AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie dans la Marine [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: La vie dans la Marine [solo]   Dim 7 Avr - 17:53

InvitéInvité
avatar






















❝ La vie dans la Marine ❞
Premier jour



La porte grinça. Le soleil s’engouffra m’aveuglant quelques secondes. J’entendais déjà les marins à l’œuvre sur le pont. Je sortais enfin à l’air libre. Je pris une grande bouffée d’air frais. J’étais sur ce navire depuis la veille déjà, j’avais vêtu mon costume blanc ayant bien comprit que le port de l’uniforme était obligatoire, mais pourquoi blanc ? Après tout ce n’était pas la couleur idéal, si on se blesse les tâches de sang apparaissaient rapidement. J’avais glissé dans mes poches quelques cartes marines et deux petits carnets que m’avait donné Stuffy la veille, je devais apprendre dès que j’aurais une seconde pour moi ! Mon arme était à ma ceinture et la veste de mon frère pliée avec délicatesse dans mon compartiment. Je partageais ma chambre avec deux autres femmes, elles étaient plus âgées que moi et on voyait à leurs cernes qu’elles avaient enduré les épreuves de la vie, pour le moment je ne leur avais pas tellement adressé la parole, je connaissais simplement leurs noms. Kimiko, c’était une femme assez grande par rapport à moi, elle avait de long et soyeux cheveux blonds qui lui descendaient en bas du dos, mais elle les attachait délicatement, à première vue ça semblait être une personne épanouie et accueillante, mais je l’avais observée et j’avais compris qu’elle était assez solitaire. Et ensuite il y avait Yukari, elle était d’à peu près de la même taille que l’autre femme mais elle avait des cheveux noires, mi-longs accrochés eux aussi et des yeux couleur jais, elle avait l’air assez solitaire elle aussi. La lumière ne m’aveuglait plus. Je souris et regardai quelques secondes les hommes grouillant sur le pont. Je ne savais pas trop quoi faire en fait. La veille le Contre-amiral m’avait donné un rôle, il m’avait nommé comme son assistante, il m’avait donné un bureau et je savais que je pouvais bien y passer mes journées, on ne me dirait rien, pourtant j’avais aussi envie d’apprendre ce que c’était cette fameuse vie de marin. Je cherchai du regard celui qui c’était occupé de moi la veille, un certain… Mince, quel était son nom déjà ? Hiro… Hiro… Hiroshi ! Oui c’est ça ! Hiroshi-san ! Je devais le retrouver, mais comment faire sur se pont… En fait je n’eu pas totalement besoin de réfléchir à la question puisque ce fut lui qui me trouva. Il s’approchait avec lenteur et me tendit une main amicale pour me dire bonjour. Souriante, je l’attrapai et la serrai.

« Bien dormi Sawa ? »
« Le matelas était un peu dur mais c’est mieux que ce que j’ai vécut pendant un certain temps. »

Il ria doucement. Hiroshi était un bel homme brun plus grand que moi, il semblait qu’il n’avait que quelques années de plus, son regard vert était intense et resplendissant, le genre à emprisonner plus d’une fille, vous voyez ? J’étais toujours souriante. Il ne lâcha pas ma main et me tira jusqu’au bord du pont. Il leva un doigt vers le ciel avant de lâcher mes doigts et grimpa aux cordages. Après une légère hésitation je le suivis. Il me mena jusqu’en haut du mat, s’asseyant il me demanda comment allait ma jambe et mon dos. Il ne m’avait pas vu sous mon meilleur jour je dois le dire, quand j’étais arrivé sur le navire la veille j’étais couverte de blessure et boitais à moitié, mais il avait été adorable avec moi et m’avait bien appris tout ce que j’avais à savoir, et encore, mon apprentissage n’était pas finit je le savais. Je touchai du bout des doigts ma cuisse, le contact ne me faisais pas mal, c’était déjà ça ! Je lui souris et plusieurs heures passèrent alors qu’il me décrivait du mieux qu’il pouvait la vie dans la marine.

Quand le soleil fut haut dans le ciel il du m’abandonner, j’étais redescendu avec lenteur, je ne devais pas forcer sur ma jambe sinon la plaie se rouvrirait. A peine avais-je posé le pied sur le pont qu’un homme s’approcha de moi et me demanda de filer aider en cuisine. Après l’avoir salué je me dépêchai d’y aller. J’étais de corvée de patate encore une fois. Une autre personne était déjà en train de les peler quand j’entrai dans la salle. Le jeune homme leva la tête et me sourit.

« Bienvenue dans mon humble demeure. »


Il se mit à rire, d’après ce que je comprenais cette homme devait être tout le temps de corvée de patate pour appelé ce lieu sa demeure. Je souris et commençai mon petit boulot sans rechigner. Je me mis même à discuter avec l’étranger. Il était plus jeune que moi c’était sur, une quinzaine d’années surement, son nom était Emishi. Il devint rapidement un très bonne connaissance, nos discussions n’avaient aucun rapport entre la marine, les pirates et tout le tralala. Nous parlions simplement du temps, de la mer, des patates. Mais tous les sujets finissaient par un éclat de rire commun. Décidément j’aimais bien cette vie de marin ! En fin d’après-midi je me dirigeais vers mon bureau et effectuais toutes les tâches que j’avais à faire en tant qu’assistante. Je devais donné le meilleur de moi-même !

J’avais enfin un moment pour moi. Le soir je n’étais pas de service, en fait très peu de personne l’était à part ceux qui faisait les tours de gardes. Je sortis sur le pont une bougi à la main et je me mis à étudier les cartes marines, l’histoire de ce monde et les différents grades dans la marine. Je finis même par sortir le petit carnet sur les techniques d’épéistes et je me mis à m’entrainer. Après avoir tapé plusieurs fois dans le vide, je sentis une douleur dans mon épaule gauche. Je posai ma main droite dessus et grimaçai. Maudit barbe noire ! Je me souviendrais de cette blessure ! Je me remis à taper dans le vide avec plus de conviction. Je devais devenir beaucoup plus forte ! Je devais réussir pour ne plus être aussi faible ! Quand la douleur fut plus forte je du m’arrêter… Je rangeai toute ma paperasse et retournai au lit.



cette fiche de RP provient de Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie dans la Marine [solo]   Dim 7 Avr - 17:56

InvitéInvité
avatar






















❝ La vie dans la Marine ❞
Deuxième jour



Je me réveillai courbaturé. Et mince ! Je soupirai, j’aurais peut être du y aller moins fort hier soir, mais bon, il fallait bien que je devienne plus forte non ? Ce jour-là c’est moi qui retrouva Hiroshi, il était devant les cannons et les regardaient avec une certaine passion. Il m’apprit alors que c’était son boulot de viser. Je lui souris et il m’en apprit plus sur son rôle sur ce navire de guerre jusqu’à ce qu’on me rappelle à la corvée de patate. Sur le chemin je croisais Yukari, contre toutes attentes elle me sourit.

« Tu devrais faire attention à ta position quand tu tiens ton sabre. »


M’avait-elle observée hier soir ? Je la regardai s’éloigner. C’était la troisième fois qu’elle m’adressait la parole, mais la première fois qu’elle me souriait. J’étais contente !

Dans les cuisines Emishi et moi continuions à mettre de la bonne humeur parmi les patates. Personne ne nous disait rien tant qu’on faisait notre boulot après tout. Entre deux conversations complètement délirantes, il me parla un peu de l’histoire du monde, notamment de la grande bataille qui avait touché notre monde il y a peu. En fait plus les heures passaient plus je me disais que j’étais rentré dans la marine alors qu’elle passait une sorte de crise non ? C’était intéressant !

Mes corvées finies, je filais dans mon bureau remplir tous les papiers. C’est là que j’appris que le lendemain nous accosterions sur une île. La première île où je poserais le pied ! Je n’avais jamais quitté le Royaume d’Alabasta après tout.

Le soir vint enfin. Je me précipitai sur le pont pour continuer à apprendre, mais que ne fus pas ma surprise de voir Yukari assise sur un tonneau. Elle me souriait à pleine dent et s’approcha de moi avec un sabre blanc.

« Je peux voir ton arme ? »


Je sortis Kaika sans même réfléchir et lui tendit. Elle regarda la lame avec admiration et donna quelques coups dans le vide avant de me le rendre. D’après elle mon sabre était parfaitement équilibré, c’était une arme très belle et elle me convenait parfaitement.

« Bon maintenant passons aux choses sérieuse ! Il manque quelque chose d’énorme à ta technique, ta position, en combat c’est ce qui peut te poser problème, en fait il te manque ton style de combat. Je t’observais hier et te voyant taper dans le vide je me suis dit qu’il fallait que je t’aide, s’entrainer avec quelqu’un c’est plus sympa que seule non ? »


Je souris. Et c’est ainsi que se passa une bonne partie de la nuit. L’une face à l’autre elle me donnait plusieurs conseil sur le comment bien tenir mon arme et comment placer parfaitement mes pieds. Au final ça me rappelai un peu mes cours de quand je n’étais qu’une enfant, sauf que là c’était totalement différent, en fait je ne sais pas trop comment l’expliquer, mais les positions devenaient presque des automatismes au fur et à mesure que la nuit passait, à croire que ce style était fait pour moi. Il y a bien différent style de combat non ? Celui que j’avais appris dans mon enfance n’était pas pour moi contrairement à celui-là ! Finalement une fois que la moitié de la nuit fut passé, On se dirigea dans notre chambre tout en discutant combat. C’est là que je remarquai qu’au final Yukari avait plus l’habitude de s'entrainer que de combattre réellement.



cette fiche de RP provient de Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie dans la Marine [solo]   Dim 7 Avr - 17:57

InvitéInvité
avatar






















❝ La vie dans la Marine ❞
Troisième jour



Le navire accosta bien avant l’aube, nous furent tous réveillé par les den den mushi qui était en quelque sorte des hauts parleurs dans nos chambres. Je refis mes bandages, ma jambe semblait aller beaucoup mieux, mon dos ne me faisait plus souffrir, j’allais juste garder quelques cicatrices de cette confrontation, mais je ne regrettais rien ! Grace à ça j’avais trouvé un but ! Sur le pont nous avons eut le droit à tout le topo du pourquoi nous étions sur l’île et comment la journée allait s’organiser. En fait il y avait plusieurs buts… Le premier était de recruter, ça c’était le but à chaque étape sur une île, le second de remplir le garde manger, enfin ça ce n’était pas à moi de le faire, à part l’épluchage de patates je n’y connaissais rien ! Mais il y avait un dernier but, des pirates auraient été vus dans une ville près de celle-ci, et les buts seraient d’aller les arrêter et de protéger les habitants. Je faisais parti du deuxième groupe. J’allais juste chercher les dernières instructions de Stuffy en allant lui parler. Même si un pirate était face à moi je ne devais pas le tuer et devrais arrêter les marines qui tenteraient d’aller contraire à cet ordre, il fallait les capturer vivants… Encore ! Décidément je ne pouvais pas me défouler et tuer ! Mais je le saluai sans rien dire avant de partir vers mon groupe. En fait j’allais jouer au policier dans cette affaire… Je devais protéger les habitantes et éviter qu’on ne tue un pirate mais qu’on le capture à la place. Bon je vous l’accorde exécuter un homme c’était plus intéressant, ça donnait un autre exemple… Peut être, mais ce n’était qu’un exemple parmi tant d’autre… Enfin je ne pouvais pas aller à l’encontre des ordres du Contre-amiral de toute façon ! C’est alors que je remarquai que Kimiko était dans mon groupe. Attendez ! Il faut que je vous explique ce que c’était ces petits groupes. En fait chacun avait un but précis, mais différents groupes avaient parfois le même but mais agissaient à des endroits différents. Kimiko était celle qui dirigeait le notre. Elle me regarda froidement, je la regardais droit dans les yeux, normalement je n’aurais pas du puisque sur cette mission elle était ma supérieur, mais pourtant je le fis, il était hors de question que je baisse les yeux devant quelqu’un que je ne connaissais pas après tout. Mais alors que je m’attendais à ce qu’elle me réprimande, elle sourit l’air de penser qu’elle m’aimait bien car j’avais du caractère. Et on finit par partir.

Elle nous mena directement sur le lieu de notre mission. On se plaça ne arc de cercle devant le bâtiment où plusieurs civils étaient réunis. Je regardais pas la fenêtre les quelques enfants jouant comme si de rien n’était alors que la plupart des adultes semblaient dans un trouble total. Je soupirai et regardai les marines se mettre en place selon un plan très stricte. En première ligne il y avait ceux avec des armes à feux, puis en seconde ceux comme moi, ceux qui se battaient avec des épées, des sabres et autres armes. Peut être avait-il quelques marins utilisant un fruit du démon, mais depuis ma rencontre avec Barbe Noire jamais je n’avais revu une personne utiliser ses pouvoirs. Le nom de l’homme me rappela ma vive douleur à mon épaule. Je grimaçai et posai ma main droite dessus. C’était ma première cicatrice et je n’oublierais jamais le visage de celui qui me l’avait causé ! Un jour je remettrais la main sur lui !!! Kimiko me sorti de mes pensées en me posant une question. La seule chose que j’avais comprise : « utilise » et « armes à feu ? » J’en déduis qu’elle me demandait si je savais les utiliser. Je secouai la tête et elle me tendit un petit révolver. Je la regardai sans trop comprendre.

« Je t’expliquerai comment t’en servir ce soir, jusque là ne le perd pas ! »

Et elle repartit donner des instructions. Je l’observais depuis mon poste, je détaillais sa démarche, ses actions, elle devait être en contact en permanence avec un supérieur car elle parlait souvent à un Mini-Escargophone de couleur bleu. J’aurais bien voulu avoir autant de responsabilité, mais je savais bien qu’au bout de trois jours on ne me ferait pas assez confiance. Finalement il ne se passa pas grand-chose durant toute la journée. On aurait pu s’attendre à un peu de combat mais rien du tout… A croire que soit les pirates se cachaient, soit ils étaient partis, mais nous avions réussit notre mission puisque aucun civil n’était blessé –remarque sans combat c’était normal…- Nous revinrent au navire lorsque nos supérieurs nous en donnèrent l’ordre. Je décidai d’aller rejoindre mon bureau et tapai un rapport précis au Contre-amiral, j’allai par la même occasion récupérer tout ceux des marins qui étaient à la tête d’un groupe et je les lui emmenai tous.

Nous étions donc resté une grande partie de la journée sur terre, et encore une fois ce soir-là je ne bossais pas. J’attendais Kimiko assise sur la rambarde du pont tout en tournant l’arme qu’elle m’avait donnée dans tous les sens. Elle arriva enfin accompagnée de Yukari. Je leur souris et vins à leur rencontre.

« Avec un sabre tu ne peux pas attaquer à distance, du moins je pense que pour le moment tu en sois incapable, donc j’ai décidé de t’apprendre l’utilisation de ce révolver. C’est assez simple tu verras. »

Je compris vite la technique, mais la pratique… C’était plus compliqué. Enfin après quelques heures d’entrainement j’allais sans aucun doute y arriver sans soucis. Toutes les trois, on installa alors une sorte de planning pour la nuit. Toutes les deux travaillaient un peu plus longtemps que moi, du coup en les attendant je lirais les nombreux papiers que m’avaient remis Stuffy, que je connaissais déjà pas mal, puis Kimiko m’entrainerait sur l’arme à feu et on finirait par l’entrainement avec le sabre avec Yukari. En fait plus les heures avançaient et plus je me rendais compte qu’elles n’étaient pas si solitaires que ça… Au bout d’un moment la fatigue eut raison de nous et nous partîmes nous coucher sans plus de cérémonies.



cette fiche de RP provient de Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie dans la Marine [solo]   Dim 14 Avr - 18:47

InvitéInvité
avatar






















❝ La vie dans la Marine ❞
Les jours suivants



Ce fut donc ainsi que se déroula les jours suivants. Je me levai, j’allais rejoindre Hiroshi tous les matins, nous travaillons ensemble dans différents postes jusqu’aux alentours de midi. Là je retrouvais Emishi et nous effectuons les petits boulots qu’on nous demandait toujours dans la bonne humeur. On m’avait dit à un certain moment que je n’étais plus obligée d’y aller et que je pouvais me concentrer sur une autre tâche qu’on m’avait donnée, mais je refusais, car c’était un pur plaisir de parler avec lui, et en plus nos discussions partaient souvent sur l’histoire du monde, de la marine etc, ce qui fait que je connaissais presque par cœur tout ce que j’avais à savoir. Puis je me rendais dans mon bureau où j’accomplissais les tâche que me demandais Stuffy avec toujours cette application et cette rapidité. Il pouvait être fier de moi ! Je m’étais totalement acclimatée à la vie de marins et maintenant pour rien au monde je ne voudrais changer. Le soir je retrouvai mes deux nouvelles amies sur le pont où nous nous entrainions sans aucunes exceptions. Ça c’était une journée basique. Après il y avait parfois les moments où nous nous arrêtions sur une île. Je changeais de rôle à chaque fois. On me mit même à la tête d’un groupe qui était chargé de recruter, j’étais heureuse qu’on commence à me faire confiance.

Plus les jours passèrent plus les marins se rapprochaient de moi et je discutais de plus en plus. Plus les jours passèrent et plus l’histoire du monde, les règles de la marines et tout ce qui va avec n’avaient plus aucun secret pour moi. Plus les jours passèrent et plus je devenais plus forte, j’arrivais déjà à désarmer Yukari alors que c’était impossible au début, et je ne ratais plus ma cible avec mon arme à feu, même quand j’étais en mouvement. Plus les jours passèrent plus on me faisait confiance. On me donna alors la tête d’un groupe qui devait protéger les civils. Un seul pirate se présenta devant nous, il était déjà amoché et nous l’avions capturé sans faire d’histoire. Ce n’était pas quelque chose d’exceptionnel en soit, mais on me fit encore plus confiance.

Jours après jours, je connus aussi les difficultés de la mer. Dans les premier jours elle n’était pas tellement déchainé et quand je connu ma première tempête je dois bien avouer que mon estomac ne l’a pas trop supporté… Je n’avais donc pas pu faire exactement se qu’on m’avait demandé de faire. J’avais donc redoublé de volonté et la tempête qui suivit j’assumai mon rôle sans sourciller. Maintenant la mer ne pourrait plus rien contre moi !

Tout ceci dura trois semaines. J’avais tissé des liens avec de nombreux marins. Plus rien n’avait de secret pour moi, je connaissais toute l’histoire, tous les recoins d’un navire de guerre, toutes les significations des rangs et toutes les règles de la marine, j’aurais pu vous les réciter comme ça sans réfléchir. J’étais devenue la parfaite Marine qui obéit au doigt et à l’œil qui ne pose jamais de question, qui accomplie son boulot avec rapidité, bref beaucoup vous dirons que j’avais un comportement parfait. Durant ces semaines j’avais protégé des civils à deux reprises et arrêter moi-même un pirate, sans prime, mais c’était quand même un pirate. De plus j’avais considérablement augmenté mon agilité, ma rapidité, mon maniement du sabre et j’avais rajouté à mes capacité l’utilisation d’une arme à feu. Peut être c’est ce qui arrangea ce qui se passa par la suite.



cette fiche de RP provient de Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie dans la Marine [solo]   Dim 14 Avr - 18:50

InvitéInvité
avatar






















❝ La vie dans la Marine ❞
Le grand jour



Réellement j’avais oublié ce que m’avait dit Stuffy au tout début de mon arrivé sur son navire. J’avais oublié qu’il comptait sur moi pour vite monter en grade. Finalement je profitai surtout du fait que ce n’était pas trop dur comme vie, je l’aimais bien cette vie dans la Marine. La journée était déjà bien entamée, je n’allais pas tarder à rejoindre Emishi. Mais c’est alors que deux marins se rapprochèrent de moi. Je savais qu’ils étaient mes supérieurs au vu de leurs costumes, je les saluais donc respectueusement.

« Ieaki Sawa, nous avons une proposition à vous faire. Veuillez nous suivre. »


Je tournai la tête vers Emishi qui semblait tout aussi interloqué que moi. Un peu hésitante je finis par les suivre quand mon ami me dit de ne pas m’inquiéter et qu’il bosserait seul. Ils me conduisirent dans un bureau tout près du mien et m’indiquèrent une chaise. Je m’assis sans un mot.

« Nos supérieurs ont beaucoup entendu parler de vous par le biais des messages du Contre-amiral Stuffy. Et il semblerait que vous ayez fournit des efforts considérables depuis votre arrivé dans la Marine. Le Contre-amiral a certifié de vous avoir fournit son poste d’assistante et vous l’assister admirablement tout en faisant toutes vos tâches de marines. Nos supérieurs vous proposent donc le grade de Sergent, mais dans une petite période vous serrez à l’essai et nous serons là pour vous surveillez. Ils sont un peu hésitants puisque cela fait peu de temps que vous êtes ici. »

Je les fixai la bouche grande ouverte surprise de cette proposition. Un grade… Ça faisait à peine trois semaines que j’étais à bord de ce navire et on me proposait le poste de Sergent ? Certes à l’essai, mais je comprenais leur hésitation. Un magnifique sourire apparut sur mes lèvres. J’étais heureuse qu’on reconnaisse mes capacités ! J’allais pouvoir donner encore plus de ma volonté pour encore grimper les échelons. Je me relevai et les saluait respectueusement encore une fois.

« Pour garantir la justice sur les mers de notre monde j’accepte ce poste ! »


Les pirates n’avaient qu’à bien se tenir ! J’avais un rôle plus important, donc je devais en être digne et prouver que je le méritais ! J’allais donc encore donner tout ce que j’avais et mon ambition grandirait peu à peu tous les jours ! Ils me tendirent alors un papier et m’indiquèrent de signer en bas chose que je fis sans attendre puis ils me donnèrent un nouveau costume possédant les distinctions pour les Sergents. Je l’attrapai sans plus de cérémonie. C’était un costume comme le mien sauf que sur les épaules il y avait deux petites barrettes rouges montrant le grade. Mon sourire ne me quittait plus. Ils me remercièrent et je quittai la salle sans plus de cérémonie pour me diriger vers ma couchette. Je changeais de costume et rassemblait mes affaires. Je savais que ce soir-là je ne dormirais plus ici. Stuffy avait mis une chambre tout près de mon bureau, j’avais refusé de la posséder dans un premier temps pour ne pas avoir un avantage vu que d’autres personnes de mon rang ne l’avaient pas, mais maintenant j’y serais obligée. Dans le couloir, alors que j’avais mon sac à la main, je croisais mes deux amies. Voyant mon nouveau costume elles me saluèrent respectueusement mais je voyais dans leurs yeux qu’elles ne comprenaient pas pourquoi je le portais, je répondis donc à leur question silencieuse ave une pointe d’humour.

« J’ai eu une augmentation. »


Elles me sourirent et me souhaitèrent bonne chance, mais je voyais bien qu’elles étaient un peu jalouse même si elles voulaient le cacher. Je les laissais partir me jurant que je passerais quand même du temps avec elles lorsque nous ne serions plus de service. Je regagnai mon nouvel compartiment et m’installai avec lenteur. Je regagnai mon bureau et remplie deux trois papiers avant de sortir sur le pont. Plusieurs marins me saluèrent respectueusement. C’était étrange… Je n’avais pas l’habitude. Je croisais Hiroshi du regard et lui sourit. Il leva les pouces en l’air voyant mon uniforme pour certainement me féliciter. Pas la moindre jalousie dans ses yeux. J’avais bien compris aux fils des jours que lui n’avait pas l’ambition de monter en grade, il aimait tout simplement cette vie et ne changerait pour rien au monde. Je lui souris et continuai ma petite balade sur le pont à la recherche d’Emishi. C’était surtout à lui que je voulais le dire ! Je finis par le trouver, il vérifiait des nœuds. Je lui tapotais l’épaule. Il se retourna surpris et allait commencer à sortir une blague mais il remarqua les deux petites barrettes rouges. Il s’empressa de me saluer respectueusement, mais je savais bien que ça lui faisait bizarre de faire ça. Je me mis à rire.

« Si tu voyais ta tête ! »


Il la secoua comme pour se remettre les idées en place.

« C’est Génial Sawa ! Tu as réussit ! Et rapidement qui plus est. »


Je lui souris tendrement. Je savais que je ne pouvais pas discuter très longtemps avec lui, nous étions tout deux en service et mes supérieurs devaient me surveiller à ce moment même. Je le laissais donc à ses nœuds et rejoints mon bureau pour continuer ma tâche. Avant de refermer la porte derrière moi, je regardai l’horizon souriante. Je comptais bien continuer mon entrainement dès que j’en aurais l’occasion et je me promettais de prendre mon grade avec sérieux pour prouver que je le méritais ! Attendez-moi maudits Pirates et Révolutionnaires, je vous ferais tous enfermer, et en particulier toi Barbe Noire !


FIN


cette fiche de RP provient de Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie dans la Marine [solo]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

La vie dans la Marine [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demande de grade dans la marine d'élite
» Permission méritée [Claire]
» Gauche Lindsay [Terminé]
» [Validée]Un fainiant de plus dans la marine
» Le Mess des Marines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-