AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'île au trésor [Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: L'île au trésor [Nana]   Mar 24 Juin - 9:31

InvitéInvité
avatar






Séparation temporaire.



L'île des hommes poissons venait de retrouver son calme habituel. La sirène ainsi que les nombreux enfants enlevés un peu partout sur l'île étaient tous sains et sauf, bien a l'abri dans leurs familles respectives. Le groupe de kidnappeur avait été capturé par la garde du roi pour être jeté en prison. Ce même roi qui, en guise de remerciement, avait convié l'intégralité de l'équipage des Mugiwara, ainsi que Strange D. Nana, à venir déjeuner dans le palais des dragons. L'équipage complet fut également très surpris de voir que Luffy avait sympathisé avec la princesse de l'île : une très belle sirène nommée, Shirahoshi.

Le festin était plus que copieux et tout le monde avait mangé à sa faim. Le rhum coulait également à flots et certains roulaient déjà sous la table via l'ivresse. Ce sentiment de joie et d'allégresse fut légèrement effrité par une question de Nami. En effet, la belle rousse voulait savoir combien de temps il fallait attendre pour que le log pose puisse se recharger. Le roi Neptune lui répondit qu'il fallait attendre une demi-journée, mais qu'il était inutile dans le nouveau monde. C'est comme cela que l'équipage prit connaissance du triple log-pose. Luffy en voulait un tout de suite, mais le roi n'en avait pas à lui fournir. En revanche, il pouvait s'arranger pour en avoir un le plus tôt possible. Une semaine environ selon ses dires.

C'est donc ainsi que l'équipage se retrouvait bloqué sur l'île des hommes poissons. Bloqué est un bien mauvais terme puisque cela s'apparentait plus à des vacances qu'autres choses. Les hommes passaient leurs temps à manger, boire ou faire du sport tandis que les filles bronzaient en bikini au bord d'une piscine.

L'archéologue du navire lisait un livre sur des anciennes civilisations lorsqu'elle vit un dessin qui lui rappelait quelque chose. La brune farfouillait dans son sac à dos et en ressortait la moitié de médaillon qu'elle avait acheté quelques jours avant. Robin l'examinait sous tous les angles et confirmait que c'était bien le médaillon dessiné sur le livre. Fermant le livre d'un coup sec, la trentenaire se levait et partait en direction du lieu où Nana se reposait, la belle rousse avait décidé de rester jusqu'à ce que Luffy et sa bande quittent l'île.

La brune frappait à sa porte et pénétrait dans la chambre. Elle saluait Nana d'un mouvement de tête et lui présentait le médaillon.


- Ma moitié plus ta moitié forme une clé Nana. Il y a un trésor pas loin d'ici. Qu'est-ce que tu en dis ? Tu veux partir à la chasse avec moi ?

La réponse de son amie ne se fit pas attendre et Robin la remercia d'un beau sourire plein de tendresses. La brune quittait la pièce et retournait voir son capitaine, qui jouait à casser la pastèque.

- Luffy. Je m'absente quelques jours. Je vais faire un petit tour avec Nana en mer. Je reviendrais lors de notre départ pour le nouveau monde.

Après avoir obtenu l'accord de son capitaine, Robin rassemblait ses affaires et grimpait sur le navire de Nana. C'est ainsi que les mugiwara furent temporairement dissous. Le voyage vers l'île était rapide puisque, par chance, celle-ci était un peu avant les îles Shabondy.

Le voyage se fit sans accros majeures et le duo arrivait devant une île entièrement rouge. Robin consultait son livre et regardait l'île avant de s'exclamer.


- Pas de doute. C'est bien l'île des flammes. Elle doit son nom à la couleur rouge vif des feuilles des arbres qui poussent sur cette île.

L'archéologue mit pied à terre et entamait la découverte de cette île qui semblait intéressante d'un point de vue historique.

- Commençons par trouver des informations d'accord Nana ?

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Mar 24 Juin - 12:56

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18295

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Que la chasse au trésor commence !




Toute cette histoire avait commencé sur l'île des hommes poissons, parce que l'équipage de Luffy était bloqué, en même temps quelle idée de partir à l'aventure sans le moindre renseignement. Hélas l'équipage du Moby Dick avait pile le bon nombre de Triple Log, et encore, certain avait été cassé après le combat contre Mihawk. Avec tous ses blessés, il n'avait pas le temps d'aider l'équipage du petit frère de leur commandant à s'en procurer un, surtout que le roi lui-même s'était déjà proposé pour cette tâche. Nana avait donc décidé -après avoir soigné les membres de son équipage- de rester à proximité d'eux, on ne sait jamais, et surtout elle s'entendait parfaitement bien avec certain membre de l'équipage, autant profiter de leur compagnie le plus longtemps possible avant qu'ils ne se quittent sur le nouveau monde.

Robin était venue la voir avec d'importante information, au début surprise par cette intrusion sans crier gare, la rouge fut rapidement intéresser par les propos de l'archéologue et regarda sa moitié de médaillon. Ça une clé ? Cela avait de quoi surprendre, mais dans ce monde, ce n'était finalement pas si étonnant. L'infirmière était toute excité à l'idée de partir à la chasse au trésors avec son amie. Voilà qui allait pimenter cette semaine de relaxation ! D'un bond, elle se redressa le médaillon fermement tenu dans sa main.


« Bien sûr compte sur moi ! »

Un coup de den den mushi à son équipage, leur expliquant qu'ils n'avaient pas à compter sur elle un moment et qu'elle était entre les mains de Nico Robin, qu'il n'avait donc pas d'inquiétude à se faire. Si cela pouvait les rassurer ils n'auraient qu'à partir à sa recherche dans cinq jours si elle ne donnait pas de nouvelle. Robin alla, quant à elle, prévenir son capitaine de son absence. Les deux partirent ensuite s'occuper de leur affaire, car elle en aurait pour quelque jours, et surtout elles ne seraient pas sur place.

Nana prépara son petit navire, qu'elle avait pu réquisitionner avec la permission de son équipage. Elles partirent alors en sens inverses, car généralement les personnes qui venaient sur cette île, y allaient pour ensuite se rendre dans la deuxième partie de Grand Line, non elles s'étaient pour retourner sur la première. Grâce à ce que son équipage avait fait sur le navire, celui-ci était bien endurant pour regarder rapidement le sommet de la mer, et après quelques heures, l'île fut en vue.


« Je me disais aussi qu'il y a pas beaucoup de flamme. En tout cas elle est jolie, j'espère qu'on va trouver se trésor ! Avec un peu de chance, personne ne l'aura prit avant nous ! »

C'était vrai que l'île était belle, il ne faudrait pas qu'elle oublie d'en ramener un souvenir pour son équipage, ou juste pour décorer son petit bureau. Une fois sur l'île, elles partirent à la recherche d'informations, ce qui était pas le plus évident, surtout quand on ne connaissait pas l'île. Il fallait fouiller partout, chercher des indices, parfois on croyait en trouver un, mais ce n'était finalement rien d'intéressant.

Puis sur un arbre, la lumière du soleil se reflétait encore plus que sur les autres, Nana s'en approcha intriguée. C'était à cause de la sève de l'arbre qui avait une forme particulière, comme si on l'avait blessé avec un couteau, si on s'approchait, on pouvait voir à travers la sève séchés mais toujours aussi collante, qu'il y avait des entailles de l'autre côté. Elle gratta alors avec son petit couteau, et arracha le gros de la sève. Quelque chose était enfaite inscrit, pas seulement des coups au hasard, on y avait gravé un message.


« J'ai l'impression que ça parle d'une civilisation mais laquelle ? Il y a une ville sur cette île ? Avec le temps et la sève, on ne voit plus très bien ce qu'il y a de marqué, mais au moins on sait que quelque part des gens y vivent ou vivaient. Je n'ai pas remarqué de port, à moins qu'il ne soit complétement de l'autre côté ... »

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Mar 24 Juin - 14:29

Hamelin RiitoCivil
avatar

Messages : 358

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: -



« Désir de fouilles archéologique »


Moon était en la possession d'un vieux livre à la couverture rouge avec une feuille d'automne orangé dessus portant le titre de "Terres de Flammes". Il racontait l'histoire d'une ancienne civilisation dissimulée parmi les arbres enflammées aux yeux de tous mais pourtant invisible. Le livre était écris dans une langue qui lui était étrangère et il n'avait pas acquis les capacités linguistiques pour déchiffrer ça, il ne réussit qu'à lire la première page qui était une sorte d'introduction. Il chercha alors des indications sur cette île jusqu'à ce qu'un vieil homme passionné d'archéologie lui donna les indications nécessaires pour se rendre sur l'île. Le vieil homme en question avait aussi fais quelques recherches sur l'île mais n'avait pas réussis à trouver la civilisation en question. Il appréciait Moon qui se montrait gentil envers le vieil homme, écoutant ses histoires sans l'interrompe. Pris d'affection, il lui donna l'Eternal Pose de l'île ainsi que son journal de recherche, en espérant que cela pourrait l'aider. Il ne lui dit pas de revenir lui dire ce qu'il avait trouvé mais il lui serait reconnaissant s'il avait l'occasion de le faire. Néanmoins avec Grand Line, tout le monde sait qu'il n'est pas simple de faire des allers-retours, à part pour ceux qui vivent dans le nouveau monde et ont l'habitude.

Il monta à bord d'un navire dont le capitaine n'était autre qu'un ami du vieil homme, lui offrant ainsi la faveur de monter gratuitement sur son navire. Moon est quelqu'un de toujours bienveillant et amical, ainsi il pouvait facilement se lier d'amitié avec quelqu'un, son honnêteté innocente donnait envie de lui faire confiance. Il s'intégra alors aisément à l'équipage, jouant et mangeant avec eux, partageant leurs récits qu'ils ont vécu sur ces mers périlleuses. Moon avait dit au capitaine qu'il pouvait facilement rejoindre l'île en canot de sauvetage si elle était en vie mais ce dernier insista pour le déposer directement sur la berge. Il y avait un vieux port, abandonné certes mais il semblait bien tenir le coup. Après les avoir tous remercié, il quitta le navire avec quelques rations de survie dans un sac pour l'aider durant son investigation sur l'île. On pouvait entendre le cor du navire sonné au loin pour souhaiter bonne chance et au revoir au jeune Moon.

Il sentait le craquement des planches de bois sous sa marche, ce vieux port à l'abandon semblait fragile alors sans presser le pas pour éviter de casser quelque chose, il se dépêcha quand même de rejoindre la terre ferme. Il y avait quelques restes de bâtiments, des murs détruits et la végétation avait déjà pris le dessus. C'était très vieux. Moon inspecta les alentours, recherchant des livres ou des gravures lui donnant une quelconque indication. Il n'y avait qu'un panneau, tenant au bout d'une corde usée au lieu de deux et se trouvait donc à la verticale. Il pencha la tête et pouvait ainsi lire la gravure sur le bois malgré les dégâts du temps.


- Bienvenue... sur... l'île... des flammes.

Au moins il était sûr de ne pas se tromper d'endroit mais il ne trouva rien d'autre. Grâce au journal donné par le vieil homme, il put s'avancer sur l'île en savant à peu près vers où se diriger. Cela parlait d'un arbre et d'une sève qui avait attiré sa curiosité et lorsqu'on grattait un peu on pouvait voir des gravures faites au couteau. Le vieil homme montra son interrogation sur cette gravure mais surtout la possibilité qu'il y ait des gravures sur d'autres arbres et qu'en les suivant dans le bon ordre ça pourrait mener à quelque chose. En tout cas d'après le journal il semblerait que le port soit assez éloigné de la ville, ou du moins que les deux n'étaient pas l'un à côté de l'autre. Il continua d'avancer jusqu'à voir au loin une long chevelure rouge baignant dans la lumière des fleurs des arbres. Un peu surpris de voir d'autre gens, il se cacha sans réfléchir derrière un arbre. Il ne savait pas vraiment pourquoi il se cachait, il le faisait tout simplement. Il était derrière un tronc d'arbre au loin, la distance lui donna quelques difficultés mais il put remarquer les traits féminins du visage de la rousse et ensuite qu'il y avait une brune à côté d'elle. Il ne savait pas pourquoi mais il restait sur ses gardes, se demandant que pouvait être ces personnes et qu'était leur but. S'il les avait rencontré la première fois qu'il prit la mer il aurait couru à leur rencontre mais depuis il avait appris que tous n'étaient pas doté de bonnes intentions et qu'il fallait y réfléchir à deux fois avant d'aller à la rencontre d'inconnus. Il resta alors au loin, les observant en restant dissimulé par les feuilles rouges des arbres et des buissons.

Codage par Etoile sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Dim 6 Juil - 22:15

InvitéInvité
avatar






Civilisation disparue.



Robin cherchait des informations avec son amie sur cette île vraiment intrigante. C'était vraiment une activité passionnante que de découvrir les secrets les plus cachés de ce monde. On pouvait vraiment trouver des choses fabuleuses comme la preuve qu'un pirate légendaire a réellement existé par exemple. Pour une passionnée d'histoire comme la brune, ce genre d'île était l'endroit idéal. Après quelques minutes de recherche, Nana fit une découverte vraiment intéressante. En effet, elle venait de trouver la preuve qu'une civilisation se trouvait dans les parages. Perdu ou non, là était encore tout le mystère.

L'archéologue souriait tendrement et montrait la forêt rouge à son amie. Pour pouvoir trouver cette cité, il ne fallait surtout pas avoir peur de s'aventurer un peu plus profondément dans la forêt. La brune s'enfonçait de plus en plus lorsqu'elle mit un pied dans une clairière verdoyante et magnifique, remplis de fleurs de différentes couleurs. L'espace était vraiment très grand et très vaste. Au milieu se tenait un temple gigantesque, couvert de lierre et de mousse. Robin pénétra à l'intérieur et fit une visite.

Quelques minutes plus tard, la belle arrivait au cœur de l'édifice et Robin fit une découverte étonnante. En plein cœur du temple se tenait un autel entouré de sept colonnes de pierre. Mais cet autel était particulier, car il se trouvait à l'air libre. Le temple avait été construit autour de cet autel. L'archéologue s'avança et remarqua d'étranges fresques qu'elle examina longuement avant de briser le silence, comme pour répondre à une future question de son amie.


- C'est une prophétie. Tu vois ce grand serpent dessiné qui attaque les humains ? Si je ne me trompe pas cette créature à détruit ces personnes. Mais d'où venait ce monstre ? Et pourquoi avoir attaqué ces gens ?

L'archéologue continua de longer la fresque avec envie. Si je ne me trompe pas cette créature à détruit ces personnes. Puis, après un petit temps de silence, Robin reprit la parole avec un ton montrant la surprise.

- C'est pas vrai....

Robin marquait un petit temps de pause avant de reprendre la parole.

- Tu vois ce texte ? Il parle du "Chaos". Ce "Chaos" viendrait un jour des cieux afin de détruire l'île. Pour la civilisation qui vivait ici, c'était une sorte de dieu. Et regarde ce dessin. On y voit l'autel avec les sept colonnes de pierre. À leurs sommet on trouve des joyaux. Il est fort probable que ces joyaux servaient de rituel afin de prier ce "Chaos", représenter par le serpent monstrueux. Visiblement, la prophétie de ce peuple a été réalisée, mais cela doit remonter à des centaines et des centaines d'années. C'est vraiment passionnant n'est-ce pas ?

La brune admirait la fresque avec passion lorsque son pied heurta une sorte de casque ainsi qu'une arme couverte de rouille. Devant cette vision, tout devenait limpide dans son esprit et elle comprit le drame qui avait eu lieu ici.

- Cette arme... elle ne ressemble pas à celles sur les dessins de la fresque. Cela veut donc dire...que l'île a été envahie par d'autres personnes. Le "Chaos", l'immense serpent n'était autre que l'homme. Je ne vois que cette explication. Et la raison de cette invasion était sans doute liée aux sept joyaux que ce peuple gardait. C'est ironique, tu ne trouves pas Nana ? Cette civilisation avait peur d'une divinité et, au final, c'est l'homme qui a causé sa perte.

Alors qu'elle continuait d'examiner l'arme, elle vit une sorte de journal qu'elle s'empressa de récupérer et de lire.

- Jour 1 : ses sauvages sont vraiment des grands guerriers. Ils savent se battre à la perfection et utilisent de la sorcellerie. Certains de nos hommes sont morts empoisonnés. Moi, je ne mourrais pas. Je tuerais ses primates de toutes mes forces pour venger mes camarades et prendre les joyaux.

Robin marquait un temps de pause avant de reprendre sa lecture. Cela durait un bon moment, avant que l'archéologue n'atteigne la dernière page.

- Jour 65 : assez.... J'en ai assez de me battre... Cela fait 30 jours que j'ai les joyaux en ma possession, mais ces abrutis d'indigènes refusent de me laisser partir. Ils sont trop nombreux. Mes derniers hommes tombent comme des mouches. Bientôt, je serais le dernier survivant. Mais au moins, nous aurons fait des ravages dans leurs rangs.

L'archéologue reprit sa respiration et concluait avec les dernières lignes.

- Jour 88 : une maladie grave sévit dans la région. C'est la fin pour moi. Les indigènes sont tous morts. Est-ce donc la malédiction du « Chaos » qui vient de s'abattre sur nous ? Je n'en sais rien. Par contre, j'ai caché les joyaux dans un coffre, fermé avec l'aide de mon médaillon, donné par mon épouse. J'espère qu'un jour quelqu'un le trouvera et récupèrera ce trésor que j'ai enterré....

Robin levait les yeux vers Nana

- La suite est illisible. Il va falloir que l'on cherche. Mais au moins, nous savons qu'il y a bien un trésor ici et qu'il faut le médaillon pour l'obtenir.


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Mar 8 Juil - 0:07

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18295

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



We are not alone




Ce que l'île était belle, elle avait hâte de raconter ses aventures dans un de ses romans, mais là, devant la beauté de cette végétation si atypique qui avait donné le nom à l'île tout entière, il lui faudrait gravé l'image dans sa mémoire pour ainsi la reproduire à l'identique ou presque. Après tout quelque illustration dans un livre, ça donnait toujours un petit plus non ? Le plus dure en revanche serait de recopier l'écriture qu'elle venait de découvrir sur l'arbre, peut-être devrait-elle arracher une couche de l'arbre ? Non ça abimerait un vestige du passé, son amie n'aimerait surement pas cela, autant lui demander si jamais elle pouvait lui recopier l'écriture au moment voulu en souvenir de cette trouvaille.

Les deux femmes partirent alors suivre la direction indiqué, enfin en ce qui concernait l'infirmière elle suivait l'archéologue qui avait plus l'air de savoir où aller, car la rouge se fondait dans le décor. Cette ile était un camouflage naturelle pour elle, voilà un endroit qui serait stratégique pour tendre un piège si jamais le besoin s'en faisait ressentir. Mais pas partout hélas, une magnifique clairière aux milles couleurs s'offrit à elles. Qu'est-ce qu'elle aimerait que le reste de son équipage voit cette île si magnifique. À s'émerveiller, elle failli perdre Robin de vue, et la suivit en courant dans l'édifice abandonné.


« Cela veut dire que ce gros serpent existe ? Mais si quelqu'un à écrit, c'est qu'ils ne sont pas tous morts, tu crois qu'il y a des survivants quelque part ? »

La rouge observa silencieusement la fresque, elle était superbement bien travaillé, mais cet étrange animal l'intriguait, si c'était sur terre, alors ce n'était pas un monstre des mers, mais jamais elle n'avait vu de serpent aussi grand. Il paraitrait que dans les îles célestes il y en avait, mais elle n'y avait jamais mit les pieds pour vérifier. En tout cas si l'animal avait réussit à détruire toute la civilisation c'est qu'il était plus que fort, mais … Et lui était-il mort ou encore vivant ?

« Le gros serpent un dieu ? C'est étrange de voir comme dieu le chaos. Dommage que ça se soit passé il y a si longtemps, j'aurai bien voulu en savoir plus ! Et où sont les joyaux maintenant ? On a dû les piller. »

Ils auraient fait un bon souvenir pour son équipage, et celui de Robin, surtout qu'elle avait entendu dire que la navigatrice avait un faible pour les trésors. Elle aurait surement été contente d'avoir un de ses joyaux. Mais surtout c'était le reptile qu'elle aurait voulu voir avant tout.

« Oh ça veut dire que le gros serpent existe pas ? Dommage … en tout ca maintenant on sait pourquoi il n'y a plus les joyaux ... »

La rouge ne pu cacher une certaine déception quand à la non-existence de l'animal, tout comme à la disparition des trésors qui se trouvait jadis ici. Nana ne croyait pas particulièrement aux divinités, elle n'en avait jamais rencontrer et donc, elle doutait de leur existence, surtout que dans son île, il y avait déjà une créature sacré, cela avait toujours était suffisant pour son esprit. En revanche, la cruauté des hommes ça elle y croyait, après tout c'était des hommes qui avaient réduit toute son île en cendre il y a longtemps.

« Il était horrible cet homme, massacrer des hommes qui protèges leur bien et ensuite s'en plaindre ? J'espère qu'il est mort, mais ça il pouvait pas l'écrire … On va trouver les joyaux et les remettre à leur place ! Ou pas, d'autre viendront les rependre ... »

Indignée, il n'y avait pas d'autre mot pour décrire son état, à regarder le journal par dessus l'épaule de Robin. Elle imagina les scènes lu par son amie, tous ses pauvres gens qui mourraient en protégeant ce qui leur était cher, piller par d'autre. Voilà que sa vieille rancune contre les pirates remonta. La rouge se mordit la lèvre à l'idée que elle aussi, en était une à présent.

« Au faite tu crois que cette maladie on peut l'attraper nous aussi ? C'est triste, même les habitants en sont mort ... »

Cette maladie, c'était vraiment inquiétant, comment d'un coup cela pouvait ravager tout une civilisation ? Même ceux qui étaient venu ? C'était une maladie foudroyante, et dont on ne pouvait pas être sûr que des germes ne soient plus présente sur l'île. Voilà qui attisait sa curiosité, quand le vent qui souffla dans les arbres attira son attention, c'était son haki qui lui envoya un signal.

« Nous ne sommes pas seule sur l'île … il y a quelqu'un. Tu crois que c'est pour le trésor ? »

Comment savoir si c'était un ami ou un ennemi ? Peut-être qu'il était également un pilleur et qu'il savait ce qui se trouvait sur l'île lui aussi, peut-être même qu'il avait déjà mit la main dessus. Non, il semblait trop près, il les suivait ? Attendant qu'elles le conduisent au trésor ?

« Montre toi ! »

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Mer 30 Juil - 21:25

InvitéInvité
avatar






India Nana et Robin Croft.



Robin lisait et relisait inlassablement les dernières pages dans l'espoir de découvrir un indice sur l'endroit où était enterré le fameux trésor contenant les sept joyaux que l'homme avait volé à la tribu, mais rien. Absolument rien. Le temps avait complètement effacé le reste du livre tenu par le chef des envahisseurs. La belle archéologue eue alors un petit rire discret. Elle venait de constater que c'est une scène complètement clichée. Une personne recherche un trésor et trouve un livre qui, potentiellement, pourrait fournir un indice, mais l'indice en question a été effacé par le temps.

La trentenaire s'apprêtait à ranger le petit livre dans son sac à dos lorsque la jeune rouquine haussait la voix et demandait à une personne de sortir de sa cachette. Un long silence s'installait et il fut brisé par le bruissement des buissons qui se trouvaient juste sur la gauche de Robin. Un petit renard vraiment magnifique surgissait et se mit a crier doucement avant de s'enfuir, bousculant au passage Robin qui tombait sur ses fesses.


- Aïe !!!

La brune regardait la queue orange de l'animal s'estomper parmi les buissons et se massait le bas du dos en se relevant.

- Ce n'était qu'un inoffensif renard roux Nana. Il était vraiment beau, cela dit en passant.

L'archéologue ramassait le journal qu'elle examinait un peu plus tôt et marquait une pause de quelques secondes. Au dos du journal se trouvait une dernière phrase écrite par le propriétaire. Comment avait-elle pu ne pas voir cet indice capital ? Elle avait honte d'elle-même. Bien vite, elle s'approchait de Nana pour lui montrer sa trouvaille.

- Tu vois ce qui est marqué ? « Trouvez les flammes royales. » Les flammes royales Nana. Tu as compris ? Je t'explique. Nous sommes sur l'île des flammes d'accord ? Et regarde là-bas.

La mugiwara pointait du doigt un arbre gigantesque qui dominait toute la forêt via sa hauteur et son feuillage.

- Cet arbre domine l'île. Il est le roi de l'île dans un sens. Le trésor doit surement être dans le coin. Étrange dans le sens où, un dessin était gravé.

Sans un mot de plus, Robin ouvrait la marche et quittait le temple pour s'enfoncer un peu plus dans les bois sombres de l'île. Bien vite, la belle arrivait au pied de l'arbre immense et l'examinait avec passion.

- Incroyable.... Cet arbre doit avoir au moins des centaines d'années. Il est vraiment magnifique. Le trésor devrait être dans le coin en théorie. Il faut qu'on le trouve Nana.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Robin parcourait les alentours dans l'espoir de trouver un indice montrant que la terre avait été retournée, mais sans succès. Par le plus grand des hasards, Robin vit un rocher étrange. Étrange dans le sens où, un dessin était gravé. Des symboles pour être exacte. Un immense sourire illuminait son visage gracieux.

- Nana. J'ai le plaisir de t'informer que nous venons de commencer un jeu de piste. « Trouvez l'antre du roi ». L'antre du roi... Pour le coup, je me demande bien ce qu'il a voulu dire. Tu as une idée ?

L'archéologue fixait son amie avec l'espoir qu'elle puisse avoir découvert quelque chose ou bien que cette maigre phrase puisse les mener sur la bonne voix dans le but de trouver l'objet de leurs désirs commun.


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Sam 9 Aoû - 14:31

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18295

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Grand mère feuillage




En entendant le petit cri de l'animal, la rouge se retourna d'un coup sec, manquant de se tordre le cou, et vit la fourrure de l'animal partir au loin. Dommage, comme Figaro lui manquait elle aurait bien prit l'animal en substitution. Finalement elle regretta de ne pas être venu avec lui cette fois-ci, mais il était quand même fort encombrant et de gabarit peu discret. Un animal aussi massif ne passais pas inaperçu et bien que la végétation soit dense et rougeoyante, il ferait tâche dans le décor involontairement. Pauvre animal.

« Oui, Figaro aurait été jaloux s'il l'avait vu, bien que lui aussi possède une fourrure absolument douce et épaisse, ah rien que d'y penser j'ai envie de la caresser et de me reposer dessus ! »

Rien que d'en parler, l'infirmière se perdit dans ses pensés, revoyant la fourrure noir et rouge de son camarade de toujours. Malgré tous ses défauts, elle l'aime, car le bougre en avait plein à commencer par sa soif de sang, car la bête est un assassin dans l'âme, contrairement à d'autre animaux qui se battent pour survivre ou tuent pour se nourrir, lui le fait uniquement par plaisir sadique. Il pourrait ainsi décimé tout un troupeau juste pour s'amuser et rien d'autre, laissant les cadavres pourrirent.

« C'est joliment dit en tout cas, j'aime bien comme manière de cacher un trésor, voir un arbre comme un roi, c'est vrai que quand on le voit on ne peut penser le contraire. »

Oui, l'arbre était grand et majestueux, on ne pouvait lui enlevé ça sans le couper et le mettre en miette pour en faire du feu de bois ou un navire. Mais même si son bois serait surement parfait pour cela, il serait terriblement dommage d'en arrivé à un tel crime. Ce journal était décidément plein de surprise, même sur les couvertures. Nana emboita alors le pas de l'archéologue et se dirigea avec elle vers ledit arbre qu'on voyait au loin, bien qu'il ne soit en réalité qu'à quelque pas rapide des deux femmes.

« C'est partie ! Que la chasse commence ! »

La rouge était tout excité à l'idée de cette chasse au trésor de plus en plus, cela devenait intéressant tellement il y avait de mystère. Mais avant tout elle était hypnotisé par la beauté de l'arbre, il lui rappelait ceux qu'ils y avait sur son île natale, aussi grand, aussi feuillu, c'était la faune et la flore qui régnait sur son île natale, plus que le roi, qui de toute manière dépendait d'eux. Sa main caressait l'arbre pendant qu'elle en faisait le tour, son tronc magnifiquement gigantesque.

« Tien ? Robin je crois que j'ai en effet une idée ... »

Sa main avait sentit que l'écorce avait été abimé, il y certes, longtemps de cela, mais justement la sève qui avait séchait montrait une irrégularité si l'on touchait directement l'arbre. Avec ses ongles elle creusa sous la sève pour gratté l'écorce dont un énorme morceau s'arracha facilement. Une partie de l'arbre avait été creusé et le sol aussi si l'on dégageait tout ce qu'il y avait au niveau des racines qui étaient également coupées, comme un terrier de X géant qui aurait été caché pour ne pas qu'on le trouve.

« On plonge ? »

Le mot était peut-être mal choisit car ce n'était pas particulièrement un trou, mais en y sautant dedans, l'infirmière se retrouva sur un toboggan sous l'arbre, qui l'entraina elle ne savait où, on y voyait plus rien à mesure qu'on s'éloignait en glissant de l'entrée.

« J'espère que tu as du feu et surtout que c'est des brindilles sur lesquelles je marche ... »

Une fois que le tour c'était fini, c'était le noir complet, il y avait à peine de la place pour se redresser, la forçant à se recroqueviller légèrement, mais en essayant de marcher devant, elle déchanta rapidement aux bruits des craquements d'os qu'on écrase.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Jeu 21 Aoû - 9:58

InvitéInvité
avatar






Aventure souterraine.



L'archéologue continuait d'examiner l'arbre majestueux qu'elle touchait du bout des doigts. Son écorce était vraiment épaisse et assez dure. De plus, à son contact, Robin pouvait sentir toute la robustesse, toute l'expérience que cet arbre avait emmagasinée pour survivre depuis des siècles. En résumé, cet arbre méritait vraiment son titre de roi, et cela, dans n'importe quel sens.

La belle brune s'avançait vers Nana, qui venait de l'appeler, et un grand sourire venait de s'illuminer sur son visage tendre. D'un petit mouvement de tête, Robin félicitait son amie pour sa découverte de ce que le livre nommait « l'antre du roi ». L'archéologue se sentait tellement idiote. C'était évident que l'antre ne désignait rien d'autre que le tronc en lui-même. Heureusement que la rouquine était avec elle parce que la brune aurait tout bonnement renoncé à chercher pendant un temps sans son aide. La trentenaire fixait son amie en souriant devant sa proposition.


- Après toi, Nana. Fais attention, nous ne savons pas ce qu'il y a dedans.

Robin sautait dans le trou peu après l'infirmière et se laissait glisser le long du toboggan en souriant sous ses pensées. Si Usopp ou Nami était avec elles, la brune était certaine qu'elle aurait entendu des cris de peur résonner dans tout l'arbre et que les rires de son capitaine les recouvriraient facilement. C'est en douceur que la survivante d'Ohara atterrissait sur ses fesses. Lentement, Robin se relevait et enlevait la poussière sur sa robe alors que Nana lui demandait si elle n'avait pas du feu. Heureusement, l'archéologue était plus que prévoyante et bien vite une torche illuminait les lieux. Les deux jeunes femmes se trouvaient sur un véritable gisement d'ossements. Robin fit une légère grimace devant cette vision et prit les devants.

- Il faut avancer. Ne restons pas là.

La belle ouvrait donc la marche et pénétrait dans un étroit couloir qui parcourait les tréfonds de l'île. Bien vite, le plafond devenait plus haut et Robin pouvait enfin se redresser de toute sa hauteur. Le chemin était long et la brune parlait de tout, mais surtout de rien, avec son amie afin de détendre un peu l'atmosphère.

- Avec de la chance, nous croiserons un fantôme ou deux. Ou bien un zombie.

La trentenaire brune rigolait doucement sous sa bêtise et son amour pour les choses glauques lorsqu'elle arrivait dans un espace gigantesque. Robin n'en croyait pas ses yeux. Devant elle se tenait une véritable cité construite sous la terre avec, en son centre, un immense temple. Encore plus imposant que celui à l'extérieur. L'archéologue fit un pas pour examiner l'immensité de la cité avant de s'exclamer.

- Voilà pourquoi il n'y avait pas de trace de civilisation à l'extérieur. La vie se déroulait sous terre. Nana, nous venons de percer l'un des plus grands secret de cette île. Viens. On va explorer un peu.

Robin descendait les marches et parcourait les immenses rues en pierres, ainsi que certaines maisons dans le but d'apprendre certaine choses sur les gens qui vivaient ici. Lors d'une inspection, elle trouvait différents cadavres autour d'une table.

- Ceux-là appartiennent à des habitants. Ils ont dû être surpris par l'attaque et ils ont été massacrés alors qu'ils mangeaient. Pauvres gens...

Un détail attirait cependant l'attention de la splendide brune. L'un des corps avait un bras en moins. Une chose insignifiante en théorie puisque le bras avait très bien pu se détacher à cause du temps. Seulement, le bras manquant n'était pas aux côtés du corps. De plus, à la jonction du bras et de l'épaule, Robin vit une trace sur la clavicule du cadavre et elle en fut horrifiée.

- Nana. J'ai bien peur que la civilisation qui vivait ici fût une civilisation archaïque qui pratiquait le sacrifice humain. Cet homme a eu le bras arraché. Probablement pour un sacrifice. Je ne serais pas surprise de trouver d'autres corps comme celui-là.

Robin laissait le corps et quittait la maison pour se rendre au temple. Pour y parvenir, la belle traversait des rues jonchées de cadavres et, enfin, elle parvenait aux pieds du temple.

- Nous y voilà. Avec de la chance, nous en apprendrons plus sur cette civilisation et sur le trésor qu'elle renferme.


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Sam 23 Aoû - 21:24

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18295

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Taupe-man



Une chance de l'archéologue était là, l'infirmière était loin d'être du genre prévoyante, surtout que lorsqu'il y avait besoin de feu, Ace était généralement toujours à disposition pour en faire, donc inutile d'encombrer ses poches avec des briquets ou des allumettes. La rouge n'était pas encore doué pour l'utilisation des silex, de toute manière, cela serait inutile, son commandant était loin de pouvoir perdre son pouvoir du jour au lendemain.

Bien qu'en fin de compte, l'infirmière aurait bien aimé resté dans le noir et se dire que son dégout n'était que pure fiction, maintenant qu'elle était réel, elle espérait qu'une fois mort, l'âme ne ressentait plus rien de ce que subissait sa carcasse. Les personnes gisants à ses pieds seraient surement entrain d'hurler de douleur dans l'au delà sous le poids de ses pas. Une chance elle ne portait pas de talon aiguille. Elle hocha la tête, voulant surtout pas rester plus longtemps dans cet endroit macabre qui aurait rendu fou de joie Figaro. Il y avait des os à ronger à en perdre la tête, il aurait mi un moment avant d'y venir à bout.


« Comme Thriller Bark à se qu'on raconte non? D'ailleurs là bas il y en avait vraiment ? »

N'y étant jamais aller, la pauvre ne connaissait que les légendes que certains racontaient sur l'endroit sans avoir de preuve de la véracité de leur propos. Mais voilà qu'elle avait là un témoin, et à aucun moment jusqu'à maintenant, elle n'eut pensé à lui demander son expérience réel, mieux valait tard que jamais.

L'espace qui se rétrécissait en largeur et compensait cela en hauteur, jusqu'à être totalement être un espace vaste dans toutes les mesures. C'était impressionnant, on pouvait s'installer un vrai repère secret de pirate ici, ça faisait bien. Par contre niveau luminosité, c'était à revoir, Nana était obligée se resté presque coller à la brune pour profiter de la lumière de sa torche. Finalement elle aurait dû ramener son capitaine, il aurait tout éclairer en une fraction de seconde. C'est fou ce qu'il était indispensable, un véritable objet du quotidien.


« Des hommes taupes … Il y a vraiment des îles habiter par des personnes étranges sur Grand Line … Quelle idée de ne pas voir la beauté de la lumière du soleil ou d'un beau claire de lune ? Côtoyer les vers de terres on le fait bien assez lors de sa mort, pas besoin d'y passer plus de temps ... »

Comment pouvait-on vivre ainsi ? Les fourmis y arrivaient bien alors pourquoi pas les humains. Mais c'était une question que la jeune femme n'arrivait pas à comprendre, elle aimait bien trop l'air frais du vent marin, la chaleur des rayons du soleil pour penser à s'enterrer sous terre avant sa mort. Cependant elle continuait de suivre son amie dans l'espoir d'avoir des réponses, il devait bien y avoir une logique à tout cela.

La scène de cadavre tranquillement installer autour d'une table, et surtout les paroles de Robin qui décrivirent leur fin tragique emplit la rouge d'une profonde triste, repensant à son propre passé, cette attaque que personne n'avait vu venir … Elle se sentit attirer par une familiarité envers ses corps inerte et déjà squelettique, posant sa main sur l'un d'eux avant que sa tête ne tombe et se casse sur le sol. Oups. La gêne prit par sur ses autres sentiments plus sombre et elle s'éloigna comme si de rien n'était, s'excusant mentalement à la personne.


« Il aurait pas pu avoir tout simplement son bras couper lors d'un combat passé ? C'est idiot de sacrifier qu'une partie du corps, quel dieu voudrait d'un bras ? Ils en ont pas déjà ? En tout cas sacrifie entier ou pas, ça leur à pas réussi ... »

Finalement ils avaient peut-être mérités leur sort ? Elle ne savait pas trop quoi pensé réellement de leur situation, mais une chose était sûre, la sacrifie aussi bien humain qu'animal n'était pas dans ses mœurs et n'était à ses yeux, qu'une coutume barbare.

Puis elles arrivèrent devant le temple, semblable à celui qu'elle avait déjà vu, mais la curiosité était un très vilain défaut, et voulant en faire le tour, la rouge atterrit dans des zones sans lumière, la torche de Robin ne pouvait éclairer tout une pièce de cette envergure à elle seule. Lorsqu'elle se retourna, elle vit une faible lumière, elle frissonna en la comparant à celle qu'on voyait lorsqu'on mourrait, pour ensuite continuer sa route, jusqu'à espérer trouver un mur ou une statue. Mais non, ce fut à nouveau la chute, moelleuse cette fois-ci, mais gluante, poisseuse ... Et odorante, une horrible odeur de fer et de pourriture lui prenait le nez. Se serait-t-elle couper sans s'en rendre compte ? La blessure devait être profonde pour une telle odeur.


« Robin ... Éclaire-moi s'il te plait ... Je suis tombée dans quelque chose d'étrange ... C'est tout visqueux, on dirait une marre de serpent ou de sangsue ... »

Oui, les sangsues expliqueraient l'odeur de sang et la sensation étrange dans laquelle elle baignait, mais en était-ce réellement ?

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Dim 31 Aoû - 21:50

InvitéInvité
avatar






Bienvenue en enfer.



Le gigantesque temple de la ville souterraine se tenait sur plusieurs étages. Selon Robin, il y en avait, au bas mot, une bonne quinzaine. Tous étaient reliés par un gigantesque escalier en pierre. La hauteur de l'édifice donnait le vertige à la plus belle des archéologues et pourtant, elle en avait vu des monuments imposants, mais celui-là dépassait tous ceux qu'elle avait vus durant les trente années de sa vie. La brune s'apprêtait à gravir les marches, lorsqu'elle vit la rouquine faire le tour des fondations avant de disparaitre sans crier gare. D'un pas rapide, Robin prenait la direction de la position de son amie qui lui demandait d'éclairer la fosse dans laquelle elle venait de tomber. La brune des mugiwara avançait sa torche et un immense haut le cœur submergeait son corps. La vision qu'elle voyait lui soulevait les tripes et, par chance, elle réussissait à contenir l'intégralité de son repas en elle.

Et pour cause. Dans la fosse où était tombée Nana se trouvait des organes vitaux, des membres, du sang, des tripes et de la chaire en décomposition. Une véritable vision de l'enfer en quelque sorte. La belle trentenaire prenait sur elle et aidait la rouquine à sortir de ce trou immonde avant de lui donner une serviette.


- Tiens essuie-toi. L'odeur ne partira pas immédiatement, mais au moins tu ne seras plus poisseuse. Au moins ça prouve une chose, cette île se livre à des pratiques peu communes et visiblement des personnes vivent ici. Les organes viennent seulement d'entrer en décomposition. Nous voilà avec un mystère de plus à découvrir Nana. Espérons simplement que nos propres organes ne rejoignent pas ceux-là.

Après un dernier regard vers la fosse, la fanatique des chapeaux reprit la direction de l'escalier et le gravit avec la ferme intention de découvrir les moindres secrets de cette île qui l'intriguait de plus en plus. L'ascension des trois cent cinquante-sept marches se terminait après une bonne vingtaine de minute et l'archéologue pénétrait enfin dans le temple tant convoité. Et la surprise fut horrible. Du sang recouvrait les murs et des squelettes faisaient office de décoration. Au centre de la pièce se trouvait un autel, également recouvert de sang. Robin s'approchait et touchait délicatement l'autel.

- Si avec ça, tu as encore des doutes sur les sacrifices humains Nana, je ne sais pas ce qu'il te faut de plus pour l'admettre.

L'enfant démon fit le tour de la stèle et vit un petit journal comme celui qu'elle avait trouvé à la surface plus tôt dans la journée. Avec délicatesse, la belle le ramassait, enlevait la poussière et se mit à le lire pour elle-même en silence. La lecture achevée, elle mit le petit carnet dans son sac et se mit en tête de faire un cours résumé à son amie.

- Cette île est une des îles où vivaient des gens ayant bâti le gouvernement mondial. Le souverain à abandonné, son île, laissant son peuple dans la tourmente et le désespoir. Pour garder courage, ils ont continué à effectuer leurs rituels sanguinaires en priant les dieux pour qu'un souverain les guide. Mais, en guise de réponse, cette île a été ravagée par des hommes ayant eu vent des trésors que l'on recherche. Cette île possède vraiment une histoire hors du commun.

Robin marquait un petit temps de pause lorsqu'un bruit parvenait à ses oreilles. De l'eau coulait non loin derrière elle et cela fit sourire la brune qui fixait Nana.

- Tu vas pouvoir te laver. Il y a une cascade souterraine.

Sans un mot de plus, l'archéologue prit la direction du bruit et s'arrêtait nette devant la cascade. Elle était rouge. Aussi rouge que le sang. D'immenses racines descendaient du plafond afin de s'hydrater avec cette eau peu commune.

- Ceci expliquerait pourquoi les feuilles des arbres sont rouges. Si tu veux te baigner, ne te gênes pas Nana.

Seulement un chant parvenait aux oreilles de Robin. Un chant sinistre qui provenait de derrière la chute d'eau. Désirant en savoir plus, Robin passait sous la cascade qui cachait l'entrée d'une grotte. La belle marchait un petit peu et vit un spectacle hors du commun. Des personnes ayant des tenues très étranges faisaient une prière et une femme splendide, aux yeux violets comme ses cheveux, se tenait sur une sorte de trône. Un homme, visiblement le prêtre de cette étrange secte, prenait la parole.

- Mes amis !!! Veuillez accueillir dame Seira. Elle présidera notre réunion en l'absence de notre maitre à tous.

La demoiselle se levait telle une reine et entamait un long discours. La Mugiwara, cachée derrière un roché, murmurait pour Nana.

- Et voilà les gens qui continuent de vivre en ces lieux sinistres. Pour le coup, je crois que l'on ferait mieux de décamper et retourner au navire. J'ai une mauvaise intuition pour la suite. Ces gens ne sont pas nets.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Sam 6 Sep - 11:38

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18295

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



L'autre côté du miroir



Dans l'élection pour désigner le pirate le moins chanceux de l'année, la rouge posterait sa candidature. Avoir moins de chance qu'elle en ce moment précis était chose impossible. Pour quelqu'un qui a la phobie du sang, voilà qu'elle tombait dans la collecte des dons d'organe, en espérant que ça vienne d'une collecte charitable et pas pour nourrir quelque personne en faisant passé cela pour des viscères de porc. La rouge porterait bien son surnom maintenant qu'elle était recouverte de sang des pieds à la tête, les cheveux dégoulinant comme le reste de ses vêtements.

En essayant de s'aider à sortir avec l'aide de Robin, Nana pu voir que non ce n'était pas une collecte d'organe précaire, c'était juste des restes d'une quelconque boucherie, et des restes humains. Une main, enfin les doigts, s'étaient accrochés à ses cheveux, comme pour s'enfuir avec elle, et il y avait peu de chance qu'une personne saine d'esprit vienne à donner un de ses membres antérieurs en cadeaux par purs actes de bonne volonté. À quoi pouvait bien servir ce trou ? Si cela se trouvait, il y avait un broyeur en dessous des carcasses et ça prenait les pauvres malheureux qui comme elle, tombaient dedans sans mégarde.


« Désolé pour ta serviette, à mon avis, elle est bonne à jeter ... Mais à quoi cela peut leur servir ? Je doute qu'ils en mangent tous ensemble le soir autour d'une table avec des bougies. À moins qu'ils ne soient cannibales, C'est étrange, on a pourtant vu personne sur cette île, enfin aucun signe de vie ... Qui peut bien vivre ici ? »

L'infirmière aurait aimé avoir un stock complet de serviette, elle baignait tellement dedans qu'une seule pour éponger le sang et les morceaux de viande humaine sur son corps n'étaient pas suffisants. Sans parler de ses cheveux qui semblaient tout absorber, pour peser le poids d'un cadavre sur sa tête.

« T'en fais pas j'avais compris en pataugeant dedans. »

Elle avait suivi Robin en laissant une trainée de tâche rouge, tel le petit Poucet sortit de la tête d'un auteur un peu gore. Marcher droit devenait, de plus, en plus difficile, l'odeur de fer et de chair pourrit lui montait à la tête, elle n'en pouvait plus, et la pièce dans laquelle elles se trouvaient, était peinte avec du sang. Encore cette odeur, ça devenait plus possible, il fallait qu'elle s'assoie, mais adosser un à squelette, elle risquerait de ne pas être à l'aise. Les os n'ont jamais été réputés pour être agréable comme dossier.

« Heureusement que sur mon île natale, on ne choisissait pas les rois avec des rites aussi barbares, mon estomac n'aurait jamais supporter ça si longtemps. »

Bien que ça ne soit plus son esprit qui n'arrivait plus à suivre, la soif de sang de son autre elle commençait à resurgir, profitait de son mal-être, la démence cherchait à s'échapper, à contrôler le reste de son esprit pour l'abandonner à la folie.

« Tant que c'est pas une cascade rouge ! »

Se relever fut une lourde épreuve, son autre prête à surgir à la surface à tout moment pendant que sa tête tournait à l'odeur du sang trop enivrant à son goût.

« Je t'en pris, j'ai déjà pris mon bain il y a quelque minute. »

Le petit espoir de se laver disparut. Tant pis, elle attitrerait les vautours et autre charognard, ou mieux : elle prendrait bien le risque de faire trempette dans l'eau de mer. Elle n'était plus à ça près maintenant.

« Je pense que c'est une bonne idée, aucune envie d'assister à leur repas, ni même de voir quelqu'un finir dans un hachoir. En plus, je t'avoue ne pas avoir suffisamment toute ma tête pour tenter quoique se soit ... »

Ses gens avaient vraiment l'air louche, et puis c'était qui cette femme qu'ils vénéraient alors qu'ils venaient bien de dire que ce n'était pas leur maitre ? Mais du coup, le chef de tout ce beau monde, il était où ?

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Lun 29 Sep - 23:43

InvitéInvité
avatar






In the end.



La peur. Un sentiment vraiment étrange. Un sentiment que peu de monde peut décrire. Pourtant, en cet instant, Robin avait peur. Une peur tellement violente que son corps lui hurlait de quitter cette île complètement loufoque et barbare. Seulement voilà, la curiosité l’emportait sur sa raison et la brune restait un petit moment pour contempler l’étrange rituel qui se déroulait sous ses yeux. Un prêtre et un groupe de fidèles se prosternaient devant une femme magnifique nommée Seira selon le gourou. Celle-ci se levait et s’avançait doucement vers ses fidèles dans le but de prononcer un discours.

- Mes amis. Mes frères et sœurs. Comme vient de le dire le seigneur Ezel, je vais présider la réunion de ce jour en l’absence de notre maître Marde Guille.

L’archéologue avalait péniblement sa salive et se tournait vers son amie rousse avec des yeux remplis de crainte, ce qui était une chose vraiment rarissime pour la femme la plus impassible de l’équipage des mugiwara. C’était bien la preuve que cet endroit était vraiment maléfique.

- M…Marde Guille ? Elle a bien dit Marde Guille ? Si c’est le même que le dragon céleste, alors nous ferions mieux de décamper pour de bon. Je connais cet individu de nom et crois-moi Nana, ce n’est pas un tendre. J’ignore pourquoi il possède une secte et, pour la première fois de ma vie, je ne veux pas le savoir. On s’en va et vite.

Alors que la belle brune se redressait, Seira concluait son discours et présentait un homme attaché à une sorte d’autel. Il était pieds et poings liés. Un membre de la secte s’approchait avec une lame chauffée à blanc avant de le torturer. Ou plutôt de le punir. La reine reprenait la parole.

- Cet homme est un rebut de la société. Il est inutile. Sa faiblesse a été reconnue par notre maitre à tous et il a ordonné sa mort. Une mort lente et douloureuse.

La victime hurlait de douleur pendant un long moment. Ses cris résonnèrent dans la cavité et soudain le silence. Plus rien, plus un son. Ce fut des sons de déchirements qui brisèrent le silence. Sans regarder, Robin comprenait que la victime venait de perdre ses membres. La provenance des tripes et autres parties humaines dans la fosse venait de trouver une réponse.

C’est alors qu’une femme arrivait aux côtés de Seira et lui murmurait quelque chose. Cette femme était vêtue d’une casquette blanche, d’une veste blanche, ainsi que de longues bottes blanches. Une épée pendait sur sa hanche droite et son regard transpirait le mal et le meurtre. Robin regardait Nana rapidement et murmurait.


- Celle-là je ne la connais pas. Mais elle semble bien positionnée dans cette organisation. Rares sont les personnes pouvant approcher une reine comme elle. De plus, elle ne porte pas la cagoule comme les autres. Si tu as des infos sur elle Nana, je suis preneuse.

La femme en blanc terminait ses murmures et Seira levait les bras aux cieux.

- Mes amis. Deux chiennes hérétiques sont dans notre repaire. Traquez-les comme des bêtes et amenez-les moi. Elles rejoindront notre cause ou elles mourront.

Ce fut l’élément déclencheur pour Robin qui se levait d’un bond.

- On s’en va. Tant pis pour le trésor. Si jamais on nous trouve, nous sommes cuites. Je préfère pas imaginer les sévices que l’on risque de subir. Surtout que nous sommes deux femmes. Bref partons.

L’archéologue brune quittait la cavité pour retourner dans le temple et elle descendait les marches rapidement. Seulement voilà, une fois en bas plein de monde l’attendait et la brune devait se résoudre à se rendre. Dans son malheur, la trentenaire vit que son amie rousse n’était pas avec elle. Robin se fit conduire dans une cellule en attendant de rencontrer la reine et son bras droit, mais elle attendait également la venue de son amie qui ferait tout pour la sauver. Du moins elle y croyait, malgré un sentiment étrange. Une chanson résonnait dans sa tête. Une chanson triste qui résumerait sa vie bientôt. Les paroles lui résonnèrent dans la tête.

« One thing
I don't know why
Doesn't even matter how hard you try
Keep that in mind
I designed this rhyme
To remind myself how
I tried so hard
In spite of the way you where mocking me
Acting like I was part of your property
Memoring all the times you fought with me
I'm surprised
It got so far
Things aren't the way they were before
You wouldn't even recognize me anymore
Not that you knew me back then
But it all comes back to me
In the end »


Il n’y avait plus qu’à attendre désormais.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E


Traduction de la chanson:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Sam 4 Oct - 12:11

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18295

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Ivresse mortelle



Devant les yeux des deux femmes se déroulaient une scène des plus incroyable, une scène que personne n'aurait pu imaginer même dans ses idées les plus folles, les détails, le tout était improbable ensemble. Une fausse de viscère, une rivière de sang, une secte occulte sous terre qui vénérait une femme à grosse poitrine. On pourrait se croire dans un mauvais film de série B, bientôt Dracula ou un sacrifice à une quelconque divinité stannique avant que la chef ne boive le sang de la victime dans un crâne fendu ?

Dans tous les cas, l'archéologue semblait plus enclin à suivre le spectacle surréaliste que la rouge, et pour cause, ses yeux avaient du mal à rester ouvert, son esprit à ne pas sombrer. Tenir sans vacillé était déjà un supplice. L'odeur insupportable du fer enivrait son cerveau plus que de raison, son esprit se noyait dans cette ivresse qui ne faisait qu'attisé les forces de son sombre côté, écartant un peu plus la brèche déjà si mince qui séparait la démence de la raison en elle. Sans qu'on puisse s'en rendre compte, même pas elle, entre les deux forces s'étaient un combat à main nue pour déterminer qui prendra la place sur le siège que son cerveau.

Même la voix de Robin avait dû mal à percer dans ce terrible combat qu'on aurait dit à mort. Cependant elle réussi à prodigué des forces à la partie saine d'esprit pour pouvoir presque comprendre la situation, enfin vraiment presque. Le cri déchirant de souffrance d'un homme fit sourire sa folie. La victoire n'était pas loin. L'odeur, encore cette odeur, chaude cette fois-ci, lui ferait bientôt perdre la raison.


« Je ne tiendrai plus longtemps ... »

Voir des morts, entendre des hurlements, quand on est pirate, c'était chose banale que tout cela, mais là c'était trop, trop d'un coup pour son esprit ébréché par le traumatisme d'une vision qu'aucune enfant ne devrait voir. Sa tête tournait dans tous les sens, comme dans une mauvaise montagne russe en vieux bois.

« Là je suis pas en état de t'aider, j'arrive même pas à garder mes esprits, il faut qu'on parte, vite très vite, avant que … que quelque chose de terrible se passe. »

Elle qui espérait réussir à contenir l'autre pour que jamais personne d'autre ne la découvre, allait bientôt être déçut, et la brune serait alors la grande gagnante. Une chance que celle-ci soit suffisamment forte pour lui survivre.

« Oh non pas elle ... »

Malgré tout, pour tenter de garder la raison, la rouge c'était forcé à se concentré, à voir de qui son amie parlait et en la voyant, elle aurait finalement préféré ne pas faire cet effort. La brune avait déjà commencé à fuir, plus alerte que Nana l'était. Normal quand on avait toute sa tête. L'infirmière tenta tant bien que mal à la suivre, mais impossible de courir, et les poses contre les parois humides ne faisaient qu'agrandir la distance en elle.

« Bon sang elle est où ... »

Voilà qui allait être compliqué, la retrouver dans ce terrible labyrinthe. Impossible en plus de compter sur ses capacités mentales qui étaient toujours dans une lutte acharné pour le pouvoir de la motricité de son corps. Tandis qu'elle continuait d'avancé péniblement à ta-ton, des bruits de pas se firent entendre dans l'obscurité, se rapprochant petit à petit.

« Robin c'est toi ? »

L'espoir que cela soit son ami était mince, si si ce n'était pas elle, alors le pire restait à venir, et le faite de se perdre elle-même deviendrait une réalité.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Lun 3 Nov - 22:52

InvitéInvité
avatar






L'enfer.



La solitude. C’était un sentiment que Robin connaissait depuis bien longtemps, mais qui avait disparu depuis que la belle avait rencontré l’équipage de Luffy. Depuis plus de deux ans, Robin savait que quoi qu’il puisse se passer, ses amis seraient toujours là pour la sauver. Mais aujourd’hui personne n’était là. Il n’y avait que Nana et encore. La rouquine avait également disparu et Robin croupissait dans une cellule immonde et puante. Des tonnes d’os jonchaient le sol de la cellule. Même du sang servait de peinture afin de donner un peu de couleur dans ce monde gris et sinistre.

La brune était allongée sur une couchette miteuse et contemplait le plafond. Depuis combien de temps était-elle ici ? Elle l’ignorait. Tout passait tellement lentement dans cette cage humide. L’archéologue soupirait alors que des pas résonnaient dans l’enceinte des geôles. Robin se redressait doucement et une femme sublime se tenait devant elle. Sublime, mais effrayante. L’archéologue des Mugiwara sentait toute sa haine et sa méchanceté rien qu’en croisant son regard. Cette femme était la chef de la secte, la dénommée Seira. Cette dernière ouvrait la cellule et attrapait Robin par les cheveux.


- Dehors. Mon maître souhaite te rencontrer en personne. Dès qu’il a su qu’un membre de l’équipage de Monkey D.Luffy se trouvait sur notre île, il n’a pas résisté et a fait le déplacement rien que pour toi. J’espère que tu en as conscience ma grande.

Avec violence, Seira trainait une Robin comme si elle n’était qu’une vulgaire esclave et Robin comprenait une chose. Cette femme, Seira, ne croyait plus en l’homme. Son cœur avait, depuis bien longtemps, disparu. La raison ? Robin la découvrit immédiatement. Une marque indélébile au fer rouge se trouvait sur son ventre plat. La marque des esclaves.

La brune fanatique des chapeaux se laissait emmener en effectuant des grimaces de douleurs avant d’arriver dans une pièce qui n’avait strictement rien à voir avec le reste de la cité souterraine. Dans cette pièce, il y avait des tableaux en or massif, du marbre, de la tapisserie, un bureau et des étagères. Derrière le bureau se tenait un homme ayant des cheveux aussi noirs que la nuit et un regard empli de mauvaise intention. Il ne fallait pas longtemps à Robin pour comprendre qu’il était le chef de la secte.

Dès qu’il vit la superbe trentenaire, l’homme se levait et souriait avant de prendre la parole avec une politesse incroyable.


- Hooo mais ne serait-ce pas Nico Robin qui se tient devant moi ? Enchanté de vous rencontrer. Je suis Marde Guille et je dirige cette noble organisation clandestine. J’espère que Seira n’a pas été trop sévère avec votre personne.

- Que faites vous sous terre ? Pourquoi sacrifiez-vous des gens innocents de la sorte ? C’est inhumain ce que vous faites.


Marde levait le doigt pour la faire taire, puis il se tournait vers elle avec un sourire vraiment angélique sur le visage.

- Des innocents ? Non, ma chère, pour le moment je m’intéresse aux pirates. Comme vous le savez, les pirates sont nuisibles. Alors un pirate ou deux en moins sur nos mers, ce n’est pas grave. Et puis, il avait échoué au test. Un test que vous allez essayer également. Si vous le loupez, vous savez ce qu’il va se passer pour vous n’est-ce pas ?

L’homme maléfique posait sa main sur le front de Robin qui avait un mal de crâne insupportable. Pour une raison inconnue, tout s’effaçait de sa mémoire. Elle n’éprouvait plus rien. La sensation de l’amitié avec l’équipage ? Disparue. La joie d’être à l’aventure avec eux ? Disparue également. Il n’y avait plus rien, à l’exception d’une chose. Un nom résonnait dans sa tête.

- Réponds-moi Nico Robin. Qui sers-tu ?

- Marde Guille.


L’homme souriait avant de se tourner vers Seira pour lui donner des ordres.

- La seconde fille, tu me l’amènes aussi Seira. Et contacte Doflamingo. J’ai un marché à lui proposé.

La femme s’inclinait en laissant Robin dans la pièce. L’archéologue était vaincu par un étrange pouvoir et désormais, elle ne vivait plus que pour servir Marde Guille, l’homme qui allait chambouler le monde. Mais, Nana était encore sur l’île. Une lueur d’espoir résistait. Qui sait ? Peut-être que l’infirmière sauverait Robin de cet étrange envoûtement.


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E


Désolé du retard Nana-chan >.<
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   Dim 9 Nov - 11:38

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18295

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Ivresse mortelle



[Pas grave, je pense que je parlerais du RP dans le journal en point de départ de Marde, mais faut qu'on voit comment il se terminera]

Les bruits de pas se rapprochait et pourtant, aucune réponse. Ou Robin lui faisait une mauvaise blague ou ce n'était pas elle, et à bien réfléchir, la rouge pencha pour la seconde solution, car il n'y avait pas une minute à perde, même en s'amusant à se faire peur. Elle se trancha alors la main avec ses ongles -pour une fois ce fut volontaire de sa part- et commença à se préparer à créer une arme, tout en se collant contre le mur. Elle avait bien fait, un coup de feu retentit, surement destiné à sa cervelle. Plus d'hésitation, elle se baissa et utilisa la petit dague qu'elle venait de finir pour trancher les pieds se rapprochant vers elle.

« A mo.... »

Pas le temps de hurler plus, un coup de coude dans la tête pour le faire arrêter de parler avant de lui mettre la dague sous la gorge. Un pouffement de rire lui fit comprendre que la menace ne servait à rien, ah moins qu'il ne faisait semblant ? N'avait-il pas hurler lorsque ses pieds furent trancher l'empêchant de se mouvoir ? Il jouait les forts mais il était faible, la lame coupant la peau de sa gorge lui arracha un gloussement de terreur : il tenait à la vie.

« Dis moi où est mon amie.
- C'est trop tard pour elle, notre maitre a surement déjà dû la retrouver.
- Qui ? Marde ? Pourquoi ?
- Seul le maitre sait ce qu'il a prévu. »

Cela ne l'avançait en rien, si ça se trouvait ce n'était qu'un sous-fifre qui voulait avoir une belle place en la capturant et qui n'était pas assez haut placé pour savoir où était les prisonniers, surtout si elle avait été présenter à Marde. De plus même s'il lui avait dit où elle était … C'était un véritable labyrinthe ici, ça ne l'aurait aidé en rien. Une fois qu'il fut assommé, il ne lui resta plus qu'à parcourir tout les tunnels jusqu'à la trouver, mais avoir fait couler le sang de l'autre commençait à lui faire perdre la tête.

« Merde, je pensais que c'était passé ... »

Impossible de continuer en courant sans s'évanouir, il fallait s'aider des parois humide et suintante, marchant à tâtons tant la visibilité était nulle. Un autre homme surgit de nul part, Nana était tellement dans un état presque second qu'elle n'avait à aucun moment ressentit sa présence, et eut à peine le temps de le planter en posant sa main sur son ventre pour en faire discrètement sortir une lame par réflexe. Voilà qui n'était pas dans ses habitudes, mais l'autre commençait déjà à se battre pour être à la tête du contrôle de son corps.

« Robin ... »

Si cela continuait, elle finirait monstre avant d'avoir trouver son amie, et là elle pourrait même tenter de la tuer. Rien que l'idée la poussait un peu plus dans la démence. Cela l'obligea à faire une halte, toujours perdu au beau milieu de cette île sans savoir où aller. Elle remarqua une petite lueur qui se rapprochait, quelqu'un avec une torche ? Ça ne pouvait être que cela, une luciole aussi grosse ou une fée, étaient des idées irréalistes.

« Robin ? Non ... »

L'archéologue ne se laisserait pas voir avec une torche, cela serait trop idiot. Elle se redressa avec difficulté, et se prépara à l'attaque. Encore un sbire ? Non, cette fois c'était une femme, ce qui était pire, car elle n'avait rien à voir avec les deux qu'elle venait de vaincre, là le combat serait beaucoup plus rude.

« Dis moi où est mon amie. »

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'île au trésor [Nana]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

L'île au trésor [Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour
» Nana, bientôt censurée ?
» Ma p'tite NaNa ! Un p'tit cadeau pout touwa !!! (END)
» Nana Komatsu | Hachi | Hachiko !
» Hwang Su Ran feat. Im Jin Ah ; Nana {After School}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ile des flammes-