AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Medecins parmis les ivrognes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Message
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Lun 24 Juin - 23:49

InvitéInvité
avatar


On dit que la curiosité est un vilain défaut or il est possible de débattre sur le sujet. Être trop curieux est en effet un défaut, ne pas l'être du tout aussi, puisque après tout c'est idiot de ne s'intéresser à rien avec tout les mystères de la vie qui nous entoure. Après, tout dépendait des points de vue de chacun. Les plus curieux étaient généralement les enfants parce qu'ils ont besoin de découvrir toutes ces choses qui les entourent et qu'ils ne connaissent pas encore. Cependant, en grandissant, ce trait de caractère pouvait persister encore. Chacun est ce qu'il est. Nana faisait partie des curieuses, certes, mais elle n'en était pas gênante pour autant. Ce bon Cricket allait avoir droit à des questions lui aussi. N'ayant pour le moment rien de bien intéressant à faire d'autre, écouter ce qu'il pourrait avoir à dire serait toujours une occupation de prise. Pour ce coup, il avait tout de même envie d'en savoir un peu plus sur le sujet ; si l'histoire était vraie alors il aurait effectivement été idiot pour Norland d'affirmé quelque chose de faux si sa vie était en jeu.

« En effet, mais il est possible que son descendant lui-même ne le sache pas. »

L'homme aurait tout aussi bien pu ne jamais s'être intéressé à son ascendant, même si cela paraissait difficile étant donné la réputation peu flatteuse que ce dernier avait gagné. Eh bien, ils n'en sauraient davantage qu'en le rencontrant et en le lui demandant. Chose qui se fit rapidement une fois qu'ils aient rencontré le concerné. L'histoire était même meilleurs que ce à quoi il aurait pu s'attendre ; personne ne se serait imaginer que l'île au trésor avait disparu pour se retrouver dans le ciel, voilà qui aurait pu créer un deuxième conte à vrai dire. Les îles célestes représentaient de vieilles légendes, tout comme le One Piece, il devait y avoir des personnes qui y croyaient tout comme il y en avait qui n'y croyait pas, mais dans un endroit comme Grand Line on pouvait s'attendre à voir de tout. Law leva son visage vers le ciel, certain qu'à cette hauteur il ne verrait rien mais dans un simple geste instinctif ; évidemment son regard gris ne perçut rien d'autre qu'un ciel bleu et quelques oiseaux comme il aurait pu s'en douter. Il retourna ensuite à nouveau son attention sur leur interlocuteur, l'interrompant une nouvelle fois dans ses occupations.

« L'équipage dont il est question, vous savez duquel il s'agit ?
- Celui des Mugiwara. »

Suite à sa réponse, l'homme se ré-intéressa à ses occupations. Ca devait bien être le genre de Luffy de se rendre dans le ciel et aider quelqu'un par la même occasion. La question à laquelle le chirurgien n'arrivait cependant pas à répondre, c'était de quelle façon on pouvait parvenir à une telle hauteur. Peut-être avec un revêtement spécial, comme pour aller sur l'île des Homme-poisson. Il ne voyait pas d'autres possibilités à part celle-ci. Un jour, il pourrait avoir l'occasion d'en visiter une, la faune et la flore devait être différente de celle que l'on trouvait sur terre ferme, surement l'opportunité de découvrir de nouvelles choses.

« Essentiellement pour une certaine recherche de liberté, comme beaucoup j'imagine. Peut-être sur un coup de tête aussi. »

Certes, il y avait aussi ceux qui partaient en mers pour le simple plaisir de piller et de prendre possession de territoire, ce que faisait beaucoup d'entre eux depuis la guerre de Marine Ford. La piraterie pouvait aussi être synonyme de danger, c'était le risque que chacun prenait une fois devenu des forbans, en particuliers sur les mers les plus dangereuses. Pour le moment, c'était principalement Joker qui représentait un danger pour lui et c'était bien le premier de ses soucis.

« Et toi ? »


[Désolé pour mon long retard ! Je poste le même jour que le rappel en plus. xD Voilà, j'espère que la réponse ira. ♥]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Jeu 4 Juil - 21:53

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17951

Navigation
Doriki:
3582/6000  (3582/6000)
Fruit du Démon: Sang

[Pas grave voyons ! Les examens avant tout ! Moi même avec le taff je poste en retard désolé]

Ce que venait de dire le chirurgien n'était pas faux. Le descendant de Norland pouvait en effet n'avoir aucun intérêt ni même envie d'en apprendre sur son ancêtre, si ça se trouve le faite de connaître sa réputation le dégoutait. Ça serait bien triste. La rouquine en resta songeuse. Si son descendant ne savait pas la vérité, c'était pas grave, pour elle un homme qui avait une famille et qui croyait dure comme fer en ce qu'il disait alors qu'il risquait la potence ne mentirait pas. Ne serais ce que pour ne pas laisser sa femme et ses enfants. Oui il ne pouvait mentir. Ça devait être le roi, les rois ne sont jamais des gens bien, de ce qu'elle avait vu à Fushia, -ce qui faisait que sa vision de la royauté était peu objectif, se basant sur un seul individu-, ainsi la rouge pensait avoir résolu le mystère marchant alors avec le sourire presque fière. Pourtant il y avait aucune raison pour cela.

Une île dans le ciel, ça avait de quoi faire rêver. Nana s'y voyait déjà, même si elle ne connaissait nullement le moyen pour s'y rendre, car il était évident que c'était pas à la première à gauche ou parce qu'on en avait envie qu'on allait dans le ciel. Généralement quand on y va c'est qu'on est partie les pieds devant. De toute façon si jamais l'infirmière n'arrivait pas à s'y rendre alors il lui suffirait de demander à l'équipage de Luffy s'il y était aller, si c'était de cas qu'ils lui racontent tout ce qu'il y avait vu, découvert, etc … Ainsi elle aurait un super roman d'aventure des plus inédit ! Voilà qui la motivait ! Et en plus grâce à ça peut être que le nom des Montblanc sera lavé. Enfin il y aura toujours de septique pour dire que ceux ne sont que des racontars de bonne femme ou des contes pour faire rêver les enfants rien de plus.


« C'est tout Luffy ça ! »

Aider les autres et se rendre dans le ciel c'était tellement son style. Cela la fit rire, mais bon au moins elle était sûr et certaine maintenant que Luffy et son équipage y avait été et ainsi pouvoir avoir toutes les informations qu'elle voulait. Nana se demanda d'ailleurs si le Moby Dick n'était pas trop pour pouvoir se rendre dans les cieux. Tien Marco entant que phœnix devait surement pouvoir s'y rendre lui, faudrait lui demander. Mais restons tout de même sur terre, l'infirmière regarda alors Law avec plus de sérieux, une sorte de gêne aussi de poser la question sur le pourquoi il était devenu pirate, réalisant que la question pourrait lui être posé en retour.

« Je vois. »

La question que le capitaine lui avait fourni la fit sourire, presque rire, c'était un peu comme Luffy, bien que lui c'était moins sur un coup de tête mais plus parce qu'en rencontrant un grand pirate comme Shanks, on ne peut qu'avoir envie d'être comme lui. Prenant une bonne inspiration, devant répondre à la même question qu'il avait comme prévu retourner vers elle, Nana regarda le sol, peu à l'aise. Il est vrai qu'en se moment c'était le sujet qui la perturbait le plus, même Figaro lui jeta un coup d'œil, sachant que sa maitresse avait du mal avec la piraterie.

« Moi ? C'est une bonne question, je sais pas. Je pense que c'était dans le moment, l'urgence, je n'ai pas vraiment eut d'autre possibilité. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Ven 19 Juil - 2:48

InvitéInvité
avatar


[Pas de soucis ! Comme tu vois, je suis encore lente aussi pour l'instant.]

Eux connaissait maintenant les éléments cachés de l'histoire, mais cette vérité ne serait certainement jamais connu du monde entier et de toute évidence, l'histoire datant de plus de quatre-cents ans, il n'y aurait pas réellement d'utilité à cela -les parents de North Blue ne pourraient plus ce servir de l'histoire qui plus est. Le roi de l'époque n'avait pas été tendre avec Norland, malheureusement il semblerait que les souverains profitent, pour la plupart, de leur statut de façon à faire comme bon leur semble. Ils n'avaient pas tout à fait tord, ils avaient la possibilités de faire des abus de pouvoir, donc ils ne s'en gênaient pas, que ce soit pour de bonnes décisions ou non. Ceux qui le démontrent le plus sont les Tenryubito, ils n'ont pas vraiment le statut de roi, mais on leur laisse se considérer comme tel puisque tous est à leur pieds. Etant un pirate, on passe par dessus ces faits ; les lois, les règles tout cela n'a plus la moindre signification. Cependant et heureusement pour les civils, il existait des rois attentionnés et qui prenaient les meilleurs décisions pour leur peuples -rares ce faisait ces derniers. Enfin, le seul roi que Law connaissait personnellement semblait de ce genre là, mais était à côté un pirate ainsi qu'un trafiquant aux mille et une actions douteuses, bref.

L'infirmière et lui était en accord sur la pensée que cette aventure correspondait bien à Luffy. Il n'avait même pas du réfléchir à comment accéder à l'île céleste, pourtant il s'en était bien sortit ; la chance semblait souvent être miraculeuse pour lui.
Maintenant qu'il n'y avait plus de corps ivre mort au sol, ils n'étaient plus obligés à regarder où ils mettaient les pieds. Des touristes seraient plus à l'aise en accostant ici, sauf que ça ne plairait peut-être pas beaucoup à Cricket qui préférait être tranquille. Il ne vivait pas reclu pour rien.

Quant à sa question à propos du pourquoi elle était devenue un pirate, il était vrai que cela c'était fait plutôt expressément que de par une réelle envie. Devenir un forbans malgré nous n'était pas chose facile, seulement la vie ne nous laissait pas toujours faire un choix et pouvait nous pousser vers une option que l'on ne souhaitait pas toujours prendre. On dit avoir toujours le choix, mais selon ce que ce choix nous propose on se rend compte qu'une seule solution est la bonne. C'est à nos risques et périls si l'on décide malgré tout de prendre une autre alternative.

« Je comprends. C'est bien de la part de l'équipage de t'avoir pris sous leur aile. »

D'une certaine façon, on pouvait dire qu'en perdant un membre, l'équipage de Barbe Blanche en avait trouvé un autre, bien que la perte de leur capitaine devait être d'une plus grande importance. Que ce soit pour l'équipage en lui même ou la force de frappe, ils avaient perdu gros. Leur importance chutait avec l'homme le plus fort et qui représentait le plus grand danger tombé à terre ; de plus, sans capitaine à bord, la panique devait s'être formé parmi eux. Le médecin ne doutait pas malgré tout qu'il y en avait toujours avec la tête suffisamment sur les épaules pour faire face à la situation. Ce genre de chose pouvait arriver plus vite qu'on le pensait en vivant dans le monde de la piraterie.

« Tu es déjà allé dans le nouveau monde ? »

Puisque tous les supernova -sauf trois en comptant lui et les deux parmi les Mugiwara- s'y rendaient, tout comme les pirates relancés par l'information de Barbe Blanche avant sa mort, la question était d'actualité. Aussi, si ce n'était pas déjà fait, alors ce ne saurait tarder à être le cas en étant à bord du Moby Dick.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Dim 11 Aoû - 2:25

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17951

Navigation
Doriki:
3582/6000  (3582/6000)
Fruit du Démon: Sang

Est-ce qu'écrire un livre qui prouverait à tous qu'ils avaient tord depuis des année et que leur stupidité de ne pas chercher la vérité entachait le nom d'un homme les feraient réaliser leurs erreurs ? Voilà la question qui trottait dans la caboche de la rousse. Tout dénoncer, dans les moindres détailles, l'équipage du chapeau de paille pouvant lui fournir d'autres informations complémentaire sur cette cité d'or, et pourquoi pas quelque croquis. Encore faudrait-il que tous les habitants de North Blue lise son ouvrage, ce qui risquerait d'être fort difficile à atteindre comme objectif, réalisant son impuissance face à une injustice. Pourtant cela lui tenait à cœur. Avant de ce lancer dans une chose qui datait maintenant de plusieurs siècles, faudrait plutôt se préoccuper des choses qui sont plus à sa porter, enfin si montrer par plusieurs récit ignoblement des dragons célestes étaient facile à sa porter. Sa mère en avait subit les frais, toutes son île natale même, puisque le gouvernement en avait ordonné l'anéantissement total.

Repensant alors soudainement à son île natal, l'infirmière réalisa quelque chose d'important, jamais au grand jamais elle n'avait réellement su pourquoi ses pirates sanguinaires étaient venu pour massacrer tout le monde. Une simple folie meurtrière à assouvir ? Une querelle qui aurait mal tournée ? Non rien. Par chance le capitaine corsaire qui été venu par pure curiosité avait annihilé tous ses assassins ou presque. Peu être que lui aurait la réponse, la prochaine fois que leur route se croiserait il faudrait qu'elle pense à lui demander.

La discussion se portant sur les raisons de devenir pirate lui fit oublier un moment ses questions qu'elle avait avec elle-même dans sa tête, un certain désarroi l'habitant soudainement. Nana avait conscience que son sort aurait pu être bien pire que ce que le destin lui avait proposé, mais quand même une autre solution ne lui aurait pas déplu.


« Oui … mais contrairement à eux je ne suis pas ''l'enfant'' de Barbe Blanche du coup par moment je me sens mal à l'aise. »

Caressant la tête épaisse de son félin qui l'avait posée contre elle, l'infirmière se rappela le jour où elle fût intégré à l'équipage du Moby Dick et par la même occasion l'horrible chance de voir sa tête mise à prix dans le journal pour une somme qui attireraient tous les chasseurs de prime à elle comme des fourmis à du miel. La question qu'il lui refit une nouvelle fois pensé à son enfance, et après une seconde de silence elle sortie naturellement la vérité.

« J'en suis originaire, j'ai passé mon enfance là bas, et toi ? »

Si ce n'était pas le cas, la rouquine pourrait toujours lui apprendre des choses, en sept ans de vie sur ses mers et à apprendre plein de chose de la part des marchants, des livres et de ce que ses yeux voyaient, Nana en savait des choses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Lun 19 Aoû - 14:44

InvitéInvité
avatar


La vie est cruelle, mais les humains le sont tout autant. Il y a tant d'injustice dans le monde que justice et injustice n'ont de sens que celui que l'on leur donne. Au final, où était le bien et où était le mal ? La réponse ne pouvait qu'être superflus, les Hommes n'en faisant généralement qu'à leur tête, si certains affirmeront que ce qu'ils font est la justice, d'autres diront le contraire. Quel qu'en soit, même la personne la plus bornée au monde ne pourrait régler les différents malheur de la Terre. Il y avait bien quelqu'un qui rassemblait beaucoup de maux à lui seul, mais personne n'avait l'idée de s'y confronter -ou alors elle n'en ressortait pas vivant.

Barbe Blanche était réputé pour considérer les membres de son équipage comme ses enfants, il devait sérieusement avoir besoin de créer une famille pour demander à être appelé "père". Le plus extraordinaire là-dedans, c'est que les nombreuses personnes faisant partit de l'équipage, tous -sauf cas particulier- avait joué le jeu en le considérant comme leur paternel. Nana étant entrée tout juste après la mort du concerné, elle était effectivement dans une position différente de celle des autres. Mis à part les membres de l'équipage, la question portant sur si ils garderaient ce loin familial encore maintenant n'avait pas du effleurer les esprits. Law n'y aurait lui-même pas pensé sans cette conversation. En tout cas, la réponse demeurait oui, ce qui expliquait qu'elle se sente mal à l'aise.

« Tu es encore récente dans l'équipage, il te faut encore un temps d'adaptation. Quand tu aura vécu plus de choses avec eux, tu t'y sentira mieux. »

Pire qu'un temps d'adaptation, il pouvait y en avoir qu'y ne s'adapter jamais. Ces cas plus rares arrivaient généralement si l'ambiance de l'équipage était trop différent de ce à quoi on espérait ou qu'elle soit tout simplement trop mauvaise pour s'y sentir bien. Des équipages malsains il y en avait. Beaucoup surement. Des capitaines considérant les siens comme des esclaves ou des objets il y en avait tout autant. Les pirates étaient parfois assez cruel pour se conduire en pirate entre eux aussi, ce qui paraissait plutôt logique ainsi dit, mais avait des chances de faire apparaître des tensions au sein d'un groupe.

À présent, il apprenait que Nana venait du Shin Sekai. Là où il y avait des habitants, il y avait normalement des enfants aussi, seulement ce n'était pas tant habituel de rencontrer sur Grand Line quelqu'un qui venait de là bas. Il était même rare que des personnes ayant été dans le Shin Sekai y reviennent vivantes à vrai dire.

« Je n'y suis jamais allé. »

Pas encore du moins, ce qui ne saurait tarder à être fait cependant. La seule dont on pouvait être sûr avant d'y aller était que cette nouvelle zone était plus dangereuse que celle où ils se trouvaient en ce moment. Rare était ceux qui avaient plus amples informations avant de s'y rendre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Lun 26 Aoû - 10:54

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17951

Navigation
Doriki:
3582/6000  (3582/6000)
Fruit du Démon: Sang

[Désolé pour la qualité j'ai l'impression de m'être embrouillé, la pause avec mon bras m'a pas remit les idées bien en place ><'']

Le vrai problème du monde est son fonctionnement, ses règles qui ont été dicté puis imposés à tous. Les pirates n'étaient pas la cause de tous les malheurs du monde, et à bien y réfléchir, ils n'en étaient même pas la cause. Pirate ou non il y aura toujours des rois tyranniques, des personnes pour exploités d'autre personnes comme du bétails et plein d'autre actes que l'on pourrait qualifier d'inhumain. C'était ce que sa mère lui avait apprit petite, plus elle vivait sa vie sur les mers, plus cela lui confirma ses dires. Les marines aussi n'étaient pas particulièrement à reprocher, certains bien sûr étaient de véritable pourriture, mais ça l'homme en général n'est pas parfait, mais ils ne faisaient qu'obéir à des ordres qui venaient de plus haut. La source était donc tout en haut, si l'on voulait espérer changer un tant soit peu le monde, il fallait reverser cette hiérarchie, sauf que la guerre de Marinford avait engendrée de lourde perte, alors qu'elle n'était que de petite échelle.

Discuter avec quelqu'un d'extérieur était plus facile, elle y était plus à l'aise, le caractère tranquille de Law aidant surement. En parler avec des membres de son équipage serait trop compliqué, certains ne sauraient pas trouver les mots pour la réconforter, en parler à d'autre pour avoir des conseils pour la faire se sentir mieux au sein de l'équipage jusqu'à ce que ce dernier soit entièrement au courant de ses doutes. En tout cas le chirurgien avait raison, plus elle resterait avec eux et plus elle s'y sentira bien, l'habitude finira par devenir naturelle pour la faire se sentir comme un poisson dans l'eau avec eux. Infirmière savait déjà comment elle vivra plusieurs chose avec eux ; en combattant à leur coté. Cela la fit sourire.


« Tu as raison ! Et puis là je suis sûr de vivre plein de chose avec eux, maintenant tout le monde va chercher à nous détruire, des simples pirates aux yonkou, bientôt même les shishibukaï vont finir par être payés pour nous chasser … J'ai choisis le mauvais cheval. »

Nana en rigola, ne pensant pas que son choix était si mauvais, même si elle se sentait par fois à part, elle aimait quand même les membres de son équipage. Son cœur lourd finit par s’alléger, comme un ballon à l'hélium sans pour autant quitter sa poitrine. Avec le temps de toute manière, la rousse verra bien comment les choses évolueront pour elle.

Parler de sa mer natale la rendait tout suite plus guillerette, les yeux pétillants désexcitation rien qu'en y repensant, le sourire aux lèvres. Tous ses souvenirs d'enfance remontait dans sa tête, les récits des marchants qui partaient visiter d'autre île, les changements de temps sur la mer qu'on voyait depuis l'île avec des orages gorgé d'éclaire qui pouvaient éclairer plusieurs îles aux alentours.


« C'est vrai ? Tu vas voir c'est trop bien ! Là bas tout change rapidement, il n'y a que quelque seconde pour passer du calme à la tempête, il y a tout plein d'île, avec des climats qu'il n'y a pas ici ! »

Vivement qu'elle y retourne, c'était la partie de Grand Line la plus dangereuse, mais celle qu'elle aimait tant. L'ancien territoire de Barbe Blanche, là bas, il était certain que le danger pour toute l'armada serait plus grand, les forbans déjà sur place souhaitant récupérer des parts du gâteau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Dim 8 Sep - 16:16

InvitéInvité
avatar


Il faut de tout pour faire un monde ; chaque personne ou groupe de personne à son importance. Certain groupes existent avec le but de contrer un autre groupe qui ne leur plaise pas ou qu'ils souhaitent concurrencer. On pouvait observer ce fait avec le commerce. Un homme créer sont propre commerce, un autre fait le sien et concurrence ainsi le premier, puis les deux entre dans une confrontation où ce sera a celui qui vendra le plus de produit. Que ce soit grâce à un réseau de connaissance plus élevé, une meilleurs qualité, des baisses de prix ou un quelconque autre moyen pouvant permettre d'attirer une plus grande clientèle. Ceci est un exemple plutôt futile cependant. Le mieux était de citer l'apparition des pirates au fil du temps, bien vite ciblé par la Marine se devant de faire régner l'ordre. Le gouvernement en général avait été formé pour contrer les bandits et autres malfrats troublant la sécurité. C'est en tout cas le rôle que l'on lui attribué, mais il y avait un certain mystère planant sur sa création. La piraterie avait aussi engendré les Shichibukai, les chasseurs de prime, et le gouvernement avait engendré les révolutionnaires. Beaucoup de groupe se trouvait indépendant d'un autre finalement.

C'était différent de discuter avec quelqu'un d'autre que son équipage. La personnalité n'était pas la même, les sujets de conversation non plus. La conversation devenait d'ailleurs plus légère. Un sourire traversa le visage de Law à la plaisanterie de Nana. La perspective que le gouvernement puisse être désespéré au point de payer leur Shichibukai pour qu'ils s'attaquent à un équipage était amusant. Tentant même, bien que de se retrouver avec tant de monde à ses trousses l'était moins -et en oubliant que dans quelques temps lui-même aurait rejoint les dits Shichibukai.

Au moins elle était maintenant plus rassurée par rapport à ses camarades. C'était d'autant plus le cas que quand elle parlait du Shin Sekai. Cela changeait bien par rapport à toute les idées reçues comme quoi Grand Line était un paradis par rapport à ce lieux, ce qui en disait long sur l'horreur qu'il pouvait contenir. À de ses racontars, la rousse en parlait comme d'un endroit merveilleux. Les soudains changement de temps, les nouveaux climats et le reste ; tout correspondait aux rumeurs dites sur le propos, il n'y avait que l'intonation qui changeait. Habituellement les rescapés en parlaient avec horreur. Etant sa terre -mer selon les points de vie- natale, c'était normal. Ils y en avaient surement qui n'aimaient pas leur terre natale me direz-vous, mais on y est le plus souvent rattaché d'une manière ou d'une autre. Que ce soit de part les souvenirs où les personnes que l'on y a laissé.

« Je veux bien le croire, ça devrait bien changer d'ici. »

Cette mer représenterait un nouveau voyage. De nouveaux endroits, mais aussi un plus grand pas dans le monde de la piraterie, c'était le point culminant que voulait atteindre la plupart d'entre eux. Ainsi que celui dont la plus grande partie des personnes ne revenait jamais, pour diverses raisons.

« Les autres Supernova y sont surement déjà, d'ailleurs. »

Entre l'apparition de la "pire génération" de pirate, comme la qualifiait beaucoup de personne et dont il faisait partit ; et la guerre de Marine Ford il y a peu, le monde était en train de changer, n'importe qui pouvait s'en rendre compte. Que les membres de la génération en question se retrouvent en même temps à Sabaody, partent pour le Shin Sekai et que la guerre se produise tout juste au milieu de ces deux événements était un ironique coup du destin. Si destin il y avait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Mer 18 Sep - 10:49

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17951

Navigation
Doriki:
3582/6000  (3582/6000)
Fruit du Démon: Sang

[Pardon pour le retard T_T]

Une île aussi belle qu'un joyaux, un royaume dirigé par un homme sage et juste, une faune et une flore variés en parfaite harmonie avec la population locale, un petit paradis sur les mers, proche de la fin de la route de tous les périls, comme pour dire : c'est bon c'est fini maintenant. Voilà l'île printanière sur laquelle Nana vit le jour il y a de cela plusieurs années maintenant. Il y avait bien sûr toujours des rustres qui n'y comprenaient rien à la beauté et qui lorsqu'il voyait quelque chose de paisible, ne pensaient qu'à tout saccager, détruisant tous comme les gros lourdauds qu'ils étaient. Comme les attaques étaient peu nombre la garde royale était plus que mal préparer, c'est cela qui causa en majeure partie la perte de l'île, entrainant sa destruction quasi-totale.

Sans cet accident, la rousse n'en serait pas là aujourd'hui, car le shishibukaï ne l'aurait jamais déposé sur East Blue car c'était la mer la plus calme, son goût pour l'aventure n'aurait jamais vu le jour, et à aucun moment sa vie ne serait devenue celle d'un pirate au sein de l'équipage de Barbe Blanche. Et sans tout cela, l'infirmière ne serait donc pas entrain de discuter avec le chirurgien de la mort, -réussissant à lui décrocher un sourire-, une discussion qui lui faisait le plus grand bien, la jeune femme étant plus détendu, ses troubles s'étant envolés.


« C'est sûr ! Enfin mon île était très loin donc peu d'attaque, elle était très tranquille, la seule chose qui a changé quand je suis aller à East Blue c'était que je vivais plus dans un royaume. »

En parlant de son île natale, Nana était souriante comme jamais, elle savait que le nouveau monde était réputé pour être un lieu horrible, son île en avait même fait les frais, mais qu'importe, durant ses sept années là bas, elle y fut heureuse.

« J'ai juste entendu parler de Kid, à peine arrivé qu'il fait déjà du grabuge ! Pour les autres surement, mais ils doivent être plus discret. »

Toujours se tenir informé était une de ses grandes qualité. Elle le faisait déjà parce qu'elle voulait rédiger la vie des plus grand pirates qui pouvaient potentiellement devenir le seigneur des pirates, mais également parce que comme son équipage était devenu une cible de beaucoup, l'équipage se devait de savoir si des flottes avaient eut des problèmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Dim 6 Oct - 14:19

InvitéInvité
avatar


Il suffisait de peu de chose pour faire basculer une vie. Que ce soit une rencontre, une perte, un changement, n'importe quoi pouvait tout faire chambouler. Comme pour tout, ce pouvait être aussi bien en bien qu'en mal ; ou en un bien qui se terminait mal ou encore l'inverse. De cette même façon, les choix que l'on a à faire tout au long de notre vie ont parfois un important impact sur cette dernière. Certains choix pouvaient même revenir nous hanter tout au long de notre existence, c'était quelque chose que Law avait eu l'occasion d'apprendre et dont il subissait encore les effets. Ce n'était d'ailleurs pas par hasard qu'il se trouvait ici en ce moment, alors qu'il aurait tout aussi bien pu se trouver ailleurs s'il avait effectué d'autres choix.

Si son île se trouvait loin dans le Nouveau Monde ce n'était en effet pas étonnant qu'elle n'ait subie que peu d'attaque. Parvenir jusqu'à lui était déjà rare en soit, et parvenir jusqu'au bout n'avait été réalisé, selon les légendes, que par Gol D. Roger. Donc si elle était suffisamment éloignée, les touristes devaient se faire rares, même s'il devait paraître difficile à imaginer pour beaucoup qu'un endroit se trouvant là-bas puisse être paisible. Par contre, il ne comprenait le passage soudain du Shin Sekai à East Blue. Non seulement les deux lieux paraissaient entièrement opposés, mais ce n'était pas non plus les plus proches.

« Il s'est passé quelque chose sur cette île ? »

Dans tout les cas, ce n'avait pas du être très grave ou, en tout cas, n'avait pas présenté de grand dommage sur Nana pour qu'elle en parle avec tant de légèreté. Mais, puisqu'ils en étaient à ce sujet ce ne le dérangerait pas d'en savoir un peu plus. Il y avait des personnes qui aimaient parler de leur passé après tout.

« Il n'a jamais été bien discret celui-ci, sa prime va encore augmenter. Tout les autres ont du suivre le même mouvement après la guerre. C'était déjà amusant de tous se retrouver en même temps à Sabaody. »

Les onze pirates qui avaient sans cesse fait parler d'eux durant leur trajet sur Grand Line, et qu'ils avaient franchi dans les même temps. La coïncidence qu'ils aient pu tous se rencontrer au même endroit avait bien quelque chose de drôle, même si tous avaient pu se rendre compte des désastres que pouvait engendrer leur présence quand ils étaient rassemblés.  En tout cas, si les autres étaient un peu plus calme pour le moment, ils se feraient à nouveau remarquer là-bas, le gouvernements ne les lâcherait pas si facilement.
C'était bien de se tenir au courant de se que faisait les autres. Il n'y portait pas toujours un réel intérêt, mais si quelque chose d'important arrivé il valait mieux le savoir à temps pour ne pas tomber des nues.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Ven 11 Oct - 20:00

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17951

Navigation
Doriki:
3582/6000  (3582/6000)
Fruit du Démon: Sang

Parler de son île ne la dérangeait pas, une certaine nostalgie qui lui mettait du baume au cœur apparaissait dans ses propres paroles, en revanche elle savait qu'elle ne pouvait lui dire toute la vérité. Citer le nom de Mihawk lui était impossible, d'ailleurs jamais personnes dans son entourage n'étaient au courant de cette relation, même pas les membres de son propre équipage. Vu les tensions entre les deux, il lui paraissait presque impossible de leur avouer la vérité un jour … Au final ce secret était souvent un lourd fardeau pour son petit gabarit, mentir à sa nouvelle famille était la pire des tortures. Depuis qu'il l'avait sauvé, Nana n'imaginait pas un monde sans Œil de faucon, contrairement aux autres membres du Moby Dick.

Rabattant ses genoux vers elle pour y cacher sa tête, la rousse se tut un moment sous la question de Law qui était légitime mais qui la rappela brutalement la réalité qui était bien loin de ses souvenirs d'enfance. Aucun passé s'oublie, on peut ne plus y penser un moment mais jamais l'effacer définitivement, sauf peut être avec un bon coup sur la tête et encore rien ne garantissait son efficacité sur le long terme. Une vague de flamme traversa son regard qui s'était alors éteint, le regard baissé, Nana se décida à répondre.


« Elle a été détruite par des pirates il y a dix ans. »

Heureusement le sujet sur Eustass Kid fut bien plus joyeux pour le morale de l'infirmière. Pour sûr ce dernier ne perdait pas de temps pour augmenté sa réputation et voir son nom reconnu dans toutes les mers du globe, celui-ci à peine arrivé dans la deuxième partie de Grand Line qu'il s'attaquait aux plus grands ! Même l'équipage du Moby Dick faisait pâle figure à côté tellement il perdait en réputation.

« Oui ! J'espère du coup que vous arriverez pas tous en même temps à Rough Tell, ça risquerait d'être embêtant ! »

Cette pensée eut le mérite de l'amuser lui faisant oublié les souvenirs passé qui l'avait interdit un moment. Dans un tel cas la situation deviendrait compliqué, les onze supernova seraient obligé alors de se battre pour le titre de seigneur des pirates, car ils étaient évident qu'il ne pouvait y en avoir onze, bien qu'en réalité neuf, deux d'entre eux n'étant pas capitaine. Ah moins qu'ils ne tirent à la courte paille ou ne fasse un concours d'alcool, mais dans ce dernier cas, il y avait déjà des vainqueurs tout désigné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Lun 28 Oct - 1:19

InvitéInvité
avatar


Il y avait surement une part d'ombre dans le passé de chacun, qu'elle soit infime ou non, il y aura toujours au moins un élément que l'on regrette ou qui nous blesse. Quelque chose pour lequel certain ne voudront pas discuter et dont d'autres auront besoin de parler pour libérer ce qu'ils ont sur le cœur. Celle de Nana devait se trouver dans la destruction de son île natale étant donné l'effet que ce sujet avait sur elle. C'était légitime, tous étaient relier par les sentiments à son lieu de vie et le pays natal représentait tout les premiers moments de la vie.

Les pirates en étaient les fautifs. Évidemment, ils faisaient des dégâts partout, les territoires qu'ils voulaient conquérir subissaient tous plus ou moins de ravage. Heureusement que les pirates ne mettaient pas tous à sang leurs lieux de tourisme. Seulement, c'était pour ce genre de raison que des personnes venaient à en haïr les pirates, tout comme n'importe qui viendrait à en détester ceux qui les ont fait souffrir. Ainsi, il pouvait être étonnant de voir qu'elle n'en voulait pas aux pirates. Du moins faisait-elle la différence entre les différents pirates, comme la plupart de ceux qui se trouvaient sur cette île. Ils ne valaient vraiment pas grand chose. Et au final, elle avait rejoint, sans en avoir réellement le choix, elle aussi le clan des pirates. La vie pouvait faire d'étranges coïncidences.

Law n'avait pas l'intention d'approfondir le sujet à présent, le silence suffisait parfois comme réponse. Dans son cas, le silence prenait même assez souvent place, il pourrait d'ailleurs considérer avoir user son taux de sociabilité pour aujourd'hui. Cependant, la conversation prospérait avec le sujet des supernovas.

Imaginer les neufs équipages concernés se retrouver en même temps au bout du nouveau monde de la même façon qu'ils étaient parvenus ensemble à Sabaody avait un aspect amusant. S'ils restaient aussi synchronisés que ce qu'ils avaient été jusque maintenant et ce malgré le Shin Sekai, ils seraient bien capable de rendre vie à cette situation. Situation qui serait, avouons-le, bien moins drôle pour beaucoup si elle se réalisait. Ils se battraient certainement, comme l'avaient déjà fait la plupart d'entre eux à leurs premières rencontres. 

« Exact. Pour cela il faudrait quand même que l'on ait tous une sacrée chance. Ce n'est même pas sûr que l'on arrive tous à atteindre Rough Tell. »

Une seule personne y était parvenu jusque maintenant après tout. Et puis, les buts de chacun ne les mèneraient pas forcément jusqu'à cette île. Lui-même ne pouvait pas parier sur la probabilité qu'il l'atteigne un jour, ce n'était pas dans ses priorités. Pas plus qu'il ne savait combien d'entre eux souhaitait réellement obtenir le post de seigneur des pirates. Dans les cas de Luffy et Eustass c'était une certitude, les deux n'avaient pas de scrupules à clamer leurs intentions, mais les autres étaient resté réservés sur le sujet. Ils en apprendraient surement plus sur ce que chacun voulait par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Ven 1 Nov - 22:08

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17951

Navigation
Doriki:
3582/6000  (3582/6000)
Fruit du Démon: Sang

Parfois la jeune femme se demandait ce que sont royaume allait devenir, il était certes détruit mais est-ce qu'un jour il pourrait renaitre ? C'était difficile pour un royaume de reprendre vie sans souverain à sa tête, d'autant que l'animal qui choisissait le roi devait être mort, ou quant bien même il eut survécu, il n'aurait plus personne à choisir pour gouverner le royaume. De toute façon sans population, l'île ne pourrait retrouvé sa beauté d'antan ni même ses richesses. Peut être que comme elle, il y avait d'autre survivant, qui avaient réussi à se réfugier sur des îles voisines, mais essayer de les retrouver, pour faire revivre son île natale lui prendrait des années, et avec la piraterie, jamais elle n'aurait le temps d'accomplir cette tâche. Pourtant au fond d'elle, Nana avait envie de voir de nouveau son île natale comme autrefois.

Ne s'attardant plus sur ce sujet, le silence y ayant mit fin, c'est sur les autres supernovas que dévia la conversation. Il y avait matière à discuter avec eux, et même à rigoler, de quoi oublier le sujet précédent plus tragique. Neuf équipage pour onze supernovas, il y avait déjà deux équipages qui en comptait deux dans leur rang, de quoi les rendre un peu plus imposant. S'ils arrivaient tous à Rough Tell en même temps, ça serait certes une grande pagaille, mais tellement amusant en même temps de voir que le destin les faisait se rejoindre à chaque fois à la dernière île de chaque partie de GrandLine. Sauf que parmi eux, il y en avait un qui saurait d'avance la finalité de si tous les supernovas, finalement Hawkins était un tricheur, d'emblée il savait si quelque chose en valait la peine ou pas.


« C'est vrai, mais la plupart d'entre vous son suffisamment fort pour y arriver, et puis j'ai envie d'écrire les aventures du futur roi des pirates donc j'ai intérêt à surveillé tout ce petit monde de près … finalement Kid avec ses bêtises me facilite la tâche. Mais bon ce qui m'inquiète le plus c'est que Teach rafle tout ... »

Maintenant que Barbe-Blanche n'était plus là, il n'y avait plus personne pour protèger le One Piece, car il était évident que cet homme n'aurait pas laisser celui qui jadis fut son fils prendre se trésors. Il ne restait alors plus que Shanks et Rayleigh qui savaient où se trouvaient l'île, il y aurait bien Buggy mais visiblement il avait oublié, il devait bien être le seul de l'équipage de Roger à avoir oublié une information aussi importante, ce qui était étrange. Newgate aurait dû bien vite donnait le One Piece à Ace, au moins le risque qu'une personne mal intentionné ne tombe dessus aurait été évité, mais à bien y réfléchir, la magie de l'aventure pour découvrir se trésors aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Dim 17 Nov - 17:03

InvitéInvité
avatar


Le One Piece avait changé bien des choses depuis l'annonce de son existence. Gol D. Roger avait souhaité taper fort le jour de son exécution et il n'aurait pas pu faire mieux que de cette façon. Au final, les Hommes étaient tous les même. Comme des ânes, il suffit de leur brandir une carotte sous le nez pour les faire bien  gentiment avancé, à la différence qu'eux avance pour l'argent. Rare serait ceux qui refuserait la possibilité de s'enrichir après tout. C'est principalement pour s'être raison que tout les pirates du monde, et même des personnes qui se sont lancés dans la piraterie à ce moment pour courir eux aussi après la montagne de trésors, avaient agglutinés les mers. Néanmoins, et heureusement peut-être, ce n'était pas la motivation de tous. D'autres souhaitaient simplement le titre de Seigneur des pirates ou pour d'autres encore il s'agissait juste d'une motivation pour vivre une grande aventure. Un mélange des deux parfois. En tout cas, la légende ne laissait pas grand monde indifférent.

Tracer les aventures du futur Roi des pirates, voilà qui n'était pas des plus évident. Non seulement parce qu'il y avait beaucoup de prétendants au titre, mais aussi parce que ce n'était pas toujours simple de connaître le parcours de chaque. Il était vrai que le journal devait bien aider pour cela, en particulier lorsque les concernés se faisaient autant remarqué que Eustass. On ne pouvait pas le louper celui-ci au moins.
Elle pourrait toujours demander des informations à des personnes susceptibles d'en connaître si elle n'en obtenait pas suffisamment. Il y avait même encore aujourd'hui des personnes qui connaissaient les aventures de Roger : des anciens membres de son équipage comme Silver Rayleigh qui se trouvait à Sabaody depuis des années.

« Barbe Noire a frappé fort pour une première apparition en public. En tout cas, il te faudra du courage pour connaître les aventures de chacun. »

Les cas comme Teach était ce qu'il y avait de plus rare. Quelqu'un qui ne s'était jusque là jamais fait remarqué et qui, soudainement, se faisait remarquer du monde entier. On pouvait dire qu'il avait su rester dans l'ombre jusqu'à que son heure vienne. Dans un équipage, il était rare que tout les membres se fassent remarquer, le capitaine était généralement celui qui trinquait en premier quand la Marine remarquait l'équipe. Ainsi dans un vaste équipage comme celui de Barbe Blanche, Teach n'avait pas du avoir difficile à rester cacher derrière ses supérieurs. Cependant, il était déjà plus rare qu'un membre secondaire prépare un coup semblable à se qu'il avait fait.
Nana avait raison, il faudrait mieux le surveiller de près celui-ci, il risquait bien de s’avérer dangereux par la suite. Enfin, les journaux seraient vite centrés sur lui durant un bon moment après tout ces événements. À moins que la Marine ne cherche encore à atténuer tout ce qui démontrait que la situation les avait dépassé.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Mer 27 Nov - 0:08

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17951

Navigation
Doriki:
3582/6000  (3582/6000)
Fruit du Démon: Sang

[Je me réincarne en Bepo de ta signature *o*]

Une personne avait réussit à l'avoir entre les mains, il était d'ailleurs connu pour l'avoir trouvé, et pourtant malgré qu'une personne, voir tout un équipage, aient vu se fameux One Piece, personne ne savait à quoi il ressemblait. Un rêve, un fantasme, bien qu'on sache qu'il existe on ne pouvait se faire une véritable idée de ce qu'il représentait vraiment. Au final chacun avait sa propre vision de ce qu'était le One Piece. Pour la rousse, le plus grand trésors que Roger ait pu laisser derrière lui devait être la chaire de sa chaire, le fruit de son amour avec la femme qu'il aime, pourtant Ace ne pouvait être ce légendaire trésors, sinon Garp serait le seigneur des pirates. Cocasse pour un marine qui a passé sa vie à pourchasser Roger. Au moins en retraçant les aventures de tous ceux qui prétendait à la succession pour le titre de roi des pirates, Nana était sûr de finir par savoir ce qu'était réellement ce Graal.

Mais cette façon d'agir avait un gros inconvénient : la chambre de la rousse débordait de livre et de journaux. Pour pouvoir commencer ses récits, la jeune fille avait dû commencer un ouvrage par capitaine susceptible d'arriver à Rough Tell, et pour cela elle devait se tenir au courant de tous ce qu'ils faisaient en regardant si le Coco New's postait des nouvelles de leur exploit. Les membres de l'équipage n'essayait même plus d'entrer dans sa chambre tant le bordel remplissait chaque parcelle de sol. Et s'il y avait encore un endroit non encombré, c'était Figaro qui s'y installait. Même son lit était parfois recouvert de son travail, si bien qu'elle dormait dedans à en avoir l'encre imprimer sur la joue à son réveil. Une chance que certain compatissant, ait eut l'idée de débuter la construction d'un petit bureau pour que son espace de vie soit libéré.

« Et il risque de continuer … le jour où il faudra l'affronté risque d'être terrible … rien que d'y penser je déprime. Ça c'est sûr ! Connaître tous les petits secrets de chacun, savoir ce qui les a poussé à prendre la mer ne sera pas évident mais je compte bien réussir ! »

Restait à savoir si pour Teach elle agirait de la même façon ou si au contraire, elle préférait renier son histoire complétement pour ce qu'il avait fait. Elle-même ne savait pas trop quoi faire à son sujet. Cependant lorsque l'affrontement contre lui devra arrivé, il faudra bien l'inscrire quelque part, ça ne risquait pas d'être un petit évènement sans la moindre importance, au contraire, maintenant qu'il allait prendre la place de Barbe Blanche, son statu faisait que ce qui lui arrivera par la suite aura forcément des conséquences sur les mers, principalement celle du nouveau monde. Même si Nana avait profondément confiance en les membres de son équipage, elle n'arrivait pas à voir qui pourrait remporter face à ce monstre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   Sam 21 Déc - 23:36

InvitéInvité
avatar


[Héhé, Bepo fait des jalouses xD et désolé pour mon retard, pour la réponse pas vraiment terrible aussi ._.]

Même si l'on ne pouvait faire que des suppositions, le One Piece devait représenter quelque chose de très cher. Que ce soit en terme de valeur d'argent ou de valeur sentimentale. Beaucoup devaient penser qu'il s'agissait de toutes les richesses que Roger avait pu accumuler au cours de son aventure, et c'était ce qui correspondait le plus, selon les même, à la piraterie. Rien n'était moins sûr par contre, il avait tout aussi bien pu laisser autre chose que de l'argent, mais qui aurait eu de la valeur pour lui. Peut-être même quelque chose que en aurait aussi pour quelqu'un qui courait après ce trésor pour une autre raison que la richesse.
Dans tout les cas, il arriverait bien un jour où la vérité dessus serait révélé. Quoi que le futur Seigneur des pirates ne daignerait pas forcément partager l'information aux médias. Sauf si c'était lui qui le trouvait, à ce niveau il n'y aurait plus le moindre problème pour attiser cette curiosité.
De toute évidence, y parvenir était loin d'être évident, sinon il ne serait pas resté sans propriétaire durant plus de vingt ans. Ce n'était pourtant pas faute que beaucoup s'y soit intéressé de près.

En fait, que Nana dise vouloir découvrir les secrets de chacun expliquait qu'elle lui ait posée tant de questions sur ses raisons d'être à Jaya. Questions auxquels il avait refusait de répondre d'ailleurs, mais elle aurait tout ce qu'il voulait savoir avec les journaux. De toute évidence ce ne serait qu'un détail par rapport à tout les secrets que Law traînait autour de lui. Il s'agissait cependant d'éléments qui relevaient plus de sa vie personnel que de son aventure, quoi que les deux soient plutôt liés. Qui sait, un jour, son passé pourrait être dévoilé ou que se soit lui qui le dévoile.

« Bonne chance, lui dit-il alors avec un sourire. »

Au final, cela pouvait aussi bien valoir pour sa phrase à propos de Barbe Noire que pour celle concernant son rêve.
Partit comme il était ce serait peut-être Barbe Noir qui deviendrait justement le Seigneur des pirates. D'une prime nulle il était directement passé au stade de Shichibukai en vendant un pirate hautement recherché pour ensuite prendre possession des terrains ayant appartenu à Barbe Blanche avant la mort de ce dernier. Ce n'était pas pour autant qu'il était proche d'obtenir le One Piece, il n'avait pas plus de privilège que les autres. De plus, y parvenir ne dépendait pas seulement la force et des terrains conquis. Encore moins des terrains conquis. Néanmoins, ce type restait un de ceux qui était à surveiller pour ce post ; et ils commençaient à se faire nombreux dans cette catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Medecins parmis les ivrognes   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Medecins parmis les ivrognes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un roux parmis vous :)
» Paroles d'ivrognes ?
» 2 ans parmis vous, 2 ans qui s'achèvent tout comme mon histoire ici...♥
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» Haïti-Choléra « les chiffres publiés sont totalement sous évalués. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Jaya-