AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Test Rp Zoro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Test Rp Zoro   Sam 7 Mar - 15:33

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 2182

Navigation
Doriki:
3637/6000  (3637/6000)
Fruit du Démon: Nope

Bienvenue à Tartaros. Cela fait maintenant plusieurs mois que tu es sous la coupe de Marde Guille et celui-ci a pleinement confiance en toi. Fière de ce statut, tu décides de lui apporter un nouveau combattant en la personne de Monkey D. Luffy. Raconte-nous donc ce combat et comment tu le gagnes. Petite précision : ce test n'a AUCUN RAPPORT avec le futur du forum. C'est juste un test. N'allez pas croire que Luffy va devenir méchant. 100 lignes a écrit:

Appuyé sur la rambarde du bateau, j’observe un instant l’océan. Me poser est quelque chose qui ne me ressemble pas même pour quelques minutes mais là tout est tellement calme que ça m’aide à réfléchir. A quoi ? A tout un tas de choses. Voilà déjà plusieurs mois que j’ai rejoint l’équipage de Marde et je n’en ai pas regretté une seule journée. Il y a juste cette fille… Cette Tashigi qui ressemble étrangement à Kuina autant physiquement que niveau caractère. Elle a le don de m’énerver. J’évite de croiser sa route mais j’ai l’étrange impression que Marde adore nous mettre en équipe. Dès qu’une mission arrive, je suis, quasiment, tout le temps avec elle et elle adore se prendre pour le chef. Nous nous battons souvent ensembles et l’issue du combat change constamment. Nous sommes à égalité… 30 victoires et 30 défaites chacun… C’en est même frustrant de se faire battre par une fille comme elle. Tout à mes réflexions, j’entends des bruits de pas derrière moi – comme si quelqu’un s’élançait – mais je ne bouge pas. Ce n’est qu’au dernier moment que j’esquisse un pas sur la gauche et le malheureux assaillant manque de tomber par-dessus bord. Un sourire en coin se dessine sur mon visage et sans attendre, je lui assène un coup de pied dans le dos qui le fait basculer par-dessus la rambarde. Ses cris ameutent d’autres membres mais pour ma part, je m’éloigne lentement en baillant.

- Enfoiré ! Pourquoi as-tu fait ça ? Sans me retourner, je réponds à ce simple d’esprit
- Pourquoi ? C’est très simple pourtant. Nous n’avons pas besoin de crétin comme lui dans nos rangs et si tu es trop stupide pour le comprendre, tu ferais mieux de te jeter par-dessus bord toi aussi Je finis par planter mon regard noir dans le sien Libre à toi de le sauver mais je ne te laisserais pas remettre un pied sur ce navire

Marde n’a pas besoin de personnes faibles dans ses rangs et d’après ce que je vois, beaucoup n’ont pas le niveau. Tsch. Je tourne les talons et je finis par aller m’assoir sur un tonneau histoire de m’occuper un peu de mes sabres. Il faut qu’ils soient prêts pour le prochain combat. J’observe du coin de l’œil les autres membres qui hésitent encore à sauver le type tomber à l’eau mais après quelques secondes, ils retournent tous, sans exception, vaquer à leurs occupations. Une place est donc vacante. Il y a quelques jours, lorsque nous étions à terre, des avis de recherches ont attiré mon attention… Des pirates reconnus ou qui commençaient à l’être… puis il y avait ce gringalet au chapeau de paille… Il valait 400.000.000 de berrys… A ce prix-là, il doit être sacrément fort. Une idée me traverse l’esprit. Et si ce gringalet au chapeau de paille faisait partie de l’équipage ? Ce sont des types comme lui qui doivent être aux côtés de Marde et non pas des boulets comme l’autre abruti… Je range Wadô Ichimonji dans son fourreau et ma décision est prise. Ce chapeau de paille sera un cadeau de choix pour mon maître.

Quelques jours plus tard, nous accostons sur une île de GrandLine. Affublé d’un pantalon noir, de mon haramaki vert où je peux attacher mes 3 katanas et d’une veste noire ouverte sur mon torse, je mets pied à terre à mon tour et je pars en ville. Pour le retour, je ferais comme d’habitude… Je demanderais gentiment mon chemin à un citoyen. La journée semble parfaite et pendant que les autres s’attèlent au réapprovisionnement du navire, de mon côté, je cherche de nouvelles armes. Tout du moins, si je trouvais déjà le magasin d’occasion, cela serait déjà une bonne chose. Ce n’est qu’après avoir passé une rivière, traversé une forêt et m’être retrouvé au bord d’une falaise que je tombe enfin devant le magasin de sabres. Il était temps ! Qui a osé dire que je n’avais pas le sens de l’orientation ? Teme. Il faut juste noter que le magasin se trouvait non loin du bateau de Marde mais que Zoro, lui, avait fait le tour en sens inverse… Enfin passons.

Réfléchissant au sabre qui pourrait, peut-être, devenir mon nouvel allié, je ne prête pas réellement attention à ce qui se passe autour de moi. Si bien que ce n’est que lorsque j’entends un « ZOROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO » venir d’un peu plus haut dans la rue que je sors de mes pensées… avant de me prendre de plein fouet un mec dans l’estomac qui nous envoie valser plus loin. Je finis ma course contre un arbre et me relève doucement.

- La vache, c’était quoi ça ?!
- Ah Zoro ! Je suis content de te revoir ! On croyait t’avoir perdu !

Je relève brusquement la tête et mon regard croise un visage au sourire débile, une cicatrice sous son œil gauche et… un chapeau de paille ?! L’homme de mes rêves ! Enfin si je peux me permettre cette expression… puisqu’il s’agit de notre nouvelle recrue mais qui ne le sais pas encore. Je défais mon bandana attaché sur mon bras et le noue autour de mon front avant de sortir Shûsui et Sandaï Kitetsu de leurs fourreaux. Sans rien dire, je regarde dans sa direction et engage un combat, bien déterminé à vaincre cet adversaire… en essayant de ne pas trop l’amocher.

- Technique à deux sabres : Falcon wave

Le souffle déclenché atteint rapidement mon ennemi… qui réussit à esquiver l’attaque et atterrit dans un arbre un peu plus haut. Je lis dans son regard une incompréhension totale… Mais pourquoi a-t-il ce genre de regard ?!

- Zoro, qu’est-ce que tu fous ?! Pourquoi tu m’attaques ?!

Réponse inutile. Mais quelque chose m’intrigue… Pourquoi sa voix me donne l’impression que je le connais ?! Je ne l’avais jamais vu avant… enfin sauf sur des affiches. Non, il doit s’agir d’une technique de diversion et rien de plus ! Reprenant mes esprits, je fonce sur l’arbre où il se trouve et tranche ce dernier d’un geste rapide. L’arbre vacille et s’écrase au sol avec mon adversaire. Je l’entends crier et faire des « ouilles aïe » avant de se relever et de réajuster son maudit chapeau. Il me parle mais ces mots ne m’atteignent pas… Je suis bien déterminé à le ramener avec moi mort ou vif. Enfin à moitié mort dirons-nous. Il baisse sa garde une demi-seconde et j’en profite pour m’élancer une nouvelle fois vers ma proie et tente de le trancher mais il esquive encore… Cette fois-ci, il contre-attaque avec une de ses attaques spéciales et j’ai juste le temps de me reculer. L’arbre explose sous la puissance du coup. Un sourire démoniaque apparait sur mes lèvres. Il est le parfait adversaire. Je dégaine le Wadô Ichimonji et le plaque entre mes dents. Tout ce que j’entends avant de m’élancer c’est un « Oh, une technique à 3 sabres ? » Mais qui c’est ce type ?! Il a le don de me taper sur les nerfs ! Il me balance un chewing rafale que j’arrive à esquiver avec ma technique de la passe du loup avant de contre-attaquer par un demon slash. L’un comme l’autre, nous ne nous laissons pas faire mais l’issu du combat semble incertain. Le gringalet se retrouve avec une entaille au visage. Je baisse ma garde une seconde à peine et je me retrouve une nouvelle fois dos contre un arbre. Aïe. Ça fait mal ça ! Je n’ai plus envie de jouer… Le combat me semble définitivement trop long et je n’ai pas le temps de m’attarder davantage. Je reprends ma respiration et me concentre avant de croiser mes sabres. Une aura violette s’échappe de mon corps et mon adversaire semble avoir quelques difficultés à comprendre ce qui se passe. Ma force mentale et ma concentration donnent l’impression à mes adversaires que je possède 3 têtes et six bras. Ce coup-là sera le dernier. Je me lance sur le chapeau de paille et lui assène ma technique la plus puissante… « Ashura, brouillard argenté »

Je finis dos au chapeau de paille qui, lui, avant d’avoir compris ce qu’il venait de se passer, s’écroule au sol, inconscient. Je l’observe un instant avec un sourire victorieux non dissimulé et l’embarque avec moi sur le navire. Tashigi m’avait retrouvé dans l’intervalle et je l’ai suivi jusqu’au bateau… même si je pouvais très bien retrouver mon chemin tout seul ! Une fois sur le bateau, Marde s’approche et je jette mon trophée à ses pieds

- La nouvelle recrue de l’équipage Déclarais-je sur un ton complètement indifférent. Mon maître a ce sourire… Un sourire qui vous glace le sang dès les premières secondes mais, personnellement, ça ne m’a jamais rien fait Il sera plus apte à vous servir que l’autre boulet qui est passé par-dessus bord… Libre à vous de faire ce que vous voulez de lui. Pour ma part, c’était un trophée que je tenais à vous offrir

Sur ces mots, je m’éloigne de l’attroupement et laisse le chapeau de paille entre les mains de mon maître. Peu importe ce qu’il lui fera, je sais que je le reverrais bientôt… Et à ce moment-là, un nouveau combat commencera.
Revenir en haut Aller en bas
 

Test Rp Zoro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» Test : qui est ton idole...
» Le langage des fleurs... Petit test...
» Etes-vous attentifs aux autres ??? Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ile des flammes-