AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]   Sam 20 Oct - 21:51

InvitéInvité
avatar


♪ Hey boy take a look at me... Let me dirty up your mind ♪


    Il faisait encore très chaud, même si le soleil était sur le déclin, offrant au ciel sa plus belle déclinaison de couleurs orangées. Allongée sur le sable brûlant, langoureusement offerte aux caresses douceâtre de la brise sur sa peau, Sakuya se détendait. Elle avait demandé une permission, prétextant le besoin irrepressible de profiter du soleil, de s'éloigner de toutes ces... Heu, laideurs, qui l'entouraient à longueur de temps. Cela faisait désormais quelques temps que la jolie rousse avait quitté sa vie monotone pour rejoindre l'équipage du plus terrifiant des pirates ; et si cette expérience était enrichissante d'un point de vue puissance ; la vie avait perdu un peu de son éclat. Et, la demoiselle avait l'horrible impression que, à long terme, elle allait perdre cet éclat si particulier qui faisait son charme. Il fallait qu'elle profite de sa jeunesse et de son indicible beauté pour choisir celui qui serait son époux.

    "Mhhhhhhhhm. Ouais, il faudrait que je m'active..." un murmure, presque inaudible, avait glissé hors de ses lèvres purpurines. Mutine, elle roula sur le sable, se redressa lentement, et offrit son corps aux vagues. Elle lâcha un soupir, ravie de cette nouvelle fraicheur, et s'offrit le luxe de quelques brasses insouciantes.

    Qu'il était bon de nager ainsi, sans se préoccuper de la moindre chose ! Qu'il était agréable de sentir l'océan tiède lécher son épiderme si sensible...! Elle glissa ses mains, légèrement dorées par le soleil, dans ses cheveux ; puis, lentement, retourna sur la plage de sable fin. Bientôt, une brise se lèverait et la saisirait sans pitié. Aussi semblait-il judicieux d'éponger les gouttes qui ruisselaient le long de son corps finement sculpté et de revêtir son corsage, son short, ses cuissardes, son tricorne et ses armes. Offrant un peu d'ombre à ses yeux cristalins à l'aide de sa main, la jeune femme toisa l'étendue sableuse... désespérément vide. Comment ça, vide ? Où étaient passées ses fichues affaires ?! Son coeur se serra à l'idée que ses armes aient disparu ; mais restant implacablement maîtresse de ses émotions, elle se mit à avancer. Elle gravit les dunes de sables blanches, s'aventurant de plus en plus loin dans cette qui lui avait semblé paradisiaque. Désormais, cet endroit n'était plus à ses yeux qu'une méprisable erreur. Qu'adviendrait-il si elle ne retrouvait pas ses affaires? Ainsi dévêtue, séparée de ses protégées ; qu'allait-elle faire...?

    "Je me demande si ma poisse ne serait pas inversement proportionnelle à ma beauté...."

    Alors que découragée, elle s'apprêtait à se laisser tomber sur le sable, pareille à une enfant capricieuse, un grattement sourd vint résonner dans ses oreilles. Se laissant guider par le son, elle ne tarda pas à se retrouver nez à nez avec ce qui semblait être une... Heu, forêt (?), un tantinet particulière. Peut-être parce que les arbres étaient roses, rouges, et que la plupart des feuilles étaient en forme de coeur. Ou peut-être parce qu'un délicieux parfum émanait des écorces, donnant l'envie curieuse de mordre à pleine dents les troncs d'arbre. Enfin. En leva la tête, Sakuya perçut une bestiole - probablement un singe - vêtu de son corsage blanc. En plissant davantage les yeux, elle vit que, entreposé à ses côtés, le reste de ses affaires ne payait pas de mine.

    "Rends-moi mes affaires, saleté ! Je vais pas rester dans mon bikini noir toute la nuit ! "

    En guise de réponse, la créature émit un glapissement moqueur - ce qui eut le don incroyable d'énerver la donzelle, dont les joues s'empourprèrent - et lui balança à la figure ses deux armes, enroulés dans des feuillages roses. Au moins ; elle avait récupérer ses armes...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]   Dim 21 Oct - 16:26

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3258

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Aujourd'hui il fait chaud, c'est cool. Le navire a assez d'énergie pour avancer tranquillement, je peux me prélasser au soleil tel un lézard que je suis. De toute façon, le reste n'est pas de mon ressort. Il n'est pas l'heure d'un repas, et de toute façon je sais pas cuisiner, c'est Mera qui navigue, donc rien que je puisse faire. Et s'ils râlent je leur rappelle ça et que je suis le capitaine non mais ho. Enfin, au final, Sky qui faisait la vigie annonça une île. Seulement, arrivé à ses côtés, peut de gens voulurent descendre. Trop de rose tue le rose. C'est vrai qu'une forêt rose ça le fait moyen. Mais bon, moi j'avais besoin de me dégourdir les jambes. Et comme on était obligé de rester dans le coin le temps que le log se recharge... Donc j'y vais, seul s'il le faut, mais j'avais envie de me balader malgré la couleur du lieu. Je partis donc m'enfoncer sous l'ombre des feuilles roses... en forme de coeur? C'est quoi ça? L'île de la St-Valentin?

    Enfin, en avançant, tout était rose. Même les animaux qui fuyaient en me voyant. Ils ne doivent pas avoir l'habitude d'autres couleurs, ou d'humains pénétrant cette forêt. Enfin, tous, sauf un. Enfin, c'est un peu plus compliqué que ça. Je vis un singe rose vêtu d'un corset (attendez... quoiiiiii?) partir de branches en branches avec un grand bâton violet. On dirait même qu'il y a des pointes rouges à chaque bout... Et là, c'est le drame. Je vérifias mon dos avec mes mains. Son bâton, c'était tout simplement ma lance qui n'était plus là. Donc, pour faire simple, je suis tombé sur un singe rose cleptomane. Je ne sais pas trop comment je dois le prendre, mais quoiqu'il en soit, une course poursuite s'ensuivit pour récupérer mon bien. Résultat des courses? Il m'a échappé car plus à l'aise que moi (j'aurais peut-être dû user de mes ailes), et je suis complètement perdu. Quelle belle journée !

    Cela dit, je ne me laissais pas abattre. J'allais retrouver ce macaque et récupérer mon bien. Je regardais en l'air en traversant cette forêt de droite à gauche (me perdant encore plus mais ça, c'était pas ma préoccupation principale), afin de trouver où le singe habitait. Il était plus à l'aise sur les branchages, il devrait donc y habiter. Au bout d'un bon quart d'heure de marche, je perdais un peu espoir qu'il soit là-haut. Je baissais donc mes yeux, et là, encore une vision fort étrange. Face à moi se tenait une demoiselle (aux formes plutôt généreuses) en... bikini? C'est quoi comme tenue pour faire une virée en forêt? Enfin, plus important, un emballage rose lui tomba dessus. En levant à nouveau la tête, qu'est-ce que je vis? LE MACAQUE QUI M'A FAUCHE MON ARME ! Je me rapprochais donc un peu plus rapidement, prêt à me changer en demi-dragon pour ne pas me faire prendre de vitesse cette fois-ci.

    "Hé ho, rends-moi mes affaires toi !"

    Oui je parle à un singe, et alors?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]   Lun 22 Oct - 9:38

InvitéInvité
avatar


♪♫ See my body is sexy ainsi ♫♪

    Après avoir minutieusement nettoyer, dépoussiérer et choyer ses pauvres armes, Outrage et Outrance, que l'autre affreuse créature lui avait négligemment jetées au visage, Sakuya les glissa dans son maillot de bain, au niveau des hanches. Elle n'allait certainement pas les garder à la main ; cela était dangereux d'une part ; et très peu commode pour la jeune pirate qui nourrissait quelques sombres desseins. En effet, la créature se jouait d'elle depuis un peu plus d'une heure, exhibant avec une arrogance déplorable les affaires qu'il lui avait subtilisées ; et des choses qui semblaient venir d'ailleurs.... Visiblement, elle n'était pas la seule victime de cette abomination poilue, cleptomane, et rose.. ; -Vous avais-je déjà dit que la rouquine ne portait pas le rose dans son coeur...? Non ? Bon. Prenez-note, parce qu'il est très fortement probable qu'à la fin de cette journée, la seule évocation de cette couleur tendre lui colle la nausée.- ; et elle escomptait bien avoir sa revanche.

    "Bon, t'es où saloperie ?"


    Le soleil s'était fait moins vif, moins chaud, il commençait à céder sa place à l'obscurité. Les derniers rayons passaient difficilement entre les feuillage, colorant tout ce qu'il touchait d'une lueur particulière. Assortie aux teintes de l'île, en fait. Sans prendre note de cette magnifique ambiance, notre dénudée demoiselle perçut, infime, un bruissement dans les branches. Un bout de queue, rose et poilu, dépassait d'ailleurs largement ; pendait suffisamment pour, qu'avec un bond habile, elle puisse résoudre ses problèmes. A pas de loup, furtive, elle s'avança sur le sable, retenant son souffle. Elle y était presque. Alors qu'elle était au pied de l'arbre, elle laissa glisser un doigt sur la grosse d'Outrage - prête à faire feu ! - puis s'élança. Prenant appui sur l'écorce, elle bondit, pareille à une panthère habile, et saisit entre ses mains tiédies la queue de l'importun. L'animal émit un hurlement de douleur et, alors qu'il aller tomber,entraîné par le poids de l'humaine, il saisit un objet entre ses pattes velues qu'il secoua avec violence sous le nez de la donzelle. Contrainte, elle lâcha prise, si près du but, une touffe de poils roses dans la main. Elle tomba plus ou moins violemment sur la plage, se couvrant de sable fin - quelle merde ça allait être d'enlever tout ça, après...- tandis que l'animal, hurlant de colère - vociférait-il quelques menaces ?- s'enfuit, secouant toujours la lance qu'il tenait. Une lance?

    "Il a choppé ça où ?" gémit-elle en se redressant, époussetant son sublime fessier. "Un peu plus et il me saignait à blanc ! Il faut que je le retrouve, cette histoire commence sérieusement à me taper sur le système."

    Un peu au hasard, elle poursuivit sa marche, les yeux rivés sur le ciel. Des branchages, des feuilles, roses, des coeurs, un univers parallèle. Sakuya se sentait perdre la tête. Tout semblait tanguer autour d'elle : les buissons dansaient, le parfum enivrant des fleurs la perdaient, doucement mais sûrement. Elle ferma les yeux, massa ses tempes, et contint difficilement un frisson lorsqu'une brise, très fraîche, vint souffler son épiderme, faisant voler sa longue chevelure pourpre. Ce fut un son, incroyablement familier et chaleureux, qui lui fit reprendre contact avec le monde réel, la sauvant d'une certaine manière de la folie, de l'abandon. Elle rouvrit ses paupières, nauséeuses à l'idée de revoir encore cette flore surprenante, et accéléra sa marche. Un jeune homme, là, juste sous un arbre, en fixait la cime, baragouinant quelques mots... au singe ! Le rouge monta à nouveau aux joues de la pirate qui s'approcha, furtivement.

    La prétendue croqueuse d'homme se sentait si affaiblie par cette désagréable aventure, qu'elle ne remarqua pas dans un premier temps que la personne en question est un éphèbe tout à fait délicieux. Le singe, visiblement moqueur par nature, semblait narguer l'inconnu, lui foutant sous le nez la fameuse lance qui avait failli la défigurer. Plantée dans le sol, comme enracinée, Sakuya sentit la colère monter en elle, faire battre son coeur, saccader son souffle. Sans bruit, elle dégaina ses précieuses armes, se mit en joue. Le coup, rapide, puissant et sonore, fusa dans l'air, touchant sa cible. Le macaque piailla de douleur, lâcha la lance qui tomba sur le sol dans un bruit sourd, et porta sa patte ensanglantée près de sa gueule, défigurée par la douleur.

    "Pourvu qu'il ne tâche pas mon corset !" La bête pointa un doigt valide en direction de la rouquine et s'élança d'arbres en arbres. Un soupir d'exaspération roula entre ses lèvres charnues tandis qu'elle s'approchait de la créature de son espèce - un humain ! - et posa pour la première fois son regard sur lui. Oh...! Quelle douce surprise ♥ ! Elle rangea ses armes, une fois encore, et tendit sa main vers l'inconnu, soudainement revigorée. "Sakuya."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]   Mar 23 Oct - 7:46

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3258

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Décidément c'était pas mon jour, ni mon île. Il commençait à faire un peu plus sombre, et le macaque me menaçait avec ma propre arme. Enfin, cela dit ç'aurait pu être très gênant pour quelqu'un d'autre. Moi, il ne m'aurait pas ainsi. En même temps comment il pouvait deviner ce que j'étais? Que je pouvais à tout instant me recouvrir d'écailles très résistantes et changer mon visage en gueule remplie de crocs prêts à rattraper mon bien et le lui arracher des pattes au risque de le faire tomber de son arbre. Enfin, dans l'immédiat j'essayais de le raisonner, pas la peine d'utiliser les pouvoirs de mon fruit pour si peu après tout.

    "Fais pas l'imbécile, même sans arme je pourrais te blesser mon grand !"

    Il n'était pas décidé à comprendre mon avertissement et continuait à me menacer de ma lance. Bon, ben tant pis pour lui, je l'aurais prévenu non mais ho ! Sauf que, contre toute attente, un bruit de revolver se fit entendre. Une balle qui fuse et la mâchoire rose du singe qui vire au rouge sang. Et plus important, il venait de lâcher mon arme qui tomba au sol. Oui parce que bon, j'avais pas non plus prévu ce coup, j'ai pas pu la récupérer rapidement. Tout en gardant un oeil au singe habillé je récupérais donc ma lance que je ne remis pas dans mon dos, juste au cas où il ait d'autres potes cleptomanes. Derrière moi une voix féminine se fit entendre, qui semblait venir d'où le doigt du singe pointait. Alors les fringues du singe c'est pas ses vraies fringues? Oui bon ok ça peut paraître un peu débile comme réflexion, mais quand on a vu un certain nombre d'îles de Grand Line, on peut s'attendre à tout.

    Finalement je me retournais pour remercier la tireuse (même si j'aurais pu m'en sortir seul, il y avait un risque que la peur l'emporte sur l'effet de surprise et que le singe se tire). Et qui vis-je? La fille en bikini de toute à l'heure ! Encore en pleine forêt dans une tenue pareille ! C'est une coutume de cette île ou bien? Ah mais non, apparemment le corset est à elle... Ouais, une victime du singe cleptomane quoi. A ma vue elle rangea ses armes (y a si peu d'humains ici?) [ranger deux flingues de cette taille dans le bas de son maillot? ça tire pas un peu?] avant de me tendre une main pour se présenter sous le nom de Sakuya. Un peu directe la rouquine, mais bon.

    "Shiraho, merci de m'avoir aidé."

    Je pris donc sa main, plutôt bien entretenue pour une voyageuse (enfin je suppose vu le peu d'humains que j'ai vu) et je la serrais dans une amicale poignée. Cela étant fait, je pouvais lui rendre la pareille. Mon pouce se pointant vers là où se trouvait le singe il y a quelques instants.

    "A ce que j'ai compris, les fringues du singe sont les tiennes.. Besoin d'aide?"

    Je ne sais que trop bien qu'il est assez agile, mais j'ai de quoi le rattraper. Et puis, en soi, ça fera toujours un bon entraînement le vol en pleine forêt. C'est un peu le bordel à cause des ailes, je pourrais en profiter pour apprendre à compenser ce défaut. Après tout les oiseaux y arrivent, pourquoi pas moi? (Parce que je suis plus large d'ailes? n'importe quoi)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]   Lun 5 Nov - 9:08

InvitéInvité
avatar


♪♫ El hombre que soy ♫♪


    Sakuya sonda d’un œil méfiant le jeune homme qui supposait qu’elle avait besoin d’aide, prête à étaler son arrogance usuelle sans vergogne ; mais elle se contenta de rester silencieuse quelques instants. Elle regarda l’arbre rose, encore tâché de sang, et considéra même sa propre silhouette dénudée en proie aux courants d’air. Elle ne trompait personne : il fallait qu’elle retrouve ses affaires, et tous les moyens semblaient bons. Surtout si le moyen en question était un éphèbe on ne peut plus délicieux, non ? Lâchant un soupir entre ses lèvres rondes, la jeune femme hocha doucement la tête.

    « Effectivement, cette saloperie a récupéré mes superbes fringues alors que je faisais bronzette. Et il est hors de question que je les lui laisse… » intriguée, la demoiselle marqua une courte hésitation dans sa prise de parole. « Mais tu as une idée de comment t’y prendre, Shiraho ? »

    Parce-que moi, pensa-t-elle sans la moindre compassion, je n’ai qu’une seule idée, c’est celle de foutre le feu à cette île et de bouffer du singe grillé. Elle claqua sa langue contre son palais, visiblement irritée, et s’engouffra encore davantage contre la forêt. A n’en pas douter, la créature dont elle avait éclaté la main allait probablement vouloir se venger. Pourvu qu’il ne tâche pas ses vêtements ! Un vent, glacial, vint lécher ses jambes dénudées, remonta le long de ses hanches jusqu’à fouetter ses joues rosies. La pirate s’immobilisa soudain, en proie à un violent frisson, et se retourna vers son nouveau compagnon de fortune.

    « En plus je commence à avoir froid… Tu crois qu’on pourrait faire vite ? »


    Comme pour donner réponse à sa douce complainte, du mouvement se fit percevoir dans hautes cimes des arbres couleur bonbon. Bien vite, une multitude de piaillement retentit dans l’obscurité grandissante, et plusieurs paires d’yeux aux teintes angoissantes semblaient les fixer avec gourmandise. Là, maintenant que la nuit régnait en maîtresse, la jeune Sakuya trouvait que l’île – et a fortiori les singes – prenaient une apparence pour le moins inquiétante. Beaucoup moins téméraire que précédemment, elle se recula donc, allant se ranger aux côtés du jeune homme. Elle caressa du bout des doigts la crosse de ses armes.

    « Tu penses que de kleptomanes ils vont passer à « mangeurs d’hommes »… ? » elle humidifia ses lèvres, violemment mordues par le froid nocturne. « Parce que je suis quand même pas tellement rassurée, là. »


Dernière édition par Shonagon H. Sakuya le Lun 5 Nov - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]   Lun 5 Nov - 19:40

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3258

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    On voyait au regard de la demoiselle que la franchise de ma proposition l'étonnait. Elle devait peut-être se demander ce que je voulais en échange. Mais je l'ai déjà eu l'échange, puisqu'elle m'a aidé à récupérer mon arme. Ce n'était donc qu'un simple retour des choses dans le fond. Elle regarda divers endroit, l'arbre, elle-même, un peu comme si cela pouvait lui permettre de se faire une idée. Finalement, elle accepta ma proposition, me demandant mon mode opératoire.

    "Haha, surprise, pour l'instant il faut juste le retrouver, et après je saurai l'attraper."

    C'est quand même plus drôle quand il y a du suspense. Et puis, c'est tellement amusant ces émerveillements que mes transformations font naître sur les spectateurs. Enfin, il fallait faire vite, la nuit devait tomber et effectivement il commençait à faire frisquet. D'ailleurs, en y regardant bien, elle avait la chair de poule. Bon ben je n'ai qu'à changer de méthode alors, utiliser mon flair de dragon.

    "Bon ben att..."

    Au final, pas besoin de chercher bien longtemps. Sakuya se rapprocha de moi comme apeurée, et effectivement l'arbre avait des yeux. Alors il a ramené ses potes? Hum. Heureusement la luminosité est pas trop basse, je devrais arriver à le cerner.

    "Laisse-moi faire..."

    Je m'avançais vers l'arbre en question, et je commençais à provoquer gestuellement les macaques. Ils y répondirent plutôt rapidement et me sautèrent tous dessus. Seulement, le temps qu'ils arrivent, je me transformais en semi-dragon, cherchant dans la foule le macaque en question. Une fois trouvé, je l'attrapais par la gorge. Et même si Sakuya avait eu le réflexe de tirer, pas de problème, j'ai mes écailles. Fallait juste pas qu'elle ait tiré dans les jambes. Un jour je compléterai cette foutue forme ! M'enfin.

    "Le voilà !"

    Les autres macaques, eux, fuirent bien rapidement en voyant qu'ils ne m'avaient rien fait et que j'avais l'un des leurs. Pas très solidaire ces bestioles. C'est pas plus mal vous me direz... Reste plus qu'à récupérer les vêtements...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]   Mer 28 Nov - 18:23

InvitéInvité
avatar


    En plus de ne pas être rassurée, Sakuya était… pour ne pas dire « horrifiée », « surprise ». A peine avait-elle eu le temps d’achever sa phrase que, aussitôt, Shiraho s’était montré très entreprenant. Roulant des mécaniques sous ses vêtements légers, il avait défié les mammifères de gestes provocateurs. Ils avaient bondi, sauvages, sur le jeune homme, arrachant à la jeune femme un cri de dégoût. Elle avait resserré son emprise sur ses revolvers, prête à faire feu ; mais un détail l’avait stoppé sans sommation dans son projet. Il avait… Muté ? Des écailles sombres, absolument partout, et de grandes griffes. Un haut le cœur prit la jeune femme qui, quand bien même avait-elle déjà vu des horreurs mille fois pire (notamment avec des dépouilles ensanglantées et en décomposition) n’eut pas la force d’adoucir sa chute. Ses paupières s’abattirent sur ses yeux, laissant un noir aussi opaque que glacial. Le vide. Intersidéral.

    Sakuya rouvrit doucement ses yeux sur le monde réel, amère. Elle se redressa doucement, épousseta le sable de ses épaules. Ses vêtements étaient posés là, juste à son côté, dans leur totalité. D’un coup, tout revint en tête de la rouquine : elle avait vu Shiraho se couvrir d’écailles et puis, le vide intersidéral. Horrifiée, elle venait de comprendre qu’elle s’était évanouie suite au choc ! « Putain, tu parles d’une pirate sanguinaire… » Elle saisit ses vêtements d’une main habile et les revêtit enfin. Alors qu’elle posait son tricorne sur sa tête – réalisant avec un plaisir non dissimulé que ses armes étaient posées en dessous – elle chercha Shiraho du regard, perçant l’obscurité aussi efficacement que possible. Elle ne tarda pas à découvrir, plus sur la côte, la silhouette élancée du jeune homme. Allons donc, comment allait-elle devoir agir maintenant ? Admettre qu’elle avait été tellement écoeurée d’une telle transformation qu’elle s’était évanouie ? Emettre l’hypothèse d’une peur trop forte, genre, phobie des gros lézards… ? Elle haussa les épaules, comme pour se répondre à elle-même, et avança.

    « Hey, Shiraho ! » elle s’avança à son côté, fuyant résolument de croiser son regard – encore trop mal à l’aise. « Merci pour les vêtements. » Elle se racla la gorge, jouant nerveusement avec une mèche de ses cheveux. « Et heu… Désolée pour tout à l’heure…. Je crains. » ça faisait léger, non ? Bah, au pire, tant pis, il n’avait pas forcément besoin de savoir. Elle tourna très légèrement son visage et adressa un sourire mutin à son vis-à-vis. « Du coup, comment tu t’en es sorti ? T’as bouffé du singe ? Tu les as défoncés ? Ou alors, ils ont volé ton âme, ça explique que tu sois plus muet qu’une carpe ? »

    En fait, plus que tout ça, elle voulait savoir d’où ça venait cette… « étrange » capacité. Parce que, quand même, se transformer à moitié en créature, comme ça, c’était pas commun, hein. Peut-être qu’il se livrerait de lui-même. ..

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]   Ven 30 Nov - 22:03

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3258

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Une fois le fautif attrapé, il ne restait qu’à le dépouiller des biens volés qu’il portait sur lui. Je n’avais pas entendu de coups de feu, Sakuya n’avait pas cherché à m’aider, peut-être avait-elle eu le temps de remarquer que je n’en avais pas besoin. Par contre, un autre bruit plus étonnant s’était fait entendre. Un peu comme une chute. Je me retournais donc et je voyais son corps peu vêtu inanimé à même le sol. Gardant le singe dans une main, je pris le pouls de la demoiselle de l’autre. Elle était juste tombée dans les pommes. Va savoir ce qu’il s’est passé. Elle ne semblait pourtant pas gênée par le froid au point d’en tomber dans les pommes… Bah, récupérons déjà ses biens, et on verra après.

    Une fois le singe mis à nu, je le laissais repartir. Il ne devrait plus nous embêter, ni ses collègues d’ailleurs, mais qui sait quelle autre bestiole cette forêt abritait. Il valait donc bien mieux aller sur une côte, où j’aurai déjà plus l’avantage en cas d’attaque et où les bestioles s’aventureraient moins instinctivement. Ses armes accrochées tant bien que mal à ma ceinture, ses vêtements sur mon épaule, je repris forme humaine pour la transporter, un bras sous la nuque, l’autre en dessous des genoux, jusque sur la plage. Là je la reposais, laissant ses affaires à côté d’elle, avant d’aller chercher de quoi faire un feu de camp. Il me semble être ressorti à l’opposé d’où se trouve mon navire, et je ne tiens pas à refaire le trajet de nuit. Et puis, dormir à la belle étoile de temps en temps, ça ne fait pas de mal.

    Quand je revins, faisant un tas avec les branchages roses (oui il fait nuit, mais j’ai vu la couleur avant), Sakuya se réveilla finalement. Elle s’approcha de moi, mais semblait par contre fuir le contact visuel direct. J’ai pas trop compris pourquoi mais bon, passons. Elle me remercia avant de me demander ce qui s’était passé pendant son évanouissement, semblant résolument gênée. Alors c’est pour ça qu’elle est tombée dans les vapes ? Je veux bien que ma capacité fasse peur, mais de là à produire un tel effet, c’est bien une première.

    « Le singe cru c’est pas trop mon truc, ni bastonner de pauvres bestioles. Je leur ai juste fait un peu peur pour pouvoir récupérer les affaires. Une peur que tu sembles avoir partagé ? Après oui, je suis victime d’une malédiction, mais de là à avoir perdu mon âme, je n’irai pas jusque là ! »

    Cette dernière phrase s’était accompagné d’un rire avant que je ne change à nouveau de forme, afin de faire un souffle chaud pour embraser les branches sèches. J’aurais pu transformer uniquement mes poumons, mais comme ça, elle pourra voir ce qu’il en est en même temps.

    « J’ai mangé le fruit du démon du dragon, la marine me surnomme d’ailleurs le guerrier dragon. »

    Un sourire carnassier s’était dessiné en même temps (que voulez-vous, avec une gueule de dragon…) l’espace d’un instant, juste avant que je reprenne forme humaine, quand le feu eut bien pris pour apporte un peu de lueur dans la nuit.

    « Et toi dis-moi, t’es pirate non ? Pour se balader sur une île aussi déserte il n’y a que ça, ou la marine qui aurait eu vent de mouvements de pirates. »

    Et pour finir, tout en gardant l’écoute, je pris deux branchages, en tendant un a Sakuya et plantant le mien dans un morceau de viande de sanglier découpé par mes soins. Vous inquiétez pas je me suis lavé les mains après, je ne suis pas si dégoûtant que ça quand même !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]   Dim 16 Déc - 11:31

InvitéInvité
avatar


♪♫ Don't you wanna ride it...? ♫♪

    Ah, visiblement, il y avait méprise sur les propos tenus par la jeune femme, qui esquissa un sourire vaguement embarrassé. L’avait-elle vexé… ? Elle se détendit soudain lorsque Shiraho, propre à lui-même, parti d’un rire franc, chaleureux. Il changea soudain de forme, crachant avec précision son souffle brûlant sur des branchages, à quelques pas de là. Une nouvelle fois, une vague répulsion éprit la jeune femme qui, cette fois, se contint avec brio. Elle fixait les traits de l’animal, sombre, tandis que les idées se bouleversaient dans son esprit. Pour un animal, il était quand même beau. Enfin, comprenez par la que ses traits étaient nobles, bien dessinés, et que sa couleur était franche. Mais ce qui avait gêné – et gênait encore un tout petit peu – la rouquine, c’était que… C’était un homme, pas un dragon ! Par quel maléfice cela était-il possible… ? Etait-ce un de ces fameux fruits qui étaient à l’origine de cette abjecte transformation… ?

    « J’ai mangé le fruit du démon du dragon, la marine me surnomme d’ailleurs le guerrier dragon. »

    Effectivement, c’était cela. Elle sonda le regard de son sauveur qui arbora un sourire immense, dévoilant ainsi ses longues dents acérées. Sakuya déglutit non sans mal tandis que le dragon redevint homme. Il était tout de même plus beau comme ça, avec sa peau pâle léchée par la lueur gourmande des flammes. Comme soulagée, elle soupira. Ainsi, il était connu de la marine… Voilà qui était intéressant à savoir. Quels actes avaient-ils pu commettre pour être ainsi connu ? Certainement sa capacité n’était-elle pas étrangère à ce phénomène de célébrité ; mais… Tout de même. La jeune femme aurait aimé savoir quelle était la prime de son vis-à-vis. Par simple curiosité, bien sûr. Sans lui laisser le temps de formuler sa requête, le Guerrier Dragon lui tendit un morceau de bois, l’invitant ainsi à se nourrir, puis il l’interrogea sur ses origines. La pirate hésita quelques instants, puis planta sa branche dans un morceau de viande. Après toutes ces émotions, il est vrai qu’elle avait faim…

    « Merci pour la nourriture ♥ » elle mordit avec gourmandise dans son morceau de viande. « En tout cas, t’es vachement impressionnant, si j’puis me permettre. » La viande était bonne, parfumée pile comme il fallait. Sans doute cela aurait-il été meilleur avec des pommes de terre, de la sauce ; quelque chose comme ça… mais bon, à moins qu’un restaurant –rose lui aussi – surgisse d’entre les dunes de sable, cela semblait impossible. « En effet, je suis une pirate. J’ai rejoint un équipage il n’y a pas si longtemps que ça... Et j’espère bien que la marine n’a pas eu vent de nos déplacements. Ça sentirait l’embrouille à plein nez et j’ai pas envie de ça.»

    Une fois son morceau de viande terminé, la jeune femme se laissa glisser dans le sable, et, ainsi allongée, elle fixait le ciel et les nombreuses étoiles qui y scintillaient. Oui, je l’admets, c’est un peu stéréotypé, mais cette vue de la nuit avait quelque chose de rassurant et de captivant pour la jeune femme, qui était accoutumée à cette contemplation.

    « Et toi, d’où viens-tu Shiraho… ? Ça fait longtemps que tu as mangé ce fruit… ? et c’est vrai ; tu ne peux pas nager ? » Les questions qui brûlaient ses lèvres étaient nombreuses, mais elle essayait de se contenir. « Excuse-moi encore pour tout à l’heure, hein… »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]   Lun 17 Déc - 11:48

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3258

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Décidément la rouquine ne semblait pas prête à me voir me transformer en dragon. Bon, cette fois il n'y eut pas de coma, mais le haut-le-coeur produit par cette vision était bien visible. Finalement elle tint bon et réussit même à soutenir mon regard malgré le sourire carnassier que cette forme me prêtait. Bon, pas comme si c'était devenu naturel, mais c'est déjà ça.

    Enfin, il était temps de manger ! Plantant un bout de viande au bout de mon bâton, je mordis dedans comme si je n'avais pas mangé depuis longtemps. Bon, c'était pas la même chose que quand Aokami fait la cuisine, mais au moins je n'avais pas raté la cuisson. Bien sûr, j'écoutais également ce qu'elle disait, je peux quand même faire deux choses comme ça en même temps. Elle était donc impressionnée par ma capacité. Bah, c'est habituel ça. Je n'ai encore pas croisé de personne non impressionnée par un fruit zoan mythique. Nul doute que ces personnes existent dans le monde, mais je ne les ai pas encore vues.

    J'étais donc bien tombé sur une collègue pirate, mais qui semblait dans le "métier" depuis peu de temps pour avoir de tels espoirs.

    "Je sais pas qui est ton capitaine, mais la marine est au courant de pas mal de choses sur les pirates. Ils ont des informateurs partout et ils ont vite fait de savoir si on fait du grabuge quelque part..."

    C'est vrai quoi, on peut même pas faire des emplettes tranquillement. Les habitants te repèrent et hop ils rapportent ça à la marine du coin, et tu les as aux trousses. Sans compter les fois où tu tombes directement dessus sans le vouloir. Enfin, la vie de pirate est pas faite pour rester tranquille sur un bateau sans qu'on vienne nous embêter. La vie de pirate, c'est une vie d'aventure que diable ! Puis une fois qu’elle se fut allongée (pour digérer certainement), ce fut mon tour de répondre à quelques questions sur moi.

    "Je viens d'une petite île pas bien connue de South Blue. C'est quand j'étais encore là-bas que je l'ai mangé, donc ça commence à faire un moment oui..."

    En fait, je ne savais pas exactement depuis combien de temps j'étais parti. Mais bon. Sa dernière question me rappela justement quand je suis parti de mon île.

    "Non, je ne peux effectivement pas nager, j'ai déjà eu l'occasion de tester juste quand je suis parti à l'aventure. Si mon ex-capitaine n'était pas intervenu, je serais resté au fond de la mer..."

    Si Karot n'était pas passé par là, j'étais effectivement cuit, et ç'aurait été très bête. A peine parti, déjà coulé, quelle gloire ! Mais enfin...

    "C'est qui ton nouveau capitaine d'ailleurs? Si ça se trouve il est déjà connu?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

I can resist everything except temptation. [PV Shiraho]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» thialyn ✦ I can resist everything except temptation (terminé)
» The third temptation [Aaron]
» Within Temptation
» Trueblood (série)
» [Défi] I can't resist to sweet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-