AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Message
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Mer 4 Avr - 15:37

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17909

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang

Sans être un logia, le corps de son apprenti avait vraiment un avantage sur tous les autres humains, c'était vraiment intéressant, et puis avec un tel fruit du démon, il pourrait vite devenir puissant, X-Drake serait aussi un très bon maitre pour lui. Les deux ayant pour Zoan des reptiles, malheureusement il faudrait trouver le supernova et le lui demander, mais il était déjà partie pour le nouveau monde talonné de près par Eustache Kid. Cela motiva la rouquine à s'approcher du supernova préhistorique, ce qu'elle ne ferait pas pour son élève, mais elle voulait le monter en puissance tant son fruit en valait la peine, d'ailleurs Akito aussi était un reptile, ses deux petits protéger devait donc avoir un maitre de choix en ce qui concerne leur Zoan mythique.

Enfin la jeune pirate remarqua bien que le faite de le remettre au niveau de débutant le lui plaisait guère, quoi de plus normal après tout, et puis c'était justement pour cela qu'elle n'avait jamais voulu changer d'arme, elle ne voulait pas perdre du temps pour protéger ses proches. Mais bon, elle ne voulait pas l'inquiété autant, et se sentait un peu mal pour le coup, elle comprit alors qu'elle devait être moins évasive dans ses dates de remise en forme. De toute façon, elle avait vu comment il assimilait les choses, elle n'avait pas d'inquiétude. Juste il serait moins efficace durant quelque semaine, et ne devrait pas avoir de gros combats, ses muscles en prendraient un sérieux coups, et ses réflexes seraient désordonné au point de vouloir mentalement faire une attaque à l'épée alors que le corps lui aura déjà commencé des mouvements de lance
.

« Ne t'en fais pas, au mieux tu en a pour deux semaines est demi à revoir les bases de tes deux styles de combat pour que tes réflexes reviennent, mais sans être complétement fluide, au pire un mois. »

Maintenant c'était l'heure d'un petit combat, elle en souriait d'avance. La garde qu'il prenait n'était pas trop mauvaise, on peut même dire qu'elle était bonne, c'était très bien. La rouquine attendait qu'il lance l'assaut, un assaut pour le moins basique, mais en même temps c'était les bases, il fallait bien qu'il commence par le plus simple pour monter petit à petit. Sans grande difficulté elle para son attaque et donna un coup dans ses jambes pour le faire trébucher, il n'était pas encore assez rapide, ça prendrait plusieurs semaines d'entrainement, et année pour avoir une grande rapidité, mais au moins il pouvait voir les différentes attaques qu'on pouvait lui faire après avoir paré la sienne. Certain aurait attaqué le buste, elle s'était contenté des jambes. Elle lui tendit la main et allait commencer à lui dire quelque chose quand un bruit assourdissant retentit.

Figaro était au aguets, montrant les dents et s'était mit de manière à protéger sa maitresse. Quelque chose arrivait c'était certain. Le fauve ne s'était pas remit de sa blessure d'avant, mentalement il ne supportait pas d'avoir eut son pelage coupé jusqu'à sa chaire. Là ce fut une sorte de gros asticot qui arriva, bien laid, bien baveux avec une bouche centrale remplit de dent sans laisser un espace sans pointe. Visiblement l'animal était aveugle car il n'avait pas d'yeux, mais semblait féroce, car il se jeta sur eux leur laissant à peine le temps d'esquivé l'attaque. Un sourire en coin, le jeune femme dévisagea l'insecte repoussant.


« Bah voilà Shiraho ! Tu vas pouvoir t'entrainer à donner des coups contre cette larve baveuse à la dentition trop développé ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Jeu 5 Avr - 19:23

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3223

Navigation
Doriki:
2387/6000  (2387/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Ouais enfin deux semaines et demi ça reste handicapant. Surtout si ce n'est pas une maîtrise comme il faut, et qu'il faut attendre encore deux mois après pour un niveau de maîtrise potable pour Grand Line ! Ça va s'entraîner dur sur le navire ! Pas question que je reste aussi longtemps tel un handicapé même pas capable de se battre contre un marine ! C'est la mort assurée ici... Enfin, il fallait s'y attendre après tout, et puis je ne pouvais pas contredire son jugement, elle est certainement plus au point que moi à ce sujet...

    Enfin bref le combat était lancé... Si on pouvait appeler ça un combat. En effet elle para mon attaque avec une simplicité déconcertante (même si bon, c'était logique vu mon niveau), avant de riposter dans les jambes, me faisant tomber pitoyablement au sol au passage. C'est pas gagné... Pas assez rapide sur l'esquive, ça finira par venir, mais quand même. Elle me tendit donc une main pour me relever, que je pris, et me dit quelque chose. Mais ce qui sortit de sa bouche fut un grognement surréaliste. Je savais pas qu'elle pouvait crier pareillement...

    Bon trêve de bêtises, ça se voyait que ça ne venait pas d'elle, mais plutôt d'une larve bien baveuse qui venait de débarquer. Je l'avais bien dit que c'était étonnant de ne pas avoir vu d'autre insecte depuis toute à l'heure ! Bon bien sûr comme tout ce qu'on avait vu jusque là, elle était démesurée, et pas vraiment classique puisqu'elle avait une dentition plus développée que ma forme animale. J'en suis jaloux ! Ou pas. Enfin le fait est qu'il allait être mon prochain adversaire. Super, y a intérêt que sa bave soit pas trop acide au moins. Enfin, il semblait pas avoir d'yeux, c'est déjà ça. Et puis, avec sa taille, c'est l'occasion rêvée de tenter quelque chose en vol...

    "Elle a peut-être plus de dents que moi, mais pas plus de vitesse !"

    Je m'élançais donc sur elle avec mon arme de fortune, me changeant durant la course en hybride. J'avais peut-être l'impression de brûler les étapes, mais au moins je n'aurai pas de problème de jambes. Alors que mes ailes, elles, sont habituées aux voltiges. Je finis donc ma course à côté de lui après avoir passé le bout de mon arme contre sa peau visqueuse pour attirer son attention. Je ne pensais pas que ça allait vraiment le blesser, mais de toutes façons il va faire une cible d'entraînement un certain temps. Après l'avoir titiller, je m'envolais donc, tandis qu'il s'attaquait au sol, là où j'étais quelques secondes plus tôt. Mais que c'est bête une larve ! Faut dire qu'aveugle, ça va pas l'aider. je me mis donc à enchaîner les attaques en vol, profitant de ma zone de mouvement pour l'attaquer à plusieurs endroit, avec la pointe du bâton. Bon, le tout restait assez maladroit, j'avais encore tendance à vouloir faire des attaques de taille. J'avais toutefois une attaque en réserve que je connaissais bien et que je pouvais facilement reproduire, puisque d'estoc. Je pris donc un peu plus d'altitude avant de chuter sur la larve, pointe en avant, avec le boost que m'offraient mes ailes.

    "Hiryuu Kouka !"

    Sauf que là, j'avais un simple bâton, qui se rompit sous le choc de la peau de l'invertébré. Je regardais ce spectacle avec désarroi, un bout dans une main, l'autre dans l'autre, et un morceau de pointe pendouillant. J'espère que ma lance à moi sera plus résistante que ça, sinon les dépenses inutiles vont voler, aussi bien au niveau financier que de l'entraînement... enfin, ne faisant plus attention à la bestiole, elle me frappa (plutôt que de me bouffer, mais qu'elle est bête... ou alors elle a mal visé puisque aveugle...), et je me retrouvais contre un arbre, plein de bave. Au moins j'étais proche de nouveaux bâtons.

    "STOP ! Je suis désarmé alors tu attends !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Ven 6 Avr - 13:47

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17909

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang

Si on s'attardait un petit peu sur la situation, on pouvait penser que la jeune femme était franchement naïve, ce qui n'était pas tout à fait faux, elle prenait en apprenti un parfait inconnu qu'elle ne connaissait ni d'Ève ni d'Adam. Comment être sûr qu'il n'allait pas se servie de ce qu'elle lui apprenait pour l'attaquer en retour ? Surtout qu'il avait un puissant fruit du démon … Elle n'avait aucune certitude sur sa bonne fois, mais elle avait une certaine confiance. Est ce que la volonté du D jouait un quelconque rôle dans cette histoire lui permettant ainsi d'avoir confiance en elle et son petit protéger ? Allez savoir, après tout Luffy avait prouvé que même en étant naïf on pouvait donner sa confiance à des êtres qui se révèleront être des compagnons d'une fidélité sans faille. Mine de rien, Ace aussi avait réussit à se trouver un équipage soudé comme les doigts de la mains, à condition qu'ils ne soient pas tranchés bien sûr, il s'était également trouver une famille. À croire que la volonté était vraiment présente dans les relations de ceux qui le portaient dans leur nom. Elle aussi alors était touchée par cette volonté, et si elle avait rencontré Shiraho sur son chemin pour devenir lancier, ce n'était pas pour rien.

Enfin tout cela la rendait un peu nostalgique, elle aussi aurait aimé avoir un maitre, elle savait même qui elle aurait voulu entant que maitre d'arme pour le manient de la lance car il n'y avait qu'un seul : la légende Barbe Blanche. De tous il était le seul qui n'était pas bretteur, et comme la jeune femme, il possédait une lance. Pourtant si elle en avait une ce n'était pas parce qu'elle était une fervente admiratrice du Yonkou, loin de la même, puisqu'elle lui en voulait profondément de ne pas avoir fait assez pour sauver Ace et l'empêcher de poursuivre Barbe Noir. Mais malgré cela, elle admirait quand même Edward Newgate, il avait un puissant équipage, il était le meilleur ami de Roger et n'avait rien à faire du One Piece. Si seulement il était encore de ce monde pour lui apprendre à devenir la meilleure combattante à la lance …

Qu'importe revenons au combat, à peine avait-elle mit au tapis de manière gentillet le petit pirate, qu'une larve bien grosse et bien baveuse déboula pour nuire à l'entraînement, ne laissant pas ainsi la rouquine expliquer à son novice les erreurs qu'il avait commise. Quelle impolitesse vraiment. Mais en même temps elle tombait à pique cette larve remplit de dent, Shiraho pouvait ainsi s'entraîner avec un adversaire. En plus le ver de terre étant particulièrement agressif, il pouvait totalement se lâcher dessus, ce qui lui permettrait d'apprendre plus facilement ses propres mouvement. Le petit apprenti était en tout cas plein de vitalité, c'était bon à voir. Il s'élança vers la créature dégoulinant de bave, modifiant son apparence grâce à son Zoan, volant même dans le ciel. La supernova sa posa sur un rocher, Figaro s'allongea à ses côtés, observant lui aussi le combat du pirate contre l'insecte. C'était très intéressant, elle pouvait ainsi sonder toutes ses techniques d'attaques, le moindre de ses mouvements, une véritable mine d'information était collecté durant le combat.

Mais soudain un bruit de bâton se brisant interpela la rouquine qui se redressa d'un bon. L'arme de son apprenti venait se céder sous le choc. Désarmer, il se retrouva rapidement contre un arbre, elle courut se mettre devant lui, tandis que Figaro, flemmard comme un chat resta allongé sans faire le moindre mouvement. Elle lui jeta son bâton pour que Shiraho puisse avoir une nouvelle arme et empêchait la grosse larve de bouger. Enfin cela n'était pas visible, elle la maintenant cloué au sol en faisant à peine bouillir le faible sang de la bestiole. Nana ne voulait pas qu'il se fasse manger tant qu'il n'avait pas d'arme.


« Tiens prend la mienne, et retourne au combat, fait attention, les lances ont en effet un défaut, leur manche sont fragile, enfin je te rassure, une vrai n'aura pas se problème là contre un monstre aussi faible, mais ça pourra arrivé, c'est donc un bon entrainement. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Lun 16 Avr - 9:56

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3223

Navigation
Doriki:
2387/6000  (2387/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Heureusement que j'avais dit que mon désir d'apprendre l'art de la lance, c'était pour un style de combat plus fin... Parce que bon, niveau finesse j'ai tapé un peu fort pour avoir brisé le bâton comme une vulgaire brindille. Bon, au pire je peux toujours battre cette foutue bestiole sous ma forme animale, ou même en récupérant rapidement mon épée que j'avais posé non loin d'où je me trouvais actuellement, mais ce n'était pas exactement le type d'entraînement recherché dans l'immédiat. Le concept, c'était d'apprendre les mouvements de lance, pas retourner sur des bases acquises. Donc je n'avais plus qu'à espérer que la grosse larve soit plus lente que moi et me laisse donc le temps d'aller chercher un autre bâton d'entraînement...

    Mais finalement je n'avais pas besoin de faire la course avec la créature baveuse. Nana s'interposa entre moi et la larve, me confiant son bâton par la même occasion. D'ailleurs, la bestiole s'était stoppée... Bah, certainement à cause de la surprise, même si je ne sais pas si l'on peut vraiment dire ça vu qu'elle ne l'a pas vue, n'ayant pas d'yeux. Mais bref, le combat pouvait reprendre, après un rapide briefing sur la solidité des lances. Encore heureux qu'une vraie irait pas se rompre sur un simple insecte ! De toutes façons déjà y aurait une pointe, donc elle pénétrerait dans sa peau, ce qui limiterait le choc. Et puis je serai un peu moins bourrin quand j'aurai mon style en main.

    "Merci bien, c'est donc reparti pour un tour !"

    Sur ces mots je repris mon envol, allant me planquer dans les feuillage de l'arbre sous lequel j'avais atterri. Après quelques secondes je me dis que c'était inutile puisque mon adversaire était aveugle... Au contraire, le bruit des feuilles l'avaient attiré, et fonçait droit sur moi. D'un bond je passais au-dessus de sa masse difforme, et apercevait qu'un morceau de pointe de mon ancien bâton était tout de même planté. Pas de beaucoup, mais assez pour y tenir. Au moins, mon geste n'aura pas été vain. Il me suffira de... l'enfoncer un peu plus pour la calmer au cas où... Enfin j'espère que ça aura cet effet au moins.

    Après avoir jaugé les dégâts de mon attaque, le combat reprit comme toute à l'heure. Des coups à droite, à gauche, en haut, en diagonale, il en pleuvait. J'en profitais aussi pour expérimenter quelques trucs, comme faire une roulade aérienne avec ma "lance" par exemple. La larve se tortillait dans tous les sens pour essayer de m'attraper, en vain, j'étais trop rapide. Même avec une arme dont je n'ai pas l'habitude, je reste maître de mon corps. D'autant que ma vitesse était un peu supérieure à mon habitude, puisque je n'avais pas à supporter le poids non négligeable de ma lame habituelle. Mais le problème, c'est que je ne savais pas vraiment comment abattre définitivement la bête. Pas avec un simple bâton de bois en tout cas.

    Je pouvais bien pousser l'éclat de bâton, qui se situait non loin de sa tête, dans son cerveau, mais je ne savais pas vraiment où il était, ni même si je pouvais l'atteindre. Y a les risques d'os, de profondeur un peu trop grande, de cerveau trop petit pour être visé à l'aveugle... Bref, trop de problèmes pour tenter. Mais j’allais quand même tenter de la calmer. Je fonçais donc là où gisait l'éclat, puis la rentra complètement dans la peau de la larve d'un coup de pied. Pari réussi, la larve émit un grognement de douleur et retomba, haletant... Enfin presque, parce qu'après à peine une minute, je me rendis compte que ça l'avait plus énervé qu'autre chose, et elle me frappa, m'envoyant valser dans les airs.

    Heureusement je pus reprendre le dessus avec mes ailes. Une idée m'était venue. Pas sûr qu'elle suffise non plus, mais il fallait en finir. Et comme une bâton ne suffira certainement pas... Et puis après tout, j'ai eu le temps de tester ce que je voulais tester, je lui avais infligé de multiples coups d'estoc, fait la roue, plongé sur lui au pris de ma première arme d'entraînement... Je fonçais de nouveau sur elle, gueule en avant, redoutant ce que j'allais faire, ça pouvait être pas très bon. J'atteins donc la bestiole à peu près au milieu de ce que l'on peut appeler son dos, plantant mes crocs au passage, puis continua à descendre, laissant une entaille de plus en plus longue sur son flanc gauche. Quand j'eus fini, je recrachais les bout de peau que j'avais dans la bouche (qui n'avaient pas très bon goût), en voyant la larve fuir. Mission réussie, je pouvais retourner me poser. Une fois au sol, je repassais en forme humaine et me couchais sur le sol, exténué. Faut dire qu'avec tout les coups que j'ai enchaîné, je ne pouvais qu'être fatigué.

    "Alors? C'était bien?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Mar 17 Avr - 20:08

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17909

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang

Ce n'est pas tous les jours qu'on voyait un pirate de Barbe Blanche entrainer le capitaine d'un autre équipage, encore moins à un style de combat de l'illustre feu Barbe Blanche. On pouvait dire que la situation était cocasse bien qu'aucun des deux protagonistes n'en soient conscient. Cela ne dérangeait nullement la supernova d'avoir un apprenti, elle espérait juste que cela ne dérange pas son nouveau capitaine qu'elle s'occupe de l'entrainement de quelqu'un pendant ses heures en dehors du navire principal. À vrai dire elle n'y avait pas vraiment réfléchit et puis maintenant il était un peu tard pour revenir en arrière, en plus comme Shiraho n'avait pas l'air d'être un méchant pirate, Ace ne dirait pas grand chose, surtout s'il le voyait sous sa forme animal. En y repensant, elle voyait bien son capitaine sortir un morceau de viande et lui demander si en forme animal il pouvait le faire rôtir alors bon …

Bon pour l'heure le petit manquait encore d'entraînement, si toute fois elle pouvait l'appeler petit, car il venait de réduire en miette son pauvre bâton qui n'avait même pas demander à servir d'arme pour l'entrainement. Heureusement que le morceau de bois ne parlait pas, sinon on entendrait ses plaintes sans cesse, pour peu qu'en plus tout l'arbre d'où il venait se mette aussi à l'imité, ça serait un brouhaha sans nom qu'on entendrait sur l'île. Niveau concentration ça n'aiderait absolument pas, mais ça serait une technique intéressante pour rendre fou les gens que de les enfermer sur une île où les plantes gémissent sans cesses. Quoiqu'il en soit le bâton de Shiraho ne parlait pas et était réduit à un état inutilisable pour la suite, elle dut alors sacrifier sans peine le sien, en lui expliquant des petites choses à savoir sur une vrai lance tout en empêchant la larve d'avancer.

Puis il repartit de plus belle à l'action, et elle retourna s'assoir à côté de son félin d'amour qui n'avait pas bougé d'un iota, en bon flemmard paresseux qu'il était. C'était un félin après tout, et un mâle qui plus est, fallait donc pas trop lui en demander à la bête. Pour le coup elle ne comprenait pas trop ce qu'il faisait, l'insecte étant aveugle il n'y avait aucune raison de ce cacher, encore moins dans un endroit qui lui serait fatal niveau sonore. Ça n'avait pas loupé, mais elle ne pouvait pas le prévenir, il devait apprendre tout seul de ses erreurs, elle n'était qu'observatrice pour l'instant et si tout ce passait bien, jusqu'à la fin du combat.

Malgré son erreur, le petit s'en sortait bien, la plupart des mouvements étaient totalement désordonnés ni même réfléchît, un gros fouillis, enfin il s'entrainait s'était normal, il devait réussir à prendre le coup de main, normal qu'il passe par la case : je fais n'importe quoi pour essayer. C'était amusant à regarder, heureusement qu'il n'était pas contre quelqu'un qui pouvait riposter, il serait marron sinon. La rouquine avait un peu de peine pour cette grosse larve baveuse qui ne devait pas comprendre grand chose à ce qui lui arrivait, finalement ils étaient un peu cruels de se servir d'elle comme adversaire.

Surtout que la pauvre bête qui n'avait rien demander à personne, enfin si elle était quand même venue les attaquer, à moins qu'elle voulait jouer, à vrai dire on ne pouvait pas savoir, elle ne communiquait pas de manière compréhensible et il n'y avait aucun interprète ici présent, gémissait de douleur. Il avait apparemment enfoncer quelque chose dans sa peau gluante, Nana en venait presque à compatir. La larve en avait dans le ventre en tout cas et ne restait pas en reste, un vrai combat où on pouvait avoir envie de supporter les deux parties, oui même la larve qui était d'un aspect ignoble.

La fin du combat était des plus surprenante, si la rouquine s'attendait à ce que son élève utilise comme arme sa propre bouche … ça c'était une première ! Elle en restait bouche bée avant de rigoler tellement s'était inattendu. Se sentant manger, la larve partie par instinct de survie, bon instinct d'ailleurs bien qu'on pouvait douter du faite que le pirate allait faire d'elle son repas. La pirate s'approcha donc de lui pendant qu'il se reposait sur le sol, et se pencha vers son visage en souriant.


« Oui c'était très bien, un peu fouillis mais tu t'en sors pas mal du tout, en revanche je m'attendais pas à une telle fin de combat ! Pas trop baveuse le bébé insecte ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Mar 24 Avr - 19:07

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3223

Navigation
Doriki:
2387/6000  (2387/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    S'épuiser pareillement sur une pauvre larve, c'est vraiment pas très glorifiant. Bon, il faut prendre en compte la taille aussi, d'autant que cette île est assez peu naturelle pour que la larve soit plus agile et féroce qu'une vraie, mais il faut surtout compter que c'est mon premier "vrai" combat à la lance, et que donc c'était certainement un gros n'importe quoi innommable, sans aucune logique entre les attaques. Elles s'enchaînaient de façon archaïque, juste pour tester chacune d'entre elles, que j'avais déjà plus ou moins en tête, et que je pouvais donc tester réellement, après un apprentissage des bases. Apprentissage de la part d'une inconnue d'ailleurs, mais bon, l'insouciance peut être bénéfique parfois.

    Enfin le résultat était là, bien que j'aie dû lâchement utiliser mon zoan pour faire fuir une bonne fois pour toutes la bestiole. Et oui, un zoan, même désarmé, a toujours une arme sur lui : son corps même (à quelques exceptions près). Si ça n'avait pas été mes crocs, c'aurait été mes griffes en passant en forme animale. Mais je n'avais plus vraiment la force de passer à cette forme, j'ai donc dû me contenter de ce que j'avais sous la main. Et d'ailleurs si j'avais pu me retenir je ne me serais pas gêné, cette larve à un arrière-goût tout bonnement (excusez-moi du terme) dégueulasse. Et en plus ce goût horrible est tenace à priori, puisqu'il est encore vivace. Rah je m'en souviendrai du goût des larves de l'île en forme de fleur.

    En attendant, mon mentor semblait amusée de ce final, je dois l'avouer surprenant. Ce qu'elle confirma après m'avoir répondu que ce combat était un peu fouillis. Je l'avais bien senti sur le tas. Puis elle me demanda si la larve était baveuse... Si ce n'était que de la bave, c'est carrément des morceaux de peau qui étaient restés entre les crocs ! Enfin, après tout c'était à mes risques et périls cette attaque...

    "Non sur le corps même y en avait pas trop... Mais c'était quand même pas très bon !"

    Bon, passons ce malencontreux épisode, autre chose venait perturber mon repos après la bataille. J'avais senti le sol bouger. Bon, pas comme ces plantes qui font cette forêt, mais plutôt comme un mini-séisme. Sauf qu'après coup, j'avais l'impression que le sol bougeait encore. Mais je n'arrivais pas à déterminer ce qui se passait exactement. Peut-être mes sens qui me jouaient un tour avec la fatigue... Bon, on verra bien. Mais je gardais un large sourire malgré un résultat moyen d'un tel combat.

    "Par contre maintenant il va falloir que je me repose un petit peu, c'était quand même pas de tout repos !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Mar 24 Avr - 23:46

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17909

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang

Mine de rien la petite larve en avait eut dans le ventre, sa férocité n'était plus à démontrer, d'ailleurs c'était assez flippant de ce dire que la larve était déjà bien dangereuse alors qu'elle n'était qu'une larve, soit un bébé. Imaginez ce qu'elle allait devenir lorsqu'elle deviendrait adulte … Mieux vaux pas enfaite, car ça serait un monstre d'une puissance bien effrayante. À moins qu'ironiquement, plus c'est jeune et plus c'est teigneux, et qu'une fois sous forme adulte, ce soit un insecte des plus calmes et docile. Allez savoir, de nos jours tout est possible, et surtout sur cette île toutes les petites bêtes étaient déjà anormalement gigantesque, alors qu'elles aient des caractères des plus improbable, ce n'était pas très surprenant au final. Reste qu'en y pensant la jeune femme n'avait pas envie de revoir cette bestiole quelque année plus tard lorsqu'il aura évolué, on ne sait jamais.

Son élève c'était plutôt bien débrouillé, bon il n'avait pas été prévu qu'il se mette à utiliser son Zoan mais bon, vu l'adversaire ce n'était pas plus mal au final. Quand on a des avantages il faut savoir les utiliser même si ça peut paraitre injuste pour les autres, on ne né pas tous égaux de toute façon alors à quoi bon vouloir se rabaisser au niveau le plus bas alors qu'on a des facultés en plus ? C'était la même pour tous les utilisateurs de fruit du démon ou du Haki, s'ils en avaient un, alors pour se retenir de l'utiliser ? Un combat à arme égale dans la piraterie ? N'oublions pas que les pirates ne sont pas des enfants de cœur, ils sont juste plus ou moins cruels selon les individus sur lesquels on a la chance, ou malchance de tomber.

La rouquine ne pouvait s'empêcher de rire en imaginant le goût de l'animal difforme, son élève lui confirma qu'elle avait un goût infecte, se rappelant celui de son fruit du démon. Elle en avait voulu à Luffy d'avoir juste dit que ce n'était pas très bon alors que le goût était carrément ignoble. Enfin au moins il avait eut de la chance, le corps de la larve n'était pas recouvert de bave, c'était déjà ça de gagner, car si en plus de chaire infâme il devait avaler de la bave de larve … absolument dégoutant
.

« Bah ça a du te rappeler quand tu as manger ton fruit du démon ! »

La pirate ne ressentait rien, ou plutôt elle ne faisait pas attention au tremblement dans le sol, elle était bien trop amusé par le combat de son apprenti contre la larve pour prêté attention aux vibrations sous ses pieds. Le pauvre était épuisé, ça se comprenait, faire n'importe quoi avec une arme qu'on ne connait pas et contre un ennemi qu'on a peut de chance de croiser tous les jours, on se fatigue vite. Elle s'assit à côté de lui, rejoint par Figaro qui lui servit alors de coussin, et elle jeta un rapide coup d'œil à Shiraho.

« Pas de problème je surveille de toute manière, tu peux même faire une petite sieste ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Dim 29 Avr - 10:22

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3223

Navigation
Doriki:
2387/6000  (2387/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Ça fait quand même du bien de se reposer un peu. Y a pas à dire, l'entraînement allait être dur ces prochaines semaines pour que je prenne bien en main ma nouvelle arme. Mais bon, ça viendra. Après tout j'ai appris le maniement de mon épée seul, donc je ne suis plus à ça près. Puis là, l'avantage c'est que j'aurai eu des explications pour les bases. Ce qui me fait déjà gagner un sacré paquet de temps. Enfin bien sûr faudra les maîtriser ces bases, mais maintenant que je les ai au moins un petit peu... Enfin, passons, pour l'instant c'est repos. Tout en discutant avec Nana. Effectivement la comparaison avec le goût des fruits du démon était plutôt la bienvenue. C'était à peine exagéré. Parce que bon, y a pas plus mauvais goût que ceux des fruits maudits, mais là on atteignait quand même un niveau assez proche de ceux-ci.

    "Oui, c'était à peu près ça !"

    Je me mis aussi à rire à ce sujet. Puis elle m'annonça que je pouvais même faire une petite sieste pour me reposer. N'importe qui se serait méfié de s'endormi à côté d'une inconnue, mais bon, j'avais un assez bon feeling pour le coup. Donc y a pas de raisons. Et apparemment, elle n'avait pas noté le tremblement du sol, ça devait être moi à cause de la fatigue... Je fermais les yeux pour dormir un petit peu, et je m'endormis, reprenant des forces tranquillement, oubliant totalement cet incident...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Dim 29 Avr - 14:07

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17909

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang

Lorsqu'il confirma que le goût était proche de ceux des fruits du démons, la rouquine frissonna, se rappelant l'horrible goût de ses bêtes, et l'envie de vomir qu'elle avait ressentit lorsqu'elle avait croqué dedans. Qu'est ce qu'elle avait pu en vouloir à Luffy à se moment là, lorsqu'elle lui avait demander quand il était petit quel goût avait eut le fruit qui l'avait rendu élastique, il avait simplement répondu que c'était pas très bon, sans plus. Mais c'était bien loin de la vérité alors imaginer ce que son apprenti venait de revivre, c'était à deux doigts de lui soulever le cœur. Deux fois il avait vécu se goût infâme dans sa bouche, quel malheur pour ses papilles gustatives, elles allaient finir par mourir à force de recevoir quelque chose de si abject.

Puis après, elle le laissa dormir, réfléchissant à divers choses plus ou moins gaie. Ne faisant attention à rien de ce qui l'entourait, enfin un minimum, une grosse bestiole qui arrive, elle la remarquera, mais les vibrations du sol rien à faire. Figaro lui, avait ses oreilles bien dressé sur la tête, complétement aux aguets prêt à bondir au moindre problème. Mais Nana restait tranquillement contre le flan de son félin, repensant à son nouvel équipage, se demandant si elle était cruelle de ne pas ressentir le même deuil qu'eux parce qu'elle en voulait terriblement à Barbe Blanche d'avoir plus d'orgueil que d'amour pour ceux qu'ils appelaient ses enfants. Car s'il n'avait pas eut autant d'orgueil, il aurait empêcher Ace d'agir bêtement, oui même si elle l'aimait très fort, elle trouvait son comportement fort stupide même si elle comprenait pourquoi il avait fait ça.

Sombrant dans la mélancolique, les vibrations dans le sol se firent de plus en plus fort, jusqu'à ce qu'elles soient de plus en plus forte, faisant sauté les petits cailloux sur le sol, et qu'elle même sautille sur place involontairement. Se redressant avec Figaro, ils virent qu'il faisait de plus en plus sombre, ce qui était légèrement inquiétant. Là ils comprirent que l'île, comme c'était une plante géante, était tout bonnement entrain de refermer ses pétales et qu'il fallait donc faire au plus vite sinon ils seraient coincé dedans jusqu'à ce qu'elle s'ouvre de nouveau, et personne pouvait dire quand elle s'ouvrirait une nouvelle fois. Enfin si, il y avait bien Hercule, malheureusement les deux pirates ne l'avaient pas rencontré, et avait encore moins rencontré Ussop qui se trouvait également sur l'île
.

« Shira faut qu'on parte vite avant que l'île ne se referme avec nous dedans ! »

Elle attrapa son apprenti et l'entraina avec elle, grimpant sur le dos de Figaro, bien que Shiraho ne devait pas être confortablement installé, pressé par le temps, elle l'avait jeter dessus comme un sac de pomme de terre pour faire au plus vite. Le fauve géant décolla alors vers le ciel pour sortir le plus vite possible, une fois proche du sommet des arbres, ils pouvaient déjà voir les immenses pétales arriver vers eux pour mieux les engloutir. Tout allait se jouer sur la vitesse, sauf que Figaro, bien que rapide risquait de ne pas l'être assez pour sortir à temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Mar 1 Mai - 17:10

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3223

Navigation
Doriki:
2387/6000  (2387/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Endormi, on ne sent plus vraiment les choses du monde extérieur. Enfin, on les sent, mais le cerveau est hors-service, donc il ne traite pas les informations. Après il y en a pour qui un rien réactive le cerveau, d’autres pour qui il faut y aller fort pour les tirer de leur sommeil. Moi je suis un peu entre les deux on va dire. Je peux dormir tranquillement, mais s’il y a un mouvement anormal, là je me réveille. Peut-être qu’il y a aussi un peu d’instinct dans tout ça, je ne suis pas psychologue, et encore moins expert en sommeil. Mais ce qu’il y a de bien avec le dodo, c’est qu’on rêve. Et ça c’est plutôt marrant, il peut nous arriver des trucs pas du tout réalistes, ou plus réalistes, plaisants, ou moins mais là on appelle plutôt ça un cauchemar. Là dans l’immédiat je repensais à la supernova que j’avais rencontrée à Bulgemore. Pourquoi je rêvais d’elle ? Je ne sais pas. On ne s’est pourtant croisé qu’une seule fois, dans le froid glacial de cette île technologique. Bah, ma tête doit bien avoir ses raisons. De toutes façons c’est ça le problème avec les rêves, on en comprend rarement la signification. Mais voilà qu’elle se rapproche, qu’elle se rapproche, et…

    "Aïe!"

    Pas eu le temps de voir la fin, j’ai été réveillé par une douleur au niveau du ventre. Ouvrant difficilement les yeux après avoir entendu la voix de Nana me dire qu’il fallait partir avant que l’île ne se referme, je faisais doucement surface. Enfin, je pensais plutôt être dans un autre rêve. Une île qui se referme ? On aura tout vu, tiens ! C’est un parfait exemple des rêves irréalistes. Et pourtant, la douleur, je l’avais bien sentie. Une fois mes yeux bien ouverts, je vis que j’étais sur Figaro… qui était en l’air ? C’est quoi ce délire ? Quitte à choisir un rêve je préfère le précédent, il était moins cauchemardesque. Car oui, je voyais ce qui représentait des pétales de l’extérieur se refermer bel et bien sur nous ! Et c’est alors que je pris conscience du vent qui me fouettait le visage pendant que Figaro fendait l’air comme un oiseau, bien qu’un peu difficilement. Je n’étais plus en plein rêve en fait…

    "Mais c’est quoi ça pour une île ? Et d’abord pourquoi ton tigre vole ?"

    Enfin, les questions se poseraient après. Là, les pétales se refermaient un peu trop vite. Ayant l’habitude du vol, je voyais bien que Figaro n’allait pas assez vite pour sortir avant le moment fatidique. Je n’avais pas le choix pour qu’on s’en sorte. De toute façon, j’avais bien assez repris de forces. Et sans crier gare…je me fis volontairement tomber de la monture. J’aurais peut-être dû prévenir, elle va flipper. Bah, de toute façon je ne vais pas chuter longtemps. Je pris juste assez d’écart avec Figaro pour pas qu’il ne gêne mon déploiement d’ailes, et je pris ma forme animale. Je me mis à voler à côté de celui-ci, et, voyant que j’allais bien plus vite, certainement à cause du poids de sa maîtresse, je décidais de le délester. Après tout, un dragon va plus vite en vol qu’un tigre non ? Oui bon ok un tigre ne vole pas normalement…

    "Allez, en selle mam’zelle, Figaro s’en tirera mieux ainsi, et je peux tenir la vitesse !"

    En fait je n’ai jamais vraiment essayé, je n’ai jamais eu à faire à ce type de lieu, mais bon, je crois en mes capacités. Ce n’est pas comme si notre vie en dépendait… Pas du tout !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Mar 1 Mai - 18:24

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17909

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang

Sur Grand Line on trouvait vraiment n'importe quoi comme île, mais celle là était la plus particulière de toute, puisque ce n'était pas une île, d'ailleurs est ce qu'en dessous il y avait une tige ? Ou tenait elle plus du nénuphar ? Si la pirate pouvait encore nager, elle serait sans doute aller vérifier quitte à croiser des rois des mers juste pour voir, malheureusement, quoiqu'en faite tant mieux, elle avait manger un fruit du démon qui l'avait transformé en enclume. Le plus étrange c'est que comment les insectes et autres créatures faisaient pour vivre ici ? Ou plus exactement comment étaient-ils venu s'échouer sur cette plante ? Non car il y avait quand même peu de chance que la fleure en éclosant aient donné naissance à toutes ses créatures, quoique … on dit bien que les enfants naissent dans les choux et les roses alors pourquoi pas eux … Enfin vivre sur une île qui s'ouvre et se refermer ça devait pas être évident tous les jours.

Heureusement quand même que cette plante faisait vachement de boucan pour se refermer, car si elle s'était refermer en subtilité, bien discrètement sans un bruit ou vibration, ils se seraient retrouver enfermer dedans pour une durée indéterminé, en espérant que la plante ne soit pas carnivore et les digère. En revanche son apprenti lui dormait comme un loir, ne se réveillant même pas à cause des tremblement aux sols, total elle du le porter et le foutre sur Figaro à la va vite en même temps qu'elle l'enfourchait. Une fois dans les airs, Shiraho se décida enfin à sortir de ses songes pour voir avec surprise la magnifique de voir l'île se fermer et d'être bien loin du sol. Nana tenant fermement son disciple pour pas qu'il ne tombe, et les poils de son fauve, sourit à sa remarque, tout en continuant à fixer l'horizon, craignant qu'ils n'aient le temps de sortir à temps.


« Bah elle joue les plantes et se referme, mais j'ai pas envie de savoir combien de temps elle reste fermé. Hein Figaro ? Bah je sais pas, c'est une particularité des animaux de mon île natale, ils volent tous. »

Continuant de fixer l'horizon avec inquiétude, motivant mentalement son fauve à aller plus vite avant qu'il ne soit trop tard, elle fut surprise de voir son ami sauter dans le vide. Ce fut si soudain qu'elle n'eut même pas le réflexe de le retenir ou d'hurler son nom, mais Figaro gagna un peu en vitesse avec un poids en moins. La pauvre eut vraiment peur qu'il ne meurt, mais fut rassuré de le voir se changer en animal, après tout c'est vrai qu'il était un dragon. Elle soupira de soulagement et encouragea sa bête à continuer son vol en le caressant. Cependant elle hésita à sa proposition un instant, mais voyant que Figaro avait gagner en vitesse lorsqu'il était descendu de son dos, si elle aussi descendait, alors c'était sûr qu'il réussirait à s'en sortir. Elle jeta alors sur le dos de Shiraho, en s'accrochant fermement à lui, et vit qu'en effet Figaro tenait maintenant un rythme plus rapide.

« Waaa c'est la première fois que je fais du Dragon ! Au moins si on meurt j'aurais vécu quelque chose d'originale ! »

Dit elle en rigolant, bien qu'elle n'ait franchement pas envie de mourir, elle devait sauver Ace des danger de se monde, et faire en sorte que le One Piece ne tombe pas entre de mauvaise main. Et puis il y avait Figaro aussi, elle ne voulait pas qu'il meurt, ni lui ni Shiraho, elle espérait que Shiraho s'en sorte à temps … sinon elle serait obligé de se délester pour que les deux au moins s'en sorte vivant ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Dim 6 Mai - 13:46

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3223

Navigation
Doriki:
2387/6000  (2387/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    J’avais bien vu que ma chute l’avais fait flipper l’espace d’un instant. Mais bon, le temps n’avait pas vraiment été à discuter. Enfin, elle avait donc pris place sur mon dos, délestant Figaro qui du coup tenait bien mieux la vitesse. Moi je devais bien avouer avoir légèrement ralenti, mais je tenais presque la même vitesse que le félin volant. Apparemment c’est tous les animaux de son île qui volent. Une île bien étrange tiens ! Enfin, pas plus étrange que celle-ci après tout. Au moins elle ne se faisait pas bouffer par son île je pense… Bon enfin bref, il fallait sortir au plus vite.

    Et pourtant, malgré l’urgence de la situation, Nana riait, déclarant avoir au moins vécu quelque chose d’original si on se fait bouffer par cette île. Sa légèreté dans un tel moment était étonnant, surtout en parlant de mourir. J’ai moyennement envie de me retrouver écraser par deux morceaux de terre, juste parce qu’une foutue île a décidé de faire de nous son quatre heures. Je restais donc concentré pour voler le plus vite possible avec les forces que j’ai récupéré en dormant.

    On se rapprochait donc de la sortie pendant que la fente lumineuse se rétrécissait dangereusement. Quelques mètres nous séparaient, et la fermeture totale était imminente. J’étais à la vitesse maximale. C’était à se demander si ça allait passer avec l’envergure de mes ailes. Plus qu’environ 5 mètres. 4 mètres. 3 mètres… 2 mètres… Figaro était sorti. 1 mètre. La place est encore assez grande pour mes ailes, mais n’allait pas le rester longtemps, surtout au vu de l’épaisseur de la couche de terre. Tant pis, le tout pour le tout. Je battis deux ou trois fois des ailes de manière la plus puissant possible, puis, comme la terre se refermait, je recollais les ailes sur mes flancs pour gagner en aérodynamique, et ne pas me prendre les parois, ce qui pourrait me déstabiliser.

    Je fendais donc l’air avec une grande vitesse, tandis que l’étau se refermait, se refermait, se refermait… Et d’un coup une lumière aveuglante. On s’en était enfin sortis. Je re-déployais mes ailes, et pris un peu de distance, au cas où, avant de me retourner pour voir ce spectacle effrayant, en vol stationnaire. On dirait une fleur qui se refermait. Mais bon, on était tirés d’affaire, c’était le principal.

    Fiou, c’était moins une ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Dim 6 Mai - 14:30

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17909

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang

Si le temps l'avait permit et surtout s'il n'était pas si écailleux, la jeune rouquine lui aurait surement coller une bonne droite pour l'avoir inquiété en se jetant dans le vide comme pour se suicider. Il y a vraiment des gens qui ne se rendent pas compte que leurs actes peuvent inquiéter les autres, et mérite vraiment des claques pour s'en rendre compte. Enfin il avait de la chance que la situation ne permettait aucune sanction, et surtout qu'elle était bien trop occupé à penser à autre chose pour lui en donné une, après tout leur vie allait peut être se terminer maintenant, ça serait dommage de la finir sur une punition.

En tout cas, maintenant qu'elle était sur le dos de son camarade transformé en dragon, et qu'elle était rassuré que Figaro tienne la distance maintenant qu'il n'avait plus aucun poids à supporter, Nana pouvait rire aux éclats. Oui la situation alarmante la faisait rire, mais faut dire que sans ça, jamais elle n'aurait pu chevaucher un dragon, comme quoi il faut aller dans les extrêmes pour vivre des choses absolument improbable. Cela ne voulait pas pour autant dire qu'elle avait particulièrement envie de mourir, elle avait bien trop de chose à faire encore dans se monde, son destin et sa volonté devaient continué à exister.

La supernova avait beau rire comme si elle avait craquée ou qu'elle s'en fichait pas mal de mourir, en voyant les pétales se rapprocher de plus en plus pour se refermer, au fond elle était bien inquiète. Elle était la seule survivante de son île et elle allait finir ainsi ? C'était trop cruelle. Mais son cœur se sentit léger en voyant Figaro réussit à sortir avant eux, il était lui aussi le seul survivant de l'île, le dernier de son espèce, son fauve était tout pour elle. Lorsque Shiraho augmenta sa vitesse, elle le serra un peu plus pour ne pas tomber, elle croyait en lui, et le faite qu'ils allaient réussir à s'en sortir, regardant droit devant elle, vers l'horizon, avec détermination.

Après avoir été aveuglé pendant un moment, la forçant à fermer les yeux, elle pu voir avec joie qu'il était en effet sortir et Figaro s'était précipité à côté d'eux, rugissant de plaisir. Le pauvre avait du être inquiet. Lorsqu'ils se retournèrent, ils purent voir la plante totalement refermer, comme si elle n'était encore qu'un bouton. La rouquine se demanda comment les êtres vivants à l'intérieur faisaient, peut être qu'il était habitué mais quand même, c'était perturbant, ce n'est pas tous les jours qu'on avait affaire à ce genre d'île. Enfin cela expliquait pourquoi il n'y avait aucune civilisation à l'intérieur.


« Oui ça tu l'as dis ! Sauf que maintenant pour se poser ça va être dure … pas cool la plante. En tout cas tu as assuré niveau vole ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Sam 2 Juin - 10:46

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3223

Navigation
Doriki:
2387/6000  (2387/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    On était quand même passés de justesse en dehors de cette foutue île. Quelques secondes de plus et l'on était broyés par la masse terreuse de cette fausse fleur. Chance, ou simple détermination à rester en vie, le résultat était le même, on s'en était sortis, et c'était le principal. Figaro nous avait rejoint en vol, visiblement heureux de voir sa maîtresse en vie, chose parfaitement normale. Il vint même me léchouiller la joue, acte que j'interprétais comme étant un remerciement de sa part.

    Mais Nana souligna un point problématique. L’atterrissage. En effet se poser va être problématique maintenant, surtout si c'est pour que l'île se rouvre et qu'on tombe à la mer. Ce serait franchement balot. Et bien qu'elle me félicita sur mon vol (je vais finir par rougir), je ne pouvais pas rester éternellement en vol. Un vrai animal volant lui-même ne peut vivre les ailes toujours déployées dans le ciel, alors pour moi, qui ne suis que le résultat de l'ingurgitation d'un zoan... Ne restait donc qu'une solution. D'autant que le soleil commençait à être bas dans le ciel, signe de la nuit qui va arriver.

    "De toutes façons, il est peut-être temps que l'on retourne chacun sur son navire. J'ai été heureux de te connaître, mais mon équipage va finir par s'inquiéter, surtout après avoir vu cette île se refermer..."

    Hé oui, ils restaient toujours dans un petit coin de ma tête les Yukiryuus. Un peu normal de la part d'un capitaine. Ne restait plus qu'à décider si je la raccompagnais, ou si elle partait avec Figaro. Je décidais que, quand même, on avait encore le temps.

    "Allez, je te rammène !"

    Puis je partis, dans la direction qu'elle m'indiqua...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Sam 2 Juin - 12:29

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17909

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang

Effrayant et amusant, voilà ce qu'était l'île. Toutes ses bizarreries étaient des plus amusantes, mais le danger qu'elles représentaient était vraiment effrayant par moment, et le plus effrayant c'était de sortir de l'île, car il fallait le faire en un temps record sinon on finissait engloutit dans celle-ci, et peut être que mort s'en suive après. Mais justement c'est parce qu'il fallait le faire rapidement que c'était amusant, oui c'était étrange, mais la rouquine l'avait vécu comme ça, après tout même elle avait été morte de rire durant la fuite de l'île. La poussé d'adrénaline surement lui avait décroché se rire, à moins que se soit vraiment et simplement un craquage à l'idée de mourir bêtement manger par une île plante alors qu'elle faisait partie de l'équipage de Barbe Blanche, reprit par celui qu'elle aimait.

Une fois à l'aire libre, bien qu'elle y soit depuis longtemps, mais maintenant elle était clairement au milieu du bleu du ciel en étant sur le dos de son nouvel ami, ou apprenti comme on veut, elle prit une grand bouffé d'air bien frai. Humectant ainsi la sensation de liberté, et surtout d'être sain et sauf. Puis elle regarda le soleil décliné, bientôt il y aurait le coucher de soleil, ça promettait d'être magnifique si elle le voyait en volant dans les airs sur le dos de Shiraho, à moins qu'elle ne retourne sur celui de Figaro, qui était lui aussi content d'être sortit à temps, et surtout de les avoir vu sortir avec lui. La pauvre bête n'aurait pas supporter de se retrouver tout seul ainsi, encore moins en voyant sa maitresse avoir un fin aussi … ridicule. Non car manger par une île, c'est quand même une fin bas de gamme pour une supernova, mais au moins elle ferait dans l'original à défaut de mourir avec classe et dignité.


« Tu as raison ! Il faut qu'on rentre avant que nos équipage respectif ne s'inquiète. Moi aussi j'ai été très heureuse de te connaître, j'espère qu'on se reverra bientôt ! Et cette fois pas sur une île qui pourra nous manger, quoique pour faire une nouvelle balade sur ton dos ça serait sympa. »

Le sourire aux lèvres et l'air sérieuse quand elle disait ça, car oui elle aimerait beaucoup refaire des balades à dos de dragon, c'est pas donné à tout le monde une telle chose. La rouquine en était très fière, son fauve risquait par contre de devenir un peu jaloux, sa maitresse risquait quand même de préféré un corps recouvert d'écaille à un pelage doux et soyeux … Nana pensait retourner sur le dos de son animal de compagnie quand Shiraho lui proposa de la ramener, ce qui lui éviterait de changer de monture, car oui maintenant les deux étaient devenus des montures pour elle mine de rien.

« Super ! Du coup il faut que tu aille par là bas, quand tu verra un grand navire ça sera la bon, tu verra il est tellement imposant que tu pourras pas te tromper. »

Toute contente de continuer le voyage sur son dos et de retourner sur le Moby Dick, elle oublia de lui dire que c'était justement sur ce navire qu'il devait la déposé, il risquait peut être d'être surpris, à moins qu'il soit déjà allez dessus à l'époque de Barbe Blanche. Elle ne le savait pas trop enfaite, mais bon elle le verrait bien une fois qu'ils seraient arrivé à destination.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Réglage du PC pour consommer moins
» Une ONG pour le moins raciste
» Un entrainement pour le moins... foudroyant! [pv Buster]
» Un spectacle pour le moins vivant ! 《 Pv Natsume Homura & Saama Zenko 》
» Elvia&Gab •• Des retrouvailles pour le moins royales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Boyn-