AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amusons-nous Mushu [Musu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Amusons-nous Mushu [Musu]   Sam 27 Juin - 7:54

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Mushu

Montres-moi ce que tu vaux


Intéressant hein ? J’étais en train de siffloter un petit air que j’avais entendu.. J’était complètement détendu, je n’avais pas non plus pris mon arme de prédilection. Non pas que je sous-estime cet enfant mais, si elle contrôler l’acier, mon arme ne me servirait à rien excepté si je l’imprègne de haki et même dans ce cas-là… User du haki pour une lilliputienne ce serait vraiment dur et indigne de moi de plus, le but n’était pas de mettre un terme rapide à notre échange mais, au contraire de s’amuser. D’un côté, c’était bien qu’elle soit venue d’elle-même me mettre à l’épreuve au moins, j’aurais une excuse devant Koala pour ne pas l’avoir prévenue que je sortais de mon bureau. Ce n’est pas comme si cette fois, je m’étais dérobé à mes obligations. J’avais terminé de vérifier tous les dossiers de missions et de rapports de mes hommes dont de Koryu et cet imbécile de Gojyo ! Moi aussi, j’aimerais bien me battre et passer mes journées à m’entraîner mais, à mon grand dam j’ai des obligations dont je ne peux repousser ! Etre chef… Qu’est-ce que cela pouvait être compliqué… Réellement…. Je n’ai jamais demandé à avoir autant d’obligations et pourtant… Voyez… Je fus incombé du rôle de second de Dragon qui me donne ainsi la permission de donner des ordres à qui je veux même à mes aînés qui restent souvent aux côtés de notre chef… Pas étonnant que beaucoup me prennent pour un « gamin » écervelé. Bien que ce ne soit qu’une façade, j’ai appris depuis longtemps à montrer ma vraie personnalité en tant que chef quand la situation l’exige ! En même temps, sans stratégies, on n’arrive à rien. Je ne dis pas que je suis l’être le plus intelligent qui soit mais, je me débrouille même si, ce n’est pas seulement pour cette qualité qu’on m’a confié cette place qui est mienne aujourd’hui.

Dans tous les cas, je suis là en train de sautiller comme un gamin, je salue les personnes que l’on croise en descendant les escaliers en pierre avec un grand sourire ! C’est là que je vis aussi de nouvelles recrues intimidées devant moi. Je n’hésite pas rire doucement d’elles…. Je trouve ça « mignon » de les voir bégayer ainsi et de s’incliner avec le stress comme ils le font. Cela doit être mon grade qui y jouer car, je n’ai pas l’air d’être si effrayants ! Je donne une petite claque dans l’épaule à l’un d’eux pour l’encourager à se détendre et quand, nous avons passé ce groupe, je me retourne vers celle qui me suit depuis le début pour lui poser une question de

« Hé dis ! J’ai quelque chose sur le visage ? Rassure-moi je ne suis pas effrayant hein ? »

Je fis une petite moue en lui posant cette question… Inadaptée sûrement à la situation ! En même temps, je n’aimais pas quand les gens stressaient en ma présence bien que cela dépende de qui… Non parce que le trio auquel je pensais et avec qui, j’étais proche…. Des fois, j’aimerais vraiment qu’il me craigne ! De vrais bornés avec des caractères ingérables. Heureusement que, les hauts gradés ne se montrent généralement pas. Sinon où irait l’image des révolutionnaires hein ? Sûrement pas très loin…. Elle ne volerait pas bien haut… Au ras des pâquerettes je vous dis ! Faut dire que, nous ne sommes pas vraiment le bon exemple à prendre !! On dirait des gamins insupportables pas, des adultes qui peuvent prendre des décisions ou commander tout simplement ! Ha vraiment… Je me demande bien ce qu’ils foutent.. Je dois avouer que leur présence est distrayante et que je m’ennuie rarement avec eux ! Ma relation avec ces trois-là est spéciale mais, ils avaient mon respect malgré tout et, parfois je me demandais si j’avais le leur…. Bonjours la pression je vous le dis ! Je devrais me plaindre à Koala ou Hack quoi qu’ils doivent en avoir assez de mes plaintes aussi…. Finalement, nous arrivons devant une porte que j’ouvre et de là, en tenant cette dernière, j’adresse à Mushu :

« Hé voilà nous sommes arrivés ! Après vous demoiselle ! J’espère que cette salle répond à tes attentes héhéhé ! »

La salle possédait des murs spéciaux qui permettaient de ne pas s’effondraient au moindre choc. De plus, elle était grande et sur le mur, était accroché plusieurs armes. Plus loin, il y avait des cibles pour s’entrainait aux tirs mais, aucuns fusils. Les armes à feux étaient préservées dans une autre salle. Les lumières s’étaient allumées et de là, je referme la porte derrière pour m’avancer au milieu de la salle et toujours avec un grand sourire je finis par lui demander :

« Abasourdie ? Hahaha tu es vraiment adorable Mushu ! Bon, si tu veux une arme n’hésite pas !! Bien que moi je vais prendre un ballon ! Car bon, c’est bien d’être mis à l’épreuve mais, tu es beaucoup trop sérieux !! Souris ! »

De là, je vais chercher un ballon que je fais tournoyer sur l’un de mes indexes. En effet, j’avais bien un but précis dans ma tête :

« Allez le but sera que tu me prennes le ballon ! Si tu arrives à me le prendre tu as gagné qu’en dis-tu hein ? Evidemment, les coups sont permis sinon ce ne serait pas un combat !! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Amusons-nous Mushu [Musu]   Jeu 2 Juil - 0:06

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 565

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

Ready?! Steady?! Go!





L
e « commandant » n’avait pas pris son arme, il avait beau n’être qu’un gamin, il pouvait se montrer malin parfois. Impossible qu’il connaisse sont pouvoir : la louve ne lui en avait pas parler! C’était sans doute la chance ou un instinct caché qui lui avait dicté ses actes. Si c’était bien cela, il remontait dans l’estime de Musume. La jeune louve suivait le blond en sifflotant, elle était contente, enfin une baston. Sa joie était tel qu’elle saluât de temps en temps les personnes qu’elle croisait. Devant elle le commandant sautillait comme un enfant-humain. Mais, bien qu’elle n’approuve pas, la jeune fille commençait à être habituer au stupidités de son supérieur. Il se permit même de se moquer d’humaines. Enfin ça ne la dérangeait pas trop, les humains ne peuvent être considéré qu’avec pitié ou haine. Par contre, la louve ne compris pas pourquoi il frappa l’épaule d’une des fille, une coutume humaine?
« Effrayant, je ne sais pas. Je doute qu’un gamin humain puisse être un jour effrayant. Ou ça doit être te cicatrice. En tout cas oui, tu as bien quelque chose : il te reste de la bave là. » Fit-elle en indiquant sa joue.
Leur petit groupe… de deux… arriva enfin à destination. Musume était impressionner, les portes que montrait le commandant étaient immense et d’un rouge sombre, comme le sang. Elle frissonna, ainsi les humains pouvaient construire de tels choses, il semblait qu’elle les avait légèrement sous-estimer. C’est à pas de loups, sans mauvais jeux de mots, qu’elle entra dans la salle. Jamais la jeune fille n’avait vu d’espace comme cela : les murs a l’odeur étrange étaient recouvert d’armes en tout genre, au loin elle pouvait voir une cible en paille à la fonction indéterminé et sous ses pieds nu elle sentait la fraicheur d’une matière molle mais assez dur pour ne pas génère les mouvement. Aucun obstacle ne venait briser l’espace de combat, aucune colonne ne soutenait le noble plafond en bois, seul les murs assumaient cette lourde tache. Mais ce qui impressionna le plus la louve, c’était les lumières artificiel produit par d’étrange coquillages, jamais elle n’en n’avait vu de la sorte, toutes les salles où la louve était allée n’étaient éclairé que naturellement ou avec des bougies.
La voix de Sabo la fit sursauté. Impressionner oui, elle l’était. Mignonne par contre… Pourtant c’est un autre mot qui arracha la révolutionnaire à sa contemplation : ballon. *Attraper son ballon, un entrainement ça?* Mais bon, si tout les coups étaient permis et si elle pouvait utiliser les armes alors soit.
Elle sourit, les armes accrocher au murs commencèrent à vibrer puis à fondre. Le métal coula et s’étendit partout sur le sol si bien que la surface légèrement molle, communément appeler : « tatami », finit par être totalement recouvert. Parfait, c’était son univers, son terrain, elle ne pouvait pas perdre. La louve se jeta sur le commandant, ou plus exactement sur ses pieds. Première étape : déstabiliser. Le métal sous les semelles du blond changea de nouveau pour se transformer en petite billes. Le but était de le faire tomber. Un fois au sol il suffisait de s’allonger sur lui et lui dérober la balle serait alors un jeux d’enfant.


"Parce que les balles, c'est le bien!" T.P.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Amusons-nous Mushu [Musu]   Jeu 16 Juil - 18:02

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Mushu

Montres-moi ce que tu vaux


Cette fille était vraiment impertinente… Elle n’allait pas s’y mettre elle aussi si ? Pourquoi faut-il toujours qu’on me surnomme le « Gamin » alors qu’elle est plus jeune que moi ! Et puis, c’était quoi ce qu’elle m’a fait tout à l’heure ? Elle m’avait bien eu, je dois l’avouer mais, je n’aurais pas cru qu’elle serait capable de ça. C’était un peu effrayant… Encore un cas bizarre chez les révolutionnaires ! A ce rythme, je ne sais pas si nous allions être connus pour nos exploits ou bien par le fait qu’on soit « bizarres ». Il y avait de la chance que ce soit pour un peu des deux ! Elle alors… Elle allait voir que j’étais une autre personne à l’entrainement ! Même si, là je fis une moue un peu peux perplexe par ses paroles avant d’ôter de ma joue la bave qui restait d’après elle !

« Hein pourquoi tu ne me l’as pas dit plus tôt hein ? Ah quelle honte, ils m’ont tous vus avec de la bave… Mon image est foutue… Quoi qu’ils avaient l’air d’être effrayés alors peut-être pas ? Hahahahaha pas grave ! »

Oui je me parlais à moi-même mais, d’un autre côté, je n’avais pas le choix ! Ce n’est pas comme si, c’était bien important… Ma cicatrice quant à elle…. Elle n’était pas la seule, j’en possédais d’autres à cause de ce Dragon Céleste qui m’a tout volé… Mon rêve de base, mon identité, mes frères… Toutes ces années que j’aurais pu passer à leur côté… On ne pouvait pas revenir en arrière… C’était trop tard mais, cela ne signifiait pas que je leur pardonnais tout ! Je les détestais et je m’en voulais pour ne pas me rappeler plus vite que je n’étais pas tout seul comme je l’avais pensé depuis le début… Je me rappelle parfaitement que je voulais que mon grand-frère et mon petit frère viennent me sauver si ce n’était pas pathétique tout ça…. Quoi qu’il en soit, je l’emmène dans la salle d’entrainement là où nous pourrons nous amuser. En même temps, je ne comptais pas donner à une gamine satisfaction pour un caprice. Car si elle mourrait c’est moi qui l’aurait sur la conscience pas elle, ce qui parait logique mais, c’était ça d’avoir des hommes sous sa responsabilité. Je l’emmène dans la salle aménagée et je ne peux m’empêcher de rire à son expression, c’est qu’elle pouvait être mignonne. En tout cas, je sentais qu’elle pensait que je me fichais d’elle quand je lui montrai un ballon, tout en lui expliquant qu’elle allait devoir me le dérober. Elle était tellement facile à lire. Même si, je n’avais pas ce pouvoir je savais déjà qu’elle pensait que le jeu serait aisé… Ah les gosses… Qu’est-ce qu’ils peuvent être naïfs.

J’attendis de voir ce qu’elle s’apprêtait à faire… Je souris amusé par sa technique… C’était bien joué car, je me sentis partir en arrière… Au moins, elle avait un pouvoir intéressant mais…. Je plaçais une de mes mais en forme de serre derrière le ballon et, avant qu’elle ne m’atterrisse dessus dans le but de me dérober le « jouet ».. Quand je la sentis sur le point de s’allonger sur moi, un sourire amusé, voir « sadique » orna mon visage et au lieu de pousser la balle, je tourne mon bras et mon poignet en rond et crée une rotation autour de la balle. En faisant cela, comme un coup de feu, je venais de mettre plus d'accélération et de la puissance derrière le ballon sans user de haki. Juste ça et voilà que la « passe » que je venais de faire, rentra avec force dans l’estomac de la petite louve pour la lever plus haut ! Je crois même qu’elle rencontra le plafond… Cette surprise annula sa concentration et les billes disparurent pour laisser place au véritable sol. Je me mis à sauter dans les airs pour récupérer le ballon d’une main la laissant se débrouiller pour retomber sur ses pattes au niveau du sol. Quant à moi, j’étais debout et m’étais même mis à dribbler en lui balançant :

« Et ben alors ? On ne tient plus debout ? En tout cas, je te félicite c’était vraiment une bonne idée de me déstabiliser ! »

Je lui offris un sourire courtois bien qu’un tantinet moqueur. Parce que je ne suis pas horrible, je décide de fermer les yeux et même de mettre un bras derrière moi ! Oui, autant lui laisser un peu plus de chance de remporter le ballon quoi que… Je serais peut-être encore plus dur envers elle dans cette situation.

« Allez, je te facilite la chose. Je n’userais pas de mon bras droit ni de mes yeux ! Amusons-nous miss ~ »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Amusons-nous Mushu [Musu]   Jeu 30 Juil - 23:00

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 565

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

honor of the wolf





S
a technique était pourtant parfaite : déstabiliser le gamin. Mais sans qu’elle ne puisse comprendre se qui lui arrivait, elle se retrouva a voler en l’air. Grace à des griffes de métal, crée en express avec ses bracelets, elle réussi à s’accrocher au plafond. En bas, le gamin fanfaronnait. Quel impertinent, le blond avait peut-être gagner la bataille, mais pas la guerre comme disent les humains. Néanmoins, pour le moment c’était la louve qui le regardait de haut, au sens propre a défaut de figuré. Et Musume pris son temps pour savouré sa position et surtout la vue imprenable que cette postures donnait sur la salle. Elle avait déjà une petite idée pour prendre la balle, mais pour mener son plan a bien, elle devait mémorisé chaque détaille de la pièce. C’est pourquoi elle laissa le garçon parler. Mais sa dernière phrase manqua de la faire tomber : ni son bras droit, ni ses yeux! Alors elle n’avait même pas besoin d’éclater les lumières! Son si beau plan tombait à l’eau!
Un tuyau de métal se format a partir du sol et monta jusqu’au plafond. Et Musume l’utilisa pour descendre comme un toboggan, toboggan qui se liquéfia dès qu’elle eu toucher le sol.
La rage, mêler de déception la fit trembler, si elle était resté ne serai-ce qu’un instant de plus suspendu, nul doute que sa colère l’aurait fait tomber. *Stupide, stupide et arrogant humain.* Suivant la volonté de la louve des dizaines de pieux jaillirent du sol et foncèrent vers Sabo. Mais le commandant les évita. Rien de bien étonnant pour vous qui lisez ces lignes et connaissez le dur entrainement des trois frères. Mais pour la jeune louve, qu’un humain, sans pouvoir spécifique apparemment, puisse éviter ses attaques étaient inconcevable. Ho bien sur elle avait déjà perdu et se n’était pas la première fois que quelqu’un lui résistait ainsi. Mais vous savez, lorsqu’on s’appelle « Musume » et qu’on se prend pour un loup, on a tendance à retenir que se qui nous arrange…
Toujours est-il que notre petite révolutionnaire se trouvait dans une situation pire que celle initial. Les parades de Sabo l’énervait de plus en plus, elle en avait même oublier cette histoire de ballon. Sa lame, Melion, sortit du sol. Elle l’empoigna et se jeta sur son adversaire. Enchainant attaque sur attaque dans une subtil danse d’épée qui avait l’air de loin, comme de près, à du bourrinage dans les règles de l’art. Il faut dire que Musume et contrôle d’émotion, ça trois cent soixante. Mais après tout, comme cet « ennemis » semblait si sur de lui, intelligent et rapide, une série d’attaque serré et incohérente devrait le mettre en mauvaise position non?



[J’ai un peut anticipée tes mouvements, si ça va pas dit le moi ;) Bon, par contre, ça sera pour après les vacances les éventuels correction ]


T.P.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Amusons-nous Mushu [Musu]   Mer 5 Aoû - 12:03

Sabo²
avatar

Messages : 1229






Mushu

Montres-moi ce que tu vaux


Vraiment cette gamine était amusante mais, elle était loin d'avoir mon niveau et, je n'étais même pas sérieux... En même temps, c'était difficile de l'être avec une si petite fille. Pas que je la sous-estimais mais, j'en profitais pour évaluer aussi son niveau. Elle était faible... Elle ne pouvait pas encore entrer dans une section... Je pencherais que son niveau de force était le même que j'avais quand j'étais âgé de 12 ans environs... Je me demande si je la vexerai en lui disant cela mais, en même temps, même si elle semble avoir de bonne idées comme ses piques qui foncent vers moi que j'évite tel un jeu d'enfant tout en driblant avec le ballon, je me dis qu'elle s'épuise vraiment pour rien. Les enfants sont si susceptibles que c'est d'autant plus facile de leur faire faire ce que vous désirez pour mieux les frapper. Je sentais son impatience et c'était la plus grosse erreur de sa part. Fonçait dans le tas sans réfléchir... Si, elle pensait qu'elle m'aurait ainsi ? Elle croyait vraiment au père noël. Quand ce n'était plus les piques, voilà qu'elle décida de m'attaquer avec des coups latéraux à l'aide de son épée mais, c'était trop bourrin. Il n'y avait rien de beau dans son attaque. Vous me direz qu'on s'en fiche de la beauté de l'attaque tant qu'elle atteint son but mais là, Mushu ne faisait que brasser de l'air... Elle s'épuisait alors que moi, je n'étais même pas essouflé... Au contraire, je pourrais parer mais, je préférais qu'elle s'épuisait c'était tellement plus simple. Je gardais fermement le ballon dans ma main derrière mon dos aidé de celle que je n'utiliserais pas pour combattre afin de fuir ses attaques avec plus d'aisance. Je marchais en arrière et au prochain coup de lame qui allait s'abattre au niveau de mon épaule gauche, mon pied d'appuie à l'arrière dépassa mon pied avant de l'intérieur afin que je puisse faire une rotation sur la droite rapidement et j'asséna un terrible coup de ballon à l'arrière de sa petite tête sans que mon “arme” improvisée ne glisse entre mes serres de la main que j'ai gardé pour le combat. J'avais ainsi propulsé la jeune demoiselle contre le mur dans un “boom”. De là, toujours avec un sourire un tantinet moqueur je finis par lancer en l'air le ballon en attendant qu'elle se relève :

« Déjà essoufflée ? C'est trop difficile ? Dois-je te donner un autre handicap ? »

Finalement, sans attendre sa réponse, je finis par plier la partie basse de ma jambe afin que le talon de ma botte touche mon fessier. Je n'avais plus ma vue, juste un bras et une jambe qui me permettait de rester debout ! Peut-être que là, elle arriverait à me mettre en difficulté ? D'un autre côté, ce n'est pas non plus un combat. Elle n'est pas assez forte pour se mesurer à moi.... Ceci dit, j'appréciais son entêtement à vouloir me faire mordre la poussière. Au moins, je pouvais le concédait ce point. Elle était vraiment mignonne et amusante. Puisqu'elle ne semblait pas vouloir répondre je finis par lui dire :

« Tu ne réponds pas ? Tu as donné ta langue au chat ? Très bien.. Je vais passer cette fois-ci à l'offensive. »

Je sautais cette fois à cloche pied tout en tordant mon poignet et ma main afin de faire propulser au loin le ballon dans sa direction avec force et dans une rotation peu commune en effet. Dans ma balle j'avais mis de l'effet alors l'arrêter à mains nues c'était impensable sans parler qu'il fallait encore qu'elle la voit....
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Amusons-nous Mushu [Musu]   Ven 16 Oct - 0:33

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 565

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

honor of the wolf





L
e commandant ne semblait pas réagir a ses multiples technique. Pire il la regardait de haut, la sous-estimait.
La était l’erreur de Musume, Sabo ne la sous-estimait pas, c’était elle qui se sur-estimait. Lorsqu’elle aurait compris nul doute qu’elle deviendrait bien plus forte. Néanmoins il était clair que se ne serait pas en un entrainement qu’elle allait changer. Mais en voyageant, en rencontrant… Les révolutionnaires avaient été la première étape, qui sais ce que serait la seconde.
Mais revenons au combat voulez-vous bien?
Musume c’était jeté sur son commandant. Folie, désespoir? Rage plutôt. Les coups fusaient, mais semblaient aussi utiles qu’un canard en plastique en pleine tempête. Autant vous dire que notre chère commandant devait s’ennuyer comme un rat mort à éviter les petits poings de la louve.
Pourtant / malheureusement la jeune fille était têtu et n’arrivait pas à comprendre sa position. Un ballon, juste une toute petite boule de cuire, c’est tout ce qu’elle demandait, était-ce trop? Mais non, il fallait que ce Sabo fasse l’intéressant, qu’il joue, danse avec ça lame. Et alors que notre amie lançait une attaque « rusé », le fourbe commandant, avec la souplesse d’un danseur de ballet, fit un pas élaboré, tourna sur lui même et la frappa durement à l’arrière de la tête.
Rouge, blanc, jaune, avant que ces couleur n’eu disparut Musume sentit un autre coup et puis la pierre dure se fissuré dans son dos. Pas d’os cassé? Pas de cotes brisé? Apparement non, étrangement ou alors l’autre avait exprès de ne rien abimé sérieusement. Elle secouait la tête essayant de chassé cette supposition grotesque qui sous-entendrait que son adversaire avait le contrôle absolu du combat.
D’ailleurs il souriait cet humain idiot. Elle avait envie de lui tiré la langue mais avait trop du mal a respiré pour ça. Le sourire fit place à la moquerie. « Les mots font aussi mal que les armes » une leçon que la Louve n’était pas prête d’oublier. Et voila qu’il se supprimait en plus une jambe et un bras. Impossible, soit il avait totalement confiance en ses capacités, soit il avait un fruit du démon. non, elle s’en serait aperçut s’il avait utiliser un fruit. Alors quoi, était-il si fort?
La jeune fille était tellement perdu dans ses pensées qu’elle avait totalement oublier le combat. Pour une futur révolutionnaire, ça promet. C’est la phrase de son comandant qui la fit revenir à la réalité. Paradoxalement, la suite se passa comme dans un rêve. Elle vit cette forme ridiculement droite tenant sur un seul appuis. Elle vit le poignet se tordre, les veines gonflées sous l’effort. Et elle ne vit pas le ballon, disparut, seul un souffle puissant qui la projette de nouveau dans le mur.
La louve ouvrit un oeil, puis l’autre, elle les baissa en même temps. Elle avait glissé le long du mur jusqu’au sol et là, entre sa poitrine et ses genoux relevé se tenait tranquillement…
Musume sourit de toutes ses dents, autant de petits morceaux d’innocence couleur ivoire
« Attrapé »



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Amusons-nous Mushu [Musu]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Amusons-nous Mushu [Musu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amusons-nous Mushu [Musu]
» Ce soir, amusons nous - Solal & Edonis
» Kiyoshi Teppei - Amusons-nous ! [U.C]
» Cours de potions n°3 : Amusons-nous avec les animaux !
» Amusons nous ensemble en Noerphilie [1 personne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-