AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 {Recrutement] Quiproquo - PV Shiraho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: {Recrutement] Quiproquo - PV Shiraho   Mar 18 Juin - 10:36

InvitéInvité
avatar


Cela faisait déjà presque deux semaines que le village de Nowora Teichi avait été décimé. Tao, seul survivant du massacre, n’avait plus pensé qu’à une chose, offrir à tous ses anciens amis des funérailles dignes de ce nom. Selon la légende du village, lorsque l’on mourrait, le Dieu des Mers rappelait à lui ses fidèles. Donc, la tradition du village consistait à envoyer le corps sans vie de la personne voguer sur les mers, dans une petite embarcation, afin que le Dieu daigne d’ouvrir les portes de son royaume abyssal au défunt pour qu’il puisse enfin trouver la paix.

Cette tradition, Tao n’avait rien fait d’autre ces deux dernières semaines que d’œuvrer à la construction des petites barques funèbres. Et pour cela, il lui avait fallu du bois. Pour commencer, il avait réussi, en fouillant les décombres de son village à la recherche de souvenirs, à dénicher quelques outils presque pas carbonisés dans l’ancien atelier. Tao n’était pas le plus mastoc ni le plus balèze des membres de son village, le métier de bûcheron n’était évidemment pas fait pour lui. Mais la peine et la volonté étaient telles qu’il réussit quand même, tant bien que mal, à amasser assez de bois.

Enfin, il y avait eu ça, et d’autres évènements étranges. En effet, Tao, depuis cette tragédie, ne se sentait vraiment plus comme avant. Il se sentait partir, loin, loin. Tous les matins, il se réveillait tel un lendemain de cuite, un mal de crâne pas possible, et une grosse impression d’avoir oublié une partie de ce qu’il faisait. Pourquoi cette impression ? Car il ne se réveillait parfois pas là où il était sûr de s’être endormi, car les choses avaient changé autour de lui. Tenez, par exemple, un matin, quand il se réveilla, un arbre avait été abattu et emmené dans les décombres du village. Et lui, s’était réveillé près de ce tronc, alors qu’il s’était endormi à la lisière de la grande forêt, dans le creux d’un arbre. Il devait être en proie au somnambulisme. Et si ça ne suffisait pas, il était aussi la proie de rêves étranges ou il voyait, par flash, une jeune femme, à peu près le même âge que lui si ce n’est un peu plus vieille. Les rêves n’avaient aucune consistance : il ne se passait rien du tout à l’intérieur. Mais ils étaient plus nets et plus présents à chaque jour. Tout cela ensemble ne lui donnait qu’en retour une fatigue immense. Mais rien ne l’empêchait de travailler son projet. Rien.

Malgré qu’il eut mangé le fruit maudit, Tao eut la surprise de ne pas mourir la semaine qui suivit la destruction de son village. Toujours selon la légende, le mangeur devait mourir environ une semaine après avoir ingurgité le fruit. Tao était certain que le Dieu des Mers lui avait accordé un sursis, le temps de finir sa noble tâche. C’est pour cela qu’il s’était lui-même construit sa propre barque funèbre.

Le crépuscule était magnifique, cette soirée-là. Tao, épuisé, n’arrivait presque pas à garder les yeux ouverts tellement il était ébloui. Mais, rien ne pouvait entacher la fierté et la tristesse qu’il éprouvait à ce moment-là.  En effet, c’était aujourd’hui que se finissait définitivement l’histoire de Nowora Teichi. Les embarcations étaient prêtes, les corps avaient été, non sans vive émotions, scellés à l’intérieur de celles-ci. Tout était prêt pour la dernière cérémonie. La cérémonie des adieux.

Tout d’abord, Tao attendit que le soleil fût presque couché pour allumer deux torches, assez espacées pour laisser passer une barque entre elles. Ensuite, il récita la fameuse prière dédiée au Dieu des Mers « Notre Dieu, qui êtes en Mers » et improvisa un discours, plutôt humide, destiné aux défunts et défuntes. Ensuite, il poussa les embarcations, une à une, entre les torches, gratifiant chaque entrée en mer d’un « Cher Dieu, veuillez accepter l’esprit de votre fidèle… » suivi du nom de la personne. Au vu du nombre de morts, la cérémonie se déroula jusqu’à très tard dans la nuit. Et lorsque vint son tour, Tao poussa avec grand peine son propre cercueil. Il avançait presque machinalement, ne sentait plus ses membres et ne voyait quasiment plus. Il ne savait même pas si c’était car la mort le guettait ou s’il était juste complètement vidé de ses forces. Les deux devaient être de mèche, de toute façon. Bref, rame en main, il se retourna une dernière fois pour tenter d’apercevoir, dans la nuit noire et avec ses yeux fatigués, Nowora Teichi. Essuyant encore des larmes, il se hissa, lui et ses effets personnels, à l’intérieur de son tombeau et donna une dernière impulsion avec sa rame, pour que l’embarcation prenne la mer. Il s’allongea et observa le ciel. Pour lui, il ne voyait que du flou, car les larmes et l’éreintement faisaient rage. Mais il était sûr qu’il était beau et étoilé, car c’était le ciel idéal pour mourir. Il resta là, allongé, ses yeux vides scrutant le ciel, à lutter contre la fatigue mortelle, car il voulait profiter de ses derniers instants, aussi magiques qu’ils furent.
 
Quelques dizaines de minutes plus tard, une voix s’éleva dans la nuit, de cette même embarcation.

"Mais quel p*tain d’abruti celui-là ...."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: {Recrutement] Quiproquo - PV Shiraho   Mer 19 Juin - 17:48

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3350

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi


    Je suis perduuuuu. Ma navigatrice m'avait fait faux bond sur cette île perdue, et avec mes capacités en navigation j'avais tout intérêt à rester ici quelque temps. Bon, elle avait au moins laissé le log pose, c'est déjà ça de gagné pour la suite de mon aventure. Mais certainement pas suffisant. Un pirate bloqué sur une île c'est pas un pirate après tout. Il va donc falloir que je trouve rapidement un navigateur. Ou tout au moins quelqu'un apte à faire avancer le navire sans heurter un iceberg sauvage. Je partis donc en direction de la ville la plus proche pour voir s'il n'y avait pas quelqu'un qui pourrait m'aider, mais bien qu'y ayant tourné toute la journée, personne n'en semblait capable. Bien sûr, le tout avait été fait sans préciser que j'étais un pirate, je tenais pas non plus à foutre le bordel là-bas, surtout sans savoir si des marines s'en occupaient. J'en ai donc simplement profité pour faire quelques courses pour pas crever de faim sur mon bateau, et je suis rentré, seul.

    Je fis donc tout mon rituel précédant la nuit, c'est-à-dire manger surtout, avant d'aller dormir. Bah oui, j'allais pas rester réveillé si je n'avais rien à faire. Surtout tout seul, à moins de vouloir me parler à moi même à travers un miroir, il n'y avait rien à faire. Je me mis donc dans mon lit et m'endormis assez rapidement dans la nuit obscure. Au moins, Morphée elle me lâche pas.

    Je fus pourtant réveillé par un bruit sourd contre la coque du navire, rompant le silence de la nuit. Enfin la nuit, elle devait être presque à son terme je pense. Mais ce n'est qu'une supposition. Enfin bref, je m'habillais donc rapidement pour voir ce qui se passait. Je ne tenais pas particulièrement à voir mon navire couler encore en plus. La source du bruit était une barque dont la forme rappelait plus un cercueil qu'autre chose. Je n'arrivais toutefois pas à déceler s'il y avait quelque chose dedans d'ici. Je pris donc la parole pour savoir si c'était quelqu'un qui était à la dérive, ou si c'était un simple cercueil paumé.

    "Hé ho, y a quelqu'un?"

    On racontait qu'un Shichibukai se baladait sur une barque ressemblant à un cercueil, le dénommé Mihawk. N'ayant jamais vu ladite barque, il n'était pas impossible que ce soit lui, quoiqu'il aurait peut-être été plus discret. Mais bon, j'espérais que ce ne soit pas lui, sinon j'étais mal...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: {Recrutement] Quiproquo - PV Shiraho   Dim 23 Juin - 23:07

InvitéInvité
avatar


Elle avait dérivé durant des heures sur la mer noire d’encre, dans cette foutue barque mortuaire, sans nourriture, dans la nuit tout aussi noire. Peu rassurée, elle se demandait vraiment comment réagir si jamais un monstre marin attaquait, ou si une tempête se levait… Dans les deux cas, elle était foutue, car elle ne pouvait nager en ces eaux, à cause de la malédiction du Roi des Mers. C’était le prix à payer pour avoir obtenu un pouvoir interdit. Enfin, dans son cas, ELLE était le pouvoir. Mais, au nom de tous les dieux, pourquoi était-elle tombé sur un plouc pareil ? Un gamin qui n’était jamais sorti de son village de Moyenâgeux, qui croyait dur comme fer des vieilles légendes à moitié fausses, qui ignorait tout du monde, en commençant par les Fruits du Démon… Et surtout, un gamin qui ignorait totalement son existence malgré ses appels répétés.

C’est à cause de lui qu’elle en était là. A cause de ses croyances, cet abruti avait voulu se donner la mort. Et le meilleur moyen ? Une balade mortelle en mer ! Mais quelle idée ! Tout ça à cause de ses foutus mythes locaux. Elle avait pourtant martelé son esprit, hurlé comme une folle pour reprendre le contrôle de la situation, pour éviter à son hôte de commettre l’irréparable, mais sans franc succès. Il avait résisté, résisté jusqu’au bout. Voilà le résultat.

M’enfin, ça c’était fait. Il fallait maintenant penser à s’en sortir, car en mer, à cette heure-ci, sans mentir, on se les gelait. Enfin, dans son cas, elle était frigorifiée. Une légère brume émanait de l’océan et l’empêchait de scruter l’horizon dans l’espoir de trouver une île. Heureusement, pour pallier à ça, il existait une méthode radicale.

Elle prit la rame que l’autre avait embarquée avec lui pour s’élancer dans le vaste océan, et commença à ramer. Direction… Le Grand Ouest ! Non, en fait, elle n’en savait rien. Elle ramait tout droit, jusqu’à rencontrer au mieux, une île, au pire, la mort. Mais vu que si elle restait là à rien faire, c’était la fin assurée, c’était évident qu’il fallait qu’elle se bouge. En plus, elle se réchaufferait un peu dans l’effort. Tout bénef quoi. Bref, elle rama, rama, pendant ce qui lui avait paru des lustres car au moment où son rafiot s’était brusquement arrêté, suivi d’un gros « Poc », l’aube se dessinait au loin.

Une masse immense se dressait devant elle. Un grand bateau. Sauvée. Dans l’obscurité, elle ne put bien le discerner, mais c’était un bateau, et c’est tout ce qui comptait. Une voix s’éleva alors de ce dernier. Une voix masculine, plutôt jeune, qui questionnait sur l’éventuelle présence d’un individu. Quelle chance ! Elle avait peur de tomber sur un gros pirate barbu. Evidemment, elle sut trouver les mots pour aborder le jeune matelot.
 
"Oooh pitié, j’ai froid, j’ai faim, j’ai soif, j’ai envie de faire pipi, s’il vous plait, sauvez moi de cet enfer…"
 
Bien sûr, rien ne vaut une voix très très gamine et pleureuse afin que son interlocuteur tombe sous son charme et la fasse monter sur son rafiot. Car après tout, elle n’avait pas menti au fond. Elle avait réellement la vessie pleine...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: {Recrutement] Quiproquo - PV Shiraho   Ven 5 Juil - 10:46

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3350

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Il y avait bien quelqu'un dans cette forme morbide de cercueil. Quelle idée de se balader dans un truc pareil? Faut avoir les idées de travers pour avoir une embarcation pareille, surtout sur Grand Line où la navigation est loin d'être aisée. M'enfin, passons le pourquoi du comment, on aura tout le loisir d'en savoir plus un peu plus tard. En effet, le navigateur fou avait répondu à mon appel. Ou plutôt devrais-je dire la navigatrice folle. Le timbre de voix ne laissait aucune hésitation possible, c'était une demoiselle. Toutefois, le ton de sa voix, lui, ne collait pas vraiment à la situation. Une chialeuse qui aurait eu la foi de naviguer sur ces mers sur une pauvre barque? Pas très logique hein. M'enfin, j'allais pas la laisser là, je sais ce que c'est d'être paumé en pleine mer sur une embarcation de fortune. Enfin, sauf que moi, l'embarcation en question m'avait lâché très tôt...

    Je pris donc une corde qui traînait non loin de moi et la lui envoyait, en espérant ne pas la lui foutre dans la tête, ce serait bête quand même.

    "Monte, je vais bien voir ce que je peux pour toi."

    J'attendis donc qu'elle grimpe pour voir à qui j'avais à faire. De toute façon, si c'était un piège, ce serait elle qui serait mal. On ne piège pas un dragon impunément. Enfin, elle monta donc sur le pont. D'un signe du pouce je lui indiquais la direction des toilettes du navire, m'attendant à ce qu'elle s'y rue rapidement. Malgré tout j'entamais déjà la conversation, ne serait-ce que pour savoir à qui j'avais à faire.

    "Et comment tu t'appelles?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: {Recrutement] Quiproquo - PV Shiraho   Lun 22 Juil - 9:33

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3350

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

[Pour rappel j'ai prévenu de l'absence de Tao ~]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: {Recrutement] Quiproquo - PV Shiraho   Dim 11 Aoû - 16:23

InvitéInvité
avatar


Et ben, il en avait mis du temps le gars pour lui balancer une corde, malgré son numéro d’actrice totalement parfait. Quel goujat ! Ne citons tout de même pas qu’elle prit la corde sur la tête hein, on voudrait ne pas froisser. Bref.

Non mécontente de quitter sa macabre embarcation, et cette mer un peu trop noire à son gout, elle s’empressa de choper son sac et grimpa aisément sur le bateau grâce à la corde gentiment envoyée par le matelot. Le bateau semblait quand même balèze, en regardant de plus près, c’était assez intimidant. S’il y avait un équipage complet, ce serait plus dur de se faire entendre, même à sa manière. Tournant un peu sur elle-même pour en voir plus, elle put apercevoir une figure de proue assez immense, représentant une sorte de dragon a vue d’œil, c’était effrayant. Le bateau n’avait qu’un seul mat, avec une voile unique, mais gigantesque et elle n’était pas du bon côté pour voir si elle était décorée, mais le détail n’avait que d’importance. Le pont était dans le désordre total. Des cordes trainaient par-ci par-là, la poussière s’était installée, un tonneau était couché et roulait bruyamment au rythme auquel le bateau tanguait. Heureusement, son hôte semblait bien consistant et le bateau était en trop bon état pour qu’elle ait à faire avec un navire fantôme. Rassurant déjà, n’est-il pas ? Surtout que ça laisser penser que l’équipage était soit totalement arriéré, soit inexistant, un très bon point donc.

Son hôte, parlons-en, était un jeune homme, presque gamin, plus grand qu’elle d’au moins une tête, des cheveux bruns en bataille, fort mal peignés. Ses yeux marrons avaient quelque chose de spécial, ils n’étaient pas durs, ni froids, mais il y avait un petit je-ne-sais-quoi de reptilien. Son visage était exempt de toute cicatrice apparente, de blessure quelconque, le nez était bien en place, au milieu de la figure, un beau jeune homme quoi. Un peu vieux pour elle par contre. Mais ! Mais ! Ce n’est pas le moment de penser des trucs pareils ! Pipiiiiii !

Justement, le gars lui montrait la direction de la supposée cabine de toilettes, elle s’y précipita sans piper mot, pas même un merci. Elle s’y enferma, et ce qu’il se passa à l’intérieur ne regardait qu’elle. Elle était en train de réfléchir à la suite des évènements quand une voix s’éleva de l’autre côté de la porte. Le rustre ! Aucune manière, aberrant quoi, il n’aurait pas pu simplement attendre qu’elle eut fini ses petites affaires avant d’entamer la conversation ? Elle commençait à vraiment bouillir, c’était le truc de trop.

Une fois qu’elle eut fini, elle sorti en ouvrant la porte très très brusquement, en espérant que l’autre se la bouffe dans la gueule. Elle était rouge de colère, et un peu de honte. Sans se retourner pour voir si y’avait eu choc, elle alla, avec son air indigné, vers le milieu du pont et s’accouda sur le rebord, les yeux rivés vers l’horizon.

"Nan mais t’as pas honte ? Ça se fait pas ce que t’as fait, tu connais pas la politesse ? C’est pas correct de déranger une femme comme ça en train de … fin tu vois quoi !"

Elle soupira un bon coup avant de continuer, le genre de soupir qui pèse sur les épaules de son interlocuteur, un truc bien lourd de sens.

"Taisoku. Je m’appelle Daburu Taisoku. Et toi ?"


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: {Recrutement] Quiproquo - PV Shiraho   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

{Recrutement] Quiproquo - PV Shiraho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Recrutement Sephira
» demande de recrutement
» Ré-ouverture du forum "Centre de Recrutement"
» recrutement => johnknight (frère de rogueroguerogue2 )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-