AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
Message
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mar 23 Juin - 19:13

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Traffy & Luffy & Zoro & Marde

Voudrais tu bien m’accorder cette danse ?

« Ah bon ? C’est fou je n’ai rien sentit ~ »

Je sais comment monter les nerfs hein ? Je suis assez fier de moi pour ça... Ah je ne devrais pas ?! Au moins, ce grand-père se tiendrait à carreaux pour les prochaines heures et peut-être jours. Je n’allais pas lui rendre la tâche facile même si, je sais qu’il tient à lui ! Qu’il pensait ce qu’il appuyait devant moi cela dit, je ne cesserais jamais de me faire du souci pour mon cadet mais aussi, pour mon aîné et voilà que ce papy vient s’ajouter à ma liste des acteurs de mes cheveux blancs. Je finis malgré tout par lui dire :

« Je sais… De toute façon… Je suis persuadé que tu ne voudrais pas m’avoir plus que je ne le suis déjà sur son ton dos ! »

J’aime le chambrer. Je pense que c’est devenu un de mes passes temps enfin, faut dire que chez nous aussi, je me fais pas mal chambrer. Je suis considéré comme un gamin par ceux qui sont plus vieux que moi. D’un côté, je peux comprendre, je n’en paie pas de mine. Je me rappelle ce que cette gamine.. Mushu m’a dit quand elle est entrée dans mon bureau. J’ai l’air si faible que ça ? J’avoue que je paie vraiment pas de mine. J'use d'une technique dangereuse afin de sauver le nakama de mon frère et me voilà, m'effondrer à ses côtés. Je l’inquiète ? Mais, je souris car, je suis quand même touché par son comportement envers-moi. Disons, qu’il devrait dans la logique s’inquiétait plus pour Luffy que pour moi. J’irais bien enfin…. Je préférais ne pas leur imposer du souci supplémentaire, lui comme notre cadet n’en ont nullement besoin. Je m’excuse encore en usant d’un surnom qu’il ne semble pas apprécier. Je ris intérieurement et essaie de récupérer de mes émotions. Je dois avouer que ce qui se passe sous mes yeux m’amusent. Plus particulièrement quand le grand-père se met à parler à ce crabe que je commence moi aussi, à m’inquiéter pour sa santé mentale ! Evidemment, Mr Grognon fit son grand retour en me cognant à la tête ! Tch…. Qu’est-ce qu’ils ont tous à me frapper sur la caboche hein ? Je grimace tout en me frottant l’arrière de la tête.

« Je reviens sur ce que j’ai dit ! Zoro méfie-toi de ce grand-père pour cette alliance ! Il est vraiment pas « mignon » du tout ! »

Je ne cherchais pas à me faire tuer je vous l’assure ! En même temps, je dois avouer que c’était un véritable enfer ici ! Donc ce ne serait pas vraiment un mensonge si je disais que nous y avons déjà un pied dedans. Malgré tout, je ressentais de mauvais sentiments qui provenaient de partout… Cet endroit regorgeait encore de sentiments et souvenirs des défunts. Je devrais être normalement incapable de les ressentir mais, leur mort devait être tellement douloureuse qu’ils y ont laissé leurs empreintes… Ce lieu ne me plaisait pas. Je voulais le quitter immédiatement mais, je ne reviendrais pas sur ma parole. Je devais protéger Luffy et quoi qu’il se passe, je ne tournerais pas le dos sur ce que j’ai moi-même décidé. De toute façon, il était hors de question que je laisse notre très cher petit frère seul… Qu’importe si cela ne plaira certainement pas à certaines personnes…. Je n’ai jamais demandé à être celui qui serait à la tête de ce mouvement ni à être appelé pour prendre la relève. Il existait tant d’autres personnes qui pouvaient être qualifiées à ma place quand on y pense. Dracule Mihawk pouvait dire que j’étais plus fort que mes frères…. Je n’étais pas satisfait pour autant. Je devais être encore plus fort afin de ne plus jamais perdre. J’avoue que je suis certainement l’homme le plus détesté du moment... Je ne voulais pas forcément tuer cet amiral…. Cette confrontation fut terrible et, je ne suis pas bien remis moi-même de ce choc… Un combat comme nous l’avions engagé… Cela ne s’oublie pas. J’avais joué gros mais…. Je devais penser à tous ces innocents… Toutes ces personnes qui souffraient comme dans cet enfer… Je sors de mes pensées pour m’adresser à Zoro afin qu’il ; me raconte leurs péripéties et ce, autour d’une bonne tasse de saké !

« Au pire…. J’en ai toujours sur mon navire ! »

Je refusais d’écouter des histoires intéressantes sans boire. Quant aux festivités que Luffy voulait organiser mettant ainsi de côté son idée de départ, je ne pouvais que sourire. Je fus surpris qu’il songe à m’en prévoir une à mon honneur mais, je ne peux accepter si Ace n’est pas à mes côtés. Je veux qu’on fête tous les trois nos retrouvailles comme il se doit ! Bien que là, je ne viens pas de passer pour un saoulard ? Quoi qu’il en soit, je finis par chanter deux chansons pour apaiser les mauvais sentiments qui émanent de chacun d’entre-eux et mettre de l’ambiance. La proposition de Luffy me fit sourire et, je ne peux que constater à quel point il a grandit… Je commence vraiment à regretter ma décision mais, je me suis juré de ne jamais revenir sur mes actes passés. En attendant, j’avais souris à sa réponse sur la reformation de ASL ! Notre nom de troupe… Aujourd’hui, je me demande ce que l’on serait devenu si on était restés ensemble. Probablement que notre vie, aurait pris un tout autre tournant mais, je ne peux pas me taire sur mes pouvoirs ni sur ce que je suis, contrairement à mon face à face avec Ace. Faut dire, que ce n’était pas prêt à entendre une autre conversation sérieuse et que je ne voulais pas me concentrer sur ce sujet ! La réaction des deux autres m’amuse et celle de mon frère me touche. Si j’étais anxieux à sa réaction, je dois dire que sa réponse fit envoler tous mes doutes. C’est moi qui devrait rassurer mon petit frère pas le contraire mais, c’est ce qui fait que, je ne permettrais pas qu’on puisse lui faire du mal et si on le fait, alors je le relèverais de toutes mes forces. Je l’aiderais à se relever….. Comme dans quelques temps… Voir très peu de temps…. Pourtant, juste encore une fois…

« Luffy Merci. Sinon pour ton cuisinier… Ce n’est rien. Te fais pas de soucis. Hahahaha, je suis certain que je serais un meilleur adversaire que Luffy pour la boisson ! Et toi qu’en dis-tu papy ? »

Je me mets à rire quand j’entends Luffy répondre à la taquinerie de Zoro. Au moins, on riait tous les 4 nous faisant par la même occasion, oublier le temps de quelques instants que nous étions chez l’ennemi. Nous étions bien mais, toutes bonnes choses ont une fin je présume…. Je sentais le danger chez plusieurs personnes…. Je ne pourrais pas dire qui est l’ennemi mais leur soif de sang, de haine me laissaient deviner qu’ils faisaient partis du Tartaros. Toutefois, ce n’est pas la menace de chez eux qui m’effrayait non mais, celle de ce Dragon Céleste que je détestais pour s’en être pris à mon cadet. Voilà que ce dernier, nous sépara du chirurgien… Merde… Le Grand-père ! Des trappes sérieusement ? C’était quoi cet endroit ? De là, Luffy ordonne à Zoro de nous laisser nous occuper de ce monstre ! Je rassure à ma façon le jeune homme et mon sourire s’agrandit un peu plus après ses paroles :

« Ton capitaine a parlé ! Merci de nous laisser 10 minutes supplémentaires ! »

De là, je devins beaucoup plus sombre. Cet ennemi… Il m’agaçait déjà avec ses grands airs et son regard hautain ! Il nous regardait de haut mais, à force de nous regarder de cette façon… Cela causera sa perte ! J’accompagne mon petit frère dans son attaque mais évidemment, ce dernier use de son haki ce qui créé une résonance qui pourrait nous faire trembler tous les trois et pas seulement ! Toutefois, ce sourire qu’il affiche n’annonce rien de bon. Ses émotions…. Je peux les ressentir…. J’aimerais vraiment pousser mon cadet sur le côté, qu’on s’en tienne comme je le lui avais demandé. Qu’il me laisse me charger de ce Bouffon comme le surnomme mon petit Mugi. Toutefois, mes yeux se rétrécirent quand il me parle de la condition de ma seconde… J’en étais sûr…. Elle était tombée… Mais, qu’est-ce qu’ils foutent dans ce foutu groupe hein ? Non c’était ma faute…. Je n’aurais jamais dû l’envoyer face à la mort avec ces personnes trop faibles à mon goût ! Pourtant, je ne dis rien alors que mon sang bouillonnait comme celui de Luffy… Si je tombais maintenant dans sa provocation, nous étions tous autant que nous sommes finis….

« Alors appelle-le ! De toute façon, c’est bien digne d’un dragon Céleste de prendre la fuite. Vous faites les beaux mais, vous criez comme des filles quand vous vous retrouvez tout seuls ! Et puis… Epargne-nous de tes mots baveux ! Je vois clair dans ton jeu ! Je crois que tu es encore plus débile que je le pensais…. Même pas capable de comprendre ce que j’ai dit ou alors tu es sourd…. »

Son mensonge sur le fait qu’il nous manipule tous les deux…. Mon fruit était pire qu’un détecteur de mensonge. Pourtant, je n’étais pas tranquille. Je sentais une menace émanait de lui. C’est la raison pour laquelle je me tenais sur mes gardes. J’allais être sur le point de glisser quelques mots à Luffy mais voilà…. Des pétales noirs ? Qu’est-ce que… C’est avec effroi que j’assiste à l’attaque sur mon cadet… Il a beau me crier de partir je..

« LUFFYYY !!! »

Cet enfoiré… J’ai peur… Mon cœur s’arrête de battre…. Avant que je me prenne un terrible coup au niveau de l’estomac me mariant à plusieurs parois… Mon chapeau tombe et moi je crache du sang… C’est impossible… Ce que je redoutais depuis le début était en train de se passer… Je sentis une présence derrière moi et la douleur dans mon dos… J’ai l’impression d’entendre les craquements de mon propre corps, ce qui aurait été le cas si je n’avais pas enclenché à la dernière seconde mon haki de l’armement dans le dos. Seulement, je dois avouer que je me fis écraser par d’autres parois de l’autre côté sur plusieurs mètres faisant trembler toutes les parois… Mais pas que… Le goût de la rouille inonda ma bouche… Mon corps me fait mal… J’essaie de me relever à l’aide de mes bras pendant que je crache encore un peu de sang… C’est impossible… Comment j’ai pu être aussi négligent hein ? Je ne peux pas me battre contre mon frère… Comment pourrais-je regarder Ace ou lui dans les yeux après ça hein ? Toutefois…. Si ce n’est pas moi qui attaque, ce sera « lui »… Lui laisser ma mort sur la conscience ? Ce serait pire que tout… Je serre mes doigts dans ce sol brûlant…. Je sens qu’il arrive… Et à peine ai-je le temps de relever la tête que me voilà de nouveau la cible d’une attaque fulgurante qui me frappe de toutes parts… Bien que je me suis armé du haki de l’armement je continue de tomber dans le fond de cette grotte…. Les coups de Luffy font mal… Mais, ce qui me fait mal… Ce sont les images de lui petit… De nous trois…

J’ai l’impression d’entendre encore la voix d’Ace dans ma tête… Cette scène dans cette forêt… Lui pleurant dans mes bras… Me suppliant de ramener Luffy… Je nous revois aussi aux pieds de cet arbre où Ace nous racontait ses histoires de pirates… Le sourire de chacun…. Je serre les dents après un énième gémissement à cause du sol que mon dos rencontre…

Ace…. Luffy….. Nous étions toujours ensemble… Nous avons faits plusieurs promesses… Je n’en ai tenu aucune mais… Je ne laisserais pas Marde nous détruire… Car, mieux qu’un super héros… J’incarne le rôle d’un grand-frère et c’est encore plus classe que tous les autres rôles… Vous m’avez donné une famille, vous êtes mes plus précieux trésors…. Alors…. Je ne peux pas mourir ici sous les coups de notre cadet pas vrai grand-frère ? Ce serait la honte tu ne crois pas ? Luffy…. Luffy… EST LE PETIT FRÈRE QUE JE DOIS PROTÉGER A TA PLACE QUAND TU N’ES PAS LA !

Avant que mon énième rempart avec le vide sombre, je me relève et décide de passer à l’action. Je me prends encore des coups qui font vibrer probablement cette caverne… Cette base… Et je remonte en sautant sur les rochers qui s’écroulent et qui tombent de là où il se trouve ! J’étais en colère… Je ne sais pas s’il me pardonnera mais… Si je mourrais de sa main, je sais que mon cadet ne s’en remettrait jamais ! Notre lien… Personne ne peut le briser et j’allais le prouver « là ». Je me rapprochais de mon « ennemi » qui ne semblait pas m’avoir vu… Le véritable Luffy aurait évité cette attaque…. Le frapper hein ? Je n’ai pas le choix car, à ce rythme il pourrait détruire les autres ou bien justement les « sauver ». Ils étaient tous en dessous de nous… Tous semblaient en mauvaises posture alors… Je pris mon tuyau et usa du haki pour frapper l’estomac de « notre » intrépide et l’envoyer valser face à moi plus loin… Moi, j’avais le dos tourné à ce dragon céleste… Je sentais un liquide poisseux sur mon visage et j’offris un sourire sarcastique à mon intrépide afin de le provoquer davantage :

« Tu ne crois pas que je vais me laisser me faire battre par toi ? Tu veux me tuer hein ? Alors essaie de voir si tu me touches ! Allez viens petit frère ! »

Je tire la peau sous mon œil droit afin de lui offrir une grosse grimace, mon tuyau toujours en main, je me mis à sauter et courir à des endroits stratégiques afin que Luffy puisse briser les véritables piliers de cet endroit infernal ! De la suée me recouvra à m’en étouffer, comme le souffre… J’évite de justesse plusieurs roches brûlantes encore recouvertes de lave… J’arrive à me camoufler entre plusieurs roches avant qu’il ne me touche mais un de ces coups me frôlent, comme une roche brûlante qui tombe sur mon épaule… Nous nous sommes éloignés de cet enfoiré.. Les ondes de choc sont terribles et j’ai toujours mal… Je crois que j'ai une épaule déboîtée ! Toutefois, je dois attendre qu’il ait assez frappé… Je dois l’attaquer par derrière…. Je me concentre sur les émotions de tout le monde…. Je suis essoufflé mais j’ai fait la promesse sur ma vie de ramener Luffy à Ace… Si je dois mourir pour ça alors… Je le ferais…. Je sors mon denden mushi et..

« Hack…. Tu m’entends ? »
« Ha enfin j'ai de tes nouvelles ! Sérieux qu'est-ce qui t'as pris... »
« Les préparatifs sont-ils prêts ? Si c’est le cas…. Dans 5 minutes fait tout sauter ! »
« Que… Attends… Hé ! »

Fin de la communication ! J’avais parlé doucement… Et les coups de Luffy faisaient un bruit monstre.. Cela venait de couvrir ma voix et celle de Hack… Je faisais confiance à ce dernier… C’est un pari risqué… Mais au point où nous en sommes…. Koala… J’espérais malgré tout qu’elle se porte bien… Mais, nous tous, nous savions à quoi nous attendre quand on était ici.. Qu’on est entré dans cet endroit.. 5 minutes.. Avant que la première bombe explose c’était suffisant pour tout le monde ! J’étais le second de l’armée des Révolutionnaires…. Luffy semblait s’être calmé c’était le moment pour moi apparaître derrière lui et de mettre ma main sur sa nuque et l’autre sur son front :

« Luffy…. Pardonne-moi…. Mais… Tu ne me laisses pas le choix…. Mirror Psy ! »

Avais-je soufflé à peine plus fort qu’un murmure… De l’électricité sortait de mes mains comme si, j’étais sur le point de griller les neurones de mon cadet mais, ce n’était pas tout à fait ça…. Cette technique… me crispa et me fit serrer les dents car… J’étais témoin comme Luffy de ses souvenirs les plus noirs et des batailles multiples qu’il a dû mener… En effet, j’étais en train de refléter ses émotions en arrière sur lui, inondant son esprit avec des émotions douloureuses ainsi que souvenirs de ses adversaires sur lui…. La douleur était atroce comme leurs pensées… A ce rythme, son cerveau qui recevait de plein fouet toutes ces informations, pouvait subir une surcharge irréparable…. Moi c’est mon cœur et mon esprit… Ils étaient moindres mais…. Cette flopée de sentiments… Je pouvais aussi voir le visage de Ace pour l’épisode Marineford… Ce n’est que lorsque j’entendis son cri que je sentis son visage trempé par les larmes que je m’arrête avant de le rattraper tout contre moi… Moi… J’avais le souffle coupé… Ma vision s’était brouillée sous le coup de la douleur…. Je tremblais encore à cause de toutes ces informations…. Mon cœur battait à tout rompre contre ma poitrine alors que dans mes bras… Se trouvait mon cadet. Cadet dont je retournais vers moi et dont je soulève mon menton pour l’observer :

« Luffy… Réponds-moi s’il te plait !!! Luffy ne perd pas reste avec moi… Je suis désolé…. Petit frère…. Je n’avais pas le choix…. »

J’entendis quelques mots de sa part et mon cœur fut émietté… Le voir avec un regard hagard empli de perles d’eau qui n’arrêtaient pas de couler… Juste avant qu’il ne sombre me fit mal… Je serre les dents… Je dois me rassurer qu’il se porte bien…. Il lui faudra… Certainement un moment pour se remettre du traumatisme dont je l’ai replongé malgré moi…. Je l’allonge là… Pour me relever et faire face à cet enfoiré … Je ne perdis pas de temps dès que je croisai à nouveau son regard, je finis par dire sombrement….

« Gen'sou Kushin »

Mes yeux brillèrent d’un lueur encore plus noire que d’ordinaire. Pendant 4 minutes… Voir deux minutes il allait sentir son corps atrophié et ses muscles lourds… Ses muscles épuisés…. Sombrement, je finis par lui dire…

« Étonné ? Tu souffres ? Tes muscles te paraissent lourds ? Ce n’est que le début de ce que je te réserve…. »

Un dernier regard vers mon frère et je me dirige vers Marde… Avec un sourire mauvais sur le visage… Même si mes pas sont lents… Que je suis encore sous l’effet de ma propre attaque…, Que je crache du sang et que je dois sentir la peau "brûlée" à cause de quelques jets de lave... Je n’ai pas dit mon dernier mot ! C'est la tête baissée, mon regard camouflé par mes mèches de cheveux blonds...

« Ton pouvoir ne marche pas sur moi…. Par contre le mien… C’est une autre histoire.. Je vais t’apprendre ce que c’est la véritable peur et la véritable douleur… »

Je m’étais rapproché rapidement de lui et je finis par poser une de mes serres sur son crâne pour lui dire :

« Omoi kunou ! Souffre comme je souffre cette fois-ci tu ne m’échapperas ~

Fis-je froidement au creux de son oreille.. Je finis par lui envoyer la douleur que je ressentais à cause de mes blessures occasionnées par ses soins… Il n’était pas blessé, mes blessures ne guérissaient pas mais, pour une durée de 6 minutes je ne ressentirais pas la douleur de ces dernières mais lui oui… C’est comme si je m’étais débarrassé de mes blessure pour les lui offrir alors que, ce n’était pas le cas… Cet enfoiré… Mon sourire s’agrandit et voilà que je lui offre un horrible coup de pied dans la poitrine que j’avais entouré de haki…. Un geste qui aurait pu me faire crier … Car pour sûr…. Je devais souffrir de plusieurs côtes fêlées mais, aucunes douleurs pour m’entraver…. Mon regard était devenu vide de tous sentiments… Il ne respirait que la haine et mon sourire… Devint sadique… J’étais jouissif devant le spectacle qui s’offrait devant moi….

« Puisque, nous sommes en Enfer…. M’accorderais-tu une dernière danse ? Niveau de vie : 58 %
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mar 23 Juin - 23:09

InvitéInvité
avatar






Abattons cette bête : 5 minutes restantes




Les yeux remplis de malice d’Angela fixèrent le bretteur aux cheveux verts. Sa proposition pouvait sembler étrange, surtout venant d’elle, mais pour une fois, elle était plus que sincère. En l’état actuelle des choses, la bleuté ainsi que Seira était clairement dans l’incapacité de vaincre la jeune infirmière de Barbe Blanche. Si encore elles n’avaient pas d’aussi importantes blessures, alors le combat n’aurait pas fait un pli et Nana serait déjà morte depuis un bon moment. Seulement, les blessures d’Angela étaient sérieuses et il lui était impossible de continuer ce combat à plein régime. Comble de la malchance, Seira était dans le même état qu’elle, ce qui rendait la situation plus que dramatique pour le duo de femme. C’est pourquoi, voir Zoro débarquer semblait être une bonne alternative.

Mais voilà, lui, il ne l’entendait pas de cette oreille et estimait que la bleuté trahirait sa parole par la suite, ce qui eu pour conséquence qu’un Demon Slash vienne fracasser les parois. La tueuse en blanc esquivait la plupart des rochers, mais se retrouvait bien vite prisonnière, tout comme Seira. Là, c’était trop. Bien trop pour elle. Dans un éclair de rage, elle tranchait la roche avec une violence inouïe avant de hurler sur le bretteur.


- Abruti fini. Il n’y a pas à dire, tu n’as strictement rien dans la tronche. Regarde là, la folie la consume de plus en plus. Regarde mon état, je ne pourrais même pas te tenir tête, même si je le désirais. Tu penses vraiment que je foncerais dans un combat contre toi alors que je ne suis pas au top de ma forme ? Tu penses vraiment que je m’abaisserais à te demander de l’aide ? T’es vraiment un abruti sans nom.

Une explosion retentissait et de multiples rochers volèrent dans la salle. Seira venait également de se liberer via sa force surhumaine et tenait un escargophone dans la main. Son regard calme fixait sa partenaire et d’une voix douce s’adressait à elle.

- Angela-san. Il ne reste que sept minutes avant que l’île soit condamnée par Marde. Il a enclenché le protocole de fermeture. Tu sais ce que cela signifie ?

- Ouais je sais, on restera avec ce monstre assoiffé de sang et on sera piégé avec lui. Tss, par moment Marde me gonfle vraiment. Toi, écoute-moi bien.


La chef des armées fixait le second de l’équipage des mugiwara avec un regard vraiment dur. Elle lui empoignait le col avec fermeté et le fixait encore plus fort.

- Je te donne ma parole que je ne vous toucherais pas si tu nous aides à la ramener à la raison. Nous avons un but commun, alors pourquoi on ne s’entraiderait pas ? Garder un truc pareil ici, ce n’est pas bon pour nous non plus. Tu es bien là pour la sauver pas vrai ? Alors arrête de te la jouer, ravale ta fierté comme moi, je le fais et donne nous un coup de main.

Seira restait silencieuse en regardait les deux épéistes. Puis, elle murmurait à l’attention des deux autres qu’il ne restait que cinq minutes avant de toutes les issues soient condamnées.

- Alors tu choisis quoi ? Magne-toi.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mar 23 Juin - 23:40

Narcisse JudalBlack Sun | Prince des vices
Black Sun | Prince des vices
avatar

Messages : 2079

Navigation
Doriki:
3840/6000  (3840/6000)
Fruit du Démon: -



Deux fois plus d'amour ?!




« Hey d'où tu la touche toi ?! »

Pas le temps de m'énerver d'avantage et de lui arracher sa main que je reçus un appel du boss. Toujours au mauvais moment, l'avait-il fait exprès ? Son plaisir était de mettre hors de moi j'avais l'impression ou de me gâcher mon plaisir comme maintenant. Il ne leurs restait pas longtemps pour fuir avant d'être soumis à Marde ou de mourir, vu que Marde n'était pas ici, c'était la mort qui les attendrait si elles ne partaient pas maintenant. Je les avais prévenu, libre à elles de rester mourir ici ou de partir et tenter de sauver leurs amis.

« Oh je te plais tant que ça que tu m'imite ? Tu es adorable love. Mais c'est Musu que je veux moi ! »

Quand elle sauta sur mes jambes je me dérobais sous elle après un mouvement de jambe pour la faire chuter et de rouler pour esquiver ses cartes. Elle m'en envoya d'autre recouverte de son sang, que j'esquivais, d'autre se fut des pétales de roses noires qui bloquèrent leurs trajectoire. Du poison ? Oh qu'elle était mignonne, je m'y connaissais tellement en poison et en plante qu'il faudrait au moins celui de Magellan pour me faire poser un pied à terre, un petit rire s'échappa de moi tant c'était cute. Elle fondit ensuite sur moi, adorable, j'aimais qu'on vienne voir moi, un grand sourire illumina mon visage et je me recouvris de haki, ça devait faire mal de rencontrer du roc non ? En même temps elle avait bien du voir que j'étais plus forte qu'elle, sans parler du faite que j'étais au mieux de ma forme contrairement à son état. Et si je décidais d'accélérer les choses ? Avec mon haki je ne sentais même pas son corps toucher le mien, question sensualité on repassera, dommage, une prochaine fois nous serions plus intime peut-être, mais là le temps était compter. Mon genoux recouvert de Haki se logea vers son bassin d'un coup, tandis que mon poing noir s'abattit sur elle. Tic, tac, bientôt il allait mourir s'il ne fuyait pas rapidement.

« Toi touche à Musu et je t'explose la tête ! »

Pas question qu'Hugo touche à Musu à ma place, je lui arracherais tous les membres un par un s'il osait me l'abimer. Je n'avais pas le temps de le regarder, j'étais bien trop sur ma victime que j'assaignais de coup encore et encore, au point que je ne pouvais même pas entendre si ses os se brisaient sous mon haki. De toute façon elle voulait faire quoi avec son corps meurtrit ? Briser mon haki ? Et puis son granite marin, c'était bien mignon sur le bout de son parapluie, mais pour ce que j'utilisais mon fruit du démon, sans compter que d'un coup de poing noir et son parapluie serait en miette. Oh qu'elle aurait l'air mignonne à récupérer le fragment de granite pour m'attaquer avec dans ses mains, ah non elle était utilisatrice de fruit du démon, si elle faisait ça elle se condamné, son fruit était bien plus liés à son corps que le mien.

« Deux contre un ? Vous pensez vraiment avoir le temps ? »

J'avais laisser le corps de Vie un moment et ma petite Musu en avait profiter pour lui parler, sa proposition était intéressante, mais est-ce qu'il aurait le temps ? Bientôt il allait mourir, même moi je devrais faire attention si je tenais à la vie.

©Strange.D.Nana

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mar 23 Juin - 23:57

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1521





J'en ai assez : 2 minutes restantes.




Assis sur son trône de pierre, le roi de l’île contemplait le spectacle hors du commun qui se déroulait devant ses yeux. Une véritable lutte fratricide se jouait devant lui et le moins que l’on puisse dire, c’est que son nouvel esclave était de loin l’un des meilleurs. Luffy ne manquait clairement pas de faire honneur à sa réputation et cela amusait grandement le chef de Tartaros qui analysait chaque geste des combattants. Durant l’affrontement, il sortait un escargophone pour prévenir chacun de ses partenaires qu’il avait lancé le protocole de fermeture de son île. Au moment de l’appel à destination de Judal et Seira il restait dix minutes.

Le brun rangeait son matériel pour reporter son attention sur le combat titanesque opposant les deux frères. À sa grande surprise, ce dernier trouvait une conclusion, mais pas celle qu’il espérait voir. Et pour cause, son esclave avait perdu et se retrouvait étendu sur le sol alors que Sabo était encore debout. Le chef de Tartaros serrait les poings avec force. Un sentiment qu’il avait oublié depuis longtemps commençait à naitre en lui et il fut incapable de dire quel était-ce sentiment.

Pourtant, pour une raison étrange, Marde se sentait étrangement faible. Ses forces l’abandonnaient comme par enchantement et, il devait le reconnaitre, il sentait véritablement passer la douleur. Son regard rouge fixait le numéro deux de l’armée révolutionnaire. Il était certain que tout cela était de son fait.

Perdant l’équilibre, le brun posait un genou sur le sol et regardait le blond s’avancer vers lui avant de lui saisir la tête. Il prononçait quelques paroles et le Dragon Celeste sentait une douleur lancinante lui transpercer le corps de part en part. Puis une autre douleur, et encore une autre. Au final, plusieurs douleurs mirent ses nerfs à vif et firent souffrir le chef machiavélique. Seulement, il restait digne de son rang et succombait sans émettre le moindre cri à cette torture.

Les minutes défilèrent et une fois le compteur à zéro, Marde Guille se retrouvait allonger sur le sol. Ne bougeant plus d’un pouce. Dire qu’il avait supporté cette épreuve sans difficultés serait un énorme mensonge. Il avait réellement souffert qu’il le veuille ou non. Pendant une minute, Marde Guille ne bougeait pas lorsqu’un rire émanait de son corps inerte.


- Tu commences très clairement à énerver Marde Guille. Oui énerver serait le mot le plus approprié au sentiment qu’éprouve Marde Guille en ce moment même.

Le brun bougeait et se remettait debout. Son corps couvert de blessure, le chef faisait toujours face et semblait extrêmement menaçant.

- Tu te crois intouchable avec ton pouvoir n’est-ce pas ? Ce misérable pouvoir dont tu es si fière te donne-t-il le droit de te pavaner sur mon île ? Je n’avais pas ressentit une telle colère depuis bien longtemps.

Le corps de Marde Guille devenait sombre, un haki extrêmement solide envahissait son corps. De plus, le Dragon Céleste avait abandonné la troisième personne pour passer à la première, ce qui était un signe flagrant qu’il était vraiment en colère. D’un mouvement vif, il envoyait un coup très violent dans l‘estomac du blond avant d’enchaîner avec un coup de pied dans la mâchoire. La vérité était parfois cruelle. Malgré son statut de noble mondial, le chef de l’organisation possédait une force de frappe monstrueuse de 6500 doriki. Ne laissant que peux de répits au numéro deux des révolutionnaires, Marde déchaînait sa fureur sur lui dans un combat sans merci. Les coups devaient certainement résonner sur toute l’île.

- Je vais te remettre à ta place petit. Je vais briser l’espoir qu’il y a en toi en te disant un secret. Même si tu parviens à couper la tête de l’hydre, il y en a toujours une qui repousse. Me vaincre ne brisera pas Tartaros. Sache-le.

Marde s’apprêtait à en finir une bonne fois pour toute lorsqu’une voix résonnait derrière lui dans l’espoir de mettre fin à ce conflit.

- Ça suffit. Sabo-kun arrête le combat.

Marde regardait le nouvel intrus. Il ne restait que deux minutes avant la fin.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mer 24 Juin - 0:33

InvitéInvité
avatar






Je vous quitte : 1 minutes restantes.




Un bateau se trouvait aux large des côtes de l’île des flammes. Un bateau qui dérivait lentement, mais surement, avec un son bord une jeune demoiselle brune ayant un amour très profond pour l’archéologie. Nico Robin se reposait doucement après les terribles épreuves qu’elle avait traversées durant son court séjour au sein de Tartaros. Elle n’avait pas complètement récupéré de ses affrontements et l’idée de se savoir aussi proche de l’île l’effrayait. Mais pourquoi être aussi proche d’un endroit dont on a aussi peur me diriez-vous ? La réponse était très simple. Lors de sa rencontre avec Zoro sur l’archipel des Shabondy, Robin avait réussi à fuir ses assaillants de justesse. Seulement, alors qu’elle pensait être pleinement en sécurité, une silhouette que la fanatique des chapeaux n’espérait plus revoir se tenait en face d’elle.

Marde Guille lui-même avait fait le déplacement pour la retrouver. Comment il l’avait su ? Robin l’ignorait clairement et à vrai dire, elle s’en moquait complètement. Cet homme était une énigme complète. Ce qui ne l’était pas, en revanche, était ses mots qui lui firent comprendre que son capitaine allait très certainement venir sur l’île avec le rêve fou de le battre. L’archéologue ne comprenait toujours pas où il voulait en venir et était également surprise de voir qu’il n’était pas là pour elle, lorsqu’il se montrait plus clair dans ses propos.


- Marde Guille est en train de reconnaitre avoir eu tort de vous avoir soumise Nico Robin. Il n’aurait pas du s’y prendre de cette façon. C’est pourquoi, il est ici pour vous demander quelque chose.

Ce qu’il ajoutait fit frémir l’archéologue qui en restait sans voix une fois l’homme parti. Complètement perdu, Robin errait sur l’archipel pendant un long moment sans savoir quoi faire avant de prendre une grande décision, celle de retourner sur l’île. C’est comme cela que la trentenaire naviguait seule aux abords de l’île des flammes.

Une fois à quai, la brunette courait à toute jambe en surface afin de retrouver l’entrée dissimulée par un arbre massif qu’elle avait découverte avec Nana il y a un petit moment. Robin s’y engouffrait et se laissait glisser sur le toboggan interminable avant de se remettre sur ses jambes dans les sous-sols de l’île. Rien n’avait changé. L’odeur de la mort hantait encore cet endroit et Robin arpentait les rues vides de vies lorsqu’elle entendit plusieurs sons d’impacts. Courant à toutes jambes en direction du bruit, l’archéologue manquait de trébucher plusieurs fois jusqu’à arriver devant une scène terrifiante. Son capitaine était étendu sur le sol, Sabo était couvert de blessures et Marde Guille le rouait de coups. Avalant sa salive, Robin s’avançait pour mettre un point final à ce combat.


- Ça suffit. Sabo-kun arrête le combat.

L’enfant démon regardait le chef de Tartaros qui souriait en la voyant sur les lieux. Il reprenait une position normale et s‘avançait vers elle.

- Nico Robin. Marde Guille est très heureux de vous revoir. Doit-il en conclure que vous acceptez sa proposition ?

Les mots lui manquaient. Tout dépendait d’elle. Réfléchissant encore un petit instant, elle soutenait le regard du chef de Tartaros avant de répondre.

- Oui. Puisque vous m’avez promis de ne pas exécuter mon capitaine ainsi que les membres de son équipage se trouvant sous votre contrôle, moi Nico Robin, j’accepte d’entrer de mon plein gré à Tartaros en échange. Ma décision est prise et est irrévocable. Je quitte l’équipage des Mugiwara pour me mettre à votre service.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mer 24 Juin - 0:37

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 590

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

Fuyez pauvre fou





C
La loue n’était pas contente, ils arrêtaient pas de changer de partenaire du coup elle ne suivait rien du tout… *Je suis sensé me parte contre Judal là ou contre Hugo?* La jeune fille n’aimait pas ça, un combat c’est fait pour foncé sur l’ennemis pas pour réfléchir flute!
Ha mais bien sur il reste une solution. Musume se tourna vers Hugo avec un sourire sadique. En un instant elle était prêt de lui. Grace à son arme elle lui donna un grand coup sur le crâne et l’assomma.
« Problème régler! »
Judal n’aurait pas à lui exploser la tête comme ça. Même s’il était gentil de s’intéresse ainsi à sa futur adversaire.  « Vie, désoler mais je dois me battre contre lui. Il m’a donner à manger donc je lui doit un combat. » Elle se tourna vers l’homme. Il était fort, son corps se recouvrait de noir et semblait plus solide. La louve doutait de réussi à le battre, mais… « Si tu le veux quand même comme adversaire, je ne veux pas me fâcher avec toi et il est fort donc on peut faire du deux contre un. » Le regard de Musume tomba sur Judal. « Ca te vas comme ça? Ca te fait un défit en plus c’est plus marrant » fit elle en souriant de toute ses dents. Puis elle se mis en position. « Si je meurt ici, on se retrouve de l’autre coté. Je te dois aussi un vers de ton jus. » L’humain répliqua quelque chose d’étrange, comme quoi ils n’avouait pas le temps. Pas le temps pour quoi? Soudain les précédentes parole du brun il avait parler de temps aussi. « C’est quoi cette histoire de temps? Je veux un vrai combat contre toi moi. Je sort pas d’ici sans t’avoir combattu ou tu viens avec nous et on se bat dehors ! »
Sur ces mots la louve était parti pour se jeter dans la bataille. Mais un incident imprévu arriva : le sol se mit à tremblé, déséquilibrant la révolutionnaire. Un énorme grognement se fit entendre et des pierres tombèrent du plafond. La jeune révolutionnaire évita comme elle put tout ces rochers. Mais lorsque toute la poussière retomba, un mur c’était dressé devant elle, il n’y avait que Vie à ses coté. « JUDAL! » Cria-t-elle. « Il faut y retourné, je lui doit toujours un combat. » Musume se mit à enlever des pierres pour se faire un passage. Le grognement se fit de nouveau entendre, si elles restaient ici, elle allaient se faire écraser. « Judal, on remet ça à plus tard. Mais n’oublis pas, je te dois un combat alors on se reverras c’est certain. Et cette fois ce sera du un contre un, et il n’y aura aucune histoire de temps pour nous gêner! Je vais m’entrainer, comme ça on se battra à fond tout les deux. Alors attend moi, à la prochaine. »
C’est sur ces mots que Musume partit en courant vers la sortit, s’aidant de son flair pour se diriger.


"L'amour passe par le jus de Papaye"

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Mer 24 Juin - 10:27

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5576

Navigation
Doriki:
3514/6000  (3514/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat Luffy, Sabo et Doffy

Just my Imagination



Cet endroit... devient pire que l'Enfer de minute en minute. C'était à prévoir, tout du moins, j'avais songé à cette option mais pas ans cette envergure. C'est... non, je n'ai pas de mot pour le décrire. Pour l'instant, ce dont je veux me rappeler, ce sont de ces bons – et mauvais – moments que j'ai passé avec eux depuis notre entrée. L'avertissement de ce gamin blond, puis tout ce qu'il s'est passé ensuite. Même moi, je m'étonne encore d'avoir été aussi hardi devant le Chapeau de paille. Bien entendu, je ne regrette rien, ni mes paroles ni mes gestes... Mon seul regret c'est de ne pas lui avoir dit clairement ce que je ressentais... Il n'aurait sûrement pas compris mais au moins j'aurais été honnête plutôt que de passer par des chemins détournés... Mais question sentiments, je ne suis pas à l'aise... Après tout, comment un mec peut dire à un autre qu'il l'aime hein ? En quoi est-ce facile de révéler ce qu'on ressent à quelqu'un d'autre ? J'aurai aimé le faire... Mais l'endroit ne convient pas et ce n'est pas le moment non plus... Peut-être que lorsque nous aurons un moment pour souffler, nous pourrons discuter tranquillement de ce qu'il s'est passé... et de ces trois baisers. Mais là, même si je le trouve mignon quand il rougit, je lui promets d'arrêter de l'embarrasser... Après tout, il faut qu'il se concentre sur ses nakamas et son adversaire... Moi, je peux attendre encore un peu... même si combattre mes propres sentiments est assez difficile. La question de Mugiwara-ya me surprend... Remettre des barrières entre eux ? Je secoue doucement la tête

- J'en serais incapable Mugiwara-ya... même si je le voulais. Comment pourrais-je y parvenir après tout ce que nous avons traversé ? Je sais que nous sommes tous les deux des têtes de mule... mais rassure-toi, je ne ferais rien de tel... Tu as une mauvaise influence sur moi Mugiwara-ya !

Déclarais-je amusé. Dans le sens que c'est à cause de lui que j'ai changé... si j'ai fait tomber mes barrières, c'est parce que je lui fais confiance alors comment pourrais-je vouloir l'éloigner de moi hein ? Cette idée m'est impossible... Je ne pourrais jamais le faire. Ils parlèrent encore un peu de tout et de rien... Jusqu'à ce que je lui avoue que j'ai eu peur de le perdre... dans cette salle. J'ai eu l'impression d'être de nouveau ce gamin de 13 ans quand j'ai mangé mon fruit... J'étais dans un sale état et j'ai failli le perdre... Non, je ne voulais pas le perdre, je ne l'aurais pas supporté. Mais je n'arrivais pas à le soigner... Le gamin me l'avait dit que le rôle du médecin était primordial dans une équipe, je le sais... mais c'était comme si j'étais paralysé par quelque chose... La peur à ne point douter. J'ai réussi à le sauver... mais non sans mal. Alors quand il me fait cette promesse... Je me sens soulagé, j'ai l'impression d'être un enfant... C'est peut-être le cas après tout ? J'ai grandi plus vite... trop vite et cette haine qui me consume... Je suis heureux qu'il me promette de ne pas mourir

- Tu viens juste de le créer ce dicton pas vrai ? Mais je suis d'accord ! Dès que nous rejoindrons mes nakamas avec les tiens, nous ferons la fête ensembles...

Je sais que j'ai refusé un peu après d'avoir une fête... Mais je refuse d'avoir une fête en mon honneur ! Si la fête est en l'honneur de tout le monde, là je suis d'accord. Après tout, je ne suis pas le seul à devoir être remercié dans cette histoire. Puis nous discutons aussi de l'Alliance que Kid a formé avec 2 autres Supernovas, il me demande aussi qui sont les autres Supernovas qui font partie comme nous de « La Pire Génération » mais comme toujours, il n'écoute rien... Je ne lui dis rien mais quand il me demande une nouvelle fois de faire partie de son équipage... Je lui demande de me reposer la question plus tard tout en souriant franchement... Sa réponse me surprend... encore... et je reprends d'une voix douce tout en gardant mon chapeau baissé sur mes yeux pour cacher ma gêne

- Normal ? N'importe qui peut rougir devant des compliments Mugiwara-ya... Sauf que je ne m'attendais pas à ce que tu me dises une telle chose... J'ai été surpris... C'est... gênant... d'entendre des choses gentilles à son sujet... Le pire c'est qu'il continue et ça me fait rougir encore plus ! N'en profites pas trop non plus ! Je ne resterais pas dans cet état indéfiniment

Sauf s'il se décide à me dire des choses gentilles juste pour me mettre mal à l'aise et là, ce sera l'apocalypse question gêne. Nous rejoignons Sabo quelques minutes plus tard, et nous nous posons un peu histoire de récupérer mais trop de choses de passent en même temps. Un zombie déboule avec une chose à laquelle semble tenir le chapeau de paille puis c'est son nakama le bretteur qui arrive dans la foulée dans un énorme fracas. Je crois qu'il a décidé de tous nous tuer en nous faisant bouffer du soufre. Un combat s'engage alors entre les deux même si ce n'est pas physiquement. Les mots sont durs, il n'y a pas à dire, mais Chapeau de paille ne baisse pas les bras et est même le premier à attaquer son nakama. Cela change de son attitude de Punk Hazard et je suis rassuré de ce fait. Je suis même fier qu'il ait compris même si ça doit dur à accepter... ça je peux le comprendre aisément. Finalement, Sabo rejoint la partie et après quelques échanges, lui comme le bretteur semblent souffrir. De quoi ? Je ne sais pas mais ils souffrent le martyr ! Ils finissent par tomber tous les deux et pendant que j'échange quelques paroles avec le gamin qui semble surpris que je m'inquiète pour lui, Chapeau de paille discute avec son bretteur et c'est touchant à voir. Nous parlons de choses et d'autres mais au dernier moment, il se décide à me coller une pichenette sur le front qui me fait serrer les dents et grogner. Non mais ça fait mal ces conneries là !

- Va te faire voir avec tes envies, j'suis pas ton cobaye ! Mais la suite de ses paroles me surprend. Arrêtez de jouer avec ses sentiments ? Depuis quand est-ce que je me joue de lui ? Je tiens à lui... énormément même ! Alors pourquoi prendrais-je le risque de le blesser ? Je secoue doucement la tête Non ça ira ! Je tiens encore à ma santé mentale... En supporter un ça va... Deux c'est mission impossible !

Mugiwara-ya décide de faire plusieurs fêtes en l'honneur de chacun... Oui mais non!Moi je ne veux pas de fête en mon honneur parce que je n'estime pas avoir fait quelque chose de bien pour en mériter une. Mais Chapeau de paille est têtu... comme toujours !

- Très bien ! Fais comme tu veux ! De toute manière je ne pourrais jamais te faire changer d'avis. Si tu veux faire une fête, fais-là Et voilà que le gamin en rajoute une couche avec ses histoires de boissons ! J'aurais presque des hauts le cœur rien qu'en repensant au mal de crâne qui me quitte enfin. Je déclare en grognant doucement Rha ferme-là ! Je t'ai dit que je ne toucherais plus à une bouteille de saké ! Pas pour le moment !

Nous sommes deux têtes de mule et jamais l'un ou l'autre ne cédera. Quoique... depuis le début, j'ai l'impression d'être celui qui cède le plus face à ses caprices ! Finalement, tout le monde se lève... et je me joins au groupe. Pourtant, Luffy veut qu'on se sépare et que Zoro et moi partions à la recherche des autres mais... non ! Pas d'accord ! Je ne veux pas le laisser seul mais, à sa manière, il arrive à me faire « taire » en me confiant son chapeau de paille qu'il me pose sur ma tête ! Là, j'en reste surpris et touché... Je croyais qu'il ne s'en séparait jamais ?!

- Et toi n'oublie pas ta promesse...

Je n'ai pas oublié ce qu'il m'a dit... Puis Marde arrive à ce moment et il s'adresse à tout le monde... Puis il m'annonce que quelqu'un veut me revoir et avant même que je puis comprendre quoique ce soit, une trappe s'ouvre sous mes pieds et je tombe de plus bas dans une mare de cadavres puants. La chute est douloureuse... Mais je me relève doucement avant de me retrouver dans une salle qui me fait complètement perdre pied. Doffy est là devant moi alors que je l'imaginais à Dressrosa sur son Royal Trône ! Pourquoi est-il ici ?! Pour mieux nous voir tomber ? Je manque d'air petit à petit... Est-ce une impression ou est-ce que je suffoque vraiment ?! Je n'arrive pas à comprendre.

- Non... J'étais juste un pion dans ton jeu... Je ne l'ai compris que trop tard

Je me souviens encore de sa phrase avant qu'il ne tue son propre frère de sang-froid « Je lui apprendrais ce que c'est de mourir pour moi ». Il m'avait fait peur à l'époque... mais ma haine à son égard n'en a été que plus forte. Je veux le tuer pour Corazon... mais je sais aussi qu'il a veillé sur moi à sa façon durant 3 ans... J'ai continué d'étudier la médecine grâce aux bouquins qu'il me donnait, j'ai appris à me battre aussi grâce à ses généraux... Je ne l'oublie pas. Tout comme je n'oublierais pas que j'ai pu le considérer comme un « grand-frère » durant 3 ans.

- Toi ? Veiller sur moi ?! Et depuis quand tu veilles sur des personnes qui veulent ta mort ?!

Et puis pourquoi j'me tape la discut' avec lui ? Il me reste à peine quelques minutes pour sortir d'ici ! Il marque pourtant un point... Je ne le connais pas et ce n'est pas faute d'avoir cherché ! Si je suis devenu Grand Corsaire, c'est dans le seul but de pouvoir avoir accès à certaines informations qui me seraient utiles mais même encore maintenant, avoir ces informations est difficile ! Je serre les dents sous sa dernière phrase... Non ! Il ment !

- La ferme ! Je ne lui ai pas demandé de me sauver, il l'a choisi ! Tu l'as tué parce qu'il voulait t'arrêter...

Pourtant cette hypothèse ne m'a pas échappé... Mais, je ne serais pas en train de parler avec Doffy en ce moment si Cora-san ne m'avait pas aidé... Mais jamais je ne lui ai demandé de mon plein gré d'aller me chercher ce fruit ou de courir partout pour me sauver ! C'était sa décision et ce n'était pas faute de lui avoir dit de me laisser mourir un nombre incalculable de fois ! Ne supportant plus de perdre mon temps – surtout qu'il est compté ! - j'utilise ma Room pour me transporter derrière lui et lui faire subir une de mes attaques... sauf que je ne m'attendais pas à subir ma propre attaque de plein fouet ! C'est en hurlant de douleur que je me retrouve projeté en arrière vers l'autel. Comment était-ce possible ?! Les yeux fixés sur ma main, j'essaie de comprendre avant que mon regard ne soit de nouveau attrapé par celui de cet homme au boa rose ! Hein ?! Sans avoir le temps de réagir, je me retrouve transpercé d'un fil puis d'un autre et au final des centaines de fil semblables à des aiguilles me transpercent le corps. Au début, je me contentais de serrer les dents je ne voulais pas crier mais... quand il s'acharne de plus belle en lacérant ma chair à vif là je ne peux m'empêcher de crier ma douleur. Je n'arrivais pas à bouger, tout ce que je ressentais c'était le goût cuivré du sang qui s'échappait de mes lèvres.

Dans ma semi-inconscience, je ressens des vibrations et je jette un regard sur le visage de Doffy qui avait arrêté un instant de s'amuser à lacérer mon corps pour observer le plafond. Dans un ultime effort, j'arrive à utiliser ma room et j'échange ma place avec une pierre non loin de là et je m'écrase douloureusement à la place de cette dernière. Les tremblements s'intensifient et des pierres commencent à se dérocher du plafond pour nous tomber dessus ! Mais bordel ?! Qu'est-ce qu'ils foutent là-haut ?! Les paroles du gamin me reviennent en mémoire « Tu comprendras le signal quand il faudra quitter cet endroit » Hmm... C'est ça son signal ? M'écraser pour mieux m'achever ?! Intérieurement je souris de cette pensée mais je me sens bizarre... de L'air... je ressens de l'air... Un rocher se dirige droit sur Doffy et je n'ai même pas le temps d'être surpris qu'il s'abat sur lui... Sauf que je pensais qu'il allait bouger mais non, et il se brouille... Gné ?! Comment ça il se brouille ?! Le saké ferait-il encore effet ?! Plissant les yeux, je le vois toujours brouillé alors peut-être que... Je ferme un instant les yeux... Ce gamin... si je le revois à la sortie, je lui dirais merci pour ses subtils conseils ! L'observation... Je ne peux pas utiliser mes yeux... J'essaie de ressentir Doffy... mais rien, ni sa présence, ni son aura maléfique... juste moi... ma folie et la mort. Est-ce que je deviens fou ? J'essaie de me relever... Sortir... Je ne peux pas mourir ici... même si avec mes blessures, je ne suis pas loin de la mort... J'ouvre de nouveau les yeux... J'ai l'impression de voir des fantômes par dizaine ! Je me prends doucement mon crâne entre mes mains et j'essaie de ne pas les écouter. Leurs voix dans ma tête... qu'ils se taisent... Je deviens réellement fou... Se calmer... Impossible... Malgré mes douleurs, c'est ma folie qui me fait tenir debout... Inconsciemment, je me mets à courir... ou à marcher vite et après peut-être deux minutes de combat intérieur avec « mes » fantômes, je trébuche et... de l'air ? Je sens quelque chose sous mes doigts... du sable ?! Mes yeux s'ouvrent enfin et je... point de départ... Une porte se ferme derrière moi... Hein ?! Non !! Non non non ! Je me relève péniblement et avec la force qui me reste je frappe sur la porte en tentant vainement de l'ouvrir

- Ouvre-toi putain de porte ! LUFFY !! SABO !!

Avant de partir à la renverse et de tomber face à la porte. Elle va s'ouvrir hein ?! Il m'a promis de revenir... Il ne peut pas mentir... Lui non plus il ne va pas tarder... hein ? Je me prends la tête entre les mains... Pourquoi ça ne s'ouvre pas ?! Mon corps... Est-ce ma folie qui m'a fait faire... ça ? Je ressemble à une passoire, par endroit la chair est à vif... Je crois que j'ai une côte ou deux de fêlées... M'en fiche ! Je ne bougerais pas d'ici... Même si je dois me vider de mon sang... chose qui arrivera sûrement... je ne partirais pas sans « eux » ni les autres....

Niveau de vie: 30%
Mental: Brisé


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Jeu 25 Juin - 12:25

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 2192

Navigation
Doriki:
3637/6000  (3637/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana, Angie et Seira

Il faut partir... Mais pas sans eux !



Ce combat... Je ne sais pas réellement où il va me mener... Je sais juste que... Non je veux le tuer. Je ne contrôle rien, ni mes pensées, ni mon corps... J'ai l'impression que même mon âme a été offerte à Satan lui-même ! Et encore, je suis condamné à l'Enfer depuis bien longtemps ! Une fois le mur détruit, je retrouve un ancien « compagnon » qui m'avait déçu à Punk Hazard mais qui aujourd'hui s'avère amusant ! Parfait nous allons enfin pouvoir jouer un peu lui et moi ! J'aime jouer... et ce qui me plaît encore plus c'est de prendre des vies. Enfin, j'aurai bien aimé jouer encore un peu avec lui mais j'ai à faire... Comme me paumer dans ce maudit labyrinthe par exemple ?! Mais le gamin au chapeau de paille ne l'entend pas de cette oreille et il m'envoie valser une première fois avant de me frapper dans le dos une seconde fois. Ça fait mal... mais ça me fait curieusement sourire ! Je le remercie d'un Falcon Waves avant d'essayer de lui trancher la tête puis, ce sont par nos paroles que nous combattons. J'essaie de le déstabiliser et le pire c'est que j'y arrive ! Mais un élément perturbateur vient me casser mon groove alors que je m'amusais comme un petit fou ! Je ressens quelque chose sur ma nuque puis mon corps ne me répond plus. J'ai envie de lui en coller une mais... Impossible... Ma main ne bouge pas... Avec lui commence aussi une joute verbale mais je suis loin de la gagner celle-là... Il ne fait que tricher de toute manière ! C'est facile de gagner en trichant ! Une main sur mon front et sur celui de l'autre gamin, une phrase et voilà que la torture commence. Je me retrouve submergé de souvenirs, des choses que je ne veux pas croire parce que ça me paraît impossible au vue de mes propres souvenirs et finalement... Tout ce que je croyais être vrai se trouve être faux... Complètement faux ! Des anciens visages reprennent leur place comme avant et tout le reste est désormais oublié. Je sais, à présent, ce qui est faux ou vrai. Une larme coule sur ma joue à cause de ce trop plein d'émotion qui manque de me tuer et enfin la torture s'arrête. C'est à genoux que je finis, tentant de reprendre mon souffle avant de plonger mon regard dans celui de mon Capitaine. Qu'est-ce que je dois dire ? Ou faire ? Je suis un peu paumé mais la moindre des choses à faire, c'est de m'excuser... C'est ce que je fais... Mais la réaction de Luffy ne me surprend pas des masses... Elle est juste très douloureuse !

- Ok Ok ! Stop ! Arrête de faire ça ! J'accepte aussi tes excuses ! Tu as gagné

Déclarais-je surtout pour qu'il arrête de me percer les tympans avec ces « lalalalala ». Il finit par se relever non sans m'écraser au passage sinon ça ne serait pas drôle et il rejoint les deux autres personnes pour leur demander comment ils vont... avant de griller leur couverture à l'un comme à l'autre ! Et la situation est plutôt amusante... Bien que je me retiendrais de leur dire que je les ai vu en direct à la télé... comme tout le Tartaros en fin de compte ! Luffy a la bonne idée de me présenter Chopper n°2 et il le pose sur les genoux du médecin du groupe et la réaction de ce dernier est franchement bizarre ! Il parle aux crabes... Après tout pourquoi pas ? L'île est quand même un endroit où l'on perd facilement l'esprit ! La réaction des deux frères m'amuse puisqu'il se moque gentiment du plus vieux... comme toujours... La réponse de Luffy me fait doucement sourire

- Pas seulement ? Cela ne sera même pas un sujet à raconter quand nous serons de retour ? Car oui, nous partirions de cet endroit, c'était certain ! Un jour, nous réussirions à tous rentrer et nous pourrons reprendre la mer comme avant... et repartir à la conquête du Nouveau Monde ! Nous avions déjà perdu pas mal de temps à cause de ce flamand rose... T'en fais pas Sabo... Je ferais attention et de toute manière, je n'accorde pas ma confiance facilement

C'est la stricte vérité, même les membres de l'équipage... J'ai mis quelques jours voire semaines avant de, véritablement, leur accorder ma confiance... Après tout, nous ne savons pas réellement les intentions des gens. Mais Luffy changea bien vite de sujet en parlant qu'il voulait organiser des fêtes en l'honneur de tout le monde ! Je ne pouvais qu'être que partant ! Qui n'aime pas les fêtes hein ?! Ah... Apparemment cet autre capitaine... Est-ce qu'il a déjà participé à une fête au moins avant de refuser ?! La réponse de Luffy me fait sourire

- Je crois que de tout l'équipage, c'est Nami ma redoutable adversaire à ce jeu... Personne n'arrive à l'égaler... Ah ah t'en fais pas va, tant que j'ai un adversaire ça ne peut qu'être amusant Je me tourne vers Sabo quand il me parle des bouteilles de saké sur son propre bateau et qu'en plus il pourrait devenir mon adversaire de « jeu » Okay ! J'accepte le défi ! Nous verrons qui résistera le plus longtemps comme ça !

Ça faisait vraiment du bien d'oublier un moment l'endroit où nous étions... Pourtant, rire dans un endroit pareil n'est pas la première chose que j'aurais faite mais pourquoi pas après tout ? Au moins ça nous fait oublier un peu ce qui nous attend ! Luffy me fait rire quand il nous demander si le fait qu'il vole dans le frigo ne pourra plus être un secret... ça fait du bien de revenir au source... réellement ! Je conserve mon sourire sous la suite de ses paroles

- Peut-être que les autres volent autant que toi... Mais tu es le seul qu'on prend toujours sur le fait ! Enfin que l'Ero-cook prend sur le fait

Malgré les moments « détente » et comme on dit toujours, le calme avant la tempête, voilà que le maître des lieux nous rend une petite visite avant de faire disparaître le capitaine des Heart et de me dire de partir. Non mais je pars si je veux d'abord ! Et je ne lui obéis plus de toute manière mais la situation de Nana m'inquiète... comme celle de Vie. Pourquoi sont-elles venues ces deux-là hein ?! Finalement, sur ordre de mon Capitaine, je les quitte pour retrouver Nana avant de me paumer et de me retrouver dans un cul-de-sac une énième fois. Je détruis la roche et je tombe sur le groupe de Nana avec Angie et Seira. Bien qu'Angela propose une alternative alléchante pour fuir cet endroit, j'ai un peu de mal à la croire. Ça serait trop beau pour que ça soit vrai mais... Ah j'avoue que j'ai du mal à faire confiance ! Surtout quand il s'agit d'un ennemi

- Je sais mais même si vous êtes affaiblies, rien ne vous empêche d'être fourbe et de nous conduire dans un piège... Cela s'est déjà vu

Bon je sais que j'aime le combat aussi mais c'est vrai que dans leur état... ça serait difficile de m'amuser réellement avec elles alors qu'il me suffirait d'un coup de sabre pour les achever. Léger soupir. Au revoir l'amusement ! Angela n'avait pas tort... Mais faire confiance à l'ennemi c'est au-dessus de mes forces ! Pourtant... J'arque un sourcil sous ses menaces et...

- Déjà d'une, tu me lâches... Te voir de trop près m'agace ! Et deuxièmement, ça va ! Je te fais confiance sur ce coup-là ! Mais tu as aussi ma parole qu'au moindre geste suspect, je vous tranche la tête à toutes les deux Seira ajoute dans la foulée qu'il ne reste que 5 minutes avant que tout ne soit bloqué ! Tant mieux ! Le jeu n'en sera que plus amusant

Oui je sais, je prends tout à la légère... mais je suis comme ça... J'ai enfin retrouvé qui j'étais mais pour le moment... Nana. Je me retourne vers elle... Sa forme est effrayante. Je m'approche... doucement... Elle attaque mais j'arrive à parer ses attaques avec mes lames... Pas d'erreur... sauf une... Une de ses queues me transperce l'épaule... je serre les dents mais je ne reculerais pas... Sinon je sais que je la perdrais définitivement. J'ai beau lui demander de se souvenir... J'ai l'impression que ma voix et mes paroles se perdent dans son esprit mais que rien ne l'atteint. Tant pis, je n'ai plus le temps de parler... 4 minutes... Je retire d'un coup sec la queue de mon épaule et je me retrouve à ses côtés en un bond et je murmure

- Je te demande pardon Nana... Mais je n'ai pas le choix

Avant de lui asséner un coup dans les côtes avec le pommeau de mon sabre, pas assez violent pour les lui briser mais assez puissant pour l'assommer... j'ai juste le temps de la soutenir avant qu'elle ne touche le sol et sa forme « démoniaque » disparaît doucement... petit à petit. Je la prends dans mes bras et je regarde Angie

- Maintenant c'est ton tour

Je ne sais pas si je peux lui faire confiance mais contre toute attente, nous devons la suivre... D'accord... Je la suis en évitant les éboulements et le soufre qui nous submerge... Je ne sais pas si je dois être ravi ou surpris... Tout ce que je sais... c'est que la chef des armées a tenu parole ! La porte est droit devant nous.... et c'est vraiment à la limite du temps que nous sortons... Tous les quatre... La porte se referme derrière nous et... Où sont les autres ?! Personne n'est encore sorti ?! Non... Ils vont tous arriver n'est-ce pas hein ?! Je me tourne vers la porte et... J'attends.... que tout le monde sorte... Après tout... Ils m'ont dit qu'ils auraient 10 minutes de retard... Alors j'attendrais les 10 minutes... et plus s'il le faut


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Jeu 25 Juin - 20:05

Whirlwind LexyLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 986

Navigation
Doriki:
1000/6000  (1000/6000)
Fruit du Démon: Pawaa Pawaa no mi





















Tartaros II
Partie 2 - Infiltration


Le combat commençait mal. Très mal. Je sais pertinemment qu'il est plus fort que moi. Il a réussi à blesser Hugo sans que personne ne le voie. Il n'aurait pas pu être comme les autres ? Bien sûre que non. Et j'ai eu l'idée de le confronter. Mais, je crois que Judal s'enfle la tête. Lui ? Me plaire ? L'homme qui me plaira ne sera même pas encore né dans cent ans. Les hommes, ils sont tous pareil lorsqu'il s'agit d'amour. Tellement simple d'esprit. Ils n'ont qu'une seule chose en tête, ça fait presque pitié. Il est si facile de leur briser le coeur. Il est si facile de briser le coeur d'une femme. L'amour, ça n'apporte rien de bon. Mais, il est drôle de jouer le rôle un moment. Car, lorsque le visage des hommes change et fige dans la terreur d'avoir aimé une vipère, c'est le meilleur moment.

« Tu me plais tant, je ne peux m'empêcher de garder mes mains sur toi. Alors, ne parle pas d'une autre fille devant moi, je serais jalouse. »

Jalousie. C'est un autre pêcher plutôt mignon. Mais, tout aussi mortel. Les femmes sont de vraies expertes lorsqu'il s'agit de la jalousie. Sans oublier la luxure. Toutes les mêmes. Je sautais plus loin, lançant des cartes sur lui. Mais, malheureusement, il les évita toutes. Même pas une ne l'égratigna. C'est frustrant. J'aurais tant voulu le voir tomber à mes pieds. Mais, visiblement, ce scénario ne se réalisera pas de sitôt. Son rire ne faisait qu'accentuer le gout amer dans ma bouche que je cachais par un sourire. Pourquoi ? Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle. Est-ce parce qu'il connaît mon pouvoir ? Tant de possibilité, mais j'avais d'autre chose à faire que de me concentrer sur son rire. Les pétales noirs ne représentaient rien de bon. Il avait effectivement mangé un fruit du démon. Mais, lequel ? Les pétales sont dangereuses. Elles peuvent détruire mes cartes ? Je regardais mes cartes. Non, il a simplement dévié mes armes. Je n'aurais pas le choix. Je dois me battre au corps-à-corps... Je déteste comment ce combat tourne. J'aurais préféré rester à distance. Je fonds sur lui, mais quelque chose ne va pas. Son sourire ne me dit rien qui vaille. Mais, je ne me retenais pas et lui assenai un coup dans le ventre. Mais, une douleur vive se répandit et il ne bougeait même pas. Le haki. En plus d'avoir un fruit du démon il semble avoir le haki. Ce n'est pas bon pour moi. Je voulus prendre des distances, mais je reçus un coup au bassin et un autre au visage. Ma vision s'assombrit une fraction de seconde à cause des coups. Mais, pas le temps de prendre de distance, je reçois encore et encore des coups. J'encaissais. Je ne crierais pas. Je mordis ma lèvre inférieure et fermai les yeux essayant d'ignorer la douleur quand mes os se brisait. Avec son corps enduit de Haki, je ne peux même pas essayer de lui transférer mes douleurs. Puis, il arrêta et je tombai à genoux. Je sentais le sang monter à ma gorge. Puis, je le recrachais violemment. Je n'arrivais pas à respirer. Une cote avait transpercé mes poumons. Mon corps me fait mal. Une de mes techniques me passe à l'esprit, mais je ne peux pas. Je ne peux pas utiliser Numb. Je ne sais pas combien de temps je vais durer. Puis, j'entends la révolutionnaire parler. Ses mots sonnent loin. Mais, j'arrive à comprendre. Mais, soudainement le sol trembla. Mon imagination ? Non, je vois les rocher tomber. Comme c'est étrangement familier... J'arrive à relever mon corps blesser et à m'approcher de Musume. Un tas de pierres tombèrent en même temps de moi. Je regardais le mur qui nous séparaient de nos ennemis et soupirai. Maintenant il faut sortir.

« Arrête de crier s'il te plaît. »

Il est trop tôt pour dire qu'il n'y a plus de danger, mais je dois le faire. Si je veux réussir à m'enfuir moi aussi. Je regarde la révolutionnaire partir et ferme les yeux en me concentrant. Mes blessures étaient toutes refermées. Je suis surprise de voir que je suis encore consciente. La douleur est tellement intense. J'ai l'impression que mon coeur ne tiendra pas le coup. Mais, si je veux survivre, je dois le faire. Je posai ma main sur ma poitrine et me concentrai sur les battements. La douleur m'empêchait de penser clairement. Mais, je devais essayer.

« R-Rewind »

Puis, je sentis mon coeur s'arrêter une seconde avant de battre à vive allure. Je n'avais jamais essayé cette technique. Pendant un instant, j'avais envie de hurler. J'ai mal. Terriblement mal. Mais, après quelques secondes, la douleur disparue. La technique a fonctionné. Je dois me dépêcher. Je dois trouver une sortie avant que l'effet ne se dissipe. Sautant sur mes pieds, je commençais à courir vers une sortie. Je doute avoir beaucoup de temps. peut-être cinq minutes, mais j'en doute. Je dois essayer de m'enfuir en moins de trois minutes. Mon temps est compté.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Jeu 25 Juin - 23:16

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18437

Navigation
Doriki:
4454/6000  (4454/6000)
Fruit du Démon: Sang



Pardon ... Je suis un monstre


Bien que je pouvais voir à travers les yeux de l'autre par un grand effort, je n'arrivais pas à les contrôler , à moins que je n'étais épuisée au point de ne pas réussir à pleurer de désespoir. J'avais pourtant réussi à lui dire de partir, avant de m'effondrer sur le sol, j'avais cru que mon cœur allait éclaté comme s'il était entrain de bouillir dans un micro-onde. J'avais mon propre sang qui me remontait et débordait de mes lèvres, impossible de tenir encore debout, mes yeux s'étaient à moitié retourner avant que je ne m'effondre sur le sol. Les autres étaient en danger, il fallait les aider, qu'il me laisse et qu'il les sauve, je ne serai qu'un poids mort s'il s'occupait de moi, une perte de temps qui lui ferait regretter d'être venue. Je ne voulais pas qu'il regrette.

J'aurai presque voulu rire de ce qu'il disait, il s'inquiétait, mais sourire était difficile, mon bras tendu vers lui, espérant l'atteindre, je voulais lui faire comprendre de partir, que sauver les autres étaient urgent, très urgents, mais la douleur dans ma poitrine n'empêchait de faire trop d'effort, parler était un supplice que je devais supporter.

« S'il … pa ... »

Non j'aurai rien pu dire de plus, la bête n'en empêcha, elle reprit brusquement le contrôle, frappant partout avec rage, compensant la douleur par la violence, ne prenant même plus le temps de réfléchir pour savoir où attaquer. À croire qu'elle comptait sur le faite qu'elle pourrait les toucher en donnant de grand coup dans tous les sens.

« Zo ... »

La bête se prend de nouveau la tête dans les mains pour la secouer, se penchant en avant dans un hurlement de rage, me rejetant totalement du siège pour diriger le corps. Lançant une attaque sans regarder, le sang continuer de couler de sa bouche, avait-elle mal ? Était-ce pour ça qu'elle attaquait sans raison ? D'ailleurs elle avait réussi à blesser Zoro, avec ses yeux fermés je ne pus rien voir, bonne ou mauvaise chose, je ne saurai le dire. Lorsque que l'autre ouvre de nouveau les yeux, il est tout près, je sens que l'autre va attaquer et j'essaye de la retenir, usant de toute l'énergie qui me restait, aussi faible soit-elle, je lui jetais un regard avant de fermer les yeux. Si la furie ne voyait pas, elle ne pourrait l'atteindre.

D'un coup plus rien, qu'avait-il dit avant que toutes sensations ne s'éteignent ? Je ne savais pas combien de temps j'étais restés dans cet état, je n'étais pas morte en tout cas, mais quand je repris conscience, les yeux toujours éteints, la douleurs dans mon cœur c'était atténuée, et je ne trouvais plus l'autre dans mon esprit. Dormait-elle encore ? Qu'importe, pour l'heure elle n'était plus. Tien, une douce chaleur m'envahissait, d'où venait cette agréable sensation ?

« Zoro ? »

Il n'était donc pas partie ? Et on était où là ? Nous n'étions plus au même endroit. J'étais contente qu'il soit là, heureuse plutôt, même si je m'inquiétais énormément pour les autres du coup. Pour le reposer encore un peu, je fermais de nouveaux les yeux un instant après avoir essuyé ma bouche, l'entourant de mes bras pour ne pas juste être un poids à porter, mais là je sentis quelque chose qui me glaça le corps : du sang.

« Ton épaule … Oh non ! »

L'effroi se dessina sur mon visage, j'avais peur, c'était moi ? Je rapprochais ma main d'elle, choquée de la voir, sans pour autant la toucher. Je l'avais blessé, je n'avais même pas été capable de le protéger, la douleur que je ressentais dans ma poitrine sembla bien pire que l'attaque que j'avais subis avant.

« Je te demande pardon. »

Ma tête s'était coller contre lui, cachant ainsi mon visage, je ne sentais si mal que les larmes avaient fini par couler toute seule, j'avais honte d'être si faible, je l'avais blessé … Lui ! Comment me regarder encore ? Pouvais-je encore prétendre pouvoir le soigner avec ce que je venais de lui faire ? Je n'osais même pas le faire, mon poing s'était serrer sur ses vêtements de colère vers ma faiblesse. Il aurait tellement dû m'abandonner. Si Mihawk me voyait maintenant, je lui ferais surement honte, tout comme à Ace.

Nana → 70% de vie 0% mental

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Jeu 25 Juin - 23:42

Narcisse JudalBlack Sun | Prince des vices
Black Sun | Prince des vices
avatar

Messages : 2079

Navigation
Doriki:
3840/6000  (3840/6000)
Fruit du Démon: -



Vous allez me manquer ~~




La rose me plait, elle me fait rire, pas pour rien que je l'avais remarqué, elle me faisait sourire, j'aimais sa façon d'être, avant de découvrir qu'elle voulait me voler mon adversaire, mais là, elle m'intéressait. Je rapprochais mon visage du sien, prenant son menton entre mes doigts pour mieux la rapprocher de moi, si proche que nos lèvres pouvaient se frôler tant je sentais son souffle que je respirais.

« Alors garde tes mains sur moi love, j'aime ça. Et ne soit pas jalouse voyons, tu vas me faire de la peine. »

Comme j'aimais ce petit jeu, ça rendait le combat moins ennuyeux. Bien que le fait qu'on me vole mon adversaire m'irrite au point que je cherchais même plus à retenir mes coups, de toute façon le temps était compté. Je ne pouvais pas me permettre de faire durer longtemps, même pas pour le plaisir, et ça, ça m'énervait encore plus. Je la martelais en souriant, chaque coup que je lui donnais atténuait ma frustration, alors je continuais, elle cracha du sang. Y étais-je aller trop fort ? Elle avait l'air de pouvoir soigner, je pourrai lui briser un par un les os pour voir jusqu'où allait sa guérison ? Non pas le temps, une prochaine fois. Oh oui, comme j'aimerai avoir un jouet à briser encore et encore en sachant qu'il ne serait jamais totalement cassé. Enfin du deux contre un aurait pu être marrant, j'aurai eut la rose et la violette rien que pour moi, oh Musu tu avais de si bonne idée. Si seulement le sol ne s'était pas mit à trembler, j'aurai pu offrir double dose d'amour.

« Pousse toi !!! »

Par réflexe je l'avais aidé à esquiver les rochers en la poussant d'un coup de pied au loin. Elle était mon adversaire, j'avais pas envie de la voir finir en crêpe, j'aimais pas ça en plus. Et puis où serait le plaisir de me battre contre un cadavre tout aplatit si ce n'était même pas moi qui aurait eut le plaisir de la transformer en tapis ?

« Idiote, part maintenant avant de mourir écrasé !!! »

Je souriais, elle était trop mignonne, j'avais entendu les rochers qu'elle essayait de dégager pour me retrouver. Adorable. En tout cas elle n'avait pas l'air d'oublier la promesse de notre combat, dommage j'aurai adorer l'affronter ici et maintenant, mais l'autre m'avait gâcher mon plaisir, bien que vu l'éboulement, il n'était pas le seul fautif. J'avais tourner ma tête pour voir le corps gisant d'Hugo sur le sol, bon bah j'avais que lui à ramener à sa maitresse, de toute façon pour les deux autres s'était pas mal faute, le mur c'était écrouler, et j'avais pas envie de l'exploser pour aller à leur poursuite. De toute façon le jus de papaye était de mon côté.

Usant de mon fruit du démon, je fis apparaître un tapis de rose noir, mis le corps du chien d'Angela dessus et m'installa dessus, le verre de papaye à la main avant de partir dans une autre direction. Je t'attendrais Musume.

©Strange.D.Nana

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Ven 26 Juin - 14:27

Monkey D. Luffy2
avatar

Messages : 1003

We’ll lose it all in a heartbeat 
Sabo & Robin & Marde

Est-ce que son “D” qui lui avait porté chance jusque-là.... Etait devenu poisseux ? Pourquoi est-ce qu'il faisait ça ? Dire qu'ils étaient bien tous les 4 et au final, ils ne se retrouvaient plus que tous les deux.... Sabo et lui face à Marde. Il aurait tant voulu changer certaines choses, devenir plus prudent mais, malheureusement... Il apprit bien vite ce qu'était la puissance et, qu'il y avait certaines choses contre lesquelles on ne pouvait pas lutter. Il espérait que Law se porte bien, que son chapeau lui porterait chance et qu'il le protégerait à sa façon. Ce chapeau qui lui était plus précieux que sa propre vie car, c'était quelqu'un d'important qui lui avait confié et qu'il s'en voudrait si, il était incapable de retourner ce trésor. Shanks y tenait plus que tout et pourtant, c'était à “lui”, un môme pleurnichard à qui il l'avait confié..... Pourquoi ? Ces derniers temps, c'est cette question qui tournait en boucle dans son esprit. Et ce serait pire après.... Bien pire..... Il ne pourrait pas réfléchir correctement à ses gestes... La preuve quand Marde Guille, ce dragon Céleste qu'il voulait voir mort avait décidé de faire de lui son pantin.... Oui vous avez bien lu.... Pour la première fois de sa vie, Luffy n'a jamais eu une telle envie de “meurtres” au sujet d'une personne. Jusqu'ici... Bien qu'il a détesté plus d'une personne... Toutes ces personnes qu'il a rencontrées... Il les a toujours laissé en vie mais, aujourd'hui.... Devant cette personne.... Le flamand tout comme lui, les faire disparaitre de la surface de la Terre ne le dérangerait pas plus que ça. Surtout pas quand, il pensait à ses nakamas prisonniers par cet homme. Est-ce qu'ils se portaient bien malgré tout ? Pourtant, son combat avec Zoro l'a secoué verbalement comme jamais... Il avait fait bonne figure jusqu'à ce qu'il l'invite à aller rejoindre Nana. Tous les deux semblaient proches et, il ne lui en voulait pas pour ça c'est juste... Que maintenant, il pensait que Sanji lui avait ment à Punk Hazard. Toutefois, il devait mettre ces pensées de côté et, espérait que tout le monde s'en sorte car, si un d'eux manquait à l'appel, il ne s'en remettrait pas et, ne se le pardonnerait jamais. Ils s'étaient promis de sortir tous ensemble alors... Ce sourire qu'il avait offert à Law quand il lui avait confié son chapeau ou encore à Zoro quand il lui donna rendez-vous était.... Peut-être le signe d'un au-revoir ? C'est l'impression qu'il eut pendant une fraction de secondes quand... Tous ces pétales provenant de Marde pénétraient à l'intérieur de lui... Tous les visages des personnes à qui il tenait, ses promesses.... Tout disparaissait... Il était désormais une coquille vide... Même les sentiments n'étaient plus. Seule la voix de “cet homme”, celui qu'il avait insulté précédemment résonnait. Quant à l'odre de tuer celui qui représentait un danger pour le dragon céleste, il comptait mener à bien cette mission.

C'était plus fort que lui.... Il souhaitait la mort du blond et ce, à cause de cette voix résonnant dans sa tête... Le sang, le meurtre, sont des mots qui n'arrêtaient pas de circuler, d'être soufflés. Il usa de plusieurs de ses techniques émanant du Gear 2 ou du Gear 3 ! Il incarnait à cet instant la Destruction dans son état brut. Cet homme... Il ne ressentait rien pour lui, il voulait l'écraser comme jamais... Il ne lui laissa guère le temps de souffler entre ses trois attaques. Comment le pourrait-il ? Il fallait qu'il le tue et qu'importe les dégâts que ses attaques engrangeaient pour la suite et surtout, envers les autres se trouvant encore en ces lieux.... Là, seule la mort de ce blondinet comptait. Il n'évita pas les pierres brûlantes du magma le blessant ainsi au passage... Et plus encore, ce coup qu'il ne vit pas venir..... Ce coup dans son abdomen qui le fit balader un peu plus loin... Il grimaça à cause de la force du coup... Et les paroles de son ennemi... De cet insecte... L'insupportèrent... A croire qu'une partie de lui, subsistait toujours. Ses yeux devinrent encore plus rouge, brûlant d'une rage peu commune... Cette même rage qui le consumera plus tard à cause du regret. Il ne regardait plus où il cognait. Tout ce qu'il voulait c'était le tuer et encore le tuer... Qu'ilfinisse écraser comme une crêpe. Qu'il arrête de bouger, qu'il soit immobile sous un de ses poings recouvert de haki et sa joie, n'en serait que plus grande mais... Il finit par le perdre de vue et, cela l'énerva d'autn plus. D'où la raison qui le poussa à frapper de toutes ces forces chaque recoins de cette "place". Ses poings imprégnés de haki, était une arme fatale. Du souffre et une fumée épaisse et noire comme les ténèbres l'entourèrent. Il décida de s'arrêter.... Où était cet importun ? Il voulait le déchiqueter plus que jamais.... On ne joue avec lui. D'où le fait, qu'il allait lui faire payer au centuple, le coup qu'il lui avait asséné mais.... Soudainement... Il s'arrêta quand il sentit deux mains sur lui... Une, posée sur son front et l'autre, sur sa nuque. C'était quoi cette blague hein ? Il allait se débattre, la machine à tuer qu'il était devenu, ne comprenait rien à ses paroles et puis... Il se crispa et ses yeux furent injectés de sang quand un courant électrique lui traversa la tête !!! Un grand spasme fit trembler tout son corps.... Des images... Des émotions qui n'étaient pas les siennes frappèrent son coeur et, ne parlons même pas de ses images chaotiques qui défilaient sous ses yeux.

« aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah »

Un cri puissant qui résonna... Des poings qui se crispent au point que ses phalanges devinrent blanche nacrées !!! Il se planta férocement les ongles de ses doigts dans sa chaire tant les images et les sentiments le prirent.... Il y avait ceux néfastes de Zoro qui voulait le tuer... Mais, surtout.... Ce fut ce passage de Marineford qui l'acheva... Les hommes qu'il a combattu.. Il ressentait leur haine à son égard... Ils souhaitaient tous sa mort.... Il ressentait aussi la douleur qu'il leur avait infligé.. Ce souvenir avec Koby... Des larmes.... Oeil de Faucon qui voulait mettre un terme à sa vie.... Juste pour le tester et pire que tout... Ceux qui le détruisirent furent avant tout, les sentiments des trois amiraux.... Il avait l'impression d'entendre le mot “Execution” à tût tête... Qu'on arrête le carnage... S'il vous plait, qu'on l'arrête... Il ne voulait plus ressentir tout cela... Cette haine à son encontre... C'était douloureux... Et son grand-père.... Lui qu'il ne voulait pas combattre.... Il ressentait son hésitation... La dualité entre son devoir et l'amour qu'il leur portait et ne parlons pas non plus des sentiments de Ace... Il revoyait ses larmes dont il n'avait pas vraiment fait attention sur le coup mais, ne l'ayant pas combattu... Ses émotions... Il ne les ressentit pas.... Toutefois, ces larmes.... Elles le détruisirent un peu plus.

Il ne tenait plus... Qu'on arrête ça... Et voilà que d'autres souvenirs lui apparurent.... Tout ce qu'il avait oublié pendant un bref moment lui revinrent clairement. Des larmes roulaient sur ses joues et, ne parlons pas non plus du dernier souvenir.... Et ce fut trop pour lui.... Le noir complet... Il n'y avait plus rien qu'il pouvait voir ou bien ressentir. Des visions douloureuses refirent surface..... Il avait l'impression de s'être détaché de son corps... De voir encore les trois amiraux sur lui... Il ressentait encore leurs émotions, les plus fortes étaient celle de l'Amiral Akainu.... Celui-là même qui a failli tuer son frère... Ace... Qu'il revoyait encore allongé... Et n'oublions pas non plus son combat sur cette île avec ce Capitaine corsaire mais surtout.... Ses propres attaques... Son désir de tuer son propre frère... Cela le rendait malade... Il essayait de crier à Sabo de partir... Il voulait l'appeler mais, rien ne sortait... Il avait du sang sur les mains... Celui de son propre frère et ça....
C'est ce qui lui permit d'ouvrir les yeux... Il se sentait affaibli... Il y avait du noir de partout... Tous ses membres tremblaient... Il n'était pas encore remis... La douleur de ces sentiments étaient insupportables... Son visage était humide.... Où se trouvait Sabo ? Il fallait qu'il se relève... Qu'il le trouve... Il n'était pas mort hein ? Sa vision s'éclaircit un peu et ce qu'il vit.... Le gela clairement sur place... Son frère était ensanglanté de partout... Ses yeux devinrent vide... Il n'enregistrait plus rien si ce n'est cette vision de ce dragon qui continuait de "lui" asséner des coups... Non... Non... Il n'en avait pas le droit... 


« Non.... ARRETE !!!! TOUCHE PAS SAAAAAAAAAAABO !!! »

Il n'avait pas remarqué Robin... Sous la colère et le désespoir surtout.... Il n'avait pas non plus entendu ses paroles... Il ne voyait que la silhouette de cet enfoiré... Il usa du Soru, gonfla ses bras sous l'influence du Gear 3 qu'importe si ce bouffon lui tournait le dos... Il voulait le toucher... Pour avoir osé blesser son aîné de la sorte.. . Il voulait tuer cet enfoiré...

« Gomu Gomu no Grizzly Magnum »

Luffy balança ses deux bras chargés de haki dans le dos son adversaire pour le balancer plus loin contre les rochers avec une force que même ces derniers s'effondrèrent sur cet ennemi... Il aurait pu continuer ainsi mais, quand il vit Robin... Son coeur s'arrêta et lui même... Souffrait encore de l'effet de l'attaquer de son frère.. Qu'il tomba à genoux aux côtés du jeune révolutionnaire... Trop écrasé par toutes ses émotions... C'était sa colère ou plutôt sa haine qui lui avait donné la force de répliquer contre cet abruti de dragon céleste... Il leva la tête pour voir que Robin avait les yeux encore bien noirs... Qu'est-ce qu'elle faisait là hein ? Il...

« Ro... Robin.... Qu'est-ce que... Tu fous... Ici ? Pars... C'est tr... Trop... Dangereux.... Je va... vais. me cha...charger... De Marde... I.. Il... Reste... Plus... Lon... Longtemps... A... alors. Emmène.... Sabo... »

C'est avec difficulté qu'il se releva pour s'avancer vers cet ennemi en voulant dépasser Robin... Il chancela... Sa respiration était sacadée et douloureuse mais... C'est maintenant où jamais qu'il devait finir le dragon céleste... Il était même rprêt à l'achever maintenant... Mais, s'il savait ce qui l'attendait... Que sa nakama... Venait de quitter l'équipage il...

Emi Burton


Niveau de vie : 32 % - mental : 6 %
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Ven 26 Juin - 16:46

Sabo²
avatar

Messages : 1229




Luffy & Marde & Robin

No more time & Hope ?


Je l’ai mis en colère intéressant ? Toutefois… Je sentis aussi une autre douleur lancinante… Elle ne venait pas de Marde… Non il sentait ce grand-père souffrir le martyre… Mais, qu’est-ce qu’il foutait sérieusement ? Sa folie aussi pourrait le gagner… Purée mais, que ce grand-père réagisse… Il n’avait pas le droit de mourir… Sans oublier le fait qu’il était déjà blessé… Contrôler ce pouvoir était de plus en plus dure… Cela l’épuisait émotionnellement parlant… Il fallait qu’il réagisse sinon, c’en était finit de lui et des autres… S’il y avait que le grand père…. Il y avait la folie meurtrière de la rouquine mais, purée… Pas un pour rattraper l’autre ? J’étai énervé moi aussi… J’aimerais qu’ils se bougent au lieu de se laisser abattre… Il y avait la Rose et Mushu… Mushu semblait bien se porter mais, ce n’était pas le cas de la demoiselle… Comme elle était éloignée… Je ressentais à peine ses douleurs contrairement à Nana et Law…. Il ne fallait pas qu’il déconne le grand-père… Il devait se tirer d’ici, de cet endroit qui allait finir par devenir un cimetière vivant…. Je sais que mon pouvoir me permet plusieurs choses… « Lui-même » me l’avait dit mis, je suis incapable de les produire… Du moins… Maintenant….. Il faudrait que j’arrive à éveiller mon pouvoir mais, j’ai peur des conséquences…. Qu’importe… Si je commence à être effrayé de mon propre pouvoir… Je ne suis pas digne d’en être le possesseur… De plus… La douleur de Luffy m’interpelle… J’ai encore ces flashes… Ils sont horribles comme les sentiments de ces monstres… Je suis épuisé…. Mon cœur bat à tout rompre… Est-ce qu’il pourra supporter la douleur des autres, les sentiments de ses adversaire à son encontre ? Je ne le sais pas… Mais, les sentiments de nos ennemis, de ces « servants » me parviennent aussi que j’ai du mal à me concentrer sur cet imbécile… Cependant, j’aurais mieux fait de me reprendre et de rester concentré sur « lui » au lieu d’essayer de penser aux « autres ». Parce que sa prochaine attaque… Me coupa le souffle et pas que… Les blessures dont je souffre à cause de Luffy n’aident pas à ce que je me forge une carapace solide à temps avec mon propre fluide. Je serre les dents… Je ne compte pas lui offrir la satisfaction de crier de douleur… Les coups dont il me roue pleuvent sur mon corps mais, c’est la douleur de tous les autres qui me paralysent aussi… Particulièrement les sentiments du grand-père…. Ils n’ont pas le droit de tomber… S’ils tombent maintenant… On aura fait tout cela pour rien…. Mon cadet risque d’être inconsolable si, ce n’est pas déjà le cas…. Je crache du sang… Mes muscles me font mal et ma vision se trouble mais, je dois me reconcentrer…. Je n’ai pas le choix ! Ce n’est donc que maintenant que j’use de mon fluide de l’armement pour me recouvrir… La force de ses coups diminue grandement mais, c’est déjà trop tard…. Mon corps est épuisé pourtant, je n’ai pas le droit de lâcher.. Il faut que je lui fasse payer ce qu’il nous a conduit à faire mon frère et moi…

Ma haine pour cet homme est forte…. Il doit avoir des points faibles… Mon pouvoir minable ? Qu’il ne me sous-estime pas… Evidemment, l’utilisation de Mirror Psy m’empêche d’utiliser trois voir, quatre techniques… Surtout que dans cet état… Je n’en sortirais pas indemne mais… Quand mon dos rencontra brutalement un rocher que nos hakis se rencontrèrent provoquant des résonnances terribles… Il s’arrêta un moment avant de me porter un coup fatal… Une autre personne ? Donc, il y avait quelqu’un d’autre qui tirait les rennes ? Je crachais encore du sang en abondance… Je devais être beau dans mes vêtements recouverts essentiellement de mon propre sang… Malgré la situation… Je me mets à rigoler tout en grimaçant à cause de la souffrance qui s’était emparée de tout mon être…. Je ne perdrais pas la face de ce côté…. Je ne comptais pas mourir…. J’ai fait une promesse à Ace de ramener Luffy… C’est cette promesse qui me fait tenir debout… Celle qui me donne la force de continuer le combat qui parait être perdu d’avance…. Je ris sans vie car, je me suis plus rapproché de l’état de zombie qu’autre chose…. Si ce n’était pas ironique…. Je me demandais aussi…. Ce que foutais Hack…. Mais là… Je me concentrais encore sur les autres…. Je ne les sentais plus…. Est-ce qu’ils étaient morts ? Tout était calme… Très calme…. Je sentais encore la Rosette…. Mais, il n’y avait plus cette folie…. Ils étaient donc tous sortis ? Cela me rassurait… Alors que je devrais m’inquiéter pour mon propre sort… D’un autre côté, si je mourrais, cela serait ma punition pour avoir perdu Koala….. Mon rire qui résonnait finit par disparaitre. Finalement, j’ai peut-être perdu la boule… Mais… Agrippant l’un des bras de cet enfoiré avec une de mes serres qui m’aide à venir à bout d’un vice-amiral avec aisance… Je veux le lui briser mais, là n’est pas mon but… Non mon but est ailleurs…

« Psycho Psycho No… »

Je plongeais dans ses pensées sans qu’il ne le sache… Du moins dans les souvenirs liées à ses sentiments. Il y avait cette femme… Son amante… Seira.. Il semblait bien l’aimer… Voir plus que l’aimer intéressant… Mais, aussi le visage d’une autre femme… Cette femme qui était liée avec ce qu’il finit de me dire avant de m’achever… C’était à elle qu’il pensait… Cette femme qui n’était autre que….. J’arrête d’user de ce don quand j’entends « cette voix »… Que…. Je me sens retomber lourdement au sol… J’ai… Du mal à respirer… Pourtant, je trouve la force de me tourner vers la nouvelle arrivante…. Ne me dites pas…

« Ro… Ro.. Bin ? Qu… Qu’est-ce que tu fous ? Keuf keuf !! »

Encore un crachat empli de sang… Ma main gantée en était recouverte…. C’était une mauvaise blague hein ? Je suis pétrifié devant les mots de mon amie… Je n’étais pas aussi proche d’elle, qu’elle l’était avec Koala mais, ce qu’elle dit fit mal ! J’en croyais pas mes oreilles ! J’étais coi de cette nouvelle ! C’est quoi ça ? Comment ça elle entrait dans les rangs du Tartaros ? Sentant que mon petit frère s’était réveillé… Je pris mon tuyau qui était prêt de moi avec lenteur et difficulté, avec lequel je me mis à attaquer ce dragon qui m’a tourné le dos pour user de Gatame afin de le paralyser et qu’il se prenne le coup de luffy sans pouvoir user de son haki de l’armement… Et ce, au dernier moment… Je venais de me servir de mon tuyau comme un prolongement de moi-même en plantant mon pouvoir dans ce bout de métal. C’est dans un souffle que je déclare rapidement :

« Re…. Reste…. Immobile et… enlève… ta déf… défense… de Haki… »

Dans mon état, cette technique n’allait durer que 30 secondes… Mais, vu la rapidité de luffy c’était largement suffisant ! J’assistai au terrible coup de ce dernier…. Ce dragon céleste venait de faire l’erreur de nous tourner le dos. Ce dernier rencontra le mur au point de faire trembler davantage cette caverne souterraine. Des gros morceaux de roches tombèrent…. Pendant que le sol commençait à se fissurer de part en part. Et, j’en étais réjoui… Par contre.. Je sentais mes forces se vidaient mais… Hors de question que je laisse mon intrépide donner une sacrée dérouillée à cet « enfoiré » tout seul… Je m’aide de mon tuyau pour me relever… Tout en continuant de cracher du sang… Il fallait que je l’arrête… Que je prévienne mon frère par rapport à Robin…. Parce que…. Ce qu’elle avait dit avant son réveil, résonnait encore dans ma tête souffrante…. Je savais qu’elle était sincère… Même si… Je ne savais pas comment lui dire… Toutefois.. S’il fallait que je combatte Robin… Je le ferais pour la survie de mon petit frère…. Pourtant…. Je n’arrivais toujours pas à le croire… Je ne voulais pas y croire… Pourquoi faisait-elle ça ? Protéger leurs nakamas ? Voulait-elle se donner le bon rôle ? Qu’elle ne me fasse pas rire… Comment pouvait-elle tourner le dos à Luffy comme elle le faisait ? Sa survie ? A peine me suis-je relevé, que je laisse tomber un genou au sol pour tousser encore du sang… Ma tête tournait…. Mais, je tiendrais bon pour arrêter mon cadet… Pourtant, à cause de ma toux, je ne pouvais pas parler… Ma poitrine brûlait et, ne parlons pas des autres blessures…

« Luf… Luffy… Eloigne-toi…. De… Robin….. Cette… De… dernière keuf keuf… Est avec Marde ! »

J’étais arrivé à le dire… Car, je sentais qu’elle était prête à nous empêcher de tuer Marde coûte que coûte… Mon frère s’était arrêté…. Son expression était indéchiffrable et pleine d’incompréhension tout comme je l’étais… Là…. Je nageais complètement…. Une main sur les côtes… Je me relève… En m’appuyant sur mon tuyau et cette fois, je me tourne vers Robin .. Ma voix était sombre… J’étais aussi en colère contre cette dernière… Qu’est-ce qu’il lui prenait ?

« Qu’… Qu’est-ce qui te prends ? Tu es tombée sur la tête ? Tu crois vraiment que Marde va nous épargner ? Il ne le fera pas…. Les Dragons célestes sont des menteurs…. A la moindre occasion… Il tuera Luffy… Ta décision…. Ne l’épargnera pas lui comme nous autres…. »

J’étais sur mes gardes… Je voulais qu’elle réponde…. Putain…. Si, je n’avais pas ressentis les sentiments des autres… Si, je m’étais concentré, je ne serais pas dans un état si lamentable… Car là… Tous les deux nous étions mal… Et pire que tout… Celui qui m’inquiétait c’était Luffy… Il ne bougeait plus… Son regard semblait être vide…. Il semblait avoir baissé sa garde et, cette vision me fit mal…. Tout comme la suite des évènements.. Paroles échangées ou non… Je crois que si Marde revient vers nous dans le but de nous détruire… Nous sommes morts… Il faut que je réfléchisse à un moyen de nous sortir de là… Pourtant… Rien… Ne venait… Seul un miracle pourrait nous tirer de là…. Pour la première fois… Je commençais à avoir peur… Non pas pour moi mais, pour la sécurité de mon cadet… C’était le seul qui m’importait.. Et puis….

BOOM

Le sol sous nos pieds… explosa et puis, d’autres explosions suivirent. Les murs tremblèrent voir… Se brisèrent pour mieux se transformer en poussière… Tout ce qu’on pouvait entendre c’était…

BOOM BOOM BOOM

Ce n’était pas trop tôt…. Hack venait sûrement de débuter la destruction de cette île… Comme je lui avais demandé avant que les 10 minutes n’arrivent à leurs termes…. Le jeu était donc prêt à se terminer mais… Nous n’étions pas encore tirés d’affaires… Loin de là même… Des flammes... Des éboulements... Nous encerclèrent... D'autres détonations pouvaient être entendues... Est-ce que nous allions nous en sortir ? Je ne sais pas... Ceci dit, le sol se déroba soudain nos pieds et me voilà tomber en arrière lâchant par la même occasion mon tuyau.... Et ce, au milieu de plusieurs explosions... Où... Plusieurs pierres brûlantes me brûlèrent aussi au passage sauf mon visage ensanglanté que je protégeais à l'aide de mes bras... Me voilà en train de sombrer dans un vide sans fond en pensant entendre mon prénom être crié par... Luffy ?
Niveau de vie : 20%

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Ven 26 Juin - 20:19

Whirlwind LexyLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 986

Navigation
Doriki:
1000/6000  (1000/6000)
Fruit du Démon: Pawaa Pawaa no mi





















Tartaros II
Partie 2 - Infiltration


Cet enfer était terminé. Le combat avait terminé. Enfin, je l'espérais. Sinon, je ne sais pas ce que j'aurais fait. Judal était fort. Correction, Judal est fort. Bien plus fort que moi. Je ne sais pas si Musume est forte, mais il est possiblement plus fort qu'elle aussi. Peut-être à deux nous l'aurions battu. Mais, j'en doute. Nous étions toutes les deux blessées. Nous n'aurions pas pu lui faire une égratignure à cause de son haki... Enfin, peut-être Musume pouvait faire quelque chose, mais là n'est plus le moment de repenser au combat. Tout tremblait. Comme la dernière fois. Est-ce que Akainu est là ? J'espère bien que non. Ce serait le comble. Et puis, qui serait en mesure de l'arrêter en ce moment ? Tout le monde doit être à moitier mort. Mais, d'un autre coter, ce serait logique. Si la marine débarquait maintenant, elle n'aurait aucune difficulté à nous battre et qui sait, nous tuer. Enfin, si c'est Akainu, c'est la mort assurer. Juste attend, je réussis à me relever et me ranger au coter de la révolutionnaire. Les blessures se guérissaient, mais la douleur était présente. Bien trop présente. Mon corps était presque engourdi par la douleur. J'aurais bien pu utiliser Numb, mais cela ne dure pas longtemps et j'aurais perdu connaissance quelques minutes plus tard. Quoi que... Je n'aurais pas perdu beaucoup. La seule chose que je peux utiliser est cette nouvelle technique. Je sais que celle-ci me permettrait de fuir et de me défendre en cas d'urgence... Mais, je suis foutue si elle ne fonctionne pas. Avec la douleur, j'arrive à peine à bouger. J'aurais besoin d'une force énorme pour pouvoir simplement mettre un pied devant l'autre. Je pourrais essayer de transférer les douleurs, mais à qui ? Il y a un mur de pierre juste devant moi. Je ne peux pas les transférer à Judal ni à Hugo. Quoique, j'aurais bien aimé lui faire payer, mais ce sera pour une prochaine fois.

J'utilisais Rewind pour effacer la douleur. Mes blessures n'existent plus. La douleur n'existe plus. Comme si je n'avais jamais été blessé. Mais, cela ne dura pas longtemps. J'ai eu de la difficulté à me concentrer. alors, je doute que je reste dans cet état bien longtemps. dix minutes au plus. Mais, c'est seulement si je peux rester concentrer. Et il ne faut absolument pas que je touche à quoique se soit pouvant annuler mes pouvoirs. Une fois que je me suis sentie mieux je me remis sur mes pieds et je commençai à chercher la sortie. Mais, devrais-je chercher ma soeur ? Je sais que mon temps est compté, mais quand est-il de ma soeur ? Comment va-t-elle ? A-t-elle put sortir ? Ou est-elle trop blessée ? Ou encore pire... Est-elle morte ? J'allais tourner les talons pour la retrouver, mais soudainement j'entendis le bruit d'une explosion. Un combat pas loin ? Il y a donc des gens qui combattent encore ? Ou est-ce un autre effondrement ? Je n'étais pas sûre. Pas le temps de chercher ma soeur, d'autres rochers tombèrent derrière moi. Merde. Je courus et je réussis à rejoindre Musume qui était juste en face de moi. Elle court vite. La sortie se trouvait devant nous. Juste devant nos yeux, la sortie de l'enfer ! Je sortis avec Musume pas loin. Une chance que nous avons trouvé une sortie. Une autre explosion se fit entendre et la sortie fit bloquer. Au moins nous sommes à l'extérieur. Mais, il n'y avait que nous deux. Où sont les autres ? Où est Nana ? Je paniquais à l'intérieur. Mais, je ne pouvais pas. Je devais rester concentrer. Au moins jusqu'à ce que je trouve Nana. Peut-être a-t-elle trouvé une autre sortie.

« Vite, il faut trouver les autres. »

Oui, vite. Très vite avant que Rewind ne fonctionne plus. Je n'ai pas envie de perdre connaissance maintenant. Mais, d'un autre coter, je ne voulais pas que l'on me voie faible après. Et puis, comment explique que je ne suis pas blessé nulle part, mais que je tords de douleur ? Car, je sais qu'une fois Rewind terminé, je ne pourrais pas cacher mon mal.


© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   Ven 26 Juin - 22:04

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1521





The end: 0 minutes restantes.




L’épilogue de cette tragédie pointait le bout de son nez. Lentement, mais surement, la conclusion approchait lorsque Nico Robin, le plus grand symbole de ce monde, fit une apparition pour mettre fin à ce conflit. Lorsque le chef de Tartaros la vit, il stoppait immédiatement son attaque à destination du numéro deux de l’armée révolutionnaire pour se rendre aux côtés de sa toute nouvelle alliée. Seulement, les deux frangins ne l’entendirent pas de cette oreille et s’allièrent une dernière fois afin de porter un coup décisif, envoyant valser le Dragon Céleste au loin dans un immense fracas de roche. Sonné, mais pas vaincu, Marde Guille serrait les poings pour essayer de se calmer. Le blond l’avait déjà mis en colère une fois, mais ce n’était strictement rien comparé a maintenant.

D’un geste, Marde se décollait du mur et retombait sur le sol. L’impact était violent dû au Haki qui recouvrait intégralement ses bras. Ce même Haki qui gagnait petit à petit son corps pour le recouvrir intégralement. Ses yeux étaient brillants comme jamais et fixaient les deux microbes qui étaient a bout de souffle.


- Vous deux…. Marde Guille en a réellement marre de vous. Marde Guille souhaitait que toute cette histoire se termine sans accros, mais vous semblez en avoir décidé autrement. Marde Guille va vous le faire payer une bonne fois pour toute.

D’un bond, le chef de Tartaros tabassait de toutes ses forces un Luffy complètement inerte et ayant perdu l’envie de se battre. Ses coups étaient d’une violence inouïe. Mais le brun ne souhaitait pas s’arrêter là. Ils sentaient leurs présences à elles. Ses deux plus fidèles alliées. Un sourire sadique se dessinait sur son visage couvert d’ecchymose lorsqu’il s’écriait.

- Seira !!!! Angela !!!! Tuez-le révolutionnaire !!!! Marde Guille vous l’ordonne.

Les deux femmes qui revenaient de la sortie ouest, obéissaient sans poser de questions. Vu l’état de fatigue dans lequel se trouvait Sabo, elles parvenaient sans peine à le mettre en péril. Seira frappait très fort avec ses poings, alors qu’Angela le tranchait de part en part, se délectant du sang qui giclait. C’était un véritable carnage. La colère de Tartaros se déchaînait sans aucune forme de pitié.

Saisissant Luffy à la gorge, Marde l’envoyait valser aux pieds de Robin. Il lui écrasait la tête avec son pied gauche et fixait l’archéologue, ivre de colère.


- Expliquez lui la situation ainsi que ton accord avec Marde Guille pour que ce misérable comprenne l’étendue de son échec.

L’archéologue lui expliquait donc tout en détail. Pourquoi elle était ici et que maintenant, elle quittait l’équipage pour servir le Dragon Celeste. Son sourire s’élargissait lorsqu’il entendit ces mots et le brun donnait un puissant coup de pied, chargé de haki, dans l’estomac du garçon en caoutchouc pour mieux l’envoyer voler. Seira et Angela étaient-elles aussi en train d’achever Sabo lorsque plusieurs détonations se firent entendre. Les frères tombèrent dans les profondeurs de l’île alors que Robin attrapait ses nouveaux compagnons.

- On évacue l’île. Seira, tu as les îles dédiées à notre cause ? Marde Guille va les étudier en détails pour trouver notre nouveau camp. Nous nous occuperons des survivants plus tard.

Le brun lançait un regard à sa nouvelle recrue avant de lui mettre la main sur l’épaule.

- Par respect pour vous, Marde Guille n’a pas utilisé son éveil. S’il l’avait fait, tous les survivants seraient morts en ce moment. Il espère que vous ne trahirez jamais votre parole et lui s’engage à ne jamais trahir la sienne.

- Je vous le jure.

Les yeux de l’archéologue fixèrent le gouffre une nouvelle fois avant de tourner les talons. C’était là son dernier souvenir de son capitaine qu’elle emporterait avec elle.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Tartaros#2 : Réunion & Infiltration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant

 Sujets similaires

-
» EVENT ► Réunion des Mangemorts
» [Event] Tartaros#1 : Taizone, Anzu, Angela
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ile des flammes-