AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Message
MessageSujet: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Ven 2 Mai - 14:03

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Après la guerre de Marinford, mais avant le bond de deux ans, la rouge venait d'entrer dans le légendaire équipage de Barbe Blanche, enfin ce n'était malheureusement plus son équipage puisqu'il n'était plus parmi les vivants. C'était Marco qui avait repris la tête, quoi de plus normal pour le plus ancien membre de l'équipage? En revanche le moral était au plus bas et des jours sombres plainaient au dessus de l'armada. Tout le monde s'en prenait à eux, marine, pirate, tous ceux qui voulaient profiter de leur baisse de morale, de la puissance du père en moins histoire de récupérer un peu de leur gloire en se disant qu'ils avaient vaincu une partie de l'équipage même minime. Le pire c'est que ça marchait, et ce n'était qu'une question de temps avant que le gouvernement lance les capitaines corsaires à leur poursuite. Cela allait être dure pour Nana pendant un long moment, à peine entré dans le monde des pirates qu'elle devait combattre pour sa vie et celle de son équipage.

Mais le plus dure à encaissé était le fait d'être devenu pirate, jamais elle n'avait eut envie de le devenir, d'ailleurs elle n'aimait pas les pirates, pendant des années elle les avait maudit, voulant qu'ils se fassent tous mettre aux fers par la marine avant d'être pendu haut et court. Enfin lorsqu'elle avait apprit enfant que Ace voulait devenir pirate, la rouge n'avait rien dit, d'ailleurs elle ne pouvait pas parler, juste écouter les rares fois où les deux têtes brunes croisaient sa route. Souffrant silencieusement de leur rêve. Savaient-ils alors que les pirates pouvaient être horrible? Seul le seigneur des pirates étaient quelqu'un de bien, sa mère le lui avait dit, alors c'était forcément vrai, pourtant c'était des pirates comme lui qui avaient réduit son île en un gigantesque brasier. Celui qui serait aussi surprit qu'elle serait son Shichibukai.

Si elle était venue ici, après avoir mi beaucoup de temps à trouver où est ce qu'il pouvait bien vivre, c'était pour lui dire elle-même ce qu'elle était devenue, et même pourquoi pas, savoir s'il y avait eut une autre possibilité. À ses yeux il y en avait aucune, même s'il avait des contacts, sa participation à la guerre de Marinford l'avait condamné. On ne sait jamais. Nana était venue avec son félin, ne voulant pas rester seule, ni le laisser seul avec le reste de l'équipage, on ne savait jamais, il ne s'était pas encore familiarisé avec eux, ça pouvait donc être dangereux. Sur l'île planait un brouillard peu rassurant et tout semblait désert, aucune âme à l'horizon. Mihawk aimait la solitude, là on pouvait difficilement faire mieux. Elle s'aventura alors dans l'île, distinguant un bâtiment au loin sur une colline, semblable à un manoir ou château, trop loin pour en être certaine.

Crac. Des bruits se firent entendre un peu partout autour d'elle, les sens de Figaro était tous en éveille, près à bondir vers l'ennemi qui semblait nombreux. Finalement c'était pas si vide que ça, c'était-elle trompée de destination? Peut être. La lune bien haute dans le ciel éclairait parfaitement sa route, mais l'ombre des arbres étaient si noir qu'impossible de bien distinguer la forme de son potentiel agresseur.


« Y'a quelqu'un? »

Le bruit se rapprocha et une dizaine de singe armés leur tombèrent dessus. Stupéfaite, elle n'émit aucun son, restant planté là à les regarder se jeter sur elle. Le premier à réagir fut son fauve, content de pouvoir assouvir ses pulsions meurtrières. Qu'elle idée avait-elle eut de partir sans prendre d'arme? Vraiment elle manquait parfois cruellement de jugeote. Son fruit n'étant pour le moment que défensif, sa seule arme étant une lance de sang qui se brisait facilement au bout de deux combats, voilà qui ne serait pas aidant vu le nombre d'ennemis ...

« Fait chier mais je suis où moi?! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Lun 9 Mar - 17:31

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Strange D. Nana

Mais pourquoi t'es là toi ?



La première chose qui me vient à l’esprit quand j’ouvre les yeux ce fut « Aïe ». J’avais l’impression que ma tête allait exploser et encore ce n’était pas ça qui me dérangeait le plus. Mes yeux se ferment à nouveau et tous mes souvenirs refont surface. Nous étions sur l’Archipel des Sabaody avec les autres et des Pacifistas nous ont attaqués. Ils ressemblaient tous à Kuma sauf qu’ils balançaient des rayons lasers avec leurs mains… C’était flippant. Après avoir réussi à en vaincre un, nous avons revu Kuma… La dernière chose dont je me souvienne c’est qu’il m’ait demandé où j’aimerais aller si je pouvais voyager… Après c’est le noir complet. Posant une main sur mon front comme si cela allait calmer la douleur, j’ouvre les yeux et là, je remarque un plafond, des fenêtres, un fantôme et… Perona. Il me faut quelques secondes avant de réaliser ce que je viens de voir… et la réaction ne se fait plus attendre.

- Toi ?! Mais qu’est-ce que tu fiches ici ?! Déclarais-je en me redressant soudainement avant de porter mes mains sur mon côté gauche et de grimacer de douleur
- Arrête de t’agiter comme ça tu vas réussir à rouvrir tes blessures !
- La ferme, j’n’ai pas besoin de ta pitié
- Non mais quel rustre ! En voilà des manières de me parler alors que je me fais du souci pour toi ! D’ailleurs je me demande bien pourquoi je m’inquiète autant à ton sujet

Génial, j’avais oublié à quel point elle pouvait m’agacer celle-là. J’essaie de me lever mais tout ce que j’arrive à faire c’est de m’étaler lamentablement sur le sol. Je me redresse comme je peux et Fantomette continue de me chercher. N’y tenant plus, le ton monte et une petite bagarre verbale s’installe entre elle et moi. Sauf qu’elle triche et me balance un « negative hollow » avec un grand sourire. Moi, je me crispe et une fois qu’il m’a traversé, je tombe à genoux et deviens complètement pessimiste

- Je demande pardon à la Terre entière de respirer le même air qu’elle

Reprenant mes esprits, je la fusille du regard mais sombre rapidement dans l’inconscience avant d’avoir pu répondre quoi que ce soit. Quelques jours plus tard, je me réveille de nouveau dans ce lit, toujours avec Perona qui s’amuse à jouer les mères poules - et ultra envahissante ! – à la différence qu’elle me rend mes sabres. Elle m’indique le chemin de la sortie qui se trouve à droite.

- Ah d’accord… Merci Déclarais-je avant de prendre le chemin de gauche
- Non mais tu te fiches de moi c’est ça ?! Tu n’es même pas fichu de suivre le chemin !
- Hein ? Mais c’est de ta faute ! Tu n’as qu’à m’indiquer le chemin correctement !

Complètement résignée, Fantomette décide de m’escorter jusque la sortie, même si malgré ça, j’arrive quand même à me paumer. Sans commentaire. Une fois dehors, je me mets à courir en direction de la forêt, je n’ai pas le temps de rester ici, il faut que je retrouve Luffy et les autres sur l’Archipel. Même si je n’ai pas de bateau, je trouverais bien un moyen de rentrer. Je m’arrête observant les lieux… Bordel, j’ai l’impression de tourner en rond ! C’est un vrai labyrinthe cette forêt. Je reprends ma marche, sans réellement savoir où je vais et… je me retrouve non loin d’un château. Tiens, il ressemble à celui que je viens de quitter… ou c’en est un autre peut-être. Un bruit sourd me sort de mes rêveries… comme si un combat venait de commencer. Mû par ma curiosité et, accessoirement, mon impulsivité, je me dirige vers l’espèce de fumée qui s’élève du milieu de la forêt… Là, s’étend un immense champ de ruines. J’avais raison, il y a bien un combat entre une jeune femme et… des singes. Oh non… Je les avais presque oublié ceux-là ! Je sais que dans mon état, je ne pourrais pas faire grand-chose, surtout que mes plaies ne sont pas encore cicatrisées et qu’elles peuvent se rouvrir à tout moment mais je m’en fous et je me fais connaître en balançant un

- Technique à 3 sabres : 108 Klesha slash !

Technique qui envoie valser le singe qui ne s’y attendait pas vraiment et, accessoirement, technique pour protéger la jeune femme qui semblait rencontrer quelques difficultés.

- T’es qui toi ? Toi aussi tu es perdu ? Demandais-je à la jeune fille aux cheveux rouges tout en gardant mon regard sur ces maudits singes


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Lun 9 Mar - 19:59

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Mais pourquoi t'es là toi?


Je peux concevoir facilement le faite qu'on aime la solitude, mais là c'était pas pousser le bouchon un peu loin ? On parlait de solitude pas de lieu hanté. Bien que c'était justement ce qui permettait surement la solitude. Vivre dans un endroit où il faisait jamais jours c'était quand même pas sain, ça explique surement son caractère ? Bon, je ne lui ferai pas part de cette hypothèse, il pourrait mal le prendre. J'espérais au moins que sa demeure soit un peu plus … Accueillante que le reste de l'île. Car une fois que la bande de singe nous tombèrent dessus, on pouvait vraiment se demander qui pouvait vivre ici, à part quelqu'un qui se servait des singes comme domestique, ce qui, vu leur tenu, n'avait pas l'air d'être le cas. S'il était là pour la solitude, il avait quand même tout une bande de primate avec qui jouer. Il compensait son manque de relation sociale avec eux ?

Une chance que Figaro était avec moi, mais même comme ça, comment réussir à tous les vaincre ? Ils avaient des armes, mais quel cerveau malade leur avait donner ça ?! Sérieusement. Ça allait être plus dure pour mon fauve, bien qu'il était plus gros qu'eux et qu'il n'avait qu'une envie, tuer, sa fourrure se faisait percer par leur épée. Et moi j'avais dû mal à en contenir plus deux à la fois sans que ma lance ne se brise en morceau. Même si je solidifiais mon sang pour la former, ça restait fragile. Comment j'aurai pu prévoir que Mihawk aurait une armée de primate aussi accueillante qu'eux ?! Je comptais bien lui dire deux mots là dessus. Ou pas, je l'imaginais déjà me dire que je devais devenir plus forte. Il en avait de bonne lui, comme si me battre était quelque chose que j'avais envisager dans ma vie …

« Hein ? »

Sans prévenir voilà que le singes se mirent à voler et que des goutes de sang perlaient dans l'air. Il venait d'où se tourbillons, un avis de tornade et j'étais pas au courant ? Mais les tornades ne parlent pas. Puis en me retournant d'où venait la voix, je vis celui qui venait me sortir de cette mauvaise passe. Car Figaro lui était entrain d'en déguster un. Comment pouvait-il manger alors qu'il avait une épée enfoncé dans le flan ? Il m'impressionnera toujours.

« Euh … Un peu mais … Qu'est-ce que tu fais là ?! Je croyais qu'il y avait personne ici !!! »

Oui je faisais ma tête toute choquée, mais je m'attendais réellement à un endroit désert, sans singe et sans bretteur. Qu'est-ce que celui de l'équipage de Luffy au chapeau de paille faisait ici ? Pour un duel avec Mihawk ? À sa tête il en sortait, on aurait dit une momie, je l'avais pas reconnu sur le coup. Faut dire que je ne le connaissais qu'à travers son avis de recherche.

« Qu'est ce qui t'as mi dans un tel état ? Les singes ? »

Après tout ça pouvait très bien être les singes qui revenaient à la chargent plus en colère que jamais. Il les avait surement trop contrarié, en tout cas ils encaissaient plutôt bien les attaques, c'était inquiétant. On ne souvient que j'aime pas me battre ? Le D porte chance hein ? Bah le mien je crois qu'il se foutait vraiment de ma gueule, dès qu'il y avait des emmerdes qui tournaient au combat, c'était pour ma pomme. J'aimais pas les pommes, enfin pas tant que ça.

« T'es sûr que t'es en état de combattre ? »

Je voyais déjà ses blessures se rouvrir. En plus de pas aimer les combats j'aimais pas le sang -et ironiquement j'avais manger le fruit du sang, ha ha- j'étais vernie, les deux pour le prit d'un. Au moins je pourrai le soigner, s'il ne s'ouvrait pas de partout et que je ne tombais pas dans les vapes. Ce n'était pas au programme, il fallait que j'assure, sinon il allait me claquer dans les doigts si jamais il en faisait trop. Quand je pouvais avoir quelqu'un pour se battre à ma place, fallait qu'il soit déjà tout cassé. Pas sûre que j'irai chez Mihawk souvent.

« Mais ils sont combien comme ça ?! »

J'avais ressortit ma lance sanglante pour retourner au combat. Bon je devais tout de même admettre que c'était plus facile qu'à Marinford, car là bas, en plus de devoir éviter les lames tranchantes, fallait aussi éviter les balles qui fusaient de partout. Ne pas les tuer était difficile, Figaro s'en chargeait, mais ça me faisait mal pour eux, j'aimais pas tuer. Avec beaucoup de difficulté, j'en avais mis la moitié hors d'état de nuire pendant un moment. J'étais épuisée, sans parler des belles blessures que j'avais gagnée, une chance que mon fauve m'ait tout de même aidé.

« Je pense que maintenant on peut discuter sans être dérangé ... »

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Lun 9 Mar - 21:35

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Strange D. Nana

Mais pourquoi t'es là toi ?



Après m’être barré du château, j’arrive à me paumer en plein milieu d’une forêt. En plus, tous les arbres se ressemblent et j’en ai plus que marre de tourner en rond ! Je pensais déjà que j’allais me retrouver comme un con à chercher désespérément une sortie que je ne trouverais jamais mais le destin semble me montrer un autre chemin. Un vacarme se fait entendre plus loin et de la fumée s’élève des débris qui viennent de s’écraser au sol. Un combat ! Voilà ce qu’il me fallait. Faisant fi de mes blessures puisque de toute manière – avec ou sans, j’y serais quand même allé – je me dirige vers la fumée et je vois des… singes… C’est pas vrai… Ils ne ratent pas une occasion de se battre eux aussi. Sachant que c’est toujours aux portes de la mort que surgit ma rage de vivre et de vaincre, je vais aider la jeune fille aux cheveux rouges qui semblait se trouver au mauvais endroit au mauvais moment… un peu comme moi en fait

- Je pourrais te retourner la question… Ça fait 3 jours que je suis ici et t’es la première que je croise ! Enfin en plus de l’autre fille fantôme

3 jours… Bordel, je n’ai plus de temps à perdre ! Les autres ne vont pas attendre indéfiniment mon retour. Il faut vraiment que ces singes disparaissent de ma vue et le plus tôt serait le mieux. La jeune fille semble surprise et plus intriguant, elle semble savoir qui je suis. Mais pourquoi son visage ne me dit rien à moi ?! Je n’oublie jamais un visage – Enfin, pas ceux de mes adversaires en tout cas – mais elle… C’est le noir complet. Puis un autre truc attira mon attention

- Euh… Le gros chat qui mange un singe là… C’est le tien ? Non, je dis ça comme ça parce que vu la tête des autres mandrills, ils n’ont pas l’air d’apprécié le geste. Enfin, un peu plus ou moins en colère, ça ne fera pas de grandes différences Non, ça vient d’un combat avec un Pacifista. Les singes, eux, ont juste empiré les blessures mais ce n’est pas bien grave

Répondis-je le plus calmement du monde. C’était la version courte – très courte – la version longue sera pour plus tard. Ma poigne autour de Shûsui et Sendaï Kitetsu se referment et je me prépare de nouveau à frapper quand la demoiselle s’amuse à jouer à la mère poule. Je secoue doucement la tête… J’en avais eu assez avec Perona

- Oui maman, ça va aller. Ce ne sont pas de vulgaires plaies qui m’empêcheront de me battre ! Et puis, je ne vais pas te laisser te battre seule Lui lançais-je avec ce sourire démonique qui me caractérise toujours quand je tombe sur un adversaire plus fort que moi Moi aussi je veux m’amuser un peu

Déclarais-je avant de m’élancer vers un des singes qui fonçait sur nous. Je sais qu’elle pensait bien faire mais je n’ai jamais eu besoin de personnes pour me dire de faire attention. Je contre le singe qui semble avoir singé mes techniques depuis la veille et je lui lance une technique à deux sabres « Falcon wave » qu’il ne peut éviter et il se sauve rapidement. Sauf que, personnellement, je n’ai pas la même présence d’esprit que le singe et je ne vois pas venir l’autre singe derrière moi. J’évite de justesse son sabre en m’abaissant mais je n’échappe pas à son coup de pied et je finis ma course dos contre la grosse croix de bois non loin… avant de m’écraser lamentablement au sol. Là, je crois que toutes mes blessures se sont de nouveau ouvertes et… ça chatouille un peu. Je me relève péniblement et là, c’est comme si tout était calme autour de moi. Je n’entends plus rien, je ne ressens plus rien… Et bizarrement, je me sens bien. Le singe qui m’a fait ça semble s’énerver tout seul de me voir encore debout mais ce n’est rien… Bientôt, il rejoindra son camarade en Enfer. Je pointe Shûsui vers lui et je m’élance à nouveau vers lui en lui lançant une dernière technique « La danse du lion ». Le singe finit découper et les autres s’en vont enfin. Le répit sera peut-être de courte durée mais ça sera toujours ça de gagné. Perdant le contrôle de mes jambes un instant, je me retrouve à genoux, tentant de reprendre ma respiration. Si Perona me voit dans cet état, je crois que je vais encore avoir le droit à un discours moralisateur. La jeune femme s’en est plutôt bien sortie en fin de compte. Je me relève doucement après avoir repris le contrôle de mes jambes et me dirige vers la jeune femme et me laisse tomber non loin d’elle dos contre une pierre. Un peu de soutien n’est pas de refus.

- Discuter ? De quoi veux-tu parler ? Lui demandais-je laissant une main contre mon flanc gauche J’ai une question pour toi avant… Est-ce que tu sais où nous sommes ? Parce que je t’avouerais que je n’en ai aucune idée…

Je ne sais absolument pas que nous sommes dans le domaine du Mihawk, ni qu’une guerre à Marineford avait fait rage pour empêcher l’exécution de Ace, le frère de Luffy… Je ne savais vraiment rien. Tout ce que je savais, c’était que je devais rapidement partir pour l’Archipel des Sabaody



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Mar 10 Mar - 14:23

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Mais pourquoi t'es là toi?


Une fille fantôme hein ? Il m'en dira tant. Il avait plus de blessures que je ne le croyais, surtout niveau mental, il avait sérieusement dû se cogner la tête. Une fille fantôme, non mais il restait plus qu'il me dise qu'il est médium après ! Sur quel critère Luffy recrutait ses membres ? On était en droit de se poser la question tout de même. Mais cela m'inquiétait tout de même, trois jours qu'il était ici et qu'il n'avait rencontrés personne à part un fantôme féminin, c'était pas du tout rassurant. Déjà, ça voulait dire que ce n'était pas Mihawk qui lui avait fait ses blessures -peut-être le spectre ?- ce qui m'étonnait, ça il avait bien dégusté de ce que je pouvais voir.

« Trois jours, tu dis ... »

Déjà trois jours, c'était logique en vérité, mon Faucon n'était juste pas venu tout de suite après Marinford, et avant d'y aller, il était peut-être occupé à chasser un pirate, ce qui pouvait expliquer pourquoi Zoro ne l'avait pas encore rencontré ici. Mais j'espérais qu'il allait tout de même rentrer chez lui, car je devais donner une réponse à l'équipage du Moby Dick, et là je n'avais pas le courage de le faire, il fallait que je le voie avant, même si ça ne changeait rien à mon destin. Sans parler du fait qu'il en avait rien à faire.

« Euh ... Oui en effet ... Mais tu sais avec sa taille, il faut qu'il mange beaucoup et ... C'est son petit caractère. Des Pacifistas ? Il n'y en a pas ici hein ?! »

C'était une blague là n'est-ce pas ? Il n'était pas ici ? Mais du coup, il serait venu jusque-là dans un état aussi amoché ? Il avait survécu à un Pacifista et il se battait contre des singes ?! Là d'accord, je comprenais le choix de Luffy, et puis ça forçait tout de même l'admiration. À se demander s'il était humain ou non le type. Mais ses blessures m'inquiétaient, comme si une potentielle distraction de Mihawk j'allais la laisser mourir contre des singes, au contraire si ce bretteur était capable de l'amuser un moment, il fallait qu'il soit en parfait état.

« Et si je te les rouvrais finalement ... »

Je rêvais ou il m'avait appelé « maman » ? Je refermais mon poing et me contrôlais pour pas le lui mettre sur le haut du crâne. Il pouvait le garder son sourire, si c'était pour perdre des membres ou faire une crise d'anémie dans les minutes qui venaient ... Il était inconscient. En même temps si c'était le chapeau de paille qui choisissait lui-même les membres de son équipage, ils auraient forcément son niveau. Ils étaient tous comme ça ? Ça promettait pour la suite.

Finalement je n'avais rien dit, il était plutôt efficace -s'il avait l'habitude de se battre même avec le corps en miette, c'était normal, ce qui faisait qu'il m'intéressait encore plus. À le regarder combattre, j'avais bien failli finir empalé, avec ma propre lance en plus ! Elle s'était brisée et un des morceaux cassés s'approchait dangereusement de mon torse. Bon c'était fait avec mon sang ça n'aurait pas été bien grave, par contre l'épée qui n'était plus retenue par ma lance, si. Il fallait vraiment que j'arrête de regarder ailleurs et de compter sur Figaro, car si un jour il n'était pas là, je serai marron. Enfin grâce à lui j'avais terminé avec mes ennemies, tant mieux car me battre comme ça, pas du tout mon truc, en plus je n'avais aucun entraînement. Je ne comptais pas Marinford comme un entraînement.

Lui par contre il ne s'en était pas si bien sortit, enfin par rapport à l'état de départ dans lequel il était, si. Mais je pouvais sentir d'ici le sang couler de ses blessures. Soupire, mon fauve était dans un sale état aussi, en touchant sa fourrure, je pouvais voir qu'elle était poisseuse de sang. Je sortis une seringue de ma poche et pris de mon sang pour le lui infuser, après avoir retiré les armes qui trônait sur son corps comme si on le mettait à mort. Rapidement les blessures du félin se refermèrent. Puis je m'étais assise à côté de Zoro, Figaro s'allongeant près de mes jambes, surveillant le bretteur de son regard assassin. Il n'aimait pas la présence d'autre mâle qui pouvait potentiellement être dominant.

« Bah justement c'était ça dont je voulais parler, mais je croyais que si tu étais ici c'était justement parce que tu savais où tu étais ... Mais qu'est-ce que tu fais là sinon ? Du tourisme alors que Luffy était à Marinford ? T'es de son équipage non ? »

J'aurai dû le demander à Luffy ça tien, pourquoi il était tout seul à être à Marinford, enfin tout seul, avec une nouvelle bande de compagnon, dont deux anciens Shichibukaï. Mais voilà que j'oubliais de répondre à sa question, avec un soupire. Quand même être chez quelqu'un et pas le savoir ...

« On est juste chez le meilleur sabreur du monde, au fait. Pour ça, je pensais que les blessures c'était lui. »

Et que tu cherchais à partir de l'île après une cuisante défaite. Mais ça m'étonnait que Mihawk ne l'ait pas tué, et même soigné façon momie.

« Dis moi, tu ne veux pas que je te soigne avant que tes bandages ne soient rouges ? J'ai ... Quelque problème avec le sang et son odeur, d'ailleurs si on pouvait être dans un autre endroit ... »

Je n'allais pas lui dire que j'avais une aversion pour le sang, du moins son odeur, surtout que c'était son fruit du démon en plus. Quand je dis que je n'ai pas de chance. Figaro me lança un regard vexé, car avec le sang plein la gueule qu'il avait, il n'était pas des meilleures compagnies au monde. Je me redressais et tendais ma main à Zoro pour l'aider à se relever et s'appuyer sur moi, car le fauve ne le portait pas encore dans son cœur pour l'aider à marcher. Si je devais le soigner autant le faire ailleurs, et même discuter, car avec tous ses corps blessés par terre, j'allais m'évanouir.



©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Mar 10 Mar - 16:24

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Strange D. Nana

Mais pourquoi t'es là toi ?



Oui trois jours à devoir supporter les fantômes de l’autre gamine qui s’ennuyait… Et le pire c’est qu’elle m’a pris pour son jouet… J’ai l’air d’avoir une tête de gros nounours docile ?! Non pas vraiment… Mais elle ne s’était pas retenue de me transformer en gros animal de compagnie à qui on vient demander des câlins après une grosse frayeur… Rien que d’y repenser j’en ai des sueurs froides. Non, il n’y a aucun Pacifista ici et même moi, je ne serais pas assez givré pour me dresser face à l’un d’eux dans mon état.

- Je viens de te dire qu’hormis nous, il n’y avait personne… Tu n’écoutes jamais quand on te parle ?!

Dixit celui qui n’écoute jamais – ou à moitié – quand on lui parle. Je sais, je peux avoir un caractère sympathique quand je m’y mets… même avec une femme ou des mioches… Je hais les mioches ! Depuis mon histoire à Water Seven avec la mère des enfants paumés et qui en prime me prenait pour son fils aîné… J’essaie de me tenir loin des mômes… Pas d’enfants, pas de problèmes de mère tarée non plus. Mon sourire s’agrandit un peu plus quand elle me parle de rouvrir mes blessures

- Si ça peut te faire plaisir vas-y, ça ne m’empêchera de combattre. J’me suis fixé un objectif et tant que je ne l’aurais pas atteint… même la mort elle-même ne pourra pas m’atteindre

Ce n’est un secret pour personne. Je veux devenir le meilleur sabreur au monde et pour ça, je dois vaincre le meilleur sabreur du monde… Mihawk est la personne que je dois surpasser et tant que je ne l’aurais pas vaincu, je n’aurais de cesse de risquer ma vie et de toujours chercher à devenir plus fort. Une fois ceci dit, je m’occupe d’un singe qui s’élançait vers nous et m’en débarrasse rapidement mais j’entends de drôles de bruits venant de mon corps. Des petits « cracs », signe que mes blessures s’ouvrent de plus en plus. Bon, eh bien, il ne restait plus qu’à en finir rapidement. Ces maudits mandrills reviennent de plus en plus forts et de plus en plus nombreux… Comment peuvent-ils apprendre autant de techniques en si peu de temps ? Je ne comprends vraiment pas. Le premier singe est vaincu… mais le second a trop rapidement le dessus sur moi et même si je réussis à éviter son épée de me trancher la tête, je n’échappe, malheureusement, pas à son coup de pied qui me fait finir ma course dans la grosse croix de bois située non loin et m’écraser, lamentablement, sur le sol. Je commence à trembler légèrement mais pas par peur, c’est simplement que je commence à perdre la mobilité de mes membres. C’est un quitte ou double que je suis prêt à tenter sans aucun regret… J’ai toujours eu de la chance jusqu’à présent alors pourquoi en serait-il autrement aujourd’hui ?! Je me relève péniblement et après une dernière attaque, je viens finalement à bout de mon adversaire. Après avoir repris ma respiration et craché un peu de sang par la même occasion, je me relève et retourne aux côtés de la jeune femme qui s’en est plutôt bien sortie elle aussi. Je m’assois non loin pendant qu’elle soigne son fauve et ce dernier s’allonge à ses côtés et me fixe comme s’il voulait me bouffer. Je lève un sourcil interrogateur

- Il a surement, comme tu dis, son petit caractère… Mais pourquoi il me regarde comme ça ? Je ne t’ai rien fait que je sache ! Alors pourquoi j’ai l’impression qu’il veut me bouffer comme l’autre Mandrill ?

Après ça, elle me propose un petit dialogue. Ce n’est pas de refus mais avant tout, j’aimerais savoir où je suis. Sa réponse ne se fait pas attendre mais comment se fait-elle qu’elle connaisse Luffy ? Je suis complètement largué une fois de plus

- Bah non, je ne te demanderais pas où nous sommes si je le savais. Pour te faire court, nous étions sur l’Archipel des Sabaody avec les autres et nous avons croisé la route de la marine et des Pacifistas. On a réussi à en vaincre un mais ça nous a coûté énormément à tous… Ces machins-là sont vraiment redoutables et Kuma a débarqué quelques minutes après. La seule chose dont je me souvienne c’est qu’il m’a demandé où j’aimerais aller si je pouvais voyager… et j’me suis réveillé ici… Enfin dans le château pas loin

Le temps que l’information sur le fait que Luffy se trouvait à Marineford arrive à mon cerveau et la réaction arrive dans 3…2…1… Maintenant

- QUOI ?!! Tu peux répéter ce que tu viens de dire ?! Luffy à Marineford ?! Mais qu’est-ce qu’il foutait là-bas ?! Une nouvelle grimace de douleur apparait sur mes lèvres… c’est ce qui arrive quand on s’excite un peu trop Merde… Je n’ai plus de temps à perdre… Il faut vraiment que je reparte sur l’Archipel

Déclarais en essayant de me relever mais impossible. Mon corps n’avait pas envie de m’obéir pour le moment… rah saleté ! Histoire de bien m’achever, elle m’annonce que nous sommes ni plus ni moins sur le domaine de Mihawk… Mon plus grand rival. Je ne peux m’empêcher d’être surpris avant de secouer négativement la tête

- Non, mes blessures ne sont pas dues à Mihawk… Satané Kuma, il aurait pu trouver mieux comme endroit

Dans cet état, je ne ferais pas long feu face à Œil de Faucon… C’était bien ma veine. J’allais devoir attendre un peu avant de me mesurer une nouvelle fois à lui. Je regarde un instant mes bandages quand elle m’en parle… Ah oui. Ils sont quasiment tous rouge… Je n’y avais même pas prêté attention. Je prends sa main quand elle me tend la sienne et me relève en m’aidant de la pierre derrière moi.

- Pourquoi t’es devenue pirate si tu ne supportes pas le sang ? Je ne comprenais pas vraiment mais après tout, je n’étais pas non plus devenu pirate par choix mais uniquement parce que Luffy m’avait aidé à retrouver mes sabres et que j’avais une sorte de dette envers lui. Comme je te l’ai dit tout à l’heure, il y a le château pas loin… Je crois qu’il doit être par-là
Déclarais-je en pointant le côté gauche de là où nous nous trouvions. Le château est juste du côté droit… Tu devrais te sentir mieux là-bas

Et je n’ai pas envie de me retrouver seul avec le gros chat… Déjà qu’il n’a pas l’air de me porter dans son cœur alors n’allons pas lui mettre de fausses idées en tête


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Mar 10 Mar - 20:04

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Mais pourquoi t'es là toi?


Certes il  avait dit personne, or je ne considérais pas les Pacifista comme tel, donc il y aurait très bien pu en avoir un ici et qu'il cherchait à le fuir ! Et puis il allait me parler sur un autre ton oui ? Est-ce que je pouvais faire en sorte que les gens avec des plaies ouvertes se vide de leur sang ? À méditer. Ah oui non, s'il devait être le combattant de Mihawk je ne pouvais pas le toucher, du moins pour lui faire du mal. Zut. En tout cas, l'idée de voir ses plaies réouvertes ne le dérangeait pas plus que ça, ce mec n'était définitivement pas humain. Juste parce que son objectif n'était pas atteint, il ne pouvait pas mourir ? Il pouvait bien faire partie de l'équipage de Luffy tout compte fait.

Et puis quand je voyais son combat, je me disais que son capitaine pouvait compter sur lui. Dommage qu'il n'était pas à Marinford, il aurait été d'une grande aide à mon avis. Ses pauvres primates n'avaient pas eut de chance, en plus s'il mimait les attaques -ce qui me semblait être le cas, Figaro lui ne pouvait être mimé, il n'avait pas son physique imposant, ni son instinct. Ça leur avait d'ailleurs coûter cher, et à un certain nombre la vie. Mais qu'est-ce que j'avais mal pour lui, craché du sang, non définitivement non, il fallait le soigner ou c'était moi qui allais y passer.

« Ce n'est pas qu'une impression croit moi » disais-je avec un sourire. « Mais il aime être le seul mâle dominant, donc tu ne lui plais pas, car tu es pour lui un concurrent, ça ne lui plaît pas du tout. Flatteur non ? »

Figaro était du genre très jaloux, et très fière. Il n'aimait pas quand il y avait quelqu'un de plus fort que lui, dans l'équipage du Moby Dick il serait heureux le pauvre. Mais bon le faite qu'il reconnaissait dans un autre homme un concurrent à son statut de dominant, c'était plutôt un bon signe, pas pour celui qui serait sa victime, bien que c'fût une sorte de compliment, car ça voulait forcément dire qu'il était fort.

« C'est déjà un miracle que vous ayez survécu à plusieurs Pacifista, et à Kuma en plus ! C'est étrange qu'il vous ait envoyé dans un endroit différent et qu'il ne vous ait pas tué ... Vraiment étrange, car c'est ce qu'il aurait dû faire normalement. Surtout qu'il vous demande en plus où vous voulez aller avant ! Une envie d'être agent de voyage refoulé peut-être ... »

« Pauvre Luffy, après un Pacifista et la perte de son équipage, il a dû aller à Marinford ... »

Tout cela me rendait triste, comme Zoro, le chapeau de paille avait dû se surpasser pour sauver Ace, et cela avait bien failli échouer. La guerre aurait été pire, déjà qu'elle fut horrible. Perdre un membre de sa famille sous ses propres yeux, était une douleur que je ne voulais plus connaître.

« Calme toi un peu ! »

Je posais une main sur lui pour éviter qu'il ne bouge, ça faisait couler le sang, c'était affreux pour moi.

« Tu ne lis pas les journaux toi hein ? ... Bon pour faire simple Ace, le frère de Luffy allait être tué à Marinford, du coup il s'est dépêché d'y aller pour le sauver, et ce fut la grande guerre. D'ailleurs Barbe Blanche est mort là-bas ... »

Je me taisais un moment. Dire que ses fils m'avaient proposé de le rejoindre juste après pour les avoir aidés durant la guerre. Ils étaient bien gentils, mais ça n'avait rien changé à la mort de l'homme le plus fort du monde.

« Mihawk va être vachement content en rentrant chez lui pour être tranquille. Une bande de squatteur à l'improviste qui ne lui ont rien demandé. Je vois déjà sa tête ravie d'ici. Ta faute, tu aurais dû lui demander un autre endroit ! »

Sauf si en réalité Kuma était très proche de Mihawk et qu'il lui avait envoyé Zoro pour passer le temps, ce qui n'était, tout compte fait, pas impossible. Entre Shichibukaï ils pouvaient avoir des relations plus approfondit que juste les réunions à Marinford.

Je commençais à marcher en aidant Zoro, le fauve nous regardant du coin de l'œil car je m'étais de sa force pour soutenir l'autre, ce qui ne lui plaisait pas. Un concurrent qu'on laissait mourir derrière soit était surement mieux à ses yeux.

« Disons qu'après mon apparition à Marinford, je ne suis pas passé inaperçu ... Du coup je suis recherchée. C'est plus par nécessité que par choix. »

Je ne portais déjà pas les pirates dans mon cœur, bien trop sauvage et barbare à mon goût, et vu que le carnage à Marinford, je n'allais pas changer d'avis. Sauf que je me voyais mal demander la protection au Faucon, je n'avais pas envie d'être un poids pour lui, une fois encore.

« Euh ... Oui. Bon, on va y aller, ça sera plus facile de te soigner là-bas. »

Bon je ne l'écouterai jamais pour les indications, il suffisait juste de tourner la tête pour voir qu'il avait tort. Mais je mettais ça sur le compte de ses blessures. Ça devait être ça, oui. Après plusieurs minutes de marche, en continuant notre conversation, nous vîmes enfin ledit château. La marche aurait été bien plus rapide et agréable si Figaro nous avait laissé monter sur son dos. C'est là que je vis que la fille fantôme n'était pas juste une hallucination ou un don de médium. En tout cas, elle était bruyante.

« T'es pas un spectre alors ! Qu'est-ce que tu fiche ici toi ? Et bon laisse passer je dois le soigner avant de m'évanouir. »

Logique, je sais. Mais c'était la réunion chez Mihawk ? Pour un solitaire, sa demeure était plutôt peuplée.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Sam 14 Mar - 19:06

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Strange D. Nana

Mais pourquoi t'es là toi ?



Après avoir échappé à la gamine fantôme qui me prenait, littéralement, pour son jouet, voilà maintenant que je retombais sur ces singes qui imitaient à la perfection le combat des hommes. Un des mandrills avait déjà réussi à singer mes techniques de combat et ça me plaisait moyennement. Avoir travaillé si dur pour se faire piquer ses techniques en quelques heures… c’est ridicule. Pourtant, ils semblaient plus préoccupés par le fait d’attaquer une jeune femme et un gros chat plutôt que de voir que je me joignais à la fête. La jeune femme semble me connaître – ou peut-être est-ce juste ma tête – mais moi je ne la connais pas… Il faudra penser à lui demander son nom si on s’en sort en vie. Après quelques échanges de paroles, nous partons chacun d’un côté et à chaque mouvement, je sentais déjà mes blessures se rouvrirent. Merde, je n’allais pas faire long feu à ce rythme. Repoussant toujours plus loin les limites de ma douleur, j’arrive à mettre mon adversaire ko non sans dégâts. Toutes mes blessures se sont rouvertes mais il me suffira d’un peu de repos pour retrouver la forme. Je m’assois non loin de la jeune fille aux cheveux rouges et son fauve reste à ses côtés. Je ne lui ai rien fait pourtant j’ai la vague impression qu’il a envie de me bouffer. D’après les dires de la jeune fille, il agit comme ça simplement parce qu’il se sent en concurrence avec moi

- Tu ne peux pas lui expliquer que je ne risque pas de lui piquer son territoire ou n’importe quoi de ce à quoi il tient. Et puis être en concurrence avec un chat alors qu’il n’y a même pas lieu d’être… Non merci C’est vrai non ? Pourquoi ce chat pense-t-il à ça ? Sa fierté aurait-elle été mieux placé si je lui avais laissé tous les Mandrills ?

Mais d’un autre côté c’est ma propre fierté qui en aurait pris un coup. Et puis merde, pourquoi je me défends contre un chat d’abord ?! Je n’ai rien fait de mal à ce que je sache ! Je me suis simplement défendu contre les singes. C’était eux ou moi et le choix était très vite fait. Lâchant un petit soupir pour essayer d’oublier tout ça, je réfléchis à ce qu’elle dit. C’est vrai qu’il aurait dû nous tuer, mais en y réfléchissant bien, ce n’était pas la première fois qu’il nous laissait en vie

- Je n’en sais rien… Il faudra lui demander si on le croise une nouvelle fois. Mais d’un autre côté, ce n’est pas la première fois que nous croisons Kuma… On l’avait déjà rencontré à Thriller Bark et là aussi, il nous avait épargné…

Instinctivement, je mets ma main sur mon ventre sachant que si je suis ici, c’est à cause de ma première rencontre avec Kuma. Avouons-le, cette rencontre avec lui n’a pas été très glorieuse. Déjà à bout de souffle à cause de nos précédents combats, il avait fallu que ce grand corsaire débarque sans nous laisser le temps de respirer. En une attaque, il avait soufflé l’île et nous avait laissé pour mort. Voulant partir avec Luffy, je m’y suis interposé mais jamais je n’aurais cru qu’il accepterait mon deal. En plus de mes propres blessures, j’ai supporté celles de mon capitaine et il m’a fallu 3 jours pour récupérer. En nous attaquant aux nouveaux Pacifistas sur Water Seven, je n’étais pas tout à fait guéri alors me battre à plein régime était tout bonnement stupide. C’était ça ou y rester. Incapable de me défendre par la suite à cause de mes blessures – anciennes et récentes – je me suis retrouvé ici. Je serre doucement mon poing sans vraiment m’en rendre compte. Disons juste que ça fait mal de réaliser que je ne suis pas assez fort. Preuve en est que je me suis retrouvé dans l’incapacité de protéger mes nakamas ou me protéger moi-même. Dans l’intervalle, la demoiselle m’annonce sans détour que Luffy a dû se rendre à Marineford où une terrible guerre a eu lieu. Bordel, et je foutais quoi moi pendant ces trois derniers jours ?! Notre capitaine avait besoin de nous et nous étions incapables de l’aider ?! Quel superbe équipage nous faisions ! Sans réfléchir, j’essaie de me relever mais impossible, tout mon corps refuse catégoriquement de m’obéir et contre toute attente, c’est la demoiselle qui m’interdit de bouger

- Et où crois-tu que je puisse trouver un journal ici ?! Bon en même temps, je n’ai pas cherché de journal, j’ai surtout cherché à partir au plus vite. Là, mes yeux s‘écarquillent de stupeur… Ace qui allait se faire tuer… Barbe-Blanche, lui, est mort… J’ai besoin de quelques minutes pour digérer ces informations Oui, je sais qui est Ace… Nous l’avons rencontré une fois avant de nous rendre à Alabasta… Tout le contraire de son frère. Mais, et Luffy ? Il s’en est sorti n’est-ce pas ?! Qu’est-il advenu de lui ? Mais là où je reste sans voix, c’est sur la mort de Barbe-Blanche Barbe-Blanche est mort… Qui aurait pu croire ça un jour…

Je ne sais pas vraiment quoi dire d’autre… Toutes les mers vont se retrouver envahies de pirates cherchant à s’approprier les territoires de l’ancien Empereur… Ça n’annonce strictement rien de bon.

- Quoi ?! Comment voulais-tu que je sache que Mihawk vivait ici ?! Avant que tu ne me le dises, je ne le savais même pas ! Alors comment j’aurais pu demander à Kuma de m’envoyer ici ? De toute manière, la question va être vite réglée puisqu’il m’a envoyé ici sans me demander mon avis… Je suppose qu’il a dû faire pareil pour tous les autres membres…

Elle finit par m’aider à me relever et je lui indique que le château est à gauche… Bien entendu, il se trouve à droite. Pas ma faute ! On m’a mal informé dès le départ… Je préfère ne pas trop lui parler de son entrée parmi les pirates. Elle n’a pas l’air de bien le prendre. Après de longues minutes de marche qui nous coûtait autant à elle qu’à moi, nous arrivons enfin devant le château où une Perona déchaînée nous attendait. Sans prêter attention à ce qu’elle disait, je lève un regard interrogateur vers la rouquine

- Parce que tu ne me croyais pas quand je te disais que j’ai vécu l’Enfer pendant 3 jours avec elle ?

Sur ces mots, je me reçois un coup de parapluie rose sur le haut du crâne… Coup de parapluie qui a le mérite de me faire manger le sol… encore. Je trouve que je mange trop souvent le sol ces derniers temps. Je lève alors un regard énervé vers Perona

- Non mais t’es complètement cinglée ma parole !
- Ça, c’est pour ne pas m’avoir écoutée et dire qu’en plus de ça, je me suis inquiétée pour toi espèce d’imbécile !
- Je ne t’ai rien demandé ! Alors ferme-là ! Tu m’agaces avec tes cris incessants
- Mais pour qui tu te prends à me parler comme ça ?! Et tu as vu l’état dans lequel tu es ?! Tu cherches vraiment à te faire tuer ?
- Qu’est-ce que ça peut te faire ? Je n’ai pas besoin de ta permission pour me battre et dégage tu veux, tu es dans le chemin !

Déclarais-je en empoignant le poignet de la jeune femme avant de l’entraîner avec moi dans le château. Si elle n’avait pas eu à cœur de m’aider auparavant et de soigner mes blessures, je l’aurais, volontiers, découper en rondelles. Nous voilà dans le salon avec en face 3 escaliers. Merde, je ne me rappelle plus lequel mène à la chambre que j’occupe. Tant pis, je me dirige vers celui du milieu

- C’est celui de droite qui mène à ta chambre
- La ferme ! Je ne t’ai rien demandé !
- Tu es un cas désespéré Roronoa Zoro…

Grrr… Je vais finir par la bouffer… Après avoir emprunté l’escalier de droite, Perona a quand même dû nous montrer le chemin parce que disons, que je me suis perdu… Ce n’est pas ma faute ! C’est un vrai labyrinthe ce château ! Nous voilà enfin dans la chambre que je squatte, pour le moment, illégalement. Je m’assois sur le lit après y avoir posé mes katanas à mes côtés puis je regarde de nouveau la demoiselle qui semblait visiter la pièce

- Dis-moi, je ne t’ai toujours pas demandé mais c’est quoi ton prénom ? Je me vois mal t’appeler la fille aux cheveux rouges à longueur de journée Déclarais-je dans un petit sourire Puis j’ai une autre question pour toi, d’où connais-tu Luffy ? A t’entendre ce n’était pas la première fois que tu le croisais à Marineford… je me trompe ? Après je peux me planter complètement mais j’ai l’étrange sensation qu’elle l’avait déjà rencontré bien avant Et autre chose qui m’intrigue aussi, on se connait ? Parce que j’ai l’impression que toi, tu me connais… Mais pour être franc, je ne t’avais jamais croisé avant aujourd’hui…



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Lun 16 Mar - 12:26

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Mais pourquoi t'es là toi?


Je caressais la tête de Figaro, comme pour apaiser ses craintes, mais il continuait de fixer Zoro près à lui arracher la tète si je n'étais pas là. Il se retenait même de grogner et si la moitié de ses dents ne dépassait pas de ses babines, il les retrousserait surement en silence. C'était si amusant de le voir ainsi. Le pauvre, il lui suffisait d'un rien pour se mettre en rogne, qu'est-ce que cela allait être à l'avenir ? C'était à se demander parfois pourquoi il me suivait !

« Il aime être le mâle dominant, le plus fort, et il voit en toi une menace à son statut. Tu vois, tu es forcément en concurrence avec lui. Pour lui, il n'y a pas de félin ou humain, juste des mâles dominant ou non. Oui je pense que s'il avait eut tous les mandrills, il aurait été assez fier de montrer qu'il était le seul à pouvoir les abattre. »

Je lui fis un grand sourire. Pas sûr qu'il aurait accepté de faire un tel sacrifice pour la fierté du fauve.

« Je trouve ça terriblement suspect, il doit y avoir un gros coup là-dessous, car à ne pas vous tuer, il risque gros, déjà à Marinford beaucoup disait que vous étiez tous morts et que seul Luffy était encore vivant ... S'il fait croire qu'il vous a tué ... »

Oui c'était un gros coup, mais qu'est-ce que cela lui apporterait de trahir les ordres qu'il recevait du gouvernement mondial ? Il avait prévu quelque chose de plus important derrière ? Il ne comptait quand même pas les faire tuer par une tierce personne ? Non ce n'était pas logique en les envoyant dans un endroit qu'ils avaient eux-mêmes choisis. Bien que dans le cas de Zoro ça serait possible. Mais il semblait frustré, la main sur son ventre, puis son poing qui se serrait, ce n'était pas juste la douleur de ses blessures, il y avait autre chose. Le fait de se retrouver dans un tel état surement, de ne rien pouvoir faire, car même s'il partait rejoindre Luffy maintenant, il mourrait surement en route, ce qui serait parfaitement inutile.

« Je doute fortement que le propriétaire ne lise pas le journal ... »

Petit soupire. Mihawk qui ne lirait jamais le journal ? Impossible, de toute manière sur son navire, je l'avais vu lire plus d'une fois, le martin facteur venait le lui apporter tous les jours, même en pleine mer. C'était la seule compagnie que nous avions durant les deux minutes que durait l'échange d'argent et du journal.

« Ah bah si tu connais Ace c'est bien. Tu crois que je serai capable de sourire si Luffy était mort ? Il va bien, même si niveau bandage, on pourrait le confondre avec toi. Et puis déjà que la mort de Barbe Blanche était ... Inattendu. Ils s'y sont tous mis, Akainu, Barbe Noire ... »

Mon soupir était plus gros cette fois, toute ma poitrine s'était soulever pour le lâcher. Je l'avais vu, là, debout, la moitié du visage fondu, le corps transpercé de partout, comme s'il était devenu un porc-épic. Une chance que la conversation changea radicalement avec le fait qu'on devait changer d'endroit, parler d'un mort tout en étant sur un terrain jonché de corps mutilé, ça faisait trop.

« Il voulait peut-être offrir de la compagnie à Mihawk parce qu'il le trouve trop solitaire ? Ou une discrétion, mais dans ton état ... »

Je lui fis un petit sourire malicieux pour le taquiner. Je voulais qu'il soit en pleine forme pour divertir mon Faucon, il serait surement plus clément d'avoir des intrus chez lui si en échange il pouvait avoir un duel digne de ce nom avec un autre bretteur réputé.

Une fois devant le château, je ne savais plus si je devais rire ou être perturbé par la scène, mais la réflexion de Zoro me fit plutôt rire, jusqu'à ce qu'un coup de parapluie le fasse tomber au sol, laissant une nouvelle trainée de sang longer son visage.

« Ah non hein ! Pas de ça, ne me l'abîme pas plus ! Ça va déjà être dur de le retaper à neuf, s'il continue à saigner, je vais défaillir, hors de question que je m'évanouisse devant le château de Mihawk ! »

Imaginez l'horreur ? Sa tête me voyant par terre évanouie sur le sol, comme une alcoolique qui n'aurait pas réussi à ouvrir la porte et serait tomber ivre morte devant. Ah non, ça non, je secouais la tête pour effacer cette image. Puis l'épéiste me prit le poignet et m'emporta avec lui. Il avait retrouvé des forces en faisant ami-ami avec le sol ? Ça avait dû le vexer, et là, c'était Figaro qui l'était de voir un autre trop confiant juste à côté de lui.

Bon finalement le bretteur n'était juste pas doué en orientation, le coup du château n'était pas seulement une étourderie suite à ses blessures, car là, ça faisait la deuxième fois, et au dire de la jeune fille aux cheveux roses, ça semblait habituel chez lui. Heureusement qu'il n'était pas le navigateur de l'équipage, leur durée de vie aurait été très raccourcie, car là, si la jeune fille ne nous avait pas aidé, on aurait surement passé des jours à chercher sa chambre.

« Une chance que tu n'aie pas choisie directement la chambre de Mihawk ... »

J'observai la chambre pendant qu'il s'installait sur le lit. D'ailleurs, c'était laquelle celle de Mihawk ? J'avais bien envie de la découvrir. Après l'avoir soigné j'irai fouiller toutes les pièces, l'occasion de découvrir ses petits secrets.

« Strange D. Nana, mais la fille aux cheveux rouges, c'est pas mal, ça rappel un peu Shanks le roux, tu ne trouves pas ? » Je faisais un sourire fier, avant de m'asseoir à ses côtés. « Luffy ? Je l'avais déjà rencontré deux fois quand j'étais enfants, on m'a déposé sur la même île que lui, et de ce que je vois, il a absolument pas changé ! » Puis je regardai ses sabres avant de reporter mon attention sur lui. « Moi je lis les journaux, mon cher, et ton avis de recherche ne passe pas inaperçu, surtout que je m'intéresse aux bretteurs de ce monde ! Donc pas difficile de connaître ton nom, j'en avais déjà entendu parler quand tu étais que chasseur de pirate. »

Moi je n'avais jamais eut d'histoire avant, sauf la destruction de mon île natale, mais aucune chance que l'on mentionne mon nom dans les journaux. Puis je m'étais relevé, ce n'était pas comme ça que j'allais le soigner, il fallait de nouveau bandage, et de l'eau. Bon il restait déjà des bandages, la fille aux cheveux roses n'avait pas tout utilisé, tant mieux. Restais à chercher une bassine d'eau.

« Reste là, je vais chercher de quoi te soigner. Figaro vient. »

Je n'allais pas le laisser seul avec lui, il serait capable d'essayer de le croquer. Par chance deux portes à côté, c'était une salle d'eau, j'avais rempli une bassine de cuivre avant de revenir dans la chambre et poser la bassine sur la petite table à côté du lit.

« Maintenant faut tout retirer. »

Adieux tous les bandages qu'il avait déjà sur le corps, il fallait nettoyer tout le sang qui coulait avant qu'il ne sèche. En plus je n'étais pas sûr qu'il accepte que je lui transfuse mon sang pour refermer toutes les plaies rapidement, il faudra donc le soigner à la traditionnelle.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Mer 18 Mar - 12:19

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Strange D. Nana

Mais pourquoi t'es là toi ?



Après avoir passé de longues minutes à me battre contre des singes – et tout ça dans l'unique but de protéger la jeune fille aux cheveux rouges et aussi, accessoirement, de m'amuser un peu – voilà qu'il fallait que je me défende... contre un gros chat ! Non mais vous-y croyez vous à ça ? Tout ça parce que Monsieur le chat a une fierté de mâle dominant et qu'il ne supporte que quelqu'un d'autre piétine son territoire. Et Madame aux cheveux rouges ne pouvait pas lui expliquer que dans ce monde il y avait toujours plus fort ?! Non parce que s'il se mettait à bouffer tous ceux qui lui sont supérieurs... ça allait être le gros bordel.

- J'y crois pas... Mais c'est qu'il est super susceptible en plus de ça ton gros chat ! Il pourrait au moins remarquer que si je suis venu c'était juste pour vous aider parce que tu étais légèrement mal barré contre un de ces Mandrills... pas pour marcher sur ces plate-bandes ! Et je ne vois pas pourquoi je devrais regretter mon geste d'ailleurs !

Répondis-je sur un ton boudeur. Ça ne faisait absolument pas enfantin... Je laisse retomber ma tête sur le dur de la pierre derrière moi... Je ferme un instant les yeux, ça soulage et le froid que m'impose ce contact apaise un peu mon mal de tête. Je trouve aussi suspect que Kuma ne nous ait pas tué sur l'Archipel mais allez savoir ce qu'il se passe dans la tête d'un Grand Corsaire !

- Il a peut-être ses raisons qui l'ont poussé à agir ainsi... Personnellement, je m'en fiche, tout ce que je veux savoir c'est comment se porte le reste de l'équipage... Et surtout où est-ce qu'ils ont pu atterrir On ne croirait pas aux premiers abords mais je tiens énormément aux membres de l'équipage... même à ce crétin de cuistot ! Après tout, s'il n'était plus là, contre qui je battrais pour des broutilles ? On s'est tous fait une promesse et même si je dois retourner avec le corps en miettes sur l'Archipel, je tiendrais parole...

Non, je ne suis absolument pas têtu et borné. Je sais que je suis incapable de bouger et que même dans mon état actuel, ça serait tout bonnement du suicide de retourner là-bas mais je ne peux pas rester ici. Ma frustration de n'être pas assez fort prend finalement le pas sur ma raison et mon poing se serre inconsciemment... Je déteste ressentir cette sensation de ne pouvoir rien faire, d'être complètement impuissant. Oui bon ça va ! J'ai compris, je ne lis pas les journaux et alors ?! Ce n'est quand même pas un crime... Bien que, quelques fois, ça me tiendrait informé des derniers événements importants. La discussion prend une nouvelle tournure quand elle me parle d'une bataille à Marineford... Une bataille que Luffy avait mené, seul, pour sauver son frère mais qui avait eu un prix trop élevé... La disparition de Barbe-Blanche

- Notre capitaine ne changera jamais... Il n'en fait toujours qu'à sa tête... Un point commun que la plupart des membres de l'équipage ont... moi le premier Tous les pirates vont vouloir conquérir les mers du Nouveau Monde... ça va être un vrai carnage...

Même si je sais pertinemment que conquérir les territoires d'un Empereur ne sera pas chose aisée... Puis, ce n'est pas comme si son équipage allait se laisser faire. La conversation change encore et ce qu'elle dit a le don de me faire sourire... même si ça m'agace un peu

- Eh, je te prierais de ne pas me confondre avec un jouet !

Finalement, nous repartons vers le château - que j'essayais de fuir – et c'est une Perona en colère qui nous accueille. Qu'est-ce qu'elle peut être fatigante quand elle s'y met ! Puis je ne comprenais pas pourquoi elle s'inquiétait autant... Nous ne sommes pas amis et c'est encore moins ma mère ! Franchement, j'ai vraiment du mal à comprendre sa réaction... Il fallait vraiment que je lise son mode d'emploi un de ces jours. Après avoir salué une énième fois le sol, je retrouve un regain d'énergie et j'emmène la demoiselle dans le château... Perona nous suit toujours et dans un sens heureusement parce que je suis incapable de me repérer dans ce maudit château ! Elle est où ma chambre bordel ?! Sa réflexion me fait stopper net et je la regarde en haussant un sourcil

- Pourquoi je me retrouverais dans sa chambre ? Tu tiens vraiment à ce que je sois son jouet ou quoi ?! Et de toute manière, je n'ai pas choisi... C'est Perona qui m'a installé dans cette chambre

Déclarais-je en entrant dans la pièce. Assis sur le lit, je l'observe regarder tout ce qu'il y a dans la pièce... presque rien autant dire ! Cet endroit est vraiment vide... ça ferait presque peur. Je finis par lui demander son nom et sa réflexion me fait sourire

- Ouais, tu pourrais lui ressembler Nana... Tu lui ressemblerais encore plus avec un bras en moins... Cela remontait à longtemps mais Luffy nous avait expliqué pourquoi et comment il connaissait Shanks et comment il avait eu son chapeau de paille. Si dans tes souvenirs, il apparaît comme un gars entêté, qui n'écoute pas ce qu'on lui dit et qu'il a un appétit gargantuesque alors, effectivement, il n'a absolument pas changé ! Déclarais-je amusé Pour ma défense, je viens à peine de me réveiller sur cette île, je n'allais perdre mon temps à chercher un satané journal ! Et pour le reste du temps, j'ai autre chose à faire que lire un journal... Et oui, passer ses journées à s'entraîner ou dormir, ça occupe pas mal ! Mais le fait qu'elle connaisse mon nom même lorsque je n'étais qu'un chasseur de pirates... Ouais ça me rend fier ! Mais pourquoi tu t'intéresses tant que ça aux bretteurs ? Il y a quelque chose de particulier avec eux ?

La suite des événements est un peu plus... bizarre dirons-nous. Elle me demande de rester là – en même temps, je ne risque pas d'aller bien loin – et elle sort en emportant son chat. Oui Figaro va avec ta maîtresse pendant un temps et oublie moi deux secondes ! Quelques minutes plus tard, elle revient avec une bassine remplie d'eau et la pose devant moi... Euh...

- Eh non ! Att... Trop tard ! Me voilà maintenant torse nu. Ce n'est pas réellement ça qui me dérange... Non, c'est plutôt le fait qu'elle nettoie mes plaies. Ça me met mal à l'aise et je peux le faire tout seul Attends, ça je peux le faire moi-même tu sais... J'essaie de lui prendre l'éponge des mains mais impossible et en plus de ça, voilà le chat qui se met à grogner ! Il m'a surpris cette andouille... Je suis sûr qu'il l'a fait exprès ! Saleté de chat ! Un soupir résigné s'échappe de mes lèvres et j'abandonne... Deux contre un, ce n'est franchement pas fair-play !



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Jeu 19 Mar - 13:25

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Mais pourquoi t'es là toi?


Le second des Mugiwara qui se battait avec mon fauve, si un jour on m'avait dit ça, je n'aurai pas cru. Je riais intérieurement, oui je n'allais pas en rajouter plus, j'avais déjà un large sourire amusé par ce que je voyais. Et je ne savais pas ce qui me faisait le plus rire, la réaction de Figaro ou celle de Zoro ? Les deux qui boudaient à cause de l'autre, tellement mignon, on n'en devinerait pas que juste avant ils avaient tout les deux commis un massacre. Mon pauvre félin, il allait tellement mal vivre la vie au milieu de plein de pirates puissant, bon il y en aurait des faibles, mais il y aurait surtout beaucoup d'hommes de son niveau et au-dessus, à commencer par les commandants.

« Oh, il a dû le remarquer, mais ça doit le vexer aussi que quelqu'un d'autre soit venu défendre sa maîtresse. Tu n'as pas à le regretter, je t'en suis reconnaissante d'être venu nous aider, après lui ... Il est juste très têtu ... »

Je continuais de le caresser en lui souriant, malgré son regard contrarié par ce que j'avais dit. Non, car il était vraiment têtu. Mais en ce qui concernait Kuma ça me travaillait beaucoup, des diverses informations que j'avais eut, il avait beaucoup changé ses derniers temps, et au lieu que ça soit les pacifistas qui lui ressemblent, c'était lui qui ressemblait aux pacifistas ... Étrange. Que manigançait donc le gouvernement mondial ?

En tout cas Zoro, était remarquable, il s'inquiétait pour son équipage, et il était près à tout pour tenir sa promesse. J'aimais ça, et j'étais bien contente d'avoir retrouvé la parole pour pouvoir converser avec quelqu'un comme lui. Luffy en avait de la chance, j'espérais que les membres du Moby Dick seraient semblables à lui, et que j'arriverai à être aussi digne de confiance qu'il l'était, même si tous ces changements me faisaient terriblement peur au fond de moi.

« Un terrible carnage ... Et avec Barbe Noire qui a deux fruits ... Le monde va radicalement changer ... »

C'était à mon tour de serrer le poing, le regard bas. Le terrible souvenir de la destruction de mon île natale par des pirates me revient en mémoire. Toutes les îles que Barbe-Blanche avaient jadis mis sous sa coupe pour leur éviter se sort allaient désormais le connaître. J'avais mal rien que d'y penser, tous ses gens qui d'un coup allait voir leur vie réduite en cendres. Il fallait que je devienne forte, pour qu'avec le reste de l'équipage du Moby Dick, on protège ses îles, mais il y avait tant d'ennemies, et je n'y connaissais pas grand chose en combat ...

Enfin, je retrouvais le sourire en voyant que Zoro ne voulait pas être un jouet, du moins celui de Mihawk. Pourtant entant que bretteur, il était prédisposé à le distraire, puisque le faucon recherchait un adversaire digne de ce nom. Est-ce que le second de Luffy l'était déjà ? En tout cas, il en avait une qui s'inquiétait beaucoup pour lui, elle avait peur de rester seule ou ils étaient amis depuis longtemps ? Du point de vu de Zoro être avec elle était plutôt l'enfer, je n'osais donc pas trop m'avancer dans la réflexion.

« Vu que tu ne savais pas à qui était ce château, tu aurais très bien pu t'y retrouver sans le vouloir ... Avec moins que ça ne soit elle qui ait prit sa chambre ... »

Après avoir rit à sa réaction, me voilà plongé dans la perplexité. Mon faucon aurait décidément bien des surprises en rentrant chez lui, ça risquait d'être mouvementé son retour, et je comptais rien rester jusqu'à ce qu'il soit là. D'ailleurs en regardant la chambre qu'occupait Zoro, je me demandais à quoi pouvait bien ressembler celle du maître des lieux, aurait-il mis plus de décoration ? Où est-ce que c'était bien pire encore ?

« Hum ... Je ne suis déjà pas bien forte alors avec un bras en moins ... » Oui, là je serai carrément inutile « Ah oui, la seule fois où je l'ai croisé petite, il n'écoutait rien et pensait qu'à manger. C'est dingue, dix ans plus tard et c'est toujours le même ! »

Être dans son équipage devait être bien amusant avec un tel capitaine, ça ne devait pas être facile tous les jours, surtout en dépense de nourriture.

« En tout cas si tu le lisais, tu aurais su pour Luffy. J'essayerai d'en trouver un, ils doivent encore parler de Marinford dedans, on aura peut-être des nouvelles de Luffy. »

Depuis que j'avais pris la mer, je n'avais plus aucune nouvelle de là-bas et de Luffy, ils étaient beaucoup à avoir disparu après la guerre, lui compris, mais je ne me voyais pas le dire à Zoro, surtout dans son état.

« Parce que Mihawk cherche un adversaire à sa mesure ? Alors je veux savoir qui sont susceptible de l'être. »

Et il n'y en avait pas beaucoup qui avaient retenu mon attention, pourtant ils étaient nombreux dans le monde à vouloir prétendre au titre du sabreur le plus fort. Mais en attendant, pour qu'il en soit digne, il fallait lui faire un brin de toilette et surtout le remettre sur pied. Ce que j'entrepris de faire sans plus attendre. Après voir de quoi m'occuper de lui, j'avais retiré toutes ses bandelettes de momie et avait commencer à retirer le sang qui coulait, l'odeur était affreuse, mais en nettoyant son torse, je ne peux m'empêcher d'être ébloui.

« Kokuto Yoru ... »

Sans lâcher l'éponge, j'avais arrêté mes mouvements, et j'avais posé ma main sur lui pour sentir la cicatrise, la parcourant avec mes doigts, même les zones encore pleines de sang. Figaro le fixait du regard pour ne pas qu'il en profite pour récupérer l'éponge ou se débattre. Mon gentil gros fauve.

« Tu l'as déjà rencontré ? » Ça s'était une information qu'on ne trouvait pas dans les journaux. « Il t'a laissé vivre après votre combat, tu dois vraiment l'intéresser alors, Roronoa Zoro. »

Je plongeais mon regard dans le sien, totalement fasciné, il venait de faire un bond dans mon estime. Lui j'allais le surveiller, si Mihawk l'avait laissé en vie, alors c'était qu'il en valait à peine et qu'il voyait en lui un adversaire de qualité. Euh ... Après un moment à lui tripoter le poitrail en le regardant, il fallait peut-être que je me remette à virer le sang avant que l'odeur ne me monte à la tête et que je perde la raison ... Mais je ne pouvais détacher mes yeux de la marque qu'il avait ... Il en avait d'autre ? Il fallait que j'explore tout ça !

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Jeu 19 Mar - 22:55

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Strange D. Nana

Mais pourquoi t'es là toi ?



Je n'ai absolument pas l'air idiot sur ce coup-là ! Non, du tout... Pourtant, je n'ai absolument rien contre les animaux mais ce Figaro là, ce gros chat qui ne cesse de me montrer les crocs et qui me dévisage d'un air de dire « tu bouges j'te bouffe » je ne sais pas mais... je ne l'aime pas ! Je n'imaginais pas les chats comme ça ! Je les voyais gentil, affectueux et ronronner toutes les deux minutes... alors que lui, il est plutôt du genre imposant, susceptible et incroyablement fier ! Je le toise un instant et une image me vient en tête. Je vois ce gros chat donner la patte puis jouer avec une pelote de laine... et bizarrement, ça me fait froid dans le dos ! Je secoue la tête pour oublier cette vision cauchemardesque et reporte mon attention sur Nana

- Eh bien, j'ai l'impression d'avoir trouvé plus entêté que moi

L'admettre est un fait très rare. Jamais je n'avoue mes faiblesses mais là ce fauve me perturbe tellement que je me demande comment tout ça va finir... J'espère juste ne pas finir par lui faire des confidences... Là, on pourra m'abattre immédiatement parce que j'aurais tout simplement pété les plombs. Je préfère mourir que de me confier à quelqu'un. La conversation dévie sur Kuma, un des 7 grands corsaires et mon arrivée ici... Après tout, c'est de sa faute si je me retrouve dans cet état misérable et loin de mes amis. Je veux les revoir, je veux m'engueuler de nouveau avec ce cuistot débile, me battre avec Luffy pour de la nourriture, écouter Robin parler d'Histoire, écouter Brook jouer de la musique et chanter... C'est en réalisant tout ce que je perds que je comprends à quel point j'y tiens et c'est frustrant de le comprendre en pareille situation... N'aurais-je pas pu le réaliser un peu plus vite ?! Elle finit par m'apprendre que Luffy est non seulement vivant, ce qui est un réel soulagement en soit, mais qu'il s'est aussi engagé dans une rude bataille. Il s'est rendu seul à Marineford pour libérer son frère... C'est du Luffy tout craché ! Toujours aussi impulsif. Il a réussi à libérer Ace... mais ils ont perdu un allié de taille... Barbe-Blanche est mort au combat... Cette nouvelle me fait un sacré choc. Je ne l'avais jamais rencontré, certes, mais j'avais tout de même du respect pour lui... Il faisait quand même partie des 4 grands Empereurs qui avait conquis le Nouveau Monde !

- La Marine ne peut donc rien faire contre ce type ?! Où est-elle quand nous avons réellement besoin d'elle...

Ce Barbe-Noire... Même si je savais d'ores et déjà que je n'avais aucune chance contre lui – tout du moins pas dans mon état actuel – j'aimerais vraiment lui placer un ou deux coups de sabre bien placé ! Ça me soulagerait énormément ! Finalement, nous changeons d'endroit pour discuter et grâce à son aide, nus regagnons le château de Mihawk. Sur le chemin, je ne reconnais rien... Ne se serait-elle pas trompée de chemin ?! Bien que l'envie de lui poser la question me démange, je me garde de la moindre réflexion et la suis sans discuter . Nous arrivons enfin et j'avais oublié un détail... Un fantôme noir et rose commence à m'incendier sans que je ne comprenne pourquoi. D'après elle, je n'aurais pas dû partir sans prévenir, ni même me battre... Non mais depuis quand s'est-elle transformée en mère poule celle-là ?! A l'entendre, je n'ai franchement pas l'impression d'avoir 19 ans... J'ai la désagréable sensation d'être un gamin de 6 ans qui a fait une énorme bêtise. Essayant de l'oublier un peu, je me concentre sur les propos de Nana... qui ne sont guère mieux. Depuis quand suis-je devenu le jouet de Mihawk ?! Et sa phrase sur le fait de me retrouver dans sa chambre m'a fait peur

- Vu le nombre de pièces dans ce château, cela aurait été un comble qu'en plus de me retrouver – sans le vouloir – chez le plus grand bretteur du monde, je me sois aussi, accidentellement, retrouvé dans sa chambre... Non en fait, je ne veux même pas y penser ! Je regarde Perona avant de me retourner vers Nana Pourquoi tu ne lui demandes pas directement si elle l'occupe ?

Après tout, c'était, peut-être le cas ! Si elle voulait me mettre mal à l'aise, elle avait réussi... Des images bizarres viennent envahir mon cerveau et tout ça, c'est de la faute de la demoiselle aux cheveux rouges ! Une fois dans ma chambre, je m'assois sur mon lit et pose mes katanas à côté de moi, sans eux, je suis complètement perdu. La réflexion de Nana me fait sourire

- Avec un peu d’entraînement, tu pourrais progresser en un rien de temps Quoi ? C'est vrai non ?! Et ça lui ait déjà arrivé de s'endormir en plein milieu d'une phrase ? Non parce que parfois faire la conversation avec lui, c'est à en devenir dingue

Je ne calcule plus les fois où ça lui ait arrivé. La première fois j'ai même cru qu'il était mort, je me suis inquiété pour cette andouille... Mais il dormait simplement et quand il s'est réveillé... Je lui ai collé mon poing dans la figure en lui criant dessus qu'il n'avait plus intérêt à me faire des frayeurs pareilles ! C'est vrai quoi ? Quel capitaine digne de ce nom s'endort en plein milieu d'une phrase ?!

- Oui, bon, tu vas me le reprocher longtemps le fait de ne pas lire le journal ?! Déclarais-je en boudant à nouveau. Je n'ai pas le temps de le lire... Non en fait, je ne prends pas le temps de le lire. J'aimerais bien savoir où il se trouve cette andouille de capitaine...

La conversation dévie une nouvelle fois et nous parlons de Mihawk et aussi du fait qu'elle me connaissait alors que je n'étais qu'un chasseur de primes. Ça me rend fier mais aussi incroyablement intrigué

- Et tu ne crois pas que c'est à lui de choisir qui est digne de le combattre ou non ? Après tout, tu pourrais ne pas aimer quelqu'un mais que lui a envie de combattre et vice-versa. Tu sembles connaître Mihawk sur le bout des doigts on dirait...

Déclarais-je amusé. Ce n'était pas pour la mettre mal à l'aise mais juste une constatation amusante ! La suite me fait vite déchanter par contre, elle se met en tête de me soigner. Elle part chercher une bassine d'eau et une fois revenue, elle enlève tous mes bandages comme pour rire et je me retrouve torse nu devant elle. Ahem, pour briser la glace il n'y a pas mieux ! N'aimant pas réellement me faire dorloter comme un enfant, j'envisage de nettoyer mes plaies moi même, j'essaie de lui prendre l'éponge des mains mais sans succès... et Figaro ne m'aide absolument pas en se mettant à grogner. Malgré moi, je décide de la laisser continuer mais je suis toujours autant mal à l'aise. D'autant plus que là, je perds complètement mon interlocutrice ! Elle s'arrête de nettoyer mes plaies et décide, sans mon accord, de caresser la cicatrice qui barre mon torse. Ahem, la situation va empirer jusqu'à où comme ça ?! Ce qui m'étonne pourtant, c'est qu'elle reconnaît parfaitement qui est l'auteur de cette cicatrice... C'est effectivement Oeil-de-Faucon qui me l'a infligé lors de notre première rencontre. Sachant pertinemment qu'elle me poserait des questions jusqu'à ce que je réponde, j’abrège le suspens

- Je l'ai rencontré il y a quelques mois de ça alors que Luffy cherchait un cuisinier pour l'équipage. Je ne pensais pas croiser sa route aussi rapidement... J'ai fait une promesse... et tant que je ne l'aurais pas tenu, rien ne pourra m'empêcher de devenir plus fort... et de devenir le plus grand bretteur au monde. Mais pour y parvenir, je dois surpasser l'épée de Mihawk... et j'y parviendrais quel qu'en soit le prix

Le mode « nous nous regardons » passe cinq minutes mais au bout d'un moment, ça devient carrément gênant et flippant alors je prends un peu d'eau de la bassine dans ma main et lui balance sur le visage pour qu'elle reprenne ses esprits... Non mais !

- Je crois que je vais nettoyer ça tout seul... Tentais-je en reprenant l'éponge – ou du moins essayer – mais le fauve grogne à nouveau Arrête de faire ton râleur toi ! Tu m'agaces !



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Sam 21 Mar - 0:11

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Mais pourquoi t'es là toi?


Ah là-dessus, je ne pouvais pas le contre dire, Figaro était très têtu, beaucoup trop parfois. Rien que quand il voulait jouer avec quelque chose, c'était terrible pour l'arrêter, même impossible parfois. Sans parler de son bain, s'il avait décidé de pas le prendre ce jour-là, c'était fini, même pas compté l'appâter avec de la viande. De tous les animaux survivant de mon île, je crois que j'étais tombée sur le plus difficile. Surement pour ça qu'il était le seul à avoir survécu lui aussi, tout seul en plus, comme un grand qu'il est, alors que moi j'avais eut besoin d'aide, et dire que cette main secourante, je l'avais mordu comme premier réflexe. Plus sauvage que Figaro finalement.

En tout cas, je savais qu'il était têtu, c'était bon à savoir pour la suite des évènements, on ne savait jamais. Moi j'étais plutôt conciliante, ce qui m'évitait pas mal d'ennuis. Passer du temps sans parler et renfermer m'avait aider à accepter beaucoup de choses facilement concernant le caractère des autres, dans une certaine mesure. Le comportement de Teach par exemple, ça jamais je ne pourrai l'accepter, comme celui d'Akainu et de tous ses marins qui trouvent cela normal de tuer un enfant pour les crimes de son père.

« Le pire, c'est que c'est la marine qui a aidé à tuer Barbe Blanche, mais si tu voyais le nouvel équipage de Barbe Noire ... Tous les pires criminels de la prison d'Impel Down ! Pour le vaincre maintenant ça va être coton, surtout qu'il essaie de prendre le titre de Barbe Blanche ... »

Le nouveau monde serait bientôt invivable, une chance que l'équipage du Moby Dick m'accepte parmi eux, et encore, était-ce un bon choix de vie ? J'avais un avis de recherche désormais, mais une vie de pirate ? Serai-ce mieux de rester vivre ici loin de tout danger ? Non. Pas que l'endroit ne me plaisait pas, ou que vivre près de Mihawk me dérangeait, tout le contraire même, mais je ne voulais pas être un poids pour lui. On ne savait jamais, un visiteur au mauvais moment, si on me voyait avec lui, il aurait sans doute des problèmes. Pourtant, il m'avait tellement manqué durant ses dix années ...

En marchant en direction du château, je repensais à ce fameux jour où il m'avait sauvé la vie, pendant un moment, j'avais pensé qu'il aurait mieux fait de me laisser mourir, car comme ça, je n'aurai plus fait de cauchemar, ni à pleurer la mort de ma mère, mais finalement maintenant, je suis heureuse qu'il l'ait fait. Beaucoup parlaient de lui comme d'un homme sombre et sans cœur, pourtant il m'avait gardé avec lui sur son avis pendant des jours et s'était occupé de moi. Un peu comme Zoro actuellement avec cette fille fantôme habillé comme un paquet de bonbons.

C'était si plaisant d'embêter l'ancien chasseur de pirate en insinuant qu'il occupait la chambre du maître des lieux, dormant sans gêne dans son lit. Je ne pouvais cacher un rire amusé. Bon, c'était quand même le second du frère de mon futur commandant, je devais voir à pas trop le taquiner quand même, résister à la tentation était si difficile.

« Ah mais oui, c'est vrai, toi, tu savais que tu étais chez Mihawk ? Tu occupes sa chambre ? » Puis je regardais Zoro « Vous dormez peut-être ensemble en fait ? »

Voir leur tête était un régal, j'en oubliais l'horreur de la guerre que j'avais connue quelque jour auparavant. Mais une fois dans la chambre, la conversation était bien moins amusante. J'étais faible, ma survie était pour le moment était proche de zéro sur Grand Line, et je ne parlais pas du nouveau monde.

« Je n'ai pas le choix désormais si je tiens à ma vie. » Qui m'avait été donné. « Vraiment ? C'est étrange ça, j'espère que son frère n'est pas pareil ... »

Luffa, je n'avais pas pu lui parler, donc pour qu'il s'endorme lors d'une conversation n'était pas arrivé, par chance, mais si son frère était pareil, ça risquerait d'être compliqué la vie sur son navire. Comment il faisait pour parler de plan d'attaque pour prévoir quelque chose d'important si son capitaine s'endormait en plein milieu d'explication ?

Après avoir boudé avec Figaro, le voilà qui boudait à cause du journal. Non, comment résister ? Mais bon, je m'étais retenue, il s'inquiétait pour son capitaine, du coup j'avais demandé à mademoiselle fantôme de regarder si le martin facteur n'avait pas laissé un journal pour Mihawk. Vu qu'il le lisait tout le temps, ce n'était pas impossible, et puis la mouette passerait bien ici en déposer un à un moment ou un autre.

« Que je l'aime ou pas n'a pas d'importance, tout ce que je veux, c'est le voir combattre quelqu'un à sa mesure. Hein ? Quoi ? Le bout des doigts ? Mais non ! Pas du tout ! ... »

Je baissais la tête pour éviter de rougir. Le connaître jusqu'au bout des doigts hein ? Non je ne pouvais pas dire cela, même si ... J'aimerais bien. Je lui devais ma nouvelle vie, sans lui je ne serai pas là, et j'avais passé plusieurs jours seules avec lui sur son navire, à le regarder parfois combattre des monstres marins ou des pirates qui essaient de se mesurer à lui. D'ailleurs je ne pouvais qu'admirer la marque dont il avait gratifié le poitrail de Zoro, je pouvais les reconnaître entre milles à voir de les avoir vues, petite ça m'avait marqué.

« Battre Mihawk ? ... »

Je restais dans son regard surpris. Je pensais même plus au fait que le faucon l'avait laissé en vie, et à leur rencontre pour le moins originale. Il voulait devenir fort, c'était tout à son honneur, mais le battre ? Mon cœur se serra un instant. Et j'aurai pu rester ainsi jusqu'à la fin des temps, ou que le maître des lieux ne nous découvre -si le sang ne m'était pas encore monté à la tête. Je secouais la tête gênée.

« Il est peut-être jaloux. »

Je lui fis un grand sourire avant de l'allonger de force sur le lit pour le dévêtir, il restait encore plein de bandage à retirer et de plaies dégoulinantes à laver. Par chance, j'avais l'aide de quelqu'un pour cette tâche, et le soutien de Figaro, qui souriait -autant que son physique lui permettait, de la situation du bretteur.

« Et celles-là, c'est de qui ? »

J'en avais découvert deux sur ses chevilles, ça avait dû être particulièrement douloureux et handicapant le temps qu'elles se referment.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Sam 21 Mar - 19:48

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Strange D. Nana

Mais pourquoi t'es là toi ?



Depuis le début de ma courte vie, j'en ai connu des combats. Des gens avec une fierté mal placé dès qu'il perdait... Je suis exactement pareil que la plupart des gens... Mais aujourd'hui, c'est une toute autre histoire ! Je ne me bats pas contre un homme et encore moins une femme... Non, ce duel là n'a rien d'enviable ou de comparable à un autre... S'il n'avait jamais existé, je m'en serais mieux porté mais voilà la vérité... Un chat avait une fierté de mâle encore plus élevé que la mienne et... c'était frustrant ! Pourquoi m'en voulait-il à ce point ?! Je n'ai pas cherché à marcher sur ces plate-bandes ni même cherché à lui voler ces proies, tout ce que je voulais, à la base, c'était me joindre à la petite fête qui se déroulait sans moi ! Si j'avais su le résultat final, je ne serais jamais venu et j'aurai supporté Perona un peu plus longtemps. Oubliant ce fauve qui ne sait faire que grogner depuis tout à l'heure, j'apprends de la bouche de la jeune fille aux cheveux rouges qu'une importante bataille s'est déroulée à Marineford... Incluant Luffy dans le lot. Il cherchait à sauver son frère, c'était tout à son honneur... N'importe qui aurait fait exactement la même chose ! On ne laisse pas tomber ses frères d'armes quand on a un minimum d'honneur... même si nous sommes des pirates. Mais la perte d'un des 4 Empereurs n'était pas prévue au programme... Qu'allait devenir son équipage ? Je sais que ça ne me regarde pas mais... je m'inquiétais pour eux. Perdre leur capitaine avait dû être une chose horrible... La mort fait partie intégrante de notre quotidien, certes, mais jamais nous ne pouvons être à cent pour cent préparé à la perte d'un de nos proches... Ça a toujours été et restera toujours très dur à supporter... Personnellement, même après 10 ans, je ne m'étais toujours pas remis totalement de la perte de ma meilleure amie... et je sais d'avance que je ne m'en remettrais jamais. Voilà pourquoi je dois être encore et toujours plus fort si je ne veux plus jamais connaître la douleur de perdre un être cher.

- Les criminels les plus féroces d'Impel Down hein ? J'espère bien les rencontrer un jour... juste pour voir à quel point ils sont forts et me mesurer à eux Déclarais-je avec une petite lueur démoniaque dans le regard La Marine ne sert vraiment à rien... A quoi bon les former au combat s'ils sont incapables d'arrêter un seul homme ?

Mon jugement était peut-être trop rude mais il n'était pas complètement faux. Maintenant que Barbe-Noire possède deux fruits du démon, les mers ne seront plus jamais sûres pour personne... Excellent travail la marine ! Finalement, nous changeons d'endroit et retournons au château. Enfin, j'aurai préféré retourner sur l'Archipel mais apparemment, je ne suis pas en état de faire quoi que ce soit. C'est déjà un miracle que mes jambes acceptent de me porter. Nous sommes accueillis par une Perona en furie qui me gratifie d'un coup de parapluie sur le haut du crâne. Ça a, au moins, le mérite de me revigorer un peu et d'entrer dans le château en me paumant une nouvelle fois. Sans commentaire. Fantomette nous montre le chemin et c'est maintenant Nana qui se met à faire des blagues douteuses sur Mihawk et la chambre dans laquelle je me trouve. Je ne trouve pas ça drôle... Mais alors absolument pas ! Et le pire, c'est qu'elle en rajoute une couche. Perona prit d'abord la parole, choquée par ce que Nana venait de dire

- Pourquoi je dormirais sa chambre ?! Il n'y a rien de plus sinistre comme endroit ! La suite par contre me mit mal à l'aise Quoi ?! T'es sérieuse là ?! Pourquoi je dormirais avec elle ? Il faudrait être complètement fou pour rester avec elle !

Et le plus drôle, c'est que Perona et moi avions dit la même chose, en même temps. Je détourne vivement la tête, gêné. Les démonstrations de sentiments, non ce n'est pas pour moi... et je commence à avoir légèrement chaud aux joues. Je me détourne et vais m’asseoir sur le lit, essayant de reprendre une meilleure figure... La situation m'échappe et je n'aime pas ça. La remarque de Nana m'intrigue un tant soit peu

- Ne pense pas déjà au pire.. Au pire des cas, tu as toujours ta peluche pour te venir en aide Ladite peluche grogne un coup et je le regarde limite en lui tirant la langue Ça va la peluche, pas la peine d'être énervé, ce n'était qu'une remarque ! Oulala, qu'il peut être susceptible celui-là ! J'espère pour toi qu'Ace n'est pas le même genre que Luffy... Sinon, je te souhaite bien du courage pour la suite !

Par la suite, elle me taquine encore sur le fait que je ne lise pas le journal et ça a le don de m'énerver... Du coup, je boude dans mon coin... Qu'est-ce que ça peut faire si je lis pas le journal ? De toute manière, sur le bateau, c'était toujours Sanji qui récupérait le journal et s'il y avait quelque chose d'important, il nous en faisait part au cours du repas. C'était pratique ! Nana m'explique ensuite qu'elle s'intéresse aux bretteurs du monde entier juste pour s'assurer que Mihawk est quelqu'un de valeur à combattre... C'est gentil de sa part même si je trouve ça un peu stupide.

- Et combien en as-tu trouvé de bretteurs qui te semblent à la hauteur d'Oeil-de-Faucon ? Ah ah ! Maintenant c'est à son tour de paraître gêné Pas la peine de te mettre dans cet état... Je plaisantais

Un partout balle au centre. J'avais vraiment l'impression de redevenir un môme avec elle... et en quelque sorte, ça me permettait de profiter d'une enfance que je n'avais pas vécu. Vous vous rappelez au début quand la situation m'échappait... Ouais... Bah là, ça a atteint un niveau supérieur ! La demoiselle aux cheveux rouges n'en fait qu'à sa tête et décide de nettoyer mes plaies. Là, encore, ça pourrait passer... si elle n'avait pas décidé de m'enlever ma chemise et mes bandages sans mon consentement. Et le pire dans tout ça, c'est que je ne peux rien dire... La grosse peluche m'observe et m'indique de ne pas broncher... Ahem. Saleté de peluche ! Ensuite, Nana s'amuse à me caresser le torse à l'endroit où Mihawk m'a laissé une trace de sa victoire. Ma réponse semble l'intriguer

- Tu as bien entendu. Tu peux graver ça dans un coin de ton esprit... Un jour, je surpasserais Mihawk ! Même si ça doit me prendre des années, j'y arriverais et j'aurai enfin tenu ma promesse

J'étais déterminé à le vaincre, si je voulais devenir plus fort, c'était dans l'unique but de le croiser à nouveau, l'affronter et le vaincre. C'est peut-être un pari insensé mais rien n'est impossible quand on fait partie de l'équipage au chapeau de paille. Ça se vérifiait tous les jours. Je plante mon regard dans le sien quand elle me parle de la jalousie de sa peluche

- Eh bien, tu n'as qu'à t'occuper de lui aussi... Peut-être qu'il deviendra moins agressif

L'espoir fait vivre hein ? La situation empire encore. Voilà maintenant qu'elle me force à m'allonger et qu'en prime, Perona se mêle de cette histoire qui ne la regarde absolument pas

- Eh mais lâchez-moi ! Déclarais-je en tentant de me débattre alors que la rouquine perverse m'enlève mon pantalon. La situation ne pouvait pas être plus embarrassante... Me voilà en boxer maintenant ! C'est officiel, je suis dans une maison de dingues ! Non contente de nettoyer mes plaies, voilà qu'elle cherche d'autres cicatrices... J'y crois pas... Mais quelle curieuse celle-là ! Je les ai faites moi-même ! C'était ça ou mourir Bon c'était un gros résumé de la réalité... Mes souvenirs de ce combat contre Mr 3 ne me plaisent pas... Sachant qu'on s'est tous fait avoir... Avoir les pieds pris dans de la cire et regarder les autres se battre... Non fort peu pour moi

Je me débats un peu plus violemment, je n'apprécie pas trop qu'on me prenne pour un jouet et j'arrive presque à me relever... mais Perona m’assène une nouvelle fois un coup de parapluie sur le crâne. Je retombe immédiatement sur le lit et je ne peux m'empêcher de poser ma main sur mon crâne

- Non mais espèce de garce, tu es cinglée ma parole ! Ça fait mal et tu m'énerves ! Déclarais-je en la saisissant par les bras et en l'envoyant valser plus loin dans la pièce. La bassine d'eau se renverse et j'arrive enfin à me relever ! Mais le répit est de courte durée...

- Bordel, ça glisse ! Je pars à la renverse... Ouah je la sens mal cette histoire !

… Dans un dernier espoir désespéré, j'empoigne le poignet de Nana, pensant que je pourrais garder mon équilibre et finalement, je bascule dos le premier et je m'étale sur le sol... Je reçois Nana sur mon estomac et je grimace de douleur. Non pas parce qu'elle est lourde, loin de là, mais uniquement parce qu'elle est tombée sur une de mes plaies et que la douleur vient de chatouiller mes flancs. Qui a dit que la situation ne pouvait pas être pire ? Ça peut toujours être pire... Ça porterait vraiment à confusion si quelqu'un entrait au même moment et qu'il nous voyait dans cette fâcheuse posture... Moi en boxer et Nana sur moi... et j'avais même mis mes bras autour d'elle mais uniquement pour lui éviter d'être blessée durant la chute et aussi pour lui éviter de se cogner quelque part... Sauf que ça, personne ne l'avait vu hormis elle et moi... et allez faire croire ça à quelqu'un qui n'a pas suivi ce qui c'était passé précédemment... Non définitivement, je déteste cet endroit



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   Dim 22 Mar - 12:28

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Mais pourquoi t'es là toi?


Cela faisait que Figaro n'avait pas été aussi contrarié, cela voulait dire que le bretteur était fort, ce fauve était pratique pour juger la puissance d'adversaire, s'il était faible, alors il l'ignorait sauf s'il avait une petite faim, mais sinon, c'était une toute autre histoire. C'était vraiment regrettable qu'il n'ait pas pu venir à Marinford, en plus de rencontrer Mihawk, il aurait rencontré Vista, et il aurait surtout était d'une grande utilité, on aurait surement eut moins de perte de notre côté avec un allié puissant. Dire qu'il avait survécu à un pacifista ... J'arrivais pas à y croire, quand je voyais ce qu'il avait fait à Marinford, et lui malgré ça, il pensait à retrouver au plus vite son équipage, le sang coulant de ses plaies réouvertes.

Cette odeur que je ne supportais pas, ça me rappelait ce jour où j'avais tout perdu, le sang de ma mère qui coulait sur mon visage. Rien que cette image me faisait perdre la tête, une douleur affreuse me frappa comme un jet de pierres. Il ne fallait plus que j'y pense, c'était trop dangereux, j'en perdais la raison. Oui depuis ce jour, quelque chose de mauvais était né en moi, et cette chose faisait peur. Ce qui expliquait que jusqu'à présent, j'étais solitaire. Pourquoi Mihawk ne m'avait-il pas gardé avec lui ? Ah oui, pas besoin d'un poids ...

« Ah mon avis ça arrivera si jamais vous vous rendez dans le nouveau monde. Mais de ce que j'ai vu à Marinford, je peux te dire que Luffy n'y est pas prêt, s'il n'est pas mort là-bas c'est uniquement parce qu'il était bien accompagné, sans Ace et Jinbe il, n'aurait pas survécu. »

Cette réalité m'avait effrayé, et si Ace n'était lui-même pas mort, c'était uniquement parce que Marco et Barbe Blanche étaient présents. L'état dans lequel les deux frères avaient fini ... Je me demandais s'ils allaient bien, depuis la guerre, je n'eus que des nouvelles de Marco.

« Il faut dire que personne n'a compris ce qu'il se passait, ni même que c'était possible d'avoir deux fruits du démon ... »

Ce fut si soudain, ce drap noir, et tout le nouvel équipage de Barbe-Noire, personne ne s'y était attendu, personne ne semblait réaliser. Qui aurait pu prévoir en même temps ? Tout comme, qui aurait pu prévoir que la fille fantôme ferait en sorte d'aggraver les blessures de Zoro ? Comme s'il ne saignait pas déjà assez comme ça ... En tout cas, je prenais plaisir à les taquiner tous les deux, je n'avais pas ri ainsi depuis des lustres ! Cet endroit n'était pas spécialement sinistre, juste très dénudé. Ah s'il faisait jamais jour, je n'avais rien dit.

« Tu l'as bien été pendant trois jours ! »

J'étais hilare, leurs réactions étaient bien trop amusantes pour que je reste de marbre. Ils avaient réagi en même temps, un vrai duo comique, et en plus ils sont gênés, trop mignons. N'étaient-ils pas rouges en plus ? J'allais mourir !

« Oui, mais j'aimerais éviter d'utiliser trop Figaro, il m'est précieux. »

C'est peut-être aussi le dernier de son espèce, s'il mourait, il n'y en aurait plus jamais d'autre. Je le regardais avec affection avant de poser une main sur sa tête pour le caresser. Il avait tout de même été vexé, bien que je pense aussi que c'était ma peluche, en plus d'être ma monture.

« Merci, heureusement on a Marco ! »

Mais même s'il était devenu le capitaine, la mort de leur père les avait tous meurtris, le deuil au sein de l'équipage avait radicalement changé l'ambiance festive dont ils parlaient. Est-ce que j'aurai vraiment ma place alors que j'arrivais sans même avoir été la fille de Barbe Blanche ? Alors que j'avais un lien avec leur ennemi qui avait blessé plusieurs de leur frère durant la guerre ?

« Il y a Vista aussi, j'ai pu les voir combattre à Marinford. »

J'avais eut le cœur serré à les regarder, Vista tenait tête au faucon, ce fut impressionnant. Rien que d'y pensais ça me troublait et voilà qu'il en rajoutait une couche en me parlant de mes connaissances sur Mihawk, et je sentais le feu me monter aux joues.

« Tu le veux vraiment ? »

Je plongeais mon regard inquiet dans le sien, ma main sur sa blessure. Non, je ne voulais pas qu'on surpasse Mihawk, c'était impossible, je ne le voulais pas. Rien ne devait être plus fort que lui, c'est ce que je pensais depuis la première fois que je l'ai vu, et cette idée m'a toujours réconforté, pas question qu'on la change un jour. Il pouvait être le plus déterminé du monde.

Heureusement, je n'y pensais plus, ou plutôt je m'étais concentré sur une autre tâche pour oublier tout ça, et avec l'aide de la fille fantôme, ça allait être amusant ! Il avait des écorchures de partout, j'espérais avoir assez de bandage pour recouvrir son corps, finalement il était condamné au style momie. Et non, je n'allais pas le lâcher, je voulais voir si Mihawk l'avait gratifié d'autre cadeau lors de leur affrontement, mais non, j'étais déçu. Enfin, il en avait une qui me défigurait bien le poitrail.

« Toi-même ? »

J'étais surprise, il aurait pu se trancher les jambes ! Je passais un doigt sur l'une d'elles, et vis que s'il n'avait pas perdu l'usage de ses jambes, c'était uniquement à cause d'une question de millimètre ! J'avais relâché mon attention et Zoro en avait profité, non il ne fallait pas qu'il bouge, il était bien trop blessé pour les mouvements brusques ! Mais visiblement mon assistante n'eut pas conscience de ça et le frappa, il n'avait pas assez de plaies comme ça ?

« Toi ne bouges pas ça va recommencer à ... »

Quoi qu'est-ce qui glisse ? Pourquoi il s'éloigne ? Qu'elle histoire ? Finalement je compris quand je me sentis attirer dans sa chute. Oh non, ça allait faire mal, pourquoi est-ce que je devais tomber moi aussi ? Une chance il avait amorti ma chute, et en plus il m'avait protégé d'éventuelle blessure. J'allais rougir, il était dans un état critique et protégeait quand même les autres. Ace serait fière de savoir quel genre d'homme à Luffy dans son équipage même à l'agonie.

« Rien de casser ? »

Après la chute, une fois les yeux ouverts, je regardais Zoro, il allait vite falloir le soigner, le sentais la plaie qui commençait à s'ouvrir au niveau de ma joue. Mais une chose m'interpella, je sentais sous moi le corps du bretteur, normal je l'écrasais, mais pourquoi est-ce que le contact était autant à fleur de peau ?! Je baissais doucement les yeux de peur de ce que j'allais voir, et j'avais eut raison : me corps débordait de mon kimono. Horrifié, mon visage devient rouge, s'il bouge ça va empirer. Dans un réflexe, je le serrai pour éviter tout mouvement de sa part le temps de trouver une solution.

« Je t'en pris ne bouge surtout pas ! »

Totalement paniquée et paralysée, puis je me souviens de l'autre fille qu'il avait fait voler ... Il avait encore autant de force ?! Je la cherche des yeux et la vois qui nous regarde choquer sans parler, nous montrant du doigt, euh oui c'était hyper gênant. J'essaye de voir par-dessus les bras de Zoro et réalise avec horreur que je n'avais pas qu'un problème avec le haut de mon kimono, le bas s'était totalement soulevé pour offrir une superbe vue. Si on pouvait m'entendre, je voulais mourir ici et maintenant, non disparaître, oui voilà c'est mieux disparaître. Me voilà rouge et tétanisée.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Mais pourquoi t'es là toi? [PV : Zoro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mais pourquoi tout le monde s'endort ?
» Heu... J'ai jamais bu de bière, mais pourquoi pas ! [PV Silver]
» hein ? Oh vous me cherchiez ! Mais pourquoi ?...
» Tu m'évites, maintenant? |Ft. Maël
» Mais pourquoi ? Je ne comprend pas. - Feat Cerfy [END]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Kuraigana-