AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Message
MessageSujet: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Mer 14 Mar - 16:20

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Grand Line est vraiment un océan où l'on peut voir tout et n'importe quoi. Même quand on est prévenus à l'avance de l'étrangeté du coin, on est toujours surpris à un moment ou un autre du voyage menant au One Piece. Et ce même avoir vu quelques beaux spécimens d'îles. J'avais déjà croisé une île préhistorique, ce qui est en soi déjà assez choquant, mais ce que je voyais là devant le navire, ce n'était pas forcément mieux. J'avais l'impression d'être dans un de ces étangs avec des fleurs de nénuphars flottant à la surface. Et pour cause, juste en face de moi se tenait une fleur géante ! Alors bon, je veux bien que certaines espèces animales ou végétales sont beaucoup plus grandes que la normale, mais là, il y a quand même des limites. Même ce bon Yukifune n'était qu'un vulgaire puceron à côté de cette fleur gigantesque. Alors je vous explique même pas ce que ça risque de donner une fois dessus...

    Car oui, une fois que Meranii nous aie mené au bord de cet végétal fantasmagorique, je décidais de voir un peu ce que c'était que ça. En forme hybride, je me mis donc à voler au-dessus du pétale qui faisait de l'ombre au navire. Ce moyen de transport, il n'y a que moi qui puisse l'utiliser sur le navire. Enfin, Sky pouvait aussi, mais il était trop occupé avec ces dames. Je fus donc seul à partir voir ce que c'était que cette chose. Mais finalement, j'aurais mieux fait de rester sur le navire, parce que là, c'est encore plus choquant que précédemment.

    Imaginez une fleur, mais qui a en plus des arbres qui poussent à l'intérieur. Et il y a même des oiseaux carnassiers qui y volent, donc certainement d'autres animaux cachés sous les feuillages. Donc, si je comprend bien, cette fleur est une île??? Bon, le mieux pour en être sûr, ça reste d'aller tâter le sol voir s'il est fait de terre. J’entamais donc une descente calme, pour éviter d'aller s'emmêler dans les feuilles, jusqu'au sol.

    Là, je m'agenouillais pour frotter le sol et voir ce qui en sortait. De la terre. Cette fleur est donc bien une île ! C'est donc encore plus étonnant que je ne le pensais en arrivant ! Je me relevais donc en me grattant la tête, ne comprenant rien à rien. C'est alors que je vis une femme aux cheveux rouges qui se dirigeait dans ma direction. Et étonnement, elle me disait quelque chose. pourtant, j'avais le sentiment de ne l'avoir jamais vu. Peut-être quelqu'un que j'ai vu dans un journal... Enfin bref, voir des gens sur cette île était encore plus étonnant que l'île elle-même, car de ce que j'ai vu de là-haut, pas une seule trace d'habitations. Ou alors elles sont bien planquées sous la forêt.

    "Euh... Salut?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Mer 14 Mar - 17:40

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Maintenant qu'elle faisait partie de l'équipage de Barbe Blanche, enfin maintenant reprit par Portgas D. Ace, qui la recruta lui même, et dont elle était amoureuse depuis l'enfance, ou plus exactement depuis la première fois qu'elle le vit. Pour réussit à lui être d'une aide en tout occasion, elle lui avait la permission pour se balader un peu partout sur Grand Line, pour apprendre à connaître les îles et se repérer facilement tout en étant accompagné de Figaro pour être sûr d'être en sécurité. Au début réticent, pour connaître les dangers de Grand Line il était bien placé, il finit par céder, elle était bien trop têtu de toute façon et puis elle lui avait promit d'être très prudente et surtout de ne pas se séparer de Figaro qui la protégerait au moindre problème. Depuis tous les jours elle voyageait sur le dos de son animal disproportionné, et visitait les îles de la première partie de la route de tous les périls et rentait sur son nouveau chez elle le soir, en compagnie du reste de l'équipage. Grâce à ses petites escapades elle avait de quoi remplir ses romans d'aventures, retraçant son parcourut qu'elle décrivait dans les moindres détailles. Nana était heureuse de sa nouvelle vie, bien sûr à la base elle avait pensé mener une vie calme de romancière posé sur une île, ne pensant pas vivre l'aventure comme ses personnages mais finalement, maintenant qu'elle était plonger dedans, elle ne regrettait pas la décision, peut être que la présence du fils du seigneur des pirates y était pour quelque chose.

La pirate fraichement primé faisait très attention à là où elle se rendait, les trois îles où elle s'était reposer en recherchant le Moby Dick après la grande guerre de Marinford avaient été le terrain de trois batailles, la première contre Tousen bien qu'elle avait laisser deux supernova du nom de Taizone et Noctis faire le combat, puis elle avait rencontré un autre supernova des plus célèbre, Trafalgar Law avec qui elle affronta le grand père de son futur fiancé, sans oublier son combat contre l'Amiral Akainu. Ses souvenir la poussaient à être discrète, elle ne voulait pas périr alors qu'elle venait de retrouver l'homme de sa vie. À croire que le destin l'avait entendu, car depuis qu'elle faisait partie du Moby Dick, elle n'avait pas combattu, enfin il faut dire que cela ne faisait que trois jours qu'elle faisait partit de l'équipage, et sa seule rencontre fut celle d'un petit garçon blessé par Urouge à Sabaody du nom d'Akito. Bien loin d'imaginer qu'elle allait le recruté parce qu'il allait perdre son équipage.

Bien décider à continuer à en apprendre plus sur Grand Line, elle partie une nouvelle fois du Moby Dick avec Figaro et survolait la mer sans ses soucier de rien, cherchant des îles qu'elle n'avait pas encore visité. Soudain, sur son chemin quelque chose l'intrigua, et c'était peu dire, qui ne serait pas intriguer par une fleure géante au milieu d'une vaste étendu d'eau ? Ce n'était même pas un nénuphar en plus. Figaro s'y rendit alors, avec elle sur son dos bien accroché à son pelage rouge hémoglobine. Une fois au bord du pétale de la fleure, elle se rendit compte alors qu'il s'agissait d'une île, une ile plante, décidément elle n'était pas au bout de ses surprises, la flore de son île natale lui semblait soudain moins dense que dans ses souvenirs lorsqu'elle la comparé à celle de l'île où elle se trouvait. Mettant pied à terre, elle décida de s'engager dans l'île mystérieuse suivit de près par son fidèle ami à quatre patte, qui pour une fois ne fit pas son paresseux. Faut dire que pour lui, cette île était une sorte de paradis, un véritable terrain de jeu géant où il pourrait dégourdir ses pattes comme il l'entendait. Enfin il fut vite désenchanté de cette idée lorsqu'une magnifique plante qu'il reniflait tenta de le dégusté, ce qui fit rire sa maitresse qui se demandait comment un plante pouvait aimer les choses poilus, ça lui semblait indigeste. En s'enfonçant encore et encore dans la vaste étendu de végétation développer de manière complexe, elle aperçut quelque chose au loin. Curieuse de nature, elle s'y précipita comme Alice à la suite du lapin blanc, sans se dire qu'il pouvait s'agir d'un piège. Pour le coup son capitaine avait détint sur elle, ce qui n'était pas forcément une bonne chose. Lorsque les feuillages ne lui bouchaient plus la vu, elle put se rendre compte qu'il s'agissait d'une jeune garçon, de son âge surement, celui-ci d'ailleurs lui adressa la parole en premier. Contente de voir un visage humain, elle lui adressa un large sourire avant de lui répondre.


« Salut ! Dis moi tu viens de cette île ? À vrai dire je sais pas trop où aller, la végétation est assez … particulière dirons nous. Au faite je me nomme Nana et toi ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Jeu 15 Mar - 19:01

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Du rouge en plein milieu de la verdure, ça se voyait au moins ! Cheveux rouges, habits légers mais rouges, gros tigre (enfin en tout cas ça ressemblait à un tigre) rouge... Enfin, au moins ça ne reflétait pas des intentions hostiles, puisque c'est avec un grand sourire qu'elle m'annonçait être tout aussi paumée que moi. Bon... ben je pourrai pas non plus compter sur elle pour comprendre ce que c'est que cette foutue île... Enfin, un autre détail m'avait touché. Nana... C'est-y pas une nouvelle primée ça? Du genre qu'on voit dans le journal? Ça expliquerait pourquoi sa tête me disait quelque chose...

    "Non, je suis un peu paumé... Moi c'est Shiraho, enchanté !"

    C'est un fait que la végétation de cette île est étrange. Y avait même des plantes qui étaient flippantes, elles avaient une tête qui tenait plus de la mâchoire que d'une vraie fleur... Et en plus, il commençait à y avoir du bruit aux alentours. Super, on est pas seuls. Pourquoi il faut toujours qu'il y ait des problèmes quelque soit l'île? On pourrait pas avoir une seule île tranquille pour se reposer pépère? Enfin, fallait s'y attendre avec la voie que j'ai choisi... Mais bon, je vais pas dégainer tout de suite, si ça se trouve ce sont juste mes oreilles qui me jouent des tours, espérons, espérons...

    "T'as entendu ce bruit?"

    Tant qu'à faire, puisqu'on est deux, autant s'assurer du problème. Enfin même trois si on compte le tigre rouge, un poil démesuré, qui se tenait aux côtés de Nana. D'ailleurs, il arborait un air assez grognon. Est-ce moi qui le met dans cet état, étant un inconnu, ou des bestioles aux alentours. Il a certainement une ouïe plus fine que moi le félin, puisque je ne suis pas en forme animale, ni même hybride depuis que je me suis posé. Donc si il y a un danger, c'est lui le premier prévenu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Ven 16 Mar - 0:25

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Quelle joie de voir un visage humain tout à fait normal voir ordinaire, sans pour autant être péjoratif bien sûr, au milieu de tous ses feuillages touffus, des plantes bavant en voyant des êtres vivants dans son périmètre, sortant les dents pour mieux les gouter. Oui, rien de tel qu'un visage humain pour se sentir apaiser de toute l'animosité que dégageait ce lieux végétale. Un botanise lui serait au paradis vu la diversité de la flore, il y passerait surement sa vie à déchiffrer le mystère de chacune des plantes qui composait cette île. Pour le coup elle aussi aurait aimé en savoir plus sur ce lieux, elle avait on peut dire espérer que ce jeune homme soit originaire de cet endroit, mais visiblement non, comme elle il était perdu. Mais cela n'empêchait pas à la rouquine de garder son large sourire et son ton enjoué comme si la vie n'était qu'amour et eau fraîche. Il se nommait donc Shiraho, cela lui disait vaguement quelque chose … malheureusement la mémoire des noms n'étaient pas développer, elle n'en avait qu'un seul en tête faut dire.

« Enchanté Shiraho ! Bah c'est pas grave, on va s'amuser à la découvrir ensemble ça te dis ? »

C'était avec un naturel déconcertant qu'elle proposa cette idée, comme si l'île pourtant rempli de plante, même carnivore, n'était rien d'autre d'une vaste étendu faite pour des randonnées pédestre. Sa notion du danger était quelque peu douteuse à vrai dire, ça doit être l'insouciante de son capitaine Portgas D. Ace qui devait avoir déteint sur elle, à moins que la joie d'avoir à décrire une île aussi riche en étrangetés l'excitait au point qu'elle ne réalisait pas les mâchoires salivant autour d'elle. Soudain un grondement venant de nulle part résonna à leur oreille, Figaro se tenait droit, pointant son museau et ses oreilles vers la direction d'où le son provenait, prêt à fondre sur l'ennemie et le déchiqueter de ses crocs sans aucune pitié. Shiraho lui demanda si elle avait bien entendu, elle le regardait toujours avec le même sourire, comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes.

« Oui, Figaro aussi d'ailleurs. Ah oui, mon compagnon s'appelle Figaro. On va voir ce que c'est ? »

Il faut avouer qu'elle était curieuse, et que ce bruit l'intriguait au point qu'elle imaginait tout un tas de possibilité sur ce que cela pouvait être, passant d'un vieux tronc d'arbre qui était tomber sur le sol et que la végétation étrange leur avait fait penser à autre chose à une licorne qui rugissait au lieu d'hénnir comme le bon équidé qu'il devait être. Le fauve lui n'était pas aussi patient qu'eux, et ce dernier partit alors à vive allure en direction du bruit sans attendre son reste, sous le regard surprit et inquiet de sa maitresse. Sur le coup elle ne bougea pas, restant figer par la surprise, quand soudain peu de temps après qu'il soit partit, un rugissement inquiétant se fit entendre de la part du félin. La supernova hurla son nom avant de partir à sa suite, là elle tomba sur un spectacle déplaisant. Son fauve était recouvert de la bave du plante, et il était blessé sur le flanc gauche toujours en position d'attaque, une sorte de scarabée plus que géant l'avait attaqué avec ses cornes acérées comme les dents d'un requin. À cause des plantes carnivores il n'avait que peut d'espace de mouvement, une d'elle avait d'ailleurs essayer de le gouter vu la bave sur son pelage. La colère montait, personne n'avait le droit d'abimer son chaton. Elle se tourna alors vers Shiraho avec un air sérieux.

« On lui fait la fête à cette sale grosse bête ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Sam 17 Mar - 10:58

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    S'amuser? Elle ne devait pas vraiment avoir compris cette île, le peu que j'en ai vu suffisait amplement à me calmer. Cette forêt n'a pas l'air très commode. Mais enfin, il me semble que cette Nana ait une prime assez élevé si ma mémoire est bonne. Donc en un sens, on ne risque pas grand chose... Et puis bon, quitte à être venu ici, autant se promener un petit peu, ça aurait été bête de venir sinon. Et puis bon, c'est ça aussi la vie de pirate, affronter les dangers et pas les fuir. C'est donc en lui rendant son sourire que j'acceptais sa proposition.

    "Ça me dit bien oui !"

    De toutes façons, avec le grognement qu'on venait d'entendre, on pouvait pas vraiment faire comme si de rien n'était. Car oui, elle l'avait entendu aussi, et son tigre, nommé Figaro, aussi, puisqu'il avait déjà sauté dans les broussailles dans la direction du bruit. Par réflexe je partis à sa poursuite sans rien dire, laissant sa maîtresse en arrière, apparemment étonnée. Elle courrait plus vite que moi la bestiole. En même temps elle a quatre pattes, ça aide je suppose. Du coup j'arrivais un peu après lui, juste après un rugissement de sa part. Je le comprend le Figaro, il a failli se faire bouffer par une plante... Et question de bien l'enfoncer, un scarabée qui faisait bien trois voire quatre fois ma taille l'avait attaqué, lui laissant une belle marque. Ce rugissement avait ramené sa maîtresse qui semblait pas très contente du résultat. Moi, j'avais déjà dégaine mon arme, parce que vu l'état du tigre, j'allais être la prochaine victime de la faune et de la flore de l'île. Et elle me confirma qu'il y allait avoir de l'action en se tournant vers moi, l'air sérieux, me proposant de leur faire leur fête. Moi, j'avais déjà un léger sourire en coin. Vu la taille de ces trucs, ça allait faire un bon entraînement finalement.

    "Je suis partant ! Tu prends la plante ou l'insecte?"

    Il fallait pas oublier la plante, au moins aussi grande que le scarabée, qui avait failli bouffer le pauvre Figaro. On pourrait penser qu'il suffit de couper la tige, mais c'est ce qu'a tenté de faire le tigre rouge sans succès. Donc elle est plus coriace que l'on ne pourrait le penser. Donc plante ou pas plante, il faudra la compter comme ennemi. Je prendrais bien le scarabée personnellement, qui a une carapace certainement plus dure, mais bon, galanterie oblige...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Sam 17 Mar - 23:14

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

C'est vrai que la notion d'amusement chez Nana est assez particulier, en même temps lorsqu'on est traumatisé et que les personnes qui vous aide à vous reconstruire sont totalement inconscience et insouciante des dangers de la vie, croyant que le monde n'est qu'un terrain de jeu où tout est possible, il est normal que maintenant elle soit devenue un peu pareille. L'une des principales faute du caractère des enfants et l'éducation que leur parent leur donne, après il y a toutes les épreuves de la vie et le code génétique, tout un grand bol d'élément des plus diverses pour les mixer ensembles comme pour faire une grande salade composé. Du coup pouvait-on dire que l'éducation du futur seigneur des pirates était douteuse vis à vis de son comportement ? Tiens c'était quelque chose qu'elle devrait mettre dans son bouquin, et juste pour être mesquine, elle intitulerait surement cette information : pourquoi ne pas laisser Garp s'occuper de vos enfants. Enfin quoiqu'il en soit, elle était contente de voir que celui qu'elle venait de rencontrer était lui aussi partant pour s'amuser avec elle.

Enfin son enthousiasme qu'elle avait eut tantôt était vite retombé à cause de son animal qui ne pouvait se retenir face à un danger inconnu, et visiblement il avait eut tord de le faire, car lorsqu'on ne connait ni le terrain ni l'ennemie, il était évident qu'on était pas à son avantage et même en position de faiblesse, il en avait payer le prix pour son imprudence. Ce Shiraho était partit directement à la suite de Figaro, lorsqu'elle rattrapa les deux et qu'elle vit qu'il était blessé par deux créature de l'île, la mettant en colère. L'animal en colère noir, grognant contre les créatures, essayant de garder un œil sur les deux bien que cela soit difficile puisqu'elles n'étaient pas côte à côte, était prêt à bondir sur elles, mais pour le moment il restait sur ses gardes, son flanc lui faisait mal, et il savait que ses mouvements en serait amoindrit. Ce qui le mettait le plus en rogne c'était qu'il ne pourrait plus être aussi rapide tant que sa blessure n'est pas guérit et il devait surveiller sa maitresse. Sa question fut stupide mais sur le coup de la colère elle n'avait même pas remarquer que son nouveau camarade de jeu avait déjà dégainer son arme, lui aussi prêt à attaquer au moindre moment. En réponse à sa question il lui demanda qui elle préférait affronter, la question était assez difficile il faut l'avouer, car les deux avaient toucher son précieux fauve démesuré, mais elle porta son attention à celui qui avait fait couler son sang.


« Je te laisse la grosse plante baveuse, je vais apprendre à cet insecte de pacotille qu'on ne touche pas à mon ami et qu'on le blesse encore moins. »

Tant pis pour le pauvre Shiraho qui pensait se garder le scarabée, la galanterie à ses défauts, et puis il était normal qu'elle le prenne pour ce qu'il avait fait à Figaro. Elle sortit alors son bisento, fendant l'air avec pour montrer qu'elle ne rigolait pas et qu'elle allait faire payer à cette saleté d'insecte ce qu'il avait fait. La rouquine fondit sans attendre sur la bestiole, lui détruisant une corne avec sa lance, ce qui n'avait pas l'air de plaire à cette dernière qui la prit en chasse, ils s'éloignèrent alors un peu des deux autres et de la plante, ce qui évitait en plus qu'elle ne les attaques par inadvertance. Elle attaqua de part en part l'insecte qui l'attaquait aussi, mais par chance, ses blessures guérissaient extrêmement vite, en même temps comparé à un amiral, le scarabée n'était rien. Après l'avoir affaiblit avec ses attaques, elle réussit à le blesser, et fit alors discrètement bouillir son sang, pas suffisamment pour le tuer, mais assez pour le faire sombrer dans une sorte de coma durant plusieurs jours. Ça lui apprendra à toucher à son chaton. Son combat maintenant terminé, elle alla retourner voir les deux autres, peut être qu'il avait besoin d'aide, ou de compagnie pour les motivés encore plus tel des supporters.

« Tu t'en sors ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Dim 18 Mar - 10:08

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Bon, ben voilà, ça m'apprendra à être galant, c'est moi qui allait me taper la plante. Enfin, elle me semblait agile, avec sa taille ça pourra peut-être me faire un combat aérien... Et puis bon, je pouvais pas lui en vouloir, elle avait une bonne raison. Protéger ses amis, que peut-on dire contre ça. Après ça m'a plutôt l'air d'être un animal de compagnie, mais ça revient au même au final. Sans rien dire je la vis lancer le premier assaut contre le scarabée. Elle venait de lui casser la corne avec une lance... Pas si résistant que ça le coléoptère... Enfin, il faudrait peut-être que je me concentre sur ma plante. Lame en avant, je passais en forme hybride, faisant pousser queue et ailes de dragon, changeant ma tête et mon cou, et recouvrant le haut de mon torse d'écailles. Puis, d'un bond je m'envolais pour me retrouver au niveau de la "tête" du végétal.

    "Salut ! T'es prêt à tâter de ma lame?"

    Et apparemment, elle l'était, puisqu'elle tenta de me manger. Et ça réussit, elle avait ma tête dans sa bouche. Le seul truc, c'est que ni ses "dents", ni sa bave ne me faisaient rien grâce à mes écailles. Que c'est bête une plante ! Je pris donc mon arme à deux mains en dessous de sa tête pour lui planter la lame dans ce qui représentait sa mâchoire inférieure. Elle me lâcha donc sur le coup et d'un battement d'aile je m'éloignais par précaution. Pendant ce temps-là le scarabée s'était éloigné avec Nana, tant mieux, ça me laissera plus de champ libre pour voler et éviter les coups. Maintenant, la cible : sa tige. Une fois coupée, elle ne devrait pas survivre. A moins qu'on ne la mette dans un vase avec de l'eau, mais je n'y tiens pas. Ceci dit, elle semblait énervée de mon coup à la mâchoire, et me fonça littéralement dessus, bouche fermée, dans l'unique but de me propulser contre un des nombreux arbres de cette forêt. D'un coup d'aile, je pris un peu plus d'altitude pour éviter le coup, puis replongeais, puisque sa tige était bien en exposition. Mais bon, elle est pas si bête que ça, et remonta sa tête jusqu'à moi, qui me heurta et m'envoya valser quelques mètres plus loin. Quand je repris le contrôle de mon vol, elle n'était pas décidée à me lâcher et me fonçais déjà dessus. Cette fois-ci, je décidais de me laisser tomber, pour ensuite foncer sur la base de la tige. Si elle fait demi-tour, je pourrai voir qui de moi ou d'elle et le plus rapide. Pendant ma course, qui vira rapidement à la course poursuite puisque la plante me suivit comme prévu, je vis la rouquine qui semblait avoir fini et me demandais si je m'en sortais. Sans répondre, je continuais mon vol, distançant peu à peu la plante, jusqu'à atteindre se tige et la trancher, laissant sa tête retomber inanimée.

    Je me posais ensuite en face de Nana, redevenant un humain normal dès que j'eus posé le pied à terre.

    "Mais oui je m'en sors, c'est qu'une simple plante !"

    Maintenant je m'attendais à des questions sur mon pouvoir, un demi-dragon ça choque souvent. On m'a même pris pour l'ange Gabriel avec cette forme il y a maintenant un certain temps...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Dim 18 Mar - 17:55

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Compagnon, animal de compagnie, au fond quelle importance, l'important c'était l'affection qu'elle lui portait et pas le nom que les gens donnaient à leur relation. Cet animal était tout pour elle et elle était tout pour lui, deux être complémentaire par leur passé, les deux seuls survivant du joyeux du nouveau monde, et dont il était le dernier de son espèce malheureusement. C'était triste, mais c'est ça qui les rapprochait, ensemble ils pouvaient surmonter se douloureux souvenir d'avoir perdu leur patrie, Figaro avait même été contre sa nature en restant à ses côtés, considérer comme des sortes de démons parce que leur instinct était particulièrement violent, ne pensant qu'à tuer et jouissant du fait de donner la mort à autrui, cette espèce massacrait généralement tous ceux qui entraient sur leur territoire sans somation. Contrairement aux animaux qui tuaient pour se nourrir, eux tuaient par plaisir. Sauf que jamais il n'avait tenter quoique se soit contre elle, elle avait l'aura de ses gens du royaume où il était né, il l'avait sentit de très loin et s'était promit de rester avec elle et de la protéger, elle était tout ce qu'il lui restait de cette île, et c'était exactement la même chose pour elle. Voilà pourquoi elle ne supportait en aucun cas la moindre remarque ou le moindre geste déplacer vis à vis de son fauve, comme pour son capitaine, elle ferait tout pour son animal.

La jeune fille avait été si en colère contre celui qui avait osé faire couler le sang de son compagnon, bien qu'il ne s'agisse que d'un vulgaire insecte bien trop grand pour être écraser sous une chaussure, qu'elle ne remarqua pas la transformation de son nouveau compagnon de jeu. Sans perdre de temps elle avait donc vaincu la bestiole qui n'avait rien à voir avec le niveau d'un Vice Amiral ou encore un Amiral, ce combat n'était qu'un passe temps lorsqu'elle se souvenait de son combat contre Akainu, vraiment la différence était tel qu'il serait insultant de considérer comme un combat, disons plutôt que c'était un avertissement pour avoir oser toucher son précieux compagnon à quatre patte. Après en avoir finit avec le scarabée, elle revient alors voir les trois autres, Figaro se posant à ses côtés l'aire triste, vexé d'être ainsi boiteux, sa blessure aurait pu être grave mais la jeune femme pouvait le soigner facilement, c'était l'infirmière de la mort après tout. Sauf qu'elle ne pouvait montrer son pouvoir à n'importe qui, il était considéré comme aussi dangereux que celui de Barbe Noir ou Barbe Blanche, un fruit interdit en somme. La rouquine attendrait donc avant de le cicatriser sans laisser la moindre marque, sauf le sang séché sur son pelage.

Observant le combat entre Shiraho et la plante durant un petit moment, admirant le jeune homme qui réussissait admirablement à éviter tous les coups de la plante baveuse d'envie de faire de lui son quatre heure, enfin elle avait quand même réussit à lui donner un coup mais bon, comparer à ce qu'il faisait ce n'était rien. Puis il coupa ensuite la base de la tige mettant fin à la vie de la plante carnivore qui resta inerte sur le sol, perdant peu à peu de ses couleurs. Soudain elle réalisa, il avait des écailles et des ailes ?! Elle avait déjà des gens avec des ailes mais des écailles sans c'était une première ! Quel fruit pouvait il donc avoir ? Lorsqu'il se posa en face d'elle il reprit son apparence humaine. Arrêtant de caresser Figaro, elle l'applaudit avec un grand sourire pour son combat.


« Tu t'en ai bien sortit ! J'ai bien fais de te laisser la plante finalement, mais dis moi quel est ton fruit du démon ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Jeu 22 Mar - 13:28

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Gagné ! J'avais vu juste, la question fatidique venait de tomber. "Quel est mon fruit du démon?", je l'aurai entendu relativement souvent cette phrase. Mais bon, j'aimais bien me la "péter" un peu, parce qu'un fruit comme le mien, c'est loin d'être courant, et c'est la classe. Et en plus, elle m'avait un peu flatté avant la question, ce qui fait que je répondais avec un petit rire idiot, me frottant l'arrière de la tête.

    "Tu as remarqué hein? Hé bien c'est un zoan mythique, le fruit du dragon !"

    Voilà, le morceau était lâché. Les réactions sont diverses et variées à ce sujet. Après elles dépendent de l'habitude des gens. Je veux dire, quelqu'un qui ne sait pas se battre aura un peu de crainte à cette annonce, les plus entraînés seront plus admiratifs qu'autre chose. Bien sûr il y a des exceptions, et des réactions autres, mais en général ça se passe comme ça. Là, je penche pour la deuxième option d'après les morceaux que j'ai vus de son combat. Par ailleurs, un point de son combat m'intéressait. Après avoir vu sa réaction, je me lançais donc.

    "Dis-moi, j'ai cru voir que tu usais d'une lance... Tu pourrais... m'en apprendre le maniement? S'il te plaît..."

    J'avais acheté une lance il y a peu de temps, pour pouvoir varier un peu mon style de combat. Je trouvais les combats à l'épée un peu bourrins par moments. J'espérais trouver dans le combat à la lance un peu de finesse, un style de combat basé sur l'agilité et la rapidité que me conféraient mon fruit. Voire même un style plus aérien qui sait. Mais d'abord, il me fallait les bases. On avait toute la journée, j'espérais qu'elle accepte d'être mon maître d'arme...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Ven 23 Mar - 0:08

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Le jeune garçon prénommé Shiraho était amusant, visiblement les compliments le mettaient dans tous états, c'était mignon. Ça devait venir de son jeune âge sans doute, quoique en y repensant Luffy ne réagissait pas de la même façon, enfin faut dire que lui, quand on lui disait qu'il était fort il se contentait d'approuver en disant qu'il le savait. Ce n'était pas particulièrement de la vantardise, juste il se sentait fort et était persuadé de l'être, tout comme il était sûr et certain d'être le futur seigneur des pirates depuis son plus jeune âge. Depuis qu'elle le connaissait il ne pensait qu'à ça, son père pourtant était révolutionnaire, et son grand père une légende de la marine, il voulait donc envisager une autre option ? À croire que chaque membre de la famille ferait partie d'un groupe différent, manquerait plus que son fils soit chasseur de prime tient. Mais Shiraho est ce que lui aussi voulait devenir le prochain seigneur des pirates ? Elle n'osait pas le lui demander encore, et puis maintenant qu'il lui parlait de son fruit elle était plus qu'intéresser par celui-ci.

« Vraiment ? La chance ! Un reptile de conte de fée ! Ma question va te paraitre étrange mais … Il est possible de voir ta forme complète ? J'écris des romans sur les pirates que je rencontre, et j'aimerais beaucoup en faire un sur toi, donc si je pouvais te dessiner pour immortalisé ça ce serait super ... »

Restait plus qu'à attendre sa réponse, une chance sur deux pour qu'il refuse mais elle n'avait rien à perdre, et puis elle pourrait toujours créer une histoire sur lui sans pour autant dire son nom, et elle imaginerait bien à quoi il ressemblerait en forme complète. A moins qu'elle ne demande directement à Garp s'il avait des renseignements sur le garçon et son pouvoir, pour ses romans, elle n'hésitait pas à lui demander des informations, c'est pas parce qu'il est dans le camps ennemie qu'il peut pas aider une jeune demoiselle en détresse après tout ! Si bien sûr on pouvait appeler ça de la détresse. Shiraho lui posa ensuite une question sur ses techniques de combat, remarquant son bisento, voulant visiblement lui aussi apprendre à s'en servir et c'est avec un grand et large sourire de joie qu'elle lui répondit.

« Mais bien sûr, tu veux apprendre à utiliser une lance ? Une maitrise total demande des années d'entrainement, mais je peux t'apprendre les bases. »

Si la jeune fille avait prit la lance c'était pour son maniement, et qu'il y avait trop de bretteur pour elle sur les mers, mais surtout parce qu'une lance pouvait battre sans problème un bretteur en combat. Dommage que la jeune femme ne connaissance pas les grands samouraïs du Shinsen Gumi, l'un des membres les plus forts utilisait justement une lance et mettait à mal tous les samouraïs. C'était donc un choix judicieux. C'était assez valorisant de savoir que quelqu'un vous demande d'être son maitre d'arme en plus, elle ne pouvait pas refuser, et puis il s'était amuser avec elle alors qu'il aurait pu fuir et la laisser avec la plante et l'insecte géant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Sam 24 Mar - 14:07

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Résultat : pas tout à fait de l'admiration, mais certainement pas de la peur. Juste un air intéressé dans ses yeux pourpres. Et pour cause. Elle m'annonçait ensuite écrire des romans et vouloir voir ma forme complète. Moi comme héros de roman, ce serait la classe quand même ! Je ne pouvais pas refuser ça. Et puis de toutes façons, qu'est-ce que cela pouvait faire? Ce n'est pas comme si c'était une marine qui pouvait du coup en profiter pour le rapporter aux haut-gradés pour préparer les défenses. C'est une pirate, comme moi, donc théoriquement une alliée plus qu'une ennemie. Même si les conflits entre pirates existaient, là c'était différent, on s'était battus ensemble et non l'un contre l'autre, donc...

    "Si tu veux, après tout, ça ne pose pas de problèmes !"

    Sur ces mots je me transformais donc en dragon aux écailles noires d'encre et aux yeux rouges vifs. Légèrement grandi et arborant griffes et dents massives, j'avais tout l'attirail d'une des ses bêtes mythiques. J'avais juste un corps encore assez humain, je n'ai toujours pas compris pourquoi puisque le zoan est censé transformer l'homme en animal, en vrai. Mais bon, les faits étaient là, on n'y pouvait rien. Je pris donc la pause le temps qu'elle dessina mon corps tel qu'on le voit rarement puisque j'essaye d'user de cette forme qu'en dernier recours. Quand ce fut fini, je repris mon apparence humaine. Elle avait accepté ma demande pour la lance, il fallait donc bien que j'adopte une forme qui me permette d'utiliser une arme. Je me doutais bien que la maîtrise parfaite d'une arme ne se faisait pas en une journée, mais je voulais surtout les bases pour pouvoir développer un style unique après. De toutes façons, je la voyais mal m'enseigner des coups en vol. Enfin, je pris donc un long bâton fin d'un arbre que je rompais pour m'en faire une lance d'entraînement. J'étais doc prêt.

    "Nous pouvons commencer l'entraînement maître !"

    Un sourire amusé s'était dessiné sur mon visage. Après tout c'était ça, elle était devenue maître et moi simple disciple...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Lun 2 Avr - 23:23

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Cette journée lui apportait une véritable mine d'or ! Bon on était loin du One Piece, certes mais se retrouver en face de quelqu'un pouvant se transformer en dragon, c'était quelque chose d'extraordinaire, même Roger n'avait surement pas vu une compétence pareille. Bon d'accord peut être que lui avait vu de vrai dragon dans le nouveau monde mais qu'importe, il n'en avait pas vu en Zoan mythique ! Quel joie de pouvoir tomber sur quelqu'un le possédant, vraiment la volonté du D était d'une aide non négligeable lorsqu'on est passionné et qu'on vie sa passion. Une chance qu'elle le possédait dans son nom, sans ça, elle n'aurait sans doute jamais croisé la route de Shiraho, d'ailleurs elle ne serait surement plus en vie à l'heure qu'il est. Quoique, elle tenait le D de sa défunt mère, ça veut dire que finalement la volonté avait abandonné sa génitrice, pourquoi ? Avait-elle fait quelque chose pour mériter un sort aussi cruel où la volonté du D était au final qu'une chose aussi aléatoire que la chance ? À la fin du parcours se trouvera la réponse sans doute … Qu'importe, pour l'heure, le jeune garçon accepta sa proposition et se changea devant les yeux ébahie de Nana, il était magnifique, jamais elle n'en avait vu de semblable, en même temps c'était la première fois qu'elle voyait un dragon autre qu'en dessin dans des livres pour enfant. Immédiatement elle sortit de sa petite sacoche un carnet et un crayon et elle commença divers crayonné de Shiraho, plusieurs de la tête, des yeux, des pattes, du corps en entier sous différent angle, le tout dans des détailles frôlant le réalisme. Elle était totalement aux anges, continuant ses dessins, à en remplir le carnet, même humanisé il était magnifique, d'ailleurs pourquoi les Zoan gardaient toujours ce côté humain sans jamais devenir l'animal lui même ? Remarquez un logia non plus ne devient pas entièrement l'élément et garde une forme humaine alors …

« Magnifique vraiment ! Avec ta frimousse humanisé c'est adorable ! »

Totalement à fond sur ses dessins dont Shiraho était le modèle en chef, elle finit par terminer tout ce qu'elle voulait, elle avait suffisamment de crayonné pour illustré une dizaine de roman maintenant. Passion quand tu nous tiens … Enfin, lorsqu'il reprit sa forme humaine, ils purent commencer l'entrainement à la lance, comme il le lui avait demandé. C'était rare qu'un bretteur veuille changer de style de combat, car un bretteur perd tout son attrait de manieur de sabre s'il se concentre également sur un autre maniement. Les mains doivent être fidèle à une arme comme on l'est à une femme. Le jeune pirate se fit donc une lance d'entraînement avec une branche d'arbre, elle fit de même, car si elle utilisait la sienne, elle aurait vite fait de le tuer en voulant l'entrainer, ce qui serait dommage, surtout qu'il était son premier élève.

« C'est partie alors, comme tu le vois tu es obligé de la tenir à deux mains, mais par contre tu n'as presque plus de zone protéger, avec une lance tu met ton corps en exposition. »

Oui une lance se maniait avec deux mains comme un sabre japonais, mais étant donné que le manche était long, le poids était plus imposant, de plus la longueur du manche était justement ce qui faisait que le corps était plus facilement exposé qu'avec une autre arme. D'abord elle commença à placer les mains de Shiraho sur son bâton pour lui monter où il fallait se positionner, et ensuite elle lui montra des mouvements basique avant de commencer à lui apprendre des bases simples comme parer et attaquer. Il fallait déjà qu'il comprenne ça pour avancer dans le maniement d'une lance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Mar 3 Avr - 11:14

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Bon, j'avais une nouvelle fan de ma forme animale. Enfin animale... Apparemment j'avais encore une tête assez humaine. je dis bien apparemment car je n'ai pas vraiment l'habitude de me regarder dans un miroir avec cette forme, que j'utilise plus en combat qu'autrement. Et en combat, on a pas vraiment le temps pour ça. Donc je ne savais personnellement absolument pas la forme exacte que j'avais. J'imaginais juste un dragon classique d'après les sensations de ce nouveau corps (le fait d'avoir une queue, des ailes, etc...). Enfin, si elle le disait, c'est bien que c'était vrai. Un jour je regarderai ça dans un miroir, promis ! Après adorable... c'est censé faire peur un dragon non? Ça casse donc tout l'effet... Pfff...

    L'entraînement commença donc quand nous fûmes tout deux armés de bâtons assez longs pour représenter une lance. Elle m'annonça que cette arme nécessitait obligatoirement les deux mains, laissant le reste du corps à portée. Et c'est là que mon fruit vient compenser, puisque je m'en servirai plus souvent sous forme hybride qu'humaine.

    "T'inquiètes pas pour ça, mes écailles feront le boulot, je compte m'en servir en vol, donc sous ma forme hybride, car ma lance est moins lourde que mon épée..."

    Les désavantages d'une zweihander. Elle permet des coups plus durs, et optionnellement une meilleure protection si elle est bien utilisée, mais elle pèse son poids vis-à-vis de sa taille. D'ailleurs il n'y a qu'en forme hybride que j'arrive à la porter d'une seule main. Du coup, en vole, ça me fera un poids de moins. Mais pour l'entraînement, question d'apprendre, je me contenterai du sol et de ma forme humaine. Plus tard je ferai un style plus aérien avec ça, mais il me faut les bases avant tout. Elle m'apprit donc le placement des mains, et les attaques et parades simples que j'imitais quand elle me les montrait. Les attaques étaient surtout d'estoc, ce qui est assez normal de par la constitution de l'arme, et les parades se servaient du manche, seul endroit pouvant bloquer efficacement les attaques de tailles. Pour bloque les attaques d'estoc par contre, ce sera autre chose...

    Au bout d'une quinzaine de minute, j'avais assimilé ces bases, du moins il me semblait. Je me sentais donc prêt à passer à plus compliqué. Mais c'est au maître de décider de ce qu'on fait et ce qu'on ne fait pas, j'attendais donc ses conseils.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Mar 3 Avr - 12:38

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Quand elle allait dire à son capitaine qu'elle avait rencontré une homme qui pouvait se transformer en dragon, il n'en reviendrait pas ! Où si plutôt, tel son petit frère, il aurait les yeux pétillants et demanderait à aller voir cette créature légendaire de conte de fée, pour peu qu'il demande aussi de montrer sur son dos pour chevaucher une fois dans sa vie un dragon … Finalement mieux fallait peut être attendre un moment avant de lui dire, car en imaginant la scène dans sa tête, son cher et tendre capitaine perdait tout son charisme de capitaine pour retomber à l'état d'enfant turbulent comme il l'était autrefois. Bien qu'il n'ait pas beaucoup changer depuis cette époque si l'on y réfléchit bien, juste un peu murit et encore parfois on peut se poser la question. D'ailleurs une fois qu'elle eut fini de le dessiner, elle lui montra tous les croquis qu'elle a fait de lui sous tous les angles, vraiment tous les angles.

L'heure de l'entraînement ayant sonné, elle s'arma d'un simple bâton et écouta ce que son apprenti lui dit. Après Mihawks qui entraine Zoro, Nana qui entraine Shiraho, comme quoi tout est possible dans se monde, même l'improbable, car le petit dragon avait pour maitre une supernova de l'équipage du Moby Dick. Ainsi donc il utilisait une épée et non un katana, dans ce cas il est vrai que la lance serait plus légère, et le maniement plus fluide, mais justement c'était là toute la difficulté pour lui, car il devait changer toutes sa manières de combattre et faire perdre ses habitudes et réflexe à ses muscles, ce qui étaient un désavantages, voilà pourquoi les grands épéistes ne gardaient qu'un seul style d'arme. Au moins il avait un avantage tout comme elle, son corps ne craignait pas les coups, bon sauf si l'adversaire possédait le haki de l'armement, dans ce cas là son fruit du démon ne lui servirait à rien.


« C'est un avantage indéniable que d'avoir des écailles, après je te souhaites pas d'avoir beaucoup de combat aériens. Maintenant il va falloir faire perdre à tes muscles tous ceux qu'ils ont appris, tous les réflexes de combat que tu avais eut tu dois les perdre et faire peau neuve pour ce nouveaux style. Quand tu aura les base tu pourra réapprendre le maniement de l'épée, mais ne fais pas de combat intensif dans les prochaines semaines, comme tu dois tout perdre pour réapprendre, tu sera aussi facile à battre qu'un débutant. Autant te dire que tu vas devoir travailler ! »

Lorsqu’elle pensait combat aérien, la jeune pirate voyait Marco mais également Kizaru, et leur niveau était comment dire … effrayant, d'un autre monde. Pour cela qu'elle souhait à Shiraho de ne pas en faire, c'était la défaite assuré, et encore si ce n'était pas la mort, elle s'en souvenait encore, lors de la guerre de Marinford, de la puissance destructrice des amiraux. La supernova laissa son petit apprenti s'entrainer au petite base comme elle le lui montrait, c'était pas trop mal, il assimilait vite, c'était important, cela montrait qu'il s'impliquait réellement dans ce qu'il faisait. Après un quart d'heure à le laisser faire, elle réfléchit à ce qu'elle pourrait lui faire faire, le jeu de jambe n'étant pas trop différent d'un épéiste elle n'avait pas besoin de s'attarder dessus, il était juste plus rapide, mais ça il le verrait en combat. Bah voilà et si justement ils en faisaient un ? Après lui avoir expliqué que les lances ne tiennent pas face au lame de qualité, elle lui proposa de voir ses nouveaux réflexes dans un petit affrontement basique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   Mar 3 Avr - 16:33

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    C'est un fait que mes écailles sont bien utiles. Peu de choses arrivent à la traverser, à part les lames de qualités et le pouvoir étrange dont a fait preuve Kaito. Peut-être est-ce le fait qu'il ait une lame de qualité qui lui permettait de lancer des lames d'air, mais ce n'était pas tant plausible. Une lame d'air n'aurait pas pu me blesser. Il faudra tout de même que je m'informe à ce sujet un jour... Pour ce qui est des combats aériens je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle disait ça. Après tout c'est une avantage sur les ennemis, on peut les harceler d'en haut plutôt que forcément au sol, donnant plus d'angles différents d'attaque. Quant à la dernière information... Elle me fit vraiment mal déglutir. Me retrouver au niveau d'un débutant pendant quelques semaines, alors que je suis capitaine, avec une prime relativement élevé. Et en plus, "prochaines semaines", c'est vague. Deux semaines? Un mois? Rah mais comment je vais faire? Je ne tiens pas à me reposer sur mes nakamas moi ! Mais bon, il faut ce qu'il faut...

    "J'ai pas le choix je suppose, allons-y..."

    Après que j'eus assimilé les bases, elle me proposa un petit combat pour tester tout ça. Effectivement quoi de mieux que les conditions réelles pour apprendre? D'ailleurs en parlant de conditions réelles il était étonnant qu'aucune autre bestiole ne soit venue nous embêter. Mais bref, le fait est qu'il fallait se lancer. Et pour les bases, je vais éviter d'user tout de suite de ma forme hybride, question d'être sûr. Je me mis donc en position de défense, manche de bâton devant moi, protégeant un minimum.

    "Je suis prêt !"

    Puis quand nous eûmes pris nos positions, je décidais de lancer l’assaut d'une attaque simple d'estoc...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Une île pour le moins étrange... [PV : Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Réglage du PC pour consommer moins
» Une ONG pour le moins raciste
» Un entrainement pour le moins... foudroyant! [pv Buster]
» Un spectacle pour le moins vivant ! 《 Pv Natsume Homura & Saama Zenko 》
» Elvia&Gab •• Des retrouvailles pour le moins royales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Boyn-