AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Ven 20 Juil - 19:06

Hamelin RiitoCivil
avatar

Messages : 358

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: -

    Cela fait deux semaines depuis sa rencontre avec Marco. Kojiro était passé commandant le 2nde division en prenant la place de Yogi, un espion du CP qui avait infiltré les rangs du Moby Dick. Il était assez surpris d'acquérir un tel rang aussitôt, mais il faut avouer que l'épreuve de force fut amplement suffisante pour prouver les capacités de Kojiro. Il s'agit tout de même aussi de l'équipage du célèbre feue Barbe Blanche, ils savent régler eux-même n'importe quel problème et donc même si Kojiro est officiellement le nouveau commandant de la 2nde division il lui reste à faire ses preuves au fil du temps. La confiance est quelque chose qui se mérite chaque jours. Mais à ce niveau là Marco pouvait dormir paisiblement, il a recruté un épéiste de valeur dont la trahison ne fait pas partie de son vocabulaire. Il ne fait jamais quelque chose pour trahir ensuite sauf s'il n'a pas le choix, sinon la plupart du temps il fait quelque chose parce qu'il le veut et dans le cas contraire il fait pas c'est aussi simple que ça. Il n'a pas besoin de trahir car il fait ce que bon lui semble, c'est ça sa liberté. On peut lui mettre milles fusils face à lui pour forcer à rejoindre un groupe, il préféra mourir que d'aller contre sa volonté. Et le voilà tatoué au dos, portant la marque de l'équipage et voguant les mers à leur côté. Même s'il resta un moment aux côtés de Marco à boire et à fumer.

    Mais c'est avec son nouvel équipage qu'il vogue sur les mers désormais. Il est difficile à croire qu'un homme si solitaire que lui a fini par rejoindre un équipage pirate alors que ceux qui le connaissait auraient mis leur main à coupé sur le contraire. Et pourtant, à bord d'une version miniature du Moby Dick, Kojiro se rend sur une île à la tête d'un équipage. Il ne le connait pas tous forcément très bien, après tout cela ne fait que deux semaines qu'il avait rejoint l'équipage. Il s'était bien lié d'amitié, tout le monde s'entendait bien avec lui, chacun retient le nom des autres même si pour Kojiro c'est galère. Ah bah, cinquante personnes qui ont juste à retenir Kojiro là ça passe tout seul. Mais une personne qui doit retenir cinquante noms, là c'est une autre affaire. Enfin faut bien laisser un peu l'eau couler sous les ponts. On retient pas tout du premier coup. Mais c'est avec une humeur festive que l'équipage du Moby Dick accoste la plage de Little Garden. Le soleil s'était déjà levé alors qu'il n'était encore qu'en pleine mer. Kojiro dormait dans la cabine du capitaine mais le matin il appréciait fumer sa pipe en haut du mat. Avant il était sur un petit navire, donc le mat ou le pont c'était la même chose. Mais sur ce navire de grande taille, nécessaire quand on s'est les machins qui se trimbalent dans l'équipage... Lorsque vous voyez Ace et Marco, pas de surprise. Mais croisé des êtres humains qui atteignent 3mètres, cela surprend déjà un peu plus. N'oublions pas que Barbe Blanche faisait la taille de deux-trois hommes, avec la force d'un million certes. Bref', l'escrimeur fraîchement nommé commandant fumait et buvait tranquillement en haut du mat. Il jeta un oeil sur l'horizon entre deux gorgés. Il mit sa main à l'intérieur de sa tunique pour prendre sa longue vue et voir au loin ce que c'était. Une île. Il glissa alors sur la voile, gueulant les ordres avec un grand sourire sur le visage : cap sur l'île ! Bon en même temps c'était juste un changement de direction et pis basta, chacun retourne à ses petites tâches. Kojiro s'est installé à l'avant, sur la proue qui a une forme de baleine, pour fumer pénard. Quelques heures plus tard ils sont arrivés sur l'île. Le vent était plutôt en leur faveur. Il devait être en dix heures et midi. Il n'y avait pas de plage sur l'île mais une jungle verdoyante. Ils trouvèrent néanmoins un petit passage qui était un trop petit pour un navire tel que celui de Kojiro. Ils ont donc jeté l'ancre à l'entrée de cette embouchure et quelques petits bateaux furent descendus pour pouvoir prendre ce petit fleuve. Un peu plus de la moitié de l'équipage était parti avec Kojiro et le reste était resté sur le navire. Souvent c'est ceux qui avaient pas envie de bouger, ou une autre raison. Ils se démerdaient tout le temps pour que tout le monde puisse faire ce qu'il a envie. Mais il ne pouvait pas laisser leur navire sans surveillance. Toute façon même une ou deux personnes suffisaient pour surveiller le navire.

    Ils ont remontés le fleuve jusqu'à la moitié de l'île. Ils remontèrent ensuite les barques sur la terre ferme pour éviter qu'ils suivent le courant, Kojiro ouvrant le chemin en se dirigeant vers la forêt. Il n'avait pas besoin de dégager le chemin puisque la verdure était suffisamment espacé. Il était plutôt surpris de tomber sur des créatures d'un autre temps. Des dinosaures ! Même si le visage de Kojiro montra pas plus de réaction que ça malgré sa première rencontre avec des créatures préhistoriques. Et l'équipage avec le Shin Sekai, c'est pas des t-rex qui vont les surprendre. L'animal sur le chemin, montrant les crocs et bavant devant eux, il semblait vouloir faire de l'équipage son repas. Kojiro s'en occupa pas trop et continua d'avancer vers lui, l'équipage suivant simplement. L'ayant déjà vu à l'oeuvre ils savent ce dont il est capable. Le dinosaure finit par pousser un dernier hurlement avant de se ruer sur Kojiro. Tenant sa pipe entre les dents, en quelques instants il se déplaça à grande vitesse sur plusieurs mètres. Un simple mouvement de sabre, rapide et vif. Le T-Rex ne bougeait plus puis tomba sans pouvoir rien faire de plus. Kojiro bailla, ça le prit sur le coup et du coup le refila à quelques uns de l'équipage. Et oui, le bâillement c'est plutôt communicatif. Ils trimbalèrent ensuite l'animal avant d'arriver un petit endroit espacé. Il y avait suffisamment de place pour boire, fumer, festoyer, enfin vivre la vie de pirate quoi ! Le cuisinier préparait l'animal pendant que les autres préparaient le feu de camp. Un truc bien comac, qui attire l'attention. La fumée du feu montait très haut dans le ciel, on pouvait le voir depuis très loin, sur toute l'île sûrement. C'est grâce à ça que d'autres membres de l'équipage rejoignirent Kojiro et les autres au bout d'un moment, laissant ainsi qu'une petite dizaine de personnes jouant aux cartes sur le navire. Ils fumaient, buvaient, et se remplissaient la panse avec la viande du T-Rex. Une ambiance sympa que Kojiro appréciait à sa plus grande surprise, lui le solitaire. Il profitait de l'instant, mais il ne se doutait pas que d'autres personnes pourraient se joindre à eux... En effet depuis le navire, les pirates qui étaient restés dessus ont pu voir grâce à leur longue-vue une ombre glissant sur l'eau et venant à eux. Plus cette ombre s'approchait, plus ils arrivaient à apercevoir les formes généreuses d'une femme à la chevelure rouge qui était sur le dos d'un animal difficile à décrire. Ils appelèrent alors avec un den den mushi pour prévenir Kojiro de la visite. Il raccrocha alors simplement. Un petit ok pour dire qu'il avait bien compris. Pas de consignes en plus qui voulait dire qu'ils la laissent tranquille sauf pour se défendre bien sûr. Kojiro continuait de fêter avec les autres sous le soleil radiant haut dans le ciel, prévenant qu'ils allaient avoir de la compagnie. Il ne restait plus qu'à voir si cette personne venait pour lui ou pas, si elle allait lui causer des soucis ou bien ramener plus de quoi boire...


Dernière édition par Sasaki Kojiro le Dim 22 Juil - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Dim 22 Juil - 2:33

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18131

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Une famille, c'était une notion que la jeune fille n'avait plus depuis longtemps, pratiquement dix ans, lorsque son royaume fut entièrement détruit dans les flammes et le sang. Si ce Shichibukaï solitaire n'était pas venue satisfaire sa curiosité, la pauvre ne serrait plus de se monde pour gouter de nouveaux à ce plaisir. Au village de Fushia Town elle n'avait bien sûr pas mal vécu sa nouvelle vie, c'était paisible, elle avait rencontré de nouvelle personne, tout le monde était gentil avec elle, et surtout c'est là bas que la jeune Nana était tombé amoureuse du commandant de la première division, qui était anciennement le commandant de la seconde. Oui le fils du seigneur des pirates. Maintenant elle l'avait rejoint, après l'avoir sauvé lors de la grande bataille de Marinford, profitant de l'avoir à ses côtés aussi longtemps qu'elle le voulait ou presque. Tout était nouveau pour elle dans cet équipage, pour commencer il aimait tous leur père même s'il était mort le célèbre Edward Newgate, c'était important pour être dans l'équipage mais elle n'osait pas leur dire qu'elle ne le portait pas dans son cœur. Nana était donc obligé de leur mentir, et en deuxième chose, ils se considéraient tous comme frère, cela l'avait beaucoup surprise mais elle n'avait jamais vu une telle union, et ainsi elle était devenue leur unique sœur, bénéficiant alors de beaucoup d'attention. Même son Shichibukaï qui l'avait sauvé jadis quand elle était petite était venue la voir sur le vaisseaux mère du Moby Dick pour lui parler. Autant dire que cela avait créer pas mal de tentions au sein de l'équipage qui n'appréciait pas cet homme solitaire qui avait été leur ennemie durant la grande guerre de Marinford.

Le temps passait vite, et le deuil de leur père aussi, seul peut être Ace avait encore un peu du mal, il faut dire qu'il avait été lui même sur l'échafaudage et aller y perdre la tête. La rouquine qui ne ressentait que très peu la douleur du deuil, pouvait néanmoins faire croire qu'elle y était profondément touché à cause du mal être qui la rongeait depuis quelque jour, la laissant alors dépressive et renfermer sur elle même et son animal de compagnie. Pourtant tout le souriait, elle était avec celui qu'elle adorait, elle était dans l'un des plus grand équipage -oui car maintenant question taille avec tous les prisonniers d'Impel Down, Buggy était un sérieux concurrent- mais malgré tout cela Nana n'arrivait pas à être heureuse. Pirate, maintenant et depuis le temps qu'elle avait rejoint cette grande famille on pouvait décemment dire que la rouquine en était bel et bien une, à son grand désespoir. Des gens tueraient pour avoir sa chance, mais Nana n'en voulait gère, bien sûr maintenant qu'elle avait rejoint le Moby Dick c'était évident qu'elle n'allait pas le quitter même si être pirate la dérangeait. Petite déjà elle ne comprenait pas Luffy et Ace lorsqu'ils avaient dit qu'ils voulaient devenir pirate, pour elle c'étaient d'horribles monstres qui avaient massacré sa mère et tout les habitants de son royaume, le laissant en cendre. À cause d'eux plus jamais elle ne pourrait y aller, de toute façon son royaume natal était bien trop loin dans le nouveau monde, puisqu'il se situait juste avant Rough Tell. Peut être qu'un jour avec la compagnie de l'équipage en soutient le courage de voir ses ruines lui viendrait. Mais bon voilà l'enfant traumatisé était devenue de la même race que ses bourreaux, même son sauveur lui avait fait la remarque, et depuis elle cogitait encore plus sachant que son rêve de vie tranquille était désormais mort avec sa prime sur sa tête.

Mais aujourd'hui la jeune pirate allait pouvoir se changer l'esprit car -bien que les nouvelles arrivaient vite dans l'équipage- ce n'était que maintenant que la jeune fille décidait de céder à sa curiosité. Il faut dire que jusqu'à maintenant Nana était trop préoccuper par les paroles de son ami le faucon pour penser à la joie d'un nouveau commandant. Mais maintenant sa curiosité était piquée à vif, surtout lorsqu'on lui annonça que l'équipage avait été repérer près de Little Garden cet île où apparemment vivait encore des animaux de légende, préhistorique, des dinosaures. La rouquine avait fortement envie de voir de telles créatures encore vivante, surtout que c'était là que son petit protéger chérie avait grandit. Ainsi elle pourrait voir dans quel environnement ce genre garçon qui avait subi un traumatise certain avait pu vivre et s'entrainer pratiquement tout seul durant des années. C'était donc décidé, elle irait rencontré celui qui avait récupérer le titre de son bien aimé futur seigneur des pirates si la volonté du D le lui permettait. Bien que jusqu'à présent la volonté du D leur était plus qu'utile. Ace avait pu trouver une nouvelle famille et survivre à une mort certaine, Luffy avait trouvé un équipage fidèle et il était en voie de devenir le futur seigneur des pirates, et elle avait également trouvé une nouvelle famille après avoir retrouver et sauvé son Ace.

Une grosse bouteille de Rhum à la main, elle se prépara rapidement à son réveille -et une bonne douche matinale- s'habillant toujours à sa façon très particulière, enfourcha son fauve bien trop grand pour être normal et partie du vaisseau mère. Comme le voyage était long, Figaro pour ne pas se fatigué volait au dessus du reflet de l'eau, le bout de ses pattes pouvait même toucher l'écume de le l'océan. Après tout une journée à traverser la première partie de la route de tous les périls, Little Garden était enfin en vue. De un peu plus près Nana apercevait enfin le navire quelque peu réduit du Moby Dick du second commandant. Sans attendre elle s'y rendit directement, et une fois posé sur le pont avec son félin, faisant sursauté les quelques pirates un peu saoul et totalement concentré dans leur activité des plus importante dans la vie d'un forban : le jeu de carte. Surtout quand on sait que de l'argent était en jeu. Bah oui on est un forban ou on ne l'est pas. C'est ainsi qu'ils lui apprirent que leur nouveau commandant était sur l'île. Nana monta sur le haut du mat avec Figaro et observa l'horizon, là elle vit de la fumée, et sa fidèle monture partie au galop dans cette direction avec sa maitresse sur son dos. Pour lui c'était facile, son odorat l’attirait comme un aiment en direction du camps, tout ça c'était à cause de l'odeur de la viande de tyrannosaure-rex qui était entrain de griller au loin. Une fois proche du camp, l'animal sauta sur un haut rocher -enfin suffisamment proche pour avoir dans son champs de vision sa pitance qui lui titillait les naseaux- et ainsi Nana pouvait avoir un regard sur l'assemblé.

« Alors c'est toi le nouveau commandant de la seconde division ? Tu remplace alors notre l'ancien sur la bonne volonté de Marco ? C'est que tu dois valoir le détour pour lui avoir tapé dans l'oeil et être le successeur de Ace. Bienvenue parmi nous alors. Enchantée moi c'est Strange D. Nana et la boule de poile c'est Figaro.. »

Son regard était braqué sur Kojiro, il était intriguant, son physique était bien moins imposant vis à vis des deux qu'elle avait cité précédemment dans son discourt. Faut avoué que les deux étaient de carrure assez imposante question musculature, contrairement à lui qui était fin mais n'en restait pas moins intéressant. Elle lui jeta alors sa bouteille en cadeau à sa promotion et son recrutement dans l'équipage. Puis Figaro descendit lentement du rocher -à pas de loup si l'on pouvait dire- et se rapprocha du commandant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Jeu 26 Juil - 2:03

Hamelin RiitoCivil
avatar

Messages : 358

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: -

    Quelle charmante petite île... Si seulement la plupart des animaux essayaient pas de les bouffer. D'après les renseignements que nous apporta un des membres de la flotte, ils se trouvaient sur une île préhistorique répondant au nom de Little Garden. Il fallait donc faire gaffe aux dinosaures mais aussi aux insectes qui peuvent amener des maladies dont le traitement n'existe plus puisque l'insecte aussi. Enfin bref', fallait faire gaffe quoi. Kojiro était plutôt intrigué par le nom qui donnait un air de conte de fée à une île très grande et pas du tout féérique. Ils expliquèrent alors à Kojiro que ce serait à cause de la présence de deux géants qui se battent en duel depuis des années. Il trouva ça cool sur le moment, après il s'en foutait il était occupé à becter, boire, et fumer. Et aussi à déshabiller du regard une nouvelle arrivante. En même temps, en tant qu'homme, on ne pouvait faire autrement. Cette poitrine généreuse, ces courbes enivrantes, ce visage magnifique, cette chevelure resplendissante. Une créature de rêve répondant au nom de Strange D. Nana. Sûrement l'une des très rare femme dans l'équipage, la seule même pour Kojiro. Cela fait deux semaines qu'il est dans le Moby Dick et il s'agit de la seule femme membre qu'il rencontre. Il était alors intrigué de faire sa connaissance pendant que les autres saluaient simplement la belle en retenant à leur tournée. Kojiro souriait en tenant sa pipe avec les dents, attrapant d'une main la boisson qu'avait apporté la rouquine. En plus d'être sexy, elle apportait une bouteille de rhum. Kojiro se dit alors s'il ne devait pas la demander en mariage, pour rigoler bien sûr. Il répondit à sa présentation en lui donnant son nom tout banalement :

    - Merci. Je m'appelle Sasaki Kojiro, enchanté. Je suis rassuré de voir enfin une femme dans l'équipage. Tu es commandant toi aussi ?

    Il ne connaissait pas bien l'équipage, après tout en deux semaines. Les informations vont vite mais le cerveau est occuper à autre chose. Bah oui : fumer, boire, manger, dormir. Kojiro était assis sur un petit rocher, pas loin du feu. Un morceau de viande sur une branche dans sa main. Il pouvait pas fumer, manger, et boire en même temps. Il devait faire une suite. Il posa donc le rhum pour retirer sa pipe et la poser sur la roche pour reprendre la boisson. Il pouvait ainsi boire et manger, profitant de la viande savoureuse et de l'alcool qu'il proposa de partager à la belle. Les hommes de l'équipage donnaient à manger à l'animal, Figaro. Drôle de nom, Kojiro était un peu surpris sur le coup mais il passa vite à autre chose. Un nom reste un nom, ça n'a pas tant d'importance que ça. Le stock de viande était bien chargé ainsi l'animal pouvait se remplir la panse. C'est le côté pratique du feu en pleine forêt, l'odeur de la viande cuite attire les carnivores. Pas la peine d'aller chercher à bouffer très loin, quelques pas et on tombe sur un dinosaure prêt à vous bouffer. Plus qu'à couper et à mettre sur le feu. Il y avait des musiciens qui jouaient un peu de guitare dans un coin, suffisamment fort pour que tout le monde en profite. Il y avait des fois d'autres instruments, inconnus à Kojiro. L'équipage du Moby Dick est grand, ainsi les gens viennent un peu de partout et donc leur culture aussi. Des styles de sabre, comme le Ganryû de Kojiro. Un style au sabre ramené à l'hirondelle en chasse à cause des changements brusques qu'il opère dans ses mouvements. Mais aussi par rapport à la cuisine, à la musique, les histoires, etc. Bref', il y avait toujours de quoi apprendre quelque chose de nouveau. Finissant de manger, Kojiro remit du tabac dans sa pipe avant de la rallumer pour fumer tranquillement entre deux gorgées, discutant avec la ravissante jeune femme :

    - C'est plutôt flatteur d'attirer l'attention d'une jolie fille comme toi. Je connais pas bien ce Ace, à part ce qu'on en apprend dans les journaux. J'ai juste rencontré Marco, je me suis bien éclaté, alors je suis resté. Et toi ? Comment une si belle femme finie par porter la marque de Barbe Blanche ?

    Il faisait la conversation, cherchant à en apprendre plus sur elle. Après tout, elle était un peu l'exception de l'équipage, la seule femme. Il était donc intrigué par elle, comment elle a finie par atterrir dans un équipage blindé d'homme, pourquoi. Son animal aussi était très intéressant. Après tout, c'est rare de voir un gros tigre voler. Du moins c'est ce qu'il avait compris à travers le dendenmushi. Le temps était génial, pas une seule goutte, pas un seul nuage. Non c'était un grand ciel bleu avec un soleil flamboyant. Bon après c'est sûr que la météo sur Grand Line... On peut se fier à rien. Grand Line est une mer très capricieuse, les astuces de grand-mère ou la sicence, rien y fait on ne sait jamais ce qui peut nous tomber sur la gueule. Pour le moment, l'équipage de Kojiro était plutôt verni. Espérons que cela dure. Et pour ce qui est de durer, ça ne semblait pas être le cas pour Kojiro. Le pauvre pendant qu'il discutait avec la charmante Nana, un dinosaure avec une forme improbable avait décidé de se pointer d'un coup au dessus de lui et de lui baver dessous avant de tenter de le bouffer. Moins charmant d'un coup, on peut même plus discuter tranquille dans une jungle préhistorique ! En plus l'animal était vraiment bizarre, petit et gros avec des jambes de grenouilles et une gueule improbable. Kojiro bougea simplement pas de son caillou, lorsqu'on est un logia il n'y a même pas besoin de bouger. Il créa de la limaille de fer au dessus de lui en forme de lame et transperça l'animal qui tomba au sol. En deux secondes il était en train de se faire cuire par la cuisiner. Et la bave, bah la couche de limaille fit disparaître ce liquide immonde. Tout le monde reprenait leur truc comme si de rien n'était. Un animal a failli bouffer le capitaine, l'animal s'est fait bouffer. Voilà, ça fait un moment qu'ils tournent comme ça donc à force, on a l'habitude. Kojiro reprenait la discussion comme si de rien n'était en tout cas. Il répondait à n'importe quelle question, il n'avait pas vraiment de pudeur ou de gêne sur quoi que ce soit. Il est plutôt du type direct et franc, pas la peine de se faire chier avec des détours.

    Peut-être au bout d'une heure, après s'être bien amusé et avoir bien mangé, ils reprirent la route. Kojiro proposa à Nana de les suivre. Il prit son katana qui était posé contre le rocher sur le côté et le rangea sur sa gauche à sa ceinture. Il ouvrit la marche, suivant son instinct pour se diriger. Même si la flore était importante, les chemins étaient plutôt dégagés. Chacun marchait tranquillement, buvant ou fumant en même temps. Kojiro était tout de même sûr de vouloir voir quelque chose. C'était un duel. Celui des deux géants. Il voulait voir les géants se battre en duel, il marchait donc en espérant tomber sur eux. Ce qui ne l'empêchait pas de discuter ou autre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Ven 27 Juil - 0:50

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18131

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

La vérité c'était que tout allait trop vite. En quelque mois elle avait parcourut East Blue à Marinford en passant par Impel Down, fallait le faire déjà, bon en même temps quand on s'arrête pas, il paraît que ça aide. Ensuite à peine qu'elle avait prit le large pour faire ce qu'elle avait à faire, voilà qu'elle se retrouve en face du terrifiant et particulièrement laid -c'est mal de juger les autres à leur physique mais il faut savoir être honnête aussi- Marshall D. Teach. Dire qu'avant il était sous les ordres de Ace et voilà qu'il l'avait donner sur un plateau d'argent au Gouvernement Mondiale juste pour s'attirer leur faveur, non mais vraiment. Enfin cette rencontre bien que douloureuse car la frustration de ne rien lui avoir fait par manque de temps était considérable, le faite que cet ignoble forban lui avoue que Edward Newgate avait voulu faire de Ace le futur seigneur des pirates étaient des plus intéressante. Le vieux Barbe Blanche aurait presque remonter totalement son estime, malheureusement pour lui ce n'était pas le cas et bien qu'il avait remonté son estime, ce n'était pas assez pour s'attirer sa peine lors de ses funérailles.

Ensuite la voilà pirate, Nana qui détestait ça en était une, et ça c'était passé si vite que la pauvre avait même pas eu le temps de protester que la voilà sur les rangs des supernova, un véritable enfer. Et maintenant qu'elle était officiellement dans l'équipage du Moby Dick, toute l'organisation de celui-ci changeait, Marco passait capitaine, Ace commandant de la première flotte et un nouveau reprenait les rennes du fils du seigneur des pirates. Tout allait beaucoup trop vite. En tout cas elle avait comprit que ce n'était pas parce qu'on était nouveau dans l'équipage qu'on était laissé pour compte, elle était devenue le médecin officiel et référent de toutes les flottes, et un petit nouveau avait reprit la deuxième flotte, celle de Ace, c'est dire. Enfin justement c'est ce qu'il y avait de plus intéressant, car comme elle il était nouveau et se retrouvait avec de grande responsabilité -sans compter qu'il était sur une île qui la motivait à se déplacer- il avait tout pour l'attirer.

En plus d'être jolie il était polie ! Si c'était pas merveilleux, comme quoi la rouquine avait bien fait d'aller le rejoindre et d'en apprendre un peu plus sur lui pour se changer les idées. Après lui avoir jeter la bouteille elle alla le rejoindre avec Figaro, et se posta non loin de lui. Sasaki Kojiro, car tel était le petit nom du mignon petit nouveau, avait tout d'un nouveau, il ne connaissait encore pas tout au Moby Dick, non pas qu'il s'était trompé sur le nombre de femme, elle même les cherchait encore -or mi les infirmières personnelle et occasionnelle du chère Barbe Blanche-, mais parce qu'il lui avait demandé si elle était commandante, s'il était pas adorable. D'ailleurs Nana avait finit par considérer Izu comme une femme, histoire de se dire qu'elle avait une amie sur le vaisseau mère, mais ça c'est une autre histoire.


« Enchantée alors Koji-chan. J'ai bien peur d'être la seule pour le moment hélas, mais non je ne suis pas commandante contrairement à toi. D'ailleurs tu as de la chance d'avoir récupérer un si bon poste, à croire que la deuxième flotte est faite pour les petits nouveaux puissant. Non moi on vient me voir quand on va pas bien pour que je m'occupe d'eux et le remette en état ♥ »

Sourire charmeur et voix presque suave, la rouquine aimait taquiner les autres. En même temps, en tant que seule femme, taquiner les hommes de son navire était devenue parfois sa seule source de distraction pour se changer les idées. Nana dévisageait à défaut de dévorer du regard le jeune garçon, il était donc un logia -les informations vont vite dans la famille- et il était nouveau tout comme Ace avant, et se retrouvait comme lui à la tête de la deuxième flotte. Ça intriguait beaucoup la rouquine, il n'avait pourtant pas la volonté du D mais il était transporter comme s'il l'avait, c'était plutôt déroutant. Elle voulait en savoir d'avantage sur lui, même tout sur lui, Kojiro la passionnait, il marchait presque dans les traces de celui qu'elle adorait, et pourtant ce n'était même pas le but.

En l'invitant à partager leur repas, Nana s'était retrouvé obligée de changer de point de vision, elle n'allait tout de même pas rester des heures à observer Kojiro dont le visage s'illuminait avec les crépitement du feu. Figaro lui se jetait comme un ogre sur la viande sans broncher sur les autres personnes qui étaient près de lui, généralement de nature associable, lorsqu'on l'achetait avec de la nourriture il pouvait devenir très docile. À vrai dire cela ne marchait uniquement en présence de sa maitresse proche de lui. La viande de dinosaures allait donc parfaitement au palais du félin et de la jeune fille, enfin elle se disait que ça n'avait pas dû être facile tous les jours pour Akito de manger ce genre de viande. Il était si jeune.

Cet équipage était quand même troublant, où qu'ils soient, c'était toujours la même ambiance avec les membres, peut importe de quelle flotte ils venaient. C'était comme si elle était sûr le vaisseau mère alors qu'elle n'y était absolument pas. Comme dans une vrai famille tous avaient quelque chose de ressemblant. Ce n'était pas pour lui déplaire, mais ça la troublait. En y pensant elle se sentait ignorante sur ce grand équipage de légende, et avait l'impression d'être bien plus nouvelles que ne l'était Kojiro. D'ailleurs le charmant jeune homme en profita pour lui faire la discussion, ce qui manquerait de la faire virer au teint rouge far, déjà que ça avait commencé à rosé. Par contre l'explication qu'il donna était des plus simplistes sur sa raison d'avoir intégrer l'équipage de l'homme qu'on disait le plus fort du monde.


« Tu as rencontrer le capitaine c'est déjà un bon début, tu rencontrera Ace bien assez vite. Par contre ce n'est pas juste parce que tu t'es amuser avec Marco que tu t'es retrouvé à la place de second commandant ? Je veux tout savoir ! Oh vous êtes un flatteur, mais je ne pense pas l'être, et si je me suis retrouvé dans cet équipage c'est parce que j'ai voulu sauver Ace à Marinford, et pouf du jour au lendemain me voilà pirate pour le Moby Dick ! »

Les deux voulaient en apprendre sur l'autre, surtout avec le peu d'information qu'il venait de lui donner, sa curiosité était poussée à son maximum et elle était repartit pour le fixer durant des heures maintenant qu'elle avait finit de prendre son repas. Si ce n'était pas des sucreries elle n'était pas très vorace. La rouquine observait alors l'agréable garçon pendant qu'il lui répondait et là un bruit étrange de déglutit attira son attention, et lorsqu'elle commença à remonter les yeux sur la tête de Kojiro, une énorme goute de bave vient se poser sur celle-ci, le recouvrant littéralement pendant qu'il parlait. Sur le coup ça surprenait, mais voyant la bave dégouliner sur lui, elle ne pu s'empêcher de rire, prêtant à peine attention à l'animal qui venait d'arrivé. Nana avait bien comprit que la pauvre bête n'avait plus longtemps à vivre de toute manière. La jeune fille calma son rire lorsqu'elle entendit le dinosaures tomber lourdement sur le sol sans vie, et sécha les larmes qui avaient perler ses yeux. Il était beau, classe, intriguant, elle le dévorait des yeux et paf il s'était retrouver immaculée de salive d'un animal qui aurait du avoir disparut … c'est ce qui s'appelle ne pas avoir de chance. En plus le dinosaures en vu de son physique fort particulier n'était vraiment pas flatteur du tout. Puis tout repartit dans le meilleur des monde et l'animal se retrouva à la broche pour le plus grand plaisir de Figaro qui bavait devant à l'idée d'en boulotter un morceau qu'il espérait généreux.

Puis après un bon moment à avoir continuer de manger et discuter, le commandant décida de lever le camps et de faire un tour. Comme il lui avait proposer des les accompagnés, la rouquine accepta, de toute façon elle l'avait rien d'autre à faire alors autant les suivre. Nana se posta alors à ses côtés, mais feignante, la rouquine était monter sur le dos de sa monture, ce bon vieux Figaro en était réduit ainsi.


« Tu partage la bouteille ? Au faite on va où comme ça ? Tu veux encore trouver un dinosaures qui va te baver dessus où quelque chose d'autre t'intéresse sur cette île ? »

Nana ne connaissait pas grand chose à cette île, tout ce qu'elle savait c'était que Akito y avait passé toute son enfance et que c'était sur cette île qu'il avait été adopté. Les dinosaures ça il lui en avait parler mais à bien y réfléchir à part les animaux préhistoriques et sa famille adoptive il ne lui avait pas raconté grand chose le bougre. D'un coup sans prévenir, un énorme objet vola à dessus de leur tête, tranchant quelque arbre dans sa course folle vu son poids et sa taille gigantesque. Si elle avait eut le temps de s'attarder dessus elle aurait pu reconnaître une masse fabriqué pour quelqu'un d'encore plus grand que Barbe Blanche, malheureusement elle n'en eut pas le temps et resta figé les yeux écarquillé de surprise n'ayant absolument rien comprit à ce qui venait d'arrivé. Figaro quand à lui, à la fois intrigué et pensant qu'on l'attaquait avec sa maitresse partit à toute allure en direction de là où provenait la masse sans demander son reste. Nana eut bien du mal à suivre et se retrouva coller contre son pelage sans comprendre avant de s'accrocher encore plus à son encolure lorsqu'il s'arrêta brusquement dans le noir. Ce n'était pas qu'il faisait nuit mais l'ombre était si énorme qu'on pourrait se croire à l'intérieur d'une grotte, et lorsqu'elle releva la tête, la rouquine pu apercevoir deux géants entrain de se battre à main nue.

_________________


Dernière édition par Strange D. Nana le Sam 11 Aoû - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Mer 15 Aoû - 17:43

Hamelin RiitoCivil
avatar

Messages : 358

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: -

    Ce qui est pratique avec un logia c'est qu'on peut facilement se "détacher" des choses. Par exemple la bave, il a juste eu à créer une couche de limaille de fer sous ce liquide dégoûtant et à le mettre à côté. Bon, ça enlève pas l'humiliation de se faire cracher dessus. Ce qui explique que Kojiro a pas perdu de temps pour le mettre en pièce pour le plus grand plaisir de l'animal. Figaro, son nom, semblait être un animal bien étrange tout de même. Il devait sûrement être originaire de grand line ou bien même du shin sekai. Ce serait pas surprenant dans cet équipage. Mais revenons quelque chose qui attirait plus Kojiro : Nana. C'est sûr que les belles femmes attirent toujours l'oeil. Elle ne semblait pas commandante mais médecin du navire. Il imagina alors la rouquine avec une tenue d'infirmière courte. Il arrivera bien à se faire mal toute façon, même s'il a horreur des piqûres. Il supporte pas les piqûres même s'il reste silencieux, c'est quelque chose qu'il aime comme beaucoup de gens. Qui aimerait qu'on le plante avec une aiguille de toute façon ? Très peu aime se faire planter par un sabre, il n'y a pas de grosse différence. Mais rien ne l'empêche d'aller faire un tour à l'infirmerie pour être sous les soins de Nana. Elle semblait curieuse tout de même, elle voulait tout savoir sur l'intégration de Kojiro dans l'équipage. Pour lui, c'était rien de palpitant... Après tout il a juste bu et fumé avec Marco, ensuite ils ont défoncé l'ancien commandant de la 2nde division car c'était une taupe du ciper phol. Alors du coup il a prit sa place. Il raconta ça vite fait, passant les détails, il n'y trouvait aucun intérêt à raconter cette histoire en fait. Il aime pas trop parler de son passé non plus. Les choses se sont passés pis c'est tout, il aime pas en rajouter une couche. Il est vraiment un gars bizarre, des fois il peut être vraiment bavard comme pas du tout. Tout dépend de son envie en réalité. Il peut faire tout ou rien en fonction de son envie et donc c'est plutôt quelqu'un d'inattendu.

    Ils étaient donc en plein chemin dans la jungle. Cette fois-ci c'était plus dégagé, moins épais. Pas la peine de couper des branches pour se frayer un accès et pas de racines qui ressort du sol. Qui n'a pas déjà trébuché sur ce genre de racine !? Il y a toujours une maudite racine que t'as pas vu pour une fois et qui te fait tomber tel un épique fail. Tout l'équipage en prit pas la même route en réalité. Certains sont partis ramener le stock de nourriture sur le navire, histoire d'avoir quelque chose sous la dent en mer. Même si se ravitailler n'est jamais un soucis, les monstres marins sont faciles à pêcher. D'autres en revanche sont partis se balader mais prenant un chemin différent, plus intrigué par cette direction que l'autre. Au moins ça évitait d'être tous entassé au même endroit. Il n'était donc qu'une dizaine derrière Kojiro. Sans oublier la ravissante Nana et son animal de compagnie. Ils marchèrent tranquillement, sans trop d'embuche. Mais le sol semblait trembler légèrement. Du moins, Kojiro sentait une onde de choc qui se propageait et effleurer leur peau. Un léger bruit sourd venant d'au loin. Il espérait que ce soit les géants. Il voulait savoir qui pouvait être ces fameux guerriers qui se battent depuis si longtemps. C'est alors qu'une énorme masse gigantesque et sombre plana au dessus d'eux avant de se crasher plusieurs mètres derrière eux. Kojiro alors accéléra le pas en direction du point d'origine de la masse. D'ailleurs, tout les oiseaux semblaient s'éloigner de cet endroit. Ils finirent par y arriver. Une vaste plaine, deux géants au milieu. Ils étaient en train de se battre à mains nus. Mais il n'était pas question d'interférer. Kojiro aurait bien aimé se mesurer à ces deux géants, pour voir à quel point il aurait pu leur résister. Non, sur ce point de vue il était tout de même réaliste. Un type logia comme lui, il sait qu'il a une très bonne maîtrise du sabre, il les auraient sûrement battus. Les deux en même temps. Mais comme on est jamais sûr de rien, il aurait bien aimé cette hypothèse à l'épreuve. D'ailleurs, il voudrait aller voir plus tard le commandant de la 5ème division, Vista. C'est le meilleur épéiste de tout l'équipage de Barbe Blanche. Rien qu'à l'idée de se confronter à lui causait de léger tremblement avec le creu de la main posé sur le pommeau du sabre. Mais en attendant, il fallait rester observateur. Il y avait un arbre tombé au sol, il passa alors sa limaille de fer autour et coupa ainsi les petites branches. C'est devenu un tronc d'arbre bien rond en deux sec. Il posa ses miches dessus avec les autres, tout le monde profitant à nouveau du bon goût du saké et du tabac. Les deux géants étaient bien trop occupés à se battre pour leur prêter attention. C'était un match très serré et il semblait sans fin.

    Une seconde fois, le volcan retentit. Son explosion résonna sur toute l'île comme tout à l'heure. On pouvait voir de là où ils étaient, entre les deux géants, le volcan et sa lave en fusion crachée avec puissance. Les géants étaient à bout de souffle, fatigué, transpirant. Bref un sale état. Mais toujours le sourire aux lèvres, tout le long. Ils rirent tout les deux en même temps, se compliment l'un l'autre et affirmant chacun que la prochaine fois sera la dernière. Kojiro se demanda s'ils disaient la même chose à chaque fois. Ça fait si longtemps qu'ils se battent l'un contre l'autre. Et ils se rendirent enfin de compte de la présence des pirates. C'était pas trop tard ! Bon en même temps ils avaient de quoi s'occuper eux aussi. Avec le chariot de boisson, ils n'allaient jamais être en manque. Enfin, il ne faut pas parler trop vite non plus. Kojiro se leva et fit une vingtaine de pas vers les géants qui eux se contenta de se tourner vers lui en lui demandant qui ils étaient. Kojiro se sentait vraiment microscopique à côté d'eux quand même. Il leur répondit en tenant la pipe entre les dents :


    - Je suis Sasaki Kojiro, Commandant de la 2ème Division du Moby Dick. Derrière moi ce sont les membres de mon équipage ainsi que Strange D. Nana, une médecin de chez nous aussi. c'est quoi vos noms, guerriers géants ?

    Ils répondirent tout les deux de le voir grassouillet et grave. Dorry et Brogy. Ils étaient assis avec les jambes croisés vers l'intérieur. Kojiro leur proposa de se servir. Après tout, rien de mieux pour faire connaissance qu'avec de l'alcool dans la gorge ? Ils sembleraient que l'île soit sous leur direction en fin de compte. En même temps, qui serait assez fou pour les attaquer ? Ah, il y a Kojiro déjà. Mais pour lui c'était pas l'heure au combat mais de profiter à rien faire et simplement discuter. Mais on dirait que ce n'est pas le cas de tout le monde. Le mini den den mushi sonna à l'intérieur de la veste de Kojiro. Il décrocha donc, c'était un appel du navire. Il semblerait qu'un navire de la marine semble avoir été vu de l'autre côté de l'île par un membre de l'équipage. Depuis la guerre avec Barbe Blanche, ils essayent à nouveau de prendre le monde en main. Kojiro donna donc quelques ordres à ceux sur le navire, à transmettre à tout le monde. Puis il raccrocha, donnant l'information à tout le monde en le disant à voix bien haute avec tout ce qu'il pense :

    - La marine semble pas vouloir laisser des pirates géants sur cette île. Et ils ont donc du envoyer du lourd pour cette mission. Les gars, attendez vous à recevoir de la visite ! Ne soyez pas surpris si un vice-amiral se pointe. Alors en attendant, préparez-vous ! Non je déconne, continuons de boire en les attendant !

    Un grand sourire aux lèvres, il leva sa bouteille de saké en rigolant en même temps. Ils étaient loin d'être effrayé par la marine. Kojiro était déjà en train de réfléchir à un plan dés qu'il avait entendu le rapport au téléphone. Au maximum il y aurait deux hauts officiers de la marine, voir trois s'ils veulent faire ça vite fait bien fait. Il n'y aurait dans tout les cas qu'un seul vice-amiral, le reste serait d'un rang en dessous pouvant aller jusqu'à colonel. Ils viendront probablement avec une vingtaine à une trentaine d'hommes, armés de fusils et de canons. Ils devront traverser la moitié de la jungle pour se rendre ici, donc il faut compter environ une heure. Ce qui laisse largement le temps à l'équipage de les rejoindre. Les géants sont forts et la marine n'est sûrement pas débile, ce sera des élites de la marine qui viendront les combattre. Dans tout les cas, ils avaient un peu de temps devant eux. Kojiro et son équipage aura juste à se cacher avant l'arrivée de la marine histoire de profiter d'un effet de surprise. Les géants avouèrent à Kojiro que c'était un drôle de petit homme, continuer à vider sa bouteille alors qu'il est au courant que des ennemis sont approches. Leurs rires s'entendaient au km à la ronde tellement il était fort. Et eux aussi, continuaient à boire. D'ailleurs, le chariot commençait à se vider peu à peu. Le temps s'écoulait, ils continuaient tous à se marrer et profiter, attendant que la marine arrive. D'ailleurs elle n'allait pas tarder alors pendant que les deux géants buvaient tranquillement, Kojiro alla avec ses hommes en plus de ceux qui l'ont rejoint dans la jungle sombre. Certains étaient restés au sol, d'autre comme Kojiro était monté aux arbres, dissimulés derrière les branches. Il ne restait plus qu'à voir sur quels genre de gradés ils allaient tomber...


Dernière édition par Sasaki Kojiro le Lun 20 Aoû - 19:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Jeu 16 Aoû - 13:38

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18131

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

[Nanan ? Sourire aux livres ? Tu bois derrière ton écran ? xD]

Sasaki Kojiro lui raconta alors -après s'être honteusement fait bavé dessus ce qui était plus qu'amusant il faut le reconnaitre- son ascension si l'on peut dire jusqu'au titre de commandant de la deuxième division de l'équipage du Moby Dick, prenant ainsi la succession de la flotte de Ace. Il avait donc prit du plaisir avec le nouveau capitaine Marco, entrant ainsi dans ses bonnes grâces, le phœnix n'était pas bien compliqué sur les relations, -enfin sauf avec le sauveur de la jeune fille-, pour ensuite ôter la vie à cet abject imposteur du Ciper Pool qui avait espéré jouer les taupes dans l'équipage en deuil. Quelle honte, le gouvernement mondiale était donc aussi bas pour en arrivé à de tel stratagème juste après la grande guerre de Marinford ? En même temps c'est vrai que l'équipage de feue Barbe Blanche reste toujours aussi redoutable, avec ou sans l'empereur des mers. Enfin bon, c'était dommage que le beau pirate raconte son épopée de manière si … pas évasive mais sans plus de vie que ça, c'est pas comme cela qu'elle va pouvoir en faire une récit d'aventure digne de se nom, Nana allait devoir faire des petites modification et demander d'autre détaille à Marco. Pourtant c'est tellement bien de raconter ses aventures, certes autour d'un feu avec une bonne bouteille c'était bien mieux. Déçut elle poussa un petit soupire. Mais bon son soupire n'exprimait pas seulement cela, en vérité elle se sentait bien inutile comparer à lui. Il avait tuer un espion, sauvant ainsi l'équipage d'un danger potentiel plus que présent, il était commandant, alors que elle, et bien elle était juste infirmière. Réconfortant les blessés aussi bien physiquement que moralement, c'est tout. Rien de bien glorieux, certes à Marinford elle avait fait exploit, mais les combats ce n'étaient vraiment pas sa tasse de thé, du coup son sentiment d'inutilité n'en était qu'agrandit. Non pas que son rôle l'ennuyait ou autre, la rouquine adorait sauver des vies surtout si c'est celle d'un de ses camarades, mais elle ne voyait pas d'importance à son poste. Tous autour d'elle était si puissant qu'elle se sentait toute petite à côté d'eux.

Se perdant ainsi dans ses tristes pensées, la rousse ne remarqua pas que le nombre de personne avec eux avaient diminuée à cause des dispersions de chacun pour des raisons qui ne regardaient qu'eux. Finalement ça la torturait toujours le faite que maintenant elle soit devenue pirate, même si elle n'en parlait pas ça la travaillait énormément. Devenir pirate quand on déteste pirate en même temps, c'est logique que ça perturbe. Figaro lui lançait parfois des regards, la connaissant avant qu'elle devienne pirate, il comprenait ses sentiments, surement mieux que personne puisqu'ils étaient née au même endroits. Mais la pirate ne remarquait ni les inquiétudes de son félin, ni même les vibrassions du sol qui se propageait dans le corps de l'animal. Se perdant même à penser à Akito qui avait grandit ici, se demandant si c'était une bonne chose qu'il ait rejoint un équipage pirate, même si elle faisait partie du même. Une masse qui trancha l'air eut finalement raison de ses songes et titilla les nerfs de l'animal qui partie d'un bond, laissant Kojiro et les autres derrières. La pauvre eut bien dû mal à se cramponner rapidement à sa fourrure de son cou, ne s'attendant pas à ce que son fauve part aussi vite sans prévenir.

C'est là qu'elle se retrouva face à eux deux, ses deux grands géants qui lui faisait de l'ombre tellement ils étaient immense, ce qui est normal pour un géant cela va s'en dire. Ils se battaient, ayant surement jeter toutes leurs armes dans leurs affrontements titanesque, comme cette masse qui avait tant énerver l'animal, se sentant agresser et croyant sa maitresse en danger. Pour le coup lui aussi se sentait tout petit face à eux, cela ne l'empêchait pas de grogner, les chiens les plus petits aboient toujours contre les plus gros, c'est un fait. Kojiro et toute sa troupe la rejoint alors, et s'installa sur un tronc d'arbre qu'il avait soigneusement préparer. Nana elle préféra rester sur le dos de son félin, observant toujours le spectacle qu'offrait les deux mastodontes avec leur combat. Figaro qui n'avait qu'une envie, à savoir attaquer les deux individus, oublia bien vite son idée -qui de toute façon ne pouvait se réaliser- lorsque le volcan entra en irruptions. Les deux géants en profitèrent alors pour mettre fin à leur combat qui durait depuis trop longtemps, mais une chose était sûr, il était bon ami. Sirotant sa bouteille, la jeune fille observa le commandant qui alla leur parler, échangeant ainsi leur identité. Sauf que le malheureux leur proposa aussi de l'alcool, l'intention était gentille, mais vu la taille des géants, un tonneaux de rhum leur remplirait même pas une carie. Nana paniqua à l'idée qu'ils puissent tout engloutir en une seule gorgé, et manqua de défaillir. Soudain elle se reprit, revoyant dans son esprit le petit visage souriant de son petit protéger et elle alla aussi voir les géants.


« Vous avez déjà rencontrer des personnes qui vivent ici où d'autre personne ? »

Les deux réfléchirent, ils avaient bien entendu dire que des personnes vivaient ici, mais ils ne les avaient jamais croisé, faut dire qu'ils étaient bien trop occupé dans leur combat à chaque fois pour remarquer qui que se soit. Ça l'avait un peu déçut, mais tant pis. En revanche il avait croiser l'équipage des Mugiwara no Bushi avec qui ils s'entendaient, décidément le petit frère de Ace en vivait des grandes – et drôles- aventures. Mais alors que leur prise de connaissance allait de bon train, le Den Den Mushi de Kojiro sonna, laissant planer un silence pour savoir si c'était grave où pas. Un navire de la marine ? Bah voyons il n'avait vraiment que ça à faire ceux là. Heureusement pour elle, la capture qu'elle avait subit il y a un mois commençait à ne plus l'effrayer autant, lui redonnant un peu d'assurance, sauf que les combats n'étaient toujours pas son activité favorite. Le commandant se mit alors à donner ses instructions l'air sérieux, avant de dire qu'il n'en pensait pas un mot. La rouquine rigola, elle comprenait vraiment pourquoi il avait tant plus à Marco, faut dire que quand il était bourré ce dernier aimait faire des trucs dans ce genre.

« Ha ha, je vois pourquoi tu as autant taper dans l'œil de Marco. Enfin j'espère qu'on aura pas de haut gradé … quoiqu'ainsi il y aurait plus de chance que j'ai des gens à soigner. »

Dit elle l'air ravie. Enfaite c'était pour mieux cacher son inquiétude, en combat sans qu'elle le veuille -puisqu'elle n'aimait pas se battre-, elle pouvait se transformer en arme de destructions massive, car son sombre côté était bien effrayant. Figaro lui savait quel danger elle pouvait être, sans compter que son autre moitié n'avait aucune pitié pour tuer ses allier, si Kojiro avait la chance d'être un logia, les autres présents n'avaient pas cette chance et n'étaient alors que des jouets entre ses mains sadiques de son esprit malade. Non, grand Dieu non, la jeune femme ne voulait pas que cela arriva, ça la terrifiait rien que d'y penser. Du coup elle continuait de boire pour oublier qu'un monstre dormait à l'intérieur d'elle.

Après avoir bien rit et bien bu, ils commencèrent à rejoindre la jungle, c'est que maintenant la marine n'allaient pas tarder, une chance que celle-ci n'avait pas prévu que l'équipage du Moby Dick serait également de la partie. Pendant que les hommes choisissaient de rester ou au sol ou dans les arbres, Nana perdit un peu de temps à caresser Figaro et serrer très fort, en lui disant que le mieux étaient qu'ils se battent séparément. Le félin était un assassin dans l'âme, il ne vivait que pour tuer tout ce qui s'approchait de lui normalement, alors il allait s'en donner à cœur joie contre la marine, mais la vue et l'odeur du sang était les points faibles de sa maitresse. Lui était tapis dans l'ombre des herbes, tandis qu'elle était en hauteur, sa lance dans la main. Peu de temps après, les cris des reptiles se firent entendre, ça y est, l'armée de la justice était là. Des coups de feu se faisaient entendre, et on pouvait voir des mouvements dans les fougères de loin. Les supérieurs criaient sur leurs soldats. Petit à petit ils se rapprochaient d'eux, elle ne saurait dire leur grade, et elle s'en fichait un peu, les premiers à attaquer étaient ceux qui étaient restés au sol. Les tires et les coup de lame qui s'entre choque résonnait, puis ceux qui étaient dans les arbres leurs tombèrent dessus. L'effet de surprise était parfait, mais certains gros poissons étaient encore à venir. Sauf que le bruit et les odeurs de sang attiraient certains reptiles qui avaient bien envie de se repaitre des cadavres, mais aussi de chasser eux même leur victime ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Lun 27 Aoû - 23:38

Hamelin RiitoCivil
avatar

Messages : 358

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: -

    Voilà comment on passait une bonne journée. Du saké, la nature, le calme. Bref', un vrai moment de repos. Pimenté d'une rencontre plus qu'amical, en partageant le saké Kojiro eut une pensée qui traversa sa tête : pourquoi pas ne pas les inviter dans l'équipage ? Bien sûr cette idée resta dans sa tête. Cela fait tellement longtemps qu'ils se battent en duel, leur détermination ne flanchera jamais. Et pis, il aurait plus de saké s'ils venaient dans l'équipage ! Tout ce que buvait Barbe Blanche dans la journée n'est rien comparé à tout ce que eux peuvent boire. Et plus d'alcool sur son navire, ça Kojiro ne pouvait pas l'accepter. Même le navire-mère du Moby Dick ne pourrait pas supporter leur taille, même s'il est déjà considéré comme l'un des plus gros navires. Bref', toute façon des idées sur le coup y'en a cinquante par jours qui traverse l'esprit de Kojiro. Il montra une attention plus importante sur une toute autre chose. En effet quand l'infirmière de l'équipage Nana parlait d'avoir plus de monde à soigner, Kojiro se rapprocha alors d'elle suffisamment qu'il était presque collé à elle. Il prit alors un ton et un regard beaucoup plus charmeur :

    - Je risque d'être blessé durant la bataille, après tout je dois protéger l'équipage. Tu pourras me soigner et t'occuper de mon corps alors ? Mlle l'infirmière ♥

    Il lâcha un léger rire après cela en se décollant d'elle. Après tout, se faire soigner par une fille sexy qui a de jolies formes, aucun homme ne refuserait cela ! Kojiro allait sûrement faire d'autre remarque dans ce genre. Mais quand on s'amuse le temps passe plus vite ! Si vite qu'ils étaient déjà dans les buissons, entrain de tendre un piège aux marines. Caché dans un arbre, Kojiro dut éteindre sa pipe pour éviter de se faire repérer. Ça aurait été tout de même stupide de se faire repérer par la fumée de sa pipe. Au début il pensait simplement attendre et grâce à l'aide des deux géants, en finir rapidement. Mais il allait y avoir du monde. Autant en finir plus rapidement que prévu. C'est alors que dernières les feuilles des arbres, derrière les branches, dans l'obscurité, de la limaille de fer se formait. Des balles comme celles dans les fusils apparaissaient de plus en plus. Kojiro avait levé son bras, sa main pas plus que la tête. C'était comme le signe de main des commandos qui signifie de maintenir les positions et d'attendre. Les cris des supérieurs, les soldats sortirent des buissons en ciblant les deux géants. Kojiro baissa la main, alors les centaines de balles s'abattirent sur les premières lignes de marines. Et en même temps que la main fut baissé, les pirates sortirent de leur cachette et foncèrent dans le tas. Cette fois ce n'était pas l'élite de la marine. Alors ils se faisaient une bonne joie de les massacrer. L'attaque surprise était parfaite, les géants avaient à peine besoin de lever le petit doigt. Kojiro resta un moment dans les arbres et faisaient des attaques à distance. Après tout, l'équipage savait très bien gérer les soldats de la marine. Ce n'est qu'un petit moment plus tard que trois haut gradés de la marine apparurent. Ils firent une belle entrée en scène bien coordonnée qui fit agrandir le sourire de Kojiro. Un au centre ouvrit la voie au milieu dans un mouvement de sabre, dégageant ainsi les pirates. Les deux autres derrière lui sautèrent vers les géants. Ils semblaient bien se défendre car malgré le fait qu'ils aient été repoussés, ils sont rapidement repris l'assaut et donner du fil à retordre aux géants. Quant à Kojiro, lui il prit appui sur le tronc d'arbre de toutes ses forces pour arriver d'une façon fulgurante sur le haut gradé qui avait ouvert la voie. La lame de Kojiro rayonna dans le ciel et interpela ainsi l'officier qui contra de son sabre l'attaque de Kojiro une fois ce dernier arrivé. Un combat entre escrimeur démarra alors, mais d'abord les présentations. Kojiro s'annonça en premier, un grand sourire presque sadique aux lèvres :

    - Commandant de la 2ème division Sasaki Kojiro, enchanté !

    Et avant que l'officier puisse se présenter il enchaîna un autre mouvement de lame. C'était un coup circulaire. Un coup qu'il enchainait presque à chaque fois lorsqu'il arrivait par dessus l'adversaire. Comme pour se stabiliser et revenir au sol correctement avec de bons appuis et sans ouverture. Son adversaire avait su paré sans difficulté, et avec un air serein et respectable il répondit à Kojiro :

    - Contre-Amiral Yamamoto Jyûshiro. Tu vas me suivre en prison.

    Kojiro avait un air ravi sur le visage, il semblait avoir trouvé un bon adversaire. Pas de fruit du démon. Juste l'éclat de leur sabre. Le commandant ne s'occupait même pas de ce qui se passait autour de lui, il était complètement concentré sur son adversaire. Les deux autres officiers étaient sûrement des contre-amiraux aussi. Après tout, les géants étaient de redoutable adversaire. Mais peut-être étaient-ils des utilisateurs de fruit du démon, ou qu'ils maîtrisaient parfaitement un haki. Peu importe, Kojiro lui enchainait sans hésiter ses frappes. Il ne dominait pas complètement les échanges puisque son adversaire ne restait pas uniquement sur la défense, lui aussi il rendait les coups. Mais il était difficile pour lui de répondre aux coups de Kojiro car ce dernier était imprévisible. Un peu comme une hirondelle en chasse, le sabre de Kojiro faisait de brusques changements de directions. Même si l'officier empêchait à chaque fois le sabre de Kojiro d'atteindre un point vital, des coupures apparaissaient sur son corps aussi. Kojiro aussi, mais ce qui le rendait effrayant. Lui aussi recevait des coupures du sabre de l'officier, comme sur la joue gauche ou sur le flanc droit de son ventre. Mais il enchainait les mouvements comme si rien ne s'était passé. Kojiro n'utilisait aucune de ses techniques aussi. Alors ils étaient tout les deux à égalité. Mais à cause de la peur qu'il inspirait à l'officier, on pouvait sentir que Kojiro dominait le combat.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Mar 11 Sep - 16:41

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18131

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Pendant que tous les membres de l'équipage commençaient à se cacher, la rouquine se plaignait du faite que si un gros poisson de la marine s'amenait sur île, alors elle aurait beaucoup de membre à soigner. Remarque qui ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd puisque Kojiro sembla tout particulièrement intéressé, se collant même à elle. Nana ne pu s'empêcher de lâcher un petit rire et garda un large sourire en le regardant malicieusement pour lui répondre. Sans le connaître plus que ça puisque cela faisait que quelques minutes, voire heures qu'ils s'étaient rencontré pour la première fois de leur vie, Nana l'appréciait déjà. Elle aimait les beaux garçons amusant, c'était surement ce qui aidait, compensant ainsi le fait qu'elle ne le connaisse que depuis peu.

« Mais très volontiers mon cher Kojiro, j'espère alors que tu seras blessé pour que je puisse m'occuper personnellement de toi pendant ta convalescence ♥ »

Jusqu'à présent la rouquine avait un peu de mal avec les membres de l'équipage du Moby Dick, c'était déjà tous des hommes, ce qui n'était pas évident à vivre quand on était le seul membre de sexe féminin dans l'équipage, mais en plus ils se connaissaient tous depuis longtemps déjà, alors qu'elle n'était que le dernier petit poussin venue au monde dans ce grand poulailler. Là elle s'entendait facilement avec Kojiro, c'était plutôt bon signe, peut être qu'il sera alors son ami le plus proche dans l'équipage, Marco décuvant trop souvent. Sans compter qu'il était trop proche de Ace, ça pourrait devenir gênant dans des discussions poussés, mieux fallait éviter.

Malheureusement le temps de la plaisanterie était passé pour laisser place à l'action. À quand une journée sans combat ? C'est ce que se demandait la pauvre pirate qui détestait les combats, peut être que si elle se mettait à aimer ça, elle ne les attireraient plus ? Allez savoir, avec la volonté du D rien n'est jamais moins sûr alors pourquoi pas. Chacun était alors caché, ou dans les buissons ou dans les arbres. Le commandant de la deuxième flotte donna ensuite le signe de passer à l'assaut, mais Nana attendait encore un peu, ce genre de situation n'était pas sa tasse de thé, contrairement à Figaro qui lui massacré aisément tous les marines venue ici. Avec sa carrure en un coup de patte il en tuait trois, c'était rapide avec lui. La rousse éprouvait une certaine compassion pour ses pauvres Marine, après tout elle avait eut vent de l'histoire Cobby et Luffy, et trouvait ça triste d'imaginer que ce petit marine au grand cœur pouvaient se trouver dans ceux qui étaient entrain de se battre en ce moment.

Malgré le faite que se retrouver dans un combat ne soit pas son activité favorite, il faut reconnaître que lorsque des hauts gradés arrivèrent, sa curiosité fut alors titillé. Pour une fois que c'était pas pour elle, forcément ça la rendait contente. Sur les trois gradés, deux partirent affronter les géants qui n'avaient rien demandé à personne, d'ailleurs elle se demandait pourquoi est ce que la Marine était venue pour eux. Il n'y avait pas grande logique à cela, à moins que les géants ne savent des choses qui sont en trop. Elle observa Kojiro qui se présenta aux troisièmes gradés, faisant de lui son seul adversaire réservé. Tant mieux elle n'en voulait pas, avec son statue de supernova elle en avait bien assez comme ça à ses trousses. Le contre-Amiral avait l'air amusant en disant que Kojiro devait le suivre en prison, il n'y avait que Roger pour se rendre aux mains de la justice, et encore il les avait bien eut. En observant bien le combat, la jeune fille voyait qu'intervenir serait inutile, de toutes manières ils étaient deux escrimeurs, ce qui n'était pas spécialement son cas.

Ne pouvant rester en sans rien faire, il fallait qu'elle agisse, et c'est Figaro qui la motiva, le pauvre était si effrayant qu'il ameutait des troupes entière de marine sur lui, et s'il avait un gabarie suffisamment robuste et immense pour avoir une bonne zone de porté, les coups de feu à répétition commençait à faire souffrir sa chaire. Tout de suite Nana vu noir, il était hors de question qu'on touche à son félin, immédiatement, elle enclencha le manche de sa lance pour qu'elle soit prêt à l'emploie, et se dirigea vers le menu fretin. En agitant sa lance comme si elle dansait avec, ses mouvements étant particulièrement fluide, la rouquine se fraya avec une facilité déconcertante un chemin jusqu'à son compagnon. Tous les ennemies furent rapidement par terre, lui laissant ainsi le champs libre pour constater les blessures de son ami à poile. Et bien c'était pas aujourd'hui qu'elle rentrerait sur le vaisseau mère, le pauvre avait besoin de repos pour se remettre de tout ça. Comme il était recouvert de sang et de la chaire de ses victimes, des lambeaux de peau était visible sur ses crocs extérieurs et ses griffes, elle s'éloigna un peu de lui avant de perdre la tête. Elle observa de nouveau Kojiro qui dominait son combat.


« Koji chan, on aide les géants ? »

Comme de son côté elle en avait fini, et qu'elle était dans le champs de bataille, autant se rendre utile, et surtout allez vite puisqu'elle n'aimait pas ça. Du coup en finir avec les deux gradés qui s'en prenait aux géants seraient un bonne chose bien que les géants pouvaient se débrouiller tout seul.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Dim 7 Oct - 18:15

Hamelin RiitoCivil
avatar

Messages : 358

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: -

    Les lames continuaient de s'entrechoquer violemment. Les deux épéistes s'échangeaient des coups meurtrier à travers tout le champ de bataille. Malheureusement pour lui et ses hommes, ils étaient tombé sur l'équipage du Moby Dick. A moins de ramener l'élite de la marine, il sera difficile pour eux de dominer un quelconque combat. Seul les trois haut-gradés pourrait changer la donne du combat, si les géants étaient pas là. D'ailleurs, Kojiro était surpris de la présence de la marine. C'est vrai que depuis la grande guerre, l'apparition de Barbe Noire, etc. La marine chercherai forcément à redoré son blason. Et capturé deux géants pirates, c'est une bonne manière de montrer sa force. Mais bon, là ça risque d'être bien difficile pour eux. Le combat faisait rage. Malgré leurs armes en miette, ils arrivaient très bien à repousser leurs adversaires. De fiers guerriers, personne ne pouvait revenir là dessus. Enfin, Kojiro n'avait pas tellement le temps de consacrer à leurs combats. Il avait un adversaire et un moment d'inattention suffit à perdre un bras. Certes Kojiro semblait dominer le combat mais tout peut arriver dans un combat. Le pirate asséna un coup puissant immédiatement bloqué par le marine qui fut repoussé sur quelques mètres derrière lui, laissant une trainée de traces de pieds. Kojiro sourit, il sortit sa pipe et la ralluma avant de poser à nouveau son regard sur le marine avec un air arrogant. On aurait pu croire qu'il baissait sa garde, mais les deux épéistes savaient aussi bien l'un que l'autre qu'aucun des deux n'avait relâché son attention sur l'autre. Les sens sont excités, aucun détail n'échappe, un seul frisson suffisait à faire vibrer la lumière de leur lame. Ils étaient face à face, quelques mètres entre eux. Tout deux prêt, cela allait être le dernier assaut. Il fallait mettre fin à cela. Ils s'approchaient lentement, des pas vraiment lents mais fermes. Plus la distance se raccourcissait, plus les pas apparaissaient rapidement. Finalement, c'était dans une marche rapide qu'ils le levèrent tout deux leur lame. Le plus précis, le plus rapide, le plus agile, bref' le meilleur des deux allait asséner le dernier coup. Ils allaient finir par entrer dans la zone de l'autre, Kojiro prononça alors sur un ton léger, ni fort ni bas, mais déterminé :

    - Ittoryu : Hebi no Michi (Voie du Serpent)

    Kojiro abattit sa lame le premier, d'un mouvement ample et léger. Il semblait rapide mais un officier comme lui allait pouvoir aisément l'esquiver, chose qu'il fit d'ailleurs avant d'abattre sa lame. Kojiro sentit la lame commencé à s'enfoncer dans la chaire. Il attrapa alors cette épée à main nue, elle ne put s'enfoncer que de quelques centimètres. Sa main était en sang, cela se déversait aussi de son épaule. Mais au moment où il avait saisit la lame de son adversaire, celle de Kojiro était pointé vers le bas. D'un mouvement de poignet, il retourna la lame et la remonta d'un coup extrêmement vif et net. Il n'était pas en ligne droite, tout de même coupé un crâne en deux est loin d'être aisé sur tout dans cette position. Il opta simplement pour un coup profond en diagonal le long de son torse, un peu comme celle que Mihawk avait infligé à Roronoa Zorro au Baratie. Il lâcha la lame de son adversaire, laissant ce dernier tomber dignement dans une flaque de sang. Kojiro rengaina sa lame noblement. Il laissait sa main en sang pendant dans le vide, comme s'il ne pouvait plus bouger le bras. De l'autre main il attrapa sa pipe et expira une belle quantité de fumée. Il se retourna et vit des soldats de la marine lui sauter dessus en brandissant leurs armes. Une âme vengeresse unissait leurs esprits, mais ils étaient un peu trop aveugle. Foncer sur Kojiro comme ça. Ce dernier remit sa pipe et tendit le bras devant eux, ouvrant la main. Une grande quantité de limaille de fer s'échappa et forma un cercle autour de Kojiro avant de se transformer en dizaine de dizaine de balles. Une fois formés toutes les balles partirent comme s'ils étaient tirés à partir d'un fusil et les firent tomber comme des mouches.

    - Tetsu no Shigure (Pluie du Fer)

    Aucune trace de sang, ils gisaient tous simplement au sol. Aucune balle semblait avoir touché un point vital mais au moins ils ne pouvaient pas continuer le combat. Nana apparu, elle devait être derrière eux. Heureusement qu'elle était derrière, au moins un marine s'est pris les balles à sa place. Il sourit en la voyant, il reprit sa pipe en main pour lui répondre mais à peine avait-il ouvrit la bouche qu'un vent violent souffla, les arbres s'inclinaient. Kojiro avait créé un cône de limaille de fer autour d'eux pour les protéger de projectiles. Les officiers avaient volés jusqu'à eux, chacun d'entre eux s'enfonçant dans un arbre dont les troncs étaient complètement détruit sous le choc, tombant par la suite. Il semblerait qu'ils avaient terminés eux aussi. Les trois officiers étaient donc à terre. Le moral des troupes de la marine chuta immédiatement et tous retournèrent à leur navire. Les pirates du moby dick crièrent pour fêter leur victoire, laissant les soldats ramassés leur camarade et repartir la queue entre les jambes. Les rires des géants résonnaient dans tout l'île, Kojiro avait un grand sourire puis cria pour se faire entendre de tous :

    - Faites péter le saké !

    Tous répondirent bien évidemment en faveur, les boissons tournaient et tout le monde se réunissaient à nouveau. Les quelques blessés venaient aussi en appui sur l'épaule d'un camarade. Kojiro était blessé mais ne s'en plaignait, il avait mit un bandage vite fait sur la main et rejoignit les autres pour boire du saké. Bien sûr, il avait invité Nana à venir boire à côté de lui.


Dernière édition par Sasaki Kojiro le Sam 20 Oct - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Jeu 18 Oct - 16:33

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18131

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

[il avait invité de venir boire à côté de lui : Qui ?]

Il y a des jours avec et des jours sans, malheureusement pour la pirate cette fois-ci encore c'était un jour sans. Pendant qu'elle n'était plus entrain de combattre -n'aimant pas ça-, elle sortie de sa poitrine une feuille qui se révéla être une page de calendrier, et le jour d'aujourd'hui elle la cochait comme pratiquement toutes les autres cases à côtés, il y en avait que très peu qui n'avait rien. D'un air lasse accompagné d'un soupire qui en disait long elle remit la feuille là où elle l'avait prise. Chaque croix représentait une journée où elle avait du se battre, et la pauvre commençait sérieusement à croire qu'un jour il n'y aurait plus que des croix sur son calendrier. C'est dans ses moments là que Nana se dit qu'elle a raté sa vie et qu'elle aurait mieux fait de rester dans son lit et de ne jamais en ressortir. Enfin c'était le prix à payer pour avoir sauver celui qu'elle aimait.

Pendant qu'elle ruminait ça dans sa caboche, inconfortablement installé contre un arbre dont les écorces trop dure lui rentraient dans la peau, certain de ses camarades -qui eux n'avaient pas déserté le combat comme elle qui se voulait faire une pause- lui tombaient dessus, avec la tête dans sa poitrine. Et il commençait à y en avoir de plus en plus qui tombait « accidentellement ». Le premier qui lui avait surement dû tomber par accident avait du passer le mot comme quoi les doux globes de chaire de la rousse était fort agréable et revigorant, total tout le monde s'y jetait. Enfin la rouquine n'en avait pas grand chose à faire à vrai dire, si au début elle était surprise elle finissait par se dire que si en échange elle n'avait pas à combattre alors ils pouvaient bien profiter de ses rondeurs. En plus en tombant sur ses seins, il ne lui gâchait en rien la vue du combat de Kojiro qui était le seul combat qui l'intéressait vraiment dans toute cette agitation. Oui elle n'avait d'yeux que pour lui depuis qu'ils s'étaient rencontré, même si cela ne faisait pas longtemps.

Une fois que le commandant de la seconde flotte du Moby Dick eut terminé son combat, Nana décida de bouger, au grand damne des pirates qui ne pourraient ainsi plus profiter de ses formes féminines. La main en sang avait intrigué l'infirmière qui voulait voir de plus près l'état de la blessure, mais la quantité de sang que perdait le contre-amiral la stoppa, l'odeur était insupportable sans compter qu'ils utilisaient des armes de blanche, il y avait donc trop de fer dans l'air. D'un coup des marines passèrent devant ses yeux pour se jeter sur Kojiro mais retombèrent vite au sol, elle fut étonné de ne pas voir de sang couler. Tant mieux d'ailleurs. La vue de nouveau dégagé Nana pu lui rendre son sourire avant d'avoir son avis à propos des géants, mais quelque chose qu'elle ne comprit pas arriva, brisant les troncs des arbres se brisant sous le choc. S'il y en avait bien qui n'avait rien demandé c'était bien ces pauvres arbres qui s'en prenaient quand même plein la tronche. Quand la bourrasque de vent créer par le cône de fer s'arrêta, la rouquine pu voir que finalement le combat était fini pour tout le monde. Ce n'était pas trop tôt. Les marines repartirent alors, et les pirates criaient de joie, mais la seule chose qu'elle retient fut le faite qu'il y allait avoir du saké.

Maintenant c'était vraiment l'heure pour elle de travailler, surtout qu'elle en avait du boulot la pauvre. Nana commença alors par s'occuper des géants, leurs blessures n'étaient pas si grave, vu leur robustesse c'était normal, il ne fallut donc pas longtemps pour qu'elle les fasses cicatriser, ensuite fut le tour de tous les pirates qui se rassemblaient autour d'elle la suppliant de prendre soin d'eux comme s'il y avait un sous entendu dans leur phrase. Il faut avouer que dans le lot certain ne tenait vraiment pas l'alcool même une coupelle. Soigner ou combattre, le choix avait été donc de soigner, non pas que cela la dérangeait mais le nombre de patient était si grand qu'elle n'en voyait pas le bout, l'espoir de pouvoir boire du saké disparaissait petit à petit que même des personnes qu'elle avait soigné revenait la voir juste pour qu'elle les auscultes. Peu d'entre eux étaient dans un état grave, même très peu, pour eux il faudrait que l'infirmière passe souvent les voir, ceux qui avaient quelque chose de cassé, elle leur fit des plâtres, les autres qui avaient des coupures elle les fit cicatriser. Au final ça avait prit beaucoup de temps, si bien que la moitié d'entre eux chantaient complètement rond comme des queues de pelle. Enfin libre elle n'eut même pas le temps de prendre de l'alcool qu'elle se dirigea vers Kojiro, lui aussi blessé.


« A ton tour maintenant, après tout j'ai dis que je m'occuperais personnellement de toi durant toute ta convalescence. »

Sauf que Kojiro était un logia, elle s'étonna de voir qu'il avait saigné. Mais voilà vu que son corps était un élément, Nana ne pouvait le soigner comme les autres et le faire cicatriser, du coup elle du employer les bonne vieille méthode. Déchirant une partie de ses vêtements déjà pas nombreux pour cacher son corps mais qui avait le mérite d'être épais, elle l'imbiba d'alcool et nettoya la plaie qu'il avait à la main, avant d'y déposer une pommade cicatrisante qu'elle avait sur elle, puis déchira de nouveau ses vêtements pour lui faire un bandage. Finalement c'était peut être pour cela qu'elle n'avait que peu de tissus sur son corps.

« Et voilà ! D'ici quelque jour ça sera complétement guérit, mais tu gardera une cicatrise. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Dim 9 Déc - 14:36

Hamelin RiitoCivil
avatar

Messages : 358

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: -

    Kojiro était bien calme après le combat, fumant tranquillement, reposant son corps. Mais il ne put s'empêcher d'afficher un grand sourire lorsque Nana vint s'occuper de lui. Il était sur le point de l'arrêter, une sorte de fierté stupide peut-être qui est de résister et d'encaisser tout ce qui est possible. Mais lorsqu'elle déchira ses vêtements pour les utiliser, ce qui découvrit son corps un peu plus qu'il ne l'était déjà. Kojiro était alors motivé à montrer toutes les blessures qu'il avait, même là où il en avait pas. Une cicatrice sur le corps ? C'était pas un soucis pour Kojiro. Même s'il restait étonné que l'épéiste ait laissé une plaie si profonde avec son haki. En même temps, Kojiro était un peu trop inconscient parfois en combat. Disons qui lui est déjà arrivé de se laisser empaler pour trancher la tête de son adversaire. Pour un logia ce n'est pas bien grave, mais il ne savait pas si son ennemi savait employer le haki ou s'il avait un autre moyen comme le granit marin pour pouvoir lui asséner un coup malgré son pouvoir. Une fois les blessures pansés, il attrapa Nana par la taille pour venir la coller contre lui en plaçant une coupelle dans la main de celle-ci. Il prit une bouteille de saké ensuite pour remplir la coupelle de Nana avant de boire à son tour, directement à la bouteille. Il laissa sa main contre la taille de Nana, même s'il n'aurait pas résisté si elle voulait s'enlever. Il semblait bien heureux, d'ailleurs qui ne le serait avec une si jolie femme à côté de lui. Bien sûr, ce n'est pas innocemment qui chercha le contact physique. Après tout, un homme reste un homme. Ça ne l'empêchait pas de s'amuser en tout cas.

    - Maintenant profitons ! Buvons et faisons la fête ! Et j'espère que tu pourras aussi t'occuper de moi pendant la nuit !

    Un rire s'en suivit immédiatement à la fin de sa phrase. Ensuite la fête battait à son plein. Il resservait Nana rapidement, n'hésitant pas à réclamer une autre bouteille. Il lâchait de temps à autre l'alcool pour fumer sa pipe. Il proposa aussi à Nana de fumer si elle avait envie, il aurait pas insisté non plus. Ils ont passé la journée à festoyer, les chants pirates se faisaient entendre dans toute la forêt. Leurs voix fortes camouflaient les bruits d'animaux qui se nourrissaient des cadavres de marines. Lorsque l'on s'amuse le temps passe énormément vite. L'alcool coulait à flot, les rires des géants se faisaient entendre jusqu'au navire. Nos bons pirates étaient bien trop occupés à s'amuser que le soleil s'était déjà couché avant qu'ils s'en rendent compte. La raison qui les a poussé à retourner au navire une fois la nuit tombé ? Le manque d'alcool. Une fois qu'ils remarquèrent que toutes les bouteilles étaient vidés, ils s'aidaient les uns les autres pour se relever. Du moins ceux qui tenaient le mieux l'alcool aidaient ceux qui avaient du mal à supporter. Kojiro dans toute son élégance tendit la main à la belle doctoresse pour l'aider. Les torches se mirent à s'allumer et se rendirent sur le navire pour aller continuer la fête sur le pont. Ils traversaient donc la jungle, en levant la main pour dire au revoir aux géants. Kojiro continuant d'utiliser son pouvoir pour bien dégager son chemin. Il l'écartait plus le chemin que pour l'aller car avec l'alcool dans le sang, il valait mieux bien dégager le chemin. Et même si quelques bouteilles avaient été vidés par ceux qui étaient sur le pont, il restait une bonne cargaison sur le navire. Ainsi il y en avait encore qui restait pour boire sur le pont et d'autres allaient se coucher. Kojiro lui avait une autre proposition à Nana, un sourire aux lèvres avec un air dragueur.

    - Et si l'infirmière venait dans la chambre du capitaine ? Pour la nuit bien sûr.


Dernière édition par Sasaki Kojiro le Lun 10 Déc - 2:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Lun 10 Déc - 0:20

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18131

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

La fête battait de son plein, l'alcool coulait à flot, les rires remplissaient toute l'île, et les blessures étaient pensées par les bons soins de l'infirmière. Après s'être occuper du nouveau commandant de la seconde flotte de l'armada, ce dernier en profita pour l'attraper et la coller son lui, ce qui n'était pas pour déplaire à la jeune fille qui appréciait la chaleur humaine pour une raison tout à fait inconnu. Nana ne chercha donc aucunement de se défaire de cette étreinte qui pourrait être considéré comme trop intime. Mais pour elle le plus important était de boire, l'alcool c'était comme les fraises ; son petit pécher mignon. C'était donc plus que ravis qu'elle vida sans plus attendre sa coupelle fraichement remplit, l'alcool ne restait heureusement pas dans son sang qui avait vite fait de l'évacuer avant que le cancer du fois ne fasse des ravages. La remarque qu'il lui fit l'amusa beaucoup, la faisant rire au point qu'elle colle sa tête contre lui avant de le regarder avec un sourire malicieux.

« Mais voyons il suffit de demander cher commandant ! »

Aimant jouer sur les sous-entendu à l'allure lubrique, son innocence parfois candide faisait qu'elle n'avait aucune arrière penser même si elle s'en amusait comme une enfant. On pourrait croire parfois que l'alcool lui dictait ses paroles alors que son esprit n'imaginait juste pas les retomber que pouvait avoir sa façon de dire les choses. Ne voulant pas fumer, car sa bouche était exclusivement réserver à la boisson et que l'idée même d'arrêter de boire lui était impossible, la rouquin enchaînait les coupelles pleines à la suite, les buvant parfois cul sec juste pour être sûr d'être resservi de nouveau. La descente des géants l'inquiétait un peu quand à la resserve d'alcool. L'ambiance était plus qu'agréable et même si certain chantaient faux tant ils étaient ivres cela ne gâchait en rien le spectacle réjouissant. Seul Figaro était calme, mangeant la viande, voir les cadavres. Entant qu'animal de compagnie il lui était difficile de partager leur joie, il était un assassin de nature et non un joyeux luron.

Une fois que le soleil était partie réveillé une partie du monde et que la lune avait prit la relève dans le ciel, mais surtout que toutes les gouttes d'alcool avait été ingurgité, les ivrognes pour la plupart rond comme des queues de pelles s'en retournèrent à leur navire. Après s'être aider de la main chevaleresque de Kojiro, l'infirmière était monter sur le dos de son fauve pour le chemin du retour, bien trop flemmarde pour marcher avec ses propres jambes. Une fois sur le navire, elle profita que certain reste encore pour boire pour leur piquer une bouteille entière et la boire prétextant que la traverser lui avait donné soif alors qu'il était évident qu'en étant transporter, la jeune fille ne s'était pas fatigué. Mais cela avait eut le mérite de bien les faire rire. Après quoi le commandant lui proposa alors d'aller dans sa chambre pour la nuit, certain des membres firent des remarques amusées qui montraient presque clairement ce à quoi ils pensaient d'indécent. C'était sans compter sur l'esprit naïf de la rouquine qui n'imagina pas une seule seconde à des choses que l'église censurerait, car tout ce qu'elle voyait c'était qu'elle n'avait aucun appartement sur se vaisseau. Nana le regarda alors dubitatif un moment avant de lui répondre en souriant.


« D'accord cap'tain ! Je vous suis ! »

Naïve comme pas deux elle partit alors avec lui vers sa chambre, n'écoutant pas les paroles des autres qui se faisait des films -ou qui exprimait leur jalousie- et qui s'imaginerait des choses toutes la nuit, fantasmant sur toutes les scènes possible qui pourraient alors se produire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Mer 26 Déc - 1:15

Hamelin RiitoCivil
avatar

Messages : 358

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: -

    Kojiro était un peu étonné qu'elle accepte. Soit elle était pure innocence, soit elle y pensait aussi. Dans les deux cas, cela amenait au lit. Car forcément, dans le premier cas Kojiro l'amènerait lui-même au plaisir. Et dans le deuxième cas, et bien ce serait pas la peine de venir la chercher à moins qu'elle désire jouer la provocatrice. Mais de toute façon il avait accepté donc autant en profiter. Après tout, elle était vraiment très belle. Des formes généreuses, des courbes alléchantes, des lèvres pulpeuses. Bref, elle possédait tout ce qu'une femme pouvait vouloir. Une fois à l'intérieur de la cabine dans laquelle n'était pas invité l'animal bien évidemment, Kojiro retira sa veste qui était sur ses épaules et la mit sur une chaise à côté de la petite table. Une bougie était seulement allumé alors Kojiro s'occupa d'allumer les autres. Après avoir terminé d'allumer les bougies, Kojiro regarda Nana avec un sourire charmeur aux lèvres en commençant à sortir les bouteilles de saké d'un tiroir accroché au mur, les posant sur la table tout en parlant à la belle rouquine.

    - Mets toi à l'aise. Même très à l'aise. Je vais prendre une douche, tu n'as qu'à venir avec moi, Melle l'infirmière.

    C'était bien plus qu'une invitation et c'était évident. On invite personne sous la douche à moins de vouloir entretenir une relation charnelle. Il commença par enlever les bandages sur sa tête et regarda l'état de son oeil au miroir. Pendant ce temps l'eau commença à couler, il le faisait en avance le temps que l'eau chaude. La porte n'était pas complètement ouverte pour garder la chaleur, elle était donc seulement entre-ouverte. Il regardait donc son oeil qui était complètement guéris. Il n'y avait même pas de cicatrice. Après tout, c'était un logia et l'adversaire à ce moment là n'avait utilisé que le haki. D'après le médecin, un haki plus puissant l'aurait réellement rendu borgne. Kojiro était donc quand même satisfait d'avoir toujours son oeil gauche même si ça avait été limite. Il n'avait même pas de cicatrice. Il passa donc sous la douche après, s'étant totalement déshabillé donc. Il l'aurait fait de la même manière avec ou sans Nana. La seule chose qui change, ce serait la douche. Il n'aurait pas hésité à se coller à elle et commencer à l'embrasser si elle était déjà avec lui. Dans le cas contraire, il l'aurait appelé et invité à le rejoindre. Encore plus si elle l'espionnait à travers l'entre-ouverture de la porte. Après tout, profiter du corps de l'autre sous la douche est très sensuel et agréable. Mais du coup, une douche tout seul, il l'aurait vite terminé si malgré tout Nana l'aurait pas rejoint. Il n'avait pas beaucoup d'intérêt à passer une demi-heure sous la douche. Au bout de dix minutes tout seul, il aurait coupé l'eau et serait sorti avec une serviette autour de la taille et une autre sur la tête pour se sécher les cheveux. Une autre technique pour montrer son corps musclé à Nana. Après tout, le plus grand plaisir de l'homme reste avant tout la femme. Sans elle, la vie serait bien ennuyeuse et vide.


Dernière édition par Sasaki Kojiro le Jeu 17 Jan - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Mer 2 Jan - 0:57

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18131

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

[Premier rp de l'année \o/]

On pourrait en douter en la voyant pour la première fois, surtout avec son attitude douteuse qui laisse supposé plein de quiproquo à cause de son côté tentatrice assez naturelle qui se marie parfaitement avec son style vestimentaire exhibitionniste, mais enfaite, la rouquine n'était pas très futée en ce qui concerne les relations charnelles. Non pas qu'elle n'est jamais pensé à la chose, cela lui arrive enfaite souvent, et elle même déjà embrasser Shanks le roux, ignorant totalement son lien sanguin avec lui, heureusement d'ailleurs sinon cela serait particulièrement malsain entre les deux roux, mais en situation réel, alors là tout passe à la trappe. Pourtant l'infirmière ne pouvait cacher son faible pour les beaux garçons et qu'en vérité si elle pouvait aimer autant d'homme qu'il était possible, alors il y en aurait beaucoup qui prendraient place dans son cœur. Son faible pour les beaux garçons pourraient peut être finir par la perdre un jour à moins qu'au contraire, on l'en sorte de ce piège infernal du pécher. Une femme à homme à l'instar des hommes à femmes. La rencontre avec Sanji pourrait s'avérer fatale pour les deux.

C'était donc en pure vierge de tout pécher et innocente comme pas deux qu'elle se rendit dans la chambre du commandant, ignorant qu'un grand méchant loup pouvait se cacher dedans. De toute manière à part dans sa cabine, elle ne savait pas où dormir or mi le pont, et puis c'était mine de rien l'ancienne chambre de Ace, cela jouait peut être dans son subconscient. Le pauvre Figaro lui, se vu la porte fermer au museau, le laissant vexé devant la porte n'osant imaginer ce que sa maitresse pourrait y faire avec un homme sans sa présence. De toute façon les activités corporelles entre bipède n'était pas son fort, il pourrait donc difficilement imaginer de manière réaliste les actes interdits par l'église. Une fois dans la chambre, la jeune fille observait celle-ci avec attention, jusqu'à ce que son regard s'arrête sur la flamme des bougies. Il y a encore quelque année, le feu la terrifiait, mais maintenant non, bien qu'à chaque fois qu'elle en voyait cela lui rappelait une certaine nostalgie car le feu avait le pouvoir de tout faire disparaître en un rien de temps.

Là c'était plutôt son ardeur qui était en chaleur car on pouvait pas dire que Kojiro faisait tout pour les refroidir, au contraire, il s'occupait bien de mettre rajouter des braises. Son invitation qui en disait longtemps sur ce qui allait se passer sous l'eau transforma le visage de la rouquine en une rose aussi rouge que ses cheveux, c'était à peine si on pouvait différencier les deux. Même le sang qui coulait d'une de ses narines en un filet de penser perverse passait inaperçu dans cet océan de couleur sanguine. C'était fini tout son mécanisme était en pane, une guerre pourrait se produire qu'elle ne s'en rendrait absolument pas compte. Avec de telle propos qui pourrait lui en vouloir d'être aussi bouleversée, l'infirmière qui déjà était dans la chambre du commandant devait déjà faire jaser tous les autres dehors, principalement son fauve qui ne pourrait dormir en sa compagnie cette nuit, honteusement remplacer par un homme qui poussait au crime.

Nana le regarda alors aller sous sa douche,se demandant pourquoi en laissant l'eau couler il laissa la porte ouverte, il aurait ainsi moins chaud dans la douche. Son esprit la travail : que faire ? La tentation la poussait à le rejoindre, mais la raison lui disait que non. Ace avait quand même une place dominante dans son esprit, d'autant plus qu'elle était charger de la mission d'aller le chercher pour la fin de son entrainement, mais en plus entant que petite nouvelle de l'équipage et seule femme, la rousse ne pouvait se permettre de s'envoyer en l'air avec l'autre petit nouveau qui remplacer son ardant commandant. En une fraction de seconde, la vie et les désirs lui parurent particulièrement compliqué et prise de tête. Finalement les courageux -ou ceux qui n'avaient pas eux le choix- de faire vœux de chasteté ne devait pas autant se prendre le choux pour une histoire de plaisir aussi futile. Une chose était sûr, même si résisté être dure, il ne fallait pas compromettre toute suite sa réputation, il fallait qu'elle s'affirme en tant que membre de l'équipage du Moby Dick avant de pouvoir tenter le diable et s'adonner à des plaisirs de chaire.

Lorsqu'il ressortit, la vision était tout à fait charmante, son corps était plus qu'appétissant et Nana se demanda si finalement elle avait pas plutôt manger un zoan aux hormones souvent en travail plutôt que le fruit qu'elle avait. À moins que ce ne soit les caractéristiques animal que Figaro lui avait refiler avec le temps. On pourrait la félicité de ne pas se jeter sur Kojiro pour tripoter sa plastique. Après l'avoir dévisager sous toutes les coutures, Nana réalisa que ce n'était pas très polie et secoua sa tête, se rappelant qu'il avait sortie une bouteille d'alcool de riz qui ne demandait qu'à être bu.

« Alors on trinque quand ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   Jeu 17 Jan - 18:37

Hamelin RiitoCivil
avatar

Messages : 358

Navigation
Doriki:
0/0  (0/0)
Fruit du Démon: -

    Il fut aisé de regarder les yeux de Nana se balader sur son corps, comprendre qu'elle le matait avec attention. Ce qui plut à Kojiro puisque cela signifiait qu'elle était bien attiré par lui. Du moins suffisamment pour avoir envie de le mater. Mais il fit mine de n'avoir pas réellement vu, du moins en ne disant et se contentant d'ignorer simplement, comme si c'était rien ou normal. Il garda simplement son sourire satisfait en allant chercher le saké. Il était silencieux, calme. Il ne disait rien. Mais son sourire et ses yeux en disait long. Il suffisait de regarder son visage pour connaître la suite des évènements. Même Nana, qui semble un peu naïve à ce sujet, pourrait bien comprendre les messages non-verbaux après cette invitation sous la douche. Il versa du saké dans une coupelle puis dans une deuxième. Il en prit une dans chaque main avant d'aller se mettre à face à Nana. Il se mit proche d'elle, un sourire aux lèvres. Comme si son visage disait qu'il l'avait vu en train de mater et donc par conséquent, que tout cela ne pouvait finir que d'une seule manière. Il tendit la coupelle à Nana mais ne s'arrêta pas jusqu'à ce que la coupelle touche les lèvres de Nana. Il allait lui faire boire lui-même, sans qu'elle ait à faire quoi que ce soit. Il versa délicatement le liquide dans la bouche de Nana en levant peu à peu la coupelle. Mais lorsque celle-ci fut presque finie, il secoua légèrement la coupelle pour que le saké déborde et coule d'un coin des lèvres de Nana. Volontairement bien sûr. Il retira ensuite la coupelle et la posa sans gêne dans le creux de sa poitrine opulente. Il prit ensuite le menton de Nana avec sa main libre et lécha le filet de saké qui avait glissé le long de sa peau, remontant donc jusqu'au coin de sa lèvre. Il recula ensuite son visage en lâchant le menton de Nana. Il tourna la tête sur le côté et bu sa coupelle, plutôt rapidement, ne quittant pas des yeux le regard de Nana. Il lâcha ensuite la coupelle pour la laisser tomber par terre. Il remit sa tête face à celle de Nana, se rapprochant beaucoup d'elle à nouveau si elle s'était éloigné.

    - Le saké a bien meilleur goût sur toi.

    Un grand sourire aux lèvres. Des gouttes d'eau tombant de temps à autre depuis le bout de ses mèches pour venir glisser et couler le long de sa musculature. Son corps s'était asséché peu à peu mais restait encore frais. Bien agréable à la fin d'une telle journée. Après avoir sortit enfin une phrase sur son ton charmeur, il se colla à elle. Son torse se pressant contre sa généreuse poitrine. Il posa une main sur la taille de la belle rousse et l'autre sur sa nuque. Il approcha doucement ses lèvres des siennes, les yeux presque entièrement fermés. Il approchait lentement mais sûrement. Si celle-ci ne se dégageait pas, si elle se laissait charmer et ne tentait pas d'arrêter tout cela, Kojiro aurait sans doute donner un baiser à Nana. Un long baiser, langoureux, doux. Il allait profiter le plus longuement possible des lèvres d'une femme aussi belle. Si ce n'est plus, il aurait sûrement glisser sa langue pour aller l'entremêler avec celle de Nana. Mais même s'il avait envie d'aller jusque là, Nana serait peut-être pas du même avis et l'aurait peut-être repoussé avant que quoi que ce soit puisse se faire. Et puis un baiser, ce n'est pas grand chose. Cela peut très bien s'arrêter après, du moins si l'envie de la chair n'avait pas totalement submergé son corps et son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Un sabre d'exception, une chevelure ensanglantée, et des géants. [Pv Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fruit du Démon et Sabres d'exception oubliés ?
» Énième recensement des armes d'exception.
» La Voie Du Sabre [Shimotsuki, Rang B, CdP, Apprentissage, Réservée]
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» [Cours] La voie du sabre [Ouvert à tous]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Little Garden-