AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La loi de Murphy [Pv Brook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: La loi de Murphy [Pv Brook]   Mer 19 Mar - 11:39

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

Nous étions en station avec les camarades depuis quelques heures, appréciant le repos après une longue campagne en mer qui nous avait tous laissé épuisés, sur cette île de grand line dont nous ne savions rien si ce n'est qu'elle était montagneuse et forestière, comme tant d'autres îles dont nous ne savions pas grand chose de plus soit dit en passant. Il faisait relativement bon, les embruns et les rayons du soleil inspiraient mon âme à la poésie, quand soudain, j'entendis des rochers tomber avec un cri. J'en était sûr, les rochers ne criaient pas, donc il fallait porter assistance au malheureux qui venait de dégringoler de la falaise.

Je fus d'ailleurs le seul à m'en inquiéter, les autres, ensommeillés ne firent que jeter un regard vers le point de chute, encore plein de poussière. Je m'y aventurai et trouvai, à tâtons, une personne d'une maigreur relativement curieuse.

- Vous allez bien? Vous avez fait une sacrée chute, vous auriez pu vous faire mal hein.

La poussière commençait à s'estomper.

- Regardez! Anzû aide un Mugiwara!

Quelle ne fut pas ma stupeur de découvrir qu'en effet, la personne que je venais de relever n'était autre que le squelette de l'équipage du chapeau de paille, Brook.

Les autres crétins se mirent à charger et par réflexe, je dis au sac d'os:

- Vite! Faut se barrer!

Et c'est en courant pour trouver un refuge quelque part que je réalisai que je venais d'aggraver mon cas et qu'il me serait extrêmement difficile d'expliquer ça. Enfin bon, la panique ne s'explique pas. Par chance la forêt était relativement danse et nous trouvâmes un abri dans une grotte. Je devais à tout pris mettre les choses au clair avec ce compagnon d'infortune, il ne fallait pas qu'il se méprenne, je n'avais pas les moyens de l'arrêter certes, mais je n'étais pas non plus son ami, il semblait que notre collaboration soit vitale si nous voulions tous les deux nous en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La loi de Murphy [Pv Brook]   Mer 19 Mar - 16:52

InvitéInvité
avatar


Moi et les autres avions accosté sur une magnifique île. Nami-san avais besoin de papier en plus pour faire de nouvelles cartes, Sanji-san de nouvelles provisions et Chopper-san de plus de médicaments. Il fallait donc que l’on s’arrête et notre chère navigatrice s’était dirigée vers la première île venue. Je ne savais pas trop quoi faire d’ailleurs, les trois camarades que j’avais cité auparavant étaient déjà partis et les autres s’occupaient un peu chacun de leur côté. Robin-san s’occupant de son jardin, Franky-san et Ussop-san bricolant au sous-sol, Zoro-san s’entraînant et Luffy-san qui lui avait disparu dans la forêt. Il était toujours le premier à partir à l’aventure donc ça ne m’étonnait pas plus que ça c’est le contraire qui aurait été surprenant.

Du coup, je restais dans mon coin ne sachant pas trop comment occuper ce temps libre que j’avais. Je décidais de partir en ville pour voir si je ne trouverais pas quelque chose à y faire. Peut-être y trouverais-je l’inspiration pour une nouvelle chanson ? Je me sentais tellement inutile ces derniers temps sur le navire. Il fallait que je me remotive et que je donne le sourire à mes camarades chaque jour, mais comment faire ? Je pensais beaucoup à Laboon ces temps-ci, me demandant comment il allait sans jamais savoir si bien était la réponse. Mais je me doutais au plus profond de moi qu’il nous attendait toujours après tout ce temps. Nous étions sa famille à l’époque et maintenant il ne restait plus que moi. Que devrais-je lui dire quand je le reverrais ? Que j’étais le seul survivant ? De toute façon il verrait bien que je reviendrais seul.

Il fallait vraiment que je me libère de ces inquiétudes. C’est ce que je me disais quand je ne sentis plus le sol sous mes pieds. Je vis seulement à ce moment-là que je tombais d’une falaise. Quel crétin. J’étais tellement obnubilé par des tas de choses que je n’avais même pas faites attention que j’étais en train de tomber. J’avais juste eu le temps de crier un bon gros Gyah qui s’étira durant les quelques secondes de ma chute avant de finir à terre. Heureusement pour moi la falaise n’était pas très escarpée ni très haute donc je ne me suis pas cogné à une pierre qui dépassait, ni n’ait fini en crêpe à l’arrivée. J’avais un sacré mal de bide certes, un peu style je venais de faire un plat en plongeant dans la piscine, mais sinon rien de bien grave. Cela pouvait être pire.

Je fus surpris que quelqu’un me vienne en aide et avant que je n’aie vu le visage de celui qui m’aidait nous fûmes contraints de courir. Je ne savais pas pourquoi, mais apparemment c’était urgent alors je ne cherchais pas trop à comprendre pour le moment. On finit par se retrouver dans une grotte en plein milieu d’une forêt dont je ne saurais peut-être pas sortir seul. Bref, c’était un peu craignos comme situation et quand je vis le costume blanc des marines sur celui qui m’avait aidé la situation semblait s’empirer. Ce n’est pas possible une poisse pareille pourquoi avait-il fallu que je tombe sur un marine ?

Vous m’avez peut-être aidé, mais je ne donnerais pas facilement ma confiance à un marine. Dès que l’on sera tiré de ce mauvais pas ce sera chacun pour soi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La loi de Murphy [Pv Brook]   Mer 19 Mar - 18:24

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

Bien entendu la méfiance était réciproque, et pour ma part s'y ajoutait la crainte.du fameux pirate.

- Écoutez, tout ça n'est qu'un malentendu mais maintenant il va falloir faire avec, car ils ne vous lâcherons pas et moi non plus. Le mieux à faire c'est de rejoindre votre navire au plus vite et je prétendrai avoir voulu vous appréhender puis vous avoir poursuivi, ou quelque chose dans ce goût là. Ils étaient à moitié endormis de toute façon, mais il faut absolument que l'on arrive à vous faire partir d'ici pour que je puisse moi-même baratiné derrière.

Le squelette me fixait et je lui trouvais un je ne sais quoi de dubitatif, ce qui me fit penser qu'il n'était donc pas tout à fait enclin à coopérer, il pensait sans doute que j'avais un plan destiné à capturer ses coéquipiers, le coup de filet de la carrière du marine, tout l'équipage Mugiwara, mais nous n'avions absolument pas les effectifs nécessaires pour une opération de cette ampleur. Ce qu'évidemment il ignorait et qu'il ne manquerait pas de prendre pour un mensonge si je lui en faisait part. Alors je décidai de dire la seule chose qui, je le savais, pouvait éventuellement m'attirer un semblant de sympathie:

- J'aime votre musique, lorsque vous étiez Soul king j'ai vu un de vos concerts en permission. Et je pense que quelqu'un qui créé de la musique ne peut être foncièrement mauvais. Alors ne me faites pas confiance, ce n'est pas grave, mais ce sera plus facile si on ne se tire pas dans les pattes. Il faut que l'on aille en ville, on aura plus de chance de se fondre dans la foule et de semer d'éventuels poursuivants.

Il paraissait beaucoup plus facile de disperser nos poursuivant dans le dédale des rues de la ville, afin de rallier le bateau des mugiwaras et d'y ramener le musicien avec plus de sûreté. J'espérai simplement qu'ils pourraient lever l'ancre dès que nous serions en approche, au cas où. Si jamais nous étions pris en chasse, je ferai semblant de le poursuivre, mes camarades ayant une lame plus fine que leur esprit, je pouvais m'en sortir à bon compte une fois leur colère retombée et leurs jambes fatiguées, j'aurai le temps de m'expliquer avant qu'ils ne me tabassent façon western.

C'est avec bien des précautions que je jetais quelques coup d'œil hors de la grotte pour m'apercevoir que personne ne se trouvait à la ronde. Il était temps de filer car connaissant les autres, ils organiseraient bientôt une battue. Par contre, ce qui m'inquiétait un peu plus c'est que, s'ils n'étaient pas là, ils étaient sûrement déjà en ville, peut-être même embusqués!

Nous allions donc devoir le plus discrètement possible nous approcher des abords de la ville et vérifier s'il y avait des mouvements suspects. Si c'était le cas nous allions devoir courir, Brook en avant et moi derrière, faisant comme si je le chassait. Ça promettait une sacrée scène, mais après tout là, il en allait de nos deux vies. Il fallait qu'il s'échappe et moi il me fallait une histoire, tout allait s'emboîter parfaitement et tout le monde serait sauvé, mais évidemment il y avait fort peu de chances que tout se passe comme prévu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La loi de Murphy [Pv Brook]   Ven 21 Mar - 19:13

InvitéInvité
avatar


Bon apparemment on voyait la chose du même point de vue. On devait se supporter l’un comme l’autre malgré que l’on soit tous deux dans un camp différent. Pas que cela m’enchantait, mais du moment que je pouvais rejoindre les autres cela m’allait et puis ce n’est pas comme s’il pouvait faire quoique ce soit contre nous tous à lui tout seul. Il n’avait aucun gallon d’après ce que je voyais et un simple soldat ne pourrais donc rien contre nous tous réunis. Il disait vouloir m’aider alors pourquoi ne pas jouer son jeu, de toute façon je n’avais guère le choix. Si c’était un piège et bien on aviserait à ce moment-là. Je réfléchis encore deux bonnes minutes ce qui eut l’air de perturber mon partenaire par défaut. Celui-ci parti donc dans une tirade de flatterie histoire de me convaincre pour de bon.

Tu n’as pas complètement tord jeune homme cependant, tes camarades sont sûrement déjà en train d’écumer l’île pour nous retrouver vu que je suis l’un des membres de l’équipage des mugiwaras comme tu le sais. Maintenant nous sommes plutôt connus alors cela m’étonnerait qu’ils ne fassent rien.

Il devait sûrement être tombé sur la même conclusion s’il avait un tant soit peu de jugeote donc je pris le parti de le suivre et advienne que pourra en quelque sortes. Et puis je ne risquais pas grand-chose étant déjà mort yo ho ho ho ! Apparemment, ils ne nous avaient pas suivis ce qui était déjà une bonne chose, on aurait donc un minimum d’effet de surprise sur l’endroit par lequel on arriverait, ce qui pourrait bien nous sauver la mise, enfin la mienne. Après tout, c’était ces collègues à lui donc il ne risquait rien, enfin s’il arrivait à les baratiner.

Le fait que je sois celui qui ouvre la marche me plaisait moyennement, car je n’avais pas pour habitude de tourner le dos à l’ennemi, mais il faut croire que je devais faire une exception pour cette fois. Une sorte de traité de paix en attendant de retrouver nos pénates. Et ce serait plus simple pour lui de trouver une histoire si on faisait en sorte qu’il me poursuive. Je n’étais pas du genre à dire non quand il fallait aider quelqu’un et même s’il était un marine, il n’avait pas l’air non plus foncièrement mauvais donc je faisais comme si de rien était et continuais à traverser la forêt en espérant trouver une sortie assez vite.

Quand on arrivait enfin à sortir de cette forêt immense, j’aperçus enfin la ville. Celle-ci était magnifique et je l’aurais bien visité si je n’avais pas les marines aux fesses. Je décidais de passer par la rue marchande en priorité histoire de passer inaperçu avec la foule même si un squelette passe difficilement inaperçu yo ho ho ho !

Essayez de faire comme si j’étais votre prisonnier au milieu de la foule comme ça ils n’auront pas trop l’air choqué et on devrais passer à peu près inaperçu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La loi de Murphy [Pv Brook]   Lun 24 Mar - 15:18

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

Une fois notre petite discussion concernant méfiance, fourberie, traquenards et autres joyeusetés terminée, nous prîmes enfin le chemin de la ville après avoir bien entendu vérifié précautionneusement nos arrières chaque fois que le besoin s'en faisait sentir, à peu près tout le temps donc. Nous fûmes cependant rapidement en vue de la ville et nous nous y engageâmes. Un peu trop à la hâte cela dit.

Brook s'engagea dans la rue marchande pour, j'imagine, se fondre dans la masse, mais il avait bien entendu oublié qu'il était un squelette de plus de deux mètres cinquante! Nous ne nous fondions donc pas du tout dans la foule, mais alors pas du tout. À peine l'avais-je remarqué que je fonçais sur lui, m'en saisissais et l'emmenait dans une ruelle [à ne pas sortir du contexte de toute évidence x)].

Alors que je lui expliquai pourquoi j'avais dû le rudoyer quelque peu, en espérant qui ne m'en tienne pas rigueur, une idée me traversa l'esprit. Il me suffisait d'appeler mes supérieurs pour leur expliquer la situation et nous serions tous les deux saufs, débarrassés de nos encombrantes compagnies respectives. Seulement, il y avait un bémol, il se pouvait aussi que mes supérieurs, forts de ma fausse «initiative» décident de lancer une opération de capture, étant donné qu'il s'agissait d'un des membres des Mugiwaras. L'histoire se présentait mal, d'ailleurs, ils pouvaient eux-même m'appeler et là, il aurait fallut faire face à tout un tas de questions embarrassantes dont peut être la pire «Quelle est votre position?». Je décidai donc de détruite mon Den Den Mushi, sous le regard, enfin les orbites, surprises de Brook.

- C'est pour éviter qu'on nous localise. Dis-je avec un clin d'œil.

Nous reprîmes notre avancée, quand soudain, de l'autre côté de la rue, je remarquai un petit groupe de mes camarades. D'autres ne devaient pas être très loin, ils devaient trianguler le secteur et évidemment nous étions en plein dedans. Je pensais alors à passer par l'intérieur des maisons, mais bien entendu des gens auraient crié et peut-être que déjà, ils opéraient des fouilles.

Je remarquai en contrebas une zone dégagée qui, bien que portuaire, semblait vierge de tout soldat et nous permettrai, grâce à son exposition, de nous fondre dans l'ombre si nous rasions les murs. Je soumettais donc l'idée à ce compagnon d'infortune qu'une gentillesse bien mal venue m'avait donné.

- Si on passe par là-bas, on a sûrement une chance... on tente?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La loi de Murphy [Pv Brook]   Ven 4 Avr - 19:12

InvitéInvité
avatar


Apparemment mon plan d’origine ne plaisait pas au marine. Je n’arrivais pas à passer assez inaperçu pour lui quoique je fasse. Du coup, il m’entraîna à sa suite dans une ruelle pour m’expliquer qu’on devait trouver une solution. Tandis que l’on réfléchissait tous les deux à une solution, je regardais du coin de l’œil au fond de la rue marchande. Les copains de mon partenaire de fortune étaient en train de passer au peigne fin la zone et on ne pouvait déjà plus passer par là. Il fallait trouver une autre issue.

Durant notre période de réflexion le marine fit un truc que je ne compris pas sur le coup. Il écrabouilla son escargophone qui aurait très bien pu lui servir pourtant. Il aurait très bien pu me piéger avec, car bien sûr je me méfiais tout le temps de lui. Mais non il n’avait pas hésité une seule seconde à s’en séparer. Quand il me dit la raison de cet acte je ne savais plus si je devais lui donner ma confiance ou si ce n’était qu’un subterfuge pour justement la lui donner. Il avait fait ça pour nous éviter d’être localisé, mais est-ce qu’au final ça changeait quelque chose ? Il était difficile de ne pas me repéré déjà d’une et ensuite qui me disait qu’il n’avait pas un autre moyen de se faire localiser par ces petits camarades ? Je ne pouvais pas baisser ma garde aussi vite et aussi facilement.

Celui-ci me sortit de mes pensées une fois de plus pour me dire qu’on pourrait tenter notre chance ailleurs. Il me montrait le port qui n’avait pas l’air d’être surveillé. Ce pouvait être un piège certes, mais je n’avais pas grandement le choix.

Allons-y ce n’est pas comme si nous avions beaucoup d’autres possibilités.

Je m’engageais donc vers le port toujours en le précédent pour faire croire à une poursuite. Bon marcher pour une poursuite ce n’était pas crédible pour deux sous, mais bon pour le moment on n’avait pas à gaspiller notre énergie vu qu’il n’y avait rien en vue. Enfin c’est ce que je crus jusqu’à ce que deux marines déboulent sur le port en riant de bon cœur pour je ne sais quelle raison. Je pris la manche de mon partenaire et le poussait derrière des caisses en y allant à sa suite. C’était limite, un peu plus et ils nous auraient vu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La loi de Murphy [Pv Brook]   Lun 7 Avr - 13:01

PNJ | MARCOPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 885

- Bon sang! C'est pas passé loin! Sacré réflexe. Un peu plus et on était foutus.

Ce stress continue me donnait des envies de discussion légère voire triviale pour dédramatiser la situation, mais je ne pouvais guère m'y laisser aller, nous n'étions après tout réuni que par les circonstances, aussi loufoques soient-elles.

Les deux marines passaient lentement, soudain une idée me vint, ces deux là ne faisaient pas parti de mon régiment, ils n'avaient donc pas assisté à la controverse et pouvaient facilement être envoyés ailleurs. Il fallait tenter cette chance, au cas où l'idée leur vienne de former une faction sur le port. Je sortis donc de la cachette tout en enjoignant à Brook de ne pas bouger:

- Hey les mecs! Les fugitifs sont partis par là-bas!

Au lieu, de cavaler directement, ils se regardèrent d'un air interrogateur puis me demandèrent:

- Y a un marine avec le pirate n'est ce pas?
- Oui c'est ça.
- Et toi t'es qui?
- Moi? C'est José...
- Bon okay, merci du tuyau, oublie pas de vérifier l'identité des marines, il pourrait tenter de s'infiltrer le traître!
- Oui pas de problème! On aura sa peau!

Une fois la voix dégagée je revins chercher Brook et nous courûmes jusqu'au prochain endroit susceptible de nous abriter des regards. Une fois sur place je lui dis en plaisantant qu'aucun commentaire sur la scène passée n'était requis. Je le savais néanmoins, malgré sa méfiance, quelque peu hilare du moment peu conventionnel au travers duquel nous venions de passer.

Il nous restait à peine quelques dizaines de mètres pour passer à nouveau dans la forêt qui encerclait la ville et être moins exposé, bien que le danger n'en fut pas moindre pour autant. Je vérifiai s'il était prêt, cela semblait être le cas, nous piquâmes un sprint jusqu'aux premiers buissons en bordure et nous jetâmes dedans tels des truc qui se jettent avec ardeur dans d'autres. Malheureusement, le bruit des branchages attira une patrouille qui passait dans le coin. Heureusement, nous étions bien à plat ventre, presque indétectables et nous ne fûmes pas repérés. Il s'en était fallut de peu et je savais que dans ce qui nous restait de forêt, l'avancée ne serait pas plus aisée qu'elle ne l'avait été jusqu'à présent.

Soudain, un point essentiel mais qui jusqu'ici avait pourtant été laissé de côté m'effleura l'esprit.

- Au fait, c'est bien par là qu'il est ton bateau?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La loi de Murphy [Pv Brook]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

La loi de Murphy [Pv Brook]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lorsque Brook bulle.
» Loi de Murphy [FB 1623 PV Adrienne Ramba] [HOT]
» Fiche Technique de Brook
» (m) cillian murphy ✈ libre
» Au milieu des plumes (Brook)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-