AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une île de pirate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Une île de pirate    Mer 14 Mar - 17:00

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Nazario Taizone

Messages : 2683

Navigation
Doriki:
3893/6000  (3893/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi


L'océan, il n'avait rien de plus beau que cela. Les vagues et le bruit qu'elles produisaient en percutant le navire. L'odeur de cette eau, le chant des mouettes. Tout ceci lui rappela tant de souvenir, surtout ceux où il était en présence des Killers où encore, d'autres souvenirs comme quand il était encore sur EastBlue à LogueTown et qu'il restait la plupart de son temps au port à observer la mer et à se baigner.

Maintenant, il avait de puissant pouvoir mais ne pouvait plus se baigner, c'était un lourd contrepoids. Depuis ses débuts dans la piraterie, il était devenu certes plus puissant mais il n'en était pas vraiment fière. Il avait fait le mal autour de lui et se devait de se racheter mais le moment n'était pas encore arrivé, avant de faire quoi que se soit de stupide, il observait l'océan.

S'allongeant ensuite sur le pont principal, il s'endormi.

Ils amarrèrent plus tard à un port, Taizone en se levant, le reconnu sur le coup, il s'agissait d'un port qu'il avait déjà vu. Lors de sa rencontre par exemple avec Noctis, la supernova Strange D. Nana et l'Amiral Tousen Naga. Un jour qui restera gravé dans sa mémoire à tout jamais.
Jaya, île de la piraterie, le repaire de tout un tas de pirate qui se croient invincible.

Il prit possession de ses armes et quitta le navire pour aller se dégourdir les jambes. Il commença alors son excursion.
Marchant tranquillement, il ressentait des présences s'approcher.
Il préféra ne pas les prendre en compte et continuer sa route, passant par diverses petites ruelles, il arriva alors sur une place où tout un groupe de soldat de la marine se tenait.
Quand ils reconnurent le Nazario, ils accoururent tous comme des sauvages sur lui.

Dégainant deux de ses sabres, il fonça dans la masse, il essayait de ne pas les tuer mais de les mettre juste hors d'état de nuire à lui.


_________________
« Ne juges pas un homme au chemin qu'il choisit.
À moins d'avoir toi-même parcouru le même chemin de bout à bout, tu ne peux dire à autrui ce qui l'attend, ni ce qu'il laisse derrière lui. »
Thème :
Partenaires