AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]   Lun 1 Juin - 23:15

Garamonde CayenneMarine
Marine
avatar

Messages : 60


Cayenne avançait d'un pas rapide dans le Grove 49 avec son petit détachement d'à peine cinq hommes. Il était là pour une raison particulière : démêler le vrai du faux parmi les rumeurs courant parmi la population. D'après les ouï-dires, l'équipage de Luffy au Chapeau de Paille en entier se serrait fait prendre par le nouveau criminel mondial, un certain Guille Marde. Cela pourrait donc poser un vrai problème, car au vu de la puissance individuelle de chacun des membres de cet équipage d'hors-la-loi, lutter contre Marde s'avérerait bien plus ardu. Cela dit, les racontars étant ce qu'ils sont, l'information originelle pouvait être déformée de toutes les façons possibles et imaginables par ceux qui l'écoutent. Des rapports de navires de la Marine ayant signalé la progression de Monkey D. Luffy vers l'archipel Sabaody, Cayenne y avait donc vu une occasion de voir si l'homme caoutchouc était bel et bien contrôlé comme l'affirmaient les rumeurs, tout en fournissant une excuse pour procéder à son arrestation, pour faire ainsi d'une pierre deux coups. Le quinquagénaire avait insisté auprès de la Vice-Amirale Braiya pour aller à Sabaody pour intercepter le petit-fils du héros Garp, et au final sa demande avait été accordée. Cela dit, l'archipel restant vaste, le petit groupe de marines avait fort à faire pour trouver le Chapeau de Paille.

Pour commencer, Cayenne avait lancé les recherches dans les Groves touristiques, ayant espéré qu'avec un peu de chances le Supernova s'y trouve. Mais malgré des recherches intenses, aucune trace de Monkey D. Luffy n'avait été trouvée. Néanmoins, Cayenne ne baissait pas les bras et exhortait ses collègues à rester optimistes . Après avoir ratissé le Grove 49, Cayenne décida de se diriger vers le Secteur Naval. Après tout, si le Chapeau de Paille venait à Sabaody, c'était sûrement pour ensuite se diriger vers le Nouveau Monde, et il lui fallait donc de ce fait enduire son bateau. Rajustant la capuche de son long manteau en toile marron pour qu'elle cache mieux son visage, Cayenne reprit la tête de la marche vers le Grove 50. Une fois arrivés, le groupe se scinda avec pour objectif de fouiller les Groves le plus rapidement possible. Chacun des cinq marines reçu ainsi les numéros de Grove qu'ils devaient fouiller, puis se mirent en route. Le Sergent-Chef se mit donc en route vers le Grove 58 le plus rapidement possible, interrogeant les personnes présentes sur place pour savoir s'ils avaient vu Luffy au Chapeau de Paille. Après deux heures de fouilles et d'interrogatoires, Cayenne vit un individu se balader avec un énorme morceau de viande dans lequel il mordait allègrement en arrachant d'énormes morceaux. Le quinquagénaire poussa un soupir d'exaspération concernant cette façon de manger et fit quelques pas avant de s'arrêter net. Ses yeux s'agrandirent alors qu'il se retournait précipitamment : aucun doute, le chapeau de paille présent sur la tête du jeune homme ne laissait aucun doute sur son identité.

Cayenne rattrapa sa cible et laissa tomber son manteau, révélant ainsi la veste et la casquette qui l'associaient d'un point de vue vestimentaire à la Marine.

"Luffy au Chapeau de Paille, au nom de la Justice, je vous demande de bien vouloir vous rendre à la Marine !", dit-il alors qu'il était en position de combat, prêt à dégaîner dans l'éventualité d'un combat. Et bien que cela lui coûte de l'admettre, il fallait capturer le Supernova vivant pour l'interroger sur son affiliation avec Guille Marde. Tout dépendait donc de comment allait réagir le porteur du Chapeau de Paille.

Hors-rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]   Dim 7 Juin - 14:34

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003

Le Vieux, le Goinfre et le Tueur
Sanji

Sabaondy… Ne pas se faire remarquer… Raileygh san, il avait été heureux de le voir au moins, ce dernier lui avait promis de garder Caesar et de veiller sur ses nakamas. Toutefois, il décida de sortir avec son cuisiner pour prendre l’air mais, évidemment comme un imbécile, il a été incapable de le suivre et s’était trompé de chemin… Son sens de l’orientation était à revoir sur tous les points même si, il se débrouillait mieux que Zoro de ce côté-là. D’ailleurs, il avait dit à Sanji, Usopp et Chopper ce qui s’était passé à Punk Hazard car, s’ils le croisaient, il préférait qu’ils soient prêt à l’attaquer ou alors à fuir car, du côté Sanji, il était persuadé que ce dernier n’hésiterait pas à affronter leur épéiste déjà qu’ils rivalisaient avant cet accident alors… Par contre, pour Usopp et Chopper c’était une toute autre histoire. Il ne pouvait pas leur en vouloir car, il réagirait certainement de la même façon ! Enfin, à Punk Hazard, il avait préféré fuir que l’affronter et cela n’a fait qu’augmenter sa haine envers ce Marde Guille ! Dans tous les, cas il avait volé plusieurs cornets de glace qu’il était en train de recueillir à l’aide de sa langue. Qu’est-ce qu’il allait bien pouvoir faire ? Bon il ne savait même pas vers que Groove ses pas l’ont mené tout ce qu’il sait, c’est le groove où se trouve le bar de Shakky ce qui, était déjà pas si mal ! Toutefois, il pouvait entendre son cuistot rouspéter ou alors en train de faire son joli cœur devant toutes les filles qu’il croisait. En fait, s’il avait encore le sourire gravé sur son visage c’est parce qu’il a été rassuré de voir que, malgré ce qui s’était passé sur Punk Hazard, rien n’avait changé entre Sanji et lui. Ils s’en étaient mis sur la tronche parce que chacun avait trouvé la bonne personne sur qui, déversait toute cette frustration, cette blessure béante et ça… Personne n’était au courant excepté eux-deux ! Bon ce n’était pas tout mais, il avait promis qu’il ne se perdrait ce qui, était en réalité déjà perdu d’avance !

Après avoir mangé ses glaces, il avait volé discrètement des morceaux de viande, dont il était en train de dévorer petit à petit et peut-être fut-ce sa seule erreur comme de porter son chapeau de paille ! Son visage était connu dans le Monde entier alors, la discrétion devrait être à l’honneur mais, quand il leur avait proposé de porter son armure de samouraï…. Il essuya que des refus et même quelques coups avec des reproches tels que : « Est-ce que tu comprends quand on dit discrétion » ! Ah vraiment, qu’est-ce qu’ils pouvaient être rabats-joie vraiment… Quoi qu’en fait il s’en fichait, au moins il pourrait les garder pour de grandes occasions ! Au moins, il le montrerait aussi aux autres et cela avait servi pour faire accepter l’alliance avec les Heart Pirates à son médecin et à son canonnier ! Ce qui ne fut pas une mince affaire car, ils avaient été prêts à faire un arrêt cardiaque ! Ils trouvaient sérieusement que traff’Guy était effrayant ? Certes, il ressemblait à un panda, il râlait tout le temps et ne se déridait qu’en de rares occasions mais… C’était un chic type ! Perdu dans ses pensées, il ne vit pas ce vieil homme se dressait sur son chemin ! C’est qu’une fois, ses incisives plantées dans la chaire de la viande et quand il vit ce vieux papy de la Marine il..

« GRUMPGH !! KCHE QCHE KGU KEU ? »

Il venait de parler en recrachant plusieurs petits morceaux de viande avec de la salive. Heureusement pour le soldat de la Marine, qu’il se tenait assez éloigné de sa personne ! Et puis, vint soudainement la réalisation de la personne qu’il avait en face et il continua tout aussi grossièrement, à parler la bouche pleine :

« VHUG MKARINE »

Si la première phrase incompréhensible était de savoir ce que son interlocuteur désirait, maintenant, ce n’était qu’une constatation un peu lente ! Il ne fallait pas qu’il reste là alors…. Il tendit ses bras pour attraper un stand de barbe à papa qu’il balança en direction du marine et en profita pour courir au chemin inverse afin de fuir cet ennemi venu de nulle part !!!

Emi Burton

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]   Mer 24 Juin - 19:51

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2543

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

La Proie de Teach


    J'avais remarqué plus tôt dans la journée un groupe de soldats du gouvernement mondiale. Il n'y avait rien d'étrange à cela, au contraire, Sabaody était souvent le repaire de Dragons Célestes cherchant à assouvir leurs idées saugrenues comme l'achat d'esclaves. Ces hommes que j'observais avec attention, des mètres derrières eux, semblaient ne pas être sur cette terre afin de protéger de stupides êtres à la valeur si importante. Ils étaient en mission, cela pouvait se sentir à des kilomètres de distance mais cela ne m’intéressait pas de m'occuper de ces individus même si mes pulsions me démangeaient particulièrement. Il fallait qu'avant de quitter l'île, je me sois vidé de toutes ces délicieuses envies de violences qui caractérise mon personnage si merveilleusement.

    Je pensais, tout en marchant, à ce que j'allais bien pouvoir faire de ma journée. Je ne devais pas m'occuper d'obtenir des vivres, j'avais fais en sorte d'échanger mon rôle avec un jeunot de l'équipage contre de l'aide dans le maniement du sabre. Je n'étais pas un expert cependant, je pouvais aisément lui apprendre deux trois petites choses qui pourront lui servir. Je pouvais ainsi faire ce que je souhaitais l'esprit tranquille, sans m'en vouloir d'avoir oublié une des tartes du capitaine. J'étais libre comme l'air. Je n'avais pas la moindre pression. Je ne m'en rendis pas réellement compte mais je dépassa plutôt rapidement le petit groupe de soldats et lorsque je fus arrivé à leur hauteur, j'entendis qu'ils allaient s’apprêter à arrêter un amas de pirate qui s'amusait à se battre dans une taverne. Pourquoi s'adonner à de telles âneries ? Je visais par là, bien évidemment, le groupe de soldat qui tenait à s'interposer dans un conflit entre forbans. Nous sommes devenu des pirates pour être libre, ce ne sont pas de pauvres règles qui vont nous empêcher de vivre notre existence selon nos envies. Je ne pouvais me retenir, ces pensées en tête, me firent sortir de mon calme du jour. Je pris le couteau de ma ceinture, le fixant le temps d'un instant, je me jeta sur ces amuses gueules bien appétissantes. Mon bras libre se recouvrit d'acide quand j'attrapa la tête de l'un d'eux pour lui trancher la carotide. Je ne fis qu'une maigre bouchée du reste qui restèrent agonisant au sol, leur corps rongé par l'acide.

    J'allais continué mon chemin pour me trouver une occupation quand j'entendis des bruits qui me faisait croire à une altercation plutôt farouche. Je me tourna dans la direction de ce vacarme et je pus apercevoir cette silhouette qui courait, se diriger vers là où je me trouvais ébahi puis rêveur. J'imaginais le prémisse d'un combat titanesque. J'aurais pu vous dire que je fus déçu de voir qui était cette personne qui arrivait vers moi, mais alors, je vous aurais menti sans gène.

    Les corps gémissants dans leur propre sang en arrière plan, je comptais les secondes qui me séparait de cette mystérieuse silhouette.

    "Oh je rencontre enfin le très renommé Monkey D. Luffy, c'est un plaisir de vous rencontrez."

    Le célèbre acteur de la défaite du gouvernement mondial à la bataille de MarinFord et la proie tant convoité par Teach. Il n'était pas un pirate ordinaire, il ne fallait pas jouer les durs pour risquer de perdre néanmoins je ne pouvais le tuer. J'avais promis à Strange D. Nana de faire en sorte qu'il puisse vivre. Je n'aimais pas les menteurs et les escrocs, j’espérais tenir parole. Il était désormais venu le moment de le rencontrer. Savait-il qui j'étais ? Je me le demandais mais je n'étais pas aussi connu dans le monde de la piraterie.
    Je le regardais en souriant, attendant une réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]   Ven 3 Juil - 19:09

Garamonde CayenneMarine
Marine
avatar

Messages : 60


Cayenne pensait être chanceux en ayant trouvé le Chapeau de Paille. Après tout, l'archipel Sabaody était vaste, et espérer tomber sur la bonne personne alors que cette dernière était potentiellement en mouvement relevait énormément de la chance selon lui. Cela dit, l'épéiste devait se concentrer sur la capture de ce jeune criminel à qui il semblait manquer au moins les bonnes manières, en voyant le nombre de morceaux de viande enrobés dans la salive du pirate volant en direction du Marine alors qu'il tentait de former une phrase en ayant la bouche remplie. Cayenne recula d'un pas pour se mettre hors de portée de cette attaque incongrue, mais plusieurs petits morceaux de chair vinrent percuter sur sa joue. Et bien que le quinquagénaire considérait que les pirates étaient à peine plus méritants que des animaux, il eu la preuve qu'il y avait toujours de quoi dépasser ses espérances. Se débarrassant des morceaux de viande collés à son visage du revers de la main, Monkey D. Luffy recommença à recracher des morceaux de viande dans une phrase tout aussi compréhensible que la première, bien que cette fois-ci Cayenne ait réussit à distinguer le mot "Marine". Quelques secondes après, le pirate attrapa un stand de mousse sucrée éloignée à l'aide de l'élasticité de ses bras pour l'envoyer sur Cayenne. Prit légèrement au dépourvu devant la démonstration des pouvoirs du jeune homme, Cayenne vit néanmoins la menace arriver et se lança sur le côté pour éviter le projectile improvisé.

Le temps de s'assurer qu'aucun civil n'avait été touché par l'attaque, le Supernovae avait déjà commencé à fuir. Ne voulant pas laisser sa cible lui échapper aussi facilement, Cayenne se lança à la poursuite de son jeune ennemi. Environ une quinzaine de mètres plus loin, le Marine rattrapa Luffy au Chapeau de Paille, dont le chemin semblait bloqué par un homme aux cheveux blancs. Sur le coup, Cayenne cru qu'une personne honnête avait décidé de retenir le pirate ; mais des gémissements provenant du dos de l'individu attirèrent l'attention du Marine. Agonisants, couverts d'acide voir trempant dans leur propre sang pour certains, gisaient des soldats de la Marine. Bien que ne voulant pas sauter aux conclusions, si le jeune albinos semblait indifférent face à ce spectacle alors il devait sûrement y avoir participé, ou même fait cela seul. Par mesure de précaution, Cayenne décida de dégainer et de se mettre en position, prêt à agir au cas où. Malgré le fait que l'inconnu soit possiblement une menace, le Chapeau de Paille restait encerclé, ses possibilités de fuite étant donc drastiquement réduites. En s'approchant lentement de sa cible, Cayenne nota le sourire de l'albinos, le genre de sourire auquel le quinquagénaire se méfiait systématiquement.

"Dans l'intérêt de tous, veillez vous rendre sans créer plus d'agitation que nécessaire, Monkey D. Luffy."

L'ordre des priorités était établit : d'abord appréhender le Chapeau de Paille, puis s'occuper de l'albinos. Vu leur état et bien que cela lui coûtait de l'admettre, les soldats était perdus. Néanmoins, les venger était toujours possible.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]   Dim 12 Juil - 15:56

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003

Le Vieux, le Goinfre et le Tueur
Sanji

Quelle Poisse non mais quelle Poisse ! Vous parlez d'un “D” malchanceux ! Parfois, c'était la chance et, il pensait pour une fois qu'il allait pouvoir s'en sortir sans trop d'histoires mais, il s'était réjouit trop vite ! Dire qu'il pensait que la poisse avait décidé de le lâcher parce qu'elle l'avait mise sur la route du Chirurgien de la Mort voilà, qu'il était poursuivit par un vieux marine ! Il ne pouvait pas retourner au bar de Shakky sinon, il allait dévoiler la planque de son “maitre” et ça... Il en était hors de question ! Il devait tant à ce “couple” atypique qu'il préférait affronter des milliers de soldats plutôt que de les guider vers son maitre ! Rayleigh était vraiment puissant alors, il saurait se débrouiller mais, ce n'était pas une raison. Oui, il méritait bien son titre et même lui, parfois, se demandait si un jour il pourrait atteindre son niveau ! C'est lui qui lui avait permit de pouvoir faire des attaques de Gear 4 qu'il gardait précieusement et secrètement pour lui ! C'était dangereux de l'utiliser et puis, il préférait garder cette dernière pour un adversaire de plus grande envergure ! Là pour le coup, il espérait pouvoir s'enfuir librement mais, il semblerait que la vie avait pris la ferme décision de lui faire croiser le chemin d'étranges personnages ! Déjà il y avait ce vieux soldat mais aussi... Ce “gamin” aux cheveux blancs... C'était qui lui ? Il s'arrêta net et l'observa silencieusement... Il n'était pas ordinaire... Son instinct lui soufflait qu'il devait être prudent ! Entendre les plaintes des “mourrants” des soldats dans le dos de ce dernier, ne fit qu'accroître cette pensée ! Ce type.... C'était sûrement lui qui avait noyé d'acide ces pauvres humains.... Il haussa un sourcil quand ce dernier s'adressa à lui... Pas qu'il soit étonné qu'il connaisse son identité... Qui ne la connaissait pas de toute façon ? Des pirates du Nouveau Monde sans doute et encore..... Il serra les poings... Parce que dans cet acide... Il pouvait voir pour l'un d'entre eux, se tenait la carotide qui était tranchée... Et puis son aura... Celle qui émanait de lui, n'avait rien de “bon”. Il y a peu de temps, il l'aurait salué mais aujourd'hui, avec tous ces ennemis qui sortaient de l'ombre, il avait pu apprendre qu'il était préférable de se méfier des personnes qui connaissent son identité mais pire que tout, qui se tient debout devant des corps de soldats... Pour un bref moment, il avait omis la poursuite du Marine.

« T'es qui toi ? »

Le chapeau de paille et la délicatesse cela faisait deux ! Quoi que... Voilà qu'il ressentait la présence de vieux papy s'approchait de lui et il ne trouva pas nécessaire de lui faire face complètement pour sentir qu'il était proche et prêt à attaquer ! Alors, il souhaitait toujours le capturer ? Elles étaient où ses priorités hein ? Certains de ses hommes étaient en train de mourir et lui, tout ce qui le préoccupait était sa capture ? C'était vraiment absurde ! Peut-être que c'était trop tard pour leur sauver la vie mais, au moins qu'il tente.... Il se demandait toujours comment son grand-père avait fait pour tenir aussi longtemps dans les rangs de la Marine ! Quoi qu'il n'était toujours pas au courant que ce dernier avait pris sa retraite ! Il n'avait pas repris contact avec ce dernier depuis un long moment. Toutefois, son pépé aurait préféré attaquer la personne qui était l'auteur de cette “mutinerie”. Il sortit de ses pensées quand il sentit du mouvement.. Le voici désormais encerclé... Ah mais quel bonheur ! Traff allait le tuer s'il était au courant de ça ! Pourquoi, fallait-il toujours qu'on s'acharne inutilement sur lui hein ? Il n'était vraiment pas d'humeur en ce moment... La moitié de son équipage était devenu l'otage d'une autre menace encore plus dangereuse alors, il n'avait pas de temps à perdre avec des “entrées” ! De plus, il était certain que ce soldat était immangeable... Trop âgé, pire que de la carne à ce rythme... Oui encore dans cette situation, il pensait à son estomac... Incorrigible ce gamin ! Il lâcha un énorme soupire et posa une main sur son chapeau :

« Hé le vieux ! Je ne suis vraiment pas d'humeur en ce moment ! Tu ne crois pas que tu as mieux à faire que de me poursuivre ? Tes hommes agonisent et tu ne fais rien ? Tous autant que vous êtes... Vous commencez à m'agacer ! Alors, je vais dire ceci... Abandonne et chacun part de son côté c'est une bonne idée non ? Shishishi !! »

Combien de chances avait-il que son plan soit exécuté hein ? Aucune vraiment hein ? Il finit par s'avancer jusqu'à l'autre inconnu mais, ne lui prêta même pas une attention particulière. En réalité, il usa de son haki de l'armement pour protéger ses mains et ses pieds afin de pouvoir récupérer les corps de ceux qui respiraient encore... Il y avait sûrement encore de l'espoir pour les sauver non ? Quoi que luffy les empoigna rapidement pour les “jeter” aux pieds de ce marine ainsi que de ces hommes :

« Vous devriez vous occupez d'eux avant tout ! Allez parce que tu es un marine comme grand-père et que tu n'as pas l'air d'un mauvais type je te laisse t'en aller !! »

Et il sortait ça de cette façon cet idiot ! Evidemment, il ne le redirait pas une seconde fois ! S'ils venaient à l'attaquer alors, il devrait répliquer et il était plutôt prêt à ça ! Après tout, ce n'était pas son genre de refuser un combat mais là, sur cette île se trouvait ses nakamas ! Il leur avait déjà causé pas mal d'ennuies. Pas la peine d'en rajouter une couche ! Les marines ne devaient en aucun cas, savoir que trois membres de son équipage avaient trouvé refuge sur cet archipel qui empestait à son goût ! Apparemment, la marine posséde de véritables imbéciles... Puisque, quelques uns décidèrent de jouer aux héros et tirèrent dans sa direction mais aussi, dans celle de l'autre jeune homme ! Luffy les évita avec adresse tout en murmurant un :

« Trop lents ! »

Il s'écarta de la flaque d'acide où il avait récupéré les marines et , parce qu'on l'avait attaqué, ce ne serait pas si mal de répliquer non ? Alors, il décida de mettre une de ses jambes en Gear third : la droite. Il décida en effet d'utiliser Gomu Gomu no Gigant ono ou sa jambe et son pied grossirent à vue d'oeil et il décida de lever cette jambe d'attaque le plus haut possible afin de la faire entrer en contact avec le sol qui se fissura à plusieurs endroits au point que de nombreuses parcelles du sol volèrent en éclat assommant et écrasant quelques soldats au passage alors que d'autres.. avaient trébuchés et étaient tombés dans l'énorme trou qu'il avait créé pendant que l'onde de choc résonna tout comme le bruit de ce tremblement de terre qu'il avait crée. En effet, cette attaque était l'une des plus fortes qu'il possédait dans ce “mode”. Un écran des plus épais de poussière de terre l'entoura et, il décida d'user de son haki de l'observation afin d'attaquer dans l'ombre les marines qui tenaient encore de bout avec un simple jet pistol endruit de haki. Il aurait pu profiter de se tirer de là... Mais, il préféra resta là et attendre que la fumée se dissipe pour voir, que les soldats de la Marine l'encerclant n'étaient plus en forme loin de là même bien que, le vaccarme et les cris des citoyens en avaient sûrement alertés d'autres.... Désormais, pour le moment ils n'étaient plus que trois :

Le vieux, le goinfre et le truand.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]   Jeu 16 Juil - 10:32

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2543

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Qui suis-je ?


    Je venais de rencontrer une tête de la piraterie, un forban de la nouvelle génération dont je faisais parti, qui semblait être un des principaux favoris pour le titre de Roi des Pirates. Nombre d'entre eux commençaient à croire qu'il avait de grandes chances d'arriver à ses fins. Ils n'étaient pas les seuls à le penser, le gouvernement ne le quittait pas des yeux tandis qu'il prouvait au monde qu'il n'était pas un homme lambda, Teach ne faisait pas exception à la règle. Mon capitaine voulait à tout prix le capturer. Il était obséder par cette proie comme si celle-ci était une cible de premier choix, unique et singulière. J'étais particulièrement curieux. Je voulais savoir pourquoi ce garçon, qui semblait avoir le même âge que le mien, était si courtisé par le monde entier. Je ne vais pas vous cacher que j'étais méchamment jaloux de sa notoriété. Je voudrais sincèrement être une telle étoile montante. Je ne suis pas le cas, je stagne dans ma position.. Je venais d'avoir une promotion, je venais de monter dans la hiérarchie de l'équipage. J’espérais par ma fidélité à mon équipage, que le gouvernement mondiale puisse voir que je ne suis pas à prendre à la légère. Je ne suis pas un faible. Ne me sous estimez pas, vous feriez une énorme erreur.

    Je n'étais pas passer inaperçu, je venais de réussir ma spectaculaire entrée. Il faut dire que les pauvres qui périssaient derrière moi me donnaient une image indécrottable de monstre sans âme, ce que j'étais inévitablement. Derrière mon apparence sinistre, se trouve un cœur à la recherche de la lumière. Luffy au chapeau de paille et l'homme de la marine qui le poursuivait avaient une vue dégagée sur les soldats acidifiés par mes soins. Ils semblaient ne pas appréciés que je m'en sois pris gratuitement à ses hommes en uniforme. J'avais pourtant trouvé mon attaque contre ces derniers fort sympathique et affreusement savoureuse même si je n'avais déguster cette chair humaine gratuite qui m'ouvrait l’appétit. Nous étions bien différent, cependant cela ne me dérangeait pas, j’appréciais de voir cette diversité culturelle. Je n'étais pas préparé psychologiquement à la réaction de ce capitaine pirate qui vint au secours des marins que j'avais abandonné entre la vie et la mort sous mon liquide divin. Il se faisait du soucis pour leur existence. Je comprenais pourquoi tant de gens croyaient en ses chances, cela devait être pour cela qu'il se faisait autant d'alliés. Il venait avant de secourir mes victimes, de demander mon identité, je préférais prendre le temps d'analyser ses bonnes actions que de répondre à son interrogation. Je n'aimais pas vraiment parler, si je pouvais retarder le moment où je devais prendre la parole, je le ferais sans hésiter. J'observais les deux hommes échanger pendant que l'autre pirate sauvait mes pauvres victimes.

    Des coups de feu me firent sortir de mes songes. J'étais tellement obnubilé par son attitude que je venais d'oublier de faire une erreur. Je n'avais pas surveillé mes arrières à l'aide du haki, grossière maladresse de ma part, je vous l'accorde. Je me retourna vers mes assaillants, main tendu dans leur direction, je leur adressa une vague d'acide avec mes plus sincères amitiés. J'étais convaincu que le gradé qui poursuivait Luffy n'allait pas être heureux de mon geste, mais je n'en avait tellement rien à faire que cela m'amusait presque de détruire les marins par la souffrance dévastatrice que m'accordait ma capacité.

    Je regardais ensuite le protégé de la rousse se battre avec hargne. Tenace, il était puissant et savait se débrouiller face à autant d'adversaires sans éprouver de difficultés. J'avais raison de ne pas le sous estimer, il devait être plus expérimenté que je ne l'étais malgré mes quelques années de pratique. Bientôt les marins n'étaient plus capable de tenir debout. Les assauts des pirates finirent par en venir à bout plutôt rapidement.

    «Tu voulais savoir qui je suis ? Je suis Taizone Nazario, ma tête t'es sûrement inconnu mais ce n'est pas réciproque. Je suis un membre haut placé de l'équipage de Barbe Noire. J'ai entendu dire que Teach et toi n'étiez pas très proche, ai-je bien entendu ? Néanmoins tu n'as pas à t'en faire, j'ai fais une promesse à une de nos proches mutuelles, Strange D. Nana, que mon capitaine ne te fera pas de mal.»

    Je savais qu'en lui avouant la vérité, cela pouvait me jouer un mauvais tour. Je préférais être franc et voir ce qui allait pouvoir se passer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]   Ven 7 Aoû - 14:30

Garamonde CayenneMarine
Marine
avatar

Messages : 60


Les hurlements de ceux qui agonisaient dans le dos de l'albinos résonnaient dans le crâne de Cayenne. Cependant, il devait accomplir sa mission quoi qu'il lui en coûte. Qui plus est, s'il voulait aider ses subordonnés qu'il savait pertinemment perdus, le pirate au chapeau de paille et l'inconnu aux cheveux blancs pourraient s'éclipser, ce que le quinquagénaire ne voulait sous aucun prétexte. Présentant qu'une telle occasion ne pouvait se reproduire avant un certain temps, Cayenne préférait donc s'occuper du Supernovae. Et pourtant, il sentait que ses hommes voulaient aller aider leurs compagnons, ce que l'épéiste trouvait tout à fait légitime. Luffy poussa un soupir avant de s'adresser au Marine. Ainsi, il trouvait ça drôle de devoir choisir entre la Justice et la vie de ses hommes ? Puis, le Chapeau de Paille se tourna vers l'autre criminel avant de... Récupérer les corps des soldats agonisants pour les disposer devant Cayenne et ses collègues ? Ce pirate était étrange, mais l'épéiste ne pouvait que concéder cela à son jeune ennemi : il fallait s'occuper des blessés en priorité.

"Ceux qui peuvent utiliser le Haki de l'armement et les médecins, prenez-les et occupez-vous d'eux plus loin. Les autres, restez avec moi.", dit-il sans lâcher Luffy du regard.

Si le pirate croyait que Cayenne allait l'abandonner comme ça, alors il pouvait tout de suite se retirer ces idées de la tête. L'objectif de Cayenne était d'assurer la Justice, il ne pouvait donc laisser ces deux jeunes criminels s'échapper d'ici. Cependant, Cayenne ne se rendit compte de l'arrivée d'un groupe de quatre autres soldats de la Marine que lorsqu'ils se mirent en joue et ouvrirent le feu sur le Chapeau de Paille. Le quinquagénaire leur lança un "Idiots !" bien sentit, avant de sentir quelque chose obstruer la lumière du soleil. Le temps de se retourner vers Monkey D. Luffy, que se dernier abattait déjà sa jambe devenue gigantesque sur le sol, envoyant plusieurs débris dans toutes les directions. Cayenne se dépêcha de se placer devant une des plus jeunes recrues de son groupe, prêt à user de son corps pour le protéger. Néanmoins, la poussière dégagée par l'attaque du Chapeau de Paille ne permettait pas de discerner ce qui se passait. Resserrant sa poigne sur son arme alors que les cris de douleur des autres soldats commençaient à résonner.

"Repliez-vous et mettez-vous à l'abri ! Contactez les autres détachements afin de boucler le secteur, et vite !"

Ainsi, près de la moitié des marines qui tenaient encore debout réussirent à s'enfuir, alors que la fumée se dissipait au fur et à mesure. Désormais, Cayenne ne pu que constater que le nombre de victimes avait augmenté, certains avaient une empreinte de poing bien visible sur un endroit de leur corps, d'autres avaient une nouvelle fois été recouverts par de l'acide et hurlaient leur douleur. Au final, ne restaient debout que l'épéiste et les deux criminels. L'albinos se présenta ensuite sous le nom de Nazario Taizone. Cela dit quelque chose au soldat, qui cru avoir déjà entendu ce nom quelque part. La réponse ne se fit pas attendre, le jeune homme révélant son affiliation à Barbe Noire. Le combat serait rude, face à deux criminels provenant des équipages les plus dangereux du moment aux yeux du quinquagénaire. Ne pouvant pardonner les deux pirates pour avoir attaqué ses hommes, Cayenne décida d'utiliser un Tsuki en combinaison avec Retsu pour leur lancer à chacun deux lames d'air qui aidèrent à dissiper les restes de poussière sur leur chemin. Puis, l'épéiste décida de charger le Chapeau de Paille avant de l'attaquer avec sa technique Kaï et de se remettre à distance respectable. S'il arrivait à tenir assez longtemps et que les autres marines ne tardaient pas à boucler le périmètre de l'affrontement, alors qu'il perde ou non, les deux criminels auraient beaucoup de soucis pour s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]   Lun 24 Aoû - 20:08

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003

Le Vieux, le Goinfre et le Tueur
cayenne & taizone

Vraiment, il devait être né sous une mauvaise étoile… Ce n’était pas possible autrement…. Non parce que bon…. Il fallait quand même avouer que là c’était la poisse assurée… Certes, il était désormais un pirate à 450 000 berrys ou peut-etre juste 400 000 mais, cela n’empêcherait pas pour autant qu’il allait se tirer et ce, rapidement. Faut pas être idiot pour savoir que même s’il peut se débarrasser des deux personnes autour de lui, la cavalerie finirait par arriver toutefois, cela ne signifiait pas qu’il devait ignorer les soldats qui étaient en train de souffrir ou plutôt rendre leur dernier souffle. D’un autre côté… Qu’est-ce qu’il pouvait faire hein ? Parce qu’il n’avait pas vraiment confiance au jeune pirate qui se tenait à ses côtés, à cause de ses actions meurtrières ? Il ne sait pas mais, il passa à côté de lui pour renvoyer ces messieurs de l’autre côté de la ligne imaginaire où se trouvait ce papi de la marine. Pourquoi fallait-il toujours que la marine soit aussi acharnée à poursuivre les criminels ? Ils ne connaissaient pas le mot « abandonner » ? Puis, leur fameuse justice paraissait vraiment infâme… Encore si elle avait bon goût… Mais, il était certain que s’il en mangeait, il resterait cloué au lit pendant un semestre ! Ah vraiment…. Rien que de penser à manger voilà que son ventre se mit à crier famine évidemment tout cela après qu’il se soit déchainé en une seule fois après avoir évité les tirs des marines qui pouvaient être considérés comme suicidaires… Ils ont eu de la chance que le chapeau de paille avait décidé de ne pas y aller vraiment à fond et de les détruire ! Parce qu’il aurait pu en profiter là, pour s’enfuir. Une main sur son estomac il…

« J’ai faim…. »

Il souffle en plus comme un buffle ! Il n’y a pas à dire il pense toujours qu’avec son estomac. Ce type était vraiment bizarre… Il souhaitait se nourrir des bons petits plats de Sanji et pas d’une Justice qui n’était pas même une justice au final… Et voilà que le pirate aux cheveux argent pris la parole… Il n’aimait pas vraiment son pouvoir, cela lui rappelait Magellan et, il arqua un sourcil quand ce dernier mentionna Barbe noire… Ce type était un homme de Marshall D. Teach ? Amie commune ? Nana ? C’était qui ? Sérieusement… Il ne connaissait pas la seconde personne et puis pourquoi cette dernière ne voulait pas qu’il meurt ? C’était gentil mais, il ne connaissait personne de ce prénom.

« C’est qui Nana ? Connais pas ! Et … Barbe noire… »

Il serra les poings rien qu’à ce souvenir et se crispa oubliant le vieux grand-père qui était en train d’envoyer au loin ou d’appeler du renfort ou autres mais, cela n’avait guère d’importance… On peut même dire… Qu’il s’en foutait carrément… Comment pourrait-il s’entendre avec ce type… Tout était de sa faute si son grand-frère était mort ou plutôt, c’était sa faute à lui s’il n’avait pas pu le protéger même s’il y avait l’espoir qu’il soit vivant quelque part…. Il ne pouvait pas se permettre d’y croire car, si c’était faux alors il tomberait de nouveau dans ce gouffre sans fin…. Il fallait qu’il se reprenne… C’était du passé, il fallait qu’il avance au fond, cet enfoiré était aussi coupable que la marine… Même si, cela ne lui plaisait pas, il allait devoir rester calme et..

« Empêcher ton capitaine de me tuer ? On verra cela quand je serais en face de lui pour le moment je me fiche un peu de lui et de votre équipage.. Et puis j’ai faim… J’ai vraiment pas envie de me battre aujourd’hui ! »

Sauf que c’est à ce papy qu’il devrait se plaindre d’ailleurs… Il sentit du mouvement et avec un regard interrogateur il les vit de nouveau lever leurs armes… Super… Ils n’avaient pas retenus la leçon ou quoi ? Le jeune homme se sentit rapidement lassé….. Une main sur son chapeau, il s’adressa cette fois-ci au grand-père :

« Ne tu ne veux vraiment pas remettre à plus tard ce combat ? Je dois me préparer pour quelque chose de beaucoup plus important et pour cela j’ai besoin de toutes mes forces. Mais, si on se retrouve ce sera avec plaisir Oji san même si… Je ne me laisserais évidemment pas attraper aussi facilement que cela …. »

Il rayonnait d’une confiance implacable en ses propres capacités…. Cela lui coutait de devoir l’utiliser maintenant mais… Autant se débarrasser maintenant de la petite frappe avant les secours pour montrer la différence de niveau… C’est pour cela que son regard devint plus sérieux et plus noir et voilà qu’il usa de son haki des rois afin d’éliminer tous les marines qui s’étaient regroupés autour de lui et qui tombèrent comme des mouches après qu’un un souffle, une onde appelez cela comme vous voulez glaça les esprits trop faibles…..

« Oyez …. Oyez… Je me suis peut-être trop emporté… Enfin bon, ce serait dangereux qu’une balle touche un civil particulièrement un enfant… Nous ne sommes pas isolés… Bon si vous ne connaissez pas de restaurants pour manger, je vais essayer de demander à ce grand-père là-bas ! »

Emi Burton

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]   Dim 13 Sep - 16:29

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2543

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Combattre ?

    Jouant la carte de la franchise, j’espérais pouvoir attirer la curiosité de ce pirate réputé en lui dévoilant deux noms. Je ne les avais pas choisi au hasard. C'était ceux de personnages importants qui selon moi, avait un lien avec l'homme élastique. Je le croyais. J'étais sur et certain que sa haine envers Barbe Noire était réelle. Mon capitaine avait réussi l'exploit de livrer aux mains du Gouvernement Mondial son frère et possesseur du pouvoir du feu après l'avoir vaincu dans un combat singulier. Il tenait à venger un de ses amis de bords qu'il avait sauvagement tué pour avoir le fruit des ténèbres, il en avait subit les conséquences. J'étais au courant de cette histoire comme de plusieurs autres étant donné que les informations en parlaient sans cesse durant toute la période avant la guerre de MarinFord. Le monde entier était au courant. Cette guerre ne pouvait être censurée dans les journaux tant l'histoire fut marqué par les événements qui s'y sont déroulés. J'avais raté pas mal de moments rares dont un affrontement titanesque, dommage. J'aurais pu apprendre des tas de choses. Cette guerre avait été provoqué par Teach. Son meilleur coup sans doute. Magnifique de sa part de proposer au monde, un spectacle aussi incroyable. Digne de J'aurais du le rejoindre à cette époque au lieu de me démener à commander un équipage voué à se dissoudre. Je devais être d'un avis bien différent de l'autre pirate. Mieux valait-il que je n'exprime pas mon opinion, je risquerais de provoquer un combat dont je ne pourrais sortir gagnant.

    Il ne fallait pas faire de bêtise. Je ne voulais pas créer une certaine animosité entre nous, même si cela pouvait être assez difficile connaissant le camp que j'avais fièrement choisi. Je ne regrettais aucunement. Cependant, j'avais fais une promesse à la rousse, que j’espérais tenir malgré ma position. Je n'allais pas céder. Je devais me montrer bienveillant à son égard afin de prouver ma bonne foi. Je me doutais qu'il n'allait pas accepter de m'accorder sa confiance. J'étais son ennemi. Je ne souhaitais pas qu'il me l'accorde sans réfléchir. Je comptais l'aider. Je devais faire de mon mieux pour ne pas briser l'accord. Je ne pensais pas tenir cette promesse éternellement mais je devais essayer au moins pendant un certain temps. J'avais un objectif. Il pouvait m'aider à le franchir. J'écoutais sa réponse à ma courte tirade. J'avais parlé de Strange D. Nana. Il disait de pas la connaître. Étrange. Elle avait pourtant l'air d'en savoir pas mal à son sujet. Lorsque j'avais parlé de lui alors qu'elle allait m’ôter la vie, son regard avait parlé pour elle, j'étais assuré qu'il existait un quelconque lien entre eux. Je n'allais pas rester sans trouver de réponses. Il fallait que je retrouve cette fille. J'avais des questions à poser pour éclaircir des points aussi sombres que la dangereuse créature que je suis devenu au fil des années.

    Le nom de mon capitaine ne le laissa pas de marbre. Son comportement changea en un instant ainsi que sa gestuelle. Je pouvais sentir de la haine dans son regard. Un ressentiment puissant semblait l'envahir. Je voyais pourquoi je devais l'éloigner de Teach pour le moment. Il ne pouvait le vaincre actuellement, néanmoins, j'étais convaincu qu'il était le seul à être capable de le battre à l'avenir. Lorsqu'il aura combler le fossé de puissance qui les sépare, je jouerais mon rôle de membre de l'équipage de Barbe Noire à plein temps. Je ne porterais plus ces affreux masques qui me démangent de plus en plus au fil que les jours défilent les uns après les autres. J'arrêterais de manipuler le monde qui m'entoure pour assouvir mon appétit. Je rêvais intérieurement. Oubliant presque que j'étais en plein milieu d'un chahut qui pouvais dégénérer en un gigantesque affrontement si des renforts venaient à intervenir. Luffy avoua se foutre de l'équipage dont je faisais parti et qu'il ne voulait pas se battre. Comment allait-il faire pour ne pas se battre sachant que le marin ne semblait pas avoir l'envie de laisser filer sa cible ? Bonne question. Il fallait trouver un plan. Une issue pour qu'il puisse éviter le conflit. J'avais la réponse. Il ne fallait pas chercher midi à quatorze heure. C'était simple et plutôt évident. J'allais l'aider à s'enfuir pour éviter de combattre. Peut-être allait-il ne pas accepter. Je me fichais de son avis.

    Je ne parlais pas beaucoup. J'essayais de parler le moins possible. Cela n'avait rien à voir avec le fait de ne pas provoquer celui que je suis censé aider mais j'avais un problème. Je n'appréciais pas vraiment d'ouvrir ma bouche pour parler. Pas en ce jour. Je préférais prononcé peu de mots, que ceux avec de l'importance. Je réfléchissais à ce que je pourrais utiliser pour formuler ma proposition et d'un coup, je pus ressentir comme un puissante brise. Cela venait de l'homme élastique. Le haki des Rois. Un phénomène rare à voir de ses propres yeux. J'avais apprécier le fait que cette sensation parcoure mon corps d'une traite. Il était fort. Battre autant d'adversaires sans bouger, c'était du haut niveau. J'étais loin. Tellement loin de son niveau. Imaginer l'écart qui nous séparait, me fit agréablement sourire. Je voulais encore plus progressé. Je m'avança en dégainant un de mes sabres. Dégageant une lame d'air qui arriva de la part du marin avec un coup de sabre quand celle-ci arriva à portée de ma lame.

    « Tu souhaites partir ? Bien. Je vais le retenir si cela te conviens mister Luffy. »

    Mon corps commença à préparer une considérable proportion de nectar divin pour couvrir mon corps et attaquer. Je tenais à l’œil celui que je voyais désormais en un futur adversaire tandis que je me concentrais sur le marin contre qui j'étais prêt à en découdre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Vieux, le Goinfre et le Tueur [Luffy, Taizone]
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» URGENT! TJS PERSONNE PR 7 beaux vieux minous suite décès, 67
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-