AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Jeu 5 Déc - 10:08

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3187

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





Un peu de vacances.




Les vacances. Quoi de plus beau que ce mot ? Il est synonyme de liberté et de fraicheur. Il est également synonyme de repos. Et c'était le sens premier de ce mot. En effet c'est bien pour ce sens que les Mugiwara avait fait une escale sur cette île portant le nom de Holiday. Sur cette île on pouvait trouver des parcs d'attractions, des magasins, des hôtels luxueux avec piscine. Bref le paradis des vacanciers. Il faut dire qu'après tout ce qu'ils avaient vécu, l'équipage avait bien mérité un peu de repos non ?

Cela faisait environ trois jours que Luffy et ses amis avaient mis le pied sur l'île et dès le premier jour tout le monde avait disparu. Luffy, Usopp et Chopper s'amusait à faire toutes les attractions de l'île. Sanji lui s'amusait à écumer les bars afin de trouver les plus belles filles de l'île. Bref tout le monde vaquait à ses occupations durant cette période de repos. Mais il était certain que cela n'allait pas durer, car l'argent de poche donner par Nami fondait déjà comme neige au soleil. Bref ceci est une autre histoire.

La journée du troisième jour battait son plein. Le soleil était puissant et c'était le temps idéal pour bronzer. Robin se trouvait allonger sur le ventre, la ficelle de son bikini détacher afin de ne laisser aucune traces, et profitait du soleil pour rendre sa peau légèrement halée. Le bruit ambiant des familles et des enfants qui jouaient aux alentours avait quelque chose de reposant et de relaxant.

Alors que tout allait pour le mieux un dragueur, facilement reconnaissable avec son maillot de bain à poutre apparente, s'installait sur le transat libre à ses côtés. L'archéologue sentait son regard se posé sur son opulente poitrine nue, mais dissimulé par le transat.


- Salut ma beauté. Tu es toute seule ici ?

Robin ne prit même pas la peine de répondre a la question de ce dragueur a deux berrys, ce qui ne l'empêcha pas de continuer sur sa lancé.

- Si tu es une touriste je peux te faire visiter un peu l'île. Je suis guide de formation.

Toujours aucunes réponses mais l'homme insista encore.

- Si tu le souhaite ma beauté, je peux te mettre de la crème solaire sur le dos et ensuite on pourrait aller dans ma chambre afin... d'approfondir notre rencontre.

Ce fut à ce moment que Robin tourna la tête vers l'homme, qui lui adressait un clin d'oeil plus que suspect. Ne tenant plus la brune prit enfin la parole d'un ton calme.

- C'est très gentil mais non merci. Par contre je pourrais dans la seconde vous brisez ce qui semble être la chose la plus précieuse a vos yeux ou alors, vous voyez l'homme là-bas ? Celui avec les cheveux verts. Il aime beaucoup découper si vous voyez ce que je veux dire ♥♥♥ .

L'archéologue regardait le dragueur s'enfuir à toutes jambes et celle ci ne pouvait s'empêcher de rigoler devant cette scène. Les hommes. Tous les mêmes. Impossible pour eux de garder leurs instruments dans leurs pantalons. Enfin pas tous quand même, il y en avait des correctes. Tout en fixant le fuyard, la belle brune vit une splendide rousse non loin d'elle.

- Bonjour Nami.


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________


Dernière édition par Nico Robin le Ven 10 Jan - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Jeu 5 Déc - 20:10

InvitéInvité
avatar


Repos et Shopping entre Mugiwara

Feat: Nico Robin & Roronoa Zoro


Après plusieurs semaines de traversé sur la Route de Grand Line, Luffy avait finalement accepté de faire escale sur l'île d'Holiday, afin de prendre un peu de bon temps. Heureusement qu'une telle station balnéaire existe, toute l'île n'est consacrée qu'au plaisir de ses visiteurs. Une chose est sûre, ça nous changeait du fait d'être traqués sans arrêt par la Marine et les autres pirates qui en veulent à notre peau.
Une fois débarqués sur l'île, j'ai prêté 100 000 berrys aux membres de l'équipage en ayant besoin, évidemment, ils devront payer les frais, ce qui leur reviendra en faite deux fois plus cher que s'ils ne m'avaient demandé de l'argent. A vrai dire, seule Robin avait eu l'intelligence de ne pas m'en emprunter.
Nous nous sommes ensuite séparés en plusieurs groupes, nous avions beau être en vacances, nous restions des pirates recherchés pour plus de 600 millions de berrys. Luffy partit avec Chopper et Usopp afin de faire le tour de toutes les attractions de la station, Zoro et Sanji étaient partis dans des directions complètement opposées, Franky et Brook étaient eux partis pour le centre thermale. Quant à moi, j'étais restée la première journée avec Robin. Nous avions alors fait les boutiques afin de trouver un bikinis pour profiter de la longue plage de sable fin entourant une bonne partie de l'île, ainsi que pour passer un peu de temps entre filles. Nous nous sommes néanmoins séparées dès le deuxième jours. Durant cette journée, je n'ais rien fait de spécial en faite, j'ai profité de l'hôtel dans lequel nous logions, ainsi que des bains thermales. Je n'ais d'ailleurs pas été surprise d'y rencontrer notre cuistot sautant pratiquement sur tous ce qui bougeait, un peu comme un X en faite.
Ce matin, Usopp est venu me voir, car il avait déjà dépensé tous son argent en objets tous plus inutiles les uns que les autres. Comme il ne pouvait évidemment pas me rembourser, et qu'il ne voulait pas faire un deuxième emprunts, j'ais fais de lui mon larbin. A vrai dire ça tombait plutôt bien, aujourd'hui j'avais dans l'idée de trouver Robin afin de faire un brin de shopping, et je ne comptais pas porter tous les vêtements que j'avais prévu d'acheter. Je traîne donc le grand nez à travers toute la ville afin de retrouver notre chère Archéologue. Tient, ça ne serait pas elle d'ailleurs là-bas, près d'une sorte d'algue lamentablement échouée sur la plage ? Ah non, j'ai rien dis, c'est juste Zoro qui à piquer du nez sur la plage. Pendant qu'on parle de nez:
"Usopp, réveilles l'autre bretteur, il pourrait me servir de porteur lui aussi, je parie qu'il est déjà à sec."
Le guerrier sans peur se mit étrangement à suer à grosses gouttes et à trembler comme une feuille.
"Non merci ! Je préfère encore payer pour ne pas avoir à faire ça !
A cette perspective de gagner un peu plus d'argent, je m’avance vers le beau gosse de l'équipage, avant de lui abattre mon poing sur le crâne, et de désigner Usopp comme le responsable. Avant que ça ne tourne au carnage, je me dirigea vers la belle brune ayant le haut de son maillot défait, bronzant tranquillement au soleil tout en prenant un malin plaisir à effrayer les hommes lui tournant autour.
"Salut ! Tu ne voudrais pas venir faire les magasins avec moi et les deux abrutis là ? lui dis-je en pointant du doigt les deux seuls membres masculins de l'équipage présents. "On se servira d'eux comme esclaves"
Une voix ce fit entendre de derrière un transat.
"Qui c'est que tu traites d'abruti l'esclavagiste ?!
Lui, il va connaître ce qu'est vraiment l'esclavagisme aujourd'hui.

Un mec que l'on pourrait qualifier de "kéké des plages" se planta à côté de Robin et moi, et inspecta en détail les zones de chaires que laissaient entrevoir nos bikinis. On dirait limite un chien devant deux bons gros steaks dont il ne sait pas par lequel commencer.
"Dites donc, vous avez toutes les deux de belles jambes, à quelle heure elles ouvrent ?"
Okay, alors là, c'est vraiment le dragueur de l'année celui-là. En revanche, il porte un collier en ce qui me se semble être de l'or. Comme il me dépassait, je me hissa sur la pointe des pieds afin d'enrouler mes bras autour de son cou, afin de lui retirer délicatement le bijoux, pendant que je lui glisse à l'oreille:
"Et bien elles devraient s'ouvrir si tu es d'accord pour qu'on soit plusieurs, mes deux amis ici derrière toi vont se faire un plaisir de s'occuper de toi comme il faut, j'en suis certaine."
A la fin de ma réplique, j'avais détaché son collier, et le retira tout en douceur au moment où il se retourna afin de regarder Zoro et Usopp. Il nous regarda de nouveau, Robin et moi, avant de lancer un "Pfff" qui voulait tout dire, et de tourner les talons pour repartir de là ou il était venu. Une fois disparut, j'inspecta le bijoux voler.
"Quelle arnaque ! C'est du toc !"
En même temps je n'étais pas franchement étonnée.




Code par ZokuPengin sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Dim 8 Déc - 13:04

InvitéInvité
avatar



L’aventure, c’était le pied total ! Mais pour Zoro qui aimait dormir presque autant qu’il aimait se battre avec ses précieux sabres, apprendre qu’ils allaient faire une halte sur l’île Holiday était comme un magnifique cadeau de Noël. Il allait pouvoir se détendre un peu et boire sous les palmiers qui bordaient la plage de sable fin avant de piquer un petit somme. Cela faisait déjà trois jours qu’ils avaient accosté et alors que Luffy, Usopp et Chopper passaient leur temps sur les attractions, que les filles s’adonnaient à leurs petits plaisirs de filles (j’entends par la bronzette et shopping), que Sanji était fidèle à lui-même en parcourant tous les endroits où il pouvait trouver de jolies filles (le pauvre ne savait d’ailleurs plus vraiment où donner de la tête avec tous ces bikinis) et que les autres vaquaient également à leurs occupations, Zoro s’était empressé de dépenser l’argent de poche que Nami lui avait donné pour se faire son petit stock de rhum qu’il boirait sur la plage. Il savait qu’il allait s’en mordre les doigts d’avoir autant dépensé puisqu’il allait lui devoir le double de ce qu’elle lui avait prêté, mais ce n’était qu’un détail, et il était ici pour profiter, pas pour se priver.

Les deux premiers jours s’étaient passés sans encombre, Zoro ayant déjà bien tapé dans sa réserve de boisson. Il avait trouvé la place parfaite pour passer du bon temps : adossé contre le tronc d’un palmier au bord de la plage, bien à l’ombre pour ne pas attraper une insolation et assez loin du brouhaha de la plage puisque tous les gens qui y venaient étaient installés un peu plus loin, plus près des hôtels. Il avait passé ces deux jours seul, sans doute parce qu’il avait réussi à se perdre pendant plus d’une journée entière et qu’il avait fini par dormir dans un coin d’une ruelle puisqu’il n’avait pas réussi à retrouver le chemin de l’hôtel. Finalement, il avait trouvé de quoi manger un peu et était parti sur la plage. Là-bas, il avait vu Robin qui s’était installée non loin de lui pour bronzer. Zoro avait partagé sa boisson avec sa camarade et avait fini par s’endormir avec ses sabres attachés à son pantalon qu’il avait gardé, contrairement à son t-shirt ce qui laissait apparaitre sa large cicatrice sur son torse. Ses mains étaient posées sur leur garde et une de ses jambes était relevée, sa tête penchant légèrement en avant. Il avait vu que des gros lourds tournaient autour de l’archéologue, mais elle était bien assez grande pour se débrouiller toute seule pour les rembarrer. Il dormait tellement profondément qu’il ne l’entendit d’ailleurs pas parler de lui, son allure semblant suffire pour éloigner les mouches qui lui tournaient autour. Mais Zoro fut soudainement tiré de son sommeil par une forte douleur au niveau de sa tête. Il redressa vivement la tête et aperçut Usopp devant lui. Ni une, ni deux, le bretteur se releva et attrapa le menteur par le col, le soulevant du sable.

« Putain Usopp ! Mais ça va pas bien dans ta tête ? C’est quoi ton problème ? Tu pouvais pas juste me foutre la paix ? »

Mais en fixant le pauvre Mugiwara et en le voyant trembler comme une feuille, il se douta que ce n’était pas lui le responsable et ce coup de poing, bizarrement, il lui rappelait quelqu’un. A force de s’en prendre, il le reconnaissait ! Se tournant vers la plage, il aperçut Nami en train de parler avec Robin. Le bretteur traina Usopp jusqu’à elle juste au moment où la rousse proposait à Robin de partir faire du shopping en utilisant les deux hommes comme esclaves pour porter leurs courses. Usopp s’empressa de répliquer et Zoro ne put rester de marbre.

« Nami ! Qu’est-ce qui t’as pris de me réveiller ?! Je sais que c’est toi ! T’as qu’à te trouver quelqu’un d’autre pour porter tes affaires, j’ai autre chose à faire moi ! »

Ouais sauf que comme il avait dépensé tout son argent et qu’il ne pouvait pas la rembourser, il allait malheureusement être obligé de l’accompagner faire les magasins. C’est à ce moment qu’un autre homme les approcha pour draguer les jeunes femmes. Zoro n’écouta rien, se contentant de se frotter la tête en baillant, saisissant son petit tonneau d’alcool pour en boire un peu. Nami avait encore joué de son charme pour voler ce pauvre homme, ne récoltant que du toc, ce qui la fit rager.

« Bon, je veux bien vous accompagner faire vos courses, mais ça servira à éponger ma dette alors. Sinon, vous pouvez toujours vous brosser, moi je reste là. Vous aurez bien assez d’Ussop pour porter vos sacs. »

Zoro bailla une nouvelle fois à s’en décrocher la mâchoire alors qu’Usopp râlait parce que Zoro l’abandonnait. C’était à prendre ou à laisser, mais si jamais Nami ne voulait pas éponger sa dette parce qu’il leur servait d’esclave pour la journée, alors ils pourraient toujours faire autre chose ou simplement le laisser dormir dans son coin.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Lun 16 Déc - 12:10

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3187

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





Un peu de shopping.




Robin fixait Nami avec un sourire. Elle était toujours pleine d'énergie cette petite. C'était tellement drôle de la voir détrousser de pauvres hommes sans défense comme elle venait de le faire à l'instant avec l'un des nombreux dragueurs de l'île. Robin se redressait en tenant le haut de son bikini, qu'elle attacha autour de sa nuque et de son dos et elle répondit à Nami.

- Si tu veux Nami. J'ai besoin de nouveaux chapeaux.

Les chapeaux. La troisième passion de l'archéologue après les livres et le café. Dans sa cabine la belle brune possédait une très belle collection. Il y en avait de toutes sortes comme par exemple des chapeaux melon, des hautes de formes, des chapeaux de pirates ou encore de cow-girls. Son favori était, sans contestation possible, son chapeau de cow-girls blanc qu'elle portait lors de sa rencontre avec Luffy. C'était d’ailleurs pour ça qu'elle aimait tellement ce chapeau.

Robin se levait de son transat et enfila une paire de tongue avant de fixer Usopp et Zoro avec son sourire habituel.


- Rassurez-vous, je n'aurais pas besoin de vous. Je ne voudrais pas vous voir mourir ensevelis sous une tonne de vêtements. Cela ne serait pas digne de vous.

L'archéologue eu un petit rire, visiblement contente de son humour mais qui dérangeait souvent, pour ne pas dire tout le temps, les autres. Après ce petit moment de détente, la belle trentenaire, ou presque, les invita à l'attendre un moment du temps qu'elle aille se changer au vestiaire. C'est ainsi que la brune quittait son bikini sexy de couleur noir pour reprendre une tenue un peu plus classique. Celle si était composé d'un petit débardeur blanc avec un pantalon qui lui descendait jusqu'au cheville. Enfin la demoiselle se chaussait avec ses escarpins noir et partie rejoindre les autres.

- Voila. On y va Nami ?

Sans vraiment attendre une réponse de son amie rousse, Robin prit la direction du plus grand centre commerciale de l'île. Il était évident qu'à l'intérieur de se dernier on pouvait trouver de tout. A l'entrée il y avait un grand panneau indiquant les étages ainsi que les produits.

- Niveau 0 : Accueil. Niveau 1 : Alimentation général. Niveau 2 : Piscine. Même dans un centre commercial il y a une piscine pour se reposer. Niveau 3 : Lingerie. Niveau 4 : Vêtements. Niveau 5 : Armurerie et enfin niveau 6 : Librairie. Hé bien je pense que cet endroit est idéal pour commencer nos courses non ? Si jamais nous nous perdons de vue on se retrouve au niveau 0 d'accord ?

Robin leurs adressa un sourire radieux, digne d'une grande sœur, puis elle pénétra dans l'enceinte du bâtiment. Il était rempli de monde et cela rendait la progression très difficile. L'archéologue pouvait entendre les voix des clients hurler des choses a leurs enfants trop bruyant ou encore de jeunes épouses incendier leurs maris car ils en avaient marre de faire les boutiques. La brune se tournait vers ses amis dans le but d'avoir leurs avis.

- Vous voulez commencer par quoi ? Il y a un peu de tout ici.


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________


Dernière édition par Nico Robin le Ven 10 Jan - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Jeu 9 Jan - 20:06

InvitéInvité
avatar


Repos et Shopping entre Mugiwara

Feat: Nico Robin & Roronoa Zoro


" Bon, je veux bien vous accompagner faire vos courses, mais ça servira à éponger ma dette alors. Sinon, vous pouvez toujours vous brosser, moi je reste là. Vous aurez bien assez d’Ussop pour porter vos sacs"

L'intéressé se mit à pester contre le bretteur parce qu'il l'abandonnait. Croyait-il vraiment que je laisserais passer ma chance de l'avoir à mon service ?

"Hors de question. Si tu ne m'accompagnes pas aujourd'hui, tu devras m'accompagner tel un gentil toutou bien docile, n'importe quand et n'importe où. Evidemment, tu devras également payer des intérêt supplémentaires. Alors, que choisis-tu ? lui dis-je un sourire aux lèvres.


En regardant de nouveau Robin, je vis qu'elle me souriait, comme souvent d'ailleurs. Elle se leva tout en tenant le haut de son maillot avant de l'attacher.

"Si tu veux Nami. J'ai besoin de nouveaux chapeaux. "

Yeah, Robin l'accompagne, génial ! Il me manque plus que l'autre aux cheveux verts, et se sera parfait ! Je me demande néanmoins pourquoi eut-elle encore des chapeaux, elle en a déjà beaucoup...Bah, de toute façon c'est pareil pour moi et les vêtements.
La Brune avait regardé les deux clowns se trouvant derrière moi, avant de leur dire avec son sourire habituel:

"Rassurez-vous, je n'aurais pas besoin de vous. Je ne voudrais pas vous voir mourir ensevelis sous une tonne de vêtements. Cela ne serait pas digne de vous."

Je soupira, un léger sourire aux lèvres moi aussi.

"Arrêtes de les taquiner Robin ! Tu vas traumatiser notre poule mouillée ! dis-je en regardant un certain tireur d'élite au long nez.

"T'es aussi voir plus trouillarde que moi ! Donc hein !

Je le fusilla du regard, avant de lui rappeler que moi je n'étais pas endentée, contrairement à certaines personnes ici présentes.
Robin partit un instant afin de troquer son bikini contre une tenue moins provocante. Parfois je me disais que cette femme était trop sage pour une pirate. Si elle était restée en maillot comme moi, ça aurait pu être drôle, et puis nous aurions pu gagner quelques remises de plus. Et ce n'est pas avec les deux abrutis qui allaient nous accompagner que se serait mieux. Elle sortie du vestiaire habillée de façon basique, un haut, un pantalon, des escarpins. Il faudrait qu'elle mette mieux ses formes en valeurs quand même.

"Voila. On y va Nami ?"

Elle ne prit même pas la peine de nous attendre, et partie en direction du plus gros centre commercial de l'île. Je me mis en route à sa suite après avoir éclairer quelques points à mes deux serviteurs d'un jour.

"Si je vous perds du vue ne serait-ce qu'un instant" commençais-je en regardant le sabreur alcoolique, soyez certains que votre dette va augmenter. Tout comme si vous n'êtes pas sages ou obéissants d'ailleurs."

Sur-ce, je tournais les talons avant d’emboîter le pas à notre Archéologue jusqu'à notre destination.
Arrivées devant un plan du centre commercial, Robin se mit à lire à haute-voix ce qui y figurait.

"
- Niveau 0 : Accueil. Niveau 1 : Alimentation général. Niveau 2 : Piscine. Même dans un centre commercial il y a une piscine pour se reposer. Niveau 3 : Lingerie. Niveau 4 : Vêtements. Niveau 5 : Armurerie et enfin niveau 6 : Librairie. Hé bien je pense que cet endroit est idéal pour commencer nos courses non ? Si jamais nous nous perdons de vue on se retrouve au niveau 0 d'accord ?"


"Bien sûr !" lui répondais-je en coulant un regard vers Usopp et Zoro.

Après avoir passés quelques instants dans une foule bruyante comme il devrait être interdit de l'être, Robin nous demanda ce que l'on souhaitait faire en premier. Je répondis sur le champ que nous devrions commencer par aller voir au niveau des lingeries féminines.

"Il me faut de nouvelles choses à mettre pour jouer avec les nerfs de Sanji ! Et j'en ais tout simplement besoin de toute façon."



Code par ZokuPengin sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Dim 19 Jan - 16:37

InvitéInvité
avatar


C’était certain, la prochaine fois qu’ils feraient une escale, Zoro ne demandera plus jamais d’argent à Nami ! Enfin, c’était ce qu’il se disait à chaque fois et il finissait toujours par lui en demander à un moment ou à un autre, la tentation de boire un coup et de contempler de possibles futures acquisitions en matière de sabre étant toujours trop grande pour qu’il puisse y résister. Mais cette fois-ci, il se voyait contraint de jouer les larbins de la rousse alors qu’elle avait prévu d’aller faire les magasins avec Robin. Le bretteur s’était empressé de leur dire qu’elles pouvaient se brosser si elles pensaient qu’il allait sagement les suivre juste pour le plaisir. S’il s’exécutait, alors il voulait que sa dette envers la navigatrice soit effacée. Dans le cas contraire, elles auraient assez d’Usopp comme larbin pour porter leurs affaires. Forcément, le tireur commença à râler en disant qu’il pourrait être compatissant et l’accompagner alors que Nami répondait que si le bretteur ne l’accompagnait pas aujourd’hui, alors il devrait le faire n’importe où et n’importe quand et qu’il devrait en plus payer des intérêts. Ce sourire qu’elle affichait donnait vraiment des frissons dans le dos.

« C’est vraiment la dernière fois que j’me fais avoir ! La prochaine fois, t’peux être sûre que tu t’garderas ton argent, j’ai franchement mieux à faire que jouer les larbins ! »

Comme dormir et boire par exemple ! Robin confiait qu’elle avait envie d’acheter de nouveaux chapeaux, comme si c’était vraiment nécessaire vu la collection déjà imposante qu’elle avait dans sa cabine, et lança aux deux hommes qu’ils pouvaient être rassurés, qu’elle n’aurait pas besoin d’eux. Elle leur épargnait donc une mort peu digne d’eux : une mort par étouffement sous une pile de vêtements. Comme c’était aimable ! Le bretteur se rapprocha en râlant de ses camarades alors que Robin, elle, s’éloignait pour troquer son bikini contre une tenue un peu plus passe-partout. Enfin quelqu’un de censé ! Ce n’était pas comme Nami qui restait à moitié à poil pour aller faire les boutiques ! On aura vraiment tout vu ! Une fois Robin de retour, le quatuor Mugiwara partit donc en direction du grand centre commercial qui était, au grand désespoir du bretteur, bondé. Adieu calme et solitude ! Et avant qu’ils n’arrivent à destination, Nami pensa bien à dire aux deux autres que si jamais elle les perdait de vue, ne serait-ce qu’un instant, leur dette augmenterait, tout comme s’ils n’était pas obéissants. Zoro tiqua, mécontent, mais ne pouvant se résoudre malgré tout à partir. C’était un homme d’honneur, s’il avait une dette, il se devait de la rembourser !

« Ca va… Tu veux pas non plus que j’te porte sur mes épaules ou que j’te tienne la main ? On restera dans l’coin, de toute façon, c’était pas comme si on avait vraiment le choix. »

Cette fille était vraiment machiavélique. Ils arrivèrent ensuite au niveau du plan du centre commercial, Robin lisant à haute voix les différents produits qu’ils pourraient trouver aux différents étages. Armurerie ? Voilà qui était intéressant ! Zoro allait commencer à se diriger vers cet étage quand il entendit que Nami lançait qu’elle voulait se rendre au rayon lingerie féminine pour ses emplettes. Merde. Zoro n’avait pas pu s’empêcher de détourner le regard, les joues légèrement teintées de rouge alors qu’il entendait le mot « lingerie » résonner dans sa tête. C’était pas possible, elle le faisait vraiment exprès ! Usopp avait l’air affreusement gêné lui aussi et ce fut donc au bretteur de prendre la parole.

« Tu crois vraiment qu’on va t’accompagner là-bas ? On va passer pour quoi si on vient ? Ca m’intéresse vraiment pas votre étage de lingerie, moi j’veux aller à l’armurerie. »

Oui mais, avec quel argent ? Quand il s’en rendit compte, il soupira une nouvelle fois et se gratta la nuque un peu nerveusement.

« T’es pire qu’un démon Nami ! Tu pourrais dire quelque chose aussi Robin ! Les chapeaux, c’est pas à cet étage ! Rappelez-moi de crever les yeux de Sanji quand on reviendra sur le bateau. Comme ça, tu n’auras plus besoin de faire ce genre de course pour le faire tourner en bourrique ! Et… Espère pas que je vais m’amuser à t’attendre à côté de ta cabine juste pour pas que tu me perdes de vue, c’est hors de question ! »

Zoro sentait qu’il allait vraiment regretter d’avoir accepté d’éponger sa dette de cette façon. Il aurait peut-être mieux valu qu’il s’endette à vie plutôt que de subir tout ça…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Lun 20 Jan - 0:56

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3187

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





Nami la diabolique.



Robin souriait en entendant Nami annoncer qu'elle voulait acheter de nouvelles tenues pour embêter le pauvre Sanji et le pire c'est que cela marchait à chaque fois. Pauvre Sanji. Dans un sens, Robin avait un peu pitié de lui, mais elle était prête à parier que cela ne gênait pas plus le coq de l'équipage de se faire berner de la sorte. Ce fut Zoro qui prit la parole juste après pour se plaindre qu'il refusait de venir aux rayons lingerie pour les beaux yeux de la rousse. Visiblement il préférait aller à l'armurerie et il le fit clairement comprendre dans ses propos. Enfin il demandait à Robin de prendre part au débat entre lui et la rouquine. La belle archéologue brune, toujours souriante les fixait à tour de rôle.

- Moi ça ne m'intéresse pas plus que cela d'aller dans ce rayon, mais si Nami veut y aller alors allons-y. Et tu resteras avec moi dans le magasin si tu ne veux pas être proche des cabines. Ainsi, Nami aura bien la preuve que tu ne t'égares pas.

Elle disait ça, mais elle pensait autre choses. En effet, la brune n'avait pas vraiment envie de passer son temps et le reste de sa journée à chercher un Zoro paumé entre deux étages et complètement incapable de retrouver son chemin. Robin lui adressa un dernier sourire et entama la marche pour se rendre au niveau 3.

Une fois sur place, la brune n'en cru pas ses yeux et vit des rayons de lingerie, plus ou moins fines, a perte de vue. Il y avait de tout. Des culottes, des strings, des bikinis, des bas et j'en passe. Il y avait également toutes les couleurs, de la plus flashy a la plus répugnante. Au moins ce magasin pouvait prétendre contenter tout le monde tellement le choix était vaste en matière de lingerie.

Robin vagabondait entre les rayons et regardait de très jolies ensembles violet qui irait parfaitement avec sa robe de la même couleur ou encore un joli bikini rose saumon aux bretelles violette.


- Tu en penses quoi Nami ? C'est plutôt jolie non ?

La belle s'amusait a trouver des ensembles super original ou bien très moches. Robin en trouva même un d'une couleur suspecte. On aurait dit un mélange entre une crotte de mouette et des épinards. Robin souriait avant de reposer cet ensemble écœurant et tourna la tête pour voir où était Nami. La rouquine se trouvait un peu plus loin et la brune en profita pour glisser quelques billets, venant de son propre porte-monnaie, dans la main de Zoro

- Si jamais tu trouves quelque chose qui te plait à l'armurerie. Cela t'évitera de t'endetter encore plus que de raison. Mais ne dis rien a Nami d'accord ? Cela restera entre-nous.

Elle lui adressa encore un sourire avant de retourner voir son amie rousse.

- Tu trouves des choses ? Moi j'ai trouver un bikini violet, en plus de celui qui est saumon, ainsi qu'un magnifique ensemble noir. Ce magasin regorge vraiment de vêtements incroyables.

L'archéologue se dirigeait vers la cabine afin d'essayer ses produits. Une longue file d'attente se trouvait sur place et Robin du attendre plusieurs minutes avant d’accéder dans une cabine. Entre temps, une femme assez potelée enguirlandait une vendeuse.

- C'est inadmissible mademoiselle !!!! Je viens de prendre ce sous-vêtement taille 38 et il ne me va pas du tout. Vous vous êtes tromper dans l'étiquetage.

- Mais...madame....peut-être est il trop petit pour vous. Vous avez essayez la taille au dessus ?

- Comment osez-vous insinuez que je suis grosse ? Je prends du 38 pas du 40. C'est un scandale. Je fais exactement la même taille que la demoiselle rousse là et sa compagne brune. Vous oseriez leur dire qu'elles sont grosses alors qu'elles sont fines ?

- N..non mais...

Robin rigolait doucement. Pauvre vendeuse. Et le spectacle continuait pendant de longues minutes. La cliente n'hésitait pas a prendre Robin et Nami pour exemple dans ses arguments. Enfin Robin réussi a obtenir une cabine et après avoir essayer ses deux bikini, les avoir montrer a Nami, Zoro et Usopp, elle essaya son ensemble noire sans sortir de la cabine. Non pas qu'elle était pudique, mais des sous vêtement c'étaient une chose personnelle et la belle brune refusait que les garçons puissent voir ce qu'elle mettait.

Enfin, l'archéologue paya a la caisse le tout et se tourna vers ses amis.


- Et maintenant ? On va voir les chapeaux au 4ème étage ? L'armurerie au 5ème ? Ou la librairie au 6ème ?


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Sam 25 Jan - 18:01

InvitéInvité
avatar


Repos et Shopping entre Mugiwara

Feat: Nico Robin & Roronoa Zoro


Le vert pesta une nouvelle fois, parce que j'avais décidé que l'on irait au rayon lingerie pour commencer. Il voulait se rendre à l'Armurerie au cinquième étage, mais il était complètement fauché. Je n'ai même pas eu besoin de le lui rappeler pour une fois.

"T’es pire qu’un démon Nami ! Tu pourrais dire quelque chose aussi Robin ! Les chapeaux, c’est pas à cet étage ! Rappelez-moi de crever les yeux de Sanji quand on reviendra sur le bateau. Comme ça, tu n’auras plus besoin de faire ce genre de course pour le faire tourner en bourrique ! Et… Espère pas que je vais m’amuser à t’attendre à côté de ta cabine juste pour pas que tu me perdes de vue, c’est hors de question !"

Attendre à côté de la cabine ? Il pensait que je le prenais pour un bâtard ou quoi ? Non, j'avais plutôt l'intention de l'emmener avec moi dans une cabine. Il me fallait bien l'avis d'un homme pour mes tenues, et Usopp se serait barré en courant, il ne restait donc plus que Zoro. Et de toute façon, je me moque bien de la personne avec qui je suis dans cette cabine, je ne suis absolument pas pudique. Et puis, lui et les autres m'ont déjà vu nue dans les bains d'Alabasta de toute façon, évidemment, la vue serait payante, se serait donc un bon d'augmenter sa dette envers moi.
Je me tourna vers lui, avant de lui répondre, un sourire aux lèvres.

"Ne fais pas ça, sinon c'est moi qui devrait cuisiner, et t'as pas les moyens pour goûter à mes plats."

C'est alors que la brune prenait la parole.

"Moi ça ne m'intéresse pas plus que cela d'aller dans ce rayon, mais si Nami veut y aller alors allons-y. Et tu resteras avec moi dans le magasin si tu ne veux pas être proche des cabines. Ainsi, Nami aura bien la preuve que tu ne t'égares pas."

Ouais, fin il serait quand même capable de se volatiliser alors que tu regardes ailleurs eus-je envie de lui répondre.
Nous nous sommes donc rendus à l'étage où se trouvait tout les magasins de lingeries, aussi bien féminine que masculine d'ailleurs. On pouvait tout trouver dans ce centre commercial, du plus simple au plus original.
La brune trouva à plusieurs reprise de quoi satisfaire ses fantasmes, et acheta plusieurs tenues avant d'aller essayer des sous-vêtements dans une cabine.
Quant à moi, je farfouillais entre les rayons, cherchant une tenue qui pourrait me plaire. Je choisie un bikinis aux couleurs de l'arc-en-ciel, et plusieurs tenues des plus sexy, quand une mégère se mit à harceler une vendeuse parce qu'elle ne pouvait pas rentrer dans des sous-vêtements taille 38. En voila encore une qui ne supporte pas de se voir comme elle est réellement. Pour enquiquiner toute la boutique avec ses désirs à deux berrys, je lui ais voler son porte-feuille en faisant semblant de lui rentrer dedans. Je suis une pirate avant tout, et les pirates aiment l'argent, non ?
Juste après être passée à la caisse, la brune revint vers Zoro, Usopp et moi pour nous adresser la parole.

"Et maintenant ? On va voir les chapeaux au 4ème étage ? L'armurerie au 5ème ? Ou la librairie au 6ème ?"

"Attends ! J'ai pas encore essayé mes tenues !" lui dis-je. "Et puis j'ai besoin d'un cobaille."

J'attrapa Zoro par le bras avant de le pousser dans une cabine et de m'y enfermer avec lui, laissant Robin et Usopp seuls un instant.
Je commençais à me déshabiller, afin d'essayer mon bikinis. La présence du breteur ne me dérangea pas le moins du monde, après tout il s'agit d'un amis proche, tout comme le reste de l'équipage. Et de toute façon il m'avait déjà vu nue.
Une fois vêtue de l'ensemble, je me tourna vers le vert, car oui, je m'étais quand même mise dos à lui et proche de la porte pour ne pas qu'il s'enfuit, faut pas rêver non plus.

"T'en pense quoi ?"

A vrai dire je n'attendis pas sa réponse avant de me déshabiller, et d'enfiler à sa place un tablier avec juste une culotte en dessous.

"Et ça ? Pour jouer avec Sanji ça le fait non ?"



Code par ZokuPengin sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Dim 2 Fév - 16:56

InvitéInvité
avatar


Le râleur international ne s’arrêtait jamais, mais en même temps, Nami le cherchait bien ! Cette fille était pire que le diable incarné ! Déjà que ça faisait royalement chier Zoro de les accompagner au centre commercial, il fallait en plus qu’il se farcisse le rayon lingerie ! C’était vraiment rageant surtout que lui, il voulait aller à l’étage armurerie ! Mais il était obligé de rester aux ordres de la rousse s’il voulait réussir à éponger ses dettes. La prochaine fois, il ne se ferait pas avoir, c’était certain ! Ca serait la dernière fois aujourd’hui ! Nami prit la parole pour conseiller au bretteur de ne pas se donner la peine de crever les yeux de Sanji quand il le trouverait s’il voulait éviter de devoir manger les plats cuisinés par la rousse. Sur le coup, elle n’avait pas tord. Sanji était clairement un idiot, mais il cuisinait bien et mieux que quiconque sur ce navire. Et puis, en y réfléchissant bien, Robin ne l’aidait pas vraiment, ce qu’il ne manqua pas de lui faire remarquer. La brune répondit enfin avec un sourire que ce ne l’intéressait pas tellement de se rendre dans ce rayon, mais que si Nami voulait y aller, alors ils devaient y aller ensemble. Par contre, elle lui proposait une alternative intéressante : au lieu de rester près des cabines avec Nami, il pourrait rester avec elle dans les rayons. Ca lui plaisait déjà plus et il se contenta d’hocher vaguement la tête pour acquiescer.

Les Mugiwara arrivèrent donc au fameux étage, Zoro restant non loin de Robin, préférant rester avec elle plutôt que Nami. Enfin ça, c’était jusqu’à ce qu’elle commence à prendre des articles dans les rayons. Le bretteur essayait de garder un air détaché et nonchalant, mais il ne se sentait pas vraiment à l’aise à cet endroit. Il détournait les yeux, essayant de penser à autre chose pendant que les jeunes femmes fouinaient dans les rayons. Dans ses pensées, Zoro fut surpris par Robin qui s’était approchée de lui pour lui glisser quelques billets dans la main. Il la regarda d’un air surpris, se demandant ce qu’elle voulait. Quand elle lui expliqua que c’était pour qu’il s’achète ce qu’il voulait à l’armurerie sans pour autant s’endetter encore plus auprès de la rousse, Zoro eut presque envie de la serrer dans ses bras. Elle était vraiment gentille elle comparé au diable roux ! Le bretteur lui lança un grand sourire, visiblement ravi. Ca l’embêtait tout de suite moins de faire le larbin s’il pouvait avoir un peu d’argent pour se faire plaisir après ! Il ne cessait de sourire et entendit à peine une cliente crier sur une pauvre vendeuse. Il pensait tellement à ce qu’il allait pouvoir s’acheter qu’il resta planté à côté de Nami sans vraiment se rendre compte que Robin était partie dans une cabine pour essayer ses articles.

Quand la brune ressortit en demandant à ses camarades s’ils étaient prêts pour aller à un autre étage, le diable repassa à l’action. Nami n’avait pas encore essayé ses articles et avant que le bretteur ne s’en rende compte, il était enfermé dans une cabine avec elle. La fixant avec de grands yeux, il détourna immédiatement le regard quand elle commença à se déshabiller. Il l’avait déjà vue nue, mais il était quand même un peu plus pudique qu’elle et ça le gênait pas mal de se retrouver dans cette situation. Il était beaucoup moins pervers que Sanji après tout ! La jeune femme vêtue d’un bikini se tourna vers lui pour lui en demander ce qu’il en pensait. Il osa à peine jeter un coup d’œil, mais elle n’attendit pas sa réponse pour commencer à se déshabiller de nouveau pour enfiler un tablier et une petite culotte. Inutile de dire que pour jouer avec Sanji c’était vraiment parfait, mais là, le pauvre bretteur commençait à avoir un peu trop chaud dans cette cabine. Il préféra fixer les pieds de la jeune femme, de peur de vraiment finir par se sentir mal, et hocha mécaniquement la tête.

« O-ouais, ça… c’est bien pour t’amuser avec lui. C’bon t’as fini ? J’commence à avoir chaud dans cette cabine là… Et pis les autres nous attendent sûr’ment. »

Vite, vite, vite ! Que quelqu’un lui vienne en aide ! Autant, énormément de choses ne l’effrayaient pas et avaient du mal à l’affecter, autant là, il se sentait vraiment bizarre. Nami avait beau être le diable incarné, elle n’en restait pas moins une jeune femme très séduisante et elle le savait puisqu’elle en jouait ! Zoro finit par se pencher pour ramasser les vêtements de Nami et la pressa pour qu’elle se change à nouveau pour aller payer ses articles. Le fait est que même s’il voulait sortir, il ne le pouvait pas parce que la rousse était plantée devant la porte. Le bretteur daigna enfin la regarder dans les yeux, essayant de ne pas regarder ailleurs, le tout en gardant un visage le plus impassible possible même si on pouvait clairement voir qu’il n’était pas du tout à l’aise.

« Allez magne toi à t’rhabiller, j’veux aller à l’armurerie ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Mer 5 Fév - 9:50

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3187

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





La femme aux chapeaux.



Robin déambulait parmi les rayons, après avoir payé ses articles, tout en attendant que Zoro et Nami ressortent de la cabine d’essayage. L’archéologue admirait plusieurs pantalons et chemisier avec le sourire. C’était vraiment ses vêtements favoris. Certes, par moment elle adoptait quelques tenues très sexy, mais la plupart du temps la brune restait très sage avec un pantalon et un chemisier. Si on devait comparer Robin et Nami au niveau vestimentaire, alors l’archéologue serait une fille très sage. Mais bon, elle avait quand même 28 ans alors que Nami n’avait que 18 ans donc elle avait légèrement passé l’âge des tenues provocatrices.

Le temps passait et ses deux amis ne sortaient toujours pas de la cabine. Usopp, qui était resté à ses côtés, s’inquiétait comme à son habitude. Robin ne posait même pas son regard sur la cabine et farfouillait toujours parmi les tonnes de tissus.


- Ils font peut-être plus ample connaissance tu sais. Ou alors Zoro est mort d’une hémorragie. Si c’est le cas, j’espère que les vêtements ne seront pas tachés. Cela serait dommage de souiller des tissus de cette qualité.

Usopp tremblait comme une feuille et fit remarquer que Robin était carrément flippante lorsqu’elle le voulait. Ignorant cette remarque, la superbe brune s’éloignait un peu plus et vit de nouveau la cliente, celle qui voulait une taille 38 alors qu’elle ne pouvait pas rentrer dedans à cause de sa corpulence, incendier, non pas une vendeuse, mais son époux. Celui-ci était maigre et grand. On aurait dit une brindille tellement il était maigre voir même qu’il était en deux dimensions puisque la profondeur était si faible que l’on risquait de ne pas le voir de profil. La bonne dame lui parlait comme du poisson pourris en lui disant que c’était de sa faute si elle avait perdu son porte monnaie. La brune jetait un œil vers la cabine de Nami et eu un sourire. Nul doute qu’elle devait être mêlée à cela.

La brunette s’éloignait du couple pour retourner vers la cabine et pris la parole au travers du rideau.

- Je vous laisse. Je vais au 4ème étage, celui des chapeaux. On se retrouve là-bas si vous le souhaitez.

Robin tournait les talons et quittait l’étage, ses deux sacs à la main, pour monter au 4ème étage. Une fois sur le pallier la belle s’émerveilla elle-même. Dans un sens, elle se trouvait au paradis. Des tonnes et des tonnes de chapeaux se trouvaient sous ses yeux. Il y avait de tout en partant du chapeau de paille au chapeau melon en passant par le haut de formes. La jeune demoiselle farfouillait pour trouver son bonheur lorsqu’une vendeuse, une petite femme très séduisante avec un très grand chapeau bien large, l’accostait avec un sourire.

- Bonjour Madame. Je me nomme Isadora Beauchamp. Je suis la créatrice de tous les modèles se trouvant dans cette boutique. Puis-je vous être utile ?

- Oui. Je cherche des chapeaux assez chic et classique pour ma garde robe.


Isadora l’invita à la suivre et lui proposa différents modèles. Tous les chapeaux étaient magnifiques et Robin était vraiment tenter de tous les prendre, mais il valait mieux être raisonnable par moment. Aussi son choix se porta sur un chapeau melon de couleur noir, qui irait avec ses différents costumes, ainsi qu’un petit chapeau avec un voile qui irait à la perfection à Nami. Ce dernier mettrait sans aucun doute encore plus en valeur la beauté naturelle de son amie à la crinière de feu.

- Merci beaucoup Madame. Et au plaisir de vous revoir.

Robin la saluait poliment et, fière de ses achats, sortit de la boutique avant de tomber sur les autres. Avec un sourire, elle sortit le petit chapeau qu’elle mit sur la tête de Nami.

- Il te va vraiment très bien. Je te l’offre Nami. Prends en bien soin.


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Mar 25 Fév - 14:34

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1465

Dernière réponse 5 février.
→ 3 semaines.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Jeu 6 Mar - 8:27

InvitéInvité
avatar


Désolée ! J'avais complètement oublié ce RP D:
C'est de ma faute, j'ai pénalisé Zoro et Robin, c'est moi qui devrait être sanctionnée, pas eux.
Je répondrai au fur et à mesure dans la semaine (sauf Vendredi et Samedi, j'aurais sans doute par d'ordi là), je vous enverrais un MP quand j'aurai fini.

Repos et Shopping entre Mugiwara

Feat: Nico Robin & Roronoa Zoro


Roh la la, mais quel coincé ce Zoro ! Il n'osait même pas me regarder ! Si je ne le connaissais pas, je le prendrais mal. Son avis ne m'intéressait pas tant que ça en réalité, je voulais juste l'embêter en faite, et voir si je pouvais en faire ce que je voulais grâce à mon corps. Et le résultat était plutôt satisfaisant.
O-ouais, ça… c’est bien pour t’amuser avec lui. C’bon t’as fini ? J’commence à avoir chaud dans cette cabine là… Et pis les autres nous attendent sûr’ment.
Ohhh, il va me flatter le coquin. Alors comme ça, je lui donne chaud. Intéressant. Je me pencha vers lui, et lui susurra à l'oreille.
Oh je m'en souviendrais mon grand !
Je lui sourit, avant de remettre mes vêtements, et de sortir de la cabine. J'avais de l'argent à dépensé, celui de la grosse mégère de toute à l'heure principalement.
Une fois mes habits payés, je sortis de la boutique avec le vert, et Usopp qui nous avait attendu, contrairement à Robin qui c'était barrée au rayon des chapeaux. Je me tourna vers le bretteur, et lui dis qu'il attendrait encore avant d'aller à l'armurerie, avant il nous fallait retrouver la brune.
Nous montèrent alors tout les trois jusqu'à l'étage adéquate. Heureusement pour nous, elle passait à la caisse quand nous sommes arrivés. Elle s'avança vers moi, et accrocha un petit chapeau à voile sur ma tête.
Il te va vraiment très bien. Je te l’offre Nami. Prends en bien soin.
Je la remercia avec un sourire.
Merci Robin !
J'aime bien quand on me fait des cadeaux, ça m'évite de me les payer en faite. Je les regarda tout les trois, toute souriant.
On va à l'Armurerie ? J'ai décidé de faire plaisir à notre Zoro, mais vous vous imaginez bien qu'il y aura une contre-partie.
Je pris la tête de la petite troupe, et gravit les étages. En réalité, je voulais aussi essayé de trouver un truc qui me protégerait un peu pour les combats, car à par mon Clima-Tact, j'avais rien.

Une fois arrivée, je farfouilla parmi les casques et les armures. Qu'est-ce qu'elles pouvaient être lourdes ! Je n'arriverai jamais à bouger convenablement avec ça sur le dos ! En plus, elle ne sont pas du tout sexy, et elles grinces. En jetant un coup d’œil avec Usopp, je le vis farfouiller parmi des trucs en ferrailles, il cherchait sans doute quelque chose pour ses inventions loufoques. En revanche, je venais de perde Robin de vue, je me demandais bien où elle était encore passée. Elle a un véritable talent pour disparaître dans l'ombre, un vrai ninja.

Du bruit me fit regarder vers l'entrée. J'y vis un groupe de marines en uniforme, sans doute venus chercher de quoi remplacer leurs armes endommagées. A leur tête, une femme, avec des lunettes et aux cheveux bleus. Sans doute leur supérieure.
Je me glissa vers Usopp, avant de le tirer vers le bas. Nous étions tout deux à quatre-pattes, cachés par des tonneaux pleins de sabres.
Usopp ! Il faut que nous retrouvions Robin et Zoro ! Ils sont sans doute les plus connus d'entre nous, et donc les plus repérables ! Il faut que nous sortions d'ici !

Je regarda autour de moi, en n'en vis aucun.

Mais où ont-ils bien pu passer...



Code par ZokuPengin sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Dim 23 Mar - 20:14

InvitéInvité
avatar


Zoro se maudissait de plus en plus d’avoir accepté l’argent de Nami et encore plus de l’avoir suivi jusqu’à ce centre commercial, elle et Robin, pour éponger sa nouvelle dette. Le voilà dans la cabine avec la navigatrice qui se changeait sans gêne devant son nez, lui demandant ce qu’il pensait de ses tenues. Le bretteur n’était pas du genre à s’intéresser aux femmes, ce qui lui plaisait à lui c’était plutôt ses précieux sabres et le combat. Mais il devait avouer que même si elle avait un caractère plus qu’exécrable, elle était quand même bien mignonne la Nami. Du coup, il commençait à avoir un peu chaud dans cette cabine, surtout que la seule aide extérieure qu’il aurait pu recevoir pour le tirer de là venait de leur annoncer à tous les deux qu’elle se rendait à l’étage des chapeaux. Zoro détournait sans cesse les yeux, priant pour que cette torture se termine. Heureusement qu’il n’était pas du même genre que cet idiot de cuistot parce que le fait que la jeune femme se mette à susurrer dans son oreille l’aurait sans doute achevé ! Le bretteur se contenta de déglutir difficilement, frissonnant en pensant que même avec cette apparence pas du tout détestable, Nami restait quand même le pire des démons et ça, ça c’était vraiment flippant !

Et enfin, la délivrance arriva. Nami s’était rhabillée et elle était sortie de la cabine pour aller payer ses achats. Zoro soupira de soulagement et s’appuya un instant sur l’épaule d’Usopp qui les avait attendu et qui semblait grandement compatir avec l’épreuve qu’avait dû traverser son camarade. Ses achats terminés, Nami lança aux deux Mugiwara qu’avant de pouvoir se rendre à l’armurerie, il fallait d’abord qu’ils retrouvent Robin. Maugréant encore une fois dans sa barbe, le bretteur s’exécuta et fort heureusement, ils n’eurent pas besoin de chercher bien longtemps l’archéologue puisqu’elle était à la caisse au moment où ils arrivaient au bon étage. Robin les rejoignit alors, posant un chapeau sur la tête de la rousse en lui disant qu’elle le lui offrait parce qu’il lui allait bien. Zoro soupira une nouvelle fois. Robin était vraiment trop généreuse avec cette rapace de l’argent ! Celle-ci décida d’ailleurs d’enfin faire plaisir au bretteur en lui disant qu’ils pouvaient à présent se rendre à l’armurerie. Enfin ! Le Graal était à portée de main ! Zoro afficha soudainement un petit sourire et un air un peu niais en s’imaginant tous les sabres qu’il allait pouvoir essayer. Il suivit sans rien dire la rousse et à peine arrivés qu’il les perdit de vue (en même temps, connaissant Zoro, ce n’était pas bien difficile pour lui de perdre quelqu’un, ni même de se perdre tout seul).

Il s’empressa de se rendre là où étaient rangés tous les sabres et commença à les sortir un à un de leur fourreau pour fendre l’air avec leur lame. Il y en avait des pas mal du tout, mais ils ne valaient pas ceux qui étaient déjà accrochés à sa taille ! Quoi qu’il en soit, si jamais il venait à en briser ou à en perdre un, il fallait quand même bien qu’il se prenne de quoi combattre en attendant de retrouver un petit bijou ! Zoro était tellement à fond dans son essayage de sabre, comme un enfant qui venait de trouver un nouveau jouet, qu’il n’entendit pas que de nouveaux arrivants allaient sans doute troubler leur séance de shopping. Des gens près de lui chuchotaient, mais il ne parvint à sortir de sa bulle que quand quelqu’un l’engueula en lui disant qu’il allait finir par blesser quelqu’un à jouer comme ça avec des katanas dans un magasin. Zoro s’arrêta et prit son air grognon pour répliquer, mais au même moment ses yeux se posèrent sur la jeune femme à la tête du groupe de Marines qui venaient de faire leur entrée. Tashigi !

Mince, il n’allait vraiment pas pouvoir se faire plaisir aujourd’hui, ça en devenait presque frustrant ! Cherchant ses collègues du regard, il ne parvint à voir que Robin qui se trouvait un peu plus loin. Il s’approcha furtivement de celle-ci en essayant de se cacher au maximum derrière les étalages et parvint à la rejoindre. Il lui tira brusquement la main pour l’obliger à se baisser. Chose faite, il se mit à chuchoter.

« Y’a Tashigi et des Marines qui viennent d’entrer ! Faut qu’on arrive à retrouver les autres et à se tirer d’ici ! T’as pas des trucs à me filer pour qu’on passe incognito jusqu’à la sortie ? Genre un chapeau ou un truc du genre ? Parce que si elle me voit, elle va me sauter dessus, c’est obligé ! »

Zoro se redressa doucement, laissant juste dépasser le haut de son visage de l’étalage derrière lequel il se cachait et qui entreposait quelques boucliers pour jeter un coup d’œil aux environs. Forcément, comme les sabres n’étaient pas très loin de leur position, Tashigi était en train de se diriger vers eux. Il ne fallait pas trainer ! Et où étaient passés ces deux zigotos ?!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Mar 25 Mar - 0:26

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3187

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





Arnaques et déguisements.



Robin regardait le chapeau sur la tête de Nami avec un sourire. Elle tournait légèrement autour de la rouquine pour mieux l'examiner sous toutes les coutures et ne se gênait pas pour réajuster de temps en temps le chapeau afin qu'il épouse parfaitement le crâne de la navigatrice de l'équipage. Cela pouvait sembler étrange que Robin agisse comme ça, mais c'était une fanatique des chapeaux et s'il y a bien un truc où l'archéologue brune est intransigeante, en plus de l'Histoire, c'est ça.

Après quelques petits instants d'essayage, la brune trouvait enfin l'angle parfait et fixait Nami avec un beau sourire, digne d'une grande sœur. La belle s'éloignait doucement et admirait son œuvre.


- Il est parfait maintenant. Il te va vraiment à ravir Nami. Je suis contente qu'il t'aille aussi bien.

Robin souriait une nouvelle fois et la navigatrice des mugiwara proposait à ses amis de se rendre à l'armurerie. La trentenaire vit le visage de Zoro s'illuminer. La belle se tenait derrière eux et ils montèrent ensemble à l'étage qui allait bien.

Cet étage portait, d'ailleurs, bien son nom. Il était comme celui des chapeaux sauf que c'étaient des armures ainsi que des armes qui se trouvaient ici. L'archéologue quittait discrètement le groupe, qui s'avançait un peu plus dans la boutique, pour farfouiller dans les différents rayons. La belle brune était quand même curieuse de voir les articles qu'il y avait et au premier coup d'œil, l'archéologue semblait reconnaitre des armures et des armes très anciennes.

Son regard se posait sur un pistolet à silex qui se trouvait dans une vitrine et Robin l'examinait plus en détail avant de murmurer.


- Étrange. Cette arme poste les initiales F.D. Le seul homme, a ma connaissance, portant un nom comme celui-là était Francis Drake, mais son navire a coulé il y a maintenant plusieurs siècles. On n'a jamais retrouvé le moindre objet lui ayant appartenu. Comment un objet ayant une valeur historique aussi importante peut se retrouver dans une boutique comme celle-ci ?

La magnifique brune fut tirée de ses pensées pas le vendeur du magasin qui lui demandait si elle trouvait son bonheur parmi les articles proposés.

- Oui. Ce pistolet que vous avez là. Vous le faites à combien ?

- Haaaaaaaa !!! Madame est connaisseuse, je vois. C'est un pistolet ayant appartenu à Francis Drake, un pirate très connu. C'est une pièce unique et je la vends pour 100 000 000 Berrys.

- Puis-je le voir plus en détail s'il vous plait ?

Le vendeur s'inclinait et sortit l'objet de la vitrine. Robin la prit en main pour mieux l'examiner. Un petit sourire se dessinait sur son visage et elle redonnait l'arme au vendeur.

- Désolé, il ne m'intéresse pas. C'est un faux. À l'époque de Drake, on utilisait des plaques en or pour graver les initiales du propriétaire. Ici, ce n'est que du métal avec une peinture dorée. Ce n'est pas très gentil de vouloir arnaquer les touristes.

Robin souriait doucement et quittait le vendeur, qui marmonnait dans sa barbe, pour retourner voir les armures. Sans le vouloir, elle se retrouva baisser à cause de Zoro qui l'informait de la présence d'un groupe de marine. Après avoir constaté qu'il y avait vraiment un groupe de marine, le sabreur lui demandait si elle n'avait pas quelque chose pour se déguiser.

- J'ai bien un chapeau haut de forme pour toi ainsi qu'une écharpe. Mais ça va faire un peu léger. Il faut que l'on atteigne la sortie et que l'on retourne au niveau 0 comme convenu.

La belle brune lui tendit l'écharpe ainsi que le chapeau et elle se déguisait à son tour comme elle pouvait.

- Viens, on va essayer de sortir sans se faire voir. Comporte-toi comme si j'étais ton épouse.

L'archéologue prit le bras de Zoro et marchait comme si de rien n'était en faisant semblant de s'arrêter sur divers étalage pour regarder. Après quelques minutes haletantes, la belle brune mit enfin le pied dehors.

- On retourne au niveau 0 et on attend les autres. J'espère qu'ils vont s'en sortir. Cela m'attristerait de voir Nami et Usopp entre les griffes de la marine.


C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   Lun 14 Avr - 17:03

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1465

Pas de réponse depuis le 25 Mars.

Soit 3 semaines. N'oubliez pas de répondre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Repos et shopping entre Mugiwara [Nami, Zoro (2 ans avant)]
» Shopping entre amie ! [PV Lydia]
» Katie et Veronica: Shopping entre filles
» Virée shopping entre copine (pv Elodie)
» Une sortie shopping entre frères c'est tout ce qu'il y a de plus innocent non ? [PV North Italy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Holiday-