AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Animation : Vous êtes le héros !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Message
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Jeu 16 Avr - 5:17

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1106

Navigation
Doriki:
4503/6000  (4503/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Ah mais... pourquoi donc je suis si incompris ici ? Bon, j'admets qu'il est presque impossible de se faire comprendre avec les délires que j'ai fait, mais quand même... L'autre qui me dit que je suis un aristo... Face à notre ami le dragounet Koki, je fais juste un signe en forme de "chut!" sur mes lèvres combiné à un regard horrifié, lui faire comprendre que "non je ne suis pas un aristo, non je suis pas un tortionnaire, mais comment voulez-vous que je l'intimide ?!".
Pour ne rien ajouter, Vie aussi plaint la victime. Allez, ça y est, je suis un tortionnaire, juste après avoir été un harceleur-violenteur de femmes... Dites-moi que je ne suis pas malheureux niveau chance en rapports sociaux, même sur une simulation du réel à la Sword Art Online ! A Vie aussi, je faisais ce geste de se taire, et articulait sans son un "je sais, t'inquiète!"

Et cette bataille qui venait. Ce capitaine pirate commençait sérieusement à m'agacer. Mais quel intérêt il avait à faire venir des renforts, alors qu'il était prisonnier, sauf empirer son cas ? On était pas à 3 H 10 pour Yuma ici, et j'allais le forcer à faire marche arrière. Bien sûr mes amis étaient en difficulté, je serais un bon coup de main en m'intégrant dans ce combat, mais après tout ce qu'il avait montré Gary le Croissant ne devait surtout pas être relâché, il était peut etre aussi dangereux que tout son équipage si on le laissait profiter du désordre... 
Je me fâchais alors encore plus fort, de la même voix impérieuse et pénible :


" Alors c'est ainsi que tu réponds à mes honorables propositions, chien ?!? Tu vas payer cette insolence au centuple !!"

Je lui saisissait les doigts, le menaçant ainsi de torture instantanée, espérant qu'il en pleurerait de peur. Il fallait qu'il change d'avis, et ça, cela dépendant du bon dosage entre la terreur et l'espoir.


"Ordonne à tes hommes immédiatement de cesser ce combat ! Ils vont salir mon pont de leurs pieds de galeux !! Tout de suite ! Je suis si dégouté par leurs manières horripilantes que ta punition sera peut être réduite si tu les fais renoncer et sauve mon sol. Je compte à cinq... si d'ici là tu ne leur crie pas d'arrêter, tu regretteras mille fois d'être né !!! Un, deux... "

Ce rôle qui était plaisant à jouer au départ, devenait agaçant quand il fallait s'en servir non pour du fan service mais pour convaincre un vrai pirate...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Sam 18 Avr - 18:23

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1487


L'Event dont vous êtes le héros
Bateau? Check. Et après?
[HRP : Nouvelle règle mise en place : vous avez 10 jours à compter des posts MJ pour tous répondre. Sinon, votre tour sera passé. La seule exception : avoir prévenu le staff de votre absence.]

Gary pensait que l'arrivée fortuite de ses hommes allait détourner l'attention de ces fous-furieux mais rien n'y fit. Moins de la moitié d'entre eux se sentirent l'envie d'aller combattre en dehors du bateau et quelqu'un repoussait les matelots depuis le navire. Il n'y avait pas de mots qui exprimaient suffisamment la désillusion du capitaine à cet instant. Il entendait de loin ses hommes hurler de douleur et voyait bien sur les visages des invités surprises qu'ils n'étaient pas effrayés le moins du monde. A la place, c'était lui qui devenait de plus en plus pâle, ses moustaches se durcissant étrangement sous le stress.

Il déglutit avec peine lorsque l'espèce de brute aux longs cheveux menaçait maintenant de lui détruire les mains alors qu'il ne sentait déjà plus le bras où son poignet avait craqué. Face à un mur détruisant ses dernières cartes une par une, il fondit en larme, dernier réflexe idiot d'un homme qui s'était toujours sur-estimé. Gary voulait vivre et pour cela il ne voulait plus jamais croiser la route de ces types. Il tenta de passer un marché, il obtempérait et souhaitait juste être relâché du joug de l'homme aux cheveux noirs. Sans néanmoins attendre leur réponse, il obéit à son tortionnaire et commanda, après s'être essuyé le visage avec sa manche, à son équipage d'arrêter de s'auto massacrer.

Après quelques instants, Gary toucha enfin le sol, mais ce ne fut malheureusement pas le cas de son navigateur, qui fut réquisitionné par la petite bande. Le périple vers l'ile mystère pouvait donc enfin commencer! A quelques mètres de là, un homme les regardait partir du port. Son visage n'exprimait aucune émotion, il était perdu dans ses pensées... Ce n'est que lorsqu'un nuage cacha le soleil qu'il refit attention à ce qui l'entourait. Il était l'heure pour lui d'aller les attendre sur l'ile. Après tout, c'était lui qu'ils allaient rencontrer. Il avait encore deux-trois choses à préparer d'ailleurs. Il se dirigea vers une petite ruelle entre deux maisons et disparut à nouveau. Cette fois il s'était assuré que personne ne le remarque... Mais revenons sur ce qui nous intéresse : les "participants malgré eux".

Navigant depuis quelques heures, ceux-ci ne voyaient déjà plus l'ile sur laquelle ils étaient atterris. A la place, une légère brume altérait leur vision. Le navigateur était mal à l'aise. Quand bien même il possédait un eternal pose, ne pas voir ce qui se trouvait devant n'augurait rien de bon. Et force fut de constater qu'il avait raison. Un navire de la marine les aborda à peine quelques secondes après qu'il eut ouvert la bouche. Après tout, le drapeau emblématique de l'équipage de Gary flottait toujours au vent. Les deux bâtiments faisant la même hauteur, les marines n'eurent aucun mal à lancer l'abordage. Une trentaine d'hommes franchirent la rambarde et se déployèrent en ligne pour laisser place à quatre hommes, probablement les plus fort de cette division : l'un d'eux fit un pas en avant et souleva la capuche qui recouvrait sa tête. Elle dévoilà un corps svelte et un joli visage, fin avec des cheveux blonds en bataille et des yeux bleus. Il se présenta, lui et ses subordonnés.


- "Je suis le contre-amiral Kunihiro! Malheureusement pour vous, grâce à mon haki, il vous est impossible de passer inaperçu,même dans ce brouillard ! Voici mon second, le colonel Shuu et mes deux autres lieutenants, Pumba et Bruce Jet. Retenez bien ces noms, ce sont eux qui vous mettrons en prison! Sans compter que je ne m'attendais pas à ce que Rob Rucci et Kokaku Shiraho soient présent sur le navire d'un petit pirate comme Gary ! Hahahahaha ! En garde !"

Le contre-amiral se lança directement vers Rucci, son épée bien décidée à trancher dans le vif, alors que le restant de ses hommes déferlèrent sur les six autres ! En un instant une grande mêlée générale, où l'avantage numérique était à la marine, venait de débuter. Shuu fit face à Shiraho tandis que Pumba se transforma en énorme sanglier et chargea Zaki. Bruce Jet, lui, apparu comme un ninja devant Anzu, déjà prêt à lui asséner un coup en adoptant une célèbre posture de karaté! Pendant ce temps, dans la cabine, le navigateur priait pour arriver sain et sauf sur l'ile, espérant par la même que personne ne viendrait le déranger...





_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Sam 18 Avr - 19:19

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3346

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Putain il se passe trop de trucs ici-bas. Y a Hugo qui empêche les pirates de monter sur leur propre navire, moi à côté qui en plante avec ma lance pour réduire leur effectif (d’ailleurs ça se plante plus facilement que ce à quoi je m’attendais. Faut dire que Shira a des bras facilement deux fois plus gros que les miens), Vie venait se cacher derrière moi en me déclarant garde du corps (garder le corps de Luka *bave*), et les autres… bah je sais pas trop ce qu’ils foutaient en fait, mais j’étais occupé. Malgré tout, j’essayais de tenir la conversation avec Vie.

    « J’aimerais bien… » une lame esquivée et une lance presque dans les parties de celui qui tenait la lame, ponctué d’un « putain », « me transformer mais je sais pas… » et encore « comment on fait. »

    Cette fois, je lançais un coup en arc de cercle un peu improvisé pour en faire reculer trois, tous blessés par la pointe de ma lance.

    « Et pour le feu c’est compliqué »

    Je commençais à en avoir marre. Ils étaient trop nombreux et la lance, c’était définitivement pas fait pour s’occuper d’autant de gens à la fois. Heureusement, un ordre s’éleva du navire, d’un homme presque en pleurs qui indiquait à ses hommes de stopper le combat. Ceux-ci s’exécutèrent et laissèrent place pour que je remonte sur le navire par le pont, vu que j’avais plus mes ailes. Là, je vis que c’était la carrure de Rucci qui devait avoir convaincu ce capitaine-que-je-ne-connaissais-pas de renoncer à l’affrontement. Ce dernier rejoignit ses alliés sur le port, et nous, on gardait le navigateur. Après quelques préparatifs rapides, notamment moi remontant l’ancre avec une facilité que je n’aurais jamais cru avoir un jour, nous partîmes enfin vers de nouveaux horizons.

    Finalement, comme on avait un vrai navigateur habitué aux mers de Grand Line, ce périple s’annonçait un peu comme un remake de La Croisière S’Amuse. Chacun vaquait à ses occupations, interagissant avec les autres. Moi, j’avais rangé mes armes dans un coin où elles ne gêneraient plus personne, Calypso semblait pas très contente que je laisse traîner ces gros couteaux. Puis je me rapprochais de Vie. C’est pas trop mon genre d’approcher les filles aussi facilement, mais de une on se connaissait plus ou moins (vu qu’on parle sur la CB), de deux de toute façon j’étais sous la couverture de l’apparence de Shira, et de trois, si j’étais son garde du corps, fallait bien que je reste près d’elle (non je ne profite absolument pas de la situation c’est totalement faux). Et puis en plus, c’est pas comme si je venais taper la discut’ comme ça, je voulais simplement finir ce que j’avais commencé plus tôt.

    « Donc oui, sur la ChatBox je peux cracher du feu comme ça parce que c’est la CB. Par contre, en RP, et donc en vrai comme ça, il faut que j’utilise ma muselière. Création d’un ancien membre de mon équipage, Danna… D’ailleurs maintenant que j’y pense… »

    Sans même attendre une réponse de sa part, je commençais à fouiller mes vêtements. Quitte à avoir embarqué ses deux armes, Shira avait-il au moins amené sa muselière ? Ca pourrait être utile plus tard, si un nouveau combat se faisait. Et putain, j’aurais pas dû dire ça…

    J’avais finalement trouvé le fameux item, et je commençais à chercher comment il pouvait bien s’enfiler. Bon, il était à la forme d’un museau de dragon, ça n’aidait pas à resituer le bordel, mais c’était surtout l’attache qui m’intéressait. Scratch ? Bouton ? autre ?

    « Putain mais ça se met comment ce truuuuc ? »

    J’étais comme un con à essayer d’enfiler ça sur mon visage décidément pas fait pour mettre ce truc. Je devais avoir l’air fin comme ça tiens. Mais d’un coup, dans mon dos, un tintamarre se fit entendre. Ca faisait plus de bruit que nous 6, et largement même. Je me retournais, toujours la muselière devant la bouche pour voir ce qui se passait. Un grand gaillard, encapuchonné et arborant une veste de la marine venait de nous aborder avec son équipage. Une veste de la marine… oh merde…

    L’homme se présenta sous le grade de contre-amiral (mais qu’est-ce qu’on a fait pour mériter ça TT), qui maîtrisait le haki. Etant donné comment il l’avait annoncé, ce devait être le haki de l’observation mais qui sait, peut-être avait-il également le haki de l’armement. A ses côtés, un visage bien connu. Enfin un visage, façon de parler, il était voilé. Shuu, le maître de la rouille, était donc son second. Là, ça se corsait, mes armes seraient tout bonnement inefficaces. Et deux autres gus furent présentés sous les noms de Pumba et de Bruce Jet.

    « PFFFFRRRT c’est quoi pour des noms ça ? »

    Oups, c’était sorti un peu tout seul ça. Bref, les problèmes arrivaient maintenant. Le contre-amiral avait évidemment repéré deux criminels plutôt bien côtés, à savoir Rucci et moi. Et bien sûr, à choisir, c’est moi qui allais me battre contre Shuu. Et à mains nues. Bon, au moins j’allais pas abîmer les armes de Shira comme ça, il m’en voudrait. Enfin à condition qu’il ait conscience de moi… Ah on verra ça plus tard [mon prénom est censuré], je t’ai déjà dit d’arrêter de penser à trop de trucs à la fois. Là, on n’a pas le temps faut qu’on s’occupe de lui. Heureusement, Shuu ne se lança pas à l’assaut tout de suite.

    « Vie, écartes-toi, et fais gaffe aux marines en masse. Je vais pas trop pouvoir gérer tout le monde… » (ouais, il était temps de parler comme j’avais toujours rêvé de parler dans un univers comme celui-ci o/)

    Et maintenant, c’est le moment ou jamais. Je gardais les yeux ouverts, pas que Shuu me fonce dessus sans prévenir, mais je m’efforçais de faire le vide dans ma tête. Imagines-toi un dragon, imagines-toi un dragon… La dernière fois, je m’étais transformé un peu par chance. Si on avait autant de combats, il fallait que je réussisse à contrôler mes formes. Surtout là, à mains nues il pouvait me rouiller les articulations, et si j’avais pas la force d’un dragon, qui sait si je pourrais bouger. C’est bien tu le vois bien là, maintenant transformes-toi comme tu as toujours imaginé le faire dans tes rêves ou dans tes RP avec Shira… Je fermais les yeux un instant, et, ayant trop vu un certain combat de Soul Eater, je rajoutais, comme si ça allait m’aider :

    « Trans… for… mation ! »

    Je rouvris les yeux, Shuu me fonçait droit dessus. D’un coup d’œil je checkais ma main…

    C’était devenu une griffe de dragon. Ce que je ne savais pas par contre, c’est que j’avais adopté ma forme animale, à force d’imaginer un dragon plutôt que la forme hybride d’un osamodas de wakfu. Tant pis, ça fera l’affaire. Dans ma tête, je commençais à chanter Heart of a Dragon de Dragonforce. Oui, ma tête c’est un vrai jukebox quand je m’y mettais. D’un coup de griffe je tentais de choper Shuu, mais c’est lui qui attrapa mon bras et commençait à le faire rouiller. Par réflexe je lâchais ma muselière pour coller une gifle au colonel, qui aurait pourtant pu m’être utile, et celle-ci fut instantanément shootée par un autre marine dans la mêlée générale qui se déroulait sur ce navire. D’un coup de bassin qui, hors contexte, aurait pu être muy caliente, j’envoyais ma queue de dragon sur ledit marine. On shoote pas mes affaire non mais ho. En plus, ça m’avait pas du tout fait mal. Bref, je reportais donc mon attention sur Shuu, qui avait esquivé mon attaqué d’un saut retourné acrobatique chépakoi. La rouille sur mon bras gauche commençait à disparaître. Je notais tout de même qu’il avait réussi à m’atteindre malgré les écailles. Peut-être celle-ci étaient-elles bien moins résistantes, étant donné que je maîtrisais moins bien le fruit que ne pouvait le faire Shira. C’est vrai qu’elles semblaient moins épaisses et résistantes… Bah, on va donc y aller franco, on n’a pas trop le choix. Je me ruais sur Shuu, instinctivement à quatre pattes et battant des ailes n’importe comment, fauchant quelques marines sur ma route. Le combat ne faisait que commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Dim 19 Avr - 18:44

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

Alors voilà, alors que je m’éclatais tout autant que la tête de ceux qui étaient à ma portée, tout s'arrêtait. N'étant pas particulièrement sanguinaire, je cessais le combat aussitôt, savourant comme tout le monde le répit. L'ambiance s'était passablement rassérénée, du moins pour nous, le bateau prit le large et nous voguâmes sur la mer à la recherche de notre fameuse île pour le fameux dénouement de cette fameuse aventure. Mais évidemment ça ne pouvait pas se passer sans encombres mais non!

Un navire de la Marine, déboula de je ne sais où et nous aborda (salut poupée t'as du feu?). Alors là tout se compliqua, effectivement, l'arrivée des marines chamboula visiblement l'assemblée et surtout Shira qui au lieu de me laisser faire, étant moi-même marine et très doué pour savoir quoi leur dire, fonça dans le tas. Je m'interposais de suite, laissant le mec qui visiblement avait envie de m'en coller une relativement décontenancé, afin qu'il n'y ait pas plus de dégâts et me tenant dos à Shira, lui fit des signes, main derrière le dos, afin qu'il prenne des dispositions avec les autres, sans se faire repérer au cas où mon monologue ne fonctionnerait pas voire même, à mettre en place une stratégie pendant que je discutais avec eux.

- Oh là Oh! Tout doux les gars! Vice-lieutenant Anzû! On peut savoir ce que vous foutez?! J'ai mis des jours à tous les capturer et vous venez me foutre le bordel? Écoutez je comprends que le bateau ait pu vous induire en erreur, mon commandant a hélas coulé avec le nôtre, du coup, pour aller à la base j'ai dû «emprunter» celui-ci vous comprenez. Mais tout est sous contrôle, je reviens d'une mission en immersion, d'ailleurs comme vous pouvez le constater beaucoup d'entre nous ne sont pas changés. Je vous présente mon équipage, nous emmenons ces pirates, comme vous le voyez ils sont si apeurés que nous n'avons pas jugé utile de les emprisonner, à une base précise qu'il nous a été demandé de rallier. Nous ne pouvons pas nous permettre de contre-temps, j'en ai déjà eu assez. Alors maintenant si vous le permettez, nous aimerions continuer notre route, il paraît qu'un navire pirate dangereux nous suit, d'ailleurs, je vous serais reconnaissant si vous pouviez vous en occuper, vous comprendrez qu'en l'état il nous est impossible de nous en occuper.

Une chose était sûr les gars n'en revenaient pas, des marines déguisés en pirate qui capturent d'autres pirates qui leur piquent leur bateau pour rentrer, on voyait pas ça tous les jours, c'est certain. Restait à savoir s'ils allaient nous foutre la paix où si nous allions devoir employer la manière forte, ce qui, vu les têtes de connard qu'ils avaient, ne risquait pas d'être une promenade de santé.


Dernière édition par Uruk Anzû le Sam 25 Avr - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Sam 25 Avr - 11:35

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

C'était un beau bordel que tous ses gens entrain de se battre, et pourtant j'adorais les films où tout le monde se fou sur la gueule, les gros beauf quoi. Mais là j'étais au cœur de l'action, du moins au dessus, non pas que j'avais pas envie de calmer mes nerfs en donnant des coups à tout va, mais je ne connaissais pas les parfums de mon personnage, et loin de moi l'idée de tous nous tuer en me trompant de fiole, j'aurai l'air maline si c'était ça … Comme pour ce pirate qui montait aux cordages pour venir me rejoindre, si seulement je savais lequel était le parfum pour pourrir la matière, j'aurai détruit le cordage pendant qu'ils grimpaient, mais non. Je fus obligé d'utiliser la bonne vieille méthode du coup de pieds jusqu'à ce qu'il tombe à l'eau. Avec un peu de chance, il savait nager.

Mais le capitaine finalement céda, même si nous n'étions pas de vaillant combattant à la base, même si là ils étaient tous devenu plus ou moins des assassins, les autres connaissaient suffisamment leur personnage pour se défendre. J'allais vraiment entrainer le mien, qui voulait être son mentor ? En tout cas mes camarades n'avaient pas oublié de réquisitionner le navigateur des pirates pour notre usage personnel, le but premier était quand même d'arriver en vie à l'île indiqué. Pas question que je meurs, encore moins dans un monde qui n'est pas le mien, quoique, ça pourrait être amusant tout compte fait. Non j'avais encore plein de chose à faire.

Après être enfin descendu rejoindre les autres, j'avais bien envie de voir Shira essayé son masque, je vis qu'une brume nous empêchait de bien voir, décidément la météo sur Grand Line, c'était vraiment comme il disait dans le manga. Un navire de la marine apparut devant nous, super, j'étais avec des criminels recherchés qui avaient tous un avis de recherche sur leur tête, je m'approchais d'Anzû, le seul qui n'avait rien à se reprocher puisqu'il était du côté de la justice, oubliant totalement qu'on était sur un navire pirate. On était mal, tellement mal. On se fit aborder en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, et des types plutôt balèze arrivèrent vers nous.

- Pourquoi est-ce que je suis dans le même bateau qu'eux?!

Voilà que je déprimais maintenant, je pouvais toujours pas me battre, du moins pas tant que j'étais proche des autres, et sur un navire, pas envie d'y mettre le feu par accidents …

- Pumba ? Comme dans le roi lion ?

Il m'avait regarder avec de gros yeux, visiblement il connaissait pas la référence, les autres ils me faisaient de la peine, ils connaissaient pas les Disney … Et voilà que j'avais envie de chanter Hakuna Matata, je fredonnais l'air alors qu'on était dans la merde, mais bon la chanson voulait quand même dire : sans aucun soucie, on pouvait y voir un signe non ? Les garçons se firent attaqués en premier, nous les filles on avait le droit au petit soldat, est-ce que c'était une preuve de la galanterie de la marine ? J'avais plus qu'à remonter sur les cordes avaient de créer une catastrophe. Une chance Anzû était là.

- Salut !

Dis-je avec un grand sourire et un signe de main tandis qu'Anzû disait que certain d'entre nous étions des membres de son équipage pas encore en tenue réglementaire. Bien joué ! Restais plus qu'à espérer que les autres ne fasse ni de conneries, et que la marine croit son discourt. Mais si on continuait de se battre, nous ne verrions sans doute jamais l'île …
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Sam 25 Avr - 20:03

Whirlwind LexyLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 956

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: Pawaa Pawaa no mi





















Vous êtes le héros
La marine débarque...


Vraiment, je vois pas pourquoi c'est si fabuleux être coincée dans One piece. Bon, c'est vrai que c'est quelque chose de se réveiller dans la peau de quelqu'un d'autre. En conséquent, Vie. J'aime mon personnage. Je l'adore. Mais, être dans sa peau, non merci. Déjà qu'elle est un peu folle de temps en temps... Par ma faute, je dois l'avouer, mais quand même. En plus, elle n'a pas beaucoup de force tout est dans la vitesse et l'agilité... Chose que je n'ai pas. Sans oublier que je ne sais pas du tout où sont mes armes ! Heureusement que j'ai Mushu avec moi. Il fait un bon dragon. Enfin... Même s'il ne sait pas comment se transformer. Bon... Merde. Qu'est-ce que je fais ? Je cherche mes armes ? Ça pourrait aider si on se fait attaquer. Après tout, on est dans le monde d'One piece, il y a toujours quelque chose près à nous attaquer au moment où en s'en attend le moins.

« Quoi ?! Tu ne sais pas comment ?! AAAH ! »

D'accord, c'est décider, je me fouille... Ça sonne très étrange. Une chance que je ne l'ai pas crié. Tout en essayant de ne pas me faire attaquer par les autres et rester cacher, je commence à chercher mes cartes. Je descends les yeux et regarde mon décolleter... Non. Elle n'en a pas là... Sérieux ! Je dois vraiment vérifier là ?! Bon, essayons de faire ça subtilement alors. Argh, il n'y a rien. Je continue ma recherche plutôt étrange avant de tomber sur ma dague. Une arme ! Enfin ! Je vais pouvoir me défendre. Mais, au moment où je trouve ma dague, le combat s'arrête.

« Ah, non, là c'est trop ! Je ne me suis même pas battue ! Êtes-vous en train de me dire que je me suis fouillée pour rien ! »

Je me retournai et croisai mes bras. Oui, je boude et je retourne dans la pièce où le gouvernail se trouve. Non, je ne veux pas naviguer, on finirait au fin fond de l'océan... Quoi que... Il y a une île sous l'eau, alors on ne sait jamais, on pourrait peut-être l'apercevoir en coulant. Je regarde l'horizon par la fenêtre. Comme c'est beau. L'eau est claire contrairement à notre monde. Quelqu'un peut me dire pourquoi j'ai dû arriver dans le corps de Vie ? Pourquoi pas celui de Bailey ? Elle est connue et on la respecte. En plus, elle est sur Sabaody ou des gardes la protège. Je finis vite de la brume. On ne voit absolument rien ! Je n'aime pas ça. Ça me fait penser à un film d'horreur. Mushu, je reviens ! Sans plus attendre, je me précipite vers mon dragon chéri. Les marines débarquent et j'entends Calypso parler du roi lion. Hehe, le roi lion. J'aime le roi lion. D'ailleurs, mon nom provien du film.

« Hey, mon nom aussi provient du roi lion, Hehe ! »

Mais, visiblement, dans One piece, les gens ne connaissent pas le roi lion. Quel dommage. Puis, ce fut la bataille générale. Encore. Tout le monde se battait. Et Mushu me dit de partir, non, mais je ne suis pas revenue pour partir. Je fais comment pour me battre contre les marines ?

« T'as juste à te transformer et tu pourras me défendre, je suis sûr que tu en aies capable. J'ai confiance en toi ! »

Je regardais avec amusement la transformation de Mushu. Je savais qu'il pouvait le faire. Mais, quelque chose que je trouvais bien étrange, pourquoi avait-il une muselière ? Pas le temps de penser, des marines arrivaient sur moi... Bon, c'est le temps de courir. Je courais comme jamais. Je me sentais rapide. Mais, les marines me rattrapèrent bien rapidement. Aah ! Je me suis éloigné de Mushu. Bon, je vais devoir me débrouiller comme une grande fille.

« Mes sieurs, vous n'avez pas honte de vous en prendre à une femme sans défense ? »

Hehe, ça sonne comme quelque chose que Vie dirait. Je pris ma dague et essayai d'éviter les épées des marines. Il y en a combien à la fin !

« Ah ! Un à la fois s'il vous plaît, il y en a trop ! »



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Lun 27 Avr - 13:26

Hervart LudvigChasseur de Prime
avatar

Messages : 121

Je ne savais pas pourquoi je me sentais tout aussi excité par le combat que je menais au sol contre ses personnes, mais en tout cas, je ne m'en sortais pas trop mal. Ce n'était pas mon corps et j'avais plus de force qu'avec mon vrai corps. Les coups que je portais avec mon bâton étaient assez simples, mais rapides et fluides. Si cela avait été avec mon vrai corps, pour sûr que je ne m'en serais pas aussi bien sorti. Quoi qu'il en soit, je n'étais pas le seul à combattre. D'autres personnes combattaient au sol et je pouvais me reposer un peu après avoir neutralisé tout ceux étant venu vers moi. Néanmoins, je ne comptais pas ne rien faire non plus.

Ayant fini de combattre, je remontais sur le navire afin de voir ce qu'il s'y passait. Je voyais alors des pirates surgir de nul part. Toutefois, je ne comptais pas prendre par au combat. J'avais déjà assez combattu comme cela pour le moment. Je me rendais donc vers la cale en cherchant les cuisines du bateau. Je trouvais d'ailleurs des dortoirs avec des pirates qui discutaient. Ceux-ci le remarquaient et ils l'attaquaient. Je devais donc encore combattre afin de me rendre vers les cuisines que je n'avais pas encore trouvées. Par chance, certains n'avaient pas d'arme. Cela m'avait permis d'assommer rapidement certains d'entre eux. En revanche, j'étais retenu par trois d'entre eux qui combattaient assez bien ensemble.

Finalement, j'en venais à bout après une bonne bagarre et un gros saccage dans les dortoirs. Certains des hommes étaient sous les débris des dortoirs. Le dortoir était vraiment en bazar, mais je m'en moquais. Je retournais à ses occupations et trouvais finalement la cuisine. Étant prudent maintenant, je regardais autour de moi et ne voyais personne dans les cuisines. J'en profitais donc pour commencer à rassembler les ustensiles de cuisine autour de moi pour que cela soit à portée de main avant de commencer la préparer d'un rôti avant de faire des pâtisseries. Je ne savais pas très bien faire des pâtisseries, mais je connaissais certaines recettes. De ce fait, je mettais ceux-ci en application. Je sifflotais légèrement en cuisinant. Siffler en cuisinant, il n'y avait rien de mieux. Exception fait peut-être d'avoir de la musique à côté de lui.

- J'espère qu'ils aimeront ce que je prépare. Je m'attelais donc à la tâche en faisant toutes les étapes avec compassion. Et bien que con et passion fasse compassion, il n'est pas idiot.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Lun 27 Avr - 19:43

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Un assaut de la marine ? Un vice-Amiral en plus ? Non, sans déconner, qu'est ce qu'un vice-amiral perdait son temps à attaquer un navire pirate de bas étage ? Il n'y a rien à dire, la marine ce n'est plus ce que c'était. Je n'en revenais pas, tombé sur un vice-amiral, à notre premier jour de mer ? On n'avaient vraiment pas de chance. Enfin, le timing était trop parfait. L'arrivée des marines était trop parfaite. Comme si quelqu'un les avaient avertis, comme si quelqu'un avait créé cette mascarade, comme si quelqu'un jouait avec nous. Je ne pouvais m'empêcher de penser à cette hypothèse.

Pourtant, je le devais, car il y avait Pumba qui me fonçait dessus. J'eus juste le temps de l'esquiver, c'est que c'était rapide un sanglier en pleine charge. Bien que j'étais en train d'esquiver ses charges, je n'arrivais pas à le frapper. Peut être était ce dû au fait que je n'arrivais pas à me concentrer ? Car comme l'avait fait remarquer Calypso, Pumba ressemblait étrangement à celui du roi lion. Cela me déconcentrait, car le Pumba du roi lion, lui était trop drôle. Alors que celui que j'affrontais était beaucoup plus sérieux. Cela était bien dommage. De plus, j'avais la musique de Pumba dans ma tête. C'était horrible, comment voulez-vous réfléchir avec une musique pareille dans le crâne ? Cela était simplement impossible.

Une fois débarrassé de cette chanson, si chargé en souvenir, je n'eus pas de mal à trouver une solution pour vaincre mon adversaire. Après tous, il ne faisait que de me charger depuis tout à l'heure. Mais, il est clair que sa forme de sanglier était dû à un fruit du démon. Ce qui me fit me rappeler qu'il y avait du granit marin dans le parapluie de Vie. C'était ça la solution, pour gagner mon combat sans trop d'effort. En esquivant les charges de mon adversaire, je me dirigeai vers Vitanie. Une fois à sa hauteur, je lui empruntai son parapluie en disant :

« Je t'emprunte ça, je te le ramène tout vite. Merci d'avance. »

Hop, le parapluie en main, je résquivai deux trois fois sans rien faire en me mettant hors de porter de mes camarades, pour que Pumba ne charge pas accidentellement dans ceux-ci. Puis, lors d'une charge de mon ami Pumba, je me décalai vers la gauche en le frappant avec le bout du parapluie. Cela fût drôlement efficace puisqu'il se renversa sur le dos à quelques mètres de moi. Je me précipitais donc vers lui, pour lui appuyer le bout du parapluie contre sa gorge. C'est à ce moment que je déclarai :

« Sans aucun soucis »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Mer 29 Avr - 22:35

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1487


L'Event dont vous êtes le héros
Au coeur de la tempête
[HRP : Rappel de la règle mise en place : vous avez 10 jours à compter des posts MJ pour tous répondre. Sinon, votre tour sera passé. La seule exception : avoir prévenu le staff de votre absence.]

Le contre-amiral venait d'abattre son épée sur Rucci. Il l'évita de justesse et les deux hommes se faisant face détournèrent un instant la tête lorsque "Anzu" tenta le tout pour le tout. Son speech ne modifia aucunement les actions des deux combattants qui recommencèrent immédiatement à se battre. Bénéficiant d'une agilité propre au CP9, "Rucci" se décala sur sa gauche et lança un finger gun tant qu'il était encore proche de Kunihiro.

Celui-ci contra puis répliqua avec un coup de lame horizontal qui vint frapper les côtes du joueur. Il porta la main à son buste et fit quelques pas en arrière pour reprendre son souffle alors que le marine restait statiquement en position. Il ne savait pas si ce fugitif avait subit un quelconque dommage qui l'aurait empêché de combattre normalement, ayant pu deviner ses mouvements avec son haki assez facilement, ou si il jouait la comédie pour mieux endormir sa vigilance.

Parallèlement, les autres marines, réconfortés par l'action de leur supérieur devinrent plus confiant. Bruce Jet, bien décidé à en découdre, leva ses mains et imita une pose de Ju-jitsu. Mais il se retourna subitement et tenta d'abattre un tonneau sur son adversaire manchot. De son côté, Pumba se trouvait mal en point, affaibli un instant par le granit marin, il était acculé contre la rambarde du navire mais plusieurs soldats se dressèrent entre lui et son bourreau. Deux commencèrent à tirer à vue et les autres tentèrent d'encercler l'homme responsable des blessures du sanglier. Dans le bordel, deux hommes se firent tirer dessus et mirent le genou à terre, ce qui arrangea leur opposant.

Les femmes commençaient aussi à se faire encercler puisque la ruse de leur compagnon d'infortune n'avait pas marché. Des blessures superficielles apparurent dans leur mêlée respective et de la fumée commença à s'élever autour de Calypso, comme par magie. Un parfum venait d'être percé et son effet n'allait pas tarder à se faire savoir. Il fallait qu'elle agisse vite. Tout cela pendant que le cuisinier faisait ses affaires après avoir assommé quelques marines. C'est alors qu'une partie du plafond s'écroula devant lui.

Après que les volutes de fumée eurent disparu, c'est alors qu'il pu distinguer que Shira se trouvait là, se relevant et tournant la tête vers le plafond. Shuu fit son entrée alors et commença à nouveau à tenter de toucher le dragon. Visiblement insensible, sauf face à la rouille, il tentait de garder le contact mais gérer un tel zoan lui était difficile, malgré que son agilité puisse lui permettre d'esquiver les coups hasardeux des griffes et de la queue de l'homme qui tentait de contre-balancer l'affrontement.

- "Même tomber d'un étage ne te fait rien? Je vais donc devoir te rouiller plutôt que d'affaiblir les clous qui compose ton sol..."

Qu'allait faire tout ce beau monde?






_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Jeu 30 Avr - 19:52

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

Alors voilà, comme il arrive dans les histoires de One piece, on est carrément mis de côté, peu importe ce que l'on tente, «ça ne marche pas, voilà, ta gueule». Ça ne déclenche rien, pas même une réaction, alors tant pis, qu'est ce que vous voulez que je vous dise. Une guerre totale? Mais comment donc, allez y amusez vous bien, de toute façon on va gagner hein, on a pas le choix, les gentils gagnent toujours et cætera.

Prenant du coup mes bonnes résolutions et mes ingénieuses idées qui visiblement ne l'étaient pas tant que ça, sous le bras, je me dirigeais vers un endroit qui me semblait être la cuisine, tout en explosant quelques crânes de marines, de dépit, au passage. Comment savais-je que c'était la cuisine? Eh bien une douce odeur de sucre s'en échappait, et croyez-moi, elle diffère suffisamment de la tiédeur ferreuse du sang pour qu'on la remarque au premier coup de narine.

Une fois arrivé, j'ouvrais la porte et qui vois-je, ce cher Hugo, affairé à faire la tambouille, alors que ses collègues tabassent à tour de bras ou tentent simplement de survivre sur le pont. Je le saluais gentiment en lui exprimant mon envie de chocolat et que franchement, il y avait plutôt intérêt à en avoir, n'étant pas dans mon meilleur jour. Je le tranquillisais aussi sur le fait qu'il pouvait cuisiner tranquille, car je faisais mon affaire du premier qui passerait par cette porte animé de mauvaises intentions. Il en était de même pour le second, troisième, quatrième et ainsi de suite.

Non, je n'avais pas envie de combattre, après tout, j'avais déjà allongé pas mal de types et puis, ils étaient tous très doués. J'étais décidément très bien ici et puis je protégeais le cuisinier en un sens, c'était déjà ça. En attendant la collation qui n'allait certainement pas tardé, je cherchais tout de même une bouteille pour accompagner.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Dim 3 Mai - 15:56

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

C'était la merde tout bonnement la merde, si les autres idiots n'avaient pas BOUGER, on aurait eut une chance d'être tranquille, mais non, ça voulait jouer les dure et montrer que le QI n'était pas utile lorsqu'on savait jouer des muscles. Je soupirais, moi je ne pouvais rien faire, et j'étais bien déçut ne ne pas pouvoir juste rester là à saluer les marines et pourquoi pas boire un coup avec eux tandis qu'ils prendraient les autres pour les prisonniers d'Anzû. Mais non, les égoïstes en avaient décider autrement, bonjour l'esprit de groupe.

Et voilà que dans toute cette cohue je fus bousculer, me retrouvant dans la mêler à éviter les épées, j'aurai dû resté en haut ! Je le savais !!! Aie mon bras ! Ils se rendaient compte qu'ils étaient tous dangereux ses gros tas de bourrin ?! Tien, de la fumée qu'est-ce ? Oops, voilà qu'un idiot en voulant me planté avait brisé ma fiole, qui se répendit sur le sol avant de s'embraser. Je pris rapidement le reste de la fiole pour la jeter plus loin, créant un autre foyer de flamme. C'était ça ou mes vêtements.

- Les gens, le bateau crame ... 

C'est fou ce que le parfum était efficace, bon un navire en bois ça aidait pas mal aussi, tout commençait à brûler, les voiles et cordages étaient définitivement foutu et les mâts commençaient sérieusement à être rongé, l'un d'eux commença à menacer de s'effondrer, même des parties du sol du pont tombaient en cendre, on pouvait voir l'étage inférieur, pratique.

- Abandonner le navire, il est foutu !!!

Javais toujours voulu dire ça. Le bateau entier était maintenant dans les flammes, les marins avaient déjà prit leur jambe à leur coup, pas bête, ils nous avaient définitivement abandonné, de toute façon … On allait finir en barbecue, c'est bien c'est bientôt l'été, c'était de saison. On était juste dans la merde avec une embarcation qui tombaient en ruine dans les eaux de Grande Line, d'ailleurs j'esquivais d'un pas sur le côté pour ne pas tomber dans le trou qui venait de se former et fit signe de main à Anzû et Hugo qui était l'étage inférieur.

- Ah mais oui, y'en a qui peuvent pas se jeter à l'eau ... C'est triste ...

Je les regardais d'un air peiné, les pauvres c'étaient vraiment pas de bol sur ce coup là. Mais bon agir inconsidérément ça avait ses conséquences, si on s'était pas lancé dans une bataille inutile, on aurait toujours notre navire, maintenant on irait sur l'île à la nage ou sur une planche en bois qui aurait survécu. Car l'île on la voyait même pas et vu l'absence d'oiseau dans le ciel, la terre n'était pas proche.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Dim 3 Mai - 18:36

Whirlwind LexyLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 956

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: Pawaa Pawaa no mi





















Vous êtes le héros
AU FEU !!!!!!!!


Et moi qui croyais qu'One piece était génial, je me suis bien trompé. C'est l'enfer ! Je préfère jouer mon personnage grâce à mon ordinateur. Bon sang ! Il y a des marines partout. Et puis, depuis quand avais-je le parapluie de Vie ? Je l'avais avec moi pendant tout ce temps ? Pourquoi ne l'ai-je pas remarqué plus tôt ? Il m'aurait été utile pour me défendre et je n'aurais pas eu à chercher ma dague pour rien. Je regardais Zaki utiliser mon arme en courant dans tous les sens. D'ailleurs, Pumba porte bien son nom. Il se transforme en sanglier. Sans le vouloir, j'éclatai de rire. Mon Dieu, j'ai presque l'impression d'être dans le roi lion. En plus avec Zaki qui chantait une partie du film, ça n'aidait pas. Maintenant, je n'ai que cela dans la tête.

Je courais jusqu'à Zaki essouffler. Bon, maintenant que je sais que j'ai un parapluie, je reprends ce qui me vient de droit. Je lui enlevai mon arme des mains avec trop de force. Je croyais qu'il le tenait plus fort. En lui retirant le parapluie des mains, j'ai malheureusement assommé quelqu'un avec ma tête. Ouch ! Je vais avoir un bleu. Ça fait mal ! Je me suis jamais frapper la tête. Je suppose qu'il y a un début à tout. Le pauvre marine avait le nez déformer et ensanglanter. J'ai fait ça !? Vie à une tête dure ! Puis, mes yeux rencontrèrent une vue qui me déplaisait horriblement. Du feu ! Qui est l'imbécile qui à décider que mettre le feu au navire était une bonne idée ? Bon, tourner la barre n'était pas une bonne idée et j'ai presque foutu tout le monde à l'eau, mais là, on doit sauter à l'eau ! Ah, ça non. Vie a un fruit du démon. Elle ne peut pas nager. Et puis, qui savent ce qu'il y a dans le fond de l'océan. Aimant de malchance que je suis, je suis presque sûre qu'il y a quelque chose prêt à nous manger en une boucher ! Mais, je me rendis rapidement compte que je n'avais pas le choix de sauter. J'attrape alors la chose la plus proche pour ne pas couler. Et la chose la plus proche, ou plutôt, la personne la plus proche s'avère à être mon malheureux Zaki.

« Désolé, mais je tiens à ma vie. »

Je m'agrippais à lui comme si ma vie en dépendait... Quoique, ma vie en dépende ! Qui a eu cette brillante idée que je le noie. Que je l'étripe ! Je veux rentrer chez moi. Je vais pleurer.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Dim 3 Mai - 19:55

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3346

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Tout commençait décidément à aller bien vite pour ma petite tête. Je ne pouvais plus penser à d’autres choses, comme le sanglier qui faisait des allers-retours ou Vie qui se retrouvait agressée par d’autres marines. Le seul qui passait par là et que je pus voir, c’était Anzu, tentant de calmer le jeu en annonçant qu’il était marine et qu’on était ses prisonniers. Je compris le signe de la main qu’il me fit et je me calmais, gardant ma forme hybride tout de même, parce que je ne savais pas vraiment comment changer. Au pire du pire, je dirai que c’était de l’auto défense, Shuu m’a un peu sauté dessus. Je regardais le manchot faire son discours, mais même Kunihiro ne semblait pas vraiment d’accord avec ce qu’il disait. Pumba continuait de courir partout après Zaki (heureusement qu’il faisait pas Hakuna Matata (et oui, lui je le vois malgré mon focus, parce qu’un sanglier ça se repère de loin)), et Shuu décida de me sauter dessus en contournant Anzu qui, semble-t-il, partit bouder ailleurs.

    L’homme à la bouche cachée me donna coup sur coup pour essayer de me blesser, tout en esquivant avec une aisance déconcertante. Je sais que je tapais un peu au pif avec mes griffes, mais quand même j’aurais bien aimé atteindre au moins une fois son bras. Malgré le fait que mes écailles me protégeaient de chacun de ses coups, je reculais au fur et à mesure. Ca m’arrivait, des fois, de camper sur mes pieds pour encaisser la charge de certains de mes potes, mais là il tapait quand même vachement plus fort. Finalement, il sauta à un moment bien précis, me permettant de griffer sa jambe bien que superficiellement. Malgré le coup il continua son ascension et me frappa de toutes ses forces… Me faisant traverser le sol ! Y a fallu qu’on arrive à un endroit où Pumba avait tapé un peu trop fort du sabot … Enfin si on appelle ça un sabot chez les sangliers… Oh et je t’ai déjà dit qu’on verra ça plus tard ! Stop à la fin !

    Bref, je traversais donc le sol, me retrouvant dans une salle où j’aperçus du coin de l’œil Hugo et Anzu en cuisine. C’était là qu’ils se cachaient ! Mais encore une fois, je n’eus pas le temps de reporter mon attention sur eux, Shuu finit par me rejoindre. Il voulait probablement m’éloigner des autres marines, avec mon envergure j’en avais encore tapé quelques-uns. Il continua à essayer de me rouiller les bras tout en me lançant une menace somme toute pas très crédible.

    « C’est toi le clou ! »

    Oups, ça c’était sorti tout seul. Les habitudes. Bref, notre danse recommença dans la cuisine, même si cette fois j’étais en désavantage de ne pas avoir le temps de me relever. Tant et si bien qu’il réussit à me bloquer les deux bras qui commençaient à rouiller, bloquant mes jambes avec les siennes. Je ne pus m’empêcher de me dire que de loin, ça devait être vachement tendancieux. Mais dans cette position, une nouvelle idée me vint.

    « Tu crois que tu as gagné ? »

    Puis je mordis à pleines dents l’un de ses bras. D’habitude je fais ça gentiment, mais là j’avais pas vraiment l’habitude de la force de ma nouvelle mâchoire, aussi je finis par sentir quelque chose de dure entre mes dents. Je m’étais donc planté jusqu’à atteindre l’os ? En tout cas, sous l’effet de la douleur, Shuu me lâcha les bras qui reprenaient leur couleur habituelle progressivement, quand les marines sonnèrent la retraite. Bizarre ça, on était pas tant en position de force si ? Non, c’était un autre problème. Des flammes vinrent se montrer aux bords du trou que j’avais fait dans le plafond. Je suis peut-être lent à la détente, mais il ne me fallut pas longtemps pour comprendre qu’un bateau en bois et du feu, ça faisait pas bon ménage. Me relevant illico (moi qui voulait en profiter pour trainer un peu…), je fis un rapide inventaire du groupe. Etant modérateur des fiches techniques, j’eus vite fait de me souvenir qu’on n’était que trois à posséder un fruit : Vie, Lucci et moi-même. Trois personne à transporter sur un navire marine qui s’était probablement déjà éloigné avant que l’on coule…

    « Putain ça va être short »

    Je sortis en trombe, annonçant à qui voulait bien l’entendre qu’il fallait qu’ils se préparent à nager, pour finalement rejoindre Vie. J’espérais pour Rucci qu’il pourrait utiliser son fruit pour bondir sur le navire marine, parce que soulever Rucci serait une tâche plus ardue que Vie. Pourtant, si je devais faire un aller-retour, laisser Rucci là-bas serait plus facile. Enfin tu me diras, c’était de toute façon risqué, je savais pas vraiment voler. Mais bon, qui ne tente rien n’a rien.

    « Bon, Vie, on va essayer un truc. Désolé Zaki, toi tu peux à priori nager. »

    Je la pris dans mes bras comme une princesse, puis j’essayais de battre des ailes pour m’envoler. La force naturelle de Shira me permit de m’envoler de 3m, mais mes mouvements d’ailes étaient bien trop peu réguliers. Je retombais donc comme une masse, m’arrangeant tout de même pour finir allongé par terre, Vie assise sur moi.

    « Putain, on est cuit là… »

    J'avais même pas fait gaffe à mon jeu de mot involontaire qui me fit sourire malgré moi. Malgré tout je me relevais, étendant mes ailes pour essayer de protéger Vie et Zaki du feu. Quitte à avoir des écailles ignifugées, autant en profiter. Quoique, je ne sais pas qu’est-ce qui serait le pire entre une mort par brûlure à vif, ou par noyade… MAIS POURQUOI TU PENSES A CA TOI ? C’est à ce moment-là dans l’animé que quelque chose arrive pour sauver les gentils, non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Ven 8 Mai - 20:35

Hervart LudvigChasseur de Prime
avatar

Messages : 121

Le fait de faire cuisine est amusant en soi, mais cela semblait plus facile lorsque j'avais mon livre de recettes sous les yeux. Or, sur ce navire, je n'avais pas de livre de recettes et je devais le faire par rapport à mes souvenirs. Cela n'était pas une mince affaire, mais heureusement que j'avais une bonne mémoire pour certaines choses, sinon cela aurait été peine perdue. Le rôti n'était pas si mal que ça, mais j'avais omis un léger détail. J'avais oublié de le farcir... Cela était ennuyeux. Je recommençais donc un autre rôti que je farcis avec des légumes à l'intérieur. Cela était le plus long, mais une fois le tout fait, je le faisait cuire.

Pendant ce temps, je m'attelais à faire la pâtisserie. Bien que j'aie pu faire quelque chose de plus élaborer, je préférais rester pour une pâtisserie simple. Je m'occupais donc de faire la pâte avec les ingrédients qu'il y avait. À ce moment-là, Anzu arriva en me saluant, salutation que je lui rendais avec un bref hochement de la tête. Il me faisait comprendre qu'il avait envie de chocolat. Hmmm, cela ne me dérangeait pas et si c'est ce qu'il voulait autant lui faire une banane avec du fondant au chocolat à l'intérieur. S'était simple et rapide. POur cela, je devais arrêter de faire ma pâte afin qu'il puisse avoir rapidement ce qu'il demandait.

Je regardais dans les différents sacs jusqu'à trouver du cacao. J'en prenais une bonne poignée, que je disposais sur la table. À ce moment-là, un bruit fracassant me faisait reculer juste à temps. Le plafond venait de s'écrouler sous mes yeux et de la fumée obstruait rapidement ma vue. Je m'étais retrouvé les fesses par terre en raison de la surprise et du peu de temps que j'ai eu pour m'y faire. Lorsque la fumée se dissipait peu à peu, j'apercevais Shira et Shû ? Sérieux ? Et en plus, ils avaient écrasé le cacao et la pâte. Je n'étais pas content. Bien que je n'avais envie de me battre pour le moment, voir ce que je faisais ruiner par un coût du sort ne me plaisait pas. Je regardais autour de moi et voyais un manche en bois avec une extrémité cassée. Surement un balai brisé ou quelque chose de similaire.

J'avais bien fait de me pousser, Shira et Shû combattaient dans la cuisine. Cette fois, s'était sûre, il ne pourra pas cuisiner pour eux. Tant pis, ils n'auront pas de plat chaud. Sauf si le rôti ne subissait pas de dégâts. Je remarquais que Shira avait tellement faim qu'il goûtait à Shû. Était-il a ce point affamé ? Peu après, la retraite des marines sonnaient et Shû s'en allait. Shira s'en alla à son tour et je pouvais alors regarder les dégâts. Un vrai bordel, cependant, les rôtis étaient prêts. Du bien était sorti de tout ce bordel. J'espérais que ce serait au goût de tous. Mettant entre l'un de mes bras, le manche en bois trouvé, je prenais en main les rôtis que je plaçais dans une assiette avant de remonter. Je m'excusais auprès d'Anzu de n'avoir pas pu faire de chocolat.

En sortant, je m'apprêtais à dire quelque chose, mais avec le feu sur le navire, je préférais me taire. Je laissais alors tomber les plats et cherchait tout le monde du regard. Vie, Shira et Zaki pas trop loin. J'entendais alors Zaki parler à calypso de sauter, Cependant, qui allait s'occuper de Lucci ou de Shira. Ce n'était pas mon genre de laisser quelqu'un derrière. Je fonçais donc vers shira en le prenant contre moi en passant l'un de ses bras autour de mon cou.

- Désolé Shira, mais on va sauter.

Après quoi, je sautais avec Shira contre moi. Une fois à l'eau, je nageais tant bien que mal jusqu'à rejoindre le navire. Bien qu'Hugo pût nager, moi, j'étais un piètre nageur. J'avais donc des difficultés à rejoindre le navire de la marine. Néanmoins, je réussis tout en gardant Shira contre moi.


Dernière édition par Keln Hugo le Sam 9 Mai - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   Sam 9 Mai - 12:30

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Le navire en feu, tout le monde était en panique, cela n'était pas étonnant, car la majorité des personnes présentes sur le navire étaient des utilisateurs de fruit du démon. Ah qu'est-ce-que j'étais content de ne pas avoir créé un utilisateur de fruit du démon. Cela me permettait d'avoir un esprit clair dans cette situation. Réfléchir aux meilleures possibilités, pour pouvoir sans sortir, c'est ce que je devais faire. Mais là, que pouvaient-on faire ? Moi je pouvais nager, mais les autres ? Bah, il me suffisait de regarder ce qu'ils faisaient. Vie était inquiète, elle se rapprochais naturellement de moi. Shira lui, avait plutôt une bonne idée. Il prit Vitanie dans ses bras et tenta de s'envoler puisqu'il avait le fruit du dragon. Sur le papier c'était une idée magnifique, par contre en pratique ce n'était pas encore au point, puisqu'ils s'étalèrent sur le sol. Ah bah, il n'arrivait pas à voler. C'est vraiment dommage pour lui. Bon, j'avais bien une idée pour le sortir de là, par contre je n'étais pas sûr qu'il allait apprécier. Je me rapprochais donc de Shira en lui disant:

" Bon, je peux essayer de te sauver la vie, par contre je ne suis pas sûr que cela te plaises... Tu connais le principe du planeur ? Bah c'est ce que tu seras, un planeur... Bonne chance mon ptit Shirou..."


Je rigolais déjà de ce que j'allais faire, mon idée était tellement farfelu, que les chances de réussite étaient faibles. Dans le monde réel cela n'aurait jamais marché, mais dans les animée c'était réalisable. J'allais donc mettre un coup de pied monstrueux sur le derrière de Shira, ce qui l'aurait envoyer valser dans les air. L'objectif, c'était qu'il arrive à planer jusqu'au navire de la marine, grâce à l'élan que j'allais lui donner. Je m'étais inspiré des scènes des animées, vous savez celle où le héro envoie valser, dans le ciel, son adversaire en un coup. Enfin passons, la réussite de mon plan, ne dépenderait que de lui. Cependant, j'apercu Hugo, je me suis dis qu'il allait pouvoir le sauver. Je ne réalisa donc pas mon plan, pourtant si magnifique. Hugo pris Shira avec lui sans trop de difficulté. Maintenant, je devais sauver ma peau et celle de Vitanie qui c'était accroché à moi. Je pris Vitanie par la taille, la regarda dans les yeux et lui dit ces quelques mots avant de sauter dans grand line.

"Ah, c'est la première fois que j'ai une telle beauté dans mes bras et en plus je ne galère même pas à te porter. One piece c'est quand même merveilleux. Bon ce n'est pas que j'aimerai pas profiter du moment, mais on est à cours de temps, alors accroches-toi ma belle."

Non sérieusement, je parlais comme cela moi ? On aura tous vue, d'habitude j'étais plutôt timide... Bah dans one piece ce n'était pas le cas bizarrement... Bon maintenant j'étais en train de nager dans Grand Line, bizarrement même avec le courant, j'arrivais à m'en sortir. J'arrivai même sur le navire de la marine. Je montai sur son pont, avec Vitanie dans les bras. Étais-je le premier arrivé ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Animation : Vous êtes le héros !   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Animation : Vous êtes le héros !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quel personnage de Dreamworks êtes vous?
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Simpsonisez vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-