AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Mer 27 Fév - 15:44

InvitéInvité
avatar


:. L'arrivée .:


C'était une journée tranquille, je voguais tranquillement dans les mers de Grand Line comme j'en avais l'habitude. La mer était plutôt calme et le ciel dégagé, j'avais avec moi un Eternal pose de l'île de Sabaody, cette ile avait beaucoup fait parler d'elle récemment, il s'y était déroulé pas mal de choses impliquant directement le gouvernement mondial, je n'était pas encore très connu donc il n'y avait aucun risque à ce qu'un révolutionnaire comme moi y aille mais les choses allaient peut-être bouger vu que j'étais un des rares révolutionnaires en activité dans cette partie très dangereuse du globe, en effet, Mariejoa n'était pas très loin de Sabaody... Mariejoa... Là où siège notre ennemi juré, dis comme ça, cela semblerait facile de tenter quelque chose, mais c'était une tout autre paire de manches, il fallait d'abord affaiblir le Gouvernement Mondial avant de l'attaquer à sa source, il était donc quasi impossible de libérer le monde du joug du Gouvernement pour le moment. L'île était à présent en vue, les bulles qui entouraient l'île était perceptible a des kilomètres, je me suis donc rangé dans un grove et j'ai enfin pu posé mon pied sur la terre ferme l'ile avait l'air très paisible, il ne semblait pas y avoir plus de perturbations que ça. Tout était haut en couleurs ici, pour la première fois depuis longtemps je me sentais détendu et j'appréciais le moment présent, mais cette détente allait être de courte durée. Alors que je marchais tranquillement, un homme m'interpella : << Êtes-vous Aeon Kilik ? - Oui, à qui ai-je l'honneur ? - Bin, c'est assez bizarre, j'ai reçu un appel sur mon den den mushi et l'homme au bout du fil m'a dis qu'il voulait parlait à un jeune garçon qui allait bientôt passer, qu'il porterait un long bâton rouge et un collier en forme de cristal autour du cou et avec une cicatrice sur la joue gauche un homme du nom de Aeon Kilik - Pardon ? - Oui je ne comprend pas non plus, bref tenez >>

C'était assez bizarre comme situation mais sans me poser trop de questions j'ai pris le den den mushi et me suis un peu éloigné pour être seul, quelle fut ma surprise quand je découvris que c'était le QG de Baltigo qui avait appelé : << Heu Allo -
Ha Kilik comme prévu tu es déjà là, c'est le QG de Baltigo à l'appareil code 5-6, écoute la situation est critique et le sort à voulu que tu sois le seul révolutionnaire présent à Sabaody - Comment ça critique ? Expliquez-vous ! - Il y a quelques semaines de ça nous avons envoyé 3 révolutionnaires novices pour une mission de reconnaissance à Sabaody, il fallait qu'on teste leurs aptitudes à prendre des informations, tu es passé par là tu t'en souviens ? - Oui malheureusement... - Bref, pour une raison ou une autre il se sont fait démasqués et ont été capturé puis vendus aux enchères, et les tenryuubitos voyant des révolutionnaires, se sont jetés dessus pour les soumettre à eux en tant qu'esclave du gouvernement, en gros, si cela se sait, la côte des révolutionnaires en prendra un coup, les ennemis du gouvernement, esclave du gouvernement ça ne le fait pas trop tu comprends ? - Oui je comprends tout à fait, vous voulez que les libère mais je comprends pas comment ils se sont fait attraper ? - Nous n'en savons rien pour l'instant mais seuls les révolutionnaires étaient au courant de cela - Une taupe ? [Mmmh ça ferait un bon évent ça...] - De quoi ? - Non rien je pensais à haute voix, donc vous voulez que les libère mais c'est des tenryuubitos dont on parle là, ils sont hyper protégés et même si je réussissais à les approcher, il suffirai que je les effleure pour que l'armada de la Marine débarque, envoyez des renforts au moins ! - Nous aimerions bien, mais l'élite se trouve en ce moment dans le nouveau monde et s'occupe d'une affaire sans précédent, tu es tout seul en gros... - SYMPA DE SAVOIR QUE JE NE FAIS PAS PARTIE DE L'ÉLITE - ME CRIE PAS DESSUS, QUI A PERDU SON DEN DEN MUSHI ET PASSE SON TEMPS DANS LES MERS ? Hum bref, j'ai entendu dire que des pirates assez puissants se trouvaient actuellement à Sabaody tu pourrais leur demander de l'aide peut-être. - Demander de l'aide aux pirates, c'est notre genre ça ? - Non mais là, la situation l'oblige et puis le gouvernement mondial est un ennemi commun tu sais ce qu'on dit, l'ennemi de mon e... - Oui l'ennemi de mon ennemi est mon ami, c'est le titre - De quoi ? rien je pensais encore à haute voix, mais comment les convaincre de m'aider ? - Tu trouveras bien, allez salut - ATTENDS ! super... tenez monsieur votre den den mushi et merci.

Ok donc moi qui voulait être tranquille c'est gagné, des camarades à nous sont pris au piège par notre pire ennemi, je suis seul, et on parle des tenryuubitos donc ces foutus Marines pourraient débarquer à tout moment. Quoi de mieux pour commencer ma journée, bon je devais à tout prix trouver ces pirates "assez puissants" et les convaincre de m'aider dans cette mission plus que périlleuse.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Mar 5 Mar - 1:12

InvitéInvité
avatar


Il n'y avait pas de quoi ce plaindre de cette journée. Sabaody était ensoleillé et il faisait bon, ce qui semblait être le climat habituel du lieux, bien que Law n'y ait pas encore passé suffisamment de temps pour le confirmer. En tout cas, l'île avait retrouvée son calme, chose qui n'allait certainement pas durer. D'ici peu de temps, les pirates de Grand Line débarquerait pour rejoindre le Shin Sekai et rechercher le trésor dont l'existence avait été promis par Barbe Blanche. Pour cela, déjà fallait-il qu'ils parviennent jusque là, beaucoup étaient ceux qui se faisaient tuer en cour de route ou qui ne parviennent pas à naviguer sur cette océan et dont l'équipage fini au plus profond de la mère. Enfin, c'était tout aussi bien. Si ces pirates n'étaient pas capable de traverser cette partie du monde alors ce n'était pas la peine pour eux que de venir s'aventurer dans le Shin Sekai, ils n'y tiendraient pas plus d'une journée.

Après avoir passé une partie de sa journée à bord de son sous-marin, le chirurgien se décida à poser pied sur terre. Il resta cependant sur les groves les moins peuplés. Suite aux derniers évènements qui s'y étaient produit, sa présence pouvait poser plus de problèmes puisque ceux-ci le concernaient et même si cela ne le dérangeait pas plus que ça il préfèrait jouer la prudence. Kizaru avait bien fait remarquer qu'il voulait sa tête pour apaiser les Tenryuubitos, bien que Traf' reste septique là-dessus. Ces nobles ne se souvenaient surement pas de lui et y'avait plutôt intérêt s'il voulait pouvoir mener son plan à bien et devenir Shichibukai. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il souhaitait éviter de se faire remarquer, pas de cette manière du moins.

Son équipage avait déjà effectuer les courses nécessaire pour leur prochain voyage, il n'avait donc rien de spécifique à effectuer. Il se contenterait donc de faire un tour dans les environs. Si ces congénères pirates se trouvant ici venait lui chercher des noises, il pourrait en profiter pour ajouter quelques cœurs à son actuelle collection. Un peu étrange comme collection, mais nécessaire. Quoi que, récolter cent cœurs de ces barbares ne lui avait été imposé que par lui-même, mais il fallait au moins ça pour obtenir la confiance du gouvernement. Une fois que ce serait fait, il pourra agir en paix même si se plier à leur ordres n'était pas le plus agréable.

Rien ne peut être moins sûr que l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Mer 6 Mar - 14:12

InvitéInvité
avatar


:. La Rencontre .:


J'étais toujours en train de cogiter sur le comment du pourquoi, c'était une mission code 5-6 et j'étais tout seul mais on m'a fait remarquer quelque chose de très intéressant, je pouvais me servir des pirates pour réussir cette mission, leur faire miroiter un trésor un truc comme ça, ils étaient très influençable quand il s'agissait d'argent, c'est sans doute la grande différence entre eux et nous. Déambulant sur l'archipel, une conversation très intéressante était en train de se dérouler, deux personnes discutaient sur le fait qu'ils avaient aperçu un pirate assez balèze, son nom, Trafalgar Law, j'avais déjà entendu parler de lui, il faut dire qu'il reste encore un mystère mais selon les dernières infos il serait un pirate vacillant, on ne sait pas trop quel est son but, mais on sait qu'il a sauvé la vie du fils du Boss et c'était un argument suffisant pour l'approcher.

Je me suis donc mis à le chercher un peu partout en prenant des infos à gauche et à droite jusqu'à ce que je l'aperçu enfin, je ne l'ai pas directement approché, je me suis contenté de le suivre, m'avait t-il remarqué ? Peu importe je continuais à le suivre jusqu'à une allée, j'étais placé sur un toit pour ne pas le perdre de vue, quand il s'arrêta, je me suis dis qu'il valait mieux entamé la conversation :

<< Oï, tu es Trafalgar Law n'est-ce pas ? Bien sur que c'est toi, laisse moi me présenter, je suis Aeon Kilik, Révolutionnaire travaillant sous les ordres direct de Monkey D. Dragon, si tu connais un peu notre histoire tu sauras que ce n'est pas notre genre d'approcher la racaille mais la situation l'exige, si je suis venu te voir en particulier c'est parce que tu as une sorte de lien avec nous, en sauvant la vie de Luffy, tu t'es mis dans la poche la personne la plus recherché au monde, félicitations, même si pour moi tu n'as pas fait ça en vain et que tu as une idée derrière la tête mais bon mon avis importe peu, je vais aller droit au but, j'ai besoin de tes hommes et toi pour une mission, la mission la plus dangereuse que tu aies connu jusqu'à présent, je vais faire court, cela implique les tenryuubitos, tu seras gracieusement payé si tu m'aides >>


Je lui avais décrit la situation dans laquelle j'étais, je devais maintenant attendre sa réponse allait t-il accepté de s'en prendre aux nobles ou bien allait-il faire dans son froc ? La suite, au prochain épisode... Enfin au prochain post quoi...


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Lun 18 Mar - 10:01

InvitéInvité
avatar






En visite.

Cela faisait plusieurs jours que le fier Radeau voguait vers Red Line. Comme si le destin le souhaitait, seuls les meilleures et plus fidèles recrues étaient arrivées jusqu'ici; Taizone et Helgrind étaient prometteurs. Les autres avaient tentés de planifier une rébellion et malheureusement Takami s'était faite avoir... Les vents avaient bombés les voiles dans la direction de son futur règne. Et dire que cela faisait déjà plus de deux mois qu'il avait eu la peau du vieux, les choses allaient peut-être enfin s'accélérer! Une chose était sûre, il en avait marre d'attendre, de stagner uniquement sur la première partie de Grand Line. Il avait soif de pouvoir, il avait déclaré cette ère comme la sienne, il fallait qu'il aille foutre un bordel monstres sur les mers des yonkous! Ils allaient tous trembler devant lui! Sa gloire allait inéluctablement arrivée, Barbe Noire était porté par ce qu'il croyait dur comme fer être le destin. Ce destin qui, jusqu'ici couplé avec son intelligence, l'avait prédisposé à un règne qu'il avait toujours souhaité exercer.

Pour l'heure ils devaient faire un arrêt à Sabaody. Equipage de gros mangeurs, les réserves partaient vite et n'étaient jamais suffisante. Teach aurait juré que de moins en moins de monstres marins croisaient leur route, sans doute effrayé par l'aura de terreur qu'il voulait que son équipage dégage. Il fallait aussi dire que San Juan Wolf était un titan, difficile de rassasier un tel estomac. Pour l'instant la journée était belle, ils arrivèrent aux côtes et les grands arbres composants les mangroves pouvaient encore assez facilement cacher la masse énorme qu'était le titan. L'équipage se divisa, allant chercher par n'importe quel moyen de la bouffe en toute illégalité, évitant cependant de se faire trop remarqué. Les marines étaient moins présents puisqu'ils rénovaient le QG, mais les tenryuubitos eux, étaient une plaie. Teach portait un grand sac et s'était drapé pour l'occasion, une énorme bande d'étoffe masquait son dos et son énorme ventre tandis qu'une capuche barrait son visage. Il avait du laisser son admirable tricorne sur le bateau.

Les heures défilèrent et le sac du corsaire doucement s'était remplis. Il avait déjà du faire un aller-retour à son bateau pour le vider et maintenant il était à nouveau rempli. Certaines personnes se retournaient sur son passage, le commun des mortels n'avait pas l'habitude qu'une personne de sa stature se baladait mais jamais aucunes des personnes ne s'était douté un seul instant que l'homme drapé aurait pu être Barbe Noire, le futur maître des mers. Il avait du braquer quelques pirates qu'il apparentait à des cafards. Aucun ne valait les supernovas qui s'étaient réunis ici il y a quelques temps. Mais une silhouette attira bien vite son attention. Un bonnet qu'il avait pu voir de loin à la guerre mais qu'il avait enregistré dans sa mémoire. Trafalgar Law était là, à quelques mètres devant lui. Il décida de s'avancer vers lui, toujours "caché" son ce drap et arrivé derrière lui, il posa très lentement sa grosse main sur son épaule. Il parlait avec un espèce d'énergumène muni d'un bâton mais peu lui importait. Sa curiosité à l'égard du supernova l'avait piqué.


- Que fait donc le sauveur de Monkey D. Luffy ici? Les supernovas ne voulaient-ils pas foncer vers le Nouveau Monde? Zehahahahaha... Je te rencontre enfin Trafalgar Law !

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Ven 22 Mar - 23:53

InvitéInvité
avatar



Décidément, Sabaody semblait bien mouvementé ces derniers temps. Était-ce lui qui attirait les ennuis ou était-ce la mauvaise période pour l'île, il ne saurait le dire. Tout ce dont il était sûr c'est que son plan discrétion venait d'échouer lamentablement. Eh bien, il aurait été trop beau de croire qu'il pouvait passer inaperçu en venant ici, surtout qu'il commençait à bien percevoir les conséquences de son implication dans la guerre de Marine Ford.

Tout d'abord, il avait été suivi. Un procédé qui lui avait plutôt fait penser que la personne ne devait pas souhaiter une simple rencontre et, pour cette raison -quoi qu'accompagné par un certain amusement-, il avait continué passablement son chemin. L'homme pouvait aussi bien être un chasseur de prime qu'un agent du gouvernement, même s'il imaginait ces derniers utiliser des méthodes plus radical pour agir. Dans tous les cas, il devait au minimum rester sur ses gardes, n'importe quel énergumène pouvait apparaître ici. Law prit la direction d'allées peu fréquentées ; un coin désert serait le meilleur choix s'il avait à se défendre. Il s'arrêta alors ici, attendant de voir ce que comptait faire l'autre, chose qui ne tarda pas à arriver. Il l'aborda, tout simplement, mais il ne se serait pas attendu à ces paroles. Déjà, il avait affaire à un révolutionnaire ; ensuite, il lui demandait de l'aide.

-Pense-tu que seul l'argent peut m'intéresser pour une telle mission ?

Encore faudrait-il que l'enjeux soit intéressant pour qu'il accepte de s'en mêler. Il n'était pas venu ici dans le but d'aider la première personne venue.

Et puisqu'avec lui, un imprévu n'arrivait jamais seul, en voilà qu'un deuxième ne l'attendait pas bien loin. Pas du tout même étant donné que celui-ci posa ses mains sur ses épaules. De tous les rookies sur lesquels il aurait pu tomber, c'était lui, celui qui venait de mettre un beau bordel à Marine Ford. Traff' avait gagné le Jackpot aujourd'hui.

-Pas la peine de demander à qui j'ai affaire, commença-t-il sur un ton neutre. Je ne suis pas aussi pressé que les autres à rejoindre le Shin Sekai, pour répondre à ta question.

L'équipage de Barbe Noire n'était pas derrière son capitaine pour le moment, ça pouvait avoir quelque chose de rassurant. Le chirurgien se sentait quand même pas mal entourer sur ce coup là.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Mer 3 Avr - 0:53

InvitéInvité
avatar


-- Réunion --




Oï Oï Oï Oï, la situation était ainsi, j'avais suivi Trafalgar Law jusqu’à un certain endroit de Shabondy, je lui avais fait ma proposition, il m'avait à peine répondu qu'un élément perturbateur s'est immiscé dans notre conversation, et ça n'était pas n'importe qui, c'était Marshall D. Teach a.k.a Barbe Noire, il n'était pas inconnu de nos services, à vrai dire notre boss l'a à l’œil surtout depuis Marineford et ce qu'il à fait avec le fruit de Barbe Blanche. Je vis là une opportunité pour l'utiliser et m'aider à sauver mes camarades, il n'était pas très fût fût et donc très facile à amadouer. Il fallait que je me montre convaincant et très sur de moi pour réussir mon coup, je n'avais qu'une seul chance...

" OoooooOOOOoooooï, Marshall D. Teach, quelle surprise ! Dis moi mon gros, tu sais qu'un certain ami révolutionnaire parmi nous veut ta peau, et non ce n'est pas Dragon, tu ne le connais probablement pas mais il l'a vraiment mauvaise depuis Marineford, bref tu tombes bien, tu ne me connais pas je sais mais j'ai quelque chose à te proposé, quelque chose de dangereux *_*"


Je lui ai rapidement expliqué la situation dans laquelle j'étais et que j'avais besoin de gros bras pour faire diversion et pouvoir me barrer avec les mien mais ça il ne le savait pas qu'il n'était qu'une diversion. Il fallait à présent m'occuper de Law, j'avais besoin autant de lui que de Teach pour ma mission, l'argent ne semblait pas l'interesser, il fallait jouer sur les sentiments :

"Law, je sais que tu es assez dubitatif concernant cette mission, souviens-toi le jour ou tu es devenu pirate, ce jour là tu as choisi un mode de vie, en te forgeant un caractère que tout pirate à, et c'est l'aversion du camp ennemi, tu étais à Marineford et tu sais de quoi ce Gouvernement pourri est capable, en un sens en devenant pirate tu t'es engagé à les combattre, c'est ton nindo ! (pas sur qu'il allait comprendre ça) tu te dois de m'aider si tu le peux,ne brise pas le code de la piraterie, vous les pirates vous valait mieux que ça, enfin, si vous avez peur tous les deux, je comprendrais aussi :]"


Mon discours avait affecté les deux protagonistes, il fallait maintenant et comme d'habitude, attendre la suite des événements...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Mer 10 Avr - 23:14

InvitéInvité
avatar






Un révolutionnaire bien sûr de lui

Il était toujours amusant pour Teach de voir ce que sa vue provoquait chez autrui. Le contraste était d'ailleurs frappant entre les deux protagonistes devant ses yeux. D'une part Trafalgar Law, préférant faire profil bas face à lui, ayant sans doute plus que hâte qu'il enlève son énorme main de son épaule et d'autre part, l'espèce de révolutionnaire à deux balles qui osait lui adresser la parole comme si de rien n'était, l'insultant comme si de rien n'était, comme si tout cela était normal, qu'ils se connaissaient depuis des lustres et que c'était dans l'ordre des choses.Autant vous dire que sa première impression ne fut pas bonne, disons le tout de suite; elle était même exécrable. Il était là incognito et tentait tant bien que mal intérieurement de se convaincre de ne pas le frapper de suite et d'attendre ce qu'il avait à dire. Là il eu du mal à contenir un rire presque trop bruyant pour le lieu où ils étaient.

- Zehahahaha! Ainsi tu veux mon aide? Va falloir en dire plus que ça vu qu'à par dire "dangereux" et "tenryuubito" t'as pas pipé grand chose. J'allais te foutre un poing pour t'être cru assez fort pour m'insulter, mais je crois que je vais peut-être te regarder en train d'essayer de sauver tes potes de façon pitoyable. J'ai autre chose à foutre que de t'entendre déblatérer un tas d'inepties...

Il détourna prestement son regard du corsaire. Décidément ce petit voulait vraiment qu'on le tabasse... Barbe Noire se retenait de lui apprendre les bonnes manières et il avait de plus en plus de mal. Son accoutrement ne protégerait pas son identité s'il en venait à user de la force. Mais force était de constater que ce gars était purement inconscient vu qu'après avoir fait une petite tirade se voulant moralisante il insinuait que les deux hommes avaient peur. Son sang ne fit qu'un tour.Ses yeux arborèrent bientôt un regard noir, les dents du corsaire crissant presque sous la pression des mot voulaient sortir du fin fond de sa gorge, ses traits se marquèrent et ses poings se resserrèrent.

- Bordel de merde! Mais tu veux clamser tout de suite que tu t'amuses à me narguer?! J'ai pas la patience bien longue et j'hésiterais pas une seconde à écraser de mon pied la larve que tu représentes! Donne moi une seule bonne raison de ne pas le faire ici et maintenant!

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Dim 21 Avr - 22:52

InvitéInvité
avatar


Mmh, le révolutionnaire ne manquait pas de cran, il en avait même trop pour s'adresser de cette façon à ceux qui lui faisait face. Enfin, il était loin d'être le seul dans ce cas que l'on pouvait rencontrer sur les mers -ou même sur terre. Il fallait dire aussi que Kilik n'était pas tombé sur les deux pirates les plus facile à amadouer, Barbe noir n'était pas commode de plus, mais il se démenait du mieux qu'il pouvait pour les convaincre. Law attendit de voir la réaction du deuxième concerné, évitant ainsi la possibilité d'être interrompu et n'ayant pas de doutes qu'il allait vite faire part de son ressenti. Ce qui, effectivement, ne prit guère de temps. Voilà que la scène était partie pour mal finir d'après ce que le médecin en pensait. Que les deux en viennent aux mains lui importait peu, mais il n'avait pas envie de se retrouver embarqué là-dedans alors qu'il n'avait rien demandé. Le brun laissa échapper un soupir agacé à l'entente du rire, un peu trop bruyant, du dernier arrivé et planta son regard dans celui du révolutionnaire.

- Je vous laisse régler vos différents entre vous, on en reparlera plus tard si les choses se calment.

Se disant, il s'enleva de la prise de Teach pour aller se mettre à l'écart, appuyé contre un mur un peu plus loin et attendant de voir comment les évènements allaient évoluer. Il avait bien fait de s'éloigner étant donné que l'ancien Shichibukai se fit bien plus menaçant après la remarque de Kilik disant qu'il comprendrait s'ils avaient peur. Bien sûr, la phrase ne lui faisait pas plaisir à lui non plus, son refus n'avait rien avoir avec une quelconque peur. Quoi qu'il prenait plus la remarque comme un défi -ce qui était certainement le but recherché en fait- contrairement à l'autre qui la prenait vraiment mal. Il avait l'air de bien vite s'énerver aussi. Eh bien, tout le monde n'est pas disposé à être de nature calme, il semblait même y avoir plus de personnes impulsives.

D'une certaine façon, Law avait envie de savoir comment ça aller se finir tout cela, ça pouvait toujours avoir quelque chose d'intéressant à regarder et en même ça pouvait devenir gênant. Il jeta un regard aux alentours, il n'y avait personne dans les parages pour le moment, mais si une bagarre commençait il n'y avait aucun doute que ça attirerait l’œil des curieux. Les habitants devaient commencer à être habitué au grabuges qui plus est. Il ne tenait pas à se faire remarquer et n'avait pas l'air d'être le seul dans ce cas.

-Eh, vous êtes bruyants tous les deux.

Voilà, simple petite façon de le leur faire comprendre. Soit, il y en avait un plus bruyant que l'autre mais tant pis, pas envie de faire de différence entre les deux, c'était plus simple de les mettre dans le même sac.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Dim 5 Mai - 23:06

InvitéInvité
avatar


:. Le début de la mission .:





Des menaces, des menaces et toujours es menaces et un soupçon de lâcheté, voilà ce à quoi j'avais droit de la part de ces deux pirates qui ne méritait clairement pas leur titre, étant donné que le temps pressé et que mes tentatives de persuasion avaient échoués, je n'avais pas d'autres choix que de m'en aller sauver mes amis seuls, c'était bien beau de discuter avec des pirates, mais la légende qui disait que certains pirates avaient un code d'honneur était complétement fausse. Plus le temps de discuter il était temps d mettre un terme à cette mascarade, mon visage changeait tout de suite d'expression pour faire comprendre que je devenais sérieux :

<< Bon ça suffit, vous êtes clairement deux imbéciles qui prétendent vouloir diriger le monde, mais vous n'êtes que des gueules qui aboient, j'en ai fini avec vous, si vous ne voulez pas aider alors, je me débrouillerai sans vous, je vous conseille de quitter l'île car dans très peu de temps il sera pleins à craquer e marines, retournez auprès des jupons de vos mères et laisser faire les vrais pros qui n’ont pas peur de se bastonner avec le Gouvernement Mondial, allez salut >>

Sur ce petit discours je m'en suis allé pour faire un état des lieux, l'endroit ou été retenu mes amis été bien gardé, après tout c'était un trophée des Tenryuubito, mais aucune forteresse n'est imprenable, et l'idéal était de passer parle toit, il fallait que je me propulse avec mon bâton, comme aux jeux olympiques, heureusement qu'il était solide. Après diverses acrobaties, je suis finalement entré à l'intérieur, tous ces mois d'entrainement avec entre autre Dragon m'avait appris à maîtrisé ma peur, un garde s'approchait vers ma position et me repéra :

<<
Hey, halte la, les civils n'ont pas le droit de pénétrer dans la forteresse comment êtes vous arrivés ici, AAAAA x_x >>

Je l'ai mis hors d'état de nuire sans perdre de temps et récupérer seon uniforme pour passer incognito. Alors que je cherchais mes camarades dans chaque pièces, un autre garde passa près de moi :

<< Camarade, les révolutionnaires qu'on a capturé semblent faire des siennes, ils ont failli s'échapper !
- Impossible, ils sont dans la chambre du maître, c'est la pièce la mieux garder du bâtiment !

Ok, je savais à présent où ils étaient, et en plus de ça j'avais un plan des lieux, il ne me restait plus qu'a trouvé la salle, déclencher quelques alarmes et récupérer mes camarades, ça va pas être de la tarte.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Mer 15 Mai - 19:25

InvitéInvité
avatar






Retenez-moi je vais en faire de la bouillie!

L'affront que lui faisait le révolutionnaire devenait insupportable pour le corsaire obèse. Bien vite une veine déjà voyante sur son front se gonfla encore davantage. Il monta en lui comme une irrésistible envie d'écraser cette mouche au bruit insupportable, ou alors d'écraser cet insecte, au choix. Peut importait pour le moment, il avait du mal à ne pas vociférer dans sa direction alors il se contenterait "d'opérer une translation" de son poing; position initiale le long du corps, position finale encastré profondément dans la trogne de ce gars. Connaissant Teach on pouvait déjà sortir le pop-corn, la patience, l'empathie et la compréhension n'étant pas du tout dans ses cordes. Il le voyait tourner les talons vers un bâtiment et son sang ne fit qu'un tour. Changeant ses plans il leva son bras et porta son poing droit au dessus de son épaule gauche, le coude devant le visage. Une aura blanche fit son apparition. Un rond d'une clarté envoûtante et destructrice. Déjà son sourire se fit narquois, savourant d'avance la catastrophe qu'il allait engendrer.

Soudain une épée apparu dans son champ de vision, juste devant son poing, la pointe située droit dessus, perpendiculaire au sol. Une autre figure encapuchonnée venait d’apparaître, un gros cigare sortant de l'ombre inquiétante que procurait la capuche. C'était Shiliew. Pendant que le coup de Barbe Noire fut suspendu, le révolutionnaire entra dans la bâtisse, maintenant protégé du regard du corsaire édenté. L'aura blanchâtre disparut peu à peu. Un silence forcé s'était abattu, Teach ayant même oublié que Trafalgar Law était toujours sur place. Savait que son coup de sang aurait engendré des conséquences. Après tout ce n'était pas la première ni la dernière fois que ça lui arriverait, mais il restait néanmoins frustré et un brin énervé de n'avoir pas pu se défouler. Son subordonné avait eu raison, il ne pouvait pas l'en blâmer, mais ça lui laissait un goût de trop peu, comme si on nous empêchait de donner le dernier coup de pinceau à une sculpture...


- Raaah! Quel sale cafard! Il ne méritait que ça, t'aurais dû me le laisser, Shiliew! J'en ai marre de ces enflures qui se croient tout permis et qui se prennent pour des empereurs! C'est moi l'empereur! Et je le deviendrait lus vite qu'il n'aura fini pour se faire bêtement capturé! Grah!

Désappointé, il enfonça néanmoins son poing dans une façade. Ces temps-ci, de plus en plus de petites merdes venait l'énerver et la dernière en date était soit morte soit traumatisée à vie. Ces crétins ne savaient-ils pas lire les journaux? Teach n'était pas un homme qu'on pouvait stopper facilement (hoooo le comble) ni qu'on pouvait insulter tout de go. Mais force est de croire qu'il fallait faire comme avec des gosses; donner une fessée pour que ça rentre dans la tête. Mais Barbe Noire en avait marre et il décida de revenir à ce à quoi il s'occupait initialement, charger de la bouffe et de l'alcool sur le navire. Son intérêt pour Trafalgar Law avait aussi soudainement disparu. Il devait repartir maintenant.

- Dommage, j'aurais bien voulu le suivre pour pouvoir le buter mais j'ai d'autre chose à foutre que de poursuivre du vent. Zehaha... Repartons, Shiliew. Et toi Trafalgar, je pense que nous nous reverrons, j'ai bien envie de savoir ce que tu vas faire... Zehahahahahaha!

Il tourna ensuite les talons, Shiliew le secondant et lançant un dernier regard au supernova. Il rengaina son épée et tira une bouffée de son cigare. Les deux énormes silhouettes prirent le chemin d'une petite ruelle et tournèrent tout deux ensuite, repartant aussi rapidement qu'ils étaient arrivés...




Voilà, je vous laisse entre vous! Je voyais moi-même mal Teach venir en aide à la révolution alors c'est pas plus mal que tu l'aie rembarré! x)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Mer 29 Mai - 23:07

InvitéInvité
avatar



Eh bien, on pourrait presque dire que c’était une bonne façon pour comparer les différentes réactions obtenus par différentes personnes face à une même situation. Là en l’occurrence, Kilik avait clairement fait comprendre qu’il se débrouillerait seul et était finalement partit sans demander son reste pour aller sauver les autres révolutionnaires. Au niveau des deux restant, une fois de plus sa précédente remarque avait bien énervé l’autre pirate présent, plus encore que les autres fois et il était maintenant bien décidé à s’en débarrasser apparemment. Law, lui, était plutôt d’avis à le laisser partir puisque c’était ce qu’il souhaitait. Il n’avait certes pas apprécié lui non plus, loin de là, mais il avait d’autres chats à fouetter et pas plus d’intérêt à y aller pour l’aider que pour se battre. Il n’allait donc déjà pas lui courir après.

Au final, ce qui avait changé la situation s’était l’arrivée d’une autre personne, qui devait très certainement être de l’équipage de Barbe Noire intervint dans "les plans ", puisqu’il agissait plus sous le coup des émotions qu’en réfléchissant vraiment à ce qu’il faisait -comme beaucoup de personnes en fait-, de ce dernier qui fut stoppé dans son élan. Résultat il partit peu de temps après en compagnie du nommé Shiliew, restant silencieux, le chirurgien garda son regard posé sur eux jusqu’à ce qu’ils soient suffisamment loin. En effet, il y avait des chances qu’ils se revoient un jour et ce serait dans le Shin Sekai cette fois-ci. Quant à ce qu’il comptait faire, Teach aura surement tout le loisir de le découvrir plus tard si cela l’intéressait. Le trio précédemment formé était maintenant séparé finalement, chacun allant à ses propres priorités, pas besoin de rester ici plus longtemps donc. S’enlevant de la position décontractée qu’il avait pris plus tôt en s’appuyant contre le mur, il replaça ensuite son Nodachi contre son épaule et s’en alla de l’endroit à son tour pour rejoindre son équipage.

Tout ce qu’ils étaient venu faire sur l’île devait à présent être fait, ils pourraient quitter l’île rapidement eux aussi. L’escale aura été courte, mais bien suffisante après ces quelques évènements, même s’il ne s’était pas passé tant de choses que cela, pas de son côté en tout cas. On ne pouvait pas passer une journée tranquille n’empêche, mais c’était aussi là l’intérêt d’être un pirate, pas pour passer une vie paisible. Enfin, la journée aurait pu être pire.

[Voilà, j'ai suivi le mouvement. Maintenant à voir si Kilik veut continuer de son côté ?]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   Mer 5 Juin - 20:00

InvitéInvité
avatar


Avant de répondre je tiens à mettre une petite note à l'attention de mes deux compères qui ont bien voulu "rp" avec moi.

La prochaine fois que quelqu'un vous demande de rp, ne dites pas "oui" si c'est pour ensuite faire poireauter durant 6546466 posts l'alliance et pour au final ne pas me rejoindre, ça fera gagner du temps à tout le monde si la prochaine fois vous dites simplement "non". J'ai déjà eu une conversation avec Teach et je lui ai dit ce que j'en pensais quant à Law no comment, bakatittude à son paroxysme. Donc je vais conclure ce RP à présent.


:.La cavalerie est arrivé !.:


Je savais à présent où étaient mes camarades, je devais réussir l'impossible en essayant de me frayer un chemin jusqu’à eux, pas le temps de respirer, une mini armée se dressait devant moi mais aucun problème j'ai été formé par Dragon lui même après tout, j'ai vécu des jours meilleurs je ne vous le cache pas mais ça n'était rien, j'étais habitué à ce genre de situations. Mon bâton était vraiment utile dans ce genre de situations, je pouvais garder les ennemis a distance tout en assénant des coups fatals. Sans transpirer je les ai tous mis KO et à ma grande surprise je me suis retrouvé devant la chambre principale du bâtiment où étaient enfermés mes camarades, j'ai alors défoncé la porte et là, stupéfaction, 2 tenryuubitos ? non simplement 2 troufions de la Marine, admettez que ca ne serait pas logique qu'est-ce que des tenryuubitos ferait près de deux revolutionnaires, il n y a absoluement aucun lien entre eux, c'est comme si je vous disais que Ace est toujours vivant, ou que Rayleigh rejoint le Moby Dick ou même qu'une personne peu contôler votre flux sanguin, de telles choses n'existe pas... Wait... Bref, ils se trouvaient là, aux aguets avec une arme à la main, et mes deux amis ligotés près d'eux et bâillonnés, mon regard était devenu noir, ces maudits tenryuu heu troufions ne pouvaient compter que sur eux-mêmes a présent, l'un deux n'a même pas eu le temps de poser son doigt sur la gâchette qu'il s'est reçu un coup bien placé sur sa tempe gauche, il était en train de dégueulasser le sol avec sa bave. C'est alors que le deuxième pris la parole d'un ton tremblottant :

" Réflechis bien à ce que tu vas faire petit révolutionnaire, le gouvernement mondial à déjà été prévenu que la révolution est à shabondy, mais je n'aurais jamais cru qu'il n'enverrais qu'un seul homme contre NOUS, les troufions ultime, supplie-moi de t'épargner et je serai peut-être clément avec toi héhéhé -
Tous et toutes, vous continuez à me sous estimer tout simplement parce que je n'ai pas de pouvoir bestial ou je ne sais quoi, vous prétendez que je suis un petit révolutionnaire, sachez que personne n'est petit dans la révolution, tout le monde a de la valeur, vous pensez que vous valez mieux que moi tout simplement parce que votre nom fait frissonner les personnes au delà des mers, écoute bien sombre petit connard, j'ai passé des heures à essayer de convaincre deux abrutis finis, à essayer de les convaincre de se battre au nom de leur soi disant rang de pirates et tu sais comment ils m'ont traité, comme un moins que rien, au final j'ai du venir ici par moi même et c'est tant mieux, connard de tenryuu heu troufion, tu te prétends être le roi des troufions de ce monde ? Parfait, alors devant ton soit disant rang je vais te donner un conseil, après que je me sois échappé, car je vais m’échapper, tu ferais mieux de dire au gouvernement mondial de craindre la révolution encore plus qu'avant, car désormais je fais partie de ses rangs et retiens bien mon nom, car sous peu, je serais craint par les 5 étoiles eux-mêmes, je suis Aeon Kilik de Water Seven, et je suis un révolutionnaire travaillant directement sous les ordres de Monkey D. Dragon, l'homme le plus recherché de la planète quand je t'aurais mis KO n'oublie pas de dire aux autres que je m'en suis pris a deux troufions (what ?) et que j'ai réussi a m'échapper surtout ! Allez, bonne nuit, YAAA"

Le deuxième troufion était maintenant mis hors d'état de nuire à qui que soit, il fallait maintenant que je libère mes deux compagnons et que nous foutions le camp d'ici avant que la marine ne rapplique par milliers. Nous courions tous les trois pour essayer de sortir de là, les alarmes étaient toutes déclenchés les gardes étaient de partout mais trois révolutionnaires c'est beaucoup mieux qu'un seul, nous avions réussi à nous frayer un chemin vers la sortie mais une fois dehors c'était au moins une armée de 500 hommes avec a leurs têtes plusieurs contre amiraux bien connu : " Les gars, je veux pas péter l'ambiance mais ça semble mal barré -
Rendez vous révolutionnaires, vous êtes encerclés et personne ne peut vous sortir de là - Une certaine personne m'a appris a ne jamais baisser les bras peu importe à quel point une situation peut-être désespéré, garder espoir et tout donner dans la bataille. Je sais que nous sommes proches de Mariejoa et que c'est un endroit hyper protégé, mais pensez vous que Dragon laisserait un révolutionnaire tout seul dans une mission suicide ? - Si tu crois que Dragon va venir te sauver tu te met le doigt dans l’œil jusqu'au coude mon pauvre ami, selon nos sources il a été aperçu hier a des kilomètres et des kilomètres d'ici hahaha ! - Je vous ai dit que je refuse de croire que notre chef nous a abandonné... - Et tu fait bien de garder espoir comme je te l'ai appris Kilik..." - Cette voix...

Pas de doute possible, c'était bien Dragon et les plus grandes forces de la révolution qui étaient là, et quand je dis grandes forces, je pèse mes mots, des monstres craint dans le monde connu, d'ailleurs les gars de la marine ne bougeait plus, ils tremblaient tous, le chef des révolutionnaires si près de Mariejoa !
Bien joué Kilik, je savais que tu pouvais réussir cette mission, on avait à faire dans le coin donc on ne pouvait pas de s'occuper de ça nous même, alors j'ai préféré envoyer l'un de mes meilleurs hommes pour ça - Moi ? Un de vos meilleurs hommes ? - Tout à fait, tu ne le sais pas encore mais un grand pouvoir d'empathie se cache en toi, tu es prêt a tout sacrifier pour une cause, certains verront cela comme une faiblesse, mais ce pouvoir peut devenir extrêmement puissant s'il est maitrisé, le fait que tu sois venu a deux pas de mariejoa tout seul me prouve que tu es lié à jamais à la révolution et au rétablissement de la justice ! - Kilik enfoiré ! :) ne nous fait plus de frayeurs pareils, tout le monde t'aime bien ici, ca serait dommage de te perdre :D - Sab... Vous alors, on peu vraiment dire que vous savez rebooster le moral, BOSS ! IL EST TEMPS DE PARTIR ! Exact... Les gars, faites moi le ménage ici !


C'était impressionnant de voir tous ses hommes puissants balayer la marine comme si de rien n'était, pendant la bagarre, je savais que je venais de porter un coup terrible au gouvernement mondial, mettre KO deux troufions ce qui n'est pas rien et Dragon en personne qui se déplace pour me sauver, le Gouvernement n'allais pas m'oublier et d'ailleurs la rumeur se répandait comme quoi le Cipher Pol 0 était en route... Une fois la moitié des hommes décimés il fallait retourner aux bateaux, j'étais près de Dragon qui m'a demandé de le suivre sur son bateau. Un révolutionnaire lança une bombe qui fit écran de fumée, nous étions a présent invisible aux yeux de la Marine sans compter sur le fait que leur galions étaient sous l'eau tout démolis. C'était l'évasion du siècle, tous les révolutionnaires était saint et sauf tandis qu'eux l'avait mauvaise, je suis monté sur le pont afin de crier "JE SUIS AEON KILIK RETENEZ LE BIEN".

Une fois au loin Dragon me fit demander, il avait quelque chose a me donner, selon lui, c'était quelque chose qu'il possédait depuis longtemps mais il attendait de le donner à quelqu'un à qui cela serait le plus utile, quelqu'un qui comprend les gens et était prêt a se mettre à leurs places peu importe les conséquences. Quand il sortit l'objet, j'ai tout de suite su que cela était un fruit du démon, et pas n'importe lequel en plus, en plus de ce fruit il décida de me nommer Capitaine de flotte révolutionnaires, c'était le plus haut degrés pour un révolutionnaire, il y en avait peu et accéder a ce poste voulait dire que Dragon vous faisait entièrement confiance il rajouta quelque chose :
Écoute, l'usage de ce fruit n'est pas très évident, mais rassure toi, tu va faire une pause pendant quelque temps, tu t'entraineras à la maitrise de ce fruit Et qui va m'entraîner ? -  ... - Ne me dites pas que... C'est un honneur Boss !

Effectivement Dragon en personne allait m'entrainer, pour combien de temps je n'en sais rien, peut-être un an voire deux, à la fin de mon entraînement, la récompense sera que je serais capitaine de flotte craint par le gouvernement Mondial ! Direction Baltigo ! Je suis Aeon Kilik, Révolutionnaire...



Fin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

L'ennemi de mon ennemi est mon ami ! [PV Trafalgar Law - ouvert aux pirates et marines]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'ennemi de mon ennemi n'est pas forcément mon ami
» L'ennemi de mon ennemi est mon ami. / Aurore
» L'ennemi de mon ennemi.. N'est pas toujours mon ami.
» L'ennemi de mon ennemi est mon ami [PV. Ren]
» L'ennemi de mon ennemi est mon ami (Hyrriena) TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-