AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Mer 9 Avr - 22:28

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Une journée paisible sur la petite île de Jaya, au coeur de Grand Line, paisible ? Oui, enfin seulement si on ignore les bagarres habituel de cette petite ville de pirate. Le soleil était au plus haut dans le ciel, nul nuage osait se mettre en travers de sa route. Le soleil tapant les habitudes de ce petit village n'était pas perturbé, de même que les occupations d'un jeune homme qui marchait dans les rues de ce village malfamé. Cet homme c'était Hashiro Zaki, un criminel, cela faisait quelques jours qu'il était arrivé sur cette petite île de Grand Line. Que faisait il sur cette île ? Absolument rien de spécial, il vagabondait depuis qu'il avait trahi la marine, il vivait au jour le jour sans un sou. Pour vivre il volait des gens, il n'avait pas de cible précise, peu lui importait qu'il était dangereux ou pas, son seul objectif était de trouver de l'argent quand il en avait besoin. Cela lui arrivait même de demander directement aux gens si ils n'avaient pas de l'argent à lui donner, mais généralement la méthode douce ne marchait pas. Alors, il devenait plus persuasif, une fois l'argent récupérer, il se trouvait généralement une auberge pour passer là nuit.

Cette journée était en rien différente des autres, Zaki avait commencé par voler une bourse à des brigands, et cela sans s'être fait remarquer. Il avait un certain talent pour les actions discrètes, mais il n'était pourtant pas souvent exploité. Peut être que le besoin n'apparaissait pas à Zaki de se servir de son talent. Depuis que Zaki avait quitté la marine, il n'avait jamais rencontré d'ennemis plus fort que lui, il faut aussi dire qu'il préférait évité les personnes qu'il ne pouvait tuer. Cependant, Grand Line est une mer dangereuse, il savait qu'il allait rencontrer de nombreuses personnes avec une puissance écrasante. C'est ce qu'il attendait, ou plutôt ce qu'il recherchait. Pourquoi veut il trouver des personnes si dangereuses pour lui ? Pour l'adrénaline, pour apprendre, lui-même ne le savait pas vraiment. Il voulait seulement devenir plus fort, devenir intouchable par la marine. C'est pour cela qu'il parcourait Grand Line en direction du nouveau monde, et dans son parcours, il avait fait une escale sur la petite île de Jaya. A Jaya, il avait pris l'habitude d'aller manger dans une auberge au centre du village. Cette auberge n'était pas très bien fréquenter, beaucoup de pirate venaient boire des coups dans cette auberge. Zaki rentra dans celle-ci. Personne ne le remarqua, il y avait tellement de bruit qu'il passa complètement inaperçus. Il s'assit à une table et appela l'aubergiste :

"Aubergiste ! Sert moi un truc à boire et amène moi de la viande. Saignant la viande ! "

L'aubergiste ne répondit pas, il fit un signe de la tête pour confirmer à Zaki que sa commande avait été pris en compte. Zaki attendait maintenant le retour de l'aubergiste, en attendant il regarda ce qui se passait dans l'auberge. Il pouvait voir au fond de la taverne, un groupe de pirates qui faisaient beaucoup de bruit sans se soucier des autres, il y avait aussi des brigands de bas étages et des hommes plus mystérieux. Parmi les hommes mystérieux, il y avait un petit groupe qui ne faisait pas de bruit, qui discutait normalement et ici cela n'était pas normal justement. Zaki gardait un oeil sur ce petit groupe, tout en regardant ce qui se passait d'autre. Cependant, tout était normal, son inspection finit, l'aubergiste était déjà arrivé avec sa commande. Zaki pouvait maintenant manger, enfin non il ne pouvait pas vraiment, il y avait trop de bruit, le groupe de pirates au fond de l'auberge n'avaient aucune manières. Zaki ne voulait pas manger dans le bruit, ce qui le poussa à exprimer son mécontentement, ces quelques mots retenti dans l'auberge :

"S'il vous plaît, veuillez faire moin de bruit, je vais manger, Merci. Et pour ceux qui ne comprennent pas la politesse, je viens de vous dire de la fermez !"

Un blanc retendit dans l'auberge, suivis d'un fou-rire des pirates sans manières. Les pirates n'avaient pas l'air d'accord avec ce que Zaki venait de dire. Ceux-ci se levèrent et prirent la parole.

"Pour qui tu te prends ? Rouquin, maintenant tu manges ton repas sans sortir de conneries et sans nous emmerder, sinon il se pourrait bien que cela soit ton dernier repas."

La réponse de Zaki ne se fit pas attendre

"Si tu fermes ta grande gueule, il y aura pas de soucis."

A la fin de ces mots les pirates se dirigèrent vers Zaki, ils allaient avoir du grabuges, quand soudain la porte de l'auberge s'ouvrit. Qui était ce ? Un simple voyageur ? Un villageois ? Nul ne le savait. Toutes les personnes présentent dans l'auberge avaient la tête rivés vers le nouvel arrivant. Alors que cela pouvait être juste un simple vieillard qui voulait boire un coup.


[Désolé si il y a des fautes, j'ai relu deux fois mais j'étais un peu fatigué. Et j'espère qu'il y a pas d'incohérence, ni trop de répétition. Comme je ne l'ai pas fait d'une traite le Rp j'ai pus me répété]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Ven 11 Avr - 2:05

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Mocktown, sur Jaya, une ville brutale, intolérante, mal famée à point. Mais s'y déplacer pour certains vétérans c'était comme se déplacer au milieu d'un troupeau de boucs en plein jour, dont certains pouvaient vous charger sans raison et nécessitaient de se stresser/salir un peu pour les calmer. C'était ce qu'éprouvait Lucci, qui à vrai dire se fichait du danger, il se situait à un niveau où il était rare qu'on ai des rencontres inquiétantes dans les mers en dehors du Nouveau Monde.

Vêtu simplement d'une veste noire et le chapeau sur la tête cette fois, Lucci était descendu du navire, accosté au port poussiéreux. L'équipe de l'ancien CP9 et la passagère provisoire -une ancienne pirate contente de ce voyage- étaient autorisés à visiter le coin tant qu'ils ne semaient pas de grabuge, telles étaient les courtes instructions qu'il leur donnait sans théâtre. Quand à lui, il souhaitait simplement se balader, partir en reconnaissance le premier en se faisant discret comme une ombre... Il était déjà dans la plus large des rues, cherchant à aboutir à une sorte de place principale. Lucci croisait des brutes et moins brutes, des habitants calmes et des gredins, qui se résumaient en des pirates à l'haleine chargée d'alcool, mal rasés, bruyants, ou au mieux vicieusement observateurs. Il haïssait encore ces gens là, et s'il avait pu voir que certains sont plus élégants, justement cela n'agrandissait pas leur valeur. Il s'efforçait de les ignorer, sans même tourner les pupilles, car une colère finirait sans aucun doute en meurtre.
Finalement, l'ancienne légende des assassins gouvernementaux trouva ce qui ressemblait à un pub et hôtel, un coin où il pourrait s'asseoir et s'informer. Il verrait comment se ravitailler et s'il était possible de se reposer tranquillement dans le coin, on revenait de batailles éreintantes, c'était important. Des bruits brutaux et des rires moqueurs sortaient déjà de l'endroit.

Quand il passa la porte, il trouva l'air suffocant, tant elle était poussiéreuse et polluée de boissons et déjections. L'air moitié cassé et rebricolé, l'espace était désolant, mais c'était sans importance après tout. Il n'eut pas besoin de tourner la tête pour savoir que tous les regards étaient rivés sur lui. Il resta immobile quelques secondes, attendant une réaction ; le piano s'était arrêté. Mais rien ne se produisant, il comprit qu'il pouvait continuer et il se dirigea avec une marche un peu raide et distinguée jusqu'au comptoir. Ce n'était pas discret et il n'avait de plus pas tête à leur ressembler, ce qui lui valu des regards plus insistants encore. Il s'assit, face au tenancier qui l'observait avec angoisse. Quelqu'un qui attirait ainsi l'attention ça ressemblait à de la dynamite prête à exploser, ici.
Mais surtout, certains chuchotaient déjà entre eux : cette tête, elle était connue. Quelqu'un de très connu parce qu'il avait tué un grand nombre de pirates autrefois, et surtout parce qu'il avait une affiche à 300 millions de berrys... Quelques-uns le reconnaissaient : le criminel meurtrier Robu Rucci, surnommé Lucci. Une bagarre en préparation s'était interrompue du coup, les protagonistes hésitaient soudainement pour ne pas attirer l'attention.

Quelques minutes passèrent puis un tout jeune serveur arriva porter une assiette de viande accompagnée de galettes à un client... La narine de Lucci frétilla doucement sous ce fumet attirant. Sa forme Zoan, secrètement nichée en lui, lorsqu'elle était utilisée éveillait une délicieuse faim de chair et de sang. Il appela le gérant calmement :

"Amenez-moi la même chose que le dernier client. Et un verre de vin, de votre choix."
"Heu.. bien."

Lucci épousseta sa manche comme pour se purifier à demi-rêve de cet endroit infecté. Il n'avait pas envie de parler, il ne savait pas parler aux gens quand c'était pour autre chose que des combats et des stratégies, il ne souhaitait toujours pas exister autrement pour autrui. Finalement, un client, qui était un grand pirate peu amen, s'approcha de lui et s'arrêta à un mètre.

"Toi.. Tu es le fameux Lucci, c'est ça, hein ?!"


Sa voix rauque fit sursauter toute l'assistance. L'homme était entre deux et trois mètres, très musclé, hirsute et pleins de tatouages, néanmoins ce n'était pas ça qui inquiétait.. Lucci ne lui répondit pas, ne le regardant même pas, restant accoudé au comptoir. Mécontent, l'autre repris :

" Moi je te dirais pas mon nom, mais j'ai dépassé les 85 millions de prime.. Tu te dis que c'est rien mais j'ai pas peur de toi... Ici on est tous des pirates, et on te reconnait : ROB LUCCI. On aurai qu'à tous se mettre contre toi, tu n'aurais aucune chance. Tu seras forcé d'être respectueux ici, hein, qu'est ce que tu dis de ça ?"

L'autre puait de plus en plus, il commençait à falloir se retenir pour ne pas lui rentrer ses paroles dans la gorge, ça commençait déjà mal. Sachant les conséquences de l'entrée en scène, Lucci appela le tenancier :

" J'ai demandé du vin, apportez-le moi tout de suite s'il vous plait."


Il avait un peu élevé le ton, comme pour passer son agacement. Cette provocation faisait que le pirate énervé avait encore plus de mal à se retenir.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Sam 12 Avr - 15:24

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Une entrée remarquée, si ce n'est pas remarquable, Rob Lucci venait de s'attirer les lumières des projecteurs. Toutes les personnes présentes dans cette auberge à ce moment-là, le regardaient attentivement. Cette arrivée soudaine avait fait oublier la querelle entre Zaki et le pirate sans manière. Ce pirate avait lui-même complètement oublier Zaki, cela n'était pas plus mal pour le bandit aux cheveux rouges. Il pouvait désormais manger tranquillement, enfin c'est ce qu'il pensait, que l'arrivée de cette grosse pointure allait calmer le petit pirate. Malheureusement cela ne fut pas le cas, Zaki eut à peine le temps de prendre une bouchée de sa viande, que le pirate refaisait des siennes. Cet homme venait de provoquer l'ex tueur du gouvernement, était il fous ? Où pensait il vraiment avoir une chance ? Zaki, lui pensait plutôt que c'était dû à son état d'ébriété, le pirate n'avait plus ses instincts primaires, ils étaient trompés par l'alcool. Zaki le savait, il sentait l'odeur de l'alcool mélanger avec sa puanteur naturelle. Dans tous les cas le résultat serait le même. Pas besoin de vous préciser ce qui allait arriver si le pirate continuait ainsi.

Tragiquement le pirate continua à provoquer Lucci, celui-ci affirma qu'il avait une prime de 85 millions de Berry, une grosse prime pour un être si répugnant. Le pirate n'avait pas peur de Rob Lucci sûrement à cause de l'alcool, de même qu'il affirma qu'il pouvait vaincre Rob Lucci avec l'aide des pirates de l'auberge. Ces paroles provoqua une montée de la tension au sein de la taverne, l'équipage du pirate à 85 millions de Berry se tenait près à passer à l'attaque. Quant à lui, Lucci ne s'était même pas retourner pour regarder son interlocuteur, signe d'une totale indifférence. Qu'allait il se passé ? Lucci allait il agir ? Tout le monde regardaient avec attention ce qui se passait près du comptoir. Quant à Zaki, personne ne faisait plus attention à lui, cela ne le dérangeait pas. Cependant, ce qui le dérangeait c'est que le répugnant pirate avait négligé son avertissement. Il avait de nouveau ramené sa fraise, Zaki n'aimait pas ce genre de comportement. Il se devait de le punir pour cet acte de provocation, cependant cela était risquée. Le pirate avait une prime de 85 millions de Berry, ce qui n'était pas négligeable. Zaki lui ne connaissait pas le montant de sa prime, il savait qu'il était recherché, mais pas pour quel prix. Ce qui était sur c'est qu'il n'avait pas une prime aussi grosse sur sa tête. Mais peu importe la prime, le pirate était à moitié ivre, ces réflexes avaient donc à moitié disparu. Zaki avait besoin de le châtier, son sang commençait à bouillir, son envie de meurtre était revenue. Il fallait qu'il l'apaise, même si il risquait de se prendre une bonne correction. Il n'avait pas le choix, il n'était plus le maître de ses actes. Malgré qu'il essayait de calmer ses pulsions meurtrières pour voir ce qui allait se passer. Zaki ne mit pas longtemps pour céder à sa folie.

Il allait le punir, en quelque instant il se mit debout et s'approcha discrètement de sa proie. Il sortie sa dague en argent, il était désormais dans le dos de sa cible, il lécha sa dague puis d'un geste d'une précision de boucher, il trancha la gorge de ce pirate malodorant. Le talent de Zaki pour la furtivité avait été mise à contribution pour lui permettre d'assassiner ce pirate sans se faire remarquer. Avant même que son équipage puissent agir, le pirate avait la gorge tranchée, son sang giclait sur le sol poussiéreux de la taverne. Avant de ranger sa lame, il lécha le sang qui restait sur sa dague. Ce sang avait un coup ignoble pour Zaki, il avait rarement bu un sang si dégoûtant. Une fois sa lame nettoyer, il la rangea entre son jean et sa ceinture. Puis il prit la parole :

"Je t'avais prévenu qu'il fallait que tu fermes ta gueule ! Bon, si il avait vraiment une prime de 85 millions de Berry, je vous laisse sa tête, faites en ce que vous voulez, mais fermez la sinon vous finirez comme lui."

A la fin de ces quelques mots, le corps du pirate tomba sur le sol de la taverne. Son sang forma progressivement une flaque autour de son cadavre. Zaki quant à lui alla se rasseoir. Il allait enfin pouvoir manger sa viande tranquillement. Enfin c'est ce qu'il espérait, mais est-ce que tout allait se passer comme il le souhaitait ? Il venait quand même de tuer un pirate de 85 millions qui avait provoqué un criminel à 300 millions. Si Lucci était aussi sanguinaire et cruel que disait les rumeurs, Zaki était en mauvaise posture. Il venait de voler la proie d'un assassin qui pouvait le tuer en moins de 30 secondes. Si cela avait été lui dans la position de Lucci, il n'aurait pas hésité et il aurait tué celui qui a tué sa proie. Mais heureusement, il n'était pas Rob Lucci et celui-ci n'était certainement pas comme lui. Il attendait la réaction de l'ex leader du CP9 avec angoisse. Pour passer son inquiétude, il décida de fumer. Il sortie son paquet de cigarette, sorti une clope et l'alluma avec une bougie qui avait sur sa table.

En attendant la réaction de Lucci, il regarda un peu autour de lui, il remarqua que les visages étaient tournées vers lui. Il avait repris la "vedette", il remarqua aussi l'envie des membres de l'équipage du pirate de venir pour le tuer, mais la peur de Lucci qui était présent les paralysaient. Ces pirates ne l'inquiétaient pas, ce qui le préoccupait c'est la réaction de Lucci qui se faisait attendre. Cependant, il n'y avait pas que cela qui le préoccupait, il venait de remarquer qu'une personne d'un petit groupe qui jusqu'à lors n'avait rien fait de spécial, venait de contacter quelqu'un par Den Den Mushi. Cela tracassait Zaki, si c'était la marine ? Il enverrait certainement des gros bonnets pour capturer Lucci, et lui par la même occasion. Il devait stopper la conversation de ces hommes à capuches, mais si il intervenait, il ne pouvait plus surveiller la réaction de Lucci. Il ne savait pas vraiment quoi faire, alors pour résoudre le problème il décida d'attendre. Car si Lucci était aussi douée que ce qu'on racontait, il aurait remarqué ce Den Den Mushi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Mar 15 Avr - 13:45

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard


"Je t'avais prévenu qu'il fallait que tu fermes ta gueule ! Bon, si il avait vraiment une prime de 85 millions de Berry, je vous laisse sa tête, faites en ce que vous voulez, mais fermez la sinon vous finirez comme lui."

Olah, on avait là un gamin un peu dérangé. C'était moins la façon, lâche au passage, dont il avait assassiné ce grand pirate, que l'attitude animale avec laquelle il s'était comporté, léchant le couteau. C'était sale et un peu grotesque en public, mais ce n"était pas si important après tout.. En revanche, Lucci était étonné tant de l'audace que l'efficacité avec laquelle cet arrivant avait assassiné en un coup ce pirate d'une prime de 85 millions de berrys. Bon, il était de dos, occupé par brailler sur Lucci, et les réflexes atrophiés par l'alcool. N'empêche, on ne voyait pas ça tous les jours...
En tout cas, il l'avait débarrassé d'un individu pénible qui aurait pu le forcer à faire du grabuge en massacrant une partie du lieu et gâché l'escale, c'était sympathique.

Un serveur apporta un plat à Zaki, dont Lucci ignorait le nom, de façon empressée. Puis il se tourna vers Lucci en bégayant, et lui annonça qu'il serait servit le prochain. Apparemment, ce plat lui serait parvenu d'urgence s'il n'y avait pas eu une nouvelle urgence avec le jeune meurtrier. Le coin avait maintenant un goût horrible de tombe, et il ressemblait à une bombe prête à exploser. Chacun s'efforçait de faire l'acteur, ne déplaçant même pas le cadavre.

Soudain, les sens de Lucci l'avertirent. Il entendit un bruit suspect, qui lui permit d'apercevoir quelqu'un penché sur un tout petit escargophone. Quelques-un purent le voir fondre, non de façon humaine mais comme un aigle, un corps flouté voler si vite qu'on n'en voyait pas la forme : le Kamisoi, la marche ultra-rapide du CP9.
En un instant sa victime se retrouvait à terre et Lucci, penché au dessus de lui de sa haute silouhette, avait l'escargophone à la main.

- " Non, s'il vous plait... Ne me faites rien... je ne dirais rien ! .. "

- " Un indic' de la marine, infiltré dans un lieu courant de Mocktown, c'est ça ? "
- " Non... enfin si, c'est vrai... s'il vous plait.... "

Lucci le souleva avec le col comme une plume et le plaça à sa hauteur. Il était tentant de céder à ses vieilles pulsions, mais il fit le vide et fit en sorte de sentir une fatigue et les seuls battements de son coeur, de s'abandonner à la sorte de lassitude et d'indifférence de son être. Hattori, sur son épaule, le ressentait, et remuait moins brutalement les ailes pour lui arranger les choses.

" Bien, je te laisse à la clientèle de ce bar, ils ne doivent pas être très heureux d'apprendre ce que tu es. Tu t'arrangeras avec eux. "

C'était presque rassurant, mais il avait peu de chance de s'en sortir, au mieux il serait échangé contre une rançon, s'il n'était pas vendu comme esclave à Shabondy. Lucci balança aisément le pauvre homme au milieu d'un groupe de pirates, qui pourtant restaient médusés, ne sachant quoi faire. Il était tranquille, pour une fois ce séjour pourrait être une pause.
Quelques autres minutes passèrent, Lucci finissait son repas, toujours d'une manière raffinée contrastant avec le décor local, malgré la tentation de dévorer animalement sa viande, due à la tentation intérieure de son zoan. Finalement, la colère et le chagrin prirent sur le pas sur le groupe de pirates dont le mentor avait été assassiné, et ils entourèrent Zaki, qu'ils se préparèrent à attaquer. Lucci intervint aussitôt dans un éclair avec le Soru, et renversa en arrière les attaquants. D'un signe d'index menaçant, il les convaincu de recula précipitamment. Puis replaçant son chapeau sur la tête d'une main, il entreprit :

" Celui là m'appartient, je déciderais de son sort. "

Tandis qu'ils s'effaçaient, Lucci envoya à Zaki de manière que lui seul entende :

" A toi de choisir, tu restes leur tenir compagnie ou tu me suis ? "

La réponse semblait évidente, mais on n'est jamais trop sûr. Lucci souhaitait simplement interroger l'autre, pour une simple raison : il avait une expérience d'assassin sournois, était plutôt psychopathe, et il ne faisait visiblement pas partie des pirates. Était-il un agent ou un ancien d'une autre unité du Cypher Pole, ou une autre organisation encore, ou seulement un fou ?


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Mer 16 Avr - 16:08

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -


Rassurant, c'est l'adjectif qui caractérisait le mieux ce que les actions de Lucci évoquaient à Zaki, cependant elles n'évoquaient pas non plus la sécurité. Il avait protégé Zaki de l'équipage du pirate décédé, de plus il avait choisit de décider lui-même de son sort. Cela rassurait Zaki, car bien que complètement dérangé, il ne restait pas moins un homme intelligent. Il avait remarqué que le temps, que Lucci avait utilisé pour dire qu'il déciderait de son sort, était du futur, cela signifiait qu'il n'avait pas encore pris sa décision. Qu'allait il faire de lui ? Zaki ne le savait pas, mais il n'était pas pour autant inquiet, il se demandait seulement ce que pouvait bien lui vouloir Lucci pour lui demander de le suivre. Ces questions restaient pour le moment sans réponse, mais elles allaient bientôt en avoir une. Pour cela il devait sortir de ce lieu avec Lucci, mais avant cela il devait payer son repas, car Zaki payait toujours ses dettes.
Bien qu'il n'avait pas de sens moral, ni même de pitié, la seule chose qui était vraie c'est que Zaki ne devait rien à personne. Pour payer son repas dans cette auberge, il avait deux possibilités soit payer avec l'argent qu'il avait volé plus tôt dans la journée, ou il pouvait aussi payer avec l'argent qu'il avait dérobé en assassinant le pirate à 85 millions de Berry. Les deux options revenaient au même au final, c'était de l'argent volé, mais il décida de payer avec l'argent du pirate. La bourse du pirate étant marqué du symbole de son équipage, il savait quand utilisant cette bourse, il énerverait encore plus les pirates déjà énervés contre lui. Cela lui plaisait de jouer sur les nerfs de ses bêtes sauvages régit par leurs instincts de survie. En réalisant cette action de provocation, Zaki ressemblerait à un gosse de riche insultant les pauvres sans risques grâce à la protection de son père. Cela ne le gênait nullement, le regard des autres n'influençait pas dans ses actions. Il allait donc payer le repas, mais avant ça il finit de boire son verre de vin et il répondit à Lucci qui attendait toujours la réponse.

"Je vais te suivre, tu es plus intéressant que ces bestioles."


La réponse de Zaki était remplie de vanité, ils décrivaient les pirates comme des bestioles, alors quand réalité ils n'étaient pas si petit que ça pour Zaki. Cependant pour Lucci, il était vrai que ces pirates étaient riens d'autres que des insectes. Zaki n'était pas réellement orgueilleux, mais il était très provocateur. Il aimait provoquer, jouer sur le mental des gens. Il était un peu perturbé mentalement, on pouvait le définir comme fou. Cependant, cela n'était seulement une question de point de vue, de philosophie. Certains pourront le définir comme un fou, mais d'autre pourront très bien le considéré comme un génie. Il est vrai que son talent pour l'assassinat était réel, bien qu'inutile dans le monde que voudrais instauré le gouvernement, mais il est vrai que généralement, on considérait pus Zaki comme un fou que comme un génie. Une fois la réponse donnée, il se leva et marcha vers le comptoir. Il prit son temps, tout le monde le regardait, la tension n'avait pas disparu. Arrivé au comptoir sans accident, il sortit la bourse qu'il avait volée quand il avait tué le pirate, laissant apparaître aux yeux des pirates leur symbole. Il ouvrit la bourse et fût surpris de sa contenance, elle était pleine à craquer. Avant de sortir un sou il demanda aux serveur:


“Je vous dois combien ?”
“Euh...Vous pouvez partir si vous voulez”
“Je vous dois combien ?”
“Euh… 150 Berry s’il vous plaît.”
“Voilà pour vous.”

Zaki donna les 150 Berry au serveur, puis il referma la bourse et la rangea. Il se retourna ensuite et regarda les pirates qui avaient tous des têtes qui faisaient sourire Zaki. L’action provocante de Zaki en addition avec son sourire narquois, mettaient les pirates dans une colère noire. Son sourire, il le garda pendant tout le temps qu’il marchait en direction de Lucci. Une fois arrivée à ses côtés, il regarda Lucci et en effaçant son sourire il s’exprima :

“Je te suis.”

Suivre n’était peut-être pas le bon terme pour le moment, car il avait pris les devants, il avait commencé à marcher vers la sortie. Une fois à la porte de l’auberge, il regarda derrière lui une dernière fois et appuya sur la porte de l’auberge pour l’ouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Ven 18 Avr - 1:26

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Quand ils furent sortis de l'auberge, Lucci se tourna aussitôt vers Haki.

" Quel est ton nom déjà ? "

Après avoir reçu une réponse, Lucci saisit et retira en un éclair la bourse que Zaki avait dérobée sur le corps du pirate ; puis il la balança sans rien écouter à l'intérieur par dessus les battants de la vieille porte. Il reprit la parole avec un peu plus de volume, mais toujours sans montrer de sentiment :

" Avec tes provocations d'enfant tu vas créer une embrouille dans toute la ville et je serais forcé de te protéger. Je suis venu ici pour être au calme, alors ne fais pas de sale coup "



Le chef du CP9 Perdu se retourna et marcha dans la rue, laissant Zaki le suivre tout seul. Ses pas étaient rapides, sans faire de grandes enjambées. Il tourna dans une autre direction, et ils finirent par arriver dans un lieu un peu reculé, devant une maison désaffectée. Ils seraient mieux là, pour discuter.

" Quelque chose en toi a attiré mon attention tout à l'heure. Au milieu de ces pirates, tu étais seul, ce qui signifie que tu n'as probablement pas d'équipage, et ensuite tu as assassiné un pirate d'une manière peu conventionnelle. C'était assez technique, on voit que tu n'as pas apprit à te battre tout seul, et on aurait dit un assassin professionnel. Aurais-tu été formé dans un groupe comme le Cypher Pole, ou dans la Marine ? "


Il le dévisageait. Peut être que l'autre craignait qu'il le tue, s'il ne le révélait, c'est pourquoi Lucci ajouta :

" Je t'ai dit que je voulais être au calme, c'est pourquoi je ne compte pas te tuer, sauf si tu amenais des ennemis ici. "

Lucci avait d'autant plus besoin de se reposer que ses blessures contre Smoker, quelques semaines plus tôt, étaient tout juste cicatrisées, juste après, et après deux échauffourées avec des personnages majeurs de la marine, il ne se fatiguerait que s'il en avait le besoin -mais si c'était le cas il n'hésiterait pas.

Lucci voyait une différence essentielle entre cet homme et lui : le gars roux provoquait d'une manière très différente les pirates, trop voyante, extravertie, dénuée d'élégance. C'était un psychopathe jusqu'au-boutiste, sans manière, purement cruel et en quête du plus d'adrénaline possible (Lucci ne se voyait bien sûr pas comme un psychopathe). Un chien sans collier, comme on les appelle. Avec un collier ils deviennent des chiens de garde très dangereux, mais là n'était pas la question.
Quoi qu'il en soit, il ressemblait à quelqu'un qui déteste les pirates courants et déteste être dérangé, et Lucci, qui connaissait cela plus que tout, ne pouvait que bien le comprendre. Le fait qu'il soit atypique en ce lieu ajoutait à son intérêt. Intérêt pour quoi ? Nous laissons la réponse en suspens.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Dim 20 Avr - 20:42

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -


" Hasihro Zaki, c'est le nom que j'ai reçu de mes parents adorés."

Zaki venait de dévoiler son identité à Rob Lucci. Bien que celle-ci n'avait aucune importance pour le moment, cela montrait le respect que Zaki avait envers Lucci, où plutôt la reconnaissance de la force de son interlocuteur. Peu après ces paroles, Zaki se fit dérobé la bourse des pirates. Rob Lucci avait effectué ce larcin d'une manière classique, mais efficace. Cela ne gênait pas Zaki de perdre de l'argent volé, ce qui lui déplut c'est le faîte que Lucci rendit la bourse aux pirates. Il venait ainsi d'apaiser les tensions, ceci n'était pas cool. Zaki ne pouvait maintenant plus savoir le résultat de son expérience. Il aurait voulu savoir combien de temps les pirates allaient résister à la tentation de les suivres pour tuer l'assassin de leur capitaine. Car il le savait sans la présence de l'ex leader du CP9, il serait déjà en train de combattre le groupe de pirate. Cependant il était trop tard pour se demander ce qu'il saurait passer sans la présence de cet homme, car il était là et personne ne pouvait revenir en arrière. Zaki venait de se faire sermonner par Lucci, sermonner ou plutôt avertir, qu'il ne devait plus provoquer quiconque en sa présence. Cela ne laissait pas Zaki indifférent, il aimait provoquer les gens, jouer avec eux, c'était son passe-temps et celui-ci venait d'être supprimé. Il ne pouvait pas laisser durer cette situation, mais pour le moment il avait décidé de ne rien faire pour cette fois. De toutes les façons il avait guère le choix, il ne pouvait pas se permettre de se mettre à dos un si grand pirate.

Zaki n'eut pas le temps de répondre que Lucci partait déjà. Où allait il ? Il allait bientôt le savoir, mais pour cela il devait le suivre. Ce ne fut pas difficile car c'était la volonté de Lucci. Une fois arrivée dans un endroit plus calme, plus vide, Lucci prit la parole :

" Quelque chose en toi a attiré mon attention tout à l'heure. Au milieu de ces pirates, tu étais seul, ce qui signifie que tu n'as probablement pas d'équipage, et ensuite tu as assassiné un pirate d'une manière peu conventionnelle. C'était assez technique, on voit que tu n'as pas apprit à te battre tout seul, et on aurait dit un assassin professionnel. Aurais-tu été formé dans un groupe comme le Cypher Pole, ou dans la Marine ? "

Lui intéresser par Zaki ? Cela était assez surprenant, il avait remarqué la manière dont Zaki avait assassiné le pirate et il émit quelques suppositions en disant qu'il était seul. Effectivement Lucci avait vu juste, le jeune bandit avait été formé par la marine et n'avait pas de camarade avec qui boire et tuer. Suite à ses mots Zaki dévisageait son imposant interlocuteur. Devait il dévoilé son passé à Lucci. Que pouvait il arrivé s'il déclarait qu'il avait été formé par la marine et qu'il les avait trahis ? Il ne le savait pas et il était assez anxieux de savoir ce que pouvait se produire suite à sa réponse. Il était en train de réfléchir à ce qu'il allait dire quand Lucci ajouta qu'il n'avait pas l'attention de le tuer, sauf s'il amenait des ennemis dans cette maison. Ceci ne risquait pas d'arriver, Zaki n'avait pas pour l'habitude d'agir en équipe, personne était assez dérangée pour pouvoir s'accommoder à ses pratiques. Il était quelqu'un de vraiment spécial, jamais personne ne l'avait compris. Lui-même ne se connaissait pas entièrement. Il savait seulement qu'il souffrait de pulsion meurtrière de temps en temps. Il devait répondre à Lucci, mais avant cela il sorti une cigarette et chercha quelque chose pour l'allumer. Une fois sa clope allumer, il répondit à Lucci.

"Effectivement, je ne suis pas un pirate, je suis ce que le gouvernement appel un criminel, ou un bandit. Et tu as vu juste, j'ai appris les bases du combat, de l'assassinat, des stratégies militaires à la marine. Malheureusement mes formateurs avait un talent assez limité. Si tu veux savoir pourquoi je ne suis plus dans la marine, c'est simple j'ai pris la vie à des marines pendant un combat contre des pirates. Désormais, je suis considéré comme un criminel et un traitre. Maintenant que je t'ai répondus, je vais te poser une question, que me veux tu ?"

Cette longue réponse avait donné tous les éléments de réponse que voulait Lucci. Cependant, Zaki lui n'avait pas exprimé tout ce qu'il avait à dire. Il voulait exprimer un besoin, son besoin de divertissement, d'occupation, car Zaki était un psychopathe, il devait toujours avoir quelques choses en tête sinon ses pulsions meurtrières revenaient. Il ne pouvait s'empêcher de devoir avoir tout le temps l'esprit occupé. Sinon sa folie revenait et il devenait incontrôlable. C'est pour cela que Zaki reprit la parole une seconde fois.

"Mes provocations d'enfants comme tu dis, c'est un passe-temps, un divertissement, un loisirs. Si tu m'empêches de me divertir par mes propres moyens, il va falloir que tu m'offres un divertissement pour compenser."


Les paroles de Zaki pouvaient être interprétés de différentes manières. Cependant, dans tous les cas ce qu'il avait dit était vrai, il avait besoin de divertissement pour pas sombrer dans sa folie. Bien que fou de nature, s'il s'ennuyait, il devenait encore plus sauvage qu'à son habitude et faisait réellement n'importe quoi. Zaki se mit assit sur une vielle chaise qui traînait dans la maison désinfecté, tout en fumant il regardait Lucci en attendant sa réponse. Qu'allait il dire ? Que lui voulait il réellement ? Il l'ignorait, il savait seulement qu'il ne voulait pas le tuer, cela était déjà un bon point pour Zaki, qui était dans l'ignorance. Que pouvait bien lui vouloir un criminel de renommé mondiale ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Mar 22 Avr - 15:41

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Lucci s'attendait à ces réponses. Il avait détecté le genre de type, la nature de ce dernier finirait toujours par revenir à elle même, quoi qu'on lui interdise, même si ça lui coûtait la vie. Sans parler que la façon dont il parlait sans doute ironiquement de ses parents était d'ailleurs un symptôme répandu (Lucci n'avait lui jamais connu les siens). C'était un loup buveur de sang : aimer tuer et le faire souvent n'était pas un crime, Lucci connaissant précisément les mécanismes, mais c'était un crime lorsque c'était détaché de toute cause, tout but autre que ceux personnels. Un genre de personnes qu'il aurait éliminé sans hésiter en un certain temps.

"Effectivement, je ne suis pas un pirate, je suis ce que le gouvernement appel un criminel, ou un bandit. Et tu as vu juste, j'ai appris les bases du combat, de l'assassinat, des stratégies militaires à la marine. Malheureusement mes formateurs avait un talent assez limité. Si tu veux savoir pourquoi je ne suis plus dans la marine, c'est simple j'ai pris la vie à des marines pendant un combat contre des pirates. Désormais, je suis considéré comme un criminel et un traitre. Maintenant que je t'ai répondus, je vais te poser une question, que me veux tu ?"

Lucci avait donc juste. Perché sur son épaule, Hattori le pigeon ne quittait pas de son regard sans expression le jeune meurtrier en face.

" Je voulais savoir si tu faisais partie autrefois d'une unité du Cypher Pole, comme moi j'en faisais partie. C'est toujours intéressant. Ou si tu en faisais partie et si je n'étais pas tombé par le jouet du hasard sur un ennemi. J'ai fini de confirmer que tu n'es aucun des deux, c'est bien. Tu as quitté la marine tu dis ? Je comprends, moi même j'ai quitté une unité spéciale du Gouvernement Mondial, à force on ne sait plus qui est le plus criminel entre les deux, le plus corrompu et le plus amoral. C'était pour dire cela, Hashiro Zaki. "


L'autre commençait à fumer, il semblait moins détendu que tout à l'heure. Rob Lucci restait debout droit comme un poteau mais pourtant tout à fait décontracté, au milieu du nuage de fumée qui se crevait en deux lorsqu'il passait par lui.



"Mes provocations d'enfants comme tu dis, c'est un passe-temps, un divertissement, un loisirs. Si tu m'empêches de me divertir par mes propres moyens, il va falloir que tu m'offres un divertissement pour compenser."


Lucci resta sans mot, pensif pendant une quinzaine de secondes. Comme toujours il prenait son temps pour répondre, on était jamais pressé avec lui, les mots devaient être savamment choisis, qu'il soit détendu ou non.

" Je vois. Je peux te laisser libre maintenant, tu es en droit de te chamailler avec les foutus pirates maintenant que je suis assez décalé, si tu en as le besoin. Mais je pense que tu pourrais trouver plus divertissant encore... Si tu étais assez patient et réfléchis tu deviendrais bien plus fort, ou trouverait une équipe. A ton rythme actuel tu ne tiendras pas longtemps, même en battant des primes de 100 millions. Quelle technique connais-tu ?


Lucci était en ce moment étrangement bavard, vous l'aurez remarqué. Il a en effet ses moments, toujours les mêmes : quand il s'agit de discuter de combat, de survie, de crime, de violence. Lors des combats, il était toujours éperdu de verbaliser ses techniques et les contextes, il avait ça dans le sang. Son hobby, presque sa raison de vivre. Il se faisait là assez intrusif, la manière dont il scrutait son interlocuteur ne donnait certainement pas l'impression à ce dernier de pouvoir tourner le dos tout de suite. Il n' avait en vérité pas de besoin de menacer cet homme ou le punir s'il partait, mais le leader du CP9 Perdu se faisait insistant pour tirer la satisfaction voulue : être informé de ce qu'il souhaitait savoir et parler de ce dont il voulait parler.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Ven 25 Avr - 23:38

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Une vérification ? Lucci voulait seulement vérifier si Zaki n'était pas son ennemi ? C'est ce que disait l'ex leader du CP9, cependant Zaki ne pensait pas réellement que c'était pour cela, il ne savait pas pour autant pourquoi il s'intéressait à lui. Il était encore surpris et angoissé, jusqu'à ce que Lucci lui expliqua qu'il pouvait devenir plus fort. Qu'elle était son intérêt de faire devenir plus fort un criminel comme lui ? Zaki ne le savait pas, il était intrigué de cette affirmation. De plus Lucci expliqua qu'il ne tiendrait pas longtemps au rythme qu'il avait, tout seul et sans équipage, même s'il parvenait à terrasser des ennemis à plus de 100 millions de Berry. Ce qui disait était vrai, un criminel seul de bas étage comme lui n'était pas capable de survivre dans cette partie de Grand Line, même s'il était capable de vaincre des pirates avec une prime de 100 millions. Zaki en était conscient, il savait qu'il était impuissant face aux grands de ce monde. Il connaissait ses faiblesses, mais il ne les admettait pas, ne les montrait pas et il essayait de les comblées.

Les mots de Lucci avait quelque peu éveillé l'avidité du jeune criminel. Il était maintenant intéressé par le discours de son interlocuteur. Il voulait savoir comment Lucci pouvait le rendre plus fort ? Comment allait il le divertir ? Il y avait tellement de questions dans la tête de Zaki, qu'il ne pouvait s'empêcher de devenir pensif au milieu de sa conversation. Il était perdu dans ses pensées, est-ce que Rob Lucci voulait le faire devenir fort ? Si c'était le cas pourquoi ? Il se demandait en quoi il pouvait lui être utile. Peut être qu'il voulait que Zaki rejoigne sa cause, il voulait peut-être le former et le rééduqué pour pouvoir s'en servir comme arme. De même il se demandait comment il pouvait le faire devenir plus fort. En lui apprenant des techniques ? Peut être il voulait lui apprendre le Rokushiki ? Cependant, il était aussi probable que Lucci voulait seulement avertir Zaki, et qu'il n'avait aucune arrière pensée derrière ses paroles. Cela ne servait à rien pour Zaki de se perdre dans ses pensées et dans une réflexion sans issue, car il aurait les réponses à toutes ses questions aux fils de la conversation.

"Tu m'as mis l'eau à la bouche, que veut tu dires par plus divertissant ? Et à quoi penses-tu quand tu parles que je devienne plus fort ? Tu parles d'équipe, mais toi tu es tout seul ici devant moi , non ? Concernant mes techniques, c'est simple j'en ai aucune."

Cela pouvait paraître surprenant, mais le jeune homme n'avait aucune technique particulière, ni même de technique qui lui était propre. Il avait seulement étudié les arts martiaux des marines, de manière basiques pour certains et plus avancé pour d'autres. Il avait aussi suivi quelques formations dans l'art de la filature et dans l'art du retrait en combats. Cependant, il n'avait aucune technique à proprement parler. Jusqu'à lors il avait réussi à survivre grâce à sa force physique et son intelligence. Il n'avait pas de techniques secret, d'ailleurs cette faible de n'avoir aucune technique particulière, Zaki la connaissait. Il savait aussi qu'il était un peu comme un petit poisson, le plus fort des petits poissons, mais qui nageait au milieu des requins.

Que pouvait faire un petit poisson dans un banc de requin ? Absolument rien, heureusement pour Zaki, il n'était pas vraiment un petit poisson c'était seulement une comparaison pour montrer son impuissance actuelle. Il devait progresser, évoluer, devenir lui-même un requin. Pour cela il avait besoin d'aide, il pouvait le faire seul, mais cela prendrait beaucoup de temps. Il venait de le réaliser grâce au discours de Rob Lucci.

"Je suis quelqu'un qui a besoin de sensation ! Si ta solution m'en offre régulièrement cela pourrait bien me convenir. Cependant, quel intérêt as-tu pour me dire et me proposer tout cela ?"


Zaki avait posé ses questions à Rob Lucci, il restait plus qu'à attendre ses réponses. Pendant qu'il attendait les paroles de Lucci, Zaki continua de fumer sa clope tranquillement. Son anxiété avait disparu, il n'était plus en état de stress. Cependant, il n'avait pas relâché son attention non plus, il était toujours sur ses gardes, nul ne savait ce qui pouvait arriver. Il le savait mieux que personne, une seconde d'inattention et il pouvait se retrouver la gorge tranchée, ou le coeur perforé.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Jeu 1 Mai - 21:33

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

"Tu m'as mis l'eau à la bouche, que veut tu dires par plus divertissant ? Et à quoi penses-tu quand tu parles que je devienne plus fort ? Tu parles d'équipe, mais toi tu es tout seul ici devant moi , non ? Concernant mes techniques, c'est simple j'en ai aucune."


Ce personnage là était amusant. Il avait une façon de parler simple, franc, clair ; pas de fioriture, pas de retard, pas de conflit. C'était la meilleure façon de parler à Lucci, que le reste, superficialités pour lui, fatiguait. Cet homme là était fait pour la discipline, soit-dit en passant, avec lui c'était oui ou non.


" Une question après l'autre alors. Plus divertissant, pour toi ce serait avec plus de dangers, plus d'enjeux, plus de portée... En bref, tu devrais te trouver un objectif difficile, et partir à l'aventure pour l'accomplir. Te déplacer comme un chien errant, seul, de tuerie en tuerie, t’ennuieras vite et tu seras emporté par la folie. Il te faut une cause, et le plus pratique pour en cultiver une, un groupe. Tu n'as pas été dans le CP9 pour faire des missions qui t'auraient bien occupé. Quand je dis plus fort, je parle de plus fort au combat, aussi simple : puisque tu n'as pas de technique, tu devrais en adopter car tes ennemis en ont souvent. Et je suis venu seul, mais je ne suis pas seul : j'ai une équipe. "


Parler aussi longtemps et de façon aussi professorale n'était pas le genre de Lucci, qui gardait humilité, sauf quand il avait une idée derrière la tête. Et s'il était ainsi, c'était qu'il en avait bien une.. Le soleil se faisait plus fort sur Jaya, Hattori se sentait tranquille pendant la conversation, preuve que rien n'était inquiétant, ses yeux étaient fermés et il exposait ses plumes pour recueillir les rayons de soleil. L'ancienne légende du CP9 retira son chapeau pour sentir quel était la température, il le teint un moment entre ses mains, dévoilant son ample chevelure.



"Je suis quelqu'un qui a besoin de sensation ! Si ta solution m'en offre régulièrement cela pourrait bien me convenir. Cependant, quel intérêt as-tu pour me dire et me proposer tout cela ?"


" Tu devines bien les choses. Le premier intérêt est que je me plais à guider les combattants perdu, je n'aime pas les voir errants alors qu'ils pourraient mettre leur talent à profit, les errants ont été mes ennemis pendant tant d'années (les pirates et bandits). Le second est que j'ai toutes sortes de jeunes élèves ces deux dernières années, que j'ai recueilli parce qu'ils acceptaient mon enseignement, et que j'éprouve de l'intérêt à former : je leur apprend à combattre, je les instruit, je les forme à une éthique. Certains ont seulement besoin de sensations, comme toi, alors en plus de les leur donner je leur inculque le reste manquant. Un d'entre eux est mort il y a peu, dans un combat pour préserver notre équipe. Cette escale ici est l'occasion pour moi de proposer à quelqu'un de venir, car nous avons de la place libre.
Ce qu'est notre objectif, tu ne le sais pas encore. Mais pour le moment, serais-tu prêt à vouloir un objectif, une instruction et une équipe ? Ce sont les trois mots qu'il me suffit de te proposer pour le moment. Comment les vois-tu en ce moment ? "


En effet, c'était peu de description pour proposer quelque chose d'aussi radicale que rejoindre un équipage et se soumettre à un chef. Mais si cet individu éprouvait déjà de l'intérêt pour cette proposition et des hésitations, c'était bon signe, un bon signe qu'il fallait toujours. Lucci n'emmenait que ceux qui ressentaient le besoin de quelque chose qui leur manquait, qui cherchaient à combler un manque existentiel... Ce manque il était là pour leur apprendre lequel il était. Le monde est ainsi fait : certains ont besoin de guides, d'autres sont leur propre guide. Lucci aurait sans doute été des premiers si on lui avait laissé le choix. Mais il avait été recueilli orphelin et élevé à l'apprentissage du CP9 dés son plus jeune âge. Devenu un véritable pui d'enseignement, maintenant qu'il était un paria traqué comme ses compagnons, il n'avait plus que comme utilité de donner cet enseignement à qui le voulait.

En vérité, sous cette masse illisible que formait Robu Ruccu, se cachait un but bien précis, une fonction. La survie du CP9, renommé pour l'occasion en CP9 Perdu, et ce pour que le bien triomphe un jour : détaché du Gouvernement Mondial qui les traquait, désormais jugé immoral, ce CP9 avait pour but de former à la justice, mais une justice non reconnue par la loi. Une justice n'a pas forcément besoin d'être reconnue, la justice est au dessus des institutions, elle est plus haute, comme une divinité abstraite, et les hommes la retrouvent dans leur esprit : la justice est de combattre toute forme de mal, qu'elle soit le GM ou les Révolutionnaires, les Pirates ou la marine, peu importe où elle se situe, ses actes pervers permettent de l'identifier.

Si Zaki l'accepterait, il pourrait demain se voir inculquer cette justice, malgré ses antécédents, il avait été plus ou moins mauvais, mais il pouvait se racheter. Et ce serait sûrement un bon élève, son âge et son expérience le feraient plus aisément apprendre le Rokushiki.


[désolé du retard, je m'étais endormi un bon moment]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Lun 5 Mai - 14:39

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Un objectif ? Voici quelque chose que Zaki ne connaissait pas, il avait toujours vécus au jour le jour sans aucun but, ni raison d'être. Il n'avait pas de rêve, il ne rêvait pas d'être connus, respecté ou craint, ni même de trouver le One piece. On pouvait le comparer à un animal, un chat sauvage qui errait dans les rues, abandonné, chassant pour survivre, mais aussi par loisir. Un loisir naturel qui décroît d'un besoin primaire. On pouvait vraiment penser que Zaki était une bête sauvage, un homme sans but qui se laissait guider par ses besoins primaires. Car ce qui différencie l'homme d'un animal c'est sa capacité à avancer, à atteindre ses objectifs. Alors, pouvait on différencier Zaki d'une bête sauvage ? Le doute était présent, cependant la réponse à cette question était futile et n'intéressait personne. Car il suffisait de le regarder pour ce faire un avis sur sa personne. Et c'est ce qu'avait fait Lucci, il avait certainement trouvé en Zaki un enfant sauvage qui ne demande juste à être dressé.

Zaki ne l'avait pas compris tout de suite, il le comprit seulement quelques minutes avant que Lucci ne lui propose une place pour voyager avec son équipe. La proposition était alléchante, on venait de proposer à un petit criminel de bas étage de rejoindre une équipe dont le chef à une prime de 300 millions de Berry. On lui offrait la possibilité de progresser à une vitesse nettement supérieur à ce qui aurait pus avoir tout seul. Une équipe d'assassin professionnel pour le former et avancer dans Grand Line à la poursuite d'adrénaline et de toujours plus de divertissement. C'était une belle proposition que Lucci lui avait donné là, cependant malgré l'envie de Zaki de dire oui directement, il se devait de vérifier quelques détails, pour plus tard, ne pas regretter son choix. Car oui, sur le papier le CP9 déchus avait la réputation d'être une bande d'assassin tous plus cruels les un des autres. Si cela s'avérait exacte, Zaki trouverait son compte et n'aurait pas de problème à former une équipe avec eux. Surtout que cela serait bénéfique pour lui, il se ferait former par des assassins professionnels sans se voir imposer de limite. Cela serait utopique pour Zaki, mais en réalité est-ce que le CP9 libre égalait sa réputation ? Étaient ils aussi cruels que ça ? Zaki venait à en douter. Pourquoi n'était-il pas convaincus de la cruauté de Rob Lucci ? Il ne savait pas trop les raisons, mais il avait le sentiment qu'il avait été attendris par le temps. Il avait encore son charisme terrifiant, mais on percevait une certaine lassitude dans son comportement. Comme s'il y en avait assez de tuer de gens, comme si tuer ne lui donnait pas de plaisir. Cela ne gênait pas Zaki, après tous chacun sa passion, lui c'était le meurtre et la provocation.La passion de Lucci pouvait très bien être le tricot ou la pêche que cela ne générait pas Zaki. Ce qui pouvait gêner Zaki c'est que Lucci c'était trop attendrie pour empêcher Zaki de s'amuser, de tuer des gens pour le plaisir. Pour vérifier cela il se devait de poser quelques questions à Lucci et de fixer quelques conditions avant d'accepter l'alléchante proposition.

Zaki venait de finir sa cigarette, il se devait de répondre aux questions de Lucci avant de poser les siennes. Que pensait Zaki d'avoir un objectif, d'écouter les ordres et de se conditionner dans une équipe ? Zaki n'était pas fermé à ses concepts, avoir un objectif pourquoi pas ? Il n'était pas contre cependant pour trouver un objectif, il faut un rêve, quelque chose qu'on ne peut pas avoir immédiatement, c'était la le problème pour Zaki, il n'avait pas de rêve. Etre dans une équipe ? Cela ne le gênait absolument pas cependant il fallait tout de même que l'équipe ne le dérange pas dans ses activités. Il n'appréciait pas les gens qui le dérangeaient pendant qu'il se divertissait. Suivre une instruction ? Ceci était certainement le concept le plus difficile à accepter pour lui. Ce conformer aux règles d'un chef, il l'avait déjà fait et cela ne l'enchantait pas, mais cela ne le dérangeait pas si celui qui lui donnait les instructions était plus fort que lui. Il ne pouvait pas admettre de se faire diriger par un faible. Il pouvait donc suivre des instructions seulement si celui qui le donnait était plus fort que lui. Zaki le savait il ne pouvait pas accepter des ordres de personne qui était plus faible que lui. Il se devait de le dire à Lucci puisque celui-ci lui avait posé la question. Avant de lui répondre il jeta son mégot de cigarette par terre et l'écrasa avec son pied.

"Tu veux savoir ce que je pense de ces concepts ? C'est simple être dans une équipe ne me dérange pas, du temps qu'il me reste ma liberté, celle de me divertir. Avoir un objectif ? Cela n'a pas vraiment d'intérêt pour moi, cependant si avoir un objectif est indispensable à mon divertissement, je pourrai essayer dans trouver un. Concernant le dernier concept, cela est un peu compliqué, je ne suis pas hostile à obéir, mais je n'obéis qu'aux forts. Je ne tolère pas d'être dirigé par un faible, aussi bien physiquement que mentalement."

Il venait de répondre aux questions de Lucci sans tourner autour du pots. Il n'aimait pas les longs discours inutiles, quand il parlait il parlait clairement et le minimum possible. Enfin cela n'était vrai que quand le sujet ne le prenait pas vraiment à coeur. Car quand il harcelait les gens, qu'il les provoquait il pouvait parler pendant des heures pour faire sombrer ses victimes dans le désespoir. Il aimait jouer avec le mental de ses victimes, cela lui plaisait encore plus que de leurs trancher la gorge. Il ne pouvait pas s'en passer et c'est pour cela qu'avant de s'engager dans une équipe, il se devait de vérifier que celle-ci ne lui bridait pas ses loisirs. Pour cela il posa quelques questions à l'ancien Tueur du gouvernement.

"Je ne suis pas contre ton idée, cependant il faut que je pose mes conditions. Mais avant de te les décrire, il faut que je vérifie deux trois détails. Pour ton équipe et toi, les activités annexes au groupe sont-elle bridées ? "



Il voulait vérifier que Lucci n'était pas encore un vieil homme sénile qui n'était plus capable d'être cruel par pur loisir. Comment allait-il si prendre pour vérifier cela ? Il avait plusieurs options, mais il avait choisit de lui poser cette petite question qui était de la plus grande importance pour lui. Ensuite, il s'approcha de Lucci jusqu'à ce que seulement un centimètre séparait leurs corps. Zaki fixa Lucci dans les yeux, celui-ci le regardait également sans crainte. Puis après une dizaine de seconde à fixer son interlocuteur, il se retourna. Il fit un pas en avant avant de se retourner vers Lucci. Pendant son mouvement qui consistait à tester Rob, il sortit sa dague et arriva à environ deux millimètres de la gorge de Rob. Le but de cette action ? Savoir si Rob Lucci avait peur de la mort, vous vous demandez quel est le rapport avec sa cruauté ? C'était simple pour Zaki, il n'y en avait pas, seulement il voulait tester la capacité mentale de son futur leader. Il avait désormais sa dague à quelques millimètres de son cou. Zaki ne savait pas s'il avait reculé, bloqué son mouvement ou s'il n'avait pas bougé. Que déjà il sentit une forte pression dans l'air de la pièce. Comme si la gravité avait augmenter, il sentait que ses jambes étaient plus faibles que d'habitude, cela était sûrement dû au charisme de Rob Lucci, qui dictait à son instinct animal de reculer. Zaki qui était en train de tester les compétences de son interlocuteur, prenait des risques. Lucci pouvait très mal réagir au comportement de Zaki.

[Dit moi si il y a des incohérence, car j'ai écrit en plusieurs fois du coup j'ai pus faire des erreurs. ]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Sam 10 Mai - 0:21

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Le jeune homme était une forte tête, il ne semblait pas intimidé bien qu'il connaissait la puissance de Lucci. Cependant il réfléchissait clairement, et parlait avec peu de mots (sans parler d'un vocabulaire de culture) : c'était un indice qui montrait qu'il pouvait être assez intelligent, et ce, Lucci n'est doutait pas, de ce qu'il avait vu Zaki avait gardé un comportement réservé et censé qu'un des pirates de l'auberge n'aurait pas eu, si on exceptait les comportements qu'entrainaient ses pulsions violentes.

"Tu veux savoir ce que je pense de ces concepts ? C'est simple être dans une équipe ne me dérange pas, du temps qu'il me reste ma liberté, celle de me divertir. Avoir un objectif ? Cela n'a pas vraiment d'intérêt pour moi, cependant si avoir un objectif est indispensable à mon divertissement, je pourrai essayer d'en trouver un. Concernant le dernier concept, cela est un peu compliqué, je ne suis pas hostile à obéir, mais je n'obéis qu'aux forts. Je ne tolère pas d'être dirigé par un faible, aussi bien physiquement que mentalement."

Mettait-il en doute Lucci ? Si c'était le cas il déchanterait vite. Mieux valait ne pas sous estimer qui il était, c'était de plus agaçant, le roux comprendrait vite s'il s'intégrait.

L : " Je ne prends bien sûr que ceux qui ont la volonté de me suivre et l'acceptation de mes ordres ; un élève, de tout temps, a pour marché d'obéir aux règles de son maitre en échange d'un enseignement dans ce monde. Au niveau des règles, il n'y en a que quelques unes, elles ne sont pas les pires. Tu ne peux attaquer ou tuer que ceux que je décide, tu es toujours situé où je le souhaite, et quand je te demande quelque chose tu obéis, mais je ne demande pas des choses inutiles ou barbantes, tu ne serais pas un laquais.
Tu as un objectif, il est justement de te divertir. Mais peut être que tu as comme priorité de te divertir seulement parce que tu penses ne pas trouver d'objectif divertissant, mais avec un objectif, tu aurais bien plus qu'un divertissement, tu aurais une passion, une profession enivrante, si tu aimes cet objectif. Notre objectif est de survivre et d'obtenir le respect de notre ennemi le Gouvernement Mondial, c'est une bataille. "


Ces explications étaient longues, Zaki devait en trouver assez à son goût. Le leader de l'ancien CP9 ne savait pas s'il avait bien fait de proposer à ce jeune psychopathe -que lui seul dans le groupe pouvait appeler à les rejoindre, sa propre nature ressemblante lui permettant de comprendre Zaki à la différence des autres. Ce pouvait autant être un loup sauvage impossible à raisonner qu'un loup apprivoisé devenu un fanatique de sa profession tant la passion lui accroche les tripes, à la manière de Lucci ; il pouvait rester à jamais insoumis comme il pouvait prendre un immense plaisir à ce qui lui était réservé... De là, seulement, pourrait naitre l'éthique que souhaitait Lucci. Il ne connaissait pas cet homme, mais ce dernier était sans doute un peu attiré par ce qu'il pouvait tirer d'un si puissant enseignant et protecteur, cela pourrait de développer plus facilement de nouvelles aspirations, comme si on le convertissait.
Il restait à régler cette question :


"Je ne suis pas contre ton idée, cependant il faut que je pose mes conditions. Mais avant de te les décrire, il faut que je vérifie deux trois détails. Pour ton équipe et toi, les activités annexes au groupe sont-elle bridées ? "


L :" Je te répondrais ceci : si tu veux devenir puissant, tu devras mettre de côté tes exigences, il n'y aura pas de marché à égalité entre nous. Je ne te prendrais pas en échange de ton divertissement, je te transmettrais un savoir et une puissance, et si tu te divertis assez tu resteras de toi même. Ce n'est pas un deal, c'est une proposition avec une seule condition possible que je te fais. Elle te plait ou te déplais, mais reste comme telle, si elle te déplais je te la déconseille.
Mais je vais te répondre : les activités annexes sont possibles. Tant que tu es là au moins quatre jours entiers de semaine pour t'entrainer, et lorsque nous en avons besoin, à tout moment, cela est acceptable. Un membre de mon équipe dispose d'un pouvoir qui peut te déplacer à n'importe quel lieu, tu lui signales le lieu où il te place et le lieu et l'heure où il te récupère, à condition d'être toujours là à ce moment. Les élèves sont parfois seuls dans un autre lieu que notre équipe pour faire des missions ; ils s'entrainent de diverse sortes, avec des combats ou autres actions dangereuses, grâce à ça. Donc même si tu resteras lié à nous, tu disposeras d'une certaine liberté, sous la forme d'autonomie. J'ai moi été formé de façon bien plus dure, sans aucune liberté, bref. Dernière chose : nous ne tuons pas les civils, seulement les pirates, les marines, et autres criminels. C'est déjà beaucoup. Tu ne toucheras qu'à ceux que j'autorise de tuer. "


C'était dit. Mais il y avait quelque chose qui ne convenait pas. Voilà que Zaki s'approchait tout près de lui, d'un centimètre. Jouait-il le caïd par immaturité, ou cherchait-il quelque chose de précis qu'il expliquerait ensuite ? La différence déciderait de la suite. Le regard de Zaki s'essayait intimidant, celui de Lucci resta calme, imperturbable ; il l'éleva pour regarder le blanc de ceux de Zaki avec indifférence, une indifférence, absence de vie, et non une théâtralisation, d'où venait toute sa signification intimidante.

L : " Hashiro Zaki, encore un geste comme celui-ci et tu en récolteras la conséquence, cela tu le sais. "

La suite était prévisible, pour cet esprit dérangé ; l'autre sortit un couteau et le dirigea vers lui. Mais aussi rapide soit-il, son geste avait été détecté avant même qu'il ne sorte son couteau, par les facultés surhumaines de Lucci. Ce dernier le laissa cependant tenter d'avancer son couteau vers lui, cela l'intéressait. Comme il pouvait voir au ralentit en comparaison, il attendit assez pour s'écarter juste quand l'autre ralentissait son bras et le rapprochait de sa gorge ; sans qu'il n'ai pu comprendre, Zaki retrouva Lucci derrière lui en un éclair. Lucci lui asséna une suite d'attaque du poing dans le dos, si rapides qu'ils défilaiennt en accéléré. Cette attaque était la même qui avait mit aussitôt hors d'état de nuire Franky il y avait plus de deux ans. La violence inouie de cette simple attaque rendit Zaki défaillant, titubant, incapable de riposter... Il était cependant d'une endurance forte, une fois remis il n'aurait pas de blessure réelle. Lucci le saisit par le cou et l'envoya contre le mur le plus proche ; des planches de bois éclatèrent, sa proie se retrouvait à terre, couverte de poussière.

Tandis que Hashiro Zaki se relevait avec quelques difficultés, Lucci prit la parole en s'époussetant. Il n'était pas encore fâché, car ce qui s'était passé lui paraissait dérisoire, mais si l'autre continuait il entrerait sûrement dans un début de colère qui dériverait en une rage noire et bestiale aussitôt.

" Alors, que pense-tu des conditions que je t'ai exposé ? Et sinon que cherchais-tu avec ton geste violent ? La suite dépendra de ta réponse, soit franc. "


[Pas d'incohérence, t'inquiète pas ; et de mon côté désolé de mon retard, j'avais les partielles cette semaine ]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Dim 11 Mai - 22:57

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Un long discours pour une explication complète et détailler, c'est ce que Lucci venait de donner à Zaki. Une explication claire et précise des conditions de l'offre, cette explication était aux goûts de Zaki un peu longuette, celui-ci aurait préféré une explication plus courte : Plus fonctionnel. Il est vrai que les explications du leader du CP9 déchu étaient longues, bien qu'intéressantes cela ne suffisait pas pour Zaki qui voulait lui combattre Rob. Il attendit quand même la fin du discours de son interlocuteur pour passer à l'action par respect, mais aussi car cela l'intéressait un peu. Dans les termes du contrat orale, que Lucci était en train de dicté à Zaki, il y avait quelque chose qui embêtait Zaki, où plutôt deux petits détails. Le premier était que Zaki devait abandonner toutes ses exigences s'il voulait intégrer le CP9 déchu et se faire former par Rob Lucci. Pour lui c'était assez problématique, car il avait une exigence, enfin il allait la décrire pour voir si les termes du contrat ne pouvaient pas être changés, ou plutôt s'il ne pouvait pas faire une exception pour cette fois.

Le deuxième détail qui gênait le bandit c'était qu'il ne pouvait plus tuer de civil, enfin ce petit détail n'était pas réellement un problème, car au final il y avait sur cette mer plus de pirate, de bandit et de marine que de civil. Si cela était le seul sacrifice que Zaki devait faire, il le ferait sans trop de difficultés, car grâce à ce petit détail il pourrait peut-être devenir plus fort, beaucoup plus fort. Les conditions évoquées par Rob Lucci étaient claires et acceptés moralement par Zaki bien qu'il y avait un seul petit soucis. Cependant le petit problème était en phase d'être règle, le petit criminel qu'était Hashiro Zaki avait une exigence et il comptait bien la faire valoir avant d'accepter l'offre. Mais avant de décrire sa condition à Lucci et de répondre à sa dernière question, il se releva en supportant la douleur des coups de Lucci, il était couvert de poussière. Zaki tapota ses vêtements pour enlever le plus gros de la poussière qu'il avait sur lui, une fois debout et débarrasser de toute cette poussière, il sortie une autre cigarette qu'il alluma et il commença à la fumer quand il se mit à ranger sa dague, qu'il avait encore dans une de ses mains. La dague rangée, la clope allumée il regarda son interlocuteur :

" Tes conditions ? Une formalité, cependant il y a un petit problème, j'ai quand même une exigence. Si tu l'acceptes, j'accepte ta proposition. Concernant mon geste violent, cela à voir avec ma condition. J'accepterai et je m'impliquerai dans votre combat, si et seulement si aujourd'hui j'ai le droit à un combat contre quelqu'un de fort, de plus fort que moi. Cela n'est pas dur à trouver, mais avoir quelqu'un de si puissant en face de moi et de ne pas le combattre ou essayer de le tuer, ça me tape sur le système."


Zaki venait de donner sa seule condition pour qu'il accepte de rejoindre le CP9 libre comme ils l'appelaient. Il venait de parler beaucoup d'une traitre, cela ne pouvait que montrer l'engouement que Zaki avait pour sa requête, il voulait un combat avec des sensations, la puissance de Rob Lucci avait excité son instinct de bête. Il voulait se mesurer aux forts et essayer de vaincre les puissants. Il voulait se battre contre le leader du CP9, cela lui donnait des frissons rien que de penser à un combat avec lui. Enfin il avait demandé à Lucci un combat contre quelqu'un de fort, quelqu'un de plus fort que Zaki. Il n'avait pas précisé que c'était contre Lucci précisément qu'il voulait se battre. Enfin du temps qu'il combattait quelqu'un de puissant cela lui convenait. Il attendait la réponse de Rob Lucci pour savoir s'il acceptait sa requête. Que faire s'il refusait son exigence ? Zaki perdrait certainement là meilleure occasion pour lui de devenir plus fort, mais actuellement il n'avait pas une vision claire de la situation. L'adrénaline lui montait au cerveau, il ne pensait pas à son avenir, là tout ce qu'il voulait, c'était satisfaire ses pulsions bestiales. Il espérait seulement que Lucci allait accepter sa condition. Qu'allait il faire s'il refusait sa requête ? Se jeter sur lui en risquant de mourir ? Ou partir et abandonné la proposition de rentrer dans le CP9 ? Il y avait une autre solution, c'est que Zaki abandonne sa volonté de combler ses pulsions, seulement cela n'était pas envisageable pour lui dans son état actuel.

Une réponse positive, c'est ce qu'il attendait de la part de Lucci. En attendant cette éventuelle réponse, il fuma sa cigarette pour décompresser, pour évacuer son surplus d'excitation. L'état actuel de Zaki était instable, il risquait de se laisser emporter par ses pulsions. S'il se laissait sombrer dans son excitation à cause d'un refus de Rob, il risquait d'avoir de lourd dégâts. Mais s'il acceptait cela irait mieux pour lui. Il ne risquerait pas d'avoir le leader du CP9 qui voudrait le tuer.


[C'est pas vraiment ce que je voulais répondre, mais je ne savais pas comment tourner ce que j'avais dans l'esprit. Donc j'ai fait un truc assez simple.]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Mar 13 Mai - 21:36

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1092

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Lucci comprit soudainement ; le désintérêt, les tremblements d'excitation, l'humeur médiocre de son interlocuteur. C'était donc ça ? Le jeune homme avait besoin de sa dose d'adrénaline du combat et de la violence, il ne trouvait pas de moyen de la contenir, simplement. Lucci eu comme pensée que ce personnage tout à fait perturbé et dangereux se serait senti bien dans le CP9 un temps, pas qu'il aurait forcément été de qualité, mais il aurait trouvé un parfait exécutoire avec ses missions et assassinats. De toute évidence, s'il en fallait si peu en échange de l'expérimenter comme élève, cela valait le coup de faire l'essai.


" Bien. Je vois que tu n'aimes pas les longues explications, je sais à peu près qui tu es, apprendre étape par étape te conviendrais mieux quitte à foncer tête baissé, seule l'expérience du moment compte. "


Lucci joignit les mains en faisant craquant ses phalanges et ses poignets. Il joignit ses jambes et étira doucement son corps pour réveiller ses vertébrés.

" Je ne suis pas d'humeur à céder, mais si tu veux un combat, sur ce coup je peux joindre l'agréable à l'utile. Prépare-toi si tu souhaites toujours te battre. "


De cette manière faire passer un test était déplacé plus tôt. Sous ses vêtements propres et soignés Lucci cachait les cicatrices encore fraiches de récents combats dans un vaste piège de la marine, et son corps devait éviter la sursollicitation, mais là ce serait simple ; il s'acquitterait presque sans effort de cette petite leçon, un peu amusante au demeurant.

Pour commencer, l'ancienne légende du CP9 se posta face à Hashiro Zaki, et lui envoya le signal :

" Attaque-moi au poing, je ne riposterais pas, et n'utiliserais pas mes bras ni mon corps pour esquiver ton coup. "

L'autre devait se demander ce qu'il préparait. Lorsque l'attaque de Zaki parvint proche du corps de Lucci, il vit ce dernier se volatiliser sous ses yeux et son poing aspiré par lee vide. Lucci apparu quelques mètres derrière lui, et lui envoya :

" Le Soru. En pleine attaque que nous assène un l'adversaire, cette méthode permet de se téléporter à un endroit improbable et de le prendre par surprise. Première des six techniques du CP9. Maintenant je ne bougerais pas du tout, tu peux frapper de toute ta force. "

Le prochain coup de Zaki aurait aisément traversé un mur de pierre, mais contre le corps de Lucci il s'écrasa sur une résistance invincible, comme sur puissante une paroi d'acier. Un peu de fumée montait du lieu de l'impact, chauffé par la pression, mais Lucci restait absolument imperturbable, indemne, un très léger sourire se dessinant sur ses lèvres.

" Le Tekkai. Cette force physique, du même type que le haki mais encore différente, permet par la concentration de se protéger de coups très puissants, notre corps devient du béton armé pendant quelques instants. Allez, ne te décourage pas, essaye encore de m'avoir. "


Quelle que fut la prochaine attaque, Lucci évita soudainement le coup, se déplaçant si vite qu'il esquiva comme au ralenti l'attaque. Son adversaire dut multiplier ses coups, mais Lucci les esquivait aussi aisément qu'une feuille de papier tant il était rapide.

" Le Kami-e, technique d'esquive surhumaine, l'intensité et le nombre de coups de ceux n'ayant pas un niveau très élevée est inutile, comme tu le vois. "

Puis Lucci s'éleva soudainement dans les airs, pour flotter quelques mètres au dessus de Zaki, et se déplacer aisément par voie aérienne tout en commentant :

" Le Geppo. Comme tu le constates, il s'agit simplement de voler, grâce à un frottement énergique sur la couche atmosphérique. "


Zaki paraissait déjà essoufflé de toutes ses attaques ratées. Lucci se déplaça ensuite vers lui à une vitesse éclair, le corps fondu par un mouvement accéléré, et l'atteint pour le percuter d'un coup de poing. Zaki voleta en arrière pour tomber plusieurs mètres. Ses vêtements froissés étaient un peu déchirés à un endroit, et le choc devait l'élancer.
Il n'avait cependant été que surpris par toutes ces prises inattendus, Lucci ignorait encore ce qu'il valait réellement -mais il savait qu'après entrainement, il y avait de quoi construire un combattant intéressant.

" Voilà, c'était les techniques d'esquives qui pourraient t'être enseignées. Veux-tu expérimenter maintenant les techniques... d'attaque ? C'est à toi de décider. "

Le chapeau de Lucci était toujours en place. Son regard s'était assombrit, et Hattori claqua des ailes pour s'installer sur un toit proche, comme s'il anticipait quelque chose. Le psychopathe Zaki avait le choix en main : s'il acceptait, il était autorisé à user de tout moyen d'attaque contre Rob Rucci.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   Dim 18 Mai - 22:36

Hashiro ZakiBandit
avatar

Messages : 201

Navigation
Doriki:
961/6000  (961/6000)
Fruit du Démon: -

Le combat allait commencé, Lucci avait donné son accord, Zaki pouvait désormais libérer ses pulsions meurtrières, il savait maintenant qu'il n'aurait pas de punition fatal, sa vie n'était plus menacé. C'est alors que le poids qui pesait sur lui depuis le début de sa rencontre avec le leader du CP9 s'envola. Libéré de cette lourde éventualité, il pouvait enfin agir sans trop réfléchir. Il écouta les paroles de Lucci qui lui demandait de le frapper. Zaki n'allait pas se gêner, il comptait bien s'amuser aux maximum avec Rob Lucci et en même temps pourquoi pas apprendre de ce combat. Clope au bec, Zaki prit la parole pour affirmer sa volonté de se battre, même si au fond de lui ce n'était pas un combat, mais plutôt un moyen de se prouver qu'il avait fait le bon choix en décidant de suivre Lucci.

"Parfait, alors si tu es prêt, j'arrive !"

Il n'attendit pas plus longtemps, directement après ces quelques mots, il partit à l'attaque. Il assena à Lucci un coup de poing qui aurait été capable de casser un mur de pierre. Enfin c'est ce qu'il pensait, en réalité son adversaire ne fit même pas toucher par son attaque. Il ne comprit pas sur le moment comment lucci avait fait pour esquiver son attaque. Mais Zaki n'allait pas en rester là, il était déjà prêt pour ré-attaquer. Cependant il écouta l'explication de Lucci, le Soru ? Une technique de téleportation courte porté ? C'était intéressant, Zaki avait maintenant comprit comment son adversaire avait fait pour esquiver son attaque, enfin grâce à l'explication de Lucci. L'explication était terminée, il fallait maintenant que Zaki attaque encore une fois. Étant le dos tourné à son interlocuteur, Zaki pivota son bassin, puis se retourna pour affliger un coup de coude dans la face de Lucci. Mais son coude se fracassa contre le visage de sa cible.

Comment était ce possible ? Pourquoi prenait il les dégâts ? L'incompréhension troublait son esprit quand il entendu l'explication. Le Tekkai, c'était donc ça, une technique de renforcement physique, Zaki n'arrêtait pas d'être surpris. Les six pouvoirs étaient maintenant très intéressants pour lui, bien qu'il avait seulement vue deux, des six pouvoirs. Cependant, il ne se décourageait pas, il continuait d'assalié sa cible, cependant tous ces coups furent esquivé, comme s'il frappait au ralentit. Bizarre, mais pas autant surprenant que le Soru, Zaki s'arrêta alors d'essayer de frapper Lucci, pour écouter le nom de sa technique. Le Kami-e, technique intéressante mais beaucoup moins impressionnante que les deux premières. Puis l'homme léopard s'éleva dans les aires, c'était le Geppo qu'il disait, des coups rapides sur l'aire qu'il permettait de marcher dans l'air. C'était certainement la technique la plus facile à maîtriser, il suffisait d'avoir un minimum d'entraînement et de puissance pour la contrôler. Enfin c'est ce que pensait Zaki, mais cela n'était peut-être pas une réalité. A peine l'explication terminer, que Lucci lança une attaque éclaire sur lui. Zaki ne pouvait pas esquiver, il n'était pas assez rapide. Il eut à peine le temps de se mettre en garde pour réduire les dégâts de l'attaque. Malgré sa garde il se fit envoyer valser à plusieurs mètres de là, pour se faire arrêter par un mur. Il se releva , il avait toujours sa cigarette dans sa bouche, elle n'était pas éteinte, ni fini. Il tira une latte sur sa clope avant de répondre à Lucci qui venait de lui poser une question.

"Ces techniques sont très intéressantes, il me tarde de voir les techniques d'attaques. Alors, je t'en prie fait toi plaisir, amusons nous un peu."


Zaki reprit son souffle, il allait enfin voir les techniques offensives du leader du CP9. Il en était tellement impatient, qu'il ne pouvait pas se contenter d'attendre l'attaque de Lucci. Il devait attaquer lui-même son adversaire pour se sentir heureux. Son excitation était à son paroxysme, il finit sa cigarette, fit deux trois pas en direction de sa cible. Arrivé à une distance correcte, il prit sa cigarette et la lança par terre aux pieds de Lucci. Puis il frappa le sol d'une puissante impulsion qui le fit sauté en direction de son adversaire. Une fois à portée de sa cible, il se mit à préparer son coup. Ensuite, il frappa, il affligea un coup de pied d'une puissance capable de tordre de l'acier. Il ne savait pas si cela avait blessé Lucci, mais il pensait que oui, ou plutôt il l'espérait. Enfin quelque chose lui disait qu'il avait affligé quelque dégâts mineur à sa cible. Enfin c'était un sentiment, il pouvait se tromper. Il avait une petite théorie qu'il allait partager avec son "coach".

"Ce sont de belles techniques, mais mis à part pour le Tekkai, elles peuvent toutes être contré par la rapidité de l'adversaire non ? Et pour le Tekkai, s'il te rend aussi résistant que du béton armé, il suffit de casser le béton non ? Enfin stoppons les bavardages, montre-moi un peu les techniques offensives."

Zaki était prêt, il s'éloigna rapidement de Lucci pour reprendre son souffle. Il était impatient de voir les techniques d'attaques des Six pouvoirs.


[Je suis désolé de mon temps de réponse, et de la qualité du poste qui me parait très moyen.]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Du silence s'il vous plaît [Pv Ex Cp9]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Aelred Aodan Flaherty # "Vous voulez un whisky ?" "Juste deux doigts." "Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"
» Une nouvelle montre s'il vous plait !! [PV Dexter]
» De l'eau s' il vous plaît [ft Patte D'écume]
» Tavernier, je voudrais une rousse, s'il-vous-plait! (PV Gil et Lib)
» SOS amitié s'vous plaît [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Jaya-