AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Are You Lucky ? [PV ; Ryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Are You Lucky ? [PV ; Ryuu]   Mer 4 Avr - 0:11

InvitéInvité
avatar



•• Are You Lucky ? ••




✎ Participants ♧ Ryuu Karot ; Moriarty James Jr.
✎ Date ♧ Environs deux mois après Marineford.
✎ Lieux ♧ Bar Pirate, The Hook ; Holiday.




La tension était presque palpable dans la pièce, les ombres, projetées par la flamme instable du peu de bougies qui l'éclairaient, ondulaient sur les murs au bois attaqué par les mites et les vermines, dansant comme des monstres tout droit sortis des enfers, près à sauter sur le perdant. Là, dans cette salle reculée du casino pour malfrats The Hook, se jouait la vie de plusieurs hommes et femmes, de la manière la plus vicieuse qui soit : le jeu. Cette douce drogue, l’adrénaline, qui vous monte au cerveau vous enivre les sens. Ces tables au velours vert ont connut tant de larmes. Extasie, joie… Et défaite.

La sueur perlait sur le front de mon adversaire tandis que ses mains tremblantes soulevait une dernière fois les deux cartes retournée devant lui, son regard s’attarda sur sa main dont seul lui connaissait la valeur avant de survoler les quatre cartes découverte au centre de la table de jeu. Il me jetait ensuite un regard indescriptible, sondant au plus profond de mes iris violette, comme si cela lui allait lui montre la voie… Pitoyable, croyait-il pouvoir lire en moi ainsi ? Je lui adressais cependant un sourire mielleux, innocent… Il semblait soudain rassuré alors que je riais sous pape. Quel idiot ! Il lui en fallait bien peu !

Je venais d’arriver dans cette ville lorsque lui et ses compères m’avaient pris à part. J’avais craint une quelconque tentative d’agression, ça m’aurait ennuyé d’attirer l’attention sur moi aussi tôt et cinq pirates primés retrouvé dans une ruelle n’aurait pas été dans ce sens, mais il n’en été rien… Ces malfrats semblaient favorisé l’extorsion. Et visiblement j’avais l’air suffisamment ingénue pour apparaître comme une proie facile. Ils m’avaient proposé de « jouer », et avec mon air enfantin j’avais accepté bien que je « ne connaisse pas les règles ». A peine ces mots avaient-ils traversé la barrière de mes lèvres que leur regard s’était illuminé. Ils avaient vite défaillit en voyant ma « chance du débutant » et très vite il n’y avait plus eu que deux participant à cette escroquerie : Moi et l’autre. Mais qui des deux trompait l’autre… Là était la vrai question.

J’étais en désavantage certain cependant, il ne me restait plus que 100 berry, alors que lui… disons que l'épaisseur du tas qu'il affichait valait clairement plus. Autour de nous une masse s’était agglutinée, elle restait silencieuse, guettant la moindre de nos réactions. La dernière carte fut retournée. Mon vis à vis m’adressa alors un large sourire.

∞ Je suis désolé fillette… Mais… Je crois que ta chance s’arrête là. ∞

Je tiquais légèrement à l’appellation, étant majeur et libre de mes mouvements, ma taille était certes trompeuse mais tout de même ! Mais bien vite mes yeux décélèrent le léger mouvement de main qu’il fit en jouant avec sa manche. Intérieurement je jubilais, il aura beau essayer, jamais la chance ne tournera pour moi. Des souffles se coupèrent alors qu’il avançait sur la mise la totalité de son coffre. Je le regardais, faisant mine de réfléchir, mais dans ma tête tout était clair, je passais ma main devant mes yeux, donnant l’illusion de réfléchir et regardait les nombres qui flottaient au dessus de mon adversaire. Parfaitement clair même. Avec un sourire d’enfant je misais le tout moi aussi.

∞ Quinte Flush ! ∞


La main ne faisait aucun appel, il aurait dû gagner : reine, valet, dix, neuf et huit, le tout en trèfle. J’affichait un sourire plus large, dévoilant cette fois un regard plus dur et plus mature.Alors que je dévoilais à mon tour ma main, le faisant blêmir à l'instant.

∞ Royal Flush… Je gagne non ? ∞
∞ Que… C’est impossible ! ∞
∞ Hééééé ? Vous insinuez que j’ai triché ? Que dire de ça alors ? ∞

Sur ces mots je donnais un léger coup dans le pied de sa chaise le faisant tomber, dévoilant une carte de sa manche. Un deux de carreau… Je souriait avec contenance, il n'avait vraiment pas de chance... Il allait s’élancer sur moi, mais mes réflexes valaient bien mieux que ce vieil alcoolique, en moins d’un tour de bras il était par terre et j’avais récupéré ses armes à feu, les pointant directement sur lui. Il n’en fallut pas plus pour qu’il déguerpisse avec ses compagnons. Décidément, ces types n’avaient rien dans le pantalon…

Je récupérais mon butin puis me tournais vers l'assemblée... Repérant un grand blond, clairement plus jeune que moi. Au milieu de ces faces de pirates purulents il était difficile de ne pas remarquer un tel visage d'ange. Tellement angélique qu'il me prenait l'envie de jouer un peu avec lui. Je n'étais pas sadique, mais ces arnaqueurs m'avaient laissé sur ma faim pour le coup...

∞ Bien, que dites vous de ça : tournée générale. Je vous laisse vous partager tout ça, il y en a bien pour plusieurs milliers de berry ! ∞

Ma proposition fut suivit de cris de joie, déjà beaucoup se précipitaient sur l'amas d'argent, commençant presque à s'entre tuer... Profitant de la cohue je m'avançais discrètement vers mon cadet. Affichant le visage le plus serein que j'ai pu avoir affin de le mettre en confiance.

∞ Dis moi, y aurait-il quelque chose sur cette mer que tu désire par dessus tout ? ∞

Oh oui... Y aurait-il quelque chose en cette Terre qui vaille le prix de sa chance... Je me le demandais vraiment. Je suis curieuse, qu'y puis-je ?


© codage by Domichi ; toute reproduction non autorisée sera sanctionnée.



Dernière édition par Moriarty James Jr. le Mar 10 Avr - 1:09, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Are You Lucky ? [PV ; Ryuu]   Mer 4 Avr - 1:26

InvitéInvité
avatar


Une Halte de plus.


Karot était parti d'Alabasta depuis peu, il s'était passé plusieurs choses dans ce royaume qui était connu pour sa puissance mais aussi pour avoir été contrôlé par un des Capitaines Corsaires durant une longue période en la personne de Crocodile. Enfin bref, allez savoir pourquoi, le jeune homme se demandait en ce moment si il y avait une île au-dessus des nuages, beaucoup disaient que oui mais Karot se demandait bien si cela était possible... Il savait que rien n'était impossible sur Grand Line, c'était un peu comme la marque de fabrique de ces Mers dans un sens. Pour être totalement franc avec vous, le jeune homme qu'était le Capitaine du Ryuujin en était quasiment convaincu mais... Pour pouvoir l'assurer, il faudrait qu'il aille sur l'île en question, chose qui semblait plutôt dur à faire actuellement. Il fallait qu'il se renseigne à ce propos-là aussi, comme ça il pourrait y aller et voir de ses propres yeux à quoi ressemblait une île qui se trouvait dans le ciel. Cela devait être plutôt impressionnant vous ne pensez pas ? Et surtout très intéressant en fin de compte. Mais pour le moment, ce n'était pas vraiment à l'ordre du jour voyez-vous, il se renseignerait un peu plus tard, il avait bien d'autres choses à faire actuellement, il fallait être capable d'établir des priorités dans la vie, vous devez le savoir non ?

Karot se trouvait sur son bateau comme vous vous en doutez sûrement. Où pouvait-il être sinon ? Vous me direz, il pouvait très bien aller d'une île à une autre en nageant étant donné qu'il n'avait jamais avalé de fruit du démon lui. Enfin, cela aurait été le cas si il se trouvait sur les Mers Cardinales où les îles n'étaient pas forcément très loin les unes par rapport aux autres lorsqu'on était sur son bateau, et même si il se trouvait là-bas, il fallait prendre en compte le fait que c'était quelque peu différent lorsqu'on le faisait à la nage. Karot qui avait beaucoup voyagé en bateau mais qui avait aussi beaucoup pouvait en attester de par sa propre expérience dans le domaine. Autant être sincère, le jeune homme aurait pu faire cette fameuse nage d'île en île pour s'entraîner mais il avait d'autres choses à faire actuellement, peut-être le ferait-il un de ces quatre, ça lui rappellerait un peu de son enfance au passage. Bah oui, l'enfance du jeune homme avait été remplie d'entraînement en tout genre, vous ne le saviez pas ? Ah oui, vous ne savez presque rien du jeune homme, enfin de ce qu'il avait vécu avant d'être le Capitaine du Ryuujin, et vous ne savez peut-être même pas ce qu'il avait vécu après à moins de vous être renseigné sur lui. Et il y avait beaucoup à dire sur le jeune homme ne serait-ce que depuis quelques semaines, alors imaginez pour toute une vie. C'était le cas de beaucoup de personnes certes mais bon... Enfin, après chacun était libre de faire ce qu'il voulait hein.

L'entraînement, encore et toujours... Il n'y avait que ça de vrai pour le jeune homme qu'était Karot, et l'une des choses qui lui faisait le plus plaisir était sans doute le fait qu'il voyait qu'il s'améliorait au fil du temps... Ce n'était pas comme si il avait l'impression de rester figé à un même niveau de progression ou encore pire... Qu'il devenait de moins en moins fort alors qu'il s'entraînait comme un dingue. Bon, il s'entraînait énormément mais il faisait tout de même attention à son corps hein, son père lui avait appris qu'il était important de respecter son corps lorsqu'on était un guerrier. Pourquoi ? Parce que le corps le rendait bien lorsqu'il était écouté et bien traité mais... Lorsque ce n'était pas le cas, c'était tout l'inverse. Mais, ce n'était pas pour autant qu'il fallait céder aux caprices de son corps, c'était un peu comme lorsqu'on éduquait un enfant, il fallait bien le traiter mais pas pour autant céder à ses caprices... Vous voyez un peu le tableau ? Quoi qu'il en soit, Karot avait appris à parfaitement connaître son corps grâce aux Arts Martiaux et à la méditation, résultat il n'avait pas de problèmes par rapport à cela. Il connaissait ses limites et se plaisait à les dépasser sans pour autant franchir la zone rouge. Bah oui, il ne fallait pas dépasser la zone de non retour, ce serait totalement stupidement et autant se mutiler voire se suicider si vous voulez mon avis.

Le jeune Karot se disait qu'il devrait aussi dormir un peu avant d'arriver au niveau de l'île vers laquelle il allait maintenant se diriger, quelle était-elle ? Il n'en savait rien mais il savait qu'il allait y arriver dans les plus brefs délais, mais cela ne l'empêchait aucunement de faire ce qu'on pourrait appeler une petite sieste n'est-ce pas ? Et puis de toute façon, il en avait besoin, c'était son corps qui lui réclamait un peu de repos. Mais avant cela, il avait aussi besoin de prendre un morceau, et oui... Après s'être entraîné, le corps demandait beaucoup de choses, et il fallait aussi dire que Karot était plutôt du style glouton. Il pouvait manger pendant des heures des kilos et des kilos de viande, il avait du mal à être complètement rassasié malgré cela. Certains disaient quand il était plus jeune qu'il avait un trou noir à la place de l'estomac, le jeune garçon qu'il était à l'époque et tous les habitants du village avaient rigolé mais peut-être était-ce vraiment le cas hein. Enfin, ce n'était pas vraiment possible en réalité mais bon, c'était quand même assez étrange. Mais il n'était sûrement pas le seul à autant aimer la nourriture dans le monde, et surtout à pouvoir manger autant. Enfin bref, ce n'était de toute façon pas le plus important jusqu'à preuve du contraire. Karot avait donc fini de manger, il avait mangé assez léger d'ailleurs et il partit ensuite dans ce qui lui servait de chambre.

Il finit par arriver là où se trouvait sa destination, la ville dans laquelle il était en train de se diriger... Ou plutôt devrais-je dire l'île se nommait Holiday apparemment. Il avait décidé de se diriger dans un bar qui se nommait The Hook... C'était plutôt un style de casino aménagé, enfin plutôt un repaire de quelques malfrats si vous vouliez mon avis. De fait, le jeune homme s'était installé au bar et avait commandé à boire, un simple cola avec la plus grande des innocences. Karot avait un visage d'ange et on le remarquait très facilement dans un tel milieu, il sirotait tranquillement son verre tout en observant les lieux. Un homme affrontait une femme au Poker et il semblait proche de gagner mais au vu de la confiance qui émanait de la jeune femme, le jeune homme pouvait dire qu'elle allait gagner et que ça n'allait pas plaire. Et ce fut le cas, mais Karot n'eut pas besoin d'intervenir car elle s'avéra capable de se défendre seule, plutôt forte. Tournée générale hein ? Elle savait comment attirer les gens elle, d'ailleurs cette dernière l'avait regardé et s'approchait désormais de lui. Que pouvait-elle bien vouloir hein ? Elle lui demandait si il y avait une chose qu'il désirait plus que tout ? Eh bien, cela était plutôt étrange comme question mais bon, le jeune homme ne voyez pas de raison de ne pas y répondre, il sourit alors en la regardant dans les yeux.


"Je ne veux rien que je ne mérite pas. La seule chose que je veux, c'est être digne des personnes qui me font confiance et être capable de les protéger. La force pour les protéger, je l'obtiens grâce à l'entraînement même si c'est long. Je n'ai jamais choisi la voie de la facilité. Je suis à la fois utopiste et altruiste mais loin d'être stupide. Je suis Karot Ryuu, enchanté."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Are You Lucky ? [PV ; Ryuu]   Mar 10 Avr - 15:18

InvitéInvité
avatar


•• Dans le blanc des yeux ••





Peu à peu la cohue que j’avais provoquée se dissipait alors que les derniers centimes étaient récupérés, laissant place aux percussions rythmées du groupe de la tribu des Long Bras qui animait le bar ce soir là. Une femme d’une beauté sombre s’avançait en leur centre entonnant les première note d’une chanson hypnotique.

Mes yeux rivés à ceux de mon vis à vis je me laissait envelopper par la voix voluptueuse de la chanteuse, plongeant dans l’océan des iris bleues de l’adolescent, la scène raisonnant étrangement avec les paroles insensées. D’aucun disent que le regard est le miroir de l’âme, pour ma part je n’y voyais que l’éclair de la surprise et le reflet de mon propre faciès malicieux, un sourire doux mais paradoxalement empli de sadisme barrant mon visage, l’innocence cruelle d’un enfant… Tel était le visage du diable, près à offrir tout au monde mais prenant tout en retour. Peu à peu l’étonnement se transformait en réflexion et je sentais mon sourire s’agrandir…

Ils étaient tous pareil. La réflexion était le début de la fin, à peine les mots traverseraient-ils les deux barres de chaire que le blondinet passerait un pacte avec le démon devenant un parmi tant d’autre depuis que j'avais acquit les pouvoirs du fruit du génie. Il m'avait fallut des semaines pour le contrôler, mais j'avais bien vite comprit l'utilité de ce don. Les Hommes étaient cupides, ils ne se satisfaisaient qu'en possédant, peu leur importait le prix, peu leur importaient les conséquence. Cependant une fois les accords signés, une fois la chance volée, il n'avaient plus que leurs yeux pour pleurer, maudits éternellement par le génie… Quel serait l’objet du pacte aujourd’hui ? Pendu à ses lèvres j’attendais le moment fatidique où, comme tous les autres, il scellerait son destin.

∞ Je ne veux rien que je ne mérite pas… ∞

Je déchantais… N’écoutant même plus ce qu’il me disait, il était soudainement devenu si inintéressant pour moi. Quel ennuie ! Pourquoi fallait-il que des idiots jouent les raisonnables ? Et l'avarice ? Et l'envie ? Il ne voulait rien, tant pis, j’avais autre chose à faire. Dire que j’avais sacrifié mon argent pour ça…

J’allais partir lorsque la fin de sa phrase m’interpelait, m’arrachant même un léger rictus amusé, que j’effaçais bien vite, réputation oblige. Un utopiste qui ne veut rien ? Voilà un concept intéressant. Ce gamin avait tout de même un petit truc intéressant, il y avait dans son ton, dans sa façon une assurance que j’appréciais. Mais il était mal me connaître que de penser que j’abandonnerais là… Il en fallait un peu plus pour me conquérir et j’avais toujours envie de jouer un peu avec lui.

Ryuu Karot, ce nom raisonnait dans les brumes de ma mémoire, si mes souvenirs étaient exacts il avait été arrêté récemment non ? Il avait donc réussit à s'échapper... Décidément ils étaient nombreux à ridiculiser marine et chasseurs en ce moment !

Le regardant plus attentivement je constatais que sa respiration était plus laborieuse qu’elle n’aurait dû l’être. Ne me dites pas que cet idiot... Je m’approchait alors dangereusement me mettant sur la pointe des pieds je passais mes bras autour de ses épaules, chuchotant à son oreille.

∞ En voilà donc un grand garçon plein de principes, quel dommage j’aurais pu réalisé tous tes désirs. Absolument tous tes désirs… ∞

A ces mots je descendais sensuellement ma main le long de son torse pour m’arrêter sur son ventre, appuyant fortement, faisant pénétrer mes ongles dans la chair à peine protégée par les bandages et le vêtement, sa grimace confirmant mon impression. Je soupirais avec ennuie, encore un qui n’avait aucune notion de son propre corps.

∞ A ta place cependant je ne ferais pas trop le fier, tu risques gros à te balader avec une blessure dans un endroit comme celui là… ∞

M’écartant de son corps je voyais une légère teinte pourpre s’étendre sous son manteau je lui tendais un flacon de crème faite avec des plantes pour qu’il se soigne, faisant fit du fait que j’étais pour beaucoup dans le fait que la blessure s’était ouverte à nouveau.

∞ Prend ça, ça accélérera la cicatrisation, celui qui ta soigné ne t'a donc pas dit de faire un peu attention à toi idiot ? L'île n'est plus aussi sûre que du temps de Crocodile... ∞

J'expliquais d'un air las, comme si je faisait la moral à un enfant, à la manière d'une mère. Enfin je suppose que ma mère aurait agit de cette façon aussi... Pour ce que j'en savais...

∞ Ne crois pas que ce sera gratuit, tu m'offre un verre ! Je m'appelle James... James Moriarty. Tu peux me considérer comme le dieu de la chance ∞

Les dernières basses résonnèrent dans le bar obscur un moment, accompagnés d'applaudissements et la chanson changea…




© codage by Domichi ; toute reproduction non autorisée sera sanctionnée.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Are You Lucky ? [PV ; Ryuu]   Mer 11 Avr - 21:32

InvitéInvité
avatar


Qui est-tu ?



Que d'agitation pour quelques berrys offerts pour boire... Les hommes qui passaient leur vie dans des bars étaient vraiment pathétiques vous ne trouvez pas ? Il était possible de leur faire faire ce que vous vouliez à partir du moment où vous aviez l'argument ultime, au vu de ce qu'il venait de se passer, je pense que vous aviez bien compris de quel argument il s'agissait n'est-ce pas ? Au cas où ce ne serait pas le cas, laissez-moi vous éclairer en un seul mot qui vous paraîtra logique dès que vous le verrez apparaître sous vos yeux... L'argent. Les hommes étaient d'une cupidité sans pareille, surtout en ces lieux ne put s'empêcher de remarquer le jeune homme. Enfin bref, ce n'était pas ces hommes qui l'intéressait le plus, la jeune femme qui était à l'origine de tout ce bordel ou agitation si vous préférez... Cette jeune demoiselle qui se dirigeait en ce moment-même vers lui pour il ne savait quelle raison... C'était elle qui avait le plus attiré son attention. Pourquoi demandez-vous ? Son instinct lui disait que cette fille était dangereuse mais qu'elle pourrait s'avérer être une bonne amie une fois qu'on avait réussi à acquérir sa confiance et tout le tralala. Pourquoi son instinct lui parlait-il d'une telle chose au juste ? C'était à n'y rien comprendre mais ce dernier avait sans aucun doute raison en tout cas.

Elle s'était approchée de lui et lui avait dit une phrase des plus étranges... Difficile à saisir pour beaucoup mais parfaitement claire pour le jeune homme. Elle lui demandait ce qu'il désirait le plus ? Comme si c'était quelque chose qui pouvait s'offrir... Le jeune homme n'aimait pas avoir des cadeaux sans aucune raison, peu importe qu'elle soit capable ou non de vraiment faire ce qu'il désirait... Le fait était qu'il ne voulait rien qu'il ne méritait pas réellement comme il lui avait d'ailleurs très clairement dit. Non, ce n'était pas un test pour observer la réaction de la jeune femme mais il devait avouer que cela lui avait permis de voir quelques petits aspects de la jeune demoiselle qui se trouvait en face de lui. N'oubliez jamais que le jeune Karot était un homme qui maîtrisait l'empathie grâce à son instinct et qui était de ce fait très observateur. Il y avait en plus de cela des personnes en qui on pouvait lire comme des livres ouverts. Le jeune homme ne prétendait pas qu'elle faisait partie de cette catégorie, loin de là même. Mais pour le jeune homme, les intentions de la jeune femme, aussi peu claires soient-elles à ses yeux étant donné qu'il ne l'observait que depuis quelques secondes, n'étaient en rien positives. Elle se servait juste de la cupidité des hommes mais la question était... Pourquoi cela ?

Enfin... Quoi qu'il en soit, son petit jeu n'allait pas marcher avec le jeune homme et il semblait qu'elle l'avait compris puisqu'elle semblait sur le point de partir... Cependant, elle sembla abandonner l'idée d'abandonner son petit jeu au détour d'un petit rictus qui disparut d'ailleurs bien vite. Cet abandon d'abandonner et ce rictus ne disait rien qui vaille à Karot mais il s'en moquait un peu en fin de compte. Pas de la jeune femme, mais du fait qu'elle continue son petit jeu ou non. Pourquoi ? Car à partir du moment où on avait compris que ce n'était qu'un petit jeu dont on repartirait sans doute perdant puisque c'était le sien, on avait déjà gagné depuis longtemps. Avait-elle seulement compris que sa lutte était vaine ? Le jeune homme en doutait légèrement, il était trop tôt pour qu'elle le comprenne et puis... Ce que pensait et savait Karot n'était pas si facile à savoir étant donné que toutes ses pensées étaient cachées derrière un magnifique sourire angélique qui pourrait faire croire à tous que sa vie n'avait été qu'une suite d'événements heureux et qu'il n'était qu'un jeune être innocent et pur. Cela devait être bien étrange de le voir sur des avis de recherche, imaginer une seule seconde que cet être plein de bonté apparente était un Pirate primé et qu'il était un plus ou moins grand combattant, c'était vraiment dur quand on le voyait.

Une chose était sûre... La jeune femme qui se trouvait actuellement en face de Karot avait aussi un bon sens de l'observation. Malgré le fait qu'il essayait de cacher le fait que son souffle était irrégulier dû aux blessures qu'il avait accumulé lors de son combat avec Blow Kraft et celui avec Kishina Kioko trois jours plus tard à peine, elle semblait avoir remarqué qu'il possédait des blessures de taille. Cela signifiait sans aucun doute qu'elle avait des connaissances en médecine ou quelque chose du genre mais qu'importe... Cela ne pouvait pas changer grand chose, c'était juste un avantage de plus qu'elle avait dans son petit jeu et elle devait sans aucun doute le savourer. Lorsqu'elle lui appuya sur sa blessure au moyen de son ongle, il eut plutôt mal mais ce ne fut pas à cause de ça qu'il grimaça légèrement. C'était simplement la façon dont elle avait descendu sa main jusqu'à son ventre, il n'aimait pas trop qu'une autre femme que Fitku le touche aussi sensuellement voyez-vous mais bon... Comme tout cela faisait parti d'un jeu pour la jeune femme, il ne se braqua pas. Elle lui donna ensuite quelque chose pour se soigner après avoir ouvert sa blessure, assez paradoxal vous dîtes ? Non, parfaitement logique lorsqu'on voulait mener la danse dans un jeu mais passons, là n'était pas le plus important, pour le moment tout du moins.

Le jeune homme prit ce que lui donnait la jeune demoiselle en la remerciant avec un sourire aimable comme toujours. Cette île était-elle si dangereuse que cela ? Si c'était le cas, cela signifiait qu'elle l'avait plus ou moins mis en danger sans trop le savoir, elle avait révélé qu'il était blessé et en plus c'était un primé et de fait il était connu... Vous savez, les Hommes cupides tentaient même des folies pour l'argent et ce fut ce que firent plusieurs d'entre eux lorsqu'ils foncèrent sur lui avec des couteaux et autres objets tranchants. Karot soupira légèrement tout en gardant son sourire et en les regardant droit dans les yeux. Il posa chacune de ses mains sur chacun de ses Katanas et dégaina pour les taper avec le plat de la lame. Tout ne dura que deux secondes, ouais il était diminué d'une seconde à cause de ses blessures. Il n'en avait tué aucun des dix et... La chanson qui s'était arrêtée suite au grabuge que tout le monde pensait qu'il y aurait avait repris puisque ce dernier n'avait tout compte fait pas eu lieu. Bien qu'une telle scène se soit passée, le jeune homme avait gardé son sourire et avait payé le verre qu'il devait à la jeune demoiselle. Il avait pris un cola pour sa part car il ne buvait que lors de fêtes. Le fait de ne pas avoir de 18 ans n'avait rien à voir avec cela je tiens à le préciser mes chers. Il se retourna alors et regarda la dénommée James Moriarty droit dans les yeux avec un sourire. Le jeu continuait-il ?


"Eh bien, je suis enchanté de te rencontrer James. Le Dieu de la Chance hein ? Alors je suppose que je dois te remercier pour plusieurs choses si tel est le cas. Quoi qu'il en soit, je ne désire vraiment rien de plus que ce que j'ai. Mais toi... Que désires-tu au fond de toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Are You Lucky ? [PV ; Ryuu]   Mar 17 Avr - 18:51

InvitéInvité
avatar


•• Ce que l’on souhaite ••





Il se contentait de prendre mon remède avec un simple sourire aimable. Sourire que je tentais de refléter sur mon propre faciès bien que j’eu plus de difficulté cette fois à cacher ma déception, visiblement il n’avait que faire de mes remarques. Loin de me vexer cependant son attitude me donna plus envie encore de le connaître, rares étaient ceux qui ne s’énervaient point face à mon caractère. Suffisamment rares pour que m’y intéresse en tout cas… Et pour me surprendre. Ce gamin méritait peut-être que je le connaisse un peu mieux. J’allais me diriger vers le bar mais avant que je ne puisse ne serait-ce qu’esquisser un mouvement vers le coin un peu plus éloigné de la salle, je me figeais immédiatement. Il y avait autours de nous cette aura si singulière qui précédait un combat. A peine avait-il récupéré le mélange que déjà des clients le regardaient avec insistance, comme des lions… ou plutôt hyènes ayant repéré une proie épuisée au par avant par des lions qui l’auraient délaissée après s’être lassés de la poursuivre, car il m’apparaissait évident que nul de ces malfrats couvert de furoncles, mal rasés et puant l’alcool n’était de ces hommes qui se démarquent par leur bravoure… Plutôt des lâches près à sauter sur les restes qu’on avait bien voulu leur laisser. Et il se trouvait qu’actuellement le reste n’était autre que mon vis à vis…

∞ Oups… On dirais bien que j’ai attiré les chacals sur toi ∞

Ma phrase, bien que compatissante dans les parole, n’avait rien d’une excuse, il m’intéressait certes, mais je me fichait pas mal de ce qui pourrait lui arriver… Au contraire cette situation m’arrangeait un peu, j’allais pouvoir juger de la valeur du hors la loi en directe. Esquissant un sourire amusé je m’écartais de lui d’un ou deux mètres afin de laisser le champ libre à ceux qui avaient prit pour cible le blessé.

∞ Bonne Chance ! ∞

L’ironie de la phrase ne pouvait être comprise que par moi en l’occurrence mais je put empêcher un léger ricanement de franchir mes lèvres, oui bonne chance vraiment, mais à qui ? Les premiers clients s’étaient déjà jetés sur le jeune blond, mas avaient vite fait de se faire expulser un peu plus loin. J’évitais facilement ceux qui me frôlaient dans leur défaite… Quand les derniers comprirent que l’homme, bien que blessé les surpassaient, l’un d’eux sembla croire que je serais une proie plus facile et s’arma d’un court poignard. Grave erreur, alors que l’homme, passablement enivré et lent s’était à peine élancé sur moi que j’avais sortie l’arme à feu que je cachais dans ma manche. L’homme rit un moment devant sa taille minuscule. Je ne lui répondit que par un sourire supérieur.

∞ BRING IN ~ FIFTY ! ∞

Un coup fut tiré, prenant la couleur d’un rose brillant le traversant de part en part, mais ne laissant aucune marque sur son corps. Riant plus grassement encore il s’élança vers moi avant d’être interrompu par un craquement inquiétant, regardant en l’air il eu juste le temps d’apercevoir les fissure se formant au plafond alors que celui si s’écroulait et qu’un piano lui tombait dessus…

∞ Quelqu’un d’autre veut tenter sa chance contre moi ? ∞

Voyant que seul le silence me répondait je me tournais de nouveau vers Ryuu Karot. Ce dernier était partit vers le bar et m’avait payer un verre. Je m’amusais de voir qu’il l’avait fait sans broncher, ne sachant si il fallait que je le classe dans la catégorie des gens bien ou tout simplement dans celle des idiots… J’y réfléchirais sans doute un peu plus tard. Me rapprochant de lui je constatait juste que le groupe avait reprit de jouer sur la scène, le regard que nous lançait la chanteuse ne laissant aucun équivoque sur le fait qu’elle nous en voulait d’avoir ainsi gâcher son show… Je lui tirais la langue, m’inquiétant peu de l’image que je donnais à celui que j’avais à présent décidé ‘ami’ ou en tout cas ‘allié’.

∞ Eh bien, je suis enchanté de te rencontrer James. Le Dieu de la Chance hein ? Alors je suppose que je dois te remercier pour plusieurs choses si tel est le cas. Quoi qu'il en soit, je ne désire vraiment rien de plus que ce que j'ai. Mais toi... Que désires-tu au fond de toi ? ∞

Je sirotais ma boisson l’air penseur… Ce que je souhaitais… J’y avait peu réfléchit après la mort de mon père à vrai dire, ma préoccupation première étant de contrôler mon fruit du démon…

∞ Ce que je veux… Je n’ai pas eu le temps d’y penser, je peux exaucer les vœux des autres mais pas les miens après tout… Par le passé je t’aurais répondu que je souhaitais devenir marine pour botter le train de mon paternel, mais cet idiot s’est fait exécuté. ∞

Bien que mes mots étaient durs, la douleur du deuil transparaissait malgré moi dans le ton de ma phrase. Ce que je voulais, je n’en savais rien. Toute ma vie n’avait été dictée que par ce foutu fruit.

∞ Et je suis devenue hors la loi… A présent je crois que le mieux serait de me trouver un équipage. Mais de là à savoir lequel. Mon père disait qu’il s’agissait d’une famille. Je pense qu’on ne peut pas vraiment choisir sa famille, je n’ai jamais choisit la mienne, la logique voudrait que cela se fasse seul… Alors j’attends… ∞

Un équipage pour aller où au juste ? Continuer à errer ? Les mots que le jeune homme avait prononcés résonnaient en moi… Ce que je désirais… Pourquoi est-ce que je continuais à avancer ? Que voulais-je savoir ? Moi dont la vie avait été déterminée par le fruit. Soudain j’écarquillais les yeux. Les fruits du démon…

∞ Mais si je devais te donner mon but… Et bien je suis botaniste, trouver ce qu’aucun botaniste serait bien non ? Comme par exemple le secret des fruits du démon. Le miens est plutôt étrange, j’aimerais bien voir de mes propres yeux l’arbre sur lequel il a poussé. Qu’en penses-tu ? C’est assez bien tu crois ? ∞

Je le regardais à présent avec un air enjoué, à la manière d’un gamin qui venait de faire une grande découverte… Qui aurait pensé qu’un inconnu me permettrait de trouer un but… Pas moi en tout cas.



© codage by Domichi ; toute reproduction non autorisée sera sanctionnée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Are You Lucky ? [PV ; Ryuu]   Mar 24 Avr - 17:51

InvitéInvité
avatar


Alors c'est ton but ?


La déception qui était présente sur le visage de la jeune demoiselle qui se nommait Moriarty James Jr. Et qui se trouvait en face de Karot était cachée derrière le sourire de cette dernière. Ce n'était pas vraiment comme si le jeune homme avait des facilités à voir cela mais disons que... Il advenait un moment à partir duquel il était difficile de cacher ses émotions, surtout lorsqu'on ne réussissait pas à obtenir ce qu'on voulait. Ce que voulait la jeune demoiselle si particulière ? Karot n'en avait aucune idée et il n'en avait pas grand chose à faire en réalité, il n'allait juste pas lui donner le plaisir de s'énerver ou d'avoir une quelconque émotion négative à son égard. Ce n'était même pas quelque chose qu'il faisait réellement volontairement, il était simplement trop pur et trop innocent, bien que ce soit seulement en apparence pour ce dernier point, pour ressentir une émotion négative, et il avait encore plus de difficultés à en obtenir lorsque c'était à l'égard de quelqu'un. Surtout lorsqu'on s'en prenait seulement à lui, et puis... Il valait mieux ne pas attirer les foudres du jeune homme sur votre personne, vous risqueriez de le regretter durant les quelques minutes durant lesquelles votre vie continuerait. Enfin bref, pour le moment, Karot était bien trop blessé pour se battre avec une personne compétente de toute façon...

Enfin bref, la raison pour laquelle je m'étais battu après cela était très simple vous savez ? Même un ange se battait parfois, et vous savez pourquoi ? Car le jeune homme était tombé face à des hommes extrêmement lâches, le genre de personne qui se contentent des restes laissés par les forts. Autrement dit, des hyènes qui se contentaient de ce que ne voulaient pas manger les lions si vous voulez un exemple qu'on peut trouver très facilement dans la jungle. Et puis... Quand on vous attaquait, vous n'aviez pas d'autre choix que de vous défendre, n'est-ce pas ? Même si il était blessé, il n'allait pas simplement attendre de se prendre un coup qui risquerait de lui faire perdre la vie pour réagir. Cela ferait un peu d'entraînement au jeune homme, Karot en avait bien besoin de toute façon après avoir perdu contre le Chasseur de Primes qui se nommait Blow Kraft et qui possédait un Logia assez puissant en la présence de celui de la Terre. D'ailleurs... Le jeune homme pensait à faire un entraînement intensif depuis cette petite mésaventure, mais il ne savait pas encore comment les choses allaient se passer. Il fallait tout d'abord qu'il guérisse, puis seulement après qu'il cherche une île pour s'entraîner. Il avait déjà une petite idée de l'île d'ailleurs, une dont lui avait parlé son père. Oui, c'était à cela que Karot pensait en éclatant ces imbéciles.

Le combat était d'ailleurs extrêmement facile malgré l'état de Karot, tellement qu'il ne pouvait même pas considérer cela comme un entraînement intéressant. Même lorsqu'il s'entraînait le matin sans personne, il était beaucoup plus fatigué qu'après s'être battu avec ces quelques humains, enfin ces quelques imbéciles devrais-je dire... Enfin, alors, que Karot était en train d'éclater plusieurs d'entre eux, l'une des personnes que ce dernier n'avait pas encore explosé se dirigea vers James pour l'attaquer. Dans un sens, Karot eut envie de l'aider mais dans un autre sens... Il avait bien envie de voir ce que la jeune demoiselle valait, il avait l'impression qu'elle savait se défendre mais il voulait en avoir le cœur net, pour oser faire ce qu'elle faisait, elle devait sûrement être assez forte pour se défendre en cas de problème non ? Karot n'en avait-il d'ailleurs pas déjà eu la preuve précédemment ? Il me semble bien que si. C'est ainsi que tout en mettant à néant l'espoir de la personne qui fonçait vers Karot par derrière avec un couteau en lui mettant un coup de pied retourné, le jeune homme avait observé ce qu'avait fait James pour se défendre... Elle avait fait quelque chose d'assez aléatoire à première vue mais... Bien que Karot ne sache pas vraiment si il s'agissait de chance ou de technique, peut-être était-ce d'ailleurs les deux, en tout cas... Le Piano était tombé sur l'homme qui avait voulu attaquer la jeune femme.

Gentil ou idiot ? Tout était dans la réponse à cette question, ou plutôt tout se trouvait dans cette même question. Mais pas simplement à propos de Karot, le jeune homme était simplement l'exemple même de personne dont on se demandait si il était gentil ou tout simplement idiot... Ou parfois courageux ou simplement suicidaire, il y avait plein de situations ou la question du caractère de Karot et de ses pensées n'avait pas vraiment de réponse, tout était plutôt ambigu pour les personnes qui ne connaissaient pas bien le jeune homme... Et même ceux qui croyaient bien le connaître d'ailleurs, le fait était qu'il était presque impossible de savoir ce qui se passait dans la tête du jeune homme, peu importe les moyens utilisés pour y parvenir. Le sourire de Karot était autant une arme qu'il était synonyme de son statut d'ange sur terre. Mais peu de personnes le savaient, personne ne le savait d'ailleurs si je ne m'abuse... Peut-être une personne avait-elle pu le deviner mais avait-elle réellement compris ou pensait-elle seulement avoir compris ? Quand le jeune homme pensait à tout cela, il était vraiment heureux d'être ainsi, enfin... Il était toujours fier de qui il était, tout simplement parce qu'il était le fils de ses parents et qu'il avait de quoi être fier d'eux et d'être le fruit de leur amour le plus profond.

Eh bien... La jeune demoiselle qu'était le dieu de la chance ne savait même pas quel vœu elle aurait fait si elle pouvait réaliser ses propres vœux ? Je ne parle bien entendu pas des vœux ridicules que certaines personnes faisaient car ils pensaient que les vœux ne coûtaient rien. Peut-être cela était-il le cas mais le jeune homme qu'était Karot ne voulait pas tenter le Diable, il savait de par la loi de l'équivalence qu'il avait lu un jour dans un livre qu'on devait toujours payer quelque chose pour avoir autre chose... L'échange équivalent était censé exister partout mais il ne se manifestait pas forcément de façon compréhensible à l'Homme... Par exemple, le jeune homme qu'était Karot avait acquis ses deux lames d'exceptions et un courage ainsi que des rêves inébranlables mais... En échange de cela, il avait vu sa famille et tout son équipage mourir devant lui sans qu'il ne puisse rien faire pour les protéger ou même véritablement les aider. Je suppose que vous vous doutez que si il avait pu choisir entre tout ce qu'il avait maintenant et ce qu'il avait perdu, il aurait choisi ce qu'il avait perdu mais... Inutile d'en parler étant donné que c'était de toute manière trop tard et qu'on ne pouvait pas revenir en arrière. Après tout, le passé reste le passé, quoi qu'on fasse... On ne peut jamais revivre les moments vécus.

La dureté des paroles de la jeune femme n'était que le reflet du deuil qu'elle avait sans doute du mal à faire... De toute façon, même lorsqu'on en voulait à quelqu'un comme son père, lorsqu'on le perdait, il y avait toujours un petit quelque chose qui était produit et qui faisait qu'on passait en deuil... Il y avait bien entendu quelques exceptions auxquelles je pense en ce moment mais là n'est pas vraiment la question. Quoi qu'il en soit, James avait failli faire partie de la Marine, eh bien... Encore un peu et ils auraient dû se battre parce qu'ils auraient été des ennemis naturels, Karot était bien content que ce ne fusse pas le cas d'ailleurs. Il n'était pas en état premièrement, et il appréciait pas mal la jeune femme en deuxième lieu. Quoi qu'il en soit, il semblait qu'elle venait de trouver un but, grâce à Karot ? Il n'en savait rien mais il était en tout cas impressionné par le but de la jeune femme, comme par le fait qu'elle soit botaniste et... Vu qu'elle avait précédemment utilisé une arme à feu, sûrement artilleur. Elle voulait découvrir ce qu'aucun botaniste n'avait jamais découvert, voir sur quel type d'arbre avait bien poussé son fruit... Elle avait l'air différente de précédemment, elle semblait heureuse... Mais réellement. Karot fut assez content de voir cela et il lui sourit alors comme il le faisait si souvent. Il finit alors son verre avant de répondre à la jeune femme.


"Oh ne t'inquiètes pas, tu trouveras sûrement un équipage plus vite que tu ne le penses. Quant à ton but... Je trouve que c'est assez extraordinaire, ce n'est pas le genre de but qu'on entend tous les jours. Cependant, comme tout but qui se respecte, il sera sûrement dur à atteindre, mais j'espère pour toi que tu y arriveras. Si je mêle le fait que tu te considères comme le Dieu de la Chance au fait que tu aies un Fruit du Démon... Cela signifie-t-il que ton Fruit du Démon te permet d'influer sur la chance des gens qui t'entourent ? Enfin... Moi, si tu veux connaître mon but, c'est de faire de mon équipage l'un des plus puissants des Mers, que ce soit celles de Grand Line ou du Shin Sekai. Simplement pour faire honneur à mes défunts parents. Tu reprends un verre ?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Are You Lucky ? [PV ; Ryuu]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Are You Lucky ? [PV ; Ryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» École - Suiken Ryuu
» Lucky Light
» GRACE & SWANN ▷ One day, you will be lucky. Maybe... Not sure.
» Lucky ☆ Channel : Le retour !
» presentation de lucky luke

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Holiday-