AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Mar 20 Mai - 1:34

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard


"Ces techniques sont très intéressantes, il me tarde de voir les techniques d'attaques. Alors, je t'en prie fait toi plaisir, amusons nous un peu."


Bon début d'endurance et détermination, ce coup aurait fait plier des combattants moyennement puissants. Hashiro Zaki était donc dans la catégorie puissante, mais laquelle précisément ? Ce serait l'occasion de tester la prochaine minute.

Zaki fondit sur lui. N'étant pas habilité à la maitrise de la rapidité, il avait des chances infimes de réussir, mais Lucci se contenta précisément d'attendre ; il resta droit, le torse bombé, les abdos serrés, se préparant au coup. Il n'actionne pas le bouclier Tekkai. Il reçu le coup de Zaki en plein corps ; des ondes violentes dégagèrent de la collision, le leader du CP9 Perdu fut poussé un demi-mètre en arrière ; serrant la mâchoire et crispant le visage, il accusa la douleur instantanée et sa respiration fut coupée quelques secondes. Puis les élancements cessèrent et il reprit son énergie d'une lente et profonde inspiration, paupières fermées et visage détendu. Enfin il les rouvrit pour fixer son adversaire du jeu ; le grand chapeau de Robu Rucci tenait encore de très peu sur le haut de son crâne et le devant de sa chemise était couvert de poussière et un peu froissé ; le propriétaire épousseta cette dernière d'une main et retira son chapeau de l'autre, l'attitude encore imperturbable.
Et oui, le coup qu'il avait accusé aurait brisé le crâne d'un boeuf, mais contre l'attente ce n'était qu'un coup de poing de boxeur sur la poitrine pour Lucci ; il avait accueillit le coup sans esquive pour tester l'étendue de la force de son adversaire, comme avec le jeune Luffy autrefois, dont le premier coup dans l'abdomen lui avait fait le même effet. Il commenta sans prévenir :

" Ton coup a atteint une charge importante, pour le moment je te mettrais aux environs du niveau des meilleurs agents de la Baroque Works en dessous de Crocodile, quand on commence juste à être puissant. Mais comme en ce moment, certaines personnes ont un corps d'une résistance naturelle extrême aux coups. Elle est due à la même force qui dirige tes attaques : attaque, résistance, endurance.. tout cela vient d'une force mesurée par une unité nommé Doriki. Un soldat normal a dix dorikis. Mon corps dépasse depuis un moment 4000 dorikis, soit la même charge de force que plus de 400 soldats réunis. De quoi briser ou encaisser sans mal une charge d'une tonne.
La force dans ce monde se multiplie généralement avec l'expérience des combats, mais on peut aussi l'agrandir considérablement grâce à l'enseignement de ma pratique : l'art du Rokushiki. Il rend son pratiquant surhumain, mais rassure-toi, contrairement à la légende il peut exister des niveau de résistance bien plus élevés que le mien : le vice-amiral Vergo possède grâce au Rokushiki le corps le plus résistant qu'on ai pu voir. Pour me vaincre, il faudrait des quantités de coup comme celui là, ou des plus puissants. Donne mieux que ça ! "


Malgré cette explication, le jeune homme lui avait déjà préparé une question et se permit de la poser, pour ne pas l'édulcorer.

"Ce sont de belles techniques, mais mis à part pour le Tekkai, elles peuvent toutes être contrées par la rapidité de l'adversaire non ? Et pour le Tekkai, s'il te rend aussi résistant que du béton armé, il suffit de casser le béton non ?

" Il n'y a rien qu'aucun ennemi n'a la possibilité de contrer. Ces techniques multiplient la rapidité, mais leur efficacité dépend autant de notre propre faculté à les manier que de la faculté de nos adversaires à rivaliser. Cependant, seul un ennemi d'un excellent niveau peu surpasser un Soru bien utilisé, ou un propriétaire du Haki. Le Tekkai connait les mêmes limites : il ne permet de résister que jusqu'à un certain niveau de force ; mon Tekkai est un des plus puissants au monde, donc il résiste à une charge plus élevée que la plupart. "


Puis le meurtrier roux lui demanda de passer à l'attaque. Lucci se prépara mentalement à peine quelques secondes, puis prévint Zaki et passa à l'attaque.

Pour commencer, il se servit du Soru pour se déplacer à une vitesse qui le rendait presque invisible et tourna plusieurs fois autour de Zaki en le guettant comme une proie. Cette dernière eu conscience de ce qui se passait, mais ne pouvait suivre la vitesse ni anticiper à quel moment et comment il attaquerait. Puis Lucci lui saisit soudainement la gorge au milieu de ce tourbillon et avant qu'il ne réagisse le renvoya contre la grange déjà bien abimée par leur remus-ménage : un mur éclata. Tandis que Zaki se relevait, encore peu éprouvé, Lucci commenta :

" Le Soru peut aussi être expérimenté comme attaque pratique, comme tu le vois. L'anticiper est possible avec des réflexes exceptionnels. Mais ce n'est pas le réel danger des techniques offensives du Rokushiki.. "

Lorsque Zaki chargea à nouveau, il était bien échauffé, mais il pouvait s'attendre à tout sauf à une attaque de ce genre, et comme tous il subit le piège impitoyable : Lucci pointa son index sur lui et pressa le pouce comme sur un pistolet, et il lâcha un projectile : ce dernier atteint Zaki en plein corps, provoquant une entaille qui fit gicler plusieurs gouttes de sang dans les airs. Lucci avait grandement modéré la puissance de son attaque car son but n'était pas de mettre hors-de-combat son "adversaire". Il reprit plusieurs attaques, envoyant de l'index de nouveaux projectiles qui frappaient ça et là, provoqua des éclatements douloureux, des entailles peu profondes mais si désagréables qu'elles faisaient perdre toute vigilance et jetait la victime aux exclamations de douleur, pendant que sa chemise prenait par endroit des tâches de teinte rouge.

" Le Shigan. Il transforme la main en une arme sanguinaire. Je t'ai présenté le tobu-shigan, la variante qui projette de l'air comprimé sur les cibles avec autant de dégâts qu'une vraie balle.
"


Puis le combat reprit. La prochaine démonstration, Lucci donna un coup et enfonça son index en choisissant soigneusement le bras, perforant le membre jusqu'à l'os de Zaki. Puis le laissant réagir il se retira en reculant, le doigt trempé jusqu'au moindre millimètre d'un sang sombre :

" Là, le bout de l'index devient aussi dangereux que la pointe d'un couteau. C'est la technique d'assassinat la plus basique et répandue chez nous, le meilleur moyen d'achever sa victime. Il existe aussi sous forme de coup de poing. Mais il te reste la sixième technique : le Rankyogan. Voici sa forme la plus simple. "

Alors Lucci s'éleva dans les airs en tournoyant et projeta une vague horizontale de couleur bleutée sur Zaki. Ce dernier parvint malgré son état à l'esquiver, et la vit trancher en deux la grange désaffectée derrière lui, qui s'écroula définitivement dans un nuage de poussière. Lucci avait de toute manière anticipé que Zaki la prévoie, ici il ne s'agissait que de démonstration.



.


[Mais arrête, c'est très bien encore une fois ton post ;) .]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Dim 25 Mai - 22:53

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Le Rokushiki, des pouvoirs si impressionnant qu'on ne pouvaient pas les désignées comme des techniques humaines. Zaki était impressionné par ces pouvoirs, après les avoir vues seulement une fois, il convoitait déjà ces techniques surprenantes. Ce désir d'acquérir ses techniques grandissait de seconde en seconde. Les explications de Lucci, bien que longue et ennuyante servait à détailler le potentiel de ses techniques. Bien d'inutile pour Zaki, qui était déjà tombé amoureux du Rokushiki, le coup de foudre fut sûrement provoquée par le shigan. Cette technique qui permettait de faire de son index une pointe perforante aussi dur que de l'acier. Sa variante, elle était impressionnante, mais provoquait moins d'excitation au psychopathe qu'était Zaki. Le shiga, simple, rapide et efficace. Cette technique pouvait faire économiser à Zaki un temps précieux lors d'assassinat difficile. Lucci venait de prouver l'efficacité de la variante, des entailles qui provoquaient une douleur désagréable laissait le sang de Zaki tacher ses vêtements. Cependant le plus surprenant c'était le shigan basique, Lucci venait de perforé le bras de Zaki en s'arrêtant à l'os. Il ne voulait certainement pas le blesser gravement, il avait sûrement l'attention de l'entraîne aux plus vite. Et pour cela il ne devait pas lui donner de blessure qui nécessiterait un grand temps de repos.

Épuisé, Zaki était en train de reprendre son souffle en appliquant une pression sur son bras pour limiter la perte de sang. Puis il sortit un tissu de sa poche, il s'enroula sa blessure avec, serrant fort le morceau de tissu pour éviter de perdre trop de sang. Une fois qu'il eut finis son bandage il se remit à regarder son adversaire. Il s'était permit de faire une pause dans ce combat car cela n'en était pas vraiment un. Ou du moins si Zaki voulait que cela soit le cas. La puissance de Lucci lui prouva que cela ne pouvait pas en être un. Cela aurait pus être aux mieux un jeu pour Lucci. Mais ici c'était plutôt une leçon que donnait le leader du CP9 à un petit bandit de Grand Line. Il regardait de nouveau en direction de son instructeur quand il vue Lucci s'envoler dans les aires pour envoyer une attaque qui découpa le bâtiment en deux. La vieilie grange tomba en ruine, Zaki eut à peine le temps d'esquiver l'attaque que la poussière avait déjà recouvert l'ensemble du terrain.

La visibilité était maintenant nulle, c'était la chance que Zaki attendait, c'était sa dernière chance d'infliger à Lucci des dégâts. Il ne se fit pas prier, à peine le nuage de poussière formé, il attaqua le leader du CP9. Enfin attaqué n'était pas vraiment le bon terme. Il venait plutôt d'attraper Lucci. Il venait de saisir ses bras, l'empêcher de bouger était son objectif. Mais pourquoi ? Même s'il arrivait à l'immobiliser, il ne pouvait toujours pas lui faire de dégâts, alors cela était inutile. En lui tenant ses bras avec les siens Zaki voulait seulement empêcher Lucci d'utiliser son Kami-e. Maintenant il n'avait plus qu'a attaqué, avec une attaque capable de briser le Tekkai. Malheureusement il n'en avait pas, pour combler à cela il se dit qu'un coup de boule pouvait faire l'affaire. Il n'arriverait sûrement pas à briser le Tekkai de Lucci, et encore moins lui affliger des dégâts, mais cela le défoulerait. Zaki frappa alors Lucci avec de nombreux coups de tête. Ces coups de tête étaient moins puissants que le coup que Zaki avait donné à son adversaire tout à l'heure. Cependant ces coups de tête étaient nombreux et serait venu à bout d'un bon gros mur de béton. A la fin de ses coups de boules, la tête de Zaki saignait. Le sang coulait sur le visage de Zaki, cela n'était pas une grosse quantité, mais il saignait tout de même. Une fois son attaque terminer, il relâcha Lucci. Puis en s'essuyant le sang qu'il avait sur son visage il déclara :

"Les six pouvoirs sont si intéressant qu'il me tarde de les apprendre et des les maîtriser. Cependant je suis quasiment sûr que tu n'as pas que cela en réserve. Serait tu prêt à me montrer d'autre chose de plus puissant, je sais que tu en es capable. Montre-moi ta véritable force."

[Je met du temps à répondre car en se moment je suis très occuper. Désolé]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Mer 28 Mai - 2:17

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Encore une fois ce Zaki avait attaqué à la traitre au lieu d'assumer bien en face ; enfin, il n'avait pas d'autre moyens de toute manière. Quand il agrippa Lucci ce dernier pensa à un coup de tête mais l'autre l'avait devancé ; Lucci n'eut que le temps d'actionner le Tekkai, mais à la tête il était moins efficace, car les coups provoquaient plus facilement un commotion ; mais l'endurance exceptionnelle du corps de Lucci lui permit de supporter assez cette migraine pour rester debout, ainsi son ennemi se fatigua le premier. Tandis que le roux le criblait de coup de têtes, il s'éleva en mode Gepo avec d'énergiques coups de jambe, puis se poussa vers le bas, provoquant une chute à pic de plusieurs mètres qui écrasa sous son corps son adversaire ; mais ce dernier parvint malgré tout à donner encore deux coups, et arrêta, se sentant apparemment le front trop en bouillie pour continuer. Un vrai jeune warrior. La tête douloureuse, Lucci ramassa son chapeau et attendit que les élancements s'estompent tout en commentant :

- " A ton niveau de force, je te mettrai dans un rang égal aux meilleurs agents de la Baroque Works, à part le numéro 0 bien sûr, qui était un Shishibukai. Mais il y a encore beaucoup beaucoup de chemin jusqu'à moi. Tu comprendras que dans ce monde les différences de puissances peuvent être infinies. Moi même ne suit qu'un microbe, et pourtant peut être que tu n'arriveras jamais à pratiquer aussi bien le Rokushiki. Mais nous ne devons pas regarder qui est au dessus, mais toujours qui est en dessous, là se joue notre puissance "


Il remarqua que Zaki avait l'air de s'ennuyer encore une fois, cela l'agaçait. Néanmoins, s'il était suiveur cela pouvait en faire une bonne machine. La puissance et l'endurance qu'avait démontré Zaki étaient plus que satisfaisantes pour un début, et son temps passé dans la marine lui permettait d'apprendre plus rapidement les techniques : il était définitivement de l'accabit pour être sélectionné comme futur agent du nouveau CP9. Bien sûr, il faudrait exiger discipline et un minimum d'idéaux pour qu'il reste parmi eux jusqu'à la fin de son entrainement.
Zaki reprit la parole :

"Les six pouvoirs sont si intéressant qu'il me tarde de les apprendre et des les maîtriser. Cependant je suis quasiment sûr que tu n'as pas que cela en réserve. Serait tu prêt à me montrer d'autre chose de plus puissant, je sais que tu en es capable. Montre-moi ta véritable force."

Cette manière de lui parler mettait sur les nerfs Lucci ; il se foutait de ce qu'il était ou avait été lui même, le ton qu'on lui adressait était hautain et presque autoritaire. De plus il 'était déjà salit et froissé les vêtements, il faudrait revenir les faire repasser avant de retourner visiter la ville et il n'avait aucune envie de les salir encore plus. Lucci commença alors à serrer la mâchoire, révélant de façon ostentatoire ses dents crispées, et ses yeux fous-furieux projetant un regard assassin ; sa colère noire n'était plus possible à cacher. Il s'épousseta agressivement puis déclara :

" Cesse de me parler sur ce ton, Hashiro Zaki ! Je ne suis pas sous tes ordres, et je ne suis pas éternellement d'humeur à exécuter tes demandes. Je t'ai montré ce que tu souhaitais, cela n'est pas de mon genre à céder pour le simple plaisir d'autrui. Arriveras-tu à progresser dans tes entrainements si tu manques à ce point de discipline ? "

Il n'apprécierait sans doute pas, mais même si ce serait bien dommage, s'il refusait l'obéissance et le dévouement minimum réclamés il ne pourrait pas être formé, car rien ne garantirait que ses formateurs bénéficieraient de ce qu'ils lui transmettraient. Néanmoins Lucci comprenait où voulait en venir Zaki, ce dernier était accroc à l'adrénaline du moment et en voulait toujours plus, ne pas satisfaire cette sensation frustrante, Lucci savait comment cela se vivait ; étrangement, il éprouvait une très petite et vague pitié pour ce jeune homme perdu qui lui rappelait ce qu'il était sans lui inspirer de sympathie, le genre de Lucci n'étant par nature sympathique pour personne. Dans sa demande comme depuis tout à l'heure, Zaki semblait plutôt admirer les facultés de Lucci et en profiter un maximum. Les pensées contradictoires énervèrent encore plus Lucci, et après une demi-minute, provoquèrent une violente impulsion qui le fit se retourner :

" Bon, parfait ! Tu souhaites finir ce combat, comme on l'avait dit ? Si je te l'accorde cela me permettra de passer mon énervement, prend cela comme un honneur. Allez, en garde, je vais te donner de la sensation ! Je vais te donner de la souffrance Hashiro Zaki ! Ne te plains pas après, tu vas voir ce que c'est une parfaite maitrise du Rokushiki, tu le verras et ressentiras même ! "


Dés que Zaki fut près, Lucci se propulsa grâce au Soru et réapparu devant lui foutre un coup de poing qui le propulsa dans les airs ; mais alors que Zaki était encore en "envol" suite à ce coup, Lucci réapparu d'un nouveau Soru et lui infligea un coup de pied verticale fulgurant qui envoya sa cible s'écraser au sol.

" Quand tu auras assez d'expérience, peut être sauras-tu manier un double Soru, qui sait. "


Le combat reprenait, les coups s’échangeaient. Le prochain coup qui atteint Zaki fut un coup de pied dans la jambe, puis un coup de pied suite à un tour complet en saut de Lucci, un peu à la manière qu'on connait de Sanji, qui augmenta la puissance et envoya Zaki contre les débris de la grange. A la prochaine contre attaque de Zaki, Lucci se balança en arrière contre attente et ses mains agrippèrent le sol, puis la tête en bas il envoya deux coups de pieds joins pour projeter son adversaire de cette joyeuse démonstration.

" Comment se servir de ses membres pour parer et envoyer toutes sortes de coups, rien n'est plus précis que le Rokushiki. Tu veux d'autres attaques plus meurtrières ? "

Lucci envoya une averse de décharges étincelantes de Rankyakus qu'esquivait difficilement l'autre, provoquant des déflagrations ça et là sur le sol. La prochaine attaque que ressentit Zaki lors du combat fut un pluie de Shigan, des coups d'index envoyés en accéléré à raison d'une vingtaine, droit dans le ventre de Zaki ; Lucci n'avait pas utilisé la méthode personne pour le transpercer, il s'était réservé et avait usé d'une variante qui comprimait les organes de sa victime et créait une douleur insoutenable ; Zaki ne pu plus se relever cette fois, vraiment plus, c'en était fait.

" Je ne peux pas te montrer l'art suprême du Rokushiki, une technique qui n'est pas dans la liste : la combinaison des six techniques, le Rokugan. Tu serais trop blessé, je ne peux pas assez contenir les dégâts de cette attaque, sinon tu ne pourrais alors pluss marcher pendant plusieurs jours. Quand à ma faculté toute personnelle, celle que le CP9 ne m'a jamais enseignée... "

Lucci défit sa veste, puis retira la chemise ouverte en dessous, se retrouvant torse nu. En plus de révéler ses nombreuses cicatrices et sa musculature à toute épreuve, il commença soudainement à gonfler sa chair et ses os, des poils de fauves surgirent rapidement et sa peau se changea rapidement en pelage. La taille de Rob Lucci atteint les 3 mètres, et Zaki, du sol, pu le voir, sous sa forme de Zoan Léopard monstrueux et massif, la tête cruelle et sauvage, des griffes aiguisées comme des poignards au bout des doigts et des crocs de carnassier. Puis Lucci reprit sa forme humaine, regrettant sa confortable forme animale qu'il lui avait plu, il fallait avouer, d'utiliser pour impressionner son témoin.
Sa respiration était ample, il reprenait un peu du souffle perdu avec son déchainement agressif d'attaque et celui de l'excitation provoquée par l'adrénaline suscitée par le plaisir de ce massacre. Zaki, pas encore assez remis au sol, ne pouvait qu'accepter la trêve dans cette démonstration, ou alors son masochisme n'avait pas de limite -ce qui était une possibilité en soit.

Lucci lui tendit la main pour qu'il se relève :

" Rejoins-tu mon équipe ? "




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Sam 31 Mai - 11:38

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

"Cesse de me parler sur ce ton, Hashiro Zaki ! Je ne suis pas sous tes ordres, et je ne suis pas éternellement d'humeur à exécuter tes demandes. Je t'ai montré ce que tu souhaitais, cela n'est pas de mon genre à céder pour le simple plaisir d'autrui. Arriveras-tu à progresser dans tes entrainements si tu manques à ce point de discipline ? "

Lucci était énervé, il ne pouvait pas supporter le ton que Zaki avait utilisé pour lui parler jusqu'à présent. Son énervement avait atteint sa limite. Ce qui le poussa à m'offrir une réponse positive à ma requête. Bien qu'il n'aurait pas cédé s'il n'avait pas été énerver. Là c'était différent, il était irrité par la façon dont Zaki avait de lui parler. Après avoir essayé d'opprimer sa colère, elle prit finalement le dessus. Il avait finalement décidé de finir ce combat, il allait montrer la véritable puissance du Rokushiki. Zaki eut à peine le temps d'apprécier sa volonté de lui monter sa véritable puissance, qu'il se fit écraser par celle-ci. Des attaques qui auraient pus le tuer si cela avait été l'intention de son adversaire. Il ne pouvait pas riposter, il ne pouvait même plus bouger, il était seulement capable de subir les coups dévastateur que lui affliger son entraîneur. Jusqu'au moment où Zaki vu arriver vers lui une averse de Rankyakus, il se devait de l'esquiver s'il ne voulait pas mourir. Son instinct animal força son corps à esquiver l'attaque.

Ayant réussi à esquiver l'attaque de justesse. Il n'avait pas assez de force pour esquiver la nouvelle attaque que lui lançait Lucci. Une pluie de Shigan tomba sur Zaki, la douleur provoquée par celle-ci était certainement la plus grande douleur qu'il avait ressenti dans ce combat. La sensation qu'avait Zaki, c'était d'avoir ses organes compresser, comme si quelqu'un s'amusait à les serrer dans ses mains. La pluie de Shigan avait mis hors combat le petit bandit, allongé par terre, il était dans une condition déplorable. Cependant il avait atteint l'extase en recevant tous ses coups. Son adrénaline commençait à retomber quand Lucci, lui expliqua qu'il ne lui avait pas encore monter sa technique ultime et qu'il lui restait aussi une technique personnelle. Il ne lui avait pas donné de détail en ce qui concernait sa compétence personnelle. Il lui montra juste sa transformation, il était donc un utilisateur de fruit du démon. Il avait mangé un fruit du type Zoan, et quel fruit, c'était le Neko Neko no mi modèle Léopard. Après la démonstration de son Zoan à Zaki, il se retransforma en humain. Il avait peut-être enfin comprit que Zaki préférait voir et subir que plutôt entendre. Après avoir subis autant de dommages, Zaki n'avait plus la force de se battre. La pause que Lucci lui avait donné pour montrer son fruit du démon avait suffit pour faire retomber l'adrénaline qui permettait à Zaki de tenir debout. Allonger part terre, il ne pouvait plus combattre, il essayait de se relever, mais la douleur lui disait de rester allonger. Il réussit tout de même à se mettre assis en face de Lucci, quand celui-ci lui tendu la main en disant :

" Rejoins-tu mon équipe ? "


Le petit bandit qu'était Zaki n'avait qu'à dire oui. Il en avait envie, il voulait avoir se pouvoir, il voulait pouvoir plus tard égaler où même surpasser Lucci. Bien qu'il en était loin, très loin, il était possible qu'il ne serait jamais capable de le surpasser, ni même de l'égaler. Cependant, comme on dit souvent, celui qui ne tente rien n'a rien. Il allait accepter l'offre de Lucci. Bien que le fait d'être limité dans le fait de ne pas pouvoir tuer tout ceux qui voulait, le gênait. Il avait décidé qu'il était mieux de pouvoir tuer tous ceux qu'on lui disait de tuer, que de ne pouvoir tuer que les faibles. Il se mit dans son esprit qu'il allait avoir plein de combat qui lui procurait autant d'excitation que celui-ci. C'est ce qu'il voulait, bien que pour cela il devait obéir à des ordres, faire certainement des tâches ingrates, respecté la hiérarchie et se taire. Il avait pesé le pour et le contre, et il avait choisit. Il allait devenir l'élève de Rob Lucci, un ex agent du gouvernement qui valait maintenant 300 millions de Berry. Il devait maintenant répondre à la question, Lucci avait la main tendu vers lui, mais avant de la saisir, Zaki prit la parole pour déclarer son intention de suivre son recruteur.

"Oui... Je serai un membre de ton équipe. Ma lame et moi-même sommes à ta disposition."


Après avoir accepté la proposition de Lucci, Zaki saisit sa main pour se relever, une fois debout il se força pour ne pas retomber, car la douleur qu'il subissait lui disait de s'allonger. Il ne le voulait pas, il était maintenant membre du groupe de l'ex leader du CP9. Et ayant une certaine fierté, il ne pouvait pas s'allonger devant son nouveau chef. Sa fierté, il allait l'abandonner en répondant à ce que Lucci lui avait dit avant qu'il attaque.

" Excuse moi, si mes paroles ton offensé. Je ferai un effort pour maîtriser mes paroles. Bien que je m'excuse d'avance s'il arrivait qu'un jour je t'offense de nouveau. Je ferai de mon mieux."

Zaki avait reconnu la puissance de Lucci, il ne pouvait pas le vaincre, ni même le blesser. Et son caractère permettait une entente entre les deux hommes. Zaki avait maintenant un objectif bien définit, égaler où même surpasser son instructeur.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Dim 1 Juin - 21:22

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Lucci fut satisfait quand Zaki accepta de rejoindre son équipe. Il exprima même cette satisfaction par un très léger mais visible sourire.
Il ne l'aurait pas fait il y a quelques années, il avait seulement un peu changé après avoir été battu par Mugiwara No Luffy et foré de se mêler davantage à autrui en perdant la protection privilégiée du Gouvernement Mondial. Il aurait été injuste de faire comme s'il se moquait de la décision de Zaki après que ce dernier ait autant subi, mais surtout ce n'était pas très diplomate et incitant pour garder des élèves près de lui... Un bon guerrier progresse chaque année, sur un domaine ou un autre.

Bien que le jeune homme meurtrier mérite sans conteste l'attention pour ses facultés. Il faudrait plusieurs années de dur entrainement pour que Zaki atteigne un niveau d'excellence, et surement davantage s'il souhaitait être le meilleur membre du CP9 qui existe, sauf si de nombreuses expériences ou une prédisposition exceptionnelle accéléraient sa progression, à la manière des aventuriers pirates. Mais il avait une idée de par quoi commencerait l'apprentissage.

" Tes premières leçons je t'enseignerais moi même le Soru. Contrairement à ce qu'on pense, c'est une des plus faciles à assimiler, plusieurs dans la Marine l'utilisent, tu l'as peut-être remarqué. De cette manière tu pourras éviter les coups dévastateurs à l'instar des miens que tu n'as pas éviter. Je t'enseignerais parallèlement à accroitre ton endurance et ta solidité aux coups et les bases du Shigan pour te permettre du tuer plus rapidement. Suis-moi maintenant, nous nous rendons dans mon navire, tu feras connaissance avec ta nouvelle résidence. "

Lucci s'aperçu que, comme il s'attendait en fait, Zaki était bien abimé et peinait à tenir debout. Il évitait de le montrer et se forçait, comme un bon soldat, mais il était dans un plutôt piètre état, chemise et veste couverts de sang, plusieurs blessures ouvertes, surement plusieurs factures. Pour marcher jusqu'à l'ancre du navire, il ne se plaindrait sans doute pas, mais il valait mieux ne pas le faire tomber dans les pommes pour ensuite le porter, ce serait déshonorant pour son nouveau disciple. Le chef du CP9 Perdu approcha alors et prévint Hashiro Zaki de rester droit et se laisser faire. Il plaqua alors sa paume ouverte sur la ligne de séparation du thorax, recouvrant le haut de l'abdomen : il absorba alors l'énergie de ses Shigans qui persévérait dans les organes, et évacua ainsi une partie de la douleur. Puis il l'aida à serrer un tissu pour empêcher de sortir le sang de la blessure au bras.

" Pour ça aussi nous avons des techniques, comme tu vois. "

Son nouvel élève lui fit soudainement des excuses pour son ton de tout à l'heure. C'était surprenant de la part d'une telle personnalité, mais c'était parfait, Hashiro Zaki démontrait qu'il pouvait se discipliner en renonçant à son égo (qui comme le sien devait être très lourd). Pour tout dire Lucci n'aimait pas les excuses, comme tout ce qui est convention sociale. Qu'est ce que s'excuser si ce n'est s'humilier et se saigner pour des gens qui ne avent pas pardonner ? Un supplice infondé et inutile.

" Ça va, ça va, c'est comme si je ne voyais pas de quoi tu parles. Pense au présent, pas au passé. Le passé est toujours un obstacle, un handicap, il affecte le potentiel de nos actions présentes. Ne te concentre que sur le présent, oublie le passé, il n'existe pas. Le présent c'est que maintenant tu ne provoques pas et est dans notre équipe. Et tiens, le présent c'est qu'on va se déplacer maintenant. "


Pendant qu'ils prenaient la route, les deux meurtriers croisèrent une petite foule. Les bruit du combat, du bâtiment désaffecté abimé et tout ce qui avait pu sortir de cette démonstration brut de Rokushiki. Des autochtones et des pirates de passages formaient un groupe dispersé de curieux, en attente du résultat de la violente rumeur. En apercevant Lucci suivi par Zaki courbé et couvert de blessures, ils crurent sans aucun doute qu'un véritable duel avait eu lieu où le premier avait malmené le second, puis l'emmenait captif pour quelque chose de guère plus agréable.. Les pirates qui l'avaient assisté tout à l'heure égorger leur capitaine arboraient des sourires moqueurs, pensant qu'ils avaient là une belle vengeance. C'était tant mieux que tout le monde croit cela, ainsi personne ne leur chercherait noise et le séjour pourrait être calme et sans grabuge.

Une fois arrivé dans le navire, Lucci fit une brève présentation à chacun de son équipe. Devant leurs yeux froncés, il leur assura qu'il leur raconterait plus tard cette aventure qui avait pour le moins salit les vêtements ; ce qui important en cet instant c'est qu'ils étaient contents d'un nouveaux membre. Ils acceptaient et entrainaient tous ceux qui méritaient de l'être, et on remplacerait ainsi un jeune élève mort face à la marine précédemment. On mit Zaki en repos dans une cabine dédiée, et le médecin le soigna avec l'aide de leur auxiliaire l'ancienne pirate Makota, qui acceptait de faire l'infirmière. En deux jours il serait rétabli et n'aurait plus qu'à attendre la fin de cicatrisation pour se battre de nouveau. On lui accorda de garder les objets de valeur qu'il souhaitait, et s'il le souhaitait on lui achèterait une nouvelle tenue qui serait la sienne comme agent du nouveau CP9 libre, dont il faisait désormais parti.


Dernière édition par Rob Rucci le Ven 13 Juin - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Mar 10 Juin - 17:44

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Domptée, c'est ce qui caractérisait la situation de Zaki. Il venait de se faire domestiquer par Rob Lucci, il suivait désormais son maître tel un étalon sauvage qui venait de se faire dresser. Avant de sortir des décombres Lucci lui enleva une grande douleur. Il avait comme absorbé la douleur que lui avait provoqué les shigans. Comment était ce possible ? Quel technique il avait utilisé ? Intrigué par cela, Zaki avait envie de poser des questions à Lucci, cependant il n'avait pas vraiment envie de parler à leurs actuel, il voulait se reposer. Cela était normal de vouloir être tranquille après avoir tant subis. Bien que c'est lui qui à demander à subir. Il n'était pas mécontent de son combat, il était même plutôt heureux du déroulement de celui-ci. Il y avait seulement sa faiblesse qui l'énervait. Devenir plus fort, pouvoir tuer n'importe qui, c'est ce qu'il voulait vraiment et la seule chance qu'il avait de le devenir c'était en rejoignant le groupe du CP9 déchus.

En prenant la route, il y avait foule, les bruits du recrutement de Zaki avaient fait venir beaucoup de monde. De simple vagabonds, des habitants, ou encore le groupe de pirate de tout à l'heure. Ceux-ci pensèrent que Zaki allait se faire punir pour son acte et qu'il venait de se faire botter les fesses. Ils le regardaient avec des sourires moqueurs. Cela était bien peu pour Zaki, qui venait de laisser sa fierté de coté en s'excusant auprès de Lucci. Il n'était plus à ça près, il laissa couler, de toute façon il ne pouvait pas faire grand-chose d'autre. Peu de temps après être sortie de la foule. Ils arrivèrent sur le navire du CP9 libre, où Lucci présenta les membres de son équipe à Zaki et vice versa. Ceux-ci n'avaient pas l'air joyeux à l'idée de l'accueillir, cependant ils acceptèrent la décision de leur chef sans broncher. Puis ils emmenèrent Zaki dans une cabine où il fût soigné par un médecin et une ancienne pirate du nom de Makota. Les soins étant donné, il lui fallait qu'il se repose. Ils le laissèrent donc seule dans la cabine, il lui fallait au moins deux jours pour qu'il soit rétablit et un peu plus pour revenir aux cent pourcent de sa puissance. Une dizaine minute, c'est le temps que Zaki mit pour fermer les yeux après que le médecin et Makota aient quitté la pièce.

Deux jours plus tard, Zaki sorti de la cabine, il n'avait plus de douleurs persistantes. Il avait seulement mal quand il faisait un trop grand effort. En allant sur le pont du bateau, il avait croisé Makota et l'avait remercié comme il se doit en mettant encore une fois sa fierté de côté. Une fois sur le pont il remarqua Lucci qui regardait la mer, il ne dégageait pas le moindre sentiment dans son expression. Zaki ne pouvait pas savoir à quoi il pensait, il s'approcha donc de Lucci et avant de lui parler il regarda autour de lui, il y avait la mer et la côte. Ils étaient encore à Jaya, bien qu'ils allaient sûrement bientôt lever l'ancre. Une fois qu'il eut fini d'admirer le paysage, il prit la parole :

"Je suis enfin rétablis, je suis prêt pour mon enseignement, mais aussi à recevoir vos ordres."

Zaki pouvait désormais se donner corps et âme, dans son entraînement et son rôle dans son nouvel équipage.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Ven 13 Juin - 16:50

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

[désolé, mon précédent post avait une faute de frappe : je voulais dire que les membres du CP9 sont CONTENTS d'avoir un nouveau membre, et non "pas content". Chaque nouveau membre est accepté facilement, ils étaient juste un peu méfiants ;) ]

Dur de croire, deux jours plus tôt, que ce jeune psychopathe rencontré dans un bar malfamé adopterait une attitude irréprochable d'élève. En plus d'endurant, Zaki était plutôt intelligent, ce qui n'était pas le cas de tous les membres du CP9 ; il progresserait ainsi plus vite que les membres les moins puissants. Étant tout nouveau, moins jeune et plus prometteur que les autres élèves, Lucci le formerait personnellement ces jours ci et laisserait à ses collègues le soin de s'occuper entièrement des autres.

Lucci n'avait pas besoin de diriger comme un commandant, avec des formules d'honneur, il s'exprimait très simplement, sans marquer explicitement de différence de rang entre lui et son prochain, mais cette dernière se voyait lorsqu'il parlait d'une façon où on ne pouvait être contredit et donnait des instructions impératives (ou ordres, comme vous voulez).

" Tu es d'humeur combattive, très bien. Suis-moi, je vais t'entrainer. "


Les deux hommes descendirent du navire et se promenèrent dans l'ile, se dirigeant vers l'extérieur de la ville, dans la nature sauvage. Après plus d'une heure, ils s'arrêtèrent à une colline, et sous un soleil tapant Lucci commença ses instructions.

" Pour commencer, je te conseil de retirer les vêtements qui recouvrent ton torse, car l'effort te mettras en nage et tes vêtements subiront de quoi les salir. Maintenant, tu peux t'échauffer pour étirer tous tes muscles, tu as apprit ça à la marine. "

Lucci était lui simplement vêtu d'une chemise noire légère, ses bras solides étaient à moitié-nus.

" Le Rokushiki est un enseignement qui vise à dépasser les limites humaines par un entrainement occulte. A l'origine, il est enseigné dans le milieu de la justice à des combattants du Gouvernement Mondial ; moi et mes vieux complices que tu as vu, avons été formés depuis notre enfance à ces techniques par une unité secrète du GM, le Cypher Pole ; nous sommes entrés dans le Cypher Pole 9, ou CP9, et avons été des assassins au service de la Justice. Maintenant cette Justice nous traque et veut nous éliminer, comme punition pour avoir échoué à une seule mission. J'y ai combattu Mugiwara no Luffy. Bref. La justice du GM est en vérité du côté du Mal ; notre but à nous est de recréer une vraie justice, et d'éliminer nous même tous les criminels que la planète porte. Voilà ce que tu es désormais : un bras armé de la justice, un assassin des criminels. Je te raconte tout cela parce que tu ne pourras rester que si tu respectes à la lettre notre code ; si tu quitte notre cause, désormais nous devrons te tuer. "

Après ce discours politisé, Lucci passa à l'essentiel. Il sentait l'excitation revenir lorsqu'il parlait de sa passion, le Rokushiki, la violence, le CP9... C'était là la seule chose pour laquelle il éprouvait de forts sentiments.

" Le Rokushiki, tu as assisté à ces techniques. Les techniques de sont enseignement sont un secret confidentiel. Je vais te révéler le premier d'entre eux : pour durcir ton corps aux coups, l'entrainement physique ne suffit pas, il faut aussi la méditation : tu devras subir tant de fois la douleur et les coups que ton esprit finira par s'y adapter, et quand l'esprit ne sent plus les coups, le corps les sent deux fois moins. Tu devras apprendre à accepter les coups, et oublier les sensibilités, les pleurnicheries humaines. Chez toi j'ai vu que l’insensibilité est déjà assez avancé... mais tu verras que ça ne l'est jamais assez, il y a encore beaucoup à apprendre, toujours.
Et je vais t'enseigner une des 6 techniques pour commencer : avec toi ce sera le Soru. "


Lucci se posta plus proche de Zaki et lui expliqua en s'aidant de mouvements démonstratifs :

" Voici le secret, c'est en vérité un des plus simples. Lorsqu'une personne utilise le Soru, elle ne se téléporte en fait pas : elle accélère sa vitesse pendant une à plusieurs secondes, et se déplace si vite que le commun des mortels ne peut les voir. Pour cela, il faut un effort physique extrême, beaucoup d'adresse, et une méthode spéciale : l'utilisateur du Soru claque plusieurs fois des pieds sur le sol avant de s'élancer ; grâce à cela il amasse une énorme concentration d'énergie sous ses pieds, qui finit par le propulser comme un trampoline en accélérant sa vitesse. Tu connais le principe de l'élan ? C'est pareil, tu prends de l'élan à chaque fois que tu tapes ton pieds au sol, en tapant assez vite et assez de fois, tu vas pouvoir te propulser comme un missile sur le côté. Quand tu seras un expert, tu pourras diriger les mouvements du Soru de façon précise et complexe.
Bref, c'est ton premier jour, je te laisse le choix Hashiro Zako : par quoi veux tu commencer pour l'entrainement ? "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Lun 23 Juin - 11:51

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

[Tu m'excusera du temps de réponse pour ce post si court, mais j'étais un peu occupé la semaine dernière]

Une heure de marche, c'est le temps qu'ils leurs fallut pour arriver sur une colline loin de la ville. Une fois arrivée, ils allaient commencer. Les conseils que Lucci donna à Zaki fut d'enlever ses vêtements qui recouvraient son torse et de s'échauffer. Il exécuta ses conseils, il commença par enlever son blouson, puis sa cravate de cowboy et ensuite il enleva son T-Shirt. Une fois torse nu, il se mit à s'échauffer. Pendant qu'il s'échauffait, Lucci lui expliqua la base de l'enseignement du Soru, mais aussi qu'il était maintenant un membre à part entière et qu'il ne pouvait plus reculer. Une fois les explications du Soru terminer, Zaki comprit que pour maîtriser cette technique, il fallait plus de patience qu'autre chose. Son échauffement étant terminé, Lucci lui demanda par quoi il voulait commencer l'entraînement. Il n'avait pas d'envie particulière sur l'ordre d'apprentissage des techniques du Rokushiki. Il voulait simplement toutes les maîtriser. Pour cela avant même de répondre à la question de son instructeur, il essaya d'effectuer un Soru. Mais comme on pouvait s'y attendre se fut un échec lamentable, il n'avait même pas été soulever d'un millimètre. Il n'avait pas dû taper assez fort, ni assez vite. Il ressaya une dizaine de fois sans succès avant de répondre à Lucci.

"Commençons par le Soru, de toutes façons j'aimerai apprendre la totalité du Rokushiki, l'ordre n'a que très peu d'importance à mon égard. En combien de temps j'arriverai à maîtriser le Soru, selon toi ?"

Zaki veut apprendre le plus vite possible et le mieux possible. Il se remit à essayer le Soru, le sol commençait à se tasser, mais Zaki ne bougeait toujours pas. Il ferma les yeux pour essayer de se concentrer plus facilement. Il effectua de nouvelle tentative, encore une fois non concluante. Il allait devoir faire ça pendant des heures et des heures, dans le meilleur des cas. Enfin pour ne pas perdre de temps il proposa quelque chose à Lucci.

"Je ne sais pas si cela est une bonne idée, mais peut tu m'attaqué quand j'essaye d'apprendre le Soru ? Car si je dois endurcir mon corps et mon mental, n'est-ce pas une bonne méthode ? Si j'arrive à subir tes coups sans broncher en me concentrant sur mon Soru, cela pourrait être utile pour la suite non ? Enfin si tu es d'accord, commence doucement."

Avant même d'écouter sa réponse, il referma ses yeux pour se concentrer sur son Soru. Il frappa le sol de plus en plus vite avec une force qui équivalait à un peu près à la moitié de sa force maximale. Il ne savait pas s'il avait les bon dosages, c'est ce qu'il cherchait. Une fois qu'il aurait trouvé cela, le Soru serait appris il ne resterait ensuite qu'à le maîtriser.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Ven 27 Juin - 22:36

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

[c'est un post normal, aucun problème ^^]

"Commençons par le Soru, de toutes façons j'aimerai apprendre la totalité du Rokushiki, l'ordre n'a que très peu d'importance à mon égard. En combien de temps j'arriverai à maîtriser le Soru, selon toi ?"

" Je l'ignore. Certains y arrivent en des années, d'autres... en quelques minutes. Par exemple, Mugiwara a apprit en quelques minutes... en nous observant et imitant. Il a gardé quelque chose de nous on peut dire. "


Lucci s'arrêta là, il était assez imprimé par le souvenir du gamin au chapeau de paille, comme tous ceux qui avaient goûté à la défaite et la fin de leurs haricots face à lui, mais il éprouvait une certaine admiration pour ce premier à l'avoir battu, cela risquait de se voir un jour car il ne le citait jamais avec hargne. Il reprit :

" Mais les élèves du CP9 de ton âge apprennent généralement en quelques mois. "

Il assista ensuite aux efforts amusants de son nouvel élève pour apprendre le Soru. Lorsque Zaki peinait, il revenait, et lui montrait le geste en mimant au ralenti et donnant des précisions. Puis Zaki, décidément motivé, lui demanda ceci :


"Je ne sais pas si cela est une bonne idée, mais peut tu m'attaqué quand j'essaye d'apprendre le Soru ? Car si je dois endurcir mon corps et mon mental, n'est-ce pas une bonne méthode ? Si j'arrive à subir tes coups sans broncher en me concentrant sur mon Soru, cela pourrait être utile pour la suite non ? Enfin si tu es d'accord, commence doucement."

Sans une réaction, Lucci approuva d'un signe de tête ; il n'y avait rien à dire, cela pourrait l'aider puisque le roux le pensait, et le but de Lucci était d'en faire un bon élève et donc de l'aider à apprendre du mieux qu'il pouvait, sans créer de perte de spontanéité ou de dépendance.
Tandis que Zaki préparait son élan, le leader du CP9 Perdu couru vers lui ; pas trop vite, pour qu'il ai le temps de le voir s'approcher et d'être galvanisé par l'appréhension. Puis il lui envoya un premier coup de poing. Un d'énergie simple, sans gonfler la puissance de ses coups comme tout combattant le fait lors d'un combat où des vies sont en jeu ; néanmoins ce coup demanda du mal à Zaki pour ne pas mettre les genoux à terre ; après quelques secondes, Lucci envoya un autre coup que son élève parvint à éviter. Une distance de plusieurs mètres les séparait. Lucci attendit patiemment la prochaine tentative de l'élève de retenter le Soru, et se prépara à une autre petite attaque qu'il exécuterait tout en se propulsant en avant.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Sam 28 Juin - 12:18

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Entres des années et quelques minutes ? Une différence flagrante de compétence, cependant la moyenne de l'apprentissage ce rapprochai de quelques mois d'entraînement. Cela ne convenait pas à Zaki, il ne voulait pas s'entraîner pendant deux mois avant de seulement pouvoir utiliser le Soru. C'était un délai trop long pour lui, pour cette simple technique. Malgré cela il ne se décourageait pas, il avait même décidé d'apprendre le Soru en un jour. Enfin apprendre le Soru, pas le maîtriser. Son objectif était d'arriver, en une journée d'entraînement, à se propulser grâce à un Soru. Peu importe l'endroit où il retomberait. Ensuite, il voudrait apprendre à le maîtriser, à se diriger avec, mais pour cela il ne se donna pas de temps limite. Pendant qu'il était en train de réfléchir sur son temps d'apprentissage, Lucci avait accepté sa proposition. Il allait maintenant attaquer son élève durant son entraînement. Il n'avait pas donné d'information, en disant que cela pouvait être efficace ou pas, il s'était simplement contenté d'accepter la proposition de son nouvel élève.

Le premier coup de Lucci n'avait rien de méchant comparé à la force réel qu'il avait en lui, malgré cela, son coup était quand même dur à encaisser pour Zaki qui n'eut pas réussi à contrer. Zaki eut du mal à ne pas succomber à la tentation de mettre un genou à terre pour se stabiliser. Après quelque seconde, son maître lui envoya un deuxième coup qu'il réussit à éviter de justesse. Une distance de quelques mètres les séparaient de nouveaux. Zaki continuait tranquillement son entraînement. Il avait vu la vitesse qu'il devait avoir dans son mouvement pour effectuer un Soru, grâce aux démonstrations de Lucci. Cependant entre connaître et réussir, il y a une différence. Appliquer une certaine vitesse de mouvement avec une force précise, n'était pas évident les premières fois. Il retenta un Soru en essayant de mettre la bonne vitesse, mais sans suces, il se tourna vers son maître et lui dit :

" Si je veux améliorer ma résistance, il faut que tu attaques plus fort. Si je veux améliorer ma perception et ma vitesse d'anticipation, il faut que tu attaques plus vite."


Zaki demandait à son instructeur d'y aller plus fort avec lui. Ses coups auraient été suffisant pour augmenter la résistance physique de Zaki s'ils avaient été données en grand nombres. Cependant ces coups n'étaient pas suffisamment puissant pour évoquer une crainte chez Zaki. Et il voulait que les coups de Lucci lui fassent peur. Pourquoi ? Zaki avait une petite idée derrière la tête. Il n'était pas encore sûr que son idée était bonne, mais pourquoi ne pas tenter ? C'est pour cela qu'il avait demandé à son professeur d'y aller plus fort avec lui. Lucci n'avait pas l'air contre, il attendu que son élève recommence à essayer le Soru pour attaquer. Une attaque aussi rapide que la première, mais avec une force plus grande. Zaki ne l'évita pas, il la bloqua de face. Il recula sans tomber de plusieurs mètre à cause de la force du coup. Il avait réussi à encaisser ce coup, car il savait quand il allait frapper. Cependant si celui si était combiner à un Soru, il n'aurait pas pus le prévoir et donc l'encaisser. Si Lucci avait compris cela sa prochaine attaque devrait être ce coup combiner avec un Soru. Heureusement c'est ce que Zaki voulait, il voulait avoir peur. Il recommença donc un Soru, mais s'en penser à la prochaine attaque de Lucci.

[J’ai fait agir ton personnage, j’espère que tu m’en tiendra pas rigueur, je peux modifier si tu le souhaite ]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Sam 5 Juil - 16:25

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

[désolé de mon retard, des problèmes personnels en sont la cause]

D'accord d'accord... Ce jeune homme était assez pressé d'apprendre. C'était inutile, rien ne pressait, enfin, le désir de puissance sans doute. Il finirait par s'adapter à la patience, même si sa motivation présente n'était aucunement un problème, au contraire.

Lucci répondit seulement par une approbation de la tête. Puis il se contracta à nouveau. Quand ce fut le moment il fonça enfin sur son frais élève. D'abord, d'une attaque au Soru : c'était toujours à vous mettre en forte détresse, un coup que vous n'aviez pas anticipé ou prévu, venant n'importe quand n'importe où, et impossible à éviter. Le chef du CP9 Perdu infligea donc à Zaki un douloureux coup de poing dans l'estomac, suivit d'un balayage des jambes qui, le fauchant les jambes du roux au passage, le fit tomber au sol. Lucci ne s'arrêta pas et envoya quelques coups vers la tête, assez lents pour que l'élève les évite. Mais une fois ce dernier debout, Lucci revint à l'attaque au Soru, envoyant des coups de poings plus douloureux que les précédents. Il laissa à l'élève le temps de se remettre, pour ne pas qu'il perde son potentiel de combattivité.

Ainsi eu lieu la leçon pendant quelques minutes, ou peut être encore moins : l'entraineur, maniait le Soru une foi de temps, apparaissant en tout lieu, envoyant des coups qui parfois étaient esquivés, parfois parvenaient à leur but et infligeaient de pénibles souffrance. Le reste du temp il pouvait courir, ou simplement marcher, forçant l'ancien criminel à courir en tout sens pour éviter. Le Soru finirait par être son seul moyen de s'échapper de cette situation. Avec l'angoisse, la peur, ou la panique de l'instant, l'intuition se révélait plus forte, et le potentiel décuplait, c'était sûrement une idée légitime que cette forme de leçon.
Les jambes de Zaki devaient, pour parvenir au Soru, trouver un type de mouvement très précis, qui n'était qu'une possibilité parmi des dizaines, et ensuite savoir le retenir parfaitement ; c'est un peu comme apprendre du tennis, on trouve le truc ou ne le trouve pas. Une fois ceci maitrisé, le roux pourrait se propulser à une grande vitesse, mais il lui faudrait après cela savoir aligner la vitesse sur ses réflexes, bien plus compliqué : savoir se déplacer en accéléré tout en arrivant à percevoir au ralenti pour bien coordonner ses déplacement. Cette seconde partie prendrait quelques mois, voir semaines, il fallait resté focalisé à la première.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Mer 9 Juil - 22:45

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Tandis que les heures passèrent, les coups que recevait Zaki devenaient de plus en plus violent. Les simples coups de poing et de pied qu'il avait subit au début de l'entraînement était en train de se transformer en coup destructeur. Les attaques de l'entraîneur devenaient de plus en plus imprévisible et dévastatrice. Cela créait une plus grande excitation à Zaki, qui avait ses pulsions qui revenaient. Il voulait sauter sur son professeur, pour le combattre, pour le tuer. Cependant, ces pulsions n'étaient pas assez forte pour déshonorer sa fierté. Il était son élève, il ne devait pas le tuer, au fond de lui, il ne le voulait pas. De toute façon, il ne le pouvait pas ! Il était bien trop faible, il l'avait vu lors de son "dressage" quelques jours auparavant. Grâce à ce dressage ses pulsions meurtrières étaient contrôlées par la peur de la puissance de son "maître".

Cela faisait environ trois heures que l'entraînement avait commencé, lorsque l'instinct animal de Zaki prit le contrôle de son corps. Un instinct qui lui permit de sauver son épaule de l'attaque de son professeur. L'angoisse que le Soru avait crée grâce à la vitesse du mouvement. Il y avait aussi la peur dû au regard avec lequel Lucci avait regardé son élève. Ce regard fit comprendre à Zaki que s'il n'esquivait pas il subirait de lourde conséquence. C'est ce regard suivis d'un Soru qui créa en Zaki une angoisse telle que son instinct de survie pris le dessus sur ses pensées. La volonté de survivent, la peur et le stress créa de la tentative Soru, un Soru réussit. Ce qui lui permit d'éviter le coup de Lucci. Enfin le Soru n'était pas maîtrisé et Zaki s'encastra contre un arbre. Le temps de se redresser et de mettre la main derrière sa tête pour se gratter le crâne, il prit la parole :

"Bah, ce n'est pas encore ça. On continue !"


En se relevant, il sentit une douleur à l'épaule. Il n'avait pas lancé le Soru assez vite ? Lucci l'avait touché ? Il était persuadé d'avoir évité l'attaque avant de ressentir cette douleur. Son instinct n'avait pas réussit à éviter l'attaque ? Il était dans le doute, mais ce qui le perturbait était surtout de savoir si son Soru n'avait pas été maîtriser à cause du coup de Zaki qui aurait pus le déstabiliser où alors est-ce qu'il était juste mal maîtrisé. Il voulait en avoir le coeur nette, il allait retenter un Soru, mais avant cela il bougea un peu son épaule pour essayer de dissiper la douleur. Une fois le plus gros de la douleur disparu, il recommença un Soru. Il avait réussit à trouver le bon mouvement et la bonne vitesse. Il se propulsa en quelque seconde dans la direction de Lucci. Cependant il ne savait pas comment contrôler son arriver, il avait trouvé comment diriger son Soru, mais pas comment s'arrêter. Il fonçait à la vitesse d'un Soru en direction de son instructeur. Il allait le heurter, il avait un choix, soit se faire frapper par Lucci ou le frapper. Cela ne lui coûtait rien d'essayer, mais attaqué pendant un Soru était plus difficile que d'attaquer normalement. Zaki n'eut pas le temps d'armer son poing qu'il était déjà face à Lucci. Il devait faire quelque chose avant de se faire frapper par son professeur. Il essaya de donner un coup de tête à Lucci. Il avait peu de chance de réussir, mais bon de toute façon, il avait rien à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Lun 14 Juil - 2:19

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Après un long travail sportif de plusieurs heures, Lucci commençait à se lasser quand le résultat fut enfin concluant. Il avait beau aimer l'action et plus que tout et avoir la plus, il n'aimait pas immensément faire le professeur et le mime de démonstration au centre des regards, il préférait les rapports à égalité, les combats réels... Il aimait attirer la spontanéité et l'autonomie des élèves, et ne pas donner toute son énergie dans l'apprentissage d'autrui, tout comme un mathématicien ne donne pas toute son âme dans la géographie. Avec le temps son enthousiasme s'émoussait un peu, mais qu'on ne s'inquiète pas, il donnait tout, et sa vie s'il le fallait, pour accomplir son rôle d'entraineur : la nouvelle génération du CP9 était sa progéniture. Comme ses propres enfants, ils reprendraient sa mission et hériteraient de son âme.

Bref, il fut très satisfait lorsque Zaki apprit la technique. Il n'était pas si étonné qu'il y soit arrivé avant la fin de la journée, car il connaissait bien son niveau et ne le sous-estimait pas. Pour parler de satisfaction, secrètement, c'était un sentiment bien plus fort qui circulait en Lucci quand un de ses élèves montait un niveau. Comme un alcool délicieux qui circulait dans ses veines : la fierté, la joie, l'euphorie, c'était comme renaitre que voir prendre en niveau son équipe. Un jour le CP9 Perdu jouerais un rôle déterminant dans cet ère...
Le roux se précipitait vers lui en Soru, l'arrachant à ses pensées. C'était amusant. Quand son élève visiblement enthousiaste tenta de le percuter Lucci lui attrapa la tête, l'arrêtant aussitôt, et la serra banalement dans son poing tout en le maintenant soulevé du sol.

" Certains ennemis, comme je l'ai dit, peuvent intercepter une attaque en Soru quand leurs réflexes sont assez forts pour la suivre. Tu pourras faire de même quand tu serras assez entrainé, et même échanger des coups avec un adversaire pendant que vous vous déplacez en Soru. Mais rappelle toi, même si nous le reverrons, que lorsqu'un ennemi parait puissant, tu éviteras de l'attaquer de face à tout prix et tentera par derrière, dessus ou de côté. Nos techniques sont furtives et déloyales, mais certains ennemis ne méritent pas la loyauté. "


Il lâcha son emprise, en laissant son élève reprendre pied. Après tant de violence, d'émotion et d'effort, ce dernier avait sans doute bien assez donné. Il était déjà une mer de sueur, dont l'humidité devenait par moment sanguinolente autour des quelques plaies. Lucci lui jeta une serviette et une gourde remplie d'eau.

" Bon, la leçon peut s'arrêter pour aujourd'hui, tu en as suffisamment apprit pour un premier jour. Répète dix minutes les mouvements du Soru, tu pourrais les avoir déjà oublié demain matin. Attention, ils sont fatiguant. Après ça tu peux rejoindre le navire à pied, tu pourras demander à Blueno de te servir quelque chose de frais au bar du navire. "

Ces instructions transmises, Lucci ne voulu pas attendre plus longtemps figé sur place. Il retourna en direction du navire, vagabondant dans pensées et rêveries, se promenant avec un délice solitaire entre les arbres, puissons et fougères pleines de fraicheurs, descendant la pente en direction de la baie. Zaki ne serait pas choqué, il devait déjà assez connaitre sa désinvolture légendaire, et savait que cet entrainement n'était pas celui d'un écolier que l'on observe et corrige constamment. Bientôt d'ailleurs il voudrait de lui même apprendre seul de plus en plus, la spontanéité est le meilleur moyen d'apprendre en adaptant sa technique à soit même plutôt que l'inverse, des instructions suffiraient parfois pour toute la journée. Bref, Lucci n'était pas d'enseigner encore le lendemain et les suivants, cet élève l) était d'une expérience et d'un âge qui rendait beaucoup moins long et plus intéressant les choses.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Mar 22 Juil - 15:29

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Se faire stopper nette par son professeur, cela ne faisait que d'enthousiasmer Zaki. Qui eut la confirmation que même s'il apprenait parfaitement le Rokushiki, il serait toujours plus faible que son instructeur. Il comprenait bien que la puissance d'une technique était relative à la puissance de l'utilisateur. Ainsi, tout en apprenant le Rokushiki, il devait améliorer ses compétences physiques, sa force, sa vitesse, ses réflexes. Sa progression d'aujourd'hui n'était que le commencement de son entraînement. Lucci lui avait bien fait comprendre qu'il commençait seulement et que c'était loin d'être fini. Il lui précisa aussi, que ses techniques n'étaient pas faites pour un combat à la "loyal". Zaki n'avait pas vraiment besoin de ce petit rappel, car il n'avait jamais combattu "loyalement" quelqu'un. Pour lui un combat loyal, c'était un combat risqué et surtout sans amusement. Jouer avec ses adversaires ou les abattre quand il est trop dangereux de jouer avec eux, c'était le mode opératoire de Zaki.

Ce fut le dernièr rappelle de la journée, car dans la foulée Lucci donna sa dernière instruction à Zaki. Il devait effectuer 10 fois le mouvement. Puis la séance serait terminé pour aujourd'hui, après il pourrait retourner sur le navire se reposer. Son entraîneur bien attentionné, lui lança une gourde et une serviette. A peine Lucci eut finit de lui parler, qu'il était déjà partit. Soit, Zaki n'avais plus besoin de lui pour ce qu'il lui avait demandé de faire. Il ne tarda pas à faire ses exercices, il fit cinq mouvements de soru avec le pied droit, puis avec son pied gauche. Faire les mouvements avec le pied droit ne lui fût pas très difficile, par contre quand il effectuait le mouvement avec son pied gauche, ce n'était pas la même chose.L'exercice lui était épuisant, il parvint tout de même à la fin de l'exercice. Puis il épongea sa sueur avec la serviette qui lui avait été donnée. Il bue aussi un peu d'eau de la gourde, il devait maintenant rentrer sur le navire. Avant de se mettre en route pour rejoindre le navire, il attacha la gourde et la serviette à sa ceinture. Puis il partit en direction du navire, il utilisa des Soru pour arriver plus vite au bateau. C'était fatiguant, il eut beaucoup de mal à arriver aux navire rien qu'avec des Soru.

Arriver au navire, épuisé, il n'eut pas envie d'aller boire un coup au bar. Il décrocha seulement la gourde et la serviette de sa ceinture. Posant la serviette sur une table, il finit aussi de boire l'eau que contenait la gourde. Il posa la gourde vide à côté de la serviette, il se dirigea ensuite en direction de sa cabine. Il avait salué tout ceux qu'il avait croisé sur le navire, cependant il n'avait pas discuté avec. Il n'était pas encore intégré à l'équipage, il n'avait pas eu le temps de faire beaucoup connaissance avec eux. Il était plus préoccupé par son entraînement que par se faire des camarades. Pour le moment il se concentrait à améliorer ses capacités, il aurait tout le temps après d'apprendre à connaître ses nakama. Une fois dans sa cabine, il s'assit sur son lit et mangea le bout de pain qui se trouvais sur sa commode. Après avoir mangé, il se déshabilla et il s'allongea ensuite sur son lit. Il était fatigué, il avait sommeil. D'ailleurs celui-ci ne tarda pas à venir le trouver, il s'endormit en quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Lun 11 Aoû - 0:44

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

[HS : Désolé de la longue pause, j'aurais au moins du prévenir]

Des leçons suivraient. Et d'autres encore. Ce qui comptait c'était que cet élève apprendrait vite. Il était fait de ce bois qui annonce que vous saurez apprendre et imiter ce qu'on enseigne dans votre vie, assimiler l'expérience de ce monde. Ce Zaki était candidat à un grand avenir, à n'en pas douter. Il avait peu de chances d'égaler son "maitre" un jour, mais c'était comme tous : il mourrait ou finirait par atteindre la limite de son apprentissage. Lucci lui même était déjà quasiment au bout, à 30 ans, il s'attendait à ce que dans quelques années déjà il lui faudrait se battre pour garder sa place, et non pour l'élever. D'ici là, il devait trouver quelqu'un qui prendrait la relève...

Mais bref, pour le moment tout semblait se passer pour le mieux. Le CP9 Perdu avait échappé à deux pièges mortels de la marine et renforcé ses rangs d'un nouveau membre prometteur. Prochaine étape Water Seven. Le Nouveau Monde viendrait en temps voulu...

Le lendemain, jour de congé pour tous, en inspectant le pont sans faire de mouvements de tête, Hattori sur l'épaule, Rob Lucci vit Zaki, seul dans un coin du pont. Il s'apprêta à venir lui donner une indication, mais ce furent Kaku et Blueno qui s'en chargèrent eux même.
"Tu devrais te socialiser un peu avec les autres membres, il faut que tu te présente au moins, car vous coopérerez tous" lui expliquèrent-ils sans sévérité.
Ils le présentèrent ainsi à chacun, y comprit les principaux membres qui formaient l'équipe du Gouvernement Mondial autrefois. C'était bien, il ne serait pas forcé d'être collé aux autres, mais Hashiro Zaki ne serait pas un loup solitaire dans l'équipe, pour le reste il était libre de ce qui lui plaisait.

FIN


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Aelred Aodan Flaherty # "Vous voulez un whisky ?" "Juste deux doigts." "Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"
» Une nouvelle montre s'il vous plait !! [PV Dexter]
» De l'eau s' il vous plaît [ft Patte D'écume]
» Tavernier, je voudrais une rousse, s'il-vous-plait! (PV Gil et Lib)
» SOS amitié s'vous plaît [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Jaya-