AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 pèche au gros [pv : Sakazuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Sam 3 Mai - 10:44

Muneaki Asa
avatar

Messages : 229




Un gros poisson

Nous navigions non loin de l'archipel des îles Sabaody quand le den den mushi de notre navire de guerre sonna. Évidemment, je n'avais pas pu l'entendre sonner, car j'étais à la barre. L'un de mes hommes montât sur le pont supérieur avec le dit den den mushi entre les mains.

- Madame, dit le soldat, le den den mushi sonne en urgence.

Je me tournas vers le dit soldat et regarda le den den mushi, il sonnait avec frénésie, ça devait être vraiment important.

- Soldat. Prenez la barre le temps que je réponde à cet appel. Dis-je le lâchant la barre. Je me saisis du den den mushi et décrocha le combiné. Lieutenant-colonel Akato au den den mushi. Que puis-je faire ?

- Lieutenant-colonel, un groupe de dangereux pirates sévit sur l'archipel des sabaody. Comme votre navire a été repéré non loin, nous vous demandons de vous rendre immédiatement sur place enquêter et régler cette affaire. Me dit la voix dans le combiné du den den mushi.

- Compris. Je m'y rends immédiatement. TerminéRépondis-je, puis j'ai raccroché le den den mushi et ai repris la barre. J'ai fais tourner la barre vers tribord et le navire se penchât dangereusement, tourna vers tribord et se rapprochât des îles sabaody. Soudain l'un de mes hommes du nom de tomas s'approchât de moi et me dit l'air terrifié.

- Madame il y a quelque chose en dessous du navire !

- Mais c'est absur... Je ne pus finir ma phrase que le navire tanguât dangereusement. Et à la surprise générale, un énorme monstre marin sortit la tête de l'eau et nous fixa avec un air menaçant. Soudain le dit poisson semblât vouloir nous attaquer. - Mince soldat tomas, prenez la barre. Il est donc impossible de naviguer tranquillement. Je sautas sur le pont inférieur et me précipita vers le monstre marin.

- Madame faites attention. Me dirent mes hommes.

- Ligotage. Mon pendule partit à la vitesse d'une balle de pistolet, fit plusieurs fois le tour de la bouche du montre et la refermât d'un coup sec. Le monstre était bloqué. Apaisement ! L'onde calamante envoyée calmât le monstre au point de l'endormir, sa nature de bête ne lui avait pas permis de résister au pouvoir soporifique de cette attaque.

Une fois l'incident avec le monstre marin réglé, nous pûmes accosté au grove 54. Une fois accosté, j'ordonnas mentalement à mes hommes de former des groupes de trois et de partir à la recherche des fameux pirates repérés sur l'archipel.Quant à moi j'allais entrer en contact avec la base de la marine qui se située sur l'archipel pour en savoir un peu plus. Je déplias une carte de l'archipel et avec le pendule et une technique basique de repérage, j'ai repéré la dite base et me suis dirigée directement vers celle-ci en me demandant ce que pouvait bien faire un monstre marin si près des cotes



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Dim 4 Mai - 3:12

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

En ce début de midi, le soleil grossissait ses rayons au dessus de l'île de Sabaody et n'allait pas tarder à taper un peu au milieu des bruits de formations des bulles, forçant les marines à enfoncer leur casquette. C'est dans ce climat semblable à un accueil de bienvenu qu'un navire plus grand que tous les autres avança en vitesse vers la crique, fendant l'eau en deux trainées de vague.
Une telle arrivée n'est jamais un bon présage. Moins encore quand on aperçoit à la tête de la proue, debout dans une pose énigmatique, scrutant le paysage de face avec un air qu'on ne savait pensif ou observateur, assombrit par sa casquette... l'amiral en chef Sakazuki alias "Akainu".

Depuis qu'il occupait le plus prestigieux poste de son institution, le sinistre chien rouge ne s'était pas contenté d'élaborer des plans à l'abri de son QG à la manière de Sengoku, il insistait pour inspecter lui même le plus souvent possible les différentes positions des marines dans le monde, à toutes sortes d'endroits, malgré le moindre confort et le danger. Il élaborait une parti de ses plans en route, et y amenait des piles de rapport pour le cours du voyage (qu'il rechignait un peu à remplir, il faut dire). Ce jour là il s'était rendu à Sabaody rapidement en mobilisant un seul navire, ce qui avait provoqué la panique à la base, on détestait ces coups là et insistait toujours pour que le Commandant Sakazuki soit toujours accompagné par au moins trois navires, mais se moquant des risques ce dernier faisait mine de ne rien entendre, jusque là ça ne lui avait posé aucun problème : combien en ce monde osaient s'en prendre directement à lui ?

Sur le chemin, chose inhabituelle, un assez gros monstre marin fut retrouvé maitrisé d'une façon étrange. Après l'abordage, Akainu descendit, accompagné d'un petit groupe formant sa garde rapprochée ; sa très grande silhouette ne pouvait passer inaperçue, mais son apparence à la fois peu commune et sans évocation donnait des difficultés à le reconnaitre. Ceux qui ne connaissaient que son nom, les jeunes marines, étaient souvent surpris par le décalage entre l'image réelle et celle qu'ils se faisaient du chef de la Marine.

" Emmenez-moi visiter le premier régiment ... " ordonna-t-il laconiquement à ses suivants.

L'Amiral en chef arriva vers un premier groupe. Les officiers rangèrent aussitôt leurs homme en rang pour l'accueil. Les militaires qui le reconnaissaient étaient à la fois effrayés et excités par l'arrivée de cette masse immensément intimidante. Sans prononcer un seul mot, Sakazuki passa dans les rangs. Il retira d'une main sa casquette, inspectant d'un regard à peine de face quelques-uns. Il remarqua parmi eux une jeune gradée, une lieutenant-colonel qui malgré son visage avenant semblait avoir de la gueule, battit pour la guerre contre les criminels des mers. C'était bien, un peu mieux que des bleus.

" Quelle est votre mission ici, marines ? ... "
entama-t-il de sa voix bouillante.

Il ne lui en fallait pas plus comme mots. Son regard se tourna vers celui qui paraissait le plus angoissé de tous. Le petit soldat supportait mal un regard aussi pesant d'une personne aussi puissante. Le ton de Sakazuki prit toute sa sévérité :

" Toi ! Tu supportes aussi mal la présence de ton commandant, que ferais-tu face à des Yonkous ? ... "

Insensibles aux excuses de l'homme qui reprenait de son mieux courage, le cuisant chef de la Marine renonça à sermonner ou sanctionner spécialement pour remettre l'autre sur les roues, et se tourna un instant vers la femme-officier :

" J'ai besoin de quelques-uns d'entre vous pour me servir de guide à travers l'île. Je veux aussi tout savoir de comment vous fonctionnez en mission, je me tiendrais à distance pour vous observer sans gêner vos mouvement. Quelqu'un peut-il me prévenir s'il pense cela impossible ? ... "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Dim 4 Mai - 11:07

Muneaki Asa
avatar

Messages : 229




Sakazuki

L'arrivée de l'amiral en chef Akaine avait surpris tout le monde dans le petit QG de la marine de l'archipel. Personne ne s'attendait à la visite d'une telle personne ici. L'amiral en chef passât les troupes de la base en revu. Comme je me trouvait là, aucune chance de m'y soustraire. Il remarquât ma présence, mais ne fit aucun commentaire. Il réprimandât sévèrement un jeune bleu qui se trouvait là, puis il me fixa à nouveau, peut être avait il remarqué que je tentais de calmer le jeune soldat par voix télépathique. Cela importait peu. L'amiral en chef nous dit alors :

" J'ai besoin de quelques-uns d'entre vous pour me servir de guide à travers l'île. Je veux aussi tout savoir de comment vous fonctionnez en mission, je me tiendrais à distance pour vous observer sans gêner vos mouvement. Quelqu'un peut-il me prévenir s'il pense cela impossible ? ... "



Aparement, on n'avait pas le choix il faudrait mettre le gros poisson hors d'état de nuire avec le regard d'un pit-bull posé sur nous. C'était bien ma veine. Comme personne n'osait répondre, je pris mon courage à deux mains, mis ma timidité de côté et m'avança hors des rangs.

- Moi, monsieur, j'ai une mission à mener sur cette archipel. Vous pourrez donc en profiter pour regarder la capture d'un criminel très recherché qui se trouve sur l'archipel. Je suis le Lieutenant-colonel Akato Absol du onzième régiment en charge des arrestations de pirates sur grand line. Je n'ai pas de base d'attache. Dis-je clairement.

L'amiral en chef était tout proche je pouvais sentir l'aura palpable qu'il dégageait. Je me risquas à lever mes yeux dans les siens pour rencontrer le visage de quelqu'un qui est près à vous égorger à la moindre erreur. Soudain, on entendit quelqu'un tomber, le bleu de tout à l'heure venait de s'évanouir, ses camarades se précipitèrent pour l'aider en lui demandant si ça allait et ce genre de choses que l'on demande à quelqu'un d'évanoui.

[Robin, j'ai inscris ce RP hier à 10h48 dans la séction "RPG - infos et liste" en page 4 :x ]



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Mar 6 Mai - 15:41

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

La jeune lieutenant intrigua un peu l'Amiral en Chef. Pas parce qu'elle semblait insensible à sa tempête, mais il eu une intuition particulière : il sentait qu'elle dégageait une aura typique, perceptibles grâce à son Haki aiguisé de l'observation, quelque chose qu'on ressentait avec un fruit du démon. Elle fut justement la première à répondre.

- Moi, monsieur, j'ai une mission à mener sur cette archipel. Vous pourrez donc en profiter pour regarder la capture d'un criminel très recherché qui se trouve sur l'archipel. Je suis le Lieutenant-colonel Akato Absol du onzième régiment en charge des arrestations de pirates sur grand line. Je n'ai pas de base d'attache.

Sakazuki hocha la tête. Il y avait une légère forme d'indiscipline à se servir de son Fruit du Démon sous ses yeux sans l'avertir, mais elle se savait probablement perçue et ne cachait donc rien. Il approcha doucement vers elle, et la surmontant de sa hauteur impressionnante.

" Bien, vous pouvez alors continuer votre mission, Lieutenant. Je vous suivrais assez loin pour ne pas interagir. Je suis aussi venu visiter plusieurs endroits aujourd'hui : les quartiers de non-droit, et le bâtiment de vente aux enchères des esclaves. Vous m'y accompagnerez peut être après, on verra. Merci de votre spontanéité. "

Cette annonce laissa perplexe plusieurs hommes. En effet, une ponte de la marine qui se déplace en plein dans les quartiers de non-droit, la zone des criminels attitrée, se passait de commentaire... Et visiter la vente aux enchère des esclaves suscitait une certaine tension, car on savait que la Marine interdisait officiellement l'esclavage mais que les Tenryubitos l'autorisant pour leurs besoins, une intervention de la Marine se traduisait par les pires complications...
Et voilà que le bonhomme que Sakazuki avait sermonné il y a une minute s'effondrait. Quoi encore ? C'était fou, pour qui on le prenait à la fin. Comme si l'espoir de la Marine les effrayait davantage que l'ennemi !

" Qu'est-ce-que ce couard a enfin, je ne suis pas Shanks le Roux, comme j'ai dit si face à moi on perd connaissance qu'en sera-t-il face à un pirate !? Réveillez cet homme et amenez-le dans le groupe de combat, pour son bien il doit apprendre à s'habituer à la peur. "


Si aucune interruption n'avait lieu, cette mission pourrait commencer.
Akainu était curieux de voir comment les jeunes marines se débrouillaient. Il était très soucieux de comment en ces temps où le monde était menacé par la "pire de générations" le combat se préparait du côté de la justice. En cas de déception, les pauvres bleus risquaient d'en faire les frais, car pour les rendre meilleurs il n'userait d'aucun ménage.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Jeu 8 Mai - 18:17

Muneaki Asa
avatar

Messages : 229




En route pour la mission

Peu après que j'eus proposer à l'amiral en chef Akainu de m'observer en mission, nous étions partis. La présence d'une telle pointure de la marine n'allait pas me rendre la tâche facile, car nous étions surement déjà repérés. Il ne nous fallut pas longtemps pour nous rendre dans la zone de non-droit de l'île où avait été repéré le pirate que je devais chasser. Une fois l'équipage de ce fameux pirate en vue, je donnas mes ordres aux soldats qui m'accompagnaient par voix mentale. Je voulais tout de même utiliser l'effet de surprise. J'ordonnas donc aux soldats de ce cacher et de n'intervenir que si je le leur ordonnait. Puis je m'avanças seule à la rencontre des pirates. Ils ne mirent pas longtemps à remarquer ma présence.

- Hé bien que nous veux un soldat de la marine seul dans la zone de non-droit. Surtout si ce soldat est une femme. Dis l'un des pirates par-dessus les sifflements de ses camarades. Boss on a une marine qui se pointe.

Le pirate que je recherchais, un pirate qui ne semblait pas spécialement différent des autres hormis une énorme touffe de cheveux ressemblant à une coupe afro se levât d'un fauteuil qu'il devait prendre comme "trône" et s'avançât vers moi.

- Quesque tu m'veux ? me dis le pirate.

Vous avez dix secondes pour partir d'ici. Passé ce délais je n'hésiterais pas à utiliser la force contre vous. répondis-je télépathiquement.

La première expérience télépathique de ces pirates ne leur fît pas que du bien. Beaucoup se bouchèrent les oreilles pour tenter de masquer ma voix, malgré que celle-ci se trouvait dans leur tête.

- C'est quoi ce pouvoir ? Elle a un fruit du démon ! Équipage de boule disco à l'attaque.

Sur l'ordre de leur capitaine, les pirates sautèrent tous en même temps, sabres au poing pour m'attaquer.

- Apaisement.

Les pirates ne purent finire leur attaque, ils s'endormirent tous sous le coup de mon onde apaisente.

- Tu vas me donner du fil à retordre. Me dis le pirate en dégainant deux épées des fourreaux qu'il portait à la ceinture.

- J'ai proposé la manière douce. Tu n'as pas écouté. Assume tes erreurs Répondis-je en faisant flotter la pointe du système pendulum à la manière d'un serpent.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Dim 11 Mai - 16:57

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Cela tombait bien, les marines qu'il inspectait allaient passer par la zone de non-droit. Cela ne se faisait que pour des raisons exceptionnelles, car dans ces lieux délaissés par la marine en temps normal, une opération ratée pouvait enflammer toute la zone et finir en catastrophe. Cette opération se devait d'être rapide pour être efficace, et s'il n'en connaissait pas, l'amiral en chef savait qu'elle n'était pas banale.

Il pu ainsi visiter ces quartiers, étrangement paisibles, sans doute du fait que les plus grosse pointures du crime et les pirates de passage faisaient régner leur sorte d'ordre pour ne pas être dérangés dans leur affaires. Un jour, se disait Sakazuki, il faudrait faire du nettoyage en ce lieu ; une évacuation des quartiers, une gigantesque opération d'arrestation (bien plus forte que celle de Borsalino deux ans plus tôt au même endroit) et une inspection. Ce serait assez rude, étant donné le nombre de puissants pirates et autres à qui on se heurterait, la crème de l'avant Red-Line, et les très puissants personnages de l'ombre possédant un business sur les lieux qui ne l'entendraient pas de cette oreille. Mais le plus gros problème serait d'obtenir l'autorisation de ces foutus Dragons Célestes, les Roswald, c'était ça ? Peu importe, leur autorité ne faisait que retarder la justice, et même sa position à la tête de la marine ne lui garantissait pas de passer outre leur volonté. Bref.

De assez loin (entre cinquante et cent mètres) Sakazuki pouvait vérifier sans alerter des criminels les quelques marines déployant leur arrestation grâce à sa faculté de visée plus développée, simplement du fait de ses capacités physiques supérieures à un humain normal. La façon dont se comporteraient les volontaires marines déterminerais quelle conclusion leur réservait Sakazuki, ils avaient tout intérêt à ne pas se rater s'ils ne voulaient pas le mettre de mauvaise humeur pour la journée.

Jusque là tout paraissait correct, la curieuse lieutenant-colonel surtout menait les choses sans mal, vraiment professionnelle. Elle en avait mit à terre un groupe entier et négociait une seconde fois avant de foncer à l'attaque. Pas très fins, ces rebus stupides de pirates se comportaient comme des gibiers se jetant directement dans le piège à loup : leur chef avait saisit ses armes et entamait un combat, attaquant à toute vitesse et violence. Il semblait plutôt doué, Akainu se demandait qui gagnerait entre lui et la femme. L'Amiral en Chef pouvait intervenir tout de suite et mettre hors d'état de nuire cette larve, mais il préférait risquer le sacrifice de quelques bons hommes pour stimuler ces derniers et ne pas les laisser substituer quelqu'un pour faire leur rôle à leur place, seule cette rigueur faisait de bons soldats -et son rapport du jour.

Il attendit, observant avec intérêt et un certain amusement caché cette scène opposant le bien au mal, toujours dans ce même éclat de lumière sublime.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Jeu 22 Mai - 1:22

Muneaki Asa
avatar

Messages : 229




Un combat difficile

Mon combat contre ce capitaine pirate débutât très vite. Le pirate me fonça dessus, tout sabre dehors. J'eus à peine le temps de tendre la main et d'utiliser mon "object control" pour déplacer un sabre et parer son coup. Ce combat allait être difficile. Je choisis donc de jouer la défense, le temps de trouver une ouverture ou un moyen de combattre. Mon adversaire ne baissait pas sa garde, j'allais devoir faire appel à d''autres techniques."Soru" dis-je en exécutant les dix pas en une seule seconde en me dirigeant vers le haut. Une fois en hauteur, je me préparai à faire un coup de pied dans le vide pour utiliser le fameux Rankyaku, quand il me vint à l'esprit que mon adversaire pourrait l'esquiver. PsykoRankyaku dis-je en envoyant ma lame d'air, comme prévu mon adversaire tenta de l'esquiver, mais la différence entre le Rankyaku classique et le Psykorankyaku est que le second est dirigeable, mon adversaire du donc y faire face, j'en profitait donc pour passer dérrière lui. "Ligotage" dis-je en entourant ligotant mon adversaire avec le câble du système pendulum. Il ne me restait plus qu'à le calmer, un coup de mon "apaisement" suffit à le calmer. Je remis le capitaine pirate aux soldats que j'avais emmené avec moi qui lui passèrent des menottes en kairoséki et se préparèrent à l'emmener à la base. Moi, je me contentais pendant ce temps-là de fixer l'amiral en chef qui nous regardait depuis une hauteur. Qu' avait-il pensé de cette capture ?

HS:
 




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Sam 24 Mai - 2:08

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Sakazuki fut rassuré de cette victoire même facultative de son camp, il n'aurait pas à devenir nerveux et passer secrètement une journée de chien dans sa tête à pester contre le manque d'efficacité de certains effectifs. Cette histoire de guerre sur laquelle se jouait la victoire définitive entre Justice (Marine) et Pirates ne pouvait que rendre fou pour quelqu'un dont la vie était la justice.

Bref, suite à l'arrestation réussie, il approcha du Lieutenant Akato Absol. Pas pour la féliciter sur sa mission (elle ne faisait que son travail, et les encouragements ne font qu'amollir). Le commandant suprême de la marine mit sa capuche sur sa tête pour se déplacer, comme parfois, pour ne pas être trop reconnaissable des nombreux yeux indiscrets à travers le quartier- il fallait s'attendre toutefois à une contre-attaque par d'autres vermines, dans ce vrai nid à pirates.

" Lieutenant-Colonel, je ne puis m'empêcher de remarquer que les femmes sont assez rares dans la marine, à occuper un poste et des facultés aussi élevées. Vous êtes de plus en plus nombreuses, mais restez assez marginales. A l'époque où j'avais votre grade, un femme officier c'était presque inimaginable, et avec un fruit du démon en plus, ça aurait été le pire des scandales, vous vous seriez retrouvée proprement jetée à l'eau.
Et donc, ma question est la suivante : les femmes de la marine ont-elles des difficultés spéciales par rapport à autrui ? Sont-elles discriminées d'une quelconque manière ? Je ne vous demande pas pour que vous racontiez ce que je veux entendre ou ce qui vous arrange, seulement une bonne réponse. "


Par la suite, Sakazuki demanda à ce que la petite escouade d'Absol le mène jusqu'à la salle de vente des esclaves. Il voulait consulter ce bâtiment intouchable de la pègre car soutenu par les Dragons Célestes résidant dans l'île. Même si la structure de l'ile restait immuable, il désirais catégoriquement connaitre personnellement les obstructions à la justice qu'elles qu'elles soient. Ils s'aventurèrent entre les routes peu peuplées de la zone, sans rencontrer d'obstacle pendant un moment.
Mais non loin du bâtiment de vente, ils rencontrèrent un obstacle : un Dragon Céleste, .. le noble Saint-Charlos, porté dans une litière, le nez prit d'une fuite comme pour changer. Il était accompagné d'une puissante escorte de serviteurs et d'esclaves. Dans son déplacement, il finit par arriver proche des marines en position d'attente. Les premiers soldats se prosternèrent quand il les dévisagea, et il exigea cette fois qu'Absol le fasse à son tour, en la traitant de "misérable roturière en uniforme." Debout sans ciller, Akainu attendait la suite avec curiosité.

Soudain, le Tenryuubito Saint-Charlos dévisagea plus précisément Absol en reniflant, soudainement prit d'intérêt, et on aurait dit que celle-ci finit par lui plaire. Il lui donna alors un ordre confus :
" Vous êtes choisie, vous serez ma septième femme ! Veuillez-me chuivre tout de suite "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Mar 27 Mai - 12:25

Muneaki Asa
avatar

Messages : 229




un refus catégorique

Une fois que j'eus appréhender le pirate, L'amiral en chef vint me voir pour s'entretenir avec moi.

" Lieutenant-Colonel, je ne puis m'empêcher de remarquer que les femmes sont assez rares dans la marine, à occuper un poste et des facultés aussi élevées. Vous êtes de plus en plus nombreuses, mais restez assez marginales. A l'époque où j'avais votre grade, un femme officier c'était presque inimaginable, et avec un fruit du démon en plus, ça aurait été le pire des scandales, vous vous seriez retrouvée proprement jetée à l'eau.

Et donc, ma question est la suivante : les femmes de la marine ont-elles des difficultés spéciales par rapport à autrui ? Sont-elles discriminées d'une quelconque manière ? Je ne vous demande pas pour que vous racontiez ce que je veux entendre ou ce qui vous arrange, seulement une bonne réponse. "


- Avant tout, sachez que je suis très heureuse dans la marine et que ma réponse sera de la plus grande sincérité et basée sur mon expérience personnelle. J'ai certes, subis les moqueries de mes camarades alors que j'étais soldats de première catégorie en avant-post à west blue. De plus notre morphologie étant moins musclée que celle des hommes, il est évident que nous sommes désavantagées contre des adversaires physiquement plus fort que nous, nous devons donc nous reposer sur notreintélligence te nos capacités tels que les fruits du démons, les sabres où le Haki.

Nous reprîmes notre route en direction du hall des ventes, lorsque nous fûmes arrêtés par Le Dragon céleste Saint-Carlos. Je détestais cet homme vulgaire et qui jouait de son statut de noble pour torturer et réduire en esclavage des hommes libres. Le Dragon céleste me reniflât bruyamment, apparement il n'était pas insensible à mon corps, car il me dit ensuite:

" Vous êtes choisie, vous serez ma septième femme ! Veuillez-me chuivre tout de suite "

Cette déclaration me laissât de glace. J'affichais un visage inexpressif, mais intérieurement je bouillais de colère. Puis-je dis au Dragon celeste:

" désolé messire, mais je ne puis accéder à votre requête. Mon coeur appartiens à la justice et je ne puis supporter de vivre avec un homme qui transforme des hommes libres en esclaves et des femmes en simples concubines. Donc votre autorité vous pouvez vous la foutre où je pense, je ne suis pas une marchandise. Passez votre chemin où je me verrais obligée d'user de mes capacités pour vous écarter de notre chemin."

Cet imbécile de Dragon céleste ne compris rien à ce qui venait de se passer, il n'était pas habitué à subir un tel refus. Je repris ma route en direction du hall des ventes en tachant de calmer ma colère et en calculant les conséquences de mes actes...



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Ven 30 Mai - 2:13

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

La réponse brusque du Lieutenant-colonel Akato au Tenryuubito fut à deux doigts de provoquer à Sakazuki une crise d'apoplexie. Ce n'était pas vrai, elle blaguait ?
L'effet fut évidemment pire pour Saint-Carlos. La face congestionnée, il attendit quelques secondes avant d'appeler la femme marine qui s'éloignait, et celle-ci n’obtempérant pas, il sortit son arme et voulut tirer dans sa direction. Sakazuki intervint avant, en se postant juste devant le noble mondial. C'était désespérant, à peine avait-il constaté un effectif très efficace que ce dernier faisait les pires choses ! Sa tête dominant de très haut le Dragon Céleste, Akainu s'adressa à lui :

" Excusez-moi pour cet incident, votre Noblesse. Je suis l'Amiral en Chef Sakazuki, qui commande la Marine, et cette femme n'était pas autorisée à son acte. Je vais me charger d'elle tout de suite, cependant si vous tentez la moindre chose sur elle, elle n'acceptera pas et se révoltera. Je me chargerais donc de lui administrer moi même sa sanction. "

En apprenant le grade suprême de cet énorme rocher.. heu, de cet homme, dont il connaissait déjà les exploits, et sentant la présence terriblement intimidante qu'il dégageait physiquement et mentalement.. même sachant ses privilèges officiellement sans limite, Lord Carlos crispa la mâchoire et transpira sous sa robe de Noble : apposer un refus aurait demandé beaucoup d'estomac, ce que ce minable lâche n'avait pas.

" Heu, heu... D'accord, faites Amiral.. "

En vérité, Carlos n'avait pas oublié ce coup de poing de Luffy, il y a quelques deux ans. Il avait découvert qu'en ce monde certains animaux pouvaient ne pas hésiter à l'attaquer férocement, et en assistant à la protestation ahurissante de la lieutenant-colonel, ses pires traumatismes remontaient. Ne souhaitant pas qu'une chose revienne, il ajouta :

"Et.. et je ne souhaite pas que vous la punichiez, finalement.. "


Sakazuki poursuivit son chemin et arriva rapidement à Absol. Il était d'une colère ardente, et s'efforçait de se retenir d'exploser comme une éruption en sermonnant sa subordonnée :

" Êtes-vous folle, Lieutenant-Colonel !! Vous êtes censée donner une image neutre et distinguée de la marine, pas celle d'une paria ! Je vous aurais banni de la marine sans scrupule si vous n'aviez pas démontré que vous êtes un précieux élément, estimez-vous chanceuse, cela ne se reproduira pas. "

Il s'agissait en effet d'une réaction impulsive, ce qui méritait quand on a des facultés aussi utiles à la marine, qu'on passe l'ardoise une petite fois. Et il faut dire qu'il était ravi qu'un de ces extrêmement chiants Dragon Céleste ait pu se faire envoyer au diable alors qu'il gênait une opération de la Marine. Il poursuivit avec moins de courroux.

" Je crois que vous ne connaissez pas tout de ce monde, Lieutenant, je vais donc vous rappeler une fois pour toute l'autorité des Dragons Célestes : ils ont absolument tous les droits, sans exception, vous devez obéir à tous ce qu'ils vous ordonnent, et s'ils vous tirent dessus seulement vous réfugier à l'abri et parlementer. Même moi ait été forcé d'ordonner des missions pour satisfaire le caprice d'un d'entre eux. Votre seule arme pour faire votre devoir envers et contre eux est la discrétion, l'ignorance et la ruse. "

Sakazuki, Absol et son équipe poursuivirent leur route vers l'objectif, le bâtiment des enchères des esclaves. La vente publique ne tarderait pas dans la journée. Disco, le gérant, était dans le coin et paniquait déjà de cette arrivée pour le moins inattendue. Sakazuki arriva face à ce méprisable minus (ou plutôt "au dessus", conviendrait mieux) pour lui faire ses affirmations professionnelles :

- " L'esclavagisme est illégale dans les territoires du Gouvernement Mondiale. Nous venons pour récupérer tous les esclaves que vous détenez ici "
- " Mais, Amiral.. Mais c'est que.. " trembla Disco pris entre deux peurs des plus éprouvantes. " Ce n'est pas du tout contre vous, mais je ne peux rien faire, les Tenryuubitos nous achètent ces esclaves, et ils seront en colère si les enchères n'ont pas lieu tout à l'heure. Si vous fermez cet établissement vous recevrez rapidement des missives du Conseil des 5 Étoiles qui vous ordonneront de restituer les esclaves avec excuses... Et ils pourraient vous apporter des ennuis.. Non non, je ne me moque pas de vous, mais vous ne pouvez rien.. enfin voilà. "
- " Je sais bien. Alors votre enchère pourra avoir lieu quand même si on ne vous retire que la moitié des esclaves. Nous allons y procéder au nom de la loi, à vous de camoufler cela aux Nobles, et si je reçois la moindre remarque d'un d'entre eux par la suite, je reviendrais vous tuer de mes propres mains, je dispose de ce droit, et ça n'empêchera pas votre commerce de continuer. Pigé ? "

Le pauvre Disco fut forcé de céder à ces directives. Il transmit les clés à Akainu. Ce dernier les tendit à la lieutenant-Colonel :

" Lieutenant Akato, pendant que nous faisons périmètre ici, allez dans les sous-sols : vous y libérerez la moitié des esclaves et les ramènerez. Je vous laisse le choix pour les sélectionner, mais ne prenez des pirates que si tous les autres détenus ont été délivrés. Je vous fait confiance pour ne pas dépasser la moitié, tâchez de vous en rappeler. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Sam 7 Juin - 18:57

Muneaki Asa
avatar

Messages : 229




La libération des esclaves

L'incident avec le dragon céleste passé, nous nous sommes dirigé vers le hall de vente aux esclaves. L'amiral en chef parla avec un homme étrange nommé Disco, celui-ci donna des clefs à l'homme magma. Sakazuki se tourna alors vers moi et me dit très clairement : " Lieutenant Akato, pendant que nous faisons périmètre ici, allez dans les sous-sols : vous y libérerez la moitié des esclaves et les ramènerez. Je vous laisse le choix pour les sélectionner, mais ne prenez des pirates que si tous les autres détenus ont été délivrés. Je vous fais confiance pour ne pas dépasser la moitié, tâchez de vous en rappeler. " Je n'avais pas le choix, il fallait que je m'quitte de cette mission.

- Bien mon amiral dis-je en me mettant en garde à vous, puis je me saisis des clés qu'il me tendait et descendis au sous-sol avec quelques soldats. Il y avait une centaine d'esclaves de toutes sortes, des géants, des hommes poissons, des sirènes, des pirates, des hommes anciennement libres...

Pendant que je m'avançais au milieu des cages, les esclaves me suppliaient de les libérer. Je fis ma sélection parmi les esclaves de manière équitable tout d'abord, je choisis de libérer le géant, puis la dizaine de sirènes, une vingtaine d'hommes poissons et dix-neuf civils qui n'avaient pas eu de chance. Il restait une cinquantaine de détenus dont la plus part étaient des pirates recherchés. Avec la cinquantaine de personnes que j'avais libérées, je suis remontée au rez-de-chaussée où m'attendait l'amiral en chef. Je lui tendis la liste des détenus que j'avais libérés et lui dis calmement :

- Voici la liste des esclaves libérés monsieur.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Jeu 12 Juin - 21:38

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

'amiral-chef constata que son test avait fonctionné, la jeune officier s'était exécutée sans faille. Elle n'était pas très expressive ni loquace, elle obéissait machinalement, mécaniquement, un personnage plutôt secret. Sakazuki observa les prisonniers, tandis que Disco geignait qu'on lui ait retiré ses précieuses sirènes. Celles-là venaient d'un royaume hors du Gouvernement Mondial, elles ne faisaient ni chaud ni froid au fanatique de la Marine, mais les consignes avaient été suivies.

- " Bien. On embarque tout ça, on les emmènera dans les navires postés à la baie, ils seront ramenés à la première ville prochaine et là base là bas s'arrangera pour qu'ils retrouvent leurs proches. Les sirènes on les ramènera tout de suite à la mer. Je noterais dans un rapport que le nombre de sirènes capturées est en augmentation ces temps-ci. "


Lors de la route de retour, le petit groupe de marine escortant les esclaves libérés n'évita pas d'attirer l'attention. Rapidement, un groupe de pirates appâtés se forma et sauta sur l'aubaine. Avant de quitter les quartiers, un attroupement de pirates armés plus ou moins puissants les entoura et exigea qu'ils leur restituent les prisonniers. Sakazuki grogna juste un léger "c'était sûr, ils vont voir..". Il rabattit sa capuche et son poing se changea en magma sous les yeux de tous. Avant que les pirates n'aient comprit la catastrophe s'était déjà abattue : des vagues de magma plus rapide que l'oeil ne pouvait les voir pulvérisèrent les deux tiers de leurs assaillants et les autres prirent leurs jambes à leur coup.

Enfin arrivé à la zone d'ancrage, les protagonistes s'arrêtèrent, indemnes. Cette escapade avait été plutôt riche au niveau de l'instruction, on en apprenait toujours plus en sortant de son bureau, et bien qu'il profite un peu des avantages confortables de son poste le maitre de la Marine ne comptait pas renoncer à faire des tours en zones dangereuses. Il pu conclure en s'adressant au lieutenant Akato-Absol :

" Rien à signaler, votre régiment n'a été responsable d'aucune tare. Continuez d'avoir du cran comme vous en avez, mais gardez votre sang-froid avec vos alliés... Un conseil, dirigez-le plutôt sur vos ennemis. Même si vous finissez par les voir comme pas mieux que de la pâtée, ce serait au contraire le meilleur...
Sinon, j'ai pu évaluer vos aptitudes pendant cette mission. Avec votre caractère et vos compétences, je vous verrais mieux dans le G5, vous y seriez sûrement plus utile. Vous voulez y être muté ? Selon votre choix, je vous y enverrais ou vous resterez dans la marine classique. "


Dernière édition par Sakazuki Akainu le Lun 16 Juin - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Sam 14 Juin - 15:30

Muneaki Asa
avatar

Messages : 229




Propositions

Nous éscortâmes les esclaves libérés jusqu'à la base, les sirènes furent relâchées. Il n'y eut aucun incident majeur sauf peut être cette attaque de pirate, mais on ne risquait rien. Puis une fois tout cela terminé, l'amiral en chef s'adressa à moi de cette manière :

"Rien à signaler, votre régiment n'a été responsable d'aucunes tares. Continuez d'avoir du cran comme vous en avez, mais gardez votre sang-froid avec vos alliés... Un conseil, dirigez-le plutôt sur vos ennemis. Même si vous finissez par les voir comme pas mieux que de la pâtée, ce serait au contraire le meilleur...
Sinon, j'ai pu évaluer vos aptitudes pendant cette mission. Avec votre caractère et vos compétences, je vous verrais mieux dans le G5, vous y seriez sûrement plus utile. Vous voulez y être muté ? Selon votre choix, je vous y enverrais où vous resterez dans la marine classique. "


- Je vous remercie Amiral en chef, cependant, je me vois dans l'obligation de décliner l'offre, je ne voudrais en aucun cas mettre le Vice-amiral Smoker où le Colonel Tashigi dans l'embarras. Cependant, j'ai tout de même une requête à vous faire. Je souhaite rester dans la marine active, mais pour le bien de mon unité, j'aimerais vous demander de nous trouver une base d'attache. Il est plus facile pour les soldats de constituer une famille et de se préparer à une mission si on a une maison fixe. Je vous en remercie d'avance. Répondis-je avec un calme admirable à côté d'une personne comme l'amiral en chef. Je le laissais méditer ma demande, pendant ce temps je prévenais mon unité de se préparer à un départ imminent des troupes, lorsque nous fûmes intérrompus dans nos pensées par le jeune soldat qui s'était évanouis en présence de l'amiral en chef lors de l'inspéction.

- Amiral en chef, Lieutenant-colonel, dit le jeune en tremblant. J'aimerais vous demander une fa fa faveur. V voila, j j'aimerais rejoindre l'u l'unité du Lieutenant-colonel. Conclus le Jeune soldat tout tremblant de peur de se faire passer un savon où que sa requéte sois rejetée où pire de se faire éxpulser de la marine.

En fait, moi ça ne me dérangeait pas, un homme de plus était toujours utile, mais qu'en dirait l'amiral en chef. Grâce à mes pouvoirs psychiques, j'ai commencé à calmer le jeune soldat en attendant la réaction de l'imposant volcan bouillonnant qu'était l'amiral en chef.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Mar 17 Juin - 0:19

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi



Sakazuki s'attendait à cette réponse. Il aurait pu forcer cette femme à se faire muter (il n'y avait pas que l'unité de Smoker mais plusieurs autres) mais c'était risquer de lui faire perdre une partie de sa bonne volonté et donc son efficacité. Elle semblait à l'aise ici, de toute manière il lui avait laissé le choix sinon il ne l'aurait pas questionné.
La suite des propos cependant, l'étonna un peu. Il était rare qu'un officier lui parle avec autant d'aisance, la plupart, même s'ils l'admiraient et l'applaudissaient souvent, heureux du rempart de sûreté que constituait l'ambigu Akainu, ne surmontaient pas leur intimidation ; et il détestait cela, les soldats qui, le peu de fois où il les questionne, ne trouvent rien à dire. Mais cette femme demandait au commandant suprême de la Marine quelque chose qu'on aurait sans doute pu demander à Kuzan sans aucun problème, mais qui lui allait mal... Demander à ce que les soldats soient rattachés à une base pour se créer une famille ? Il ne voyait rien d'illogique à ce que ses hommes le veuillent, mais avait-il l'air d'une nounou ? Olah, de quoi aurait-il l'air s'il disait oui à des demandes de ce genre ? Évidemment, si les officiers à l'instar de cette Lieutenant-Colonel n'avaient jamais vu leur désir satisfait c'était que des responsables élevés avaient refusés, et il ne restait donc que lui pour régler le problème. Dire non n'avait aucun sens non plus.

" Hum... Je ne suis pas dans mon bureau pour régler ces affaires Lieutenant, mais si vous m'avancez ceci... Je ne me suis pas assez penché sur la question de si attacher ou non une unité supplémentaire est le plus ou le moins utile pour la Marine... Je n'ai pas le temps d'étudier ça et je ne suis pas là pour donner les ordres, donc c'est compliqué. "


Maintenant qu'il avait montré son sérieux et sa sévérité, il pouvait reprendre. Cette femme et son unité avaient fait un très bon travail, et de toute manière il n'avait pas le temps ni l'envie de se casser la tête pour choisir entre un non ou un oui si peu importants. Sakazuki fit un signe du bras à un gradé qui l'avait accompagné, un contre-amiral chargé de paperasse et autres affaires d'organisation de la marine.

" Contre-Amiral ! Vous vous chargerez de rattacher l'unité du Lieutenant-Colonel.. Akato c'est ça ? Voilà, rattachez son unité à une base fixe, ça sera tout. "


Mais ce n'était pas fini, le jeunot de tout à l'heure venait lui demander de le rattacher à l'unité de la femme. Il avait surmonté sa peur pour venir le lui dire, c'était un effort. Mais nom d'un chien rouge... Qu'est ce qu'ils avaient à tous lui demander ceci-cela, était-il la bonne maman tout à coup ? Cette manière de l'angéliser lui était infantilisante, il en était irrité. Une veine de sa tête gonfla et il serra discrètement sa mâchoire. Il répondit avec sévérité :

" Mais qu'est ce qu'il y a, serait-ce le bureau des mutations ici ?? Mhhhhh..... Contre-Amiral Taylor, ajoutez aussi celui-là à cette unité, qu'on finisse ça en vitesse § Soldat, vous voilà satisfait, rompez. "


L'Amiral-en-Chef se tourna vers la mer et alluma un cigare. Le temps était calme, ce n'était pas une journée orageuse. Il souffla une bouffée, puis se tourna une dernière fois vers Absol. Il y avait un détail qu'il avait jusque là évité de citer, pour ne pas paraitre ridicule, mais il était aussi ridicule d'éviter tout obstacle quand on avait son niveau. Il y alla sans élever le ton :

" Une dernière chose lieutenant-colonel... Vous devriez corriger votre manière de porter l'uniforme, elle est un peu... Indécente. On voit presque votre nombril, et vos vêtements sont trop serrés... Avec un corps moulé comme celui là vous n'avez pas du mal à vous faire bien écouter de vos hommes ? Sans parler de vos collants sous le pantalon, je sais qu'ils ne sont pas prohibés, mais... Bref, trouvez quelque chose si vous pouvez. "

Il était temps de faire voile vers autre chose, de la paperasse et des rapports à lire l'attendaient au QG, vers le Nouveau-Monde. Sakazuki Akainu remonta la passerelle de son navire, se tourna vers les soldats, et fit un salut militaire. Puis l’embarcation prit les voiles, suivie par la flotte, vers de nouvelles aventures pour une justice absolue.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   Dim 22 Juin - 3:52

Muneaki Asa
avatar

Messages : 229




Départ

L'Amiral en chef accédât à ma demande pour une base d'attache te acceptât également que la jeune soldate fasse partie de mon unité. Puis il s'adressa à moi de cette manière :

" Une dernière chose lieutenant-colonel... Vous devriez corriger votre manière de porter l'uniforme, elle est un peu... Indécente. On voit presque votre nombril, et vos vêtements sont trop serrés... Avec un corps moulé comme celui-là, vous n'avez pas du mal à vous faire bien écouter de vos hommes ? Sans parler de vos collants sous le pantalon, je sais qu'ils ne sont pas prohibés, mais... Bref, trouvez quelque chose si vous pouvez. "

Cette remarque me fit intérieurement rire, mais je du admettre qu'il avait raison. Je n'avais pas vraiment une tenue d'officier. Je me promis de faire des efforts de ce côté. Au moment où l'amiral en chef remonta sur son navire. Mon unité et moi, nous sommes mis au garde-à-vous le long de la coque de son navire. Et une fois qu'il fut parti, J'ai demandé télépathiquement à tous les soldats sous mes ordres de préparer le navire. Je suis passée vite fait par la base de la marine qui se trouvait sur l'archipel pour remercier le chef du personnel. Puis je suis remontée sur mon navire, je me suis mise à la barre et je suis repartie vers d'autres aventures.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: pèche au gros [pv : Sakazuki]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

pèche au gros [pv : Sakazuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Top 3 des figurines Mordheim et plus gros flop selon vous
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Gonaïves/Gros-Morne, vers la fin d'un calvaire
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Gros bug lol...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-