AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Ven 29 Aoû - 20:56

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2567

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi



C'est grandiose !




    Pourquoi fallait-il que le navire s'arrête pour se réapprovisionner sur cette île ? Elle n'avait rien d'extraordinaire puis cette île lui rappelait un certain triste moment où l'albinos était le fier capitaine d'un équipage pirate, avant qu'il rejoigne Teach, c'était ici qu'il avait déposé un de ses compagnons avant de dissoudre pour de bon le peu d'équipage qu'il lui restait. Cependant, il ne devait pas y penser. Il valait mieux qu'il se concentre sur le présent, car si le destin avait fait en sorte qu'il retourne sur cette île, la raison devait être importante. Quelque chose pourrait donc éventuellement se dérouler et cela ne fit qu'un tour dans l'esprit du pirate pour le rendre des plus heureux. Après ce n'était qu'une intuition. Il était ainsi possible que rien ne se passe, mais à ça, il n'y prêtait guère attention. Espérant même avec appétence qu'il ait la chance de rencontrer une personne à combattre pour se divertir.
    Effectivement pour un pirate cette distraction était assez commune, mais ce n'était pas celle à laquelle il préférait consacrer du temps, laisser libre cours à ses pulsions de violence étaient son divertissement favori. Une fois avoir enfin exprimer sa colère, sa peine, son envie, sa joie sous forme de violence, Taizone se sentait de là divinement bien comme libérer d'un immense poids.

    Comme plusieurs de ses nouveaux frères d'armes, une fois s'être équiper de son attirail, il quitta le navire pour rejoindre la terre. Les ordres venaient d'être donnés et les missions distribuées, le Nazario devait s'occuper d'une partie des provisions notamment de sa boisson, le cola.
    Ce fut donc la première chose qu'il fit à terre, chercher sa boisson avant de pouvoir commencer à se vider de ses ignobles pulsions qui le hantent. Pour faire le plus rapidement possible, il entra chez un marchand et le saigna sans le moindre scrupule derrière son comptoir. Les clients qui assistèrent à la triste scène quittèrent sur-le-champ le magasin en criant, chose qui amusa le pirate au point de le rendre euphorique le temps de quelques minutes pendant qu'il mettait la main sur les provisions intéressantes ainsi que son litron puis sur plusieurs éléments dont de l'alcool et des allumettes.

    Une idée lui traversa alors l'esprit, malheureusement pour la personne qu'il croisa deux mètres plus loin dans une ruelle et qu'il assomma pour ensuite le tirer par les pieds jusqu'à une sorte de place publique. Toujours inconsciente, la victime de la folie de l'albinos reposait sur le sol. Les passants étaient interloqués mais n'intervenaient pas, ils observaient ce qu'il se passait. Il ne fallu pas longtemps au pirate pour asperger dans le silence total la personne qu'il avait assommé avant d'allumer une allumette qu'il lui jeta dessus.
    Le feu commença à prendre, le spectacle était grandiose et par mesure de sécurité, Taizone dégaina un de ses sabres en dévorant du regard la proie prendre feu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Lun 1 Sep - 23:17

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Souvenirs enflammés




On est jamais trop prudent dans la vie, et il fallait toujours avoir de l'avance sur ses ennemies pour ne pas risquer de mauvaise surprise. La tribut des longs bras était discrète, mais elle n'était pas à sous-estimer, les rumeurs disaient qu'ils étaient plus fort que des humains lambdas. Il est vrai que le supernova Apoo n'était pas le plus faible au corps à corps, surtout avec leur longue porter, les atteindre était plus difficile. De plus certain était réputé pour être des trafiquants, bien qu'entant que pirate nous n'ayons pas grande chose à faire avec eux il valait mieux surveiller.

Non tout cela n'était pas totalement vrai, bien qu'ils soient des trafiquants, c'était surtout parce que le pavillon de Barbe Noire avait été vu près de leur île. Peut-être que les deux manigançaient quelque chose … Avec quelque membre de l'équipage on était partie sur l'île discrètement, pour en savoir plus sur leur agissement, depuis le temps qu'on cherchait des informations sur eux. Pour être discret on était venue avec une petite chaloupe sur un versant isolé de l'île, pour ensuite se rendre furtivement vers le lieu où résidait pour l'heure l'équipage de Teach.

Avec la violence dont faisait preuve les membres de l'équipage, les trouver fut chose aisée, des hurlements se firent entendre et des gens en panique sortir d'un magasin comme s'ils venaient de voir le diable en personne. Bah avec cette équipage ils n'avaient pas vraiment tord. Il nous restait alors à observer la suite, et là je reconnu Taizone, un pirate que j'avais déjà croisé il y a deux ans de cela maintenant. On se sépara alors en deux groupes, moi qui allait suivre celui que je connaissais déjà, et les autres qui suivraient le pirate de Barbe Noire.

Malheureusement j'arrivais trop tard, il s'en était déjà prit à un civil, j'eus le temps de voir, impuissante, l'allumette qui tomba sur le corps d'un homme recouvert de liquide inflammable. Trop tard pour le sauver, même s'il se réveilla un moment pour hurler de douleur. Non j'aurai pu si j'avais pas été prise d'un terrible souvenir effroyable qui me figea sur place. Ce pauvre homme hurlant en flamme me rappela mon île natale, tous ses gens qui étaient brûler vif avant de mourir d'en d'atroce souffrance. Je ne pouvais rien faire d'autre que regarder la scène, mes yeux ne se détachaient pas, et aucun de mes muscles ne semblaient prêt à agir pour aider le malheureux déjà condamné.


©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Mar 2 Sep - 17:35

Darknight Elesis
avatar

Messages : 31



C'est quoi ce bordel ?


Feat Nazario Taizone & Strange D. Nana


Enfin ! J'avais Enfin une piste tangible. On racontait que l'on avait aperçu les pavillons de Barbe Noire et de Barbe Blanche non loin des côtes du village de Kenzan sur l'île de la tribu des long-bras. Heureusement, nous n'étions pas trop loin de cette île. J'ai donc supplié Cavendish d'aller y faire un tour en argumentant que c'était les habitants de cette île qui avais aidé the soul king Brook à devenir célèbre. Suite à cet argument, Cavendish mit le cap vers la ville de Kenzan les yeux pleins d'un mélange d'étoiles et de flammes. Il était tellement simple à berner...

À peine débarqué, je sentais que quelques choses n'allaient pas. Les gens courraient dans tous les sens en hurlant de terreur. Donc tout naturellement, je me suis dirigé en sens inverse des autres sans vraiment savoir à quoi m'attendre. Le chemin vers le centre des perturbations ne fut pas très long. En effet, un Type en feu courrait dans tous les sens en hurlant de douleur et un autre riait aux éclats. En continuant mon observation des lieux, j'ai remarqué des passants horrifiais qui regardaient la scène sans bouger.

Il y avait aussi, un attroupement dans un coin, ceux-là non plus ne semblaient pas vouloir bouger. Mais ils ne ressemblaient pas à des long-bras. S'ils étaient là, c'est qu'ils avaient une bonne raison. Mais j'en avais rien à faire. Peut-être s'agissait-il des membres de l'équipage de barbe blanche. Autrement dit ça allait être très intéressant, sinon je me fichais pas ma de leur sort. Encore une fois, Cavendish avait disparu à la recherche de sa gloire perdue. J'avais donc le champ libre pour agir de mon côté.

Celui qui riait devait appartenir à l'équipage de Barbe Noir, Cependant, il ne me disait absolument rien. Que devais-je faire ? L'attaquer pendant qu'il riait aux éclats. Ça pouvait être un bon plan. Du moins avec l'effet de surprise. Mais une fois l'effet de surprise passé, il ne se laisserait pas abattre si facilement... Je ne devais prendre aucun risque. Ignorant la puissance de cet adversaire. Il allait falloir que je sonde cet étrange personnage. Une lame d'air suffirait-elle ? J'en doutais. Néanmoins, ce serait un bon moyen de le tester.

Je tendis alors la main devant moi et matérialisa une petite sphère d'énergie couleur améthyste. Cette petite sphère se déforma d'elle-même et pris la forme d'une petite épée fine et légère. "Avenge Artifact : Ascalon". Une fois l'épée en main, je décrivis un arc de cercle avec celle-ci et envoya une petite lame d'air très rapide en direction de cet adversaire pour le moins original. "Ascalon Air Slash"...



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Dim 14 Sep - 17:10

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2567

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi



Un adversaire !?




    Le feu prenait et dégageait une odeur qui lui était familière, celle de la chair humaine, une denrée qu'il avait commencé à apprécier lorsque pour la première fois où il avait cédé à la tentation de ses pulsions. Ces mêmes pulsions qui désormais décident de son destin, aussi funeste puisse-t-il être. Taizone avait lutté à de nombreuses reprises afin de repousser ses sanglantes envies afin de sembler aussi banal que possible mais malheureusement il n'était en rien ce genre de personne. Il ne pouvait éternellement enfouir sa véritable nature et ses pulsions même si pendant de longues années, le contraire l'aurait arrangé. Jeune il rêvait ainsi de devenir un homme de bien qui vivrait pour protéger son prochain et ce n'était en rien ce qu'il était devenu. Son esprit était corrompu par le mal, il était comme possédé par un esprit malsain sauf que cet esprit n'était que celui de l'albinos ou du moins crée suite à un des nombreux traumatismes qu'il a pu subir durant sa jeunesse.

    Ce délicieux parfum l’envoûtait. Il en était captiver, cela commençait à lui titiller son désir de dévorer sa proie qui cuisait sous ses démoniaques yeux rouges. Ce parfum angélique était une véritable réminiscence. Un monceau de souvenir vint alors l'envahir tandis qu'il observait toujours le feu qui brûlait un pauvre innocent. Le goût de cette viande si agréable à mâcher ressurgit, cela faisait déjà quelques temps qu'il n'en avait pas déguster mais ce goût si unique, si exceptionnel le hantait. Il était un cannibale. Il devait se nourrir.
    Se léchant la lèvre supérieur, il allait s'apprêter à se jeter littéralement sur le morceau de viande cependant une chose le poussa à ne rien faire, son intuition. Une intuition qui se révélera être souvent bénéfique. Il suivit donc celle-ci.

    Le Nazario se retourna d'un geste vif et fit face aux impuissants spectateurs. Il ressentait la peur dans leur regard. Cela le comblait de bonheur, il était bel et bien un membre des pirates de Barbe Noire. Tous étaient pétrifiés par la terreur sauf une personne, une jeune demoiselle aux cheveux d'un rouge qui lui rappela une fille qu'il avait rencontré jadis sur Jaya. Cette fille qui n'avait pas froid aux yeux tenait dans une de ses mains une épée d'un style peu commun puis elle lui envoya une lame d'air qu'il annihila d'un simple geste de sa main libre. Non pas grâce à la force pur mais en créant une barrière d'acide qui servi de protection contre la tentative d'agression. Il n’eut besoin que de quelques secondes pour que la barrière l'entoure complètement puis il se mit à rire, il ne pouvait se contenir. Il ne se moquait pas du cran que la jeune fille possédait mais ce n'était que sa joie qui s'exprimait. L'albinos avait trouvé un adversaire sur cette île et il allait pouvoir laisser libre court à ses penchants violents.

    -Hello miss, je suis Taizone Nazario, je serais ton cauchemar aujourd'hui. J'espère que tu aimes souffrir car personnellement, je crois que c'est mon pêché mignon de faire du mal aux gens ! Ahahah
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Dim 14 Sep - 17:44

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Comme on se retrouve




Normalement, j'aurai agi, il était rare que je ne sois là que pour regarder, et puis, c'était normal de venir en aide à quelqu'un ? Bien que dans cette situation, agir n'aurait servit à rien, la personne était déjà condamnée, d'ailleurs, elle venait de périr, n'étant alors plus qu'un tas de viandes sur un barbecue. Pauvre homme, il n'avait rien demandé à personne, il devait surement vivre une vie paisible, sans jamais faire de mal autour de soi, peut-être même qu'il avait une famille et que sa femme et ses enfants venaient de le voir brûler vif avant de succomber à l'asphyxie et de rôtir comme un gigot sur le feu. Ils seraient alors traumatisés à vie, comme moi.

Le boulanger, les villageois, mes voisins, mes amis d'enfance ... Tous avaient connu le même sort il y a 12 ans maintenant, et je m'en souviendrai toujours comme si c'était hier. Si cet homme n'avait pas été là à ce moment, je ne serais plus de se monde. S'il avait été là qu'aurait-il dit ce moi, figée sur place comme une enclume ? Honnêtement, j'avais peur de connaître la réponse, par chance il n'était pas là pour me voir, ni même les autres membres de mon équipage qui se seraient déjà lancés dans le combat sans réfléchir, juste poussé par un besoin de justice et une haine contre les hommes de leur ancien camarade qu'ils appelaient « frère ».

Non, il fallait que j'arrête de penser au passé, il était derrière moi, j'avais une famille maintenant, l'équipage du Moby Dick ! Je devais me montrer digne d'eux, je ne voulais pas être un boulet. Une fille pratiquement identique à moi s'attaqua à lui. Tien ? J'avais l'impression de voir une version plus petite et fine de moi. Elle aussi serait condamné bientôt, quand j'ai rencontré Taizone pour la première fois il était déjà loin d'être faible, mais maintenant le niveau devais être encore au-dessus avec deux ans. Même moi, je n'étais pas sûre de sortir entière de cet affrontement, son pouvoir était bien dangereux.

« Alors comme ça, on est maintenant avec Barbe Noire Taizone ? Je n'aurai jamais pensé te revoir, et encore moins dans cet équipage ... »

Je m'étais avancée vers eux, regardant cet ancien capitaine. Qu'est-ce qu'il avait changé depuis le temps, j'avais presque l'impression que ce n'était plus le même, que c'était-il passé ? Avait-il toujours été aussi sadique ? L'équipage de Teach était finalement fait pour lui, pas si étonnant que ça qu'il y soit si son véritable visage était le monstre en face de moi.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Mer 17 Sep - 23:54

Darknight Elesis
avatar

Messages : 31



Comme deux gouttes d'eau


Feat Nazario Taizone & Strange D. Nana


Il l'a évité... Enfin plutôt déviée, mais ça revenait au même. Ma haine envers ce personnage redoubla. J'aurais dû me douter que ce type possédait des capacités. Je n'ai malheureusement pas eu le temps de voir ce qui lui avait permis de dévier ma lame d'air. Puis il se tourna vers moi et s'adressa à moi en ces termes : " Hello miss, je suis Taizone Nazario, je serais ton cauchemar aujourd'hui. J'espère que tu aimes souffrir, car personnellement, je crois que c'est mon pêché mignon de faire du mal aux gens ! Ahahah."

Comme je m'y attendais, il n'allait pas être clément avec moi. Tant mieux, car je ne me montrerais pas amicale envers lui non plus. Soudain, une jeune femme qui me ressemblait comme deux gouttes d'eau sortit du groupe que j'avais repéré un peu plus tôt. Je fus abasourdie par cette apparition. Je croyais voir mon propre reflet, mais il s'agissait bien d'une personne différente. La jeune femme s'adressa à Taizone. Elle dit : "Alors comme ça, on est maintenant avec Barbe Noire Taizone ? Je n'aurai jamais pensé te revoir, et encore moins dans cet équipage ... " Apparemment, ils se connaissaient. Étaient ils amis où ennemis, seule la suite des évènements me le dirait.

Je regardais ces deux personnages. Il se dégageait d'eux une très grande force. Ça se voyait à leur attitude l'un envers l'autre. Mais moi aussi, j'étais peut-être moins forte qu'eux, mais j'avais la force de ma haine qui elle n'était pas négligeable. Je me suis donc adressée à Taizone : "Mon cauchemar hein ? ... C'est dommage... Dommage pour toi, car je suis allé tellement loin sur le chemin de la haine et de la tristesse que même le plus noir de mes cauchemars sonne comme un rêve. Je n'ai pas peur de toi ..."

Du coin de l'œil, je regardais la jeune femme. C'était vraiment troublant de voir une personne qui me ressemblait autant. Qui est-elle ? Sait-elle qui je suis ? ... Tant de questions se bousculaient dans ma tête. Pour arranger le tout, son visage semblait inquiet, comme si elle avait quelque chose à perdre. Le mystère de cette apparition brisa un infime morceau de cette carapace de haine et d'indifférence dont je m'étais entourée. Pourquoi avais-je l'impression de devoir en savoir plus sur elle ? Mais le temps n'était pas aux interrogations. Le principal adversaire ici était Taizone. Je n'avais toujours pas résolu le mystère de sa puissance...



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Mer 1 Oct - 23:51

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2567

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi



Deux pour le prix d'une !




    Qui pouvait bien être cette jeune fille aux cheveux rouges ? Oser s'en prendre de la sorte à un des monstres de Teach, ce n'était vraiment pas quelque chose de banal. Elle n'était pas restée impuissante et avait même attaquer la première. Il fallait une imposante dose de courage pour défier un tel personnage ou une importante dose de folie. Que cela soit l'un voir l'autre, elle ne pouvait que devenir un être respectée par l'égo de l'albinos. Respectée certes, mais elle restait un plausible adversaire qu'il allait combattre pour se divertir. Son regard dur en disais long sur ce qu'elle pensait de lui. Un sentiment de haine s'en échappait. Il commençait à s'y être habitué à cette animosité qu'il ressentait chez autrui. Cela l’égaillait d'avantage au fil que le temps passait, le côté sombre du pirate s'en voyait flatté.

    Cependant, il ne l'avait jamais vu auparavant, mieux ne valait il donc pas la sous-estimer même s'il était pratiquement sur d'être supérieur à elle d'un point de vue physique comme technique. Il ne se basait aucunement sur son apparence chétive pour penser, cela pouvait être relativement dangereux et risqué mais simplement sur un ressenti. L'aura qui se dégageait n'avait rien de perturbant mais une autre personne se distingua de la silencieuse foule et celle-ci, au contraire fit frémir de joie le Nazario. Une vielle connaissance, rencontrée il y a bientôt deux années sur Jaya. Une certaine Strange D. Nana, membre des fameux pirate du défunt Barbe Blanche et étrangement une autre rousse. Les deux seules rousses de la foule avaient plutôt l'air remonté contre celui-ci. Il allait passé un bon moment entre de charmantes mains. Quelle coïncidence purement étrange que le pirates du vieux moustachu mort soient là au même moment que ceux de Teach. La vengeance devait être le facteur moteur qui explique cette coïncidence. Il ne pouvait y avoir d'autres possibilités. C'est Teach qui avait mit fin au jour de l'homme qui était le plus proche du trésor du Seigneur des Pirates, c'était normal qu'ils soient à sa poursuite. Normal ? Cela dépendait effectivement pour qui car si la situation était que Barbe Blanche avait réussi à ôter la vie de son ancien compagnon de voyage, c'est assuré que l'albinos ne serait pas parti le venger. Il ne considérait pas son capitaine comme un être important pour qui il pourrait tout sacrifier. La vision entre deux membre influent d'équipages différents divergeait tant.

    Réduisant la barrière d'acide qui l'entourait en une boule d'acide de la taille d'un ballon de football, il garda celle-ci en main pour une éventuelle attaque tandis que de son autre main, le sabre était tenu d'une main de fer. Ces yeux d'un rouge sanglant contrastait avec sa sombre tunique, ses cheveux blancs dansaient avec le vent, un sourire provocateur s'installa sur son pâle visage. Il était tellement excité par cette journée sur cette île qu'il ne pu s’empêcher de rigoler encore d'un air sadique avant de répondre à ses interlocuteurs. La nouvelle connaissance n'avait pas peur de se foutre clairement des menaces faites et osait même insinuer qu'elle n'avait pas peur ce qui fit encore rire Taizone. Quel joli mensonge mais cela ne pouvait que l'encourager à prouver ses dires et montrer qu'elle disait vrai. L'ancienne connaissance quant à elle, ne le provoqua pas. Elle l’interrogea sur son appartenance aux pirates de Teach puis elle lâcha qu'elle ne semblait pas très satisfaite de le revoir dans cette équipage. Cétait ainsi à son tour de prendre la parole.

    - Oh mesdemoiselles, vous avez l'air heureuse de me voir, j'en suis vraiment fier ! Nana c'est ça ? Oui je me souviens de toi, on avait passé un drôle de moment ensemble et comme tu peux l'avoir compris, je suis chez Barbe Noire pour quelques temps. Tu es jalouse ? Ahahah

    Ne répondant pas à la seconde jeune fille par choix, par provocation, il était là plus intéresser par celle qui cherchait un moyen de se venger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Sam 4 Oct - 13:54

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Comme on se retrouve




Cette pauvre fille n'avait décidément plus sa raison, où n'avait-elle plus rien à perdre pour se lancer aveuglément dans un combat son sa défaite était de loin évidente. Moi-même qui était loin d'être faible savait que contre lui le combat serait rude, sûrement moins que face à Akainu, mais ma victoire n'était pas certaine. Mes chances de survie ? Je dirai un bon 50%. la mini moi ? 1%. D'ailleurs je n'en fus pas très rassuré, ça serait comme voir une version de moi mourir. J'osais y penser, il faudra que je la sauve.

Quoiqu'il en soit, ma plus grande surprise fut de voir que Taizone ait rejoint les rangs du nouvel empereur Barbe Noire. Aimait-il à se point le sang pour rejoindre les plus grands criminels que la terre n'ait jamais porté ?! Mieux valait parfois ne jamais revoir ses rencontres passés. Allez savoir, peut-être que Tousen aussi était devenu un terrible assassin … Non ça elle l'aurait tout de même lu dans les journaux. Enfin en théorie, s'il faisait toujours partie de la marine, alors là ça serait une autre histoire …

Mes compagnons et moi-même auront bien du mal si on se lançait dans un affrontement, nous n'avions pas ramener tout l'équipage, nous ne voulons pas foncer tête baissé dans un combat qui seraient sûrement perdu d'avance. Il fallait espèrer que les autres membres de l’équipage ne se lance pas dans une vengeance aveugle, ni même tout simplement repérer. Avec les actes horribles que l'équipage de Teach commettait sûrement en ce moment, il était difficile de rester sans bouger pour sauver les victimes. Moi-même si j'avais pu, j'aurai agis.


« Ne t'en fais donc pas pour cela, je suis loin de te jalouser, au contraire j'essaye de comprendre, mais maintenant nous sommes encore plus des ennemis qu'autre fois. Si nous survivons à un affrontement aujourd'hui, nous nous recroiseront et recommenceront jusqu'à ce que l'un de nous deux perdent la vie. »

Comment pouvais-je le jalouser d'être dans un équipage aussi ignoble ? Je me méfiais de la boule d'acide dans sa main, le sabre, lui je pourrai aisément m'en débarrasser, mais l'acide … C'était une toute autre histoire, même si je me faisais un cocon de sang, il serait rapidement rongé … De plus la gamine aussi rouge que moi montrait clairement à quel point celle-ci était inconsciente, à dire qu'elle n'avait pas peur. Il était certain que mourir ne la dérangerait nullement, et elle aurait ce qu'elle voulait.

Il ne me resta qu'à être sur mes gardes à mon tour, la gamine allait mourir si je n'agissais pas rapidement, il fallait qu'il se concentre sur moi pour qu'elle comprenne son erreur et parte le plus loin possible de cet endroit. Et voilà, je me trancha alors le bout des doigts avant de balancer vers lui des gouttes de sang comme des aiguilles, pour ensuite en jeter en l'air avant qu'elle ne retombe en pluie sanglante. Un peu de spectacle pour nos retrouvaille.


©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Mar 14 Oct - 16:58

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2567

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi



2-1=1




    Cela faisait déjà deux ans depuis les événements de Jaya et leur rencontre mais c'était comme si rien n'avait changé entre eux. Une animosité farouche envers l'albinos était toujours d'actualité. Entre temps, cette charmante demoiselle qu'il connaissait si peu avait dû devenir plus forte qu'elle ne l'était même si celle-ci ne s'était pas battu. Du moins, c'est ce qu'il pensa lorsqu'il la regarda aussi droit dans les yeux. Il jugeait sur l’intensité des regards car de-là, nombres de choses peuvent être découvertes, c'est un peu comme une caverne au trésor. Les yeux sont les portes de l'âme, que ce soit pour la rouquine, la petite rouquine ou pour le Nazario.

    L'équipage du défunt empereur Barbe Blanche n'était clairement pas un ramassis de minables et d’escrocs. Il ne devait certes pas la sous estimer cependant, il ne devait pas non plus la sur estimer même si son regard laissait à croire que le combat à venir serait particulièrement intéressant. Elle avait les capacités d'un fruit du démon. Il ne se souvenait plus de ce fruit et de son pouvoir mais il allait surement bientôt le savoir à moins qu'elle décide subitement de fuir. La fuite semblait être une bonne solution lorsqu'on affronte un personnage imprévisible tel que Taizone à moins que l'on soit sur de sa force et de son potentiel ou que l'on soit simplement fou et borné. Une fois la bête lâchée, rien ne pourra plus la retenir.

    Il était temps d'entrer en scène.

    - Tu essayes de me comprendre dis tu ? Restes donc à ta place, soyons bons ennemis. Tu ne peux comprendre que la seule motivation pour mon arrivé dans cet équipage n'est qu'une envie de me libérer de ce que je suis malgré moi, un monstre !
    Ahahahahah si c'est ce que tu souhaites, je respectes ton choix et j'en ferais de même Strange D. Nana !


    Tout en s'exclamant, il rengaina son sabre et s'avança lentement à pas de loup avec une certaine prudence comme pour ne pas provoquer la panique chez l'une ou chez l'autre mais il du s'arrêter. Des aiguilles rouges volaient en direction de l'albinos. Était-ce le pouvoir de Nana en action ? Il en était persuadé. Remaniant sa boule d'acide en embellissant celle-ci d'acide, il en fit une forme représentant un bouclier assez larges afin de se protéger en majeure partie des projectiles puis mit la main de libre sur le manche de son couteau qu'il envoya hâtivement sur la plus jeune des rouquines qui en tomba raide sur le sol.
    Du sang commençait à se rependre sur le sol.

    L'un des adversaires venait d'être si facilement éliminé. L'affrontement entre le pirate de Barbe Noire et celui de Barbe Blanche allait enfin voir le jour. Dégainant une nouvelle fois son sabre, il restait sous la protection du bouclier d'acide et avança vers la rousse pour que les choses sérieuses débutent !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Mer 15 Oct - 0:16

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Une rouge en moins, du rouge en plus




Bon il y a pas à dire, certaine personne on le chic pour vous agacer, lui il en faisait clairement partie. Non mais comment il me parlait ? Bah il faisait partie de l'équipage de Barbe Noire aussi il faut dire, leur niveau de conversation, ainsi que de courtoisie n'étaient pas vraiment réputé. Le contrairement serait même étonnant et ferait surement les gros titres des journaux du monde. Rien pour que cela ça serait amusant d'essayer de converser sur un quelconque sujet un temps soit peu cultivé pour pouvoir en parler ensuite à un journaliste en mal d'information. Si je n'étais pas aussi connu -particulièrement en faisant partie de l'équipage de Barbe Blanche- et que je ne les avais pas rencontré à Marinford, j'irai m'essayer à cette mission.

« C'est plus notre destiné qu'un souhait. »

C'était vrai ça, qui souhaiterait passer sa vie à se battre encore et encore contre la même personne jusqu'à l'espoir que l'un des deux perde la vie durant le combat, pour qu'il n'en reste enfin qu'un seul ? Oui bon, à bien réfléchir, rien que le plus simple des bretteurs rêvait surement à ce genre de vie avec son éternel rival. Malheureusement je n'étais pas une bretteuse, et donc, ce genre de vie ne m'intéressait nullement, j'espérais au contraire que nos routes ne se recroiseraient jamais.

En plus dans un sens je pouvais le comprendre, la bête qui était en lui, moi aussi je savais ce que cela faisait, moi aussi j'en avais une. Une terrible qui m'effrayait, j'avais peur qu'un jour le reste des membres de mon équipage ne la découvre, n'aient peur et ne me rejettent ensuite. Lui au moins n'avait pas ce risque, plus on était une bête sanguinaire et plus on était apprécier, j'aurai toute mes chances dans cet équipage de barbare, surement une bonne place même. Mais non, pas du tout mon genre de fricoter avec des individus pareils, je voulais que mon démon disparaisse dans les abysses, emporter par Davy Jones !

Le combat commença alors, sans que les bêtes ne soient encore réveillé. Si j'avais essayé d'attirer son attention sur moi pour sauver la petite moi, cela ne réussi pas. J'en fus choqué. Son corps tomba raide mort sur le sol, tandis que son sang s'en échappait. La vision de ce qu'on aurait presque pu appeler un sosie -si tous les attributs étaient respectés- mort devant moi était violente. Déjà le feu, maintenant le sang, la brèche dans mon esprit s'ouvrait encore un peu, je pouvais sentir la furie qui essayait d'y glisser sa patte pour me pousser et prendre le contrôle de tout mon être.


« Là s'en est trop ... »

Je n'avais pu me contenir, je m'étais lancé vers lui, s'il avait un bouclier d'acide, alors je ferai une pluie que goutte de sang tranchante, on ne pouvait pas toutes les éviter. C'était partie, et puisqu'il avait une épée, alors je me fis une lance sanglante pour pouvoir lui tenir tête, ainsi j'avais une longue portée, être trop proche de lui était bien trop dangereux. Les échanges pleuvaient comme la pluie rouge que j'avais créer juste avant, il fallait que je trouve une ouverture, le bon moment pour lancer une attaque plus puissante.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Mar 28 Oct - 23:12

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2567

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi



Homme devenu monstre




    Le combat entre les trois venait à peine de débuter sous une pluie de projectiles qu'un des combatifs gisait déjà dans son propre sang, sans vie. Il n'avait guère fallu longtemps pour que celui qui était la cible des deux ne réduise par moitié le nombre de ses adversaires. Il n'y en avait que deux certes mais en en prenant un de vitesse grâce à ses aptitudes, développer en faisant le mal autour de lui, il avait réussi à le mettre hors jeu définitivement. L'aveuglante folie qui le dominait s'en voyait fort satisfaite tandis que sa part d'humanité s’amoindrissait.
    L'homme devenait monstre. Un monstre qui serait difficile à arrêter. N'ayant presque plus qu'une infime part d'humanité en son sein, il n'était ainsi plus possible de le résonner que par la mort. Bien sûr, il faut préciser que tuer un de ses compagnons de voyage ou tuer un de ses proches ne lui rendra pas la raison car il se fiche pleinement de ce qui peut arriver à des gens qu'il peut trahir à tout moment cependant, tuer un de ses proches n'aura pour effet que d'encourager le monstre à détruire pour de bon ce qui lui reste d'humanité. La solution finale contre ce qu'il aspire malheureusement à être, est de mettre fin à ses jours.

    L'albinos qui souhaitait se vider de ses pulsions de violence par un déchaînement d'agressivité, était en bonne voie. La mare de sang attisa le monstre à laisser la bête prendre place dans l'affrontement mais le temps n'était pas encore venu pour celle-ci de venir. Il chassa la bête de son esprit afin de rester le sadique pirate de Barbe Noire.
    La jeune rousse qui lui faisait face allait devoir subir les foudres de sa démence. C'était une femme mais avant toute chose un adversaire à ne pas prendre à la légère. Il avait du respect pour elle, comme pour tous ceux qui ont eu la fureur de se mettre en travers de son chemin. Il comptait bien suivre ses recommandations et lui ôter la vie s'il vint à gagner le duel mais il n'allait pas la tuer après celui-ci, ce n'était que le premier combat entre eux.

    Taizone n'avait pas quitté son adversaire des yeux. Il la jaugeait toujours de son impitoyable et cruel regard en avançant d'un pas nonchalant. Il comprit lorsque l'animosité qu'il pouvait lire dans son regard devint plus pesante qu'elle ne l'était, que l’événement tant attendu allait enfin débuter. La rousse s'élança avec rage. Une pluie de projectiles s’abattit de nouveaux cependant ceux-là étaient encore plus menaçant que les premiers. Ils marquaient le sol en tombant et il ne pouvait pas tous les esquiver même s'il avait énormément travailler pendant ces dernières années pour éviter les attaques, le trop grand nombre de projectiles rendait impossible sa manœuvre. Il allait être dans l'obligation de souffrir physiquement même si son bouclier protégeait une majeure partie de son corps.

    Il était temps de contre-attaquer afin de prendre l'avantage ou du moins de faire l'essentiel pour y arriver. Il allait montrer ce dont il était capable, un avant goût de sa puissance acquise. Utilisant sa capacité à créer de l'acide, il en fabriqua une quantité exubérante dans son organisme. Ses joues grossirent. Il se prépara à employer une incroyable technique et pour cela il devait créer une ouverture dans sa défense. C'était le prix à payer, il l'acceptait en connaissance de cause.

    Dégageant son bouclier d'acide de devant lui, il ouvrit une énorme brèche dans sa défense puis il souffla avec hargne tout l'acide qu'il venait de concevoir en une implacable tornade d'acide. Elle ne dura pas longtemps ce qui lui permit de ne pas perdre trop d'énergie et de rétablir sa défense. S'appuyant sur son sabre, il s’empêcha de ne pas tomber au sol. Le Nazario était blessé. Des plaies s'étaient formés sur son corps, il avait mal mais ne pouvait entraver son effroyable rire de rendre la scène encore plus folle pour les quelques inconscients qui regardaient.

    Heureusement, avec la vitesse à laquelle icelle se déplaçait et n'étant pas séparer par une grosse distance, le rayon de la tornade était difficilement évitable pour la rousse. Il espérait avoir touché son but même s'il savait que cela n'allait que lui faire subir une inimaginable douleur en brûlant superficiellement sa peau. Il voulait la voir saigner également mais pour cela, il allait devoir être davantage aliéné. La bête serait peut-être sa seule chance de la battre sans ressentir toute cette souffrance infligée par les nombreuses plaies.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Sam 1 Nov - 20:12

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Monstre contre Monstre




L'odeur du fer me montait à la tête, mes muscles qui débordaient d'énergie, se contractait, me donnant une étrange sensation, ce n'était pas un combat habituel, non, la rage bouillait dans mes veines comme à Marinford. Il était rage que je sois dans une telle fureur envers quelqu'un, mais là, la cruauté gratuite sous mes yeux, cette gamine morte, cette mini moi dont le corps était sans vie alors que j'avais pensé attiré l'attention sur moi pour qu'elle s'en sorte, me mettait hors de moi. Peut-être que je m'en voulais, après tout je n'avais pas été assez rapide pour la sauver …

Au moins il fut touché par une partie de mes gouttes de sang tranchante, voilà une bonne chose, cela me fit même sourire à ma grande surprise, moi qui n'aimait pas les combats. Mais voilà qui m'inquiéta : ses joues grossirent. Pourtant je n'avais pas souvenir qu'il avait les capacités d'une grenouille … Oh non ! Si c'était comme je faisais quand je prenais un bain -ce qui n'arrivait pas souvent à cause de mon fruit du démon- je risquerai d'avoir mal, très mal, surtout avec son acide.

Enfin j'avais tout de même préparer mon épée sanglante, fine et tranchante pour passer son bouclier, ou du moins voir son épaisseur. Du coup lorsque son bouclier s'écarta et que je vis ses joues, je peux le transpercer au corps sans que mon épée ne soit détruite par son bouclier. Malheureusement je fus trop proche pour évité totalement le jet que pour le coup, j'aurai préféré baveux. Voilà que le haut de mes vêtements se dissoudraient et qu'une partie de mon épaule brûlait. La grimace de douleur que je fis devait être terrible, dommage pas de miroir pour admirer. En tout cas lui avait l'air de se fendre la poire, c'était relativement agaçant.

En retombant sur le sol, me tenant l'épaule comme si cela allait faire passé la douleur plus vite, je réalisa avec effroi que contre le monstre qui se trouvait en face de moi, il faudrait que je cède face au mien. Un combat de bête sauvage lâcher dans une ville d'innocent ne risquerait pas d'être sans conséquence, mais c'était sûrement la seule chance de survie que j'avais, ainsi que de le mettre hors jeu le temps que les idiots ne puissent se mettre à l’abri.

De toute manière la furie ne demandait que cela, j'avais presque l'impression qu'elle me parlait, c'était affreux. La douleur, l'odeur du sang, son rire, tout cela me rendait dingue, je n'avais même pas la force de luter contre le démon gorgé de démence, tranquillement entrain d'attendre dans mon esprit. Pour une fois il allait être content, j'espérais juste avoir assez de force pour revenir à la normal après ce combat, sinon j'étais perdu pour toujours. Et ça, il en était hors de question. Mes yeux finissent tout de même par se fermer.

Là bête est là, toute souriante, contente d'être au commande de tout un corps, et surtout d'un fruit du démon : elle veut jouer. Voilà qu'elle se redresse, et soudain deux queues de sang sorte du bas de son dos, et là, elle part en courant vers sa proie, agrandissant les queues pour s'en servir comme des fouets, poussant tout sur son passage, essayant d'attraper Taizone pour l'étrangler, le jeter contre le murs. Les queues se reformaient si l’acidité les rongeait, la douleur ne lui faisait plus rien, ce n'était pas son véritable corps, enfin si mais qu'il soit en bonne santé ou non, tant qu'elle pouvait s'amuser, lui était d'une grande indifférence.


©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Jeu 13 Nov - 23:37

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2567

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi



Différent mais pas tant que ça




    Cette sensation causée par ses blessures ne lui laissait guère le choix, il devait faire appel à la bête qui sommeillait en lui pour faire face au redoutable adversaire que le destin avait mit en travers de son chemin. La bête était incontrôlable mais fort heureusement, lorsque celle ci était au contrôle, l'albinos ne ressentait plus ni la fatigue ni la souffrance. Ne plus ressentir les limites de son corps était particulièrement dangereux car il pouvait ainsi perdre connaissance ou pire, perdre la vie sans faire attention mais il était tellement plus puissant et redoutable. C'était quitte ou double. Il allait définitivement tout miser sur sa folie. Il n'avait pas le choix même si avec de la malice, il aurait pu prendre l'avantage. Taizone n'était pas ce genre de personne, il était certes un membre de l'équipage de Teach cependant son reste d'humanité lui imposait d'être loyal lorsqu'il combattait. Le reste du temps, le pirate n'était qu'un fourbe et malhonnête truand comme ses compagnons de voyage.

    L'attaque lancée vers la rousse avait atteint son but. Elle avait été atteinte mais il n'était pas satisfait car cela n'avait pas eu l'effet qu'il espérait. Cette fille était épatante, se prenant son jet d'acide de front, elle en était sorti quasiment indemne même si on sentait qu'elle avait affreusement mal. Il sentait que de là, le combat allait suivre un tout autre tournant.

    Le visage de son adversaire changea, on pouvait clairement comprendre qu'elle n'était plus vraiment dans son état naturel. Animée par une haine surprenante, celle-ci devait être hantée comme le Nazario par une bête atroce ayant soif de destruction. Cette bête rendait son adversaire davantage incroyablement intéressant. Elle était pleine de surprise. Il ne s'attendait pas à ce qu'une autre personne soit torturé de la même façon qu'il ne l'est par une entité bestiale cependant il devait l'affronter. Il devait la tuer pour lui rendre grâce. Un tel détracteur ce n'était pas tout les jours que l'on en croisait, c'est pour cela qu'il devait être humble envers elle et ne pas agir crapuleusement à son encontre. Poignarder dans le dos ses adversaires, c'étaient des manières de dédaigneux, de fourbes. Il ne supportait pas ce genre de manque de courtoisie. Dans un combat, la moindre des choses est d'être loyal et de ne pas porter de coup bas. En portant atteinte à ses règles, la bête pourrait bien être plus malsaine se sentant agresser lâchement mais ce n'était pas le cas.

    Des suites de son attaque, l'albinos poussa un épouvantable cri de démence. Gardant appui sur son sabre, il essayait de ne pas s'écrouler face à l'arrivée de son double intérieur. Une vilaine grimace s'installa pendant qu'il criait puis il s'arrêta net, comme si rien ne c'était passé. Ses yeux étaient d'un rouge sanglant, ses cheveux se balançaient avec le vent, Taizone s'approchait d'un pas léger en direction de la rousse. Il arborait toujours son sourire démoniaque comme pour la narguer. Elle fonçait vers lui, cuirassée de deux tentacules sans doute produites par son pouvoir néanmoins cela ne l'intimidait pas. Le pirate aux cheveux blanc resta de marbre le temps de quelques instants, la bête cogitait en quête d'un plan qu'elle trouva immédiatement.

    Absorbant de sa main gauche l'acide qui servait de bouclier, il dégaina son second sabre tandis que son corps produisit une quantité importante d'acide qui recouvrit la totalité de son corps sur plusieurs épaisseurs. Cela était comme une seconde peau mais en assez consistante. Rien comparé à une armure cependant il valait mieux être prudent.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Sam 15 Nov - 14:13

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Que le sang coule !




La sensation de brûlure, de la chaire qui fondait, les veines qui se dissolvaient, du sang qui bouillaient, cet amas de douleur était insupportable, et même un hurlement à m'en déchirer les cordes vocales n'arrivaient pas à l’apaiser ne serait-ce qu'une seconde. Impossible d'utiliser le sang à l'intérieur de mon corps proche de cette partie, il était bien trop bouillant, et même les pouvoirs de mon fruit n'arrivaient qu'à lutter légèrement contre l'acide qui rongeait mon corps. Le sang de sa main que j'avais tranché n'y changeais rien si je le passais dans ma blessure, il y avait encore trop d'acide, il fallait attendre qu'il disparaisse de lui même. C'était atroce.

Son fruit du démon était redoutable, même la folie l'avait compris, elle avait également compris ma faiblesse, quitte à ce que mon corps finissent fondu sur le sol, autant qu'elle s'amuse un peu avec un adversaire. Tout n'était qu'un jeu pour elle, plus il y avait de sang, et plus l'extase était là, augmentant sa force jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus supporter tout se plaisir. La bête le regardait avec sourire, tel un chat qui voyait une souris qui bougeait devant elle. Les deux se regardaient, se reconnaissant l'un l'autre : deux bêtes sauvages.

Fonçant sur lui, elle l'attaqua avec ses queues, le fouettant encore et encore son corps, faisant giclé l'acide ainsi que le sang en une petite pluie autour d'eux. Elle s'acharnait dessus, créant toujours plus de sang qui se désintégrait au contacte de l'acide, jusqu'à ce qu'elle pouvait voir plus qu'une fine couche, là l'autre queue se gorgea de sang et vient comme un dard se planté dedans, s'enfonçant dedans, si les premières couches étaient rongés, une partie réussit à pénétrer sa chaire, allant au plus profond pour causer une blessure aussi belle et douloureuse que celle qu'il lui avait infligé. Ainsi tous les deux garderont sur leur corps un souvenir de leur retrouvaille.

Mais la bête sentit un danger, un sabre, une nouvelle coupure sur son corps dont elle lécha le sang qui en coulait comme pour dire que cela ne lui faisait rien, qu'au contraire, plus le sang coulait et plus elle était heureuse. Maintenant elle attaquait sa relâche, elle voulait que ça coule encore plus, cette blessure lui était monter à la tête, impossible de l'arrêter, il n'y en avait pas assez pour la contenter. Elle faisait craché des aiguilles de sang des plaies ouvertes de son corps, le nombre de ses queues grandissaient si le besoin s'en faisant ressentir. Certaines l'aidaient à se mouvoir rapidement, tandis que d'autre servaient à la défense et les autres à l'attaques, aussi bien en guise de fouet que de lame tranchante. La mort ? Cela ne lui faisait pas peur, du moment qu'avant, son amusement atteignait son paroxysme. Pour une fois, elle avait les pleins pouvoirs sur le corps de la rouge.


©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   Dim 30 Nov - 16:26

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2567

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi



Une belle fin




    Armé de ses deux sabres qu'il tenait de sa famille, Taizone possédé par sa bête intérieur ne s'attendait pas à affronter un tel adversaire. C'était un spécimen haut en couleur, si fascinant qu'il en était obligé d'essayer de mettre un terme à son existence à l'issue de ce combat, même s'il préférait la laisser sauve pour avoir une occasion de pouvoir dans un futur proche la défier de nouveau. Il était hésitant sur ce qu'il ferait s'il venait à prendre le dessus sur la rousse. Il lui restait du temps. Le combat venait à peine de débuter, les festivités étaient lancées. Bête contre bête, l'opposition était rude. Ce n'était pas un combat comme ceux auxquels il avait jadis participé, celui-ci était particulièrement attrayant. L'albinos et cette fille étaient si différent et à la fois si identique, c'est ce qui rendait ce duel palpitant.

    Il était temps de passer aux choses sérieuses, de prendre le combat en main. La bête était maître des événements qui allait se produire. Les coups pleuvaient à son encontre. Les queues de sang formées par la rousse frappaient avec fureur son maigre corps, ne lui laissant que peu de répit pour tenter une quelconque attaque. L'armure d'acide qui recouvrait son corps ne dura malheureusement pas. Le Nazario n'esquivait pas les assauts répétitifs qui lui étaient infligés. Il saignait abondamment mais ne ressentait pas une once de douleur. La bête lui épargnait ce fardeau pour le moment ou celle-ci était aux commandes. Il avait la possibilité de se mettre à couvert afin de prendre du recul face à son adversaire cependant ce n'était pas de cette façon qu'il souhaitait se battre. Il en était tout bonnement incapable. Cela aurait tout de même pu certainement lui éviter de perdre une telle quantité de sang aussi importante.

    Fermant les yeux, le Nazario se concentra. Il parvint à canaliser son énergie et à la concentrer dans ses sabres. C'était une des capacités de la bête, il ne savait pas utiliser celle-là sans passer par son état bestial mais il essayait de développer cette faculté en affrontant ses compagnons de voyage. Ses sabres devinrent noirs, noir comme les ténèbres qui habitaient la bête. Il ne vit pas le coup arriver. L'une des queues de sang transperça littéralement le pâle corps de l'albinos. Il n'avait rien vu venir. Il ne pu s'empêcher de lâcher un sourire hypocrite, comme s'il la félicitait pour son acte.
    Ce n'était pas plus mal, il avait désormais la possibilité de lui porter préjudice. Elle était trop proche pour pouvoir éviter. Il décocha ainsi un colossal coup en diagonal avec le tranchant d'un de ses sabres avant de planter son second sabre dans le bas ventre de son adversaire. Il souriait tout en lui tenant le regard. Il aurait pu terminer ce combat en prenant son cœur mais cela ne l'avait finalement pas intéressé. Avoir l'occasion de la revoir, et de la combattre une nouvelle fois était bien plus intéressant. La bête arrivait à ses limites, la douleur commençait à l'envahir. Il chuta. Attrapant le sabre qui était planté dans le torse de la rousse dans un dernier geste et le retira sèchement en s'écroulant au sol. Le combat était fini. Il n'avait pas gagner mais n'avait pas perdu.

    - Strange D. Nana, saches que tu m'as impressionné ! Teach m'avait parlé de toi depuis notre dernière rencontre. Il m'avait dis que tu étais un ami de Monkey D. Luffy. C'est vrai ? Si c'est le cas je m'occuperais de l'éloigner de Teach, il me semble qu'ils ont un compte à régler et si c'est le cas ... au jour d'aujourd'hui Teach ne fera qu'une bouchée de ton ami. Peut-être qu'un jour il sera au niveau de mon capitaine ou que tu le seras, cependant tu auras besoin de mon aide pour le combattre. Je le connais bien mieux que vous. Vas t'en maintenant, il sait sans doute que tu es là comme ceux de ton équipage, vous ne faites pas le poids contre lui !

    Il devait garder les yeux ouverts. Il avait perdu trop de sang, sa vie était en danger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

L'heure de s'amuser [PV: Strange D. Nana & Darknight Elesis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» 17h: Heure de Colle pour Clara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Kenzan-