AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'espion aux pattes de velours [PV Cea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: L'espion aux pattes de velours [PV Cea]   Lun 17 Fév - 21:14

InvitéInvité
avatar






«L'ESPION AUX PATTES DE VELOURS.»


− Eh poupée, ça te dit de venir avec un homme, un vrai?

− Pourquoi, t’en connais un?
Le type en resta comme deux ronds de flanc tandis que ses camarades éclataient d’un rire sonore. Je passais mon chemin en soupirant d’exaspération. Je n’étais sortie que pour faire quelques courses, ça n’avait pas duré plus d’un quart d’heure, et ce type était déjà le treizième à me faire ce genre de proposition. A croire que cette fichue ville débordait de mâles en rut qui ne savait pas quoi faire de leurs ... mains ... pour ne pas dire autre chose. Je savais que les équipages pirates n’étaient pas très portée sur la parité, j’en savais quelque chose, mais je ne pouvais m’empêcher de penser qu’embarquer quelques putes à leur bord ne pouvait pas faire de mal, surtout aux jeunes femmes des ports dans lesquels ils débarquaient.

Agacée, je repris mon chemin en serrant mon sac d’achats contre ma poitrine, essayant de ne pas faire attention aux sifflements incessants qui me poursuivaient. Un vrai fond sonore dans le coin. Ça et les cris, les insultes, les bruits de bagarre. Le capitaine nous avait prévenu que le coin n’était pas réputé pour sa bonne fréquentation mais j’étais loin de m’attendre à quelque chose d’aussi ... Enfin bref. J’avais fait une croix sur ma sensibilité le jour où j’avais décidé d’être pirate, ce n’était pas un bouge puant qui allait m’impressionner. Mais j’en avais ras le bol de recevoir des propositions indécentes et des regards lubriques de la part d’épaves avinées qui préféraient boire leur dépit plutôt que d’affronter la vérité en face. Pas un seul des hommes que j’avais croisé aujourd’hui ne méritait de naviguer sur cette mer, et tous le savaient aussi bien que moi.

Je me demandais encore pourquoi le capitaine avait décidé de faire escale sur cette île. Il avait vaguement marmonné quelque chose à propos d’une course à faire et avait disparu corps et âme dés le débarquement. Ça arrivait souvent, ça ne nous alarma donc pas outre mesure. En l’attendant, Shachi, Penguin et quelques autres avaient décidé de trouver une petite auberge afin de se reposer loin de l’atmosphère confinée du sous-marin qui devenait pesante à la longue. On avait réussit à dégoter une petite auberge pas trop mal famée et assez bien tenue dans les limites de la ville et c’est là que je retournais en évitant les mains baladeuses et les commentaires sexistes.

Inutile de dire que je me sentie tout de suite mieux en entrant dans ladite auberge. Dans la salle, presque vide à cette heure, je trouvais Shachi et Penguin occupés à plumer la faune locale au poker, un jeu qu’ils maîtrisaient tout deux sur le bout des doigts. A tel point que les parties s’achevaient souvent sur une bagarre générale, les locaux les accusant de tricher.

− Hey, princesse, tu viens jouer avec nous, invita Shachi en me lança un regard de dessus ses lunettes de soleil.
Je jetais un coup d’oeil à leur table et en conclus aussitôt que je préférais m’éclipser vite fait avant que le type assis en face de lui ne la retourne sur le crâne de mon camarade, ce qui ne serait tarder si j’en jugeais pas l’énorme veine battant à sa tempe.

− Pas tout de suite, je vais poser ça dans ma chambre et me reposer un peu, répondit-je avec un sourire de consolation.
Le châtain à casquette se contenta de hocher la tête en jetant un regard à sa nouvelle main et je filais le plus vite possible en remarquant qu’il avait trois as.

Une fois dans ma chambre, une petite pièce simple, au décor minimaliste, possédant juste un lit, une commode et une petite table sans même une chaise, je poussais un soupire de soulagement. Plus de dragueurs de pacotille, de propositions indécentes, d’allusions graveleuses. Enfin seule avec moi même et avec un magnifique gâteau au chocolat que je n’avais aucune intention de partager. Pour une fois que je pouvais éviter la bouffe du cuistot du bord, j’allais pas m’en priver. Pas qu’il cuisinait mal mais ... Enfin bref, c’était pas le pied tous les jours. Ce soir, j’allais enfin pouvoir me faire plaisir avec mon péché-mignon. Et personne ne pourrait m’en empêcher!

Enfin, c’est ce que je croyais ...

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'espion aux pattes de velours [PV Cea]   Lun 17 Fév - 21:34

Ringabell Cea
avatar

Messages : 153

Ma journée sur l'île de Jaya avait plutôt mal commencé. En effet des notre arrivée comme à son habitude Bartoloméo c'était éclipsé et avait été introuvable. Et mon rôle de seconde m'obligeait de partir à sa recherche. Je n'imaginais pas que cette tâche allais se montrer si difficile...

Les hommes me regardaient avec un apparent désire. Mes formes et la libido de ces pirates n'aidant pas ils allèrent jusqu'à tenter de se coller contre moi. Je leur fis très vite comprendre que je n'étais pas le genre de personne à vendre mon corps pour quelques billets avec quelques coups de griffes bien placés.

La nuit commençait à tomber et je n'avais toujours aucune trace de mon capitaine. Je n'avais pas non plus envie de retourner au Marrow Bone ,car ceci impliquais de retraverser cette ville la nuit. J'entrais donc dans une petite auberge sous ma forme chat, pour ne pas me faire remarquer. Profitant de l'agitation ambiante j'entrais dans une chambre et me plaça sur une poutre en hauteur pensant que personne ne viendrais. Ce n'est que quelques minutes plus tard qu'entra une jeune fille. Celle-ci ne semblais pas m'avoir remarqué. Mais je devais quand même être sur mes gardes. Cependant, cette jeune personne ne me sembla nullement mauvaise. Quelque chose en moi m'attirais vers elle.

- bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'espion aux pattes de velours [PV Cea]   Mar 25 Fév - 14:38

InvitéInvité
avatar






«L'ESPION AUX PATTES DE VELOURS.»


Délaissant la porte à laquelle j’étais restée adossée pendant quelques secondes, je déposais mon sac sur la minuscule table que je tirais vers la seule fenêtre de la chambre en essayant de ne pas faire attention aux éclats de voix qui commençaient à raisonner à l’étage du dessous. Je ne me faisais aucun souci pour Shachi et Penguin, Ils étaient membres des Heart, ce qui signifiait qu’ils étaient largement capables de s’occuper de quelques bouseux en colère. Je m’inquiéterais d’avantage s’il y avait des pirates d’autres équipages dans le lot, mais ce n’était pas le cas. Je décidais donc de laisser mes deux comparses se débrouiller seuls, après tout, il l’avaient bien cherché. Je n’avais jamais réussi à déterminer s’ils trichaient ou non, mais ils savaient tout deux parfaitement comment ça finissait toujours, pourtant, ils insistaient à continuer. A croire qu’ils aimaient ça.

Remarque ... Les connaissant, ils devaient aimer ça!

Bref, abandonnant lâchement mes compagnons à leur bagarre de taverne, je décidais d’accorder toute mon attention à ce qui le méritait vraiment, ce magnifique et séduisant gâteau au chocolat qui n’attendait que moi. Avec un soupir de contentement, je sortait enfin la merveille de son sac et ouvrait tranquillement la boîte en inspirant longuement la délicieuse odeur de cacao qu’il dégageait. Je tirais ensuite du sac une petite bouteille de lait et un gobelet en carton. Avec le gâteau au chocolat, rien de tel qu’un bon verre de lait bien crémeux! Pas très pirate? ... Et Alors!

Putain de ville. On pouvait y trouver assez d’alcool pour enivrer un banc entier de Sea King sans avoir à chercher loin, mais pour trouver une malheureuse bouteille de lait, c’était pire que le marathon. J’aurais trouvé plus facile d’aller frapper à la porte de la caserne de la Marine la plus proche pour leur en demander un pichet! Je déteste cette île! Vivement que le capitaine revienne et qu’on puisse lever l’ancre!

Je m’asseyais sur le rebord de la fenêtre pour enfin profiter de mon gâteau amplement mérité quand une voix inconnue me fit sursauter.

− Bonsoir!
Je bondis aussitôt sur mes pieds, manquant de renverser la table et mon délicieux gâteau.

− Qui est là? Grondais-je en scrutant la chambre.
Personne! Je n’avais pourtant pas imaginé cette voix. Avais-je à faire à quelqu’un capable de se rendre invisible. Si c’était le cas, j’étais mal.

− Montrez-vous, ordonnais-je en tendant la main pour me saisir de mon arme.
Me déranger au moment où j’allais enfin entamer ma récompense? ... Mauvaise idée!

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'espion aux pattes de velours [PV Cea]   Mar 25 Fév - 16:06

Ringabell Cea
avatar

Messages : 153

Que j'interpelle cette jeune femme la fit sursauter. Cette dernière ne semblais pas s'attendre à ce que je me trouve là... En même temps je n'avais rien à faire là...

- Montrez-vous.

Elle ne semblait pas apprécier se faire déranger ainsi. J'éfféctua un saut depuis la poutre où je me tenais, jusqu'au sol et pris forme humaine avant que mes pieds n'atteignent le plancher. Je me retourna et adressa un signe de la main à cette jeune femme qui m'intriguais tant. Celle-ci tentât de s'emparer de son arme, une épée visiblement, mais elle n'eut le temps que de tendre la main, j'avais envoyée son épée sur le lit tout proche.

- Doucement, ne te précipite pas ainsi où tu vas te blesser, dis-je calmement,Je m'appelle Ringabell Cea ravie de faire ta connaissance et rassure-toi tout de suite je ne te veux aucun mal.

C'est alors que je remarquais la bouteille de lait posé là. Une violente envie s'emparât de moi. Mon corps passât en forme animale tout seul et s'approchât de la bouteille de lait avec de grands yeux envieux. Puis je tournas ma frimousse vers la jeune femme toujours avec les mêmes yeux quémandeurs. Je n'avais pas bût de lait depuis des jours et visiblement mon corps en réclamait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'espion aux pattes de velours [PV Cea]   Dim 2 Mar - 19:01

InvitéInvité
avatar






«L'ESPION AUX PATTES DE VELOURS»

Et elle se montra! ...

Enfin, plutôt, ça se montra, puisque je vis une boule de poils sauter d’une poutre pour atterrir sur le parquet près du lit. Cependant, avant que je fasse quoi que ce soit, la boule de poils se transforma sous mes yeux en une jeune fille qui m’adressa un signe de la main. Instinctivement, je cherchais mon arme mais ma main ne rencontra que le vide. La fille avait déjà eu le temps de l’envoyer hors de portée.

– Doucement, ne te précipites pas ainsi où tu vas te blesser, me fit-elle, sans aucune gêne. Je m'appelle Ringabell Cea ravie de faire ta connaissance et rassure-toi tout de suite je ne te veux aucun mal.
Je la regardais avec méfiance:

– Et je suis sensée y croire? Demandais-je sans prendre la peine de camoufler l’ironie que ça m’inspira.
Oui bon d’accord, ce n’était pas dès plus poli, mais après tout, c’était elle qui s’introduisait dans ma chambre et venait me surprendre au moment où j’allais enfin pouvoir profiter de mon dessert. Je ne savais pas qui elle était. Autant que je sache, elle pouvait aussi bien être une marine ou une chasseuse de prime intéressée par ma tête.

Elle ne répondit pas, ayant visiblement repéré mon dessert sur la table. Et il semblait beaucoup l’intéresser. Alors ça c’était le pompon! Une fille-chat que je ne connaissais ni d’Eve ni d’Adam se permettait de s’introduire dans ma chambre pour me foutre la trouille de ma vie et me réclamer MON dessert? Et puis quoi encore? Sakazuki dansant le Lac des Cygne en tutu rose avec Doflamingo pour partenaire?

– Même pas en rêve, matou, c’est mon gâteau. J’ai bravé tous les dangers de cette île, les pervers en manque, les propositions répugnantes et les mains baladeuses pour l’acheter. Va te chercher le tien!
Je croisais les bras sur ma poitrine d’un air que je voulais ferme, essayant de ne pas faire attention au regard de chaton battu que l’animal ... la jeune fille ... enfin bref, le regard de chat battu qui m’était adressé.

Ne pas craquer ... Surtout ne pas craquer ... Surtout ne pas ... Raaaaaaaaaaaah!

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'espion aux pattes de velours [PV Cea]   Dim 2 Mar - 22:30

Ringabell Cea
avatar

Messages : 153

- Que tu me crois ou pas tu es encore libre de faire ton choix. Sache que je ne suis ni une marine ni une chasseuse de prime. J'ignore absolument la raison qui me pousse à te rencontrer c'est comme une sorte d'instinct... Enfin bref

Je compris par son air "j'essaie d'être mécontente, mais je craque totalement devant son air trop mignon" qu'il valait mieux ne pas pousser l'audace de prendre possession de son dessert... Enfin de la bouteille de lait qui faisait partie de la totalité de son dessert. Finalement je me roullas en boule et continua la conversation.

- Je suis pirate également ... De l'équipage de Bartoloméo le cannibale. Si j'avais voulu te faire la peau, je ne me serais pas présenté et je t'aurais assassiné en pleine nuit... Quoique un petit combat aurait pu être une autre solution. Mais ce n'est nullement mon intention bien au contraire pour une raison que j'ignore j'ai l'impression qu'il faut que tu vive.

Soudain mes oreilles de chat se dressèrent. Une baston venait d'éclater dans la salle du restaurant et des bruits de pas montaient les escaliers à grandes volées. On frappât à la porte. Il fallait que je disparaisse où on allait me surprendre avec cette jeune femme. Je la regardais d'un air suppliant en espérant qu'elle accepte de me cacher.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'espion aux pattes de velours [PV Cea]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

L'espion aux pattes de velours [PV Cea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» Happy Birthday Poils aux pattes!
» PÂQUES DES ANIMAUX - Au-Bonheur-des-4-Pattes- (30) Nîmes
» nos amis a quatres pattes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Jaya-