AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Mer 25 Avr - 20:26

InvitéInvité
avatar


~~ Rencontre autour d'un verre d'une bouteille ~~


Whiskey Peak! La première île de Grand Line, enfin, pour le trajet qu'a choisit le Log Pose quoi. On disait comme quoi les îles peuplant cette mer portaient parfois bien leur nom, c'était une évidence ici. Mais ça tombait bien parce qu'Urahara avait bien besoin d'alcool gratuit et de nourriture à volonté. La route pour finalement échouer ici avait été assez éreintante et il fallait qu'il se refasse des berrys. Mais pas seulement, il devait aussi se procurer un navire.

Alors comment est-il parvenu jusqu’ici, me direz-vous? Bien évidemment pas en nageant, c’était un brin compliqué. Il est venu en bateau certes, mais ce n’était pas le sien, tout simplement. Originaire de West Blue, il vagabondait d’îles en îles pour boire et pour trouver un sensei pouvant lui apprendre à se servir de son don. Puis finalement, ayant au début son propre petit bateau (un bateau de pêcheur) il dû se rendre à l’évidence. Sa chaloupe était bien trop fragile et abimée pour pouvoir gravir la grande montagne qu’est Reverse Mountain! Et donc à la dernière île avant cette même montagne, il décida de squatter un navire pirate de manière « invité non désiré » mais suffisamment bien planqué pour ne pas qu’on le jette à l’eau ou qu’on le fasse travailler sans qu’il le veuille.

Il avait donc attendu le moment propice, le pic de ronflements de pirates à moitié étouffé. Très utile et pourtant très peu exploité par les marines pour les attaques surprises. Cet indicateur consiste à écouter attentivement les ronflements provenant d’un bateau de pirates ayant fait la fête jusqu’au matin et d’attendre le meilleur moment pour monter à bord et se planquer. Risqué me direz-vous? Que nenni! Car les ronflements à leur apogée ne sont pas tonitruants, ils sont étouffés! Il est connu que les pirates se bourrent la gueule jusqu’à vomir, non? Et bien ils vomissent le plus souvent pendant leur sommeil, mais pas n’importe lequel. Uniquement pendant le sommeil le plus profond. Ce qui fait que les gens ne se réveillent pas en se rendant compte qu’ils ont vomis, d’où les ronflements amoindris.

Il pût donc ainsi s’infiltrer assez facilement sur le navire. Et, planqué dans un tonneau, à pu réussir à dormir tant bien que mal, devant s’accommoder à l’odeur ambiante dans tout le bateau mais aussi à l’étroitesse de sa planque. Il pouvait bien remercier tout les villages plus insalubres et puant les uns que les autres qu’il avait rencontré durant sa traversée de West Blue pour avoir pu l’entrainer à résister à ce genre d’odeur. Comme quoi, avoir de l’endurance olfactivement parlant pouvait être utile dans la vie.

Il avait donc dormi là, tranquillement, jusqu’à l’après-midi. Il entendait du bruit dehors mais n’arrivait pas à identifier ce que les pirates disaient, il était dans la cale du navire, mais de toute façon avec l’aide du Haki de l’Observation, il pût déduire que plus personne n’était présent dans le même endroit que lui. Souffrant donc de crampes et ayant une furieuse envie de s’étirer, il s’extirpa donc de ce cylindre infernal qui avait réussit à lui donner un petit mal de dos. Il reprit son épée, préalablement cachée en dessous de sac de nourritures.


- "Bouuuuuuuuha! Quand est-ce qu’on arrive ? Quand je ne vois pas la mer je suis un peu perturbé moi!"

Soudain Urahara se rendit compte que tous les membres d’équipages s’activaient aux voiles et le capitaine s’occupait de la barre. Tout à coup, le bateau pencha, l’avant se souleva et en un instant, les tonneaux et autre sacs pesèrent de tout leur poids sur les cordes qui les retenaient. Le tonneau d’où il s’était assoupi, lui, alla brutalement se plaquer contre la paroi du navire. Il n’y avait plus pensé, le mal du dos plus préoccupant de son point de vue. Mais ça ne changerait rien, le bateau amorçait sa montée, de plus en plus rapide vers un sommeil improbable, un sommet montagneux, unique au monde, un sommeil que biens des pirates avaient atteint et où son destin se jouait. C’était l’entrée dans un nouveau monde, à part en tiers, où la météo était détraquée, où les boussoles se rendaient inutiles mais c’était l’endroit de la Terre où tout se passait.

Urahara eu la sensation de se trouver en l’air, le navire avait déjà gravit la montagne et l’on pouvait clairement entendre l’eau frétillante ou furieuse, nous indiquer qu’on n’allait pas tarder à redescendre. C’était magique, on appréciait le moment en ne pensant à rien d’autre qu’à admirer ce point de vue pour le moins étrange. Enfin, ça c’était pour l’équipage pirate, Urahara lui se sentis juste soulevé puis ré-attiré vers le bas à cause de la gravitation. Fort heureusement pour lui, le capitaine avait visiblement tout prévu, après la descente qui s’en suivit, le bateau ne fit aucune halte sur les rives de la montagne et le lourd débit de l’eau descendante fit de nouveau place à une mer calme.


*Vivement que ce bateau arrive à une île, je crève la dalle et j’ai soif! D’après l’odeur des sacs et des tonneaux, je crois qu’eux aussi voudront vite accoster. Espérons que la première île ne soit pas loin. Et que j’y trouve peut-être quelqu’un pouvant m’expliquer comment utiliser ce second don…*

Lorsqu’Urahara parlait de don, il voulait en fait parler du fluide. Il avait réussis à trouver un maitre autrefois, lui ayant appris l’utilisation du fluide de l’Observation, son « premier don » et il s’était rendu compte qu’il possédait un « second don », le fluide de l’Armement, qu’il ne savait pas maitrisé. Il apparaissait aléatoirement, le plus souvent lors des rares fois où Urahara était particulièrement amusé en lorsque son excitation était à son comble, lors de combats. Mais soudain il se rendit compte que deux personnes descendaient dans la cale et il dût quitter ses pensées pour pouvoir se cacher.

Comble du malheur, le tonneau vide où il s’était caché était au fond de la pièce, bloqué entre 2 sacs et il dût trouver une autre cachette. Malheureusement pour lui aucune planque n’était possible, il l’avait bien vu hier lors de son infiltration… Il n’allait tout de même pas tuer ces deux pirates ici, ou même les assommer, ça ne ferait qu’en attirer d’autres ! Mai finalement il dû se rendre à l’évidence, autant être commis aux poubelles en se rendant gentiment plutôt que de finir au fond de l’eau en ayant tabassé les ploucs bien aimés du capitaine.

Ainsi, les deux pirates tombèrent né-à-né avec Urahara, il leur expliqua en levant les mains au dessus de lui qu’il était un paysan de l’île d’où ils étaient partit qui s’était assoupi après avoir bu bien trop d’alcool durant la soirée. Un brin suspicieux à son égard, les pirates préfèrent l’escorter jusque sur le pont pour demander a capitaine se qu’ils devraient faire de l’invité surprise. Quelques instants plus tard et après maintes et fines persuasions de la part d’Urahara, il se retrouva donc comme espérer à récurer les sanitaires. Pendant que le restant de l’équipage alternait entre les voiles et les bouteilles d’alcool restantes.

Après une bien trop longue nuit passée à faire la bonniche peu farouche, notre ami pût enfin respirer! La vigie annonçait le trop fameux « Terre en vue ! » Et son calvaire allait prendre fin. Mais on allait de surprise en surprises en surprises. En effet, le capitaine, trop fier d’avoir un nouvel homme à tout faire décida qu’Urahara devrait rester sur le bateau. Jusque là ayant fait profil bas pour ne pas attirer l’attention, il dût bien se rendre à l’évidence, il allait encore falloir leur rappeler qu’on ne dispose pas de la vie des gens à son bon vouloir.


- "J’ai été bien gentil jusqu’ici mais il ne faut pas pousser mémé dans les orties!
SHIDENSEN!"


En un claquement de doigt, Urahara se laissa tomber droit vers le sol puis pris un soudain appui sur sa jambe. D’un coup, avec l’accélération produite et partit en avant vers le capitaine et en un coup d’épée bien placé vers le haut, il lui coupa un bras et lui trancha la tête. L’homme s’effondra, abasourdit par la vitesse d’exécution de l’attaque et l’équipage resta bouche-bée. Urahara en profita pour leur dire au revoir et s’en alla à toutes jambes vers le centre de l’île. C’est ainsi qu’il parla à deux trois passants en leurs demandant où se trouvait-il, où était le bar le plus proche et s’il existait un dojo sur cette île…

Dès à présent il était évidemment dans un bar, sirotant une bouteille de rhum. Le plus drôle dans l’histoire c’est que l’équipage n’avait même pas cherché à le retrouver, pour se venger, ils préféraient faire profil bas et n’ures même pas la tête à faire la fête dans cette ville où tout était gratuit, car les gens aimaient les pirates et faisaient la fête avec eux. Bien sur, tout cela sonnait faux, c’est d’ailleurs pour ça qu’Urahara ne prit qu’une bouteille de rhum, mais il fallait bien s’amuser quand on le pouvait.
Soudain, un homme, un marine, venait d’entrer dans le bar, il était peu commun, il ne dégageait pas l’aura d’un marine lambda et il décida d’aller lui parler, pour voir si ses soupçons étaient fondés.


- "Ohayô, l’inconnu! Du rhum ça vous tente?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Mar 1 Mai - 1:08

InvitéInvité
avatar


Unlucky.


Eh bien... Pour vous dire la vérité, je m'ennuyais un peu, cela ne faisait pas très longtemps que Marinford s'était achevé. Ce qu'il s'était passé durant cette bataille ? Vous le savez tous voyons, n'est-ce pas ? Même si certains d'entre vous n'étaient pas présents à Marinford, tous sont censés avoir entendu parler de cette bataille qui a plongé le monde dans une nouvelle ère à ce qu'il paraissait. Pour ma part, je m'en moquais un peu, oui j'étais un Contre-Amiral et j'avais participé à Marinford mais cela ne signifiait pas plus de choses que cela pour moi. Et puis... Tous ces événements avaient été vraiment précipité vous savez, au départ... On avait juste capturé Ace, enfin... Je dis on mais c'était plutôt les autres parce que moi je ne m'étais pas occupé de tout cela, j'étais affecté à une autre mission de toute manière. Et puis... Le pire c'était sûrement qu'il avait été sauvé par d'autres Pirates qui avaient foutu le bordel à Marinford même. C'était assez drôle vous savez ? Enfin, pas pour les autres mais moi je trouvais la situation très drôle quand j'y étais. Mais en tout cas, c'était sûr que cela n'allait pas plaire aux vieux du Gouvernement Mondial, je me demandais bien quand est-ce qu'on allait se faire tirer les oreilles par ces derniers d'ailleurs. Peut-être lorsqu'un nouveau Chef serait élu pour diriger la Marine, qu'en sais-je ? Et je n'en ai rien à faire de toute manière.

Enfin bref... Où est-ce que je me trouvais en ce moment ? Vous êtes vachement curieux dîtes-moi, eh bien... J'étais sur mon bateau en train de somnoler en attendant d'arriver à la destination qui était la mienne. Quelle était-elle ? Cela commence à faire beaucoup de questions, n'essaierez vous pas par hasard de me faire perdre mon temps ? Enfin passons à nouveau pour le coup... Je me dirigeais en ce moment vers la première île que rejoignait, au moyen de Log Pose, ceux qui venaient des Mers Cardinales après avoir traversé Reverse Mountain.. Le nom de cette île était Whiskey Peak, et c'était avant le repaire de Criminels, enfin de personnes appartenant à une société ou organisation selon l'appellation que vous préférez, cette organisation se faisait appeler Baroque Works et était dirigée par un des Shichibukai de l'époque, ce cher Crocodile qui s'était fait explosé par Monkey D. Luffy alors qu'il n'était pas encore aussi connu qu'il l'était aujourd'hui. J'étais à la fois assez amusé de voir que des petits Pirates étaient capables de telles prouesses mais... Je me disais aussi parfois que cela pouvait être dangereux pour le Gouvernement Mondial, pas particulièrement que je m'en préoccupe mais un peu quand même. La preuve de la dangerosité de ces Pirates qui au début n'étaient pas si menaçants que ça, était sans aucun doute Marinford... Enfin, il fallait faire en sorte qu'une telle chose ne se reproduise plus.

Oui... Même si devant mes supérieurs et la plupart des personnes qui m'entouraient, j'avais l'air d'être une personne des plus insouciantes et d'être peu conscient de la situation dans laquelle ils se trouvaient en ce moment, je parle bien entendu du Gouvernement Mondial vous l'aurez compris... Je savais aussi à quel point il allait falloir qu'on progresse tous pour pouvoir empêcher les Pirates de faire ce qu'ils voulaient et stopper la vague de Piraterie qui avait lieu depuis que Gol D. Roger avait prononcé son discours sur la potence à propos du One Piece, de son trésor. Mais bon... J'étais aussi conscient de la grandeur de certains des Hommes qui faisaient parti du monde de la piraterie et qui étaient de ce fait, mes plus grands ennemis. Avec les Révolutionnaires aussi mais bon, peu importe le respect que je pouvais porter à la grandeur de ces Hommes, à la vie humain ou quoi que ce soit du genre, le fait était que j'étais bel et bien Marine depuis plusieurs années désormais et que... J'avais appris depuis bien longtemps que le travail, c'était le travail. Oui... J'avais déjà tué des Pirates qui ne méritaient pas d'être capturés car ils n'étaient de toute façon aucunement une source d'information sans même un remord et je continuerai encore à le faire... Parce que c'était mon devoir.

C'était vraiment parce que je me trouvais sur mon bateau que je parlais d'une telle manière... Enfin, que je me permettais de penser cela surtout, il n'y avait personne avec moi de toute manière à part mon cher Kai... Oui, c'était ainsi que j'avais décidé de nommer mon Marsupilami et animal de compagnie, y avait-il une loi qui empêchait d'appeler son animal ainsi ? Il ne me semble pas non. Enfin, c'était vraiment le seul endroit où je me permettais de sombrer ainsi dans des pensées loin d'être noires et plutôt pleines d'espoir et de sentiments positifs. On pourrait presque me comparer à un ange alors que pour beaucoup j'étais un Démon mais... La vérité était que... Je jouais simplement très bien la comédie. Mais qui pouvait le savoir ? Peu de gens étaient assez proches de moi pour comprendre cela, il y avait ma petite sœur qui l'avait déjà compris depuis longtemps... C'était assez bizarre de dire cela mais... Kai l'avait sûrement aussi compris étant donné qu'il me suivait partout depuis notre rencontre et qu'il était celui qui m'avait le plus vu dans des états similaires à celui dans lequel j'étais... Malgré le fait que ce soit un animal, il devait avoir compris, j'en étais quasiment sûr mais... Quelle importance après tout ? Je n'étais pas capable de le faire parler, je ne pouvais pas manipuler la mécanique du cerveau après tout... Pas moi.

Enfin bref... J'allais sûrement bientôt arriver à Whiskey Peak moi, ce serait bien que j'éclate quelques Pirates sur le chemin, juste histoire de dire que je ne suis pas juste parti me balader, ce qui est en fait le cas... Sauf que, lorsqu'on va à Whiskey Peak, on peut très facilement dire à ceux d'en haut que c'est pour anéantir les nouveaux Pirates en provenance des Mers Cardinales, c'est une excuse qui passe à tous les coups à condition de ramener des résultats à chaque fois. Pour le coup, je ramenais toujours des résultats depuis que j'étais à la Marine, positifs ou négatifs certes, mais en tout cas j'essayais toujours de faire au mieux, et ce... Malgré ma flemme légendaire apparente. Pour faire au mieux c'était assez simple, je tuais le plus vite possible et je rentrais à la maison, autrement dit au Quartier Général de la Marine pour vaquer à d'autres occupations. Il arrivait souvent qu'on m'ordonne d'aller faire une mission que je venais pourtant de remplir tellement je l'avais rempli facilement, l'avantage d'avoir un bateau super rapide voyez-vous. J'avais simplement répondu que c'était déjà fait et montré le drapeau Pirate, ou plutôt ce qu'il en restait, à mon supérieur direct d'autrefois. J'étais vraiment détestable parfois, mais je préférais cela, je n'aimais pas que les gens s'attachent à moi, et encore moins m'attacher à eux, je n'aimais pas être déçu et encore moins décevoir.

Mais passons tout cela s'il vous plaît... Ce n'était pas une partie de moi que je devais montrer trop souvent, c'était pour cela qu'une fois que je serai sur l'île de Whiskey Peak, je changerai totalement de masque et jouerai l'un de mes plus beaux rôles en tant que Contre-Amiral. Je caressais en ce moment mon Marsupilami, Kai... Oui, je venais de me lever tout en quittant ma somnolence qui m'avait suivie durant tout mon voyage, je me demandais bien ce que j'allais réellement pouvoir faire à Whiskey Peak, je voulais juste partir en vadrouille alors j'avais choisi de venir ici au moyen de mon Eternal Pose. La mer était calme aujourd'hui, un ou deux monstres avaient bien tenté de me gober en même temps que mon bateau mais ils avaient fait connaissance avec Fléau, un seul et unique mouvement avait subi à créer sur le corps de ces monstres la cicatrice qui précédait la mort pour avoir dérangé ma réflexion. Je détestais qu'on me dérange dans une réflexion vous savez ? A part lorsque c'était pour me dire quelque chose de particulièrement intéressant, mais quand c'était en plus pour me tuer... Pensez-vous vraiment que c'était quelque chose de pardonnable mes chers ? Compréhensible, je vous l'accorde. Mais totalement impardonnable et cela... Je pense que vous me l'accorderez sans trop de problèmes.

Enfin bref... Ces dernières réflexions avaient fait passer le temps plus vite que je ne l'aurais voulu et j'avais donc eu le temps d'arriver sur les Terres de Whiskey Peak. Il était donc temps de mettre mon masque, un simple battement de cil et voilà qui était fait. Un sourire sur le visage, une flemme contrôlée et particulièrement dangereuse et surtout... Une aura totalement neutre, ni angélique ni démoniaque. Elle pouvait passer de l'un à l'autre selon la situation, un peu comme tout le monde non ? La première chose que je rencontra sur cette île ? Ce fut un équipage Pirates, eh bien... Ils n'avaient pas de chance pour le coup, il semblait que leur Capitaine était mort puisqu'ils étaient tous rassemblés autour de son cadavre, à moins que ce ne fusse qu'un des Hommes de l'équipage en question mais... Je n'en avais pas grand chose à faire en réalité, je me suis juste approché de leur bateau, j'ai sauté dessus et je les ai tous tué. Certains m'ont bien demandé qui j'étais, mais je ne leur ai répondu que lorsqu'ils ne furent que cadavres. Après ? J'ai pris une partie de leur Drapeau Pirate et j'ai coulé leur bateau. Les gens autour ? Certes ils regardaient, mais j'étais un Contre-Amiral de la Marine qui venait de tuer des Pirates, on ne pouvait pas me dire quoi que ce soit. Et ce, même si on adorait soi-disant les Pirates ici.

Mon aura n'était donc plus aussi neutre vous vous en doutez bien, mais je ne tentais pas de le cacher d'une quelconque manière. Il y avait de toute manière si peu de personnes qui étaient capables de décrypter les auras que je m'en moquais un peu en réalité. Et même si tout le monde aurait été capable de voir à quel point j'étais dangereux, cela pourrait être tant mieux, ils ne me feraient pas perdre de temps au moins, et je les remercierai de cela en épargnant leur vie. Ne me demandez pas pourquoi j'ai fini par entrer dans un bar, j'avais soif et il fallait que je comble mes envies dès qu'elles apparaissaient dans la mesure du possible. Oui, je vous ai dit de ne pas demander parce que j'allais de toute manière vous expliquer les raisons. C'est alors qu'un inconnu se rapprocha de moi... Encore une personne qui allait me faire perdre mon temps ? Cela n'y ressemblait pas trop. Je verrais bien ce qu'il en était de toute manière, c'était assez particulier de rentrer avec l'animal de compagnie que j'avais qui était unique dans un bar de ce genre au passage. Mais bon, il m'avait proposé de boire avec lui une bouteille de rhum ? Eh bien... Etant donné que j'avais soif et que de toute façon je tenais pas mal l'alcool, cela pouvait être acceptable. Et puis... J'avais un vêtement caractéristique de la Marine alors si c'était un Pirate il ne m'aurait sûrement pas approché, quoi que... Je lui souris alors en le regardant de mes yeux rouges.


"Je me nomme Kyo Shin. Eh bien... Si vous m'invitez je ne me vois pas de raison de refuser. Quel est le nom de la personne qui me fait l'honneur de m'inviter "


Dernière édition par Shin Kyo le Mar 1 Mai - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Mar 1 Mai - 8:00

InvitéInvité
avatar


    Urahara en était maintenant certain. Ce type, Kyo Shin, était non seulement un marine, mais pas un petit gradé. L'impression (l'aura si vous préférez) qu'il dégageait était à peine dissimulée. Pour de nouveaux pirates cette aura aurait été imperceptible de toute manière, mais vu qu'Urahara avait voyagé plusieurs années sur les mers et qu'en plus son Haki de l'Observation était grandement maitrisé, il savait détecter les ennemis puissants. Ce marine faisait probablement comme lui. Jouer un rôle pour pouvoir évaluer si des rookies se trouvaient parmi les alcooliques du bar, le fait qu'un marine soit présent ne signifiait pas toujours de bonnes choses. En tout cas, pour les pirates et révolutionnaires, évidemment.

    Mais enfin de compte, notre ami gardait confiance. C'était l'occasion de pouvoir se mesurer à quelqu'un de son niveau, voir de plus fort que lui. Enfin pouvoir considérer la force de la marine en présence sur la mer cauchemardesque. Mais avant tout, Urahara avait l'intime espoir de pouvoir converser avec cet ennemi et apprendre des choses plutôt intéressantes. De plus, le côté ironique de la chose était tordant! Deux personnes, ennemies officielles, jouant un rôle où une discussion calme pourrait s'installer. Tout simplement excellent, non?


    - "Urahara Kurogane. j'agis en solitaire et je voyage depuis la mer de West Blue depuis un moment déjà. Mais venons-en au plus important : trinquons !!"

    Cette bouteille lui ayant été offerte, il se moquait bien qu'elle parte dans l'estomac de quelqu'un d'autre, mais le fait est qu'il ne pourrait pas continuer ainsi si Kyo Shin vidait sa bouteille rapidement. On dit souvent que le temps, c'est des berrys. L'expression s'y prêtait plus que bien en ce moment. Tout ce que voulait Urahara, c'était de savoir ce qu'il se passait dans la tête des marine actuellement. Il avait entendu comme quoi leur QG était sévèrement touché à cause de la guerre et donc voir un marine si loin d'un lieu si important et devenu autant vulnérable lui taraudait l'esprit. Alors il décida d'attaquer avec cette question, qui lui brûlait les lèvres.

    - "Sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas... Qu'est-ce qu'un marine avec une aura telle que la tienne viens faire si loin de son précieux QG alors qu'il est à moitié détruit?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Mar 1 Mai - 13:15

InvitéInvité
avatar


Il ne semble pas qu'il soit une vermine...


Je ne savais rien de cet homme qui se trouvait en face de moi, il ne savait rien de moi non plus d'ailleurs, à part peut-être que j'étais un Marine mais qui ne le saurait pas su après tout ? Ce n'était pas comme si je m'en cachais ou quoi que ce soit du genre après tout, bien au contraire j'ai envie de vous dire. Je jouais un rôle mais je ne rejetais jamais ce que j'étais, seules les vermines rejetaient sans mal ce qu'elles étaient tout au fond d'elle et... Si je ne pensais pas forcément être l'un des meilleurs de ce monde que ce soit parmi les Marines, les Hunter, les Pirates ou même l es Révolutionnaires... J'étais quand même sûr de ne pas appartenir à la vermine de ce monde. Enfin... Même si je n'étais pas forcément l'Homme le plus sérieux de la Marine, je connaissais à peu près toutes les personnes qui avaient une prime sur leur tête, et le visage de cet homme ne me disait absolument rien.... Cela signifiait sans doute qu'il n'était ni Pirate ni Révolutionnaire ou en tout cas qu'il n'était pas encore assez connu pour avoir sa tête mise à prix. Ce que je ne savais pas ne pouvait pas me déranger, ainsi, si je considérais qu'il n'était ni un Pirate ni un Révolutionnaire, je n'avais aucune raison de le tuer en cette journée et puis... Je n'étais pas en mission et je venais d'anéantir un équipage entier alors c'était déjà pas mal non ?

Enfin passons, l'homme qui était en face de moi semblait être sur le point de se présenter, ce qui n'était pas pour me déplaire vous l'aurez sans doute deviné. Peut-être qu'en entendant son nom je saurais davantage qui c'était, à condition qu'il soit connu du Gouvernement Mondial bien entendu. Alors... Il se nommait... Kurogane Urahara ! Alors ! Je n'avais jamais entendu ce nom ni même ce prénom, c'était sûr que je ne le connaissais pas, aucune erreur possible à ce sujet je vous assure. Eh bien... Nous pouvions alors trinquer sans crainte, il venait de West Blue hein ? Un solitaire qui plus est ? Cela me rappelait un peu moi... Le côté solitaire vous l'aurez compris je suppose. Je me servis alors un verre dans la bouteille que cet homme nommée Urahara m'offrait si gentiment, si il l'avait lui-même payé ? Quelle importance vouliez-vous que cela aie pour moi franchement ? Je ne m'attachais pas à ce genre de détails vous savez. Je sentais que l'homme à mes côtés avait quelque peu envie de me poser une question, comme si cette dernière lui brûlait les lèvres, peut-être que je me trompais mais cela y ressemblait en tout cas. Je me fis alors patient et j'attendis de voir si cela était vraiment le cas. La mécanique de ses lèvres finit alors par se mettre en marche et il me posa une question qui me fit sourire.


Une aura telle que la mienne dîtes-vous ? Certes je suis puissant mais il y a infiniment plus puissant que moi à la Marine, mais ça vous devez déjà le savoir je suppose. Pour ce qui est de votre question, je suis ici pour détruire les nouveaux Pirates qui viennent d'arriver sur Grand Line officiellement... Officieusement, je suis là pour me balader un peu. Bien que j'aie déjà détruit un équipage à mon arrivée, il semblait que leur Capitaine avait été tué, des mauviettes sans doute. Pensez-vous rester solitaire sur ces Mers vous qui venez de West Blue ?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Jeu 3 Mai - 13:44

InvitéInvité
avatar


    C'était évident, la raison de la présence d'un gradé de la marine ici, mais Urahara voulait savoir si l'homme devant lui était plutôt franc ou plutôt menteur. Au moins, avec cette question il pouvait savoir si le reste de la discussion serait toute aussi franche. Il était servit. Mais le fait que cet homme avait déjà détruit tout un équipage en arrivant ici, et ce sans souffrir d'aucune blessure, montrait qu'il était expérimenté plutôt dans le combat sans merci plutôt que le combat servant à blesser puis capturer les pirates. C'était aussi évident qu'il devait puissant, au même titre que la réponse à la question d'Urahara, sinon à quoi bon vouloir stopper les pirates à l'entrée de Grand Line?

    * Certes ils sont les moins puissants sur cette dangereuse route, mais il faut un certain doigté pour couler un navire sans subir quelques blessures, même minimes... Mais je manque à tout mes devoirs! *

    - "Ho, je vous prie de m'excuser, je ne vous est pas demandé votre nom en premier lieu. Il faut croire que même des innocents, au contact de pirates deviennent grossier."

    Secondes après secondes, Urahara avait de plus en plus envie de voir la puissance de son compagnon de boisson. Lui qui pour l'instant n'avait croisé que de la petite racaille... Mais il ne faudrait pas presser le mouvement. Après tout, tout vient à point qui sait attendre. Quoi qu'il en soit, le fait est que ce type est puissant et ça ne présageait que beaucoup d'amusement pour notre ami. C'est plaisant de voir que sur Grand Line, la marine arrête de ne pas prendre au sérieux les pirates ou les fauteurs de troubles, ça montrait qu'on était passer dans un autre niveau. Un niveau qu'Urahara voulait goûter par dessus tout. Mais ce n'était toujours pas le moment de se faire remarquer, il le savait...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Jeu 24 Mai - 19:06

InvitéInvité
avatar


Moi ?


Plus le temps passait, plus je me demandais qui cet homme pouvait bien être, et je ne voulais pas dire que je m'intéressais à son prénom ou quoi que ce soit du genre. J'étais d'ores et déjà sûr qu'il n'était pas de la Marine, et il y avait peu de chances qu'il fasse partie des Hunters... A moins que ce soit une nouvelle recrue si il était de la Marine ou que ce soit un Marine totalement indépendant si il était un Hunter mais... Vu que c'était auprès du Gouvernement Mondial qu'ils venaient chercher leurs récompenses... Mais bon, je ne connaissais pas non plus tous les Marines et tous les Hunters du monde, surtout qu'il y en avait aussi sur les Mers Cardinales après tout, et qu'il semblait en venir en plus de cela d'après ses dires. Inutile de débattre sur le sujet de toute manière, ce n'était pas vraiment mon problème, si il était Pirate ou Révolutionnaire, du moment qu'il ne me le disait pas... Il survivrait. Enfin passons, il me demanda quelque chose qui m'étonna assez en la présence de mon nom... Mais, ne lui avais-je pas déjà donné auparavant ? Il me semblait pourtant bien que si, au moment-même où je lui avais parlé en entrant dans ce bar de Whiskey Peak. Enfin bref, il était vrai que les Pirates étaient grossiers pour une partie, mais j'étais aussi d'avis que certains pirates étaient aussi marqué par un certain honneur.

"Je me nomme Kyo Shin. Il est vrai que la plupart des Pirates de cette île sont assez... Grossiers comme vous dîtes, mais il y en a des beaucoup plus intéressants. Vous ne m'avez cependant pas dit ce que vous comptiez faire sur Grand Line, vous qui venez de West Blue ?"

C'était alors que je disais cela qu'un groupe de Pirates entra dans le Bar où je me trouvais en compagnie de cet homme qui se nommait Kurogane Urahara, au moment où ils étaient rentrés... J'ai senti qu'il y allait avoir des problèmes dans le Bar, et je sentais que j'allais à nouveau devoir intervenir aussi. Pas pour préserver la sécurité de l'île ou quelque chose du genre, mais juste parce que je n'aimais pas être dérangé, presque par caprice si vous voulez. Provoquer une énième coulée de sang ne me dérangeait pas plus que cela mais bon... J'étais presque sûr que ce n'était pas des personnes de mon niveau ou même qui pourraient me procurer un quelconque challenge alors... Cela m'ennuierait un peu si j'avais réellement à les éclater, cela ne prendrait que quelques secondes et c'était sûrement cela qui m'ennuyait le plus d'ailleurs, vous l'aurez bien compris de toute manière je suppose. Mais pour le moment, ils n'étaient pas encore venus vers nous alors il était inutile de s'intéresser de trop près à eux même si bientôt, il serait nécessaire de le faire. Aussi... Je décida de me concentrer à nouveau sur ma conversation avec Kurogane, surtout qu'il allait peut-être bientôt me répondre. Je me demandais d'ailleurs ce qu'il allait bien pouvoir me répondre, il n'avait pas beaucoup de possibilités vous me direz, quoi que...

[Désolé du retard].
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Jeu 24 Mai - 21:41

InvitéInvité
avatar


> HRP : Ha! Merde alors, j'avais oublier que tu m'avais donné ton nom dès le début, gomen! o_O <

    Il s'était peut-être un peu trop emballé, vu qu'en bon empressé il lui avait posé la question du nom alors que ce gentil marine le lui avait donné en début de conversation. Était-ce de l'excitation ou de la peur, qui le mettait dans cet état? Il n'en savait rien, c'était d'ailleurs plus tôt un micmac des deux sentiments. Il trépignait de le voir à l’œuvre mais craignait pour sa couverture. Dans ce bar miteux au milieu de brigands, qui un instant avaient regardé Shin et Urahara d'une manière assez déplacée. Sans doute le prendrait-il maintenant pour un informateur et il devrait sans doute devoir les trancher avant d'être tranquille pour lever l'ancre. Déjà qu'il n'avait plus un rond, il devrait rester quelques temps sur ce bout de terre...

    Mais revenons à notre conversation avec ce cher marine. Il lui avait tout de même posé une question, et même s'il a eu l'air passablement décontenancé de poser une question dont il connaissait la réponse, il tenait à garder autant de sang-froid que pour répondre une nouvelles fois aux interrogations suspicieuses du marine Shin Kyo. Même s'il n'allait lui lâcher que des mensonges, évidemment, elle demandait tout de même de construire une réponse correcte et toujours sur un fond de vérité.


    - "La raison de ma venue en cette mer? En fait j'ai commencé à apprendre l'escrime depuis mon enfance et je souhaite trouver un nouveau maitre qui pourra m'en apprendre plus. Même si, je l'avoue, j'ai l'âge d'être un maitre! Lui répondit-il, hilare sur la dernière phrase.

    Et pendant qu'il parlait, il remarqua tout à coup que de nouveaux invités étaient entrés dans le bar. Plutôt en mode "antipathique" même s'ils étaient de visu plutôt faiblards. Le vœu d'Urahara allait donc finalement se réaliser! Le fait que Shin, en face de lui, porte toujours sa veste -typiquement le signe des gradés de la marine- allait promettre à du mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Mar 29 Mai - 19:54

InvitéInvité
avatar


Perte de Temps Significative.


Vérité ou mensonge... Cela m'importait peu pour tout vous dire... Tout ce qui m'intéressait en réalité, c'était d'avoir une réponse qui ne me pousserait pas à le tuer, autrement dit une réponse qui ne comportait ni le mot Révolutionnaire ni le mot Pirate. Quoi que... J'avais déjà tué quelques Pirates à mon arrivée sur Whiskey Peak donc je ne serais pas obligé de le tuer si je n'en avais pas envie mais tout de même... Je préférais éviter pour le moment, un combat pourrait être très drôle mais... Si mon adversaire n'était pas assez fort, cela pourrait aussi s'avérer être une perte de temps significative et... Je n'aimais pas perdre du temps bêtement et je pense que vous le comprendrez assez aisément non ? Après tout... Qui aime perdre son temps pour quelque chose d'inutile ? Il me semble bien que personne, à moins que certaines personnes soient complètement névrosées ou quelque chose du genre ce qui ne m'étonnerait pas réellement quand j'y réfléchis un tout petit peu. Le monde était tellement bizarre de toute façon, j'étais le genre de personnes qui disait que plus rien ne l'étonnait et c'était le cas... Il valait mieux ne plus être étonné par quoi que ce soit en ce bas monde, pourquoi ? Parce qu'on risquait d'être étonné jusqu'à la fin de sa vie si on commençait à s'étonner lorsqu'il y avait lieu de l'être. Etrange non ?

Quoi qu'il en soit, il finit bel et bien par me répondre ce qui n'était pas très étonnant étant donné que je lui avais posé une question assez simple... C'était la base même de la politesse de répondre à une personne qui s'avérait être, pour une raison ou une autre, notre interlocuteur du moment, même moi je le savais que c'était une règle élémentaire alors que je m'étais plus ou moins éduqué tout seul grâce aux livres et d'autres choses. Mais passons, revenons-en à ce que m'avait dit l'homme qui se trouvait en face de moi et qui se nommait Urahara... Il était escrimeur hein ? Donc c'était un bretteur comme moi et... Si il était venu sur Grand Line, c'était pour trouver un maître digne de ce nom ? Il y avait un peu d'humour dans les paroles de cet homme et cela me plut assez pour tout vous dire. Des hommes menaçants entrèrent alors... C'était peut-être l'occasion, ce fut en tout cas ce que je me dis, de voir ce que cet escrimeur qui était à la recherche d'un maître était capable de faire. Moi ? Je n'avais pas à intervenir contre des minus comme ça, ce serait, encore une fois, une perte de temps significative même si elle serait minime étant donné que je pourrai les éclater tous en une seconde tout au plus. Je regarda alors Ura' tandis que les individus s'approchaient de nous, sans doute pour tenter de nous brutaliser ou un truc du genre, je souriais comme toujours.


"Ura-kun... Cela te dirait-il de me montrer de quel bois tu es fait face à ces hommes qui vont tenter de nous attaquer ? J'apprécie beaucoup les épéistes en étant un et je suis fasciné par les diverses techniques d'escrimes existantes et puis... Je pourrai les tuer en une seconde, ce ne serait pas amusant."

[Pas grave xD].
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Mer 30 Mai - 11:49

InvitéInvité
avatar


Qui va être la cible?

    Décidément, ce marine faisait lui aussi preuve d'humour. Les personnes qui venaient de rentrer en avait après le marine, pas contre Urahara, qui lui, s'était parfaitement fondu dans la masse du bar. Mais là encore on pourrait tergiverser; à dire que vu qu'une personne en civile parle à un marine, elle en est forcément un, ou alors un informateur véreux. Mais quel que soit la situation réelle, ces personnes (simples brigands? Pirates?) visaient en premier lieu Kyo. Si Urahara le défendait en se levant pour combattre ses malabars, il allait se faire prendre pour cible plus tard par d'autres pirates ayant eu vent de ce qu'il se serait passé dans le bar. Ce n'était décemment pas pour un marine qu'il venait à peine de rencontrer qu'il allait griller ses chances de pouvoir séjourner tranquillement ici; puisqu'il n'avait plus un berry. Enfin, le temps qu'il faudra réunir assez d'argent pour reprendre sereinement son voyage, quoi. Il se devait d'en faire part à Kyo.

    - "Je ne crois pas que ça soit une bonne idée. S'ils te visent, je n'interviendrait pas, sinon je risque de passer pour ton ami et je vais devoir constamment courir sur cette île. Surtout que je dois y rester un certain temps, je n'ai plus d'argent et je dois me procurer un bateau. A part s'ils me visent aussi, c'est toi qui va devoir intervenir. Désolé."

    Ce n'est pas qu'il ne puisse pas surmonter cette situation, mais Urahara voulait tout de même garder un temps soit peu d'intégrité pour pouvoir trouver un job, aussi minable soit-il. Mais vu que cette île était composée à nonante (quatre-vingt dix) pour cent de forbans, il valait mieux ne pas se faire remarquer. Maintenant, reste à savoir si Urahara s'en sortirait tranquillement ou si les forbans allaient l'attaquer en même temps que Kyo... Mais pour l'instant, la question reste en suspend, ils ont l'air d'hésiter, il s ne savent pas avec qui il vont commencer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Mer 30 Mai - 16:13

InvitéInvité
avatar


Juste Une Seconde.


Quand j'y pensais, il aurait été vraiment cruel de faire faire à Urahara le sale boulot... Surtout qu'il n'était pas de la Marine ou quoi que ce soit s'en rapprochant à ce que je sache et que... De ce fait, il risquait ensuite d'être pris pour cible par tous les brigands et pirates du bar dans lequel nous nous trouvions actuellement... Et peut-être même par la plupart des Pirates de cette île qui auraient vent de la situation. Quand j'y pensais, lorsqu'on regardait seulement la situation comme ça, sans vraiment réfléchir, on avait vraiment l'impression que l'homme qu'était Urahara était une sorte d'informateur ou un membre de la Marine ou quelque chose du genre en tout cas. Cela était une situation assez amusante pour moi mais... Cela ne risquait pas d'être aussi agréable pour Ura' que cela le serait pour moi. Après tout, même si j'aurais sûrement pu me débarrasser de toute la vermine de Whiskey Peak dans la journée mais vous savez... Les Pirates pullulaient et plus on en tuait, plus ils apparaissaient et puis... Je n'aimais pas trop les tuer lorsque cela n'était pas nécessaire, lorsqu'ils en valaient la peine je les épargnais toujours d'ailleurs. Pour ce qui était des deux personnes qui étaient en train de s'approcher de nous... J'hésitais encore entre les tuer ou simplement les battre à mort, quel dilemme n'est-ce pas ?

"Tu es un homme intelligent, j'aime ça. Cela ne prendra qu'une seconde."

Oui... J'aimais bien les personnes intelligentes. L'intelligence était une chose qui faisait que la personne était pour moi une personne digne de vivre, mais ce n'était pas la seule chose bien entendu. Quelles autres choses faisaient que je trouvais qu'une personne était digne de vivre ? Je ne vais pas toutes vous les dire non plus, vous rêvez ou quoi. Les hommes s'approchaient de plus en plus de l'endroit où on était avec Urahara... Combien de secondes cela allait-il me prendre de les exploser ? Une j'avais dis n'est-ce pas ? Il ne me restait plus qu'à respecter mes paroles, je n'aimerais pas qu'on pense que j'étais un petit prétentieux comme il y en avait tant dans ce monde. Aussi, lorsqu'ils furent enfin à mon niveau et qu'ils s'adressèrent à moi de manière très menaçante en me signifiant qu'un Marine n'avait rien à faire ici... Je leur demanda pour commencer simplement ce qu'ils comptaient faire, leur réponse fut claire, c'était la mort qui m'attendait. Aussi, l'action qui eut lieu après fut des plus rapides... Je dégaina Fléau d'un geste et je le rangea, tout cela prit une seconde et je me retourna alors vers Ura' avec un sourire. Tout le monde était étonné que je me retourne alors que le combat ne semblait pas être fini. J'avais pourtant simplement frappé tous les Hommes avec ma lame en une seconde puisqu'ils avaient eu la bêtise d'essayer de m'entourer. J'ai alors attrapé Urahara d'un geste vif et je l'ai emmené avec moi comme je l'aurais fait avec un prisonnier. Je l'emmena jusqu'à un endroit où personne ne se trouvait et je le lâcha avec un sourire. Je le regarda alors toujours en souriant.

"Désolé pour ça, je suppose que tu l'auras compris mais c'était pour t'éviter des problèmes. En te faisant passer pour mon prisonnier, j'efface de l'esprit de ces imbéciles l'idée que tu puisses être mon informateur ou quoi que ce soit du genre. J'espère que tu ne m'en porteras pas rigueur."

[Je me suis permis de te déplacer, j'espère que ça ne te dérange pas ? Sinon MP ^^].
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Jeu 31 Mai - 15:36

InvitéInvité
avatar


Vous reprendriez bien un peu de pagaille ?


    Il faut bien l'admettre, Urahara avait été surprit, on pourrait même dire agréablement surprit par la technique de Kyo. C'était purement et simplement un mouvement ultra rapide n'utilisant qu'un coup de sabre. Du Iai, si sa mémoire n'était pas défaillante... Ce marine l'avait tellement utilisée que maintenant les personnes qu'il frappait ne se rendaient pas tout de suite compte qu'elles se faisaient trancher. C'était purement jouissif; pour un escrimeur comme Urahara, rencontrer quelqu'un qui maitrisait aussi bien un technique aussi rapide lui redonnait espoir quand à trouver un maitre compétent. bien sûr, d'un coté il se doutait qu'il y aurait des gens puissants, mais les voir de ses propres yeux lui faisait l'effet d'une bombe de joie. Trop captivé, il ne se rendit même pas compte qu'il venait d'être emmené comme un prisonnier à l'extérieur du bar. Si un jour, leur chemin se croiseraient à nouveau, il était certain que ça vaudrait la peine d'être battu, pouvoir croiser le fer avec un bon escrimeur lui manquait. Mais il reprit ses esprits et se dit qu'il vaudrait mieux ne pas rester bêtement devant ce bar, pour éviter des représailles venant des pirates présent à l'intérieur de l'édifice.

    - "Ne t'inquiète pas pour ça, c'était la cseule chose à faire et en plus tu m'a sauvé la mise; pourquoi t'en voudrais-je? Mais je crois que nous devrions continuer sur notre lancée et s'éloigner un peu du bar, tu ne crois pas? Ce n'est pas que j'aime voir les bons escrimeurs montrer leurs capacités mais bon..." Finit-il dans un sourire.

    Mais après tout, quel était leur conversation à l'intérieur du bar? Gère plus qu'une manoeuvre pour voir qui montrerait ses techniques en premier et Urahara avait manifestement gagné ce premier round. Restant bon gagnant et courtois, il trouva maintenant que lui montrer, lui aussi, un de ses coups favori ne serait que normal. Et tout à coup on entendit à l'intérieur du bar des corps tomber. Qu'allait-il se passer? Beaucoup de gens commencèrent à crier au médecin et une bonne partie des pirates sortirent à toute allure cherchant le marine assassin. Mais Urahara avait pris soin d'emmener, à son tour, son interlocuteur vers un endroit plus sûr, une maison à l'abandon. Elle ne payait pas de mine et l'on arrivait à sentir l'odeur prenante de renfermé jusqu'à l'extérieur de celle-ci mais ils y seraient tranquilles! Mais le resteront-ils longtemps? Tout allait dépendre de Kyo... Aprèsn tout, s'il voulait qu'Urahara lui montre un de ses mouvements, il ne serait pas en droit de refuser.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Lun 2 Juil - 14:52

InvitéInvité
avatar


[Yup ! Désolé du retard !]

Tu as l'air d'avoir certaines capacités...


Le Iai... C'était l'une de mes techniques préférées, c'était si jouissif de savoir qu'on avait déjà gagné alors qu'on avait à peine dégainé son arme. Et puis... J'étais assez amusé car personne ne s'était rendu compte que le combat était déjà fini alors qu'il venait à peine de commencer, enfin... Peut-être que ce dénommé Kurogane Urahara s'en était rendu compte lui puisqu'il semblait comblé par ce qu'il venait de voir, sachant qu'il était sans doute l'un des seuls à avoir vu cette chose ce qui était encore plus amusant. Cela signifiait qu'il avait sûrement l'oeil affûté des épéistes entraînés, je ne pensais pas qu'il était déjà à mon niveau mais en tout cas il avait l'air d'avoir certaines capacités qui pourraient faire de lui un danger pour la Marine un jour si il devenait Pirate ou Révolutionnaire. C'était assez intéressant je trouve, le fait était que même si il serait peut-être un jour une menace pour la Marine, pour l'instant il ne l'était pas et ce n'était donc pas nécessaire de le tuer et puis... J'avais déjà tué beaucoup de personnes aujourd'hui et Ura' n'apparaissait pas comme le genre de personnes que j'avais envie de tuer actuellement, vous savez... J'étais assez capricieux dans le choix de mes victimes. Certains de mes adversaires ne vivaient que par pur caprice de ma personne et je trouvais ça assez jouissif aussi, dans un sens.

En attendant, nous étions tous deux hors du bar sur l'île de Whiskey Peak et tous les corps qui avaient eu la chance de subir mon Iai venaient de tomber dans un bruit sourd sur le sol. Ils avaient mis du temps à tomber hein mais pourtant... Ils étaient inconscients depuis plutôt longtemps quand on y regardait bien, enfin quelques minutes tout au plus mais c'était déjà pas mal non ? Dans combien de temps se réveilleraient-ils ? Quelques heures si ils avaient de la chance, jamais si ils n'en avaient pas, c'était plutôt simple non ? Bref, j'avais pas été assez capricieux pour les laisser en forme mais je n'avais pas non plus envie de les tuer, voilà pourquoi je ne savais pas si ils allaient survivre ou non... Quoi qu'il en soit, ils ne pourraient plus jamais être pirates puisqu'ils seraient handicapés au minimum. Là ? Nous étions dans une maison abandonnée, c'était Urahara qui nous avaient trouvé cette sorte de cachette, je me demandais bien si elle servirait réellement... Enfin, nous verrons bien, elle aura une utilité temporaire quoi qu'il arrive, le tout était de savoir combien de temps on avait devant nous. J'espérais une seule chose et unique chose : Avoir assez de temps pour voir ce que valait Urahara dans un combat, rien de sérieux bien entendu, je ne voulais pas qu'il y ait de morts, juste un petit test.


"Tu as l'air d'avoir certaines capacités... J'aimerais bien voir de quoi tu es réellement capable si tu le permets ? Une sorte de petit test pour voir tes techniques si je puis dire."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Mar 3 Juil - 19:46

InvitéInvité
avatar


    Que veux-tu dire par "test"?

    La situation que venait de traverser Urahara en si peu de temps l'avait électrifié! La technique fulgurante de Shin Kyo combinée à une fuite éclair avait simultanément mis ses sens en éveil mais aussi et surtout l'avait impressionné. Ou alors était-ce de l'amusement? Quoi qu'il en soit, son intérêt porté envers ce marine avait grandi.

    * Quel redoutable épéiste... Y a pas à dire, il deviendra un ennemi peu commode lorsqu'il apprendra ma vraie nature, mais alors qu'est ce que ça risque d'être intéressant! Je me demande ce que ça donnera, je ne suis pas le plus fort des épéistes, évidemment, mais je n'en reste pas moins très affuté. De toute façon il va falloir que je lui montre moi aussi une de mes techniques, pour équilibrer nos connaissances l'un de l'autre.*

    Hé bien, je suis d'accord. Tu viens de le faire pour moi, alors j'accepte de te dévoiler une de mes techniques en retour. A toi de me signifier, que veux-tu dire par "test"? Mais je te rassure, à part si c'est pour me foutre à dos une meute de pirates, je suis près à accepter ce petit test. A vue de nez, il à l'air d'être amusant.

    Encore une fois, la situation allait connaitre un tournant. Urahara ne savait pas encore exactement comment la nature de celle-ci allait changer, mais une chose était sure cependant; elle promettait pratiquement d'être attractive. Pour une fois qu'il ne prenait pas d'initiative, il allait pouvoir admirer ce que lui réservait un gradé de la marine.


[HRP : désolé, petit post. >.<]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Mer 4 Juil - 12:26

InvitéInvité
avatar


Ce que je veux dire ?


Il était vrai que les événements s'étaient enchaînés plutôt vite aujourd'hui dans cette belle île de Whiskey Peak, ce n'était pas vraiment le genre de chose auquel je m'attendais en mettant les pieds sur cette île mais je devais avouer que c'était tant mieux dans un sens. Pourquoi ? Parce que je ne supportais pas la routine et de ne rien faire, à part lorsque c'était moi qui avait décidé que c'était ainsi mais ça, c'était une autre histoire. Je n'étais pas vraiment capricieux mais disons que je me plaisais à me dire que j'étais le seul maître de mon destin. A mon sens, personne ne tirait les ficelles de ma vie, que ce soit une puissance terrestre, marine ou divine. Après, pour ce qui était du judiciaire... C'était certes une puissance qui pouvait se permettre de jouer avec la vie des gens mais c'était un autre problème et puis... Soyons francs, ce n'était pas vraiment quelque chose qui me touchait mais... Le système actuel de la Marine commençait à battre de l'aile si vous voulez mon avis, je ne veux pas dire mais si le blason de la Marine n'était pas vite redoré, ce serait dur... Mais bon, si Akainu devenait notre Amiral En Chef comme certains l'espéraient, il y aurait davantage de risques de mutinerie je pense, mais bon que pouvait-on y faire ? Moi je m'en foutais tant que ça ne me touchait pas personnellement, enfin presque.

Enfin bref, revenons-en à nos moutons comme on dit si vous le permettez bien entendu. Alors, Urahara voulait savoir de quoi il était question lorsque je parlais de test. C'était une interrogation normale me direz-vous, ce n'était pas comme si il était nécessaire de garder un quelconque effet de surprise de toute manière étant donné que c'était quelque chose de parfaitement banal pour moi. Vous voulez savoir de quoi il s'agit ? Mais c'est que vous êtes plutôt curieux, on dit que la curiosité est un vilain défaut vous savez ? Mais moi je trouve que c'est une qualité rare alors je ne vous punirai pas pour avoir osé faire preuve de curiosité. Je vais même être carrément gentil et vous révéler la nature du test si banal pour moi que je comptais soumettre à ce jeune épéiste que je connaissais à peine et qui avait fait de ma journée une journée différente de toutes celles monotones du Quartier Général, mon sauveur ? Un bien grand mot, on pouvait dire que c'était grâce à lui que je pouvais m'amuser aujourd'hui quoi qu'il en soit. Mais avant de savoir, il vous faudra être patient car vous le saurez en même temps que lui et pas une seconde avant, à moins que vous ne soyez très perspicace ou ultra-lucide et que vous deviniez avant même que je n'aie eu le temps de le dire ce qui était possible, rien n'était impossible de toute manière.


"Appelons cela un petit combat d'entraînement, sans être vraiment sérieux. Pas besoin d'avoir de blessures inutiles. Ca te dit ?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   Jeu 19 Juil - 14:01

InvitéInvité
avatar


Un combat d'entrainement?


    Ainsi donc Kyo avait enfin vidé son sac. Urahara allait devoir faire un combat sans pour autant avoir à subir de blessures. Mais était-il seulement sérieux? S'il continuait dans cette optique cela voudrait dire qu'il allait, tout comme notre marine, devoir dévoiler plus d'une de ces techniques. A la base Urahara ne voulait que savoir à quoi s'en tenir avec cet homme; est-ce nécessaire de lui dévoiler plus d'une technique et en apprendre d'avantage sur lui ou bien alors de refuser l'offre? Mais s'il refusait, il allait contre sa propre parole après tout. Passé ce malaise, vient ensuite une autre interrogation dans l'esprit d'Urahara. Allaient-ils combattre avec leurs propres épées? Si c'était le cas, le combat ne saurait être sûr à 100%. Si c'était vraiment un combat "d'entrainement", il aurait bien une solution en tête, non? Après quelques instants, Urahara s'adressa alors à Shin Kyo.

    - "Un combat d'entrainement, dis-tu? Hé bien, je crois que cela pourra être possible. Mais dis-moi, allons-nous combattre avec nos épées ou alors as-tu prévu autre chose? Ce n'est pas que je ne te fais pas confiance, mais dans le feu de l'action, étant un peu impulsif, je risquerais peut-être de te blesser. Non pas que je me crois plus fort que toi, mais lorsque l'on accule quelqu'un, il peut devenir plus violent qu'à l'habitude. Si tu n'as pas d'idées et n'ayant pas de fourreau, j'ai bien peur que ce "combat" risque de ne pas être sans risques à 100%..."

    Avant d'oublier, il ajouta :

    - "Je clarifie un chose cependant, je ne voudrait pas que tu croies que je soit un lâche ou un couard, c'est juste que si ton combat veux se prétendre sans dangers, il faut avoir, à l'égal d'un dojo, des protections et des épées de bois ou de bambous."

    Urahara attendit la réponse de son interlocuteur. Intérieurement il était assez mécontent, car même s'il le disais, il se sentait tout de même lâche au fond de lui. Par peur de dévoiler ses techniques, surtout à un futur ennemi; cet ennemi qui de surcroit avait joué son jeu alors qu'il semblait très intelligent... Soudain quelque chose s'éteignit, s'effaça dans les pensées de l'épéiste. Sa peur disparût et un désir de combattre un tel adversaire s'empara de lui. Finalement, il allait jouer son jeu, pour respecter sa part du marché, mais aussi pour son énorme curiosité.

    - "Oublie ce que je viens de dire. Je relève ton défi, quel qu'il soit. Que dois-je faire? Est-ce tout? Nous pouvons commencer?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Yohw, ohw, ohw! Et une bouteille de rhum, et une bouteille de rhum... [Kyo needed]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Et une bouteille de rhum ! (RP Libre)
» Les chansons de pirate !
» Bouteille à la mer...
» Comment faire rentrer un oeuf dur dans une bouteille sans le toucher ?
» Une bouteille de vodka, deux grands enfants et trois étoiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Whiskey Peak-