AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
Message
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Jeu 21 Mai - 0:31

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 2192

Navigation
Doriki:
3637/6000  (3637/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Tartaros

Mais qu'est-ce que je fous là ?



Qu'est-ce que je fous là moi ? Nous avons été convié par notre « maître » à nous rendre dans une sorte de salon rempli d'écrans et ainsi observer les 8 idiots qui ont décidé de s'aventurer dans notre repaire... Est-ce qu'ils sont tous simples d'esprits ou juste complètement stupides et inconscients ? Qu'est-ce qu'ils croient ? Qu'il leurs suffit d'apparaître, de déjouer quelques pièges et le tour sera joué ? Je soupire doucement... Le pire est encore à venir... Mais si ça me permettait d'éviter de m'ennuyer au milieu de toutes ses personnes alors... Je veux bien observer le spectacle... Même si au fond de moi, je préférerais les rejoindre et en découper quelques-uns. L'action me manque... Est-ce que je pourrais tenir pendant que les 8 abrutis s'amusent dans leur coin ? Pas sûr... J'ai déjà envie d'aller les saluer. Les 8 se sont divisés en deux groupes... Je secoue doucement la tête... Ils sont déjà mal partis... J'aurai presque envie de leur dire qu'ils se trompaient depuis le début... Mais où serait le plaisir de les observer lutter vainement sinon ? Quelqu'un me propose un verre. Je tourne alors la tête vers le principal intéressé... Judal. S'il me tend son verre... Je souris amusé avant de le titiller légèrement

- Tu t'es encore planté de bouteille pas vrai ? Il m'avait fait le même coup la semaine dernière... Lui il est accro au jus de papaye... Il m'amuse à sa manière. Pourtant, j'accepte son verre... le lait mélangé à son jus donne un cocktail pas trop mauvais Merci... Même si du saké aurait été encore meilleur

On ne me refera pas. Je préfère un bon alcool... même ici. Je bois son verre cul-sec après avoir enlever la paille et sentir le liquide couler le long de ma gorge me fait le plus grand bien. Un peu comme un regain d'énergie. Je lui rends son verre et il se ressert directement un jus de papaye. Je secoue la tête amusée avant de reprendre l'observation du jeu que notre maître a crée. J'observe plus facilement le second groupe que le premier mais ce que me dit Judal à cet instant, me fait poser mes yeux sur l'autre écran. 3 crétins... Un qui ne me dit rien... et les deux autres... je les avais déjà croisés quand j'ai dû me rendre sur Punk Hazard... Qu'est-ce qu'ils foutent là ?! Je lâche un léger soupir

- Qu'est-ce que ça peut me faire qu'il soit là ? Je n'y peux rien si ce crétin a décidé que cette île serait son tombeau. Pourquoi devrais-je m'inquiéter de son sort ? Ou de ceux des autres ?

Je détourne le regard. Ça y est je m'ennuie de nouveau... Pourquoi ne peut-on pas aller s'occuper d'eux ? Cela nous occuperait un peu et rendrait le jeu beaucoup plus distrayant ! Presque endormi sur mon siège, je suis réveillé quand j'entends un cri suivi d'éclats de rire. Hmm ? Qu'est-ce qui se passe ?! J'ouvre un œil et je vois... cette fille à la chevelure de feu. Eh mais... ?!

- Nana ?!

Qu'est-ce qu'elle fout là elle ?! Et comment se fait-il que je me souvienne d'elle alors que je ne me souviens pas de Luffy malgré tout ce que les personnes que j'ai croisé ont pu me dire ?! Je ne comprends pas... C'est étrange... Mais il fallait que je tire ça au clair. Peut-être que j'me suis trompé... Ce n'est peut-être pas elle... Pourtant quand elle s'est retournée j'ai eu confirmation de mes craintes... C'est bel et bien Nana qui se trouve en Enfer... Mais quelle idiote cette fille je vous jure.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Jeu 21 Mai - 16:32

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 590

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

Musume boudait, l’humaine au cheveux rouge lui avait soigné sa main alors qu’elle n’avait rien demander! Pour qui se prenait-elle cette humaine à la soigner ainsi? Si la jeune louve n’était même pas capable de supporter une petite douleur à la main, alors elle ne serait digne d’aucune meute. Toujours grommelante elle continua son avancé dans les entrailles sombre du repère. C’est alors qu’elle vit cet homme, torturé, au bord de la mort. Cette vision lui avait fait froid dans le dos et apparemment elle n’était pas la seul. La fille qui venait de la soigné semblait aussi sous le choc. *Cette humaine semble en savoir bien long sur cet endroit…* remarqua Musume. L’homme s’écroula, comme l’ombre qu’il était. Bientôt Vie les rejoignit. Elle ne semblait pas affecter par cette mort, ce constat agressa l’instincts de Musume. Lui hurlant de faire attention à cette humaine si peut sensible. Comme pour appuyer ce sentiment de méfiance, Vie leurs fit remarquer que ceux qui ne pouvaient pas supporter cette vision étaient indigne de continuer. Ce n’était pas ce que Vie avait dit, mais c’est ce que compris la louve. Celle ci montra ses crocs en grommelant :
« Je sais à quoi m’attendre. J’ai juste été surprise qu’un humain réussisse à trainé sa misérable carcasse jusqu’ici dans un état comme ça. Tes rivière et tes cadavres ne me font pas peur. Continuons. »
Au grand dame de Musume la rouge pris le devant. Déçu d’avoir perdu sa place d’éclaireuse, la jeune fille continua à marcher en regardant ses pieds. Pour un fois son comportement gamin lui fut profitable. Le chemin était étroit et elle pouvait entrevoir quelques trous. Etrangement, Musume se rendit compte que ses pieds étaient un sujet hautement intéressant, autant pour veiller à ce qu’ils ne glisse pas que pour ne pas regarder en bas.
Soudain un cri retenti. La louve redressa vivement la tête, Nana était tomber, son coeur s’accéléra tandis qu’elle serrait sa main guérit. Un soupir de soulagement échappa à la jeune fille lorsqu’elle entendit la voix de la rouge en contre-bas. A peine son coeur fut-il calmé que la louve oublia tout de ses réactions. *Et un humain de moins, c’est déjà ça.*
Incroyable, ils n’avaient jamais le temps de souffler! A croire que le maitre des lieux les observaient et plaçaient de multiples obstacles sur leurs chemins. A peine avaient-ils laissé Nana derrière eux qu’un autre humain apparu. Celui ci semblait avoir passé un sale quart d’heure avec option séjour six pied sous terre. « Zombi » l’appela l’humain-bleu avant de le trancher en deux. Ben voyons, après l’humain à moitié mort voila l’humain en décomposition! La prochaine fois ce sera quoi? Le sac d’os. Maintenant, Musume était certaine que le maitre des lieux savait qu’ils étaient là. On ne laisse pas trainer sans raison des humain dans sa grotte! Ou alors l’homme qu’ils recherchaient était vraiment mal élevé.
Après avoir découpé comme il se doit le ”zombi”, Hugo parti devant. *Pour qui se prend-il? Ce n’est pas parce qu’il à tuer une de ces créatures qu’il doit se prendre pour le chef de meute. * Pour ne pas se laisser distancé, la jeune fille accéléra le pas. Elle finit par rejoindre Hugo, mais quelque chose clochait. Elle mit un certain bout de temps avant de mettre le doigt dessus : il était immobile. Ce ne fut que lorsque la jeune fille le rejoignit qu’elle comprit. Ils étaient coincé, une… heu… une, deux, trois… heu beaucoup d’humain leurs barrait la route. Musume se mis e position de combat quand elle entendit Hugo dire une absurdité. Il voulait se les garder pour lui tout seul? Quoique après réflection moins il y avait d’humain dans son entourage mieux elle se portait. Mais comment réagirait le commandant s’il savait qu’il étaient en train de semé toute la troupe? Ha dilemme… *Si on arrive plus vite, on aura plus de chance de réussir la mission et si on s’essouffle tous on ne pourra pas se battre à la fin. * Réfléchit Musume, plus en cherchant des argument pour son commandant qu’en essayent de trouvé la bonne solution.
« Très bien, on te les laisse. » Fit-elle en filant de l’autre côté. Avant de trop s’éloigné, elle remarqua que ceux qui barraient le passage tenait des bâton explosif dans les mains. Musume en avait déjà vu avant et on lui avait expliqué comment il marchaient. Discrètement elle fit fondre l’intérieur de quelques cannons afin qu’ils deviennent inutilisable.
Cela faisait quelques minutes qu’elle avait laissé l’humain-bleu derrière elle. Elle ne savait même pas si le reste du groupe suivait. La jeune fille voulu se retourné lorsqu’elle trébucha sur quelque chose. S’accroupissant elle ramassa une des forme beige. Intrigué, elle la rapprocha de son nez avant de l’écarté une grimace de dégout sur le visage. « Berk, de la viande froide, des doigts humains. » dit-elle en tirant la langue. *Pas comestible* rajouta-t-elle à elle même. Musume jeta les doigts au loin et poussa le reste. Il y avait même des dents! Ceci fait elle s’assit en attendant les autres.
« Bon, on continu?! Je n’ai jamais vu une grotte avec autant de chose. Celui qui vit ici à l’habitude de laisser trainer ses affaires. Puis sérieux, ils font quoi là-bas? J’ai toujours cru que la viande humaine était empoisonner par les méfait de votre peuple. Mais ça n’a pas l’aire d’être le cas… » Fit la louve en regardant les restes. Pour elle on ne pouvait tuer que pour manger, se défendre ou se vanger. Et si on prenait la peine de couper des membres ou des morceaux bien spécifique c’était surement pour partager la viande au sein de la meute ou fair une sorte de ragout. *Ainsi, on peut manger la viande des humains. Je me demande quel gout ça a.*


Dernière édition par Ookamino Musume le Dim 24 Mai - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Jeu 21 Mai - 16:56

Whirlwind LexyLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 986

Navigation
Doriki:
1000/6000  (1000/6000)
Fruit du Démon: Pawaa Pawaa no mi

Code:




















Tartaros II
Partie 2 - Infiltration


À la réponse de Hugo, je restais sceptique. Son grand-père ? Qui est son grand-père ? Pourquoi l'avoir envoyé ici ? A-t-il envie de perdre son petit-fils ? Je reconnais que certaines familles sont tout sauf Parfaite, mais sait-il ce qu'il attend ? Je haussais les épaules. Ce n'est pas mon problème. Mais, cela m'énerve de ne rien savoir. Enfin, j'ai d'autres chat à fouetter. M'attarder sur la raison de sa présence ne servirait à rien. J'ai besoin de me concentrer sur ce que l'on va faire une fois à l'intérieur. Qu'allons-nous faire lorsque nous serons face à des ennemis ? Se séparer serait une bonne idée pour gagner du temps, mais cela diviserait nos forces. Et puis, quand allons-nous recroiser l'autre groupe ? Seront-ils toujours vivants ? Qui sait, peut-être seront-ils tous morts. Je serais déçue si cela était le cas. Ils ont l'air fort. Très fort. Deux capitaines et un révolutionnaire. Je suis bien curieuse de ce que ces trois-là sont capables de faire ensemble.

À peine entrer dans le coeur de l'île des flammes, un cadavre ambulant se promenait dans la pénombre. Une vue horrible, je dois l'admettre. Et dire qu'il y a plusieurs années, mes mains étaient tâchées de sang. Serais-je encore capable de faire de telle atrocité ? Couper les bras des gens, les vider de leur sang, leur arracher le coeur à mains nues et l'éclater devant leurs yeux agonisants, etc. Ces pensées m'attirent et me repulse. J'ai bien peur que oui. J'ai peut-être lavé le sang sur mes mains, mais mon coeur et ma tête se souviennent encore de ce sentiment. Je serais malheureusement capable de redevenir celle que j'étais avant. Et le pire, c'est que dans mon coeur, je sais que je trouverais un malin plaisir à faire souffrir les gens. Mais, d'un autre coter, quand je regarde ma soeur, je sais que je ne pourrais jamais faire quoique se soit si ses yeux se posent sur moi, de peur de voir une chose que je ne veux jamais voir dans ses iris pourpres; l'horreur, la peur, le dégout, etc. Je ne pourrais jamais montrer cette "autre" Vie. Quand j'y repense, combien de fois ai-je changer de visage ? Un jour Vie simple fille du cirque, l'autre, Vie pirate du Mobydick. Tantôt un monstre de cirque, tantôt une soeur. Et maintenant, après avoir vu l'horreur devant mes yeux, qui vais-je être ? Je tenterais de rester la soeur du Mobydick pour soutenir Nana. Après mon avertissement, j'entends des réponses qui me plaise... et qui me déplaise. Hugo me surprend. Qu'a-t-il vu dans sa vie pour ne presque rien ressentir ? Et pourquoi parler de vengeance ? Ces gens morts, les cadavres qui flottent sont des morts que l'on ne connaît même pas. Leur vie nous importe peu. L'important est la vie des gens prisonniers de Marde. Nos frères. Qui sait, Zoro aussi. J'aimerais le revoir, après tout, j'étais à deux doigts de pouvoir le sauver. Mais, pour le moment, nos frères doivent passer en premier. N'était-ce pas pour eux que nous étions revenue dans cet enfer ? Malheureusement, j'étais en enfer avec très peu de personnes appréciables... Seule Nana est digne de ma confiance. Et Musume est, jusqu'à maintenant, la personne qui me tombe le moins sur les nerfs. Je la trouve simplement étrange. C'est tout. Mais, voilà qu'elle me répond quelque chose très déplaisant.

« Pardonnez-moi, ma chère, mais ces rivières et ces cadavres ne sont pas à moi. J'ai déjà ma propre mer de sang et de mort. Avant de finir comme cette...personne, ma chère, ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit, s'il vous plaît ~ »

J'ai été aimable. J'ai dit s'il vous plaît et j'ai dit ma chère. Puis... J'ai essayé de ne pas la menacer. Peut-être que je n'aime personne en fin de compte. En tout cas, au moins, j'ai ma soeur à mes côters. Enfin... Jusqu'à ce qu'elle tombe. Je sentais mon coeur battre à toute allure. Je l'entendais presque battre dans mes oreilles. Ce n'est qu'en entendant sa voix que je pus me calmer. Nous la rejoindrons plus tard. En ce moment, j'ai bien peur que ce passage s'effondre. Je voulus partir au plus vite de ce passage, mais un mort... Vivant ? Est-ce vraiment un zombie ? Je disais que l'on était en enfer, mais je ne voulais pas dire que nous étions littéralement en enfer... Je regardais Hugo tuer avec aisance le mort-vivant. Un de moins... Mais, combien étaient-ils ? Un frisson me traversa le dos. J'ai cette impression de déjà-vu. Un flash apparu et je me souvins de ce cauchemar. Bordel. Je ne pensais pas revoir des zombies de sitôt... Heureusement, il n'y en avait qu'un seul. Mais, d'un autre coter, les autres ne devaient pas être loin. Les zombies, si je me souviens bien, sont attiré par le bruit. La troupe ne doit pas être loin. Même Hugo pense la même chose. Mais, visiblement, maintenant, il semblait penser qu'il pouvait prendre les devants. Sait-il au moins où aller ? Pour le moment, ce n'est qu'un simple passage, mais c'est un vrai labyrinthe cet endroit.

Quelque chose attira mon attention et mes yeux aperçurent des ombres en hauteur. Je les vois mal. Mais, s'ils sont là, c'est qu'ils veulent nous arrêter. Ils sont des ennemis. Ils doivent être éliminés. J'entends un coup et je me retourne juste à temps pour voir d'où la balle est tirée. Mais, je n'ai pas le temps de l'éviter. Je tends les muscles de mon corps, mais Hugo se place devant moi. Non, mais qu'est-ce qui ne va pas dans sa tête ? Tch, c'est son problème. Je n'userais pas de ma salive pour le remercier. De toute façon, je n'avais rien demandé. Je sors quelques cartes et saute pour gagner un peu de hauteur. Je ne vois pas très bien, mais je peux bien essayer d'en avoir un ou deux. Je lance les cartes et un sourire s'affiche lorsque je vois deux personnes tomber. J'en ai tuer deux. Pas mal. Deux de moins. Mais, à peine ai-je les pieds au sol que Hugo nous donne des ordres. il veut vraiment s'occuper d'eux seuls ? Cette fois j'aimerais dire que c'est son problème, mais nous avons déjà perdu Nana. Si on le perd, notre groupe serait réduit de beaucoup. Deux de notre groupe serait seul et nous ne serions que trois. Si dans le futur nous avions à se séparer encore une fois, je ne donne pas cher de notre peau. Mais, il a raison. Nous sommes là pour une raison. Nous devons continuer.

« Si c'est ça que tu veux, débrouilles toi. Mais, n'oublie pas, maintenant, Nana n'est plus là pour soigner tes blessures. Si tu es blessé, c'est ton problème. »

Sur ces dernières paroles, je me dépêchai de partir d'ici. J'ai des choses à faire qui n'incluent pas guérir les gens autour de moi. Je suivais Musume qui semblait vouloir prendre les devant. Des hommes nous barraient la route. Merde. Mais, je ne sais comment, la révolutionnaire s'occupa de leur arme. Fruit du démon. Confirmer. Nous continuons notre chemin et je n'avais pas le coeur à regarder derrière. Une chance, sinon, j'aurais trébuché sur Musume. Elle est étrange. De la viande d'humain...
Cannibale ? Tant qu'elle ne mange pas notre reste de groupe, je suppose que nous sommes pas en danger...


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Jeu 21 Mai - 22:23

Hervart LudvigChasseur de Prime
avatar

Messages : 121



La réunion





Hugo continuait de faire des moulinets avec son bras. Et bien que cela soit efficace pour ne pas se prendre de coups, en attendant, il ne pouvait rien faire d'autre. La seule chose qui en résulterait, serait de la fatigue pour ce bras et rien d'autre. Ayant remarqué aussi que vie avait tué deux hommes sur les côtés, il lui offrait un léger sourire sans détourner son regard des hommes postés en hauteur. Il y en avait devant lui et derrière lui. Pas question de perdre du temps à regarder les demoiselles. Hugo ne pouvait pas se permettre cela, sa vie était en jeu. Lui qui était venu sur demande se retrouve à se battre pour sa vie... Un choix intéressant qui le faisait sourire.

Ne pouvant pas rester sans bouger, Hugo continuait de faire mouliner sa lance devant lui jusqu'à la pause assez brève. Dès qu'il y eut un temps de latence, Hugo sauta sur l'occasion. Il avait choisi ce temps de latence pour réfléchir et se poser un peu. Il y avait plusieurs passages et ne savait pas du tout où aller pour rejoindre les hommes. Les tirs reprenaient de plus belle avec des salves et ne pouvait pas attendre pus longtemps à ne faire que se défendre, il choisissait de bouger. Pour qu'il y aient des passages, il y en avait, toutefois, il devait en emprunter un allant sur le côté. Pour cela, il bougeait en faisant toujours mouliner sa lance devant lui.

Il ne pouvait pas bouger avec de grand pas chassé, mais il bougeait quand même. Une fois devant le passage, il reculait plus rapidement en bougeant sa lance. Par chance, il trouvait un moyen de leur retourner la faveur en les attaquer subtilement. " Nuée de dard" Avec cette technique d'estoc, Hugo chercha à repousser les balles ennemies. Tâche pour le moins difficile, mais qui réussit ; et en plus de cela, il avait touché deux des hommes les faisant tomber contre le mur brûlant. Ils n'étaient pas morts, mais souffraient. Hugo les acheva en les rejoignant.

- Si vous voulez vous occuper de mes amies, il faudra me tuer...

Hugo n'avait pas l'intention dans laisser passer un seul d'entre eux pour qu'il aille embêter ceux avec qui il se trouvait juste avant. Cela était d'une aide quelconque, mais pas question de les laisser faire ce qu'il chante. Il avait tranché la gorge des deux hommes se trouvant contre le mur afin qu'ils ne viennent pas l'embêter. Hugo était loin d'être un idiot, mais il était tellement têtu, que parfois, on pourrait se poser la question. Quoi qu'il en soit, il était là et ne bougera pas tant qu'il y aura un souffle de vie en eux. Ou bien tant qu'il ne s'en iront pas loin de cette île. S'ils étaient vraiment venus ici pour se battre, il allait les servir.

Niveau de vie: 95%



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Jeu 21 Mai - 23:31

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18437

Navigation
Doriki:
4454/6000  (4454/6000)
Fruit du Démon: Sang



Je vais me sentir mal


Normalement je devrais être rassurée d'être séparer des autres, le sang me montant à la tête, la démence allait finir par exploser sous peu, mais d'un autre côté j'étais là pour les soigner, un médecin dans chaque groupe non ? J'espérais que Luffy, Law & Sabo avaient plus de chance. Enfin il y avait toujours Vie, mais elle ne voulait pas qu'on sache pour son pouvoir, question de personnelle. En tout cas, même si elle soignait pas les autres, elle survivra, c'était pour moi le plus important. De nous deux il fallait qu'elle rentre sur le navire pour prévenir les autres de ce qui se passait ici, de nos frères soumis ainsi que le danger que Marde pouvait représenter.

Alors que je marchais en me tenant à la parois pour marcher droit, ma tête tournant beaucoup trop pour réussir à suivre une ligne correctement, des petits cailloux, nos mortels ennemis commencèrent à me tomber dessus. Je relevais les yeux et vis qu'un séisme s'y déroulait, surement les autres qui combattaient, du coup ça se fissurait. Le ciel allait me tomber sur la tête. Il fallait que je me force à avancer plus vite mais ce n'était pas chose facile, en commençant à avancer en accélérant le rythme, ma tête se mit à tourner plus vite, mais une pierre me frappa suffisamment fort pour me motiver à courir droit devant moi. Il fallait que je fasse vite, tout s'écroulait derrière moi. Ils étaient dangereux ceux de l'étage du dessus, j'aurai pu mourir et ils ne l'auraient jamais su. C'était peut-être comme cela que j'allais finir ici ?

Je finis par atterrir devant un immense bâtiment, sans porte, mais l'épaisseur des murs montraient pour que entrée dans la salle il faudrait marcher un petit moment. Pas le choix, derrière moi c'était impraticable, et je n'avais aucun autre chemin. Me voilà alors entrain de commencer ma route, mais plus je m'avançais et plus une odeur me prenait à la gorge, j'allais vomir. Combien de corps étaient en décompositions pour qu'il y ait une telle puanteur ? En plus on y voyait rien, impossible de savoir si des ennemis étaient là où non, j'étais bien trop malade pour que mon haki perceptif soit efficace. Cet odeur de fer qui remplissait ma bouche, j'allais finir par m'écrouler ici, toute seule.

Un horrible bruit moite et craquant se fit sous mon pied. J'allais déglutir. Vu l'odeur et la texture quand mon pied c'était enfoncé, pas besoin d'être un génie pour comprendre que je venais d'écraser quelqu'un ronger par les vers depuis bien longtemps. Maintenant, j'allais avoir ses charmantes petites bêtes plein mes pompes. Par Davy Jones ce que je pouvais maudire cet endroit ! Cela ne m'arrêta pas, il fallait que je sois forte, si je mourrai maintenant ça serait ridicule non ? Un point de lumière apparut au loin, je m'avançais et au fur et à mesure que j'y arrivais, je pouvais voir des êtres en putréfactions dans des états plus au moins avancé. Avec la faible lueur de la torche, cela rendait tout de suite l'ambiance plus morbide. Ça devait être tout les sacrifiés.

Salle de l'enfer. Voilà ce qui était marqué, gravé sur la pierre juste au dessus de la torche. Charmant comme endroit, forcément c'était moi qui tombais dessus, sinon c'était pas amusant. L'autre jubilais à l'intérieur, cet endroit me mettait à rude épreuve, toutes ses odeurs de mort me montait à la tête, si pour elle c'était un festival olfactif, moi c'était de la torture. Dans quel état j'allais finir moi ? Il ne fallait pas que la bête sorte.

Niveau de vie : 95%

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Ven 22 Mai - 12:50

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5576

Navigation
Doriki:
3514/6000  (3514/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat Luffy et Sabo

Tout avait pourtant si bien commencé...



Pour le fun ?! C'est officiel, je hais ce gamin ! Je vais le balancer dans le magma non loin comme ça je n'aurais plus à supporter son arrogance. Je commence réellement à regretter de ne pas avoir été avec l'autre groupe. Bon c'est vrai que je n'ai pas tellement eu le choix mais je suis certain que mes nerfs s'en seraient mieux portés. Je souffle doucement et décide de l'ignorer. Après tout, comme je viens de le signaler, nous battre ne nous mènera à rien... même si j'ai bien compris que ce jeune insolent cherche la moindre opportunité pour le faire. Sa réflexion ensuite me surprend... Est-ce mal ? Je n'en sais rien... Je faisais pareil avec Lamy, ma cadette... Donc non, ce n'est pas mal de vouloir protéger son cadet... Un voile assombrit mon regard avant que je ne réponde quelques instants plus tard

- Non... Pas vraiment...

Cet incendie hante encore mon esprit... Nous avons tous nos démons, nos zones d'ombres... et ça fait partie de mon esprit... J'aimerais oublier tout ce qu'il s'est passé... Cet énorme désastre qui se trouve être entièrement la faute du Gouvernement Mondial. Si je suis seul aujourd'hui, si ma famille entière a été décimé... C'est bien à cause de leur cupidité... Argh, pourquoi mon cœur se serre comme ça ? Ce n'est pas comme si je n'étais pas habitué à vivre avec ses horribles souvenirs. Je ne peux pas me permettre de les laisser m'envahir aujourd'hui... Il faut qu'on avance... que j'avance et que j'oublie... Est-ce seulement possible d'oublier la souffrance ? Je me reprends et chasse mes souvenirs de mon esprit... Tout du moins pendant un temps avant de reprendre mon visage sérieux et fermé... avec ce léger froncement de sourcil qui me donne toujours un air de faire la tête... Chapeau de paille semble inquiet... l'autre gamin aussi... Ils essaient de se rassurer... Je les laisse se parler tout en observant les alentours... Vraiment étrange. Pourtant je ne peux m'empêcher de me retourner quand Luffy dévoile le but de notre Alliance... Argh... Je ferme un instant les yeux en secouant doucement la tête... Le gamin ne rate pas l'information... forcément... Cela aurait été trop simple. Il me souligne ce que je craignais... qu'à la base, je lui avais soutenu que je voulais m'occuper de lui seul... C'est ce que j'aurais fait si je n'avais pas croisé le Chapeau de paille sur cette île de feu et de glace. C'est ce que j'aurais fait s'il ne m'avait pas été gentil à mon égard... s'il n'avait pas parlé de mes nakamas... C'est ce que j'aurai fait si seulement Doflamingo n'avait pas encore eu de sombres desseins envers le Chapeau de paille... Sacrifier une partie de son équipage... Je n'étais plus le seul qu'il avait brisé moralement et psychologiquement... Aujourd'hui, nous étions deux à rêver de vengeance alors s'allier était, peut-être, au final, la meilleure des solutions... non ? Je souris doucement sous les dires du gamin

- Je prends considération de ta proposition...

Même si je ne comptais pas prendre de nouvelles séances avant un bon moment. Des sentiments contradictoires grandissent dans mes entrailles... J'ai encore un peu de mal à les séparer mais je commence à y voir un peu plus clair au fil des minutes. Les deux gamins exposent leur point de vue... qui comme toujours diffèrent complètement du mien. Le Chapeau de paille et lui veulent « m'empêcher » de combattre... Soit disant parce qu'un médecin est important pour une équipe... Mais je n'ai pas besoin qu'on me protège... Comment pourrais-je leur faire entrer ça dans le crâne ?! Même si je sais d'avance que c'est mission impossible. Mugiwara est le premier à répondre... Sa réponse ne me surprend qu'à moitié... Je sais que ses nakamas sont ici, je lui ai promis de l'aider pour les ramener... ou tout du moins essayer d'en ramener. Mais je n'ai jamais promis que je resterais en arrière. Pour quoi au final ? Je sais très bien que même si je lui disais que je ne ferais rien, je lui mentirais... et je déteste mentir... Tout du moins, pas aux personnes auxquelles je tiens.

- Rien n'est de ta faute Mugiwara-ya. C'est simplement celle de Joker... C'est un expert dans l'art de manipuler les gens et de tourner chaque situation à son avantage Je sais de quoi il est capable. Vivre 3 années avec lui m'ont largement suffi... Je ne peux pas te promettre de rester en arrière tout en sachant que ce n'est qu'un mensonge... Je ferais ce que j'ai à faire, quoiqu'il m'en coûte

Il n'a peut-être pas envie d'entendre ces mots mais je ne peux pas le ménager juste pour lui faire plaisir... Cela reviendrait à lui faire encore plus de mal que de lui dire la vérité. Finalement nous reprenons notre marche mais passé quelques minutes, Chapeau de paille commence à sortir des tas de choses gentilles... Mon cœur me fait souffrir... Je ne supporte pas cette situation... Je n'ai pas l'habitude de le sentir aussi... heureux ? Ouais je crois que c'est ça... Alors sans réfléchir aux conséquences que cela pourrait avoir, parce qu'en réalité je m'en fiche complètement, je laisse faire naturellement les choses et j'embrasse le Chapeau de paille. J'ai finalement compris, dans cet Enfer, qu'il compte plus pour moi que je ne l'admettrais jamais. Je ne veux pas le perdre... J'ai bien fait de ne pas lui promettre que je resterais en arrière, car maintenant, je suis doublement convaincu que je ne pourrais jamais tenir cette promesse... Pas s'il fait partie des personnes que je veux protéger. Nos regards se croisent une fois le baiser rompu et je souris doucement devant son air surpris. Il est encore plus mignon comme ça. Je ne lui explique pas mon geste, il le comprendra bien un jour et Sabo arrive en nous criant de courir. Le sol s'effondre et nous revoilà partis dans une course effrénée jusqu'à l'endroit où Luffy avait fait un trou dans le mur. Une fois tous passé, nous pouvons souffler quelques minutes histoire de reprendre nos esprits... Bien que le répit est de courte durée puisque que le gamin décide de profiter du moment pour titiller nos esprits... enfin surtout le mien.

- Pas vraiment... Ce n'est peut-être pas l'endroit pour en parler

Quoi ? C'est vrai que ce n'est pas le moment de parler de mes sentiments même si je me doute que le gamin ne se préoccupera pas de ce genre de détail. Sans crier gare, le Chapeau de paille disparaît sur les hauteurs et alors qu'il nous hurle de monter tout en nous balançant une de ses mains, Sabo la saisit en me lançant un nouveau pic... Je ne sais pas pourquoi mais je m'attendais à quelque chose dans ce genre

- Crétin... Je te dois la vie j'te rappelle

Déclarais-je doucement mais avec un sourire aux lèvres. Comment pourrais-je songer à faire le scénario qu'il le propose alors que j'aurai pu moi-même être ici depuis quelques mois déjà ? Bien que la première option se soit déjà déroulée... Je finis par les rejoindre sur les hauteurs et j'observe un instant l'endroit... Il y a quelque chose d'étrange. J'ai la même impression que le gamin... Luffy se plaint du mauvais goût du maître des lieux et il n'avait pas tort... La décoration laisse vraiment à désirer... Quoique pour maintenant avec les effondrements et les trous dans le mur, ça donnait un nouveau style... encore plus moche qu'avant.

- Je ne crois pas que nous aurons le temps de lui toucher deux mots à ce sujet... Je regarde un instant le gamin quand il nous révèle le fond de sa pensée sur ce nouvel arrivant... Ce Hugo. Il ne m'inspire pas confiance non plus Encore faut-il qu'on retrouve les autres un jour Parce que c'en était beaucoup moins sûr.

Si nous essayons de le combattre nous risquons plutôt de tenter de sauver nos vies que de se tailler une bavette avec le maître des lieux. J'acquiesce légèrement d'un signe de tête sous les dires du Chapeau de paille et du gamin... Même si tout ça ne me dit absolument rien qui vaille ! Quelques minutes plus tard, un nouveau tremblement se fait sentir et les 2 frères partent dans le sens opposé à la sortie. Sans réfléchir, ma sphère les englobe et j'échange nos places... avant de me retrouver dans l'incapacité de les rejoindre à cause d'une pierre qui a détruit le pont. Merde... C'était bien ma veine ! Je leur demande de partir avant que tout ne s'effondre et je finis par sombrer en même temps que le pont ne s'écroule. J'entends les paroles du Chapeau de paille... Je n'avais plus vraiment de raison de vouloir le rester... jusqu'à il y a quelques minutes. J'atterris lourdement sur le sol et près être resté sonné pendant quelques secondes, je me relève et cours vers la seule entrée qui me permet de fuir ce lieu. Les pierres s'écroulent juste derrière moi et je reprends doucement mes esprits avant de m'enfoncer dans le couloir. Je n'y vois quasiment rien mais je finis par croiser la route de deux personnes, 2 sous-fifres apparemment. Je souris, amusé avant de m'en prendre à eux et de leur retirer leur cœur grâce à ma technique « Scalpel ». Ils s'évanouissent... c'en est presque trop facile. Je continue ma marche de quelques pas... J'observe le « lac » de magma qui trône en ces lieux et j'y jette le cœur des deux personnes... En quelques secondes, ils sont brûlés et les corps des deux victimes s'embrasent avant de complètement disparaître. Je reprends ma marche et voilà qu'un nouveau tremblement se fait ressentir... Qu'est-ce que... ?! Je lève les yeux et je vois le plafond me foncer dessus.... J'écarquille les yeux de surprise avant de me mettre à courir pour éviter de me faire écraser comme un vulgaire insecte. Une fois à bonne distance, je vois des corps de Zombies se casser la figure les uns après les autres... et ce ne sont pas des petits gabarits ! Sérieusement... ils viennent d'où ces zombies ?! Pourquoi ils tombent du plafond ? J'essaie de jeter un regard au plafond mais impossible... La roche s'écroule encore. Génial ! Une fois certain qu'il ne risque plus de pleuvoir des zombies ou de roches, je m'avance un instant pour observer l'état des lieux... Eh ben, Marde va encore avoir plus de boulot niveau décoration maintenant ! Quelques minutes plus tard, une voix étrangement familière me tire de mes pensées et je lève les yeux des zombies pour croiser ceux d'un gamin blond avec un grand sourire. Oh... Alors ils étaient juste au-dessus... Heureux de voir qu'ils semblent indemnes. Un peu de grabuge ? Juste un peu ? Je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire amusé.

- Oh... Donc cette avalanche de zombies était de votre faute ? Finalement, ça ne me surprend même pas... Il me tend sa main... Je ne sais pas si je dois l'accepter... Vu les paroles que nous avions échangés un peu avant... Je crains légèrement le pire. Toutefois, même si je dois en mourir, je prends sa main tendue Allons-y dans ce cas

Niveau de vie: 95%


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Ven 22 Mai - 14:38

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003

Oups Désolé je crois que je me suis trop emporté hahaha !
Traffy & Sabo

Luffy savait que Traff’Ya était fort il en avait eu plusieurs fois la preuve depuis leur retrouvaille sur Punk Hazard mais… Zoro, Brook, Franky étaient forts et vous avez vu le résultat ? Nami aussi était devenue puissante et, elle était dirigée comme les autres par ce Marde qu’il haïssait plus que tout ! S’il arrivait la même chose au supernova il…. Un flash et une nouvelle sensation se répandit en lui. La douceur des lèvres de Law…. Pourquoi il y pensait ? Pourquoi son cœur faisait il des « Boum boum » incessants contre sa cage thoracique hein ? Bah, ce n’était rien. Il sourit à Sabo et finit par lui dire après s’être retourné en sa direction :

« Tu as raison ! Continuons d’avancer et puis, au pire il pourra toujours se téléporter ! »

Ou pas… C’était la deuxième fois que Luffy essayait de se convaincre de la puissance de l’autre capitaine. Il devrait lui faire plus confiance mais, dans ce monde, il y avait tellement de puissants qu’il ne savait pas où donner de la tête vraiment….. Ace aussi était fort… Il l’avait toujours vu fort et pourtant….. Il ne pouvait pas s’enlever de la tête le corps allongé d’Ace ou encore les deux épées des exécuteurs qui ont par deux fois, tentés de trancher la tête de son aîné. Non cette vision d’horreur le poursuivrait encore pendant un long, voir très long moment. Alors oui, il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour le chirurgien de la Mort. Plus encore pour les autres. Comment allaient les filles qui étaient dans le même équipage d’Ace et ne parlons pas des nakamas de Sabo ici présents… Quant à ce Hugo, il ne comprenait pas d’où venaient la méfiance de ses deux aînés mais, s’il était sûr d’une chose c’est que Sabo ne se trompait jamais sur la nature des gens. Contrairement à lui qui voyait le bien partout chez toutes les personnes qu’il croisait. La preuve était Barbe Noire, il l’avait trouvé étrange mais jamais il n’aurait cru qu’il puisse être une enflure de première… Repenser à tout ceci… Lui faisait un mal de chien. En tant que capitaine, il devait avant tout penser aux autres, et pourtant, il s’inquiétait aussi pour les personnes de l’autre groupe. Il sentait une colère sourde grimpait en flèche…. Se faire avoir hein ? Et ce Marde qui jouait avec ses nerfs… Finalement, il n’allait peut-être pas tenir la promesse faite à son aîné de fuir s’il rencontrait cette raclure ! Cependant, il semblerait qu’il allait avoir l’obligation d’attendre car à la place de se mesurer à cette ordure de la pire espèce, ils étaient accueillis par le menu frétin…. Non… Le jeune chapeau de paille, ne survivrait pas s’il venait à perdre une autre personne surtout pas les personnes proches de lui…. Là tout de suite, il voulait récupérer Law ! Il ne réfléchit pas quand il vit un zombie de la taille de Barbe Blanche lui fonçait droit dessus. Gear Third et un giant riffle qui cogna dans un premier temps le plafond avant d’écraser la tête de sa « victime » au sol… Sol qui se brisa sous la force du coup de son gigantesque bras et main et de ce corps de mort vivant ! Qu’importe si le sol tremblait. Son bras repris son apparence d’origine pendant qu’il regardait furieusement ces sous-fifres appartenant à Moria ! Il les menaça de dégager car, son frère et lui n’avaient aucuns temps à perdre mais, il semblerait qu’ils ne comprennent pas un traitre mot de ce qu’il leur disait… Peut-être devrait-il leur parler en martien ? Ah c’est vrai il ne savait pas parler cette langue… Il vit Sabo se jetait vers eux et toucher les neufs restants avec une rapidité digne de lui prouvant qu’il semblait ne rien avoir perdu de son agilité de jeunesse voir même qu’il s’était améliorer. Quand il le vit de l’autre côté, il eut peur pour son frère à cause des zombies mais, ils ne bougeaient plus… Et voilà qu’ils écoutèrent à nouveau Sabo et se rapprochèrent du bord… C’était quoi ça ? N’obéissaient-ils plus à Moria ? Il fut étonné de voir qu’il n’y avait plus d’hostilité envers leurs personnes respectives et plus encore quand son frère en poussa deux autres dans le trou déjà fait l’agrandissant au passage. Il resta un moment la bouche ouverte ne comprenant pas ce qui se passait sous ses yeux et plus encore, les zombies ne semblaient toujours pas bouger ! Ses iris se mirent à briller et les poings serrés vers son frère il…

« GEANT !!! SABO TU PARLES LE LANGAGE DES ZOMBIES ??? DIS DIS TU VEUX BIEN M’APPRENDRE ? MOI AUSSI JE VEUX UNE ARMEE DE ZOMBIE SOUS MES ORDRES ! »

Il était sérieux le pire…. Toutefois, il se calma un peu et décida de suivre ce que son frère lui dit. Il allongea ses bras pour relever le corps d’un zombie qu’il jeta beaucoup plus loin en lui coinçant la tête sur un mur sur le côté beaucoup plus loin… Loin de ce chemin coupé en deux. Oui il venait d’encastrer un énorme zombie de la même taille que celui dont il s’était occupé plus tôt… Cela fissura évidemment ce trou et voilà que le zombie sombra à son tour dans le « néant ». Il décida de se charger d’un deuxième zombie de la même façon mais, cette fois en le balançant du côté gauche. Un gros nuage de fumée, de souffre s’évacua le faisant ainsi tousser comme jamais ! Il avait même les yeux qui piquent ! Portant ses deux mains sur la tête il..

« MES YEEEEEEEEUUUUUUUUUUUUUUX ILS BRÜLENT !! CA PIQUE !!! J’AI MAL !!! VRAIMENT MAL !!! SABO JE VAIS DEVENIR AVEUGLE !!! JE VEUX PAS JE VEUX CONTINUER A VOIR !!! JE NE VEUX PAS PERDRE LA VUE !!! Il FAUT QUE JE VOIS LA VIANDE QUAND JE LE MANGE ! »

Voilà qu’il sautillait à cloche pied maintenant et s’agita dans tous les sens. Comment perdre de précieuses minutes pour des prunes. Pourtant quand Sabo lui parla de Law, il s’arrêta net avec un grand sourire et oubliant les zombies qui semblaient toujours figés, il entoura un bras autour de la taille de son aîné et le descendit dans le trou en suivant ses instructions et quand il entendit Sabo lui criait que c’était bon ! Ne supportant de ne rien voir…. Il…

« TRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAFF YAAAAAAAAAAAAAAAAAA !! »

Qu’importe s’il ne le voyait pas… Il avait ressenti le besoin de l’appeler afin qu’il se dépêche de s’accrocher à lui et de les remonter le plus rapidement possible à lui… Voilà qu’il sentit les zombies qui commençaient à s’agiter et sans plus attendre… Ne réfléchissant pas une seule seconde il ramena son bras rapidement et sans y penser, le même bras qui ramenait Sabo et Law il le balança vers un zombie de la taille de Barbe Noire mais, au lieu de décocher un coup de poing boomerang c’est..

BIM

C’est le dos de Sabo et Law qui rencontrèrent le dos de leur ennemi avec une certaine force qui fit tomber le mort vivant dans le même trou que les trois premiers assez facilement et tira rapidement son bras afin que les deux plus vieux se retrouvent à ses côtés. Et ce, juste avant qu’ils soient de nouveau attaqués par des zombies qui commençaient à bouger ou bien qu’ils suivent l’élan de la chute que le coup venait de donner en suivant l’ennemi. Ceci dit, c’est sans douceur qu’il les rameute vers lui et leur fit manger cette fois le sol à ses pieds ! De là, il se concentra sur eux… Heureux de les voir tous les deux en « pleine forme » en se grattant l’arrière de la tête avec un énorme sourire plaqué sur le visage après avoir toussoté quelques secondes à cause de la poussière :

« Shishishishi !!! Gomen Gomen Sabo et Traff Ya ! J’espère que vous allez bien shishishishi ! Enfin Sauvetage de Traf Guy succès à 100 % ! Yeaaaah ! »

Emi Burton


Niveau de vie : 100 %
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Ven 22 Mai - 16:17

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Traffy & Luffy

Sérieusement qu’est-ce que j’ai fais pour mériter ça ? Vous parlez d’un sauvetage ~


Je ressens ses émotions et j’aimerais être capable d’alléger son poids sur la conscience. Toutefois, tout ce que je peux espérer sérieusement c’est le fait de prier pour qu’il n’arrive rien à notre troisième compagnon ! J’aimerais tant pouvoir l’aider à combattre ses démons. La culpabilité déjà présente en moi ne fait que grossir davantage que nous avançons que je sens ses émotions. J’aimerais tant le prendre dans mes bras, lui sortir des phrases rassurantes mais, ce n’était pas le moment. Nous n’étions pas dans une situation adéquate pour qu’on puisse parler ! De plus c’est à Ace d’atténuer sa douleur… Je n’étais pas là-bas alors, ce n’est pas moi qui pourrais trouver les mots juste afin qu’il arrête de se sentir inutile ou responsable pour ce qui s’est passé. C’était la décision d’Ace et même si, j’avais été là, je ne suis pas certain que j’aurais été en droit de le réprimander ou lui dire quoi que ce soit ! Ce n’était pas à moi de pondre quelque chose ! Il n’y avait qu’Ace qui aurait les mots pour le rassurer, pour qu’il arrête de s’en vouloir pour être « faible ». Il avait bien grandi et était devenu vraiment fort ! Enfin, j’avais la preuve sous les yeux quand notre route fut barrée par 10 zombies de tailles titanesques ! A croire qu’ils voulaient mesurer notre force à tous les deux ! Ils n’allaient pas être déçus… Ils pensaient que nous étions quoi au juste ? Certes, j’ai gardé ma position pour moi et peut me faire passer pour un pauvre petit révolutionnaire. D’un côté, c’est la raison pour laquelle je n’ai rien dis à Luffy ! Après tout, chez les révolutionnaires on peut trouver de tout ! Mieux vaut garder quelques atouts dans sa manche.

Cet endroit était vraiment trop étrange mais, je devais avouer que je m’inquiétais pour Musume et Koala particulièrement ! Koala pourrait sans doute se débrouiller mais Musume ? Elle n’était pas la personne la plus forte et, je me demande pourquoi elle a accepté de participer à cette quête d’informations ? C’était du suicide pur et simple ! Bien que moi-même me suis mis dans une situation problématique mais, je ne reculerais pas devant les dangers et ces zombies… Me faisaient bien rire… Comme l’a souligné Luffy nous n’avions pas le temps de faire mumuse ! D’où le fait que je décide à mon tour de m’élancer et de placer des empreintes empathiques dans l’esprit de ces neufs revenants. C’était une technique simple mais efficace. Je ne pourrais pas l’utiliser une deuxième fois sur eux et le temps était limité mais au moins, on ne gaspillait pas d’énergie inutilement car, il nous facilitait le travail en s’avançant vers le fossé crée par mon cadet ! J’en pousse deux dans ce dernier avec aisance… Toutefois je soupire légèrement quand je l’entends me poser une question… Parler zombies hein ? Hahahaha…. Qu’est-ce qu’il pouvait être tout mignon mais quand même… Qu’est-ce qu’il y avait de sensationnel de posséder une armée de morts vivants sous son commandement ? Ah vraiment celui-là…. Me passant une main dans les cheveux, je finis par lui répondre :

« Ha… Tu ne changeras jamais hein Luffy ? Tu dis vraiment des choses étranges et tu as toujours des goûts aussi bizarres hahahaha ! »

Je me moquais un peu de lui mais, ce genre d’échanges avec lui m’a manqué !! Enfin, je préfère me concentrer pour essayer de retrouver notre partenaire perdu ! Je sais que Luffy s’inquiète énormément pour lui et, j’aimerais qu’il soit plus serein pour le rester à venir ! Je finis par le retrouver par rapport à ses sentiments… Il n’y a pas trente six milles personnes qui puissent s’inquiéter ou aimer Luffy comme lui semble le faire ! J’en informe Luffy après qu’il se soit occupé de deux zombies qu’il a étalés rapidement ! Créant par la même occasion plusieurs vibrations et de la fumée qui me gratte la gorge au point de me la faire piquer ! Vraiment… Il n’y va pas de mains mortes mais, cela est à notre avantage… Si on peut fragiliser les fondations… Car, pour s’enfuir cela pourrait se révéler efficace. Toutefois, Luffy se plaint juste avant de la fumée et de ses yeux. Je me mets à ricaner doucement avant de m’approcher de lui et lui tirer doucement les joues :

« Luffy tu ne vas pas devenir aveugle avec un peu de fumée ! Ou alors, mon petit frère est si faible qu’il ne peut pas gagner contre du souffre ? »

Je m’amusais à lui tirer bien les joues et enfonçais mes doigts car c’était amusant pour moi mais moins pour lui je le sais ! Toutefois, il semblerait que mes sous-entendus aient eu l’effet escompté et qu’il se soit reprit ! Toutefois, je ne peux m’empêcher de ricaner doucement ! Ah vraiment il n’y a pas à dire.. Il est toujours aussi amusant ! Soudainement, je sens la pression de mon cadet autour de ma taille et me voilà suspendu dans le vide et descendu vers le vas afin de récupérer le médecin de notre groupe. Plus je m’engouffre dans les profondeurs de cet endroit, plus je commence à avoir chaud à cause de la laver mais aussi des dégâts que nous avons causés… Je suis assez content au moins, ce sera plus simple pour détruire la base même de cette « caverne ». Je cri à Luffy de se stopper car, j’ai cru voir sa silhouette et quand nous sommes assez proches, je lui fais connaitre ma présence à ses côtés ! Sa réponse à mes dires me fait sourire et…

« Ouais, il en reste encore 5 sur 10 c’est un bon chiffre non ? Allez viens j’en connais un qui est impatient de te revoir et si on le laisse tout seul, j’ai peur de ce qu’il pourrait fai.. »

J’entends la voix de mon cadet résonnait à travers les parois ! Et je ne peux m’empêcher de laisser échapper un petit rire amusé après avoir relevé la tête avec une expression surprise et reporter mon regard sur Law :

« Tu vois.. Qu’est-ce que j’étais en train de dire ? Bon, Luffy n’est pas connu pour sa patience ! »

A peine accepte-t’il de prendre ma main que voilà que nous étions tirés rapidement vers le haut… Un mauvais pressentiment me pris et je resserre mon emprise sur sa main et l’agrippa avec mon autre main au niveau de son autre bras avant de sentir un élan qui.. Ne fit que confirmer mes craintes mon regard attrapa mon frère et les 5 zombies restants dont mon emprise commençait à s’émancipait mais… Ne nous rapprochions-nous pas trop rapidement d’un zombie ? Non il n’allait quand même pas …

BIM

Osés… Avec Trafalgar nous avions dépassés ce dernier finalement être ramené à lui afin de lui rentrer dans le lard ou là je devrais dire dos ! Je grimace de douleur à cause du choc tout en continuant de tenir fermement law par la main car, je libère son épaule pour attraper mon chapeau qui s’était envolé de ma tête et puis… Tout se déroula rapidement que je me sentis attiré comme un aimant et tout droit après que le zombie ait sombré dans les abîmes de cet endroit lugubre où la lave l’attendait. Quant à nous… Je me retrouve balancé au sol comme un vieux sac qu’on jette sans aucune douceur ! Oui je venais par mon petit frère de me manger les pierres et le ciment du chemin avec perte et fracas…. Et voilà que nous étions de nouveau enveloppés par de la fumée ! Les traits de mon visage sont tirés par la douleur et… Je tousse avant de me relever à l’aide de mes bras après avoir lâché la main du chirurgien et, la tête baissée je finis par regarder Luffy avant de soupirer quand je vois son expression :

« Ouais… Enfin je ne suis pas certain que cela soit 100 % réussit… La prochaine fais ça que je ne suis pas dans ton emprise ! Tu peux faire des choses aussi folles avec qui tu veux mais, la prochaine fois oublie-moi… HE LUFFY TU M’ECOUTES UN PEU ??? »

Fis-je en criant en voyant qu’il ne m’écoutait pas !! Oui moi aussi je pouvais sortir de mes gonds comme vous pouvez le voir ! Pourtant je suis normalement le plus patient… Ouais bon faux patient ok ? Ah vraiment.. Je dépoussière mon chapeau pour le remettre sur ma tête et me relève pendant que Luffy était en train de danser et me tourne vers le supernova :

« Hé le vieux, tu n’es pas mort au moins hein ? »

Mon attention fut attirée par les cris des morts-vivants… Avec le 5 que nous avions rencontrés par la force des choses avec le papy, il n’en restait plus que 4… Mais les trois minutes de contrôle étaient passées… Du coup, je me relève rapidement et cours pour prendre de l’élan et m’élancer afin de décocher un énorme coup de pieds dans la joue d’un zombie grandeur Teach qui perdit l’équilibre et alla s’effondrer à plusieurs mètres plus loin dans un des murs sur le côté gauche. Quant à moi je me mis à faire plusieurs rotations telle une toupie tout en prenant mon tuyau et décocher un énorme coup sur la tête sans l’imprégner d’haki ! Toutefois mon coup féroce lui fit perdre l’équilibre, et il se mangea le sol mais, je ne perdis pas temps à son grand dam. A peine, mes pieds touchèrent l’autre partie du pont qui s’effritait toujours un peu plus, je lui pris son bras pour le tirer par la seule force de mes bras afin de l’élever et le faire passer au-dessus de moi afin qu’il rejoigne ses anciens amis dans le trou. De là, avec un sourire en évitant le coup de l’un des zombies à qui je fis un énorme croche patte, sans pour autant m’en débarrasser je lance à leur adresse en faisant le signe « 2 » à l’aide de mes doigts :

« Hé les gars ! 2 ennemis de débarrassés supplémentaires ! Luffy ça nous fait 4 partout et 0 pour le grand-père ! Luffy si tu ne te dépêches pas, tu vas perdre ! Enfin je comprends… Vous avez raison de me laisser finir le travail les « Gamins » fufufu ~ »

Non je n’étais pas en train de les défier ou les narguer… Vous vous faites illusions et mon sourire ne va pas non plus dans ce sens vraiment pas…

Niveau de vie : 100%

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 23 Mai - 0:55

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 590

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

Vie ne semblait pas avoir bien pris la remarque de la jeune fille. Mais celle-ci s’en fichait. Après tout que valais l’avis d’un humain? Elle lui fit tout de même un grimace à se manière. C’est à dire, les lèvre retroussé toute dent dehors. Pour répondre à sa menace, avant de partir devant.
La suite sa passe très vite, des humains apparurent devant eux et leurs bloquèrent la route. Hugo resta en arrière pour les protéger. *Quel stupide humain. Enfin, il nous ai utile, je suppose qu’il ne faut pas trop en demander.*Et c’est ainsi que Musue se retrouva avec Vie. Etrangement la rose ne lui était pas si antipathique que ça, déjà elle ne parlais pas beaucoup, ce qui était un sacré bon point, ensuite elle ne faisait pas de choses inutile comme cet Hugot et enfin elle avait un coté sombre, saignant qui ne déplaisait pas à la louve. *Une humaine, calme mais qui peut ainsi tuer les siens. Intéressant.* Tout ce qui restait à espéré c’était que son instinct ne la trompe pas et que cette fille malgré les « rivières de sang » qu’elle semblait avoir tracé avait bien quelque chose de différent que le maitre des lieux. Un coté plus humain peut-être…
Alors que Musume, perdu dans ses pensées, venait littéralement de tomber sur des bout d’humains. Elle était en train de se demander s’il existait une recette de ragout humain lorsque Vie la rejoignit. Celle-ci la regardait étrangement. Le regard de la jeune fille passa des doigts à Vie puis de Vie aux doigts avant de déclarer : [color=#663366]« Ne t’inquiette pas, je n’ai pas l’intention de te manger. Le commandant à dit qu’il fallait s’entraider et je n’ai pas envi de désobéir à mon chef de meute. Puis ça a pas l’aire très bon la viande humaine. » [b][color=#663366]finit-elle en souriant.
D’un bond, la louve se redressa d’un bond. Le fait de se rappeler qu’elle faisait désormais parti d’une meute la rendait toute joyeuse. Sautillant elle continua son avancé dans le couloir. Ce moment d’innocence si rare aurait put-être parfait, si elle n’avait pas oublier un instant où elle se trouvait. Un grand bruit résonna dans la caverne. Stopper en pleine élan Musume s’effondra lamentablement au sol, se tenant l’épaule. Lorsque la jeune fille se remis debout, elle avait perdu son sourire et ses yeux c’étaient légèrement assombrit. Sa main tenait toujours son épaule gauche et un peut de sang coulait entre ses doigts.
[b]« Salté d’humain, on ne peut décidément pas leur faire confiance. »
L’idée selon laquelle celui qui lui avait tiré dessus ne faisait peut-être pas parti du groupe qu’Hugot combattait ne lui effleura même pas l’esprit. D’un regard circulait, la louve scruta les ténèbres afin de repérer l’ennemis, mais rien. Grace au métal de l’armure que lui avait donner Luffy, elle matérialisa son épée Melion et se rapprocha de Vie. « Je n’aime pas me battre au coté d’humain. » *Et n’aime pas les humains tout court* « Mais là, on a pas le choix. » Sans s’en rendre compte Musume se plaça dos à Vie, c’était une stratégie qu’elle connaissait d’instincts. Comme marcher dans les traces de la meute lorsqu’il neige pour masquer son passage, comme encerclé sa proie, ce mettre dos à dos lorsqu’on, est acculé était une technique ancestrale gravé dans ses gènes par son éducation de louve. Mais ce n’était pas seulement ça, se rapprocher de Vie était aussi un moyen de se protéger contre la solitude. Elle ne voulait pas risquer de se retrouvé seul à cause d’une énième séparation.

Vie : 95%


Dernière édition par Ookamino Musume le Dim 24 Mai - 21:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 23 Mai - 1:44

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5576

Navigation
Doriki:
3514/6000  (3514/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat Luffy et Sabo

La joie de les retrouver... Ou presque



Le noir.... C'est un peu ce qu'a été ma vie durant toutes ces années. Le massacre de mes parents et des habitants de ma ville natale, l'incendie qui a ravagé l’hôpital où se trouvait ma sœur, j'ai rejoint ensuite Joker parce que j'en avais envie et que je ne ressentais rien d'autre que de la haine au plus profond de moi. Après tout, comment survivre psychologiquement à un tel spectacle ? C'est impossible. Pas pour un gamin de dix ans. Pourtant, pendant quelques temps il y a un soupçon de lumière... Si je ne l'avais pas rencontré, je serais encore avec Joker, je serais même devenu comme lui avec les sombres envies qui hantaient mon esprit à l'époque. Je sais qu'elles sont toujours là... quelque part mais rien qui ne mérite qu'on s'en inquiète. Peut-être que même si je n'avais pas rencontré Corazon, j'aurai laissé mon désir de vengeance parler pour moi, je ne sais pas où j'en serais aujourd'hui ni même si je pourrais être encore en vie mais je sais que je me serais vengé de ceux qui ont anéanti mon pays.

Pourtant, il m'a aidé. Disons qu'il m'a forcé à l'apprécier alors que jamais je ne lui aurais accordé ma confiance. Après tout, comment aimer quelqu'un qui, dès le premier jour, vous a balancé par une fenêtre ? J'ai essayé de le tuer mais il ne m'en a pas voulu. Il a fait bien pire ! Il m'a fait rire. Je croyais n'être entouré que par les ténèbres depuis 2 ans et voilà qu'il me bouscule mes habitudes et mon quotidien. Il a même pris d'énormes risques pour me sauver... Je crois que c'est la seule personne à qui j'ai pu faire confiance totalement... Jusqu'à ce qu'il rompe sa promesse. Il m'avait promis que nous serions toujours ensembles, quoiqu'il se passe. J'ai encore un goût amer dans le fond de la gorge et pourtant cela fait 13 ans que tout ça s'est produit... 13 ans que je vis de nouveau dans le noir. Mais voilà qu'une nouvelle tornade a changé mes habitudes. Ce gamin... Il n'a peur de rien, je ne sais pas si c'est de l'inconscience ou de la folie pure mais il est... ouais il est juste incroyable. Dire que cet autre gamin est son frère... On ne le croirait pas aux premiers abords, ils sont tellement différents... Un complètement taré et l'autre posé... Même lui il a réussi à me faire changer ma vision des choses. J'ai toujours voulu agir seul, sans mettre les autres en danger... Mais ce gamin m'a fait réfléchir... Est-on réellement faible lorsqu'on demande de l'aide ? Pour lui, la réponse est assurément non... Pour moi, je suis encore indécis... Pourtant, j'ai demandé de l'aide à ce crétin... Je ne sais pas ce que cela va m'apporter et je m'en moque à dire vrai... Je crois avoir déjà trouvé ma réponse.

Ce baiser que nous avons échangé... enfin, que je lui ai volé... Je ne me le sors pas de l'esprit. En même temps, comment ne pas craquer quand une personne qui vous a fait rire, sourire vous dit des choses gentilles... alors que vous, vous savez que vous ne les méritez pas ? Le Chapeau de paille ne s'est aperçu de rien... Tout du moins, il cherche encore à comprendre mon geste. C'était touchant. Et je ne regrette absolument pas de l'avoir protégé tout à l'heure même si ça ne lui plaisait pas. Je sais que si c'était à refaire, je réagirais exactement pareil. Après tout, nous ferions les pires conneries pour la personne qu'on aime pas vrai ? Je sais qu'il sera en sécurité avec son frère, alors sans attendre plus longtemps, je remets mon esprit en place et j'avance dans cette galerie qui ne me dit rien qui vaille. Je croise deux sous-fifres sur le chemin... Ils sont trop occupés à discutailler pour me remarquer et ils ne le comprennent que trop tard. Leur cœur est déjà hors de leur corps. Cela pourrait être presque amusant... Mais ça ne l'est pas du tout. Je m'ennuie... S'il pouvait y avoir un peu d'actions, ça ne serait pas de refus. Tout d'un coup, le sol se met à trembler, les parois se fissurent et surtout... le ciel me tombe sur la tête ! Non, je n'en demandais peut-être pas tant quand je demandais de l'action... Quoiqu'il en soit, préférant ne pas mourir écrasé, je me mets à courir tout en évitant les rochers qui s'écrasent de toute part et que je découpe avec mon nodachi histoire de me frayer un chemin parmi cet éboulement. Sauvé ! Je lève la tête... Eh non... Maintenant ce sont des zombies qui tombent du ciel ! Je peste intérieurement contre les crétins qui s'éclatent à faire un boucan du diable et je les maudis d'essayer de m'enterrer vivant. Je reprends ma course pour éviter les zombies qui tombent un à un puis en groupe... Vu leur taille, je n'ai pas spécialement envie de finir écrasé sous leur poids... Bonjour la honte. Finalement, j'atteins un point qui semble hors d'atteinte de la chute intempestive de zombies... Une fois certain qu'il n'en pleuvra plus, je m'approche doucement des corps... J'espère ne pas revenir en zombie si je venais à mourir... Une voix me tire de mes pensées et je lève la tête vers le sommet... pour y découvrir la main tendue du gamin blond. Oh ? Donc tout ce ramdam c'est de leur faute ? Pourquoi ça ne m'étonne absolument pas au final ? Ne cherchant même pas à savoir ce qui pouvait se passer à l'étage, je suis juste... content qu'ils aillent bien. La réponse du gamin me fait sourire, amusé

- Oh ça, je ne peux qu'appuyer tes dires.... Je ne connais pas gamin plus impatient

Pour avoir été avec lui sur cette île, je connais déjà le niveau de sa patience.... Il est quasiment inexistant. Entendre le Chapeau de paille crier mon nom me fait relever la tête une fois de plus. Je suis surpris... Je ne peux pas le cacher... Je n'en ai pas envie en fait. Je prends sa main et une fraction de seconde plus tard, nous nous approchons un peu trop rapidement à mon goût du sommet... Je n'aime pas ça... mais alors pas du tout. Nous franchissons enfin le cratère... pour dépasser le chapeau de paille... Je grimace de douleur. Atterrir dos à dos sur un colosse de cette taille... non ça ne fait pas du bien. J'ai dû mal à tenir Kikoku et éviter de perdre mon chapeau... tout en tenant la main de l'autre gamin... Ça relève presque du miracle que chaque chose soit encore à sa place. Le zombie tombe dans le trou et nous, nous revenons vitesse grand V vers Mugiwara-ya non sans avoir goûté un peu de poussières, le mur et le sol au passage. Sérieusement... Pourquoi je suis revenu ? La violence du choc me fait une nouvelle fois grimacer... L'atterrissage est à revoir Chapeau de paille ! Sauvetage réussi ? Parce qu'il appelle ça un sauvetage lui ?! Je serre doucement les poings... Je vous jure, je vais le tuer ! Toujours allongé sur le sol pendant deux secondes, je

- Non, je fais semblant d'être mort en fait

Déclarais-je de manière sarcastique. Je me relève comme mon collègue en toussant la poussière que j'ai pu avalé et remet mon chapeau en place. Les zombies reviennent à la charge et pour être honnête, je ne comprends pas tellement ce qu'il se passe... J'ai légèrement raté un chapitre ! Quoiqu'il en soit, le gamin m'énerve déjà dès mon retour... 0 ennemis... Forcément, j'étais absent crétin ! Et les 2 que j'ai battu seul en bas.. Bon abattu en traître j'avoue mais abattu quand même ?! Il ne peut pas les prendre en compte ?! Forcément non, vu qu'ils n'étaient pas là... A la réflexion du gamin, je ne peux m'empêcher de dégainer Kikoku en souriant, de créer une « room » et de lever mon nodachi avant de le baisser pour créer une lame d'air qui se brise juste au-dessus de la tête du gamin. La roche qui était sur le point de tomber se coupe en deux et tombe de chaque côté du gamin.

- Ça ne compte pas... Je n'ai pas joué la partie depuis le début

Déclarais-je amusé devant son air légèrement surpris. Je lui dois la vie à ce crétin, et deux fois même... Je n'allais pas laisser un rocher lui tomber sur le coin de la figure pas vrai ? Pourtant, mon attention se pose sur un zombie non loin de moi. Il est dans ma room... Un sourire en coin étire mes lèvres et je

- Shambles Déclarais-je en croisant mon index et mon majeur. Je me téléporte derrière le zombie et je pose ma main sur le côté gauche où se trouve son cœur Scalpel Le cœur mort du zombie se trouve expulser de son corps... avant de se retrouver dans ma main enfermé dans une sorte de boite blanche. C'est plus amusant quand le cœur bat encore... Il est vrai que je n'utilise pas souvent cette technique, je ne l'ai pas utilisé sur Punk Hazard. Maintenant, ils savent que je peux retirer facilement un cœur de tout être vivant sans que celui-ci ne meurt. Le zombie, même sans cœur, remue encore... J'observe un instant le trou avec le lac de magma en dessous. Ouais pourquoi pas après tout, je lâche le cœur dans le magma et le zombie s'enflamme à peine le cœur se retrouve dans la lave. Un zombie de moins ! Plus de zombies...

- J'en ai au moins eu un

Niveau de vie: 95%


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 23 Mai - 2:44

Whirlwind LexyLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 986

Navigation
Doriki:
1000/6000  (1000/6000)
Fruit du Démon: Pawaa Pawaa no mi





















Tartaros II
Partie 2 - Infiltration


Je venais de quitter Hugo en compagnie des révolutionnaires. À quoi pensait-il ? Essayait-il de nous impressionner ? Essayait-il d’être un gentleman ? C’est ce qu’il avait essayé de faire à notre première rencontre. Le problème avec le fait qu’il est resté derrière est que nos forces se retrouvent divisées encore une fois. Je ne sais pas ce les autres sont capables de faire. Est-ce que je peux les laisser se débrouiller seules ? Ou dois-je les surveiller ? J’ose espérer la première option. Je n’ai ni le temps ni le cœur de les protégés… Et puis, si elles sont là, c’est qu’elles sont capables de se défendre. Et sinon, il y a toujours Hugo… Qu’on a laissé derrière… Mais, pour le moment, même ses gestes les plus chevaleresques n’allaient le mener à rien. Il n’est pas un prince et nous ne sommes pas des princesses. Avons-nous l’air d’avoir une couronne sur la tête ? Moi, je n’en vois aucune. Et d’ailleurs, je ne vois personne en robe. Et puis, si nous sommes des princesses, je n’ai pas envie de savoir dans quel conte de fées nous sommes. Sérieusement, quel conte de fées parle de zombie et de cadavre ambulant. Cette place me fait un peu penser au cirque. Une pensée que j’aurais pu me passer. Tant d’années ont passé. Tant de rêves qui n’ont jamais vu le jour. Tant de rêve transformé en cauchemar. C’est ça la magie du cirque des horreurs. Mais, ce n’est pas le temps de penser à ça. Je secoue la tête et me concentre sur ce que l’on doit faire… Et ce que je vais devoir dire au commandant… Je me demande ce qui est pire. Annoncer à Ace que Nana et moi sommes retournées sur l’île des flammes ou annoncé à Marco ce que l’on a fait… Peut-être que si je perds connaissance avant de retourner à la maison, j’éviterais les longs serments des deux. J’espère simplement que Nana va bien. S’il lui arriverait quelque chose… Je rage de l’intérieur de ne pas avoir pu la rattraper. Je savais qu’elle aurait dû retourner avec Robin sur le navire des révolutionnaires. Cette place est pire que l’enfer pour elle. J’ai peur pour elle. Je ne suis pas là s’il arrive quelque chose. Soudainement, une envie folle de rebrousser chemin me prend. Je ne suis pas loin de l’endroit où elle est tombée. Si je suis assez rapide, je pourrais sûrement la retrouver. Mais, je sais que je ne devrais pas faire ça. Je dois avoir confiance en elle. À contre cœur, je reste ici. De plus, si je pars, nos forces ne feront que s’affaiblir encore et encore. Et s’il arrive quelque chose aux autres, personnes ne pourront les soigner. Enfin, je pourrais bien faire quelque chose. En dernier recours. Seulement en cas d’urgence je les guérirais. Après tout, les révolutionnaires nous avaient aidés, moi et ma sœur. Il serait très déplaisant de leur devoir quelque chose. Une vie pour une vie, non ?

Nous continuons notre chemin dans la noirceur. Marde n’a jamais pensé qu’un peu de lumière serait pratique. Je n’aime pas avoir l’impression d’être aveugle. Je ne peux même pas ressentir la présence des autres. C’est frustrant. Soudainement, je me mis à penser à l’autre groupe. Sont-ils bien ? Sont-ils séparés eux aussi ? Sont-ils encore vivants ? Tant que les deux frères sont vivants je crois que tout va bien. Je n’ai pas particulièrement envie d’annoncer à Ace que ces frères sont morts. Je continue de marcher jusqu’à ce que Musume tombe. Devrais-je l’aider à se relever ? Est-elle blessée ? Je ne pense pas. Elle n’a que trébuché sur… les restes d’un humain. Trop sombre et trop compliqué de dire s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. Et de toute façon, le sexe de la personne importe peu. D'ailleurs, je n'entends pas cette Koala. Je tourne la tête et je ne la vois plus... Peut-être est-elle restée avec Hugo. Si c'est le cas, je n'avais même pas remaqué. Enfin, une de moins ~

« Leur corps mort donne de l’ambiance, tu ne trouve pas ~ Et puis, vu leur état, qui veut vraiment ramasser leurs carcasses ? »

Même moi je n'avais pas une folle envie de toucher au corps en décomposition. Déjà qu'il sent mauvais. On ne se demande pas pourquoi cette place pue. Il y a des cadavres partout. Même que certains marchent encore... Mes yeux restèrent fixés sur la jeune révolutionnaire. Qu'est-ce qu'elle a à me regarder ? Ne me dites pas que maintenant elle a envie de gouter à de la chair humaine. Si c'est le cas, qu'elle retourne voir Hugo. Mais, moi, je tiens à ma peau. Mais, je suis rassurée après un instant. Elle ne va pas me manger. C'est bon. Mais, lorsqu'elle fait référence à son chef, ma mâchoire se serre. Devait-elle vraiment parler de lui ? Déjà que son plan fonctionne très mal pour nous... Mes yeux ne la quittèrent pas une seconde et mon visage fut un peu surpris en la voyant sauter d'un bon et agir comme une enfant quelques secondes après. Mais, à quoi elle pense ? Mais, sans le vouloir, un petit sourire s'accroche à mes lèvres. C'est une enfant. Elle me fait penser un peu à Nana. Je la suivais derrière regardant de temps en temps derrière moi pour être sûr qu'aucun ennemi nous suit... Quoique je ne voie pas grand-chose... Mais, un bruit fort et sourd résonne et mon premier réflexe est de regarder Musume. Merde. Elle est blessée. Je déchirai un morceau de mon chandail et m'approchai d'elle. Je ne suis pas médecin, mais je connais la base des premiers soins. J'entourais mon bout de tissu sur son épaule et fis un noeud. Je ne peux peut-être pas le faire aussi bien que Nana, mais c'est mieux que rien. Et pas question que j'utilise mon pouvoir maintenant.

« Les humains ne savent faire qu'une seule chose, trahir. Il ne faut pas s'étonner que tôt ou tard, les mêmes humains nous plantent un couteau dans le dos ~ »

Je la regardais faire une épée avec l'armure de Luffy. Voilà pourquoi elle voulait son armure. Un fruit du démon, je le savais. Je me retournais et pris des cartes. Je ne vois pas très bien, mais je vois tout de même les formes bouger. Ce qui me donne une petite idée d'où ils sont. Puis, je sentis la révolutionnaire se mettre dos à moi. Eh bien, au moins, on a un minimum de travail d'équipe. C'est bien. C'est très bien. Je l'écoute et essaie de retenir un petit rire, mais mon effort ne me servit à rien. Un rire s'échappa de ma gorge.

« Et moi, je n'aime personne, on forme un beau couple hehehehe ~ Enfin, et si on se débarrassait d'eux maintenant, on n'a pas de temps à perdre. »

Intérieurement, j'étais heureuse d'avoir une personne. Cela m'empêchait de revenir sur mes pas pour aller chercher Nana. Le combat commence. J'entends le canon des fusils, mais pas une balle ne me touche. Par contre, mes yeux s'agrandirent lorsque je vis un flash lumineux frapper le sol. De la foudre ?! Bordel. Maintenant, il y a de la foudre dans le souterrain. Non, mais ce Marde a vraiment envie de voir son île s'écrouler. Premièrement Akainu et sa lave, maintenant de la foudre ? J'espère simplement que le métal de Musume n'attira pas la foudre. Mais, comme si la foudre pouvait lire dans mes pensées, je vis des étincelles au-dessus d'elle. Je devais agir vite. J'eus le temps de me tourner et de la pousser hors de porter. Mais, en la poussant, la foudre frappa mon bras droit. Même si ce n'était que mon bras, la douleur vive se répandait partout. Je mordis ma lèvre inférieure pour ne rien dire. Bonne nouvelle, mon bras est encore utilisable. Mauvaise nouvelle, il est brûlé et je sens ma peau guérir. Ça va faire mal... Enfin, avec la noirceur, je ne sais même pas si elle va voir que mon bras se guérit.

Niveau de vie : 95%


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 23 Mai - 19:10

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003

J'ai gagné !!! Ne me refais plus jamais peur comme ça !
Traffy & Sabo

Mugiwara leva les poings en l’air et gigota dans tous les sens à cause des paroles de son aîné et parce que ses joues étaient coincées entre ses doigts ! En réalité, ses mots eurent l’effet d’une claque ! Comment ça faible ? Non, il n’était pas faible !!! Même aveugle il…

« NON MEME AVEUGLE JE REFERAIS LE PORTRAIT DE MARDE !!! JE N’ai pas du tout mal aux yeux !! Allons sauver traffy guy et détruisons ces zombies !!! »

Détruire était un bien grand mot. Ils ne montraient plus aucune résistance. Qu’est-ce que son frère leur a fait ? Allez savoir.. Quoi qu’il en soit cela n’était pas très important ! Il se passa un coup de bras sur ses yeux avant d’enlacer son grand-frère afin qu’il puisse aller récupérer leur troisième mousquetaire. Ce n’était pas une tâche difficile puisque il ne semblait y avoir aucunes menaces à l’horizon. Enfin, il y avait ces mastodontes mais, ces derniers « monstres » étaient « sans vie ». Ils étaient telles des statues ! Sûr que son aîné devait pouvoir être en mesure de parler à ces derniers ! Ce radin de grand-frère ! Il allait se plaindre à ce dernier quand il serait de nouveau à ses côtés. Parce que pour l’instant, Luffy était inquiet pour Law et c’est la raison pour laquelle il se mit subitement à crier son nom ! Est-ce qu’il l’entendait ? Il l’espérait mais peut-être qu’il n’avait pas crié assez fort ? De là, il sentit du mouvement en face de lui ! Ils donnaient même l’impression de se réveiller d’un long sommeil…. Ce n’était pas bon alors sans réfléchir, sans attendre un signal quelconque pour remonter à la surface le révolutionnaire et le supernova... Espérant que le blond ait avec lui l’autre brun, il fit une action complètement stupide : celle de frapper un zombie alors qu’il tenait encore ses deux partenaires dans ce sous-terrain. Il leur fit rencontrer le dos d’un zombie brutalement puisque le but, c’était de couler le zombie dans la lave avant de les ramener à ses pieds. Quand ce fut fait, il libéra Sabo et se mit à crier comme un véritable gamin sans écouter les plaintes de ses deux aînés que le sauvetage du chirurgien était une réussite ! Sérieusement, qu’est-ce qui n’allait pas avec lui ? Ne voyait-il pas que c’était une chance qu’ils ne soient pas brisés tous les deux ? Le blond parlait dans le vent car voilà que l’homme caoutchouc était en train de se dandiner tout en criant sa joie de s’être débarrassé d’un zombie et récupérer son nakama…


« VICTORY VICTORY !!! MUGIWARA VICTORY !!! Tu disais quelque chose Sabo ? Shishishi mais, vous êtes forts donc je savais que vous survivrez tous les deux !!! Puis, je me suis excusé n’est-ce pas assez suffisant ? »

Demande t’il avec des yeux totalement innocents…. Sérieusement… Comment ne pas avoir des envies de meurtres sur sa personne hein ? Et voilà que Sabo se met à courir et affronte devant les deux pirates qu'ils sont, Law et lui, deux zombies sous le regard étonné du plus jeune du trio ! Il était impressionné par son grand frère ! Le voir en action après tant d’années c’était quelque chose ! Toutefois, ses oreilles se mirent à siffler quand il entendit la provocation de Sabo ! Il leva son poing en l’air pour protester contre son aîné comme il faisait quand il était enfant :

« Hé Sabo hors de question que je te laisse les suivants ! C’est moi qui vais remporter la bataille ! »

Fit-il pendant qu’il échauffait son bras en faisant de grands mouvements de moulinets, une main gauche posée sur son épaule ! Pas besoin d’user d’un quelconque gear. Il n’avait toujours pas tourné les yeux en « sa » direction car là, c’était les morts-vivants qui possédaient toute son attention mais, il le sentait près de lui et cela le rassurait. De plus entendre sa voix et assister à l'utilisation de son pouvoir en action le stoppa dans ses mouvements pour observer la suite. Comme celle, d'apercevoir le plus âgé brisait en deux un rocher visant son frangin et qu’en plus, sous yeux à son tour il s’était débarrassé d’un ennemi en lui volant son cœur ? Vraiment une technique bizarre mais, il trouvait cela en même temps fascinant et drôle ! Bien que là, il était un peu contrarié… Oui maintenant que le chirurgien se tenait devant lui, qu'il se trouvait dans son champ de vision il..

« Traffy Ya espèce de tricheur ! On a pas donné de top départ pour commencer le combat et puis… »

Et puis… Son cœur lui fit mal. Terriblement mal parce qu’il revoyait la scène rejouait devant lui quelques minutes plus tôt. Le Shichibukai en train d'échanger leur place.. Est-ce qu’il savait la peur qu’il lui avait causé sur le moment ? Est-ce qu’il le savait au moins ? Sur les nerfs et ne voulant pas rester tout seul sur ce côté du pont, il se mit à courir et allonger ses jambes dont une en particulier où il cita :

« Gomu Gomu no Muchi »

Il donna un coup de pied en faisant un mouvement circulaire avec sa jambe étirée, ce qui permit de balayer sur le côté l’autre zombie qui barrait son chemin et qui s’apprêtait à attaquer son frère et son ami. De là, il atterrit les deux pieds joints devant les deux plus âgés où il leva les deux bras en l’air pour crier :

« Et de 5 J’AI GAGNEEEEEEEEEEEEEEEEEEE ! YATTA !!! »

Un grand sourire aux lèvres et les deux poings en l’air mais, très vite il se rappela de la fin de se phrase et c’est avec une mine contrariée qu’il se rapprocha du Corsaire et l’empoigna par le col pendant que son visage était proche du sien, peut-être trop proche qu’il pouvait sentir son souffle caressait son visage mais, là tout de suite c’était sa colère et la peur de le « perdre » qui prirent le dessus.

« Traff’ya ! Tu peux me dire ce qui t’a pris tout à l’heure hein ? C’était quoi ça ? Tu voulais jouer les héros ? J’aurais pu me débarrasser du rocher !!! Tu es vraiment idiot ou tu le fais exprès ? »

Quel remerciement vraiment ~~ Law lui a sauvé la vie et lui, le gronde ! Il venait de gonfler ses joues et ses yeux pourraient jeter des éclairs ! Il ne comprenait pas pourquoi il avait agi ainsi ! Comme ce baisé… C’était la première fois qu’on l’embrassait là ou qu’on l’embrassait tout court en fait. Il était plus habitué à se prendre des coups. Pourtant, impulsivement il lui sauta subitement au cou pour l’étreindre très fort parce que Luffy avait eu peur, très peur. Plus jamais il ne voulait voir ses proches sombraient… Son cœur était douloureux… Il donnait le change mais, au fond… Il était profondément blessé et souffrait intérieurement car, quoi qu’on en dise… Il avait encore perdu… Law a dit précédemment que rien n’était sa faute. Que tout ceci, était la faute à cet enfoiré de flamand rose mais…. Il n’avait pas pu sauver Sabo, ni Ace et encore moins son équipage et là…

« Je suis content que tu n’aies rien ! Mais je te jure tu me refais ça je te tues de mes propres mains !!! Restons ensemble jusqu’à la fin ! C’est à moi de te protéger pas toi ! Et pour te protéger faut que tu restes près de moi ! »

Il était sérieux mais, ne vous faites pas d’illusions, ses paroles ne sont pas gorgées d’amour ou autres. Ses paroles sorties de ses lippes étaient sans arrières pensées. Ses bras toujours autour de son cou, il le regarda le plus sérieusement du monde avec une moue. Certes, ce n’était pas dans la connotation fleur bleue au premier sens propre du terme mais, son inquiétude était palpable. Son inquiétude pour « lui » était sincère parce que bien que ce dernier ne souhaitait pas rejoindre son équipage, cela ne changeait pas le fait qu’ils étaient nakamas voir plus que cela non ? Puis, un « shishishi » sortit de ses lèvres et le voilà qu’il le lâcha pour lui piquer son chapeau qu’il mit sur sa tête en ôtant le sien qu’il ajouta par-dessus et le voilà assis sur les épaules du chirurgien où il gonfla un peu son torse et mit ses mains sur sa taille :

« Shishishi ! Puisque tu as perdu notre duel tu dois me porter ! De plus, il fait vraiment trop chaud… Je suis en train de dessécher… ! De plus, avec ton chapeau sur ma tête tu n’iras pas plus loin shishishi ! Hors de question que tu n’en fasses qu’à ta tête ! Tu m’en veux pas dis ? »

Fit-il en se penchant pour que son visage se retrouve de nouveau en face de lui avec un énorme sourire. En tout cas, il ne bougerait pas d’ici, il voulait rester sur les épaules de son aîné. Et il était fier de pouvoir porter le chapeau de ce dernier qu’il enfonça un peu plus sur sa tête. Et voilà qu’il dirigea son poing droit devant eux :

« Allez let’s GO !!! »

Exprime t’il avec entrain ! Il en profita pour mordre un bout de sa viande qu’il avait ramené avec lui sur les épaules du corsaire avec le sourire et se tourna en direction de Sabo :

« N’empêche, Sabo tu es un menteur ! Tu m’as dit que tu ne parlais pas le zombie pourtant ils t’ont écouté et n’ont pas bougé jusqu’à ce que je vous remonte ! On aurait dit des statues tu leur as fait quoi ? Dis dis, c’est quoi ton secret ? Fais le nous savoir ! Je veux une armée de zombie moi aussi ! Fais pas ton égoïste ! »

Fit-il en étirant son bras pour tirer la joue de son frère. Ah vraiment, personne n’était épargnée avec ce Mugiwara No Luffy !

Emi Burton


Niveau de vie : 100 %


Dernière édition par Monkey D. Luffy le Dim 24 Mai - 8:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Dim 24 Mai - 3:03

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Traffy & Luffy

Non mais sérieux pourquoi il y a de l’eau de mer ici ?


« Bien je préfère t’entendre dire ça même si, personnellement à ce rythme c’est moi qui vais me le farcir ! »

Fis-je en libérant ses joues qui rebondirent et firent un « clap ». Cela me manquait d’avoir ce genre de rapport… Je sens bien le remord de luffy… Il est puissant même s’il ne veut rien laissé paraitre… Il souffre mais, contrairement à Ace ou moi-même il préfère passer cela sous silence en faisant l’idiot et en souriant à tout va car, c’est sa façon de faire et ce, depuis que nous sommes tous petits. J’aimerais lui dire à lui aussi qu’il n’a rien fait de mal mais, je ne pense pas qu’il se remettrait si maintenant il venait à perdre une autre personne et particulièrement le capitaine des Heart Pirates. Je le sais parfaitement… Même si Luffy ne s’en rend pas compte et ne le sais pas… Je sens que ce baisé l’a pas mal ébranlé ce que je peux comprendre mais, surtout je ressens sa profonde inquiétude pour notre compagnon « perdu ». Vraiment si maintenant lui aussi se met à jouer les « héros » nous ne sommes pas sortis de l’auberge ! Toutefois, je compte bien le retrouver pour essayer de redonner un moment de répit à Luffy… Car j’ai mal et suis inquiet pour lui. Ca ne se voit pas mais, Luffy n’est pas dans sa meilleure forme. Physiquement rien à dire mais psychologiquement…. Je préfère me concentrer sur d’autres sentiments, ou plutôt rechercher des sentiments qui appartiennent à ce chirurgien de la Mort. Quand j’y arrive, j’en fais part à notre cadet car, si je veille sur Luffy c’est aussi pour Ace. Plus jamais je ne veux voir de larmes d’eux deux. Puisque mon emprise est récente je pense que si nous agissons maintenant, on aura le temps de remonter ce « grand-père » avant que je ne perde le contrôle sur ces derniers. Je ne mets pas longtemps avec l’impatience de Luffy à descendre le « ravin » établi par nos soins évitant de justesse de me brûler et là, je retrouve celui que je suis venu chercher avec un sourire amusé et amical en même temps. Je lui parle et lui tends la main avant de lever mon regard en haut à la voix de mon cadet quelques secondes pour le reporter de nouveau par « lui ».

« Tu es surpris hein ? Pourtant tu ne devrais pas il agit ainsi quand il est inquiet ! »

J’ai juste le temps de l’informer de cela, de prendre sa main et voilà que nous nous envolons pour d’autres cieux…. Enfin, cieux est un bien grand mot car nos corps eux, rencontrent le dos ferme d’un géant mort taillé comme un mini géant…. D’autres secousses se firent ressentir mais, c’était le cadet de mes soucis car là… J’essayais tant bien que mal de garder fermement la main du « vieux » et mon chapeau auquel je tenais comme la prunelle de mes yeux et je peux vous assurer que l’atterrissage que mon cadet m’offrit était fracassant ! Je gémis légèrement et rouspète contre Luffy avant de lui demander de m’écouter ne serait-ce qu’un moment un peu sur les nerfs ! Certes, je ne le frapperais pas car, c’est mon cadet mais je dois avouer que pour le coup, il aurait pu réfléchir un peu plus… Evidemment à sa réponse, mes yeux s’arrondirent comme des soucoupes avant de baisser la tête et de soupire comme un buffle tout en remettant mon couvre-chef sur la tête après avoir dépoussiéré ce dernier.

« Ah vraiment comme on pouvait s’y attendre de sa part… Il a réponse à tout celui-là alors… »

Forts… Certes, c’était la vérité mais quand même… Cependant le regarder crier « Mugiwara Victory » et le voir « enthousiaste » de retrouver le shichibukai, je ne peux m’empêcher de sourire tendrement à cette image. Difficile de lui en vouloir bien longtemps. Il était vraiment adorable… Depuis toujours, il avait ce « charme » ce « mimétisme » qui attirait les autres à lui. Je me gratte un peu l’arrière de la tête avant de demander à notre troisième partenaire de « crimes » s’il était toujours avec nous. Je dois avouer que le porter sur mon dos ne m’attirait pas énormément. A sa réponse je souris amusé et tout ce que je lui réponds c’est :

« Tant mieux… Vu l’état de mon dos… Je suis bien content de ne pas devoir porter ta carcasse ~ »

Qui aime bien châtie bien hein ? Quoi que je me relève et décide de passer à l’attaquer pour me débarrasser de deux ennemis qui commençaient à bien s’éveiller à nouveau. Quand c’est fait et que je fais tomber un zombie à la renverse à mes côtés avant de le provoquer comme j’aimais le faire ! Un trait de ma personnalité qui s’est développé avec l’âge et mon apprentissage chez les révolutionnaires ! Mon sourire s’agrandit à la réponse de Luffy mais, je le perdis un peu quand je sentis la présence d’un rocher sur le point de m’écraser mais, je suis surpris de voir cette même sphère que tout à l’heure et le rocher qui se divise en deux. Mon regard tombe sur « lui » et ses paroles me font rire… Finalement, je préfère voir comment il s’occupe des zombies. Il ne tarde pas à s’en débarrasser d’un et ce, d’une façon peu conventionnelle. Sérieux ? C’est quoi ce pouvoir hein ? Comment peut-il dérober le cœur de ses victimes… Il n’y a pas à dire… Cela n’a rien avoir avec notre rencontre… Et surtout je ne peux m’empêcher de lui dire pendant que le zombie était en train de brûler sans me préoccuper du dernier restant :

« Sérieux… Finalement, rappelle-moi de ne pas avoir de dettes envers toi le vieux… Je n’ai vraiment pas envie de passer sous ta table d’opération. »

Pas que j’étais effrayé mais, un peu quand même ! Bien que je finis par lui sourire malgré tout. Je ressors de mes pensées quand la voix de mon frère résonne à nouveau tout comme ses sentiments ! Je croise les bras et je le vois de nouveau en action ! Il a vraiment bien grandi ! Je ricane quand mon benjamin nous retrouve de l’autre côté du pont après avoir encastré le dernier ennemi dans un mur plus loin par rapport à sa joie d’avoir gagné le pari.

« Tu as vraiment bien grandi Luffy ! Bravo pour avoir gagné ! »

Héhéhé j’étais fier de mon cadet mais, je fus de nouveau surpris quand je vis l’interaction des deux pirates derrière moi… Comme par l’action du plus âgé de se débarrasser du rocher afin que je ne sois pas blessé ! Toutefois, remis de la surprise à cause de ce que je ressentais… Je me sentais coupable car, je sais qu’il s’en veut pour moi aussi et c’est ce qui me fait mal ! Pourquoi se sent-il responsable de ne pas avoir pu me sauver ? Il devrait m’en vouloir mais, c’est tout le contraire… Je baisse la tête et dissimule mon expression légèrement assombrie à l’aide de mon chapeau me faisant discret pour le moment bien que je souris attendrit par la douce scène qui se déroule devant moi. Luffy enlaçant Trafalgar et oser lui parler sur ce ton… Il n’avait vraiment pas de culot mais, c’est ce qui faisait son charme. Bien que le tableau du vieux piratage sans son chapeau qui fut chapardé par Mugiwara et plus encore quand, ce dernier monta sur ses épaules c’était..

« Buahahahaha c’est trop drôle et mignon !!! Dommage que je n’ai pas mon den den photo sur moi ! M’enfin c’est le prix du perdant soit fort le Grand-père ! »

Fis-je en levant mon pouce en l’air avant de me remettre à rire doucement… Rire que j’essayais d’étouffer afin de ne pas le mettre plus en colère mais… Faut croire que personne n’est à l’abri quand Luffy est dans les parages. En effet, voilà que ce dernier se met à me tirer la joue et me traite de… Menteur ? Comment ose t’il ? Non mais… Je vous jure, s’il n’était pas mon cadet, je l’aurais envoyé valser très loin mais, c’est qu’il y allait fort en plus !

« Hé Luffy lâche-moi !! Tu fais mal mais arrête s’il te plait !! »

Fis-je avec une moue. Je me masse la joue que je gonfle en même temps que l’autre quand je suis de nouveau libéré. Argh vraiment… Il fallait toujours qu’il en fasse trop.

« Tu aurais pu y aller moins fort non ? Ok ok je vais te le dire !! Je ne parle pas zombie ! C’est juste une utilisation de mon pouvoir ! Héhéhéhé Ace et toi avec le grand-père vous n’êtes pas les seuls à avoir avalé un fruit du démon ! »

Je lui offris un clin d’œil et apparemment cette explication lui suffit ce qui me soulageait car, vu que nous étions surveillés. Il était préférable que notre ennemi ne soit pas au courant de mes capacités. Mieux valait garder certains atouts dans ma manche. De là, nous continuâmes d’avancer pour nous trouver devant une salle… Je le sentais pas et, je ne voulais pas vraiment y entrer mais… Rebrousser chemin ? Impossible. Du coup nous y entrâmes mais, à peine avons-nous mis les pieds à l’intérieur que la porte qui m’était invisible jusque-là apparut et se referma derrière nous, nous enfermant par la même occasion dans un bruit sourd. Toutefois, ce n’était que le début de nos ennuies car… La salle était trop humide et je ne me sentais pas bien… Vraiment pas bien… J’avais l’impression que mes forces me quittaient lentement et la cause ? Cette eau qui se déverse du plafond et des murs… Non… Il fallait que j’en aie le cœur net. Je me rapproche lentement avant de toucher le mur pour porter une main vers cette eau et la porter à mes lèvres et là..

« Beurk mais quelle horreur ! C’est de l’eau salée ! Non mais sérieux c’est quoi ce bordel ! Faut qu’on sorte d’ici !!! »

Dis-je en tirant la langue sous le goût horrible qui se trouvait sur ma langue ! Purée.. Il fallait qu’on sorte d’ici mais à peine touchais-je la poignée de la porte pour être plus fatigué soudainement et sans m’y attendre je me mis à glisser… De là.. Je lève ma tête vers le haut de la porte pour voir avec horreur : Salle des Larmes ! N’y avait-il pas de plus grand malheur que d’être enfermé dans une salle s’emplissant d’eau de mer et dont la seule porte visible pour le moment était faite de..

« Nous ne pourrons pas sortir par cette porte… Cette dernière est faite en granit marin ! »

Si pour des utilisateurs de fruits de démons comme nous, c'était le pire !
Niveau de vie : 100%

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Dim 24 Mai - 18:48

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5576

Navigation
Doriki:
3514/6000  (3514/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat Luffy et Sabo

Avez-vous déjà tenté le surf sur de l'eau salé ?



Cet éboulement n'était pas prévu au programme. Les voir courir dans une direction opposée non plus... Je sais qu'ils auraient pu se défaire du problème tout seul comme des grands mais je ne vois pas pourquoi j'aurai dû me reposer sur eux... Je ne peux pas laisser faire ça alors j'ai préféré faire quelque chose de stupide et irréfléchi... quitte à en mourir ensuite. Je n'ai pas pensé à ce que j'aurai pu devenir si je n'avais pas eu mon fruit du démon. En quelque sorte, il m'a aidé à amortir ma chute... puis ce fut la course folle jusqu'à la sortie du bas pour échapper aux tremblements et à la chute de roches. Mais j'étais séparé des autres, je n'avais pas peur bien au contraire... J'étais juste inquiet pour eux. Je ne savais pas s'ils allaient bien... Je les avais vu courir vers la sortie avant de sombrer mais est-ce qu'ils l'avaient atteinte ? Je n'en étais pas sûr et ça me travaillait un peu. Je secoue doucement la tête avant de reprendre mon exploration de ce souterrain qui me paraît plus glauque et plus sombre à chaque pas que j'y fais. Je croise la route de deux sous-fifres que je bats sans trop de difficultés... avant d'être surpris par un nouvel éboulement ! Sérieusement ? Il ne pourrait pas arranger un peu son île Marde ?! Me voilà de nouveau en train de courir tout en découpant les rochers qui me barrent la route et alors que les tremblements s'arrêtent et que je me pense hors de danger, voilà que maintenant, ce sont des zombies qui tombent du ciel ! Et pas des petits en plus, non, là ce sont carrément des mastodontes de plusieurs mètres ! Ne pouvaient-ils pas rester à l'étage ces abrutis ?! Reprenant ma course, je me dirige vers le fond de l'allée où je me suis hors d'attente de cette chute de monstres et après quelques minutes où je suis certain que rien ne risque de me tomber sur le coin de la figure, je m'avance vers les zombies... où j'entends une voix familière après quelques instants. Levant les yeux, je découvre un visage familier qui me demande s'ils m'ont manqué et il me tend la main. J'hésite ne sachant pas trop à quoi m'attendre mais je préfère affronter la colère du Chapeau de paille que de rester seul plus longtemps. Son cri me surprend et me fait lever la tête avant de reporter mon attention sur le gamin aux cheveux blonds

- C'est la première fois que je le vois comme ça à dire vrai

Même sur Punk Hazard, il était inquiet mais pas au point de crier... Je pose ma main dans la sienne et nous remontons à la surface un peu trop rapidement. Mugiwara-ya balance une attaque sans prévenir et surtout en oubliant que nous étions encore entre ses mains ! Nous rencontrons, Sabo et moi, le dos d'un des zombies qui tombe suite au choc dans la mare de magma et nous, nous revenons tel un boomerang vers le Chapeau de Paille. Le choc est violent et douloureux... Je ne sais pas si c'est sa manière de se venger mais là, il a bien commencé. Oui il s'est excusé je l'admets mais pourquoi a-t-il essayé de nous tuer ?! Ou tout du moins de tuer son frère en même temps que moi vu que, si quelqu'un a tort dans l'histoire, c'est bien moi... mais ce n'est pas vraiment un tort de vouloir protéger quelqu'un pas vrai ? Sauf que ça, le Chapeau de paille ne semble pas d'accord avec cette idée. Pendant qu'ils se parlent, j'me serais bien tapé une petite sieste en mode étoile de mer histoire de reprendre mes esprits mais la question de Sabo me tire doucement de mes songes et je lui réponds simplement que je fais semblant d'être mort. Je me relève doucement suite à ma réponse et la sienne m'amuse... un peu... beaucoup... passionnément... à la folie... Pas du tout en fait !

- Même aux portes de la mort, je préférerais me débrouiller seul

J'ai déjà encore du mal de digérer le fait que ce crétin m'ait porté comme une fille lors de notre première rencontre alors le refaire là maintenant... plutôt mourir ! Oui j'aime son frère mais cela ne m'empêche pas d'avoir une certaine fierté mal placé... un peu comme tous les mecs quoi ! Subir cet affront une fois m'a largement suffi. Pourtant, après qu'il ait battu deux zombies, il nous provoque en duel... ça me fait doucement sourire... Je ne réponds pas de suite mais je dégaine mon nodachi avec lequel je tranche l'air et un rocher pour lui éviter un sérieux mal de crâne. Seulement après cela, je lui réponds que ça ne compte pas puisque je n'étais plus avec eux pendant quelques temps. Mais je reporte mon attention sur ce zombie qui est entré dans mon périmètre d'attaque et en un mouvement de main, je me retrouve derrière lui et pose ma main sur son côté gauche et enlève son cœur grâce à l'une de mes techniques. Ce dernier finit au fond du lac de magma pendant que le zombie prend feu sous nos yeux. J'aurai au moins sauvé l'honneur avec un zombie supprimé. La réaction du gamin me fait doucement sourire

- Je te rappelle que ce n'est pas toi qui a une dette envers moi. Et qui plus est, il me semble t'avoir dit que tu n'avais rien à craindre

La réponse du Chapeau de paille me fait tourner la tête vers lui... Je n'avais, moi non plus, pas encore posé mon regard sur lui depuis mon retour parmi eux... Je ne lui réponds pas mais j'observe ses gestes. Pas besoin d'être devin pour ressentir sa colère et sa peur... Enfin, je ne l'aurais jamais compris si je n'avais pas passé quelques temps avec lui sur cette île de malheur. Il se débarrasse du dernier zombie et alors que je pensais qu'il semblait « heureux », il m'empoigne par le col de ma veste et surpris, mon regard se plante dans le sien. Nos visages étaient proches... trop proches et même si ses paroles ressemblent un peu à un sermon, je ne peux m'empêcher de lui répondre ceci

- Je dois être idiot alors si c'est ce que tu crois... Mais vous auriez été dans la même situation que moi et tu n'aurais pas pu détruire les 2 rochers à temps. Je ne doute pas de ta force loin de là mais le scénario aurait été le même dans tous les cas... Il fallait agir rapidement Je marque une pause... ce que je vais lui dire ne va pas lui plaire mais je ne changerais pas ce que je suis Je te l'ai dit tout à l'heure non ? Je ferais n'importe quoi pour t'aider peu importe ce qu'il se passera. Si je dois choisir entre toi et moi ou mourir et te sauver... La réponse est déjà toute trouvée

Je recommencerais encore et encore si cela peut lui permettre de rester en vie et ainsi sauver ses nakamas prisonniers. Cela fait longtemps que j'ai abandonné ma vie pour une vieille vengeance mais à présent, j'ai trouvé un autre but, bien plus noble, qui me permettrait de croire que ma vie peut être utile. Mourir pour la personne qu'on aime... n'est-ce pas la plus belle mort qui soit ? Oui, il a raison, je dois vraiment être idiot. Pourtant sa réaction me surprend quand il me saute au cou... Mes yeux s'écarquillent sous la surprise alors qu'il resserre son étreinte autour de ma nuque et qu'il recommence à parler. Je pensais que rien ne me ferait changer d'avis mais sentir son cœur s'accélérer ainsi à mesure qu'il parlait... Ça ne me plaisait pas... Je sais que je ne pourrais pas lutter contre l'envie de le protéger... alors pourquoi mes yeux brillent encore de surprise ? Reprenant un contrôle partiel sur mes émotions, je le serre doucement contre moi même s'il me crie encore dessus. Son expression boudeuse me fait sourire malgré moi et je le relâche doucement alors que lui, il a toujours ses bras autour de ma nuque

- Très bien, j'ai compris le message... Je ne t’inquiéterais plus... Tu as ma parole

Mais je regrette presque mes paroles quand il se détache de moi et me pique mon chapeau. Non ! Tout mais pas mon chapeau ! J'essaie de le reprendre mais... en vain et il disparaît sur mes épaules... Il est un peu lourd quand même et je... Quoi ?! Mais je n'ai pas joué à ce jeu ! Je n'étais pas là... Mes poings se serrent doucement et je le dévisage avec un air sombre quand il me demande si je lui en veux

- Pas tant que ça... Mais je te préviens Chapeau de paille... S'il arrive quoi que ce soit à mon chapeau, c'est moi qui te tue de mes propres mains, tu m'as bien compris ?

J'étais on ne peut plus sérieux. Ce chapeau... c'est tout ce qu'il me reste comme souvenir de ma petite sœur... et j'y tiens énormément. Rien que de penser à elle, mon cœur se serre doucement et je ne peux même plus cacher ma tristesse sous mon chapeau puisque le gamin l'a sur sa tête. J'essaie de chasser mes sombres pensées en secouant légèrement la tête puis j'attends quelques secondes. La réaction de Sabo ne me surprend pas mais j'ai envie de le massacrer là, tout de suite. Je serre doucement les poings

- Je n'ai pas besoin de tes sarcasmes gamin

Ou je reviens sur mes paroles et je te colle direct sur ma table d'opération pour te disséquer le plus lentement possible ! Finalement, nous avançons avec le gamin et l'autre boulet sur mon dos et après quelques minutes nous arrivons face à une salle bizarre... Je ne sais pas si c'est une excellente idée d'y entrer mais le chemin en sens inverse étant impossible... Nous n'avons pas le choix. Luffy eut la bonne idée de passer de mes épaules à mon dos mais il reste parfaitement collé à moi. Pas très pratique pour se mouvoir... mais à peine avions-nous franchi la porte qu'elle se claque sans pouvoir s'ouvrir de nouveau

- Bordel, mais qu'est-ce qu'il se passe encore ?! J'écarquille les yeux de surprise en entendant juste deux mots « Granit marin » et merde ! Je suis d'accord avec le gamin, il faut qu'on parte d'ici. J'essaie de trouver une autre sortie mais je ne vois rien hormis cette maudite porte... Voyant le gamin glisser, je le soutiens pour l'aider à se relever même si mes forces commencent doucement à me quitter aussi... Une chance que le Chapeau de paille soit accroché à mon dos encore.

- Il doit forcément y avoir une autre sortie cachée quelque part !

Sabo s'éloigne non loin pour chercher tout comme je le fais une sortie de secours mais une secousse nous surprend et le Chapeau de paille s'accroche un peu plus et sa force me surprend... J'en perds l'équilibre et je me dirige un peu trop vers l'autre gamin

- Gamin !! Dégage de là ! Mais trop tard... Je le percute de plein fouet et nous tombons à la flotte. Je me retrouve sur Sabo, Luffy sur mon dos... Vous avez déjà essayé de faire du surf sur de l'eau salé ? Bah c'est ce que je viens de faire ! Sauf que c'est Sabo ma planche de surf... Heureusement que l'eau n'est pas encore très profonde. Une nouvelle secousse nous surprend et nous finissons notre course contre le mur d'en face... Aie... et double Aïe ! Heureusement, ça n'a pas duré longtemps mais je tousse toute l'eau que j'ai pu avaler avant de relever la tête de Sabo et de crier Hey ! Gamin ! Je suis désolé !! Comment tu te sens ?!

Bon comme quelqu'un qui vient de servir de planche de surf j'imagine... Mais je n'avais pas envie de le tuer c'est juré ! C'était juste... un coup de malchance

Niveau de vie: 95%




Dernière édition par Trafalgar Law le Lun 25 Mai - 6:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Dim 24 Mai - 21:35

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 590

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

Musume c’était effondré au sol. son épaule était blessé, mais elle ne pouvait pas voir la personne qui avait tiré à cause du noir. Elle senti Vie derrière elle et frissonna, la proximité des humain la mettait toujours mal à l’aise. La rose pris son bras et lui fit un bandage. A contre coeur Musume la laissa faire. On lui avait appris à ne pas refuser une marque d’attention comme celle-ci. Elle pouvait encore entendre les sermons de sa meute « Mais non, ce n’est pas une insulte pour dire que tu es faible, c’est gentil. Maintenant, laisse toi faire. »

« Les humains ne savent faire qu'une seule chose, trahir. Il ne faut pas s'étonner que tôt ou tard, les mêmes humains nous plantent un couteau dans le dos ~ »
Cette phrase résonna dans la tête de Musume avec un étrange échos. C’était la première fois quel rencontrais quelqu’un qui avait le même point de vue qu’elle sur les humains. Se plaçant dos à dos avec Vie, la louve attendait une autre attaque afin de déterminer où étaient leurs adversaires. Mais l’offensive ne viens pas, ou si, elle arriva, mais à un endroit totalement inattendue. En effet, la jeune fille se fit violemment projeter en avant. A peine atterrit-elle qu’elle se retourna pour explique à Vie sa manière de penser. Mais elle n’eu pas le temps. Quelque chose crépita au-dessus de la rose et un éclaire éblouissant la frappa. Musume se précipita vers la pirate, maintenant elle comprenait pourquoi elle l’avait pousser. *Tss, j’ai une dette envers elle, c’est malin.* Songea-t-elle, mais en même temps elle lui était reconnaissante de l’avoir sauvé et inquiète de son état. Le nez de la louve se plissa, ça sentait la chaire cramer. Soudain Musume s’arrêta et renfla l’air… * étrange, l’odeur se dissipe.*Afin d’en avoir le coeur sur, la jeune fille s’approcha de Vie, mais elle n’eu pas le temps de regarder la blessure, un éclaire c’était de nouveau former et attiré par Melion, il atterrit sur elle.
L’odeur de la chaire bruler empli de nouveau l’air, mais plus proche. Musume roulé en boule en se tenant l’avant-bras droit. Comme un animal blessé elle lécha sa blessure en gémissant. Mais elle se reprit bien vite, ce n’était pas le moment de se plaindre de ses blessures. S’aidant de son épée à double-lame, elle se redressa. Puis elle fit fondre son épée, tanguant un peut à cause le l’absence de support.
« Si je ne peux même pas utiliser mon pouvoir, c’est mal parti… »
Soudain elle eu une idée : Avec difficulté, elle ramassa les restes de son épée et utilisa le métal pour faire un grand bâton. Puis, prenant son élan elle le lança dans le noir. Il lui semblait avoir senti une odeur étrange par là. On entendit un « tonc » suivi d’un grognement.
«Bingo.» Son coup n’avait sans doute pas fait beaucoup de mal, tout au plus l’avait-il désarmé. Mais maintenant, il connaissaient la position d’un ennemis et avec un peut de chance la foudre allait lui tomber dessus…
Le plan de Musume avait marché à merveille et aurait été parfait si la jeune fille n’avait pas oublier un petit détaille. En prenant son élan et en lançant son bâton, la louve c’était déséquilibré et son corps, affaibli par les deux précédent coups en avait un peut mare que sa propriétaire fasse le zouave. C’est donc en toute légitimité qu’il décida de ne pas la soutenir lorsque Musume essaya de se réceptionner. c’est donc avec étonnement que la louve se senti partir en arrière. Heureusement, ou pas, quelque chose amorti sa chute…
« Oups, désolé. Ca va? » Demanda-t-elle en s’écartant du corps de Vie.

Vie : 90%
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» EVENT ► Réunion des Mangemorts
» [Event] Tartaros#1 : Taizone, Anzu, Angela
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ile des flammes-