AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Ven 12 Déc - 8:13

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1521





Event Tartaros



Le tournoi va débuter dans quelques instants. Il ne s'agit pas d'un tournoi classique où vous devrez vous battre entre vous, il s'agit d'un tournoi où vous devez battre un membre de Tartaros. Suite a ses petites explications, vous êtes tous priés de sortir de vos vestiaires respectifs pour vous rendre dans l'arène. Mais voilà, quatre chemins s'offrent à vous et une voix nomme expressément la direction que vous devez prendre afin de rencontrer la personne de Tartaros que vous devrez combattre. C'est ainsi que l'amiral en chef de la marine quittait son acolyte, Uruk Anzu, pour se retrouver en tête à tête avec l'investigateur de tout cela, Marde Guille en personne.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Dim 14 Déc - 1:34

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

*** Flash Back ***

C'était quelques jours plus tôt : un coup d'escargophone du G5 avait été transmit directement au commandant de la Marine, l'Amiral-chef Sakazuki. C'était une information plutôt, il faut avouer, intéressante : lors de l'arrestation d'un pirate, une lettre étrange avait été interceptée. Il s'agissait d'un message d'invitation transmit à de nombreux de ces démons des mers, pour un évènement dans lequel une forte récompense était promise. De telles histoires étaient déjà courantes, c'était par exemple une méthode usitée du Shishibukai Doflamingo pour inviter toutes sortes d'audacieux et autres inconscients dans ses tournois en arène (pour laquelle le Chien Rouge aurait depuis longtemps laisser éclater sa colère devant le Corsaire Royal pour parrainage d'une activité interdite, si ce dernier n'avait pas eu des relations dans les seules sphères dépassant les siennes...) Mais le lieu (une ile digne d'un décor de l'enfer), la longueur et les risques du voyage et la description de la difficulté des épreuves laissaient penser que des puissants criminels seraient de la partie.
C'était l'occasion de cueillir un bon petit panier de suppôts du Mal, vivants ou morts peu importe. Quand à cet organisateur, qui ne paraissait pas extrêmement célèbre dans le milieu, il aurait eu une carrière de courte durée ! -pensait le Chien Rouge.

Petit problème, la Marine était débordée par ces temps, surtout avec la surproduction que leur imposait la nouvelle direction -lui même- dans le but d'une victoire définitive contre la piraterie. Il n'y avait donc aucun amiral disponible, ni vice-amiral. Tant pis, il restait lui même, cela ferait d'autant moins trainer les choses... Le fanatique de la Marine se contenta d'un jeune officier très prometteur nommé Uruk Anzu, comme soutien à la mission et aide de camp. Inhabituellement, il opta pour une technique douce : amener une foule de navire de la marine sans fard risquerait de faire fuir tout le gibier.
Sakazuki Akainu arriva donc à l'accueil, sans un mot, suivit les instructions avec indifférence, rongeant son impatience -Dieu que tout cela était stupide!- et après les vestiaires, où il fit trembler la clientèle -et aurait eu du mal à se retenir de massacrer sur place cette brochette d'hors-la-loi si Anzu ne le lui avait rappelé- il sorti lorsqu'on l'appela et se retrouva face au chef. C'était parfait

*** Retour ***


Le maître de la justice dévisagea le personnage, en baissant les yeux. Marde Guill, il avait prit soin de noter ce nom dés que son oreille l'avait perçu, pour retenir un ennemi de plus ; et il avait un souvenir précis d'où il connaissait ce nom.

«  Bien, cette farce a assez duré. J'ai suivi toutes les instruction de ce jeu uniquement pour me retrouver face au responsable de tout ce holà. Maintenant, dis-moi qui tu es donc ? »



Cet homme respirait une étrange assurance : il était pourtant conscient de qui il avait en face de lui, l'homme qui avait exterminé Ace aux Poings Ardents en quelques instants de combats, et avait porté de graves blessures à Barbe Blanches, l'Homme le plus Fort du Monde... en quelques sortes le diable même. Si ce n'était pas un imbécile, c'était un comportement suspect.
La voix rocailleuse du fanatique de la Marine reprit, tandis qu'il s'allumait un cigare, son nouveau passe-temps, occasion de montrer comme il restait dans le confort en toute situation :


« A vrai dire je me tape de la récompense de ce tournois, je la laisse au premier énergumène. Ce qui m'intéresse moi, c'est certains ennemis du Gouvernement Mondial qui sont ici. Particulièrement Nico Robin, la membre des Mugiwaras, et une des priorités du Conseil de 5 ; j'ai reçu un rapport du CP0 qui précisait qu'elle était des tiens depuis récemment... Il y a aussi ces pirates et révolutionnaires que j'ai croisé qui sont intéressants, notamment la femme aux cheveux rouges qui a côtoyé une de vieille connaissance à moi.
Je veux ce petit monde à embarquer avec moi, pour le reste j'ai d'autre chose à faire, ça te laisse le temps de filer avant que je change d'avis. »


Bien que s'attendant à sa réponse, l'ex amiral Akainu voyait comme équitable sa proposition, marchander avec ces vauriens lui était intolérable en temps normal, mais ici il y avait toute une équipe expérimentée et valeureuse pour accompagner cet étrange Marde en plus de l'ensemble des invités, il se la jouerait calmement le plus longtemps possible avant que le volcan se réveil. 

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Dim 14 Déc - 12:58

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1521





Event Tartaros



Marde descendait dans l'arène avec ses acolytes. L'homme donnait ses dernières instructions à Angela, Judal et Robin, alors qu'il demandait à Seira de rester dans l'ombre et de n'agir que si les choses tournaient mal. Puis, le groupe formant Tartaros se séparait pour affronter leurs adversaires respectifs. Marde avait opté pour une confrontation directe avec l'Amiral en chef de la Marine, Sakazuki Akainu en personne. Le choix de cet adversaire n'était pas vraiment dû au hasard. En réalité, il y avait bien un plan derrière tout cela. Un plan qui serait révélé en temps voulu. Pour le moment, Marde souhaitait simplement discuter un peu avec le chien rouge.

Le Dragon Céleste pénétrait dans sa zone de combat, où se trouvait un trône, et s'installait dessus en attendant Akainu qui ne tardait pas a arrivé. Marde souriait lorsqu'il le vit entré et adoptait une posture vraiment arrogante. Sa main droite servait de repose tête et sa jambe droite croisait la jambe gauche. Bref, une position qui frôlait l'insolence, mais l'homme aux cheveux noirs s'en moquait éperdument. Il se contentait simplement d'écouter la proposition de l'Amiral avant de prendre enfin la parole.


- Marde Guille se voit dans l'obligation de refuser votre offre. Et cela pour une raison bien simple. Marde Guille est un fin stratège et son plan repose sur les personnes que vous convoitez.

Son sourire s'élargissait. Marde n'avait toujours pas bougé d'un centimètre, se contentant simplement de fixer l'homme volcanique.

- Mais Marde Guille en oublie les bonnes manières. Marde Guille est heureux de vous accueillir dans les souterrains de son île afin de participer à sa petite fête. Marde Guille comprend également votre interrogation sur sa personne et fera de son mieux pour répondre à vos attentes.

Le maître de l'île décidait enfin à bouger et descendait de son trône avant de faire un pas, puis un autre vers Akainu. Son sourire arrogant toujours sur son visage. Une fois à sa hauteur, il lui tendit la main en guise de respect avant d'enchaîner.

- Marde Guille sait que vous êtes un homme occupé, c'est pourquoi Marde Guille va être franc avec vous. Marde Guille aimerait grandement que la Marine le laisse tranquille ainsi que Tartaros. Sinon, Marde Guille pourrait rapidement prendre la Marine pour cible avec ses puissants alliés.

Les yeux rouges de Marde brillaient comme des rubis. La dangerosité de l'homme dirigeant Tartaros était plus que palpable, mais il en fallait surement beaucoup plus pour impressionner un homme ayant participé à la bataille de Marineford.

- Marde Guille a également anticipé la réponse négative et se demande comment la Marine devrait agir si un Amiral pose la main sur sa personne ? Un autre Amiral viendra-t-il ? Après tout, Marde Guille est un noble Dragon Céleste et d'aussi loin qu'il se souvienne, les Dragon Céleste sont intouchables sous peine de représailles. Mais qui sait ? Un Amiral ne sera peut-être pas le seul problème de la Marine, si vous osez toucher Marde Guille.

Le regard de Marde se posait directement sur le visage du puissant Amiral. Le ton était donné. La rigolade était terminée et le chef de Tartaros attendait tranquillement la réponse de son invité.

- Alors Amiral ? Quelle réponse donnez-vous à Marde Guille ?

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Mer 17 Déc - 2:39

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi


Quand la crevure orgueilleuse lui tendit la main, Sakazuki ne bougea pas : hors de question de rendre ce respect a un de son espèce, et ce pouvait être un piège. Histoire d'en rajouter, ce Marde était complétement marteau : parler de lui à la troisième personne et faire ces têtes là, ou autres détails comme affirmer qu'il détenait de "puissants alliés" à même de menacer la Marine, on l'aurait cru évadé d'un asile.
Mais ses prévisions changèrent du tout au tout quand ce même annonça qu'il était un Dragon Céleste. Attendez, mais... un Dragon Céleste qui fait tout ce raffut clandestin et vit au milieu des humains et leur air ? C'était pour cela qu'en lisant son dossier afin d'en apprendre sur Robin, s'il y avait eu des indications du rapport du CP0 faisant mention d'un Dragon Céleste, elles avaient du vite ressortir par son autre oreille, car il paraissait impossible d'imaginer que ce personnage de l'ombre soit encore un Tenryuubito, il serait au mien un noble mondial déchu à la Doflamingo. Le contraire était-il possible ?
Si c'était le cas, le petit discours de Marde Guille sur la Marine qui agirait contre Akainu lui même n'était pas faux : même sa propre autorité n'atteignait pas de telles instances, et il lui faudrait plier boutique.

" Vous affirmer être un Dragon Céleste ? Je ne connais pas l'ensemble des noms, pouvez-vous me donner une preuve ? Par exemple, avez-vous un Den Den Mushi permettant de me contacter directement ? Si vous vous êtes joué de moi vous le regretterez. "


Le dirigeant de la Marine espérait que ce serait le cas, car il n'avait jamais encore eu dans le camp ennemi un Dragon Céleste officiel. Si c'était le cas, il devrait s'arranger pour ne pas que sa maigre insolence lui vaille des réactions de "plus haut", mais pour ça il ne s'en faisait pas.
Il observa le maitre des ennemis face à lui, dont les yeux luisaient d'une étrange lueur, de quoi se préparer à n'importe quel mauvais coup, pendant que sa voix se faisait plus froide.


" Pour donner une réponse qui convient à tout ceci, si vous n'êtes pas un Dragon Céleste, vos conditions me déplairont et je vous attaquerais aussitôt, et si vous en êtes un, j'essaierais de négocier avec vous de façon égale. La Noblesse Mondiale jouit en principe de pouvoirs illimités, mais si un deux s'engage dans le monde du crime et s'allie avec de puissants hors-la-loi pour menacer la justice, il menace le Gouvernement Mondial, et donc les autres Nobles aussi, car leurs intérêts financiers et sécuritaires sont garantis par des forces telles que les miennes... Je pourrais vous dénoncer et vous seriez peut être mis au ban des autres Dragons Célestes, alors rien ne m'interdirait de vous arrêter.
Mais je ne veux pas importuner une telle lignée, donc je préfère éviter cette voie là... Seulement je veux quelque chose, au moins un de ces pirates. Par exemple, il y en a de l'équipage du Moby Dick, et ceux là je ne veux pas les rater... "


Sakazuki tourna la tête et sorti une bouffée de cigare. Il allait peut être bientôt renoncer à ce petit plaisir pour autre chose d'autant plus sérieux, et il était mentalement prêt. Le magma allumait ses premières braises au fond du profond cratère.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Sam 20 Déc - 12:35

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1521





Event Tartaros : " Voyez le monde au travers des yeux de rubis "



Le chef de Tartaros contemplait son homologue rouge avec son habituel sourire méprisant et assuré. Marde sentait parfaitement l'état perturbé, même s'il ne le montrait pas, de l'homme ayant les capacités du magma. Après tout, découvrir qu'un Dragon Céleste était en réalité une personne se livrant à des activités malsaines avait de quoi troubler légèrement. De plus, l'amiral en chef ne croyait nullement les propos du brun et lui demandait de fournir des preuves. Que c'était amusant de voir ça. Marde ne fit rien dans un premier temps et se contentait simplement de fixer Akainu en souriant tout en l'écoutant parler. Il ne comprenait rien, vraiment rien à sa situation.

- Marde Guille doit prouver son appartenance à la lignée des grands fondateurs ? Il doit s'abaisser à un tel déshonneur pour sa noble famille ? Soit, Marde Guille va le faire si cela lui permet de lever les doutes de la Marine. Marde Guille a promis de répondre aux attentes de celle-ci.

Lentement, l'homme maléfique sortait un Den Den Mushi de sa poche avant d'appuyez sur le petit bouton qui le mettrait directement en contact avec l'amiral en chef. Son sourire s'élargissait encore plus lorsque la sonnerie retentissait non loin de lui. Puis, il remit l'appareil dans sa poche avant de reprendre sa conversation.

- Marde Guille vous a enfin convaincu ? Il l'espère de tout son cœur, mais il sait également que votre cœur à vous est perturbé par la situation. C'est pourquoi, Marde Guille va vous expliquer pourquoi il est-ce qu'il est. Marde Guille est le descendant de la famille Guille, une famille qui régnait sur cette île il y a bien longtemps. C'était une famille des plus cruelles, qui aimait par-dessus tous les jeux violents. Des combats avaient lieu régulièrement et le peuple aimait voir des tripes ainsi que des têtes volées.

Le brun marquait un petit temps de pause avant de reprendre son histoire sur sa famille et ses origines.

- Un jour, la famille Guille partit fondée le Gouvernement Mondial, laissant cette île, et ses souterrains dans lesquels nous nous trouvons, à l'abandon avec son peuple. Les Guille ne prirent qu'une chose avant de partir : une esclave. Marde Guille n'a pas besoin de vous dire que la descendance de cette esclave est ici également. Revenons à notre histoire. Le peuple sans roi se mit à se battre pour avoir de plus en plus de sang, jusqu'à l'extinction de se dernier. Marde Guille est, en quelque sorte, un roi sans peuple.

Le sourire du chef de Tartaros réapparu et son regard devenait de plus en plus brillant au fur et à mesure que son récit continuait. L'homme reprenait, afin de raconter la dernière partie de son histoire.

- Vous ne comprenez sans doute pas où Marde Guille veut en venir n'est-ce pas ? Marde Guille veut un peuple et ce peuple, il l'aura. Mais Marde Guille ne souhaite pas n'importe quel peuple. Il se mit à chercher très longtemps ce qu'il désirait. Et un jour, il comprit. Marde Guille veut le peuple du monde. Ce peuple lui doit fidélité et obéissance. C'est celui-ci que Marde Guille souhaite Amiral.

Marde retournait s'asseoir sur son trône et regardait Akainu avec arrogance, en souriant de son éternel sourire méprisant.

- Mais assez parler de Marde Guille. S'il vous raconte tout, il n'y aura plus de conversation possible entre nous. Pour en revenir à votre proposition sur le don des pirates de Barbe Blanche se trouvant sur l'île de Marde Guille, la réponse est non. Ici, c'est Marde Guille le maître, pas la Marine. De plus, vous oubliez à qui vous parlez. Vous n'êtes qu'un homme ordinaire, et cela, qu'importe votre grade. Les pirates de Barbe Blanche rejoindront Nico Robin dans l'armée de Marde Guille que cela vous plaise ou non. Mais, Marde Guille se pose une question. Pourquoi les pirates de Barbe Blanche en particulier ? Marde Guille se souvient qu'il y en a un de Barbe Noire également. Pourtant, vous ne voulez que ceux de Barbe Blanche. Auriez-peur de cet équipage ? Ou alors vous les désirez uniquement par vengeance personnelle ? Après tout, vous n'avez pas réussi à vaincre Ace aux poings ardent et encore moins son petit frère. La Marine est-elle à ce point incompétente ? Et son chef désire traiter équitablement avec Marde Guille ? C'est risible, vous ne trouvez pas ?

Marde lui tendait la main depuis son trône pour lui faire une proposition.

- Mais Marde Guille peut vous offrir bien plus que cela. Mettez la Marine sous le commandement de Marde Guille et rejoignez son armée. Il saura se montrer généreux envers vous. Quittez votre faiblesse et voyez le monde au travers des yeux de rubis de Marde Guille

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Mer 7 Jan - 2:42

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

« et merde ». Le maître de la Marine s'était de plus en plus douté que « l'homme » disait vrai, mot après mot. Pour ne rien arranger, l'autre le narguait, comme s'il était un pauvre misérable déçu. Cette condescendance intolérable força Sakazuki à resserrer sa mâchoire, histoire de ne rien faire d'irresponsable sous le coup de la fureur.
Quand Guille lui parla de contrôler « le peuple du monde entier », cependant, il ne put se retenir de froncer les sourcils. Même pour un Dragon Céleste, il était impossible d'ignorer que d'autres dragon célestes précisément pourraient réclamer un traitement égal et que cela empêchait tout monopole. Ce Guille comptait-il composer en forçant l'obstacle ou était-il réellement fou au point d'avoir oublié ce gros détail ?
Mais voilà que maintenant le roi étrange lui posait des questions personnelles, se voulant les plus humiliantes possibles. Cette fois pour rester totalement stoïque il du serrer un poing. Ce petit... vicieux ordurier osait le couvrir de détritus... Inspirant par le nez, Sakazuki pu répondre à ses questions sans agressivité :

 " Pour répondre à votre requête votre honneur, l'équipage de Barbe Blanche m'est prioritaire parce que c'est un travail inachevé à Marineford, de ce qui fut pendant 20 ans mon pire ennemi et m'échappa injustement. Teach a provoqué une nouvelle ère, mais un seul des siens ne m'apportera aucune emprise sur lui, tandis que le moindre des vauriens du Moby Dick me réjouirait, notamment une fille aux cheveux rouges qui est doublée d'une traitresse.
Et j'ai réussi à vaincre Hiken No Ace, mon propre poing se souvient de l'avoir envoyé en enfer. Serions nous risibles, alors que nous avons infligés des blessures mortelles à celui qui fut l'égal de Roger ? La Marine a gagné à Marineford, et un jour j'aurai envoyé toute la piraterie par le fond. »


Il était maintenant temps de répondre à la proposition de Guille, qui tendait la main -ce détail était louche, Sakazuki préférerait reculer l'échéance au mieux comme s'il redoutait un piège. Il valait mieux y aller doucement, car il ne voulait pas pour couronner le tout se recevoir un Kizaru ou Fujitora qui ahuri, aurait sans doute besoin de quelques explications à distance de feu. L'homme-magma approcha du trône d'un pas en faisant mine d'être hésitant :

« Hum, et bien voyez-vous, j'obéirais à n'importe quelle consigne, selon mes obligations, s'il n'y avait pas un petit défaut de procédure. Dans une condition, je ne peux pas obéir à un Dragon Céleste : seulement s'il génerait d'autres dragons célestes. Pour que la Marine n'obéisse qu'entièrement à vous, je devrais demander un rassemblement de Tenryubitos à Marijoie, et leur assemblée seule déciderait. Avez-vous une autorisation écrite de l'ensemble des Dragon Célestes ? En attendant je ne peux rien faire. Leur conseil peut d'ailleurs s'il se sent trop provoqué radier un des leurs, comme ce fut le cas avec la famille Don Quichotte. Mais dans tous les cas je n'ai aucun rapport avec tout ça, je fais juste le métier qu'on m'a confié»

C'était bien vrai, et aussi un bon moyen de gagner du temps en évitant de contrarier un de ces nobles suprêmes... Ce pétage de plomb n'était sûrement pas le premier excès du genre d'un des congénères de Guille, croyait se rassurer Akainu. Il reprit une bouffée de cigare en attendant que son peu de champ de possibilité actuel soit renforcé.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Sam 17 Jan - 11:58

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1521





Event Tartaros : Un sourire dans les ténèbres



Le chef de Tartaros regardait en souriant l'homme de lave. Ce sourire, toujours plus arrogant, dégageait une aura maléfique aussi intense que celle qui émanait de Marde Guille. Ce dernier écoutait les dernières revendications de son homologue de la Marine et baissait la main en voyant son refus. L'amiral en chef n'était pas aussi bête qu'il en avait l'air. De plus, il tenait parfaitement tête à l'homme brun et cela plaisait fortement au manipulateur de l'ombre. Assis sur son trône comme le serait un roi, Marde faisait tenir sa tête sur sa main gauche et écoutait inlassablement avant de prendre la parole une fois le monologue d'Akainu terminé.

- Vous demandez à ce que Marde Guille vous prouve qu'il peut contrôler la Marine en présentant une lettre signée par les Dragons Célestes eux-mêmes ? Marde Guille doit avouer qu'il ne possède pas une chose pareille en ces lieux, à son grand regret qui plus est, mais vous mon chère Akainu ? Qui vous dit que Marde Guille n'a pas l'ensemble du Gouvernement Mondial à sa botte ? Vous semblez aveugle sur le monde qui vous entoure. La meilleure preuve à cela est votre méconnaissance sur ma personne. Si vous vous étiez intéressé un peu plus au monde que vous êtes censé protéger au lieu de passer votre temps à pourchasser les reliques du passé que sont les membres de l'équipage de, feu, Barbe Blanche ou bien de vouloir retrouver le petit Mugiwara, alors vous auriez eu, peut-être, l'occasion d'avoir un peu plus de coups d'avance contre Marde Guille.

L'homme soupirait. Pendant un moment, il perdait son sourire. Pour la première fois depuis le début, il semblait perdre son aplomb. Mais bien vite, il retrouvait son habituel sourire et se levait tranquillement de son trône.

- On dirait que des impondérables viennent salir les plans de Marde Guille. Nico Robin commence à s'échapper de mon contrôle et cette noble Angela n'arrive pas à faire valoir nos droits. Quant à Judal, il semble s'enliser lui aussi. Serait-ce bientôt la fin de Tartaros ? Marde Guille ne serait répondre à cette question.

D'un geste lent, il sortait un petit escargophone et ignorait complètement son invité de marque qui se trouvait devant lui. Sans éprouver la moindre gêne, il parlait directement à sa plus fidèle alliée, Seira, qui restait dans l'ombre depuis le début de l'histoire.

- Tu sais quoi faire Seira. Nos hôtes commencent à être problématiques. Marde Guille souhaite grandement que tu réunisses quelque un de nos alliés les plus prestigieux afin de porter un grand coup. Ho et, si notre dernier invité qui se trouve à tes côtés veut participer, qu'il le fasse.

Le chef de Tartaros coupait la communication pour reporter son attention vers l'homme de lave.

- Marde Guille s'excuse pour ce coup de fil imprévu. Les choses ne sont pas comme Marde Guille l'aurait voulu, mais cela fait partie du jeu. Bon, où en était la discussion entre Marde Guille et vous ? Ha oui, la mise à disposition de la Marine. Comprenez bien que Marde Guille souhaite faire ça sans effusion de sang, mais si vous obligez Marde Guille à agir, cela serait plus problématique pour la Marine. C'est vrai, que ferait la Marine contre plusieurs fronts ? Comment pourrait-elle agir contre les assauts de Marde Guille, ceux des empereurs et ceux de Monkey D. Dragon ? Cet homme bouge et Marde Guille voit en lui un allié intéressant. Si un accord venait à être signé, Marde Guille n'ose pas imaginer les dégâts sur le monde.

Le brun retendait sa main vers Akainu. Son sourire était encore plus grand et montrait son assurance.

- Mais, pour le moment, Marde Guille traite avec vous. Acceptez-vous l'aide de Marde Guille ou la refusez-vous ?

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Mer 21 Jan - 21:58

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Foutu sourire. Pour se calmer Sakazuki essayait de s'imaginer écraser cette tête et son sourire vicieux d'un coup de poing qui réduisait tout en bouillie. Mais il se reprit, il fallait être concentré, bien soupeser chaque mot histoire d'être sûr de ne pas recevoir dans la soirée un message de ces voix glacées et chevrotantes du Conseil des 5 Etoiles.
Extrêmement méfiant, le chef de la Marine continuait à chercher l'embrouille. C'est comme si cet oiseau de mauvaise augure se préparait à l'attaquer. Ça pouvait paraitre stupide, mais pourquoi tant d'assurance même maintenant que sa position de Noble ne lui suffisait pas ? Pourquoi avait-il été amené face à lui comme s'il constituait une épreuve du jeu, autrement dit un adversaire ? Il fallait découvrir avant tout s'il avait un pouvoir au combat, le chien rouge connaissait trop bien ce monde pour ne pas se méfier d'une zone d'ombre au combat.

Le coup de téléphone ne lui échappa, il semblait que le tournois ne se déroulait pas aussi facilement que prévu. C'était bien, cela permettrait à l'Amiral en Chef d'accroitre sa pression sur ce Marde.

" Avant de répondre à votre proposition, je vais répondre à ce que vous disiez avant d'être coupé.
Je peux pas savoir tout de suite si le Gouvernement Mondial est de votre côté ou non, c'est vrai. Mais il y a des chance que vous bluffez, et je ne peux pas risquer un piège. D'ailleurs... Vous êtes un Dragon Céleste, mais sans bulle pour l'isoler de l'air, sans esclave, vous parlez poliment à un "mortel" comme moi, et vous êtes près à toucher sa main... Je n'ai connu qu'un seul Dragon Céleste qui était ainsi, de toute ma carrière, et il a eu une prime de pirate longtemps, et même s'il maintenant il est notre allié, si je trouve un jour une preuve qu'il nous joue des tours dans le dos il perdra ses privilèges. Vous voyez de qui je parle.. Ça plus toutes les choses bizarres depuis le début, je ne peux pas vous faire confiance. "


Sakazuki se ralluma un cigare en regardant en face le Tenryuubito, et lui en proposa un, histoire de montrer qu'il avait encore tout son sang-froid plutôt qu'une attitude de respect ironique.

" Peut être qu'un autre Amiral en chef n'aurait pas osé prendre de tels risques et vous aurait obéit... mais moi je suis Sakazuki. Et il y a un dieu pour moi qui dépasse tous les autres : la justice. "


Il appuya sa phrase d'un regard intransigeant et paternaliste. Techniquement, Marde pouvait appeler un amiral. Mais il risquait aussi de rajouter un allié à Akainu sur le terrain, ça dépendait de plein de choses, il ne commettrait pas une telle erreur à moins que tout dépasse l'imagination du fanatique de la justice. Marde Guille avait-il réellement un soutien dans le GM qui puisse faire de lui un danger égal à un Yonkou, et pouvait-il s'allier à un d'eux ? C'était peut être effrayant, par contre pour Dragon, le ténébreux personnage faisait une erreur ! Jamais le chef des Révolutionnaire ne s'allierait à un Dragon Céleste, symbole de ce qu'il haïssait, ou alors pour lui tendre un piège après.

" Maintenant, revenons à votre proposition si vous permettez. Vous dites vouloir "nous aider". Pouvez-vous détailler votre plan s'il vous plait, je ne peux pas y réfléchir sans rien savoir dessus ? Ah, et sinon, je propose une chose moi aussi, si vous ne voulez pas me laisser Strange D. Nana, je veux bien me contenter de sa collègue du Moby Dick, celle appelée Taegan... celle là n'a rien d'extraordinaire, vous pouvez trouver partout d'aussi forte. "

Patience, cette posture à négocier courtoisement était humiliante et lassante, mais il fallait ruser avant de frapper, comme avec Squardo à Marineford. Loin de ce que certains pouvaient croire, Sakazuki était un personnage intelligent, presque à l'égale de Kuzan, sans quoi il n'aurait pu être admis à son poste.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Sam 31 Jan - 10:14

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1521





Event Tartaros : Désespoir



Deux fois. Cela faisait deux fois que l'Amiral en chef refusait de lui serrer la main. Et pour Marde c'était bien trop. Ce petit jeu de bonnes paroles commençait à trainer en longueur. De plus, Akainu prenait légèrement le dessus sur cette discussion qui se voulait rapide. Mais celui qui dirigeait le groupuscule maléfique, ne laissait rien transparaitre. Il se contentait simplement de sourire tout en écoutant les propositions. Le brun refusait poliment le cigare, mais il percevait en l'amiral une pointe de stress. Marde souriait un peu plus. Akainu semblait perdre légèrement pied devant cette affaire qui le dépassait, mais cela n'était pas encore suffisant. Tartaros devait porter un énorme coup afin de briser tous les espoirs et la seule personne ayant le pouvoir de faire cela, pour le moment, c'était Seira.

Le Dragon Céleste écoutait inlassablement toutes les revendications provenant de son homologue maritime et consentait enfin à y répondre.


- Vous souhaitez que Marde Guille vous offre Taegan H. Vitanie ? Il est vrai qu'elle n'est pas d'une grande utilité dans les grands projets que nourrit Marde Guille, il doit bien l'avouer, mais voyez-vous Marde Guille est une personne qui aime voir les gens sombrer dans le désespoir le plus total. Marde Guille aimerait grandement voir sa réaction quand elle découvrira la vérité accablante.

L'homme brun s'avançait lentement vers l'amiral en chef en ne montrant aucun signe d'agressivité. Alors qu'il s'apprêtait à reprendre la parole, Seira le contactait une nouvelle fois pour lui annoncer que tout le monde était là. Le sourire de l'homme s'élargissait de plus en plus. La conclusion se profilait à l'horizon.

- Marde Guille te remercie Seira. Tu envoies quelques personnes vers nos membres. Marde Guille te fait confiance.

Le chef de Tartaros rangeait son escargophone et s'excusait encore une fois pour cette gêne occasionnée. Puis, il reprenait la discussion. L'atmosphère avait changé considérablement. La tension était palpable dans les sous-sols de l'île. Elle était tellement forte et lourde que tout le monde pouvaient se dire que quelque chose de grave allait se passer. Marde, lui, restait impassible et levait légèrement les bras.

- Vous souhaitez que Marde Guille vous dévoile son plan ? Mais Marde Guille ne fait que ça depuis le début. Il se tue à vous dire qu'il veut avoir le monde pour lui. Ce monde lui doit le respect. Ne fait-il pas partie des nobles fondateurs de ce monde ? Mais Marde Guille en a assez de se répéter en boucle pour se justifier. Marde Guille a fait quelques erreurs. La première erreur est d'avoir cru que la victoire de Tartaros serait rapide. La seconde erreur est de n'avoir eu aucune preuve de ce qu'il avançait depuis le début. Là sont les erreurs de Marde Guille et il décide d'en finir avec toute cette histoire. Vous vouliez des preuves ? Marde Guille va vous en donner des preuves montrant que le monde est déjà en train de lui tomber dans les mains.

Il levait les mains vers les cieux et des silhouettes se trouvaient derrière lui. On pouvait distinguer, parmi eux, plusieurs détenteurs des pouvoirs d'un logia dont Ener et Crocodile. Il y avait également Moria qui rigolait avec son rire caractéristique. À la droite de Marde Guille, se trouvait des membres de l'équipage des Mugiwara. Il y avait Zoro, Franky, Brook et Nami. Parmi les soumis de la Marine, seule Tashigi était présente. Et enfin, le clou de spectacle était la présence de Joz et Vista pour l'équipage de Barbe Blanche

- Vous avez sous vos yeux les alliés de Marde Guille. Tous ne sont pas présents et soumis. Certains sont là de leur propre chef. Par exemple, Teach est surement partie trouver son membre d'équipage qui nous causes pas mal de problème actuellement. Il y a également une autre personne, mais celle-ci agit dans l'ombre pour le compte de Marde Guille. Comprenez-vous l'ampleur du désastre que Marde Guille va causer ? Voyez-vous l'échec de la Marine ? Vous, Akainu Sakazuki, n'avez pas été capable d'attraper les Mugiwara ni même quelques lieutenants d'Ace aux poings ardent. Marde Guille l'a fait lui. La Marine n'est plus rien qu'un ramassis d'incapables. Mais Marde Guille sait qu'il y a toujours des éléments importants dans la Marine. Comme vous.

Marde se tournait un instant vers eux et ordonna d'aller rejoindre les autres groupes pour terminer cette histoire. Il demandait expressément de ne tuer personnes. Il fallait simplement encrer le désespoir en eux. Puis, une fois tout le monde partie vers leurs destinations, le brun reportait son attention vers Akainu.

- Quant à Marde Guille et vous, il sait que les négociations sont à l'eau et Marde Guille sait également que vous allez briser la règle de ne jamais frapper un Dragon Céleste. Aussi, Marde Guille à prévu le coup. Il a amené un amiral avec lui pour le défendre.

Kizaru, qui était sous l'emprise de Marde, faisait une apparition et se tenait entre Akainu et Marde qui souriait de plus en plus.

- Dernière chance Amiral. Soumettez-vous où contempler l'échec cuisant de la Marine dont vous êtes responsable.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________


Dernière édition par Maître du Jeu le Mer 4 Fév - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Lun 2 Fév - 22:48

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Le médiocre petit gars devait résister encore assez pour ne pas perdre son sang froid. C'était dommage, en l'attaquant il lui aurait donné une occasion de le frapper, et ça démangeait de plus en plus le chef de la Marine. Et puis il dévoila son plan. Et pour tout dire, là il y avait de quoi perdre la tête. Qu'est ce... ? Enfin... ?

Comment ce petit minable avait pu rassembler cette armée ?! Voilà qui changeait tous les plans du Commandant de la Marine... Mais en les regardant tous, il comprit rapidement. La plupart étaient dans un état inhabituel, bizarrement silencieux, et certains n'avaient clairement rien à faire là (les Mugiwaras !?). Cela rappelait d'ailleurs des fruits du démon comme ceux de Moria ou Doflamingo, un type de fruit trop important pour qu'on l'oublie. Maintenant tout concordait.

-" Alors c'était ça, tu comptais me faire rejoindre ton petit cercle ? Petit imbécile, j'ai 55 ans, tu croyais que ne savais pas flairer quand il y a un piège ?! "


La manière dont Marde parlait de la Marine ne faisait qu'empirer sa colère. Il lui montrerait ce que c'était, la Marine ! Qu'il tente encore de le narguer.
C'est là qu'un autre ennemi, bien pire que tous les précédents, apparut. Et cette fois ci, ce n'était pas qu'une colère qui manqua de l'étrangler, une goutte de sueur perla à l'arrière de son cou épais.



-" Borsalino ! Qu'est ce que tu fous ici ?! C'était pour ça que tu étais long à revenir ? "

Cette révélation, ainsi que le visage complètement béat et ailleurs de son collègue eu son effet : cette fois c'en était trop sur trop. De la fumée commença à sortir de sous la veste de Sakazuki. Plusieurs gouttes de laves apparurent sur son front, et une tomba au sol. Le Chien Rouge n'allait plus se retenir une seconde.

-" Assez déconné maintenant. Borsalino, je suppose que je ne pourrais pas te convaincre comme ça ? Je te remettrais les pendules à l'heure, mais avant ça écarte toi, je vais m'occuper de cet emmerdeur. "

Évidemment l'amiral hypnotisé ne réagit pas. Sakazuki sorti alors son bras, couvert de magma, et visa Marde Guille et son trône.



" INUGAMI GUREN !!"


Une immense poussée de magma s'éleva de son bras, prenant la forme d'une créature démoniaque : une tête géante semblable à celle d'un chien, fondant vers sa cible gueule ouverte. Borsalino était entre elle et le maitre de Tartaros. Théoriquement, son corps de lumière ne ferait aucun obstacle s'il restait immobile.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Sam 7 Fév - 10:51

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1521





Event Tartaros : Humiliation



Le chef de Tartaros contemplait son œuvre depuis son trône. Sa posture royale lui donnait une expression d'arrogance sans limite. Tranquillement accoudé, Marde Guille regardait le désespoir ronger l'Amiral en Chef. Cette vision était d'un délice sans pareil. Peu nombreux étaient les personnes pouvant se targuer d'avoir poussé aussi loin le chien rouge dans la fureur et dans la panique. Et la présence de Kizaru n'arrangeait pas l'état d'esprit d'un des plus haut dirigeant de la Marine. Cédant enfin à la colère, Akainu utilisait ses pouvoirs pour lancer l'assaut envers le brun céleste. Sans montrer le moindre signe de panique, Marde regardait la masse de lave prendre forme et se contentait simplement de sourire en fermant les yeux.

- Marde Guille salut votre courage Amiral. Osez attaquer Marde Guille en la présence d'un autre Amiral est une chose peu commune.

L'attaque transperçait l'homme de lumière avec facilité alors que le brun bondissait de son trône pour venir frapper avec force la masse de magma avec son poing. L'impact fut tellement puissant que le sol se fissurait en de multiples endroits, la poussière englobait l'arène et un endroit des gradins fut détruit intégralement. Marde avait un genou et le poing sur le sol, alors qu'il regardait son adversaire en souriant.

- Marde Guille confirme que le Haki de l'armement est l'un des meilleurs qui soit.

Le brun ordonnait à Kizaru d'éblouir Akainu avec les capacités de son fruit et Marde fonçait rapidement vers le chien rouge pour lui assener un énorme coup de pied combiné avec le Haki de l'armement. Le chef diabolique regardait son homologue de la Marine avec un sourire.

- Marde Guille vous plaint beaucoup Amiral Sakazuki. Vous vantez votre âge respectable, mais en réalité, vous n'êtes pas aussi sage que vous le prétendez. Une personne sage ne foncerait jamais tête baissé face à un ennemi dont il ne connaît rien. Marde Guille trouve cela tellement pathétique.

Le Dragon Céleste se tenait au-dessus du corps allongé d'Akainu. Cette scène montrait, du moins pour une personne extérieure aux évènements, la nette supériorité du brun aux yeux rouges. Akainu au sol et Marde debout. Tel était le tableau peint à l'heure actuelle. Mais le chef de Tartaros n'était pas dupe, il savait que le chien rouge allait se relever encore plus furieux que jamais et cette pensée le fit sourire encore plus.

- Marde Guille n'est pas un simple Dragon Céleste. Là est votre première erreur. Vous avez pensé pouvoir me vaincre rapidement en utilisant vos pouvoirs surhumains. Marde Guille maitrise le Haki de l'armement et bien d'autres choses encore. Sans compter les pouvoirs que lui confère son fruit du démon. Cependant, Marde Guille sait qu'il est plus faible que vous. C'est pour cela que Marde Guille à fait venir l'amiral Borsalino.

Le brun fermait les yeux un moment et marquait un petit temps de pause avant de reprendre.

- La question est la suivante désormais. Comment vaincre Marde Guille et l'Amiral Kizaru ? Une question très compliqué, Marde Guille en convient. Seulement, Marde Guille ne comprend pas cette question puisqu'il vous reste les Amiraux Fujirota et Ryokugyu. À moins que Marde Guille possède également l'un d'entre eux dans son armée. Dans ce cas, il vous resterait Kuzan, mais l'ancien Amiral est peut-être ici aussi à mon service. Comprenez-vous maintenant votre faiblesse et votre aveuglement ? Marde Guille les comprend. Vous ne pouvez lutter contre Marde Guille, l'Amiral Kizaru, Crocodile, Ener et d'autres personnes en même temps. En ce moment, le reste de mon armée se trouve avec la partenaire de Marde Guille. Ils ont pour ordres d'agir si besoin est.

Marde toisait une dernière fois l'Amiral en chef et tournait le dos pour quitter l'arène.

- Marde Guille vous voulait réellement, mais vous dégoûtez Marde Guille. Vous êtes faible et arrogant. Retournez dans votre bureau la queue entre les jambes. Comptez-vos alliés et représentez-vous devant Marde Guille un autre jour. Marde Guille vous laisse la vie sauve par pitié.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Mer 18 Fév - 3:13

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi




Dans l'étrange pièce de théâtre qui semblait se dérouler là, Sakazuki retenait une chose : il venait d'être clairement sous-estimé. Et c'était quelque chose qui le mettait en rogne, surtout venant d'un tel morveux. Comme s'il ne s'était pas attendu à ce qu'il repousse son attaque ?! Sans cela il l'aurait attaqué avant. En vérité, lorsqu'il avait visé Marde à travers Borsalino, le fanatique de la justice souhaitait seulement avoir une idée de la puissance de son adversaire, car tout combat le nécessite. Pour cela, il était clair que ce Dragon Céleste avait de très grandes facultés de combat, cela conduisait à s'interroger sur comment quelqu'un de son statut avait-il pu se faire suer à en attendre autant.
Et maintenant ce dérangé il allait vers la sortie en croyant s'en tirer comme ça. Mais bon, puisqu'il fallait prendre les choses à bras le corps... Il se permettrait juste une petite démonstration équivalente, un plaisir, avant de s'engager dans une lutte réellement très dangereuse. De toute, il ne pouvait plus se retenir tant la rage bouillonnait.

Alors que Marde Guille se dirigeait vers la sortie tout en le narguant, Sakazuki esquissa un geste : Borsalino continuait de le fixer, et s'attendant à une nouvelle attaque de magma, le visa de l'index. C'est alors que l'amiral Chef fit quelque chose que ni son collègue détourné ni le chef des criminels de cet endroit n'avait prévu : au lieu de préparer une attaque de lave, il fondit en avant, fondant dans les airs de la même manière que Kuzan et Borsalino s'étaient vus enseigner avec lui par l'Amiral Z. Que Marde Guill ai un haki d'observation ou non, qu'il remarque ou pas aucune tentative ne pouvait lui permettre d'esquiver une attaque d'amiral à pleine vitesse. A la manière dont il avait arrêté une attaque de Barbe Blanche à Marineford avec la simple action du pied, il arriva sur le roi du Tartaros et lui saisit la tête avec une main recouverte de Haki ; l'instant d'après il lui écrasait la tête contre le pavé avec toute sa brulalité, dans une gerbe de poussière et de débris en miette. A son tour au dessus de son adversaire, il l'observa. Tout le flegme et l'assurance d'acier se reflétaient dans les yeux de chiens indifférents et froids du maitre de la Marine.

" Puisque tu tiens ces propos, tu serais capable de m'affronter sans l'aide d'un amiral, voir qui de nous finira en misérable ? Je suppose que maintenant tu vas renoncer à te retirer de là en m'envoyant tes serviteurs pour te couvrir ? Évidemment que non. Je t'avais prévenu de ton erreur en me croyant si facile, encore une fois tu as cru que je n'étais qu'un lanceur de lave, si tu dois suer pour comprendre le monde, ça commence ici gamin. "

Borsalino le guettait, mais ne pouvait lancer de puissant laser alors qu'il était si proche de son maitre. Sakazuki poursuivit un instant avant de revenir s'en occuper :

" Sinon, si tu penses que me faire tomber une fois te garantit la victoire, ton arrogance te mènera à la défaite bien plus tôt que tu ne le crois. Je suis tombé un million de fois au cours de ma carrière, je suis ravi qu'à l'avenir cela m'arrive encore. La force de la Marine, notre sueur inlassable pendant des décennies de notre vie pour que la justice tienne tête au monde, t'échappe totalement !"


Borsalino passa soudainement à l'attaque, le visant d'un coup de pied pour ne pas atteindre Marde en même temps. Il se dispersa en parcelles de lumière et fonça à la vitesse de la lumière sur son ancien supérieur. Lorsqu'il décocha son coup de pied, Sakazuki avait cependant formé la plus épaisse couche de Haki possible sur son ventre, et c'est cet endroit que le "coup de pied du singe" atteignit. Egalement professionnel du Haki par obligation, Sakazuki s'était servi de cette technique à Marineford pour contrer un double assaut de Vista et Marco, ces derniers pensant que sa forme logia lui faisait oublier d'utiliser le fluide offensif. L'attaque de Sakazuki le fit reculer de deux mètres instantanément, mais il se maintint droit, la tête à peine pliée. Il dévisagea le Logia de Lumière avec un ricanement amical :

- "Rappelle-toi la leçon que te donnais Z, Borsalino. Tu comptes trop sur ton Fruit de Démon, et avec l'âge tu ne changes toujours pas. Je t'aiderais dés que je pourrais"


Maintenant ses deux adversaires risquaient cependant de l'attaquer à nouveau. Il ne pouvait tenir sur deux fronts, alors que s'occuper de Borsalino nécessitait déjà toute son attention. Pour cela, le bouillant Akainu usa d'une technique qu'il n'appliquait qu'en cas d'urgence. La dernière fois, il avait alors face à lui tous les commandants de Barbe Blanche excepté Jozu, et Crocodile.
La peau du Marine se recouvrit de Magma et de bulles, puis il prit la forme d'une éruption volcanique. Les trombes de magma se soulevaient et heurtaient les murs et le plafond, se multipliant sans cesse. Alors que sa forme grandissait, menaçante, les flammes, la chaleur épaisse et les lumières qui le recouvraient rendaient difficile à l'ennemi de le situer. Borsalino envoya des premiers lasers explosifs mais ces derniers traversaient le magma et n'explosaient que ce qui était derrière, à la manière des attaques d'Ivankov, désavantage chimique. Ne tardant pas avant qu'ils ne fassent mieux, Le Logia de Magma était à présent une telle éruption que ce qu'il propulsait n'allait pas tarder à percer les murs voisins. Il pourrait ainsi former des ouvertures qui pourraient permettre aux autres "participants" de quitter le lieu et de semer le désordre.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Mer 4 Mar - 11:17

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1521





Event Tartaros : Possession



Le maître de Tartaros s'avançait vers la sortie avec assurance. Le corps massif de l'Amiral magmatique gisait dans son dos, sans défense, sous le regard rougeoyant de l'Amiral Kizaru. La victoire était vraiment proche pour Tartaros. D'après les rapports qu'il recevait en permanence par sa partenaire, les combats touchaient à leurs fins. Angela n'avait pas agi contre le pirate de Barbe Noire et essayait de recruter le Marine. Judal se déchaînait contre son adversaire restant, après avoir vaincu la jeune fille. Robin, elle, avait retrouvé la raison et combattait aux côtés de Nana et Vitanie. C'était la seule ombre au tableau. Avoir perdu Nico Robin était très contrariant, mais ce n'était pas aussi grave que cela. Le brun avait encore d'autres atouts en réserve.

Soudain, il se sentit écraser par une force monstrueuse provenant de l'Amiral en Chef. Celui-ci venait de se relever et de mettre à terre le brun maléfique. Sans en être plus surpris que cela, Marde souriait encore et toujours. D'un bref mouvement de doigts, il touchait le bras qui le maintenait au sol. Ce simple mouvement marquerait la défaite de l'Amiral en Chef.

Le chef de Tartaros écoutait son discours tandis que Kizaru attaquait son homologue maritime. Une fois libérée de son entrave, Marde Guille se relevait tout en essuyant la poussière sur sa veste. L'attaque l'avait à peine secoué, même si elle l'avait blessé au niveau du visage. Mais qu'était une goutte de sang contre la victoire ? Rien. Les yeux rouges du chef de Tartaros fixaient doucement l'homme de lave qui commençait à bouillir avant de lancer une attaque qui eut pour effet de créer des passages dans son domaine, permettant aux autres combattants de s'enfuir.


Sans bouger d'un centimètre, Marde regardait l'éruption tandis que Kizaru détruisait les météorites qui menaçaient le brun. Par chance, certaines météorites s'écrasaient non loin de lui lorsque Kizaru ne parvenait pas à les réduire en miettes.

- Marde Guille continue de le penser. Vous êtes faible et arrogant. La provocation est votre point faible. Vous êtes un gamin qui attaque sans réfléchir. La sagesse dont vous estimez faire preuve n'en est pas Amiral. C'est de l'incompétence à l'état brute. Vous êtes aussi impulsif que le jeune Monkey D. Luffy. Sachez également que Kuzan aurait fait un meilleur Amiral en chef que vous. Marde Guille reconnaît que ses amis dans le gouvernement auraient dû faire pression pour que Kuzan obtienne se poste.

Marde souriait encore un peu plus tout en fixant Akainu. Kizaru venait à ses côtés en attendant ses ordres. Le brun ténébreux baissait lentement la tête avant de reprendre la parole.

- Marde Guille va vous donnez une preuve de votre incompétence. Vous ne savez rien de Marde Guille. Absolument rien. Vous ne savez même pas qu'il à une personne très haut placé au sein du gouvernement et vous ne savez même pas les pouvoirs de Marde Guille. Tout à l'heure, vous avez touché le visage de Marde Guille avec votre bras et Marde Guille en a profité pour toucher ce même bras avec sa main.

D'un geste vif, Marde tendait sa main. Ce mouvement eu pour effet de faire apparaitre des pétales de rose noir, symbole de l'utilisation de son pouvoir maléfique.

- Alégria !!!

Rien ne se passait. Du moins, rien de visible. En effet, le pouvoir de Marde venait de contrôler le bras qui était entré en contact avec le corps du brun.

- Alégria. La joie de servir Marde Guille. Votre bras, Amiral, est sous le contrôle de Marde Guille. Tout ce que touche Marde Guille entre à son service. Vous voici avec un bras en moins. Rassurez-vous, vous êtes vous-même encore. Il faut que Marde Guille touche un autre endroit pour vous posséder totalement. Alors Amiral Akainu ? Doit-on continuer le combat jusqu’à ce que vous perdiez vos membres ? Ou bien vous admettez être faible devant Marde Guille ?

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Mar 10 Mar - 1:24

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

La situation ne lui laissait plus longtemps avant que Kizaru, malgré sa niaiserie, ne retrouve son professionnalisme et ne réduise l'éruption. Mais Sakazuki aurait fait ce qu'il souhaitait : provoquer le chaos, annuler tout ce tournois stupide. Un geste de lutte à la fois de ce qu'il pouvait mener de mieux pour le moment (seul, il ne pourrait même pas etre totalement sûr de vaincre Borsalino et devait donc bientôt partir) et de vengeance, car sa haine envers ces diables de criminels lui rendait l'obligation de faire un repli tout à fait intolérable. Un jour il reviendrait et se débarrasserait de cet être infâme.
Ce dernier était à coup sûr propulsé dans les plus hauts rangs de ses priorités. Pour ne rien retirer, il se plaisait à le narguer en pointant ses défauts, mais en cela Sakazuki n'était pas Ace. Il se contentait du « rira bien le dernier ».
Borsalino finit par lui envoya un coup de pied recouvert de haki qui rompit en deux son éruption et fit retomber Sakazuki sous forme humaine sur le sol. Il se releva simplement, sans émotion manifeste, sourcils froncés en signe d'hostilité.

- « Tu vas arrêter de répéter et répéter que je ne sais rien de toi, gamin ? Je me fous de votre bande de nobles hautains. Ah tu contrôle mon bras ? C'est étonnant, je l'avais entouré de Haki pour éviter de telles choses. Donc ton pouvoir est immatériel et peut rester accroché, même à une couche de Haki… Impressionnant, je t'accorde un point. Mais il n'y a aucun autre moyen de connaitre les forces et faiblesses de son ennemi qu'en l'affrontant, non ? »

Le maître de la Marine s'étonnait que son bras n'agisse pas contre lui, cet Guilli Guilli semblait vouloir le laisser s'échapper. Néanmoins, il y avait bien une chose qu'il devait faire, s'il voulait parer tout risque. Le Haki de son bras libre s'entrechoqua avec le Haki inférieur recouvrant le pied de Borsalino, mais la puissance multipliée par la vitesse de la lumière le poussa plusieurs mètre en arrière, creusant un sillon sur le sol sous ses pieds. C'était le moment : saisissant son propre bras droit de la main gauche, le chantre de la Justice Impitoyable le plaça rapidement contre son genou et fit un geste brusque et terriblement violent. Un craquement retentissant. Il venait de briser son bras depuis la base. Ce dernier ne pourrait plus faire de geste précis, tant l'espace de rupture était profond dans l'os. Bien sûr, la blessure fit serrer les dents et arracha quelques gouttes de transpiration à l'amiral-magma ; mais cela faisait partie de la dureté de la Marine, c'était un sacrifice nécessaire, oui, pour la Justice !

-Et pour Kuzan… Il a dirigé la Marine avant moi, tout ce qu'il faisait se résumait à laisser les pirates dans leurs repaires pour protéger les civiles, en se faisant passer pour un pacifiste, ridicule ! La Marine n'avait jamais paru aussi molle et peu intimidante. Isoler une maladie comme si on amputait, c'est pitoyable… Le courage, la justice, c'est de frapper cette maladie dans sa source même de prolifération, crever ce foutu abcès que vous êtes. Bref. Si tu me crois faible, justement je n'aurais pas l'idiotie de t'affronter au milieu de toute ta troupe, je reviendrais plus tard pour toi. "

Mais il n'eut pas le temps de conclure par une simple phrase, voilà qu'un gringalet roux venait d'entrer. Un de ceux du vestiaire. Et faisait des commentaires désobligeant sur… le fait qu'il gène son combat. Cet homme lui disait d'ailleurs quelque chose, il avait du le voir sur une affiche, mais contrairement à ses habitudes il ne retenait pas… Ça ne devait pas être une haute prime, ou alors connu trop récemment. Peut être n'était-il même pas un pirate ou autre criminel.

« Hmm.. Je comprends rien à ce que tu balances. Mais si tu veux affronter le numéro 1 je te laisse ici, j'ai à faire ailleurs, voir si un ou deux petits du Moby Dick pourront m'accompagner au retour... »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   Lun 16 Mar - 21:31

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1521





Event Tartaros : Terminus



La conclusion avançait à grand pas. Tous les combattants avaient quitté l'île, où s'apprêtait à le faire. De tous les affrontements, il ne restait que Judal contre le bandit et Marde contre l'homme de lave. Mais ce dernier combat touchait lui aussi à son terme. Le chef de Tartaros contemplait l'Amiral en chef en souriant. Il savait que le combat était terminé à l'instant même où le bras d'Akainu était tombé sous sa coupe. Marde ne fut même pas surpris de voir l'homme se briser le bras, afin de palier à cette faiblesse. Au contraire, cela le fit sourire encore plus.

- Marde Guille admet son erreur à votre sujet. Vous n'êtes peut-être pas aussi faible que le pensait Marde Guille. Mais vous voilà avec un bras en moins. Marde Guille pense que continuer le combat serait inutile. N'êtes-vous pas d'accord Amiral ?

L'homme brun retournait s'installer sur son trône et continuait de fixer cette homme imposant avec son éternel sourire. Marde posait sa tête sur sa main et écoutait les dernières phrases de son adversaire, qui quittait les lieux sans demander son reste.

- Libre à vous. Mais Marde Guille pense qu'il n'y a plus personne sur son île, hormis vous et un bandit. Rassurez-vous Amiral. Vous retrouverez très bientôt Marde Guille et la prochaine fois, vous arrêterez de vous prendre pour l'élite de ce monde.

Marde regardait l'homme quitter la pièce et reportait son attention sur le nouvel arrivant. Son sourire refit son retour lorsqu'il vit Judal derrière lui. Le roi de l'île fermait les yeux un moment en ricanant silencieusement.

- Judal. Quel plaisir de te voir parmi nous. Marde Guille constate que tu as amené ton adversaire ? C'est gentil à lui de venir.

Une silhouette blanche fit une apparition peu après. Angela marchait avec délicatesse en posant son regard bleu sur Judal et vit qu'il était blessé. Elle riait aux éclats et se moquait de lui ouvertement. Puis, la petite troupe fut rejointe par les possédés et les différents alliés de Marde. Doflamingo lui-même était présent sur place. Tous encerclaient Hashiro et Marde se levait avec douceur de son trône de pierre.

- Aujourd'hui, Tartaros triomphe. La première étape du plan de Marde Guille est à présent terminée. Chacun de vous a vaillamment combattu pour mettre en déroute l'ennemie. Marde Guille vous félicite pour votre loyauté. La perte de Nico Robin est préjudiciable, certes, mais il semblerait que l'on possède un nouveau membre dans notre organisation.

Marde s'approchait de Hashiro et posait sa main sur sa tête. Le pouvoir fut immédiat et le chef de Tartaros implantait son emprise très profondément dans l'esprit de Hashiro. Une fois la cérémonie terminée, Seira venait aux côtés de Marde pour lui dire que la suite du projet était bientôt prête. Le brun souriait et rigolait doucement devant l'interrogation de ses alliés.

- Marde Guille vous propose de retourner à vos occupations pendant un petit moment. Rassemblez des équipages afin de gonfler votre puissance. Mon cher Doflammingo, Marde Guille vous contactera afin d'avoir de nouvelle recrue pour son armée. La séance est levée jusqu'à nouvel ordre.

Ce fut Moria qui posait l'ultime question. La suite du plan. Marde le regardait un moment avant de répondre avec froideur.

- La destruction pure et simple de la Marine.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Tartaros#1 : Akainu & Marde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Event] Tartaros#1 : Taizone, Anzu, Angela
» L'arrivée d'Ombros à Tartaros
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ile des flammes-