AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une recrue peut en cacher d'autres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Dim 5 Aoû - 2:06

InvitéInvité
avatar




Assis sur une chaise, il posait ces doigts si fins sur le piano pour jouer quelques mélodies. Une des ces activités favorites lorsqu’il n’était pas dans son cabinet. Les premiers sons doux voyageaient à travers le bateau, le balancement de sa tête accompagnait ces mains qui faisaient corps avec l’instrument. Un moment de pur bonheur pour le médecin pour relâcher toutes pressions et être en parfaite harmonie. Il manipulait cet instrument aussi bien que ces outils de médecines, les sons aigus étaient associés aux sons graves qui résonnaient dans la salle. Il ne fallait surtout pas le déranger où la mort était assurée, ce petit médecin avait besoin de ce moment surtout depuis la rencontre avec " le gros pas beau poilu avec des dents en moins ". C’est après plusieurs notes, que le son de sa voix venait d’apparaitre pour accompagner cette douce mélodie, une voix fragile et innocente, qui ne reflétait pas tout à fait le caractère du personnage jusqu’à présent.

« Cueilliez dès maintenant les roses de la vie car jamais le temps ne suspend son vol et cette fleur qui s'épanouit aujourd'hui, demain déjà sera flétrie «

Tout allait si bien, oui tout allait bien jusqu’à… La présence de Sakuya qui prit Katashi par la main et l’emmena. Pourquoi voulait-elle les revoir ? Bon c’est vrai que depuis cette rencontre, le jeune médecin ne pensait à rien d’autres. Il s’était rendu compte de sa faiblesse, il fallait agir au plus vite où son rêve d’être le médecin le plus reconnu et le plus recherché par la marine ne se réaliserait jamais. Mais de là à les revoir, ah non merci ! Ils n’avaient eu aucunes reconnaissances de la part de ce " Barbe Noire ", pas un merci pour le mouchoir, pour l’invitation à venir diner, non rien ! Tôt ou tard, il allait le regretter d’avoir manqué de respect au futur plus grand médecin-pirate oui parfaitement ! Mais de l’autre côté, il ne pouvait refuser la demande de Sakuya, il s’était fait un « pacte » : Être toujours auprès d’elle, alors il fallait jouer jusqu’au bout.

« …Huuummm… Tu es sûre que tu ne veux pas aller au parc d’attraction plutôt ? J’ai entendu dire qu’il y avait de quoi s’amuser là bas… »

Mais elle ne l’écoutait pas, trop perdu dans ces pensées à l’idée de les retrouver. Un léger sourire apparaissait sur son visage. " Bon passons et allons-y se disait il dans sa tête ". Après tout sa vie devait changer, elle était beaucoup trop plate à son goût, il avait faim d’aventures, faim de combats, il voulait une prime plus élevée ! Et rien de mieux que de fréquenter le "grand Barbe Noire". « Dit moi, ton mouchoir, ce ne serait pas une excuse par hasard pour les revoir? »

Il n’avait pas le temps de finir sa phrase, qu’une silhouette faisait son apparition. Une grosse et imposante silhouette. C’était presque la même scène qu’il y a deux jours sauf que le gamin Yamato avait déserté ou était certainement mort. Qu’allait-il se passer ? Allait-il rendre le mouchoir de Sakuya, ce mouchoir contaminé par la morve et la bave de ce pirate ? Il s’exprima d’une voix forte et imposante, une voix grave différente de celle lorsqu’il chantait :

« C’est donc fait… Le gamin a décidé d’abandonner le grand et célèbre Barbe Noire ? Quel courage… ou quelle inconscience… » dit-il en fumant sa cigarette…


Spoiler:
 


Dernière édition par Mugetsu Katashi le Mer 15 Aoû - 12:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Dim 5 Aoû - 11:05

InvitéInvité
avatar






Les deux compères.

C'était bien ça. Alors qu'il était en train de se prélasser au soleil, après le rapport de Van Auger, il pût entendre la voix de la femme-pirate de l'autre fois demander aux gens alentour son mouchoir. C'était étrange. Non pas ce qu'elle avait dit mais ce que Teach avait fait. Il avait demandé à Catarina de laver le mouchoir de la dame, s'il vous plait. Qui aurait pût croire une chose pareille venant de lui? Il n'avait que pour seul prétexte que la petite femme avait fait preuve de bien de courage et que ça méritait tout son intérêt. Catarina avait acceptée, après tout c'est bien un des seuls membre de l'équipage qui savait laver des habits, prestance féminine oblige. Elle retrouvera donc son mouchoir en un seul morceau et aussi incroyable que cela puisse paraitre, en parfait état. Il alla donc prendre le mouchoir laissé sur le pont du Radeau puis se dirigea vers les deux compères, son visage arborant un grand sourire. C'était aussi une première ça. Il arriva donc finalement devant eux. Les surplombant de sa taille, le soleil dans le dos. Il tendit son imposant bras, le mouchoir coincé par deux de ses doigts.

- Voilà ton mouchoir. Il enchaina sur la phrase qu'avait dit le type bourré de sutures. Tu as bien vu que ce petit merdeux s'était barré, t'étais là il me semble. Mais ne parlons plus de lui, j'viens à peine de me calmer.

La situation avançait lentement mais surement. Barbe Noire était pratiquement sur que la raison pour laquelle la petite pirate était venue n'était pas uniquement son mouchoir, sinon elle ne serait justement pas venue. Il ne savais pas encore quoi, mais il lui semblait qu'en continuant ainsi, il le saurait très certainement. En tout les cas, lorsqu'il voyait le visage de la femme qui lui faisait face il n'y détectait pas vraiment de la peur, mais au contraire un sentiment proche de l'admiration ou de l'étonnement. Il avait encore du mal à cerner son "garde du corps" mais il avait une part méchanceté et de fourberie que Teach ne pouvait ignorer...

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Dim 5 Aoû - 20:35

InvitéInvité
avatar



    Les pieds encrés à la bordure du sable, ses poings appuyés sur ses hanches lascives, la jeune femme observa avec un sourire amusé la silhouette imposante du Pirate se tirer hors de sa paresse pour se rapprocher lentement. D’un même fait, elle écoutait avec attention les paroles de son ami et protecteur, lui adressa une œillade tout à fait amusée. « Bien sûr que c’était un prétexte. J’avais envie de revenir ici… Même si j’sais pas trop pourquoi. Ni où ça va nous mener…. ♪ » Comme pour appuyer son indolence, elle lui adressa un clin d’œil et reporta son attention sur l’imposant personnage qui était désormais suffisamment près pour les couper tous deux du soleil. Quelle stature ! Elle saisit le mouchoir qu’il lui tendit, n’écoutant plus vraiment les mots qu’échangeaient les deux hommes. Son mouchoir était d’un blanc impeccable. J’entends par là qu’il semblait plus propre qu’à l’origine ; et qu’il en émanait une odeur délicieusement parfumée. Quelle délicate attention ! A dire vrai, elle en était étonnée. D’abord, parce qu’elle ne pensait pas réellement récupérer ledit objet ; et, dans l’hypothèse improbable où on le lui rendrait, elle s’attendait à le retrouver sale, couvert de gras et malodorant.

    « Merci. » souffla-t-elle, mutine, en glissant le petit carré de tissu dans son corsage. Un silence, presque tendu, vint s’installer entre les trois protagonistes ; soulignant peut-être l’attente qu’avait chacun d’entre eux. « Cela dit, il est vrai que changer de sujet me semble avisé, vous étiez pour ainsi dire… Impressionnant. »

    Un sourire mystérieux plana sur les lèvres purpurines de la jeune femme alors que, lentement, elle tourna son minois fin en direction de la plage. A dire vrai, un fumet parfumé vint lécher les narines de la jeune femme, lui rappelant avec cruauté qu’elle avait faim. Ouais, elle aurait peut-être du penser à manger avant. Enfin, l’avantage qu’avait cette faim dévorante était de faire réaliser à la rousse qu’il lui serait très compliqué d’expliciter le fond de sa pensée étant donné qu’elle n’arrivait pas à se le formuler clairement. Aussi, posant une main sur son ventre – visiblement creusé – et penchant légèrement la tête sur le côté, elle se risqua à une audacieuse requête, plongeant son regard azur dans les yeux voilés de son compagnon, Katashi.

    « Hum, j’ai un peu faim moi, pas vous ? En plus ça sent bon. ♥ » Elle se retourna vers Barbe-Noire, tâchant de ne pas se fixer sur l’irrégularité de sa dentition. « Et puis, si vous aviez un peu de temps, j’aimerais vous parler. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Mar 7 Aoû - 22:24

InvitéInvité
avatar


Le grand Barbe Noire dont sa taille et sa force étaient connus de tous ne dégageait pas une grande intelligence. A vrai dire, Katashi se doutait bien que la conversation ne durerait pas plus longtemps que lors de leur première rencontre. Quel intérêt de toujours brailler si ce n’était de toujours provoquer une migraine chez le médecin qui venait de prendre son médicament, sous les yeux de sa douce Sakuya. Il était saoulé de cette île un peu trop enfantine pour lui, et n’avait qu’une chose en tête : repartir avec Sakuya. Mais que nenni ! La belle pirate était décidée à rester ici pour négocier avec le (Beau ?) Teach. Tout cela n’avait aucun sens, son désir le plus fou étant de bannir la laideur de ce monde, que ferait-elle avec Barbe Noire ? Pas un défilé de mode en tout cas. Mais après une longue discussion, le jeune médecin céda aux caprices de sa capitaine de cœur (*)
Le beau médecin, lassé de cette situation, de cette ambiance, alluma sa cigarette. La fumée blanchâtre qui formait des petites têtes de morts s’envola dans les airs avant de disparaitre doucement. Oui c’était un médecin qui ne prenait pas soin de ces poumons…

« Humm je vois, si parler de lui te mets en colère je n’y reviendrai pas. Je ne suis pas venu ici pour provoquer le grand Barbe Noire loin de là… »

Puis lorsque Sakuya osa parler de nourriture, là se fût la torture. En effet, Katashi était depuis son enfance, un petit gourmand dont le diner était le moment sacré de la journée. Nos deux jeunes héros ne manquaient pas de nourritures. D’ailleurs ils ne l’achetaient pas, pendant leur voyage sur la mer, ils n’hésitaient à voler les marchands dans les différents centres-villes. Souvent ça tournait mal, mais heureusement le charme de Sakuya et le vice de Katashi leur permettaient de toujours se sortir d’affaire – au pire l’île brulait avec les habitants
Mais il était hors de question de manger avec cette grosse brute ! Un repas c’était comme une femme pour le médecin, il fallait en prendre soin et le déguster. Ce gros porc était tout le contraire à ce règlement, il mangeait bouché par bouché, laissant la sauce coulée sur sa barbe et les miettes par terre. Mais une fois de plus, il fallait faire plaisir à madame, et un bon repos pour entamer des négociations était la meilleure solution.

« Avec du bon saké n’est-il pas ? Je suis sûre que vous en avez de bonne qualité. Allons discuter autour d’un bon repas, si vous l’acceptez je peux vous préparer quelque chose. J’ai quelques dons de cuisines si vous avez de la bonne viande fraiche niak niak. Puis comme le signale ma coéquipière Saku-chan ♥, nous avons à vous parler dans votre intêret et dans le notre… Niak niak « dit-il en écrasant la cigarette au sol.

Il fallait à tout prix qu’il accepte, la vie de Katashi pouvait changer autour de ce repas. Mais négocier avec Barbe Noire reconnue comme le plus gros traitre-manipulateur était mission compliquée. Et il était trop tard pour faire demi-tour… Attendant la réponse du puissant pirate, Katashi sortit un paquet de cigarettes au fond de son sac… Quand tout à coup, une chose terrible était arrivée ! « Mmmh… vous n’auriez pas du feu pour le pauvre médecin que je suis par hasard ? mmpff niak niak »

(*) voir rp à venir ! [PV : Sakuya-Katashi]


Dernière édition par Mugetsu Katashi le Mer 15 Aoû - 12:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Mer 8 Aoû - 10:30

InvitéInvité
avatar






Les deux compères. (2)

En un sens le silence immédiat après avoir rendu son mouchoir à la petite dame avait bien servit Teach. Son médecin lui répondit vis à vis de l'erreur qu'il avait lui-même faite en parlant de cette enflure de Yamato et Barbe Noire se contenta d'acquiescer, voulant par-dessus tout éviter la colère. C'est d'ailleurs l'amusement et le rire qui vient ponctuer la suite des événements; il en fût d'ailleurs surpris lui-même. Dans ce climat lourd, la jeune femme eu le culot de demander si elle pouvait manger avec eux, pour... Discuter.
Sur le coup Barbe Noire ne pût s'empêcher de rire, parce que s'il y a bien une chose qu'on avait jamais osé faire avec son équipage, c'était bien de manger avec eux. Evidemment, les autres membres de l'équipage aussi riaient parce qu'une bande de morfales pareil, on osait pas souvent tenter de leur enlever de la bouffe sous leur nez, si vous voyez ce que je veux dire... Enfin, la petite pirate et son coéquipier avaient dis tout deux qu'ils voulaient discuter et Barbe Noire n'en fit pas plus longtemps cas.

Il les invita à s'asseoir, refusant plutôt poliment (étrangement) que le doc' psycho leur prépare de la nourriture, préférant simplement faire un feu et tout cuire dessus. Il ne faut pas croire qu'il les dérangeaient, d'ailleurs un psychopathe était très amusant pour eux, ça les faisaient sourire plutôt que fuir. Normal dans un équipage de cas sociaux, quoi. Teach attendait ce qu'ils avaient à proposer "dans notre intérêt et le leur", dans un sens, ils tournaient autour du pot, il savait pertinemment que la femme n'était pas revenue que pour son mouchoir, la preuve de sa présence au diner. Alors il mit fin à l'attente de lui-même pendant que son équipage entamait déjà le repas.

- Allez, allez, tournez pas autour du pot et videz votre sac, pas besoin de faire du suspense. Que voulez-vous me proposer? Et répondant par la même au médecin : Si tu tiens à fumer, utilise les flammes du feu, on n'en s'ra pas choqué. Zehaha!

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Dim 12 Aoû - 19:17

InvitéInvité
avatar



    Alors que la faim lui taraudait le ventre, rendant sa réflexion presque impossible, Barbe-Noire accepta avec enthousiasme sa proposition. Tant qu’il était question de bouffe, vous me direz… Bref. Nos principaux protagonistes étaient assis autour du feu – qui, ma foi, dégageait des odeurs absolument somptueuses – et, quand bien même un sujet lourd semblait planer sur leurs têtes, leurs yeux restaient rivés sur les nombreuses grillades appétissantes. Tenant son ventre creux d’une main, la jeune femme osa saisir entre ses doigts fins un morceau de viande qu’elle ne tarda pas à porter entre ses lèvres. L’espace d’une seconde, le temps sembla se figer : la charcutaille, c’est tellement bon ! Mais bon, comme vous le savez sans nul doute, les instants de plaisirs sont bien loin d’être éternels. Aussi, lorsque la pirate rouvrit ses yeux, et qu’elle vit se repaître toute la brigade du pirate sans la moindre élégance, l’appétit qu’elle avait s’envola. Pssssssssssh. C’est à cet instant, comme s’il avait senti le dégoût de son vis-à-vis, que Teach prit les devants, mettant un terme à ce silence trop pesant. Elle jeta un coup d’œil à son ami, dont la cigarette prenait finalement feu, et hocha la tête doucement.

    « Ben, à dire vrai, ça va sûrement vous paraître crétin… » Mais je suis mignonne, heeeeeein ? «… Mais votre prestation de l’autre fois nous a rudement impressionnés, et m’a laissé songeuse pendant un certain temps. En fait… J’me suis rendue compte que je pesais pas grand-chose, en terme de puissance… »

    Elle soutint le regard interrogateur du géant et, luttant contre son écœurement, avala une nouvelle bouchée de nourriture. Elle venait de présenter vaguement ce qui lui trottait dans la tête, mais ne savait pas trop comment formuler sa requête. Ça faisait nunuche. Elle avait horreur d’avoir l’air nunuche. Elle mordit une nouvelle fois dans la viande chaude, la mastiqua quelques instants, et la reposa au bord du feu ; puis, comme à chaque fois qu’elle réfléchissait, elle caressa les crosses de ses armes. Sakuya, finalement, lâcha un long soupir et rejeta sa longue tignasse rousse en arrière, prenant un intérêt soudain pour ce ciel dénué de nuages. Un temps splendide pour du changement.

    « Je me demandais si vous seriez partants pour compter deux nouveaux membres. »


    Un nouveau silence. Le cœur de la jeune femme battait à tout rompre tandis que, nerveusement, elle mordillait sa lèvre inférieure. Cette requête était tout bonnement insensée. Pourquoi accepterait-il, après tout, de se coltiner deux éléments aussi peu pertinents ? Elle reporta son regard sur le pirate légendaire, muette. Elle n’était même pas certaine de pouvoir expliquer clairement les raisons qui la poussaient à émettre une telle demande. La quête de pouvoir ? Le besoin de reconnaissance ? Ses projets personnels ? Un désir farouche d’aventure… ? Le souci de satisfaire au mieux les projets de son ami… ?

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Lun 13 Aoû - 15:55

InvitéInvité
avatar


« Soyons clair, je ne suis pas un simple pirate comme tu peux en croiser tous les jours. Je ne suis pas faible comme l’autre gamin, et m’avoir dans ton équipage ne peut être que bénéfique pour ton équipage. Je sais ce que je veux et je sais ce que je fais, maintenant c’est à toi de décider «

Il fallait être direct et ne pas passer par quatre chemins. De toute évidence, Katashi était complètement tarré pour oser parler comme ça au grand Barbe Noire. Non ce n’était pas pour l’impressionner, surtout Teach, mais c’était dans sa nature d’être franc. Il fallait « se vendre » et montrer à cet énorme pirate que le médecin était sûre de sa force. Et son point fort ? C’était tout simplement sa malice, parfois il en jouait trop. Il ne savait pas où cette aventure l’emmènerait mais il en avait rien à foutre, il voulait être le plus puissant médecin du monde qu’importe si il devait s’allier avec X ou Y. Un petit silence s’était installé, on entendait au loin quelques cris d’enfants qui devaient très certainement jouer au parc d’attraction, seule activité intéressante sur l’île Sabaody.

Le jeune médecin se décidait enfin à manger un petit morceau, sa frustration de n’avoir pas cuisiné était passée. Il prit quelques sardines chaudes grillées à l’aide de sa faux. La viande rouge était alignée elle aussi, sur la lame tranchante. Il n’était pas franchement à l’aise, il aurait préféré manger sur le bateau tous autour de la table avec de la bonne vieille musique, musique dont il se servait pour découper ces cadavres. Puis il continua en pointant du doigt sa coéquipière « Quant à elle, sa force est bien supérieur à la mienne. Elle sera capable de vous sortir des situations les plus dramatiques en un seul instant ! Teach, je me permets de te tutoyer, mais cette offre est à prendre ou à laisser… Je n’ai pas trop de temps à perdre, j’ai un cadavre à découper sur mon bateau… Son bras droit devrait me servir pour ma prochaine arme diabolique niak niak »

Voilà c’était fait, il venait de balancer à Teach tout ce qu’il ressentait. Après tout il n’y avait aucuns mensonges de sa part. C’était assez rare pour le souligner, mais Katashi était sincère et lui parlait à « cœur ouvert », drôle d’expression pour un médecin vous me direz. Voyant sa douce coéquipière qui n’était pas dans son état normal, il avait préféré jouer cartes sur table. Il fallait lui montrer qu’il n’était pas impressionné par cet homme et qu’il maitrisait la situation, même si c’était de plus en plus difficile de le cacher. En attendant la réponse du puissant pirate, le jeune médecin prit de nouveau de la viande qui avait refroidit entre temps puis il chantonna une douce musique pour détendre l’atmosphère à sa manière…

« Des monts et merveilles, enfermés dans nos cœurs, devient l’adversité, en fervents défenseurs, des montagnes jeunes, ça tempère à nos yeux, l’incubation du temps, maltraitant nos aïeux, ces lentes et cristallines, prières que j’ai lues, si fertiles et si riches, condamnent nos abus «


Dernière édition par Mugetsu Katashi le Mer 15 Aoû - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Lun 13 Aoû - 19:02

InvitéInvité
avatar






La demande.

Ainsi donc, réunis autour du feu, le repas "battait son plein" tous le monde mis à part les deux invités mangeait goulument. Comme d'habitude j'ai envie de dire. Teach pouvait voir qu'il étaient mal à l'aise, mais ce ne pouvait certainement pas être parce qu'ils ne voulaient pas être là. A vrai dire, il croyait qu'ils étaient là pour proposer un marché outrancier, du genre "Est-ce que tu pourrais faire peur à quelqu'un pour nous?" ou un truc du style. C'était la seule chose qui lui était venu à l'esprit. Il avait pourtant cogité pendant des heures, se demandant ce que cachait la future rencontre lié à ce mouchoir. La seule raison pour laquelle il l'a nettoyé étant que la petite femme était plutôt jolie. Et donc se fut avec grande surprise qu'il surprit les mots que baragouina celle-ci! Il en recracha même quelques morceaux de viande, les regardant tour à tour, sans sourire ni pour autant s'énerver; seulement la surprise marquée dans son visage accompagnée d'une moue dubitative. Passé cette minute il n'afficha plus qu'une moue ennuyée pendant qu'il réfléchissait intérieurement. Son équipage resté quand à lui dans l'intense dégustation du repas.

~~ Alors comme ça ils veulent rejoindre mon équipage. J'ai déjà fait l'erreur d'y laisser entrer ce gugusse qui pète plus haut que son cul, il n'est pas question que je dise oui à ces deux là pour autant. On entre pas dans mon équipage comme dans un moulin, faut pas abuser non plus! Surtout que bon, je ne connais même pas leur intentions... Et ce n'est pas avec des flatteries bien placées que je me laisserais attendrir. Même si c'est plaisant à mes oreilles. ~~

Mais il eu à peine le temps d'ouvrir la bouche, de quoi à peine inspirer de l'air, que le médecin enchaina un petit discours. Teach pensait d'abord couper à son tour la parole à ce type, mais il arrêta de lui-même reprenant quelques bouchées de poissons. Et il avait bien fait de couper Teach. Il lui avait servi ce qu'il voulait entendre, ce qui lui permettrais de leur faire confiance. I en était impressionné. Ce médecin savait ce qu'il disait tout bonnement parce qu'il parlait franchement et aussi mais surtout qu'il lâchait ce qu'il gardait en lui, exempt de tout mensonges ou de son rire sadique si spécial. C'était étonnant. Les jeunes de la nouvelle ère sont de visu très lucides! Ils savent ce qu'il veulent, ça Teach le respecte, même s'il réduisait à néant pratiquement tout les pirates ou les gens qu'il rencontrait. Alors il dû quand même enchainer la conversation, non sans une once d'amusement et sans plus aucun sentiment négatif.

- Tu es très convaincant comme type, toi. Et tu m'as parlé franchement, je dois le reconnaitre. Mais vous comprendrez tout les deux que le sale coup que m'a fait l'autre enfoiré n'a pas intérêt à se reproduire. Enfin, vous n'aurez pas d'excuses pour vous faire exploser dans ce cas là. Une deuxième femme et un deuxième médecin ne sont pas de trop sur ce navire, mais sachez bien que si vous voulez vraiment rejoindre mon équipage, il faudra suivre mes ordres à lettre, sans aucune discussion et vu que je ne vous connais pas, au moindre fait suspect, vous risqueriez de passer un sale quart d'heure. Une fois mais pas deux, comme on dit. M'arnaquer ne finit pas toujours aussi bien que pour votre ancien ami d'il y a deux jours. De plus, êtes-vous décider à me suivre, dans les abordages, les assassinats et la conquête de ce monde?! En sachant tout cela, êtes-vous prêt à me jurer allégeance et vous joindre à moi?

Son monologue avait imposé le silence autour du feu, y compris pour ses membres d'équipage abasourdis par l'idée qu'il y aurait encore de nouveaux membres qui se rajouteraient et qui aurait su avoir les faveurs du grassouillet ténébreux. Ils étaient tous probablement perplexes quant à l'intelligence que Teach pouvait tirer de ses erreurs, puisque visiblement, pour eux qui n'avaient rien suivis, il recommençait la même connerie qu'il y a quatre jours. Figés comme par enchantement pendant que l'un mangeait une cuisse de poulet ou que l'autre buvait sa bouteille.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Jeu 16 Aoû - 8:03

InvitéInvité
avatar



    A peine la jeune femme avait elle achevé sa sentence, l’air grave, que son compagnon avait surenchérit. Ce qui était une idée merveilleuse ; au vu de la moue dubitative que tirait Barbe-Noire ; si vous voulez mon avis. Katashi, parmi ses nombreuses qualités, était quelqu’un de très franc, avec une aisance à prendre la parole tout à fait déconcertante. Sans-doute son sourire en coin – un tantinet effrayant – et sa voix grave jouaient-ils sur son talent persuasif ; mais pour la pirate aux cheveux rouges, son ami était l’incarnation parfaite du charisme. Il était ce genre de personnage, clairement cinglé, qui exerce sur ses interlocuteurs un charme morbide, une sorte de subjugation perfide qui vous plonge dans la démence. Il était dément. Et d’une certaine manière, elle l’aimait. Aussi, alors qu’elle regardait ses mèches grisâtres danser devant ses lunettes, elle hochait la tête, comme appuyant silencieusement chacune des ses déclarations. S’il s’était avéré qu’elle doutait d’elle-même ; ce discours l’aurait sans doute détrompée. Mais ne vous inquiétez pas, Sakuya ne manque jamais de « self-estime ».

    « - Tu es très convaincant comme type, toi. »


    Oui, ben, elle venait de se le dire. Elle plongea ses yeux cristallins dans le regard du ténébreux, s’imprégnant avec respect de chacune de ses paroles, considérant avec un léger malaise ce que risquait de représenter l’acceptation d’une pareille subordination. Elle n’avait jamais, ô grand jamais !, été sous les ordres de quelqu’un. Même enfant ; les choses ne s’étaient jamais déroulées autrement qu’à sa guise. Pourtant ; elle n’aurait pas le choix. Elle balaya du regard l’assemblée qui bouffait avidement et lâcha un léger soupir. Il allait falloir supporter cet amas de laideur. Ou, éventuellement, le faire changer… Elle restait convaincue que ce puissant personnage aurait beaucoup à leur apporter, tant en termes de réputation que de puissance ; et, pour une telle évolution dans leurs avancées personnelles ; elle était plus que déterminée à faire ses preuves.

    « J’ai souvent fait couler le sang pour un leitmotiv bien moins sérieux que celui de la "conquête du monde"… » Un sourire, à la fois arrogant et amusé, vint étirer ses lèvres purpurines. « Cela mis-à-part, je n’ai aucune autre remarque à faire… » Elle marqua un court silence, puis se hissa lentement sur ses longues jambes. Elle voulait aller récupérer ses biens avant de s’embarquer pour une nouvelle aventure. « ...Capitaine. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Mar 21 Aoû - 21:55

InvitéInvité
avatar


De toute évidence, le grand Teach se méfiait et il y avait de quoi. Les deux jeunes individus n’inspiraient pas confiance, et le puissant pirate venait de se faire trahir par cette vermine de Yamato. Mais quel était l’intérêt de trahir le plus grand pirate de tous les temps, capable de réaliser vos moindres souhaits en un simple claquement de doigts. Katashi n’hésitait pas à lui jurer fidélité, malgré tous ces défauts, c’était (presque) un homme de parole.

« Les abordages, les assassinats et la conquête de ce monde tu dis ? » il regardait sa coéquipière qui se trouvait à côté de lui puis eut un sourire aux lèvres « ahahahaha si tu savais mon Teach, inutile de te parler de notre passé, on en aurait pour toute la journée niak niak niak » puis il continua « Bon marché conclut, tu peux compter sur nous, par contre, je te préviens, je veux mon propre laboratoire ! » Voyant sa chère Sakuya s’éclipser, il se leva à son tour puis continua « Nous allons récupérer nos affaires, nous serons de retour d’ici… une petite heure si tout se passe bien »

Tous les deux marchaient côte à côte pour récupérer leurs biens si précieux. A vraie dire, tout se trouvait dans son cabinet. Après quelques minutes de marche, il grimpa sur son bateau puis ouvrit la porte de son lieu sacré. Dans une vitrine proche, il y avait une main desséchée posée sur un coussin taché de sang. Des masques sinistres accrochés aux murs semblaient jeter des regards sournois accompagnés d’un assortiment d’ossements humains qui était disposé sur un comptoir. Pour conclure tout ça, toutes sortes d’instruments pointus et rouillés pendaient du plafond * il serait peut-être temps que je nettoie un jour * se disait il en remarquant le désastre. Derrière lui se trouvait sa douce capitaine, la pauvre avait tellement de choses à récupérer : ces produits de beautés, ces miroirs pour admirer son visage et sans oublier le reste.

« Oser comparer ma fidélité à celle de ce putin de gamin voilà de quoi me mettre en colère bordel de merde… Ah oui au fait… Quel était le nom de cet abruti ? Je me suis promis de le massacrer pour t’avoir demandé en fiançailles Saku-chan ♥ ! « Il reprit son souffle pour enchainer à tel point que Sakuya avait du mal à suivre « Hors de question qu’on soit deux médecins sur ce bateau, je suis le plus grand ! Je le tuerai le moment venu »

Il avait tout pris, la salle était vide. Il ne restait que quelques meubles tachés de sang, et le jeune médecin avait du mal à cacher son émotion. Il quittait son bateau, allait retrouver d’autres coéquipiers mais il le devait pour réaliser son rêve. Perdu dans ces pensées, il repensait à tous ces moments qu’il avait vécus avec sa capitaine. Toutes ces îles brulées, tout cet or volé… Que de bons souvenirs. Il sortait de la salle essuyant une douce larme au passage « Es-tu prête Saku-chan ♥ ? Allons planquer notre bateau où tu sais, il pourrait nous être utile plus tard »

Tous deux quittaient le bateau caché, Katashi venait de se faire une piqure et on pouvait remarquer ces muscles qui avaient doublés de volume afin de transporter ces affaires et ceux de sa coéquipière. Une nouvelle vie commençait pour nos deux héros, il faisait partit de l’équipage le plus recherché au monde. Quelle excitation !

« Nous revoilà… Teach … ! »


Dernière édition par Mugetsu Katashi le Lun 27 Aoû - 19:09, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Mer 29 Aoû - 9:33

InvitéInvité
avatar






En route, mauvaise troupe!

Le déjeuner se passait pour le mieux. l'entente mutuelle entre lui et ses deux nouvelles recrues était faite. Le restant de l'équipage n'en avait que faire et Teach attendait juste de pouvoir les capacités de ces deux-là. Mais en attendant, ils devaient aller chercher leurs fatras sur leur ancien navire pour achever complètement leur adhésion. Comme le suturé l'avait dit, ils prirent une bonne heure, de toute façon l'équipage devait encore aller rechercher des réserves, n'en ayant jamais assez.
Une légère brise soufflait et les deux recrues lui faisait à nouveau face, le médecin portant tout les bagages. Il avait d'ailleurs les veines qui ressortaient sur ses deux bras; probablement utilisait-il la médecine de façon dopante. L'avenir risquait bien d'être radieux pour Barbe Noire qui maintenant se disait qu'il avait bien fait. Une légère brise soufflait dans les feuilles des arbres de la mangrove, les bouts de sa cape voletaient vers les deux jeunes, tout le monde était sur le bateau (mis à part Sanjuan Wolf, évidemment) et Teach n'eut que peu de choses à ajouter.


- Moussaillons, bienvenue à bord! Vous voici admis dans l'équipage du futur Seigneur! Zehahaha! Vous avez bien fait de venir sous mes ordres, vous ne serez pas déçu par ce que le destin nous réservera! Zehahahahaha! Pour l'instant vous m'êtes encore passablement inconnu, mais ça ne saurait tarder à changer... Commencez à redire vos noms, prénoms à voix haute pour que tous connaissent votre identité, ensuite, le poste qu'il vous plairait d'occuper. Après nous pourrons lever l'ancre et partir vers de meilleurs auspices!

Barbe Noire aimait et avait le sens de la mise en scène, pour ceux-là il voulait une entrée remarquée, c'était les deux premiers qui le rejoignait après l'acquisition de son deuxième fruit. Il voulait que le moment soit solennel et il le devenait. Ils ne seraient sans doute pas les derniers, le monde prenait enfin conscience de son potentiel et ce n'était pas pour déplaire à notre ami.
Il surplombait ses recrues, aussi les plus petits membres de son équipage, de toute sa hauteur. Il les regardait tour à tour, plongeant à chaque fois ses yeux globuleux dans les leurs, arborant comme à son habitude un grand sourire dévoilant sa dentition. Il était un peu ennuyé que le suturé l'appelle par son prénom, mais il aurait d'autres occasions pour le lui dire. Il attendit que les deux compères répondent puis après que chacun eut accompli ce qu'il voulait, Barbe Noire laissa s'étendre ses ténèbres au sol.Après qu'ils aient recouvert tout sur un rayon de cent mètres il rajouta.


- Zehahaha! Bien! Vous voilà officiellement membre de l'équipage le plus ténébreux que cette terre aie jamais porté!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   Lun 17 Sep - 21:26

InvitéInvité
avatar




    Côte à côte, les deux jeunes gens marchaient, plus ou moins silencieusement, en direction de leur bicoque. Avant de s'embarquer pour une nouvel univers, pour de nouvelles aventures effroyablement palpitantes, ils avaient émis le désir commun de rassembler leurs affaires. Alors que Sakuya énumérait mentalement les choses qu'elle devait impérativement prendre - chaussures, bottes, cuissardes, étuis, sac, cosmétiques, lingerie - l'étrange duo arriva à destination. La jeune femme se hissa sur son bateau, et, le coeur lourd, prit la direction de sa cabine. Machinalement, elle saisit une gigantesque valise d'un placard - qui semblait bien incapable de la contenir, si vous voulez mon avis - et chargea tout ce qui lui semblait nécessaire. Soit ; beaucoup ; beaucoup; beaucoup de choses. Une poignée de minutes plus tard, elle traîna l'immense chose sur le pont et adressa un regard plus ou moins terne à son vis-à-vis, Kata-kun. Un sourire étira les lèvres purpurines de la belle tandis qu'elle remarquait, au contraire de sa propre émotion, qu'il était plutôt excité, voire carrément impatient de rejoindre l'étrange personne dont ils avaient, tantôt, fait la connaissance.

    « Allons, ne te préoccupe pas de telles choses mon Kata-chou. Je suis sûre que tu trouveras de nouveaux jouets à bord...»


    Elle ne prit toutefois pas le temps d'expliciter son idée, tant elle fut surprise de voir perler, sous le verre brillant du diabolique médecin, une larme. Il était trop mignon, en fait. Balayant d'un revers de la main les pensées qu'elle venait de ressentir, elle apposa une main chaleureuse sur son épaule, et acquiesça d'un signe de tête à sa dernière remarque. Il était temps de mettre leur navire à l'abri, et ensuite, de partir. Le jeune homme se drogua, améliora ses capacités musculaires et, plus efficace que le plus performant des transporteurs, saisit leurs affaires. Ils retournèrent sur l'immense bateau de Barbe-Noire. Il n'avait pas fallu plus d'une heure pour qu'ils bouclent leurs affaires, rejettent leur ancienne vie sans trop d'émotion. Surprenant. L'ancienne Capitaine se pensait beaucoup plus sensible. Enfin bref ; maintenant qu'il leur était impossible de faire demi-tour, il semblait qu'une forme de cérémonie d'accueil les attendait. Droit, imposant, Teach tonnait de sa sourde voix quelques mots. Sans se faire presser, et avec une aisance tout à fait naturelle, Sakuya prit la parole.

    « Je suis Shonagon H. Sakuya ; et j'excelle dans deux choses : la séduction - chose à laquelle aucun de vous n'aura jamais le droit ; et au tir à l'arme.» Sans se faire prier, et dans un geste presque religieux, la rouquine dégaina ses deux Revolvers. « Voici Outrage et Outrance, mes deux fidèles compagnes. J'aimerais avoir sur ce navire un rôle de sniper, dans la mesure du possible.» Rangeant ses armes et mettant un genou à terre, la Pirate affermit son allégeance à son nouveau maître.

    Une brise violent vint souffler dans ses longs cheveux, faisant doucement vibrer son tricorne aux couleurs abyssales. Elle releva son visage fin vers son Capitaine, et balaya du regard l'assistance. Elle savait qu'elle allait devoir s'affirmer dans ce milieu pour ne pas se faire manger toute crue ; mais cela ne la travaillait pas trop. La seule chose qu'elle espérait alors, c'était d'acquérir une nouvelle puissance. Elle lança finalement un regard vers son ami, attendant qu'à son tour, il prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une recrue peut en cacher d'autres...   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Une recrue peut en cacher d'autres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Une lettre peut en cacher une autre... [Vik]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Un train peut en cacher un autre
» [Jour 3] Certains mots peuvent en cacher d'autres.
» La couverture d'un livre peut être jolie mais l'interieur peut souvent cacher une surprise....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-