AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une pause après la course [PV Sabo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Une pause après la course [PV Sabo]   Lun 25 Mai - 15:17

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi

Note : Ce rp se déroule quelques jours après la première partie de l'évent Tartaros et quelques jours avant le RP entre Nana, Sabo et Koala qui amène la deuxième partie de l'évent (infiltration).






Hiding & Thinking

Les derniers jours s'étaient succédé à une vitesse ahurissante. D'abord invité par Marde pour parler affaires, Barbe Noire avait du revenir sur l'ile des flammes peu après l'avoir quittée pour récupérer Taizone. Non content d'avoir fait un deal, cet idiot aux yeux rouges se plaignait déjà d'avoir du géré l'un des subordonnés de Teach... N'était-ce pas lui, pourtant, qui l'avait fait combattre en premier lieu? De toute façon, le capitaine n'eut pas le temps de se poser beaucoup plus de questions le moment même, ayant dû faire face indirectement aux pouvoirs d'Akainu qui avaient fais rentrer en fusion pas mal de roches qui constituaient les parois du dédale souterrain de l'ile. Pour éviter d'avoir un peu trop le feu au cul, le yonkou avait dû organiser un repli stratégique, mais surtout rapide, pour pouvoir se poser et réfléchir à l'alliance qu'il venait d'accepter. En cela, le tristement célèbre navire accosta à la première île qu'il croisa. Il fallait rester discret, l'ile n'était pas densément peuplée mais à cause du grabuge déclenché par Marde et Akainu, nul doute que des navires, qu'ils soient sous pavillon noir ou arborant celui de la justice, allaient circuler dans les heures et les jours qui viennent.

L'imposant pirate ordonna donc d'une part, à son équipage de camoufler au mieux leur embarcation et d'autre part, à San Juan Wolf de ne pas sortir de l'eau. Pour éviter de se faire repérer en repassant dans le Shin Sekai, il allait falloir attendre que les événements récents se tassent et cette île semblait être la planque parfaite. Pour une fois, les provisions étaient assez nombreuses pour pouvoir bivouaquer quelques jours sans trop de problèmes. Par mesure de précaution, Barbe Noire envoya quand même patrouiller l'un de ses subordonnés le premier jour pour qu'il repère si les habitants possédaient des réserves en nourriture mais lorsqu'il revint, le capitaine se rappela pourquoi il ne connaissait pas trop cette île : elle était l'une des plus pauvres au monde : même les arbres ne donnaient pas de fruits. Déglutissant bruyamment, il allait devoir, lui et ses compagnons, faire une chose qu'ils détestaient : faire attention à ce qu'ils mangeaient. Heureusement, nul ne parlait ici de régime mais le simple fait de ne pas pouvoir manger et boire à sa faim déplaisait beaucoup au bon vivant qu'était le barbu.


"- Trois jours. On attend trois jour et puis on dévalise l'ile suivante, ça vous va?"

Le reste de la bande acquiesça, n'ayant raisonnablement pas d'autres choix s'ils ne voulaient pas inutilement faire face à la marine et garder leurs forces. C'est comme ça que passèrent deux longues journées sans vraiment d'autre chose à faire que d'attendre. Les autochtones étaient pauvres, fragiles et "habitaient" dans des cases que l'on qualifierait plutôt de bout de bois qui tiennent, ils n'avaient donc rien qui pouvait servir à l'équipage. Les forbans passèrent donc le plus clair de leur temps, ou à dormir, ou à polir leurs armes, les plus téméraires tentant de pêcher quelques poissons mais qui furent tous à l'image de l'ile : bien petits et bien pauvres en valeur nutritives. A l'aube du quatrième jour, Teach ordonna finalement qu'on remette à l'eau le navire et qu'on investisse l'ile une dernière fois pour vraiment s'assurer que les hurluberlus en toges ne cachaient rien. Tout l'équipage, à l'exception du capitaine, alla cette fois faire front et envahit le village pour fouiller toutes les cases et menacer quiconque cacherait des vivres. Pendant ce temps, l'empereur les attendait sur le bateau. Ces quelques jours l'avaient grandement fait réfléchir sur l'alliance qu'il avait conclue et il lui tardait de voir ce qu'avait réservé le destin pour ce fameux Marde...

[/color]

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 


Dernière édition par Marshall D. Teach le Mar 26 Mai - 8:02, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Lun 25 Mai - 20:39

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Teachy

Qui suis-je ? Qui sait ?


Namakura hein ? Une île avec peu d’habitants à cause de la pauvreté qui y régnait. Nous transportions quelques vivres dans notre navire pour aider ces personnes mais, je devais avouer que ce n’était pas la seule raison de notre venue. D’après nos sources, quelques grandes figures s’y trouvaient. Comme Koala et Hack m’ont dit : C’était de la folie de se jeter dans cette gueule de loup mais, d’un côté, je voulais savoir qui était cette ombre noire qui pourrait faire du mal aux villageois…. Ces derniers temps, c’était le bazar à cause de cette gigantesque organisation de l’ombre mais pas seulement… Le monde devenait de plus en plus fou et de nouveaux visages apparaissaient de nulle part. Que foutait la Marine ? Bonne question mais, de toute façon cela montre qu’il faut que le Gouvernement Mondial tombe et c’est nous, Révolutionnaires qui prendront les commandes. Dans tous les cas, j’avais ce besoin de me dégourdir les jambes et plus encore j’avais le devoir d’aller pêcher des informations sur les derniers événements tout en aidant les habitants de cette petite île. Koala n’arrêtait pas de me dire de rester calme et qu’on était là juste pour apporter de la nourriture et obtenir n’importe quelle information qui pourraient nous mener à une piste et certifier l’alliance entre plusieurs pirates, shichibukais ou non. Dans tous les cas, le Monde était en train de connaitre des années bien sombres et ce, depuis cette Grande Guerre tout cela à cause de la Marine qui fut manipulée comme une vulgaire marionnette par un seul homme : Marshall D. Teach.

J’aurais pu lui en vouloir, lui tenir rigueur mais, c’était la volonté d’Ace de vouloir le poursuivre, de s’être dressé sur son chemin afin de sauver Luffy. Bien que je lui en tenais rigueur pour avoir voulu porter atteinte à notre petit frère. Ace est en vie mais, je sais que si Teach s’en prend de nouveau à lui, je l’aiderais à le détruire… Deux fruits du démon… Ce n’était pas un vulgaire adversaire alors oui…. Si mon chemin le croisait, je ne déclencherais pas un combat idiot. Plus aisé à dire qu’à faire n’est-ce pas ? Si j’avais su que je ferais sa rencontre en me rendant à Namakura, peut-être que je n’aurais jamais promis à Koala quelque chose que je serais incapable de « tenir ». Ou si, je ne suis pas aussi impulsif que mes deux frangins mais, quand même…. Finalement, nous finîmes par accoster sur cette île où un silence plus ou moins mort régnait… De cette plage, je pouvais voir d’autres navires amarraient. Il allait falloir la jouer fine hein ? Rôle qu’endossèrent Hack et Koala qui firent équipe. Je préférais savoir les deux ensembles et moi tout seul.

Non pas parce que j’étais le « chef » mais, parce que de nous trois, j’étais le plus à même de m’en sortir tout seul. Peut-être que je ne devrais pas avoir autant confiance en mes capacités n’est-ce pas ? Dans tous les cas, je saurais me retenir. Tant qu’il ne me cherche pas d’ennuis… Je n’ai pas envie que Ace et Luffy découvrent que je suis encore en vie de cette façon. D’un côté, peut-être qu’ils ne s’en rendraient même pas compte mais, on va éviter une guerre aux Révolutionnaires. Du coup, le mot d’ordre d’aujourd’hui est : Prudence est mère de sûreté. D’accord, je ne sais pas encore quels pirates ou autres ordures cette île a accueilli ces derniers jours mais, mon instinct me dicte que je le saurais bien assez tôt. Il n’y a qu’à voir comment je me sens dévisager alors que je marche tranquillement. Je sens malgré tout divers sentiments et présences… Plus loin, je vois un petit garçon avec une mère en train de pleurer… Je m’approche pour voir avec surprise Burgess giflant cette pauvre femme qui essayait de récupérer un sac de nourriture… Cela me mets hors de moi et avant que Burgess s’en prend à l’enfant qui avait décidé de l’attaquer, je me mets à courir et sauter pour lui offrir un magnifique coup de talons au visage sans retenir ma force qui le propulse à plusieurs kilomètres de là. Je récupère le sac qui était tombé et le donne à la mère et l’enfant.

« Prenez-ça et cachez vous rapidement ! »

Ok pour la discrétion on repassera… Je suis certain que cela a attiré quelques regards mais, je préférais m’éclipser à mon tour un peu plus loin. J’informe Koala et Hack que les pirates de Barbe Noire se trouvent dans les environs. Qu’il est préférable qu’on s’éloigne de cette île. Bien que c’était aussi là, notre chance de récupérer quelques informations. Ou du moins confirmer mes craintes. Je m’éloigne ou plutôt essaie de penser où je pourrais dénicher le capitaine de cet homme que j’ai envoyé valdinguer sans lui laisser le temps de découvrir que j’étais le responsable. Je ralentis la cadence pour voir la personne que je recherchais… Marshall D. Teach… C’est la première fois que je le voyais et qu’importe si Koala était en train de me sermonner à cause de ma décision de le rencontrer en personne…. Disons juste… Que je voulais échanger quelques politesses avec l’homme qui a fait souffrir mes deux frères sans qu’il le sache… Tranquillement je lève la voix pour lui dire :

« Je n’aurais pas cru que cette île regorgeait de trésors Marshall D. Teach alias Barbe Noire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Lun 25 Mai - 22:20

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi






Qui va là ?!

Toujours affairé sur son navire, Teach ne faisait que peu attention à ce qui l'entourait. Il vérifiait si tout était ordre, si rien n'avait été abimé lorsqu'ils durent camouflé tout le pont. Il faut dire que cet équipage n'était pas réputé pour être délicat et Barbe Noire pouvait ainsi continuer à se plonger dans ses pensées. Alors même qu'il réfléchissait à un moyen pour pouvoir isoler Marde, un bruit sourd dans les environs le déconcentra. Fallait-il vraiment que ses compagnons se déchainent sur l'ile contre de tels péquenots? Enfin, c'était pas son problème si des gens résistaient et se prenaient des coups... C'est alors qu'il prit plus de temps pour penser à ce qu'il venait d'entendre... Ces gens étaient trop frêles pour faire un tel bruit lorsqu'ils se mangeaient le sol et les bâtiments ne peuvent pas produire un tel bruit... Serait-ce alors un membre de l'équipage qui aurait mordu la poussière? Non, impossible ! Le capitaine sauta de son embarcation, il fallait qu'il en aie le coeur net. Il devait vérifier, même s'il pensait que c'était juste une connerie.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il croisa une silhouette inconnue, le visage dissimulé sous un haut de forme. Il n'avait fait que trois pas et voilà qu'il était stoppé net. Ainsi donc quelqu'un avait pu se faufiler sur l'ile sans se faire repérer? Ou bien était-ce lui, l'auteur du bruit sourd? Beaucoup d'inconnues trottaient dans la tête du pirate alors qu'il se faisait interpellé par l'homme en face de lui, d'après son timbre de voix. Il n'avait pas l'habitude de parler à un bout de tissu, peu de gens se déplaçaient avec le visage dissimulé. Seul un marine sous couverture ou un révolutionnaire avait besoin de se cacher... Mais il allait bien vite apprendre que se dresser seul face à Barbe Noire était une bien mauvaise idée! Pour l'heure il décida d'être sarcastique.


"- Bravo! Comment t'as deviné qui j'étais?! Zehahaha... Mais il va falloir améliorer tes talents de détective, ça se saurait si y avait des trésors ici! Et a qui ai-je l'honneur? A part un fou, je ne vois pas qui oserait m'adresser la parole alors qu'il est seul..."

Le sourire carnassier du capitaine venait d'illuminer son visage, auparavant neutre. Avec un peu de chance cet intrus allait pouvoir l'amuser. Sans doute voulait-il mettre fin à sa vie ou alors pensait-il vraiment qu'il ne lui arriverait rien? Durant sa longue vie, le barbu avait pu rencontrer de nombreux journalistes bien plus censés que cette énergumène qui se dressait face à lui. Après réflexion, ses habits étaient bien entretenus et ce chapeau... La balance interne de notre ami penchait de plus en plus vers les révolutionnaires. Mais si c'étaient le cas, que pouvaient-ils bien faire là? Et lui, là, que pouvait-il bien faire là? Visiblement il allait falloir apprendre aux faibles à ne pas parler égal à égal avec les forts ! Allait-il falloir le tuer? Ou lui donner la peur de sa vie? Pour lui faire peur, la capitaine tenta d'abord le coup simple : faire irradier des ténèbres de son bras et sa main. Si ce gugusse savait qui il était, il ne l'aurait jamais abordé aussi sereinement qu'il ne l'a fait, étrange...

[/color]

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 


Dernière édition par Marshall D. Teach le Mar 26 Mai - 8:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Mar 26 Mai - 1:23

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Teachy

Ne jamais jugez un livre à sa couverture


Un sourire sardonique éclaira son visage à la réponse de ce Yonkou qui, niveau infamie devait se rapprochait de son confrère Kaidou aux cent bêtes et de Donquixote Doflamingo le Shichibukai. Il ne tremblait pas devant lui et puis quoi encore… Il pouvait encore entendre la voix de Koala résonnait dans sa tête mais, c’était plus fort que lui… Il avait coupé l’appel qui commençait à l’agacer car, il n’était plus un gosse et puis… Depuis le temps qu’il voulait le voir en chair et en os… Cet homme qui avait failli causer la perte de ses deux frères… Son regard toujours dissimulé par son couvre chef laissant juste son sourire être visible à son vis-à-vis.

« Finalement, ce qu’on dit sur ton intelligence est erronée.. Si tu ne sais même pas décerner l’ironie dans mes paroles j’en viendrais presque à te plaindre ~ J’ai la preuve que tu es juste un gars bien enrobé qui devrait faire de l’exercice au lieu de jouer aux petits chefs de bandes ~ »

J’étais fou… Indéniablement fou. J’appuie même mes dires en fixant mon indexe sur ma tempe pour renforcer la partie « imbécile et sans cervelle » de ma phrase. Il n’y avait sûrement que très peu de personnes qui osaient entrer dans le tas comme je viens de le faire mais, je suis étrangement calme et mon sourire ironique ne quitte toujours pas mon visage. Je peux sentir que je l’ai vexé grâce mon pouvoir et évidemment parce que je suis de nature tête brûlée malgré mes airs calmes je finis par l’attaquer à nouveau avec mes paroles :

« Vexé ? Je ne voulais pas toucher un point sensible… Mais tu sais Teachy san, on dit qu’il n’y a que la vérité qui fâche ~

Comment m’enfoncer un peu plus c’est ça ? D’un autre côté, je devais avouer que je m’amusais intérieurement même si, j’étais toujours sur mes gardes. Je ne suis pas non plus suicidaire même si, mes actions jusque-là ne m’appuient pas dans ce sens. Je connais ses capacités et je ne sourcille même pas quand je vois son bras enrobé de ténèbres du temps que je soulève mon visage pour croiser son regard. Je n’ai toujours pas répondu à sa question et le défie effrontément du regard. Engager un combat ne me déplairait pas mais, ce serait indigne de mon statut. Je ne dois pas oublier qui je suis et puis, agir par vengeance ? Rien de bon n’en résulterait. Je peux sentir sa puissance… Il n’a irradié que son bras et sa main mais, ma garde était toujours élevée. Avec un tel adversaire, la baisser pourrait me coûter cher. Je croise mes bras et je finis par dire cette fois plus tranquillement et posément surtout :

« Je ne suis pas venu pour t’arrêter ! T’affronter ici et maintenant serait risqué pour moi… En réalité j’étais curieux ! Je voulais rencontrer l’homme responsable de cette Guerre qui a ébranlé le Monde il y a deux ans de mes propres yeux ! »

Ce ne serait peut-être pas facile voir, impossible d’apaiser le feu que j’ai sûrement allumé mais, je vous l’ai dit… Je connais mes limites. Si j’entame un combat maintenant, je n’en sortirais pas indemne surtout pas, avec ses hommes qui trainent aux alentours… Pousser trop ma chance me porterait la poisse. J’en suis convaincu. Ce n’est pas Koala qui se chargerait du plus faible membre de cet équipage complètement barré quoi que… Dans l’eau ou près de l’eau avec Hack, elle aurait l’avantage sur ce dénommé Taizonne et d’autres. En même temps… Ténèbres ou pas… Teach subissait les mêmes inconvénients que tous utilisateurs des fruits des démons qui se respectent : Soit état affaibli devant du Granit marin ou bien combattre dans l’eau…

« Ah c’est vrai j’oubliais.. Je ne me suis pas présenté.. »

Je retire mon chapeau de ma pour l’élever légèrement au-dessus de cette dernière comme un Dandy digne de ce nom le ferait et me courbe un peu pour continuer de lui répondre.. Réponse que je ne semblais pas apte à donner à mon vis-à-vis vu le temps que je prenais volontaire pour lui répondre : :

« Je suis Sabo un membre des révolutionnaires ! »

Pas besoin d’en dire plus car, c’était inutile pour le moment ! En même temps, je ne suis pas certain que cela le tiendrait éveiller. Mon sourire n’était toujours pas partit au contraire, il redoubla même d’éclat. Vraiment, c’est à se demander à quoi j’étais en train de jouer… Ça… Je ne le sais pas moi-même mais, gardons espoir pour la suite à venir car, avec ce genre d’individus on peut s’attendre à tout.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Mar 26 Mai - 10:37

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi






Va crever !!

L'affreux pirate ne se doutait pas que cet type aurait la langue si bien pendue. A peine avait-il fini sa phrase que c'était à peine comme si son interlocuteur ne le traitait pas comme une sous-merde! Mais pour qui se prenait-il? Il venait d'enclencher chez Teach une phase de non-retour qui commença à faire bouillonner son sang. Gros... Chef de bande... Ironie... Il se foutait bien d'être gros ou mince mais le fait qu'on lui assène ça comme si on parlait à un loser lui fit grincer des dents. Mais pour qui se prenait-il, voulait-il juste se suicider?! Le clou du spectacle fut quand il transposa ses paroles en actes et qu'il imita un fou! C'en était trop ! Rageusement, il serra les poings et une veine apparu sur son front. Les ténèbres commencèrent à irradier d'un peu partout sur son corps alors que ses yeux se firent encore un eu plus globuleux qu'ils ne l'étaient. Il allait ouvrir la bouche mais son interlocuteur le prit de vitesse. Encore une fois, ce fut pour le narguer mais ce que Barbe Noire n'apprécia pas c'était ce manque de respect.

Personne ne l'avait encore appelé "-san" depuis sa trahison et il ne souhaitait pas que ça commence. Il allait fermer le clapet de ce type, c'était maintenant une certitude! Rien ni personne n'allait l'en empêcher et il se ferait une joie de voir le visage de désespoir du clown de service quand celui-ci allait mourir entre ses mains! Pour l'aborder aussi directement et de cette façon, il pensait sans doute avoir un plan de secours mais le yonkou allait détruire cette ile s'il le faut! Il avait maintenant beaucoup d'énergie et des nerfs à passer sur quelqu'un !


"- Petite merde..."

Il s'était maintenant décidé. Son bras droit s'éclaircit subitement pour faire place à une blancheur irréelle. Il allait le faire, il allait abattre son énorme poing sur ce type déguisé pour un bal masqué et tant pis pour cette île ! Personne n'allais la regretter et de toute façons les gens qui y habitaient seraient bien plus heureux mort que vivant ! Il plia son bras devant lui alors que le petit emmerdeur l'interrompit à nouveau. A peine surpris d'un tel revirement, il suspendit néanmoins son coup. Ainsi c'était juste un type curieux. Drôlement curieux parce que ses insultes n'allaient pas s'effacer d'un coup s'il s'excusait. Il allait fameusement dérouiller pour s'être foutu de sa gueule... Pour l'heure le capitaine reprit un peu plus le contrôle, la blancheur se fonça jusqu'à devenir noirceur. Il n'allait finalement pas détruire une ile juste pour un sale con mais il allait résolument s'amuser, comme il avait pu le faire avec Ace!

"- C'est pas ta pitoyable excuse qui va t'sauver la vie, enfoiré! "

C'est alors qu'indépendamment des menaces du pirate, l'homme décida subitement qu'il était l'heure qu'il se présente. Mais qu'espérait-il encore?! Ce genre de comportement lui rappelait un peu celui de Trafalgar, qu'il avait eu l'occasion de croiser juste après la guerre. Ce genre de je-m'en-foutistes allaient vite déchanter face aux grands de ce monde, dont Barbe Noire lui-même. Il était temps qu'on apprenne le respect aux jeunes qui pensaient déjà que la mer leur appartenaient ! Teach était déjà dans l'un des plus forts équipages au monde alors qu'eux venaient à peine de naitre ! Tant d'insultes à la seconde, c'était difficilement tenable pour l'homme qu'il était. Sa patience n'était pas connue pour être longue...
Un déclic se fit dans son esprit lorsqu'il entendit son nom. Sabo, ça ne lui était pas inconnu! Il était très célèbre parmi l'organisation fantomatique qu'était la révolution ! Il était l'un des plus proche subordonné de Dragon si sa mémoire était exacte. Quel dommage, la révolution allait perdre un bon élément. Mais il fallait pas ouvrir sa gueule avec ce pirate là, ça semblait évident pourtant...


"- Sabo, hein? Quand tu seras mort je me ferais une joie d'appeler Dragon pour lui dire qu'il a des capos qui se la jouent un peu trop! Zehahahahaha !!"

Enfin, avec un peu d'espoir cet idiot avait fit son espèce de monologue et le gros capitaine allait pouvoir se détendre... Un petit combat après quelques jours, ça serait marrant tiens! Il allait faire la même chose qu'avec Ace! Lui faire bouffer ses poings allait être au combien plaisant... D'abord il allait l'attirer pour ensuite lui faire manger un coup de poing amélioré au tremblement, ça lui remettrais peut-être les idées en place! Il leva sa main gauche qu'il transforma en tourbillon pendant qu'il serra son poing droit pour en faire sortir un éclat brillant. Juste après avoir lancé sa technique, il se mit à rire, instantanément, le corps de son opposant se souleva du sol et se dirigea dangereusement vers les deux mains qui étaient prêtes à l'accueillir!

"- BLACK HOLE! Zehahahaha ! "


_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Mar 26 Mai - 12:19

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Teachy

Ne me sous-estime pas !


« Stupide et grossier par-dessus le marché ~ Je me demande vraiment comment personne n’a vu dans ton double jeu ~ Les pirates et la Gouvernement Mondial ne sont plus ce qu’ils étaient pour laisser un pirate tel que toi écumait les mers ~ »

Je n’insultais pas vraiment l’équipage de Barbe Blanche mais, je dois avouer qu’ils étaient fautifs pour ne pas avoir su se rendre compte des desseins maléfiques de cet homme ! Ils n’étaient pas les seuls, la Marine et le Gouvernement Mondial s’étaient réjouis de l’avoir dans ses rangs quan il leur avait vendu mon grand-frère. J’aime jouer avec le feu mais, il allait falloir que je fasse attention à ne pas me brûler les ailes. De toute façon, j’avais un avantage de taille. Il ne me connaissait pas alors, c’était ma chance de pouvoir m’en sortir vivant ! Je peux ressentir ses émotions d’ici… Il était à bout… Prêt à m’attaquer… Ses phrases ne me firent rien… Après tout, j’adorais jouer avec les nerfs des autres… Apparemment l’excuse de ma présence n’eut pas l’effet d’éteindre le feu de sa colère mais, pas grave… Un combat contre lui, folie ou non me plaisait aussi. Je ne faisais pas cela par vengeance mais, qu’on ne me prenne pas non plus pour un gosse qui vient juste de sortir des jupons de sa mère. C’était aussi la réputation des Révolutionnaires qui étaient en jeu. S’il pensait vraiment que j’allais reculer maintenant… Il se mettait le doigt dans l’œil. Rien que me regarder était un mauvais point pour lui et j’allais le lui prouvais maintenant…. Dès qu’il passerait à l’attaque… J’en profiterais pour lui faire manger mes serres du dragon….

« Parles… Continues comme ça Teachy mais… N’as-tu jamais eu vent de ce dicton ? La bave d’un crapaud n’atteint pas la blanche colombe ~ »

Je devrais aussi lui remettre les idées en place… Ne jamais sous-estimer les plus jeunes… Car, je sais parfaitement que si ce n’est pas moi qui lui ferais la peau, j’en connais d’autres qui y arriveront. Après tout, ce Yonkou lui, comme les autres sont au summum de leurs capacités contrairement à nous la jeunesse qui avons encore une marge de progression. De plus, nous avons encore la jeunesse justement devant nous contrairement à eux, qui sont petit à petit rattrapés par l’âge ! Je devins sérieux et me met en position de combat ne répondant pas à son attaque par rapport à Dragon San. Terminer ma vie ici hein ? Il était vraiment drôle… Je sens que ses pensées et sentiments sont aussi tournés vers Ace…. Il ne faut plus que ce dernier s’approche de lui à nouveau tout seul… Ce que je fais aussi remarquez mais, moi c’était dans des conditions différentes. Faut croire que ma langue risque de me poser d’autres problèmes à l’avenir mais, je me fiche bien de tout ça ! Je n’ai jamais fait de sentiments dans un combat. Aujourd’hui, ne dérogerait pas à la règle. Les traits de mon visage étaient devenus plus crispés parce que je ressentais ses intentions…

« Prévisible… »

Un sourire amusé apparut sur mon visage et je me sens levé et attiré vers lui mais, s’il croit que je n’ai pas prévu le coup… Il se trompe… Je dois avouer que ce trou noir est vraiment violent mais, avant qu’il ne m’atteigne, je lève mon regard vers lui et… Gen'sou Kushin. Mes iris étaient devenus plus sombres pendant une fraction de seconde et, soudainement et abruptement je retrouvai le sol pendant que lui… Etait tombé à genoux devant moi. Un sourire sadique se dessine. En effet, même s’il me voyait toujours, mon attaque lui donnait l’impression que ses muscles étaient atrophiés et lourds dû à des blessures comme le fruit du Mera Mera de mon grand frère… En effet, j’attaquais personnellement sa sensibilité à la douleur. Ce n’était qu’une illusion de douleur mais, assez pour faire souffrir et prendre au dépourvu mon adversaire quel qu’il soit même celui qui se tient devant moi.. Toutefois, je ne suis pas assez gentil pour lui laisser le temps de comprendre ce qui est en train de se passer alors…. Je me rapproche rapidement de ce Monstre, mon poing levé dans sa direction que je suis en train d’envelopper de mon haki de l’armement tout en m'élançant rapidement vers lui :

« Dragon Claw ! »

Je positionne mes doigts comme si ma main était une griffe et frappe cet homme pour qui, je n’aurais aucune pitié… Je le frappe en plein thorax. Car, si ce n’est pas moi qui l’attaque ce sera lui. Son corps est propulsé à des kilomètres plus loin de moi et le sol tremble et se fissure en même temps. Je me redresse et marche en sa direction et dis calmement et sombrement après avoir remis mon haut de forme pour le remettre sur ma tête une fois que je l'ai dépoussiéré :

« Surpris ? Tu souffres ? Ne te méprends pas… Je sais très bien que tu es plus puissant que moi mais… Tu as omis un détail qui pourrait jouer en ma faveur dans ce combat : Tu ne connais rien de moi et de mes capacités. Alors je vais te dire ceci : Ne me sous-estime pas ! »

Fis-je d'un regard noir et étincelant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Mer 27 Mai - 15:31

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi






Douleur

Durant les dernières minutes de son existence, Teach avait une erreur. Il avait sous-estimé son opposant. Le pouvoir était quelque chose sur lequel il se basait beaucoup depuis qu'il y avait gouté, même s'il possédait une grande intelligence par moment. Mais c'était une grande gueule et un homme d'action. Les deux fruits qu'il possédait lui assurait la victoire et il le savait. Il est l'homme le plus fort que cette terre ai jamais porté. Pour autant, avoir fixé son adversaire dans les yeux en ricanant et en approchant son poing sismique n'avait pas porté les effets escomptés. Pendant un instant il cru voir quelque chose dans les yeux du révolutionnaire, un mouvement plutôt étrange. Et la seconde d'après il avait baissé les bras, ses genoux se plièrent d'un seul coup et il ne put que suivre le mouvement. Une autre seconde venait de passer et là il sentit, il ressentit tellement de choses... Il cria de douleur, comme à chaque fois qu'il se mangeait quelque chose mais là c'était différent! Toujours en train de geindre il fixa ses bras qu'il avait du mal bouger. Rien ne se passait, c'était ça qui était étrange... D'habitude les ténèbres affluent après qu'une blessure se soit déclarée mais là, rien!

"- GHWAAAAAhhhaaaaa ! ARG! *....* GH !"

Il n'eut pas plus le temps d'hurler ni même de réfléchir, il sentit subitement quelque chose de bien réel lui perforer le bide. Un seul son sortit de sa bouche avant qu'il ne se sente propulsé à quelques dizaines de mètres de là. Il s'écrasa violemment contre un rocher pour à nouveau recommencer à geindre. La douleur était insupportable. Mais de quelle douleur s'agissait-il?! Il sentait bien les nouvelles blessures qu'il venait d'avoir, les coupures à cause du rocher, la triple perforation sans aucune doute due à cause son attaquant mais qu'en était-il de la précédente? Submergé émotionnellement par ses blessures externes, la toute première ne se rappelait plus à lui. Il se mit à réfléchir alors que la douleur se fit moins forte dans son esprit et que Sabo prenait visiblement son temps pour venir à lui... Il se remémora que pendant le peu de temps qu'il a eu avant de voler, ses ténèbres n'ont pas émanés vers de quelconques blessures visibles. Aurait-il agit alors sur les nerfs du pirate? Là encore il aurait du sentir les ténèbres pulser dans son être. C'était trop étrange, il avait juste fixé ses yeux... N'était-ce alors qu'une illusion si son pouvoir ne l'en avait pas guérit directement? Un fruit du démon? A cette pensée son sourire réapparut sur son visage... Le combat allait en valoir la chandelle. Il cracha du sang avant de répondre au révolutionnaire.

"- Zehahaha... *Kof kof* Grossier tu dis? Mais je n'ai fait que répondre à tes propres insultes! C'était fait exprès de toute façon, tu l'avais prévu j'parie... *Kof* Mais toi non plus t'avais pas prévu ce que j'allais faire à la grande guerre alors arrête de te la jouer, connard! Et puis, je n'ai jamais eu la prétention d'être le fameux crapaud de ton vieux dicton foireux. Si les gens répondent à mes insultes c'est qu'ils se sentent visés, ce qui n'est pas ton cas à c'que j'vois... Zehahahahaha ! Mais tu as raison sur un point, je t'ai sous-estimé. Tu possède en effet un fruit du démon intéressant! Ce qui me donne en core plus envie de te l'enlever ! Zehahaha ! Malheureusement pour toi, j'espère que tu as plus en réserve que tes yeux pour m'atteindre ! "

Tout en s'étant relevé pendant son petit monologue, il gardait l'une de ses mains tendue devant lui. Ce p'tit gars aussi ne devrait pas le sous-estimer... Après tout, rien qu'un contact et son fruit n'aurait plus aucun effet. Si son pouvoir agit effectivement sur le ressenti des gens, il pouvait donc influencer via le regard mais aussi par les autre sens... Barbe Noire voulait bien parier sa main qu'il n'utiliserait pas que sa vue. Mais qu'importe, cette fois, il ne le laisserait plus approcher de lui. Et il allait tout simplement refaire la même chose... A un détail près.

"- Zehahahahaha !! Kurouzu ! Goûte à mes ténèbres... "

Au lieu de vouloir le saisir avec son poing sismique cette fois il allait s'assurer de lui asséner un coup à distance. Son ennemi attiré, ne sachant dévier sa course, il était facile de viser dans sa direction. Au lieu de fixer son ennemi dans les yeux, il fixa son torse courbé qui se rapporchait dangereusement de lui... Cette fois c'était la bonne ! A cinq mètres encore de lui, il plia puis écrasa son poing sismique dans l'air, fendant celui-ci en plusieurs morceaux. Le vent se leva subitement, ainsi que le rire gras et satisfait du gros lard. Qu'allait-il faire pour se sortir de là?

"- ... Et goûte aux séismes ! Zehahahaha ! "


_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Jeu 28 Mai - 11:49

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Teachy

Œil pour œil dent pour dent hein ?


A la réponse de Barbe Noire, je souris discrètement. Le combat n’était pas terminé. Je sais que je ne sortirais pas indemne mais tant qu’à faire… Autant s’amuser non ? Au moins du temps que je l’occupe, mes amis peuvent aider les villageois qui sont dans le besoin et chercher plus tranquillement des informations. Puisqu’il croit que je suis seul ici alors, autant que le jeu continue. Par contre, je ne ferais pas l’erreur de lui donner l’information comme quoi Ace et Luffy sont mes deux frères. Une telle information entre ses mains pourrait nous être fatal à tous les trois. Ce n’est pas parce que je l’ai provoqué, que je pensais entièrement ce que j’ai dit. Cet homme était dangereux, il analysait rapidement la situation. L’autre différence qui pourrait jouer en ma faveur c’est qu’il ne soit pas trop mobile. J’ai la vitesse après la force… A voir mais de toute façon, une confrontation directe avec lui, je n’aurais aucune chance. Je ne suis pas «cinglé ». J’y suis arrivé là car, il ignorait l’existence du pouvoir d’un fruit du démon en ma possession. Je ne le laisserais pas savoir duquel il s’agit. Je répondis au début de sa phrase :

« Oh si, je dirais que tu as eu la chance de ne pas me rencontrer sur ton chemin avant ~ En tout cas, c’est facile de t’énerver dis-moi ! Donc, je dois déduire que si tu as répondu à mes provocations c’est que tu t’es senti visé je me trompe ? »

Et par conséquent, que je n’avais pas tort. Je ne devrais pas jouer plus longtemps avec ses nerfs mais, c’était plus fort que moi. Je dois être le plus détestable ou insupportable du trio au niveau de la langue bien pendue. En tout cas, le fait qu’il me fasse part de son désir de s’emparer de mon fruit du démon vient confirmer ce que j’avais entendu. Finalement, venir l’affronter m’aura donné l’occasion d’être assuré que lui et son équipage étaient des chasseurs des fruits des démons. Je devrais sans doute être effrayé sur le fait qu’il vient de m’ajouter sur son tableau de chasse et d’un autre côté…

« Merci d’avoir répondu à une de mes questions sans que je te le demande Teachy ! Dois-je être honoré d’être dans ton viseur de chasse aux fruits ? Toutefois, désolé de te décevoir mais, je ne compte pas te laisser me voler mon fruit. Entre tes mains… Il pourrait être une arme ultime pour semer le chaos ! Ce serait dangereux de te le laisser ! »

J’étais sérieux. Même dans les mains d’un marine bien trop assoiffé de pouvoir. Ce fruit était déjà l’arme secrète pour démolir les plans de Marde. Bien que ça, je le saurais quand je l’affronterais vraiment. D’où ma présence sur Grand Line car, je compte bien trouver où il se cache afin d’avoir une petite discussion entre deux yeux avec ce dernier. Cela dit, je me reconcentre car, je sens qu’il va m’attaquer et même si, j’arrive à ressentir ses envies, ses désirs et prévoir ainsi ses prochaines actions… Son pouvoir est puissant, trop puissant pour que je puisse contrer toutes ses attaques ou les éviter. Alors ce n’est pas une surprise que je me sens propulser à mon tour contre un rocher pendant que je sens une pression énorme écrasait mon estomac. Mon dos se fracassa brutalement contre le rocher d’une petite falaise. Malgré le fait, que j’ai contracté les muscles mon abdomen et le protéger du fluide de l’armement pour mieux encaisser, c’était douloureux ! Son pouvoir des ténèbres m’avait de nouveau attiré contre mon grès en pressant légèrement mes muscles et me voilà… Placardé contre la petite colline qui se fissura… Plusieurs fragments de roche et de poussière s’envolèrent autour de moi.. Pourtant, je me relève avec le sourire pendant que j’essuie mes lèvres et le coin de ma bouche entachée par un liquide carmin. En effet j’avais craché du sang pendant la pression sismique qui aurait pu me perforer le buste si, je n’étais pas entraîné pour encaisser. Et de la salive quelques gouttes de sang étaient aussi sorties après ma rencontre fortuite avec Madame Colline. Mon chapeau était tombé mais, c’était le dernier de mes soucis… Je sens mon sang affluait rapidement dans mes veines… Je grimace un moment quand je fais un pas… Je pose une main à l’endroit de la douleur où un magnifique hématome devait se dessiner. Je n’avais pas oublié que j’avais à mon tour gémis de douleur… Il n’y étais vraiment pas allé de main morte… Alors c’est face à ça que Ace fut confronté ?

« Œil pour œil dent pour dent hein ? Amusons-nous Teachy san ! DORYUSEN ! »

A peine eu-je finis ma tirade, je frappe de mon poing enduit de fluide le sol avec une force titanesque. On peut sentir quelques tremblements sous nos pieds ainsi que, plusieurs « cicatrices » qui pourraient rendre instable cet endroit. Des énormes débris s'élèvent dans les airs. De là, avec mes deux griffes, je propulse ces derniers pour les balancer avec une grande rapidité et puissance en direction de ce Yonkou mais, je décide de ne pas rester statique au même endroit. Non bien au contraire, je finis par bouger dans un cercle autour de « lui » pour reproduire ce même effet me dissimulant grâce aux débris rocheux que je jetais en sa direction de toute part. Il n’y avait pas que la force qui comptait dans un combat non… Avec mon attaque répétée dans un cercle, j’avais créé plusieurs « trous »… Il ne pourrait pas affronter et détruire toutes les roches quoi que.. Enfin, mon but de la manœuvre, était ailleurs… Je finis pas m’engouffrer dans un des cratères que j’ai fait en profitant du fait qu’il soit dans l’incapacité de me voir à cause de la fumée, des menaces qu’il doit affronter. Qui a dit que j’étais un combattant complètement impulsif et idiot ?

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Jeu 28 Mai - 15:16

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi






Quoi d'autre?

Avec une joie non dissimulée, il pu constater que son coup avait porté autant qu'il l'espérait. Il ne résista pas à l'envie de voir son visage se déformer l'espace d'une seconde, alors qu'il se mangeait la puissance d'un tremblement de terre dans son bide. Le révolutionnaire eut aussi l'occasion de goûter à la roche par la suite, s'étant écrasé un poignée de mètres plus loin dans un rocher, de la même manière que Teach avait valdingué quelques minutes plus tôt. Le sourire aux lèvres et ses dents découvertes, il ria à nouveau comme il en avait l'habitude. Sans surprise, le garçon se releva bien vite, tout en laissant une empreinte toute personnelle dans la pierre. Maintenant Barbe Noire se ficherait bien de ce qu'il pourrait dire, cet affrontement était particulièrement intéressant! Ce qu'il attendait de voir c'est l'apparente puissance dont Sabo avait pu faire preuve. Il semblait avoir une bonne maitrise de son Haki pour s'être relevé si facilement, nul doute qu'il en avait aussi mit dans son attaque précédente pour avoir pu soulever du sol l'imposante carcasse du pirate. Maintenant à nouveau pleinement rétabli, il attendait de voir quel allait être le prochain mouvement du blondinet.

"- Zehahahaha ! ... T'as du répondant, c'est clair! Zehaha... Avec les pouvoirs dont je dispose aujourd'hui, ne pas me respecter est une insulte! Les avortons comme toi, qui se croient tout permis, m'débectent encore plus! "

Comme si avoir du prouver sa force et son rôle de capitaine pendant ces deux années n'étaient pas suffisant. Ce n'est pas qu'il n'était pas habitué à ce qu'on lui manque de respect c'est juste qu'il jugeait en avoir fait suffisamment pour qu'on arrête de lui manquer de respect. Personne ne pouvait le nier, il était l'homme le plus fort de ce monde, alors entendre encore et encore qu'il était con ou gros, ça avait de quoi l'énerver... Et puis, il avait toujours été sanguin, c'était dans sa nature. Il avait réussi à cacher cette facette de sa personnalité sur le navire de Barbe Blanche mais toutes ces années lui avais pesé. Aujourd'hui il voulait prendre ce qui lui revenait de droit, ce qui lui tendait les bras, même. Vous pensez bien que quand quelqu'un comme Mihawk ou Marde le prenait encore de haut, c'était déjà difficilement supportable mais alors quand c'était quelqu'un au moins deux fois plus jeune qui venait le taquiner... Il savait à qui il se frottait... Mais son adversaire avait aussi ajouté quelque chose avant de s'enfoncer dans un mur ensuite.

"- Zehahaha! Vous n'le saviez pas encore, chez les révolutionnaires?! Mes activités ont pourtant du mal à passer inaperçues ces temps-ci! Zehahahaha ! Et ça tombe bien, les armes ultimes c'est exactement c'que j'recherche !"

Maintenant qu'ils étaient à nouveau face-à-face, le capitaine jubilait. Lui pourra tenir la distance, puisque son fruit le soigne, même s'il doit encaisser les coups. Par contre, le petit blondinet, lui, ne saurait sans doute pas tenir la route, surtout s'il était seul. D'ailleurs en parlant de présence ennemie, c'était étrange que son équipage ne soit pas encore revenu sur les lieux pour voir ce que Teach faisait. Encore maintenant, les morceaux de rochers se détachaient et tombaient avec fracas sur le sol et puis, le fruit du tremblement n'était pas fait pour être discret. S'ils étaient retenu, ce n'était pas à cause des larves qui survivaient sur l'ile... Avec le bruit de leur affrontement, il ne savait pas entendre ce qu'il aurait pu se passer ailleurs sur l'ile, il était peut-être encore trop tôt pour s'avancer mais ses compagnons avaient beau avoir leur caractères, ils étaient loin d'être faible! Qu'espéraient des révolutionnaires trouver sur cette île? Etaient-ils venu justement pour affronter son équipage? Peu probable, ils serraient venu plus nombreux, voir même avec Dragon en personne. Barbe Noire ne savait pas encore répondre à cette question mais de toute façon le combat n'était pas fini.

Visiblement, Sabo voulait lui aussi s'amuser. Le barbu n'allait certainement pas refuser! Avec un peu de chance, il en apprendrait plus sur ce fruit si atypique. Son ennemi planta sa main dans le sol jusqu'à fendre la terre en de multiples parties. Il ne perdit plus un instant ensuite pour sortir vivement des morceaux de roches, plus ou moins grands, plus on moins épais et commença à le bombarder de toute ses forces. Ainsi voulait-il éviter l'affrontement direct et feinter pour être sûr de le toucher. Il est clair que l'effet de surprise lié à son fruit avait moins de chance de marcher alors balancer des projectiles lui permettrait de passer inaperçu. Le pirate commençait à s'en douter. Il avait déjà mené nombres d'affrontements maintenant avec ses nouveaux pouvoirs et rares étaient ceux qui réinventaient des techniques qui marchent. Encore une fois ça allait être drôle... Il enduit ses mains avec le pouvoir sismique mais de façon moins intense qu'avant. Il possédait déjà une énorme force brute mais étant donné la diversité des rochers, il fallait être sur de les percer. Avec l'aide du fruit, rien ne pouvait lui résister. Il réduit en charpie plusieurs morceaux mais la cadence était trop rapide pour lui. Il ne pouvait pas compter sur le fluide de l'observation, se fichant royalement de prévoir les coups à l'avance, ce qui lui valu à plusieurs reprises d'à nouveau embrasser la roche.

Il se sentit successivement touché dans le dos, sur l'abdomen et même dans les jambes... La douleur croissait une nouvelle fois dans son esprit, il lâcha de nouveaux jurons et des gémissements tandis qu'il détruisait tout ce qui passait à portée de ses points. Lorsque l'assaut s'arrêta enfin, il ne pouvait plus voir grand chose, des nuages de poussière tournaient encore autour de lui, à cause de toute cette terre qui venait de voler. Il ne voyait plus, ni n'entendait plus son opposant. Il posa ses mains à terre. Il en avait besoin pour récupérer un peu de ce qu'il venait de subir. Du sang coulait d'un peu partout sur son corps et les ténèbres faisaient seulement les apparitions sur les zones touchées... Il respirait bruyamment, reprenant son souffle. Ou était-il? Derrière lui? Sur le flanc? Peut-être se cachait-il tout près ou avait-il décidé de s'enfuir, puisqu'il savait pertinemment que l'empereur était plus fort que lui? Quoi qu'il en soit, il n'allait pas rester les bras croisés à attendre une réponse. Il profita d'avoir ses deux bras connectés au sol pour mettre en place une attaque que Ace n'avait pas pu goûté intégralement mais qu'il avait pu voir... Le vrai trou noir... Les ténèbres commencèrent à se répandre sur le sol, investir les moindres fissures et lécher la terre dans toutes les directions autour de lui. Encore, encore un peu et la zone serait suffisante pour tout aspirer et s'assurer que le révolutionnaire ne se cache pas...



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Jeu 28 Mai - 16:50

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Teachy

Une course contre les ténèbres !


Je sais que je pourrais voir ma vie terminée ici mais, je ne comptais pas mourir maintenant. Je souffrais… J’avoue que la douleur paralyse beaucoup de personne mais… Bien que j’étais incapable de me soigner… Mon fruit m’offrait un substitut de « soins » si on peut appeler cela ainsi. Toutefois, ce n’était pas assez pour me clouer ici et maintenant. Des coups redoutables à me détruire les organes, j’en ai goûté. Je ne remercierais jamais assez Dragon San, Kuma et Ivan San d’avoir été si dur envers moi et ce, dès mon plus jeune âge. L’homme le plus fort du monde hein ? Il s’en rapprochait sans peine pourtant, je n’allais pas lui offrir le plaisir de lui concéder cette information de vive voix. Pour glorifier son égo ? Et puis quoi encore ? Il m’a bien regardé ? Mon insolence ne se calmerait pas de sitôt ! Je lui en tenais malgré tout rigueur pour avoir vendu mon frère à la Marine mais, devenir un frère vengeur ? Ne me correspondait pas. Je dois respecter la décision d’Ace d’avoir voulu venger son nakama. Si il y a des personnes à qui je dois en vouloir, c’est Barbe Blanche et les autres commandants ainsi que tous les autres pour ne pas avoir retenus mon aîné. On ne va pas me faire croire, qu’ils étaient incapables de mesurer la marge de puissance qui séparait leur commandant de seconde flotte avec cet homme ? Cet homme, ce monstre de puissance qui me fait face… Bien qu’aujourd’hui, je pourrais dire qu’il est sans aucun doute plus puissant que par le passé. Il allait falloir la jouer fine.

« Ah oui ? Pourtant c’est un jeune comme moi qui brisera tes rêves un jour ou l’autre ~ Tu as bien trop attendu Teachy san… Tu as quoi ? La quarantaine passée ? Rien n’est éternel… J’ai appris que tu voulais devenir le Seigneur des Pirates hein ? Désolé de te briser tes rêves, mais celui qui le deviendra ne sera pas toi ~ »

En effet, le seul qui pourrait l’être c’était Luffy ! Evidemment au vu de sa force actuelle que je pourrais deviner… Il n’est pas en état de l’affronter… Même moi, je sais que je ne suis pas taillé à l’heure actuelle pour le combattre comme je suis en train de le faire ! Bien que je devienne plus fort à chaque combat que je mène… Je me doute qu’il doit en être de même pour « sa » personne. Qu’importe, je crois qu’il doit me manquer une case ! Mais au moins, je sauve la réputation des Révolutionnaires. Fuir hein ? C’est bien l’une de mes intentions… Toutefois, je veux encore m’amuser ! Qu’il ne pense pas que je suis un écervelé qui l’insulte à tout va. Sa deuxième réplique, m’amuse et il ne m’en faut pas plus pour partir du tac au tac :

« Disons que c’est toujours mieux d’avoir confirmation soi-même comme de la puissance d’autrui tu ne penses pas ? Après tout, n’es-tu as curieux par rapport à mon fruit ? »

C’est fou comme il est assez simple de tenir une discussion avec lui malgré que, nous sommes en train de combattre tous les deux. Je n’hésite donc pas à user d’une technique de Haki afin de le distraire ! Evidemment, j’avais pour but de le blesser car, même s’il guérissait, le faire tomber à la renverse était en soi un « exploit ». Bon s’il me courrait ainsi pour mon fruit, je présume qu’il pourrait ainsi délaisser un peu mes frères. Car leurs exploits et attaques, en font sûrement des victimes de choix. Au fond, n’est-ce pas la raison pour laquelle je me dresse devant lui aujourd’hui ? Maintenant, je sais que j’aurais à surveiller les activités de cet équipage assoiffé de pouvoirs. Les membres sont redoutables et je sais que tous les affronter serait de la folie. Dans tous les cas, je décide à nouveau de passer à l’offensive en usant d’une de mes techniques que je n’use pas tout le temps mais dans ma stratégie de combat j’en avais besoin. Une attaque frontale ? Avec « lui »… Serait indigne de moi… Nous étions près de l’eau… Même à côté je dirais puisque « son » navire se tenait devant moi. Il allait falloir que je détruise les fondations. Ce que nous avions déjà débuté en usant de nos pouvoirs en surface bien que, avec ma deuxième technique je commençais aussi à user le sol qui craquelait de part en part. Il ne faudrait pas longtemps pour que les nakamas de ce mastodonte en puissance ou corporellement parlant, débarquent d’un moment à l’autre. Je souris pendant mon offensive improvisée. De là, sans vraiment attendre de voir des blessures que j’aurais occasionné, je me dissimule dans un des cratères né de mes soins. La surface est plus que friable… Notre combat doit être assourdissant mais, je ne m’en préoccupe pas… A peine me suis-bien caché dans un des trous que…

« Jajanken Rock »

Un chuchotement… Mes deux mains se transforment en deux poings dont les jointures déguisées par mes gants, blanchissent. Je profite de ce moment de calme et de silence afin de concentrer autour de mes poings les sentiments à proximité de moi, soit ce Teach… Ses sentiments sont puissants… Je grimace de douleur pour emmagasiner ces derniers. J’en aurais presque le vertige… Ses sentiments sont à l’image de son fruit…. Les ténèbres… En parlant de ténèbres… Je me sens de nouveau attirer vers la hauteur… Le sol tremble et je me prends au passage plusieurs roches qui me font de nouveau gémir… A ce rythme… Je vais échouer… Heureusement que je suis camouflé assez profondément pourtant… Cela ne me met pas à l’abri… Il aspire vraiment tout… Je peux sentir mon cœur battra à 100 à l’heure… Je suis même dans l’obligation de fermer un œil à cause de la pression.. De l’adrénaline, de la « peur » d’échouer ? Ses émotions noircissent mon coeur… J’en ai des vertiges… Pourtant… L’aura entre mes poings devint de plus en plus imposante.. Plus les sentiments sont puissants… Plus mon attaque, le sera davantage… Il me faut encore une minute…. Il faut que je tienne jusque-là… Même si, je me remets à cracher du sang parce que je rencontre plusieurs rochers brutalement en me sentant décoller de ma place et m’avancer vers ce truand… Un liquide poisseux glisse le long de mon visage…. Vraiment… Je suis dans la merde mais… Il me reste plus que trente secondes. Je dois tenir… Pourtant, je finis par voir « son » visage démoniaque… Pas de doutes possibles… Cet homme est le diable incarné… Toutefois… On verra bien qui rira le dernier car…

Même si je suffoque à cause de la force de ses sentiments…. Ce sont ses sentiments qui vont me tirer de là… Les 5 minutes sont passées.. Dans mes derniers retranchements sans le regarder, mon regard rivé en direction de l’océan avant d’être dirigé sous mes pieds, je lâche mes poings restés près de mon corps jusque-là et assène une énorme voir une onde de choc Titanesque dans le sol qui a la puissance de son « pouvoir »… D’un côté le fait qu’il utilise son pouvoir ténébreux est en quelque sorte une aubaine pour moi car…. La partie où nous sommes se brise littéralement ou du moins, se fend en deux, puis en quatre car, la force de mon attaque permet à l’eau salée de la mer de s’infiltrer sur le côté ainsi que par en-dessous ! Mon onde de choc dû à ses sentiments emmagasinés, brisa toute résistance du sol déjà endommagé au départ et c’est ainsi que je lui offre un sourire sardonique une fois que j’ai relevé la tête ! En effet je venais aussi de briser ses appuis ! J’étais fier de ça et je lui prouve une fois de plus que je n’ai pas perdu de ma superbe pour répondre.

« Bonne douche Enfoiré ! »

Avant que moi-même je fus attaqué de plein fouet par un jaser d’eau me laissant échapper un cri de douleur et qui, par la même occasion venait de me sauver d’une mort certaine sans aucun doute. Bien que rien n’était joué puisque, moi aussi je sombrais au fin fond de l’eau et sentis mes forces me quittaient mais, la suffocation due à ses sentiments était moins importante à cause de la distance qui me séparait de lui… Je commençais à perdre connaissance jusqu’à ce que je sente deux bras entouraient ma taille… Il me faut un regard pour voir qu’il s’agissait d’Hack.. Cependant, ses bras autour de ma taille appuyèrent sur les blessures que j’avais reçu me faisant ouvrir mes lippes et boire la tasse par la même occasion accélérant ainsi, ma perte de connaissance à ce rythme…

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Jeu 28 Mai - 20:36

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi






Surprise et plongeon

Sûr de son coup, Teach ricanait lorsqu'il étendait ses ténèbres de plus en plus loin. Il tomberait forcément sur le révolutionnaire, il aurait été décevant qu'il use de projectiles juste pour s'enfuir et non contre-attaquer. Mais le pirate allait tuer toute envie et passer directement à sa capture. Même si ses ténèbres continuaient à s'étendre sur le sol, il enclencha déjà l'aspiration inexorable de ce qui se trouvait à leur portée. A côté de lui, un arbre s'enfonça déjà dans le sol, à l'image d'un navire percé se faisant engloutir par les flots. Si Sabo était toujours là, il allait réellement pouvoir goûter au pouvoir d'attraction des ténèbres. Ils deviendraient son tombeau et l'ignoble gros lard n'aurait plus qu'à le recracher pour pouvoir ensuite dérober paisiblement son fruit... Ce type lui avait donné du fil à retordre mais maintenant c'était fini. S'il daignait se montrer, il se mangerait à nouveaux des secousses sismiques que le capitaine s'apprêtait déjà à lancer. Ses blessures venaient à nouveau d'être entièrement absorbées, il se sentait comme neuf et regardait un peu partout pour être sûr de pouvoir l'avoir.

Pendant sa rencontre avec les projectiles, il n'avait pas entendu ce que son ennemi avait pu lui dire, aussi il assuma que ce n'était que des piques destiné à le faire flancher. Il n'avait pas non plus remarqué qu'il était à nouveau proche de son navire et donc de la mer... Toujours concentré sur son pouvoir, c'est alors qu'il entendit subitement gémir dans le silence de mort qui s'était imposé. Ni une, ni deux, son sourire grandit encore sur sa face distordue. Il allait faire durer le plaisir, il allait l'amener à lui d'abord. De toute façon il était piégé; une fois un pied dans les ténèbres, c'est pire qu'un marais, même si vous ne bougez plus ce sont eux qui vous engloutirons... Riant de plus belle il s'apprêtait à l'attaquer verbalement mais attendit de pouvoir voir son visage. Il ne fallu pas qu'il attende longtemps avant de voir dépasser des mèches blondes d'une des crevasses créée par l'attaque précédente du révolutionnaire.


"- Zehahaha... T'as un dern- Quoi?!"

Il n'eut pas le temps d'en dire plus, il venait de remarquer que son adversaire possédait des poings plus qu'étrange. Ils luisaient d'une façon tout à fait particulière, imitant la noirceur du pouvoir du pirate. Il ne comprit pas lui-même ce que cela pouvait signifier jusqu'à ce que Sabo contre-attaque. Puisqu'il était sur de l'avoir eu avec son trou noir, il avait baissé sa garde. Son pouvoir sismique n'étant pas prêt à être lancé, il ne put qu'admirer le révolutionnaire qui abattu ses poings vers le sol. Une immense décharge parcourut toute la plaine - s'en était devenue une par la force des choses - en s'abattant également sur Teach. La puissance impressionnante du coup fendit le sol en deux dans toute sa longueur, un ravin séparait maintenant les deux hommes, mais ce n'était pas tout, Barbe Noire sentit aussi une aura très forte le frapper violemment sur le crane le torse et les épaules, par miracle il tenu bon mais la douleur se rappela encore une fois à lui... Cette fois il pouvait clairement sentir les dommages internes dans son corps. Pour son malheur le sol se fendit encore et encore, une crevasse se forma sous lui et il se sentit tomber alors qu'un bruit familier lui vint aux oreilles. L'eau de mer s'était invité dans les failles, trop importantes, qu'avait subit la terre ainsi que la plage... Il s'enfonça dans l'eau alors qu'il gémissait encore, voyant s'effacé la lueur du jour au fur et à mesure qu'il coulait.

Il pensa entrevoir une silhouette s'approcher de lui mais il commençait déjà à sombrer dans l'inconscience, les poumons vidés d'air et rempli d'eau... Van Auger distingua dans l'eau que Catarina avait touché une autre forme, il fit un bref signe à San Juan Wolf qui plongea ses mains et en ressorti les deux pirates, abrité dans ses paumes. La chasseuse du croisant de lune ne perdit pas plus son temps et au lieu de faire un quelconque massage elle enfonça son poing dans la graisse de son capitaine. Se recourbant de douleur, celui-ci se réveilla brutalement tout en vomissant bruyamment l'eau de mer qui s'était engouffrée en lui. Lorsqu'il eut terminé, il se tourna vers Catarina et tenta de voir où ils se trouvaient. Il eut rapidement sa réponse, ils étaient sur le navire, San Juan Wolf le tenant entre ses mains pour éviter que le courant ne le fasse dévier encore plus. Ils étaient un peu en retrait de l'ile, l'ancrage du vaisseau s'étant rompu. Le reste de l'équipage les attendait sur les côtes.


"- Ce sale gosse m'a bien eu... *Kof kof kof* Où il est?! *Kof kof* Où est cet enfoiré ?!"

Sa subordonnée ne put répondre à sa question, n'ayant même pas vu l'autre personne qui avait affronté son capitaine. San Juan Wolf n'eut pas besoin d'ordre pour savoir qu'il fallait aller rechercher l'équipage. Toute une partie de l'ile détruire, il était inutile de rester sinon il était certain que la marine aurait tôt fait d'arriver. Leur duel avait provoqué bien assez de bruit et il n'allait certainement pas quémander l'aide de Marde...


_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Sam 30 Mai - 2:01

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Teachy

Ciao ! Sayonnara ! J’ai gagné ~


Je peux sentir mon corps lourd lévitait. Je peux entendre des voix… Qui n’ont rien de froid au contraire…. Elles sont chaleureuses et en même temps… Lourdes d’inquiétudes… Je sens une pression au niveau de mes poumons et il, me faut une troisième secousse pour que je m’éveille et crache de l’eau en abondance !!! Je me mets sur le côté et je peux sentir des regards lourds et noirs sur ma personne avant que je sente ma tête tournait sur le côté après un claquement que je n’avais pas volé. A l’heure où je vous parle, ma joue est sûrement rouge. Ma tête tournait non pas à cause de la claque mais, à cause des sentiments qui m’ont envahi et qui ne m’appartenaient pas… Sérieusement, c’est sûrement un miracle que je sois encore capable d’être éveillé ! Toutefois, je prends une expression complètement abasourdie par la claque et jette un coup d’œil à Koala pour lui adresser la parole de nouveau consterné :

« NON MAIS CA VA PAS ? TU VOIS PAS QUE JE SUIS BLESSE ??? »

BIM

Me voilà de nouveau en train d’imiter l’étoile de mer ! Avant de passer mes deux mains sur ma tête. C’est qu’elle n’y était pas allée de main morte… Toutefois, ce n’était pas finit que, je sentis mes deux joues s’étiraient comme si elles étaient en caoutchouc ! Non mais là, elle s’était trompée de cible, le meilleur pour ça était mon petit frère bien que je ne sois pas rassuré à ce qu’il la rencontre en réalité et c’était ça le pire !

« ESPECE D’IDIOT !!! NON MAIS SERIEUX ! QU’EST-CE QUI T’AS PRIS DE T’EN PRENDRE A CETTE PERSONNE VULGAIRE HEIN ? A CE YONKOU ? DEPUIS QUAND ON ATTAQUE UN YONKOU ?? PAR TA FAUTE ON VA SE FAIRE TUER HACK ET M… »

Elle ne finit pas ses mots car, hack l’arrêta en effet, ses mains s’étaient retrouvées autour de mon cou, et me voir en train de nouveau perdre connaissance la paniqua au point qu’elle m’offrit une nouvelle paire de gifles qui m’éveilla au plus haut point ! Je me sentais encore engourdis… Mon dos et mon estomac me faisaient souffrir ainsi que ma tête mais… Vu que j’avais l’impression que mon visage était aussi gonflé qu’une pastèque…. Je devais avouer que ma concentration se portait sur ce dernier… Devrais-je la remercier ? Je ne sais pas trop mais, je finis par me relever tout en grimaçant et commença à recracher encore un peu de l’eau avant de lui dire légèrement outré :

« Keuf keuf !! Tu es une vraie furie ! Non mais, il nous fallait des informations et j’en ai eu et puis…. Je suis en vie non ? Donc tu n’as rien à dire ~ »

Je pouvais sentir ses yeux furax fixés sur moi mais, au lieu de calmer le jeu, je lui tirais la langue et je ne remercierais jamais assez Hack de la retenir car, je suis certain qu’elle m’aurait fait passer par-dessus bord rejoindre mes amis les poissons avec son art martial ! Je vous jure, le karaté des hommes poissons est redoutable ! Je suis le mieux placé pour le dire pour l’avoir affronté… Toutefois je me relève, peut-être un peu trop vite… Mais tant pis ! Je suis « épuisé ». C’est normal… La technique que j’ai usé pour me sortir de là, était dangereuse pour ma personne ! Je me reproche de l’une des rampes du navire pour m’apercevoir que nous sommes assez éloignés de l’île. Dans l’eau, il n’y a pas plus rapide qu’une sirène ou un homme poisson. Heureusement que dans mes partenaires, j’avais hack… Je toussote encore un moment… Je ne pouvais pas partir ainsi. Il fallait que je fasse quelque chose à … Cet enfoiré bien enrobé… A qui du sport ferait le plus grand bien… Il pensait m’avoir… Je voulais lui faire un pied de nez. Je peux voir une silhouette gigantesque de loin ce qui me laissa muet un instant. Il n’y a pas à dire … Il aimait les mastodontes… Ils étaient rares les nains de jardin dans son équipage… San Juan Wolf …..

Un dernier petit souvenir hein ? Pourquoi pas ? En même temps…. Je n’attaquerais que par derrière et puis, je devais récupérer mon…

« MON CHAPEAU ! Je l’ai… »

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase que je sens quelque chose se posait sur le haut de mon crâne. C’est Koala avec les joues gonflées qui vint me le poser. Je peux lire dans son regard de l’inquiétude et, mon visage souillé par des lignées sanguines, ne doit pas être une image rassurante. Je lui rends son sourire qui ressemble plus à une grimace et incline légèrement la tête. Je finis par me retourner, sûrement un peu trop vite car, une douleur m’attaque à niveau de l’omoplate gauche… Non… Je n’allais pas le laisser ainsi alors.. Je place une main ouverte devant moi à la forme de la feuille du Jaken. Sur cette dernière je concentre mes propres sentiments. Koala veut me stopper mais… Je suis décidé et ..

« Hack ramène moi vers-eux… Evidemment à une distance sécurisante.. On ne va pas leur faciliter leur fuite pas vrai ? »

Je leur souris… Je connais les risques que je prends mais c’est pour la bonne cause non ? Finalement Hack prend une planche en bois et se jette à l’eau et ce n’est qu’une fois, qu’il est à la surface avec la planche que je saute, signal de départ et c’est ainsi que je surf sur ces vagues bien agitées tout en me concentrant…. Nous partons ainsi faire un pied de nez à l’ennemi sous l’ahurissement de Koala qui nous ordonne de revenir mais, nous ne l’entendons pas. Ma main commence à s’illuminer pendant que ma propre douleur s’envole… Les blessures sont toujours là… Je ne suis pas guéri et je devrais rester un moment alité mais… Je me réjouissais d’avance de la tête qu’il allait m’offrir ! Quand j’entre dans le rayon de 2 km à la ronde de ce balourd… Je peux ressentir sa colère contre – moi ainsi que ses sentiments d’épuisement ce qui, alimentent de nouveau mon pouvoir et, l’aura dans ma main est en train de scintillait comme un feu follet ! Ce n’était pas aussi puissant que ma précédente attaque… Mais, cela suffirait pour des aurevoirs en bonne et du formes. Mon cœur fut pris d’un léger soubresaut et ma vision se troubla quelques secondes mais, c’était assez supportable même si, mon dos se vouta légèrement et me redressa quand je vis le navire dans les mains de Juan Wolf je…

« Arrête toi-là Hack et … Jajanken Papier ! »

De l’électricité ressort de l’une de mes mains, je projette les sentiments concentrés dans ma paume et lance un dragon d’électricité comme un rayon laser sur le navire afin de l’entailler en plusieurs pièces et touchait de plein fouet même si c’est minime, les deux « hommes » qui l’accompagnent…. De toute, s’ils évitent ils tombent aussi dans l’eau…. Au moins, je leur fais ressentir la douleur que j’ai ressentie en plus de déclencher d’autres blessures que la puissance de cette attaque peut occasionner. J’aurais pu déclencher deux dragons, les lancer continuellement pendant 5 minutes mais, j’arrête mon pouvoir. Un seul jet est suffisant. Surtout quand on entend et voit de forts débris d’épaves tombaient à l’eau…. Et le géant perdre l’équilibre même si, ce n’est pas ça qui a dû le blesser…. Après est-ce que cette femme pirate et mon ennemi de tout à l’heure s’en sont sortis indemnes ? Bonne question…. Mais, le navire était de nouveau à flot même s’il n’était plus aussi en bon état qu’il devrait l’être… De là… Un sourire aux lèvres, malgré mon épuisement, je lance fortement avec un sourire hypocrite :

« Hey Teachy besoin d’un coup de main ? »

Ironie quand tu nous tiens et je finis par continuer :

« Hahaha je croyais que tu devais me voler mon fruit ? Comment as-tu trouvé l’eau ? Bref, je voulais te saluer une dernière fois ! A la prochaine et… Ton équipage et toi, vous devriez vous dépêcher… Les navires de la Marine ne vont pas tarder !!! Bonne chance avec ce bateau, je crois qu’il va falloir réparer le mât enfin bon… Je suis sûr que tu vas t’en sortir comme un grand !! J’y go ! Hasta la vista Teachy san !!

Je le narguais une dernière fois et m’éloigne rapidement avant qu’il ne reprenne ses esprits et essaie de nous attaquer, Hack et moi !

Je leur faisais toujours face jusqu’à ce que je les perde de vue…. De là, en nous rapprochant de notre navire qui avait continué sa course, je me laisse tomber sur les fesses sur la planche… Il n’y a pas à dire…. Cet homme était un véritable monstre… Ce n’était que partie remise mais, une victoire était une victoire et, j’allais en profiter en dormant entre-autre… Oui je peux me détendre maintenant… Et c’est ainsi que je sombre sous les grains du marchand de sable en plus d’être, transporté par Hack une nouvelle fois avec le sourire car oui… Même si, je n’ai pas gagné la Guerre, j’ai gagné une bataille que je savourerais pendant un moment ! Un très long moment car, un Teach faire un plongeon c’était à voir au moins une fois dans sa vie !


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   Sam 30 Mai - 10:57

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi



[img][/img]


Dernier cadeau

L'ayant encore en travers de la gorge, Teach se remit bien vite sur ses deux jambes. Ce bain lui avait particulièrement déplu et il voulais se venger directement s'il en avait encore l'occasion. Ce révolutionnaire à la langue bien pendue ne perdait rien pour attendre... Alors qu'il scrutait l'horizon, Catarina le rattrapa en lui tirait l'épaule, le forçant à la regarder et accessoirement, à l'écouter. Il fit un effort pour ne pas la rembarrer directement à cause de son énervement et desserra les poings. Il en profita pour enlever sa cape encore trempée et se passer le bras sur son visage gras, mais encore un peu salé. Avec ses arguments, elle parvint néanmoins à le convaincre et son den-den mushi se fit entendre juste après sa tirade. Le destin n'avait pas fini d'avoir effet ! Elle le décrocha vivement et écouta celui qui parlait à l'autre bout du fil avant d'interpeller à nouveau son capitaine...

"- Teach! Calme-toi! Il doit être bien loin maintenant. Il a peut-être réussi à te mettre à l'eau mais il ne t'as pas vaincu, tu pourras prendre ta revanche plus tard! On peut aussi faire jouer nos relations pour connaitre sa position et l'atteindre quand il s'y attendras le moins! Pour l'instant, sèche-toi." *Purupurupurupuru...*

"- C'était Van Auger! Visiblement ce type ne lâche pas l'affaire. Il parait qu'il est à une petite poignée de kilomètres de nous, sur une planche. Sans doute tirée par un homme-poisson. Mais, s'il te plait, inutile de ré-engager un combat, en pleine mer qui plus est! Laisse-le nous narguer si ça lui fait plaisir, le moment où tu auras sa tête entre tes mains n'en sera que meilleur!"

Barbe Noire était content d'avoir des compagnons compétent pour le seconder. Catarina était quelqu'un de profondément mesurée mais surtout calculatrice et sadique. Ses idées avaient de quoi renforcer votre esprit pour pouvoir ensuite savourer votre prochain coup avec d'autant plus de plaisir, le pirate aimait à l'écouter parce qu'avec ce don, elle parvenait assez rapidement à le calmer. Mais un ennemi était proche. Il fallait savoir et se préparer face à ce qu'il comptait faire. Ordonnant à Catarina de lui dire ce qu'elle voyait avec le viseur de son arme, il savait déjà qu'il allait faire appel à son trou noir pour annuler l'attaque qu'il comptait lancer, du moins si elle ne visait que lui. A cause de l'eau salée encore présente sur son corps, il ne parvint à créer qu'un petit trou noir de la taille d'un bouclier. C'est alors qu'il vit le blondinet relâcher son coup. Il tendit les mains et libéra un espèce de rayon laser en forme de dragon. Il dirigea son attaque pour tenter de toucher tout le monde, y compris le bateau. Teach put donc s'en sortir mais Catarina ainsi que San Juan Wolf perdirent l'équilibre en tentant de contre-carrer l'offensive avec leur haki. Le Radeau avait souffert lui aussi, une grande marque le parcourait sur toute sa longueur ainsi que sur le mat, le géant ayant écarté ses mains sous le coup de la surprise.

"- Tu ne perds rien pour attendre sale petite merde... Je sais qui tu es, je te retrouverais et je te buterais. Zehahaha..."

Il serra à nouveau les poings en regardant les dégâts que ce petit avait une nouvelle fois provoqué. Encore un affront supplémentaire. Il était fort mais il était parfaitement con. S'attaquer à Teach allait lui coûter son fruit et sa vie. Rira bien qui rira le dernier comme on disait! L'empereur resta debout, fixant le révolutionnaire qui, de là où il se tenait, arrivait encore à lui faire un ultime affront en maintenant son regard. A cette distance, il n'entendit pas ce qu'il lui dit, mais nul doute que c'était drôle, puisqu'il en riait lui-même. Le capitaine fit volte-face quand le bateau toucha la côte. Il ordonna de partir rapidement et de réparer le navire puis, il se retira dans ses appartements. Pas mal de choses étaient renversées ou tombées mais peu importe. Il se coucha dans son lit et ferma les yeux. Rien de tel qu'un petit somme pour bien récupérer et pouvoir casser du petit pirate ou du petit marin à son réveil...


_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une pause après la course [PV Sabo]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Une pause après la course [PV Sabo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Après le feu et le sang......la reconstruction.....
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Après une pause, les sanguinaires reprennent du service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Namakura-