AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Dim 22 Fév - 0:03

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Mes frères étaient encore partis tous les deux en missions, ils avaient vu dans un bar un avis de recherche pour un bandit qui régnait dans le village voisin depuis quelque semaine. Finalement, on devrait arrêter d'écumer les bars, déjà parce que ça faisait mauvais genre, mais parce qu'après ils trouvaient toujours une occupation et que moi, je devais rester bien gentiment à les attendre. C'était injuste, moi aussi je voulais partir en mission avec eux ! Juste parce que j'étais jeune et petite, ils ne voulaient pas. Le bandit n'était même pas un géant, c'était un criminel presque à ma taille. Presque.

Ils étaient partis à l'aube ce matin pour revenir en début de soirée si tout allait bien. En me levant, après un café, je n'avais pas le moral pour préparer le petit déjeuné, et comme j'étais vexé, pour ce soir ils se débrouilleraient tout seul pour manger ! Tant pis s'ils étaient fatigués et blessés, j'étais mise sur le banc de touche, ce n'était pas pour aller m'occuper des fourneaux. Ou sinon pour empoisonner les plats et leur donner une bonne indigestion, juste pour leur montrer comme j'étais contrariée !

Pour ne pas rester à rien faire dans le logement qu'on louait pour le moment, j'étais partie en ville, ça serait plus sympa de manger une pomme en me promenant en ville que de rester à ruminer le faite qu'ils m'avaient laissé toute seule. En plus, on ne savait jamais, peut-être qu'un idiot se déciderait à faire un acte de vandalisme ou autre, et ça serait alors à moi de montrer mes talents de capture, comme ça mes frères seraient obligés de me prendre avec eux la prochaine fois !

Une pomme achetée plus tard et trente minutes de ballade, aucun délit à l'horizon, s'en était déprimant, c'était si ... Calme. Tant mieux pour les habitants, mais pas pour moi. Je ne pouvais pas montrer mes compétences. Finalement la chance me souriait peut-être, un navire de la marine débarquait sur le port. Si mes frères ne voulaient pas de moi comme chasseuse de primes, je pouvais toujours rejoindre les rangs de la marine non ? Je m'approchais alors des mecs en train de charger des caisses sur le navire, il y avait un grand costaux qui faisaient bien deux fois ma taille.

- Dite, je peux vous demandez quelque cho ...

Sans même me regarder, il m'était passé devant. Il était sourd où quoiu ?! J'hallucinais, c'était particulièrement énervant. Voilà que maintenant on m'ignorait complétement. Ce n'était pas ma journée ou quoi ?! La prochaine fois, je lirai l'horoscope, ça m'évitera de sortir du lit. Mes mains crispées, je me retenais de ne pas lui jeter mon trognon de pomme à la tronche, juste pour lui apprendre à faire attention aux autres et à être aimable.

- Polie les gars de la marine ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Dim 22 Fév - 19:23

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

Alors que le trajet en mer devenait d'une monotonie insupportable, une île vint à nous et nous pûmes accoster avec joie. Une fois les manœuvres habituelles effectuées. J'ordonnais je ne sais plus trop quoi et le commandant encore autre chose. Toujours est-il que les gars tiraient la tronche et le quartier libre se faisait attendre. Moi-même assujetti au bon vouloir du commandant, j'avais quand même vachement envie de me tirer et de m'en jeter un petit. Mais bon, c'était ainsi, il fallait prendre son mal en patience.

Pas spécialement enclin à donner un coup de main aujourd'hui, bien que d'ordinaire je le faisais volontiers, je me pris à rêver, comme il m'arrivait souvent, au monde que je pourrai modeler, une fois institué dans les hauts dignitaires de la marine, une fois le poids nécessaire acquis, hiérarchiquement parlant, pour influer sur le cours des choses, la justice et la tempérance, décomplexée des carcans que les décennies, les membres plus ou moins recommandables et autres troubles lui avaient fait endosser.

Alors que tout semblait avoir été mené à bien, nous pûmes enfin partir nous détendre en ville. Bien entendu tous se ruèrent vers la ville, en maugréant pour la plupart, tant la mauvaise humeur les avait gagné. Pour ma part je marchais sans plus d'entrain, bien que cette liberté retrouvée me fit un grand plaisir. Je vis alors, sans y prêter d'ailleurs une attention particulière, une jeune femme tenter d'adresser la parole au soldat Ryan, qui n'en eut visiblement cure, au point de ne même pas se tourner vers elle. Aussitôt je le rappelai à l'ordre, d'une part parce que c'était inadmissible selon moi de la part d'un marine, et d'autre part, je ne pouvais pas le blairer ce grand con.

- Soldat Ryan! Vous vous croyez sans uniforme? Auriez-vous été rendu à la population civile sans en informer vos supérieurs?! Vous allez me faire le plaisir de répondre autant que possible favorablement à la requête de cette jeune femme sinon je vais vous faire nettoyer le pont avec les dents c'est bien clair?!

Suite à cette invective, je continuais mon chemin à la recherche de la taverne du jour, comme j'avais coutume de le faire à chaque rare escale que nous faisions.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Dim 22 Fév - 23:57

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Alors que j'allais envoyer mon trognon de pomme, je fus coupé dans mon élan par un autre marine, qui semblait un peu plus petit que l'autre et visiblement supérieur à lui pour le rappeler à l'ordre. Au moins lui m'avait remarqué, je m'empressais alors de ranger derrière moi ce trognon, ça ferait mauvais genre, surtout qu'il venait de me défendre en quelque sorte. De quoi j'aurai l'air à attaquer les gars de la marine avec des pommes ? Ce n'était pas quand ça que je gagnerai des renseignements, et rien que l'idée que ça s'apprenne, je voyais déjà la tête de mes deux frères. L'un totalement hilare et l'autre, bien au contraire, en train de m'expliquer en long en large et en travers que c'était mal et qu'on allait se faire remarquer.

- Alors voilà, je voudrais savoir comment intégrer la marine et comment gravir les échelons, ce qu'il fallait faire. Ce qui est intéressant dans votre travail et tout le toutim.

Bon visiblement je ne m'étais pas adressé à la bonne personne, car sa réponse ou était très réaliste et alors c'était une triste réalité, ou il en avait rien à faire et me disait n'importe quoi du moment que la conversation était vite abrégée. Suffisait donc selon lui de s'inscrire, faire les basses corvées, et comme j'étais une fille, j'en aurai des bien intéressantes à faire, et que si je voulais gravir les échelons, je manquais d'argument. Comment ça je manquais d'argument ?! D'où je manquais d'argument de quoi il parlait hein ? De ... L'enfoiré, s'il n'était pas de la marine je lui aurais fait respirer mon parfum qui aurait fait de lui un homme des cavernes pendant un moment.

Elle était belle la marine ! Les promotions sur les femmes en fonction de si elles avaient ou non du monde au balcon. Bande d'abrutie. C'était vrai que les amiraux ne comptaient pas de femme dans leurs rangs ... C'était donc vrai ?! Voilà que j'allais être dégouté. Pour oublier cette mauvaise nouvelle, et le comportement machiste de ce marine, je partis en direction de la taverne de la ville. Mes frères n'étant pas là pour me surveiller, je pouvais bien me prendre un petit verre. Visiblement, je n'étais pas la seule qui avait besoin d'étancher sa soif, celui qui avait rappelé à l'ordre l'autre balourd était là aussi, le verre déjà à la main. Elle était belle la marine.

- Ou ton pote c'est un idiot, ou c'est toute la marine qui est dans le même panier de gros machots misogyne.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Lun 23 Fév - 17:38

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

Après avoir tourné un moment dans le dédale de rues que se trouvait être cette cité portuaire, je trouvais enfin ce que je cherchais, un cocon douillet servant à discrétion de quoi rasséréner mon esprit par les langueurs de l'alcool. Alors que je commençais tout juste à goûter le breuvage du coin, voilà que la jeune femme de tout à l'heure vint à ma rencontre. Visiblement l'entretien avec le soldat Ryan ne s'était pas passé sous les meilleurs auspices. Quoi de plus naturel? Aussi je répondis d'une manière dégagée:

- Parfois j'ai l'impression que les nouvelles recrues sont sélectionnées pour leur bêtise, enfin, celui-là, c'est tout de même un très très gros con.

Alors que je finissais ma phrase, des éclats de voix se firent entendre derrière moi, intrigué plus qu'inquiet, je me retournai et vit deux hommes s'empoigner tout d'abord, puis d'autres qui les suivirent. Peu de temps après la bagarre était générale. Ayant décidé d'y mettre bon ordre je me jetais dans la bataille afin certainement de ne plus penser à rien. Ça n'était pas comme les fois précédentes, j'étais de plus en plus obsédé par ces idées utopiques que je nourrissais désormais depuis plusieurs années, au point même que je me demande parfois, si elles n'étaient pas devenues trop grandes pour moi. Mais, non c'était une chose que je devais mener à bien et même si pour l'instant j'étais encore dans l'incapacité de m'y employer, ce jour viendrai et avec lui la fin de cette angoisse qui semblait peu à peu me ronger.

Une fois la bagarre terminée je me rendis compte que j'avais coupé court à la conversation qui venait à peine de démarrer avec mon interlocutrice. Aussi me mis-je en quête de la retrouver. Par chance elle n'était pas loin.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Lun 23 Fév - 18:38

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Alors là j'allais pas le contredire, entre le fait qu'il m'avait ignoré et qu'ensuite parler de manière à ce que je comprenne qu'il en avait rien à faire de ce que je lui demandai et que ça l'emmerdait plus qu'autre chose, il était évident que c'était pas son sociale qui l'avait aidé à rentrer dans les rangs. En tout cas lui n'avait pas l'air d'être un petit nouveau, vu ses dires et le faite qu'il en commande d'autre. Mais il faisait relativement jeune, peut-être même plus que mon grand-frère. La marine a le secret de jeunesse ?

J'aurai bien répondu tout de suite, mais voilà que l'habituel querelle de bar éclata juste derrière nous. Et pas des moindres, car c'était pas juste deux ivrognes qui n'arrivaient à s'entendre sur un sujet tant ils étaient imbibé d'alcool pour comprendre ce que disaient l'autre correctement, mais tout le monde avait l'air de vouloir décrocher la mâchoire de son voisin. Même le marine s'y mettait, et de bon cœur on dirait. C'était la journée de tout le monde se fou sur la gueule ou j'avais loupé un truc ? Note à moi-même, faire en sorte que mes frères n'en apprennent rien, et toujours garder mes parfums sur moi.

Ah mais c'est que j'en avais un, celui que j'avais pas pu utiliser sur le marin de tout à l'heure, quelle chance ! Je le sortis de ma proche quand quelqu'un me percuta et me fit tomber au sol, faisant par la même occasion rouler au sol ma fiole. Non mais vraiment ! En plus il me regardait l'air niais, le nez rouge, tout en m'écrasant et n'avait pas l'air de vouloir bouger. Désolé mon gros, mais je suis pas un coussin ni le genre de femme qui va t'aider à te relever en te demandant si vous va bien. Un gros coup de pied dans son crâne de ma jambe libre et je me dégage de son emprise avant de récupérer ma fiole en rampant sans me faire écraser la main. J'ouvre le bouche et tend le bras pour qu'il respire les effluves.

Le voilà partit comme s'il était un singe, en se grattant la tête et sautillant. Un problème de moins. Je me relevais en m'appuyant sur les tabouret du comptoir et vis que la bastons général était fini. Voyant le marine revenir, je m'installais pour continuer notre conversation comme si rien ne s'était passé, rangeant également ma fiole avant que quelqu'un n'ait le cerveau qui régresse par accident.

- Du coup j'en conclus que toi t'es un vieux de la vieille ? Pourtant à ta tête on dirait pas que t'y es depuis des lustres … ça fait combien d'année que t'es dans les rangs ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Jeu 26 Fév - 23:34

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

Alors que nous reprenions notre conversation comme si l'interlude pugilistique n'avait jamais eut lieu. Je fus questionné sur mon temps au sein de la Marine. La question me semblait bien singulière mais bon, après tout pourquoi pas. Elle semblait intéressée.

- Ben figure toi que ça ne fait pas si longtemps que ça. Trois ans tout au plus que je traîne dans cet équipage et que je gravis les échelons. Mais mon ascension fulgurante est peu courante paraît-il. Enfin, va savoir, ils disent bien ce qu'ils veulent dans le fond.

Après cette première intervention je marquais une pause, le temps de constituer dans ma tête un éventail de divers possibilités qui pourraient amener une jeune femme à fréquenter des marines et leur poser des questions auxquels la plupart n'auraient pas même dénier répondre. D'ailleurs, si j'avais été dans un moins bonjour, je n'aurai certainement pas répondu moi-même. Enfin, la discussion était lancée, ce n'était plus le moment de se poser des questions. Aussi, j'enchaînai à mon tour sur une question.

- Et pourquoi une jeune femme viendrait-elle poser des questions à des marines, gradés ou non? Soit elle prépare un mauvais coup, soit elle a des envies d'enrôlement...

Pour ma part, je ne savais lequel de ces deux scénarios étaient le plus suicidaire, mais ce n'était pas à moi d'en juger.

Pendant ce temps le bar reprenait forme, les corps se relevaient, se dispersaient et le barman retrouvait son office dévastée mais pouvait à nouveau servir des boissons. Chose qui lui était devenue plus difficile lorsqu'il était enseveli sous deux armoires de bien cent kilos.

Je recommandais une tournée pour moi et celle qui m'accompagnait, non pas spécialement par politesse mais plutôt par réflexe, comme ça se fait souvent. Et puis, boire accompagné avait ses bons côtés parfois, même si la solitude de l'ébriété m'était une consolation coutumière parfois recherchée.

Le laqué du bar écaillé me renvoyait le regard vide que je perdais dans mes pensées en attendant la réponse de mon interlocutrice, mais celle-ci ne se fit pas attendre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Ven 27 Fév - 17:07

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Si peu de temps ? J'aurai juré un peu plus, comme quoi, on ne pouvait se fier à rien. En tout cas il avait l'air de quelqu'un à part, si on lui disait que son ascension était peu courante. Il avait dû commencer au plus bas et maintenant se retrouver très haut. Était-il si fort ? Si efficace en mission ? Après il avait raison, les autres pouvaient bien dire ce qu'ils voulaient, mais tout de même, monter en grade devait prendre du temps et surtout, il fallait montrer qu'on en était capable par des actes durant des combats. Ce n'était que mon point de vu, car au final, j'y connaissais rien à la marine et son fonctionnement.

- Que trois ans ? Quel grade as-tu maintenant ?

Il avait tout de même l'air de savoir se battre, moi aussi, mais est-ce que ça serait aussi facile pour moi d'atteindre son niveau en autant de temps ? Ou la marine était vraiment plus dure pour les femmes ? Mais si mes frères ne me laissait pas devenir chasseuse de prime tout comme eux, il faudrait bien que je trouve une solution, et puis, peut-être qu'en ayant rejoint la marine, notre famille serait plus en sécurité ?

- Pas pour un mauvais coup, les ennuies c'est pas tellement mon truc, enfin généralement. C'est plus pour savoir si je m'enrôle ou non, à défaut d'être chasseuse de prime, je peux peut-être envisager la marine.

Mes frères risqueraient de faire la gueule, mais il verrait alors ma motivation, et ou ils me laisseraient rentrer dans la marine, ou alors, j'aurai le droit de faire partie de leur équipe de chasseur de prime. Qu'est-ce qui serait le mieux ? Le moins dure serait d'être avec mes frères, surtout que je n'aurai pas d'ordre, et plus de liberté, mais dans la marine j'aurai une renommé, c'était plus valorisant.

- Merci pour le verre je t'en dois un.

Une chance que mes frères ne soient pas là, à me voir boire, et même offrir un verre par un garçon, je les imaginais déjà entrain de faire une crise, sans même chercher à en savoir plus sur la situation. C'est qu'ils pouvaient s'imaginer beaucoup de chose rapidement ses deux là ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Ven 27 Fév - 19:53

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

On ne peut pas dire que j'avais exposé mon parcours à cette jeune femme mais visiblement j'en avais ou trop dit, ou pas assez, elle me demandait déjà l'exactitude temporelle et mon grade. C'est vrai, ce n'était pas commun, enfin, qu'y pouvais-je dans le fond ? Les choses s'étaient toujours passées de manière très étrange, comme tout ce qu'il y avait eut autour de moi en général. Enfin, ayant toujours pris cela comme un signe, il m'était facile de me laisser croire par mes propres soins que cela découlait d'une forme de signe du destin.

- Eh oui, que trois ans comme tu dis. Maintenant je suis dans le haut du panier si j'ose dire, du moins concernant l'équipage de ce navire. Je suis sous lieutenant. Je ne peux pas dire que j'en sois spécialement fier mais, c'est comme ça et puis ça me permet d'engueuler ceux qui me les brisent au même titre que de favoriser ceux qui le méritent.

Dans la conversation, j'appris qu'elle était décidée à s’enrôler, curieuse détermination tout de même, alors qu'il y avait tant de choses à faire. Pour ma part, je n'avais pas vraiment eu le choix et je trouvais toujours étrange cette propension qu'avaient les gens à vouloir se joindre aux forces judiciaires de la Marine. Enfin, je n'étais pas là pour juger, au mieux, pour renseigner et c'est donc ce que je fis avec toute la diligence requise par l'exercice du métier dans lequel j'avais été jeté mais que je n'avais jamais renié, par idéal.

- En ce qui concerne l'enrôlement, pour tout te dire, c'est simple. Il faut aller voir le commandant, c'est lui qui détient les formulaires qui pose les questions et tout ce qui se rattache à ce domaine. Si tu veux vraiment y aller, je te conduirai au navire, une civile seule n'y rentrerai évidemment pas.

Après qu'elle m'eut remercié pour le verre que je nous avais commandé et terminé le mien, je m'apprêtai donc à partir, il restait à voir si elle avait fait son choix, Marine, pas Marine, une prochaine fois, tout de suite, demain... Toujours est-il que je n'étais pas là non plus pour attendre qu'elle se décide, ou c'était maintenant ou jamais, j'y allais. Une fois la monnaie posée sur le comptoir, le verre repoussé et le traditionnel hochement de tête à l'attention du barman signifiant la gratitude pour l'hospitalité et le remerciement pour les boissons, je la prévins tout de même de mes intentions.

- Moi, j'y vais, si tu veux venir c'est maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Ven 27 Fév - 23:45

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Hum il était dans les hauts dirigeant de tout un équipage, c'était pas mal, surtout pour se faire respecter. Ça m'intéressait, diriger tout un équipage de brave gaillard pour aller en découdre avec les criminels qui pullulaient dans le monde et ensuite récolter la reconnaissance des civils à qui on avait sauver les fesses ou juste la maison. On pouvait bien rêver non ? Visiblement lui c'était un cas à part, juste trois ans, j'en mettrai peut-être juste quatre ? Ou bien cinq, du moment que j'arrive à un garde où je commande et où je suis respecter. Dommage qu'on puisse pas y accéder directement.

- Intéressant, j'aimerai bien réussir à arriver jusque là en si peu de temps, mais visiblement ça c'est juste un cas exceptionnel qui arrive pas tous les jours. En plus je pourrai engueuler des gens, rien que l'idée ça me plait.

C'était si facile de rejoindre la marine ? N'importe qui n'avait qu'à signer un papier et hop c'était terminé ? On dirait que même un criminel en cavale qui n'a pas encore son nom sur une affiche pouvait rentrer dans les rangs. Ce que mes frères et moi étions, mais ça serait un tel déshonneur pour notre deuxième famille que cela se sache, au moins nous savions que personne d'autre qu'eux ne saurait la vérité.

- J'hésite, j'aimerai avoir tous les renseignement et avoir le temps d'y réfléchir, ne pas prendre une décision sur un coup de tête, mais si le commandant peut me donner tous ce dont j'ai besoin de savoir, je veux t'accompagner.

Voyant qu'il était pressé de partir, je terminais vite mon verre avant de partir le rejoindre. C'était peut être ma seule chance d'en apprendre plus pour m'enrôler dans la marine, pas question de la loupé. J'avais tout de même bien faillis boire la tasse à finir mon verre aussi vite. Voilà qui aurait sans doute été la mort la plus stupide du monde.

- Toi pourquoi tu as rejoint la marine ?

Quelle raison l'avait donc poussé à rejoindre les rangs de la marine lui ? Moi j'étais pas bien sûr d'avoir envie de rejoindre la marine, d'un côté oui et d'un autre non. C'était surtout parce que mes frères voulaient pas me laisser venir avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Lun 2 Mar - 23:16

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

Alors que je partais sans autre forme de procès, il sembla que le discours que j'avais par mégarde plus tissé que parlé, tant nous étions habitués à dire la même chose au sein de notre groupe, avait porté ses fruits. Mais elle avait encore quelques réticences que j'effaçais bien vite en lui assurant que, quelque question qu'elle puisse se poser, le commandant aurait une réponse à lui fournir.

Quelque part, je me disais que moi aussi je pouvais lui fournir ces réponses, mais ne pouvant lui en assurer l'autorité, je préférais laisser ces œuvres à l'officier supérieure. De toute manière, ce n'est pas comme si j'avais effectivement le choix.

Elle se mit donc à me suivre et nous nous dirigeâmes de concert vers le bateau. Alors que le chemin était sans encombres, c'était sans compter sur la curiosité de ma compagnie du moment. Elle s'interrogeait sur mon enrôlement dans ces soit-disant forces de l'ordre qu'étaient la Marine. Que devais-je faire? Mentir? Avouer la ridicule aventure qui m'avaient conduite jusqu'ici? Je me résolu bien vite à la vérité, le pieu mensonge pour une élite à laquelle je ne croyais pas tant que ça me semblant bien trop faible.

- Mon enrôlement dans la Marine est je le crains, bien peu ordinaire. Pour faire cours, je dormais dans un sac de patate, les marines m'ont chargé sur leur bateau. Je me suis réveillé, j'ai été pris pour un passager clandestin et j'ai eu le choix entre, être jeté à la mer, ou m'enrôler. N'étant pas suicidaire, je fais donc parti du corps de la Marine. Je sais, ce n'est pas courant, mais ne parlons pas de moi, qu'est-ce qui te pousse à vouloir t'insérer dans nos rangs sont loin d'être ceux de l'élite?

C'est après avoir conté mon histoire, et lui avoir posé cette question sur ma candidature, que nous arrivâmes devant la passerelle menant au bateau. Il ne semblait y avoir plus aucun marine à bord mais je devinais déjà la présence du commandant, souvent, si ce n'est toujours, repérable à la porte de sa cabine qu'il laissait entrouverte et que je repérai, grâce à ces années d'observation, avant même d'arriver au bateau.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Mer 4 Mar - 0:53

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Tout en le suivant vers son navire, bien que ce n'était pas le sien puisqu'il y avait quelqu'un à l'intérieur de plus haut gradé que lui, ce qui était dommage, je pensais que c'était lui, peut-être un jour, vu sa monté en grade fulgurante et qui était surement loin d'être terminé. Tout de même c'était pas n'importe qui qu'elle avait rencontré aujourd'hui, et ça pourrait être un contact important à garder, autant pour elle que pour ses frères, entant que chasseur de prime, connaître un marine peut s'avérer très utile parfois.

- Décidément tu es vraiment peu ordinaire en tout point.

Ça on ne pouvait pas dire le contraire. Je ne savais ce qui était le plus cocasse, qu'il dorme dans un sac de patate, que les gars de la marine ne savent pas faire la différence entre un sac remplit de patate et d'un corps humain, rien qu'au niveau du poids, ou qu'il rejoint la marine alors que celle-ci le menace de le jeter à l'eau. Bien qu'à sa place je ne sais pas ce que j'aurai fais, rejoindre des personnes capables de tuer un innocent alors que c'était eux-même qui avait eut la bêtise de me monter à bord sans mon avis, ou alors me jeter à l'eau et espérer que des monstres marins n'y soient pas ?

- Mais tu n'as pas trouver la marine cruelle de vouloir te tuer alors que tu n'étais qu'un innocent ?

Tout de même la question se posait, mais il m'en avait posé une juste avant. La mienne ne servirait qu'à retarder ma réponse. Mais qu'est-ce qui l'avais poussé à rester ? Après tout, une fois qu'il était sauvé en restant en vie parce qu'il avait intégré la marine, rien ne l'empêchait de la quitter une fois le bateau arrivé à un port ? Même un peu après. Pourquoi gravir les échelons ? Montrer qu'ils auraient eut tord de le jeter à l'eau car ils auraient perdu un bon élément ?

- Et bien disons que ma première vocation est de devenir chasseuse de prime, comme mes frères, mais ils pensent que c'est trop dangereux pour moi.

À cause de mon physique, mais ça j'allais pas lui dire ! Bien que mon visage déformer par une moue contrarié trahissait surement qu'ils m'avaient vexés pour leur raisons, et que j'étais loin de penser que c'était dangereux comme eux. Qu'est-ce qui serait le plus dangereux, la marine et être envoyé en mission à risque ou chasseur de prime ou je pouvais chasser qui je voulais et quand je voulais ?

- Dis moi, en rejoignant la marine, on est protéger de notre passé ?

Je ne voulais pas trop en dire, mais espérait tout de même qu'il se doute qu'il n'était pas tout blanc, ce qui pourrait peut-être m'être demandé si jamais je rentrais effectivement dans les rangs. Nous étions devant le bateau depuis quelque instant déjà, celui-ci vide de toute vie, du moins en apparence, me rassurait. Personne ne nous entendrait. Le commandait était encore là ou déjà partit arpenter la ville ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Mer 4 Mar - 11:31

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

Alors que nous allions bientôt emprunté les quelques planches menant au pont principal, il semblait que la jeune femme avait encore bien des questions dont m'abreuver. La première me semblait très manichéenne, mon ressenti face à la cruauté de la Marine qui aurait pu me noyer. Je ne m'étais jamais représenté la situation de cette manière, j'aurai peut-être dû. Plus tôt, j'aurais éventuellement pu montrer une ombre de ressentiment, une colère à l'égard de cet événement, mais je n'en avais pas eu, obnubilé que j'étais, et toujours plus aujourd'hui, par cette idée idyllique de justice que je m'étais forgé.

- Je ne me suis jamais posé la question et aujourd'hui, je ne m'en plains pas. J'ai été formé, j'ai vécu beaucoup de choses, finalement avoir été mis en face d'un choix aussi violent m'a permis de percevoir la vie d'une manière plus sereine. Si l'on explicite les deux termes du choix, cela revient à la mort, ou une formation, un travail et un salaire. La manière dont cela s'est passée est peut-être un peu cruelle effectivement, mais après tout, nous le sommes tous fondamentalement.

Il est vrai que j'aurai pu quitter la Marine ensuite, mais je n'avais pas l'âme d'un déserteur, j'étais content d'œuvrer à mon projet en même temps que j'œuvrais de la manière dont on me le demandait. Son discours la concernant, par contre, me semblait plus résigné, moins emprunt à faire les différences que selon elle j'aurais dû faire: «je ne peux pas faire ça, alors je fais autre chose qui s'en rapproche».

- Tu sais, tout est dangereux lorsque l'on fait des métiers d'armes. Il faut que tu saches si tu est déterminée à suivre la voie mal assurée des armes, ou la voie de la sagesse de la famille qui t'encourage à la prudence. C'est un choix que personne ne peut faire pour toi, d'ailleurs je ne me permettrais même pas de te dire ce que j'en pense.

Alors que je pensais que nous en avions fini, elle eut encore une question sur le traitement des anciens méfaits lors de l'engagement dans la Marine. Je connaissais plusieurs traitements sur le sujet, cela dépendait en majorité de la personne à qui on s'adressait. Enfin, je lui fis la réponse la plus véridique possible, sans m'immiscer dans ses troubles personnels.

- Pour tout te dire, la Marine engage volontiers des gens qui n'ont commis aucun acte répréhensible, ça va de soi. Ensuite, c'est à la discrétion de celui qui t'engage, certains engagent des repris de justice sans aucun problème, d'autres ne demandent pas même ce qui a été fait auparavant, laissant le passé au passé. Mais il arrive que certains officiers soient plus à cheval sur ces conditions là. Enfin, tant que tu n'as pas commis de crime au sens propre du terme, j'imagine que ça ne devrait pas poser trop de problèmes.

Sur ces bonnes paroles, nous arrivâmes devant la porte de la cabine du commandant. Alors que j'esquissais un geste pour frapper, je retins ma main et regardait celle qui m'accompagnait avant la dernière étape.

- sûre?


Dernière édition par Uruk Anzû le Jeu 5 Mar - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Jeu 5 Mar - 16:37

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Là j'avais la confirmation, c'était vraiment pas que son parcourt qui était hors-norme, lui aussi comment ne pas penser à ça ? Ou sinon c'était moi qui était étrange de penser tout de suite au faite que la marine était horrible de chercher à me noyer sans raison valable, surtout eux qui étaient les représentant de la justice, et qui devaient alors protéger les plus faibles. Ce qui pour moi, quelqu'un qui dort dans un sac de patate, était, de toute évidence. Il était si pauvre que ça pour dormir dans un sac à patate d'ailleurs ou c'était juste qu'il adorait ça ? Je me gardais de lui poser la question, de peur d'en demander trop d'un coup. Peut-être plus tard.

- Quand même, ça m'aurait surprise, mais j'aurai choisis l'engagement pour vite repartir une fois pied à terre. De la part de la justice un tel choix me semble indigne d'eux. Mais bon, si ça t'as permis de voir la vie plus sereinement, tant mieux finalement.

Je savais bien que c'était un choix que moi seule devait prendre, bien que j'entendais déjà les sermons de mes frères, et même le plus grand aller voir la marine pour leur dire que j'étais trop jeune et trop fragile pour rester dans leurs rangs, et que s'ils m'arrivaient quelque chose, ils auraient alors affaire à lui. Bonjours les futurs relations entre mes camarades et ma famille si jamais je m'engageais.

Mais qu'est-ce qu'il pouvait bien penser pour ne pas se permettre de le dire ? Je le fixais intrigué en faisait le pour et le contre de le lui demander. Autant ça pourrait me faire réfléchir, autant ça pouvait m'énerver et me faire rebrousser chemin illico-presto. Dernière possibilité : je me faisais des films toute seule et il ne voulait juste pas m'influencer en me disant que rejoindre la marine serait un super choix de carrière et d'épanouissement.

- Pas commis de crime au sens propre du terme hein … Bon bah je vais déjà demander, on verra bien, j'espère que le commandant n'est ni trop à cheval ni trop curieux.

Je pris une grande inspiration une fois devant la porte. Ça serait trop bête de reculer maintenant non ? Et puis je ne venais que pour plus de renseignement, ce n'était pas un véritable engagement. Je n'étais pas encore sûre de mon choix, c'était avant tout un coup de tête. J'espérais tout de même savoir si en m'engageant dans la marine je pouvais gagner l'immunité pour moi et mes frères, si c'était le cas, alors tant pis pour mon premier choix d'être chasseuse de prime, au moins je sauverai mes frères.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Jeu 5 Mar - 16:58

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

Nous entrions à présent dans le vif du sujet, après quelques phrases, il était temps de sauter le pas. Ce n'était plus le moment de reculer, peu importait l'issue. Elle le savait tout comme je le savais, bien entendu pour ma part, c'était plutôt le fait de l'avoir amenée jusqu'ici pour rien, et de la débarquer, qui m'aurait été pénible. Je n'étais pas guide touristique après tout. Après avoir acquis la certitude que cette fois-ci était la bonne, je cognais résolument la porte de manière à faire entendre ma présence au commandant qui, vu l'heure, pouvait être en pleine sieste. Mais sa voix se fit entendre de suite après mes coups, il était donc tout à fait éveillé et apte à nous recevoir sans la mauvaise humeur excessive que je lui connaissais bien.

- C'est moi commandant, je vous amène une possible recrue, mais elle voudrait que vous lui donniez des informations.

- Anzû bon sang, tu penses que j'ai que ça à faire?!

- Oh allez commandant, commencez pas à lui faire peur, elle va nous prendre pour des sauvages après.

Eh oui, il fallait savoir lui parler à celui là pour obtenir quelque chose, par chance, après tout ce temps à son service, je savais à peu près m'y prendre.

- Bon très bien, très bien mais ne traînons pas. Comment vous appelez-vous? Dit-il en s'adressant à celle qui maintenant se tenait devant lui.

Pour ma part je m'étais positionné un peu en retrait. J'avais trouvé un fauteuil suffisamment à l'écart pour ne pas avoir l'air de m'immiscer dans la conversation et suffisamment proche pour me permettre d'intervenir au cas où, je ne voulais pas avoir l'impression de l'avoir jetée dans la gueule du loup sans en faire plus de cas que ça. Aussi, après avoir sorti une cigarette de ces rares occasions calmes qui me permettent de fumer, je me crus presque au spectacle, la nouvelle arrivée se heurtant d'emblée à la hiérarchie ô combien rigide de la Marine. Cela promettait d'être intéressant, mais j'espérai que la pièce ne soit pas trop longue, car force m'était de constater que le siège choisi n'était tout de même pas des plus confortable.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   Ven 6 Mar - 0:57

Fair AerithCivil
avatar

Messages : 153

Navigation
Doriki:
754/6000  (754/6000)
Fruit du Démon: -

Et bien, si la marine était aussi aimable que le commandant, ça donnait vraiment pas envie, pour ça il avait bien raison de lui faire la remarque. Car oui, j'allais vraiment les prendre pour des sauvages à être aussi aimable qu'une porte de prison. Il était tous comme ça dans la marine ? En tout cas une chose était sûr, le bonjour c'était pas son truc, je disais donc qu'avec un sourire et une phrase polie je lui rappellerai peut-être le sens des convenances, du moins les bases élémentaires.

- Calypso. Enchanté monsieur.

J'avais mit un petit temps avant de donner ma réponse, hésitant à donner ou non mon nom de famille, mais finalement j'ai préféré ne pas le faire. Une petite voix en moi m'avait rappeler que la marine obéissait au dragon céleste, et vu qu'une de ses familles voulaient la perte de la mienne, mieux valait ne pas dévoilé à leur supposé sbire ma véritable identité, des fois qu'il ait une liste avec le nom à rechercher dedans, comme les avis de recherche.

- Je me demandai si pour rejoindre vos rangs il faut avoir des qualités physique particulière, car mes frères ne me pensent pas capable d'être chasseuse de prime tout comme eux.

S'il me disait que j'étais petite et que j'avais l'allure d'une crevette, je ne répondrai plus de rien. J'avais en plus mon parfum d'amnésie dans ma poche, ça serait parfait si jamais je venais à m'énerver contre un haut gradé de la marine. Pas envie d'avoir des problèmes, mais je connaissais assez mon caractère en cas de remarque désobligeante sur mon physique injustifiée. Car oui, j'avais des petits talons, j'étais encore moins petite !

- Et surtout, est-ce qu'en rejoignant la marine on gagne une certaine immunité par rapport à notre passé ?

C'était surtout ça ma question la plus importante, j'essayais de pas trop en dire, mais je voulais quand même une réponse claire et précise. Car est-ce que j'avais à y gagner finalement en me jetant directement dans la gueule du loup ? En rejoignant ceux qui obéissaient aux monstres qui voulaient ma mort ? Là je serai carrément à leur porté ! Pourquoi est-ce que je n'y pensais qu'une fois enfermé dans une pièce avec deux gars de la marine ? Mes frères avaient peut-être raison finalement ...

- Enfin … Si jamais c'était avec des personnalités importante qu'il y avait eut litige ...

Certes j'étais hésitante dans mes propos car je voulais pas dire la vérité, juste assez pour pas qu'il me dise que si j'ai voler une orange c'était pas grave ou que casser un verre sur quelqu'un dans un bar non plus.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

In the navy ... entrainant non ? [PV : Anzû]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Kensi Blye - Militaire/Sergent-Chef dans les Navy Seals - Daniela Ruah [ LIBRE ]
» James Barton - US Navy / SEALS feat Michael Fassbender
» F2M417 entrainant une batteuse Hummel
» Amphithéâtre Taijutsu
» Anzû Der Hayr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-