AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Sam 27 Juin - 10:35

Sanji
avatar

Messages : 124

Une conversation au coucher du soleil

ft. Luffy


« Deux n'est pas le double mais le contraire de un, de sa solitude. Deux est alliance, fil double qui n'est pas cassé.»
Une alliance hein ? Je dois avouer que je suis resté estomaqué quand il nous l’a annoncé tout sourire ! C’était quoi ce bazar hein ? D’un autre côté, cela ne m’étonne pas vraiment… Le plus étonnant était qu’il s’allie avec ce Supernova que nous avions rencontrés sur cette île il y a deux ans… Et ce scientifique à la tête bizarre qui dès qu’il ouvrait la bouche, il m’agaçait ! D’un côté, cela me rassurait… Finalement, Luffy semblait avoir repris du poil de la bête. Je devais avouer que j’avais eu peur quand nous l’avions laissé mais, maintenant quand je le vois à « ses » côtés je suis rassuré c’est la raison pour laquelle, je suis resté calme à son annonce sur cette alliance. Comparé à Usopp et Chopper qui ont failli faire une crise cardiaque moi, je suis juste rester là à observer ce nouveau duo et j’ai continué à fumer tranquillement. Alors que Usopp essayait de raisonner Luffy car, Le Chirurgien de la Mort l’effrayait… Ce que je peux comprendre mais dîtes-moi qu’est-ce qui n’effraie pas cet imbécile hein ? C’était la décision de notre capitaine, on n’avait pas notre mot à dire comme d’habitude. De toute façon, vu les ennemis sur notre route, une alliance n’était pas une si mauvaise chose quand on y pensait, c’était peut-être la meilleure chose qui s’était présentée devant nous depuis des longs mois. Toutefois, ce qui me travaillait n’était autre que le sort de nos nakamas…. J’espérais que cet enfoiré de Marde n’ait fait aucun mal à Nami chérie et Robin Swaaaaaaaaan sinon je crois, que j’allais faire un malheur ! Cependant, l’épisode avec Zoro nous a secoués et je dois avouer que savoir ce qu’il était devenu m’énerva sans que je puisse le comprendre vraiment ! Attendez qu’il se trouve devant moi, je vais lui donner le goût de nous oublié autant que nous étions ! Il allait y goûter à mon coup de pieds et si je pouvais le noyer ce serait d’autant mieux ! Quoi qu’il en soit, grâce à Robin qui nous avait contacté, nous savions où le reste de l’équipage se trouvait mais, encore une fois, Luffy décida d’épargner Usopp, Chopper et moi en nous donnant la mission de jouer la nounou auprès de ce Caesar ! J’ai l’air d’être une nounou peut-être ? Je ne garde que les belles femmes, pas les mégalomanes et fous !

C’était ça qui me gonfla mais, je pris le tout avec le recul. Même si je ruminais cela toute la journée.. Luffy jouait avec Usopp et Chopper en essayant de leur remonter le moral et de leur promettre qu’avec le Shichibukai, il ne risquait rien ouais…. J’émettais malgré tout des doutes et, j’avais un peu parlé avec le capitaine des Heart Pirates pour connaitre les conditions de leur alliance… Parce que, je suppose que son but, n’était pas de battre les 4 empereurs comme notre capitaine a eu la joie de nous affirmer avec insouciance… Quel crétin celui-là vraiment… Et puis pourquoi, il tenait tant que cela à accompagner notre cadet sur l’île des Flammes pour sauver nos nakamas du joug de ce fou fêlé qu’était Marde Guille ! Je suis resté dans mon coin à cuisiner plusieurs plats car, cuisiner me permettait de garder mon calme mais, je voulais avoir un tête à tête avec Luffy puisque, demain il prenait la mer pour se rendre sur cette assurance avec aucune assurance pour sa survie. Je sais que je peux lui faire confiance, il n’est pas le genre à se laisser tuer aisément mais, quand même… De plus, je ne suis pas non plus un idiot… Cette confrontation avec Zoro a sûrement dû le blesser. Vraiment… Je détestais être mis à l’écart et, c’est l’impression que j’avais… Je ne l’ai pas réellement vu aujourd’hui… Nous étions 18 heures du soir… Quand je décide de sortir pour m’acheter un nouveau paquet… Il n’y a pas à dire… Ces derniers temps je les vidais à une vitesse… Et puis, sortir pour réfléchir n’était pas une si mauvaise idée bien que je me suis laissais distraire par les belles déesses que je croisai sur mon chemin. Toutes partaient dès que je m’approchais d’elles la bouche et les yeux en cœur ! Est-ce que j’avais une si mauvaise haleine ? Je me reniflai et non… Je sentais bon alors, c’était quoi le problème hein ? Là en sortant du commerce où je m’étais acheté un nouveau paquet, je vis une femme qui était tout à fait mon genre ! Subjugué par sa beauté, mes pieds quittèrent la terre ferme, et les bras en l’air, la langue pendue je me mis à courir :

« MA DEESSE VIENS VOIR PAPA !!! »

Evidemment qu’excepté de mon point de vue, mon action et mes paroles ne rassurent sans doute personne et effraient plus qu’autre chose… J’entendis des « AAAAAAAAAAAAH un pervers » ! Et voilà que deux marines qui trainèrent par – là… Sortir les fusils et je les évite de justesse en tournoyant sur moi-même ! Non mais… Comment osaient-ils casser mon coup ? J’allais en faire du hachis Parmentier ! Personne ne me dérange mais… Voilà… J’étais un pirate et, ce n’était pas le moment d’attirer encore plus l’attention sur moi… Fichue conscience quand elle nous tient ! Tant pis, une autre fois mais, pour l’heure, j’attrape la main de cette jolie déesse et…

« Attendez moi, ma nymphe ! Je reviendrais ~ »

Fis-je d’un ton charmeur avant de prendre mes jambes à mon cou ! Jamais tranquille ! Purée, raison de plus qui me fait détester cette île ! Finalement, je réussi à les distancer assez facilement ! Vraiment… Je crois que je vais devenir fou vraiment…. Soupirant et sur le point de m’allumer une clope, je me rends compte que mes pas m’ont mené à la plage… Le soleil est en train de descendre mais, ce qui m’arrête c’était de voir une silhouette assise un peu plus loin sur la plage… Ce chapeau de paille… J’allume ma cigarette et silencieusement, je m’approche de lui avant de lui asséner un coup de pied derrière la tête où cette dernière s’enfonça dans le sable dans un petit « bim ». De là, je pris la parole :

« Désolé ma jambe a agis toute seule ! Enfin bon… C’est rare de te voir si calme ? Où sont Usopp et chopper ? Ils étaient avec toi non ? »

code by ORICYA.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Mar 30 Juin - 13:13

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003



❝Que le ciel nous en soit témoin❞
Sanji & Luffy
Sur ce sable chaud, un jeune homme au chapeau de paille, observait l'horizon calmement... C'était tellement rare de sa part mais, ces derniers temps ont été durs pour lui mais, pour cette fois, il allait arrêter d'être égoïste car, il n'était pas le seul à souffrir de cette situation qui était vraiment chaotique mais tout irait bien à partir de maintenant. Il s'était passé tellement de choses qu'il ne savait pas où commencer son histoire. Le choc qu'il avait eu en voyant que Zoro était devenu un pantin et ne se rappelait plus de luis mais aussi, le soulagement de savoir qu'il était en vie. Au final, c'était tout ce qui comptait pour lui. Bon par contre la présence de Cheddar avait mis ses nerfs à rude épreuve.. Ce scientifique râté dont il avait refait la face, il était content de s'en débarrasser un moment. Pauvre chopper, il avait eu du travail à le soigner à cause de lui. D'ailleurs en parlant de Chopper et Usopp quand ils s'étaient retrouvés avec Raileygh, ils avaient fait la fête ! Ils avaient dansé avec des baguettes dans le nez, ils avaient dormis ensemble... Jusque là, le chapeau de paille avait eu envie de profiter le plus de ses nakamas car, il ne savait pas quand il pourrait les revoir de sitôt ! Evidemment, il s'était pris des coups de pieds de Sanji parce qu'il avait osé voler dans l'une des casseroles... Cette ambiance lui avait terriblement manqué ! L'équipage était composé de 4 personnes du moins, c'était avant qu'ils ne reçoivent un appel de Robin leur révélant par la même occasion, qu'elle n'était plus sous l'emprise de Marde ! Quel ne fut pas le soulagement de tous les mugiwara ! Finalement, il ne restait plus qu'à libérer les 4 mugiwara restant et pourtant, cela allait être rudement difficile... Plus qu'il ne le pensait... Car, s'il avait sû qu'il se ferait poignardé dans le dos alors, il n'aurait pas été joyeux tout le long... D'ailleurs, il avait aussi annoncé dans la foulée à ses membres autour de lui, qu'ils étaient alliés avec les Heart Pirates désormais ! L'expression de Usopp et Chopper fut sans prix ! Il en rigolait encore rien qu'en y repensant. Vraiment.... Même si cet archipel ravivait des mauvais souvenirs... Il avait un peu parlé avec son maitre, celui qui lui a enseigné tout ce qu'il devait savoir sur le Haki. Il avait même parlé avec Law sur la suite de leur mouvement. Ils s'étaient mis d'accord sur le fait de partir rejoindre Robin et d'autres sur l'île des flammes demain. Cela annonçait un autre voyage rien qu'à ses côtés sans Caesar qu'il surveillait sans cesse. Luffy s'inquiétait pour sa santé et, d'un côté, le fait de savoir qu'il n'y aurait pas ce scientifique maboul était quelque chose. Au moins, le plus vieux pourrait dormir avant qu'ils n'accostent sur l'île inconnue. Pourtant, il avait pris sa décision ! Encore une fois, il préférait se séparer des survivants de son équipage. Il ne souhaitait pas qu'ils passent de l'autre côté, déjà qu'il fallait qu'il se prépare à combattre les autres, s'il devait rajouter ces trois-là, cela allait être vraiment difficile.

Malgré les protestations de Chopper et Usopp, ces derniers acceptèrent de le laisser filer, lui faisant confiance pour la suite des événements et, ils étaient partis joué à cache-cache. De vrais gamins mais, ne pas se prendre la tête, ça faisait du bien parfois... Vraiment.... Cela dit... Maintenant qu'il ne lui restait que légèrement plus que 24 heures à passer ici, il s'était calmé et s'était arrêté sur la plage pour réfléchir. L'attitude de Sanji lui avait paru étrange parce qu'il n'avait rien relevé. Ne n'était pas plaint de cette alliance et, c'était le seul avec qui il n'avait pas encore réellement parlé. Peut-être devrait-il le faire ? D'un autre côté, instinctivement il savait qu'en partant en direction de l'île des flammes il se dirigeait droit vers des ennuies encore plus grands que tout ce qu'il avait dû affronter jusqu'à présent. Il ne comptait pas mourir et bien ramener les autres à leur état d'origine mais, s'il n'y arrivait pas ? Alors, il voulait malgré tout, que Law ne reste pas seul. Bien entendu, qu'il s'inquiétait pour ses nakamas plus que sa propre vie mais, Law aussi il le considérait comme tel. Celui-ci l'avait tiré de la panade plus d'une fois. Est-ce qu'il pourrait le remercier correctement ? S'il y restait alors, il ne pourrait pas tenir cette promesse de se débarrasser de Mingo pour lui même si, la naissance de cette alliance était simplement de forcer Mingo et le Yonkou Kaido aux Cent bêtes de s’entre-tuaient. Pfiou... Sa tête allait exploser à force de réfléchir sur de tels détails... Peut-être qu'il devrait rentrer maintenant... Sanji devait déjà avoir préparé le repas ! Rien que d'y penser lui donnait l'eau à la bouche ! La cuisine de Sanji était la meilleur qu'il n'ait jamais goûté jusqu'ici mais... Avant même qu'il ne se relève ou se retourne quand il se rendit compte de sa présence, voilà qu'il se retrouva la tête première dans le sable et....

« BEEEEEEEEUUUURK !!! AIE AIE AIE !!! CA BRULE JE VAIS DEVENIR AVEUGLE !!! ME FAUT DE L'EAU !! !!! »

Voilà qu'il s'était mis à faire des rouler – boulets tout seul sans écouter une seule de parole de son médecin ! Ses yeux lui piquaient comme jamais ! Parce que c'était bien connu que le jeune Monkey soit un boulet... Voilà qu'il se précipita grâce à son haki de l'observation vers la mer et s'y jeta en digne imbécile qu'il était car... En plus de ne pas se débarrasser du sel et des grains de sable qu'il avait choppé par la faute de son cuisinier voilà qu''il était tout raplapla... Ses forces s'étaient volatilisées... Il était même en train de se noyer avec la langue tout en buvant la tasse. La seule chose qu'on pouvait entendre de sa part en s'approchant de ce dernier c'était :

« Me..meurs... J'ai... Soif.... !!! »

Et voilà qu'il fut emporté par une grosse vague et s'envola au loin... Non mais, vraiment il n'y a pas à dire, c'était un véritable aimant à problème ! Il n'en ratait jamais une ! Quelle belle mort que voilà : Monkey D. Luffy est mort en se jetant lui-même dans l'océan pour s'ôter le sable dans ses prunelles.... Combien de personnes allaient mourir de rire en lisant cet article ? Remarquez au moins, cela donnerait moins de travail aux marines ! Là nous avions un petit chapeau de paille qui était en train de nager avec les poissons, les iris blanches pendant que de nombreuses bulles d'air était en train de sortir de sa bouche.. Le jeune capitaine venait de tomber inconscient... Ne profitant nullement par la même occasion du magnifique paysage de la flore marine. Lui était juste en train de couler comme une enclume comme tous dignes possesseurs de fruits démoniaque et de faire :

« Blurp blurp blur ! !!! »

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Mer 8 Juil - 16:29

Sanji
avatar

Messages : 124

Une conversation au coucher du soleil

ft. Luffy


« Deux n'est pas le double mais le contraire de un, de sa solitude. Deux est alliance, fil double qui n'est pas cassé.»
Pourquoi est-ce que c’est toujours sur moi que tombe les situations les plus bizarres hein ? J’aimerais bien savoir ce qu’il est en train de nous faire là ! Je l’ai à peine poussé que voilà que Monsieur gigote dans tous les sens ! Allo ? Suis-je bien tombé sur la planète Terre ? Avons-nous un extraterrestre ? Vraiment…. Je ne sais pas si je dois rire ou le frapper encore plus cet idiot pour qu’il arrête de se comporter comme un « con ». Ah vraiment… Pourquoi est-ce que c’est toujours sur moi qui dois assister à de tels spectacles hein ? Je me le me demande… Peut-être que je devrais demander des RTT ? Mais, au vu de notre effectif réduit.. Je suis persuadé qu’on me les refusera sans une once de négociations. Des fois, je me demande encore pourquoi je laisse ce « niais » être mon chef… Surtout quand on le voit se jeter lui-même dans les vagues… Nous devions être dans la 4 dimension enfin… Des fois je me dis que des moments de cette « trame » me permettent de garder le moral… Je suis là, je devrais bouger mais, j’espérais que ce garnement puisse bouger mais non… Voilà qu’il était tout raplaplapla… Il meurt de soif ? C’était quoi encore cette blague ? Partagé entre le rire et les pleurs ou l’agacement… Je retire la cigarette de ma bouche et jette le mégot pour l’écraser dans le sable surtout quand mon idiot disparait suite à une vague… NANI ??? Il était passé où encore ?? Je vous jure… Je vais vraiment avoir les cheveux blancs avant l’heure. Je commençais vraiment à être agacé par ce dernier et ses pitreries car là…. J’allais devoir mouillé la chemise et pas que… Je soupire fortement d’exaspération avant d’ôter mes souliers et de remonter mes manches et quand ce fut fait, je me mis à courir pour mieux réussir mon plongeon et aller sous l’eau afin de récupérer le sot qui me sert de capitaine ! Je le retrouve bien assez vite, j’attrape avant tout son précieux chapeau de paille avant d’accélérer rapidement et de le tirer par le bras pour le remonter à la surface. Il ne me faut pas longtemps pour sortir la tête hors de l’eau et rejoindre la plage que nous avions quittée.

Il ne peut pas nager mais, qu’est-ce qu’il peut engloutir de l’eau de l’eau salée… On dirait un vrai ballon d’eau… Enorme même. Pour le tirer ce n’était pas une tâche aisée. De vraies plaies ces possesseurs de fruits de démons mais, je n’allais quand même pas le laisser mourir. Quel genre de nakama je serais si je faisais ça ? On ne peut vraiment pas le laisser sans surveillance car, des conneries de ce genre, c’est monnaie courante si on n’arrive pas à garder le regard sur « sa » personne ! Une fois que j’ai tiré Luffy jusqu’à la terre ferme, je n’hésite pas à lui écraser l’estomac avec mon pied nous transformant ainsi un jeune Monkey en fontaine d’eau salée et ce à cause de ses lèvres où l’eau sortait ! Je remontais un peu mon pied avant d’appuyer comme si j’étais en train de faire marcher une pompe à eau ou air ou que sais-je encore !!!! Cela dura un moment et, quand ma tâche prit fin, je décide de me laisser tomber à nouveau à ses côté… Appréciant mieux le sable chaud sous mes pieds. De là, je lui pose son chapeau de paille sur le visage et je finis par sortir mon paquet qui, évidemment était mouillé tout comme mes « bébés », mon doux poison… TssK sortit de mes lèvres avant de finalement me tourner vers lui :

« Vraiment… Tu n’es pas croyable !!! Regarde par ta faute j’ai UN PAQUET BOUSILLE !! TU COMPTES ME LE REMBOURSER COMMENT HEIN ? »

Fis en me penchant un peu vers lui et lui étira fortement les joues avant de les relâcher pour que cela « claque ». Il méritait bien une punition pour m’avoir fait perdre mon argent… Déjà, que nous n’en avions pas des masses… Il y avait évidemment l’argent de Nami Swan chérie mais, je ne comptais pas sur cet argent ! Le premier qui y touchait aurait affaire à moi ! A MOI VOUS ENTENDEZ ??? Comme pour les mandarines de notre précieuse princesse après, pour les plantes de ce menteur invétéré je m’en fichais littéralement comme de l’an 40 ! Mon regard de nouveau sur l’horizon… Je reste silencieux un miment avant de briser ce silence qui nous entoure tous les deux car, si je ne le fais pas maintenant…. Quand est-ce que je pourrais le faire ? Et puis, je devais avouer que ce qu’il nous a conté concernant « Zoro » ne me plaisait pas du tout. Cet abruti…. Il fallait toujours qu’il en fasse trop comme ce garçon allongé à mes côtés…

« Alors tu pars demain c’est décidé ? Je sais que tu ne tiendras pas compte de mes propos mais, j’aimerais quand même être certain… Tu es sûr que tu ne veux pas de nous ? Je ne te reproche pas ton idée d’alliance en fait, je trouve même que c’est une bonne idée mais, je ne suis pas sûr que vous ayez la même définition tous les deux.. »

Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que Luffy et ce Capitaine des Heart Pirates possédaient une vision qui divergeait mais, encore ce n’était pas grave. Je n’allais pas reprocher à mon capitaine ce qu’il avait fait sans nous consulter ce n’est pas, comme s’il prenait nos avis en considération en réalité, je suis venu jusque-là, pour lui parler mais, être certain qu’il était sûr de ce qu’il faisait. Je mentirais en disant que je suis d’accord avec le fait de les laisser seulement tous les deux prendre large. Je ne dis pas que ce médecin de la Mort soit faible mais quand même…. Au vu d son silence, je prends ça comme un « oui ».

« Tu as donc pris ta décision ? Sinon… Tu pensais à quoi ? Je ne pensais pas que je te trouverais ici tout seul…. Tu semblais bien pensif juste avant que je n’arrive… Tu sais que tu peux te confier ? Alors dis-moi tout ou sinon de je te fous une raclée comme à Punk Hazard ! »

code by ORICYA.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Dim 2 Aoû - 10:02

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003



❝Que le ciel nous en soit témoin❞
Sanji & Luffy
« Blurp blurp ! !!! »

Ohé ohé matelot, un pirate à l’eau… Ding dong ding dong ! S’il commençait déjà à entendre les cloches c’est qu’il commençait sérieusement à suffoquer. Il n’y a pas à dire, c’était un imbécile de première et le mot était faible. Se noyer lui-même, il en avait fait des conneries mais là, il faut avouer qu’il battait un peu tous les records ! Le voilà en train de s’enfoncer un peu plus dans l’eau pendant que de grosses bulles d’oxygènes étaient en train de s’échapper de ses lèvres… Qu’est-ce que cela va être drôle…. On pouvait déjà imaginer sur la première page du journal : Monkey D. Luffy est mort noyé en se jetant lui-même à la mer à cause d’un grain de sable ! Vous pensez que cela ferait un hit ? Dans tous les cas, il s’agitait dans tous les sens en essayant d’épeler le mot à « A l’aide » mais en faisant cela, il s’étouffait un peu plus…. Et commença à perdre doucement mais sûrement conscience. Ah mais, heureusement qu’il pouvait comptait sur son célèbre chevalier… Bon pour sûr qu’il prendrait certainement cher puisqu’il n’était pas une femme… Les honoraires vous pensez qu’elles sont chères ? Mais, il était son capitaine alors, peut-être qu’il aurait droit à une ristourne ? Bon, c’est bien de rêver même si, là il était en train de rêvasser qu’il était en train de manger du poisson grillé et pleins de petits crabes… Sans se rendre compte qu’il remontait à la surface. Une sirène ? Camy ? Oui bon rien que d’imaginer Sanji en tant que sirène cela le fit éclater de rire que pour le coup, il perdit réellement connaissance car, il pouffa avant même d’atteindre de nouveau la surface. On aura tout vu : Mourir de rire ! Il n’y a pas à dire, c’était une très belle mort vous ne pensez pas ?

Sauf qu’il avait la sensation d’entendre le doux murmure des vagues et puis.. Soudainement, il sentit une légère douleur au niveau de l’estomac avant que sa gorge ne soit brûlée par le sel de la mer et que ..

« Blurp blurp ! !!! »

Mugiwara était devenu un ballon fontaine !!! Vous ne voyez pas l’eau salée qu’il était en train de recracher ? C’était pire que Barbe à Papa là ! L’homme pirate était devenu une pompe à eau !!! Le pire c’est que cela continua jusqu’à ce que son corps soit de nouveau longiligne. Là, il vit un petit chopper, un petit usopp et un petit sanji qui était en train de tourner autour de lui avant que soudainement, ils sortent une énorme massue où il y avait écrit 2 tonnes…. Nani et voilà qu’il se le prenait en pleine tête et ..

« BWARF !!! !!! »

Il s’était relevé légèrement du moins, son buste avant de retomber sur le sable chaud et de se mettre à tousser à cause de l’amertume de l’eau bu par inadvertance. D’ailleurs, il sortit sa langue et se mit à rouler alors que ses deux mains étaient placées sur son cou et voilà qu’il était en train de recommencer à faire le guignol et sortant des bruits bizarres à l’aide de sa bouche. Il n’écouta pas le moindre mot de son nakama jusqu’à ce que ce dernier viennent lui étirer les joues et les fassent claquer après lui avoir offert un léger savon ! Tout ce qu’il trouva à faire c’est grimacer et encore se plaindre par des aïe aïe à tout va. Ce gamin n’était pas croyable !! C’était un sacré numéro à lui tout seul….. Des fois, c’était à se demander comment les membres de son équipage ne soient pas déjà mutilés les veines avec un cas pareil ! Cependant, il s’arrêta net quand Sanji repris la parole… Le ton était devenu plus « lourd » et non plus aussi léger… D’un autre côté, lui-même ne sait pas où il allait avec tout ça mais, il ne pouvait pas reculer. Pas quand il sait maintenant où se trouvait leurs nakamas disparus. Miraculeusement car, à ce stade cela ne pouvait être autre chose, il écouta son aîné du début à la fin. Il fallait bien qu’ils parlent de cette alliance… D’un autre côté, il s’y attendait même s’il savait que c’était encore une attitude complètement égoïste de sa part ! Sans se concerter avec les membres de son équipage, il avait accepté cette alliance sans prendre la peine d’y réfléchir plus longtemps. Observant le ciel bleu au-dessus d’eux, il décida de reprendre la parole :

« Tu ne devrais pas t’en faire pour l’alliance ! Traffy Guy est un chic type ! Tu sais, je lui dois la vie ! Et puis, nous sommes amis ! Pourquoi tu fais cette tête ? C’est vrai ? Je sais qu’il ne nous trahira pas et puis, comme j’ai dit, s’il le fait, je compte sur vous pour me protéger shishishishi ! »

Il était vraiment inconscient… Ce gamin prenait tout comme un jeu ? Oh que oui, et ce ne serait pas la dernière fois qu’il se comporterait aussi insouciamment même si, cela signifiait qu’il risquait de perdre gros à la fin. Autant en profiter le maximum. Il finit malgré tout par reprendre en se releva cette fois pour se mettre à sa hauteur :

« S’il vous arrivait quelque chose je m’en voudrais et puis… C’est moi qui vous ait entrainé dans ce cyclone, c’est à moi de vous en sortir ! C’est ma responsabilité en tant que capitaine ! Je reviendrais avec les autres ! Et puis, Traffy ya est vraiment fort ! Je ne risque rien à ses côtés ! »

S’il savait ce qui l’attendait dans pas longtemps, il n’aurait sans doute pas dit ça ! Enfin, concernant le shichibukai il n’aurait rien changé même s’il s’en voudrait qu’il lui soit arrivé quelque chose de mal. D’ailleurs, il s’en voudra énormément pour son état comme pour beaucoup d’autres choses mais ça… Il l’ignorait encore. Il préférait discuter avec le cuistot de son navire tranquillement… Il resta sans voix devant l’analyse de Sanji. Alors il s’était rendu compte qu’il était pensif ? C’est vrai que normalement, il était partit s’amuser avec Usopp et Chopper mais, il avait ressenti le besoin de se poser et de réfléchir. Il offrit une énorme moue avant de lui dire :

« Tss c’est pas drôle que tu devines tout !! Mah je pensais à beaucoup de choses… Comme le fait que tu aies accepté facilement l’alliance avec les heart pirates… A nos amis captifs par le contrôle de Marde… Après ce qui s’est passé avec Zoro, je me dis que je vais devoir le combattre vraiment afin de le faire revenir et aussi… A notre alliance… Je tiens vraiment à aider Traffy guy à nous débarrasser de cet enfoiré de Mingo ! En même temps, nous lui devons notre division mais… »

Sa voix était devenue à peine plus haute qu’un chuchotement. Ce n’était pas le moment d’avoir des hésitations mais, pour la première fois depuis longtemps, il avait peur d’échouer. Est-ce qu’il arriverait à sauver Zoro et les autres ? Il se le demandait. Toutefois, il comptait bien tenir sa parole. Il n’y avait pas de mots qui puissent tenir. Désormais, il devrait devoir l’affronter même si, c’était difficile… Ce n’est pas comme si un autre choix était possible dans leur situation. Il n’aimait pas ça mais, s’il fallait passer par ça… Alors, il le ferait… A cette pensée, il serra les dents poings..
© Pando



Dernière édition par Monkey D. Luffy le Mar 4 Aoû - 16:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Lun 3 Aoû - 17:44

Sanji
avatar

Messages : 124

Une conversation au coucher du soleil

ft. Luffy


« Deux n'est pas le double mais le contraire de un, de sa solitude. Deux est alliance, fil double qui n'est pas cassé.»
Pourquoi je l’ai sauvé hein ? A c’est vrai, il ne peut pas nager, quelle plaie ces utilisateurs de fruits du démon. Et en plus, par sa faute mon paquet de clopes était fichu ! FICHU je vous dis !!! J’avais beau me plaindre en lui tirant les joues… Rien n’y faisait. Ah vraiment…. Je crois que ce gamin va me rendre dingue ! Bon d’accord, c’était déjà un peu le cas alors, je grommelais dans ma barbe avant de lui poser plusieurs questions… J’aurais pu attendre ce soir mais, je préférais avoir un tête à tête avec lui. Ce soir, je pense que cela aurait été trop tard… Il y aurait sûrement Chopper et Usopp à ses côtés et puis il y avait cet imbécile de scientifique maboul qu’on avait balloté au niveau de la bouche pour qu’il se taise et puis, il y avait ce médecin de la Mort aussi… Alors, puisque l’occasion se présentait sur cette plage, qui n’était pas si mal quand on y pense, je m’étais jeté à l’eau sans mauvais jeu de mots… Comme je lui lance, je n’ai rien contre cette alliance cependant, je dois avouer que je plus opposé à l’idée de le voir disparaitre de nouveau en direction du territoire ennemi avec seulement cet allié. J’aimerais l’accompagner mais, je ne veux pas lui avouer de vive voix que je m’inquiète pour lui mais, si j’avais su, je l’aurais peut-être fait. Avant que la vie nous décide de nous l’enlever mais, je ne suis pas médium et, qu’est-ce que je regrette de ne pas l’être car, c’était sûr que je serais monté à bord de ce navire et j’aurais tout fait pour lui éviter la faux du Shinigami. Je souris en coin à sa réponse… Le protéger hein ?

« Evidemment qu’on te protègera si ce gars ose te faire du mal ! Après tout on ne s’est pas entraînés deux ans pour rien… »

Euh… J’ai la désagréable sensation de m’être fait avoir en beauté… Rassurez-moi, ce n’est qu’une impression pas vrai ? Je commence vraiment à me traiter d’imbécile pour m’être fait avoir aussi facilement par cet imbécile et en plus, le voilà en train de sourire. Je lui donne un coup de pied au visage tout en lui balançant :

« Qu’est-ce qui te fait rire imbécile ? »

Non je ne suis pas une brute en puissance mais, je déteste qu’on se joue de moi-même si là, c’est moi qui ait sauté les deux pieds joints. C’est l’absence de mes déesses ça… A force de trainer avec trop de mecs, je suis dorénavant ramolli. Heureusement que personne n’est capable de lire dans mon esprit. Le calme reprend et, je l’écoute avec attention. Je soupire… C’est vraiment un idiot. D’un autre côté, je ne pouvais pas le contredire… Non pas pour le fait que c’était sa faute si nous en étions à ce stade. Il n’y était pour rien. N’importe qui serait tombé dans le panneau excepté moi mais, c’est parce que dans cet équipage j’ai un cerveau comme Nami Chérie et Robin chan… Tous les trois on aurait été prudents mais, le reste de l’équipage non… La preuve, même cet imbécile de Marimo pensait sûrement pouvoir s’en sortir et le résultat ? Il est devenu une marionnette. Cela m’agace vraiment….. Law fort ? J’avoue que pour être un Shichibukai il doit l’être même si, je suppose que la Marine embauche n’importe qui depuis cette grande Guerre où les pertes furent considérables. Pourtant, je voulais qu’il sache que nous ne lui en voulions pas même si, je comprends ses craintes de nous voir tomber nous aussi dans le camp ennemi. C’est ce qui m’empêche d’être contre son choix. Pourquoi faut-il toujours qu’il soit comme ça hein ? Qu’il prenne tout sur lui ? D’un côté c’est aussi parce qu’il est tel quel, que je le suis les yeux fermés. Je me relève un moment, les mains dans les poches et regarde à nouveau l’horizon.

« Tu es stupide ou quoi ? On ne t’en veut pas ! Mais, si cela peut te faire plaisir… Nous te faisons toujours confiance alors, si tu dis que tu veux partir avec ce gars-là, nous approuvons ta décision, enfin je l’approuve et, il y a intérêt à ce que tu reviennes entier ! »

En effet, s’il ne revenait pas, je ne sais pas si je pourrais continuer d’agir comme un pirate. Je pense que ce sera impossible pour moi. Surtout si tout le monde est de nouveau réuni mais, cette hypothèse n’était qu’une hypothèse je ne pensais pas que cela deviendrait réel. Car sinon, je ne lui aurais jamais tenu un tel discours… De là, j’observai qu’avant mon arrivée il avait été pensif et, sa réponse me fit doucement sourire… Ah vraiment celui-là… S’il n’existait pas, il faudrait l’inventer. Il pensait vraiment que je ne remarquerais rien ? C’est vraiment un comique mais, quand j’écoute la suite, je le perds un peu. Des souvenirs sur notre dernière escale, celle qui nous a été fatale et en même temps, je ne sais pas si j’aurais le même courage qu’il démontre là pour faire face à cet imbécile de bretteur comme il le montre là… Peut-être que, c’est le moment pour moi de l’encourager ? Quant à Doflamingo… Mes mains se serrent à cause de la haine que je ressens… Tout ça est de la faute de cet enfoiré alors..

« Ne t’inquiètes pas pour ça… Je te l’ai dis.. On va garder ce clown que vous nous avez ramené ! On vous attendra tous les deux accompagné des autres que vous aurez délivrés ! De là, on partira à Dressora faire la peau à ce flamand ! Tu ne dois donc pas avoir d’hésitations après tout… Depuis quand, tu commences à douter toi ? »

Je le taquinais un peu mais, c’était aussi ma façon de l’encourager à ma manière. De là, j’attrape au loin un pêcheur sur une petite barque… Je dis à Luffy de m’attendre et j’use de mon skywalk pour arriver sur le barque. Je le surprends mais avant qu’il ne parle je finis par lui demander :

« Puis-je vous prendre une canne à pêche… J’ai vu que vous aviez des problèmes, si vous voulez je peux vous aider à pêcher un poisson mais, en échange vous me permettez d’en ramener un ? »

Il fut d’accord et je me précipitais à prendre la canne afin de lancer le fil mais si j’avais su… Peut-être que je me serais retenu… En effet, je senti le fil de ma canne se tendre et, comme un forcené je décide de tirer en me mettant debout !

« Non mais… Hors de Question que le grand Apollon que je suis, se fasse avoir par un poisson !! J’ai plusieurs années de pêches moi !!! Hors de question que je me fasse battre par ce grand piff ! »

Ne serait-ce pas le premier mensonge de notre cuistot ? Quoi ? C’est vrai avant d’être cuisinier, j’ai aussi appris à pêcher mais, là ce poisson pensait vraiment m’avoir ? Hahaha mais, je suis le plus fort… Il doit être énorme… Rien que l’idée d’avoir un énorme poisson me mettait l’eau à la bouche mais soudainement, je glissais et je me sentis partir en arrière et je vois soudainement un gros monceau visqueux de couleur verdâtre et..

BIM

Un truc extraterrestre se retrouva sur mon visage pendant que moi, je venais de tomber à nouveau dans l’eau dans un grand « plouf ». A peine ma tête faire surface que je sentit soudainement mes cheveux, mes joues se faire pincer et..

« AIE AIE AIE AIE ! MON BEAU VISAGE AU SECOURS JE SUIS ATTAQUE PAR DES MUTANTS !!! »

J’avais mal… Terriblement mal… Et voilà que maintenant c’était mon nez qui était pincé !! Je me mis à crier de douleur tout en buvant la tasse !!! J’essayais de me débarrasser de ces visiteurs indésirable avec mes doigts mais, voilà que mes mains furent elles aussi coincées par des pinces !!! Vous parlez d’un poisson… Il n’y en avait pas ce n’était que des crabes… Je décide de retrouver la plage en courant à toute vitesse tout en me plaignant :

« Vous allez me lâchez oui !! Je vais porter plainte !!! Luffy aide moi à me débarrasser de ces crabes mutants ils sont en train de me défigurer !! »

J’étais en train d’imiter la plus disgracieuse des ballerines en pensant qu’en sautillant ces monstres marins me lâcheraient et parce que je commençais vraiment à avoir mal en plus je voyais rien avec toutes ces algues… Mon visage…. Mon beau visage… J’allais être défiguré… Pour sûr que la mon beau miroir me dira que le plus beau de l’équipage ce sera…. Le marimo… Comment ça le marimo ? Et puis quoi encore et…

« OUILLE OUILLE OUILLE OUILLE !! Mes fesses… Cette saloperie vient de me pincer et arrête de rire toi !!! Viens m’aider AIE AIE MON VISAGE ME BRULE !!! »

Mais tiens… En parlant de brûler… Je décide de tournoyer sur moi-même et de m’enflammer comme la meilleure toupies ou même mes jambes se mirent à brûler… Les crabes me lâchèrent un par un et je finis par leur foutre un méga coup de pied où j’entendis des petits bruits de grésillements… Du crabe sauté cela ne doit pas être mauvais… Toujours avec les algues sur ma tête… Je me stoppais pour voir toute une armada de crabes à mes pieds mais, je vis aussi plus loin un chapeau de paille qui semblait sonné ah ouais… Je savais bien que j’avais frappé quelque chose de mou… Hahahaha… Bon, je suis certain que si je..

« Hey luffy lèves-toi ! Il y a du crabe grillé au repas ! »

code by ORICYA.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Mar 4 Aoû - 22:16

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003



❝Que le ciel nous en soit témoin❞
Sanji & Luffy
Luffy était content d’avoir Sanji à ses côtés. Tous les autres lui manquaient cruellement mais, il savait qu’au moins il y avait encore une personne de solide dans l’équipage si les choses tournaient mal pour lui sur l’île des flammes. Evidemment, il comptait bien revenir en un seul morceau mais, il ne fallait pas se leurrer les choses pouvaient tournaient de la pire des façons et s’il connaissait les conséquences que cela engendreraient alors, peut-être qu’il lui aurait demandé de l’accompagner. Au moins qu’ils combattent ensemble, ils auraient peut-être eu plus de chance mais, d’un autre côté, cette décision se révélera être la plus judicieuse inconsciemment sans qu’ils le sachent respectivement. Luffy arrivait toujours à tourner les choses ou les paroles à son avantage. Il ne fallait pas se leurrer, ce petit était plus que fourbe même si son visage d’ « ange » laissait supposer le contraire. La preuve, pour faire accepter plus facilement son alliance auprès de Law ou plutôt là, en l’occurrence son départ à ses côtés, il lui envoya qu’il savait qu’ils pouvaient compter sur leurs forces pour le protéger en cas de besoin si jamais, son nouvel ami venait à le trahir. Evidemment, il était loin de penser à cela. Pour lui, il n’y avait pas de doutes à avoir, Toraffy était une personne de confiance. Ce qui s’était passé avant qu’ils ne s’arrêtent sur cet archipel afin de débarquer ce scientifique casse pied et le mot était faible ! Il faisait que parler de choses et d’autres et, Mugiwara n’était pas prêt de lui pardonner ses actes envers les enfants ! Comment avait-il pu trahir Barbe Brune et s’amusait avec la vie des enfants pour ses expériences hein ? Il ne lui pardonnerait jamais à cet enfoiré ou plutôt, il faudrait qu’il montre qu’il a envie de changer sinon, c’est clair qu’il n’hésitera pas à lui offrir de magnifiques coups de poings pour l’assommer. D’ailleurs, Chopper avait dû lui le soigner afin de lui rendre son visage parce qu’il l’avait un peu déformé. Bon d’accord, il l’avait défoncé totalement mais, c’était un monstre et puis, son pouvoir était vraiment embêtant. Si Law n’avait pas emprisonné son cœur et, s’ils n’avaient pas attaché avec des chaines en granit marin, il aurait pris la poudre d’escampette.

La réponse de Sanji le fit sourire et même rire parce que cela le touchait qu’il lui dise ça même si, au fond il savait qu’il pouvait compter sur lui ainsi que sur les autres en cas d’ennuis. Ils avaient toute sa confiance et il était sûr qu’ils étaient devenus plus puissants qu’il y a deux ans. Il en avait eu un rapide aperçut sur l’île des hommes poissons. Cependant, il semblerait que pour le cuisinier de l’équipage son rire l’embarrasse mais, c’était tellement drôle enfin, il s’arrêta de rire quand il se prit sa chaussure sur son visage enfantin. Qui a éteint la lumière hein ? Le jeune capitaine s’effondra de nouveau sur le sable dans un « pouf » adoucit. De là, de belles étoiles étaient apparues devant ses yeux dont les iris s’étaient transformées en spirale. Il reprit ses esprits par les nouvelles paroles de Sanji au point de papillonner plusieurs fois des yeux. Il se releva l’air ahuri se sentant un peu cassé quand son nakama lui demanda s’il était idiot comme dans les bds ou le personnage est « descendu » et qu’il est transpercé par plusieurs flèches. C’était un peu son cas là avant, qu’une lumière semble jaillir quand il entend la suite. Il devait vraiment avoir l’air benêt sur le moment et encore plus quand son visage fut étiré par un grand sourire. Il pourrait presque sentir les larmes lui venir aux yeux au point qu’il libéra un « héhéhé » gêné avant de reprendre la parole :

« Merci ! Je te remercie de me faire confiance et de laisser une chance à Traffy Guy ! Tu verras c’est vraiment un chic type. Et ne t’en fais, je ne compte pas mourir là-bas ! Après comme tu m’as dis autrefois, nous avons un rêve complètement fou à réaliser ensemble ! Je compte bien le réaliser avec toi et puis, nous avons pleins d’îles à découvrir aussi ! !!! »

Même si, pour le moment leur aventure semble compromise, pour lui, elle est juste en arrêt. Il fallait juste qu’il les récupère mais, il réussira. C’était une promesse qu’il se faisait à lui-même. Cela risquait d’être difficile mais, s’il pouvait les libérer petit à petit alors il se contenterait de ça. Car si c’était délivrer un de ses amis pour en perdre un autre autant, ne rien faire du tout. Le but était d’éviter un « échange » ou de perdre deux personnes pour une. D’où le fait qu’il avait pris cette décision de laisser Sanji, Usopp et Chopper ici car de cette façon, il ne prenait pas le risque de les perdre eux aussi. Il était heureux que son ami lui fasse confiance sur sa prise de décision. La question suivant du blond le déstabilisa légèrement et il finit par lui dire ce qui lui traversait l’esprit sur le moment. Encore une fois, son aîné arrive à le rassurer même s’il ne semble pas avoir relevé sa décision d’affronter Zoro ce n’était pas grave. Pour ce dernier aussi, cela devait être difficile d’imaginer.

« Shishishi !!! C’est vrai, vous les gars je suis vraiment heureux de vous avoir ! Vous suivez toujours mes caprices et je vous en suis reconnaissant. Je ne sais pas ce que je ferais sans vous ! On est d’accord, on va offrir une déculotté à Mingo qu’il va regretter d’être né et après on visera les Yonkos shishishi !»

Il n’avait toujours pas abandonné son désir d’affronter les 4 empereurs. D’un côté, il avait un compte à régler avec trois d’entre-eux quant à Kaidou c’était Traffy qui voulait le viser même si, l’idée était que Mingo et ce dernier se combattent mais, évidemment Luffy n’a pas compris dans ce sens-là. Lui ? Il l’a accepté cette décision afin d’utiliser cette alliance pour pouvoir combattre les autres même si, il y avait aussi le fait qu’il voulait combattre à ses côtés tout simplement. Ce désir s’était renforcé depuis leur aventure à Punk Hazard ! Avant que Sanji ne parte aider un pêcheur le capitaine lui glissa :

« Ok et pour ce Cheddar botte lui les fesses s’il fait trop de conneries ! »

Cependant, il n’aurait jamais cru qu’il serait sur le point de mourir de rire devant la scène que le blondinet lui offrit ! Il en pleura tellement qu’il se laissa tomber sur le sable alors que son pauvre cuisinier était la cible de nombreux crabes et, lui au lieu de l’aider était littéralement explosé de rire !!!! Enfin, il ria moins quand il se prit un énorme coup de pied qui le balança au loin sur la plage lui offrant une énorme bosse au niveau de l’arcade. Il se mangea du sable et resta allongé quelques secondes avant d’entendre l’appel du plus âgé ? Du crabe grillé ? Il leva au début la tête avec un sourcil arqué et :

« Du crabe grillé ? »

A l’acquiescement de Sanji, il se leva à la vitesse grand huit et :

« MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANGER »

Ses iris s’étirèrent jusqu’à Sanji avant de se mettre à courire, de là, ce dernier lui demanda d’aller chercher du bois afin de faire un petit feu de camp. Tout content Luffy partit sans plus attendre et sur sa route, une fumée vint lui chatouiller les narines… Reniflant fortement, il se laissa entraîner par cette dernière qui l’emmena jusqu’à un barbecue. Profitant que tout le monde avait le dos tourné, il étira ses bras afin de piquer les piques en bois où étaient plantées d’énormes saucisses et goba le tout dans sa bouche sauf, que ces dernières étaient sur le feu comme les piques en bois et… Quand cela toucha sa langue et ses lèvres ce fut…

« ITTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIE !!!! CA BRULE CA BRULE !!! SANJI AU FEU !!! APPELLE LES POMPIERS !! »

C’était quoi d’abord des pompiers ? Qu’est-ce qu’il racontait encore cet imbécile ? Aucune idée mais, voilà qu’il alerta tout le monde alors que son visage était devenu rouge et qu’il laissa tomber les piques pour se rediriger vers Sanji avec les lèvres enflammées et les larmes aux yeux avant de lui entrer dedans avec force et s’agrippant à lui et lui offrant ainsi un roulet boulet c’est vers le bord de l’eau, se retrouvant sous Sanji

« J’AI MAL MES LEVRES BRULENT COMME MA LANGUE !!! FAIS QUELQUE CHOSE !!! JE T’EN PRIE JE VAIS MOURIR !!!! »
© Pando

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Mer 5 Aoû - 11:11

Sanji
avatar

Messages : 124

Une conversation au coucher du soleil

ft. Luffy


« Deux n'est pas le double mais le contraire de un, de sa solitude. Deux est alliance, fil double qui n'est pas cassé.»
La vie était bien étrange et souvent offrait des surprises bonnes comme mauvaises. Ça, on ne pouvait rien y faire. Rien que le fait de pouvoir parler avec Luffy me permettait de rester calme et d'avoir confiance en l'avenir. Normalement, une personne dans notre situation aurait sûrement déjà abandonné mais nous, on continue. Pourquoi ? Parce tant qu'on a pas perdu la Guerre on a pas la droit d'abandonner. Si nous avions perdus des batailles, qu'on allait encore en perdre ce n'était pas grave tant que nous étions en vie. Pour moi, la guerre est terminée quand il ne reste plus aucun d'entre-nous. Tant qu'il restera un membre de notre équipage debout, je me dis qu'il y a toujours un espoir. C'est peut-être stupide, je le conçois pleinement mais, nous sommes ainsi. Des crétins qui ne savent pas abandonner même si, on est au plus mal. Je n'ai rien contre cette alliance et, je suis content que mes mots lui permettent d'aller mieux. C'est tout ce que je peux faire pour lui aujourd'hui. Je ne peux pas le protéger physiquement alors, je lui donne mon soutien verbalement. Cela représente très peu pour moi mais, ce n'est déjà pas si mal. En tout cas, ce n'est pas vraiment le fait que je laisse une chance au chirurgien ou non c'est surtout que j'ai confiance au jugement de notre capitaine. S'il dit que c'est un bon gars, je ne vais pas chercher à le contredire ou avoir raison. Là, n'est pas vraiment le but... Je tire encore une latte tout en souriant sa réflexion sur nos deux rêves et cette promesse stupide qu'on s'était faite. En même temps, sur ce navire, nous détenons des rêves personnels qui sont bien distincts des uns et des autres. Ce n'est pas la peine de le nier vraiment. On était d'accord d'aider Luffy a réaliser son rêve d'être le seigneur des Pirates car, au fond, sans son rêve on ne pourrait pas réaliser le nôtre. Nos vies sont entre ses mains et, je lui confierai la mienne autant de fois qu'il le faut si, cela peut l'aider à garder sa confiance en lui. Je suis heureux qu'il me rassure sur le fait qu'il ne compte pas se laisser enterrer par cet enfoiré qui contrôle nos amis. Au moins, je peux m'attacher à l'idée de le voir revenir avec Nami chérie qui me manque ! Je veux qu'elle se rende compte au combien j'ai pu garder ces mandarines intactes en frappant tous intrus ou voleurs qui se sont essayés à dérober l'un des plus grands trésors de ma déesse rousse ! Personne n'arrive à sa hauteur dans cet équipage et, rien que le fait d'imaginer que ce pervers pourrait la demander en mariage ou bien, s'essaye à l'utiliser comme Cendrillon rien qu'à cette idée, je sens mon corps s'enflammer. Je vais lui foutre mon énorme coup de pieds au derrière.

« Haï ! Tu as intérêt de revenir sinon je peux t'assurer que je viens t'arracher des griffes de la Faucheuse et je te le ferais amèrement regretter ! Tu auras mon spécial coup de pied !!!! »

Je rigolais à moitié car, j'étais à moitié sérieux. Je sais qu'il était impossible pour moi de le faire revenir d'entre les morts mais, je voulais qu'il sache que je m'inquiétais à ma façon et surtout, que je lui interdisais de mourir. Evidemment, il avait failli nous quitter un peu trop à mon goût mais en même temps, il se mettait toujours dans des situations impossible. Ce n'était pas faute de garder un œil sur lui vraiment... Parce que là, où il se rendait je ne pourrais pas le surveiller ni assurer ses arrières car, il me l'interdisait comme à chaque fois. Pour le moment, je me contenterais de sa promesse de revenir vivant et surtout qu'il n'abandonne par son rêve ni nos prochaines cibles. Je ne vais pas mentir mais, moi aussi j'ai un compte à régler avec Big Mom. D'accord, on ne va pas se leurrer nous n'étions certainement pas encore au niveau de les affronter mais bon, tant qu'on n'essaie pas on ne peut pas dire que nous ne pourrons pas prendre leurs têtes ! Nous n'étions désormais plus seulement “nous”, il y avait aussi l'équipage des Heart Pirates désormais bien que je ne sache pas ce qu'ils valaient en réalité. Tant qu'il n'y avait pas un pervers qui veuille draguer mes deux déesses après tout irait bien entre-nous. Ses paroles gonflèrent un peu ma poitrine et, je me sentis légèrement embarrassé ! Vraiment, cet idiot, il aimait me mettre dans une mauvaise position c'est ça ? Alors, je repris de plus belle en enchaînant :

« Ouais, on va le faire souffrir ! En même temps, tu crois que du flamand rose grillé c'est bon ? Quoi que je ne m'aventurerais pas à essayer, je pense qu'il serait indigeste et puis, comme il semble vieux, cela pourrait être plus de la carne qu'autre chose.... On se faire cet enfoiré alors, c'est pour cela que tu n'as pas intérêt à trop traîner avec les autres ! Parce que bon, rester ici me donne de l'urticaire ! »

Il y avait de très belles créatures aucuns soucis pour ça mais, je mentirais en disant que je ne commençais pas à en avoir marre. Il y avait des marines de partout et plus que ça... A force de rester bloqué ici, je commençais à devenir malade. Je me languissais de reprendre la mer avec tout le monde afin d'aller à la découverte de nouveaux horizons. De plus, ce n'est pas comme si cet archipel était des plus vivables. Croiser à chaque fois des dragons célestes avec des esclaves ou d'autres nobles cela était frustrant car, il fallait que je me retienne de ne pas en flanquer une bonne à un de ces nobles qui n'ont aucun respect pour la vie d'autrui. Heureusement qu'ici, il y avait Shakky, Raileygh et Duval et sa bande sinon, je crois que j'aurais pété une durite depuis longtemps. De là, concernant le futur de ce scientifique des plus détestables que cela soit physique ou mental, je me mis à rire avant d'aller aider un pêcheur.

« Oh ne t'inquiètes pas pour ça, je sens qu'il va goûter plusieurs fois à mon pied qui me démange ! »

Quoi ? Il fallait bien que je lui trouve à utilité à ce mec infâme non ? De là, parce que la pêche cela me connait ou pas.. Je décide de prendre une canne à pêche mais, tout ce que j'y gagne c'est un ensemble d'algues avec pleins de crabes qui osèrent toucher à mon magnifique visage !!! Et bien sûr, allez demander de l'aide à mon capitaine n'était pas la meilleure idée du siècle... Il ne faisait que rire devant ma douleur !!! C'est définitif, je déteste les crabes !! Non mais, qu'on arrête cette torture !!! Je finis quand même par m'en débarrasser en frappant par la même occasion le visage de mon capitaine que j'avais pris pour un crabe ! Oups ? Enfin ce n'est pas grave, il survivra pas comme ces crabes qui étaient désormais à mes pieds.... Comme ce goinfre de première... Mais, ne vous inquiiétez je connais une tactique pour le faire lever : C'est celle de l'inviter à manger du crabe grillé et ben voilà ! Regardez comme il crie et lève.. Qu'est-ce que vous avais dis hein ? De là, je lui dis qu'il nous faut du bois afin de les faire cuire... Telle une tempête il partit et pendant ce temps, je sors un miroir de la poche intérieure de ma veste afin de voir à quel point mon magnifique visage est devenu tout boursouflé et là c'est THE CHOC !

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! MAIS QUELLE HORREUR !!! CE N'EST PAS MON VISAGE CA !!! MIROIR MON BEAU MIROIR DIS MOI QUI EST LE PLUS MAGNIFIQUE !! DIS MOI QUE JE SUIS QUAND MEME LE PLUS SPLENDIDE DE L'EQUIPAGE !! »

Je finis par sortir un peigne afin de me recoiffer convenablement même si, cela n'ôtait pas les rougissement... Je commençais à avoir les larmes aux yeux !!! Mon visage... Comment j'allais pouvoir draguer maintenant ? Je devrais demander à ce pêcheur de me rembourser. Ceci dit, puisqu'il n'y avait que mon visage dans cette petite glace ce qui, était logique mais, pour moi c'était une évidence que ...

« C'est toujours moi le plus beau ? Hahahaha c'est normal ? Personne ne peut arriver à la hauteur de la Perfection que je suis... »

Et les chevilles dans tout ça ? Ne vous inquiétez pas, mes chevilles se portaient très bien et puis... Soudainement je sentis une présence... Je me retourne et je vois un Monstre... Un Luffy qui a la bouche enflammée.... Non... Non... Qu'il ne s'approche pas de moi mais, voilà que ce couillon me saute dessus et on se fait un joli roulet boulet jusqu''à la mer et où je me retrouve au-dessus... Non mais, attendez ? Je ne comptais pas me laisser avoir de cette façon ! Je grimace et des veines tressautent un peu partout sur mon visage !!! Non mais, il va me rendre sourd à cette allure et.. Impulsivement j'agrippe du sable entre mes deux mains pour le lui en faire manger :

« AH MAIS FERME LA !!! TIENS DU SABLE !!! »

Euh... Pourquoi il prend une teinte rouge ? Ah ? Je n'étais pas en train de l'étouffer ? Merde ! Je finis par le secouer mais, le pire c'est que...

« MES YEUUUUUUUUUUUUUX !!! Enfoiré je vais t'apprendre à me cracher du sable dessus !!! Et ça te faire rire en plus ? Je vais vraiment te tuer !!! »

Je l'empoignais par le cou tout en le secouant jusqu'à ce que soudainement j'entende un...

Ploc

Je sentis soudainement quelque chose de visqueux et liquide sur mes cheveux qui glissa à jusqu'à ma nuque... Je place mes doigts sur ce qui vient de me tomber sur ciel et le met devant moi et là... C'est le drame :


« MES CHEVEEEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUX !!! MES BEAUX CHEVEUX !!!! Où il est ce satané pigeon qui a osé me faire ça hein ? »

Je jette un regard en haut après m'être relevé du corps de cet homme élastique pour voir un oiseau un peu plus loin qui semble se foutre de moi... Oh de l'oiseau grillé... Mais, quelle bonne idée....

« Ne Luffy, ça te dit de manger du pigeon grillé ? Et.... »

Silence... Plus de Luffy... Mais, il est passé où encore cet imbécile hein ?


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Mer 5 Aoû - 20:44

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003



❝Que le ciel nous en soit témoin❞
Sanji & Luffy
« Ah non non non non !!!! Ne t’inquiètes pas, je reviendrais Sanji !!! Promis, tu peux garder ton pied loin de moi tu sais !!! »

Il s’était mis à agiter ses mains devant lui dans le sens de la négation afin d’assurer à Sanji qu’il reviendrait, qu’il n’a pas besoin de lever son pied. Non car, les coups de pieds du blondinet pouvaient se révéler des plus douloureux même pour l’homme caoutchouc qu’il était. Luffy se marrait bien à cause des propos tenus par son cuistot adoré. Faire du flamand rose grillé cela sonnait bien même s’il y avait de fortes chances pour qu’ils finissent par s’empoisonner s’ils venaient à le manger ! Pourtant, Mugiwara comptait bien botter les fesses de Mingo qu’importe si, cela signifiait l’envoyer sur la lune. Le combat serait sans doute serrer mais, il comptait bien abattre cet homme. Pour Law mais aussi pour lui car, cela semblait important pour son nouveau allié. Il y avait d’ailleurs toujours ce prénom « Corazon » qui était toujours sur son esprit. Il se demandait toujours qui était cette personne mais, comme son aîné l’avait prononcé en plein cauchemar, le chapeau de paille s’était dit qu’il devait être soit un ennemi, soit une personne chère à son cœur ? D’un autre côté, ce n’était pas lui qui allait lui demander des explications sur son passé. Si trafaogar de l’un de ses surnoms made in by lui gardait le silence, c’était son problème. Forcer les choses et il se ferait envoyer boulet aussi loin que la Terre l’est du Soleil même s’il ignorait que dans leur système solaire, il y avait six planètes enfin, c’était bizarre et puis lui-même n’y comprenait pas grand-chose de toute façon. Quant au fait que cet endroit était désagréable, il en était conscient car lui, même s’était limité à rester à l’extérieur de la ville afin de ne pas croiser des esclaves qui sont en train de mourir à cause du mauvais traitement qu’ils subissaient. Il devait rester « calme » pour la sauvegarde de son équipage mais, c’était dur. Alors pour Sanji pour qui, cela faisait déjà quelques mois, il comprenait que ce dernier souhaitait prendre ses cliques et ses claques tel speedy Gonzales. Il ne pouvait pas lui en tenir rigueur pour ça. Déjà, il trouvait incroyables qu’ils soient arrivés à rester ici sans créer de problèmes mais, c’est vrai qu’ils ne sont pas comme « lui ».

« Shishishi !! Je ne sais pas j’en ai jamais mangé mais, cela ne doit pas être mauvais ! Et je te fais une promesse : Tu n’auras pas le temps de profiter de mon absence que je serais de retour avec les autres. Il est hors de question que je les laisses être les jouets de cette ordure plus longtemps ! »

Rien que d’y penser, le jeune capitaine serra les poings et regarda droit devant lui. Cette ordure allait souffrir, il allait regretter de s’en être pris à eux. Ses nakamas étaient les personnes les plus importantes qu’il possédait et, c’est pour cette raison qu’il était prêt à tout pour les sortir de là. C’est à cause de lui s’ils logent dans un lieu lugubre alors, autant les sortir des ténèbres dans lesquels ils semblaient être coincés. Il sortit de ses pensées quand Sanji décida d’aller pêché afin de pouvoir avoir de quoi manger royal ! Cependant, il n’aurait pas cru qu’il assisterait à une telle scène des plus burlesques ! C’était trop fort, il n’en pouvait plus… Il s’excusait auprès de Sanji parce qu’il ne pouvait pas le faire verbalement tant il était plié. Mais, qu’est-ce que c’était drôle même s’il perdit son rire avec le coup de pied enflammé du blondinet qui, là lui coupa toute envie de rire. Sanji vs Luffy = 1 point pour le cuisinier des Mugiwara. Ohé ohé capitaine abandonné… C’était en train de résonner dans sa tête. Air qui disparut quand Sanji usa du charme magique : La nourriture ! Il n’y avait que ça qui pouvait le réveiller et quel réveil, voilà King Kong Luffy à la conquête de la nourriture et on applaudit bien fort mesdames et messieurs. Sauf qu’avant de manger du crabe grillé fallait du voir… Cela n’enchanta pas réellement Mugiwara parce qu’il voulait manger maintenant mais, bon s’il fallait du bois alors il allait cherchait du bois… Sauf que voilà, il a fallu qu’il croise le chemin de la démone fumée de grillades ! Et oui, elle attirait toutes personnes qui pensaient avec leurs estomacs pour mieux les attraper. Le capitaine, qui avait la bouche pleine de bave décida de prendre les piques de bois brûlants avec les saucisses afin de les engloutir en entier mais là… Notre ami venait de subir l’attaque fulgurante du barbecue : Attaque brûlure et une nouvelle défaite pour Mugiwara qui s’étaient transformé en petit dragon en crachant de la fumée et non du feu….

« Au feeeeeeeeeeeeeeeeeeu !!!! JE FONDS !! MA LANGUE SE MEURS DE L’EAU ! SOIF ! CHAUD !! »

Le feu ça brûle et l’eau ça mouille tous les oiseaux volent dans le ciel ~ Telle la chanson, tout ceci se présenta une fois qu’il a emporté Sanji à faire un rouler boulet et qu’il se mangea du sable à cause de son aîné et..

« BWARF !! KEUF KEUF !!!! JE MEURS !!! »

Monkey D. Luffy n’était plus devenu une fontaine d’eau mais, une fontaine de sable puisqu’il recracha le tout sur le visage de son « assaillant ». Enfin, au moins cela avait permis de lui faire oublier la douleur mais, il avait la langue bien pendante et voilà qu’il était en train de se plaindre avant de mourir de rire pendant que Sanji l’étranglait. Est-ce le manque d’oxygène qui l’avait rendu euphorique et puis… Une flaque blanche tomba sur la tête de Sanji. Au début il pensait à un œuf mais, quand il se rendit compte de la nature il…

« Shishishi ! J’EN PEUX PLUS !!!! Sanji : l’homme qui se faisait chasser par les crabes et qui attire la merde des oiseaux !!! SHISHISHI !!! C’est vraiment trop drôle !!! »

Il bougea même les jambes en se tenant le ventre mais, décida de s’éloigner avant de se faire attaquer par le blond. Mieux vaut prévenir que guérir et puis, il se capable de lui donner de la nourriture avariée pour se venger de s’être moqué de lui alors, il était préférable qu’il trouve un moyen de l’aider à se nettoyer. Il s’était mis à courir vite et, il trouva une serviette seulement…. Il aurait mieux fait de regarder avant de se servir car… Soudainement, il se trouva devant 2 paires d’yeux jaunes et des dents longues…

« Oh comme vous avez de grands yeux… C’est pour mieux me voir c’est ça ? Vous avez aussi de grandes oreilles, c’est pour mieux m’entendre et, comme vous avez de belles dents… C’est pour mieux me… »

Cet imbécile avait approché naïvement l’une de ses mains vers les crocs brillants de l’un de ses dobermans énormes mais, ce dernier lui croqua la main et un moment de silence s’installa avant de…

« AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIEEEEEEEEEEEE !!! LACHES MOI !!! SALE BETE !! JE T’AI DIS DE ME LACHER !! »

Il usa de son jet pistol sur le dessus de la tête de ce chien afin que ce dernier le lâche dans un gémissement mais, cela ne fit qu’énerver le second et voilà que Luffy partit rapidement en direction de sanji tout en soufflant sur sa main ensanglantée avec le chien à ses trousses. Il sautilla de justesse pour éviter que ce dernier lui morde les fesses et, il serra même les dents tout en dépassant Sanji à toute vitesse tout en lui criant de :

« Cours Sanji !! Ne reste pas là !!! »


© Pando

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Jeu 6 Aoû - 21:17

Sanji
avatar

Messages : 124

Une conversation au coucher du soleil

ft. Luffy


« Deux n'est pas le double mais le contraire de un, de sa solitude. Deux est alliance, fil double qui n'est pas cassé.»
Celui –là alors… Qu’est-ce qu’il pourrait me vexer, je pensais que cela lui ferait plaisir d’essuyer un de mes coups de pieds dont je suis si fier ! Mais, non ce dernier le refuse vraiment…

« Baka. »

C’est tout ce que j’avais à dire le concernant. Il était vraiment fort pour dire ou faire des idioties et, si j’avais su ce qui nous attendait dans pas longtemps, je crois que je serais partit de cette plage le plus rapidement possible. A croire que Sabaondy nous porte point chance. A chaque fois que nous sommes ici, nous ne fuyons pas les ennuis on y court dedans carrément. Cependant, c’était le seul endroit sûr puisque, personne ne savait pour Raileygh san et plus que tout, pour la Marine l’idée même qu’on soit ici doit être inconcevable. Pourtant, je n’avais pas pu faire comme si je ne l’avais pas vu sur cette plage alors que j’avais cherché ce face à face. Il restait de nombreuses choses en suspens… Peut-être qu’on aura enfin l’occasion de pouvoir continuer notre conversation mais, pour l’heure, j’étais heureux qu’il parte confiant dans l’inconnu qu’est le Tartaros. Je n’étais toujours pas tranquille de le laisser partir en guerre contre ce Grand Méchant apparu de nulle part et, j’espérais qu’on puisse le renvoyer de là où il était venu. Si seulement cela pouvait être vrai… Qu’il revienne avant même qu’on ressente son absence… Pourtant, maintenant qu’on l’a entendu chanter, jouer, rire, manger, difficile de se dire que demain on allait retomber dans ce cercle de calme mais, perturbé. Un rire bref franchit mes lèvres pendant que je baissais la tête faisant tomber sur mes yeux quelques épis dorés, je finis par reprendre :

« Ouais alors, faisons cuir un oiseau quand on l’aura éjecté de son trône comme ce Guignol qui se prend pour le roi du Monde ! Si tu te fais trop attendre on te rejoindra ! Après tout, un deuxième plan de secours n’est pas si mauvais non ? »

Je ne voulais pas qu’il croit qu’on ne lui faisait pas confiance mais, j’espérais que peut-être qu’avec ces paroles, cela pourrait lui permettre de fortifier sa confiance en ses propres capacités. Cependant, je ne voulais pas non plus qu’il s’en veuille si, il n’y arrive pas. Toutefois, j’avais peur qu’il prenne mal cette alternative. Alors, peut-être que je devrai lui dire quand il reviendra mais, maintenant, je préférais taire l’hypothèse qu’il revienne bredouille. Tant qu’il revenait en entier avec le Chirurgien ce serait déjà ça… Au moins, ils seraient en vie tous les deux. Cette attitude va me coûter cher… Je vais la regretter et en même temps, comme me le dira cet imbécile de marimo c’était peut-être pas un mauvais choix d’agir ainsi. Au moins, jusqu’à a fin du moins, je l’espérais il savait qu’on lui faisait confiance… C’est ce que j’espérerais dans quelques temps… A ce moment que j’aurais voulu repousser le plus longtemps possible.

Pour l’heure après cette parole, je finis par le laisser car, je me dis que ce soir je devais me surpasser. Il méritait que je me déchire pour lui offrir un repas digne des plus grands guerrier afin qu’il soit toujours aussi vivace qu’il l’est maintenant… Mais ce fut une grave erreur. On ne va pas se mentir…. En voulant pêcher je me retrouve défiguré par des crabes et j’aurais vraiment pété une durite si, mon miroir adoré ne m’avait pas assuré que malgré mon visage joufflu j’étais toujours le plus beau. Ah je savais que j’aurais peut-être dû me convertir dans le mannequinat peut-être que j’aurais pu connaitre ainsi l’amour des femmes, la gloire des princes et, la beauté je l’ai déjà donc… Même si là, mes chances d’atteindre la célébrité ou de draguer des femmes venaient de s’éloigner pour aujourd’hui. Avec de la glace cela devrait le faire. Je me regardais un peu sous toutes les coutures… Et je faisais au milieu de tous ces cadavres cuirassés aux pinces douloureuses… J’espérais que j’allais pouvoir m’assoir sans trop de problème… Mais là, ne fut que le début de mes ennuies… Car voilà que mon idiot de capitaine fonça sur moi en me perforant presque le buste avant de m’offrir une belle roulade. Cela avait été encore contre le corps d’une sirène je ne dis pas mais là… C’était plat.. Rien de ces belles poitrines généreuses douces et confortable là… C’était bien maigre… Et puis, en plus je gagnais du sable sur le visage… Il ne pouvait pas garder le sable que je lui avais mis dans la bouche et l’avaler en silence hein ? Je vais le buter ce gamin !

« Tu as fait tes 4 volontés ? Parce que sinon tant pis tu vas crever enfoi… »

Je l’avais vraiment étranglé mais voilà, à croire que ce n’était pas mon jour puisqu’un oiseau, un écervelé d’oiseau venait de me faire sur mes cheveux … Vous parlez d’un shampoing… C’était dégueulasse… Nous étions loin de l’oréal car je le vaux bien là… C’était excrément d’oiseau car, je suis poissard !!! Que je le trouve ce sale volatile ! On parlait d’oiseaux à la broche, à défaut d’avoir un flamand… J’allais me le faire et voilà que cet imbécile ne m’aidait pas à aller mieux… Il se foutait de moi que…

BAM

« Bon ben enfin du calme… Il faut que je me nettoie ça ! »

Je ne venais pas de lui mettre mon pied dans sa bouche pendant une fraction de secondes… Purée, je commençais à regrettais de ne pas avoir sorti mon paquet de clopes avant d’aller le secourir. Car là, je ressentais le besoin viscéral de m’en griller une. Je soupire et me tourne en « sa » direction mais, il n’y a plus que du sable et…. Purée mais, il est partit où ? J’allais lui faire payer de me mettre des vents monumentaux mais…. Et tout d’un coup… Après plusieurs minutes, je revois cet énergumène fonçait sur moi et quand j’étais sur le point de l’appeler ce dernier, me passa à côté sans arrêter telle une bourrasque me faisant virevolter quelques mèches de cheveux mais, rien de gracieux comme ses publicités pour les beaux cheveux parce là les miens puaient et étaient collants…. Qu’… Je me tourne vers lui et j’élève la voix..

« Pourquoi je devrais courir ? »

Quand j’entendis des grognements furieux et que je vis ce qui se dirigeait droit vers moi… Je ne réfléchis pas plus longtemps et, je pris mes jambes à mon cou pour essayer de le rattraper !! Non mais, c’était quoi cette merde ? Arrivé à sa hauteur je finis par lui crier ?

« Qu’est-ce que tu as encore fais ? Et pourquoi tu es venu vers moi enfoiré ! Tu ne pouvais pas l’emmener ailleurs ? »

Pourquoi est-ce qu’il avait fallu qu’il revienne avec un chien affamé à ses trousses ? Et puis, si je pensais que le pire était derrière nous, je me trompais lourdement en effet… Au loin… Je voyais une silhouette avec une belle fleur à petit pois, de belles, jambes, une chevelure rousse qui bougeait la tête de droite à gauche comme Charlie et ses drôle de dames… De là, mes yeux devinrent des cœurs je me mis à courir plus vite les bras tendus en criant :

« Oh belle déesse… Venez que je vous porte dans mes bras pour vous protégez de ce chien diabolique. N’ayez pas peur, moi Sanji votre chevalier servant ne vous demande qu’en échangé un baisé kiss kiss kiss »

J’avais allongé mes lippes afin que cette belle déesse se retourne et que je puisse l’embrasser et j’en eu l’occasion deux grosses paires de lèvres vinrent se poser sur les miennes et j’étais sur le point de m’envoler mettant ainsi la boisson Redbull au placard mais… Quand j’entendis cette voix, que je vis cet énorme visage grotesque que je connaissais… Et cette voix… Je me solidifiais en pierre sur le coup.

« Haaaaaaaaaaaa MON PETIT SANJI KUN !!! QUE JE SUIS CONTENTE DE TE VOIR !!! Hohohoho tu ne dis plus rien ? J’en étais sûr que tu avais le béguin pour moi !!! Tiens regarde-moi cette robe… Elle t’irait parfaitement et…. ATTENDS NE T’EN VAS PAS SANJI CHAAAAAAAAAN viens mettre cette robe !!! »

Cours, vole, nage… Allez mon petit gars tu ne dois pas te faire avoir !!! C’est quoi ce cauchemar hein ? Je savais que j’étais en train de refaire le chemin inverse et de croiser Luffy… Entre le chien et ce qui me poursuivait mon choix était vite fait !!! Je me retourne même pour lui dire :

« Dégage !!! JE NE PORTERAIS PLUS JAMAIS CETTE ROBE !! JE SUIS UN HOMME !!! J’AIME LES FEMMES !! ARRETE DE ME SUIVRE !!!! BEURK MES PAUVRES LEVRES JE VAIS MOURIR !!! »
« SANJI CHAAAAAAAAAN NE SOIS PAS TIMIDE COMME CA TU ES VRAIMENT MIGNON !! REVIENS ICI POUR QUE JE TE METTES CETTE ROBE COMME CELLE QUE TU AS PORTE AVEC CETTE JOLIE PERRUQUE !! »

Je commençais à sentir mes poils s’hérissaient rien qu’à cette pensée. J’allais mourir. J’attrapais Luffy pour lui dire :

« Bon je crois que nous sommes coincés… Dis pourquoi tu n’userais pas de ton haki des rois pour nous débarrasser d’eux dis ? »


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Ven 7 Aoû - 15:23

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003



❝Que le ciel nous en soit témoin❞
Sanji & Luffy
Il n’y a pas à dire, la situation était vraiment amusante pour quoi ? Pour le moment pour lui bien qu’au fond il avait douillé de son côté aussi ! A ce rythme, il allait mourir avant même de pouvoir quitter cette île et encore, il était gentil. Ses lèvres étaient devenues énormes, lui donnant l’impression de ressembler encore plus à un gorille, il avait failli finir étouffer par du sable mais, on garde toujours le meilleur pour la fin non ? Quoi que, dans son cas et dans celui de son acolyte ce n’était pas tout à fait ça encore. Bien au contraire. Mais le pire, c’est qu’il n’était même pas récompensé pour sa bonne action. Pour une fois qu’il voulait être serviable, qu’il avait de bonnes intentions pour aider Sanji car, se prendre des coups de pieds cela devenait de plus en plus douloureux, voilà que sa main droite fut engloutie et mordue par un chien qui semblait ne pas avoir mangé pendant des semaines et ne parlons pas de leur maitre qui semblait très peu commode au loin… Oui « leur » car, s’il arrive à en assommer l’un, il y en avait toujours un deuxième et, c’est la raison pour laquelle il se mit à courir comme un furet ! Et oui le voilà en train de courir.. Il court il court le Luffy et non le furet qu’il foutu un vent monumental à Sanji pourtant, il n’oublia pas de l’alerter… Où est-ce qu’il fuyait ? Aucune idée tant que c’était loin de ce chien qui le prenait pour de la viande !!! Hors de question de se laisser manger !! Il fallait qu’il parte de cette plage le plus rapidement possible… Qu’il fasse comme Miaous de la Team Rocket… Et voilà que Sanji le rattrapa afin de lui demander ce qu’il avait foutu et lui tout ce qu’il trouva à dire :

« Shishishi, j’ai juste volé une serviette pour toi à son maître alors tu pourras me faire une belle côte de bœuf pour le dîner de ce soir ? »

Fit-il les yeux étoilés. Il ne perdait pas le Nord le minus. A croire que plus que aider et compatir à la douleur de son cuisinier, il pensait depuis le début à son estomac. Quant à la suite… Elle fut des plus grotesques. Tout droit sortie d’une bande dessinée. Sanji était en train de prendre pour Pamela Anderson dans Alerte à Malibu avec les attributs en moins ? Non parce qu’il fallait quand même avouer qu’il y avait absence de pamplemousse là… La scène semblait vraiment irréelle. Il fallait vraiment être là pour le croire en plus, Sanji venait de complètement le dépasser et de loin et puis, il y eut ce gros « KISS » cet énorme visage d’ogre en robe avec perruque et..



« BHAHWAHAHAHAHAHAHA !!! C’EST CHRO CROLE !!! J’EN PEUX PLUS !!! SHISHISHSIHI AAAAAAAAAAAAAAIEEEEEEEEEEEE »

Voilà qu’il venait de sauter dans les airs, ses deux mains lui tenant son derche où il avait désormais un trou dans son short bleu au niveau de l’une des fesses !!! Il retint de justesse son précieux trésor avant de se remettre à courir une main recouvrant son fessier pendant que de nouvelles perles de sueurs étaient en train de dégouliner de son front. Teme.. Il avait complètement oublié ce chien dont il prit de nouveau de la distance et voilà que Sanji se dirigeait droit vers lui avec cette ogresse effrayante qu’il venait d’embrasser… Non non non…. Mais, il ne fallait pas.. C’est Sanji qui lui fit voler ses cheveux prenant ainsi la place de l’un des anges de Charlie, ses mèches brunes se soulevant dans le vent avec la tête tournée un peu sur le côté… Il freina difficilement et puis, s’il était resté un moment stoïque… Il fit demi tour, pas de garde à vous, pas de première, il passa directement à la 5 vitesse tout en pleurant de rire :

« Ne ne ne Sanji c’est ta nouvelle fiancée ??? En Robe cela t’irait pas mal.. Oh mademoiselle.. Voulez-vous bien m’épousez ?»

Fit-il en imitant Sanji en allongeant ses lippes et prenant un ton plus grave ce qui aurait pu lui valoir une déferlante de coups mais, au vu de leur situation… Puisqu’ils fonçaient de nouveau désormais contre le chien.. Luffy décida d’écouter Sanji et EUREKA !! Pourquoi n’y avait il pas réfléchit plus tôt ? Peut-être parce qu’il est complètement stupide ? Il s’arrêta et confiant il décida de dire :

« En effet, utilisons ça ! »

Ses iris se rétrécirent il ancra son regard dans celui du chien et même sans regarder l’okama qui appelait Sanji il décida d’utiliser son haki des rois. Il y eut comme une vague de froid et les deux tombèrent comme des mouches provoquant un nuage de sable. Au moins, c’était fait. Ils étaient désormais tranquilles tous les deux !

« Pfiou !! Je pense qu’on devrait se tirer d’ici… La plage n’est pas vraiment un endroit sûr. Ah tiens la serviette… Dis, tu sais coudre ? Ce chien m’a mordu aux fesses et m’a arraché un bout de mon short ! »

SOS Sanji fée du logis vous connaissez ? Non ? Pas de problèmes vous allez apprendre. Sur son chemin il attrapa la serviette qu’il mit sur son dos et pris la direction du centre-ville. S’acheter de nouveaux vêtements n’était pas de refus… Mais… Soudainement sans comprendre pourquoi, Sanji partit tout seul en direction d’une femme l’abandonnant ainsi… Bah tant pis, il se débrouillerait bien tout seul. Malgré quelques chuchotements et regards moqueurs surement à l’énorme trou révélant ainsi son boxer, il fit comme si de rien n’était et vit au loin un énorme ballon accroché à un panier et oui… Mugiwara était un véritable enfant et, il ne connaissait rien aux nouveaux engins ou autres.. Cependant, cet abruti décrocha au passage et se jeta à l’intérieur de la nacelle alors qu’il y avait un feu pour faire grimper le ballon. Bruleurs allumés puisque comme à son habitude, le jeune capitaine avait ignoré les propriétaires sans doute devant qui avait invité à ce que des personnes paient pour grimper dessus. Là, c’était le cas de le dire : Il grimpait vraiment dans d’autres cieux et, s’émerveillait de voir l’île dans sa globalité à cette hauteur :

« Whouhouuuuuuuuuuu C’EST TROP BEAU !!!! Oh je vois là-bas le café de Shakky !! Peut-être qu’ils m’entendent si je leur fais coucou ? HE HOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!! »

Il bougea les bras mais, quand il vit un oiseau, celui qui s’était soulagé sur Sanji, il devint légèrement en colère :

« Ah toi ! Tu es celui qui a gâché la chevelure de Sanji ! Viens ici que je te grilles et.. Mais, qu’est-ce que tu fais ? ARRETE TOI !! N’ESSAIE PAS DE TROUER LE BALLON IMBECILE DE VOLATILE !!!»

Il jura mais… C’était trop tard… Il devint rapidement effrayé quand le bec pénétra dans le ballon et qu’il le nargua avec un sourire avant de tirer sa révérence et..

SHSHHHHHHHHHHHHSH

L’air était en train de se tirer et… Soudainement ce fut la chute libre et lui-même passa par-dessus la nacelle pour crier :

« JE VAIS MOURIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIR !! QUE QUELQU’UN ARRETE MA COURSE S’IL VOUS PLAAAAAAAAAAAAAAAIT !!! AAAAAAAAAAAAAAH»

Puis soudainement il croisa les jambes et coinça son menton à l’aide de son pouce et son index :

« Hmm.. ? C’est étrange j’ai l’impression d’avoir déjà dit ça mais où ? »

Il n’eut pas le temps d’y penser plus qu’il passa au travers d’un toit en brique qui le sonna avant de faire le grand plongeon de la Mort qui Tue ! A son point de chute.. Deux grandes vague d’eau chaude surgirent avec le bruit s’y accompagnant… Et lui-même ne resta pas bien longtemps sous l’eau puisqu’il était en train de bouillir ! Il sortit la tête hors e l’eau pour crier :

« BWARF CHE CHO HPHMR »

Son visage fut coincé dans quelques chose de doux et un peu dur… Sa vue était cachée par deux paires de seins pas trop souples mais lui.. Comme un idiot posa ses mains sur la poitrine en les tâtant un peu :

« Hmm.. ? Je suis tombé dans quoi ? Ce sont des citrons ? Non, c’est trop gros pour que cela soit le cas et.. »

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase que deux paires de bras lui encerclèrent la tête afin de l’enfoncer un peu plus contre cette poitrine qui avait perdu un peu de sa jeunesse et c’était le cas de le dire en plus, elle agita ses formes sur le visage du petit chapeau de paille de qui était en train d’étouffer littéralement et devenait de plus en plus rouge tomate ! Il n’y a pas à dire, le jeune Mugiwara était en train d’être cuit à la vapeur et pressé contre des gants de toilettes chaires.

« Aaaaaaaaaaaaaaaaah un jeunôt qu’est-ce qu’il est mignon celui-là !!!»

Luffy essayait de s’en sortir du mieux qu’il pouvait… Il commençait à manquer cruellement d’oxygène.. Qu’il plaça ses mains sur les deux « fruits » pour les aplatir avec ses mains afin de sortir sa tête avec la langue pendante :

« Puah j’en peux plus !!! Et euh… Ah ce ne sont pas des citrons j’en étais sûr mais, c’est quoi ? C’est bien doux !!»

Et voilà qu’il pétrit un peu ses doigts sur cette poitrine ce qui fit plaisir à leur propriétaire qui le regarda avec un air coquin et pervers..

« Hohohoho ça fait longtemps que je n’ai pas été si désirée par un jeune si mignon.. Tiens si tu veux plus profiter !!»

A cette voix… Luffy leva la tête pour voir une mamie et plusieurs autres qui s’étaient rapprochées de lui de lui avec une lueur qui ne le mettait pas en confiance…. Ah il ne lui avait pas fait mal ? Luffy mit une main derrière la tête en se rendant un peu plus compte dans quel genre d’endroit il était tombé et..

« Ha désolé, j’espère que je ne t’ai pas trop fait mal ! Bon je vais devoir te laisser et… »

Il sentit soudainement sa joue pincée et son bras attrapé :
« Ne sois pas timide mon petit… Amusons-nous… »

Il sentit plusieurs mamies lui pinçait les fesses l’une d’elle gloussa pour annoncer qu’il avait des fesses rebondies… Hé mais, il commençait à se sentir mal à l’aise..

« Hé laissez mon fessier tranquille et.. Lâchez – moi pourquoi vous me relevez non mais.. Laissez mon short… Et ma chemise !!! LACHEZ MOIIIIIIIIIIIIIIIII !!!»

Et voilà qu’il avait été attrapé et qu’on lui ôta sa chemise et son short et que maintenant on voulait s’attaquer à son boxer et oui…. Le jeune chapeau de paille venait de tomber radicalement dans un bain public ou aujourd’hui c’était journée cougar alors un jeune adolescent n’était que de la pure chaire fraiche pour elles… Luffy étira ses bras pour que mes mains empoignent l’entrée de la porte et usa de son Gomu Gomu No Rocket pour se tirer littéralement de cet enfer des femmes !! Il s’échappa ainsi avec la serviette qu’il avait dérobé en courant dans les couloirs créant ainsi la panique où on pouvait entendre des cris de femmes sous le passage de luffy… D’ailleurs, ce dernier revint sur ses pas pour aller dérober une chemise blanche et un bermuda rose qu’il enfila rapidement avec une paire de lunettes de soleil à l’aide ses bras qu’il avait étiré et voilà qu’il se barra avant qu’on ne le remarque… Par contre, où est-ce qu’il se rendait c’était une bonne question mais, là c’était sa vie qui était en jeu… En plus on venait de crier « au voleur ». Il n’avait pas volé d’orange mais, des affaires.. Ah c’était plus grave ? Le pire c’est qu’il perdait le bas et le haut lui tombait complètement aux genoux… Sérieux il avait un drôle de look vraiment… Et puis, soudain, il entendit des coups de fusil sur le côté… Il tourna sa tête pour voir….

Un tableau des plus insolites quoi ? Rendez-vous au prochain épisode !


© Pando

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Sam 8 Aoû - 17:29

Sanji
avatar

Messages : 124

Une conversation au coucher du soleil

ft. Luffy


« Deux n'est pas le double mais le contraire de un, de sa solitude. Deux est alliance, fil double qui n'est pas cassé.»
Que… Que quoi ? On était poursuivi par un chien affamé parce que monsieur avait souhaité me rendre service ? Demain il neigeait ? C’était noël c’est ça ? Oui, c’est bien ce que je disais… Il y avait bien anguille sous roches puisqu’il osa m’avouer à Moi, qu’il avait fait ça que pour que je lui prépare son plat favoris.. Il…

« NON MAIS SI ON MEURT !! Comment veux-tu que je te prépare ton plat HEIN ? IDIOT ! »

J’ai le pire capitaine qui soit ! Il est touchant et… Non, oubliez ce que j’ai dit, je n’ai rien dis surtout qu’à cause de lui, j’ai un chien collait aux basques qui pense que je suis un poulet ! Pourquoi un poulet ? J’en sais rien mais, c’est ce que cet énorme molosse aux dents bien pointues devait penser non ? Le pire fut que c’est moi qui me noyai moi-même… J’en vins à prendre un « ancien cauchemar » comme une belle déesse et, à lui promettre protection et amours avant de déposer mes belles lèvres charnues. Mais, la belle princesse se transforma en une vieille sorcière toute moche. Une sorcière qui me gela… Non… C’était un cauchemar… Dîtes moi que je vais me réveiller. Je fis la seule chose que j’avais faite jour après jour et nuit après nuit, sur cette île de malheur courir aussi vite que le vent ou du moins, que mes poumons me le permettaient. Et voilà que cet imbécile se mit à m’imiter et pire que tout, faillit me tuer car, par sa question idiote, je faillis m’étrangler avec ma salive. Ce type… Je vais vraiment le tuer…. Il n’y a pas de doutes possibles mais, tout ce que je fis, c’est lui crier dans ses oreilles :

« Ma fiancée ? Tu crois vraiment que je me marierais bien avec cette ogresse qui veut ma peau ? C’est l’un de mes pires cauchemars ! Elle aime les hommes et j’aime les femmes !!!! Et puis, arrête de rire et sors nous de là ! »

J’avais haussé le ton dans l’énervement et, plusieurs de mes veines tressautèrent. En effet, qu’il arrête de glousser et qu’il use son haki des rois pour nous débarrasser de nos deux « plaies » qui allaient nous avoir à ce rythme ! Finalement, je m’arrête et je le laisse faire. Il n’y a pas à dire. Ce n’était pas aussi imposant que sur l’île des hommes poissons mais au moins… C’était toujours aussi efficace. Vous me direz, le fluide royal ne pouvait pas se perdre comme ça ! Je ne pris pas sa serviette si gentiment proposé pour lui répondre :

« Toujours aussi efficace. Je suis d’accord partons avant que l’ogresse ne se réveille et qu’elle ait encore l’idée de m’habiller en femme ! Brr rien que d’y penser j’en ai froid dans le dos ! Partons, de là... Et pfff !! Coudre ? J’ai une tête de couturière ? Je veux déjà me débarrasser de cette merde sur la tête ! Demande à ce long pif quand on rentre ! »

Je me tenais à ses côtés et marchait à l’intérieur de la ville mais, mon regard tomba sur une belle danseuse ! Une fille vraiment magnifique… Mon cœur jaillit de ma poitrine et je tourbillonne comme un chaud lapin que je suis pour m’arrêter devant cette belle demoiselle en volant au passage un beau bouquet de roses. Oui j’abandonnais mon capitaine sans avoir honte mais, difficile de laisser passer une si belle nymphe n’est-ce pas ?

« Belle demoiselle… Vos yeux revolvers m’ont hypnotisé, votre regard qui tue à visé mon cœur qui ne bat que pour vous !! J’espère que ce bouquet de fleurs vous plaira ! »

Comment ça j’avais un dialogue de Lovers ? Mais, dans la vie, il fallait bien l’être surtout que je n’avais pas le choix ! Si je voulais avoir une conquête et profiter fallait que je sorte toutes mes armes non mais ! Cependant, cela allait me coûter ma fierté.. Elle rit.. Et voilà que j’ai l’impression d’entendre le doux chant des oiseaux au niveau de mon estomac… Elle me prend et regarde je me fige littéralement, mes yeux en forme de cœur, la langue pendante et un peu de bave venait de faire son apparition. Elle me proposa de venir me baigner dans un onsen avec elle et, je ne peux qu’acquiescer comme un demeuré que j’étais là c’est clair… Je venais de me tirer une balle tout seul. Je la suivis comme un petit chien pendant que mon menton était piégé par les doux doigts de mon nouvel ange tombé du ciel. Je ne sais pas où on allait, puisque mon attention était fixée entièrement sur elle que je ne vis même pas que nous entrâmes dans une demeure qui différait nettement d’un onsen… Je buvais ses paroles… Surtout quand elle m’appela son petit « chou à la crème » et qu’elle m’offrit un doux baisé empoisonné sur ma joue là j’étais…. CHAUD CHAUD !!! Je décollais littéralement du sol pour voler en créant un mur au toi telle une torpille et dès que mes pieds se posèrent à nouveau sur le sol je lui pris ses mains et me mis littéralement à genoux :

« Je vais vous chérir… Moi Sanji chevalier de ses dames… Je vous promets de me dévouer corps et âme pour vous… Puis-je vous embrasser ? »
« Euh oui… Mais pouvez-vous lâchez ma main vous me serrez un peu trop fort…[/COLOR]»
« Milady, pas de vouvoiement entre-nous… Nous allons prendre un bain entre-nous … Nous allons dépasser cette limite… »
« Euh oui… Mais vous êtes trop proche de moi et… DEGAGE SALE PERVERS !![/COLOR]»

BIM

Je me prenais un coup sur la tête… Attendez… J’ai mal entendu… J’ai eu l’impression qu’elle était gênée et puis, elle se mit à me sourire me prendre mon visage sur lequel elle venait de me faire un coquard pour me dire de passer devant.. D’aller me baigner le premier et qu’elle viendrait me rejoindre ! J’hoche la tête positivement et, voilà qu’une fois arrivé dans le grand bain… Je me déshabille sans attendre, pas besoin de pudeur, même mon boxer est abandonné par mes soins et je fais un magnifique plongeon dans l’eau… Ah vraiment… Que c’est bon… Il y avait de la fumée… Je décide de prendre du produit sur le côté, du shampoing pour me nettoyer les cheveux en premier mais, aussi le corps après les avoir reniflé… Il fallait que je me prépare j’allais enfin avoir un bain avec une déesse…. Soudainement, j’entendis des pas… Oh la voilà !! Je me retourne et ouvre en grand mes bras :

« Oh ma déesse viens et saute dans mes bras, ces dernières sont prêts à te rattraper et.. »

bang

J’évite de justesse une balle.. C’était quoi ça ? Elle était où ma déesse ? Et mains, je voyais un homme du troisième âge moustachu me visait avec sa carabine… Euh… Et ma déesse, soudainement je me pris une autre balle et, voilà que je me mis sauter hors de l’eau et même à créer un énorme trou dans un mur pour me sortir de là… Non je me serais fait avoir ? Quoi qu’il en soit c’est tout mousseux que je sortis de cet enfer au pas de course mais, surtout j’étais nu comme un vers. Seule la mousse me couvrait mais, cette dernière s’enleva à cause de ma course effrénée.. Des cris de femmes se firent entendre.. Il fallait que je me sauve et, c’est pour cela que je me cache dans une ruelle afin de prendre ma respiration… Moi, le Grand Sanji je venais de me faire dépouiller…

« Whaou elle est encore plus extraordinaire que Nami Chan !! Je suis sous le charme !! »

Quoi ? Quelque chose cloche en moi ? Quoi qu’il en soit maintenant, je n’avais plus de vêtements… Je pris le couvercle d’une poubelle afin de cacher mes bijoux de famille et puis, soudainement, je sentis un regard et…

« LUFFY !!! Ah TU TOMBES A PIC ! Et tes vêtements ? Tu ne portes pas les mêmes que tout à l’heure ! Toi aussi tu t’es fait avoir par la princesse voleuse ? »

Ben quoi ? Je pouvais toujours rêver que je n’étais pas le seul pigeon pirate qui s’était fait dépouiller par une belle femme si ? Sauf qu’il faut croire que oui ! Alors… Finalement, je finis par le pousser, voyant que c’était beaucoup trop grand pour lui… Qu’il avait encore une serviette.. Mon regard brilla et, je posais mes mains sur ses épaules pour lui susurrer :

« Dis moi toi… Tes affaires semblent un peu trop grandes pour toi n’est-ce pas ? Et tu as toujours la serviette volée… Échangeons nos vêtements ! »

Vous l’aurez compris… Je ne lui demandais pas… J’exigeai qu’il me passe ses vêtements ! Non mais oh ! Le Grand Sanji que je suis se doit d’être un minimum respectable ! Hors de question de me promener ainsi plus longtemps et de retrouver les autres dans cette tenue surtout ! C’était de ma fierté dont on parlait là ! Bon ok je l'ai mise dans mes chaussettes pour cette femme mais chut !


code by ORICYA.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Mar 11 Aoû - 13:32

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003



❝Que le ciel nous en soit témoin❞
Sanji & Luffy
Il se passait vraiment de drôles de choses sur cette île ou du moins de leurs côtés. Autant l’avouer… Là pour le coup, il se languissait vraiment de partir de cette île et ne plus y remettre un pied. Même s’il y serait obligé puisqu’une fois de retour sur l’île maudite, il faudrait bien récupérer l’énorme paquet qui ne lui plaisait guère. Quoi que là… Il venait d’être vacciné à vie contre les grands-mères tripoteuses ! Non mais vous vous rendez-compte qu’il s’était fait déshabiller par leurs soins ? Elles l’avaient pincé à des endroits plus ou moins stratégique et il avait failli finir nu comme un vers par leur fautes bon, c’est un peu le cas quand on y pense. La serviette trempée sur l’épaule, son couvre-tête de nouveau sur le dessus de ses cheveux bruns mais, avant de sortir de l’établissement il vola à la volée une chemise et un bermuda qui lui allaient beaucoup trop grands. Le jeune homme s’était rhabillé à la vitesse grand V. Ce n’était pas non plus comme s’il voulait rester une éternité dans cet endroit où les mamies semblaient être aussi en forme qu’une jeunette. Quoi qu’il en soit c’est ainsi, avec de nouvelles tenues sur le dos dans un style qui lui était proche qu’il circula plus ou moins tranquillement dans le centre-ville. Enfin, il était préférable qu’il se dépêche de retrouver Sanji d’ailleurs, en parlant du loup, il le vit dans une tenue des plus équivoque on ne pouvait pas faire plus que « là ». Un rire franc le tordit à nouveau au sol non mais là, c’était vraiment trop drôle. Ah mais, il allait devoir l’annoncer aux autres tellement il était mort de rire. Il n’en pouvait plus tant c’était tordant mais, il arqua un sourcil quand son nakama s’approcha de lui et lui parla de princesse voleuse… Nani ? Il y avait une princesse voleuse dans les parages ? Il allait devoir surveiller ses arrières surtout si, elle venait à lui voler la viande qu’il aurait volé…. Et puis, ne parlons pas non plus des trésors de Nami ! Hors de question qu’il laisse la sorcière ou princesse voleuse mais, il décida de briser les espoirs de son ami.

« Non du tout ! J’ai embarqué dans un panier accroché à un énorme ballon ! Si tu avais vu la vue elle était magnifique et puis, il y avait ce maudit oiseau qui avec son bec l’a crevé et j’ai atterris dans un bain de femmes où il n’y avait que des mamies ! Elles étaient vraiment chiantes, elles m’ont dépouillé de mes affaires et m’ont pincé de partout !!! »

Il n’y avait pas à dire, le jeune homme ne venait-il pas de signer son arrêt de mort avec Sanji en parlant de cela ? Aucune idée mais, il n’aima pas du tout l’idée de Sanji et son regard qui brillait d’une étrange lueur. Comment ça.. Échanger leurs vêtements… Mais, il ne portait rien… Il s’en fichait littéralement du couvercle de poubelle qui masquait ses bijoux ! D’ailleurs c’est innocemment qu’il le lui indiqua :

« Comment ça échanger nos vêtements ? Mais tu es à poils ! Hors de question c’est du vol !! »

Il avait collé son front contre celui de Sanji et le regarder directement dans les yeux ! Et puis quoi encore hein ? Pourtant, après une discussion sur le festin qui l’attendait ce soir c’est avec un grand sourire qu’il accepta le marché de lui passer ses affaires tout fraîchement volées. Et c’est ainsi tout sourire au point même de chantonner qu’il circula dans la ville avec simplement une grande serviette accroché autour de sa taille et son chapeau sur la tête. Il n’était pas du tout gêné pour un sou ! En même temps pourquoi le serait-il ? Ce n’était pas comme s’il ne laissait pas son torse à longueur de journée à l’air libre. Certes, il avait une chemise qui recouvrait son dos mais quand même….. Tant que la partie du bas était protégée, il n’avait vraiment rien à craindre. M’enfin, il valait mieux quand même courir quand soudainement des gens vous pointez du doigt comme ils le faisaient. Et puis soudainement ils furent attrapés par les épaules par un groupe de musiciens et de danseurs ambulants et là ce fut la fête. C’était le cas de le dire. Surtout quand un homme vint vers eux pour les enfumer avec sa fumée s’échappant de son calumet de la paix. Le chapeau de paille passa une main devant lui pour balayer toute cette fumée qui avait une odeur à peine supportable pour ses pauvres narines ! Il tira même la langue mais, voilà qu’il fut poussé à tenir la taille de Sanji afin de faire la chenille dans un cercle et puis, pris par la musique et la bonne ambiance, le jeune capitaine décida de lâcher la taille de Sanji tout en chantonnant :

« Saga AFRICA !! Waka waka hé !! Waka waka ho ! »

Pendant qu’il avant tendu ses mains pour les retourner et suivait l’exemple d’une femme qui lui montrait une danse qui s’appelait macarena ce qui pour lui, représentait un nom bien trop compliqué à ses oreilles. Et voilà qu’il était en train de tourner son bassin pendant que ses mains l’une après l’autre s’étaient posées sur sa tête avant de se poser sur ses fesses et voilà qu’il était en train de sautiller pour se retourner tout en continuant de se dandiner au même rythme de la musique tout en chantant une chanson qui était entraînante et, il prit même une grosse voix pour aller avec la chanson et surtout pour aller avec tout ce groupe qui était bien déjanté :

« Connection mais venez
Allons ambiancer
Ambiance soukouss
Ambiance makossa
Ou l'ambiance du bikutsi
Ambiance assiko
Mouvement partout
Et mouvement droite
Mouvement à gauche
Roulement de pecos
Direction à l'hôpital
Docteur, c'est mauvais
Attention a cheu

Saga Africa
Ambiance de la brousse
Saga Africa
Attention les secousses
»

Est-ce que cela allait avec la danse ? Pas le moins du monde et puis en même temps, il n’y comprenait rien aux paroles mais, il n’arrêtait pas de rire ! La preuve, il s’amusait tellement qu’il avait même levé les bras en l’air et avait décidé de rajouter deux baguettes qu’il enfonça dans ses narines et l’autre embout à l’intérieure de sa lèvre inférieure ce qui fit rire tout le monde. Il eut même droit à des applaudissements !!! De là, il décida de montrer son visage à Sanji tout en dansant :

« HE SANJI JE SUIS DROLE NON ? Allez viens danser c’est terrible !! »

Voilà qu’il avait chaque bras autour des épaules de deux hommes pour lever la jambe droite qu’il levait en direction de gauche et voilà qu’il fit le contraire en levant jambe gauche quand sa gambette droite était de nouveau dans son rôle d’appuie ! Ils dansaient maintenant du russe ! De la macarena ils passaient désormais à des danses bizarres mais, il n’arrêtait pas de rire avec les bâtonnets de bois qui tenaient entre ses narines et lèvres lui ne faisait qu’étirer plus longuement son visage lui donnant une expression encore plus débile qu’autre chose comme quand ils faisaient les idiots !! Il invita même Sanji à participer avec eux à la danse tout en lui prêtant de nouvelles baguettes afin de prendre son exemple !! Cette ambiance était vraiment terrible !!! Et puis, voilà qu’ils reprenaient la macarena en se lâchant et tendant de nouveau les bras devant eux, les paumes en direction du sol pour les retourner l’une après l’autre en direction du ciel tout en bougeant leurs bassin d’avant et d’arrière et vous connaissez la chanson ou plutôt la danse non ? Luffy s’éclatait et cela lui permettait inconsciemment d’être plus détendu pour demain… De se dire qu’il partait avec de bons souvenirs vers un endroit où il ne risquait pas de rire énormément..

© Pando

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Sam 15 Aoû - 13:20

Sanji
avatar

Messages : 124

Une conversation au coucher du soleil

ft. Luffy


« Deux n'est pas le double mais le contraire de un, de sa solitude. Deux est alliance, fil double qui n'est pas cassé.»
Sérieux ? Il n’y avait que moi qui était pris pour un pigeon dans toute cette histoire ? Bon d’accord… Cela m’avait permis de m’enlever cette énorme flaque blanchâtre et visqueuse sur mes beaux cheveux blonds qui sentaient délicieusement bons désormais mais quand même…. Je devais avouer que j’aurais préféré vivre ce qu’il avait vécu… Attendez… Qu’est-ce qu’il venait de dire cet enfoiré ? Il était tombé dans un bain public pour femmes ?? Pourquoi est-ce que ce n’était pas sur lui que des choses comme ça tombaient hein ? Il n’avait vraiment pas de chance… Il l’attrapa par les épaules pour le secouer comme un prunier et lui crier dans les oreilles :

« COMMENT CA TU AS ATTERRIS DANS UN BAIN PUBLIC AVEC DES FEMMES HEIN ??? DIS DIS J’ESPERE QUE TU AS ETE RESPECTUEUX AVEC CES MADAMES HEIN ENFOIRE ? QUE TU NE LEUR AS RIEN FAIS DE BIZARRE HEIN ? »

Je venais d’user de mon expression terrifiante en collant grossièrement mon visage au sien… J’étais en colère même si, c’était des mamies au moins lui, avait toujours ses vêtements alors que moi, je m’étais pris des coups de fusils et je me retrouvais nu comme un vers. Mais ça… C’était avant que mon esprit s’illumine. Il avait des vêtements dans lesquels il nageait alors, il était normal que je veuille les mettre à sa place même s’ils manquaient vraiment de classe mais, il fallait quand même avouer que c’était préférable à ma tenue d’Adam. Du coup, je le « menace » d’échanger nos vêtements après tout… Ce n’est pas comme s’il possédait de la pudeur si ? Moi par contre c’était une autre histoire. Je me fis encore plus menaçant surtout que je ne voulais pas continuer de déambuler dans la rue de cette façon… C’est pour ça que puisque cet agaçant gamin ne voulait pas me les passer… Je..

« D’accord… Si tu me prêtes tes vêtements je te promets de faire un repas digne de ce nom alors ça te va comme ça ? »

Et voilà que j’offris mon plus sourire fier prouvant que je venais de gagner ! Car, comme je m’y attendais, dès qu’on met de la nourriture sur la table, vous obtenez pratiquement tout ce que vous voulez de notre capitaine. Vous comprenez mieux pourquoi je m’inquiétais pour lui n’est-ce pas ? Il faisait toujours des choses folles sans parler de sa naïveté alors oui, on essayait de garder un œil sur lui comme on pouvait. Oui non parce qu’il fallait l’avouer c’était difficile de garder un œil sur le petit. Finalement, je n’eues pas trop à attendre pour qu’il me prêt ses vêtements que j’enfilais en troisième vitesse. De là, j’étais plus tranquille pour faire face aux regards curieux de ces des belles déesses et autres enfoirés de nobles. Et puis finalement dans notre marche nous fûmes accostés par des groupes de musiciens et de danseurs… Non pas que nous n’étions pas presser mais, je devais avouer que je fus subjugué par la beauté des danseuses. J’accepte volontiers le calumet que le vieux me prêta en même temps, je n’avais plus de clopes on se demande bien à qui la faute hein …. En tout cas, je me retrouvais soudainement détendu. J’étais vraiment heureux et puis, je me mis à rire de façon incontrôlable quand j’entendis Luffy chantait et dansait comme il le faisait avec ces baguettes lui donnant une expression encore plus débile que celle qu’il portait habituellement. D’un côté, ce n’était pas plus mal de décompresser ainsi alors, c’est pour cela que j’acceptais aisément l’invitation de mon capitaine et finit par mettre les baguettes dans mes narines et dans ma bouche et finit par me mettre à danser en levant les jambes en l’air avec un bras autour des épaules de Luffy et un autre sur les épaules d’un danseur !!! A mon tour je me transformé en triple idiot à l’image de mon capitaine dans cette chanson bizarre mais en même temps, ce serait peut-être la dernière fois que l’on pourra tous les deux passait un agréable moment. Alors, je devais en profiter c’est ce qu’une petit voix me soufflait même si cela remettre à plus tard notre conversation.

« Lalalalalala !! Saga Africa !! »

De quoi avait-on l’air ? Je me le demande et je n’osais l’imaginer et puis, mon regard tomba sur une jolie demoiselle à nouveau… Là, j’abandonne tout et tourne comme un ouragan vers cette belle créature faisant abandonner les baguettes de bois au sol avec mes yeux en forme de cœur et un peu de bave au coin de ma bouche pour lui dire :

« MILADYYYYYYYYYYYYYYYYY !! QUE VOTRE BEAUTE M’ENSORCELLE AU POINT DE CAPTURER MON CŒUR ! »

Quel crétin je fais c’est ça ? Oui parce qu’à peine avais-je finis mes paroles que voilà que la beauté de mes nuits s’était mise à crier :

]UN PERVEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERS !!! AU SECOURS

BIM

Et voilà un énorme sac contenant un énorme livre qui vint s’écraser sur mon magnifique visage !! Je m’en pris même un deuxième que voilà que je me retrouvais aplatit sur le sol, les yeux en spirale… Là j’étais complètement foutu je crois que je venais de donner mon cœur à une sorcière angélique.. Mais si cela existait la preuve ! Je vais de m’écraser au sol faisant l’étoile des mers alors que je voyais tout pleins d’étoiles…. Moi à l’ouest ? Non du tout… J’allais très très très bien… Pourtant j’avais l’impression d’entendre des tirs de balles… Est-ce que j’avais mal entendu ? Je ne sais pas mais, je me sentis soudainement relevé sans voir qu’il s’agissait de Luffy qui me secouait comme un prunier ou que sais-je encore..

« Princesse de mes nuits offrez-moi vos tendres lèvres pour un baisé et je me réveillerais kiss kiss !! »

Quoi que je suis un abruti hein ? Et puis, pourquoi je sentis soudainement un autre coup de livre ou un coup de poing sur mon magnifique visage ? En tout cas, je tournais de l’œil malgré que je finis par continuer de déblatérer des idioties plus grosses que moi tout en me faisant trainer au sol comme un véritable boulet que je m’étais révélé :

« Si vous voulez boire un cocktail milady je vous le préparerais avec soin !!! »

Si je savais que des marines étaient en train de nous poursuivre je crois que je ne serais pas aussi détendu… Mais, attendez, je venais de me prendre trois coup d’un énorme livre sur mon visage de prince normal… Que je sois hs pendant quelques instants ? Ce n’est pas ma faute si je suis faible devant une femme si ?


code by ORICYA.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   Lun 17 Aoû - 8:55

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003



❝Que le ciel nous en soit témoin❞
Sanji & Luffy
Quelle journée incroyable…. Il ne l’aurait jamais cru. Dire qu’au début c’était partit tranquillement depuis que son cuisinier l’a retrouvé sur cette plage on peut dire que leurs ennuies ont n’ont fait que commencé ! Jamais, il n’aurait cru que cela ce serait finit en course poursuite car, ils ont été obligés de fuir plusieurs adversaires… En y pensant bien… Ils n’ont fait que courir… Pour se retrouver nu comme des vers c’était le cas de le dire ! Bon, il avait quand même pu trouver des vêtements mais, comment dire…. Voilà qu’ils lui étaient ôtés par son cuisinier qui se retrouvait en tenue d’Adam ! Il a tenté de résister mais, quand on jouer avec les faveurs de son estomac… Vous avez gagné ou perdu notre Luffy national ! Un véritable festin pour ce soir ? Mais, il vous dansait la lambada bon c’est un peu ce qu’il allait faire plus tard même si, la danse de tout à l’heure n’aurait pas grand-chose voir avec ce genre de danse… C’est ainsi qu’il avoua innocemment malgré tout dans la foulée, pendant l’échange de vêtements :

« J’ai juste appuyé bien fortement sur les citrons d’une mamie qui m’étouffait ! Ils étaient bien gros mais tout raplaplapla !! Euh… J’ai fait quelque chose de mal ? Sanji ?»

Il avait froncé les sourcils, penché la tête sur le côté où un point d’interrogation pourrait se faire voir et voilà qu’il s’encastra soudainement dans les murs d’une maison en brique. Il a vu mais, il a surtout ressentit la douleur notre petit ! Là il s’agitait dans tous les sens pour demander de l’aide à son cuisinier qui lui donna un magnifique sermon dont il n’avait rien écouté !

« Sanji !! Aide moi !! La lumière est trop éblouissante là !! AH MES YEUX MES YEUX JE SUIS EN TRAIN DE DEVENIR AVEUGLE !»

Il n’en faisait pas un peu trop ? Avec ces litanies de cris de souffrance, il allait rameuter tous les soldats de la Marine à leurs trousses. Peut-être est-ce la raison pour laquelle, Sanji l’aida à se retirer du mur où un nuage de fumée blanc s’éleva dans les airs. Ils avaient intérêt à partir très loin d’ici avant qu’ils ne se fassent attraper tous les deux ! Il se déshabilla à la troisième vitesse voir 5 et attacha la serviette autour de sa taille et les voilà marcher dans la ville côte à côte comme si de rien n’était ! Peut-être parce qu’ils portaient des tenues plus qu’atypiques voilà qu’ils furent accostés par un groupe de musiciens et de danseurs et voilà que Luffy se prêta au jeu en ajoutant même des baguettes qu’il tenait entre ses deux narines et sa lèvre inférieure qui fut ainsi plus étirée. On ne pouvait pas paraitre plus attardé que lui à ce rythme mais, il avait eu le pouvoir de forcer Sanji à l’accompagner dans ce délire danse et surtout de cet ajout d’artifices. Ils faisaient un beau tableau tous les deux alors, qu’ils étaient assez pâles comparé au joli bronzage de la troupe !!! En cet instant, Mugiwara avait complètement oublié qui il était ou plutôt… Dans quelle situation son équipage et lui se trouvaient. Il ne songeait pas à ce que demain sera fait. Cela lui retombera bien sur le coin de la figure à un moment ou un autre mais, en attendant il préférait de loin danser avec cette bande de joyeux lurons. Du moins, ce fut jusqu’à ce que son cuistot décide de casser son délire en allant de nouveau draguer une jeune fille qui passait par là mais le pauvre… Il se fit littéralement assommé avec deux coups sur le visage ! Il arrêta de danser, ôta ses deux baguettes de riz et voilà qu’il s’accroupit auprès de son ami afin de le secouer mais, voilà qu’il lui donna des sueurs froides quand il essaya de l’embrasser… Sans réfléchir.. Il vola le sac de cette pour le cogner avec une troisième fois ! Après tout, le dicton dit bien : Jamais 2 sans 3 et ce sera pour tous les coups qu’il lui a offert depuis qu’ils se sont retrouvés. Luffy un esprit vengeur ? Mais non voyons, vous vous faites des idées… Et puis, il ne voulait pas se faire attaquer par les lèvres de Sanji :

« Et voilà Sanji calmé victoire ! Ah ? Des marines ? Merde !»

En effet, quand il entendit leurs pas et surtout leur voix… Il savait ce qu’il devait faire… Courir très loin. C’est la raison pour laquelle, il attrapa son col et qu’il se mit à courir à toute vitesse tout en le faisant ramper au sol ce qui évidemment, le fit ralentir au possible au point d’en perdre sa serviette… En effet, sa serviette se détacha de sa taille et tomba au sol où son pied s’appuya sur le bout de la serviette et…

BIM

Il balança Sanji en avant contre un mur pendant que lui se trouvait à faire la crêpe sur le sol. Tsch… Il n’y a pas à dire… Il commençait vraiment à souffrir là…. Il se releva quand il sentit une balle lui frôlait la joue..

« Tsh !!! C’est pas bon ! Sanji courrons !!! Allez dépêche-toi !!!»

Et voilà que le chapeau de paille décida de partir, ses bijoux brillant devant les yeux de toutes ces femmes qui passaient là. Certaines tombèrent même dans les pommes… Ah que voulez-vous hein ? En tout cas il avait repris le cuistot mais, cette fois, sous le bras :

« Et Sanji réveille toi ! Je crois qu’on va avoir besoin de toi pour combattre !»

Surtout qu’ils se retrouvèrent devant un cul de sac… Il étendit un de ses bras et usa de sa technique favorite : Gomu Gomu no Rocket. Et voilà qu’ils flottèrent pendant que les soldats décidèrent de tirer sur les pêches arrières bien mises en évidence et le touchèrent même si, les balles finirent malgré tout par rebondir il laissa tomber son ami avant même que les balles retournent aux envoyeurs. Une fois sur ses deux pieds, il se massa son arrière train :

« Mes pauvres fesses !!! Cela me rappelle quand j’étais sur Amazon Lilly ! Hé, Sanji toujours parmi nous ?»

A sa réaction, il se mit à rire comme si de rien n’était et continuèrent leur avancées. Il finit même par laisser Sanji voler des vêtements ainsi que des gros sacs de nourriture afin que les deux d’entre-eux puissent porter de nouveaux des vêtements décents même si, pour lui cela fut un maillot short et une petit veste à capuche et manches courtes qu’il laissa ouverte. Ils s’étaient retrouvés sur un autre coin de plage et Luffy était assis sur un petit muret pendant qu’il cria les poings fermés et les bras en l’air :

« Il n’y a pas à dire !!! Je me sens beaucoup mieux ainsi dans ces vêtements ! Merci Sanji !!! Oh ? Un coucher de soleil !! Shishishi combien de temps cela fait-il qu’on en a pas vu un ensemble ?»


© Pando

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une petite discussion s'impose [Pv Luffy]
» Une petite pause s'impose... [Pv Aaron Gray]
» Petite discussion entre... amis ? [Kenpachi/Tenzouille]
» Une petite conversation s'impose [Ryu]
» Petite discussion entre amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-