AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Sam 16 Nov - 16:01

InvitéInvité
avatar







Coup du sort

La chance avait-elle enfin tournée avec lui? Lloyd commençait sérieusement à s'en poser la question. Les forces en présence n'avaient de cesse de changer et le combat entre les deux guerriers derrière sont dos avait fait rage pendant un moment alors qu'il affrontait Kokaku Shiraho de son côté. Des marines étaient venus en renfort, tentant tant bien que mal de mettre en joue l'homme-dragon mais celui-ci était très agile. Après une première épée facilement contrée, le marine ne se laissa pas démoralisé et continua à lancer des projectiles, redoutant une attaque au corps à corps avec le capitaine déjà fort bien connu pour ses capacités. Ce n'est qu'après avoir lancé une troisième épée que celle-ci rebondit inexplicablement sur les écailles du pirate. Vivement Lloyd eu pour réflexe de bouger sa tête malgré son intangibilité et il ne réalisa seulement quelques longues secondes ce qu'il venait de se produire...
Retournée vers lui, l'épée continua sa course jusqu'à se planter dans une autre personne. Il avait momentanément oublié que, derrière lui, prenait place un autre combat et après avoir vu le regard de Shiraho s'agrandir, il comprit. Son épée s'était logée dans un des membres d'équipage du dragon; Ciel. Celui-ci s'effondra mais son supérieur vint le rattraper de justesse avant qu'il ne touche le pavé glacial de la place. Le sang coulait déjà d'autres endroits chez le skypiéen mais son épée avait visiblement fait le plus de dégâts.


- Et maintenant, que comptes-tu faire, Kokaku Shiraho? Je ne voulais pas en arriver à blesser gravement ton compagnon mais maintenant il me semble évident que tu vas devoir changer tes plans... Te rendras-tu à la marine ?

Lloyd se préparait déjà en forgeant un sabre japonais dans ses mains. Il n'était pas spécialement amateur de la bagarre mais aucun pirate ne se rend jamais quand on le lui demande de toute façon. Il espérait encore et toujours pouvoir avoir le soutien de renforts plus conséquent mais il n'y croyait plus vraiment. Même si l'un des trois forbans était dans un sale état, deux hommes subsistaient et d'ailleurs le sbire de Barbe Noire n'avait encore émit aucune réaction visible... Le marine lui-même ignorait encore ce qu'il allait devoir faire et nul doutes que Kokaku Shiraho n'allait pas rester de marbre. Le marine se décida alors à bouger et fonça alors sur l'homme dragon une fois de plus, tentant de se rapprocher le plus possible de Ciel, espérant pouvoir se l'approprier pour dissuader pour de bon ses ennemis de l'attaquer. Après tout il n'était pas sûr des capacités de l'encapuchonné et son instinct lui disait d'éviter le feu qui pourrait sortir de la bouche du jeune capitaine.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Lun 18 Nov - 0:26

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Le marine que j’avais tranché pour sauver Ciel avait marché dans ma combine, et avait lâché mon météorologue pour reporter son attention sur moi. Il n’était pas pour autant tiré d’affaire puisque la seconde personne reprenait son combat contre lui. Malheureusement, je ne pouvais pas l’aider plus, bien que l’envie était là en apprenant que son adversaire faisait partie du tristement célèbre équipage de Barbe Noire. Oui, le marine a au moins eu la décence de m’expliquer la situation en précision. Et même de me donner des conseils. Enfin, de conseils ils n’en avaient que l’apparence puisque c’était déjà ce que je comptais faire initialement. Seulement la cape rouge s’est pointé et a quelque peu foutu le bordel en prenant pour cible un membre de mon équipage. Donc forcément, quand tout ne se passe pas comme prévu, je n’ai pas d’autres options que de me dévoiler au grand jour. De toute façon, ma réputation n’était pas infondée, quoique ne devant pas trop me dire que je ne risquais rien, j’étais quand même en mesure de m’en sortir, quand bien même j’aie besoin de fuir par les airs.

    « Laisses donc les affaires de pirates au pirates et occupes toi des tiennes. De toute façon, une vie trop facile, c’est pas amusant ! »

    Le marine se lança donc à l’attaque, mais avec prudence en commençant par n’envoyer que des projectiles. Un dur choix s’offrait à moi : attraper une lame entre mes crocs pour en déterminer la composition, ou me contenter de parer pour éviter les risques si les lames se révélaient être en matière toxique. N’étant pas tout à fait sûr de la résistance de mon estomac sous ma forme actuelle, il valait mieux faire attention. Si j’avais été en simple duel, sans compagnon risquant sa vie non loin de moi et sans être entouré de nombreux marines armés jusqu’aux dents pour se défaire des utilisateurs de fruit du démon, j’aurais tenté le coup, mais pour le coup, la situation était trop tendue, et demandait un minimum de prudence. Je me contentais donc de parer, que ce soit de ma lame ou de mes écailles, tout en avançant droit sur mon adversaire. Ses attaques à distance laissaient supposer qu’il avait peur d’un affrontement frontal. A moins qu’il n’ait un plan, mais dans tous les cas, il fallait que je vienne au corps-à-corps. Cependant, j’étais trop concentré sur mon avancée et l’irréparable arriva.

    Ses lames, quelle que soit la matière dont elles étaient faites, rebondissaient plutôt bien sur mes écailles, et dans le dos du marine, là où un autre combat se déroulait, un oiseau tomba. Et dans sa chute malheureuse, il croisa une des lames que je renvoyais. Seulement, cet oiseau, ce n’était pas n’importe quel oiseau. C’était un perroquet, c’était Ciel avec une aile noircie par je ne sais quoi et le bras mutilé. Oubliant totalement mon adversaire en voyant cette scène de mes yeux s’agrandissant sous un mélange de surprise et d’effroi, je laissais tomber ses projectiles pour me ruer sur Ciel avant qu’il ne tombe au sol. Je le pris dans mes bras, regardant son visage blanchissant de plus en plus chaque seconde. D’un rapide coup d’œil, quoique non expert sur la question, je pus apercevoir que la lame avait frappé un point vital. Ou tout au moins, elle n’était pas bien loin du cœur. Pendant quelques instants qui parurent durer une éternité, Ciel exhalait ses derniers soupirs. Une fois l’ultime souffle rendu par ce corps dégoulinant de sang, le marine profita de l’instabilité que m’infligeait cette mort pour tenter de parlementer. D’un côté je me sentais coupable de la mort de mon compagnon, d’un autre ses blessures semblaient laisser penser que je n’avais fait qu’abréger accidentellement ses souffrances. Mais une sensation était omniprésente dans mon esprit : la colère. Contre l’homme à la cape rouge qui lui avait infligé ces blessures avant tout, mais elle fut vite redirigée vers le marine qui avait eu l’audace de rompre un moment si solennel. J’avais mon compagnon mort entre les bras, et tout ce qu’il trouvait de mieux à dire, c’était que je devrais me rendre ? Pas même un mot de réconfort ou de pardon, et après on dit que c’est les pirates qui n’ont pas d’état d’âme ? Je finis par poser Ciel au sol, fermant pour la dernière fois ses paupières, et je me relevais. Ma posture laissait mes yeux dans l’ombre, mais des larmes coulaient sur mes joues écailleuses. Mes mains se serraient, tant et si bien que si je n’avais pas eu d’écailles, je me serais probablement blessé tout seul.

    « Tu crois vraiment que je vais me laisser faire ? Mon camarade est mort, et bien que ça ne semble pas t’affecter le moins du monde, moi, je compte bien le venger. Et si tu te mets sur ma route, je ne répondrai de rien. »

    Ceci furent mes dernières paroles adressées au marine, je ne comptais plus lui adresser la parole, et plus pour montrer cela que par utilité vérifiée, je pris ma muselière et je l’enfilais. Quelle que soit sa matière, soit il allait craindre le feu, soit simplement l’ignorer. Aucun risque qu’il n’en profite pour l’absorber ou quoi que ce soit. Il avait enfin décidé de lancer l’assaut au corps-à-corps plutôt que de se défiler, comme si son but avait été de blesser Ciel dès le début. D’un puissant coup d’ailes je lui envoyais une bourrasque pour le ralentir quelque peu avant d’aller moi aussi à sa rencontre, lame en avant. Seulement, le Ya Dageki que je comptais lui infliger n’était pas si banale. Pendant ma course, j’exhalais mon feu sur ma lame afin de voir son affinité avec cet élément. Ayant les deux mains sur le manche, je pourrai aisément transformer mon Ya Dageki en Sen’kai s’il venait à esquiver sur le côté. Autant d’habitude je me battais de toute façon sérieusement, autant là, il m’avait mis en bonne conditions pour que je l’affronte de toutes mes forces. Logia ou pas, il va payer son stoïcisme ! Et ensuite, ce sera au tour de la cape rouge, à moins qu’il n’ait fui d’ici là…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Sam 30 Nov - 18:22

InvitéInvité
avatar




Après la séance photo, je demandais aux gars de la marine présent autour de moi de m'emmener mon trésor dans ma chambre d'hôtel. Comme ça je pouvais profiter du reste de la journée pour fêter ma victoire. Il m'apporta donc une planche à roulette qu'on pouvait tirer à l'aide d'une manche. J'attendais qu'ils déposent ensuite mon trésor sur la planche pour commencer à les guider vers  mon hôtel.  Mais, dès qu'on s'éloigner du lieu du concours, il y avait un attroupement au loin. Et plus on s'approchait du troupeau, plus on distinguer l'origine de la foule de gens. C'était des pirates qui se battait entre eux. Cela attirait les gars de la marine qui tiraient mon trésor qui se mêlaient aussi de cette bagarre. Je les regardais la bouche ouverte lâchaient la manche de la planche pour courir vers la bagarre en disant d'attendre. Je râlais un coup et prit mon trésor pour continuer d'avancer.  


Ce n'est pas vrai, il faut faire tous soit même.  



Mais je jetais rapidement un coup d’œil à la bagarre. J'observais tout dans les moindres détails et remarqua l'homme qui m'avait accoster tout à l'heure en train de battre avec un de la marine. Je peux en conclure que c'est un pirate. Je comprenais pas de suite qui était contre qui car il y avait deux pirates, il me semble et des gars de la marine. C'était un sacré bordel que je m'en mélangeais les pinceaux. Mais ce qu'il me fait rire, c'est que les habitants étaient autour du combat à regarder. Cela laisser à croire à une animation. Mais bon, je m'étais vite lassé de ce combat et je jetais un rapide coup d'oeil à mon trésor avant de partir en direction de mon hôtel. Je voulais le mettre en sécurité, et bien au chaud chez moi. C'est mon argent après tout!   

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Lun 9 Déc - 1:36

Styx H. HelgrindPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 142

(Sous réserve de petites modifications)


XXX
Non.

Non..

Non...

Ce n'était pas possible.

Le rêve du Diable venait de se transformer en cauchemar.

Il l'avait frappé.
Son adversaire avait faibli.
Il en avait profité.
Son adversaire résistait, bien qu'il soit sous l'influence du poison qui se dépendait dans ses veines.
Il avait continué.
Son adversaire avait tenté dans une ultime action de fuir.

Puis il se fit devancer.
Une balle en granite marin l'avait touché.
Ciel était tombé.
L'Ange tomba.

Helgrind, voyant le danger, s'était précipité pour éviter ça.
Mais ce qui devait arriver arriva.

Dans sa chute, l'Ange se fit transpercer.
De part en part par une épée.

Immédiatement Helgrind comprit : Ciel n'était plus.
Son Capitaine se précipita pour le rattraper, hélas il était trop gravement touché.
Quelques instants plus tard, son Âme avait rejoint les Cieux, laissant sur terre un corps sans vie dans les bras d'un dragon mythique.

Il la sentit.
Cette pulsion qui grandissait en lui.
Une seule fois elle avait été aussi forte. Lors du massacre du Manoir et de ses parents.
Il savait ce que cette Rage était capable d'occasionner.
Il ne pouvait pas l'arrêter.
Il la laissa donc prendre possession de lui.

Le sang jaillissait dans ses yeux.
Ce mouvement si particulier de l'iris ensanglanté.
Les battements de son coeur qui s'accéléraient.
Il sentait à présent tout ce qui l'entourait.
Tous ses sens étaient dopés par cette pulsion qui le rendait bestial.

Puis il revint à la réalité.
Il allait anéantir cette Marine qui venait de supprimer sa raison de vivre.

Il se déplaça en un éclair jusqu'à Ciel, dont il prit l'épée encore fichée dans son coeur.
Sans attendre, il la posa sur le sol.
Elle était bleue translucide, ouvragée et extrêmement affûtée.
Helgrind brandit Shadow et la planta de toutes ses forces dans le pommeau de l'épée bleue.
Quelques secondes plus tard, il ne restait que Shadow plantée dans le sol.
Elle venait de s'enrichir de toute la puissance de celle qu'elle venait d'absorber.

Doucement, le Diable se rapprocha de l'Ange et lui enleva Zar'Roc, l'épée de l'Ange qu'il avait toujours rêvé de posséder. Cette lame était mythique à ses yeux, car elle était l'égal de Shadow.
La légende racontait que lorsque quelqu'un les maniait toutes deux, alors cette personne détiendrait une puissance sans limites.

Helgrind se détourna de Ciel pour regarder Lloyd et tous les Marines qui se trouvaient là et prononça :
"Fuyez, pauvres fous !"

Puis il libéra toute sa puissance.
Utilisant son Fruit du Démon et les deux Lames des Ténèbres, il tourna sur lui-même tellement vite qu'il coupait l'air et le renvoyait en cercle autour de lui.
Il venait de créer une tornade.

Augmentant sans cesse sa vitesse, il atteint les 250 km/h en à peine une dizaine de secondes.
La jugeant assez puissante, le Diable l'envoya sur la Marine.
Une fois arrivée à quelques mètres de sa cible, Helgrind sortit de celle-ci pour se concentrer sur une seule chose : le combat au corps-à-corps qu'il allait mener avec Lloyd.

Une seule chose était sûre : il y mettrait toutes ses forces, et combattrait ce Voleur jusqu'à la Fin des Temps.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Lun 23 Déc - 10:40

InvitéInvité
avatar


[N'hésitez pas à m'envoyer un MP si ce post ne vous convient pas! ^^]






Enorme bazar

La bataille - parce qu'on ne parlait plus vraiment de combat mais bien d'un énorme bazar - avait prit une tournure à laquelle notre homme ne s'attendait pas. Enfin, oui il savait que le capitaine dragon allait plus s'énerver qu'autre chose mais il avait cru que l'homme de Barbe Noire serait bien content. Mais il fallait croire que les pirates étaient très égocentriques. Pas un souffle de vent ne vint perturber les derniers instants du pirate, l'épée plantée dans son torse, de multiples coupures parcourant son corps torse nu. Le sang coulait, se répandant sur le sol et s'infiltrant entre les pavés. Son dernier souffle poussé, le capitaine avait fermé ses yeux. L'homme rouge restant d'abord stoïque. L'énième demande du marine fut soldée par une contre attaque, comme prévu. Mais arriva autre chose qu'il n'avait pas prévu! Derrière lui l'encapuchonné s'était enfin décidé, il commença à courir, de plus en plus vite, sur un cercle déterminé, jusqu'à créer une tornade menaçante au beau milieu de la place. Lloyd devait faire face à une attaque directe du capitaine pirate et ne comprit ce qui se passait que lorsqu'un vent déchaîné et le cris des habitants de l'ile retentirent. Une débandade totale s'en suivit, les gens fuyant la place pour sauver leur vie, un véritable chaos avait succéder à ce moment de calme surréaliste. Le marine avait peine à lutter contre le vent et le zoan mythique ne l'y aida pas, un fort battement d'ailes dans sa direction le fit décollé du sol et projeté dans la tornade.

L'heure était grave. Durant son envol notre ami n'eut guère le loisir de réfléchir et son réflexe fut de se créer une boule de matière tout autour de lui. Augmentant a masse par ce fait, il commença à chuter et put observer que les deux combattants fonçaient droit sur lui, l'un avec deux épées, une noire et une rouge et l'autre avec une lance brûlante. Il préféra se concentrer sur le capitaine que le sous-fifre tempétueux de Barbe Noire. Tout d'abord, il continua encore à augmenter la matière autour de lui, tout en se créant des armes. Il allait devoir viser juste, ou tout du moins, frapper fort. Le point faible d'un dragon réside principalement dans ses ailes, mais sa bouche béante pourrait se retourner contre lui... Mais le temps était contre lui. Il n'avait pas eu le temps de créer plus qu'une lance et dut se résoudre à attendre le bon moment pour frapper, il ne savait pas si la chance resterait encore longtemps avec lui et il n'avait guère l'intention de tenter le diable. Il fallait qu'il endure la chaleur suffisamment longtemps si elle devait l'incommoder (jamais encore il n'avait fait face au feu) et porter son coup de telle sorte que l'homme ne puisse l'éviter. Il était sans doute facile pour lui d'esquiver des projectiles lorsqu'il était perché dans les cieux... Les deux hommes se rapprochèrent et transpercèrent la boule de matière au même moment. Lloyd se laissa trancher par les deux épées du pirate et esquiva celle du capitaine venant transpercer la sphère de part en part.

Il n'aurait pu savoir si cette lance incommoderait aussi l'autre pirate et ne s'en préoccupa pas tout de suite. Il brandit sa lance et feinta de porter un coup dans l'épaule du capitaine, du bout de la lance il releva l'estoc au dernier moment, la lance se dirigeant dangereusement vers l'attribut bien encombrant qui servait à Shiraho pour voler et il espérait faire mouche. Dans le même temps une chaleur immédiate envahit l’amas de matière, sans doute avait-il bien fait de ne pas prendre ça de plein fouet en se pensant intouchable de par son fruit... Enfin, pour éviter toute contre attaque il commença à faire prendre à sa boule protectrice la forme d'un oursin. Avec cette technique il ne pensait pas les prendre par surprise mais l'essentiel aurait été d'avoir un peu de répit. Ses oreilles commençaient à siffler, il ne sut pas encore pourquoi...


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Sam 18 Jan - 19:19

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Le vrai combat ne faisait que commencer, et contre toute attente c’était le marine qui allait être le plus en mauvaise posture. En effet, celui qui avait agressé Ciel précédemment, plutôt que de fuir en craignant mon courroux, qu’il avait pourtant dû entendre lors de mon speech, s’attaqua également à ma cible. Sans que je comprenne trop comment, il fut en mesure d’élever une tornade en quelques secondes, et pas juste une bourrasque comme j’en étais capable grâce à mes ailes, il s’agissait là d’une vraie tornade, tournant à vive allure et entraînant l’air autour d’elle. Cela eut également pour effet de faire s’écarter encore un peu plus les marines qui ne semblaient pas vraiment prêts à affronter la fureur d’un dragon et la vitesse surprenante de l’encapuchonné. Mais la cible principale était ma cible. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi il s’en prenait à lui, mais quoiqu’il en soit, il était plus ou moins de mon côté sur cet assaut, et quand bien même je comptais lui faire mordre la poussière à lui aussi pour avoir été le premier à vouloir la mort de Ciel, je devais me concentrer sur une cible et ensuite seulement je m’occuperai de son cas. D’aucuns pourraient me traiter d’opportuniste de choisir de le laisser attaquer le marine aussi, mais j’avais un peu de mal à appréhender ses pouvoirs, et donc le voir s’attaquer à quelqu’un d’autre que moi me permettrait de gagner des informations pour le combat qui suivrait celui contre l’homme fait de cette étrange substance verte.

    Malgré la puissance de la tornade, ce dernier parvint à se défaire de ses forces physiques en se recouvrant de sa matière étrange afin d’alourdir son propre poids. Une fois libéré de la force centrifuge, il forma des armes pour parer, probablement, l’assaut combiné d’un homme-dragon et d’un homme à deux lames. Cependant, les flammes de ma lame semblaient lui faire un peu peur. Soit il savait que ce serait un problème pour lui, soit il ne le savait pas du tout et, dans un élan de sécurité, il préférait ne pas tester ça tout de suite. Quoiqu’il en soit, la boule fut légèrement décalée pour éviter un assaut direct. Malheureusement pour lui, un dragon est dans son élément une fois en l’air. Une fois le bout de ma lame entré dans la boule, je penchais légèrement ma lame sur le côté et vrillais mon corps pour donner un coup circulaire. Cependant, moi non plus je ne m’attendais pas à son assaut en traître, et sa lance de matière vint frapper mon aile gauche. Sans pour autant la percer, la force du choc due à ma vitesse de vol et à la vitesse de sa chute la fit bouger, me faisant perdre mon équilibre, décalant ma course sur la droite et le sauvant de ma lame par la même occasion. Je repris ma stabilité après quelques mètres, me retournant pour voir ce qu’il était advenu des deux protagonistes de ce combat entre pirates et marine.

    Il semblait avoir réussi à s’échapper également de la trajectoire des lames du rouge. Même si il m’avait énervé et que cela avait tendance à diminuer mon estime de lui, je devais avouer qu’il était assez doué pour tenir ainsi un combat contre deux adversaires. Il avait donc atteint le sol avec sa boule, formant autour d’elle une multitude de pics de défense. En tout cas, je ne pensais pas qu’il pourrait s’en servir en attaque en les lançant ou quoi que ce soit. Il comptait probablement gagner du temps pour préparer une stratégie, ou s’il en avait déjà une pour préparer ce qui lui servirait à se défaire de nous. Mais ça n’allait pas se passer comme ça. Outre le fait que ses pics ne m’effrayaient pas le moins du monde grâce à mes écailles, il avait fait une erreur en s’y enfermant. Il n’y avait pas que ma lame que je pouvais enflammer grâce à ma muselière. Et il allait vite comprendre que s’enfermait comme ça, c’est comme s’enfermer dans un four. Je n’avais pas vu si la chaleur avait fait quelque chose à la boule initiale, ayant été dévié de ma trajectoire et donc ayant perdu quelques secondes de visions sur mon adversaire. Je fondis donc à nouveau sur mon adversaire, me positionnant à assez bonne distance de la boule pour pouvoir cracher mon feu dessus. De toute façon, même s’il s’amusait à faire pousser les pics sur moi, mes écailles me protègeront. Je me mis donc à cracher du feu, tout en tournant autour de la boule, ignorant totalement le troisième zigoto de ce combat. La matière semblait assez mal réagir à mon attaque, les pointes fondant de part en part. Voilà qui était une bonne nouvelle. Quant à la transmission de la chaleur à l’intérieur de la boule, on allait vite savoir si le marine devait sortir en vitesse ou s’il pouvait y rester tranquillement…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Mar 4 Fév - 21:48

Styx H. HelgrindPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 142

(Merci de supprimer mon dernier post :) )


XXX
Le Diable venait de créer une petite tornade, de force 2, qui avait rempli son but à merveille. En effet, elle avait aspiré ou fait fuir tous les Marines qui commençaient à arriver en nombre, devanant pour la plupart gênants. Elle atteind même le Marine cible : celui qui venait de tuer Ciel. Quelques instants après, les deux combattants se ruaient sur lui qui était en position de faiblesse.
Mais il n'en resta pas là: le Marine créa, avec l'aide de son Fruit du Démon, ce dernier le rendant capable de créer une matière verte aux propriétés que seul son détenteur connaissait, une énorme boule de matière, aafin d'augmenter son poids, et donc de le faire descendre de la tornade dans laquelle il avait été entraîné. Un fois au sol, il vit fondre sur lui le Dragon et Helgrind, toutes armes déployées, la Rage dans les yeux. Cependant ce dernier réussit, en se faufillant, à esquiver l'attaque du duo, et à assener un coup qui parut tout de même asse violent, dans l'aile du Dragon. Ce dernier ne parut pas très affecté. Helgrind, de son côté, en avait profité pour observer son adversaire, et utilisa ses épées pour rendre le sol très instable, ce qui pourrait ensuite servir...
Quelques secondes plus tard, la situation était la suivante : l'animal mythique se trouvait d'un côté, Helgrind de l'autre, et au milieu du combat e trouvait la cible commune, qui en avait profité pour créer, toujours avec cette matière étange, un bouclier en forme d'oursin, circulaire, dont les pics paraissaient très agressibles, solides, et tranchants au possible.
Le Dragon ne resta pas au stade d'observation et revint au pas de charge, se positionnat devant le Marine, inspira, puis cracha un torrent de flammes, qui eurent l'effet de commencer à brûler les pointe du bouclier !
Helgrind, de l'autre côté, en profita pour, avec ses deux épées, essayer de taillader cette matière étrange.
Cela ne marchait pas du tout.
Alors, décuplant toutes ses forces, et la Rage qu'il contenenait, le Diable accéléra énormément ses mouvements de bras.
Le bouclier cette fois, commença à montrer des signes de faiblesses. En effet, il se prenait quelques 50 coups par seconde ! Il pouvait se régénérer, mais devant autant de violence, il ne put résister.
Peu à peu des morceaux de matière tombaient par terre, et le bouclier s'ouvrait peu à peu. Devant, les pointes fondaient et menaçaient également la sécurité de la cible.
D'un coup fulgurant, Helgrind fendit sa partie de bouclier, livrant son prisonnier et fabricateur.
Le Marine se savait pas comment réagir, lui qui avait sûrement eu un peu trop confiance en ses pouvoirs...
Si jamais la matière décidait de s'enflammer d'un coup ou que le soldat dvenait trop agressif, Helgrind pourrait toujours sauter en l'air, et avec l'aide de son Fruit, il s'en sortirait avec un peu dans chance sans aucune trace de lutte ni de brûlure !

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Jeu 6 Fév - 18:11

InvitéInvité
avatar


[Si je ne m'abuses... Il n'y a que la farine qui peut me rendre tangible et vulnérable non?]






Sandwich

Sa contre-attaque rendue veine par la dureté de ses écailles même au niveau des du zoan rendit Lloyd quelque peu ennuyé. Il ne savait pas immédiatement quoi faire et c'était donc bien pour ça qu'il s'était construit une petite boule. Il n'eut que peu de temps pour réfléchir pendant que l'un et l'autre pirate s'étaient soudainement trouvé être alliés alors même qu'il y a deux minutes le premier aurait tout tenté pour arrêter le second de tuer son nakama. Le marine commençait à regretter d'avoir bêtement balancé des projectiles sur le dragon mais il se reprit bien vite à cause de la chaleur dégagée par "le tank volant". Il voulu tenter et voir si le feu lui était préjudiciable et profita des grands mouvements et des flammes qui rendaient la vision extérieure vers intérieur de l'oursin quasi-impossible. Il tendit son bras et là où il s'attendait à voir poindre les cloques de brûlure il vit son bras littéralement fondre. Il esquissa un petit sourire. Son bras avait beau avoir fondu il n'avait pas mal. Il décida alors de contourner son problème; au lieu de s'acharner sur Shiraho et délaisser le sous-fifre de Barbe Noire il allait faire l'inverse! Du moins... Assez longtemps pour que le capitaine baisse sa garde. Il avait eu le temps de remarquer avant d'ériger ses pics que l'énergumène se mettait un genre d'appareil, un peu à la façon d'une muselière, sur le visage pour cracher du feu. ça méritait d'essayer. Il effaça son sourire et se tourna vers l'encapuchonné rouge qui tapait à la porte.

De son bras fondu il créa une lance et de l'autre main il s'appuya au sol pour décocher des coups de pieds au milieu du déluge de lames, espérant calmer les ardeurs du pirate. Avec son membre-lance, il visa les jambes de son adversaire espérant qu'il tombe dans le panneau. Il fallait néanmoins faire attention à la créature dans les airs. Celle-ci était peut-être inoffensive mais elle pouvait stopper les attaques du lieutenant en faisant fondre sa matière...
La tornade avait nettoyé la place. Pratiquement personne n'avait su rester debout et des marines avaient été assommés après avoir été projetés dans les airs. Néanmoins étant donné le nombre d'effectifs il n'était pas à douter qu'au moins l'un d'eux avait pu contacter des renforts. Si le combat s'éternisait des plus hauts gradés allaient pouvoir arriver et prêter main forte à notre ami. Il le savait et maintenant qu'il était sur de ne pas craindre pour sa vie il allait pouvoir tenter des attaques plus osées et pouvoir donc in-fine gagner du temps! Cela faisait bien une demi-heure que le premier combat s'était amorcé avant de dégénérer en un 1 contre 2.

A cause de la tornade le ciel s'était couvert, passant d'un bleu azur à un gris terne. Le vent soufflait encore beaucoup et des objets légers traînaient un peu partout. Plus beaucoup de civils pourtant ne cherchaient à les récupérer, la plupart évacuaient ou plutôt tentaient d'évacuer la zone. En effet, la place étai triste à voir. La presque totalité avaient souffert des vents violents alors qu'ils étaient considérés comme anciens et illustrant la beauté de la ville. Les combattants trop absorbés n'avaient pas remarqué tout cela et seul résonnait leurs cris et la rage de leurs attaques. Lloyd s’époumonait également alors même qu'il n'entendait pas sa propre voix...


Prend-ça !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Jeu 27 Fév - 16:59

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Ce combat commençait à durer un peu. Enfin, c'est ce que la baisse de luminosité pouvait laisser penser. Seulement, ce n'était pas la nuit, c'était simplement les nuages qui avaient été ramenés par la tornade. Ceux-ci ne semblait pas menaçants, mais j'espérais qu'il ne se mette pas à pleuvoir. Cela m'empêcherait d'utiliser mon feu, et me laisser sans armes efficaces face à un logia. Mais bon, dans tout les cas il faudra faire avec. Au pire du pire, j'avais encore l'autre gars en rouge à m'occuper aussi, après tout, c'était lui le premier fautif dans la mort de Ciel. Et lui, je n'avais à priori pas besoin de feu ou quoi que ce soit pour l'affronter. Mais bon, tant que la pluie ne s'en mêlait pas, il valait mieux rester concentré sur un seul et unique adversaire, à savoir ici : le marine à la substance verte. Et s'en débarrasser n'allait pas être une chose très aisée. J'avais entendu parler vaguement d'une aptitude nommée haki qui m'aurait permis de me battre comme je voulais. Qu'est-ce que je ne donnerais pas pour l'avoir maintenant, cela m'aurait beaucoup aidé, et m'aurait évité de m'époumoner à cracher mon feu à tout bout de champ. Mais bon, on ne peut pas avoir tout ce qu'on veut.

    Et question d'en rajouter une couche, la protection du jeune marine n'était pas des moindres. Quand bien même les pics de sa coque fondirent, le coeur lui-même était plus réticent à céder. Et pourtant, l'autre membre de ce combat réussit à passer la défense verte en lui assénant nombre de coups à une vitesse fulgurante. Cela, en plus d'avoir eu le mérite de détruire la coque, détourna l'attention du marine vers lui. Et m'oublier risquait d'être une erreur de sa part. Puisque les lames de l'homme en rouge avait eu mieux raison de la défense que mes flammes, je décidais de reprendre la même stratégie que précédemment. Je pris un peu de distance avec ce qui restait de la boule qui continuait à me bloquer le passage, j'enflammais mon arme et recommençais à foncer sur ma victime à pleine vitesse. La pénétration de ma lame conjuguée à la chaleur concentrée en un point de mes flammes devraient avoir raison de la défense du marine. Mais plus que ça, j'allais pouvoir tenter de l'embrocher littéralement. Je n'avais pas vu si la chaleur le dérangeait, mais là on va être fixé une bonne fois pour toutes...


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Dim 4 Mai - 22:38

Styx H. HelgrindPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 142


XXX
Le chaos le plus total régnait à présent sur l'île.
Une atmosphère plus que pesante sur la place où se trouvaient tous les personnages.
Déchiré par un "Prends-ça !!!!", qui venait de son ennemi.

En effet, depuis quelques temps déjà, trois personnes étaient en train de se battre, à cause de la mort d'un quatrième, d'une épée, provenant du chef de la Marine présent à ce qui était au départ une fête. Puis tout avait dégénéré.
Une tornade avait même été créée !!
Elle avait au moins eu le mérite de déblayer la place de tous les civils qui traînaient.

Helgrind, lui, avait d'abord repéré Ciel, puis l'avait pourchassé, après quoi son ennemi juré, Ciel, s'était fait tuer par la Marine. Alors le Diable rentra dans une colère énorme, dirigée contre le chef de celle-ci. C'était sa proie, et il n'avait pas pu se venger de l'humiliation qu'elle lui avait fait subir. Et, par ailleurs, il ne pourrait plus jamais. Ca le rendait fou. Ce Skypiéen, se prenant pour un Ange, lui avait détruit sa dignité sur son île, et était mort avec, sans la lui redonner. Elle revenait de droit à celle qui l'avait tué, la Marine.
Alors un combat s'était engagé, le Capitaine de Ciel devenant son allié pour l'instant, en tout cas si il pouvait l'aider à le tuer...

Les protections du Marine avaient suffisamment faibli pour que Helgrind puisse rentrer dans la forteresse qu'il s'était faite. Maintenant il allait tout détruire à l'intérieur.
Mais il n'avait pas prévu que le Marine le repousse à coup de lances, qui lui firent plusieurs griffures, et quelques entailles dans la peau !!

Il ressortit donc, et entraîna le Marine vers sa zone.
Et là, il recommença à attaquer de toutes ses forces.
50 coups à la seconde, croyez-moi, ça fait mal... Mais en même temps l'adversaire était un Logia !!
Mais un autre atout était dans sa manche : le terrain était très très instable...
.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Dim 11 Mai - 9:55

InvitéInvité
avatar







Sens unique

Voilà bien une heure que l'affrontement s'était déclaré. Aucun gradé n'avait encore fait le déplacement alors même que Lloyd ne pourrais jamais venir à bout des deux pirates seul. Tout ceci lui demandait trop d'efforts sur plusieurs plans, il n'avait pas la possibilité d'être suffisamment attentif que pour savoir où toutes les attaques du pirate rouge partaient. Ce qu'il savait pertinemment c'est qu'il avait deux adversaires et que le deuxième avait cessé de l'attaquer pendant un petit moment. Kokaku Shiraho avait-il abandonné? Etait-il parti? Les multiples assauts du corsaire détruisait successivement ses armes, il parvint cependant à organiser un mouvement de recul via un salto arrière qui lui valu d'être transpercé par la vitesse incroyable qu'avait pris l'adversaire. Parallèlement il avait pu noter que ce qui semblait être le capitaine pirate transformé fonçait vers lui à toute allure, reproduisant son coup précédent. N'avait-il pas vu qu'elle ne fonctionnait pas? Il allait peut-être pouvoir tirer ça à son avantage... Il se retourna maintenant face à la charge du dragon. Pour calmer les ardeurs de son autre opposant il recréa des piques, sortant en de multiples endroits de son dos pour le forcer à reculer. Malgré tout, il ne savais pas si ça allait fonctionner étant donné la vitesse et la force de ses salves. Deux sabres tout fraichement créés il se prépara à subir l'estocade.

Le tout étant d'être convaincant. Son but était de faire semblant d'être mort. Avec de la chance c'était ensuite ses deux pirates qui allaient s'entre-tuer... Il sentit des piques se rompre, il en recréa d'autres alors que la monstruosité ailée se rapprochait à vive allure. Plus que quelques mètres. Le lieutenant positionna ses deux sabres devant lui, en croix. Pourvu que sa stratégie fonctionne!
La lance le transperça, détruisant ses épées et se fichant dans ce qu'aurait été son sternum. A cause de la chaleur, le trou dans son torse s'agrandit en faisant fondre comme de l'eau sa matière. Lloyd partit en arrière. Ses piques cassèrent sous l'impulsion mais il partit tout de même s'écraser sur son flan. La gravité reprit ses droits et il s'affala sur son ventre. Il ne savait pas s'ils seraient dupes étant donné qu'il n'avait théoriquement pas saigné mais il ne s'était pas attendu à la suite. Encore sous le coup de la tornade c'est un morceau de la scène qui s'était envolé puis écrasé sur lui sans qu'il aie pu réagir. Sous la surprise il poussa un petit râle et ensuite, sous le couvert de cette cachette inopinée, se transforma intégralement en matière.


Rg!


ça vous va? ^^
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Dim 25 Mai - 18:12

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Le combat allait enfin avancer concrètement avec cet assaut, et ce n’était pas plus mal. Voler, c’est cool, mais en luttant contre la tornade toujours présente, cela risquait de vite me fatiguer. Evidemment, je pourrais passer sous ma forme complète, question d’avoir de plus grandes ailes et donc plus de force naturelle, mais c’est le genre d’atout que j’aime garder pour la fin. Et quand bien même le combat avançait d’un grand pas, il n’était pas encore fini. Mais pour en revenir à l’instant présent, le marine s’était retourné vers moi, brandissant deux épées vertes et créant des pics le faisant ressembler à un porc-épic grotesque dans son dos pour se protéger de l’autre. Mais qu’importe, ce ne sont pas ces deux lames fusibles qui allaient permettre une quelconque résistance face à mon assaut s’il restait là. J’avais pris le pari qu’il m’avait oublié, mais ce n’était pas le cas. Tant pis, je continuais à foncer jusqu’à ce que mon épée vienne se planter dans son torse, pile au milieu, ayant traversé la défense de ses lames factices comme un couteau passerait à travers du beurre. La chaleur de mon arme agrandit naturellement le trou, mais cette réaction ne me disait rien qui vaille. Je ne savais comment l’expliquer, mais l’allure de ce trou ne ressemblait pas vraiment à un trou létal.

    Seulement, je n’eus pas le temps de vérifier s’il était encore vivant ou pas, un rocher tomba du ciel, probablement transporté par la tornade, pour s’écraser sur le marine. S’il n’avait pas été un logia, on en aurait retrouvé de la purée, mais là, il aura certainement survécu, s’il a survécu à mon attaque. Néanmoins, cette position m’arrangeait, qu’il soit mort ou pas. En effet, je priais que cette position l’empêche de se déplacer (quoiqu’étant donné la matière qui le constituait, il n’était pas impossible qu’il puisse suinter), et je reportais mon attention vers l’homme en rouge. De toute façon, même s’il arrive à s’extirper de là, ça devrait me laisser le temps de me débarrasser de l’autre.

    Je me tournais donc vers lui, lui lançant un regard noir. Je lui aurais bien dit une phrase pour lui donner un avant-goût de ce qui l’attendait, mais avec ma muselière ce se serait résumé à un « mmmmfff » incompréhensible. Toutefois, pour souligner tout de même ce qui l’attendait, je m’efforçais de montrer les crocs dépassant de la muselière. Suite à cela, je me jetais littéralement sur lui. Mon épée s’était éteinte, mais qu’importe, il n’avait pas de logia, lui. J’avais eu l’occasion d’appréhender un minimum son pouvoir, et il semblait doté d’une vitesse surhumaine. Cela ne l’aiderait pas, ses armes ne seront pas en mesure d’outrepasser mes écailles. Et quand bien même il atteigne mes jambes dans ses attaques dans tous les sens, je n’aurai qu’à me transformer une dernière fois pour transformer intégralement mon corps et me recouvrir d’écailles. A partir de là, il ne pourrait plus rien, excepté fuir. Mais j’espérais qu’il ne le fasse pas, je comptais bien venger la mort de Ciel, et puisque c’est lui qui l’avait affaibli dans un premier temps, je n’allais pas me retenir. Une fois assez proche de lui, je lançais donc une multitude d’attaques à l'épée, en privilégiant les coups en arc de cercle au cas où il chercherait à esquiver latéralement. Et si ça ne suffisait pas, les flammes s'en mêleront. Enfin pour cette option, voyons déjà comment il réagira en voyant ma face muselée si proche de lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Dim 10 Aoû - 20:13

Styx H. HelgrindPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 142




XXX
Après Paf le chien, sploch le Marine !

En effet, après être sorti de son étrange bulle de matière inconnue – dont il était le seul maître – Le Marine ne fit plus face à Helgrind, mais à Shiraho ! Celui-ci n’attendait que cette magnifique occasion pouvoir lui foncer dessus ! La violence du choc entre le capitaine et les défenses improvisées du Marine fut inouïe, et il en résultat une… une blessure, et, aussi étrange était-elle, le Marine tomba, puis ce fut au tour d’un rocher, expulsé par la tornade qui continuait de sévir plus loin, de le recouvrir (le tuer ?). Quand bien même il était blessé, cette scène laissait le Diable perplexe. De la blessure nul sang n’était sorti, mais cela était peut-être normal pour un logia ? Et si Helgrind soulevait le rocher, il se ferait peut-être couper en morceaux par un fourbe lieutenant qui aurait juste attendu son heure ?

Quoi qu’il en soit, il y en avait un qui ne faisait pas une figure catholique devant le pirate rouge. Shiraho essayait d’impressionner, en montrant ses dents… Après avoir vu des statues de Belzébuth qui auraient fait pâlir n’importe qui, en étant statique, Helgrind eut une drôle de réaction : cela le fit rire. Un rire mesquin, grave, et caverneux sortit de sa gorge. Cependant il n’eut guère le temps de continuer : l’homme-dragon venait de s’élancer du bout de la place, toutes armes sorties.
Helgrind se mit en position de combat, et en une fraction de seconde, il décida de la technique à employer. Une fois de plus, la technique de la Tornade fut utilisée par le Diable. Cela lui donnerait non seulement la vitesse pour esquiver des coups, mais également servirait à déstabiliser le Dragon.

Quelques coups d’épée dans le vent suffirent à le faire changer de direction, et à créer le redoutable phénomène météorologique. Un boucan d’enfer commença à se faire entendre, et juste avant que son ennemi n’arrive, Helgrind commença à tourner, tourner, et tourner encore. Lorsque la pointe de l’épée du Dragon fut à portée, le Diable posa un pied à terre, fixe, et fléchit ses jambes. Toute la force centrifuge lui conféra la puissance d’un saut dans la tornade.
Le temps que le pirate rouge redescende, Shiraho venait de passer dans le tourbillon et de perdre quelques secondes le contrôle de sa trajectoire, le temps de contrecarer la force des vents circulaires avec la force de ses ailes. Ces quelques secondes suffirent au Diable pour redescendre, non devant, mais derrière son ennemi, et alors il frappa tout ce qu’il put en suivant, en courant, le capitaine. Ce dernier avait cependant eu le temps de comprendre, et le duel aux sabres fut d’une puissance extraordinaire. Des étincelles volèrent à travers la place, dans tous les sens , alors que les épées s’entrechoquaient, avec toute la force de leurs propriétaires.
Quelques minutes plus tard, les bruits de métal continuaient de résonner. La tornade continuait à dévier tout ce qui aurait pu déranger les deux combattants, combattant dans l’œil de celle-ci. Les étincelles jaillissaient, puis s’envolaient dans le ciel… Ce combat avait des allures de films de science-fiction.

Les regards des belligérants étaient également très impressionnants : Deux iris noirs comme la noirceur des Ténèbres, d’ailleurs Helgrind n’aurait jamais pensé que le capitaine n’aurait un regard aussi provocateur, et dénué de tout sentiment excepté la haine, et pour cause ! : le Diable avait appris cela avec Teach.

Les deux hommes continuaient de tourner, de tourner encore, sans lâcher un instant le regard de l’autre. Les deux corps étaient fatigués, et pourtant l’espoir de voir l’autre défaillir les tenait en haleine plus que tout au monde, plus que leurs forces même. Dans un effort tactique important, Le Diable parvint à toucher les jambes de son ennemi d’une belle entaille, nette et profonde. Dans un cri, celui-ci répliqua, en coupant le dos du pirate rouge, du bas de la colonne à la hanche, zone exposée lors de l’attaque du Dragon. Une étincelle de plus jaillit, accompagnée cette fois de giclures de sang qui, tornade oblige, étaient remontées en entachant tout le corps de chacun des blessés. Les coups continuaient cependant de pleuvoir, avec une puissance pas encore atteinte, qui l’était désormais, et qui ne cessait de croître.
L’odeur du sang imprégnait la scène, ce qu’Helgrind adorait, mais pas maintenant : ici, c’était en partie le sien. Puis Shiraho se laissa emporter dans la tornade, après une dernière frappe, laissant Helgrind seul.

Le phénomène météo se dissipa, et on pouvait à présent voir l’étendue des dégâts… On ne voyait plus la place, mais de la terre, rien que de la terre, à 360°. Et pour cause, ils avaient, avec leurs coups à répétition et à l’aide des vents, créé un immense cratère dans la place ! Helgrind sortit de celui-ci, et ce qu’il vit était digne d’un excellent film d’horreur : le sang, qui avait remonté avec les Vents, avait envoyé le sang partout sur ce qui était une place, avant… Des gouttes, partout, sur les habitations, sur le sol, sur les personnes encore présentes, partout. Cependant deux choses manquaient.
Un rocher, et un Dragon.

Le Marine et Shiraho avaient disparus !! Aucun son, aucune trace qui ne laissait une quelconque piste, rien ! Alors Helgrind décida se de panser avec quelques lambeaux de tissus de son propre costume.
Quelques moments de répit n’étaient pas de refus, la blessure suintait, mais le pansement improvisé tenait… Pour le moment !! Alors il fit en sorte de le mettre dans son habit, à la place de ce qui était déchiré, et il lui sembla, que, cette fois, il tiendrait… Mais il avait cependant la nette impression d’être observé.

Lorsqu’il se retourna, un hurlement mythique parvint à ses oreilles, tout proche…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   Mer 13 Aoû - 13:33

InvitéInvité
avatar







Pas de répits

La passe d'armes entre les deux pirates? Il n'en saisit pas l'entièreté. Lloyd, coincé sur le rocher où autrefois trônait un morceau de scène s'était évertué pendant une dizaine de minutes de se rassembler à l'air libre là où le rocher pourrait le cacher. Pendant un temps qui lui sembla anormalement long il entendit le fer se croiser encore et encore, la vitesse de l'un ne faisant que rebondir soit sur la lance où les écailles de l'autre opposant. Le marine fut à nouveau complet quant il se sentit à nouveau soufflé par les vents. Il était décidément vital d'arrêter ce forban bien énergique. Quand il passa la tête c'était une autre tornade qui venait d'être formée et il n'eut le temps que de s'accrocher au rocher, en perçant plusieurs trous dedans avant de s'envoler à nouveau. Le morceau de minéral eut sommairement la trajectoire d'un obus et le marine se fit catapulté dans un bâtiment ayant déjà perdu son toit à cause de la première salve.

- Bordel c'est pas vrai! Rg--

Il ne les avaient pas entendus, les cris des deux hommes qui se blessèrent mutuellement, confondant le son aigu avec le vent bourdonnant dans ses oreilles et il dût à nouveau ressortir du rocher, mais cette fois il le perça d'un groupe de pics en son centre. Dans un bruit plus que négligeable par rapport à celui d'une tornade, le rocher s'ouvrit et le marine put se reconstitué très rapidement. La tornade cessa d'un seul coup et la pluie fit son apparition mais en relevant la tête le lieutenant découvrit que ce n'était pas une averse mais une multitude de gouttes de sang très petites qui s'étaient déposées sans doute grâce à la tornade. Curieux de voir ce qu'il restait sur la place, il passa la tête par ce qui était anciennement une fenêtre et fut étonné de voir qu'en lieu et place des pavé ne régnait là à présent qu'un cratère d'un diamètre assez impressionnant... Les yeux écarquillés, c'est à cet instant qu'il entendit le grondement du dragon mais qui ne venait pas du lieu qu'il scrutait.

- Est-ce-que je suis tout seul ici ou bien est-ce-qu'on va m'envoyer des renforts, hauts gradés de préférence?...

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Attrapons la cagnotte ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-