AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une course bien matinale. [pv Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Une course bien matinale. [pv Nana]   Sam 22 Mar - 10:39

InvitéInvité
avatar


[je tiens à m'excuser dés à présent d'avoir pris l'initiative de certaine de tes actions Nana, étant un souvenir je ne voyais pas comment faire autrement sur ce premier post, je ferais en sorte que ça n'arrive plus pour la suite du rp.]

Il était tôt le matin, Stakana Yuukan avait du mal à avoir les idées claires. Il courait jusqu’à en perdre haleine et savait juste qu’au bout de cette course se trouvait un prix, celui de la liberté. A côté de lui, une jeune et belle personne aux cheveux rouge avait prit la direction des opérations.

Reprenant haleine après s’être caché, il put enfin se rappeler ce qui s’était passé :
Voulant montrer qu’il était adulte, Yuukan était venu passé la soirée dans une gargote. Là, il avait réclamé du rhum, du saké et toutes ces choses qui vous sont refusé quand vous êtes petit. Sans faire d’exception à la règle, on lui avait refusé, ainsi de façon très agile et presque amusante, il dansait faisait des pirouettes et en profitais pour voler leurs boissons aux marins venu du monde entier pour se reposer.

Une silhouette de femme avait fait irruption dans l’établissement réclamant tout à fait poliment de quoi se restaurer ainsi qu’une boisson. Comment Yunyun l’avait sut avec précision ? C’est simple, une personne aussi belle ne pouvait passer inaperçu aux yeux de l’adolescent. Tout n’était que féminité, grâce, volupté et puissance chez cette personne. La couleur de sa chevelure était sans aucun doute naturelle et donnait l’impression d’un étendard, d’une marque de ralliement. Sa peau clair contrastait avec le sombre de sa chevelure sans pour autant donner une impression combattive ou disgracieuse. Impossible de résister à l’appel du cœur que seuls les adolescents écoutent, Yuukan vint à sa rencontre, en gentleman, il voulut parler. Problématique : la petitesse presque le nanisme de Yunyun donnait un caractère enfantin et amusant à la situation. La situation donnait malgré tout beaucoup de bonheur au jeune homme qui se sentait écouter et elle aurait put durer longtemps si les marines n’avait pas pointé le bout de leurs nez.

Visiblement, les marines la recherchaient et l’un d’eux fit irruption dans la pièce tandis que les autres faisaient évacuer la salle. Nana puisque c’était son nom semblait à moitié éteinte comme résolu à accepter son sort et visiblement c’était la mort qu’on lui réservait. L’homme possédait d’étranges galons rouges rehaussé de doré.
Impossible de rester passif devant cette situation et étant résolu à sauver cette demoiselle en détresse, le jeune garçon au bonnet se transforma en silence sous sa deuxième forme. Restant dans la même situation qu’avant comme si le temps s’était arrêter il avait alors projeter sur le gradé sa langue non pas pour fouetté ou attaqué mais pour soustraire. Cette attaque presque suicide avait marché puisque la cible atteinte avait été le pantalon de l’homme et celui-ci ma foi avait été arraché et jeté au loin.
En contre attaque l’homme l’avait projeté contre un mur, l’assommant presque sur le coup.

La suite, Yunyun ne s’en rappelait plus et il fallait continuer la course sans quoi les marines allaient retrouver à nouveau leurs traces.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une course bien matinale. [pv Nana]   Jeu 3 Avr - 12:29

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Il n'était même pas encore huit heure du matin que la journée de la rouge était déjà mouvementée dans le mauvaise sens du terme. En générale, le matin, Nana n'était pas en reste quand à profiter d'une grasse mâtiné bien mérité selon elle, qu'elle ait ou non, eut une grosse journée la veille. Tant qu'elle pouvait rester dans son lit bien douillet à roupiller, toutes les excuses étaient bonnes, même celles qui étaient parfois plus grosses qu'elle mais qui faisaient rire tant c'était improbable. En même temps pourquoi un éléphant rose volant serait entrer par le hublot pour vous donner la maladie qui empêche de se soulever d'un matelas, on se le demande. Ah moins qu'on démontre leur existence, son équipage n'avait pu s'empêcher de rire aux éclats en entendant cette histoire sortie de l'imagination de la jeune fille à peine sortie de ses songes et qui ne demandait qu'à y retourner. Au moins il fallait reconnaître qu'une bonne course matinale mélanger à de l'adrénaline, était un remède presque miracle pour décuver rapidement et éviter ainsi la gueule de bois. Bon par contre pour les autres produits contenu dans son verre sans sa bénédiction et qui lui faisait tourner la tête, eux il y avait rien à faire, le mal restait tout de même là.

Pour mieux comprendre il faut revenir en arrière, dans les souvenirs embrumé de la rouquine dont l'épuisement montait à la tête. Elle était partie chercher des informations sur l'homme qui commettait des crimes en prétendant être de l'équipage de feu Barbe Blanche, terrorisant ainsi la population, qui pour certaine, avait été protéger jadis par ce même équipage. La cote de popularité du Moby Dick et son équipage chutait grandement, et maintenant tous les civils avaient peur d'eux, les voyant plus que comme des monstres assoiffé de sang, ravager par la haine d'avoir perdu leur père. Sauf qu'il n'en était rien, surtout pas elle, puisqu'elle n'avait même pas connu le défunt. Nana avait donc entreprit de se renseigner sur le fameux bandit qui l'accusait à tord elle et les siens d'odieux forfaits. Elle s'était donc rendu à Water Seven, ville portuaire qu'elle appréciait grandement, car c'était là où tous le monde venait. Nulle part ailleurs on réparait aussi bien les navires, du coup il y aurait forcément des gens qui avaient entendu parler de ses massacres ici.

Mais à force de recherche, la belle avait soif, et même un peu faim, il lui fallait donc vite se restauré avant de tomber par terre dans les pommes sans pouvoir continuer son enquête. En revanche la taverne où elle s'était rendu avait de forte allure de Jaya, mauvais choix sans doute, mais vu l'aspect, c'était celle qui serait plus dans ses moyens financier du jour, ayant oublier de prendre de quoi se mettre à l'aise. Malgré les regards, elle alla s'assoir après qu'on lui ait apporter un bon verre de rhum, ainsi qu'une assiette de poisson grillé, rien de tel pour commencer un bon repas. Un gamin était venu la voir, il devait lui arrivé à l'épaule, ce qui lui avait donné l'impression qu'il était très jeune, peu être pas autant qu'il ne l'était réellement bien qu'elle ne soit pas loin de la vérité. Elle l'écouta alors parler en souriant, pensant un manque d'affection ou un besoin de parler omniprésent comme chez certaines personnes. Cela n'empêcha pas la conversation d'être fort agréable pour autant.

Mais les marines étaient partout, pire que des fourmis, ils entrèrent bruyamment et commencèrent à capturer les pirates qu'ils avaient reconnu. Surement le propriétaire qui collaborait avec eux, et lorsqu'il voyait de grosse tête, il les appeler pour toucher une partie de la récompense pour les avoir aider. Les innocents s'enfuirent en hurlant, tandis que les criminels essayaient en vin de se défendre. La rouge n'avait pas peur, elle continuait même de se restaurer pendant qu'un gradé l'appelait en faisant état de certain de ses crimes. Soupirant, elle feinta de se résoudre à sa capture, ayant confiance en ses capacités, et s'étant déjà retrouvée face à des amiraux, ceux-là ne lui prodiguaient aucune frayeur. Sauf qu'un imprévu de taille se produisit, le jeune garçon, visiblement un zoan par son changement physique bestiale, décida de l'aider sans demander son avis, ou même savoir qu'elle aurait pu s'en sortir sans aide de personne.

Le pauvre garçon, bien qu'il ait réussit à déconcentrer le marine, provoquant chez certain un rire amuser de voir leur supérieur dans un tel état, celui-ci se vengea en projetant l'enfant contre un mur, le laissant dans un état comateux. Nana avait dû le récupérer après avoir jeter une pluie de sang tranchante sur les marines présents dans la salle, les ralentissant suffisamment pour prendre de l'avance dans sa fuite. Voilà où elle en était maintenant à courir dans les rues en tenant un garçon par la main tout en essayant que celui-ci ne s'effondre pas sur le sol à cause du choc à la tête. Lorsqu'elle trouva un interstice assez grand entre deux murs pour se faufiler, elle s'y engagea assez loin pour être dans l'ombre et ne pas être vue par ses poursuivant, avant d'engueuler celui qui avait mi sa vie en danger. Elle se sentait dans un sens responsable, car c'était pour elle qui risquait de perdre sa liberté de vie, et elle ne le souhaitait à personne, elle-même avait déjà du mal à bien le vivre.


« Mais qu'est ce que tu fais?! Tu es idiot! On ne t'as jamais dit qu'aider un pirate t'attirerais des ennuis? J'aurais pu m'en débarrasser toute seule tu sais, maintenant tu te mets en danger pour rien! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une course bien matinale. [pv Nana]   Dim 20 Avr - 23:16

InvitéInvité
avatar


Yunkan avait la tête vaseuse, a chaque pas qu'il effectuait, la tête lui tournait et il se retenait pour ne pas tomber prit de vertige. Non, ce n'était pas les effets de l'alcool bien qu'il en avait ingéré la veille, mais ce prendre un mur de pleine face ne fait généralement pas du bien. Plongé dans l'inconscience a la site de ce choc, le réveil avait été dur.
A ces côté une merveilleuse femme à la chevelure rouge. Elle le portait plus qu'elle ne l'aidait à marcher et devait avoir mal au dos vu la différence de taille qu'il y avait entre les deux.

Toujours est il que l'objectif de Yunkan avait réussit, elle était parvenu à s'enfuir et avait même prit le luxe de ne pas le laisser dans la salle. C'était la preuve que cette femme possédait un cœur. Elle était belle de l'intérieur comme de l'extérieur, à coup sur, cette femme faisait parti de la caste des princesses et assimilé. Devant l'impulsion de cette idée, Yunkan se senti pousser des ailes, il avait sauvé sa princesse tel un chevalier devant des ordres d'ennemis. Bon la suite ne ressemblait pas vraiment à un conte de fée, depuis quand les sauveurs était porté par les demoiselles en détresse? Il prit alors légèrement de la distance avec elle et essaya de se tenir seul sur ces deux genoux mais senti ces jambes flageoler encore un peu.

Peu à peu il reprit contenance et pus la suivre presque normalement. Lui même paraissait presque ordinaire si on oubliait son énorme œuf de pigeon dressé fièrement tel une licorne en plein milieu de son front. Il fallait aussi oublier le sang coulant autour de son arcade sourcilière droite qui saignait abondamment enfin bref.

Au bout d'un certain temps, Yunyun comprit qu'elle recherchait quelque chose ou peut être quelqu'un. Finalement elle s'arrêta dans une ruelle. Il la suivit. Elle avait la peau douce et ne piquait pas, en plus elle sentait bon l'air marin. Étonnamment la jeune femme le disputa violemment. Avait elle eut peur, éprouvait elle de doux sentiments envers lui?


-"Je... j'ai fais cela pour toi Nana-chan, l'important c'est que tu ait pu t'enfuir ce n'était pas pour rien." Là dessus il lui fit un grand sourire et ajouta qu'il recommencerait sans l'ombre d'une hésitation les actes qu'il avait prit, si cela permettait de sauver la belle rousse.

-"Tu sais, pirate ou non, tu es avant tout quelqu'un qui m'est sympathique. C'est très gentil de ta part de m'avoir emmené avec toi, je suis désolé de t'avoir inquiété si tu as eut peur. Gomenasei."

A ces mots il baissa la tête à quarante cinq degré en position d'humilité tout en maintenant le contact visuel. Cette posture, il l'avait apprise avec le contre-amiral Suu Sao. Légende qui prenait la même direction que celle de l'incroyable Garp.

-"Je ne te ralentirais pas dans ta fuite, je te le promet Nana chan!" S'il avait été sérieux jusque là, il sorti un « tu veux être ma petite amie? » sans avaler la moindre bouffé d'air. La façon donnait l'impression qu'il avait dit une malgré et l'effet était d'autant plus fort qu'il courba la tête en signe d'humilité à trente degré.
Secrètement, il s'imaginait déjà voguant au côté de Nana, princesse des princesse en son cœur. Mais serait elle d'accord?

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une course bien matinale. [pv Nana]   Dim 27 Avr - 12:10

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Décidément elle avait un don pour s'attirer des ennuies, il faut bien être doué dans quelque chose parait-il, mais là c'était vraiment abusé, et dire que certain disait qu'avoir le « D » dans son nom était un signe de chance. Chance de quoi? De voir débouler des marins qui vous colle au cul comme des mouches à merde? Bonjour la chance! Chacun en avait une notion bien particulière ça c'était certain. Et en plus il fallait qu'elle se trimballe un gosse qui voulait jouer les plus grands, à non mais vraiment, tout sauf une bonne journée. Comme si elle n'avait que cela à faire de sa vie, courir pour fuir la justice, on croirait qu'elle à voler un morceau de pain dans un certain Disney.

Après quelque temps de courses, l'enfant réussit à prendre appuie sur lui-même, bien que cela se voyait, lui était difficile, mais au moins elle avait un poids en moins sur le dos. Tant mieux car les courbatures c'était loin d'être sa passion. Enfin, il retrouva suffisamment de force pour se débrouiller tout seul, ce qui l'arrangea, bien que c'était un gamin, il pesait quand même son poids l'animal, et pour fuir, être ralentit n'était pas vraiment souhaité. De plus tel le petit Poucet, il semait derrière lui des gouttelette de sang, le visage était vraiment la pire des parties du corps, une égratignure et hop c'était une cascade d'hémoglobine! Le nirvana à côté c'était qu'un verre d'eau débordant de quelques goutes.

Une fois à l'abri pour pouvoir souffler un moment, et étirer ses muscles avant de souffrir dans quelque heure du poids du garçon, elle pu enfin engueuler ce dernier pour les risques plus qu'inutile qu'il avait prit. Finalement elle comprenait pourquoi Luffy et Ace se faisait souvent engueuler par Garp, le pauvre, elle était plein de compassion pour lui d'éduquer des enfants aussi turbulent. À croire que les enfants n'étaient jamais fini complétement, manquait quelque chose dans le cerveau, même plusieurs vu certain.


« Mais je pouvais m'en sortir seule, est-ce que je t'ai demander de te mettre en danger? En plus on vient à peine de se connaître et je ne connais même pas ton nom! »

Il osa lui dire qu'il recommencerait, non mais vraiment ils y en a. Une tape sur la tête du travers de sa main suivit d'un soupire, à croire qu'il cherchait le bâton pour se faire battre, il devait surement faire partie de ses personnes masochiste qui aime la douleur. Étrange mais bon s'ils aimaient ça, pourquoi les juger, chacun ses passions. Enfin même s'il aimait la douleur, elle entreprit de le soigner, en plus de nettoyer son visage, arrêtant ainsi l'écoulement de sang qui commençait à lui faire un masque fort peut agréable à regarder.

En tout cas son langage était étrange pour un enfant, ça la dérouta quelque peu, mais sa tête de chien battu lui cracha un autre soupire, sa tête se posant contre le mur un moment. Vraiment les gamins c'est chiant, Nana n'avait même plus envie de lui faire de remontrance. Il lui promit alors de ne plus la ralentir, voilà une idée qu'elle était bonne, cependant la rouge n'ouvra qu'à moitié l'œil pour l'écouter en le refermant aussitôt. Pourquoi est-ce que les enfants étaient-ils tous aussi écervelé? Alors qu'elle réfléchissait à comment s'enfuir sans qu'il soit en danger, voilà qu'il sortit une phrase plus grosse que lui.


« Mais qu'est ce que tu raconte, on ne connait depuis deux minutes, tu sais rien de moi, c'est pas comme ça que ça marche! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une course bien matinale. [pv Nana]   Dim 18 Mai - 18:59

InvitéInvité
avatar


[un admin peut il lancer le dés pour savoir quelle est l'effet de la bombe produit? Merci ^^]

Accroupis sur le sol, les jambes en V, Yuukan se massait le crâne. C'est que la jolie princesse avait une poigne de catcheur.

"-Aie, ça fait mal. Tu n'y a pas été de main morte, Nana-chan. Moi c'est Yuukan mais tu peux m'appeler Yun yun, ou encore heuuuu." L'adolescent n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il s'était perdu dans de tendres rêves. Dans ces yeux innocents, on pouvait y voir une étoile scintiller. Il se toucha alors l'arrête de son nez et se demanda la raison de son geste. Se faisait elle du souci pour lui, quoi qu'elle en disait il était déjà si proche. Il leva la tête et eut une silhouette de rêve au dessus de lui. C'est que le galbe de la jeune fille était vraiment bien fait!

-"Nana chan tu es si kawaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii. Je souhaite te protéger encore et encore."
En disant cela il se jeta littéralement sur elle et lui fit un câlin (de force ? mais avec douceur). On entendit alors un couinement de protestation au niveau du poitrail de Yunkan. Suu Sao battait des ailes d'un air agacé et décida de se poser sur l'épaule de la pirate en prenant un air hautain.

Quant à l'exclamation qui venait de sortir de la bouche de l'adolescent, bien qu'elle n'avait pas été criée, elle avait eut le pouvoir de rameuter plusieurs marines. Sans avoir le niveau de son acolyte, Yuukan savait se battre. Il avait donc fait reculer les pirates jusqu'à les faire sortir de la ruelle après avoir reprit sa forme la plus adaptée au combat en escarmouche : Il prit par le poignet sa compagne d'infortune et se mit à courir entre les maisons espérant les semer assez rapidement. Hors de question de laisser la rouge faire tout le travail il avait des principeset protéger une demoiselle en détresse en faisait parti.
Au bout de facilement dix minutes de course, suite à un mouvement d'agacement, il sortie de son sac son arme préféré : un bocal en verre. Il prit un peu de souffre dans son sac et y rajouta une substance d'une couleur inconnu. Là il secoua énergiquement et espéra qu'elle allait produire un écran de fumée. Les marines arrivait en trop grand nombre pour pouvoir se battre dans une ruelle aussi étroite.

A la façon d'une grenade projetée en direction des marines, le bocal parvint jusqu'à sa cible. Il restait à espéré que le mélange ralentirait la course de l'ennemi. (BOUM)

"-Quoi que tu dises je suis content de partager ce moment avec toi Nana-chan."

Il gloussa car la situation devenait pour lui amusante et follement trépignante sans parler du danger qui les coursait. Autant dit que cette journée s'annonçait riche de rebondissement.

-"Ça te dit un petit déjeuner ensemble? "



Dernière édition par Stakana Yuukan le Lun 19 Mai - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une course bien matinale. [pv Nana]   Lun 19 Mai - 13:00

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

http://dicelog.com/dicefr → j'ai eut "2".

[Tu te rend compte que tu t'appel Yuukan et pas Yunkan dans ton pseudo? Je crois qu'il faut changer une lettre lol.]

Après avoir frappé l'enfant, la rouge se massa le front les yeux fermés, essayant de détendre son esprit encore assez affuté pour redonner un coup par pure réflexe. S'il y a bien quelque chose qui l'irritait c'était les actes irresponsables, déjà dans son équipage d'homme adulte c'était dure à supporter et parfois il pleuvait des coups, mais si en plus les inconnus si mettait, ses mains finiraient par être aussi dur de le roc. Nana finit par ouvrir un œil lorsqu'il se présenta, car faire des familiarités avec elle comme s'il avait élevé les cochons ensembles passait surtout parce qu'il était un môme. Elle soupira en voyant qu'il n'arriva pas à finir sa phrase, laissant des étoiles dans ses pupilles plutôt que des mots dans sa bouche.

« Yunkan hein? C'est pas courant ... »

Pourquoi n'était-elle pas tomber sur un enfant mignon qui serait l'innocence même, souriant gaiment en jouant, lui apportant une fleur tout fière avant de retourner jouer comme si de rien n'était? Non il avait fallu que le destin se foute encore de sa gueule en lui donnant le seul qui pouvait l'irrité. Ce n'est pas que la rouge n'aimait pas les câlins, mais là c'était trop, entre le fait de vouloir la protéger et s'exprimer à en attirer la marine qui les recherchés. Il était lui même contradictoire dans ses actions.

« Espèce de ... »

Une chance pour lui elle n'eut pas le temps de le frapper, voyant alors rouge et soupira fortement agacé par la situation. C'est que la colère montait en elle. Qu'est ce qu'elle détestait ça, être trainer par le poignet par une personne bien plus faible qu'elle, les gens qui se donnent des airs alors que non, la prenant pour une petite chose fragile, si elle pouvait elle les cloueraient tous sur une place public. Finalement c'est une gifle qu'elle aurait du lui donner.

Pour elle, le nombre de poursuivant était largement facile à avoir en peu de temps, même dans un endroit aussi étroit ça lui serait chose aisé que de s'en débarrasser, mais le gamin préféra agir. Intrigué parce qu'il sortit de son sac, elle le laissa faire, curieuse. Un écran de fumé, pourquoi pas, maintenant il fallait dévier du chemin pour fausser compagnie à leur poursuivant. Si Yunkan était amusé, elle l'était moins, le regardant avec sévérité.


« La prochaine fois je t'attache et je t'envoie aux marines pour ton éducation, je déteste ça, ne t'avise plus jamais de recommencer! »

Maintenant se fut elle qui prit la tête de la course, cherchant un endroit où aller après qu'il parla de prendre un petit déjeuné. Avec la marine au fesse, boire un café tranquille n'était pas chose facile. Devant un magasin de location de cheval de mers, elle prit un Yagara pour eux deux ainsi qu'une cape pour chacun, histoire d'être caché des yeux de la marine tandis qu'ils longeraient les canaux de la ville pour se retrouver de l'autre côté. À pieds les marines prendraient beaucoup de temps avant de les retrouver. Une fois arrivé sur l'autre versant, elle descendit de la monture aquatique et l'attacha pour le récupérer plus tard, marchant jusqu'à une terrasse d'un petit café très sobre proposant aussi un petit restaurant. Nana s'installa sur une chaise de la terrasse, ou plutôt s'affala dedans n'ayant plus envie de courir aussi tôt dans la journée.

« Je pense qu'ici on sera tranquille pour se remplir la pense. Un Milkshake à la banane et caramel s'il vous plait! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une course bien matinale. [pv Nana]   Ven 20 Juin - 17:05

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1479

Dernière réponse le 19 Mai.
→ Cela fait maintenant un mois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une course bien matinale. [pv Nana]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Une course bien matinale. [pv Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une heure bien matinale. [=> Chasse.]
» Une partie de chasse bien matinale !!
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Water Seven-