avec une vente de coquille de noix... Mais cela ne l'avait pas dérangé. C'était quand même de l'argent facile. Pourquoi ne l'avait elle pas vendu plus tôt ? Mystère. Pourtant, l'Alizée ne lui servait presque plus.

Il lui avait fallu trouver un autre moyen de locomotion. Un équipage pirate à intégrer ? Non, aucun navire ne passait par ce genre d'île perdu. C'était en attendant qu'un pécheur passe par là et accepte de la prendre à bord qu'elle avait vu la caravane. Difficile de la louper ! Les voyageurs étaient si grands ! Elle avait accepté sans question.

Nausicaa avait trouvé cela étrange mais n'avait pas craché sur cette opportunité. Elle les avait rejoint. Seulement pour petit bout de chemin, c'était elle dit. Rien de plus.

Elle s'était montré froide avec les hommes et les femmes. Elle avait évité comme la peste, les animaux gigantesques. Elle aboyait et foudroyait du regard quiconque la dérangeait. Mais personne ne s'offusquait. Puis, il y avait eu les enfants. Des êtres qui faisaient sa taille bien qu'il n'aient quinze ans de moins qu'elle. La Hunter avait sourit lorsque l'un lui avait demandé pourquoi est-ce qu'elle était si petite. Alors, elle s'était dit qu'elle allait bien rester une semaine...

La semaine s'était transformée en un mois. Elle aboyait toujours mais pas en présence des enfants.

La caravane avait encore une fois changée d'île. Une île ... avec des bêtes longues. Très looooongues. Sencha en avait eu peur au début mais les enfants jouaient avec eux. La Hunter s'était donc dit que c'était sans danger.
La jeune femme chantait une chanson aux plus jeunes quand des silhouettes s'approchèrent. Des personnes de taille normales.

Nausicaa écouta d'une oreille distraite les paroles du jeune homme aux cheveux noirs. Kokaku Shiraho... Elle resserra les pans de sa cape sur elle pour cacher son sourire. Elle avait trouvé son prochain équipage à chasser.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure du thé sur une île perdue [PV Sencha et les Yukiryuus]   Sam 11 Juil - 11:56

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Alors comme ça, c’est toute la faune de l’île qui est totalement disproportionnée ? Pas de quoi m’étonner outre mesure, j’avais bien trouvé une île où vivaient encore des dinosaures il y a très longtemps. Mais n’empêche que ces chevaux aux cous comme des girafes, et la taupe d’un des membres du convoi, qui ne devait pas être loin de la taille des animaux du désert d’Alabasta, c’était quand même un spectacle fascinant. Mais ça mange pas de l’herbe un cheval ? Parce que du coup, un cou pareil ça doit pas être pratique pour manger au sol. Enfin bref, les animaux ont dû s’adapter à leur propre taille. Ils doivent donc savoir comment manger de façon confortable. Je profitais d’ailleurs de la discussion pour savoir ce qui poussait un peu sur les arbres et sur l’île en général. Pas que les cales soient vraiment vides, mais un petit ravitaillement ne fait jamais de mal. Le vieil homme avec qui je parlais m’indiqua quelques bons fruits qui poussaient ici, m’invitant à les goûter lors du repas de ce midi. Invitation que j’acceptais sans aucune hésitation.

    Le temps que le village itinérant prépare le repas, je pus finalement m’approcher de l’étrangère. C’était la seule à ne pas s’affairer autour du repas. Elle, elle s’occupait des gosses. Bon, ils étaient aussi grands qu’elle, alors qu’elle était à peine plus petite que moi (les talons c’est de la triche, même si elle est toujours plus basse). La jeunesse de nos jours, totalement dans la disproportion. Mais bon, on voyait tout de même à leur visage et à leurs actions qu’ils étaient encore très jeunes. En arrivant, un des enfants voulut jouer avec l’épée dans mon dos avant que je n’attrape la poignée, sans pour autant la retirer d’où elle était.

    « Non mon petit, c’est pas un jouet pour toi ça. »

    Je reportais ensuite mon attention sur la femme encapée. Des cheveux blancs, très longs, et des yeux rouges, voilà des couleurs assez inhabituelles, surtout que ça ne semble pas être un blanc de vieillesse. Et pour les yeux, bon, ok, j’ai rien à dire je ne suis pas mieux. Mais bon, c’est surtout cette robe qui fait tâche dans le paysage de Longring Longland. Les habitants du coin ont des vêtements plus… rustres. Sa robe était bien trop fine à côté, et je ne parle pas de la cape.

    « Salut. T’as pas l’air du coin je me trompe ? »

    La réponse était probablement oui, mais j’espérais surtout qu’elle soit assez loquace pour également me dire pourquoi et comment elle s’était retrouvée là. Non pas que je veuille faire le stalker ou je ne sais quoi, mais étant donné le bordel que j’avais mis sur l’île d’Al, il n’était pas impossible qu’on nous ait suivi. Et dans tous les cas, l’arme que j’avais repérée plus tôt m’intriguait. De loin, j’avais estimé que c’était une rapière, mais finalement, la lame est bleue, et est celle d’un katana. Pas une arme classique en somme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure du thé sur une île perdue [PV Sencha et les Yukiryuus]   Mer 15 Juil - 11:21

Afternoon Sencha
avatar

Messages : 37


Feat. Yukiryuus

Il était une île



Tu regardes du coin de l'oeil le capitaine pirate. Il t'observe... Tu te détournes doucement. Surtout ne pas avoir l'air intéressé. Il faudra que tu entres dans leur équipage. Tu ne peux pas rester ici... Tu as une mission à accomplir ! Détruire les pirates est un métier à temps plein après tout. Ton esprit se reconcentre vers les enfants qui sont assis en cercle autour de toi.

"Chante ma jouvencelle,
Pour toi, je traverseroi, des vaux sans querelle,
Danse, mon amour,
Pour moi, en silence, tu attendras dans ta tour.

Demain, je fouleroi les chemins,
Les yeux perdus dans l'horizon.
N'oit crainte, je ne m'égareroi point.
Ton ombre me guidera quelque soit les saisons.
"

Ta voix est douce. Elle est celle d'une femme qui sait s'y faire avec les petits. Qu'ils soient turbulents ou silencieux, tu sais y faire. Tu aurais pu être mère... Tu aurais tellement voulu. Juste pour un instant, tu fermes les yeux et tu images. Tu imagines que ton chant est pour un seul enfant. Il aurait les cheveux blancs et les yeux noirs... Le vent souffle doucement dans ta cape. Elle enfle un instant avant de retomber en un souffle. Tu respires profondément et te tais. Tes yeux sont secs quand tu les réouvres. Tout cela n'est qu'un rêve après tout...
Les petits géants en demande une autre chanson.

Tu vas répondre à leur quand une voix te fait te retourner. Il est là, à te regarder. Tu ne l'as pas entendu arriver. Normalement, tu l'aurais remarqué mais là, tu t'étais laissée emportée par tes visions. Tu te maudis intérieurement avant d'adresser un regard un peu dur au jeune homme.

« En effet, je ne suis pas d'ici. Vous avez l’œil dites donc. Shi... Shiraho ? C'est cela ? »

Ta phrase pourrait ressembler à de la simple gentillesse mais elle tient davantage de la moquerie. Tu ne tentes même pas de sourire. Tu sais que tes traits sembleraient crispés. Tu te contentes de lui montrer tes grands yeux rouge sang.

« A vrai dire... je recherche un équipage pour faire un bout de chemin ensemble. Un équipage pirate. »

Tu marques une pause.

« Peut-être ferions-nous bien d'en discuter autour d'une tasse de thé. Si vous acceptez. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure du thé sur une île perdue [PV Sencha et les Yukiryuus]   Ven 21 Aoû - 12:06

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1479

Dernière réponse : 15 Juillet.
Soit un peu plus d'un mois.
→ N'oubliez pas de répondre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure du thé sur une île perdue [PV Sencha et les Yukiryuus]   Jeu 27 Aoû - 20:21

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    La demoiselle était en train de chantonner pour les enfants de la caravane quand je venais l’interrompre. Ce n’était donc pas quelqu’un qui nous avait suivi. Même avec toutes les qualités d’espion du monde, on ne s’attire pas les faveurs d’enfants aussi vite. C’était donc déjà ça d’écarté, ce n’était à priori pas une ennemie. Au pire, elle était neutre. Bref, sans que cela ne semble vraiment la déranger, elle laissa les enfants pour se tourner vers moi et répondre à ma question. Elle ne venait effectivement pas d’ici, mais à mon grand désespoir, elle n’en dit pas plus sur le temps qu’elle avait passé ici ou quoi. Mais bon, comme elle n’était pas une membre de la marine infiltrée, ce n’était plus aussi important. Je ne faisais même pas attention au fait qu’elle ait retenu mon nom que j’avais juste dû mentionner une fois dans la discussion qui avait précédé avec le chef de la caravane. Il faut dire que la phrase qui suivit était bien plus intéressante.

    Comme ça, elle cherchait un équipage de pirates pour naviguer sur les mers de Grand Line ? Voilà qui devenait intéressant. Cependant, la mention du « bout de chemin » me perturbait. Elle comptait rester seulement un temps dans un équipage ? C’était un peu bizarre. Pour le peu que j’en sache, la piraterie ne marche pas comme un moulin, à entrer et sortir comme on veut. Une fois dans un équipage, c’est un peu comme une famille. N’en ayant plus de vraie, c’était facile pour moi, mais même mes anciens membres d’équipages qui ne sont plus là ont disparu de façon trop brutale pour avoir prévu d’avance de rejoindre mon équipage seulement pour un temps. Ils ne laissaient même plus de trace dans ce monde comme si… Non, le sort de Ciel n’a pas pu être le même pour tous les autres. Enfin, elle proposa d’en parler autour d’une tasse de thé, et bien que je n’aime pas trop ça, j’acceptais pour en savoir un peu plus à ce sujet.

    « Au fait, c’est quoi ton nom ? »

    Ouais, ce serait déjà pas mal pour commencer concrètement la conversation.

    Une fois installés autour d’une petite table, une tasse de thé chacun, je n’attendais pas bien longtemps pour lancer mes questions.

    « Bon, je dois avouer que prendre un nouveau membre d’équipage ne serait pas de trop en ce moment, mon équipage est quasiment vide c’est à se demander comment on arrive à entretenir à peu près décemment le navire. Toutefois, y a un truc qui me rend perplexe. Qu’entendais-tu par « un bout de chemin » ? Généralement quand on se lance dans la piraterie, c’est pas juste pour 2 mois. Et si c’est juste pour rejoindre telle ou telle île, les navires marchands seront plus sûrs. »


    Une fois mon monologue finit, je pris une gorgée de thé avec une grimace. Mais bon, plus vite je finirai ma tasse, plus vite je n’aurai plus à en boire, donc j’en repris quand même encore une gorgée en attendant qu’elle me réponde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure du thé sur une île perdue [PV Sencha et les Yukiryuus]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

L'heure du thé sur une île perdue [PV Sencha et les Yukiryuus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 17h: Heure de Colle pour Clara
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Longring Longland-