AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I won't fall I won't lose [PV Zoro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Lun 23 Mar - 0:48

Taegan H. Vitanie
avatar

Messages : 939





















I won't fall I won't lose
I won't fall I won't lose


Plusieurs jours se sont écoulés depuis que Vie et Nana avaient sauvé Robin. Ce fut une belle victoire pour les deux soeurs. Mais, ce fut aussi une défaite. Aucune des trois a pu sauvés Nami, Vista ou Tashigi. Triste réalité. Peut-être si elle était plus forte elle aurait pu sauver quelqu'un. Certes, Robin a été arracher de Marde, mais il faut dire qu'elle n'avait pas fait grand-chose. Peut-être son pouvoir avait aidé, mais rien n'était sûr. À vrai dire, c'est Nana qui a fait le plus gros.

Pourtant, en ce moment même, la rose avait les penser ailleurs. Qui était donc ce Marde Guille ? Quel est son plan ? Et maintenant que Robin est sauvé, allait-il essayer de la reprendre ? Et s'il décidait de tuer Nana parce qu'elle a réussi à délivrer Robin ? Peut-être prendre de l'air ferait du bien. Le navire des révolutionnaires qui les avaient aidé à partir était accoster sur les rives d'une île. Vie n'avait pas pensé à demander le nom de l'île. En fait, elle pensait à beaucoup trop de choses. La rose marchait près de la mer la tête basse. Ce combat entre les tartaros la fit voir la réalité en face. Elle était faible. À quoi bon lui sert une si haute prime, si elle est faible. La seule chose qu'elle était capable de faire est des guérir. Elle sentait des larmes de rage monter. Elle sentait ce mal de gorge apparaître vicieusement. Mais, elle refusait de laisser une seule larme tomber. Elle prit un caillou du sol et le lança vers l'horizon. Elle se laissa tomber et fixa l'horizon. Combien de temps avait-elle passé là, assise à contempler l'horizon ? Combien de temps s'était-elle lamenté ? Elle détestait ce sentiment. Se sentir faible était une des choses qu'elle détestait le plus.

Plus de trois heures avaient passé. Le soleil avait commencé à se coucher. Normalement, Vie serait resté pour regarder le soleil, mais pour une fois, elle tourna ses yeux de ce spectacle. Elle avait passé presque toute la journée à penser et à se dire qu'elle n'avait rien accompli. Elle n'allait pas rester assise une seconde de plus. La tacticienne de l'équipage du Mobydick se leva et alla se dégourdir les jambes un peu plus loin. Pendant un moment, elle se sentit suivie. Elle se retourna alors et tomba face à face avec un visage plus ou moins familier. N'était-il pas un membre de l'équipage de Luffy ? Zoro, non ? Était-il sous l'emprise de Marde ? Les yeux rouges lui répondirent. Tout de suite, elle fit un pas vers l'arrière et posa sa main sur sa dague.

« Pauvre étranger. Comment Marde a-t-il pu lui mettre la main dessus ? »



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Lun 23 Mar - 16:46

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Taegan H. Vitanie

I won't fall I won't lose



Disparue... Non plutôt, elle a été sauvé par l'ennemi ! Nico Robin ne fait plus partie de notre équipage et ça a le don de mettre notre jeune maître en rogne. Non content d'avoir perdu un de ses meilleurs éléments, il faut aussi qu'il se venge sur l'équipage qui n'a pas été capable de la garder sur le pont ni de se défendre contre deux femmes. Ahem, c'est bien la première fois où je remercie mon manque total d'orientation... Je n'avais encore jamais vu Marde en colère... Je n'ai pas spécialement envie de le revoir de sitôt. L'observer tuer de sang-froid une dizaine de personnes juste pour apaiser sa crise de nerfs... ce n'est pas une chose que j'observerais tous les jours. Mais comment tout cela a-t-il bien pu arriver ?! Et tout un équipage... qui perd contre deux femmes ? Comment est-ce possible ?! C'est vexant et humiliant !

Le jeune maître se calme enfin... Bon, on va devoir encore recruter des membres... Cette fois-ci, je ne me prêterais plus au jeu du recrutement, j'en ai marre de courir partout avec Tashigi aux basques. J'observe un instant l'étendue bleue qui s'étend devant nous en soupirant... Remplacer une dizaine de personnes... Nous allons encore nous amuser. Tiens, le cuistot fait partie des victimes... Super ! Il ne reste plus qu'à trouver un cuisinier digne de ce nom pour remplacer l'ancien... Ça ne sera vraiment pas compliqué. M'enfin, là n'était pas la question, pour l'heure, il fallait qu'on récupère Robin... Ouais... Autant chercher une aiguille dans une botte de foin quoi. L'île était grande alors là retrouver ici... et était-elle seulement encore sur l'île ?! D'après l'impression que j'avais, oui, elle y était encore.

Je demande à deux/trois gars de l'équipage s'ils avaient eu le temps de voir à quoi ressemblaient les deux jeunes filles qui avaient aidé Robin. Ils me disent que oui et me décrivent la première personne... Une jeune fille aux cheveux rouges avec des formes généreuses et un gros chat... Je fronce les sourcils... Pourquoi ai-je l'étrange impression de la connaître celle-là ?! La deuxième possède des longs cheveux roses et semble avoir les mêmes formes que la première... Non mais ça va aller les pervers là ?! Il n'avait rien de mieux à me dire que ça sérieusement ?! Lâchant un soupir, je sens que je vais le regretter mais tant pis, je saute par-dessus la rembarre et m'enfonce sur l'île à la recherche de Robin. Marde la veut, Marde l'aura. Aussi loin que remonte mes « souvenirs », j'ai toujours été avec cet équipage, ça doit faire quoi, 2 ans maintenant... A 19 ans, alors que je cherchais Mihawk pour le vaincre et ainsi tenir une promesse que j'avais faite il y a de cela très longtemps, je me suis fait battre par un sabreur de Marde... et j'ai rejoint son équipage par la suite. L'ancien sabreur m'a enseigné ces techniques de combat et il s'est fait tué quelques temps après. Bien entendu, tout cela est faux mais je n'en ai pas conscience. Mes souvenirs ont été modifié depuis que je me suis sacrifié – avec d'autres membres – pour sauver une partie de l'équipage de Luffy. Je ne me souviens plus de qui il est ni même qui il a été pour moi, mon seul capitaine et maître, se trouve être Marde Guille.

M'enfonçant encore dans la forêt, je ressens une présence non loin de là, et je suis mon instinct. Tout du moins, j'essaie... J'arrive à me perdre un nombre incalculable de fois et lorsque je pense abandonner les recherches, je finis par tomber par une fille au cheveux roses... Elle ressemble trait pour trait à ce que les gars m'ont décrit. Sans me montrer, je la suis et cela m'amuse parce qu'elle ne semble pas m'avoir encore remarqué. Finalement, je sors de ma « cachette » et me mets à la suivre au grand jour. Je ne suis pas loin derrière elle, à peine quelques mètres nous séparent et après quelques minutes, la jeune femme se retourne et se rencontre enfin que je suis là. Eh bien, il était temps ! Sa main se pose sur la dague qu'elle possède et ça me fait sourire, amusé... Je n'ai pas encore d'attitude offensive, je me contente de l'observer

- Tu as quelque chose qui appartient à mon maître... et je veux le récupérer

Peut-être qu'en demandant poliment, elle acceptera de me rendre Robin


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Mer 25 Mar - 4:41

Taegan H. Vitanie
avatar

Messages : 939





















I won't fall I won't lose
Quelques souvenirs


Son maître ? Visiblement, tout le monde appelait Marde leur maître. Même durant le combat, Robin avait dit qu'il était son maître. Ce lavage du cerveau était bien efficace. Trop efficace. Trop de gens étaient sous le contrôle de cet homme. Et là était le temps de lui arracher de force quelqu'un d'autre. Mais comment ? Durant le combat, Vie avait Nana qui rappelait des souvenirs à sa meilleure amie. En ce moment, un complet étranger se trouvait en face de la rose. Les yeux de l'adolescente contemplaient le jeune homme. Il devait avoir dans la vingtaine. Il avait l'air si jeune. Pas qu'elle était vieille, en fait, elle n'avait aucun doute sur le fait qu'il était plus vieux.

« Appartient ? J'ai bien peur que vous vous trompiez, mon cher. Robin n'appartient à personne. Ni vous, sur le fait même. Si ce n'est que Monkey D. Luffy. »

Triste. Très triste. Le second des mugiwara était désormais chez l'ennemi. Il semblait croire dure comme fer à ses nouveaux souvenirs. Mais, comment lui dire que ce qu'il pense est faux ? Peut-être qu'avec un peu de chance, elle réussirait à le faire revenir sans tout à combattre. Mais, Vie n'est pas aussi chanceuse que cela. Elle avait plus de chances de finir en rondelles que de le sauver. Mais, qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ?

« Vous voir me rend triste. Vous ne voyez même pas Robin comme votre nakama alors que vous vous êtes battu pour elle il y a de cela... deux ans je crois. »

C'est dans ces moments que Vie remercia le ciel de toujours lire les journaux. Ses frères avaient tort. Les journaux c'est bien. Ce n'est pas une perte de temps. Puis, qui aurait cru que cela allait sauver une âme en chemin ? Mais, même si elle avait lu les journaux, elle n'était pas là. Tout ce qu'elle pourrait dire pour le ramener serait baser sur des journaux. Elle allait avoir besoin de bons arguments. Ou de beaucoup de chance. Lentement, sans rien brusquer, Vie commença à reculer. Après tout, elle avait failli se faire écraser lorsqu'elle la rouge avait essayé de remémorer des choses à la coéquipière de Zoro. Si ce dernier réagirait aussi négativement, Vie avait intérêt à courir vite.

« Je m'en souviens comme si c'était hier. Votre tireur d'élite avait mis le drapeau du gouvernement mondial en feu. »

À ce moment, la tacticienne avait déjà sa dague bien en main. En aucun cas elle allait la laisser tomber. En temps normal elle aurait pris ses cartes, mais elles n'auraient servi à rien. Après tout, durant leur course contre la montre, Vista les avait toutes arrêter. Elle devait penser à un plan très vite au cas où tout déraperait. Et si la rose écoutait attentivement son intuition, elle avait besoin d'un plan maintenant.

« Même qu'après votre combat contre le gouvernement, vous avez tous reçu des primes. »

Peu à peu, Vie sentait le danger. Elle sentait que la ligne allait bientôt être franchie. Mais, elle ne pouvait pas s'arrêter là. Elle irait même au plus profond de ses pensées pour retrouver tous les articles qu'elle a lus au sujet de l'équipage du frère à son commandant. Ils étaient tous des pièces d'échec. Maintenant, Vie n'avait qu'une seule chose à faire. La seule chose qu'elle sait bien faire. Penser. Mettre le roi échec et mat.

« Vous savez que ce que je vous dis est vrai. Votre tête refuse d'y croire, mais votre coeur sait la vérité. Mais, saurez-vous écouter votre coeur, Roronoa Zoro ? »



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Mer 25 Mar - 13:08

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Taegan H. Vitanie

I won't fall I won't lose



Après avoir assisté aux meurtres d'une dizaine de personnes de l'équipage simplement parce que le maître était dans une colère noire, je me décide à retrouver Robin quoiqu'il arrive. Je ne la retrouverais peut-être jamais, mais il faut au moins essayer. Non, il faut réussir sinon je ne donne pas chère de ma peau. Autant ne pas y penser pour le moment.... Il faut trouver 10 personnes de remplacement plus Robin... La soirée risque d'être affreusement longue ! Je me perds en forêt et après de longues minutes, je trouve enfin une des filles qui avait délivré Robin. Je lui demande gentiment de me la rendre... Mais elle ne semble pas vouloir. Je fronce les sourcils sous ses insinuations.

- Ne joue pas avec mes nerfs jeune insolente. Je ne sais pas ce que vous avez tous avec ce gringalet au chapeau de paille mais je ne le connais pas... et plus important, je ne ferais jamais partie de son équipage. Marde est le seul que j'ai toujours suivi

D'abord Mihawk qui me faisait des allusions à Luffy, maintenant elle... Il se passait quoi à la fin ?! Pourquoi tout le monde me dit que Luffy était mon capitaine. Non, il cherche simplement à me tromper ! Il gagne simplement du temps pour emmener Robin loin d'ici. Ma main se pose sur le fourreau de Shûsui, je ne le dégaine pas encore... mais ma patience s'amenuise de seconde en seconde.

- 2 ans... ? Ne raconte pas n'importe quoi, pourquoi je me serais attaqué à eux alors qu'ils sont nos alliés ?!

Inepties. Ils ne savent que mentir et c'est une chose que je déteste par-dessus tout ! Pourtant, quelque part, les phrases qu'elle me lâche ne sortent pas de mon esprit et ça commence à me causer un sérieux mal de crâne. Secouant doucement la tête pour les faire disparaître – ou essayer tout du moins – je me concentre sur mes faux souvenirs. Je n'ai pas le droit de me laisser avoir par cette fille ! Un tireur d'élite ? De qui parlait-elle ?! Je ne comprends rien

- Tais-toi ! Tu commences à me fatiguer avec tes histoires ! D'ailleurs, je n'ai pas le temps de les écouter, que tu le veuilles ou non, je récupérerais Robin pour mon maître... quoiqu'il m'en coûte

Je dégaine enfin Shûsui et je fonce sur elle.La seconde qui suit, mon épée rase sa tête et quelques cheveux roses flottent dans les airs. Un sourire amusé apparaît sur mon visage

- Joli esquive petite. Combien de temps crois-tu tenir comme ça ?!

Là, le jeu commence à m'amuser mais elle ne lâche pas l'affaire. Mais c'est qu'elle est coriace ma parole avec ces histoires ! D'où tenait-elle autant de conneries à mon sujet ?! Pourtant, en parlant de primes, une sorte de flash me grille le cerveau et un souvenir apparaît. Celle d'un combat à Alabasta... Ce fameux combat où j'ai acquis le pouvoir de fendre l'acier... Pourtant, ce n'est pas l 'équipage de Marde qui apparaît mais des ombres grises... Je suis incapable de les reconnaître... Mais ils sont bien là, de dos, le poing levé... et il me semble en faire parti... D'où vient ce souvenir ? Qui sont ces gens ?! Refusant d'y prêter plus attention, j'essaie de me concentrer de nouveau sur le combat. La demoiselle prend une nouvelle fois la parole et mes doigts se serrent autour de mon sabre.

- Ferme-là ! M'écriais-je en me jetant sur elle. Je ne veux pas la croire, ce n'est qu'un acte désespéré de sa part pour me faire croire que Marde est mauvais ! Il n'en est rien ! Il m'a sauvé il y a deux ans de cela... Mon sabre s'abat sur elle mais elle le pare avec son petit canif. Ça a le don de me mettre encore plus en rogne Si tu crois que tes paroles peuvent m'atteindre, tu te trompes ! Vociférais-je en reculant mon épée mais en laissant s'abattre ma main sur sa joue. Elle se retrouve un peu plus loin, au sol. Je ne suis pas comme tous les autres, si une femme m'attaque, je lui réponds... Si elle menace ma vie, je prendrais la sienne... Si elle dénigre mon capitaine, je ramènerais sa tête en trophée... Cela apaisera la colère de mon jeune maître Tu ne connais strictement rien de moi. Arrête de prétendre le contraire. Tout ce que tu me racontes est faux... Pourquoi en serait-il autrement ?!

Pourquoi devrais-je écouter mon cœur ? Pourquoi devrais-je le suivre ? Pourquoi est-ce que tout le monde me ment ?! Pourquoi est-ce que je me sens si confus en cet instant ?! La garce, elle a réussi à me faire douter ! Mais jamais je ne pourrais la croire... Et puis, pourquoi n'aurais-je pas mes réels souvenirs ? Je suis perdu... Quelle vérité dois-je croire ?!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Ven 27 Mar - 2:40

Taegan H. Vitanie
avatar

Messages : 939





















I won't fall I won't lose
L'heure de commencer


Vie écouta Zoro le coeur en peine. Jusqu'où Marde avait-il modifié ses souvenirs ? Mais, dans les paroles du bretteur, quelque chose la rassura. Visiblement, elle n'était pas la seule qui lui avait parler de Luffy. Peut-être avait-il rencontré d'autre membre de l'équipage. Peut-être d'autres personne proche avait essayé de lui redonner ses souvenirs. Mais, qui ? Oeil de faucon ? Peut-être, qui sait ? Quoique, si elle ne réussissait pas à le faire revenir, elle pourrait aller voir Mihawks. L'idée la faisait frisonner. Il avait menacé l'équipage en disant que si quelque chose arrivait à Nana, il les tuerait tous. La rose laissa passer l'insulte qu'il avait lancée, mais elle ne put s'empêcher de le corriger. Elle avait des envies suicidaires on dirait.

« Jamais est un bien grand mot, ne l'oubliez pas. Après tout, Monkey D. Luffy est le seul que vous ayez toujours suivit. »

Pendant une seconde, les yeux de Vie fixèrent l'épée du jeune homme. Si elle ne se trompait pas, il possédait plusieurs lames de qualité. Elle n'avait peut-être aucune idée de laquelle il allait dégainer, mais une chose était sûre, elle ne voulait pas se faire couper en mille morceaux par l'une d'elles. Il renia encore la vérité. Elle devait s'en douter, après tout, Nana n'avait pas sauvé sa meilleure amie en deux minutes. Mais, une information attira son attention. Le gouvernement s'était allié ?! Alors là, ça va être compliqué. Akainu avait-il réellement rejoint cet homme terrible ? Quand l'information s'installa dans sa tête, elle blêmit. Combien de personnes se cachaient donc dans l'armée de Marde ? La marine est-elle si corrompue, ou est-ce Marde qui est si puissant ? L'adolescente arrêta de penser quelques secondes, simplement pour voir Zoro secouer légèrement la tête. Ces mots n'étaient pas en vain. Il commençait à avoir un mal de crâne. Maintenant, si elle se fiait aux actions de Robin, c'est environ là qu'il devrait attaquer. Et c'est exactement là qu'elle vit la lame passer de très près... De trop près. Juste à temps, elle put reculer la tête. Elle vit quelques cheveux tomber. Ouf, un peu plus, et sa tête tombait.

« Malheureusement pour toi, j'ai tout mon temps. Quoiqu'il t'en coute ? Un sourire triste s'afficha avant de continuer sa phrase. Alors, je te ferais retrouver la raison quoiqu'il m'en coute. »

Le sourire de Zoro avait des allures sadiques aux yeux de Vie. Il avait vraiment l'air de s'amuser. Elle allait devoir faire attention s'il aime tant se battre. Mais, elle lui fit un regard tout aussi amuser et lui fit une révérence comme il se doit. Les cartes mortelles en plus.

« Vous aimez cette esquive ? Je suis ravie d'entendre enfin un commentaire venant de votre part. Maintenant, faite moi donc l'honneur d'en faire une à votre tour. »

Elle releva la tête et sourit. C'est bien de faire une belle révérence. C'est autre chose d'en faire en lançant des cartes sans se faire remarquer. Pendant qu'elle s'était relevée, quatre cartes en acier bien tranchant arrivaient à grande vitesse sur le jeune homme. Mais, à peine son attaque lancer, il contre-attaqua. Cette fois, elle ne pouvait pas reculer. C'est avec beaucoup d'agilité qu'elle para l'épée du second des chapeau de paille avec sa dague. Elle n'eut pas le temps de souffler qu'elle vit la main de l'homme s'abattre sur elle. Elle eut le temps de bloquer une partie du choc avec son bras, mais le coup était si fort qu'elle vola quelques mettre plus loin. Un goût salé envahissait sa bouche. Elle avait mordu sa langue. Une goutte de sang glissa jusqu'à son menton, mais elle l'essuya tout de suite. Le sang disparu aussi vite qu'il était apparu. La petite morsure c'était déjà refermée. Encore au sol, elle sourit

« Mes paroles ne vous atteignent pas ? Alors pourquoi avez-vous perdu votre son froid ? Et quand est-il de ces images dans votre tête ? »

Vie se releva, mais elle ne se mit pas en garde. Il avait effectivement raison. Elle ne connaissait rien de lui. Elle le connaissait par les journaux et par les rumeurs. Mais, elle était sûre qu'elle pouvait le ramener avec que ces informations. Elle lui sourit. Sincèrement. Le soleil allait bientôt se coucher. Le battre à la noirceur allait être compliqué. Mais, elle avait encore du temps. Il faisait encore clair. Et puis, peut-être que la noirceur allait l'aider.

« Tu as raison. Je ne connais rien de toi. Je ne sais pas ce que tu as vécu. Mais, il y a une chose que je sais. C'est que Marde n'est pas ton vrai maître. Monkey D. Luffy est ton capitaine et tu es le premier à l'avoir rejoint. »

Vie posa son autre main sur la lame de sa dague et referma ses doigts dessus. Après quelques secondes, du sang tombait par terre. Un long filement écarlate glissait tout au long de l'arme de Vie. Elle relâcha ensuite sa lame et se mit en garde. Son regard avait changé. C'était l'heure de passer à un autre niveau.

« Pardonne-moi... »



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Sam 28 Mar - 15:50

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Taegan H. Vitanie

I won't fall I won't lose



Jamais je n'aurai cru qu'une femme puisse être bornée à ce point. Pourtant, dans de lointains souvenirs, il me semble en avoir rencontrées quelques-unes. Mais elle, j'ai bien l'impression qu'elle dépasse les bornes. Je n'ai franchement pas envie de jouer. Je veux Robin et ce n'est pas cette gamine qui allait m'empêcher de la retrouver.

- Mais qu'est-ce que tu as, à la fin, avec ce Luffy ?! Dis-moi pourquoi je l'aurais suivi ? Et puis, si, à tout hasard, tu disais la vérité, pourquoi je l'aurais oublié ?! Tes histoires n'ont aucune logique !

Pour moi, en tout cas, ça n'a pas de logique. Si j'étais du côté de Vie par contre, là, ces mots prendraient tout leur sens. A dire vrai, je ne me rappelle pas de comment j'ai rejoint l'équipage de Marde, je sais juste qu'un de ses sabreurs m'a vaincu et qu'il m'a proposé de le rejoindre. Mais la vérité en est tout autre... Le véritable coupable, c'est ce grand corsaire au boa rose... Ce Doflamingo complètement cinglé mais je ne m'en souviens pas... ni même du sacrifice que j'ai fait – avec d'autres – pour sauver mes Nakamas. Tout est si confus dans ma tête que je ne sais plus ce qui est faux ou non. Comment faire ? Tandis que je cherchais toujours à démêler le vrai du faux, elle continue su sa lancée et me parle du Gouvernement Mondial. D'après elle, nous l'aurions défié il y a 2 ans pour sauver Robin et notre tireur d'élite du groupe aurait même brûlé leur drapeau. Qu'est-ce que... ? C'est impossible ! Le Gouvernement est notre allié alors pourquoi aurais-je cherché à leur faire du tort ? Surtout que mon maître n'aurait pas été ravi de ce geste. Je comprends de moins en moins la situation mais en observant la jeune femme, elle semble choquée par mes révélations. A quoi s'attendait-elle au juste ? Marde est quelqu'un de puissant et il sait s'entourer d'alliés qui le sont tout autant ! Un mal de crâne s'empare de moi à cause des paroles de la jeune femme et je me jette sur elle. Elle évite de justesse Shûsui mais quelques cheveux roses volent dans les airs... Dommage, ramener sa tête m'aurait fait plaisir

- Tu ne parviendras pas à me faire plier jeune fille. Je ne te croirais jamais ! Un sourire en coin apparaît sur mes lèvres D'ailleurs, c'est ta tête que je vais ramener en trophée, à défaut d'avoir récupérer Robin, j'aurai quelque chose à remettre à mon maître

Elle esquive mon attaque mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle contre-attaque si rapidement. Ces paroles me surprennent et j'ai juste le temps de me retourner pour voir 4 cartes en acier se diriger vers moi. J'en tranche 3 sur les 4... La dernière m'échappe et parvient à me couper le dessus de mon arcade sourcilière. La carte s'écrase dans un arbre plus loin et du sang s'écoule de ma plaie le long de ma joue. J'affiche un plus grand sourire tandis que je porte ma main sur ma blessure. J'observe ma main ensanglantée quelques instants et reporte mon attention sur la jeune fille aux cheveux roses.

- Pas mal gamine, tu as du répondant. Tu veux jouer alors jouons Déclarais-je en enlevant mon bandana de mon bras gauche et de le nouer autour de mon front Tu aurais, peut-être, dû fuir pendant qu'il en était encore temps

A peine avais-je fini ma phrase que Shûsui s'abattit une nouvelle fois sur ma victime. Mais cette dernière para le coup une nouvelle fois. Vexé de cet acte, je lui assène une énorme gifle qui la fait valser plus loin. Un léger début de vengeance. Je n'apprécie pas ces insinuations mais je la regarde un instant, incrédule. Comment sait-elle que j'ai mal au crâne et qu'un souvenir m'ait revenu ?! Est-ce une sorcière ?! Je me flagelle mentalement pour avoir eu une pensée aussi stupide. Les sorcières, ça n'existe pas !

- Comment peux-tu savoir ce qu'il se passe dans mon esprit ?! Ce ne sont pas des souvenirs qui me donnent mal au crâne mais tes jacassements incessants ! Le pire c'est qu'elle dit vrai... mais lui donner raison reviendrait à remettre en cause ma loyauté envers Marde et ça, il n'en est pas question !

Quelque chose me surprend chez elle alors qu'elle reste au sol. Sa blessure ? Où est elle ?! Cette fille aurait mangé un fruit du démon ? Fronçant les sourcils, j'ai besoin de preuves avant de m'avancer sur la véracité de mes pensées. Une idée me traverse l'esprit. Je sors Sendai Kitetsu de son fourreau et m'élance vers la jeune femme. Je prépare une attaque mais au dernier moment, je ne fais qu'une feinte et je lui fais une égratignure sur le bras droit et la jambe gauche avant de reculer de trois pas. Comme je m'y attendais, les 2 coupures se referment et un sourire amusé étire mes lèvres

- Petite cachottière ! Tu as mangé un fruit du démon. Maintenant, je sais que je ne suis pas obligé de retenir mes coups si tu peux guérir aussi facilement !

Déclarais-je encore plus motivé qu'avant à l'idée de voir jusqu'à quel point elle pouvait se soigner. Finalement, elle se relève et ne cherche même pas à se mettre en garde... Que fait-elle encore ?! Ce n'est pas drôle si elle ne cherche même pas à se défendre ! Mes poings se resserrent autour de mes 2 sabres tandis qu'elle reprend une nouvelle fois la parole.

- Ferme-là ! Marde est mon seul maître tu entends ?!

Parler de Luffy me trouble et je ne sais même pas pourquoi. Cela me trouble à tel point que j'en perds l'esprit... comme tout à l'heure. Cela doit l'amuser de jouer avec mes nerfs mais je ne dois pas l'écouter, je ne dois pas la laisser atteindre mon esprit... Si elle y arrivait... j'ai peur de ce que je pourrais découvrir. Je l'observe intrigué par ce qu'elle fait... Elle s'ouvre volontairement la main avec sa dague puis se met en garde. Ah tiens, elle a changé d'avis ? La pardonner ? Mais qu'a-t-elle en tête ?! Je crois que je ne vais pas tarder à le découvrir.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Dim 29 Mar - 6:55

Taegan H. Vitanie
avatar

Messages : 939





















I won't fall I won't lose
Changement de sujet : Brook


Pendant un moment, Vie se mit à la place de Zoro. Comment devait-il se sentir ? Comment doit-on réagir lorsque quelqu'un que l'on ne connaît pas vient vous dire que tout ce que l'on sait est en fait faux ? Comment réagirait-elle si quelqu'un lui arriverait en disant que tout son passé est faux ? Que Barbe-Blanche n'était pas l'homme qu'elle croyait. Sûrement de la même façon que lui et Robin plutôt. Alors, elle essaya de le faire plier d'une autre façon. Lui donner une preuve qu'il serait oublier de croire. Un fait irréfutable. Mais, malheureusement, Vie n'avait pas ce genre d'information. La tacticienne ne connaissait presque pas Zoro. Comment donner une preuve qui ne pourrait en aucun cas nier ? Pendant un moment, elle aurait bien dit que c'était impossible, mais elle n'était pas sur le point d'abandonner. Elle avait promis qu'elle le libèrerait de Marde. Tout ça sans perdre la vie. Sinon, comment tenir une promesse lorsqu'on est mort ?

Un petit sourire s'affiche lorsque les yeux de la rose tombent sur la coupure de l'homme. Elle était un peu déçue qu'il coupe ses cartes. Après tout, ce n'est pas n'importe où qu'elle les fait faire. Maintenant, elle allait devoir faire tout grand line pour des cartes. C'est officiel, Vie déteste les épéistes coupant l'acier. Quelle drôle d'idée que de couper ce métal ! Mais, d'un autre coter, elle était bien contente. Elle savait à quoi elle avait à faire. De plus, même si ce n'est pas beaucoup, une seule entaille suffit, parfois. Mais, la chance n'étant pas de son coter, le bandana couvrit une partie de la blessure. Finalement, plus d'une coupure allait devoir suffire.

« J'aurais peut-être dû. Mais, je ne l'ai pas fait. Je n'abandonne pas. Je n'abandonnerais jamais. »

Il était têtu. C'est le moins que l'on puisse dire. Même si elle savait ce qui se passait dans la tête du bretteur, il continuait d'ignorer la vérité. Il commençait à lui tomber sur les nerfs. Pourquoi ne prenait-il donc pas le temps d'écouter son coeur ? Ah, les hommes parfois. En plus, l'expression sur son visage en disait bien long. Elle fit un petit rire malgré la douleur qu'elle ressentait à sa joue. Si seulement elle pouvait prendre une image de son visage, elle aurait de quoi rire plusieurs jours.

« Comment je sais ? Je me le demande bien. Peut-être suis-je capable de lire dans tes pensées ? »

Bien que cela était tout à fait faux, Vie lui fit un sourire digne d'un prédateur en chasse. Elle ne savait pas beaucoup de choses sur lui, mais ce dernier ne savait absolument rien d'elle. Un avantage considérable. Elle prit un moment pour se demander comment utiliser se fait contre lui, mais elle vit un changement chez lui. Il fronça les sourcils. Pensait-il enfin à ce qu'elle essayait de lui dire depuis tout à l'heure . Les chances sont minces. Il s'avança vers elle en sortant son épée... D'accord, il ne pense visiblement pas aux images dans sa tête. Vie savait très bien qu'elle n'avait pas le temps de se relever pour l'éviter. Elle replia son bras vers elle et se tourna, attendant le coup, mais à sa grande surprise, elle ne sentis presque rien. Simplement deux coupures; une sur son bras droit et sa jambe gauche. Mais, pourquoi ? Il aurait très bien pu la tuer sur-le-champ. Elle n'aurait même pas eu le temps de l'esquiver. Ce n'est qu'en écoutant le second de l'équipage mugiwara qu'elle comprit. Elle fixa ses blessures et fit un léger grognement. Elle n'aimait pas du tout le fait qu'il sache son secret. Peut-être qu'avec un peu de chance, il oublirait ce fait après qu'elle l'ai sauver.

« Je ne suis pas cachotière. Tu n'as simplement pas demander. »

La rose se relève et prépare son plan. Ses yeux balayent sans relâche les environs. Elle ne pouvait pas perdre. Pas maintenant. Elle avait pu lui remémorer certaines petites choses. Elle pouvait lui faire retrouver plus. Les doigts de Zoro se resserrent. Il allait bientôt attaquer. Mais, elle allait le devancer. Il était peut-être fort, mais était-il plus rapide ? Elle allait le savoir. La goutte de sang qui tombait n'avait pas encore toucher le sol et Vie était déjà à un bras de distance de son ennemi. Elle essaya de trancher l'épaule d'ex-chasseur de pirate, mais au dernier moment, il l'évita. Bon réflexe. Pourtant, elle ne s'arrêta pas là. Vie enchaîna plusieurs coups, alternant entre des coups de pied et de poings visant le nez, le plexus solaire et les pieds. Puis, lorsqu'elle vit une ouverture au visage, elle fit un mouvement sec avec sa main encore imprégner de sang. Il ne suffit qu'une seule entaille pour que quelques gouttes de sang s'infiltrent vicieusement dans le corps.

« Attention, douleur vive à l'approche, ne m'en veut pas trop. C'est pour ton bien. »

Vitanie sauta vers l'arrière s'assurant de prendre une bonne distance entre eux avant d'essayer de le raisonner une fois de plus.

« Si tu ne veux pas entendre parler de ton capitaine, Luffy, on peut toujours parler de... De qui peut-on parler... Pourquoi pas Brook ? Un squelette qui joue de la musique. Si je ne me trompe pas, il est votre musicien. »



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Dim 29 Mar - 18:32

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Taegan H. Vitanie

I won't fall I won't lose



Mal à la tête... C'est ce que je ressens en ce moment. Cette fille aux cheveux roses m'agresse avec toutes ces théories qui ne valent rien et j'ai mal à la tête. Pourquoi est-ce qu'elle me parle de tout ça ? Je n'ai jamais rencontré cette fille avant aujourd'hui alors pourquoi est-ce que je devrais la croire ? De toute ma vie, je ne me suis jamais senti aussi paumé. Ou alors si... une fois... lors de la mort de ma meilleure amie... Sauf que ça, personne ne le sait... Il s'agit de mon passé et personne ne le connaît. C'est pratique quand même. Mais je ne comprends toujours pas pourquoi elle me parle de ce chapeau de paille ? La seule chose que je sais à propos de lui, c'est que j'ai envie de le rencontrer pour me mesurer à lui... Après tout, il a une prime élevée pour un gamin... Le challenge ne peut être qu'encore meilleur !

La jeune femme réussit à parer un de mes coups... même si ce n'est que de justesse. Ça me fait sourire mais je ne pensais pas qu'elle répondrait aussi rapidement. Pendant qu'elle me faisait une jolie révérence, elle lance des cartes en acier derrière moi et tel un boomerang, il me revienne en plein visage. Sérieusement ? Ai-je l'air à ce point d'un novice ? J'en coupe 3 sur les 4, la dernière me coupe l'arcade sourcilière et s'écrase plus loin. La situation me fait sourire, amusé. Le jeu peut enfin commencer ! Sa réponse me fait sourire

- Tu n'abandonneras jamais hein ? Alors dans ce cas, j'espère que tu es prête à mourir

Je ne sais même pas contre qui je me bats mais en réalité, je m'en moque bien. Elle a bafoué mon honneur et celui de mon capitaine alors je n'ai pas envie de savoir. Par la suite, grâce ou à cause de la demoiselle, je me livre un combat intérieur. Tout ce qu'elle me raconte se bouscule dans ma tête et y crée un sacré capharnaüm. Je n'arrive même plus à discerner la vérité du mensonge et le pire c'est qu'elle croit dur comme fer que tout ce qu'elle me dit est vrai. Pourtant, je suis le mieux placé pour savoir ce qui s'est passé dans ma vie non ?! Le souvenir que j'ai eu avec tous ces gens aux poings levés et grisés me perturbe... Je ne sais pas qui ils sont mais une chose est sûre... c'est que je me suis bien vu parmi eux. Je suis la seule personne apparaissant en « couleur » et cet équipage n'est pas celui de Marde... Rien ne semble aussi... joyeux avec lui. Ma main se pose sur mon crâne... Mon mal de tête s'amplifie et ça commence doucement à me courir. Je foudroie la jeune femme du regard. Elle m'impose de faux souvenirs et ça commence à me faire royalement chier ! Pourtant, sans me démonter, même si mon mal de crâne s'accentue de minute en minute, je lui souris amusé

- Tu as peut-être réussi à me faire douter pendant quelques secondes.... Mais tu te trompes sur un point. Si je faisais réellement partie de l'équipage de ce gringalet, pourquoi n'ont-ils rien tenté pour me sauver ? Ne m'as-tu pas dit que j'étais le premier à l'avoir rejoint ? Suis-je donc si peu important pour eux ?!

La colère. Encore une phase de mon déni. Parce qu'en réalité, j'ai bien compris qui était la première personne de mon souvenir... et c'est bien ce gringalet. Mes poings se serrent plus fortement sur mes sabres et je souffle de frustration. Plus j'essaie de comprendre et moins j'y parviens. Ma tête va exploser à ce rythme et la jeune femme ne semble pas vouloir interrompre le flot de ces informations. Plus je me sens mal et plus elle me balance d'informations. Je vais la tuer si elle ne se tait pas maintenant. Je me ferme une fois de plus à toutes ses paroles et je me concentre sur ce dont je suis sûr... Ma loyauté envers Marde. Elle ne pourra jamais ébranler ça malgré tout ce qu'elle essaie de faire. Je découvre son secret... C'est une mangeuse de fruit du démon. Ce dernier semble lui permettre de guérir... Parfait. La pirate se fit soudainement plus rapide après s'être coupée la main avec sa dague et elle est à deux doigts de me trancher l'épaule. Je parviens à esquiver en faisant un bond en arrière mais elle ne lâche pas l'affaire. Elle enchaîne attaque sur attaque que j'arrive à bloquer sans trop de difficulté... jusqu'à une grossière erreur de ma part. Bien trop confiant, j'en oublie de me protéger le visage et cette garce me donne comme... une claque sur ma précédente blessure avant de se reculer. Douleur vive ? Mais qu'est-ce qu'elle... Là, je comprends maintenant. Une douleur lancinante me martèle le crâne avant de se répandre dans tout mon corps. La douleur est tellement forte qu'elle me force à être à genoux pendant quelques minutes. Mes poings se serrent tout comme mes dents... Si elle s'attend à ce que je crie de douleur, elle peut toujours rêver !

- Espèce de garce ! Qu'est-ce que tu as fait ?!

Je vais me venger. J'observe le sol. Avant de réussir à reprendre complètement le dessus sur ma douleur, je l'entends me parler d'un certain Brook... J'écarquille les yeux sous la surprise. Une deuxième bulle éclate et un personnage grisé se colore dans mon souvenir... Je ferme les yeux chassant ce désagréable souvenir... Que quelqu'un la fasse taire ! Reprenant enfin le contrôle de mon corps et ce, malgré la douleur encore présente, je me relève et pointe mes deux sabres dans sa direction avant de planter mon regard dans le sien et de crier

- Mais tu vas la fermer à la fin !! Tu pourras me dire tout ce que tu veux, je ne connais pas cet équipage ! Tu peux me parler de chacun des membres si ça te chante, je n'en ai rien à faire ! Ils ne sont rien pour moi ! Troisième mensonge. Ce qu'elle a dit m'a touché, plus que ça n'aurait dû... mais pas question de l'admettre... Je ne peux pas perdre, pas comme ça Technique à deux sabres : 72 klesha slash

Déclarais-je en lançant deux lames d'air droit sur elle. Même si elle en évite une, elle ne pourra pas éviter l'autre et puis, ce n'est pas comme si ça lui ferait quelque chose vu qu'elle peut guérir. J'ai du mal à respirer... Je m'en moque... Tout ce que je veux, c'est la faire taire... Je ne veux plus qu'elle s'insinue dans ma tête... ça fait trop souffrir.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Lun 30 Mar - 4:32

Taegan H. Vitanie
avatar

Messages : 939





















I won't fall I won't lose
Douleur et questionnement


Prête à mourir ? Cette question résonna dans ma tête. J'étais prête à mourir. Pourtant, j'avais ce doute dans mon coeur. Pourquoi avais-je un doute ? De tous les moments possibles, pourquoi avais-je un doute maintenant ? N'avais-je pas été des centaines de fois en danger de mort ? Juste à la guerre de Marineford j'aurais pu mourir des centaines de fois. Moi qui croyais qu'en étant pirate j'étais prête à mourir en tout temps. Peut-être que les derniers évènements m'ont enfin ouvert les yeux sur moi-même. Je n'étais pas faite pour briller. Je n'étais pas faite pour que le monde entier me voit. Au diable mon rêve. Je n'étais faite que pour rester dans l'ombre. Après tout, peut-être que c'était pour cette raison que mon existence n'a jamais été reconnue. Peut-être que mes parents l'avaient vu dès mon plus jeune âge. Je serre les dents. Non, ils ne sont pas maîtres de ma destiner. Ils sont morts il y a bien longtemps...

Je parais les coups et contre-attaquais lorsque j'en avais l'occasion. Ce combat allait être difficile. Zoro est plus fort que moi. Je le sais bien. Je n'ai jamais été faite pour me battre un contre un. C'était bien plus simple de récolter des informations. C'était plus facile pour moi de trouver des stratégies pour une armée entière. La lumière du jour m'a abandonné il y a de cela des années. Ma vie dans l'ombre me suit partout. Je regarde Zoro. Pourquoi ne veut-il pas m'écouter ? Pourquoi ne peut-il pas admettre la vérité ? Son mal de tête arrêterait s'il n'ignorait pas ces images. Mais, je refuse de le guérir. Je n'allais quand même pas lui enlever son mal de tête. J'en avais déjà un à essayer de lui faire croire la vérité. J'aimerais bien lui dire que son équipage ne l'a pas abandonné, mais même en le disant dans ma tête, je n'y crois pas. N'avions-nous pas abandonné notre frère lors du dernier combat ? Non. Nous n'avons pas abandonné Vista. Nous devions partir. C'était notre seule et unique chance de sauver notre peau et revenir plus tard. Si l'on restait, on allait mourir. Nous devions partir pour avertir les autres de l'équipage. Mais, même si on le faisait pour leur bien, j'avais quand même ce sentiment de l'avoir abandonné.

« Ils ne t'ont pas abandonné... »

Je savais qu'argumenter avec lui sur ce sujet allais être inutile. Alors, pour une fois, je décide de laisser mes actions parler. Je sens la lame ouvrir ma peau. Ça fait mal. Mais, je sais endurer la douleur. Ce n'est pas les blessures qui font mal... C'est la guérison qui cause deux fois plus de douleur. Mais, j'arrive à oublier mon mal et penser à autre chose. À trop penser, je vais finir par me faire tuer. N'est-ce pas c e que Haruta m'a dit-il un jour ? J'observe toujours Zoro. Que vais-je attaquer ? J'essaie de lui couper l'épaule, mais il évite de justesse la lame. Dommage. Moi qui avait pris soin de la couvrir de sang. Mais, je souris lorsque je réussis à envoyer du sang dans sa blessure. Je dois m'éloigner au plus vite. Je n'ai pas particulièrement envie de sentir ce que mon sang peut faire. Je le regarde tomber au sol. Merde, je ne suis pas assez loin. Je recule encore un peu atténuant la douleur. Quelle plaie ce pouvoir parfois. Il ne crie pas. C'est bien dommage. Il me demande ce que j'ai faits. Devrais-je lui répondre ? Non, ça peut attendre. Il finira surement de ne pas comprendre... Enfin, peut-être. Je change alors de sujet sur Brook. Il est bien plus simple de parler de lui.

« J'ai lu un article il y a un moment. en fait, c'était lorsque vous vous êtes réunis pour la première fois en deux ans. Tout un personnage je dois dire. Pendant son dernier spectacle, il a annoncé qu'il faisait partie des Mugiwara. Quelle surprise ! »

Il ment... Encore. Je le sais. Je ressens déjà son mal de tête. Comme si j'étais en train de me battre contre Robin. Mentir est un art. Il faut savoir l'utiliser. Je me demande si Vista fera la même chose lorsqu'on le rencontrera. Aura-t-il une tête dure ? Nous écoutera-t-il ? Nous demandera-t-il pourquoi nous l'avons abandonné ? Peut-être. Et ça fait un peu mal.

« Tu ne connais pas cet équipage... C'est triste. Alors, dit moi que sais-tu de Nico Robin ? Pourquoi la ramener à Marde ? Car il t'en a donné l'ordre Pourquoi veut-il dans ses rangs ? Pourquoi serait-elle partie avec nous ? Pourquoi ? Réponds-moi si tu le peux ! »

Soudainement, il m'attaque. Je me mets en garde. Attaque à distance où essaiera-t-il de se rapprocher ? Je vois deux lames d'air foncer sur moi. Merde. Je sais que je ne pourrais pas éviter les deux. Moins d'une seconde. J'ai moins d'une seconde pour penser à ce que je vais faire. Un dernier coup d'oeil à ma main ensanglantée et je sais ce que je vais faire. Je n'essayerais pas d'éviter les deux. Une seule suffit. La deuxième lame d'air me frappe de plein fouet. Une longue entaille parcourt mon corps. Je sens le sang couler. Ça fait plus mal que je pensais. La douleur est si forte, je tombe presque au sol. Mais, je me retiens contre un arbre. Je ne tomberais pas. Je gagnerais le combat sans tomber. Je garderais la tête haute jusqu'à la fin. Mon fruit du démon commence à s'activer et referme la blessure. Je me mords la lèvre inférieure et agrippe ma blessure. La douleur engourdit un peu mon corps. Lorsque tout est refermé, je laisse un souffle dont je n'avais aucune idée que je retenais.

« Je ne m'attendais pas à cela. C'est plus douloureux que je pensais. »

Je me redresse, mais mon corps est contre cette idée. Bouger va être difficile. Mais, je sais que je serais capable de me battre. Je n'ai peut-être pas de force, mais par chance je peux encaisser des coups. Maintenant, si seulement je pouvais m'approcher et utiliser devil's hand... J'utilise l'arbre pour m'aider à sauter plus haut et m'approcher vers Zoro plus facilement. En un saut, j'arrive à quelques pas de lui et recommence la même parade, le même enchainement de coup, mais cette fois-ci visant des endroits qui l'immobiliseront assez longtemps pour que je puisse transférer le mal. Enfin, essayer. J'espère seulement que je ne le guérirais pas.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


HRP : Je viens de voir que Brook fait partit de Marde X) haha ^.^"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Mar 31 Mar - 20:18

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Taegan H. Vitanie

I won't fall I won't lose



Je m'amusais bien avec la jeune fille aux cheveux roses. Elle avait du répondant dans ses attaques et ça ne pimentait que plus le défi. Pourtant, plus le combat s'éternise et plus j'ai mal à la tête. Plus ma tête me fait souffrir et plus elle m'agresse avec trop d'informations. Pourquoi ? Qu'ai-je pu bien lui faire pour qu'elle essaie de me faire dire que j'ai... tort. Tort de ne pas la croire. Tort d'être trop buté pour admettre la vérité. Quelle vérité ? Que je fais partie de l'équipage au Chapeau de Paille ?! Impossible. Je ne les connais même pas. Pourtant, quand elle m'en parle, des flashs me reviennent en mémoire et je vois des personnes grisées, de dos. Plus elle me parlait de Luffy, plus l'image devenait limpide et colorée... jusqu'à ce que je reconnaisse le gringalet au chapeau de paille. Pourquoi faisait-il partie de mes souvenirs ? Et encore, je ne m'en souviens pas... C'est ça le plus frustrant ! Savoir que quelqu'un fait partie de vos souvenirs mais vous n'avez aucune idée de ce qu'il est – ou a été – pour vous. Comment faire confiance à quelqu'un qui est dans le camp ennemi ? J'ai l'impression que mon cerveau va exploser à force de trop réfléchir. Je finis par lui poser une question... « Pourquoi ? » Si elle dit vrai et que je fais bien partie de cet équipage, pourquoi est-ce qu'ils m'ont abandonné ?! Sa réponse me fait doucement sourire

- Comment peux-tu en être si sûre ?! Comment peux-tu autant l'idéaliser ? Après tout, les pirates sont tous les mêmes. Un compagnon de perdu est si facilement remplaçable. Qui te dis, que dans mon cas, ce n'est pas la même chose ? Je sais que c'est faux... Enfin, je ne le sais pas mais j'en ai l'impression... J'ai juste besoin de quelque chose qui me permette de ne pas perdre pied. Puis, je reprends une attitude fermée et j'ajoute Pourquoi ai-je ce sentiment d'abandon dans ce cas ? Lâchais-je dans un souffle, sans même savoir pourquoi je lui avoue ça.

Le combat prend une toute autre tournure. C'est assez inhabituel je dois bien l'avouer. Se battre avec des cartes en acier... c'est amusant... même si c'est terriblement tranchant. D'ailleurs, la dernière carte me coupe un peu et ça m'amuse. Ce qui est moins amusant, c'est la suite. Elle change de position et commence un enchaînement d'attaques. Des coups de pieds et de poings... Sans succès. Une baisse d'attention et elle m'injecte son sang à travers ma blessure. Je ne comprends pas ces paroles mais je ressens la douleur. La douleur combinée à mon mal de tête devient insupportable mais je tiendrais... Hors de question que je ne crie de douleur. Cela lui ferait bien trop plaisir !

- Je t'ai dit que je ne les connaissais pas ! Ni ce Luffy, Ni ce Brook... Ni ce Sanji...

Je ne remarque même pas que le dernier prénom n'a jamais été prononcé. En tout cas, pas par elle ! C'est juste qu'il m'est revenu comme ça... en remarquant qu'une nouvelle bulle a éclaté dans ma tête et qu'un homme tout de noir vêtu en costard cravate s'est révélé. Il faut que ça cesse... et comme on dit, il faut traiter le mal par le mal... Pour oublier, la douleur présente dans ma tête... Je ne vois qu'une solution... Une douleur physique. Dans un geste rapide, je plante mon sabre dans ma main gauche et je serre les dents. Ça fait mal... extrêmement mal même ! Ce n'était peut-être pas une bonne idée mais ça me permet de me concentrer sur une nouvelle douleur et d'oublier l'ancienne. Tandis que je me relève, après avoir retiré mon sabre, elle m'assaille une nouvelle fois avec des questions. Trop de questions... J'ai un peu l'impression de surchauffer. Robin... Que sais-je d'elle ? Rien en vérité... Je sais juste qu'elle est importante aux yeux de Marde.

- Je dois juste la ramener... Je n'ai pas besoin de savoir pourquoi Marde la veut dans son équipage. S'il donne un ordre, nous obéissons... C'est aussi simple que ça

Trop de questions, trop de pourquoi... Trop de tout. J'ai besoin d'air, j'ai besoin d'oublier la douleur... Reprenant enfin le contrôle de mes gestes, je lui envoie deux lames d'air... dont une la percute de plein fouet. Elle ne tombe pas... Elle est plus résistante que je ne le pensais. Sa phrase me fait sourire.

- Tu es encore debout... C'est qu'elle n'était pas si forte que ça

Sinon, elle serait en morceaux à l'heure qu'il est... même avec son pouvoir. Suis-je en train de jouer ou de me retenir ? Peut-être. Mais je ne vais pas tuer la seule personne qui me permettra de retrouver Nico Robin. Elle recommence son attaque... La même que tout à l'heure... Non, elle ne m'aura pas deux fois avec le même piège. J'évite ses attaques bien qu'un peu handicapé avec ma main blessée

- Tu ne m'auras pas deux fois avec la même attaque gamine ! Déclarais-je en contrant un dernier coup et de la repousser plus loin avec le souffle de mes deux sabres. Je sais qu'elle ne se laissera pas faire... et c'est bien ce qui m'amuse


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Mer 1 Avr - 4:02

Taegan H. Vitanie
avatar

Messages : 939





















I won't fall I won't lose
La nuit tombe enfin


À ne plus en finir avec mes questions, je n'avais pas remarqué que j'avais l'air d'idéaliser chapeau de paille. Mais, d'un autre coter, je n'allais tout de même pas dire du mal de lui, il était le petit frère de mon commandant. Pendant un moment, je ne savais plus qui en avait assez ? Zoro ou moi ? Car pour le moment, lui sortir des faits pour absolument rien, je dois avouer, cela commence à être fâcheux. Mais, il y a bien une chose que je n'allais pas laisser passer. Un compagnon de perdu, dix de retrouver ? Non. Jamais. Lorsque quelqu'un meurs, tout le monde est triste. Nous pleurons toutes sa mort. Nous ne cherchons pas à le remplacer. Jamais. C'est comme ça dans notre famille. Je ne sais peut-être pas comment c'est dans l'équipage de Monkey D. Luffy, mais si ce type est comme mon commandant, alors Zoro avait tort. Sur toute la ligne. J'allais lui dire qu'il était encore dans l'erreur. Mais, il me devança. J'ai eu le souffle couper. Pendant une seconde j'ai eu l'impression que mon coeur avait arrêté de battre. J'étais soudainement très triste pour lui. Que pouvais-je lui dire ? Il refuse de m'écouter ? Je dirais bien que je l'ignorerais, mais je ne peux le faire. Il mérite des réponses, non ? Aussi bête et énervant, il méritait de savoir la vérité. Ce Marde, je commence à le détester de plus en plus. Si jamais je le croise, je vais lui arracher la tête. On va voir s'il peut encore manipuler les autres sans tête ! J'ai besoin de me calmer. Mes pensées vont trop loin. Le combat continue. Je n'ai pas l'avantage. C'est bien évident. Mais, la nuit tombera bientôt. Je serais capable de tenir jusqu'à la fin. Je ne tomberais pas.

« Sanji ? N'est-ce pas votre... Euh... Il me semble que c'est votre cuisiner. Il est blond avec des sourcils plutôt étrange. Je souris. Est-ce que ta mémoire te revient par hasard ? »

J'étais enfin heureuse de savoir que mes efforts n'étaient pas en vain. Mon blabla servait à quelque chose. Jusqu'à ce qu'il se poignarde la main... Mais quelle drôle d'idée ? Il est vraiment étrange comme personnage ce Zoro. Le sang... Il y a tant de sang. Je ne comprends pas. Peut-être essayait-il de déplacer son mal de place. Pourquoi comme ça ? Il y a d'autres façon de faire ! Je reprends le contrôle de mes pensées lorsqu'il m'annonce qu'il ne sait rien. Je suis... Je crois que je suis un peu déçu. J'étais sûre qu'il réaliserait enfin quelque chose, mais visiblement, non. Au contraire, à l'inverse de douter de Marde, il m'attaque encore. Pas si forte que ça ? J'ai du mal à me battre contre lui et il n'a que deux sabres... Il me faut un autre plan. J'essaye encore la même parade, mais rien à faire, il me repousse. Je regarde l'horizon. Enfin, le soleil se couche. Il ne reste qu'une fine ligne de lumière avant que tout tombe dans le noir. Noirceur, ma meilleure amie. L'ombre prend le dessus sur la lumière. Plus rien ne brille. Juste les sabres de Zoro. Je le vois encore très bien. Me voit-il encore ? Je ne sais plus. Mais, je laisse les ombres danser avec moi. Je suis enfin dans mon élément, cacher dans l'ombre. La lumière n'a jamais été de mon coter. Mais, je sais que la nuit le sera. Il va être content, il ne m'entendra plus parler. Il aura la paix !

« Je vais te laisser réfléchir un moment. Pense bien à ce que j'ai dit. »

Je m'attache les cheveux et me camouffle dans les bois. Je ne suis nul parti à vue d'oeil. L'ombre des arbres danse avec moi. Je suis sur terre ensuite dans les airs. Je suis derrière puis devant Zoro. La forêt est silencieuse. Seul le sifflement du vent entre les feuilles est auditible. Je lance une carte près de l'escrimeur pour attirer son attention ailleurs et fonce sur lui avec ma dague avant de retrouver les ombres derrière lui. Je me demande s'il est plus rapide qu'une balle de fusil. Je tente ma chance. Avant de tirer, je pose quelques gouttes de sang sur les balles et tire. Si je ne peux pas le vaincre en usant de la force, la douleur le fera bien tomber un jour... Je vois qu'il me cherche des yeux. M'a t-il trouver ? Qui sait ? J'apparais rapidement derrière lui et réussis à poser ma main sur son cou pendant un très court instant. Mais, dans ce court laps de temps, j'ai pu lui renvoyer la douleur de sa gifle et ses coupures. Mais, à cause de son idée d'imbécile, j'ai presque refermé sa plaie sur sa main. J'ai déjà mal à la main. Pas besoin de son mal.




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Sam 4 Avr - 18:23

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Taegan H. Vitanie

I won't fall I won't lose



Je ne sais plus quoi faire... A la base, j'avais quitté le navire de Marde un peu plus tôt dans la soirée pour retrouver Nico Robin. Elle avait réussi à nous échapper et malgré le nombre de pirates présents sur le pont ce soir-là, personne n'avait été en mesure de la retenir, ni de faire face aux ennemis... C'était vraiment à se demander ce qu'ils faisaient sur ce navire. J'aimerais comprendre comment deux femmes ont réussi, à elles seules, de tenir en échec l'équipage de Marde. Non, je n'arrive toujours pas à comprendre cet exploit.... C'est tellement... impossible et inattendu que je n'arrive toujours pas à savoir si c'est de la chance ou juste de l'inconscience pure. Je pencherais pour la seconde option. Tout à mes réflexions, je finis par croiser la jeune femme aux cheveux roses qui m'avait été décrite par quelques personnes de l'équipage. Bien que ses attaques ne manquent pas de piquants pour pimenter le combat, ses réflexions me tapent sur le système. Elle me parle des Mugiwaras... Elle pouvait dire tout ce qu'elle voulait, je ne les connaissais pas... Même ceux présents avec moi sur le bateau de Marde ne me disent absolument rien... Ils sont de parfaits inconnus à mes yeux... J'ai tout oublié de nos aventures.

De fil en aiguille, nous discutons de tout et de rien... et elle finit par me dire que je faisais partie de ce fameux équipage. Je ne veux pas y croire... Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est impossible... et je m'en souviendrais ! La jeune femme recommence à me balancer des informations invraisemblables. Qu'est-ce que j'ai bien pu lui faire pour qu'elle m'agresse à ce point ?! Je suis paumé... complètement mais j'essaie de faire bonne figure. De plus, j'ai une affreuse migraine qui me dévore le crâne... et plus j'ai mal au crâne, plus j'ai envie de la faire taire pour de bon. Je lui demande alors pourquoi, j'ai le sentiment d'avoir été abandonné... Elle ne répond pas. J'en étais sûr... Ce n'était qu'un vulgaire mensonge tout ça

- Qui ne dit mot, consent... C'est bien connu. Tu ne fais que me mentir depuis tout à l'heure... Si j'avais réellement fait partie de leur équipage, ils auraient fait quelque chose pas vrai ?

Buté ? Moi ? Refuser d'admettre qu'elle a raison et que j'ai tort ?! Jamais ! Plutôt mourir. Je n'ai pas envie d'être blessé... Pas plus que je ne le suis déjà. Sans le vouloir, je laisse échapper un nom qui fait lui aussi partie de mon passé... un nom d'un des membres de l'équipage, il fut un temps mon rival... et, même si c'est dur à admettre, mon ami. Sauf que comme tous les autres, c'est le noir complet... Pourtant, son nom me revient en mémoire comme s'il ne m'avait jamais quitté... Alors qu'elle me parle de lui, un court instant, mes yeux reprennent leur couleur noire... avant de redevenir aussi rouge que la couleur du sang... Je n'ai pas eu conscience de ce changement soudain... sauf que je n'ai plus eu mal au crane pendant quelques secondes et maintenant, c'est encore plus atroce que si ça ne s'était jamais arrêté. Pourtant, l'air de rien, j'essaie de sourire amusé mais la douleur reste bien présente... Trop présente.

- Ma mémoire... Je n'ai pas besoin de la retrouver puisque je ne l'ai jamais perdu. Si ce nom m'est venu, c'est simplement parce que je l'ai vu sur un avis de recherche... Un homme vraiment bizarre d'ailleurs... Je crois que je n'ai jamais autant ri de toute ma vie devant la tête de son affiche...

Même maintenant alors que nous sommes ennemis, je ne perds pas un seul instant à essayer de dénigrer le cuistot débile. Pourquoi ? Je n'en sais rien... Peut-être une des raisons qui me permettent d'oublier mon passé et de profiter de l'instant présent... Ouais, ça doit être ça. Pour oublier mon mal de tête, je me plante volontairement un sabre au travers de la main... La douleur est intense et s'accroît rapidement. Je serre les dents et ferme les yeux un instant... Au moins, je me concentre sur la seule chose qui est réelle... La douleur. Je me reprends enfin et la jeune femme m'annonce qu'elle s'en va et qu'ainsi, je serais tranquille. Non... Elle ne peut pas partir comme ça !

- Non attends !

Trop tard. Elle est partie dans le noir de la forêt. Impossible de la voir. Je la cherche du regard... Il fait trop sombre... Une de ses cartes me frôle sans me blesser et me fait tourner la tête à l'opposé de là où elle se trouve. J'arrive à esquiver son attaque avec sa dague mais plus rien... A nouveau le silence est complet. Je ferme les yeux et me concentre sur ce qui m'entoure. J'écoute les moindres bruits, le moindre petit sifflement... Je ne me laisserais pas avoir par cette femme. Je ne peux pas... perdre. J'entends la respiration de la balle qu'elle a tiré avec son arme... Je la découpe sans problème. Je l'ai trouvé ! Elle est, cependant, plus rapide que moi et je sens quelque chose sur ma nuque. Ma joue me brûle comme si quelqu'un m'avait violemment giflé. Un léger picotement se fait ressentir dans mon bras et ma jambe...

- Que crois-tu faire, gamine ? Tu penses réellement me battre en m'infligeant tes douleurs ?!

Elle me prenait vraiment pour un abruti novice ! Sans attendre, même si la douleur augmentait de minute en minute, j'arrive à lui agripper le poignet et la fait passer devant moi... avant de l'envoyer contre l'arbre le plus proche. Je dégaine enfin Wadô Ichimonji, le place entre mes dents et une seconde plus tard, la fillette se retrouve dos contre l'arbre et deux de mes sabres qui luisaient sous sa nuque. Une légère pression de plus et je mets fin à ses jours.

- Une dernière volonté avant de mourir ?

Demandais-je amusé même si, intérieurement, je souffrais encore de son pouvoir de tout à l'heure. Alors que je m'apprêtais à lier le geste à mes paroles, je croise son regard et une sorte de décharge électrique me parcourt le corps... Un peu comme un électrochoc. Mes yeux basculent du rouge au noir... Je redeviens moi-même... qui sait pour combien de temps ? Je laisse mon regard dans celui de la jeune femme, diminuant par la même occasion la pression de mes sabres, jusqu'à complètement les ranger... La vérité... Je ne sais pas pourquoi mais j'ai fini par comprendre et l'accepter... Pourtant, j'ai encore mal au crâne... Je lutte pour oublier et pour rester comme ça... Histoire de discuter un peu avec la jeune femme avant de sombrer à nouveau et de retourner comme si rien ne s'était passé vers mon nouveau capitaine et maître. Même si je suis résistant, Marde a une grande influence sur moi... Je ne sortirais pas de ces griffes aussi facilement

- Tu ferais mieux de partir. Robin aura sûrement besoin de toi dans les jours à venir

Déclarais-je d'un air nonchalant. Non, je n'ai pas oublié ce qu'il s'était passé avant... Mais je ne peux rien y changer alors elle ferait mieux de partir tant que je suis moi-même... si elle tient un tant soit peu à la vie.




Hrp: Désolé j'ai zappé de répondre à ton hrp
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Mar 7 Avr - 2:32

Taegan H. Vitanie
avatar

Messages : 939





















I won't fall I won't lose
La fin ?


Qui ne dit mot consent. Cela faisait un moment que je n'avais pas entendu cela. Alors, maintenant, j'étais une menteuse. Eh, bien, je suppose qu'un autre nom vient de s'ajouter à la liste. Un monstre, menteur et fou. N'est-ce pas magnifique ? Pourtant, je sais que ne mens pas. Et je suis sûre que ce que je dis est vrai. Mais, peu importe ce que je dis, il refuse d'écouter. Mais, je suppose que cela à rapport avec Marde. Je soupire. Pourquoi rien n'est simple. La vie est si compliqué.

« Alors, si tu ne veux pas me croire, tu feras un tour dans les archives de journaux. Tu n'as qu'à chercher tout ce qu'il y sur l'équipage qui ne te dit rien... »

Je ne sais plus quoi y dire. Mais, s'il ne me croit pas, je sais qu'il n'aura pas le choix s'il lit les journaux. Après tout, n'est-ce pas grace à ces papiers remplis d'information que j'ai réussie à trouver des faits. C'est grâce à ces papiers que j'ai réussis à lui trouver des choses à dire. Peut-être s'il trouve les journaux d'il y a deux ans, il me croira. Mais, il ne veut rien n'écouter, c'est une vraie tête de mule. Parfois, j'aimerais avoir une force surhumaine pour frapper les gens. Je n'aime pas quand on ne m'écoute pas. Surtout lorsqu'il s'agit de chose importante. Dont sa mémoire pour le moment. Est-ce possible pour une personne d'être aussi têtu ? Il m'énerve. J'ai l'impression de perdre patience. Puis, lorsque j'ai une preuve contre lui, il me dit que c'est parce qu'il a vu cette personne sur un avis de recherche. Le hasard fait bien les choses puisque ses yeux ont changé de couleur. J'ai bien fait de me pas m'approcher de lui. Ces yeux ont vite retrouvé cette couleur rouge... Je déteste cet étrange pouvoir. Mais, je suis si près du but. Mais, il n'a pas l'air de le remarquer. Zut. Pourquoi était-ce si simple avec Nana ? Peut-être parce qu'elles se connaissaient ? Peut-être, qui sait ? Puis, je m'imagine seule contre Robin. Comment aurais-je gagné contre elle ? Avec ce que j'ai lu dans les journaux ? J'en doute.

Dans toute ma vie, je crois que je n'ai jamais été aussi heureuse de voir le soleil se coucher. Je pouvais enfin me cacher. Je suppose que la nuit a toujours été ce que je préférais. Tout est si simple dans l'ombre. Étrangement, je dirais que c'est plus clair dans la noirceur. Peut-être est-ce à cause que je suis trop habitué à travailler dans l'ombre. Une idée me traverse l'esprit. Peut-être pourrais-je essayer de m'attaquer directement à Marde. Cela irait plus vite qu'essayer de ramener un par un chaque personne. Mais, je m'imagine mal combattre cet homme. Cet homme encore inconnu. On ne sait encore rien sur lui, à part qu'il manipule les gens. Je n'irais pas me risquer sans rien savoir. Attendre semble bien plus sage.

J'arrive à transférer une partie de mes douleurs à Zoro, mais je ne suis pas assez rapide. Il m'attrape le poignet... Ça y est. C'est la fin. Sa poigne est trop forte pour que je puisse me libérer. J'essaye de toutes mes forces, mais rien à faire. Pourquoi ne suis-je pas plus forte ? Je sens à peine ma main. Il me coupe la circulation. Il me lance et j'atterris sur un arbre. Je fais tomber ma dague et un cri s'échappe malgré moi. Je passe mes doigts sur mes cotes... Merde, quelques-unes sont craquées. Je ressens déjà le pouvoir de mon fruit du démon se mettre en marche. J'ai envie de crier, mais je me retiens. Je garde les yeux entre ouvrir, mais je ne peux rien faire. Ses épées sont déjà à mon cou. C'est donc la fin ? J'en ai bien peur. Désoler Nana. Désoler Marco. Désoler Ace. Je m'excuse à tout le monde, espérant qu'ils lisent dans mes pensées. J'aurais bien voulu passer plus de temps avec les autres, mais ma vie semble s'arrêter là. Je sens ma peau s'ouvrir. Il ne suffit de pas grand-chose pour que ma gorge soit complètement ouverte et que mon corps flotte dans une mare de sang. Je pose ma main sur la lame. Je ne sais pas pourquoi. Ce n'est pas comme si je pouvais la repousser.

« Ne m'oublie pas. »

C'est la seule chose que j'arrive à murmurer. C'est si bas, j'ai bien peur qu'il ne m'entende pas. Nos yeux se croisent et je peins la dernière image que je verrais dans ce monde. Des yeux rouges. Je m'étais promis que j'allais le sauver. Peut-être est-ce la mort qui attend ceux qui ne peuvent tenir leurs promesses. Mais, soudainement, je sens les lames quitter mon cou et une seconde plus tard, mes jambes se dérobent sous moi. Je fixe Zoro les yeux grands ouverts. Que vient-il de se passer ? Il me laisse en vie ? Je croise ses yeux. Noirs. Ils ne sont plus écarlates. J'ai réussi ? Je souris. Un grand sourire. Je suis si heureuse, je ne peux m'empêcher de sourire comme une gamine. J'ai mal... Très mal, mais je souris. J'arrive à pousser mon mal de coter.

« Pourquoi tu ne viens pas ? N'es-tu pas rendu normal ? Viens avec moi, loin de Marde. Tu vas pouvoir retourner avec ton équipage. Tu pourras protéger Robin toi-même. »

Peut-être qu'au final je n'ai pas réussi. J'essaie de me relever avec peine et misère. Pourquoi avons-nous des cotes ? Qui a dit que c'était utile ? Moi je dis que ça fait un mal de chien lorsqu'elles craquent. Mais, surtout lorsqu'elle se répare. J'arrive encore à faire quelque chose. Il ne reste peut-être pas beaucoup de temps avant que ses yeux redeviennent rouges. Alors, je prends une carte et ma dague avant de graver la date. Puis, je grave mon nom, Vie et une simple phrase. Ne m'oublie pas. Je lui lance la carte.

« Garde là et n'oublie pas ce combat. N'oublie pas qui tu es. »




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   Lun 13 Avr - 19:07

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Taegan H. Vitanie

I won't fall I won't lose



Comment lui faire comprendre à cette gamine que je ne me rappelle de rien ? Ce n'est pas comme si j'avais choisi, volontairement, d'oublier cet équipage ou ce capitaine qui avait cru en moi dès la première seconde et ce, sans même me connaître. C'est juste qu'une fois sous le contrôle de cet homme, on ne s'appartient plus. Nous vivons pour lui, et ce, sans même nous en rendre compte. Pourtant, elle n'écoute pas et me balance plein d'informations sur mon soit disant passé. J'ai mal à la tête. Trop d'informations d'un coup. Comment un simple mal de tête peut faire souffrir autant ?! Je pose ma main sur mon crâne comme si je pouvais atténuer la douleur... mais rien. Je sais ce qui m'aiderait à me sentir mieux... Mais je refuse de le faire. Je refuse de faire confiance à cette fille que je ne connais pas et qui, pourtant, semble très bien renseigné à mon sujet. J'ai juste envie qu'elle se taise. Pourquoi tient-elle tant que ça à ce que j'aille aux archives ? Pense-t-elle réellement que quelque chose s'y trouve ? Quelque chose d'important ? Ou n'est-ce qu'une fois de plus une ruse pour tromper ma vigilance ? J'hausse faiblement les épaules

- Et quand crois-tu que je puisse m'y rendre ? Même si je faisais ce que tu me disais et que j'acceptais d'y aller, comment ferais-je ? Ce n'est pas comme si j'avais du temps devant moi

Être avec Marde ne donne pas que des avantages. Et puis, si je le faisais, cela voudrait dire que je ne crois plus en mon maître et ça, je ne peux pas l'accepter. Un combat commence alors... D'abord verbalement, chacun essaie d'avoir raison sur l'autre puis physiquement. La stratégie face à la force brute. Nous ne voulons pas perdre l'un comme l'autre... Ce combat s'annonce prometteur et amusant. J'arrive à la blesser et découvre que c'est un utilisateur d'un fruit. Elle peut guérir ses propres blessures d'après ce que j'ai pu en voir... C'est un pouvoir intéressant. Le combat continue et bizarrement, quand elle me parle de Luffy, ça ne me fait rien... mais quand elle évoque le cuistot de l'équipage, un léger changement s'est produit. Mes yeux ont retrouvé leur couleur d'origine avant de basculer vers le rouge à nouveau. Je ne m'en suis pas rendu compte.

Finalement, la demoiselle lâche l'affaire et s'en va dans le noir de la forêt. Je ne vois rien, l'ombre et l'obscurité ne m'aident absolument pas. J'évite de justesse une des cartes qu'elle envoie comme un leurre. Elle riposte avec sa dague puis au pistolet. Je ne sais pas si je dois me sentir amusé ou vexé par de telles attaques. Pourtant, elle arrive à me toucher avec son pouvoir d'un peu plus tôt et une étrange douleur me parcourt le corps. J'ai l'impression d'avoir la joue rougit par une gifle qu'on viendrait de me donner et ma jambe puis mon bras me picotent légèrement. En revanche, la blessure que j'avais sur ma main, celle que je m'étais faite volontairement pour me concentrer sur une douleur autre que mon mal de tête, disparaît. Merci mademoiselle ! Je n'en demandais pas tant.

Légèrement trop lente, j'arrive à lui attraper son poignet, la ramener face à moi et la balancer contre un arbre. Le combat ne m'amuse plus, il n'a que trop duré à mon goût. Plaçant Wadô Ichimonji entre mes dents, mes deux autres lames trouvent leur place sous sa gorge. Un sourire amusé fleurit sur mes lèvres alors que je lui demande si elle a une dernière volonté et m'apprête à lui donner le coup de grâce. Sa main se pose sur ma lame... si ça peut lui faire plaisir. « Ne m'oublie pas » Voilà qui est étrange comme phrase... A qui s'adresse-t-elle ? A quelqu'un en particulier ? A moi peut-être ? Si tel est le cas, bien sûr que je vais l'oublier ! Comme tous mes ennemis que j'ai rencontré et vaincu. Quelque chose retient mon bras et quand je croise les yeux de la jeune femme, c'est comme si tout devenait plus clair, comme si je venais de réaliser que j'avais tort depuis le début... Mes yeux reprennent une couleur naturelle. Quelques flashs de mon sacrifice et des autres me reviennent en mémoire mais ça ne fait pas du bien. Pourtant, ce n'est pas à la tête que j'ai mal cette fois-ci... Mais bel et bien dans ma poitrine. Ça fait un mal de chien de se rendre compte que nous sommes dans l'erreur depuis le début mais qu'on ne veut pas y croire... C'est encore pire que de supporter la douleur d'une défaite. Je lui demande alors, tout en rangeant mes sabres, de prendre soin de Robin. Quelque chose cloche encore, je le sens... Pourquoi ai-je toujours aussi al à la tête... J'ai l'impression de lutter contre moi-même

- Non, si je recroise Robin, je sais que je voudrais la ramener avec moi chez Marde... Si elle peut être sauvée, autant ne pas la recroiser. Toi aussi, tu ferais mieux de partir

Déclarais-je en fermant doucement les yeux comme pour éviter de ressentir la douleur. Pourtant, elle est toujours là et j'ai l'impression qu'elle est plus présente qu'avant. Je les ouvre de nouveau. Rien a changé... Mes anciens souvenirs tentent de reprendre leur place et se mêlent à mes faux souvenirs... Je n'y comprends plus rien, je suis perdu. Je me retourne pour partir mais elle me lance une carte... Carte que j'attrape au vol. Je lis ce qui est écrit... ça me fait doucement sourire

- On se reverra sûrement... Vie Je lui adresse un léger signe de tête pour la remercier. C'est très rare quand je remercie quelqu'un mais c'est quand même grâce à elle que j'ai pu voir la vérité en face... même si ce n'est qu'un très court instant. Je range sa carte dans mon haramaki et je commence à marcher en direction opposé de la demoiselle. Il faut que je sois le plus loin possible avant de perdre tout contrôle une nouvelle fois. Tout en marchant, je lui lance un Merci ! Merci de m'avoir obligé à me souvenir, merci d'avoir essayé de me sauver... même si ça n'a duré qu'un temps et que je vais l'oublier... et merci de protéger Robin. Une fois en lisière de forêt, je perds définitivement le contrôle et mes yeux se colorent à nouveau en rouge. Sans attendre, je me mets à courir vers le bateau de Marde... en me paumant comme à chaque fois et en râlant que les arbres se ressemblent tous !




Hrp: Encore désolée d'avoir été longue à répondre ! A toi de voir si tu veux répondre ou pas
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I won't fall I won't lose [PV Zoro]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

I won't fall I won't lose [PV Zoro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Jane ❝ when you have nothing, we have nothing to lose ❞
» Let the Sky fall on you • Heaven Angel [VALIDE]
» « why do we fall ? » ◊ ANGEL.
» Fall Out Boy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-