AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
Message
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Ven 29 Mai - 17:11

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 576

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

Alors que Vie l’avait sauvé, Musume se pris un éclaire. Tss, ça valait bien la peine que la rose l’aide… La jeune louve tomba sur l’humaine, mais loin de la grondé celle-ci dit une phrase étrange à propos d’ouverture.. Musume pencha la tête sur le coté sans comprendre, mais elle n’eut pas le temps de poser d’autres question, Vie l’entrainait déjà vers un but inconnu. *pourquoi court-on?* Se demanda-t-elle. C’est alors que dans un flache une idée lui vient, elle s’arrêta et regarda autour d’elle. « Elle est où l’autre fille de ma meute? » La louve se gratta la tête, elle se souvenait être entrée avec elle, puis, ils avaient pris le couloir tous ensemble avant que Nana ne tombe. Ou elle n’était déjà plus là? Peut-être était-elle resté avec Hugo? Un coup de feu tira Musume de ses pensée. Heureusement la balle ne l’avait pas atteinte, mais elle avait réussi à la réveillé. La jeune fille sursauta et instinctivement piqua un sprint pour rattraper Vie. Elle dépassa cette dernière et faillit se prendre une porte. Qu’est-ce qu’une porte faisait ici?
« S-a… S-a-ll-eu… D-u… » heureusement que la pirate savait mieux lire qu’elle sinon ils y seraient resté pendent une heure. Vie poussa la porte et leurs rétine fut agressé par une forte luminosité : du blanc. Après les ténèbres des cavernes ce blanc rayonnait un peut trop intensément. Musume plissa les yeux et s’avança dans la salle. La rose ne semblait pas très à l’aise, mais la louve ne s’en rendit pas conte. « On est mort? Les humains disent qu’après la mort on est dans un endroit tout blanc… je crois… »
Petit à petit, ses yeux c’étaient habitué et elle pouvait désormais regarder sans fermé à demi les paupières. Derrière elles, un trou noir indiquait le chemin qu’elle venaient de prendre, il semblait presque absorbé toute la luminosité de la pièce, impossible de retourné sur leurs pas, il n’y avait qu’un chemin. Mais heureusement qu’il y avait cette porte de ténèbres, elle permettait de se repérer un minimum. Devant elles le blanc, sans gauche ni droite, vaguement un sol, mais pas de plafond. C’était pire que de marcher dans le noir. Au moins là, en se concentrant on pouvait distinguer des choses. Mais dans cette endroit, ce concentrer sur un point signifiait être aveugle. Prudemment, utilisant toute sa connaissance de la chasse en terrain hostile, pour avancer. Apparemment la technique de la louve n’était pas du tout au point, car a force de faire attention a chaque éventuel obstacle, elle ne faisait pas assez attention à ce qu’elle faisait. C’est donc avec un classe incomparable, quelle s’étala par-terre, frappant violemment son crâne contre le sol. Pour arranger le tout, une lumière vive s’alluma soudain. Musume ne voyait plus rien, des étoiles et des petits lapins blanc volaient devant ces yeux… Elle essaya de se relever en se soutenant au mur. Malheureusement pour elle, il n’y avait pas de mur. C’est pourquoi pour la seconde fois en deux minutes, elle se retrouva fesse contre terre. Instinctivement elle ferma les yeux et eu une idée génial. Grace à son pouvoir elle matérialisa des lunettes devant ses yeux, mais ces lunettes avaient à la place des verres des petites barres légèrement espacé, permettant à un minimum de lumière de passé. De nouveau, la louve essaya de se lever le plus lentement possible. ce serait bête qu’elle retombe ou qu’elle fasse une syncope, non? Une fois debout, elle regarda au alentour, Vie était là un peut plus loin, a faire quelque chose dans le blanc. Rien de surprenant me direz-vous, mais soudain une tache rouge apparu, flottant dans les aire. *comment a-t-elle fait ça?*
Musume s’avança, pour rejoindre sa coéquipière et lui faire profité de son invention. Il faut croire que l’attention et Musume ça fait deux. Cette fois-ci, elle ne s’emmêla pas les pieds, ni trébucha,mais tomba dans un trou blanc dissimulé toute cette surface immaculé. « Décidément le sol m’aime bien », grogna la louve. Positionnant ses bras de chaque coté de son corps et poussa. Poussa encore… encore… un long silence précéda un rugissement de colère. Coincé, elle était coincé comme dans un vulgaire piège à loup!

Vie : 85%
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Ven 29 Mai - 22:15

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5546

Navigation
Doriki:
3509/6000  (3509/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat Luffy et Sabo

Pourquoi y a t-il des éléphants roses ici ?!



Une petite discussion « fraternelle » s'engage entre Sabo et moi. Il me menace à sa manière comme il la fait en entrant tout à l'heure. Si je faisais du mal à Luffy, j'allais le regretter... Avec tout ce que j'ai dit, comment pourrais-je vouloir lui faire du mal ? Bien au contraire ! Je serais prêt à mourir pour lui même si le gamin ne le veut pas... J'ai beau lui avoir fait la promesse de me tenir à carreaux et de ne plus faire de bêtises, je sais que je ne pourrais pas vraiment tenir cette promesse... Pas si je les vois en danger devant moi... Sa réponse me fait doucement sourire

- Je te dis simplement ce qui est vrai... rien de plus Mais la suite de sa phrase me laisse perplexe Pourquoi ? Il n'y a que toi qui sache calmer ton frère ?

Pour le coup, je n'étais plus certain d'être pressé de le rencontrer ce troisième frère ! Je sais qu'il le faudra bien un jour pourtant mais le plus tard serait le mieux. Je n'ai pas spécialement envie de mourir, pas en sachant que je n'aurais pas pu profiter de passer un peu plus de temps en compagnie de « mon » crétin. En parlant de lui, voilà qu'il enroule ses bras autour de ma taille et qu'il colle sa tête contre mon ventre. Il tremble légèrement... Il cauchemarde on dirait... Étrangement, cela me rappelle ce qu'il s'est passé sur Punk Hazard même si j'étais à sa place et lui à la mienne. Je sens le regard de Sabo sur nous... enfin sur moi mais je ne m'en préoccupe pas vraiment... Je serre doucement le chapeau de paille contre moi tout en lui caressant doucement le bras... Je suis surpris qu'il prononce mon nom mais ça me touche aussi quelque part, plus que je ne voudrais bien l'admettre... La réponse de Sabo me sort de mes pensées et je le regarde, légèrement amusé mais un tantinet agacé aussi

- Et toi alors ? Si tu veux nous protéger de Marde... ou tout du moins protéger ton frère, qui te protégera toi de son pouvoir ? Je ne comprends pas pourquoi vous ne voulez pas qu'on vous aide Mugiwara et toi... D'où vient cet entêtement ? Nous sommes tous ici pour retrouver des êtres chers... enfin presque tous Moi si je suis là, c'est pour aider le Chapeau de paille à retrouver les siens et rien de plus Alors pourquoi vous refusez notre aide ? Sans vouloir vous vexer, je ne suis pas venu ici pour qu'on me protège

Je sais me défendre, je ne suis pas en sucre. J'ai bien survécu à un entraînement de 3 ans avec Lao G, Gladius et Diamante ! Alors ce ne sont pas 3 pauvres zombies qui vont m'effrayer ! Bon d'accord, Marde est un peu plus effrayant que 3 zombies mais quand même ! Il ne fallait pas abuser. Je n'ai pas l'habitude qu'on me protège. Finalement, nous essayons de trouver le moyen de sortir de cette salle avant de finir noyé... parce que là c'était ce le sort qui nous attendait si nous ne bougions pas de nos barques de fortune. Finalement, la porte s'ouvre après avoir dit une phrase magique « Porte, ouvre-toi s'il te plaît » Sérieux ?! Il avait des goûts vraiment bizarres Marde ! Mais sans réfléchir, je descends de mon perchoir toujours le Chapeau de paille serré contre moi et je me dirige vers la sortie non sans mal. Un chemin plongé dans l'obscurité nous attend ensuite mais je préfère ça à la noyade ! Le gamin ajoute une nouvelle chose quand nous avançons sur le chemin et je suis surpris par ses paroles. Pourtant, je n'ai pas le temps de répondre parce que Mugiwara-ya décide de se réveiller à ce moment. Il me rend mon chapeau une fois accueilli un nouveau « membre » dans l'équipe... Je le remercie... Même s'il est trempé mais bon...

- Je t'en veux un peu mais disons qu'avec toi, je savais que je ne le récupérerais pas dans un parfait état

Suite à cela et à un échange entre les 2 frères, nous tombons sur un os ! Et l'autre gamin se croit drôle en me souhaitant un bon anniversaire alors que ce n'est même pas mon anniversaire et qu'il ne connaît même pas la date de celle-ci ! Me voilà avec un crâne dans les mains et un gamin vexé ! Ahah ! Que c'est drôle !

- Ouais il est superbe... Pour jouer au bowling il serait pas mal... Mais je ne peux rien faire avec quand même !

Sauf que je ne m'attendais pas à ce que le Chapeau de Paille prenne cette information au sérieux ! Non mais franchement ! Etait-il à ce point naïf ?!

- Ce n'est pas mon anniversaire Chapeau de Paille ! Ton frère ne connaît même pas la date... Non mais tu écoutes ce que je te dis ?! En plus je t'ai déjà dit que j'avais horreur de la viande ! Je soupire doucement ! Non mais merci Sabo vraiment ! Pas un pour racheter l'autre sérieusement Quitte à choisir, je préfère un crâne

Répondis-je sans être certain qu'il m'est seulement écouté. Je les laisse tous les deux et j'avance parmi les tas d'ossements jonchant le sol et j'arrive devant une porte... que j'ouvre sans attendre l'avis des deux autres. Il faut bien avancer non ?! Je tombe nez à nez avec deux gardes et... plein de bouffes ! Malgré moi, j'ai l'estomac qui crie famine alors je rejoins les deux sbires et m'installe à côté d'eux avant de prendre une boulette de riz et de mordre dedans. Soudainement, j'entends une voix familière et je tourne la tête vers le chapeau de paille en lui lançant un regard amusé

- Fallait être plus rapide Chapeau de Paille !

Avant de lui tirer la langue comme un gamin et alors que j'allais mordre une nouvelle fois dans ma boulette, je vois deux mains se poser sur la table et... euuh... Il n'allait pas oser hein ?! J'ouvre de grands yeux avant de me recevoir un chapeau de paille de plein fouet... Nous voilà partis à la renverse et une fois de plus, nous nous retrouvons dans une position compromettante et je sers, encore, de cheval de course ! Sérieux, j'vais vraiment me mettre à hennir à ce rythme ! Je le regarde manger mes boulettes et, malgré moi, je souris amusé

- Eh si tu voulais que je te nourrisse tu aurais pu le dire avant de bouffer mes boulettes ! Et qui plus est... Mon point s'abat sur le haut de son crâne TU ME MORDS LES DOIGTS ABRUTI !! Mais lui ça le fait rire ! Il est vraiment bizarre ce gamin il n'y a pas à dire ! Eh j'ai pas prévu le parapluie en venant alors évite de parler en mangeant ! J'aimerais ne pas me transformer en bonhomme de riz ! Ça serait pas mal ! Je le regarde manger les grains de riz qu'il m'a craché au visage et je ne sais pas si c'est l'eau salé ou la situation dans laquelle nous nous trouvons mais... ça le rend affreusement sexy ! Je commence à avoir un peu chaud... Il prend à manger et commence à nourrir son crabe caché sous son chapeau... Ça va je ne te dérange pas trop là ?! Tu es bien installé ? Après servir de cheval, voilà que je sers de fauteuil ! Après quelques minutes, je me sens soulagé d'un poids et je jette un regard assassin au Chapeau de paille qui s'est barré sans même m'aider à me relever... J'vous jure ces jeunes pas de pitié pour leurs aînés La faute à qui hein si je suis allongé sur le sol abruti ?!

Je me relève et après avoir épousseté mes vêtements, je retourne à ma place, tout du moins à côté vu que l'autre chaise a été cassé par mon confrère pirate ici présent ! Je mange un peu avant de me recevoir un doigt entre les mains... Je l'observe un instant sans rien dire...

- Voilà ce que j'appelle quelque chose d'utile ! Même si conservé dans de la glace il aurait été mieux... Tu n'as de glace sur toi je suppose ?!

Demandais-je amusé au gamin en face de moi. Un doigt comme cadeau... Ça peut toujours être utile... même pour faire une mauvaise blague ! Parce que bon vu comment il est coupé... je ne vais pas aller très loin avec. J'attrape une bouteille de saké et je me sers un verre... Portant le second à mes lèvres, je vois le chapeau de paille vomir sur un des sbires... charmant, non vraiment ! Ce n'est pas comme si nous étions en train de manger ! Suite à cela, son regard semble attirer par... une mouche... Pauvre mouche je la plains vraiment ! Quand je le vois débouler en courant, tout ce que je sauve c'est la bouteille de saké... et une pomme ! Très bon pour la santé. Avant de reposer le tout sur la table. Mugiwara-ya finit encastré dans le mur et la situation me fait rire ! Ou alors est-ce juste parce que j'ai un peu trop bu ? Nah je n'ai bu que les ¾ de la bouteille de saké après tout. Pourtant, je vois un éléphant rose passer derrière Sabo et je le suis du regard la bouche légèrement ouverte... avant de me frotter les yeux. Hein ?! Des éléphants roses ?! Et depuis quand Marde planque des éléphants roses dans son domaine ?! Sabo lui aussi pète un câble... Il court après un lapin géant... Ouais c'est aussi probable que mes éléphants roses. Quand il revient, d'une la bouteille de saké et vide et de deux, pourquoi je vois un gros truc derrière lui... Sans prêter attention au lapin géant je

- AH !! Gamin ! T'as une horde d'éléphants roses derrière toi ! Déclarais-je en le pointant du doigt, enfin derrière lui. J'étais sérieux ! Eh mais c'est vrai vous moquez pas ! Ils jouent tous d'un instrument de musique en plus ! Y'en a même un qui veut t’aplatir avec ces cymbales ! Tu devrais bouger avant de te les manger sur le crâne Moi ? Bourré ? Non ! J'ai juste trop regardé Dumbo quand j'étais petit ! Avant de m’asseoir et de poser mes mains sur mes tempes Wouah ! J'ai le tournis ! La pièce bouge beaucoup trop !

Peut-on me rappeler qui a dit qu'il fallait protéger les médecins ?

Niveau de vie: 95%


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Ven 29 Mai - 23:02

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18295

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Tu te souviens que de mon nom ?


Jusqu'où je pouvais avoir la poisse comme ça ? De tous les endroits qu'on pouvait trouver ici, j'étais tombée dans une cuve pleine de tripe, et maintenant une salle remplie de cadavre en décomposition. La prochaine fois, ça allait être quoi ? Non, il n'y aurait pas de prochaines fois, je ne retournerai pas ici et je ne m'éterniserai pas ici ! À moins que ça ne soit mon cadavre, là je pourrai difficile me mouvoir juste pour dire que je ne resterai pas ici. Et si je me marquai un mot dessus en disant que si je meurs qu'on me jette à l'eau, car je ne voulais pas pourrir dans cet endroit ? Pas sûr que les membres du Tartaros soit assez sympa pour satisfaire les dernières volontés d'une morte, quoique, peut-être que juste pour énerver mon capitaine et mon commandant, ils leur livreraient mon cadavre.

Enfin si l'autre avait pris ma place, je serais surement rester ici faire un carnage, finalement ce n'était pas une mauvaise idée de la laisser agir, mais je risquerai de tuer des alliés dans le tas, c'était tout le problème avec l'autre. C'était frustrant de se dire que l'autre était meilleure que moi et me serait utile contre ses ennemis, mais que j'étais incapable de la maîtriser. Y arriverais-je seulement un jour ? Ou est-ce que notre histoire allait se terminer par un duel à mort entre nous deux ? Je n'étais même pas convaincu de pouvoir la vaincre à chaque fois, et puis après, j'avais pas envie d'être tué par n'importe qui. Pourquoi je n'étais pas restée chez Mihawk ? J'aurai voulu… Encore une fois ...

Pas le temps de penser plus longtemps, que le destin choisissait pour moi la route à suivre. Une vision troublante et violente à la fois qui me laissait sans voix. Je pensais au maître et j'avais l'élève, un coup du D ? Quoiqu'il en soit, l'autre avait totalement disparu pour le moment. Mes forces revenaient peu à peu, jusqu'à m'avancer vers lui, troublée par la situation.

« Quoi tu ne te souviens pas ? Juste mon nom ? Bon c'est déjà mieux que Robin, elle avait oublié mon nom ... »

Un soupir s'échappa de mes lèvres en y repensant, mais cela m'intriguait, pourquoi mon nom lui était quand même revenue ? Sans me connaître il m'avait reconnu, c'était étrange, devais-je en être contente ou y voir un piège de Marde ? Je regardais la lame qui menaçait ma gorge, puis ses yeux, ou plutôt son œil, sans aucune crainte, même si je le devais maintenant qu'il n'est plus vraiment celui que j'avais connu.

« Si tu te souvenais, tu le saurais. »

J'aurai presque envie de lui tirer la langue, mais je m'étais contente pour le moment d'un grand sourire satisfait.

« Si tu as oublié que tu as vu Mihawk plus que deux fois normal que tu ne te souviennes plus de notre rencontre chez lui quand je t'ai soigné… Mais ça veut dire que tu as oublié « ça » aussi … Je peux retrouver un peu de dignité tout compte fait. »

Je pris une pause qui souvent aidait à réfléchir, vu que tout le monde la prenait dans ce genre de moment. Finalement, perdre la mémoire ce n'était peut-être pas plus mal non ? Notre situation gênante oubliée, je n'avais pas à me sentir gênée, bien qu'en y repensant, je ne l'étais plus depuis le temps.

« Il n'est malheureusement pas ici, il doit être retourné chez lui, la dernière fois que je l'ai vu ... »

Il m'avait attaquée. Je fermais les yeux un instant, non je ne voulais plus y penser, ça faisait trop mal. Soudain je réalisais ...

« Mais si tu l'as revu … Ça veut dire qu'il t'a vu dans cet état ? Il n'a rien dit ? Il a surement dû être déçu ... »

Mon faucon avait dû être très déçu même de voir que Zoro s'était fait avoir, mais j'étais étonné qu'il ne soit pas blessé, ils n'avaient donc pas combattu ? Je le dévisageais, observant de nouveau cette cicatrice qui me fascinait tant.

« Tu n'en a pas de nouvelle. »

Du bout du doigt je l'avais effleuré avant qu'un grand éclair ne passe juste à côté de moi. Le choc, mes yeux s'étaient ouvert en grand, non mais j'avais failli mourir là, mon corps c'était d'un coup raidit, totalement figé de stupeur, un deuxième éclair et sans m'en rendre compte, je lui avais sauter dessus, m'agrippant à lui par instinct de survie dans la panique.

« COUR !!! DÉPÊCHE TOI DE COURIR !!! VITE !!! »

Il se rendait pas compte que le sol était entrain de s'effondrer à cause de la foudre ?! Il fallait fuir vite, car là, ses sabres étaient inutiles, et j'avais pas envie de chuter encore une fois et d'arriver dans un endroit encore pire ! J'étais plus en état !

Nana → 85%

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 30 Mai - 1:43

Whirlwind LexyLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 968

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: Pawaa Pawaa no mi





















Tartaros II
Partie 2 - Infiltration


À peine étais-je à l'intérieur de cette salle que la révolutionnaire lâcha un commentaire des plus... étrange. Et je dois dire qu'elle n'est pas très bonne pour rassurer les gens. Sommes-nous morts ? Quelle question. Ai-je l'air morte ? Il est vrai que je n'ai pas la forme en ce moment, mais je n'ai pas l'air d'un zombie non plus ! Eux ils ont l'air plus morts que vivant. Et ils sont bien plus laids. Ils sont en pleine décomposition et pourtant ils sont vivants !

« Si tu insistes, je peux t'envoyer au paradis et tu m'en donneras des nouvelles. »

Je n'étais pas sérieuse. Le sourire à mes lèvres n'était pas sadique. Il était un peu forcé dû à mon mal de tête et mes souvenirs qui ne cessaient de hanter ma tête. Je n'étais contente que la révolutionnaire est pue me suivre. Pour le moment, ses commentaires m'aider à penser à autre chose. Les yeux fermés à cause de la luminosité bien trop élever je m'avançais dans le vide. Mais, je détestais cette situation. Je ne voyais rien, et la lumière m'aveuglait. Je ne peux pas continuer à marcher les yeux fermés... Et encore moins de me battre les yeux fermés. Je dois trouver une solution. Mais, un bruit attira mon attention. Était-ce Musume ? Que lui était-il arriver ? Je me retournai et osai ouvrir un oeil. La luminosité brûla mon oeil, mais ça en valait la peine. La révolutionnaire était étendue de tout son magnifique long sur le sol. Sur quoi pouvait-elle avoir trébuché ? Ses propres pieds ?

« Hehehe, tu avais envie de socialiser avec le plancher ? Est-ce qu'il va bien ? »

Cette vision me changea les esprits. J'en avais grand besoin. Lorsque je parlais, j'avais l'impression que mes souvenirs s'effaçaient de ma tête. Pendant une seconde, je repensais à Nana. J'aimerais tellement qu'elle soit avec moi en ce moment. Et puis, je suis sûre qu'elle aimerait cet endroit. Il n'y a pas de sang, ni de cadavre et pas d'organe qui décore la salle. Cela lui aurait fait du bien une pause. Et, j'aurais aimé qu'elle soit là pour m'assurer qu'elle va bien. Je sais que je dois lui faire confiance, mais je sais ce que l'endroit est pour elle. C'est l'enfer. Sans oublier qu'elle doit probablement être seule. Qui sait, peut-être a-t-elle trouver l'autre groupe ? Si elle les a trouvé, je sais qu'elle est en sécurité. Elle aurait plus en sécurité avec les autres qu'avec nous. Ces trois-là sont très forts. Et nous ? Eh bien, je n'en suis plus aussi sûre. Surtout que je n'ai pas confiance à Hugo. Mais, je dois rester positive et me dire qu'elle est avec l'autre groupe. Je continue de marcher, la tête pleine de pensée lorsque je fonce dans un mur... Bon, j'ai trouvé le mur. Je tache le mur pour me souvenir que le mur est là. Maintenant, on a un repaire. Mais, encore une fois, j'entends Musume tomber une seconde fois.

« Le plancher est-il si sociable que tu ne veux pas le laisser ? »

Je me retournai et ouvris un oeil pour connaitre la position de la jeune révolutionnaire, mais mon coeur s'arrêta une seconde lorsque mes yeux ne tombèrent sur rien. Où est-elle ? Je ne la voyais nul part. Par contre, je pouvais entre un grognement... Le sien. Visiblement, elle avait raison, le sol l'aime bien. Mais, je ne peux tout de même pas la chercher avec les deux yeux fermer. Je réfléchissais et évitai de me frapper la tête. Quelle imbécile. J'aurais pu y penser plus tôt ! A trop pensé à vouloir sortir d'ici, j'avais oublié que je pouvais faire quelque chose pour la lumière. Je pris mon parapluie de mon dos et l'ouvris. Un peu d'ombre pour mes yeux et voilà ! J'ouvris un oeil pour m'assurer que la luminosité ne brûlera pas mes yeux. C'est mieux avec un parapluie. Je pouvais marcher les yeux ouverts. Mais, maintenant que mes yeux sont ouvert mon esprit se retrouve attaqué par des souvenirs.

« Musume, continue de parler que je te trouve avec le son de ta voix. »

Et pour que mes souvenirs s'effacent. Mais, étrangement, lorsque je vois le mur deux yeux me regarde... Je crois que je devrais refermer mes yeux. Je vois une paire d'yeux qui me fixe ! Ce n'est pas normal. C'est un mur. Les murs n'ont pas d'oeil. Mais, bien vite, je réalise que ce n'est pas un mur. C'est un lapin des neiges ! Il me semblait que je n'étais pas chanceuse...

« Euh... Musume... Je crois que tu devras sortir de ton trou seule pour le moment... »

Le lapin grogne et je me ravise. Et si je sautais dans le trou ? Faudrait déjà que je le trouve...

« Tu sais quoi, Musume, reste où tu es pour le moment. Je viens t'aider dans quelques secondes. »

Comment peut-on manquer un lapin des neiges ? Il était devant nos yeux pendant tout ce temps. Je frissonne. Qu'est-ce que cette salle a de cacher ?

Niveau de Vie 95 % ^.^


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 30 Mai - 14:35

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

Welcome in Wonderland !



Regarder la télé, ce n'est vraiment pas pour moi. Je ne vois pas ce qu'il y a de passionnant à regarder pantins s'amuser à éviter des pièges... J'ai envie de jouer moi aussi ! Et c'est bien ce que je compte faire. Enfin... si j'arrive à me repérer dans ce maudit labyrinthe ! Sérieux, je vais passer le mot à Judal pour qu'il demande à Marde qu'il flèche ses couloirs ! Je suis... ouais perdu. Je ne vois pas par où je dois aller et finalement, je m'endors le cul par terre et adossé contre un mur avant de me retrouver secoué par un tremblement de terre. On dirait que quelqu'un s'amuse bien dans son coin et je finis par trouver un zombie géant après quelques détours. Une fois le zombie tranché et décapité, je libère mon ennemi pris sous le plafond et je suis surpris de découvrir un visage familier...

- Robin ? Oh celle que vous avez sauvé et qu'on doit ramener ? Comment va-t-elle ? Elle manque à Marde soit dit en passant

Déclarais-je avec un sourire amusé. Je n'ai aucune idée de ce qu'il peut bien lui vouloir et pour honnête je m'en fous complètement. Tout ce que je sais, c'est qu'on doit la retrouver à tout prix... Je l'avais retrouvé une fois... A Sabaody... Mais elle s'est enfuie avec une journaliste... Je secoue doucement la tête, je préférerais oublier ce passage. Elle me frappe et je ne peux m'empêcher de lui pointer ma lame sous la gorge.

- Putain mais vous me faites tous chier avec vos « si tu te souvenais ». De quoi dois-je me rappeler à la fin ?!

Non, je ne perdais absolument pas patience mais entendre cette phrase à longueur de journée, ça commence à me courir ! Pourquoi devrais-je me souvenir ? J'ai tous mes souvenirs dans mon esprit, tout ce que je connais depuis mon enfance... Vraiment tout alors pourquoi tous ceux que je rencontre me disent que tout est faux ?! Je n'y comprends plus rien... Et voilà qu'elle ma parle de Mihawk maintenant... Qu'est-ce qu'il vient faire sur la conversation lui ?!

- Hein ? Je ne suis jamais allé chez Mihawk ! Je ne sais même pas où il vit ! Et qu'est-ce que j'irais foutre chez lui ?! Soudain, je réalise un truc. Je la pointe du doigt, une expression de surprise dans le regard, bouche légèrement ouverte avant de... AAAAAAAH !! Ça me revient ! Tu es la fille de mon souvenir ! Je ne savais pas qui était cette fille à qui j'avais vu les... enfin bref... C'était toi ?! Ne cherchez pas, même moi je ne sais pas pourquoi je garde des souvenirs aussi pervers dans mon esprit...

Et non, pour la dignité on repassera ! Dommage Nana. C'est à mon tour d'être déçu quand elle m'apprend que Mihawk n'est pas ici. Je soupire doucement

- Ouais donc en clair, il n'y a personne d’intéressant ici si je comprends bien ! Moi qui voulais tuer le temps, je suis déçu La suite de sa réponse m'étonne légèrement mais je me contente simplement d'hausser les épaules Déçu ? J'en sais rien... Je ne vois pas pourquoi il le serait vu qu'il ne me connaît pas plus que ça. Je me souviens vaguement de l'avoir entendu dire que je n'étais pas digne de son entraînement tant que j'étais sous les ordres de Marde... Sauf que je ne vois pas pourquoi il a dit ça vu que je ne me suis jamais entraîné avec lui...

Je la regarde s'approcher, l'écoute parler et voilà qu'elle se permet un geste déplacé. Depuis quand a -t-elle le droit de me toucher sans mon accord ?! Je lui saisis le poignet d'un geste vif et plante mon regard dans le sien ; mon regard s'était d'ailleurs quelque peu assombrit

- Pas touche jeune fille ! Je ne suis pas ton jouet Avant d'avoir littéralement un coup de foudre ! Non vraiment, la foudre vient de tomber pile à ses côtés... Je suis surpris mais pourtant je ne bouge pas... mais dans la panique, je me reçois la rouquine dans les bras et alors que la foudre approche et que le sol s’effrite, je prends le temps de l'engueuler

- Non mais tu m'as pris pour quoi là ?! Un cheval de course ?! Depuis quand je dois te porter ?! T'as deux jambes tu pourrais courir !! Un nouvel éclair me surprend et malgré moi, je resserre mon étreinte autour d'elle Tsch. Teme ! Accroche-toi !

Répondis-je avant de m'élancer le plus rapidement possible sur le seul chemin qui s'offrait à nous. Je n'y voyais rien... je me rappelle juste que dans ma course, j'ai failli me manger un rocher en pleine face mais je l'ai évité juste à temps ! Des rochers nous barrent la route mais je les tranche d'une main, tout en maintenant Nana de l'autre. Et pourquoi je fais ça au fait ? Est-ce qu'on peut me rappeler pourquoi je lui sauve la vie ? Parce que là, j'avouerais que, même moi, je n'en ai pas la moindre idée. Après une course effrénée de dix bonnes minutes, la foudre semble enfin s'être arrêtée et je peux arrêter de courir avant de poser Nana et de reprendre mon souffle

- La prochaine fois on inversera les rôles !

Le calme est rapidement perturbé par la visite d'une grosse boule de poil blanche. Un lapin géant vient de nous trouver mais il semble inoffensif... Une ampoule s'illumine au-dessus de ma tête et je souris amusé tout en dégainant deux sabres

- Le dîner est servi Le lapin prend peur et se barre en courant tel le lapin blanc d'Alice au pays des Merveilles Ah non ! Reviens ici sale bête !! Je m'élance... avant de réaliser que j'oublie un truc. Sans lui laisser le choix, je balance Nana sur mon épaule Accroche-toi bien parce que ça risque de secouer ! Déclarais-je avant de courir pour rattraper mon casse-croûte. Merde où est-il ?! Ah te voilà ! Déclarais-je en augmentant la vitesse de ma course pour rattraper le lapin blanc. Une fois à sa hauteur, je m'élève dans les airs pour atterrir violemment sur son crâne. Je lui fais manger le sol et je me trouve devant lui Tu n'iras nulle part mon lapin ! J'ai trop faim pour te laisser partir ! Il n'y a pas à dire, mon ancien capitaine a légèrement déteint sur moi ! Avant que le lapin ne se réveille, je lui assène le coup de grâce et C'est l'heure de bouffer !! Déclarais-je en traînant le lapin non loin de là où se trouver un gros trou rempli de magma. Après avoir posé Nana et trouvé quelques morceaux de bois, je l'allume et fais cuire le repas... C'est long... J'ai faim ! Mais l'attente est récompensée et le lapin rôti il n'y a rien de mieux ! Je regarde Nana qui semble bouder dans son coin Au lieu de bouder, tu devrais manger un morceau ! Le lapin rôti c'est excellent pour la santé Déclarais-je en mordant à nouveau dans mon morceau de lapin en oubliant complètement que je suis avec « l'ennemi »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 30 Mai - 15:44

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003

Le Bon, La Brute & Le Truand
Traffy & Sabo



« Mais… Mais un cadeau reste un cadeau puis un crâne ça ne se mange pas si ?! La viande te permettra d’avoir des muscles shishishishsi ! »

Avant qu’une autre illumination intervienne auprès de cet enfant qui en avait bien besoin vu les situations dans lesquelles il se met…

« NANIIIIIIIIIIIII ??? Ce n’est pas ton anniversaire ? Bah tant pis allons malgré tout chasser ! Tu seras celui qui jugera qui a remporté le plus beau et le plus gros monstre comme ça Shishishishi! Sinon Sabo pourquoi un nouveau frère ? Ace ne te suffit pas ? »

Quelle candeur ? C’était impossible enfin… Comme quoi dans ce monde rien n’était impossible surtout si on s’appelle Monkey D. Luffy ! Sinon, il ne se contrefichait pas du tout de l’avis de Law comme on pourrait jeter une vieille chaussette dans la benne à ordure !! Depuis le début, est-ce que le chirurgien a eu son mot à dire ne serait-ce qu’une fois ? Non et d’ailleurs, il lui suffit juste de parler avec son frère pour qu’il entende le grincement d’une porte et aperçoive non pas une table ronde comme celle des Chevaliers d’Arthur bien qu’avec les deux sbires le compte serait presque bon mais…. Est-ce qu’ils pourraient être considérés comme tels ? Rien n’est moins sûr, Luffy n’était pas un homme entièrement bon. Il n’était pas un héros ! Si on le suppliait pour un morceau de viande, il dirait toujours non ! A croire que dans sa petite tête de moineau, seule la viande comptait ! Sauf que là osef de la viande, il venait de se faire distancer par le capitaine des Heart Pirates qui était dans son « viseur » ! En plus, ne venait-il pas de lui tirer la langue ? Qu’importe, cela ne se passerait pas ainsi et c’est ainsi qu’il utilisa la fameuse technique du Gomu Gomu No rocket pour atteindre plus vite la table sauf que… Oui car, avec Mugiwara il y avait toujours un « mais » il n’avait pas pris en compte un facteur important : L’arrêt avant la confrontation qui là, fut « brutale » pour le plus âgé du trio. Il avait même levé les bras en l’air pour crier :

« Atterrissage réussi shishishi !! »

Il commençait à glousser un peu, la tête entrant légèrement entre les deux épaules avant d’engloutir les deux boulettes de riz ignorant une énième fois les paroles de son aîné. Toutefois, quand ses dents bien pointues dignes d’un homme poisson pressèrent un doigt… Il le sentit le poing sur "sa" tête que cela le fit s’étrangler au point qu’il en devint rouge tandis que ses joues s’étaient arrondies !! Il porta ses deux mains autour de son cou et toussota envoyant par la même occasion, encore plus de grains de riz que lorsqu’il parlait la bouche pleine ! Finalement, il arriva à tout avaler et respira à nouveau laissant sa langue pendre un peu hors de ses lippes alors qu’un de ses poings s’abattait sur l’un de ses poumons.

« Keuf keuf !! Shishishishsi !!! Si tu voyais ta tête Traffy Guy ! On dirait un bonhomme de neige avec du riz… Oh Sabo ! Traffy Guy est devenu un bonhomme de riz !!! »

La faute à qui hein ? Il était en train de se marrer comme pas possible en le pointant du doigt et gesticula mais, il finit s’arrêter un moment pour récupérer les grains et devenir sans le savoir un peu indécent. Faut dire que récupérer grain par grain avec deux doigts qu’il enfournait dans sa bouche en laissant exprimer du plaisir dans son visage, il y a de quoi hypnotiser non ? Toutefois, il n’oublia pas de nourrir celui qu’il considérait comme un nouveau nakama en laissant son postérieur siégeait sur l’estomac de son nouveau cheval ! Bon ce n’était sûrement pas un cheval de course mais bon, pour Luffy cela suffisait amplement ~ A la remarque de Law, il le regarda un moment avec des yeux ronds avant d’ébouriffer ses cheveux et..

« Shishishi !! Désolé mais, tu te sens bien ? Je te trouve rouge ! Tu devrais mettre de la viande sur ton front ou alors des onigiris non ? »

Oui la rougeur sur le visage de Law était visible et il l’observa avec une certaine attention avant de finalement lever ses fesses royales pour les assoir sur une chaise ! Voyant que le Corsaire était toujours allongé sur le sol, il lui en fit la remarque et sa seule réponse à sa réplique fut :

« Allez, ne sois pas grognon ! Tu es moins mignon comme ça ! »

Ouais ben parfois, il devrait éviter sérieusement car bon voilà qu’il faillit croquer encore un doigt qu’il balança sur son frère avant de vomir sur Freddy et de se nettoyer la bouche sur La Chose ! Ah mais quelle chance que ces mecs soient là pour le « sauver » ! Comme quoi le malheur des uns fait le bonheur des autres ! Pourtant, le voilà de nouveau à l’attaque et cette fois à la quête d’une mouche qu’il trouvait vraiment belle et dont il voulait absolument dans son équipage ! La preuve il la surnomma Usopp 2 ! Non mais, dans cette salle tout va bien ! Dans la tête des trois membres du trio aussi !! Sérieusement ils refaisaient un remake de Mr Binns c’est ça ? Non parce que niveau équipe de sauvetage on a déjà vu mieux… Parce que voilà, pendant qu’un est en train de se saouler en gardant égoïstement une bouteille de saké pour lui, un gamin hyperactif qui en voulant attraper une mouche devient la nouvelle greffe du mur de la pièce et le troisième qui devient bébé cabriole… Ah elle était belle l’équipe de secouristes ! Ils faisaient une belle paire de bras cassés oui ! Là ce n’était pas les trois Mousquetaires quoi qu’encore… Faudrait dénicher le 4 mousqueton bien que désormais, ils comptaient Bibi qui mangeait tranquillement à table dans leur équipe… Un crabe qui agit normalement au moins quelqu’un dans ce groupe qui a encore l’esprit saint… Non en fait…. C’était l’équipe « Le Bon, la brute et le Truand ! » A vous de choisir quel rôle va à qui ! Plus que la douleur il ne voyait plus rien. Chaque main sur chaque côté du trou il essaya de se tirer de ce guêpier mais voilà…. Il semblerait que cela ne suffise pas… Alors, la fierté il oublie et quémande de l’aide aux deux autres… Le Bon se lève oui parce que vu que c’est le seul qui vient l’aider il ne peut-être que le Bon et puis avec sa tête d’ange cela ne peut aller que dans ce sens n’est-ce pas ? Bref… A ses risques et périls, sa gentillesse se retourne contre lui puisqu’il y arrive à le sortir mais tel un ressort, l’arrière de sa tête se projeta contre son visage et voilà que lui… Ne garde pas non plus vraiment l’équilibre…. En effet, son extraction a causé des fuites de cailloux et l’une de ses sandales glissa sur un pauvre cailloux . C’est ainsi qu’il fit une nouvelle chute et que son espadrille, prit son envol pour d’autres cieux et finit son envol dans un gâteau de chantilly l’explosant par la même occasion ! Si ce n’est plus un bonhomme de riz, il en connaissait deux qui étaient devenus des bonhommes de crème fouettée ! Il aurait pu en rire mais là, il était en colère… Monsieur la Brute fixait le « responsable » de sa chute et …

« NON MAIS CA VA PAS ZORO JUNIOR ??? TU VEUX TE BATTRE C’EST CA ? TU VAS VOIR TU VA GOUTER A MON GUM GUM PISTOL !!??? »

Il choppa le pauvre petit caillou qu’il venait de surnommer avec le prénom de son second manquant :

« HE C’EST UN MANQUE DE POLITESSE DE NE PAS REPONDRE !! HE ZORO JUNIOR UN PEU DE REPONDANT ALLEZ !!! BIBI JE VAIS TE MONTRER COMMENT ON TRAITE CEUX QUI NOUS FONT TOMBER ! »

Cependant, il fallut juste d’une pression dans sa main pour qu’il fasse redevenir poussière le pauvre petit Zoro junior qui, n’avait rien demandé dans sa vie pour mériter ça… Ou pour finir ainsi. En se rendant compte qu’il n’y avait plus de Zoro junior… Il se releva et paniqua les deux mains sur la tête !

« HE ZORO JUNIOR OU ES TU ? SORS DE TA CACHETTE !!! ON DOIT COMBATTRE TOUS LES DEUX !!! Tss espèce de lâche… Je te jure je te retrouve et je te fais manger mon poing d’amour ! »

Ses yeux étaient furax mais, sa colère s’envola carrément quand il se rendit compte que son frère avait disparu lui aussi et que Law ne semblait pas allait très bien et qu’il avait encore de la chantilly sur le visage !

« Shishishi ! Traffy Guy si tu voyais ta tête c’est trop drôle ! Ah tiens ma chaussure ! »

La Brute récupéra ce qui lui appartenait en le secouant afin de faire tomber la chantilly mais, cela ne l’empêcha pas de remonter sur la table afin d’être proche de Law. De là, il passa un coup de langue sur sa joue pour récupérer la crème et puis son index et son majeur tracèrent quelques traits à l’horizontal sur sa joue avant de finir dans sa bouche pour dire :

« Sugoiiiiiiii c’est plutôt bon !!! Dis dis je peux manger ton visage ? Hein hein je peux ? Dis-moi je peux Traffy Ya ? Traffy Ya ? Tu es vraiment trop rouge !!! Attends je vais trouver quelque cho… »

Mugiwara n’eut pas le temps de finir que voilà Le Bon de Retour avec un lapin géant ! En voyant l’animal, Luffy sauta de partout et saliva avec abondance devant la bonne viande qu’il allait pouvoir manger :

« Whaaaaaaaaaaaou Sabo !!! Il est vraiment énorme ! Tu es le meilleur !! Hahahaha vite vite qu’on le mette au feu !! »

Ses yeux brillaient de mille et une étoiles mais, voilà que sa joie s’arrêta sous les nouvelles paroles du supernova. De quoi il parlait ? Des éléphants roses ? Il essaya de fixer l’endroit qu’indiquait leur ami mais, pour le coup, le chapeau de paille ne voyait rien et il se pencha vers l’oreille de son frère :

« Ne Nii chan je crois que Traffy guy a perdu des neurones ! Il est trop étrange ! Tu vois j’ai l’impression que ses nerfs ont complètement lâché ! Tu crois qu’il est devenu docteur Maboul ? »

Pour accompagner ses dires, il tourna son index en des petits cercles autour de sa tempe ! En même temps, qui ne deviendrait pas maboul avec de tels énergumènes hein ? Bref, quand il vit le second sbire revenir avec du bois, Luffy se dépêcha de faire du feu et proposa même à Sabo des champignons qu’il avait récupéré de cette table maudite. Finalement, le lapin en entier fut transformé en plusieurs morceaux qui étaient en train de cuir baignant ainsi la salle d’une odeur comme il aimait ! Il essayait plusieurs fois de piquer un morceau mais, Sabo l’arrêta avant qu’il n’aille plus loin. Il fit une moue et se dirigea vers le shichibukai avant d’attraper des onigiris et de les lui presser sur le front comme s’il pressait un agrume !!

« Hey ! Ne bouge pas ! Comme tu aimes les boulettes de rire cela devrait faire baisser ta fièvre !!! Tu te sens mieux ? Tu vraiment trop rouge !!! Hé Sabo… Tu crois qu’il faut lui faire manger des citrons ? »

N’ayant pas de réponses de son aîné, il se retourna et ce qu’il y vit… Le fit tomber à la renverse au point qu’il en pleura de rire !!! A chaque fois qu’il essaya de se relever, il fut piégé d’un terrible fou rire ! Que cela soit Law ou bien encore Sabo !!! Non mais, sérieusement… C’était quoi cette salle ???? Cela faisait bien longtemps qu’il ne s’était pas esclaffé à gorge déployée de cette façon ! Même s’il fut moins content quand il aperçut le Bon s’en prendre à Bibi !! Il allongea rapidement sa main pour sauver son « nakama » mais, voilà qu’il se fit mordre par son frère ! Comme quoi, aussi incroyable que cela puisse paraitre, il n’était pas épargné par le retour du bâton !

« Non mais, lâche moi ! Bibi n’est pas à manger ! C’est mon nouveau nakama ! Ah Traffy Guy qu’est-ce que tu fous ? »

Oui bon, incroyable mais vrai encore une fois… Il semblerait que les deux plus vieux aient complètement perdus l’esprit !! Entre protestations, fou rire causé par l’attitude de ses deux aînés, il était en train d’étouffer ! Ses poumons le firent souffrirent et manqua presque d’oxygène à force de rire. Il avait ramené Bibi vers lui et le cachait dans son chapeau pendant un petit moment. Il se releva au bout d’un moment mais, une douleur atroce au niveau de l’estomac le plia en deux et lui coupa le souffle. Le capitaine du Sunny tomba lourdement sur le sol en voulant se retenir, il attrapa la nappe de la table. Malgré ça, tout ce qu’il fit quand ses jambes fléchissent à cause de son mal de ventre, c’est la tirer renversant par la même occasion, tout ce qui se trouvait sur cette dernière dans un brouhaha assourdissant.

Son estomac était douloureux.. Il était allongé et pris une position de fœtus tout en gémissant… Il essaya d’ouvrir les yeux mais, à cause de la douleur, il commençait à y voir trouble… C’était ballot… Lui qui n’était jamais tombé malade jusque-là… Voilà qu’il commençait à avoir chaud… Trop chaud !!! Oui, vous ne rêvez pas… Monkey D. Luffy était malade et souffrait… Voilà que de la fièvre faisait son apparition pendant que ses intestins firent un drôle de bruit et se contractèrent violemment ! C’était pire que recevoir un poing d’amour de son grand-père ou encore de Raileygh ! Ses poings s’étaient refermés au point que ses phalanges étaient devenues blanches….

Malheureusement pour lui…. Il semblerait que pour sa première fois malade il ne puisse pas compter sur son médecin…. Il n’y a pas à dire : Trafalgar Law était vraiment le Truand du trio !

Emi Burton


Niveau de vie : 100 %
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 30 Mai - 21:25

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Traffy & Luffy

Le Red Bull donne des ailes ? Non. Les champignons donnent des ailes !


Un éclat bref se faufile d’entre mes lippes à sa question sur la fraternité. Disons que je préférais le préparer à affronter Ace et puis, en tant qu’aîné je devais aussi veiller sur Luffy ! Je ne pourrais pas dire s’il est aussi amoureux de « lui » mais bon… On ne peut pas dire que mon cadet soit celui qui a inventé le fil à couper le beurre. J’ai aussi peur qu’il perde patience parce qu’avec notre cadet, la patience, il en fallait beaucoup. Je voulais m’assurer que tout irait bien pour eux deux ! Toutefois, je ne tarde pas à lui répondre car, je ressentais son désarroi vis-à-vis de notre frère enflammé.

« Je te laisse le bénéfice du doute ~ Hahaha notre aîné s’enflamme pour un rien… Même moi je ne saurais dire si j’arriverais à le calmer. Luffy est impulsif, Ace l’est tout autant ! Mais disons que j’ai l’avantage de le connaitre ! »

Et le mot était faible même si le concerné rebuterait fermement cette affirmation ! Moi-même je ne sais pas comment il réagirait. Je sais qu’il voudra le remercier mais, s’il apprenait les sentiments que notre vieux grand-père ici présent, nourrissait envers notre petit chapeau de paille… Je ne peux prédire ce qui se passera entre les deux. J’aurais bien aimé jouer un peu plus longtemps à ses dépens mais, son pessimisme m’embêtait voir me chiffonnait ! Je sais bien que nous sommes en zone ennemie, qu’on ne sait pas ce qui nous attends, qu’on peut mourir tous les trois mais… Toutefois… Même si, j’étais plus jeune que lui, je voulais quand même qu’il y voit un espoir même infime alors qu’il n’y en a certainement pas… Ses questions me font doucement sourire et je lui suis reconnaissant de s’inquiéter pour moi mais, surtout de se faire du souci pour le bel endormi. Nous avions une belle au bois dormant parmi nous les enfants. Je ne le quittais pas du tout du regard et je finis par lui dire car, je sais que je l’ai piqué un peu à vif en voulant le protéger de cette façon.

« Pourquoi refuse t’on ? C’est une bonne question… Peut-être parce qu’on ne veut pas encore voir inlassablement des personnes se sacrifiaient pour nous ! Qu’on ne veut plus perdre ou avoir le goût âpre de perdre encore et encore comme quand nous étions gosses. Je crois que depuis qu’on est en âge de réfléchir respectivement tous les trois, on s’est déjà préparé à mourir, au début inconsciemment puisqu’on avait 2/3 ans et ensuite on y a réfléchit ! On va dire que contrairement à toi et à beaucoup je suppose, au lieu d’avoir le désir et d’apprendre à vivre avant toute chose, nous étions déjà tous les trois préparés à mourir sur le chemin de notre but qui s’est manifesté très tôt chez nous, Luffy pour son rêve, Ace sur une réponse sur son existence et moi sur ce qu’est la liberté ! Quant à Marde je te l’ai déjà dit quand nous étions dans une galerie… Vous me gênerez plus qu’autre chose si vous décidez de l’affronter si il nous tombe dessus, je n’ai pas besoin de protection concernant son pouvoir ! »

Je lui offris un sourire rassuré et confiant ! Peut-être que j’étais dur dans mes dernières phrases mais, ce n’était pas contre lui ! D’un côté c’est vrai.. Dès que je fus en âge d’étudier, je savais déjà que quelque chose ne tournait pas rond dans cette famille de fou et j’aspirais à découvrir ce que c’était de ressentir la liberté… Je ne vivais pas… Tout ce que je disais c’est que nous trois, nous étions des « morts-nés » soit anormaux dès la naissance plus ou moins. Nous vivions et en même temps pas. Pourquoi je lui disais tout cela ? Tout simplement parce que je lui faisais confiance mais, aussi parce que c’était ma « dette » de m’être incrusté dans son esprit. Je n’en dis pas plus mais, j’espérais qu’il comprenait que je ne rigolais pas… Je ne lui demanderais pas de vive voix à ce qu’il me fasse confiance mais, d’un côté j’aspirais à ce qu’il le fasse.

Ce fut notre dernière réelle conversation fraternelle bien que j’avais rajouté une couche supplémentaire, en lui disant que je le protégerais s’il était sérieux avec le benjamin de la fratrie. De là, nous étions tous les trois sortis et Luffy était de nouveau éveillé. Il n’y avait vraiment que lui pour vouloir d’un petit crabe comme nakama ! Sérieusement, je cède ! J’ai l’impression d’être un moulin à vent !! Oui du vent qui brasse de l’air pour rien ! Après les événements s’enchainent je vous jure… Moi-même je crois que je suis en train de perdre l’esprit !! J’aurais presque envie de danser sur les os que j’ai récupéré ou de jouer au bowling ! Tiens mais pourquoi pas ! On aurait qu’à prendre les deux sbires sortis tout droit d’une maison d’horreur mais, avant je m’éclate à la réponse de mon cadet sur la recherche d’un autre frère ! Ah qu’est-ce qu’il pouvait être mignon ! Que dis-je ? A-D-O-R-A-B-L-E ! Plus que ce chirurgien qui se plaignait de mon présent :

« Pourquoi pas un bowling ?! Finalement tu sors des choses intéressantes ! Tu voudras bien servir de quille ? Sinon Luffy… Si si Ace me suffit amplement ~ Les grands-pères comme grands-frères c’est rabat-joie ! »

Je m’éclate de nouveau de rire et je feins à nouveau d’ignorer sa présence ! Quoi que pour cette fois, cette unique fois, j’aurais dû l’observer ! Eviter que Mr Doctor Hyde n’entre dans cette salle qui n’amène que malheur ! En plus, j’étais bien partant pour cette chasse ! Quand je vous dis que les « vieux » sont loin d’être cool ! Comment casser notre délire en 5 secondes ? Mais, je ne peux m’empêcher de rire devant les pitreries de mon petit frère qui deviennent tellement nombreuses en peu de temps que, j’en oublie…. En tout cas, sous le fait de l’apparition de rougeur sur le visage de Law je ne peux m’empêcher, un coude apposé sur la table, le menton posé dans la paume de ma main :

« Luffy dépêche-toi de venir t’assoir ! Le vieux grand-père est malade ! J’ai peur qu’il soit en train de souffrir d’une insolation hormonale allez viens et mange ! C’est contagieux il ne faudrait pas que tu l’attrapes tout comme sa bêtise ! »

Bien que de côté-là, je dois avouer que Luffy est blindé mais, c’est une raison supplémentaire pour qu’il ne soit pas doublement atteint ! J’indique avec mon autre main un siège en face de moi vers le côté ! Héhéhéhé je vous le dis… Je suis fourbe et je le resterais hahaha ! Mais qui aime bien châtie bien non ? Ou pas hahahaha son expression j’en peux plus !! Qui a dit que je n’allais pas lui mettre des bâtons dans les roues hein ? Cependant, il faut que mon frère me renvoie un doigt qu’il m’avait volé mais quelle horreur sérieux !! Bah j’en veux pas, j’aime les cadeaux mais là, je peux vous assurer que c’est une donation qui ne me sied pas ! Sérieux, je vais en faire quoi d’un doigt coupé hein ? Le mettre dans un décolleté de Koala pour assister à une scène épique ? Me curer le nez ? C’est ainsi, qu’impulsivement je le refile au personnage macabre de la pièce ! Je vous jure… En fait, on était assis avec un membre de la famille Adams ! Ce n’était pas possible qu’il puisse mieux apprécier ce membre à mon magnifique crâne hein ? En plus il fait de l’humour? Nous sommes le 1 avril c’est ça ? J’ai une impression de déjà vu…

« Si, évidemment que j’en ai attends.. »

J’enlève mon chapeau, plonge une main à l’intérieur et :

« Tadaaaaaaaaaaaah ! Oh il n’y a rien ? Désolé, il semblerait que mon chapeau n’ait pas l’option glaçon »

Je lui avais présenté ma main à plat sous son nez et je me mis à faire une grimace avant de remettre mon chapeau sur la tête :

« Pardon pour ce numéro, je m’entrainerais encore plus dur la prochaine fois, quoi que, demandes à Dorothy d’ appeller le Magicien d’Oz ! Même si, en t’appercevant il partirait en courant ! »

Je fus interrompu dans mes pensées quand, j’évitai de justesse un drame sur mes vêtements en faisant une figure de gymnastique ! Vous pensez que je devrais faire une requête de recevoir un prix pour survivre avec ces deux-là !? A ce rythme je vais avoir des cheveux blancs… J’en ai peut-être déjà tiens… Au secouuuuuuuuuuuursssssssss sauvez – moi !!! Enfin, la bonté incarnée que je suis, décide de bouger son beau derrière pour aider mon insouciant de petit frère et vous savez la récompense que je gagne au bout ? Le droit à recevoir un magnifique sac de glace afin d’éviter à ce que mon nez soit l’égal à celui d’un clown ah ! J’oubliais aussi la comptine digne d’une visite à la messe… Ah la messe… Je vous jure… Si je m’en sors… J’irais peut-être y faire un tour et irais y brûler un cierge voir plusieurs… Je me relève pour aller manger mais voilà que la Providence… M’envoie un Lapin Géant ! Un lapin… Ce n’était pas un mirage hein ? Non, il était réel et en plus il me salua… Non mais… Hors de question que je le laisse filer et c’est ainsi que, je pique un magnifique sprint pour assommer cet animal et le ramener à mon petit frère ! Je suis content de faire plaisir à ce dernier, de voir sa fierté dans ses yeux quand je ramène ce « monstre » que j’oublie qu’il a failli m’envoyer un aller simple dans la tombe ! Sauf que… Je ne vous dis pas l’état de notre médecin…. Il nous refait le mixte de Very Bad Trip c’est ça ?

Quoi que je ne sais même pas pourquoi je pense à ça… En fait, il ne me faut pas longtemps pour voir qu’il s’est vidé une bouteille de saké à lui tout seul… Non mais l’enfoiré !! Et le partage dans tout ça hein ??? J’écoute mon petit frère, je lui laisse la responsabilité de la cuisson du lapin et telle fut mon erreur surtout pour les champignons ! Dans tous les cas, je me rapproche de lui et je me mets à le secouer comme un prunier :

« Et le partage dans tout ça ? Sérieux ? Tu pouvais pas m’en laisser un peu ? Et la fraternité dans tout ça hein ? »

Non ne vous en faites pas, il n’y avait pas que cela qui m’intéressait ou dont j’étais inquiet. Et comment ça j’étais paradoxale ? Ok j’ai dit que je ne le voulais pas vraiment comme frère mais, parfois cela a des avantages aussi… Surtout quand je peux boire une coupe de saké ! -10 Points pour le chirurgien ! Je me repris et je leva deux doigts devant ses pupilles qui semblaient dilatées.. Je ne suis pas médecin mais je reconnais encore quand quelqu’un est ivre :

« J’ai combien de doigts ? Tu vois encore des éléphants roses ? Pourquoi des éléphants roses ? Tu les aimes ? C’est ton rêve d’en avoir un ? Tu es un fétichiste des éléphants ? Oh oh alors… Je vais te sortir de ma pokeball : Elephant Kun attaque Freddy qui est à l’entrée ! Fais lui l’attaque Trompette ! Chaton Luffy va t’assoir sur le vieux papy ici présent, il a un faible pour les chatons ! Bon me reste plus qu’à sortir de mon chapeau Mr Pingouin ! »

Je fouille de nouveau dans mon chapeau comme je l’ai fait plus tôt pour les glaçons :

« Tadaaaaaaaaaaaaam ! Alors comme tu le trouves, il est mignon hein ? »

Je ne me foutais pas de sa tronche… Pas du tout… J’en pouvais plus… J’étais plié de mon côté mais, je me repris rapidement pour rejoindre le nouveau chaton du groupe : Luffy que je finis par rejoindre parce que, ce dernier allait s’attaquer à la viande qui n’était pas encore cuite ! Je lui assène un petit coup sur le dessus du crâne avant qu’il n’atteigne la viande pas encore grillée mais, les champignons ramenés semblaient être cuits ! Du coup sans me méfier j’en mange un et… Tout d’un coup je me sens étrange… Bizarre serait plus juste… J’ai l’impression d’avoir des ailes… Les champignons donnent des ailes ! De belles ailes comme un aigle royal… Restant les jambes fléchies je commence à sautiller sur mes deux guiboles pendant que mes bras se mouvaient comme des ailles :

« Piou piou piou ~ »

Bon passons pour l’aigle royal ! J’étais semble t’il un moineau… Mais, c’est joli un moineau.. Un crabe attire soudainement mon attention ! Je dois essayer de l’attraper avec mon bec… Et c’est avec des « piou piou » répétés que je sautais et agiter mes petites ailes mais, je ne volais pas trop haut que lorsque je veux monter sur la chaise… Je me casse la figure mais au lieu de dire aie aie tout ce que je fis c’est sauter et geindre :

« Roooooooooooooooo Roooooooooooooooooooooooooooooo Rooooooooooo »

J’étais en train de sautiller sur une seule gambette tout en continuant de bouger mes bras que je pliais, relevé avant de me jeter sur le crabe la tête première mais, tout ce que j’attrapa ce fut la main de mon cadet qui l’emprisonna afin de le protéger et un coup au menton sur la table… Le haut de mon corps était en suspension alors que mes jambes étaient raides sur le sol mais, je voulais ce crabe ! Vous ne vous rendez pas compte ? C’était la nourriture de l’oiseau Sabo le Moineau Royal ouais ça sonnait bien hein ? Que j’étais. Finalement, je finis pas lâcher la main de mon frère et, je me mis à donner des petits coup de fronts au médecin en guise de câlin et m’amusa un peu avec comme lui apparemment pendant un petit moment. Puis, je me mis à lui piquer à l’aide de mes dents cette petite douceur qui était son chapeau et de m’enfuir avec dans le « bec ». Oui je ne fis pas du tout attention à la douleur de mon frère pour le moment car, tout ce qui m’importait c’était de cacher mon nouveau « vol » afin de faire un nid avec tout en sifflotant en continuant ces mouvements de bras ridicules :

« Piiii piiiiiiii piouuuuu piiiiiiiiiiiiii piouuuuuuuuuuu ~ Libérééééééééééééééé délivrééééééééééééééééééééééééééééééé »

Je vous jure… Tuez moi quand je me réveillerais !

Niveau de vie : 100%
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Dim 31 Mai - 7:32

Hervart LudvigChasseur de Prime
avatar

Messages : 121



Sortir de cette salle







Hugo regardait les lunettes qu'il avait. Il espérait du fond du cœur que Koala allait bien, mais ce n'était pas le moment pour lui d'y penser. Il continua de courir en espérant pouvoir rattraper Vie et Musume. Il ne prêta plus attention à ce qu'il se passait derrière lui, tout ce qui l'intéressa pour le moment est que les filles aillent bien. Pour lui, cela était le plus important. Bien qu'il ne savait pas s'il pouvait leur fait confiance, Hugo préférait jouer son rôle qu'on lui a confié. Malgré tout, au fond de lui, il souhaitait les aider. Hélas, il avait la bouche clouée au sol. S'il l'ouvrait de trop, il se ferait sans aucun doute tuer.

En continuant de courir, il remarqua qu'il arrivait dans une salle lumineuse. Il ferma donc les yeux aussi rapidement que possible pour ne pas être ébloui. Il resserra son poing lorsqu'il sentit les lunettes de Koala. Il hésita un moment, mais il décida de les mettre. Cela était juste, mais il n'allait pas les mettre pendant longtemps. Hugo s'excusa intérieurement d'avoir mis les lunettes d'une autre personne, mais il avait besoin de voir. Il ouvrit lentement les yeux et pouvait plus ou moins voir autour de lui. Cela avait permis à Hugo de regarder autour de lui et de remarquer quelque chose. Il s'avança lentement en direction de ce qu'il avait vu.

Faisant un pas après l'autre, sans pour autant qu'on le remarque, il tournait autour de la salle. Il s'agissait bien de cette salle. Au moins, il savait plus ou moins où il se trouvait. Cependant, il n'aimait pas cette impression d'être observé. Cela était même crevant pour lui. Une fois tout cela terminer, il fera en sorte de ne plus l'être. Mais pour l'heure, il fallait qu'il sorte de cette salle avec Vie et Musume. Ne sachant pas où elles étaient, Hugo allait devoir parler. Il ferma de nouveau ses yeux avant d'enlever les lunettes qu'il rangea dans l'intérieur de sa veste.

- Les filles ? Vous êtes où ? Je suis devant un passage qui pourrait être la sortie. Vous m'entendez ? Si oui, suivez ma voix.

Hugo ne savait pas si les filles lui faisaient confiance ou non. Et même si cela n'est pas le cas, ce n'est pas lui qui allait leur en vouloir. Lui-même serait sceptique à faire confiance à quelqu'un qu'on ne connaît pas tant que ça. Hugo tournait le dos à la salle et ouvrit les yeux lentement en marchant lentement pur ne pas poser son pied dans le vide. Il continua de crier "Par ici" afin d'aider les filles. Mais ce qu'il voyait autour de lui n'était qu'un mince couloir surplombant un vide assez important. Cela n'allait pas être de la tarte. Le surpoids n'était surement pas indiqué pour passer par ici.

Niveau de vie: 90%[/color]



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Dim 31 Mai - 20:55

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5546

Navigation
Doriki:
3509/6000  (3509/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat Luffy et Sabo

L'art de décuver made in Luffy



A situation désespérée, mesure désespérée. C'est un peu ce qu'il s'est passé tout à l'heure. Ce baiser... Je ne le considère pas vraiment comme un acte désespéré mais plutôt comme un élément déclencheur à ce qu'il s'est passé quelques semaines auparavant. Passer du temps avec un rival qui devient votre « allié » pour quelques temps, forcément on finit par créer des liens. Sauf que je n'imaginais pas que ça soit « ce » genre de liens que j'allais créer avec lui... et encore moins dans un endroit pareil ! Alors que nous sommes au bord de la noyade le gamin, Chapeau de paille et moi, ce dernier trouve le moyen de s'endormir dans l'eau et son frère n'a pas meilleure idée que de me le coller dans les bras. La situation n'est pas aussi déplaisante qu'elle en a l'air... Disons juste que les marques d'affections, ce n'est pas ce que je sais faire de mieux. Mais je le serre doucement dans mes bras quand il se met à cauchemarder et je lui caresse le haut du bras pour tenter de l'apaiser. La réponse du gamin à ma question ne me rassure absolument pas

- Donc si je te suis... en gros ça sera la mort ou la vie... soit ça passe soit ça casse... Wouah... Je sens que je vais en baver... C'est vraiment rassurant

Déclarais-je d'un air nonchalant alors qu'en réalité, ça m'inquiétait un peu plus. Déjà là, le gamin n'était absolument pas rassurant dans ces propos mais c'était encore pire d'imaginer la rencontre. Je ne sais pas pourquoi mais je la sentais vraiment mal... Surtout avec deux frères aussi protecteurs que ces deux-là ! Sérieusement, dans quelle famille suis-je tombé ?! Finalement, sa réponse me surprend. Je comprends un peu mieux pourquoi il veut protéger son frère mais... moi, je ne veux pas de sa protection. J'écoute sa réponse et inconsciemment, je serre les dents et les poings. Croit-il sérieusement que j'avais envie de vivre quand j'étais gamin ? Je sais que je suis loin d'être le seul à avoir souffert mais sait-il seulement par quoi je suis passé, pour moi aussi, devenir un homme ? Je n'étais même pas censé passer l'adolescence... pas à cause de cette foutue maladie... de ce foutu Gouvernement. Mon cœur s'accélère quelques instants pour finalement se calmer... A quoi ça va me servir de ressasser autant le passé hein ? De toute manière, je sais très bien que si je ne meurs pas ici, cela sera Doffy qui causera ma perte... Je le sais depuis 13 longues années... C'est un peu comme si j'attendais naturellement la mort. Même si maintenant, je suis partagé entre deux sentiments. L'amour et la haine... Ces deux sœurs, bien que complètement différentes, sont tellement similaires. Elles nous consument petit à petit, nous poussent à faire des choses impossibles et finalement, nous font perdre toute notre logique... Mon regard se pose sur le gamin endormi dans mes bras... C'est ça... Pour lui, je serais prêt à tout... Je suis peut-être complètement idiot de penser ça. Je sens une main sur mon crâne et instinctivement, je tourne la tête vers la gauche et... rien... Le vide total... Gné ? Je n'ai pas rêvé pourtant, j'ai bien eu l'impression que quelqu'un me caressait les cheveux ! Je fronce légèrement les sourcils... Est-ce que je deviens fou ? Probablement. Je ne peux m'empêcher de lui poser une question

- Et est-ce que vous vous êtes déjà demandé ce que pouvez ressentir ceux que vous mettez de côté justement parce que vous pensiez bien faire en voulant les protéger ? Je sais que ça part d'un bon sentiment. Protéger quelqu'un... Je sais que je ne suis pas le mieux placé pour dire ça vu ce que j'ai fait tout à l'heure mais je sais que plus on veut protéger quelqu'un... plus on a de chances de le perdre. Penser naïvement pouvoir protéger un être cher alors qu'en fait, vous ne faites que le blesser... J'attends quelques instants avant de reprendre J'espère qu'après toutes ses années, vous avez au moins trouvé un semblant de réponse à vos questions Sa réponse sur Marde... Ouais... Je m'en souviens mais je ne l'aime toujours Donc il faut qu'on reste tranquillement dans un coin pendant que toi, tu te tapes tout le boulot c'est ça ?

Mon cœur s'accélère à nouveau. Pourquoi je me sens comme ça ? Si... frustré... Pourquoi suis-je venu si je ne peux même pas les aider à se battre ? Ils ne se rendent pas compte de l'effet que ça peut faire d'être mis à l'écart... Ils décident de tout depuis le départ, sans prendre en compte ce que je peux ressentir. Non, eux ça les amuse... Moi... Certes, je ne dis rien puisque ce n'est pas dans ma nature de me plaindre mais je n'en pense pas moins. Comme tout à l'heure, je me demande encore pourquoi ils m'ont sauvé puisque rien n'a changé... Je secoue légèrement la tête... Penser à ça ne nous servira pas à sortir de cette salle. Contre toute attente, il suffisait juste de lui dire « s'il te plaît » pour que la porte s'ouvre d'elle-même et nous voilà enfin dehors, quasi au sec mais une nouvelle fois fourrés sur un chemin plus que sombre. Un nouveau « membre » agrandit l'équipe et quelques minutes plus tard, nous tombons sur des os... Je suggère une partie de bowling avec le crâne que le gamin m'a « offert » et même si sa réponse était... amusante, je suis encore sur la défensive suite à notre conversation d'avant

- Pourquoi pas ?! Je n'ai jamais tenté l'expérience. Mais avant, j'attacherais une ficelle aux orbites de ce crâne, l'autre extrémité sera attaché à ton poignet et tu pourras servir de bilboquet. Comme ça, chaque parole de travers sera un coup en plus sur le crâne. Ou plus simplement, je te fais avaler ce crâne et peut-être qu'avec le peu de cervelle qui reste à l'intérieur Car oui, on voyait encore légèrement un morceau de cervelle... mais sûrement pas celui du propriétaire tu auras peut-être l'intelligence d'être moins con

Moi ? Énervé ? Non pas du tout. Disons juste que mes nerfs commencent à lâcher avec ces deux abrutis... Je peux en supporter des répliques mais au bout d'un moment, disons que la moutarde me monte au nez. J'avance doucement tout en les laissant parler et sa seconde réplique me fait tiquer... si bien que j'attrape un os, un petit et je lui balance l'os sur la tête... Touché ! Allez au Diable... tous les deux ! Ils voulaient chasser ? Parfait ! Qu'ils aillent chasser ! Là, je craque... J'ouvre une porte sans leur demander leurs avis vu que le mien passe toujours à la trappe et je tombe nez à nez avec deux sbires et une table emplit de nourriture. Sans réfléchir, je vais m'installer pour manger un morceau histoire de me remplir l'estomac avant de nouvelles aventures. J'étais persuadé que les deux autres allaient partir faire leur stupide chasse mais non... Je me reçois le plus jeune dans l'estomac et c'est dans un « Aaaaaaaaaaah !  » que nous finissons à terre, lui sur moi. Je toussote légèrement histoire de recracher la poussière que j'ai avalé et j'enserre la gorge du Chapeau de paille tout en le fixant avec un air passablement irrité quand il me sort « Atterrissage réussi »

- Baka !! Si tu veux me tuer, dis-le tout de suite !

Sérieux, ma santé mentale ne tiendra pas à ce rythme. Comment j'ai fait pour tomber amoureux de ce crétin franchement ?! « On risque de pleurer un peu si l'on s'est laissé apprivoiser  » Ouais bah l'écrivain qui a écrit ça avait totalement raison ! Sauf que là, les larmes qui couleront seront signe que mes nerfs ont lâché. Blasé... là je suis à deux doigts d'aller trouver Marde et de le supplier de me prendre dans ses rangs... Après avoir asséné un coup de poing sur le haut du crâne de ce crétin, voilà qu'il manque de s'étouffer... avant de me recracher du riz sur le visage... Charmant... Non vraiment !

- Forcément que je deviens un bonhomme de riz crétin, tu me craches tout à la figure depuis 2 minutes !!

Pourtant, bien que le fait que mon envie de l'étriper soit violente, je ne peux m'empêcher de l'observer un instant en train de picorer les grains de riez sur mon visage pour les porter à sa bouche et... j'ai comme un léger bug. Je ne sais pas si c'est à cause de la salle précédente, des confessions « sur l'oreiller » ou plutôt sur un distributeur avec l'autre gamin, mais je le trouve diablement sexy... surtout dans cette position. Le rouge me monte aux joues... Ou alors c'est qu'il fait très chaud dans cette salle ! Luffy passant ses mains dans mes cheveux... me surprend... Il se passe quoi là ?!

- Rien ça ira... Je vais très bien... Je n'ai pas besoin d'aide Pourtant la remarque du gamin assis juste au dessus de nous, m'énerve... Il veut jouer avec mes nerfs c'est ça hein ?! Et ta propre connerie n'est pas contagieuse peut-être ?!

Finalement, je soupire doucement avant de sentir un poids quitter mon corps et miracle ! Il a bougé ! Avant de me prendre une douche froide... encore. Mignon ?! Je secoue doucement la tête sous ses dires

- Je ne vois personne de mignon dans cette salle

Je prends de nouveau place sur une chaise avant de commencer à boire... Je crois qu'il faut que j'oublie certains événements... Ou en fait non, je n'ai pas besoin d'excuses pour boire ! Disons juste que ça me calmera les nerfs. Sauf que pendant ce charmant passage, je me reçois un doigt dans mon assiette. Le geste en suspension pour boire, je regarde le doigt d'un air songeur avant de le prendre entre mes doigts et de remercier Sabo pour ce cadeau ! J'y tenais déjà un peu plus à celui-là ! Mais voilà que mes réflexions ne lui plaisent pas... et, une fois n'est pas coutume, il se moque, encore. Il est proche... trop proche et... je lui colle le doigt dans son oreille droite... avant de rire doucement. Vengeance !!!!!!

- N'y vois rien de personnel, tu m'as juste tenté à être trop proche de moi

Déclarais-je amusé. Je lui aurais bien collé ailleurs mais le geste aurait été mal vu et déplacé. Je sauve la bouteille de saké pendant que Luffy court après une mouche... Non mais il nous fait quoi là ? Je suis à la moitié de la bouteille et il s'encastre dans le mur... Blasé... J'en peux plus... Maintenant, c'est l'effet revers de médaille pour Sabo et sa gentillesse. Aucune émotion de ma part... Je suis juste... vide. J'ai l'impression d'être là sans vraiment l'être. J'observe un instant le Chapeau de paille... qui se prend la tête avec un... caillou... J'arque un sourcil. Comment ne pas finir alcoolique avec deux mecs pareils sérieusement ?! La bouteille y est passée... Elle avait comme un goût de trop peu. J'ai encore soif. Je n'ai même pas remarqué la chantilly sur mes vêtements ou mon visage... J'ai vraiment l'impression de planer et ça fait du bien ! Je réalise soudainement que le chapeau de paille... récupère la crème de mon visage... Il le fait exprès hein c'est ça ?! Il veut que je craque parce qu'il est diablement sexy ?!

- Mais tu vas te taire à la fin ?!

Déclarais-je avant de faire comme un peu plus tôt et de capturer précipitamment ses lèvres pour un baiser un peu plus passionné que le premier. Sauf que dans le feu de l'action, la chaise cède et j'embarque le Chapeau de paille dans ma chute... avant de finir mort de rire sur le sol. Sérieux, je crois que j'ai réellement les nerfs qui lâchent. Heureusement, le Moineau Royal revient avec un lapin géant et me sauve pendant quelques secondes d'une quelconque réponse. Me remettant péniblement sur mes jambes, je commence à voir des éléphants roses... des schtroumpfs verts aussi. J'exprime ma « peur » à Sabo, je lui signale qu'il risque de se faire écraser par des éléphants roses mais il ne me croit pas... Tout ce que j'y gagne, c'est d'être balancé comme un prunier

- Mais arrête de me secouer comme ça ! Il n'y a pas qu'une seule bouteille crétin ! Si t'as soif t'as qu'à te servir un verre ! Il me lâche enfin... J'ai le tournis maintenant merci ! Je ne vois plus 2 mais 4 éléphants et quand je les vois charger je Room tout en dégainant mon sabre et je le pointe vers les deux frères... avant de le bouger de bas en haut, en diagonale et de gauche à droite. Mon index et mon majeur se croisent et tout ce que j'ai découpé se mélange avant de se reformer... et en voyant le résultat, je ne peux m'empêcher de rire Désolé les gars... Mais l'effet Picasso ça ne vous pas si mal en fin de compte

La tête de Sabo se trouvait sur le corps de Luffy, la tête de ce dernier était sous la jambe de son frère... quant aux bras et aux jambes, ils étaient accrochés au mur, sur la table... Je reste mort de rire pendant plusieurs secondes avant de défaire mes conneries et de les ré-assembler à la « normale ». Je m'assois doucement sans me casser la figure et Sabo finit par revenir devant moi en pointant deux doigts devant moi

- Combien de doigts ? Bah 8 pourquoi ? Oui, elle est stupide sa question ! Pourquoi il me demande combien de doigts il a ?! Mon regard est attiré par le gros lapin qui cuit et ce n'est que quelques minutes après que je réalise que Sabo me fixe Hein ? Tu m'as parlé ? Désolé je ne t'écoutais pas...

Non, en fait je l'ai même carrément ignoré... je ne suis plus là mentalement parlant. Alors que j'étais à moitié endormi sur la table, je sens un truc étrange sur mon front... ça me réveille légèrement... avant de sursauter quand je comprends que c'est le chapeau de paille qui essaie de faire un test sur mon front

- Eh mais arrête ! J't'ai déjà dit que j'étais pas un jouet ni même une personne à transformer en boulette de riz géante ! Je ne sais pas qui t'as appris ce tour mais tu t'es fait arnaquer en beauté !! Plus je me débats et plus il appuie et je finis par réussir à envoyer valser sa main Mais t'essaies de me transpercer le crâne avec ou...

Je me tais quelques secondes... Piou piou ? Voilà que j'entends chanter les oiseaux maintenant ! Je regarde le chapeau de paille écroulé par terre qui explose de rire en arquant un sourcil, pourquoi il rit comme ça ? Finalement je regarde sans trop voir le gamin et... je ferme les yeux avant de les ouvrir de nouveau et j'explose de rire. C'est quoi ça ?! Qu'est-ce qu'il nous fait le gamin ? Il se prend pour un oiseau... Sérieux ? Il y a une caméra cachée c'est ça ?! Elle est où la caméra ?! Le chapeau de paille m'appelle mais

- Deux secondes je cherche la caméra !

Avant de repartir dans mon exploration. J'entends un bruit de table qui tombe mais ce n'est pas pour autant que je me retourne... ça ne me perturbe pas plus que ça et je me retrouve face à face avec Maître Corbeau Sabo... qui... Mais aïe !

- Eh ! Tu fais mal à faire ça ! Tu veux te battre ?! Mais pas le temps de finir ma phrase que Eh ! Voleur ! Rends-moi mon chapeau !! Et je finis par courser le gamin dans la salle avant de me prendre les pieds dans quelque chose et... Aaaaaaaaaaaaaaah ! De rencontrer le sol en m'étalant de tout mon long... Une fois de plus, je suis mort de rire de ma chute... Ah tiens un couvre-chef ! Je le pose sur ma tête sans me rendre compte qu'il s'agit du chapeau de Sabo. Je me redresse et en me tournant, mon sourire s'efface...

- Mugiwara-ya ?! Chapeau de paille ? LUFFY !!

Mais pourquoi il ne répond pas ?! Je n'ai même pas réalisé que je l'ai appelé par son prénom. Je m'approche difficilement de lui mais pour décuver, c'est radical ! Le voir souffrir augmente mon stress et je fais comme j'avais fait pour sauver les enfants du poison qui régnait dans leur corps. Sans attendre, je rassemble le peu d'esprit qu'il me reste et je crée une room... sans succès. Je serre les dents. Allez ne me lâche pas maintenant ! Je recommence et cette fois-ci, elle reste. Je me relève péniblement et sans lui expliquer ce que je fais... je reprends mon procédé de tout à l'heure sauf que là, je ne sépare que son buste du reste de son corps. Je pose ma main sur son torse et j'extraie le poison de son corps... Les champignons... A leur tête, certains semblaient provoquer des effets indésirables et les autres devaient être toxiques... 10 bonnes minutes plus tard, j'ai enfin fini, je le rassemble en un morceau... avant de m'écrouler à genoux sur le sol, à bout de souffle... Je n'ai plus d'énergie... Je prends appui sur la table et je m'adosse contre elle... Je tiendrais jusqu'à ce que le chapeau de paille se réveille. Il ouvre les yeux de longues minutes plus tard et machinalement, je pose ma main sur son front... Je soupire de soulagement avant de lui adresser un faible sourire

- Ça a marché... Tu es sauvé... Mugiwara-ya

Et bonne nuit Law ! Fais de beaux rêves ! Je venais de le sauver une deuxième fois... Quant à moi, je me retrouve allongé sur le sol, physiquement et mentalement à bout

Niveau de vie: 95%


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Lun 1 Juin - 0:50

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 576

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

Musume avait mal, elle était tombé par terre puis dans un trou. Elle soupira en pensant à tous les bleu qu’elle avait du faire. La louve essaya de s’extirpé de son trou mais n’y parvient pas. Elle aurait bien compter sur Vie même si c’était une humaine, mais celle ci lui envoya un magnifique :
"Euh... Musume... Je crois que tu devras sortir de ton trou seule pour le moment... »
Suivit d’un non moins splendide :
"Tu sais quoi, Musume, reste où tu es pour le moment. Je viens t'aider dans quelques secondes. »
En plus d’après ses répliques d’avant la rose ne la voyait même pas. Décidément c’était pas gagner… Musume regarda autour d’elle afin de voir ce que Vie faisait. Mais la rose avait raison elles s’étaient éloignées tant et si bien qu’elles ne se voyaient plus. *Super, et dir qu’on s’était promis de ne plus se séparer…*
La louve pris une grande inspiration, posa ses mains de chaque coté de trou, ferma les yeux, se concentra et poussa. Elle poussa de toute ses force, son visage commençais a viré au rouge, quand soudain… « Plop » Comme un bouchon de champagne la louve fut projeté dans les airs et atterris douloureusement sur le dos. *C’est définitif, je déteste les sols.* Elle s’assit, reprenant son souffle et essayant tant bien que mal de se masser le dos, sans succès. Soupirant pour la deuxième fois en moins de trois minutes, la louve se redressa. Elle regarda autour d’elle, la jeune fille pouvait entendre des bruits de combat du côté ou avait dissparu Vie, mais elle entendait aussi autre chose… Une voix d’homme.. Hugo? Il avait réussi à les rejoindre. Musume essaya de se diriger vers la voix. Elle l’acha un aboiement sonore pour diriger l’inconnu-peut-être-Hugo. Mais c’est à ce moment là, que quelque-chose la détourna de sa tache de repérage :
En effet, une douce odeur empli ces narines, un filet de bave coula de sa bouche. Ca sentait… Ca sentait « Le lapin » Son plat préféré! Elle se lécha les babine et suivit l’odeur. On aurait presque pus la suivre à la trace grâce aux goutes de salive qu’elle laissait derrière elle. S’être cogné deux trois fois dans des murs invisible car blanc et avoir décidé que non, ce n’était pas une bonne idée de suivre une odeur les yeux fermé, elle réussi à arriver à destination. Devant elle, Vie, abrité sous un parapluie était un plein combat contre un lapin blanc. Le ventre de la jeune louve émit une bruyant gargouillement d’envi. *A table.* Le lapin devait avoir entendu le bruit car il se retourna vers elle l’air à la fois surpris et étonner. Quel était ce prédateur qui informait ses ennemis de sa présence de manière si peut cavalière?
S’il elle avait été bien élévé par des humains, Musume aurait surement crée une fourchette et un couteau avec son pouvoir, mais ce n’était pa le cas. Pour elle les prochaines étapes se résumaient à : tuer, manger avec option cuisson non obligatoire. Et déguster avec les doigts, s’il vous plaie, comme une bonne petite louve. C’est pour cela qu’au lieu de créer des couvert, elle façonna deux ‘Lycanon's hands’ un pour chaque main et qu’elle sauta sur l’ennemis. Celui-ci fit un bond de coté et la jeune louve faillit bien se reprendre le plancher. Heureusement elle réussi à se réceptionner à temps. *Ha non, j’ai eu ma dose de sols pour aujourd’hui*
Soudain, elle sembla se rendre compte réellement de la présence de sa coéquipière. En position accroupis, elle la regarda d’un oeil suspect de haut en bas. *Cette humaine va surement vouloir que je partage ma viande avec elle.* Se dit la louve. Cela ne lui plaisait pas mais l’humaine lui avait sauvé la vie, alors elle n’avait pas vraiment le choix. Ce serait un cadeau de remerciement. Mais a force de vendre la peau de l’ours on oubli presque qu’on ne l’a pas encore tuer. C’est ainsi que l’ours en question, certes un peut plus petit qu’un ours avec de plus grande oreille, faillit mordre Musume. A la dernière minute, la jeune fille s’était propulsé sur le coté et de se redressé après un magnifique roulé-bouler. Musume attaqua de nouveau blessant légèrement le lapin à la patte. *Lapin boiteux égal lapin faible. Lapin faible égal arrivé plus rapide du repa* résonna-t-elle. Malheureusement pour son ventre, le lapin disparut quelques instant, surement pour se soigner.
Tout en scrutant autant qu’elle pouvait les alentour sans se cramer la rétine à travers ses lunettes, la jeune louve demanda à Vie :
« Tu compte te battre à une main? Ce n’est pas pratique. A moins que ça ne soit un jeux des humains pour pimenter la chasse? »

vie : 85%


Dernière édition par Ookamino Musume le Lun 1 Juin - 8:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Lun 1 Juin - 4:41

Whirlwind LexyLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 968

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: Pawaa Pawaa no mi





















Tartaros II
Partie 2 - Infiltration


Mes yeux restèrent posés sur le lapin devant mes yeux. Mon cerveau essayait encore de comprendre comment j'avais fait pour ne pas voir cette bête. Peut-être parce que tout est blanc !? Pendant un moment, j'espérais vraiment avoir un pot de peinture et un pinceau. Cette pièce a besoin de couleur. Autre que blanc. Et quelque chose d'autre que noir pour faire changement. J'essayais de penser à une couleur tout en reculant. Me faire manger par un lapin n'était pas dans mes plans. Mourir n'était pas dans mes plans. Mais, comme tout le monde le sait, quand est-ce que mes plans fonctionnent vraiment ? En fait, quand est-ce qu'un plan fonctionne ? À la fin il y a toujours un petit détail qui m'échappe et tout dérape. Sinon, c'est un idiot qui fait tout planter. Mais, un son attira mon attention. Je n'osais pas regarder. Et si c'était un autre lapin ? Alors, là, je ne le prendrais pas. Une deuxième bête ? Non merci. La salle à elle seule me donnait un mal de tête. Je n'ai pas envie de me retourner et voir un autre lapin... Ou plutôt une autre paire d'yeux. Car même si le lapin des neiges se trouve devant moi, j'ai peine à voir les contours de l'animal. Comment Marde peut-il voir ce qu'il a dans sa propre salle ? Haki de l'observation ? Ça ne m'étonnerait pas. Je continuais de reculer évitant les griffes de l'animal. Mais, soudainement, j'entendis une voix suivie d'un aboiement. La voix m'était familière. Hugo ? Était-ce lui ? Nous avait-il retrouvé ? Puis, j'entendis au loin, comme un écho, le mot sortie. Un large sourire s'afficha sur mon visage. Un grand sourire. Ce Hugo n'était pas si mal ! Le cavalier nous avait trouvé une sortie ! Enfin, tout ce que j'espérais c'est que ce n'était pas mon imagination.

« Bon, bah, désoler mon mignon, mais si la sortie n'est pas loin, je vais devoir te laisser ~ »

Puis, soudainement, je vis Musume sauter. Elle a réussi à sortir de son trou à ce que je vois. Elle n'a pas eu besoin de mon aide. C'est bien. Très bien. De toute façon, la chercher aurait été vraiment chiant. Surtout avec ses cheveux blancs. En plus d'être dans une salle blanche, avec des lapins blancs et pleins d'autre chose blanche que l'on ne peut pas voir, la révolutionnaire a cheveux blancs ! Non, mais le monde veut me rendre folle avec le blanc ?Une chance qu'elle n'a pas un teint blanc comme la neige. Il ne manquerait plus que ça ! Qu'une de nous deux devient complètement blanche ! Ce serait vraiment le comble. Je suivis dû regarde la jeune fille sauter et étrangla un rire lorsque le lapin sauta sur le coter. C'est que la petite Musume aime le sol on dirait. Mais, heureusement, elle ne fut pas aplatie comme une crêpe. Elle avait réussi à se rattraper juste à temps.

« Quoi ? Tu ne voulais plus rejoindre ton ami le sol ? »

J'aurais bien rit si elle était tombée encore une fois. Encore plus si elle était tombée dans un trou. Je la regardais faire. Si elle voulait tuer le lapin, c'était son problème. Et puis, ça allait m'amuse un peu. Regarder Musume et le lapin m'évitait de penser à l'hôpital psychiatrique, ce qui était très bien. Je n'avais pas envie de revivre ses moments d'horreur. Puis, elle réussit à toucher le lapin. Ce dernier s'enfuit et en moins d'une minute, je l'avais perdu de vu. Qui sait, peut-être s'est-il simplement cacher les yeux et il s'est camouflé. Possible. Je veux dire, il était devant nous et ce n'est qu'en m'approchant que j'ai vu un lapin. La révolutionnaire me fit arquer un sourcil à sa question. Elle est très étrange. À sa façon de parler, on voit tout de suite qu'elle ne veut pas être reliée avec des humains. Lorsqu'elle parle de nous, elle parle souvent des humains après. Elle les déteste. A-t-elle été trahie ? Peut-être. Mais, je n'ai jamais encore rencontré quelqu'un parler à sa façon.

« Je n'ai pas besoin de mes deux mains pour me battre. Une seule me suffit. Ce n'est pas comme si je me battais au corps à corps. Et puis, pour le moment mon parapluie est pratique, je n'ai pas besoin de drôle de lunette pour voir ce qui m'entour. »

Touché. Avec des lunettes telles que les siennes, sa vision doit être plutôt affecté. Elle ne doit voir qu'à moitié. Ça, ce n'est pas pratique. Je m'avançai et inclinai légèrement le parapluie. Silencieusement, je lui demandais si elle avait envie de partager l'ombre que créait mon parapluie. Et puis, si elle accepte, elle n'aura pas le choix que de rester près de moi. Si elle reste près de moi, je saurais où elle se trouve quand elle retombera dans un trou.

« Allez, on y va ? J'ai entendu Hugo dire qu'il avait trouvé une sortie. Et puis, si ça continue comme ça, je vais défoncer les murs et créer notre propre sortie. »

Je recommençais ma marche regardant le sol espérant qu'aucun trou ne s'y trouve. Je me demandais ce que pouvait bien avoir cette pièce. S'il y a des trous et des lapins, que peut-il y avoir d'autre ? Peut-être y a-t-il des lames peinturer cacher sur les murs. Cette salle semble remplie de pièges. Le pire est-il à venir ?

« Dis-moi, si tu devais repeinturer les murs, de quelle couleur peinturerait cette pièce ? Ne me répond pas blanc, sinon je te repousse dans un trou. »

Car, après tout, je devais bien trouver la réponse à ma question. Rouge peut-être ? Pourquoi pas ? Rouge comme le sang de Marde. Ce serait bien. Et puis, je ne me plaindrais pas.

Niveau de Vie : 95 %


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Lun 1 Juin - 15:21

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003

Un ouragan de sentiments
Traffy & Sabo

 «  Bienvenue dans la Salle à manger des fous fous, Nous sommes dans une salle à manger complètement folle où tout le monde est fou ! Une salle folle folle et rien que pour nous ! Une salle folle folle où on ne fait rien du tout » C'est ce qu'on pourrait facilement chanter dans leur cas.... Sérieusement si, cette salle n'existait pas, il faudrait l'inventer ! Parce que bon, après l'épisode Le Bon, La Brute et Le Truand... Somme nous tombés dans la série Amour Gloire et beauté ? Ajoutons à cela une pincée de folie et pour sûr que cela donne la meilleure série complètement cinglée que tout le monde s'arracherait comme des petits pains.... Bien qu'il y aurait sûrement une autre chanson qui collerait parfaitement à la situation actuelle dans laquelle, les trois d'entre-eux se sont jetés sans le savoir : Bienvenue dans ce monde fou fou où tout le monde est fou ! Bienvenue dans le Monde deLaw, Sabo & Luffy » Ouais ben encore heureux, que personne ne chante cette chanson ! Non mais, ils avaient dû être de sérieux criminels dans une autre vie pour mériter ça quoi que... Ils l'étaient déjà en fait !!! De toute façon, cela ne ressemblait pas du tout à Luffy de se prendre la tête plus que nécessaire. Non la spécialité de Luffy c'était de rendre dingo et de s'unir à un mur de pierre pour le meilleur et pour le pire ~ Oui, il avait pénétré des pierres rocheuses d'un mur qui le gardait emprisonné... Quelle autre belle union que celle-là pouvait-il exister hein ? Surtout que pendant cette cérémonie improvisée, il y avait 4 témoins... Qui était : Freddy et La Chose, Le Bon et Le Truand puisque lui, était la Brute ! Cependant... Ce mariage forcé qui a débuté par la chasse d'une mouche Usopp 2 qui, semblait être en retard comme le lapin blanc d'Alice au pays des Merveilles n'était pas au goût de tout le monde ! Déjà, de la part de la Mariée qui se retrouvait être Monkey D. Luffy mais, aussi du témoin ou de la demoiselle d'honneur Le Bon qui, carrément usa de force pour manifester son refus et présenter son veto sur ce mariage des plus rocambolesques abandonnant ainsi, la table d'honneur où se trouvait tout une délicieuse nourriture qui leur amènerait que des problèmes. Toutefois, en voulant kidnapper la belle retenue fermement par le mari Mr Mur, Le Bon se prit un sacré coup dans le visage, le risque du métier comme on dit mais au moins, tel un vaillant chevalier... Répondant au doux nom de Lancelot. Oui, le Bon était désormais Lancelot ! (ne cherchez pas un logique dans cette histoire car, il y en avait aucune) Dans tous les cas... Notre Guenièvre au lieu de remercier son « héro » trébucha non pas à cause de la fée Morgane mais, à cause d'un caillou surnommé Zoro Junior. Zoro Junior qui ne fit pas du tout le poids dans les mains de Guenièvre qui avait avait été entraîné par Merlin Raileygh... Quoi qu'un peut trop brutale notre Guenièvre des temps Modernes et si, elle avait pris le temps de penser à son chevalier, elle aurait remarqué qu'il l'avait abandonné pour un énorme lapin géant.... Toutefois, il fallait croire que Guenièvre ou Cendrillon car, notre petit chapeau de paille avait perdu non pas sa pantoufle de verre mais, son espadrille dans un gâteau, ce n'était pas Excalibur mais à ses yeux, c'était la même chose !! C'est fièrement qu'il retira sa chaussure plantée dans un gâteau dont il fit partir la crème et la chaussa rapidement. Oui puisque, il semblerait que le prince Charmant dans notre histoire revisitée des contes de fées, était le Truand... Un personnage qui possédait comme qualités : La feignantise. Oui car, il aurait pu lui sortir sa sandale et faire l'effort de chausser sa princesse mais même pas, il préférait vider sa bouteille de saké en égoïste qu'il était.... Voilà quelques qualités de notre Prince Bougon ! Prince Bougon parce qu'il râlait aussi tout le temps. Princesse Luffy, qui avait la qualité de la gourmandise et des « bonnes manières dignes : Des bonnes manières pour les nuls », s'était dépêché de monter sur la table pour récupérer à sa manière la crème sucrée...

Toujours avec une délicatesse insoupçonnée et bien cachée, Mugiwara chan lui avait demandé si il pouvait le manger.... Toutefois, Prince Bougon Law ne semblait pas avoir compris la même chose et, encore une fois qui n'est pas coutume, il lui ordonna de se taire en grondant notre goinfre de « princesse ». Le plus jeune allait répondre avec son poing à cet ordre qui ne fut pas à son goût mais, naïf comme il est, que peut-il faire contre la perversité de cet homme qui vint poser sa marque... Un baisé digne des grandes histoires à l'eau de rose. Sauf que cette fois, ce n'est pas un baisé innocent.... Et, la réalité frappe de nouveau princesse Luffy qui n'arrive plus à penser à quoi que ce soit si ce n'est, que cette main contre sa nuque qui le rend faible et lui donne des frisson. Où est-ce la conséquence de cette langue joueuse et taquine qui a envahit les lieux de la caverne de sa bouche et a emprisonné la sienne ? Il a chaud... Son cœur bat encore plus vite que la première fois... Parce qu'il faut tout lui expliquer il ne comprend pas ce que tout cela signifie mais, ses yeux sont écarquillés, son poing n'a jamais atteint le visage du chirurgien... Son visage devient rouge, à cause du manque d'oxygène ou du moins, début d'un manque avant de se sentir attirer vers le vide... Ce ne sera pas aujourd'hui le grand plongeon au sens propre comme au figuré du terme... L'enfant qu'est-ce chapeau de paille s'écarte un peu de lui et, sors sa langue observant étrangement le chirurgien. Il finit par lui dire alors, que son cœur cogne, même son sang... Pourquoi est-ce qu'il a eu la chaire de poule ? Pourquoi, dans sa poitrine gauche, il y a des « Boums Boums » incessants qui lui assènent des coups plus ou moins violent et cette chaleur ? Elle vient d'où ? L'incompréhension totale et, il commence à être inquiet car, c'est la première fois qu'il voit son aîné comme ça mais...

« Que.... Qu'est-ce tu m'as fait ??? Mon cœur fait de drôles de bruits !!! Dis... Hé dis moi... Traffy guy ? D'ailleurs .. Tu sais que tu as failli m'étrangler ? Avec ta langue dans ma bouche, j'avais du mal à respirer  Hé ? Qu 'est-ce qu'il y a de drôle ? »

Pas sûr que le médecin qui est censé être protégé ait au moins entendu un dixième de ce qu'il venait de lui dire ! Vexé, il gonfla ses joues et se leva pour rejoindre son chevalier... Qui lui, possédait toutes les qualités requises pour siégeait à la Table Ronde quant à l'autre... Il serait plutôt recalé mais, d'un autre côté maintenant.... Il sentait encore la chaleur des lèvres de Law... Il avait le goût du sucré.. Celui du saké... C'était plutôt bon en fait... Est-ce que Law l'avait nourris ou plutôt boire en lui faisant ainsi partager sa boisson avec lui ? Mais, c'est qu'il était vraiment généreux pour le coup le médecin ! Quelle candeur vraiment.. Il allait falloir pas mal de boulot pour tout lui apprendre à ce gamin ! Un très long et fastidieux travail attendait le fou courageux qui osait se porter volontaire pour « ça ».. En tout cas, il était content et sautait même sur un pied les bras en l'air à la vision de ce lapin qui allait finir dans son estomac ! Il salivait énormément même ! Mais, avant de faire rôtir le lapin, il sortit de ses pensées à la voix du Prince Grognon ou Prince Dingo qui voyait désormais des éléphants roses ! Sans attendre, il fit part de ses craintes à son frère ! Comme quoi, il semblerait que des petites cellules grises avaient été grillées ! Avec quoi ? Bonne question, peut-être qu'ils devraient mener l'enquête et entrer ainsi dans la peau de Sherlock Holmes et Watson ? Remarquez, c'était ça de vouloir boire en juif une bouteille... La prochaine fois Prince Dingo apprendra à partager pour sa santé et celle des autres car.... Apparemment les manières de son frère, n'arrivèrent pas à le ramener sur terre au contraire... Il se sentit étrange et puis.... Quand il se retrouva sur les genoux de son frère sans la reste de son corps il...

« AAAAAAAAAAAAAH SABOOOOOOOOOO !!! TRAFFY GUY J'AI PLUS MON CORPS !!! ET ….. PFIOUUUUUUUUUUU !!! SABO POURQUOI TU ES SUR MON CORPS ? TOI AUSSI TU T'ES FAIS VOLER LE TIENS!!!!!? »

On peut dire qu'il était paniqué mais, en même son regard fut attiré par le responsable de toute cette zizanie ! Qu'est-ce qu'il disait hein ? Pica...

« Picatchoum ? A tes souhaits Traffy Guy ! Hé Traf ! Aide-nous à récupérer nos corps !! Je crois que c'est Zoro Junior qui nous a découpé !!! Il faut que tu le rattrapes et te méfies de lui ! »

Quand je vous dis qu'il n'y a plus d'espoirs pour ce gamin... Ce ne sont pas des conneries.. Puis, tout d'un coup, tout retourna à sa place ! Il était heureux de retrouver son véritable corps ! Il pourrait presque s'étreindre lui-même mais, l'odeur de la viande ou l'idée que la viande brûle pris le dessus et, il oublia ce à quoi il pensait pour aller surveilla la cuisson de ce qui allait lui servir de plat de consistance. Il rajouta même des champignons qu'il avait trouvé sur la table afin de rajouter du goût, comme quand ils étaient enfants.... Terrible erreur ! L'erreur qu'il ne fallait surtout pas faire ! Surtout quand on ne connaissait pas les champignons... De là, il voulu voler un morceau de lapin mais, Sabo l'en empêcha et c'est de là, qu'il se releva et aperçut une Tapette à mouche qu'il attrapa en allongeant son bras et dès qu'il vit une mouche il se mit à dire :

« Attaque buzzer Mouche ! »

BAM BAM BAM !

Faut dire qu'il voyait ces dernières tournaient trop autour de son repas : Raison qui le poussa à frapper à chaque fois qu'il voyait une mouche tout en lançant  : « Super attaque Buzzer bam bam » on pouvait aussi l'entendre marmonner :

« Ne vous approchez pas de mon repas !!! Espèces de voleurs! Allez déguerpissez ! »

Puis, ses prunelles attrapèrent une énorme mouche sur la haut du couvre-tête de son frère... Oh la fourbe.. Mais, le chasseur de mouche Monkey Kun était plus malin et, il ne la laisserait pas filer ! A aucuns prix :

« Gomu tapette buzzer pistol »

BAM

Il ne venait pas une nouvelle fois d'aplatir le visage de son frère dans le sol. Pas le moins du monde voyons.... Sûr que cela allait chauffer pour lui à cette allure mais au moins, il était ravi, il avait eu la mouche qu'il avait vu :

« Yeaaaaaaaah je l'ai eu !! Rien ne m'échappe ! Ah... Sabo ? Désolé ? Il y avait une énorme mouche sur ton chapeau mais, t'en voilà débarrassé ! Pas besoin de me remercier, le chasseur de mouche que je suis est à ton service Shishishi ! »

A cette allure, il allait le tuer son frère, à croire que le révolutionnaire avait neuf vies comme les chats ? C'était à se le demander mais, il se désintéressa bien vite de son aîné qui devait d'après lui, être gêné que son petit frère l'ait débarrassé d'une mouche, pour se concentrer sur Law qui agissait trop bizarrement à son goût ! Déjà, il débitait des choses et faisait des choses étranges... Il était sûrement malade, alors c'est avec de bonnes intentions, qu'il lui écrasa des boulettes de riz sur le front sans lui demander son avis encore une fois. Il l'écouta râler et le lui appuya encore plus fort la boulette ! Oui, elle est bonne la boulette ! Il avait encore la tapette dans les mains que sans réfléchir, contrarié qu'il le dispute alors que lui, essayait juste de l'aider il..

BAM

Un cou sur le haut de son crâne à lui aussi ! Comme ça, pas de jaloux ! Sabo en avait reçu un même si lui, il y avait vraiment une mouche par contre....

« Oh désolé... Il y avait une mouche sur le dessus-de ton crâne ~ »

Il détourna le regard sur le côté comme ses lèvres qui s'étaient tendues dans la même direction et il sifflota. Preuve qu'il mentait à plein nez ! Toutefois, voulant se sortir de cette situation, il essaya d'appeler Sabo mais rien... Et ce qu'il vit après avoir entendu des « piou piou », l'emprisonna d'une crise de fou rire au point de le pousser à se tortiller sur le sol !!! C'était hilarant, il écouta plus ou moins ce que lui dit Law mais, entendre son rire lui fit quelque chose... C'était la première fois qu'il l'entendait rire ainsi :

« SHISHSISHSI !!! SABO est drôle hein ? »

Presque, on pourrait entendre dans cette scène qui se déroule devant nos yeux : « Viens chez Marde, il y a le printemps qui chante, viens chez Marde, il y a le moineau royal qui t'attends » ! Le pire, c'est que Mugiwara y pensa et, voyant Sabo piquait le chapeau de Law, il soutint son frère et voulu même lui demander à ce qu'il lui lance mais, soudainement... Le rire laissa place à la douleur. La douleur lui ôta toutes forces et, il s'écroula avec perte et fracas sur le sol... Il avait une pensée pour Bibi qu'il avait sauvé au péril de sa main il y a quelques instants, afin d' empêcher Le Bon de le dévorer. Pourtant, il serra les poings et gémit... La douleur était insupportable... Il se força à ouvrir de nouveau les yeux quand, il entendit la voix de Law l'appelait... Plusieurs fois même mais, surtout... Il resta sans voix quand, il cita son prénom et non, son nom de famille..

« Traff... Ya ?.... C'est la première.... Fois.... Que tu dis... mon... prénom... T'en fais pas...Je... vais... bien... »

Aussitôt, il dît cela, aussitôt il se tordit encore plus et gémit. Il n'eut pas conscience de ce qui se passa... Plus ou moins dans le coma mais, une chose était certaine... La douleur n'était plus... Il n'avait plus chaud... Non... Il se sentait juste à nouveau bien après un moment... Comme avant qu'il ne tombe comme un sac à patate. Il papillonna des paupières, avant de les relever et sursauta quand il sentit cette main rassurante sur son front et il vit son sourire qu'il lui rendit :

« Traff... Ya ?.... Tu... Vas... »

Il ne comprenait pas trop ce qui s'était passé mais, quand il vit tomber dans l’inconscience, il paniqua et le pris dans ses bras tout en criant :

« Traffy ya ! Traff Guy ! Panda man ! LAAAW ! »

Il ne réagissait pas et, quand il sentit une présence près de lui, il vit que c'était Sabo qui, semble t'il avait repris ses esprits. Les lèvres tremblantes, notre jeune capitaine s'adressa à ce dernier :

« Il va bien hein ? C'est grave ? Ne SABO ?? Je crois.... Que c'est ma faute … Il... »

Le jeune chapeau de paille commençait à avoir des pensées sombres et se sentait coupable mais, son frère lui passa une main sur la tête et le rassura avec son sourire doux ! Un long soupir franchit de ses lèvres et, les deux frères décidèrent qu'il était temps pour eux de partir de cette salle sans manger. Ils oublièrent même les morceaux de lapin sur le feu qui étaient grillés là.... De toute façon, il n'avait plus faim... Il prit la décision de porter leur médecin sur le dos, ses bras passant au-dessus de ses épaules en ballant que sa tête, avec son chapeau remis sur le crane, était molle sur son épaule et contre son coup quant à ses mains à lui, elles étaient posées sur le dessous de ses cuisses pour les soutenir contre sa taille. Ils partirent comme ils étaient venus soit en ignorant les sbires ou peut-être pas.. Arrivé à leur hauteur, Luffy leur offrit une belle claque sur leur visage après avoir allongé l'un de ses bras où la main tenait la tapette parce qu'il y avait des mouches même si, son attaque fut brutale et les projeta contre le mur :

« Oups... Je crois que j'y suis allé un peu fort mais, au moins la tapette est efficace.. Ne les gars je vous ai débarrassé de nouvelles mouches  ! Tenez les gars, je vous la laisse ! Si une mouche vous embête, vous n'aurez qu'à l'utiliser ! Je pense que vous en aurez plus besoin que moi vu le nombre de ces insectes qui se trouvent ici ! Allez bye ~ »

C'est ainsi qu'il la leur lança sur le sol avant de se mettre à courir pour s'éloigner le plus rapidement de cette salle.... Il voulait oublier cette dernière et, pourtant sans le savoir... Cette salle avait déclencher un ouragan de sentiments dans son cœur ! C'est ainsi, qu'il s'apprêta à marcher pendant trois heures en compagnie de Sabo avec un Law endormi dont le souffle chaud chatouillant sa peau, lui fit ressentir quelques picotements...

A vraiment cet ouragan de sentiments.... Ouvrira t'il une brèche ou... ?

Emi Burton


Niveau de vie : 100 %
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Lun 1 Juin - 18:43

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18295

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



On se prend le temps de manger ?


Sur le coup, à l'entendre dire mon nom, j'avais bien cru qu'il ne m'avait pas oublié, mais non, c'était juste mon nom sur mon visage rien de plus. C'était terriblement plus troublant en réalité. Pourquoi ne pas se souvenir de tout ? Juste d'une partie ? Un défaut de Marde ou une astuce ? Ça me perturbait, je voyais pas à quoi ça pouvait mener de pas tous lui effacer comme pour Robin, c'était plus simple, plus utile car il n'aurait plus d'autre souvenir que Marde, mais là ? D'ailleurs l'archéologue pouvait bien manqué à ce fou, on allait pas lui rendre, pourquoi il la voulait ? Pour les armes antiques sans doute, elle pouvait servir de monnaie d'échange avec le gouvernement mondial en plus.

« Elle va bien, elle se remet du pouvoir de Marde doucement, c'est gentil de t'inquiéter. »

Puisque tu es son nakama, vous êtes dans le même équipage ! Mais ça, je ne savais pas comment lui faire comprendre. De toute façon je me retrouvais avec la lame de son sabre prête à me trancher la tête, comme le pauvre zombie, en plus il commençait à s'énerver. Bien sûr ça devait être ennuyeux au bout d'un moment d'entendre ça, mais en même temps, il devait se souvenir, c'était important, même s'il ne le comprenait pas. C'était pas facile d'expliquer que ce qu'il prenait pour la vérité ne l'était pas, que tous ses souvenirs étaient faux, de trouver le moyen de lui prouver qu'il avait tord.

« De la vérité ... »

Disais-je avec un grand soupire. Et puis pourquoi il se souvenait de moi et pas du lieu de notre rencontre ? D'ailleurs c'était quoi la tête qu'il me faisait là ? Ça y est il se souvenait de Mihawk ? Il … NON ! Mais pourquoi ?! Pourquoi il s'en souvenait de ça !!! J'avais ouvert grand les yeux avant de devenir rouge et de mettre mes bras devant ma poitrine par réflexe de se souvenir, alors que c'était bien entendu, inutile puisque j'étais vêtue cette fois-ci. Non mais non quoi ! Moi qui pensais que ma dignité était finalement sauvé par Marde, bah non. Enfoiré jusqu'au bout celui-là.

« PERVERS !!! Je le savais ! T'es qu'un pervers ! Tu te souviens de ça ! PERVERS ! Ah ça oublie Mihawk qui nous surprends, mais ça, tu t'en souviens ! »

Dégoutée, j'étais dégoutée. C'était pas juste ! Marde l'avait fait exprès ou quoi ? D'ailleurs il choisissait les souvenirs ? Pourquoi il avait laissé ça ? Le monstre ! Personne d'intéressant ? Il ne savait pas que Luffy et les autres étaient ici ? Ou il en avait rien à faire ? C'était peut-être pas une bonne idée de lui en parler tout de suite de leur présence. En tout cas j'avais raison, Mihawk avait été déçu.

« Je le savais, il est déçu, c'est normal le pauvre, t'as oublié qu'il t'a entrainé, c'était la même journée où on c'est connu et où tu as vu … Pff dire que tu te souviens même pas des remontrances de Mihawk, c'est si injuste. »

Ce qui m'étonnait c'était qu'il n'était pas plus blessé, est-ce que cela voulait dire qu'il n'était même plus digne d'affronter Mihawk ? Bah tien quand je disais qu'il ne le surpasserait jamais, mais mon Faucon perdait par la même occasion un adversaire. À peine effleurer sa blessure qu'il me prend le poignet rapidement, auquel je réponds pas une moue plutôt boudeuse.

« Je sais tu me l'a déjà dis, mais maintenant t'es celui d'un autre ... »

Peu bien me faire un regard sombre, ça me fait pas peur ! De toute façon j'en eus pas le temps, la foudre qui tomba à côté de nous à deux reprises suffit à me paniquer, tout allait effondrer, j'avais vu le sol devenir un trou béant, et par réflexe, pour pas tomber dedans, je me retrouvais dans ses bras à l'engueuler pour qu'il court loin.

« Depuis que j'ai plus assez de force et que toi t'en a trop ! »

On avait pas le temps de s'engueuler, fallait fuir avant qu'on meurt d'une mauvaise chute ! Surtout que la dernière fois, on avait juste chuter d'un lit et ça aurait pu finir en drame cette histoire, il s'en souvenait que c'était sa faute d'ailleurs ? Quoiqu'il en soit je restais accroché à lui, pas question que je tombe, déjà qu'on manquait de mourir écraser par des rochers qui nous tombaient dessus, une chance qu'il soit doué avec juste un sabre. Ça durait longtemps en plus, qui est-ce qui provoquait ça ?! Si on se prenait la foudre, s'en était fini de nous deux. Après un moment, ça finit tout de même par se calmer, et je retrouve alors le sol. Au moins durant la course, j'avais récupéré un peu de force.

« Ah non t'es trop lourd, j'avais déjà essayé une fois, en plus tu étais couvert de sang ! J'avais dû demander à Figaro de te porter jusqu'à ton lit, dire que je venais de te soigner, j'avais du tout refaire ... »

Vraiment pas aidant ce garçon quand il voulait. Un lapin qui n'avait rien à faire là, à moins que Marde en entrainait une armée, vint nous rendre visite avant que Zoro n'ait un drôle d'air sur le visage. Il avait faim, et ça le rongeur l'avait comprit, moi par contre beaucoup moins.

« Hein ? »

Il allait pas le suivre ? Pourquoi il me prenait pour un sac ? Voilà donc ce que vivait celui de Ace, à être jeté sur son épaule ? En tout cas il avait pas mentit, ça secouait, beaucoup plus que tout à l'heure. En plus … POURQUOI IL SAUTE ?! J'allais mourir, sur son épaule, la mort idiote. Au moins le lapin serait pas mort seul. Complètement étourdie, il me dépose sur le sol. Voilà, un truc plat qui bouge pas, parfait. J'étais même pas en état de l'aider à préparer à manger, j'aurai d'ailleurs jamais pensé qu'ici je ferai un pause repas, et encore moins avec lui. Je le regardais en faisant la moue pendant qu'il faisait cuir le lapin, avant de me concentrer sur l'animal qui rôtissait.

« Je boude pas ! Je me remet de mes émotions nuances ! »

Finalement je cède et prend un morceau, c'est qu'à le voir manger, ça avait l'air bon quand même, et puis pour avoir des forces fallait manger alors ...

« Dis, tu trouve pas ça étrange que tu te souvienne pas de l'endroit où on c'est rencontré ? Juste de certains détails ? Ça fait puzzle auquel il manque des pièces. Enfin t'as de la chance, tu te souviens de ce qui t'arrange, car l'engueula de Mihawk juste après que par ta faute j'étais à moitié nue, ça tu t'en souviens pas ![/color] »

Tout ça me perturbait trop, juste certaine chose, pas tout, pourquoi ? Je mangeais mon morceau de viande lorsque je vis une petite grenouille sauter sur mes genoux. Mais pas une mignonne petite grenouille, non, elle avait un air si suspect, elle me regardait avec un regard si malsain. J'étais vraiment pas rassuré. Ça ne me ressemblait certes pas, mais depuis que j'avais céder à l'autre volontairement, il fallait croire que je n'étais plus vraiment moi-même. J'attrapais Zoro par le col, le serrant s'en m'en apercevoir, j'avais les yeux fermés pour plus la voir, elle était trop affreuse.

« FAIT LA PARTIR !!! JE T'EN PRIS, FAIT LA PARTIR !!! »

Nana → 85%

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Lun 1 Juin - 20:30

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Traffy & Luffy

Après l'effort, le réconfort ! Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu'!


« Hahahaha ouais mais, t'inquiètes pas ! No stress mon gars ! Tu te prépareras quand tu le rencontreras ! »

Je riais intérieurement. Je vous jure, j'étais mort de rire vraiment. On ne le dirait pas comme ça mais, c'était la stricte vérité ! Disons que l'on passe le temps comme on peu ! Vivre le jour au jour, n'avoir aucuns regrets. Si on meurt ici alors je serais malgré tout heureux ! Évidemment, il me restera le regret de ne pas revoir Ace. Je pense que ce sera mon plus grand regret que je laisserai sur cette terre en plus de ne pas tenir cette promesse de ramener Luffy, afin qu'on soit tous les trois de nouveau ensemble même pour un laps de temps à durée très déterminée. Je reprend mon sérieux en expliquant un peu plus notre façon de fonctionner ! Pas totalement mais ça, ce serait plus à Luffy de se confier à lui que moi de tout lui dire sinon, ce serait très facile. Dans un couple, je pense qu'il est important de tout se dire comme dans une fraternité... Je sais qu'il est frustré par mes réponses, qu'elles ne lui plaisent pas et en même temps, à quel point il est prêt à tout pour notre frangin. C'est la raison pour laquelle je l'apprécie enfin ça... Je préfère encore mourir que le lui dire et puis, il se foutrait certainement de moi. Déjà que cette tête de mule ne sait pas lire entre les lignes... Vous êtes certains qu'il est de North Blue ? Là où on dit que les gens sont généralement intelligents ? J'ai de sérieux doutes là.... Blague à part je finis par lui dire une vérité générale :

« Oui plus que tu ne le crois surtout pour ma part... Toutefois, je suis dans le regret de te dir que nous sommes des sales égoïstes et, Luffy ne fait pas exception. Cela ne changera pas ! Fais-y une crois dessus ! Cela dit, nous ne sommes pas suicidaires ! On est heureux de continuer à assister et vivre chaque levé du soleil ! »

Je voulais le rassurer de ce côté-ci. Que l'homme qu'il aime bien qu'il se jettera à fond dans la bataille, a malgré tout l'envie de continuer à vivre de folles aventures, de passer encore du temps avec ses proches ! C'est une chose d'être préparer à la Mort l'attendre de pieds fermes et autre, de ne ressentir aucune peur tout en continuant de faire ce que nous avons toujours voulu faire. On en fait toujours qu'à notre tête, surtout la Belle au Bois Dormant ! J'écoute la suite mais, plus que ses paroles, je suis concentré sur ses ressentis. Il s'interroge, je le sens d'ici et ce n'est pas difficile à savoir quelles sont les natures de ses questions. Je ferme un moment les yeux et laisse planer le silence. Parfois, les gestes parlent plus que des mots et je pris une grande inspiration avant de reprendre :

« Je n'ai pas dis que tu dois rester dans ton coin ~ De plus, ne te méprends pas.. Je te protège pour que tu protèges Luffy je te fais confiance pour ça, tu le fais déjà d'ailleurs ~ Sans parler que vous devez combattre le flamand rose non ? Chacun de nous à un rôle à jouer... Moi, je m'occupe de Marde de l'alliance, vous, vous occuperez de Mingo plus tard ~ Si je te protège maintenant, c'est pour que justement tu sois au summum de tes capacités lorsque la situation l'exigera comme les : Sorties d'urgences ou autres, ne crois pas, que je suis venu ici sans plans de secours... J'ai tout calculé et ton pouvoir sera utile, que cela soit en combat et fuites de cette caverne ! Alors, pour les sous-fifres pas besoin de gaspiller ton énergie surtout que c'est probablement ce que veut Marde....  Perso, si luffy et moi t'avons pris dans notre équipe c'est parce qu'on sait que tu es le plus puissant même si pour Luffy c'est différent... Je te confie la vie de mon frère et la mienne en gros Grand-père ! Surtout celle de Luffy car sans toi, avec ce combat que l'on va mener on risque de mourir... Car, si tu es à bout avant même le Grand Final, Luffy et moi sommes morts... Il faut penser au après du combat de Marde... Je vois beaucoup plus loin que ce combat s'il y a combat.. Nous sommes un groupe de 8 grand-père... Le "après" est aussi important, c'est même le plus important ! Car c'est toi qui devra combattre tout seul et te charger de nous tous ! Je pense aussi aux membres des autres groupes car, un plan c'est joli mais, il y a toujours des imprévus ! Ton combat n'est pas de suite mais, il viendra soit donc patient ! »


Tout n'était que calculs mais, j'avais peur que dans cette salle où il semblerait qu'on soit sur le point de finir noyés où il semblait n'y avoir aucuns escargophones caméris, il y en ait ! En effet, j'avais prévu quelque chose avec Hack ! Alors, je profitais de sentir que nous n'étions pas épiés pour lui faire part de cela et le réveillait ! Chacun aurait un rôle à jouer dans cette histoire, qu'il ne croit pas le contraire ! Je ne suis pas le numéro 2 des Révolutionnaires que pour ma force même si, cela compte ! Qu'on ne se fasse pas d'illusions, j'étais calculateur et réfléchis plus qu'on ne le devinerait ! Law était une pièce maîtresse dans mon plan. Personnellement, j'avais pas confiance en cette fille aux cheveux Rouges. Je la trouvais plus que faible et vu son état psychologique.... Je dois avouer que jamais, vraiment jamais je ne pourrais faire équipe avec cette dernière ! En plus, il semblerait qu'elle m'en tienne rigueur ! Quoi que personnellement, je ne sais même pas pourquoi je lui ai dis ? Pour lui empêcher de devenir Mr Pessimiste ? Mister Râleur ? Je ne saurais même pas quel prix lui donner s'il vous plaît. Malgré que, la Palme du Déprimeur en puissance Mille lui irait à merveille ! Non mais, s'il reste dans de telles pensées, il va nous attirer la poisse ! Quoi que, vu notre situation nous sommes déjà dans le rouge ou pas.... Quand Sésame s'ouvre !


Finalement, j'ai eu trop d'espoirs trop tôt.... Non mais, c'est quoi ce cirque ? J'ai l'impression de jouer un équilibriste ! D'être l'acteur d'un mauvais film x ! Et cet enfoiré de médecin qui me mets le doigt finement tranché dans l'oreille, une horrible grimace prend forme et me voilà le fusiler du regard ! Et cela l'amuse en plus ? Ce maudit grand-père... Dire, que j'étais gentil tout à l'heure ! Belle leçon de vie : Article 1 : Réconforter les personnes âgées et voilà comment elles vous remercient : Elles vous enfournent un énorme doigt en train de fondre à cause de la chaleur dans l'une de vos oreilles pour vous aspirer le cerveau ! En fait, il est jaloux de mon intelligence c'est ça ? Ce que je peux comprendre remarquez... Non, ne pas péter un câble ! Je vais le tuer........... Il m'énerve ! Je retire tout ce que j'ai dis précédemment ! Je ne lui confie plus ma vie surtout si c'est pour me retrouver avec un doigt dans un endroit plus que déplacé ! Je vais le tuer... Mais Luffy tiens à lui.... Pourquoi suis-je doté d'une foutue conscience hein ? Ace l'aurait déjà grillé ! L'action avant de réfléchir aux conséquences … Purée mais, qu'est-ce que je me maudis de ne pas être aussi insouciant que Luffy et aussi impulsif que Ace !! Franchement, je commence vraiment à me maudire personnellement à cet instant... Sur que dans mes rêves les plus fous, je le fais agir comme un petit chien... Ou alors, je lui ai déjà brisé la nuque pour que je puisse jouer avec lui et compléter sa propre collection de crânes... En tout cas je grince des incisives et baisse la tête ! Vraiment, moi aussi je crois que j'ai besoin de me désaltérer … Mais non évidemment, faut que l'on mette toujours des embûches sur mon chemin c'est ça ? Je n'ai pas assez souffert peut-être ? Non mais, c'est pas possible d'être aussi guignard ! Quoi que peut-être que cela vaut mieux que d'être co**t bref... Franchement à ce rythme... Je crois que ma vie à été raccourcie d'un demi siècle... Non, je ne m'appelles pas Baggy le Clown, je suis sérieux ! Je devrais penser à écrire mon autobiographie que j'intitulerais : « Les mésaventures de Sabo le Révolutionnaires chez Marde » ça sonne bien non ? « Quoi que prochainement ce serait plutôt : Dans la peau de Sabo le Moineau Royal »...


Là, je survis à un coup de boule de mon propre frère alors que tout ce que j'ai fait, c'est être son sauveur quand je vous dis qu'être un héro cela ne paie pas ! Je pourrais presque m'entendre chanter ; « je ne suis pas un héro » non vous croyez ? Qui a dit que les héros c'était cool ? Parce que servir d'outil et d'objets depuis le début c'était cool ? Et mon calvaire n'est pas terminé... Je quitte ces deux zigotos quelques instants parce qu'en tant que « Chef » je me dois de nourrir ma tribu... Qu'est-ce que je vois ? Les deux dans une position plus que bizarre.. Des mots étranges que je n'aurais jamais pensé entendre de la bouche de mon innocent petit frère... C'est pas vrai... Ce médecin... Je vais le tuer... Comment a t'il pu pervertir mon cadet hein ? Non, l'âme d'Ace n'a pas pris possession de mon corps quoi que.... Et puis.... Je les observe tous les deux pour leur dire :


« Je te dérange pas Ero de médecin de pacotille ? Des éléphants hein ? »


Je suis blasé.... Même si, je fonds devant mon petit frère qui me fait rire en parlant de son ami... Ouais... Je le secoue mais, si j'avais su ce qu'il ferait.... Je crois que je ne me serais pas gêné pour le frapper !! Je ne sentis plus rien.. Non, j'étais en train de prendre mon baptême de vol avant l'heure... Comme quoi, c'était un signe que j'aurais dû plus être sur mes gardes pour la suite ! Je serre les dents, fronce les sourcil et écoute d'une oreille mon frère avant de m'adresser à ce Picassiette alors que, je n'avais plus que ma tête ce qui était le cas de le dire puisque, il m'avait démantelé de A à Z :

« Hé Esbrouffeur ou l'artiste du dimanche !! Ramène-nous à notre état normal immédiatement sinon... Je te promets une mort lente et douloureuse !!! Arrête de rire !! »

Enfin, monsieur paresseux se décide enfin à me rendre ce qui m'appartiens !! Je dis à mon cadet de me laisser cet imbécile pendant que lui, cuisine le lapin que j'ai ramené ! Évidemment.... Il ne m'écoute pas.. Comment oses t'il ? Alors que je m'étais fais un plaisir de me convertir en magicien du... Dimanche ouais... Mes tours étaient à revoir et franchement, je crois que le premier tour que j'apprendrais c'est comment : Effacer une personne ! Bon encore, il y avait d'autres façons d'effacer quelqu'un ni vu, ni connu hein ? Il fallait que je m'éloigne de lui, me retienne car, on pouvait encore avoir besoin de lui... Tu parles dans son état personne n'en voudrait comme médecin ! Même moi, je serais plus qualifié... Vraiment quel est le c** qui a débité comme inepties de protéger à tout prix le médecin... Ah oui c'est moi... J'aurais mieux fait de me casser les deux jambes quand je l'ai sortie celle-là ! Finalement, j'échange une nouvelle fois nos places avec Luffy en l'arrêtant juste à temps pour éviter qu'il tombe malade car... S'il l'était, on était tous les trois morts ! Malgré l'interdiction de toucher la viande, je me permet de manger un champignon empoisonné et voilà comment est né attention messieurs et mesdames : Le Moineau Royal Sabot qui picote du pain dur ou des crabes, ou bien encore des cerveaux de « poivrons » ! Le petit oiseau qui chantonne :

« Piou piou piou pom pom pidou !! »

Elle est belle la nouvelle génération de pirates et de révolutionnaires vraiment ~ Quelle splendide équipe, espérons que l'autre groupe est plus sérieux que nous ! Sinon, je conseillerais aux prisonniers de Marde de ne pas compter sur nous pour les sauver ou qu'ils n'aient pas trop d'espoirs surtout sinon ils pourraient chanter comme moi « I Believe I can fly » en moineau ce qui donne : Une petite danse en se dandinant des fesses, sauter sur ses pieds, et plier les bras : Ou alors chantez :

« Roooooooooocooooooooooooo Cocoricoooooooooooooooooooooooo ! Roooooo ! »

Et cette fois sur : « Tout est K.O, à côté.... Tous les idéaux des mots abîmés... Cherche la vie pour emmerder la nouvelle génération Désenchantée... Pour sûr que là c'est pas désenchantée qu'il faudrait dire mais, déchanté carrément car, c'est ce qui était en train de se passer dans ma tête ! A défaut d'avoir ce crabe, je picore la joue de l'ivrogne du groupe avant d'embarquer son chapeau et reprendre mon envol en faisant quelques chutes... Est-ce que c'est le champignon qui m'a fait ça ? Ou bien le coup de tapette à mouche que m'a offert mon gentil cadet ? A qui sait... Mais, je me sens bien, je me sens libre !!! Je me sens courser et je fais de plus grands mouvements avec mes mains pour essayer de fuir le chasseur là, ce n'était plus le chasseur et le lapin c'était : Le chasseur et l'oiseau royal !

« Piouuuuuuuuuuuuuuuuuuu !!! Piiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiou !!!! »

Quel magnifique SOS vraiment mais, soudainement une douleur me prend... Et je lâche le chapeau que je tiens dans mon bec euh je veux dire mes lèvres... Qu'est-ce que... Je commence à avoir mal à la tête.... Je me retourne et rien que voir mon frère allongé sur le sol en plus de leurs sentiments à tous les deux... Je tire la langue à cause du chapeau avant de ramasser ce dernier, ignorant totalement que Law porté mon chapeau que j'avais fait tombé pour me concentrer que sur mon frère de loin. Je le vois le soigner dans son état et je dois avouer, que sa première tentative confirme ce que je craignais de pire... Quand je le vois s'effondrer après que Luffy ait repris ses esprits, je décide de bouger. Je m'agenouille à leurs côtés et je souris doucement à mon frère  avant de poser une main sur sa tête :

« T'en fais pas ! Il est juste endormi ! Ce n'est pas ta faute tu m'entends ! C'est cette salle qui nous rends complètement dingue ! Sortons d'ici. Il ira mieux dans quelques instants tu me fais confiance hein ? »

Les sentiments de Luffy étaient chamboulés... Je peux sentir du changement et, j'aimerais savoir ce que ce pervers a fait à mon frère... Quoi qu'en attendant, je le remercie de l'avoir guérit. Comme quoi, s'il me dit qu'il sert à rien, je lui fais vraiment manger mon poing ! Je laisse Luffy le porter, chasser de nouvelles mouches en frappent Freddy et la Chose et nous quittons cet endroit qui, finalement était beaucoup plus glauque que le reste. J'avais repris mon chapeau et remis le bonnet à ce papy. Non, rien que de penser à ce que j'ai fait.... Je suis mort de honte.... Vraiment.... Nous continuons notre chemins sur un chemin plus ou moins rassurant ! Je ne toucherais plus jamais un champignon vraiment ! Perdu dans mes pensées je.... Je sors de ces dernières quand, je vois un sbire sortir de nulle part avec un chariot ! J'ai la berlue comme le grand-père ? Non, il me salue s'approche de moi et cet « ennemi » me propose toute une gamme de jus de pappaye

« Tu es l'invité de Judal san hein ? Tiens voici toute une gamme de ces jus qu'il aime plus que tout ! Prenez le tout si vous voulez !!!! Je suis certain que Judal san aimerait que vous les ayez ! »

Judal ? Il a bien dit Judal ? Jus de Pappye... Cela ne peut pas être une coïncidence …. Je dois en savoir plus ! Cela ne peut être que « lui ».. Depuis le temps que je le cherche est-ce qu'il nous aurait trahi réellement ?

« Judal ? Comment il va ? Il ne joue pas au ninja avec ses pétales rasoir pour vous faire peur si ? »
« Ah si monsieur ! C'est un vrai danger ambulant ! Ah mince ! Ma langue a fourché ! Je vous fait cadeau de toute la cargaison si vous promettez que cela reste entre-vous et moi ! »
« Vrai ? Merci mon brave ! Courage pour votre travail ! Je prend donc votre chariot à roulette ! Courage pour votre travail et ne vous en faites pas cela restera entre-nous hé. Lu.. »

Je me retourne et au lieu de trouver mon frère je ne le vois plus.... Je n'ai que du vent comme compagnie ! Je regarde devant moi et il me semble voir une figure au loin ! Je ne perds pas de temps à courir avec le chariot et, redouble même ma vitesse quand j'entends un énorme « boum » ! Ma panique s'accélère et je crie :

« LUFFYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY »

Tout ce que j'ai pour réponse c'est un écho de ma propre voix avant d'entendre la « sienne » et de lever ma tête pour le voir suspendu au plafond si, on peut appeler ça un plafond avec un trafalgar Law accroché non plus dans son dos mais entre ses jambes et... Voilà qu'il se balance... Je le sens vraiment mauvais pour moi là... J'ai à peine le temps de pousser le chariot pour éviter de perdre cette boisson délicieuse bien que spéciale pour recevoir à nouveau le corps de mes deux compatriotes... Ou pas... Un énorme nuage de fumée nous entourant.. J'entends encore le rire de Luffy qui se trouve sur le corps inerte de Law qui est de nouveau pris en sandwich entre-nous... Tss... Je vous jure... Mais, j'entendis soudainement... Un craquement et...

« AAAAAAAAAAAAAAAH »


Je sens le vide... Littéralement le vide après avoir entendu un craquement... Le chariot sombrant aussi avec nous !! Je fus heureux de rebondir pour le coup et d’atterrir ainsi en douceur le nouveau sol... Je tousse et finit par voir que mon frère qui avait pris la forme d'un ballon revient à son état d'origine.. Cela me rappelle des souvenirs que j'en oublie la raison du pourquoi nous sommes tombés :


« Finalement, je retire ce que je t'ai dis par le passé ta technique de Fuusen est terrible ! Enfin, je ne sais pas de combien d'étages on a chuté mais bon... Ah Luffy aide -moi à retrouver le chariot et les jus de pappye et de là on pourra repartir ! »


En réalité après avoir retrouvé l'offrande de Judal qui m'avait été donnée, nous nous en sommes vidés trois ou quatre tranquillement avant de reprendre notre route où la visibilité était peu présente.. Law toujours inconscient au bout, de trois heures de marche environ où, nous avons parlé de tout et de rien avec mon frère, j'ose enfin au bout d'un moment, mentionner un sujet qui taraude l'esprit de mon jeune frère :


« Au fait Luffy... Qu'est-ce qui s'est passé quand je suis allé chercher ce lapin géant entre le vieux et toi ? »

Niveau de vie : 100%


Dernière édition par Sabo le Mar 2 Juin - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Lun 1 Juin - 22:05

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

Parce que ça attaque les grenouilles ?!



Après avoir fait sa fête à un zombie parce que je m'ennuyais, voilà que je tombe avec une ancienne « connaissance ». Surpris ? Non pas vraiment. Disons que je me rappelle de son nom mais je ne sais pas d'où je la connais... Je ne me rappelle pas l'avoir vu ici... Sur une autre île peut-être ?! Je n'en sais rien mais ça m'intrigue en fait. Pourquoi est-ce que je la connais ? Et pourquoi je ne me souviens pas des autres que j'ai croisé et qui me soutenaient que j'avais tort de croire à mes souvenirs... Je ne comprends rien... Vraiment rien. J'arque un sourcil sous ses dires

- Tu le fais exprès hein ? Qu'est-ce que ça peut bien me faire comment elle va ?! C'était purement ironique

Non mais quel boulet j'vous jure ! Comme si je voulais de ses nouvelles ! Et puis quoi encore ? Voulait-elle que je lui ramène des cookies en même temps ? Mon estomac se met à gargouiller en pensant aux cookies... Grrr... Non je n'ai pas faim ! Ou juste un peu... Elle finit par avoir un geste déplacé en me frappant et je pointe ma lame sous sa gorge. Depuis quand a-t-elle le droit de me frapper hein ?! Maudite rouquine !

- La vérité ? Alors là, j'avouerais qu'elle vient de me perdre complètement ! Quelle vérité ? Tu parles du jeu « Action ou vérité » c'est ça ? On pourrait y jouer ça serait fun ! Quoique... Rho et puis, elle pourrait être un peu plus explicite dans ses phrases aussi ! J'en fais quoi moi de sa vérité ?! Je la grille au barbecue avec un soupçon de mensonges ? Je soupire doucement avant de ranger Shûsui dans son fourreau. Finalement j'ai une illumination ! Je me souviens où je lai vu ! Je la pointe du doigt en lui décrivant le souvenir qui hante mon esprit et sa réaction m'amuse. Elle est rouge comme une pivoine avant de se mettre les mains sur sa poitrine

- Non mais ça va ! Je ne suis pas un pervers ! Pas la peine de la cacher comme ça ! Si j'me fis à mon souvenir, je l'ai déjà vu ! Je secoue doucement la tête Je ne vais pas non plus te sauter dessus pour t'agresser... alors calme-toi maintenant !

Finalement, Mihawk n'est pas ici... Je suis déçu ! Moi qui pensais pourvoir m'amuser un peu avec le bretteur, voilà que je n'aurais rien de mieux que des personnes de secondes ou troisièmes zones ! Non vraiment, je suis venu pour rien... ou presque. Elle continue de me parler de Mihawk mais ça ne m'intéresse plus, il n'est pas là et je ne peux même pas m'amuser comme je le veux... Too bad. Elle me demande s'il était déçu de me trouver dans cet état... peut-être mais qu'est-ce que ça change vu que je ne me suis jamais entraîné avec lui !

- Injuste ? Je ne comprends pas un traître mot de ce que tu me racontes ! Puisque je te dis que je ne sais même pas où il vit ! Comment tu veux que j'me sois entraîné avec lui ?!

Rho, puis merde à la fin ! Je préfère ne plus répondre avant un moment.... Sauf que c'est un vrai moulin à paroles ! On dirait Tashigi mais en moins collant ! Elle s'approche de moi et commence à effleurer ma cicatrice... chose que je stoppe en serrant son poignet dans ma main et sa phrase m'intrigue... « Le jouet d'un autre ? » Je fronce légèrement les sourcils avant de me recevoir une Nana effrayée dans les bras qui m'ordonne de courir. Je serre doucement les dents avant de soupirer

- Les femmes ! J'vous jure ! Pas une pour racheter l'autre.

Elle resserre son étreinte autour de ma nuque et je me mets à courir pour éviter les éclairs et l'affaissement du sol... ce n'est pas chose aisée quand il faut aussi éviter les rochers qui vous tombent sur le coin de la figure en prime ! Ce n'est que 10 minutes plus tard que tout se calme enfin et je dépose Nana avant de reprendre mon souffle. Et

- Figaro ? La grosse peluche là ? Celui qui me prenait pour son rival ? Il est encore vivant lui ?! et d'ailleurs une question me taraude Je croyais qu'il ne te quittait jamais... et là tu es seule...

Pendant la conversation, un lapin géant apparaît... Mon estomac crie famine et je me lance à sa poursuite... avant de revenir sur mes pas et de balancer Nana sur mon épaule et de repartir à la poursuite du lapin. Après quelques petites émotions, j'arrive à le mettre KO avant de le faire griller tout en demandant à Nana d'arrêter de faire la gueule. Sa réponse me fait sourire

- Ouais c'est pareil ! Tu fais la tête quoi

Perdu dans mes pensées un instant, j'en oublie carrément ma viande qui cuit tranquillement sur le feu. Elle ne cuit plus, elle est carrément cramée là !

- Pas spécialement non vu qu'avant aujourd'hui, je n'y avais pas réellement prêté attention... La plupart du temps je mettais ça sur le compte du saké Ah oui ça, on ne me refera pas ! Je porte la viande cramée à mes lèvres et au contact de cette dernière, ma viande apprend à voler et je

- Aaaaaaaaaaaah ! C'est chaud Bordel !!

De l'eau ! Bordel, il n'y a pas d'eau ! Je pose ma main sur mes lèvres en essayant de faire partir le cramé mais rien à faire... J'me suis brûlé les lèvres comme un gros benêt ! J'attends quelques minutes avant de retenter le coup mais au moment où je porte la viande à mes lèvres, je sens une main sur mon col et la pression se resserre autour de ma gorge ! Je manque d'air ! Je rêve où Nana essaie de m'étrangler là ?!

- Argh ! Serre moins fort ! Tu m'étrangles !! Répliquais-je en la secouant doucement et elle me hurle dans les oreilles Non mais calme-toi enfin ! Ce n'est qu'une grenouille ! Elle ne va pas te bouffer ! T'as déjà vu une petite bête bouffer les grosses bêtes toi ?! Mais quelle trouillarde celle-là j'vous jure ! C'est limite si elle ne se jette pas dans mes bras de peur que la grenouille la touche. Je soupire doucement et je repousse la grenouille d'un geste de main mais cette dernière ne l'entend pas de cette oreille et nous saute dessus Non mais lâche-moi sale bête ! Depuis quand ça attaque une grenouille ?! Tu veux finir en rôti aussi c'est ça ?!

Un petit combat Nana, Zoro et madame Grenouille s'installe... mais cette dernière est vite éloignée par un coup de pied de Nana – Z'avez vu hein ?! Elle l'a quand même touché ! - et elle finit empalée sur Shûsui que j'avais dégainé quand la grenouille perverse attaque à nouveau. Je la mets au-dessus des flammes et je la fais rôtir doucement

- Cuisses de grenouille au menu en plus du lapin !


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» EVENT ► Réunion des Mangemorts
» [Event] Tartaros#1 : Taizone, Anzu, Angela
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ile des flammes-