AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
Message
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Ven 15 Mai - 17:31

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5546

Navigation
Doriki:
3509/6000  (3509/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat Luffy et Sabo

Partie II. Infiltration



Les trahir ? J'en avais l'intention au début... Enfin pas en venant ici... Je le voulais si nous avions été jusqu'à Dressrosa... Je voulais m'occuper de Joker seul. J'avais ma propre vengeance à accomplir mais ce gamin... Je ne sais pas comment il s'y est pris mais j'ai l'impression que le glaçon qui se trouve à gauche de ma poitrine commence à fondre... Il se réchauffe, il bat plus fort et c'est quelque chose que je n'avais pas ressenti depuis des années... Finalement, à la question de Mugiwara, je secoue doucement la tête en baissant mon chapeau, avec un léger sourire sur les lèvres

- Tu es vraiment surprenant... Mugiwara-ya

Sourire dans cet endroit alors que nous sommes en Enfer... C'est possible... Troublant, frustrant mais possible. J'ai l'impression de me perdre avec mes propres émotions... Tout se bouscule dans ma tête... C'est soirée fiesta dans mon esprit tant j'ai l'impression d'entendre des voix me crier d'agir... D'agir pour quoi ? Je n'arrive pas à y voir clair... et tout ce que je récolte c'est un mal de crâne... et un chapeau de paille en furie ! Il me parle de glaçons... Ai-je une tête à avoir des glaçons sur moi ? Et comment les transporterais-je avec une fournaise pareille ? Je soupire doucement mais finalement, j'ai un léger sursaut de surprise quand il décide de « m'attaquer » en pensant, comme d'habitude, que seul son avis était le bon.

- Lâche-moi Chapeau de paille... Je n'ai pas de glaçons combien de fois dois-je te le répéter ?! Il me tire les joues... mais ça fait mal à la fin !! Mon poing s'abat sur son crâne et à cause de lui et de ses conneries, j'arrive à m'emporter Mais tu vas m'écouter à la fin quand je te dis que je n'ai rien sur moi !! Je soupire doucement... Pour la discrétion on repassera. Sabo se met à râler à son tour parce que je l'ai frappé et me demande si je veux goûter sa technique Je ne te frapperais pas si tu ne faisais pas ces commentaires débiles sur ce que je cache sous mon chapeau... puisqu'il n'y a absolument rien dessous

En réalité, nous ressemblons à 3 gamins... 3 gamins qui se disputent pour savoir qui à tort et qui à raison... La situation pourrait être risible... complètement... si on ne se trouvait pas aux portes de la mort. Tandis qu'il se fait soigner par son frère, le chapeau de paille lâche soudainement que son frère était celui des 3 qui élaborait le plus souvent les plans et qui aussi soignait leurs blessures... Je ne peux m'empêcher de dire

- Ça ne m'étonne même pas...

Connaissant Luffy, il n'était pas du genre cérébral... Même les plans, il ne les écoutait jamais et les faisait à sa manière... Quand à l'autre frère, je ne l'ai jamais rencontré... et s'il est du même genre que ces deux-là, je ne sais pas si je tiens réellement à le rencontrer un jour... Ma santé mentale n'y survivrait pas. Pourtant, à la proposition du gamin, je déclare ouvertement que je me fiche de ce qu'il peut se passer tant que le Chapeau de paille et ses amis sont sains et saufs. Bien entendu, il en va de même pour ce gamin, même si pour le moment, j'ai plutôt envie de le balancer dans le ravin plutôt que de le sauver. Mugiwara-ya semble surpris par mes paroles et forcément, je regrette ce que je viens de dire... Me voilà une nouvelle fois attaquer par ce gamin qui a réussi l'exploit de me changer et de me rendre de moins mauvaise humeur... Sauf qu'il est trop près... et ça me rend mal à l'aise... Je ressens de gros coup de tam-tam dans ma poitrine... Pourquoi mon cœur s'emballe comme ça ?

- Tu commences à m'étouffer Chapeau de paille !

Déclarais-je en sentant ses bras s'enrouler autour de ma nuque... J'appose une main sur son bras dans l'espoir qu'il desserre un peu son étreinte mais je relève la tête aux dires de Sabo... et je sens mes yeux s'écarquiller contre ma volonté. Qu'est-ce qu'il entend par là hein ?! Que je ne sais pas me contrôler ?! Il s'amuse à mes dépens et ça m'énerve... enfin, ce n'est pas comme si je n'y étais pas habitué... Pourtant, sans me laisser l'occasion de répondre, le Chapeau de Paille s'accroche sur mon dos en passant ses pieds autour de ma taille et ses bras autour de ma nuque. Son visage se colle au mien et mon chapeau se retrouve sur le sol. Rha ! Il m'énerve à faire ça !

- Je ne suis pas un arbre Chapeau de paille et tu as plutôt intérêt à descendre de mon dos dans la seconde Il n'en fait rien... Bien au contraire, il continue sur sa lancée et gesticule même au point qu'il en devient difficile de garder mon équilibre Non ! Mon équipage me convient parfaitement ! Essayons déjà de sortir d'ici avant de penser au reste

Pourtant, comme si ce n'était pas assez, il continue en balançant qu'une fois qu'on se serait occupé de Marde, on ferait sa fête à Doflamingo... Ne pouvait-il donc pas se taire ? L'information n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd et Sabo s'empresse de me le notifier... Je détourne légèrement le regard... Je sais que je lui avais avoué que je voulais m'occuper de lui seul mais pourtant...

- Disons que j'ai retenu les paroles d'un gamin qui m'a donné une séance de psychanalyse sans que je lui demande son avis...

Avant de croiser de nouveau son regard. Chapeau de paille descend enfin de mon dos. Je me penche pour récupérer mon chapeau et il se replace entre Sabo et moi. Il continue sur sa lancée et lâche sans crier gare des choses que je ne supporte pas... Mon geste reste en suspension pendant quelques secondes... Mon cœur bat plus vite encore, j'ai même l'impression qu'il essaie de s'échapper de mon torse... Je me redresse à nouveau et visse mon chapeau sur ma tête... qu'il se taise... Je veux qu'il se taise... Je baisse mon chapeau pour cacher ma gêne... Ce qu'il me dit me rend mal à l'aise... Mes émotions me trahissent et je ne supporte pas ça. J'entends leurs paroles à l'un et à l'autre mais je ne réponds pas... J'ai l'impression d'être déconnecté de la réalité. Pourquoi est-ce que j'ai laissé ce gamin franchir mes barrières ? Je m'étais promis de ne plus faire confiance à personne. Je ne veux plus perdre personne... et lui, il m'a mit en vrac... Je le hais... Non... Loin de là... Ce n'est pas de la haine... C'est encore pire que ce que je croyais... Ce n'est qu'un gamin... Je me mords la lèvre inférieure... Mon plan ? Passer avant lui ? Je ne peux pas... Qu'il se taise... Un mot de trop et je ne tiens plus. D'un pas décidé, je m'approche du Chapeau de Paille... Je pensais lui en coller une, une fois encore... Je veux juste qu'il arrête de dire ces choses gentilles à mon égard...

- Mugiwara-ya ! Il se retourne et sans réfléchir aux conséquences, ma main se plaque derrière sa nuque et je l'attire à moi posant mes lèvres sur les siennes. Je veux qu'il se taise... juste qu'il se taise... Je me sens bien... Affreusement bien. Le baiser dure plusieurs secondes mais je finis par le rompre pour reprendre ma respiration. Pourquoi j'ai fait ça ? La raison est plus qu'évidente non ? Tais-toi... s'il te plaît...

Son expression... Il me fait sourire... Au moins, j'ai réussi à le faire taire. Je me détourne légèrement... J'ai enfin compris ce que je ne comprenais pas... « Aimer quelqu'un plus que sa propre vie hein ? » C'est tombé sur ce crétin... Mon crétin... Il ne comprendra sûrement pas pourquoi j'ai fait ça... A dire vrai moi non plus mais c'est comme ça... et je ne regrette absolument pas mon geste. Tout ce que je regrette, c'est de ne pas l'avoir compris plus tôt.

Pourtant, le répit est une nouvelle fois de courte durée. Les murs tremblent à nouveau et le soufre nous agresse les narines. Bon sang ! Mais ça ne s'arrêtera donc jamais ?! Le gamin revient vers nous en courant et nous hurle de partir... Quoi ? Le sol s'effondre derrière lui... Oh... Oups ? Il nous dépasse et sans attendre, nous reprenons une nouvelle fois un rythme effréné pour nous rendre à l'endroit où Luffy avait cassé la roche. Heureusement nous n'étions pas très loin, et comme tout à l'heure, Sabo passe le premier, Chapeau de paille à sa suite et avant de rentrer à mon tour, j'ai juste le temps de créer une room et de tailler un rocher qui s'était décroché du plafond avant qu'il ne m'écrase... Je rejoins mes 2 camarades et ce n'est qu'après avoir toussé tout le soufre de mes poumons, que je peux enfin respirer... Eh bien ! Rappelez-moi de ne pas venir ici pour une soirée romantique !

- Je ne me suis jamais autant amusé qu'en votre compagnie Déclarais-je en reprenant mon souffle. Je me relève et observe les lieux Où est-ce que nous sommes tombés cette fois...

Cette question était plus pour moi que pour eux... mais ça ne me dit rien qui vaille... Plusieurs chemins au dessus de nos têtes... des bâtiments loin d'être accueillants... et à peine quelques torches pour nous éclairer... Il n'y a pas à dire, cet endroit est vraiment sinistre... Digne du caractère de Marde... Pourtant, ça ne lui ferait pas de mal de refaire un peu la déco !

Niveau de vie: 100%



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 16 Mai - 1:27

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003

Que le plan d'infiltration commence !
Traffy & Sabo

Luffy ne comprenait pas vraiment les sous-entendus que glissait Sabo ! Et puis, en plus il semblait être au courant du plan avec Mingo ! Maintenant qu’il y pensait, ces deux-là lui avaient dit qu’ils se connaissaient et si…. Et si Sabo était en réalité dans l’équipage de Law hein ? Ou alors ils étaient très amis tous les deux et jouaient les timides ? Quoi qu’il en soit, ses pensées furent chassées quand Law reprit la parole pour répondre à son frère et ce qu’il dit, l’émeut ! Il ne pensait pas que Law pourrait tenir de telles paroles surtout quand cela aller dans son sens à lui ! Il se jeta sur ce pauvre Shichibukai sans prendre des pincettes. Dans un premier temps, c’était dans le but de le remercier mais, aussi lui demander s’il ne souhaitait pas faire partit de son équipage ! Comment ça il refusait son offre hein ? Il décida de lui tirer un peu plus les joues avec une moue sur le visage :

« Tu es sourd ou quoi ? J’ai dit que ton équipage était le bienvenue sur mon navire !!! Allez fais partit de mon équipage ! Plus on est de fous plus on rit.. Ne me dis pas que tu n’as jamais entendu cette citation ? !!! Ne fais pas ton timide et joins toi à moi !! »

Est-ce qu’il comprenait quand on lui disait « non » ? Pas le moins du monde les amis ! Il réfutait tous avis négatifs la preuve, la majorité de son équipage avait refusé de le rejoindre. Il avait dû user de chantage, d’un entêtement hors du commun pour former cet équipage de tous ces membres qu’il aimait plus que sa propre vie. Ils étaient coincés ici à cause de son impulsivité et naïveté chose pour laquelle, il s’en voulait terriblement ! Relâchant le visage du plus vieux du trio, Luffy devint un peu sérieux car jusque là… On ne peut pas dire qu’ils étaient restés silencieux… Il leur demandait de ne pas mourir… Il ne voulait plus revivre ça ! Plus jamais…. Il ne rebondit pas sur la réponse de Law à Sabo ! Cela ne le regardait pas et, il n’a jamais été vraiment curieux… Il profita pour mettre sur table ses sentiments envers Law du moins son appréciation car sentiments… Il ne sait pas ce que c’est vraiment… Lui, il serait du genre à vous demander si cela se manger. Toutefois, c’était une première qu’il « abandonne » ce qu’il avait en tête sur une demande… Pourtant Sabo avait toujours cette « emprise » sur lui comparé à Ace. De plus, il ne devrait pas agir comme un égoïste pas quand la vie Traffy était en jeu alors qu’il devrait être déjà très loin d’ici alors oui… Pour cette fois, il décida d’abandonner Marde à Sabo. Les paroles de son grand-frère le rassurèrent mais, il était sérieux qu’il tira doucement sa manche comme un enfant et timidement il..

« Tu me promets hein ? Que si on est séparé… On se retrouvera à la sortie ? »

Il ressentait ce besoin d’être rassuré. C’était son grand-frère qu’il venait à peine de retrouver… 12 longues années… Tout était sa faute. Tout simplement parce qu’il avait été trop faible ! Trop faible pour protéger Sabo c’est même à partir de là, qu’il avait juré sur le haut de cette colline auprès de Ace qu’il deviendrait plus fort afin de ne plus ressentir la perte de quelqu’un qu’il aimait. Quand il eut sa réponse, il retrouva rapidement le sourire ! Sabo était sûrement devenu fort. Très fort même ! Du coup, il n’avait pas de soucis à se faire n’est-ce pas ? En échange, il lui promettait de se charger de la protection de Law et d’ailleurs, il fit cette promesse de vive voix au concerné ! De toute façon, quelque chose d’autre l’attendait non ? Même s’il en rajoute peut-être une couche de trop en lui proposant de le porter sur son dos ! Un véritable moulin à paroles et un total ignorant de ce qu’il pouvait se tramait du côté du jeune Trafalgar. Il n’était pas avare de compliments concernant son « nakama ». Car « nakama » était le terme qui correspondait le mieux à Torao auprès de lui. Particulièrement, après tout ce qu’ils avaient traversé depuis Punk Hazard et même avant…. Quand ce dernier l’a sauvé alors, qu’il ne lui devait rien ! Il regarda un moment en arrière avant de se retourner de nouveau vers Law quand ce dernier l’appela. Il le regarda curieusement… Mais naïf comme il est il …

« Oui ? Quelque chose ne vas pas ? Ah tu as décidé de faire partit de mon équipage c’est ça ? Tu ne regretteras p.. »

Ses iris s’écarquillèrent quand il sentit la main du Supernova se posait contre sa nuque et il fut littéralement coupé dans ses propos. Est-ce qu’il allait l’étrangler ? Il s’y prépara et avait fermé les paupières avant de les ouvrir et d’être troublé quand quelque chose de doux et chaleureux se posa sur ses lèvres. Il était paralysé… Déconnecté de la réalité pendant ce bref instant d’une durée de quelques secondes.

Boum Boum..

Ce n’était pas désagréable mais, il ne comprenait toujours pas ce qui venait de se passer ou plutôt ce qui était en train de se passer….. Quand Law s’écarta de ses lèvres, il resta un moment assommé n’arrivant toujours pas savoir pourquoi son cœur cognait contre sa poitrine. Comme une fois n’est pas coutume… Il n’entendit pas le « tais-toi » du chirurgien de la Mort. Pourtant il articula malgré tout avec des yeux de biche…

« Traf… ya … ? »

Il interrogeait du regard son aîné qui, détourna rapidement le sien après lui avoir offert un sourire qui le « réchauffa » sans comprendre pourquoi ! Il ne revenait toujours pas de ce qui venait de se passer. Il était même sur le point de poser une main sur son cœur quand la voix de Sabo le « réveilla » et il ne fallut pas très longtemps afin qu’il descende de son nuage pour prendre à son tour ses jambes à son cou jusqu’au trou qu’il avait créé un peu plus tôt ! Cela eu le don de lui redonner son « état » normal !! Même s’ils ne faisaient que courir, l’adrénaline qui parcourrait son corps était amusante ! Il finit par sauter en évitant de s’embrocher ou de se brûler une nouvelle fois contre la roche chauffée. Malgré tout, il finit sa course sur les fesses puisqu’il s’était littéralement jeté en faisant un salto bien qu’il grimaça et toussota bruyamment avant de se mettre à rire :

« Shishishi c’était marrant ! Tu vois Traf ya qu’on a bien fait de passer par cette entrée ! On s’amuse vraiment hein ? »

Non, vous l’avez sûrement deviné, Mugiwara ne s’était pas rendu compte de l’ironie dont venait d’user l’un de ses partenaires. Se relevant et se dépoussiérant… A force d’observer le visage de son aîné, cette sensation douce sur ses lèvres lui revint et son cœur, battit… Il posa cette fois sa main contre sa poitrine n’écoutant pas la question du médecin du groupe et était en train de se dire que c’était bizarre que son cœur soit aussi agité… Il n’avait pourtant pas couru un très grand marathon alors pourquoi ? Il réfléchirait plus tard quand, il releva aussi la tête et sans demander leurs avis aux autres… Décida d’allonger ses bras pour rejoindre un des chemins qui se trouvait au-dessus de leurs têtes respectives !

« Gomu Gomu No Rocket !! »

Le voilà balançant ses deux bras vers l’un des chemins et de décoller en riant « abandonnant » ainsi, les deux autres par la même occasion. Se retrouvant en équilibre sur la terre ferme en hauteur et y voyant mieux en plus d’avoir l’impression que la chaleur était moins étouffante, il fit de grands signes de la main à ses deux partenaires tout en leur criant :

« HEY SABO ! TRAF !!! On arrive mieux à respirer d’ici !! DEPECHEZ VOUS DE MONTER !!!! AH C’EST VRAI VOUS NE POUVEZ PAS ! ATTENDEZ JE VAIS VOUS TIRER DE LA ! ACCROCHEZ VOUS A MA MAIN ! »

Est-ce qu’il réfléchissait un moment ce gamin ? Il était inconscient ! Encore une fois, s’ils n’avaient pas été découverts, ils le seraient à coup sûr là ! Il allongea une de ses mains jusqu’à eux afin de pouvoir les ramener près de lui tandis qu’avec l’autre, il se retenait afin de ne pas tomber ! Il les remonta un par un et reprit cette fois de plus belle :

« C’est moi où ce Marde manque cruellement de goût ? Même Moria avait plus de style ! En plus lui avait des zombies !! Sérieux à part de la poussière et du magma… Je ne vois rien d’intéressant !!! Vraiment cette entrée craint un Max ! On aurait mieux fait de passer par l’autre en fait ! Et maintenant on va où ? »

Emi Burton


Niveau de vie : 100 %
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 16 Mai - 15:11

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Traffy & Luffy

Les ennuis ne font que commencer


« Oh tu prends vraiment trop tes aises le Grand-père ! En même temps il y a de quoi avoir des doutes pour que tu y tiennes autant ! »

Des gamins… C’était que nous étions tous les trois ! Je pouvais agir comme un adulte plus responsable comme quand je suis en mission car, une part d’ombre dort en moi mais, je ne dis rien. Je souris à la remarque de Luffy même si cela me rend mélancolique et serre mon cœur. J’entends la remarque de Law et je finis par lui adresser ces quelques mots.

« C’est vrai… Ace est aussi cérébral que Luffy ~ Surtout quand cela concerne ce dernier, il s’enflamme très rapidement ~ »

Non ce n’était pas pour l’effrayer mais ses sentiments envers mon cadet étaient bizarres. Quoi que si… Je dois avouer que je prenais un malin plaisir à lui souffler déjà la « pression ». Toutefois, c’était vrai. Je suis certain que leur relation à tous les deux est devenue forte et, Ace a toujours pris très à cœur son rôle d’ainé. En même temps, c’était ma petite vengeance pour le fait qu’il m’ait frappé. Rancunier moi ? Pas du tout, je ne vois pas de quoi vous parlez voyons ! Je devais avoir le cœur net. Je pourrais l’avoir si je le touchais vraiment mais, je préférais éviter. Attendre de voir les actions de ces deux-là ainsi que leurs sentiments serait intéressant. Je ne peux m’empêcher de sourire narquoisement à l’entente des paroles de mon cadet envers le plus vieux même si, une information ne tomba pas en effet dans l’oreille d’un sourd. Alors comme ça il avait embarqué mon cadet dans sa « vengeance personnelle » ? Je ne me retiens pas de lui faire la remarque et sa réponse m’amuse comme toujours et je baisse doucement mon chapeau.
« Je vois… Ravi que le gamin t’ait appris des choses ! Si tu veux d’autres séances, je te ferais un prix d’ami ~ »

Conversations sans queues ni têtes ? Peut-être. En même temps ce n’était pas comme si nous ne parlions pas en code depuis le début lui et moi. Notre rencontre hein ? Je ne pense pas que Luffy ait besoin de l’entendre surtout que je me suis incrusté dans ses souvenirs sans qu’il ne s’en rende compte. Toutefois, je ne peux m’empêcher d’être attendrit par le spectacle qui s’offre à moi avant de les laisser tous les deux. Mais, je sortis de mes pensées quand Luffy me demande de le retrouver à la sortie si jamais… Nous nous retrouvons de nouveau séparés tous les trois. Je lui souris et lui enfonce un peu plus le chapeau sur sa tête.

« Hé ! Je ne mourrais pas ! Regarde je suis bien vivant et Luffy… Quoi qu’il se passe ce n’est pas ta faute. C’est parce que je l’aurais voulu comme à cette époque… »

C’était à peine plus haut qu’un chuchotement mais, je me rappelais parfaitement des paroles d’ Ace lorsque nous nous sommes retrouvés il y a quelques jours plus tôt ! Je ne voulais pas que Luffy pleure ma mort pendant des jours et se prive à nouveau de nourriture. Je ne voulais pas non plus qu’il se sente responsable de quoi que ce soit surtout si je venais à mourir maintenant mais, si c’était pour sa sécurité alors, je n’hésiterais pas et ne regretterais jamais mon choix. Je finis par lui pincer doucement les deux joues :

« Nous n’en sommes pas encore là alors ne fais pas cette tête et puis… Comment veux-tu que je disparaisse hein ? Je n’aurais pas l’esprit vraiment tranquille si je te laisse avec le grand-père ! »

Non non, je n’étais pas en train de taquiner le Supernova ! Pas le moins du monde vous vous faites des illusions. En même temps, il était la cible parfaite pour mes sous-entendus et aussi de bouc émissaire pour l’allègement de l’atmosphère. Je voyais bien que le capitaine des Heart Pirates ne tiendrait pas très longtemps à cette allure. Je m’éloigne avant que mon crâne ne souffre d’un énième coup je crois que pour aujourd’hui j’en ai assez pris mais, cela ne signifiait pas que je ne les surveillais pas. Car ce que je ressentais était fort et je voulais être persuadé de ce que j’avançais mais… Voilà qu’en marchant le sol s’entaille comme ça… Purée mais où nous sommes tombés sérieusement ? Je ne le sais pas. Pourtant, je me dépêche de revenir vers eux pour les prévenir et mon cœur s’arrête de battre quand j’aperçois ce chirurgien de la Mort violait les lèvres de mon cadet au loin… Non mais, c’était quoi ça ? Après la surprise passée, je souris mystérieusement…. Pourtant, je ne peux m’empêcher de leur crier de commencer à se bouger vers le trou que Luffy nous a fait sous un coup de folie afin d’éviter la chute la plus terrible. De justesse encore une fois et je ne peux m’empêcher de souffler un moment après avoir toussé pour me tourner vers mes deux partenaires. Leurs réponses respectives me font sourire et je ne peux éviter de leur adresser ces quelques mots :

« Bon si vous avez autant de réparties c’est qu’en effet vous vous portiez à merveille... L’amour est un véritable Ouragan n’est-ce pas ? »

Qu’est-ce que je me marrais intérieurement à ses expressions mais, ceci ne que de courte durée quand j’entendis la voix de mon cadet qui, le voilà se trouvait projetait dans les airs !! J’étais paniqué et j’étais en train de crier :

« LUFFY ?! »

Le pire c’était qu’il était en train de rire quand on revit de nouveau son visage ! Je soupire de nouveau de soulagement… Vraiment… Comme les enfants, il fallait toujours garder un œil sur lui. Je souris et ne perdit pas de temps à pousser le chirurgien pour lui glisser :

« Je préfère passer devant… J’ai pas vraiment confiance à te laisser seul avec lui même pendant quelques secondes ~ »

Evidemment je le narguais et attrape sa main le premier pour me retrouver à ses côtés avec un grand sourire flamboyant. Quand nous fûmes de nouveau tous les trois, je perdis un peu de ma superbe encore d’émotions un peu trop fortes à mon goût… Je sentais comme un malaise…. Des sentiments plus négatifs les uns que les autres étaient en train de me prendre… Que j’écoutais à moitié les bêtises de Luffy. Cela ne m’étonne pas qu’il soit contradictoire dans ses affirmations ! Luffy n’était pas très cérébral… Et je dois avouer que pour le coup, cela me démangeais aussi de faire la fête à quelques personnes ! Car bouffer de la poussière et du souffre ça va un moment mais… Ce n’était pas ce qui m’inquiétait personnellement… Je pourrais en mettre ma main à couper que nous sommes observés ici et maintenant. Je ne le sentais pas réellement au début mais.. Peut-être parce que nous étions plus proches du repaire de l’ennemi ? Je finis par leur murmurer tout en posant mon regard dans tous les recoins des alentours.

« Nous sommes observés ! Je peux le sentir.. En même temps, j’ai eu une drôle d’impression dès que nous sommes arrivés sur l’île. Plus encore quand nous avons pénétrés ici. C’est censé être l’entrée principale et on ne se mange que des chemins fragiles ? C’est impossible… Je commence à m’inquiéter pour l’autre groupe surtout… Je n’ai aucune confiance en ce dénommé Hugo, le nouvel arrivant… »
Niveau de vie : 100%

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 16 Mai - 22:00

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5546

Navigation
Doriki:
3509/6000  (3509/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat Luffy et Sabo

Tout avait pourtant si bien commencé...



- Tu y tiens bien aussi à ton chapeau non ?! Alors pourquoi tu me cherches avec le mien ? Et puis pourquoi on s'engueule pour un chapeau en fait ?!

Nous n'avions absolument pas l'air con sur ce coup-là. C'est vrai non ? Pourquoi on se dispute pour une histoire de chapeaux ? Peut-être juste pour détendre l'atmosphère et nous faire oublier où nous sommes. Sérieusement, qu'est-ce que ce gamin ne comprenait pas quand je disais « non » ? Était-ce si difficile pour lui à accepter ? Je ne voulais pas faire partie de son équipage... même s'il voulait que mon équipage entier intègre le sien, je ne pouvais pas... J'avais encore trop de choses à faire avec mes propres compagnons... J'aimerais les retrouver... ou tout du moins savoir qu'ils vont bien... mais peut-être que je m'inquiète de trop pour eux... Je ne sais pas... Non, je le sens... Ils vont bien, je suis sur qu'ils vont bien. Tentant de me convaincre, je me récupère un chapeau de paille déchaîné sur le dos et qui en plus de ça... me crie dans les oreilles

- Ne crie pas comme ça je ne suis pas sourd !! Puis d'un ton légèrement plus calme je reprends N'insiste pas Chapeau de paille... Je ne reviendrais pas sur ma décision. Pour la dernière fois, je ne rejoindrais pas ton équipage

Est-ce qu'il pense que simplement parce qu'il le veut tout le monde doit lui obéir ? Non, je ne crois pas... Je n'obéis pas aux ordres qu'on me donne... sauf tout à l'heure quand j'ai accepté de partir avec eux... Est-ce que j'ai bien fait de les suivre ? Seul l'avenir nous le dira. Pendant qu'il se fait soigner, Luffy m'informe que c'était toujours Sabo qui prenait les décisions quand ils étaient petits et qui soignaient leurs blessures, je ne peux m'empêcher de lui répondre que je ne suis absolument pas étonné d'apprendre ça et Sabo ne se prive pas pour en rajouter une couche. Mes yeux s'écarquillent une fraction de seconde quand il m'annonce que leur aîné est très protecteur surtout envers Luffy... Est-ce que je suis censé avoir peur ? Normalement non... Mais la manière dont il me dit ça ne laisse présager rien de bon. Je soupire doucement

- Je vois... En clair, l'un comme l'autre, vous êtes un peu trop protecteur

N'avait-il pas oublié que leur cadet était un adulte maintenant ? Et encore ça restait à prouver parfois quand on voyait ses réactions... Nouveau soupir. Ouais je commençais à comprendre pourquoi ces deux-là devaient être hyper protecteur avec leur cadet... Bon, restait plus qu'à agir prudemment... Et encore même comme ça, je ne suis pas certain qu'ils me feraient confiance... Je ne sais pas dans quoi j'ai mis les pieds mais une chose est sûre, j'ai mis les 2 pieds dedans ! Pendant que Luffy et moi on se chamaille gentiment, ce dernier lâche une information capitale. Faire sa fête à Joker. La prochaine fois, faites-moi penser à prendre du ruban adhésif pour lui coller les lèvres et les poings. Le gamin au chapeau bleu m'en fait la remarque et, malgré moi, je ne peux m'empêcher de sourire amusé

- Non ça ira... La première séance ma déjà coûté assez chère comme ça

Dans le sens où il m'a sauvé deux fois la vie et que je lui suis doublement redevable. Je sais qu'il m'a dit de laisser tomber mais j'ai des principes et en quelque sorte, même si je ne lui ai rien demandé, je lui dois 2 fois la vie... Je sens que je vais en baver. Je secoue doucement la tête et écoute distraitement l'échange des 2 frères. Des promesses... Je hais les promesses... J'ai une promesse en suspens... Un goût amer dans le fond de la gorge... C'est comme une brûlure... Une torture douce et violente à la fois mais qui ne cesse de me hanter... « Je ne mourrais pas » Je serre doucement les poings... J'en voulais à Cora-san de m'avoir menti et d'être parti comme ça... Mais d'un autre côté, si je veux tuer Joker, c'est que, quelque part, je lui ai pardonné pas vrai ? Je suis de nouveau tiré de mes pensées par les réflexions du gamin et une veine tressaute sur ma tempe. Je vais le tuer, le découper en rondelles et le jeter aux requins ! Enfin, s'il y avait des requins...

- Quoi ?! Tu me crois incapable de vous protéger peut-être ?!

Mais pourquoi je réagis comme ça moi ?! Je sais qu'il me teste, j'en ai l'impression et pourtant, je ne peux m'empêcher de démarrer au quart de tour. Je souffle doucement de nouveau... Il m'énerve, il m'énerve, IL M'ENERVEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!! J'essaie de calmer mon esprit , mais finalement, c'est le chapeau de paille qui chamboule mon âme. Qu'il se taise... Il me dit des choses gentilles et j'ai l'impression que je vais défaillir. Pourquoi est-ce que je me sens comme ça ? J'ai l'impression que mon cœur va sortir de mon torse tant il cogne à m'en faire mal. Je veux qu'il s'arrête de parler... que mon cœur puisse se calmer... Pourtant, il continue sans se soucier de ce que je peux ressentir et je finis par craquer. Je m'approche de lui d'un pas décidé, l'interpelle et sans même écouter ce qu'il me raconte, je plaque ma main derrière sa nuque et dépose mes lèvres sur les siennes. J'ai compris... Je ne veux pas le perdre... peut-être trop tard mais j'ai compris. Je me sépare de lui quelques secondes plus tard et son expression... Il ne comprend pas... ça me fait doucement sourire. Il est tellement naïf que c'en est touchant. Pourtant, je ne lui explique pas pourquoi je l'ai embrassé... Il le comprendra bien un jour et Sabo arrive en courant sur cet entrefaite... Il nous demande gentiment de nous mettre à courir... Ah ? Pourquoi ? Oh... Le sol s'effondre... encore ?! Mais c'est quoi cet endroit maudit ?! Nous repartons au pas de course vers le trou que Luffy avait fait un peu plus tôt et chacun notre tour, nous passons au travers non sans avoir inhalé une partie du soufre. Je regarde le chapeau de paille qui n'a rien compris à l'ironie de ma phrase... mais loin d'être dérouté cette fois-ci, ça m'amuse. Le pic de Sabo me fait accélérer le cœur et je détourne légèrement le regard. Eh merde... Il nous a vu et il a compris... Léger soupir.

- Ferme-là crétin

Non, je n'avais rien de mieux en réserve... parce que je sais très bien qu'il a raison mais que je nierais devant lui ! Ça ne me servira pas à grand chose mais ce n'est pas important... Je me relève et me concentre à observer les hauteurs... Ou est-ce que nous sommes encore tombés ? Un cri retentit et j'ai juste le temps de voir deux pieds partir dans les airs... Eh oui... Chapeau de paille a encore frappé... Nouveau soupir. Vous pouvez me dire pourquoi j'en suis tombé amoureux ?! Mon cœur se serre... Argh, si même lui décide de se liguer contre moi je suis un homme mort. Pourtant, je n'arrive pas à maudire Mugiwara-ya pour son insouciance puis il décide de nous amener à l'étage... Sabo me pousse légèrement et j'écoute sa réflexion avant de sourire, amusé

- Que veux-tu que je fasse en une fraction de seconde ?

C'est vrai non ? Je n'allais pas l'agresser là... Je tiens encore à ma vie et je tiens surtout au Chapeau de paille... Je n'ai pas envie de le faire souffrir ni de le blesser. Je rejoins le groupe et deux chemins s'ouvrent à nous... un en face de nous et l'autre était en bas, endroit que nous venons de quitter. Je ne sais pas lequel des 2 est le plus sur... à dire vrai, aucun des 2 ne me plaît... L'air y semble irrespirable en haut comme en bas... Les réflexions du Chapeau de paille m'amusent... Il ne changera vraiment jamais ce gamin.

- Passe-lui le message quand nous le rencontrerons

Avant d'être coupé dans mes réflexions par l'autre gamin. Les sentiments négatifs, pour une fois, ne sont pas de ma faute ! Je ne ressens rien en particulier... Enfin, hormis de la peur et de l'anxiété... et une chose plus rassurante qu'on appelle amour. Je suis d'accord avec lui... Tout ceci n'est pas normal... On dirait que nous fonçons droit un piège... nous le savons mais nous y allons quand même...

- Je suis d'accord avec toi gamin... Cette entrée est censé être prise par tous les ennemis non ? Tout du moins ceux qui s'y aventurent... Alors pourquoi ? Et c'est anormalement calme pour une entrée principale... On dirait qu'ils sont tous partis Cet Hugo... Je ne sais pas mais non plus il ne m'inspirait pas confiance... Il semble cacher quelque chose... Même la fille aux cheveux roses qui semblait le connaître avait l'air de se méfier... Je secoue doucement la tête avant de soupirer Quoiqu'il en soit, il vaut mieux avancer pour le moment

Je commence à avancer mais après quelques pas, voilà une nouvelle secousse suivis de gros tremblements...

- C'est pas vrai... Pas encore... Un rocher se décroche et fonce droit sur les deux frères... Ils courent dans l'autre sens... Ils vont se faire tuer... Sans réfléchir aux conséquences, je place ma main devant moi et Room Je cours plus vite jusqu'à ce que ma sphère les englobe et d'un geste vif je Shambles Nos places s'échangent et ils se trouvent maintenant du bon côté pour fuir cet endroit. Je taille la pierre en 4 morceaux alors qu'une autre roche me barre le chemin et casse le pont... Merde ! Je suis coincé. Je regarde le vide... puis mes 2 comparses avant de leur hurler Qu'est-ce que vous faites encore là ?! Barrez-vous bande de crétins avant que tout ne s'effondre !!

Je ne vous ai pas sauvé pour rien... Je regarde Sabo... Je sais qu'il veillera sur le Chapeau de paille. Un rocher tombe derrière moi, je grimace doucement et je me retrouve à faire l’équilibriste sur un morceau du pont qui ne tarde pas à s'écrouler... moi à sa suite. Merde ! Je ne peux pas mourir comme ça ! Un nouveau mouvement de main et j'échange ma place avec une pierre, puis une autre avant de prendre appui sur l'une d'elle et de finir ma course violemment sur le sol mais moins que ça n'aurait dû l'être au départ. Je reste sonné quelques secondes avant de reprendre mes esprits... Le sol se fissure... Bordel mais ça ne va jamais finir ?! Pas le choix. Je me relève tant bien que mal et je cours à m'en cracher les poumons jusqu'à la sortie que j'avais repéré un peu avant... Le sol s'effondre mais j'ai juste le temps de disparaître dans l'entrée avant que cette dernière ne soit bouchée par plusieurs pierres... Je souffle un moment tentant de reprendre mes esprits... Seul. Me voilà seul... Super. Mais je n'ai pas peur pour moi... J'espère juste que les 2 autres crétins se sont barrés à temps... Je calme les battements de mon cœur en lui intimant qu'ils vont bien tous 2 et j'attends quelques secondes avant de m'enfoncer dans ce couloir qui ne me dit rien qui vaille.

Niveau de vie: 95%



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Sam 16 Mai - 22:21

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 576

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

Musume attendait dans le noir en boudant, son postérieur lui faisait encore mal ! Mais bien vite elle se reprit, ce n'était pas le lieu ni le moment de se comporter de manière gamine. Les autres arrivèrent un par un, elle pouvait entendre leur pas crisser sur les os. Bientôt ils furent tous là. La jeune fille se tortilla mal à l'aise, trop d'humain, trop près… Elle décida de s'avancer un peu, ainsi le plafond était plus haut et elle pouvait se redresser. La jeune fille se retourna et cria au reste de la troupe :« Bon, vous vous dépêchez, Marde ne va pas attendre lui. »A peine eu-t-elle finit sa phrase qu'elle se plaqua une main sur la bouche, discret, on avait dit… *Oups.*
Sagement la louve continua son chemin sans dire un mot. Que les autres suive ou non peut importe. *Quoique si je pers l'autre révolutionnaire, le commandant ne va pas être content… *
Musume haussa les épaules avant de continuer à avancer. Doucement pour ne pas toucher les murs, prudemment pour ne pas tomber dans un trou. Mais malgré tous ces efforts le bruit de ces pas sur les os semblaient résonner dans tout le tunnel. Elle soupira, ce tunnel attisait en elle des sentiment contradictoire, d'un côté, la jeune fille se sentait chez elle, dans une grotte et les ossements d'humains n'étaient pas pour lui déplaire. Mais d'un autre côté, elle savait qu'elle était chez l'ennemi et que des humains faisaient désormais parti de ses alliées. Perdu dans ses pensées, elle s'approcha un peu trop d'un mur. La brulure, vive, la fit ratterrir de manière radicale. Jetant un regard par-dessus son épaule elle s'assura que la petite troupe suivait bien. Rassuré Musume se remis à marcher en prenant garde de plus laisser vagabonder ses pensées.
Soudain elle s'arrêta, il lui semblait avoir vu une forme bouger dans la pénombre. Fronçant les sourcils, elle se concentra. Effectivement, au loin, un petit point noir semblait tanguer de droite à gauche et plus les minutes passaient plus le point noir grandissait. Bientôt la jeune louve pus entrevoir une silhouette, puis l'ombre se transforma en un homme. Musume sentit tout son corps frissonner. Les yeux écarquiller d'horreur elle ne pouvait plus bouger. Elle détestait les humains. Non, les haïssait, souhaitait les voir tous mort, que ces pas marchent sur leurs cadavre et que leurs sang lui fasse un tapis. Mais aurait-elle put arriver à de telles extrémitées ? L'homme s'avançait vers elle, chacun de ses pas semblait à la fois un exploit et une torture. Sur son visage pale, ses lèvres rouges et tremblantes ressortaient comme une déchirure, ses yeux fou semblaient vouloir sortir de ses orbites. Mais ce n'ait pas ce visage torturé que fixait Musume. Non, ce qu'elle regardait c'était ses bras. Ou plutôt l'absence de ses bras. Chacune de ses épaules se finissaient par deux moignon sanglant. Musume eut un haut le coeur, elle plaqua sa main à sa bouche pour s'empêcher de vomir. La jeune fille avait vu beaucoup de mourant et de mort, mais jamais de choses aussi cru.
L’homme s’arrêta a quelques pas d’elle. « Aider-moi » murmura-t-il d’un voix rauque. Son corps hésita, penchant d’avant en arrière avant de s’écrouler face contre terre. Musume n’eu pas à se pencher pour savoir qu’il était mort.

Niveau de vie : 100%
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Dim 17 Mai - 0:41

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18295

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Et bah ça commence bien ...


« Et vous vous faite quoi dans la vie ? »

Je regardais le squelette dont la mâchoire inférieur venait de tomber, c'était pas comme cela qu'il allait me répondre, d'ailleurs après quelque seconde à se regarder tous les deux dans les yeux, bien qu'il n'en avait plus, je lâchais un soupire. Vu que son bras m'était tomber dessus comme pour me retenir lorsque j'avais tenté de m'éloigner de lui, j'y avais vu le signe qu'il était contre et donc j'avais tenter d'engager une conversation. C'était mieux que céder à la folie non ? Quoique parler à un mort, c'était peut-être y céder …

« Tu as raison. »

La voix de la petite révolutionnaire la sortit de ses pensés squelettiques, l'autre révolutionnaire ne disait rien, être séparer de son commandant devait lui peser ? Je la comprenais, Ace me manquait, d'autant que ses deux frères étaient ici, j'étais partie avec Vie après avoir reçu la lettre de Marde que j'avais caché à tout le monde. Le retour sur le navire serait difficile, rien que d'y penser … Et si je retournais chez Mihawk hein ? C'était pas loin, je serai tranquille là bas. Non je me ferais aussi gronder. Pourquoi où quelque soit la solution j'allais me faire gronder ?!

« En plus de l'odeur de putréfaction on a celle du soufre maintenant, merci Akainu ... »

Ce que je pouvais avoir mal au cœur, j'allais vomir mes tripes, plus on avançait dans le couloir, où enfin on pouvait se redresser et plus j'avais l'impression que l'odeur était forte. Pour m'aider j'avais tenter de m'appuyer contre la paroi moite mais la chaleur m'en empêcha, je comptais sur lui en cas de problème, il était le seul espoir de survie de se groupe. Je jetais un coup d'œil à ma sœur et lui sourit, je ne voulais pas qu'elle s'inquiète, il fallait sauver nos frères et Zoro.

Certain passage du sol menaçait de s'effondrer, et lorsqu'on sortit du tunnel pour arriver sur un long couloir le long de la paroi rocheuse, -mieux valait ne pas avoir le vertige vu le vide en dessous de nous dont on ne voyait pas le bout-, on pouvait voir à quel point l'endroit était immense, rechercher Marde n'allait pas être une mince affaire. Tant d'endroit à fouiller, et certain que je ne voulais plus jamais revoir.

« Tien met ça dessus. »

La petite révolutionnaire devant se brûla en touchant le mur, je lui avais donc rapidement préparé une compresse, mieux valait être prudent et garder toutes ses forces et avoir le moins de blessure possible, même superficiel. On reprit la route quelque pas avant que nous nous arrêtions, quelqu'un venait, je le sentais, mon haki était moins efficace à cause de cette odeur de fer qui me faisait tourner la tête. Un ennemi ? La silhouette avait l'air ivre à ne pas prendre une ligne droite. Zoro ? Non … Un homme sans bras, il venait tout juste d'être coupé, me me souvenait de ce genre de scène, mon estomac remontait, je revoyais le sacrifice, je me revoyais tomber dans des restes humains sans arriver à en ressortir.

« C'est pas vrai ... »

Ma main devant ma bouche pour m'empêcher de tout sortir. J'allais défaillir. Bordel on venait juste d'arriver !!! Merde ! Il était juste devant nous deux, il nous demanda de l'aide, mais j'étais incapable du moindre mouvement, je voyais exactement ce qu'il venait de vivre, comme si j'avais été là, à le regarder ce faire couper les deux bras pendant qu'il hurlait de douleur. Puis il s'effondra sous mes grands yeux exorbités. Une seconde s'écoula avant que je ne réagisse, me penchant sur son corps, et le tournant légèrement, son visage marqué par l'effroi.

« Il est mort ... »

Pour ceux qui pensaient qu'ici on ferait une promenade de santé ils allaient être déçut. Voilà qu'on avait notre premier mort devant nous, une victime sans doute qui n'avait rien demandé à personne et qui avait femme et enfant qui l'attendaient … Mais on avait pas le temps pour lui, il était mort, et si je restais trop longtemps à ses côtés, je perdrai le contrôle sans avoir la garantit qu'il saurait quand agir pour m'arrêter.

« Allons-y. »

J'avais déjà commencé à reprendre la route, longeant la paroi d'où tombait des petits cailloux par moment. Impossible de me retourner pour savoir où en était les autres, je me sentais trop mal, il fallait que je me focalise sur la route droit devant moi et … HEIN ?! NYAAAAH ! Un trou s'ouvrir sous mes pieds, pas le temps de réagir, j'avais bien trop mal au cœur et je chutais, sans savoir ce qui m'attendait en bas. La réponse fut un sol dure et très douloureux, j'avais mal. En relevant la tête je réalisais que la distance était trop grande, et de toute façon, il y avait une coulée de magma qui m'empêchait de remonter.

« Super je peux pas remonter, me v'la bien. OYE ! Si vous m'entendez continuer sans moi on se retrouvera plus tard ! »

Ou pas. D'ailleurs je ne savais même pas s'il pouvait m'entendre vu que je ne voyais déjà pas la sortit du trou. Tant mieux dans un sens, avec toutes ses odeurs de sang, j'allais finir par rapidement perdre le contrôle, s'il était prêt de moi, ça aurait fini en carnage. Ils étaient en sécurités, surtout ma sœur, ça me rassurait, il ne me restait plus qu'à continuer alors ma route seule … Je ne savais même pas où j'allais.

Niveau de vie : 95%

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Dim 17 Mai - 4:00

Whirlwind LexyLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 968

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: Pawaa Pawaa no mi





















Tartaros II
Partie 1 - Infiltration


La présence de Hugo me troublait. Je ne comprenais pas comment il pouvait se trouver ici ni pourquoi il était ici. Comment avait-il appris la nouvelle sur Marde... Les journaux... Mais, même s'il a entendu parler de lui, en quoi cela l'intéresserait ? Il n'a rien à faire dans cette histoire. Les révolutionnaires veulent plus d'informations sur la nouvelle menace, Luffy veut sauver ses compagnons, Trafalgar s'est fait trainer par le capitaine... Nana et moi sommes venues sauver nos frères... Même si quelque chose me dit qu'elle est là pour Zoro. Je me demande quel lien ma soeur entretiens avec ce bretteur. Elle avait l'air bien paniqué lorsque je lui avais annoncé qu'il était possédé. Je me demande s'il son proche. Je le saurais en temps voulu je suppose. J'écoutais Hugo et fus un peu surprise par sa réponse. Il était ici à cause que quelqu'un lui avait demandé ? Qui ? Sait-il qu'il a de fortes chances de perdre la vie. Peut-être pire ? À qui peut-il bien faire autant confiance ? Je suis encore plus méfiante. Je n'aime pas sa réponse. Mais pas du tout. Mais, je décide de ne rien laisser paraître. C'est mieux pour le moment. Et ce n'est pas comme si quelqu'un allait remarquer. Puis, je reste un peu hébété lorsqu'il me sort des pâtisseries à la fraise... Ce n'est pas le temps. Mais pas du tout. Et qu'est-ce qui me dit qu'elles ne sont pas empoisonnées. Même si le poison ne me fait rien, je préfère ne pas y toucher... Les fraises ont l'air bonne. Mais, je ne me ferais pas avoir. Mais, lorsque je vis les yeux de Nana briller à la vue des fraises, je me suis rapproché d'elle, prêt à l'arrêter. Mais, au moins, elle n'a pas pris le risque de manger ce que Hugo avait dans les mains. Non, en fait j'étais même bien contente qu'elle demande qui était la personne.

« Ce n'est ni l'endroit, ni le moment de manger ou de penser à des sucreries. Range ça maintenant. On se sépare. »

Lorsque je le vis mettre à coter ses petites pâtisseries, je me retournais et commençais à partir avec Nana. C'est l'heure d'y aller. C'est l'heure de s'aventurer dans les entrailles de cet enfer. Je voyais la révolutionnaire devant moi. Il était un peu difficile de complètement voir. Dommage que j'ai oublié d'emmener quelque chose qui puisse éclairer. Cela nous aurait été très utile. Les os craquaient sous nos pieds, il était plus facile de savoir un peu plus de précision où était chaque personne. Juste après, avoir sauté, Hugo suivit. Puis, à peine trois secondes plus tard, Nana était là. Il ne reste que cette Koala que j'arrive pas à sentir. Une seconde de moins, et Hugo était écrasé comme une crêpe. Ça nous aurait fait un suspect de moins... J'entendis la révolutionnaire et mes lèvres formèrent une fine ligne en l'entendant parler fort. Est-ce trop compliquer se souvenir où nous sommes ? Puis, j'entendis Nana parler... Mais de quoi elle parle et à qui elle parle ? Je voyais les contours d'un squelette puis je compris qu'elle parlait au cadavre. Je soupirai. Une enfant parfois. Ensuite, Hugo nous annonça quelque plutôt important. Quelqu'un d'autre arrive. Mais, qui ? Quel navire avait-il vu ? Allié ou ennemi. Bon sang, il ne peut pas être plus clair. Cette information est très importante ! Elle peut même nous couter la vie. Surtout si le navire inconnu est rempli d'ennemi. Et il aurait dû le dire avant que l'on se sépare. On doit le dire au deuxième groupe. Mais comment... Puis, lorsque la dernière arriva, je m'empressais de lui dire

« Et toi, tu as surement quelque chose pour rejoindre ton ami alors dit lui qu'il y a un navire près d'ici, mais on ne sait pas de qui il s'agit. Et demande leur comment ils s'en sorte. »

Impossible qu'elle n'ait rien pour contacter son chef. Elle était sa seconde si je me fiais à ce que Sabo a dit. Après tout, il l'a présenté de cette façon devant son frère. Je doute qu'il ait menti à son frère. Quand j'y pense... Si Koala est sa seconde, il doit être haut grader. Nous n'avons pas de second si nous ne sommes pas trop importants. Mon hypothèse se confirme lentement mais sûrement. Il n'est pas ce qu'il prétend être. Je me fous bien de leur grade. Tant qu'elle lui transfère les informations. Elle n'oserait pas refuser. Pas dans la situation présente. Sinon, elle mettrait son chef en danger. Et si elle ne le fait pas, je n'aurais que lui prendre ce qu'elle a de force. De toute façon, elle doit être capable de rejoindre Sabo directement le plus rapidement possible. Alors cela doit être simple pouvoir lui parler. Je souris un peu lorsqu'elle m'écouta. Je fis un effort pour essayer d'être aimable. Nous allons tout de même être ensemble pour un petit moment. Alors autant être un peu plus aimable.

Nous avancions dans les couloirs sombres. L'odeur était insoutenable. Elle n'avait pas changé. En fait, elle avait empiré. Sûrement à cause d'Akainu. Quelle idée d'utiliser son pouvoir ici. On aurait pu s'en passer. Après avoir entendu la remarque de Nana sur l'odeur je me retournais presque immédiatement. Je la regardais anxieuse. Allait-elle bien ? Peut-être devrait-elle retourner à la surface avec les révolutionnaires et Robin. Je n'avais pas confiance dans les révolutionnaires, mais Robin est là et elle a l'air de leur faire confiance. Et puis, je sais que ma soeur serait en sécurité avec Robin. Mais, elle me fit un sourire. Je n'aime pas lorsque fait ça. Ça m'enlève presque le gout à la renvoyer à la surface. Je suppose qu'elle peut rester encore un peu. Je retournai ma tête et remarquai Musume s'approcher du mur. J'allais lui dire de faire attention, mais il était trop tard. Elle s'était brûlé. Ça commence mal. Mais, au moins, Nana est là. Je pourrais facilement la guérir, mais je préfère garder mes forces. Et puis, ce n'est qu'une brûlure mineure. Ce n'est pas grave. Nous pouvons continuer. Mais, quand je remarquai l'ombre je m'arrêtai. Je ne suis pas la seule à l'avoir vu. Un ennemi ? Déjà ? La diversion ne fait pas effet ? J'ai une main dans le dos, prêt à lancer des cartes à l'arrivant. Mais, mes yeux rencontrèrent plutôt un homme en très mauvais état. Pauvre lui. Il souffrait. Devrais-je l'achever maintenant ? Il serait beaucoup mieux mort. De toute façon ce n'est qu'une question de temps avant que la mort réclame son âme.

« Devrais-je l'achever ? »

Sans coeur ? Peut-être. Mais, je me fous de la façon dont ces étrangers me perçoivent. Il y a des années, cette vision m'était régulière. Après tout, c'était moi qui les tuais des pires façons imaginables. Cette vision m'écoeurait à peine. Mais, j'étais inquiète pour Nana. Je la regardais avec la main devant sa bouche. Elle ne va pas bien. Je m'approchais et me mis devant elle pour l'enlacer et murmurer tout bas dans son oreille

« Ferment les yeux. Personne ne t'en voudra pour avoir retourné ton regard au dernier moment. »

J'avais mal pour elle. J'entendis son corps tomber et je sus qu'il était mort. Il était mieux ainsi. Il ne poussa même pas de cri lorsqu'il mourra. Ce qui veut dire qu'il y a de forte chance qu'il était déjà mort de l'intérieur. S'il n'avait plus de force pour parler ou hurler, il n'avait plus rien. Je continuai de marcher. Il est mort. Nous pouvons continuer. En passant à côté de lui, je le regardai de plus près. C'est ce qui nous attend. Je jetai un coup d'oeil aux autres ils ont l'air de traumatiser. Ce n'est pas bon.

« Je suis désolée si je semble sec, mais si vous ne pouvez pas supporter cette vision, retournez à la surface. Ce que vous avez vu est ce qui nous attend. Il y a des rivières de sang où des cadavres décomposés flotte. Ce n'est pas beau. C'est pire que ce que nous avons vu. Alors, si vous ne pouvez pas supporter cette vision, remonter. Personne ne vous en voudra. »

Je les regardais tous un par un et continuai ma marche. Nana ne veut pas continuer. J'aurais voulu qu'elle remonte. Mais, je ne peux pas la forcer. Je regardais un peu partout. Puis, mes yeux tombèrent à mes yeux. Ou plutôt sous mes pieds. Nous venions de nous engager sur un long couloir pas très rassurant. On dirait qu'il veut s'effondrer à tout moment. Mon coeur arrêta de battre lorsque je vis Nana tomber. Mon sang s'était transformé en glace. Je m'étais précipité vers elle, mais je ne put la rattraper. Je regardais dans le fond, mais je ne la voyais pas. Je sentis la panique dans mon coeur. Mais, je ne peux rien laisser paraître. Je dois rester droite et forte. Nous sommes en enfer. Je ne peux pas paniquer. Mais, je fu soulageait en l'entendant. Je voulut lui dire que je n'allais pas l'abandonner, mais de la lave commençai à couler le long des parois. Merde. Ça veut dire que tout va s'effondrer. Le pont ne sera jamais assez solide.

« Ok, on se retrouvera plus tard. »

Je détestais l'idée de devoir l'abandonner. Mais je ne pouvais rien faire et la lave coulait sur les murs. Elle était peut-être seule, mais au moins, elle n'étais pas avec Hugo ou les deux révolutionnaires. J'aurais préférer être avec elle. Mais, je devais partir. J'avais commencé à courir. Je n'avais pas le temps de regarder derrière. Je ne devais pas regarder derrière. Cela me ralentirait. Cela pourrait me tuer. C'était officiel, nous étions en enfer.

Niveau de Vie 100 %


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


Dernière édition par Taegan H. Vitanie le Dim 17 Mai - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Dim 17 Mai - 15:54

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003

Que le plan d'infiltration commence !
Traffy & Sabo

Il comprenait vraiment rien ce chirurgien ou quoi ? Pourquoi ne comprenait-il pas la raison pour laquelle il refusait qu’il le protège hein ? Luffy avait déjà bien assez perdu ! Plus jamais…. Plus jamais il ne voulait revivre ça ! Même les paroles de Ace lui ont fait l’effet d’un électrochoc. Est-ce que Sabo était déjà au courant de ce qui s’est passé quand il avait disparu ! Oui… Ce grand gamin, avait arrêté de se nourrir pendant trois jours et aurait continué à déprimer si Ace ne l’avait pas réveillé. Sabo ici présent fut sa première grande perte… Son grand-frère, il voulait qu’il reste auprès de lui, il a toujours su qu’au fond Sabo n’était pas heureux derrière ces murs. Ce serait mentir de dire qu’il n’a pas reporté un peu la faute sur Ace car, ce dernier ne voulait rien écouter de ce qu’il avait à lui dire comme porter ces cagettes d’explosifs… Son équipage… Bon Clay son ami…. Ace…. Encore son équipage…. Mais sérieusement à quoi était-il bon hein ? Il faisait confiance en son frère parce que son sourire le rassurait… Sabo a toujours été très gentil avec lui mais, le Supernova c’était une autre histoire. Ils n’étaient pas « nakamas » à proprement parlé… Comme quoi ils étaient nakamas quand Monsieur le voulait bien… Non ce n’est pas ça… Il le considérait déjà comme un nakama mais, il ne supporterait pas que Law se sacrifie pour lui… Cela suffisait. Il avait pu rire grâce à son aîné qu’il n’avait pas revu après 10 longues années suite à sa remarque sur Law ! Grand-père ? Pfiouuu il s’était mis à rire !! Cependant là, il ne riait pas et…. Quoi que peut-être que sa colère était déversée vers Sabo ? Il n’en savait rien mais, il fallait qu’il sorte quelque chose même si, ses paroles se retourneront certainement contre lui un moment ou un autre. Toutefois il….

« Je ne crois pas que c’est ce que Sabo voulait dire Traf ya ! C’est juste que… Je ne veux pas encore perdre quelqu’un ! Mes nakamas se trouvent ici par ma faute !! Tout simplement parce que je n’ai pas été capable de les protéger encore une fois. Je ne veux pas reperdre Sabo comme il y a 12 ans et, je ne veux pas perdre Traf ya non plus ! »

Il serra son poing qu’il regarda avant d’assommer Law de paroles gentilles mais, elles étaient aussi destinées à Sabo. Ils venaient de se retrouver, il ne voulait pas le perdre maintenant et ce, de manière définitive. Certes, jusque-là, il avait cru que c’était le cas mais, si c’était pour le perdre là alors…. Autant qu’ils ne se retrouvent pas… M’enfin, il préféra sourire comme l’inconscient qu’il était n’arrêta pas de parler jusqu’à ce qu’il sente deux lèvres chaudes s’apposaient sur les siennes. Il ne s’attendait pas à un tel geste de la part du Chirurgien et ne comprenait pas non plus le geste en lui-même. Il était troublé.. Car ce qu’il ressentait en cet instant, les battements de son cœur… Jamais il n’avait ressenti ça auparavant… Il laissa filtrer le pseudo affectif de ses lippes mais, ne rajouta rien le regardant avec des yeux de merlan frits les lippes légèrement entre-ouvertes. Il avait l’impression de flotter sur un nuage durant quelques secondes avant que la voix de son frère le ramena sur terre l’obligeant ainsi à courir.

Encore une fois, ce fut de justesse mais il retrouve son comportement habituel et joueur ! Quoi qu’encore une fois, il ne prêta aucune attention particulière aux plus vieux ! Il avait juste ris à la dernière remarque de Sabo avant de décider de les abandonner un moment pour « grimper » vers le haut ! Pour le coup, Sanji aurait bien été utile ! Ne ressentait-il aucune peur ? Faut croire que non car, il leur offrit un grand sourire sur le « pont » suspendu en hauteur avant de les récupérer et de se plaindre sur le mauvais goût de leur ennemi. A la réplique de Law il..

« Hm tu crois ? En plus Moria avait un arbre qui parlait que je voulais à tout prix dans mon équipage aussi ! Mah je pense que je le cognerais avant de le lui dire shishishi ! Si je ne m’en souviens pas je compte sur toi pour me le rappeler ! »

Il lui offrit un grand sourire même s’il se sentait « bizarre » parce que cette « scène » de quelques minutes rejouait dans son esprit. Scène perturbée par les paroles sensées de son deuxième frère. Suivit… Et voilà que Law appuya d’autant plus l’hypothèse que tout ceci n’était qu’un piège depuis le départ. Luffy n’aimait pas ça et ne voyait pas ce que cela change qu’ils soient observés ou non.

« C’est bien que je disais ! Il n’y avait donc pas besoin qu’on prenne l’autre entrée ! Tu vois Traf Ya ! Je t’avais bien dis que l’ennemi savait déjà qu’on était là ! Enfin, est-ce que cela change quelque chose ? »

Personnellement, il ne voyait pas en quoi cela pouvait compliquer les choses du moins de son avis mais, voilà qu’ils furent de nouveau victimes d’un éboulement de roches provenant d’en haut. Pris d’impulsion il se remit à courir mais, sans comprendre comment sur le moment, il se sentit téléporter avant de voir Law devant lui, les yeux écarquillés d’effroi et un cri sortit de sa bouche :

« TRAF YAAAAAAAAA ! »

Il voulait aller le rejoindre surtout quand sa vision fut barrée par une nouvelle roche brisant ainsi le pont à nouveau… Non… Il voulut étirer son bras pour aller le récupérer mais, s’il faisait cela, il tombait aussi avec Sabo. Mugiwara se mordit la lèvre inférieure en écoutant le cri Law et serra les poings pendant que son cœur se serra et la seule chose qu’il répondit ce fut… Quand il le vit sombrer dans le vide :

« TU AS INTÉRÊT A RESTER VIVANT ! TRAF YAAAAAAAAAAAAAA MERCIIIIIIIIII »

C’est le cœur serré qu’il se mit à courir pour s’engouffrer à nouveau dans une galerie avant que le pont ne s’effondre aux coudes à coudes avec son frère. Tout irait bien pour lui n’est-ce pas ? Encore une fois… Encore une personne qui disparaissait de son champs de vision. Il serra les dents et se mordit la lèvre inférieure à sang. Il fallait qu’il garde en tête qu’il était là pour sauver ses nakamas mais, à quoi cela servait de secourir ces derniers s’il perdait les autres ? La tête baissée, il revit le visage de Zoro, ce dernier était resté en arrière pour lui sauver la vie comme Law venait de le faire…. Pour sûr qu’il allait frapper ce dernier s’ils se retrouvaient… D’une voix sérieuse..

« Traf Ya est fort.. Il ne lui arrivera rien… Je le sais… Ne t’inquiètes pas Sabo… Continuons d’avancer… Ca va aller… Cela ira certainement pour lui… »

Il était sur les nerfs… Il espérait qu’il n’arriverait rien de mal à Law et… Puis soudainement les pas des frères les menèrent contre une dizaine de monstres taillés comme Barbe Blanche et Barbe Noire…. Alors c’était comme ça… Ces 10 monstres leur barraient la route… Enfin les sous-fifres débarquaient malheureusement pour eux… Luffy était furieux…. Voir Traf disparaître dans ce trou… Cela lui rappelait trop de souvenirs similaires avec ses nakamas et plus que ça….

« Dégagez…. Je ne suis pas de bonne humeur… »

Un taillé comme Barbe Blanche fonça droit vers lui. Il évita avec aisance son coup de poing avant de tendre son bras sur le côté. Gear third. Il sauta sur le bras de son adversaire pour sauter dans les airs et..

« Gomu Gomu no Gigant Rifle »

Cria-t’il rageusement alors que son bras et son poing droit devinrent énormes après avoir enroulé son poing en arrière et l’asséner avec fureur sur la tête de géant dans sa joue gauche ce qui valut à ce montre de se fracasser le crâne sur le sol le brisant par la même occasion et créant un sacré bordel avec tremblement…. Le coup dévastateur encaissé fit ainsi tomber cet ennemi avec perte et fracas ce qui, créa un énorme trou où il sombra à plusieurs mètres en dessous de son frère et lui, avec le poing toujours sur l’une de ses joues de son adversaire ! ! Il se rattrapa de justesse et ne regarda pas sa victime quand il revint vers Sabo. Non, il lança un regard noir aux 9 ennemis restants pendant que son bras revint vers lui tel un boomerang. La tête baissée, le regard camouflé par son chapeau de paille il..

« MAAAAAAAAAAAAAAAAAARDE ATTENDS-MOI JE VAIS TE FAIRE TA FETE ! Quand à vous…. DEGAGEZ DU CHEMIN !!! »


Emi Burton


Niveau de vie : 100 %
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Dim 17 Mai - 21:46

Hervart LudvigChasseur de Prime
avatar

Messages : 121



La réunion







- Il s'agit de mon grand-père. Il ne m'a pas donné plus d'explications. Il savait qu'il avait menti, mais il mentait assez bien. Et fort heureusement, il avait pensé au vieil homme l'ayant entraîné en disant cela, le faisant sourire.

Hugo savait que le moment n'était pas au repas, mais il ne pouvait pas ne pas manger. Il s'agissait là de la nourriture. Et de surcroît, de la pâtisserie qu'il avait fait. Certes, cela n'avait pas le même goût que s'ils étaient fraîchement fait. Cependant, ils conservaient la saveur qu'il avait donnée. Et rien que cela, le satisfaisait. Tout en-avant à quatre pattes. Enfin trois pattes vues que l'un tenait sa pâtisserie qu'il finissait de manger d'ailleurs, Hugo regardait devant lui pour voir le derrière de Vie. Vue pour le moins intéressante, mais il se reprenait rapidement, bien que... Quoi qu'il en soit, il continua d'avancer et ne se rendait pas toute de suite compte que son sac était en train de brûler. Il ne s'en rendait compte que lorsqu'il sentait le brûler chatouiller ses narines.

Lorsque cela arriva, il se retourna pour voir son sac brûler avec ses provisions. Ne voulant pas s'en encombrer plus que cela et surtout ne pas se brûler inutilement, il laissa son sac ainsi que les pâtisseries brûler dans le passage. Toujours en train d'avancer à quatre pattes, il se souvenait de la mission qu'il devait remplir. Hugo ne savait pas comment il allait pouvoir remplir celle-ci, mais ce qui est sûr, c'est qu'il devait le faire. Quoi qu'il en soit, il continua de profiter de la vue qu'il avait en regardant Vie. Nana se mettait alors à parler de l'odeur qu'il y avait et d'Akainu. Akainu, un nom qu'il avait retenu et qu'il n'appréciait pas du tout. Il était célèbre, mais n'aimant pas les marines pour une raison qui lui est propre, il ne pouvait pas supporter ce nom et tous les autres noms des marines. Néanmoins, Hugo souriait à la remarque de Nana. C'est vrai que l'odeur de putréfaction sentait, mais ce n'était pas désagréable.

Dans un sens, il avait vécu une situation pour le moins troublante avec Angela il y a de cela peu de temps. Hugo avait ôtant détesté cela qu'il l'avait apprécié. Même maintenant, il se trouvait très perplexe à ce sujet. Toujours en train d'avancer à quatre pattes en ayant pour seule vue, le fessier de Vie, qui n'était pas une vue désagréable d'ailleurs, il réfléchissait à la situation actuelle. Heureusement, ils arrivaient à un passage où ils pouvaient se redresser. Il se levait donc et regardait autour de lui. En contemplant autour de lui, il pouvait dire que s'était vaste, mais il se tournait rapidement vers celle qui se trouvait devant. Elle venait de dire qu'il y avait du mouvement devant eux. Si cela était le cas, cela voudrait dire qu'ils n'étaient pas seuls. Dans un sens, cela pouvait se comprendre. Quoi que, de savoir le fait que quelqu'un serait ici volontairement sur une île en flamme...

Quoi qu'il en soit, il continua de regarder autour de lui pendant que Nana mettait un bandage sur la main de musume. Puis, peu de temps après, on reprenait la route. C'est alors qu'une silhouette s'approchait de nous et lorsqu'on voyait son corps, on pouvait constater qu'il n'avait plus de bras. Cela ne me faisait ni chaud ni froid. Il tombait alors et son visage montrait une grande frayeur. Cela me faisait froncer les sourcils. Hugo ne savait pas ce qui les attendait plus loin, mais il fallait qu'ils avancent pour le savoir. D'ailleurs, Nana prit les devants. Pour ma part, je préférais rester en retrait pour couvrir les arrières. Hugo avançait donc en évitant de se faire toucher pas les cailloux qui tombaient.

Soudain, Hugo entendait un cri et plus de Nana. En regardant devant, il voyait un trou. Pas besoin d'être devin pour savoir ce qu'il venait de se passer. Se précipitant pour aller voir, Hugo regardait dans le trou en penchant sa tête.


-Je n'ai pas peur de cela. Pas après ce que j'ai vécu. Si des rivières de sang nous attendent, alors je serai là pour constater cela et venger ces personnes.

Hugo était plus que résolu à le faire et lorsqu'il tournait sa tête pour regarder autour de lui, il remarqua un cadavre ambulant. Prenant sa lance en main, il donna quelques coups d'estocs, mais le zombie ne sentait rien. Il allait donc devoir utiliser cette technique. Prenant sa lance en main, il utilisa une seule attaque sur le zombie.

- Tranchant lunaire.

Avec cette attaque, Hugo coupa en deux le zombie. S'en doute n'était-il pas si fort. Cependant, avec son attaque, il avait un peu entaillé le sol du passage. Tout ce qu'il espérait est que cela n'allait pas s'effondrer...

Niveau de vie: 100%



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mar 19 Mai - 10:49

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Traffy & Luffy

Les ennuis ne font que commencer


« Bonne question ~ Pour le fun ? »

Je devais avouer que se chamailler avait du bon ! Sans perdre de vue notre objectif évidemment ! Je n’allais pas m’en plaindre cela me rappelait de bons souvenirs et au moins leurs sentiments négatifs à l’un comme à l’autre ne m’atteignaient pas vraiment. Evidemment, il fallait que Luffy en fasse encore « trop » et à sa réflexion pendant que je le soigne ainsi que celle du chirurgien me fait rester silencieux un moment. Trop protecteur hein ? Possible… Même si par le passé nous l’étions à un moindre degrés.

« Tu trouves ? Est-ce mal de vouloir protéger son petit frère ? »

Je ne m’attendais pas à de réponses de sa part. De toute façon, je connais parfaitement Ace. Sa réaction quand nous nous sommes retrouvés… S’il arrivait quelque chose à Luffy, je ne sais pas dans quel état je le retrouverais et je ne veux plus le voir dans cet état. C’était à moi de les protéger désormais tous les deux. Tous les deux ont déjà souffert. Ma souffrance et ma responsabilité ne sont rien comparé à leur douleur. Je veux qu'ils continuent d'écumer les mers comme ils l'entendent et surtout... Qu'ils gardent le sourire. En attendant, je me relève et mon cadet sort une information qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Alors comme ça, ils comptent tous les deux s’attaquer à Doflamingo ? Pourquoi est-ce que cela ne m’étonne qu’à moitié ? D’un côté avec ce qui s’est passé pour Luffy je peux comprendre qu’il ait accepté cette alliance, il doit détester le capitaine corsaire pas au même niveau que le chirurgien mais assez pour vouloir lui refaire le portrait. Ce qui m’amuse c’est le fait que le « vieux » m’avait dit qu’il exécuterait son plan en solo et au final, voilà qu’il embarque mon frère dedans. Chose à laquelle je n’hésite pas de rebondir. Mon sourire s’agrandit et je réponds une nouvelle fois et voilà qu'un bref rire s’échappe de mes lippes à sa seconde réponse :


« T’inquiètes pas… Deux séances équivaut à une séance gratuite ~ »

Bref pour redevenir plus sérieux, j’expose mon souhait qu’ils s’éloignent et partent très loin si jamais on croise Marde. De nous tous, je suis le seul qui peut m’en sortir qu’avec des blessures et ne pas perdre mon esprit ! Evidemment, je n’en dis pas plus car, j’ai l’impression que je suis surveillé.. Enfin, il n’y a pas que moi. Luffy demande à Trafalgar de ne pas s’exposer plus au danger pour lui et je sais bien que malgré ma promesse qu’il ne m’arrivera rien, que je ne compte pas mourir, il n’est pas rassuré. Apparemment, le fait que je confie notre médecin dans les mains de mon petit-frère, cela ne semble pas plaire au concerné. J’allais lui répondre à ce vieux mais, Luffy prit ses dispositions à le faire. Ce qu’il me dit me touche et je ne réponds rien. Tout ce que je glisse dans un murmure c’est :

« Il a tout dit. »

Je m’éloigne d’eux pour voir un peu dans quelle direction on se dirige mais… Je n’aurais pas cru que le sol s’effondrerait et que dans la foulée, j’assiste à un étrange échange avec mon frère et son allié. Cela ne me surpris pas entièrement avec les émotions que je ressens de sa part. Je préfère me concentrer sur « notre » fuite et ce n'est qu’une fois, lorsque nous étions plus ou moins en sûreté, après leur avoir demandé à chacun s’ils se portaient bien que je ne perds pas une miette pour y filtrer une petite pique en l’honneur de Law. Sa réaction m’amuse et je croise les bras avec un sourire mystérieux :

« Timide en plus ? »

J’aimais l’asticoter mais voilà, quelques secondes d’inattention et vous avez un Luffy qui fait des siennes ! Sérieusement… Des fois je me dis que j’aurais bien aimé posséder un logia ou un fruit qui me permette de voler. Au moins j’aurais de quoi le rattraper rapidement mais non… J’avais un paramécia qui était chiant et amusant… C’était un fruit assez bizarre dont son utilisation pouvait paraître idiote dans un premier temps… En même temps, un fruit comme ça… Quels dégâts cela pouvait offrir ? S’ils savaient.. D’où le fait que je n’en dis jamais vraiment trop sur mes capacités. J’avais envie de dire à Luffy de redescendre rapidement de là car si maintenant il continuait de grimper de partout… Nous n’en avons pas finis. Quand il nous « envoie » une main, je ne perds pas de temps à la saisir sans oublier de glisser quelques mots au « vieil homme ». A son sourire et à ses mots je laisse échapper :

« Violer ses lèvres, le kidnapper et me laisser ici ? »

Je lui offre un sourire sarcastique avant de m’envoler moi aussi dans les hauteurs pour atterrir de nouveau sur un pont. Espérons que ce dernier tienne. Je les laisse échanger entre-eux avant de leur faire part de mes apprioris sur cet endroit. Je suis content de la réponse du médecin et celle de Luffy me fait rire !

« Diviser pour mieux régner hein ? Nous sommes déjà tomber dans le piège. Les deux entrées n’étaient qu’un leurre ! Mais, vous avez raison, autant continuer de foncer tout droit au point où nous en sommes. Quant à ce Hugo… J’ai peur qu’il soit avec l’ennemi… Enfin, il faudrait que je le revois pour en être certain.. Mais, cette fille rose était plus que méfiante à son égard d'où ma méfiance ! Puis même, pourquoi est-il là ? Il est arrivé seul, déjà rien que ce fait suffit à se poser la question ! Pour moi rien n'est un hasard et il ne s'inquiétait pour personne en particulier, je ne pense pas qu'il soit venu afin de sauver une personne en particulier... ! »

Toutefois, portant une main distraite sur mon cœur pour essayer d’atténuer un peu les douleurs des sentiments négatifs qui me parviennent voilà que… Le pont commence de nouveau à trembler ! Sérieusement c’était quoi encore ce cirque ? Je me mets à courir sans réfléchir mais, c’était sans voir ce rocher qui tombe droit sur Luffy et moi… J’étais prêt à prendre mon tuyau pour le combat mais voilà que je vis, rapidement une sphère nous entourant avant de me sentir flotter pendant un court instant et voir que nous avions intervertis nos places avec le Supernova. Non mais, c’était pas vrai.. .Je retiens Luffy de justesse afin d’éviter qu’il fasse des bêtises. Je peux voir dans le regard du grand-père qu’il me passe le message de veiller sur mon propre frère… Il n’a pas besoin de s’inquiéter de ce côté et tout ce à quoi je peux penser c’est… « Idiot ». Cependant, il avait raison. Il était préférable qu’on parte d’ici maintenant et qu’on se retrouve plus tard. Nous nous éloignons donc mais, je regarde inquiet mon cadet qui n’a pas l’air bien. Il doit être inquiet et je peux sentir qu’il est en plein combat intérieur… Je pose une main compatissante sur son épaule et prends une voix douce afin de le rassurer même si, il semblait le faire de lui-même.

« Oui après tout, le Gouvernement Mondial l’a désiré comme Shichibukai ou du moins, l’a accepté comme tel, il est puissant et puis, il est aussi un Supernova comme toi ! Ce ne sont pas quelques tremblements de Terre qui auront le dessus sur lui n'est-ce pas ? ! »

Comment essayer de remonter le moral à mon cadet. Nous avançons mais voilà que notre route est barrée par 10 zombies… Moria hein ? J’aurais aimé que Hack soit avec nous. Je peux toujours l’appeler par un Den Den Mushi afin qu’il se charge de lui. Evidemment faudrait qu’il intervienne sous l’île afin de faire appel à l'eau de mer. Cela pourrait la détruire mais… Finalement je crois qu’il vaut mieux détruire cette île si nous tenons à ressortir d’ici… Et ce par l’eau… Je suis heureux d’avoir laissé quelques consignes à Hack quand nous étions que tous les deux avant d’arriver sur cette île. Qu’au bout d’un moment, il mette quelques explosifs. Pour le grand final et ce dès qu’il aura mon appel de les allumer. Évitons quand même cela car, cela pourrait être notre perte à tous… On pourrait être enterrés vivants et couler littéralement sous l'eau. Toutefois, je suis un révolutionnaire et de ce fait, des manières aussi drastiques sont monnaies courante en guise de dernier secours. Je sors de mes pensées quand je vois le bras et le poing gigantesque de Luffy apparaitrent dans mon champ de vision et pire que tout… Le voilà en train de l’écraser sur la tête d’un zombie de la taille du défunt de Barbe Blanche. Le sol tremble et craque en même temps… Quand on voit la force titanesque qu’il utilise j’en arriverais presque à perdre l’équilibre… Sa colère est palpable et je le rattrape de justesse par le bras pour qu’il reste de mon côté… Luffy est inquiet et en colère et moi aussi je le suis.. Nous n’avons pas le temps de jouer… Alors… Je me jette dans leur direction pour les toucher rapidement tous autant qu’ils sont :

« Gatame ! »

De là, une fois que j’ai touché les neufs restants en utilisant Gatame je… Leur ordonne :

« Ne bougez pas et rapprochez-vous de l’énorme trou juste devant-vous ! »

C’était un ordre. Pendant trois minutes… Ils n’obéissaient plus à leur maître mais à moi ! J’étais sadique le fait qu’ils ne nous attaquent plus mon frère et moi était une aubaine. Comme je leur ai ordonné, ils se sont rapprochés du trou fait par mon frère. Prenant mon tuyau je hurle à Luffy :

« Luffy ! Jette les tous dans le trou ! Je peux sentir du magma plus bas ! »

En même temps il devait passer ses nerfs et moi aussi d’où le fait, que j’en attrape de nouveaux deux avec mes serres au niveau de la tête pour les jeter dans droit dans le cratère et rejoindre les côtés de mon cadet ! De là, je lui laissais faire le reste du travail. C’était simple… Au moins nos 10 zombies étaient en train de cramer 10 pieds sous terres et non 6 ! Le sol tremblait encore en même temps 10 zombies de leur taille, il y avait de quoi à détruire les fondations de cette « grotte ». J’espérais qu’en dessous, il n’y ait personne. Je ferme un moment les yeux et essaie de me concentrer sur les différentes émotions que je pouvais ressentir du temps que Luffy finissait de jeter les zombies les uns après les autres à plusieurs mètres de là. J’étais pris de malaise mais, je sentis une présence… Law n’était pas si loin en dessous de nous alors…

« Luffy … Law se trouve juste en dessous de nous ! Tu veux le rejoindre ? Je pense qu’on pourrait le récupérer si tu me suspends en bas par ce trou que nous avons crée et agrandis ! »

C’était comme si j’avais demandé à un aveugle s'il voulait voir ! Finalement, un bras autour de ma taille et voilà que je suis descendu plus ou moins lentement par un luffy impatient que, parfois durant la "descente" j'ai failli me cramer. Du souffre sortait à foison accompagné de la poussière au point que j'avais du mal à respirer ! Quelques filets de magma s'échappaient aussi... Il fallait vraiment être prudent et puis... Je vis la personne que je cherchais du regard ! Je le cri Luffy pour qu'il arrête de bouger ! Après tout, avec ce "trou" nous avions divisés les chemins.

« Hé le vieux ! J’espère qu’on ne t’a pas trop manqué !? Content de voir que tu n’es pas mort enterré ! Luffy et moi avons faits un peu de grabuge là haut j'espère que cela ira ! Allez, Donne-moi ta main pour que Luffy nous remonte à la surface tous les deux ! »
Niveau de vie : 100%
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mer 20 Mai - 18:20

Hervart LudvigChasseur de Prime
avatar

Messages : 121



La réunion





Hugo venait de tuer un zombie et était étonné de savoir que cela existait. Ce n'était pas un conte pour enfants afin de les effrayer ? Bon, dans un sens, il y avait de l'action et il avait pu se dérouiller un peu, mais ne sachant pas ce qu'il l'attendait, il restait de plus en plus sur ses gardes. De ce qu'il pouvait juger sur leur situation, il n'était pas dans une position désirable. Certes, il n'y avait personne en danger, mais on avait perdu Nana et un zombie avait pris la peine d'attaquer seul. Un geste stupide, mais qui soulevait certaines questions dans la tête d'Hugo. Pour lui, attaquer seul revenait à un suicide pur et simple. Ou alors, il faudrait être soit fou soit n'avoir aucune conscience.

Tout en se posant ses questions, Hugo regardait l'état du sol à l'endroit où il avait entaillé avec sa lance pour voir si cela avait fragilisé l'endroit. En regardant et testant avec son pied, cela ne semblait pas être le cas, mais il ne voulait pas prendre le risque de marcher franco dessus. N'attendant pas ici plus longtemps, Hugo regardait brièvement autour de lui avant de regarder les demoiselles se trouvant avec lui pour leur parler franchement et sans détour.

- Si un zombie est là, cela doit s'en doute dire qu'il y a un groupe non loin. Je vois mal quelqu'un s'aventurer seul ici. Je prends les devants.

Une fois cela dit sérieusement, Hugo courait donc en essayant de prendre les devants afin de leur éviter des désagréments qui pourrait arriver. Rien de bien grave, mais ils allaient être gênants. Ce qu'il voyait ne l'enchantait guère. Tout autour d'eux se trouvaient une vingtaine d'hommes en hauteur. Il le remarquait juste à temps et en voyant que l'un d'entre eux visait Vie, il se plaçait devant en recevant un coup au niveau de son épaule. Rien de bien grave, mais ils allaient être gênants.

Serrant fort sa lance, il regardait et remarqua des passages pouvant le conduire à eux. Hugo ne savait pas combien de temps il pourrait tenir, mais il n'était pas question qui laisse les femmes s'occuper de ses hommes. D'autant plus, qu'il était sérieux quant au fait de s'en charger seul ici et maintenant. Toutefois, elles seraient plus utiles que lui qui avait débarqué sur cette île pour une raison qu'il ne pouvait leur dévoiler... Autant jouer cette carte en étant sérieux envers elles.


- Je vais m'occuper de ces hommes. Partez devant, je vous rejoindrais.

Des tirs fusaient et utilisaient sa technique "Ido Yosai" pour bloquer la plupart des tirs avec sa lance, mais ne pouvant tous les bloquer, il déviait les tirs vers le passage en dessous. " Dépêchez-vous. Je ne vous demande pas de me faire confiance pour quoi que ce soit, mais vous avez quelque chose à faire, non ? Dans ce cas, allez-y et réussissez. Je vous soutiendrais" Hugo ne mentait nullement en disant cela en utilisant continuellement sa technique sans s'arrêter. Cela était fatiguant pour ses bras de faire ces moulinets, mais il ne pouvait pas faire autrement du moment qu'elle n'était pas hors de portée des hommes. D'autant plus, qu'il était sérieux quant au fait de s'en charger seul ici et maintenant.

Niveau de vie: 95%



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mer 20 Mai - 20:02

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1491




Partie II.5 • Interlude




Les petites souris n'avaient pas vu tout ce qui se passaient dans le noir, ils faisaient bien trop sombre pour tout remarquer, mais eux avaient remarqué, ils voyaient tout et s'en amusaient, jamais des petites souris n'avaient réussi à s'introduire si loin sans invitation. La prochaine fois peut-être qu'il faudra en redonner, car visiblement ils n'avaient pas peur de revenir en enfer. Avaient-ils tous envie de mourir ou de rejoindre ses rangs ? Possible. Les paris se faisaient, qui allait sombrer en premier ? Qui allait mourir ? Qui allait affronter qui ? Les êtres dans l'ombre commençaient à bouger …

    ► Rappel pour l'évent :
    → Pas plus de 72h entre chaque poste par groupe.
    → Utilisable uniquement les techniques et armes de la fiche techniques.
    → Possibilité de lancé de dé qui influe sur VOS actions dans votre RP.
    → Gros dégâts pour vos personnages et possibilité de rejoindre Marde.
    → A tous les tours où presque, le MJ donnera des informations.
    → Minimum de 20 lignes (openoffice) par poste hors dialogue.
    → Pas d'ordre de passage.
    → Niveau de vie départ à 100%.
    4jours maximums entre VOS postes.

    /!\ Un retard dans le délais entrainera des conséquences terribles pour les participants, aussi bien physique qu'être soumis.

    ► Victime : Zoro, Zaki, Vista, Jozu, Nami, Brook, Franky, Magellan, Kizaru & Tashigi.

    /!\ Si vous ne répondez pas dans la semaine – 10% de vie.

    /!\ Récompense participation.


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mer 20 Mai - 20:08

Narcisse JudalBlack Sun | Prince des vices
Black Sun | Prince des vices
avatar

Messages : 2062

Navigation
Doriki:
3640/6000  (3640/6000)
Fruit du Démon: -



On fait la fête ?




Le jus de fruit montait avant de tourner et tourner avant de finir dans ma bouche pour que je l'avale en faisant le moins de bruit possible avec ma paille. Voyant mon verre à moitié vide, j'avais prit la bouteille à côté de moi pour le remplir sans lâcher des yeux l'écran. En reportant ma paille à ma bouche pour aspirer le liquide, le goût me sembla différent, là je remarquais avec désespoir que ce n'était pas mon jus mais du lait que j'avais mit dedans, créant ainsi un mélange assez surprenant.

« Tu en veux ? »

J'avais tendu mon verre à Zoro, il était pas bavard, mais il était sympa, ça changeait de Tashigi qui était par moment un véritable moulin à parole, du coup avec lui, je voulais bien partager mon précieux jus. Je jetais un coup d'œil à Zaki avant de soupirer. C'était plus comme avant avec lui, notre amour avait fané comme mes roses noir, j'étais déprimer, avant on se foutait sur la gueule, c'était magique et maintenant … Il jouait les serveurs pour Marde, autant dire que mon affection pour lui en avait prit un grand coup. Marde n'était pas avec nous, jamais pratiquement, et je ne prêtais aucune attention à l'autre conne d'Angela. Elle aurait pu être ailleurs non ?

« Ah tien, c'est pas Luffy ? Ça devrait t'intéresser ça Zoro ! »

Bien que je savais que sa mémoire avait été effacé par Marde, je lui faisais un grand sourire en montrant du doigt l'écran où on pouvait le voir avec deux autres types. C'est en regardant plus attentivement que je réalisais : Sabo ?! Mais qu'est-ce qu'il faisait là ? Les traits de mon visages se déformèrent une seconde, c'était pas bon pour moi ça ! En plus Koala était là elle aussi. Nullement envie qu'il ne me trouve ici, coincé à cause du pouvoir de l'autre taré qui se prenait pour le roi du monde.

« Et bah dit donc, sont nombreuses les souris. »

Ça m'amusait, si j'arrivais à éviter les révolutionnaires, j'allais bien m'amuser moi. En plus on avait des alliés qui étaient discutailler avec le big boss, dont un qui m'avait l'air fort sympathique, ça devait être parce qu'il riait tout le temps et qu'on avait un style vestimentaire commun.

« Tien, elles sont revenus les deux ? À croire qu'on leur manquait ! »

Pourtant après avoir sauver Robin elle aurait mieux fait de partir et de ne jamais revenir, le fait d'avoir voler un jouet à Marde l'avait quelque peu rendu furieux, surtout celle que le gouvernement mondial désirait depuis longtemps, c'était une marchandise de valeur. Pensaient-elles naïvement pouvoir sauver les deux membres de leur équipage ?

©Strange.D.Nana

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mer 20 Mai - 23:15

InvitéInvité
avatar






Interlude : L'ange de la mort approche lentement, mais surement.




Lentement, mais surement. Cette simple phrase composée d’à peine trois mots résume parfaitement que l’inéluctable est toujours en route. Prenons un exemple concret : la fin d’une journée. C’est long et lent à venir, pourtant, elle vient qu’on le veuille ou non. Ceci est bien la preuve que l’expression lentement, mais surement règne en maître sur le monde. Quoi que l’on fasse, l’inéluctable arrive. Tranquillement installé dans un coin de la salle, où se trouvaient tous les grands piliers de Tartaros, Angela examinait sans grande motivation les écrans de contrôle montrant les intrus osant braver la peur de mourir pour venir affronter le maître des lieux. C’était d’un barbant sans commune mesure lorsque l’on savait la fin de cette histoire. Certains rejoindront les rangs de Marde alors que d’autres fuiront l’île pour mieux revenir la prochaine fois.

La bleuté ne comprenait toujours pas pourquoi son maître ne passait pas encore à l’action. Si c’était à elle de décider, Angela aurait clairement envoyé Kizaru ou encore Magellan afin d’en finir le plus rapidement possible. Mais c’était Marde le chef ou Seira par moment, mais certainement pas elle. Son regard se posait sur Hugo qui semblait jouer son rôle à la perfection. Mais même savoir qu’il lui ramènerait une souris la barbait profondément. Pourquoi ? Parce qu’elle savait déjà la fin de l’histoire. Heureusement, une autre vision la fit sourire. Une crinière rousse passait devant la caméra de contrôle et Angela eut un grand sourire avant de dire en sifflant


- Nana !!!!!! Je suis tellement, mais alors tellement heureuse que tu sois revenue !!!! Cette fois, tu seras à moi !!!!

Sa joie était palpable pendant un bon moment et rien ne semblait briser sa bonne humeur. Pas même de voir Judal et c’était assez important pour être souligné. Un messager venait quérir l’ensemble des hauts gradés qu’étaient Angela, Seira et Judal sous-ordre de Marde pour une petite réunion expresse provenant directement du Dragon Celeste. À l’issue de cette dernière, Angela se retrouvait en compagnie de Seira. L’épéiste aux cheveux bleus jubilait en silence en se plaisant à imaginer ce qu’elle allait faire subir aux mignonnes petites souries cherchant leurs chemins dans le dédale pourri de Marde.

- Ça, c’est vraiment bien. Je vais enfin pouvoir trancher la tête de cette truie aux cheveux rouges. Cette fois, je la tuerais de mes mains.

Sa compagne, la silencieuse et très discrète Seira, fidèle bras-droit de Marde, soupirait de fatigue. La mine calme et sereine, la brunette fixait son amie un petit moment avant de prendre la parole avec un ton calme défiant toute concurrence. De toute sa vie, Angela n’avait jamais vu une personne aussi posée.

- Angela-san calme toi veux-tu ? La précipitation ne nous apportera rien. On va les avoir, oui, mais il ne faut pas agir à la vas vite.

- Tss. Oui, je sais. J’étais simplement heureuse, c’est tout.


Le duo féminin continuait de marcher dans les couloirs pour atteindre leur but. Lentement, mais surement Angela arrivait. Lentement, mais surement la mort faisait son entrée. Et ça, c’était inéluctable. Aussi inévitable que la fin d’une journée.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mer 20 Mai - 23:16

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1491





Interlude : Action ? Éliminer les rats qui survivront à l'enfer.




Le calme régnait en maître sur l’île lugubre que l’on nommait l’île des flammes. Depuis le tournoi datant d’il y a quelques mois, le chef par intérim de Tartaros n’avait pas chaumé et continuait de mener son plan à bien en brisant plusieurs monarchies sur les différentes îles du monde. Son armée ne cessait de croitre et l’horreur gagnait du terrain à chaque affrontement. Les faibles étaient exécutés séance tenante, alors que les forts se retrouvaient sous l’emprise du roi sombre du monde souterrain. En de rare occasion, Marde recevait la visite de sa mère dans le but de l’informer qu’une nouvelle île était sur le point de sombrer et qu’il pouvait lui porter le coup final.

Pourtant, ce sentiment de quiétude n’était pas fait pour durer. Tôt ou tard, il y aurait une réaction venant de ses ennemies et lorsqu’elle sera là, Marde serait prêt pour achever définitivement les plus grosses forces de cette armée d’inconscient qui osait le défier une nouvelle fois.

Confortablement installé dans son fauteuil couleur rubis, l’homme brun lisait les derniers rapports de sa chef des armées fétiche dans le plus grand des calmes. La pièce où il se trouvait était spacieuse et luxueuse, ce qui tranchait avec l’atmosphère lugubre du reste de l’île. Les pages du rapport furent tournées avec une infinie lenteur lorsqu’un membre de bas étage pénétrait dans ses quartiers pour l’informer que des intrus venaient d’être repérés. L’homme ne répondait rien et continuait de lire le rapport, mais le messager insistait en répétant la même chose en boucle. D’un coup sec, Marde fermait le livre avant de se lever pour faire face à l’impertinent.


- Dis-moi, prendrais-tu Marde Guille pour un idiot ? Oserais-tu croire une chose aussi insensée que cela ? Marde Guille espère le contraire. Marde Guille est parfaitement au courant de la situation sur son île et a déjà préparé les mesures adéquates depuis très longtemps. Marde Guille ne s’inquiète nullement de la suite puisqu’il sait qu’une grande partie de ces visiteurs incongrus vont mourir ou rejoindre son armée.

D’un signe de tête, Marde congédiait le messager et fit venir ses partenaires les plus proches qu’étaient, Seira, Judal et Angela. Siégeant comme un roi sur son fauteuil, l’homme dévisageait chacun des piliers de son organisation avec un immense sourire avant de prendre la parole.

- Comme vous le savez sans doute déjà, des rats se sont infiltrés sur l’île de Marde Guille. C’est pourquoi Marde Guille exige l’extermination de ses rats. Mais Marde Guille est clément et Marde Guille accordera l’espoir de s’échapper à ceux qui franchiront les salles infernales se trouvant sur l’île de Marde Guille.

Marde passait en revue ses collaborateurs avec le plus grand calme avant de conclure son discours.

- Judal, emmène qui tu le désires parmi notre armée. Massacre autant de personne que tu le désires et si tu te trouves des nouveaux amis amènes les à Marde Guille. Angela, tu fais équipe avec Seira. Si les prévisions de Marde Guille sont bonnes, Strange D. Nana est ici. Tue là si tu en as l’envie. Plus aucun rat ne doit être libre d’ici le couché du soleil. S’il le faut, Marde Guille prendra part à la bataille.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» EVENT ► Réunion des Mangemorts
» [Event] Tartaros#1 : Taizone, Anzu, Angela
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ile des flammes-