AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Jeu 13 Sep - 21:02

InvitéInvité
avatar


Je regardais l'eau sous moi, puis vérifia, pour la énième fois que je suivais bien la boule-entouré-de-bois-qui-montre-le-chemin, je l'avais pris sur une de mes proies. J'aurais pus la donner aux messieurs en bleu-et-blanc, mais, bien que semblable a ma propre boule-qui-montre-le-chemin, elle avait quelque chose de différent. Rien que le nom écrit sur le bois en dessous de la boule m'intriguait : 'little garden'. Qu'est-ce que ça pouvais bien vouloir dire? C'est cette question qui me poussait à vouloir suivre la pointe à l'intérieur de l'étrange instrument.

Bientôt, j'atteignis une île couverte de tronc-fini-par-un-buisson (1), je me posai. Je modifiai mon bateau de matière –transformable pour en faire une grosse boule que je laissa ici, n'emportant que deux petits poignards. Je marcha longtemps, avant de rencontrer ce qui ressemblait a un lézard géant qui a du, a son plus grand malheur me confondre avec son casse-croûte. Quelques minutes plus tard, il se retrouva coincé entre deux arbres avec une dague profondément planté dans le front. Je retira la dague, et repris ma marche. Soudain, j'entendis, sur ma droite, un grand, rire… Je fronça les sourcilles, avant de me dirigé vers le bruit. Là, adossé à une sorte d'immense caillou, ce tenait un très très grand monsieur. J'allais m'avancer prudemment, quand j'entendis une brindille craqué dans mon dos. Je me retourna vivement, essayant de distinguer l'intrus dans le noir entre les troncs.

[H-rp] (1) : arbres [/H-rp]


Dernière édition par Ôkamino Musume le Ven 30 Nov - 23:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Lun 17 Sep - 9:34

InvitéInvité
avatar





Le soleil était haut, le vent fort, il faisait beau sur les mers, surtout que notre ami était enfin capable de quitter Whiskey Peak! Cette île de tueur à gages que Zoro Roronoa avait une fois tous vaincu. Urahara avait réussit à se procurer un petit bateau, plus résistant aux vagues qu'un simple radeau mais néanmoins encore trop fragile pour rester longtemps à flots. Pour continuer dans le cadre de chance dans lequel il se situait, le seul homme de l'île qui n'était pas soit un pirate idiot ou un tueur à gages l'avait rencardé sur sa prochaine destination. C'était un vieux loup de mer, rempli de cicatrices mais le coeur sur la main, étrangement. Il lui offrit un eternal pose indiquant une autre île que celle qu'il aurait dû affronter; Little Garden, l'île préhistorique.

Partit donc sous les meilleurs auspices, il fit tout de même route vers ce lieu redouter, il n'avait jamais vu de dinosaures et en plus on dit qu'ils possèdent une peau écailleuse, il pourrait donc voir si le tranchant de sa lame était suffisant ou bien s'il devait y mettre sa force pour venir à bout des bestiaux d'une autre ère. Tout souriant et guilleret, il pouvait enfin voir l'île sur l'horizon et pouvoir y accoster quelques minutes plus tard. Le sourire aux lèvres il partit immédiatement dans l'île, se faufilant entre les arbustes, s'extasiant lorsqu'il voyant un herbivore, sanguinaire lorsqu'il croisait la route d'un carnivore.
Au bout de deux heures de marche et parcourut d'un immense sentiment de satisfaction, notre ami crut voir au dessus des arbres une tête étrangement humaine. Etonné et abasourdit de voir un visage normal dans cette jungle rester dans l'aube des temps, il voulut s'approcher du prétendu lieu où elle devait se trouver.

Mais une deuxième surprise fit son apparition, il tomba nez-à-nez avec ce qui semblait être une petite fille, plutôt du genre sauvageonne et qui semblait elle aussi regarder quelque chose avant que lui-même la dérange. Il leva doucement sa tête, voyant d'abord d'immenses pieds pour finir sur une tête, avec un énorme casque, cette chose riant presque jusqu'aux larmes. Un géant. Cette île abritait non seulement la préhistoire mais aussi un géant! Tout d'abord emprunt d'un sourire enfantin, le visage d'Urahara changea, devenant sérieux, ses yeux légèrement écarquillés sous le coup de la découverte. Son premier réflexe étant de souffler à la petite fille en face de lui.


- Hey, toi, c'est dangereux ici... On ne sait pas comment nous considèrent les géants, peut-être qu'il tue tout ceux qui arrivent jusqu'ici. Viens, viens vite avant qu'il ne te voie!

Malheureusement, un dinosaure apparu derrière Urahara, probablement un carnivore avide de vengeance suite à l'entrainement qu'il avait fait plus tôt dans la forêt. Un cri rauque sortit de son gosier, mais une énorme hache vint trancher en deux le reptile.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Jeu 4 Oct - 17:26

InvitéInvité
avatar


[Hrp]Oui, désolé, problème de connexion [/H-rp]

L'humain avec un chapeau blizzard qui me faisait maintenant face allait dire quelque chose, quand soudain, un très-grand-lézard-vert surgit derrière lui. La créature rugit, mais avant qu'elle n'ait put atteindre le monsieur, un immense carré-de-fer-attaché-à-un-morceau-de-bois (1) le coupa en deux. Je me tournai vers le sauveur de l'humain : c'était le très-grand-monsieur que j'avais vue tout à l'heure. Avec un grand-grand sourire, il nous dit de le suivre. Il attrapa le grand-lézard par la queue et se dirigea vers le centre de la clairière où brulait un grand feu, au dessus du quel, le très-grand-monsieur fit grillé le lézard. Là, il nous montra un gros-bout-de-bois-allongé (2) pour nous assoir, se que je fis. Je n'étais pas très alaise de me retrouvé ainsi avec deux humain d'ont un très grand. D'ailleurs, était-il seulement humain? Je décidais de lui demander, comme disait les loups : "mieux vaut connaitre sa proie". Et puis, mon autre compagnon m'intriguait aussi.

-Bonjour monsieur-le-très-grand-monsieur, et vous aussi, monsieur-au-chapeau-bizarre. Je m'appelle Musume, Ôkamino Musume, louve du pays de la forêt de fer. Je me tournais vers le très-grand : Et, je me demandais, si vous étiez humain…

-BWAHAHA! BONJOUR JEUNE LOUVE, JE M'APPELLE BROGY, GUERIER D'ELBAF : LE NOBLE PAYS DES GEAN. ET, NON, JE NE SUIS PAS HUMAIN.

-Vous êtes un 'Géant'…


Pour confirmer mes dires, le très-grand-monsieur, ou géant éclata à nouveau de rire. Je me tournais alors vers le monsieur-au-chapeau-bizarre :
"Et vous, vous êtes qui?"

[H-rp] (1) une hache ; (2) un tronc d'arbre couché en guise de banc [/H-rp]

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Dim 7 Oct - 13:13

InvitéInvité
avatar





La suite des événements fut digne d'une histoire folklorique. Etonnement, le géant ne semblait pas hostile, il diffusait autour de lui comme une immense joie de vivre, malgré les quelques reptiles peuplant l'île. Urahara, hagard de cette découverte, n'osait plus dire mot et se contenta de le suivre, tout simplement, tout idiotement. Lorsqu'il fût assis il eu à nouveau accès à son cerveau, qui hésitait encore entre faire confiance ou se barrer immédiatement.

On aurait dit trois nouveaux voisins, réunis autour d'un barbecue aux effluves plus que profondes pour n'importe quel amateur. A un certain moment, la petite fille se présenta. Là encore notre ami n'y crut pas tout de suite mais il dût bien s'en rendre compte, il était tombé sur des gens... Peu communs. Elle se présentait comme une louve venant d'un autre pays. Tout en la fixant il remarqua qu'elle ne parlait aps tout à fait comme une personne normale et son accoutrement ne suivait certainement aucun courant de la mode. Mais il ne pouvait pas juger; question habillement il était aussi bien repérable. Il ne suivit plus la conversation pendant quelques secondes, mais il semblait que la fillette avait réussit à faire rire le géant. Par la suite elle se tourna vers notre ami et lui demanda légitimement qui était-il. Encore un peu abasourdit des dernières minutes de sa vie, il répondit.


- Moi? Ho, je suis un voyageur sans attache, cherchant un nouveau mentor et des informations. Mais visiblement, ce n'est pas sur cette île que je les trouverait, je me faisait plus l'idée d'un entrainement que d'une rencontre entre races, d'ailleurs...

Il pivota son regard sur le géant, lança un "bonjour" pas très convaincu en agitant la main et puis se tût à nouveau ne pouvant décidément pas trouver de sujet de discussion correct.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Dim 14 Oct - 12:53

InvitéInvité
avatar


[H-rp] désolé pour mon poste plutôt court, je suis un peux en manque d'inspiration ^^[/h-rp]

L'humain au chapeau-bizarre se présenta à sont tour :

Moi? Ho, je suis un voyageur sans attache, cherchant un nouveau mentor et des informations. Mais visiblement, ce n'est pas sur cette île que je les trouverait, je me faisait plus l'idée d'un entrainement que d'une rencontre entre races, d'ailleurs...

Il salua ensuite le 'géant' et retomba dans le silence. Bien que n'ayant pas compris la moitie de se qu'il venait d’annoncer, je hocha la tête avant de mordre dans un morceau de très-grand-lézard, la viande était dure, mais j'avais vu pire.

Ché quoi un enchraiment? Ch'aime pas lech houma...

Je me rappelai soudain une coutume humaine qui dit qu'il ne faut pas parler quand on mange. J'avalai donc mon morceau de viande, et recommença :
C'est quoi un entrainement? J'aime pas les humains d'habitude, mais toi, t'as l'aire sympa, je peux t'aidé?

C'est vrai, cette humain ne ressemblait pas aux bruleur-d'arbres et aux tueurs-de-frères-et-d'ami que je détestait tant. Entrainement... ça me disait quelque chose, mais le sens de se mot était aussi volatil et insaisissable que le vide (1), tout comme : 'mentor' et 'race'...

[H-rp](1) le vide don parle Musume n'est pas le vide genre trou-noir, mais plutôt l'aire qui nous entour. [/H-rp]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Dim 14 Oct - 15:22

InvitéInvité
avatar





Au bout de quelques minutes, il prit sur lui. Le géant en face de lui avait le don de mettre à l'aide, il rigolait souvent et les laissaient s'exprimer autour du feu. Pour un peu, il avait du remords d'avoir pu pensé à mal en le voyant tout à l'heure. Maintenant, à dire que tout les géants étaient ainsi il ne fallait pas extrapoler. La petite fille à ses côtés l’intriguait. Elle semblait effectivement plus animale qu'humaine dans sa façon de raisonner et de manger. Elle lui adressa encore la parole et notre ami pour remarquer qu'effectivement elle n'avait pas eu droit à une école. Elle n'avait pas appris les bonnes manières mais elle réitéra sa question une nouvelle fois, comme pour dire qu'elle avait oublié la bienséance. Ce n'est pas comme si cela horripilait notre homme, mais le fait de parler la bouche pleine n'aidait pas la compréhension, surtout quand elle utilisait parfois des descriptions pour ce qu'elle ne connaissait pas.

- Ho, et bien, un entrainement peut-être beaucoup de choses, dans mon cas, j'en ai besoin pour mieux manier mon katana. j'essaye de trancher, plus vite, plus soigneusement des dinosaures par exemple, un entrainement peut aussi se voir comme une survie sur une île déserte, comme le fait présentement Broggy en ce moment même. Tu vois ce que je veux dire? Pour ce qui est de m'aider, je préfère refuser ton invitation, je préfère couper dans la peau de dinosaures, à moins que tu n'aie toi aussi une arme blanche? A ce moment là on ferait des duels amicaux pour "s'entrainer" et devenir plus fort daqns le maniement de nos armes...

Après l'évocation de son nom, le géant ria encore une fois, emplissait d'un écho la forêt avoisinante. Il commença à raconter son histoire, il était effectivement en mode survie ici, accompagné de son frère d'arme depuis plus d'un siècle, et ils se combattent régulièrement d'ailleurs. Urahara ne put s'empêcher de lâcher un "Wow" admiratif quand au récit de leur hôte.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Jeu 18 Oct - 9:33

InvitéInvité
avatar


- Ho, et bien, un entrainement peut-être beaucoup de choses, dans mon cas, j'en ai besoin pour mieux manier mon katana. j'essaye de trancher, plus vite, plus soigneusement des dinosaures par exemple, un entrainement peut aussi se voir comme une survie sur une île déserte, comme le fait présentement Broggy en ce moment même. Tu vois ce que je veux dire? Pour ce qui est de m'aider, je préfère refuser ton invitation, je préfère couper dans la peau de dinosaures, à moins que tu n'aie toi aussi une arme blanche? A ce moment là on ferait des duels amicaux pour "s'entrainer" et devenir plus fort dans le maniement de nos armes...

Après que le monsieur-au-chapeau-bizarre eu parler, se fut au tour du très grand-monsieur de raconter son histoire. Mon compagnon ne réussi pas à arrêter une exclamation admirative. Quand à moi, je regarda le très-grand-monsieur surprit, je ne comprenait pas pourquoi il se battait sans raison depuis autan de temps, ça n'avais pas de sens (encore moins de sens que les habitudes humaines en tout cas). Ou alors, c'était pour 's'entrainer' comme l'humain-chapeau-vert-et-blanc...

Une 'arme blanche'? Je sais pas si s'en est une, mais je peux modifier la matière-transformable...

En guise de démonstration, je fit fondre mes bracelets autours de mes bras pour crée une coutre épée. Puis, je demanda :

Et le très-grand-monsieur, il vas s'entrainer avec nous?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Dim 21 Oct - 16:41

InvitéInvité
avatar





Urahara était encore estomaqué que des gens avaient pu s'entrainer en se battant quasi-journellement. Lui qui avait passé plus d'une dizaine d'années d'années à s'entrainer, sans compter son périple jusqu'ici, ça paraissait bien peu de choses par rapport à ce que ces deux guerriers avaient vécu. Une prise de conscience s'installa dans son esprit, les humains n'étaient pas seulement petits en taille par rapport à un géant, ils l'étaient aussi en expérience, en matière de vivre... Il regardait ensuite la fille à ses côtés, elle semblait encore perdue dans la compréhension des paroles, puis elle fit une chose que notre ami n'aurait jamais pensé. Elle modela ses colliers, choses qu'il venait d'ailleurs seulement de remarquer, malgré leurs apparences typiquement métallique. Elle les modela donc, et bientôt une épée prit forme entre ses mains. Etonnant!

C'est donc ainsi que tout les forgeurs allaient périr, parce qu'un fruit permettait de modeler le métal à la guise de l'utilisateur! Encore une fois, Urahara ne put que montrer un visage d'étonnement et d'admiration mélangé. Son visage parlait pour lui et sans aucun doute, la fille pouvait comprendre ce qu'il pensait à l'instant. Il faut dire que tomber sur deux phénomènes en une journée lui était assez étranger. A peine avait-il eu le temps de se reprendre un peu qu'elle continua en lui posant une question, et non des moindres, demandant si le géant, Broggy, allait s'entrainer avec nous. Instantanément, il ne put s'empêcher de rire et s'empressa de rétorquer à la bien étrange fille.

- On ne peut décemment ne serait-ce que parer un coup que Broggy assénerait de sa hache... Sans vouloir être défaitiste.

Il regarda encore le géant et fixa son arme, visiblement atteinte par le temps, elle restait néanmoins tranchante d'après lui. Le repas qu'ils dégustaient tous maintenant en était la preuve flagrante. Il remit son regard sur la petite fille assise à côté d'elle et lui rétorqua.


- Et puis de toute façon, je préfère m'entrainer avec des gens que je connais bien, je ne veux pas paraitre orgueilleux ni imbu de ma personne. Merci de te proposer, petite fille, tu n'as pas l'air d'être sans ressources, mais au moins je peut tuer autant de dinosaures que je veux ici! Ho, et d'ailleurs... Merci du repas, géant Broggy.

Il s'était ouvert un peu plus. Autour de ce feu, il était détendu et paisible, il faut dire que savoir qu'un géant vous avait protégé était assez relaxant sachant qu'il fallait rester en alerte face à la faune particulière présente sur l'île. Aucun animal ne les dérangeraient de toute façon, sans doute connaissant le géant.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Mer 31 Oct - 14:28

InvitéInvité
avatar


Quand je modifia mes bracelets pour crée une épée, une lueur étonné et admirative s’alluma dans les yeux de l'humain. Je senti mes joues devenir toute rouge. Mais quand je lui demanda si le très-grand-monsieur allait venir avec nous, il rit, puis m'expliqua :

On ne peut décemment ne serait-ce que parer un coup que Broggy assénerait de sa hache... Sans vouloir être défaitiste.

'Décemment'? Les humain utilisent de ses mots parfois... Puis, il ajouta :

Et puis de toute façon, je préfère m'entrainer avec des gens que je connais bien, je ne veux pas paraitre orgueilleux ni imbu de ma personne. Merci de te proposer, petite fille, tu n'as pas l'air d'être sans ressources, mais au moins je peut tuer autant de dinosaures que je veux ici! Ho, et d'ailleurs... Merci du repas, géant Broggy.


Je haussa les épaules :

Si tu veut. C'est bizarre, je pensait qu'il n'y avait que les gens en bleu et blanc, ceux avec un emblème d'oiseau qui se battait (1). Tu est l'un d'eux?

Je conclut ma phrase en inclinant la tête vers le 'géant' pour le remercier et en finissant ma viande.

[h-rp](1) Marine[/h-rp]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Ven 2 Nov - 17:45

InvitéInvité
avatar





La petite fille en face de lui était attendrissante, mais pas nécessairement comme lorsqu'on entend d'habitude cet adjectif. Pour Urahara, cette enfant était gentillement naïve, comme en constante découverte d'un monde qui l'échappe un peu à la façon d'une "Mowgli" moderne découvrant la civilisation pas à pas. Il n'était pas condescendant, il était juste amusé de son manque de connaissance. Mais il ne savait toujours pas comment cette fille arrivait à naviguer si elle venait de rencontrer le monde. Avait-elle été coachée, pris sous l'aile d'une famille bienveillante mais libertine? Ou plutôt sous le couvert de pirates? Toujours est-il qu'elle avait mentionner la marine dans ses propos, dès lors il fallait que notre ami se la joue touriste en voyage... Qui sait si elle connaissait les révolutionnaires? Tandis qu'eux deux parlaient face à face, le géant dévorait son steak tout en essayant de capter les mots d'une conversation qui lui échappait au niveau de l'ouïe.

- Ho? Haha, non je ne suis pas marine sinon je devrais porter un uniforme bien ennuyeux, voir même une casquette ou une cape mais je n'aime pas rôder près des marines de toute manière, j'ai eu de mauvaises expériences avec eux... Ils oeuvrent pour le bien de la population mais ne font pas la distinction quand vous êtes malheureuse victime dans une bagarre de pirate. Mais et toi? Tu sais donc naviguer? Quelqu'un t'aurait appris comment faire? Tu aimes bien ceux avec leur uniformes et leur emblème d'oiseau?

Sur le coup il avait inventé une histoire pour paraitre crédible et bien montrer qu'il ne faisait pas partie de la marine. Avant d'aller plus loin dans cette discussion, il fallait qu'il sache si son interlocutrice cachait une autre facettes qui lui serait néfaste. Fort heureusement elle avait fait mention de la marine et cela lui avait permit de pouvoir discuter avec elle en toute discrétion sur ses intentions. Si elle en possédait. Etait-elle seulement égarée? Livrée à elle même ou bannie et déposée sur cette île? Il n'en savait fichtre rien et c'était l'occasion de creuser la question... Mais tout vient à point qui sait attendre, il ne fallait pas se montrer oppressant ou demander beaucoup d'infos à la fois, sinon les gens peuvent facilement se rétracter et devenir méfiant voire hostile.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Jeu 8 Nov - 12:21

InvitéInvité
avatar


- Ho? Haha, non je ne suis pas marine sinon je devrais porter un uniforme bien ennuyeux, voir même une casquette ou une cape mais je n'aime pas rôder près des marines de toute manière, j'ai eu de mauvaises expériences avec eux... Ils oeuvrent pour le bien de la population mais ne font pas la distinction quand vous êtes malheureuse victime dans une bagarre de pirate. Mais et toi? Tu sais donc naviguer? Quelqu'un t'aurait appris comment faire? Tu aimes bien ceux avec leur uniformes et leur emblème d'oiseau?


Il n'aimait pas les gens en bleu-et-blanc? Moi qui croyait que tout les humains les aimaient bien...

Oui, je sais 'naviguer' (ça veut dire 'voyager-sur-l’infini-bleu', non), je sais même voyager sur se que vous nommez 'aire', je crois., dis-je en montrant l'infini-bleu-ciel. Je modifie la matière-déformable pour qu'elle puisse voyager partout, comme ça : Je dessina dans la poussière mon avion-bateau en 'mode bateau' et à coté en 'mode avion'. Pour me déplacer là haut, je fait rentre l'aire dans mes ailles de matière-déformable par devant, je l’emmagasine et je le relâche d'un coup. Puis après il suffit de suivre ma boule-qui-montre-la-direction, je ne sais pas comment vous appelez ça...
Je suis aussi les chemins-de-fer-sous-la-mer (les humains ne les connaissent pas, mais moi, je peut sentir le fer et les suivre).
Pour venir sur cette île, j'ai trouver un autre boule-qui-indique-le-chemin, elle est entouré de bois et il y à un nom gravé dessus. Je l'ai suivie.
J'ai appris à voyager et à parler sur un bateau qui transportait de la matière-déformable pour l'échanger contre vos ronds dorées. Le monsieur Cp'taine était un gentil-méchant humain, il m'a tout appris, mais il à tuer ma mère-louve.
Pour ta question sur les bleu-et-blanc, je n'aime pas les humains, ils nous font du mal. Mais toi, sa vas, tu n'as pas l'aire d'être un destructeur de vie.
Je rajouta très vite : Et monsieur le très-grand-monsieur n'as pas l'aire d'être humain... Le monsieur en question éclata de rire. Et moi, je soupira de soulagement. Donc, non, je n'aime pas les gens en bleu et blanc. Mais je vais quand même chez eux, je vais chercher les gens-dessiner-sur-les-papiers et je leurs amène. Avant, j’allai chercher n'importe qui et selon ça force je prenait plus ou moins de choses. Mais un jour, ils m'ont enfermé dans un endroit sombre, et m'ont fait comprendre qu'il fallait que je n'apporte que certain humains, et que je prenne les rondelles doré qu'ils me donnent en échange. De toute façon, ça ne change riens, se sont tous des humains, il n'y à rien à sauvé en eux. Se sont des destructeurs de vie, des destructeurs de tanière. Je déteste les humains.
J'ai été amie d'un humain autre fois... Autre fois, mais il n'est plus là. Il n'est plus jamais là, à cause de moi...
Je senti mes yeux se voilé, mais pas comme quand j’étaie en colère et que je ne me contrôlait plus. Non, là c'était un autre voile, un voile que je n'avait pas ressenti depuis longtemps. J’avais la gorge sèche. Il était rare que je parle autant. Surtout sur moi. surtout avec un humain. Non, en fait, ça ne m'était jamais arriver.
Je rajouta très vite :
Et toi, tu sais te déplacer-sur-l'infini-bleu ou sur l'infini-bleu-claire, vous dites 'vozer' je crois pour le dernier non?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Mar 13 Nov - 17:28

InvitéInvité
avatar





Urahara était accroché aux lèvres de la fille qui lui parlait. La discussion virait d'ailleurs plus à la livraison de ses secrets. Le fait qu'elle lui fasse déjà autant confiance toucha profondément notre ami, il en avait déjà rencontré des gens sympathiques mais des personnes se confiant à lui après à peine quelques quelques heures, ça lui était déjà plus rare. Il l'écouta donc attentivement, lui laissant lâcher chaque mot, chaque phrase comme elle le voulait. On pouvait très clairement voir que ce dont elle parlait lui était personnel, on pouvait successivement sentir la haine puis la tristesse comme suinter de son être, diffusant ses émotions dans les oreilles de quiconque les laissait traîner. Le géant était trop loin mais s'il avait pût comprendre et entendre chaque syllabe du monologue qu'elle venait de faire, il n'aurait pas rit à gorge déployée; à moins que ce soit leurs façons à eux de réconforter les gens, qui sait?!

Encore une fois, elle lui montra des choses étonnantes, au départ elle fabriqua comme par habitude un engin qui lui permettait de voler dans le ciel et même une autre forme, esquissant un genre de navire. Ses pouvoirs étaient bien utiles, le maniement du fer était bien là quelque chose qu'elle réinventait à chaque parole, c'en était réellement captivant! Comme quoi une personne qui ne parle pas exactement bien votre langue et qui a été élevée autrement que n'importe quel humain normal pourrait rendre la vie facile à bien beaucoup de gens si elle comprenait qu'elle avait inventé un engin capable de voler. Le rêve de l'humanité qu'elle réalisait sans cesse sans même s'en rendre compte... Elle parle aussi du fer présent sous la mer, mais comment pouvait-elle le savoir? Si elle possédait un fruit il lui serait incapable d'y aller surtout que l'on parle parfois de grands fossés "au sol de la mer" cette gamine est tout aussi intrigante qu'intéressante. Mais une question taraudait tout de même l'esprit d'Urahara et il fallait absolument qu'il lui la pose, malgré qu'elle soit assez émoustillée par ses précédents propos.


- Excuse moi d'y revenir mais... Si les humains sont destructeur et irrécupérables, pourquoi travailles-tu pour eux? Tu es chasseur de primes si j'ai bien compris, non? Tu poursuit les hommes dessinés sur des affiches où il est marqué "WANTED" je me trompe? Sais-tu seulement l'usage que procurent les rondelles dorées? Vu comment tu en parles tu n'en aurait pas que tu t'en porterais même mieux. Mais si tu n'as pas envie de me répondre ne le fais pas, tu as l'air au bord des larmes, je sais que des souvenirs peuvent être aussi douloureux qu'une lame...

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Dim 25 Nov - 17:37

InvitéInvité
avatar


Je secoua la tête pour chasser cette étrange sensation, pas question de montrer ma faiblesse à un humain!

Excuse moi d'y revenir mais... Si les humains sont destructeur et irrécupérables, pourquoi travailles-tu pour eux? Tu es chasseur de primes si j'ai bien compris, non? Tu poursuit les hommes dessinés sur des affiches où il est marqué "WANTED" je me trompe? Sais-tu seulement l'usage que procurent les rondelles dorées? Vu comment tu en parles tu n'en aurait pas que tu t'en porterais même mieux. Mais si tu n'as pas envie de me répondre ne le fais pas, tu as l'air au bord des larmes, je sais que des souvenirs peuvent être aussi douloureux qu'une lame...

Au fur et à mesure que l'humain parlait je hochait la tête 'chasseur de prime', c'est bien comme ça que certains me nommaient. Mais je peux plus tuer d'autres animaux pour vivre. Les animaux sauvages sont trop rares, et manger de l'humain me donnerait mal au ventre. Pour survivre, nous sommes obliger de nous mêler aux humains. Et puis, contre la nourriture, les Hommes n’acceptent que les rondelles doré. J'aurais put faire comme eux et échanger ma matière déformable contre leurs rondelle, mais je ne pourrait pas réaliser mon rêve.

Je pris un aire boudeur. Je ne suis pas 'au bord des larmes'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Lun 26 Nov - 21:24

InvitéInvité
avatar





Urahara écoutait attentivement le discours que lui tenait la fille face à lui. Le visage plongé dans la pénombre de son chapeau, les yeux pourtant bien visible il dégustait chacun de ses mots comme il savourait son steak. Il n'avait pas l'habitude d'écouter l'histoire et les problèmes des gens qu'il rencontrait. Il faut dire qu'il n'aimait pas particulièrement rester assis, préférant l'action ou à défaut la rigolade. Mais aujourd'hui il restait accroché aux lèvres de cette enfant comme hypnotisé. Il est clair qu'on ne rencontrait pas tout les jours une enfant-louve. Sans aucun doute, cela avait quelque chose de captivant, de passionnant, à la manière de déterrer un fossile il attendait patiemment et alimentait le flot de parole qu'elle voulait bien lui livrer. Il appris des choses assez intéressantes sur son compte d'ailleurs! Elle était chasseuse de primes donc, comme elle le lui avait laissé sous entendre, elle était obligée de faire la profession pour manger mais aussi et surtout pour réaliser son rêve... Chose bien trop personnelle pour être demandée le premier jour d'une rencontre, Urahara se contenta de répliquer.

- Hé bien... Voilà de bien profondes paroles! Il est bien rare de voir de jeunes gens parler ainsi à la première personne venue, qui plus est de leurs rêves et leurs problèmes. Je te remercie de cette confiance, même si je ne connais pas ton nom. Tu fais preuve de beaucoup de courage et de détermination, tu iras loin petite! Et moi me voilà bien, je n'ai pas beaucoup parlé de moi. Mais j'aime être discret, c'est dans mon caractère, je n'aime généralement pas parler de mon passé, me focalisant sur mon avenir. J'ai bien mangé en tout les cas! Merci monsieur Broggy, merci chère amie, mais je crois qu'enfin de compte je ne vais pas tarder à m'en aller. Je trouverais bien une autre île pour m’entraîner. Non pas que je n'aime pas les géants mais les tyrannosaure pourraient me croquer la nuit, je n'y avait pas penser...

Là encore il lui avait mentit. Se sentant presque immédiatement pris de remords, il s'en voulait de devoir rester si secret vis-à-vis d'elle. Après tout, elle lui avait effectivement livré beaucoup aujourd'hui, mais elle était chasseuse de primes et lui révolutionnaire; à la manière d'un amour impossible, leur cohabitation l'était tout autant dans la durée. Il préféra couper court et s'en aller. Il n'avait pas perdu sa journée, loin de là. Apprenant, confirmant même que les personnes ici-bas n'étaient pas forcément mauvaise, remplies de rêves, d'espérances, elles n'étaient qu'obligées de suivre un système qu'il importait de changer. Comme un boostant mais un calmant simultanément, la petite fille l'avait motivé à agir pour le bien du monde mais aussi fais prendre conscience que la route allait être parsemée de personnes ne méritant pas toutes d'être stoppées. Ce genre de choix devraient se faire beaucoup plus vite sur un champ de batailles et le voila qui douta de pouvoir y parvenir. Les apparences resteront toujours trompeuses et ce n'importe où. Il se leva, la tête pleine de ses pensées et, agitant la main vers le géant, se détourna du feu et tournant le dos aux deux seules probable présences humaines sur l'île.



A toi de voir! Tu n'es pas obligée d'en conclure là si tu en as envie, tu peux faire continuer le rp si tu veux, j'attendrais ta réponse! ;)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   Ven 30 Nov - 23:31

InvitéInvité
avatar


L'humain m'avais écouté attentivement, il semblait étonné que je lui dise tous ça. Sans doute les humain n'avaient pas l'habitude de tout raconté, je trouvais ça étrange, avant, je racontait tout à ma mère-louve.

- Hé bien... Voilà de bien profondes paroles! Il est bien rare de voir de jeunes gens parler ainsi à la première personne venue, qui plus est de leurs rêves et leurs problèmes. Je te remercie de cette confiance, même si je ne connais pas ton nom. Tu fais preuve de beaucoup de courage et de détermination, tu iras loin petite! Et moi me voilà bien, je n'ai pas beaucoup parlé de moi. Mais j'aime être discret, c'est dans mon caractère, je n'aime généralement pas parler de mon passé, me focalisant sur mon avenir. J'ai bien mangé en tout les cas! Merci monsieur Broggy, merci chère amie, mais je crois qu'enfin de compte je ne vais pas tarder à m'en aller. Je trouverais bien une autre île pour m’entraîner. Non pas que je n'aime pas les géants mais les tyrannosaure pourraient me croquer la nuit, je n'y avait pas penser...

'confiance', c'est un mot humain, je crois savoir se que ça veux dire mais je ne saurait pas comment l'expliquer. Les humains sont bien étrange, c'est lui qui à posé ses questions. J'ai répondu. Je ne voyait vraiment pas se que la 'confiance' faisait là dedans. et puis mon but, plus d'humains le savent mieux c'est. Ça leur montera qu'ils ne sont pas seul sur cette terre, qu'ils ont fait beaucoup de méchanceté et qu'il existe des gens pour se venger.

Cette humain allait s'en aller. J’espérais qu'il allait trouver une meilleur île pour combattre. Mais au moins j'aurais appris une chose : on peut discuter avec un humain sans qu'il vous saute dessus pour vous tuer. Et qu'il existe de gentils humains qui ne mérite peut-être pas de mourir. Je ne connaissait celui là que depuis quelques instant, je ne savais rien de lui, ni son avant-maintenant(1), ni comment il gagnait des rondelles-dorées, mais je savais que je pouvais le classé sans problème dans la dernière catégorie. Il y à des gens ou des animaux comme sa, vous les rencontré pas longtemps et pourtant, c'est comme si vous les connaissez depuis un temps-long. Je ne sais pas se que pensait le très-grand-monsieur, il n'avait pas beaucoup parlé, mais il devait être d’accord
avec moi.
L'humain se leva t nous fit signe de main. Le géant éclata encor de rire en lui souhaitant "bon vent" quand à moi, je me contenta d'un :

Au revoir.

L'humain était parti, les tronc-fini-par-un-buisson l'avaient avalé(2). Je ne resta pas beaucoup de temps avant de saluer monsieur Broggy puis de partir, me déplaçant dans l’infini-bleu-claire.

[H-rp](1) son passé (2) englouti[/H-rp]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» fête avec un géant [pv Kurogane Urahara] [fini]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Little Garden-