AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du grabuge sur Jaya [ PV. Shin Kyo ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Du grabuge sur Jaya [ PV. Shin Kyo ]   Mer 14 Mar - 2:38

InvitéInvité
avatar


Un nouveau jour se lève sur la mer de touts les périls. Grand Line, un nom qui s’entend dans quasiment toutes les bouches de pirates et de marins. L’endroit le plus dangereux au monde. Ceux qui ne sont pas préparer à affronter cet endroit peuvent repartir d’où ils viennent en quatrième vitesse. C’est dans cette endroit, cette partie du monde que se trouve un équipage. L’équipage du capitaine Kokaku Shiraho, dont l’équipage de pirate ne compte quasiment que des détenteurs de fruit du démon. La majorité étant d’ailleurs des zoans. Drôle de coïncidence vous ne trouvez pas? Enfin c’était peut être l’ironie du sort qui avait rendu cela possible. Cela étant, même s’il était vrai que cette équipage aux membres assez exceptionnel les uns des autres, il y avait parmi eux un pirate qui n’était pas la lors de la création de cette équipage. Le nouveau venu s’appel Kaze, un pirate possédant les pouvoirs du zoan mystique du griffon. A ce jour, ce jeune pirate aux cheveux bleus avait réussi à se faire un peu connaître par la Marine pour avoir réussi à avoir une prime de trois millions cinq cent milles berries sur sa tête. Ce n’était qu’un début car pour le jeune pirate, ce n’était que le départ d’une folle et grande aventure sur Grand Line. Avec bien entendu à son terme Rough-Tell, la fameuse île légendaire ou l’ancien seigneur des pirates Gol D. Roger à réussi à y cacher son trésor le fameux, le One Piece tant convoité par les pirates les plus avides de fortune en ce monde.

Kaze lui n’était pas un pirate sanguinaire comme beaucoup sur les flots de la route de tous les périls. Bon nombres des pirates sur les mers sont poussé par la richesse et l’appât du gain. Kaze lui n’était pas de ceux la. Lui n’était poussé que par sa soif d’aventure. Bien entendu c’était de famille car tout comme son grand père avant lui, le jeune pirate voyageait sur Grand Line comme son ainé dans un équipage de pirate bien réelle. D’ailleurs même s’il était le dernier arrivé dans l’équipage des Yukiryuu, Kaze avait été accueilli à bras ouvert quand il fut invité à rejoindre cette équipage au combien formidable. Au départ légèrement réticent, c’est avec un peu de temps qu’il réussi à se faire accepter comme n’importe quel autre membre de l’équipage. Cela faisait maintenant quelques semaines que Kaze faisait parti de l’équipage et parfois, il lui arrivait de s’éclipser en utilisant les pouvoirs de son zoan pour s’envoler au dessus des flots et partir en quête d’aventure sur des îles qui lui étaient encore inconnues sur Grand Line. Déjà, il avait réussi à visité un grand nombres de ces îles mais beaucoup reste encore à explorer pour le pirate surnommé «  Vent noir  » Kaze doit d’ailleurs ce surnom à un Marine qu’il avait affronté avant de faire partie des Yukiryuu et qui avait été choqué de la vitesse de déplacement du jeune pirate quand il se bat avec ses ailes déployés dans son dos. Depuis, il a gardé ce surnom trouvant que ça lui allait plutôt bien et que c’était plutôt classe comme surnom.

Comme à son habitude, quand une journée sur le Yukifune est trop barbante car il ne s’y passe pas grand-chose, Kaze s’envole choisissant une direction au hasard à l’horizon puis il vole tout droit devant lui espérant trouvé une île après quelques minutes de vol. Généralement avec un peu de chance, il fini par trouvé rapidement une île qu’elle soit habitée ou déserte mais au moins il trouve un endroit à explorer pour satisfaire sa soif de découverte. Dans d’autre cas, il lui arrive de ne rien trouvé après quelques heures de vol et il fini par retrouver au bateau en faisant rapidement demi tour pour ne pas trop se perde et se retrouver tout seul au dessus des flots dangereux de Grand Line. Qui sait un monstre marin pourrai surgir de l’eau pour le gober comme un vulgaire apéritif. Mais heureusement pour lui, ce dernier cas de figure n’était encore jamais arriver et aucun monstre marin n’a encore essayer de le bouffer tout cru. Aujourd’hui encore, Vent noir avait encore eu un peu de chance dans sa recherche d’une nouvelle île. Impatient de se rendre dans ce nouveau lieu, Kaze accéléra puis il atterri dans une ville qui était en bord de mer de l’île. En se posant au niveau du port de la ville, le jeune pirate fit rapidement rentré ses ailes en lui pour ne pas attirer l’attention puis son regard fut attirer par les nombreux bateaux accoster la. Tous, et je dis bien TOUS arboré un pavillon noir à tête de mort tous différents les uns des autres. Ce n’était donc pas une base d’un grand pirate où toutes sont armada serai poster. Heureusement pour Kaze d’ailleurs car il aurai été dans de sale draps cet fois encore. Mais c’était la routine sur Grand Line que de se retrouvé dans la galère. Kaze y était habité à présent alors ce n’était pas une ville rempli de pirate qui allait lui faire peur. Surtout que lui aussi était un pirate alors pourquoi n’aurai-t-il pas le droit d’y entré lui aussi. Avançant sans montré de faille sur son visage, le jeune homme entra dans la ville pour le moins bruyante où les pirates parcourent les rues comme s’ils étaient chez eux. Un véritable paradis à pirate en somme.

Marchant dans les rues sans trop faire attention à tous le tintamarre qui avait autour de lui, le jeune pirate aux cheveux bleus continua sa visite en restant silencieux ne parlant à personne voulant se faire quelque peu oublié pour éviter les ennuis. Mais hélas comme on dit souvent, se sont souvent les ennuis qui viennent à vous-même si vous ne les chercher pas. Un groupe de pirate qui semblaient intéressé par Kaze s’avancèrent et lui barrèrent la route. Ils étaient trois et chacun avaient une arme différente sur eux. Un sabre, un fusil et un marteau à deux mains. Les trois pirates se mirent devant Kaze et l’empêchèrent d’avancer plus loin. L’un d’eux, celui avec le sabre s’avança d’un pas vers le pirate solitaire et il l’observa de bas en haut cherchant surement quelque chose de valeur sur celui qui était appelé Vent noir. Le regard du pirate se stoppa sur l’épée rouge rubis de Kaze. Le voyant fixer son arme, Kaze posa sa main sur le haut du manche de son arme attaché sa ceinture du coté gauche. Le pirate releva alors les yeux pour regarder Kaze dans les yeux et pour enfin lui parler.


- Ton arme est d’une beauté incroyable mon garçon. Que dirais-tu de ma la céder? Pour un prix raisonnable bien entendu. Qu’en penses tu?

Kaze regarda le pirate devant lui qui venait de lui faire la proposition, non mais comme si Kaze allait lui céder l’héritage de son grand père faut pas rêver. Cette épée pour rien au monde le pirate solitaire ne voudrai s’en séparer. Il fallait donc faire comprendre clairement à ces hommes qu’ils perdaient leur temps sur ce coup. Vent noir resta sur ses gardes ne bougeant pas de sa position observant chacun leur tour les trois hommes envers qui il se méfié clairement.

- Désolé messieurs mais la réponse est non. Cette arme n’est pas à vendre et ceux à aucun prix et ce n’est pas négociable alors vous pouvez repartir à vos occupations et vous trouvez un autre pigeon à détroussé.

Kaze avait été clair et c’était ce qu’il voulait leur faire comprendre. Bien entendu, s’il n’avait pas à se battre se serai mieux car il n’était pas du genre à se donner en spectacle au milieu de foule même une foule de pirates ivres. Mais s’il fallait avoir recours à la force, Vent noir ne retiendrai pas ses coups pour leur faire comprendre qui il était. Les trois pirates devant lui commencèrent à ricaner devant Kaze qui arqua un sourcil légèrement observant la réaction des trois pirates comme s’ils s’attendaient à cette réponse que leur avait donné Kaze.

- Mon jeune ami, ici à Mock Town, tous est négociable car le prix ultime ici… c’est ta PROPRE VIE!!!

Tout à coup, le pirate qui était en train de parler avec Kaze sorti son arme et se prépara à l’attaquer pour voler l’arme du jeune pirate solitaire. Mais ce dernier n’était pas du genre à se laisser faire sans réagir. Il n’était pas non plus un novice dans le combat alors ce n’était pas ce pauvre pirate de rien qui allait lui faire peur. D’un geste rapide et fluide, Kaze sorti son sabre et para la lame de son adversaire avec la sienne en la levant devant lui. Observant son adversaire sans montrer un quelconque signe de frayeur, Kaze parvint sans trop de difficulté à repousser son adversaire en arrière lui faisant reprendre sa place initial. Kaze se mit alors en position de combat prêt à leur faire comprendre à tous les trois à qui il avait affaire.

[HRP: je sais que Mock Town n’est pas le lieu idéal pour un Marine, mais tu pourrai y être déguisé ou couvert par une grande cape histoire de te fondre dans la masse. Ne t’inquiète pas après je quitte la ville pour explorer l’île on sera plus tranquille après ^^ ]


Dernière édition par Kaze le Mar 1 Mai - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du grabuge sur Jaya [ PV. Shin Kyo ]   Mer 23 Mai - 21:07

InvitéInvité
avatar


~Like a Predator~


Toujours autant l'effervescence au QG de la Marine, moi j'étais tranquille loin de tout ça de toute manière et j'en étais bien content. Je ne m'étais pas enfui du QG ou quoi que ce soit du genre, ne commencez pas à raconter n'importe quoi je vous prie. Non, j'avais été envoyé en mission pour m'occuper d'un Pirate dont je ne connaissais même pas l'existence, sûrement un nouveau dans le monde de la piraterie ou quelque chose du genre. Mais, il ne fallait pas sous-estimer les Rookies et Marinford en avait été la preuve, il fallait se méfier de tout le monde et c'était donc ce que je ferais. De toute manière, je tuais les faibles et les forts de la même façon, avec tout mon cœur et toute mon âme, tout ce qui changeait... C'était le temps que durait le combat et parfois le résultat car on ne pouvait pas toujours gagner comme vous le savez sans doute. J'étais donc parti dans ma chambre pour me préparer après qu'on m'aie assigné cette mission, bien entendu je traînais toujours un peu la patte avec ma flemme légendaire mais moins que d'habitude... Ils étaient trop stressants au QG et j'étais trop pressé de me barrer de ce lieu pendant quelques temps. Cela étonna d'ailleurs mes supérieurs de voir que j'étais prêt à partir à peine quelques minutes après qu'il m'aie assigné cette mission alors que d'habitude je mettais beaucoup plus de temps.

J'avais donc sauté sur mon bateau, toujours le même, petit et rapide et je m'étais dirigé vers l'endroit où était censé se trouver le fameux Pirate. J'étais sûr qu'ils n'était même pas primé quoi que... Il paraissait que ça bougeait en ce moment près de Jaya, comme d'habitude j'avais envie de dire mais bon... On m'avait envoyé faire un peu de ménage pour le coup... Je venais d'ailleurs de recevoir un appel de mes supérieurs qui m'avaient donné des renseignements sur ma cible, je n'avais donc réellement qu'une seule cible imposée par mes supérieurs, elle n'était même pas à 10 millions mais il fallait qu'on s'en occupe avant qu'elle ne devienne trop préoccupante. Il s'agissait d'un homme dont je n'avais jamais entendu le nom jusqu'à présent, il était en tout cas membre de l'équipage de Kokaku Shiraho, l'Homme qui possédait le Zoan Mythique du Dragon et qui était estimé à 10 Millions de Berry. Ce n'était cependant pas lui la cible aujourd'hui, mais le dernier venu de son équipage en la personne d'un homme qui se nommait apparemment Kaze et que certains appelaient Vent Noir ou quelque chose du genre. Tout cela ne m'intéressait pas réellement en réalité, ce qui m'intéressait le plus était de mener à bien ma mission. Je ne le tuerais pas forcément mais en tout cas il allait souffrir, cela promettait d'être intéressant.

Jaya... Ce n'était pas très loin de l'endroit où je me trouvais actuellement, d'après mon Eternal Pose j'étais dans la bonne direction et cela était tant mieux. Non pas que j'avais envie de régler cela vite, mais un peu tout de même quoi que... Si je terminais trop vite je risquais de devoir revenir au QG dès le soir-même et je n'avais vraiment pas envie de retrouver l'ambiance actuelle du lieu-dit... Si Akainu devenait Amiral en Chef de la Marine, je sentais que j'allais être en mission tous les jours et ne jamais me trouver au Quartier Général... Pourquoi ? Je ne pouvais pas supporter cet homme pour des raisons tellement diverses et nombreuses que je préfère vous épargner le listing de ces dernières. Quoi qu'il en soit, pour le moment, rien n'était sûr quant à l'avenir de la Marine. Ce que je veux dire par là, c'est que tout le bordel de Marinford vient à peine de passer et que c'est de ce fait le brouillard pour beaucoup de personnes, d'où l'effervescence qui règne en ce moment et depuis quelques jours au QG comme déjà dit précédemment. Pour être franc avec vous, je m'en moquais un peu, je n'étais pas plus que cela attaché à la Marine ni même au Gouvernement Mondial... J'avais une bonne place parmi eux et je n'avais pas encore de raison de partir pour le moment, je ne partirais pas tant que je n'en aurais pas d'ailleurs... Si il advenait que je commençais à en avoir trop... Je partirai sans doute mais ce n'est pas à l'ordre du jour.

Enfin bref, je n'avais pas mon habit de la Marine aujourd'hui... J'allais tout de même à Jaya et je risquais trop de me faire remarquer si j'y allais accoutré en Marine. Je m'en moquais un peu pour ma part mais c'était un conseil que m'avait donné quelqu'un que je respectais beaucoup et puis... Cela m'arrangeait aussi étant donné que j'aurais dû me changer si j'avais dû mettre mon habit officiel et franchement... Il y avait des situations où me changer était vraiment chiant, pour ça... J'enviais presque les Pirates et tous les autres qui n'avaient pas ce genre d'obligations. Mais bon, mon travail c'était de les capturer voire les tuer, pas de les envier ou un truc du genre. Je ne mis de ce fait pas très longtemps à arriver sur Jaya, comme toujours, c'était une ville où le crime régnait si on pouvait se permettre de dire cela ainsi, c'était sûrement l'endroit où je me trouverais actuellement si je n'étais pas Marine, ou peut-être à Impel Down ? Voire même... Mort, qui sait ? Je sentais en tout cas qu'aujourd'hui n'allait pas être une journée de tout repos, premièrement parce que j'étais en mission, deuxièmement parce que c'était sur Jaya et troisièmement car cela faisait longtemps que je n'avais pas eu de réelles journées de repos. Depuis l'histoire de Marinford en gros, quelle plaie je vous jure. Mais passons, vous connaissez l'histoire de toute manière.

C'est alors que je me trouvais en plein dans Mock Town que j'entendis des bruits d'altercation... Je ne m'y attardais pas réellement pour tout vous dire, et la raison à cela était très simple... Il y avait des disputes et des bagarres partout dans cette ville, cela en était presque insoutenable pour la plupart des personnes j'en suis sûr, moi je m'en moquais pas mal, tout ce que j'espérais, c'était de pouvoir trouver ma cible au plus vite, de remplir ma mission, de rentrer au QG et d'aller dans ma chambre pour me reposer. Quoi que... Retourner au QG ne m'enchantait guère en réalité. Enfin bon, même si c'était à Jaya, je profitais du fait d'être à l'extérieur au maximum. Des bruits partout, c'était l'ambiance de Jaya, y avait vraiment de l'effervescence dans cette ville aussi mais... Je m'y plaisais plus qu'au QG déjà, parfois... Je me disais que j'avais raté ma vocation et que j'aurais peut-être mieux fait d'être Pirate, mais je m'en foutais un peu en réalité. Au loin, j'ai finit par voir un groupe de quatre personnes, il semblait qu'un combat avait été engagé, rien de très passionnant vous me direz mais... Un des participants à ce dernier correspondait au signalement qu'on m'avait fait. Je m'approcha alors d'eux, toujours avec un sourire et me mit entre les deux partis, face à Kaze et dos aux autres, je le regarda droit dans les yeux, prêt à découper les autres au moindre geste suspect de leur part.


Tu es bien Kaze, alias Vent Noir ? Je viens pour t'arrêter, alors si tu pouvais me dire tout de suite si tu comptes te rendre ou te battre ça m'arrangerait. Et si on pouvait aller ailleurs aussi, je ne tiens pas à me battre avec tous les Pirates de la ville. En attendant, je peux "t'aider"."

[Pour moi c'est bon, et désolé de t'avoir fait attendre].
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du grabuge sur Jaya [ PV. Shin Kyo ]   Mer 23 Mai - 23:39

InvitéInvité
avatar


Jaya, l'île qui a perdu un morceau de sa terre et qui sait retrouvé dans le ciel sans jamais en redescendre. Avec les îles célestes, c'était l'une des nombreux histoires qui était raconté au sujet de cet île. Sauf qu'ici, à Mock Town, on se foutait royal des île célestes car on les croyaient irréelles. D'ailleurs jamais personne n'en parler sous peine d'être prit pour un vieux barge complètement gâteux. Les pirates du coin ne pensaient qu'à une seule chose, se battre. Ah oui aussi se saouler la gueule jusqu'à plus soif comme on dit. Plus des hommes en quêtes d'amusement que de gloire ou de conquête du nouveau monde. Ils étaient tous bien loin d'avoir des primes vraiment très haute et de ce fait, la Marine leur lâcher quelque peu les baskets dans cette ville. C'était leur petit coin de paradis si on peut dire, le seul endroit sur Grand Line ou la Marine ne vient pas mettre les pieds. Mais ce n'était pas non plus un endroit de rêve quand vous voulez passé inaperçu. Ce que Kaze put remarqué d'ailleurs à ses dépends hélas.

Passant tranquillement dans les rues de la ville que voilà qu'une bande de trois pirates en veulent à ses armes. Il faut dire aussi qu'une épée en rubis et une épée en saphir, sa ne passe pas vraiment inaperçu. C'était une erreur que de laisser de tel objets à la vue de tous. Surtout dans une ville de pirate. Les trois pirates avaient été clair en s'adressant à Kaze, ses armes ou sa vie, c'était à lui de choisir, sauf que malheureusement pour ces trois gaillards, le jeune pirate aux cheveux bleus avait une tout autre vision des choses. Ces trois la n'aurai absolument rien qui viendrai de Vent Noir, mise à part peut être quelques coups de sabre dans le corps s'ils le cherchait trop. Ce qu'ils ne manquèrent pas de faire ses imbéciles. L'un des pirates voulu s'attaqué à Kaze mais ce dernier repoussa son adversaire avec sa lame de rubis qui était venu parer la lame de son assaillant. Un seul bras suffit à repousser son adversaire, il était donc évident pour Kaze que ces trois la ne valait pas grand chose en combat.

Kaze resta en position, prêt à passé à l'action dès le moindre mouvement de la part de ses adversaires. Les scrutant du regard, aucun des trois ne semblaient vouloir passé à l'action le premier après la petite démonstration de force que le jeune pirate venait de leur montré. Ce dernier n'avait encore rien montré de sa force véritable et il n'aurai sans doute pas besoin de le faire pour se débarrassé de ces trois la. Soudain, alors que personne ne bougeaient, une quatrième personnes s'avança et se plaça entre Kaze et les trois pirates qui voulaient le détroussé. Cet homme ne passa pas par quatre chemin, il expliqua directement ses intentions à Kaze. C'était un marine et il était la pour arrêté celui qui était nommé Vent Noir. Déjà un Marine était dépêché par le Gouvernement pour arrêté Kaze? Alors que sa prime n'était que de trois millions cinq cents mille berries? Est ce que les forces de la Marine redouté les pouvoirs d'un zoan mystique? Ou alors il voulait empêcher Kaze de devenir un puissant pirate avant que cela ne se produise? Tant de possibilités était possible alors le jeune homme ne chercha pas quatorze heures. Il détourna son regard sur le nouveau venu oubliant les trois autres quelques instants.


- Et bien... Vous ne manquez pas de courage pour venir cherché un pirate directement dans un nid de pirate. Vous devez donc être très sur de vous ou très puissant pour oser faire cela. Je devrai peut être alerté tout le monde de votre présence pour qu'ils se jettent tous sur vous. Mais ce n'est pas mon genre, je relève toujours un défis quand on me le lance. Je m'occupe de ses trois la, ils m'ont cherché je m'occupe d'eux tout de suite et on sort de la ville pour notre combat.

Après avoir parler au marine en " civil ", Kaze passa sur le côté pour se remettre face à ses adversaires sans personne au milieu pour le gêner. Puis le jeune pirate sorti alors sa deuxième arme, son épée de saphir. Maintenant une épée dans chaque main, Kaze se mit en position et chargea ses assaillants. Les trois pirates se mirent en position de défense pour parer les attaques de Kaze. Mais ce dernier n'attaqua pas de front, en fonçant sur ses adversaires, Kaze fit une glissade sur le sol pour passer entre les jambes du plus grand de ses adversaires. Une fois passé, il se releva d'un mouvement rapide et se retourna brusquement levant alors ses lames en même temps pour effectuer un mouvement de rotation en se levant afin de tranché le dos de chacun de ses adversaires. Une belle entaille était maintenant visible au centre du dos des trois pirates qui sous l'effet de la douleur lâchèrent leur épée et tombèrent au sol en se tenant le dos sous la douleur.

Quand vous recevez un coup de sabre dans le dos, vous n'êtes plus en état de vous battre. Votre colonne est alors susceptible d'être touché alors les mouvements sont a évités pour ne pas aggraver votre cas. Kaze rangea alors ses sabres dans leur fourreau voyant que ses adversaires étaient hors d'état de nuire. Maintenant il ne restait plus que le Marine qui lui serai assurément un bien plus gros morceau à combattre. Il n'avait pas l'air d'avoir froid aux yeux et lui ne se ferrai sans doute pas prendre par une ruse aussi rudimentaire. Regardant son futur adversaire, Kaze lui fit un signe de tête pour lui dire de le suivre afin de quitter la ville. Ce que ne manqua pas de faire le jeune homme aux cheveux bleus en se dirigeant maintenant vers la sortie de la ville pour être un peu plus tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du grabuge sur Jaya [ PV. Shin Kyo ]   Mar 29 Mai - 19:33

InvitéInvité
avatar


~Just A Spectator~


Mock Town... C'était une ville où quelqu'un comme moi n'aurait jamais dû mettre les pieds... Je pense qu'il n'est pas nécessaire de vous expliquer pourquoi si ? Auriez-vous par le plus grand des hasards oublié que cette ville était le repère de la piraterie ? Enfin, pas des pirates très puissants pour la plupart et c'était bien pour ça que la Marine n'avait encore rien fait à leur encontre mais... Il n'en demeurait pas moins des Pirates et, de ce fait, des personnes potentiellement dangereuses pour moi qui était un Marine, un Contre-Amiral qui plus est. Mais bon... Ce n'était pas du tout le genre de choses qui me dérangeait vous savez ? J'avais l'habitude d'être en face du danger et... Plus qu'une chose à laquelle j'étais habitué, c'était une chose qui me procurait énormément de plaisir et d'excitation. J'aimais le danger presque autant que toutes autres choses pour tout vous dire et c'était peut-être aussi pour cela qu'on se permettait de m'envoyer en mission sur des sites aussi dangereux que l'était celui de Jaya. Et aussi parce que, de toute façon, il y avait une telle effervescence au sein de la Marine que lorsqu'on trouvait quelqu'un pour faire une mission on l'envoyait, il fallait juste qu'il aie les compétences nécessaires... Et encore. C'était le bordel dans le monde en ce moment, ça tombait plutôt bien, j'adorais le bordel.

Enfin bref... Il paraissait évident que de toute manière, il y allait bien finir par avoir du bordel aussi là où je me trouvais parce que... Premièrement, il y avait quasiment toujours du bordel aux endroits où je me trouvais, au moins un petit peu en tout cas, à croire que j'attirais le bordel ou quelque chose comme ça. Deuxièmement, parce que je me trouvais dans un endroit où le bordel et les crimes étaient sans doutes les maîtres mots, pas les seuls mais ils faisaient en tout cas partie des plus importants à n'en pas douter. Je me demandais simplement, combien de temps cela mettrait-il avant que la bombe qu'était Jaya n'explose, pas aujourd'hui hein... C'était plutôt une question dont la réponse se trouvait en nombre d'années, voire de décennies ou peut-être même de siècles si l'île était chanceuse si seulement on pouvait se permettre de qualifier une île de chanceuse. De fait, Jaya était une immense bombe à mon sens, il n'y avait pas de loi, pas de foi, ni rien qui faisait de près ou de loin référence à une quelconque civilisation, c'était le genre d'île qui finissait par disparaître. Mais on ne savait jamais à quel moment ces dernières pouvaient disparaître, une île pouvait disparaître du jour au lendemain après tout... Grâce au Buster Call ou les armes antiques par exemple... Enfin, ce n'était pas le cas pour l'instant alors passons.

Je me posais cependant une question même si la réponse était déjà clairement affichée dans mon esprit... Pourquoi m'avait-on envoyé arrêter un Pirate qui ne valait que 3 millions berrys et quelques ? Il possédait un Zoan Mythique certes mais bon... Et puis, il était vrai qu'il ne semblait pas être des personnes qu'on pouvait prendre à la légère, on pouvait voir au premier regard qu'il deviendrait quelqu'un de réellement puissant avec le temps. Peut-être même l'était-il déjà assez pour me donner un combat intéressant en fin de compte, ce serait assez drôle. J'avais déjà appris qu'il ne fallait pas juger quelqu'un à sa prime après tout, on ne jugeait pas un combattant aux apparences ni quoi que ce soit du genre... On pouvait juger un combattant à son regard, à son premier coup ou à sa première parade. Le fait était que... Les humains avaient deux types réflexes lorsqu'ils étaient frappés ou attaqués, le premier était de riposter, de parer ou d'esquiver... Le deuxième était de ne pas réagir ou de tenter de fuir et toutes autres choses du genre. Il y avait en gros les braves et les lâches ? Non, ce n'était pas exactement ça, c'était même infiniment plus compliqué que cela, je vous assure. Le fait était, encore une fois, que les humains étaient des êtres trop étranges pour être aussi simplement analysés, vraiment trop étranges.

Et puis... Il y avait autre chose qui me prouvait que ce pirate n'était pas de ces vulgaires pirates que j'avais eu l'occasion de rencontrer auparavant, vous vous demandez ce que c'était ? Il n'y avait pourtant pas besoin d'être devin pour le deviner mes chers amis. Il n'avait pas alerté tout le monde de la présence d'un Marine dans la ville où ces derniers étaient détestés ce qui prouvait qu'il voulait un combat à la loyale, en un contre un... Il me l'avait d'ailleurs très clairement signifié, il ne refusait jamais un défi mais il voulait d'abord finir de s'occuper des trois imbéciles qui avaient voulu l'agresser d'une manière que je ne connaissais point et qui ne m'intéressait, de toute manière, guère. J'allais pouvoir observer un peu de quel bois était fait celui qu'on appelait Vent Noir et que j'appellerai très simplement Kaze-dono si il me prouvait qu'il valait la peine d'être combattu. Aussi, j'épargnerai sa vie en cas de victoire si il me donnait un combat assez intéressant pour que je décide que lui ôter la vie serait dommage. Mais bon, je n'étais pas sûr de gagner, on était jamais sûr de gagner après tout... La vie était tellement bizarre que toutes les certitudes pouvaient être balayées d'un coup. Mais je suppose que vous le saviez déjà si vous avez réellement vécu sur cette terre un nombre suffisant d'années.

Bref... Observant le combat, je me rendis tout d'abord compte de la beauté des armes de Kaze, ce n'était pas tous les jours qu'on voyait une lame de Rubis et une lame de Saphir... Je ne savais même pas que ces dernières existaient pour être francs avec vous mais... Ce n'était pas les armes qui faisaient l'épéiste, c'était l'épéiste qui faisait les armes alors... Le fait qu'il aie des armes aussi magnifique ne voudrait rien dire si il ne s'en servait pas de la manière adéquate, vous voyez ce que je veux dire non ? Enfin bref... J'observais donc le combat et... Je me rendis compte qu'il n'y avait en réalité rien à observer... Pourquoi ? La différence de niveau entre le Pirate que je devais capturer et les trois pirate qui l'avaient agressé était trop élevé pour que ce combat prenne un véritable sens. Pour preuve, le combat tourna très court, pour ne pas dire que ce fut presque comme si ce dernier n'avait jamais eu lieu en réalité. Quoi qu'il en soit, cela m'arrangeait bien car cela signifiait aussi que je pourrais enfin affronter cet homme, plus que quelques minutes le temps d'aller dans un endroit tranquille à l'extérieur de Mock Town. Je le suivais avec un sourire jusqu'à ce que nous arrivions enfin dans un endroit calme, paisible, tranquille et où personne ne pourrait nous déranger, mon marsupilami, qui était sur mon épaule sauta sur un arbre avoisinant sous mon ordre et je sortis Fléau, mon Katana, avec un sourire.


"Je suppose que nous pouvons commencer désormais. J'espère que tu es prêt. Si c'est le cas... Réponds avec tes lames !"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du grabuge sur Jaya [ PV. Shin Kyo ]   Dim 10 Juin - 4:08

InvitéInvité
avatar


C'était un combat éclair comme on dit. Les trois brigands qui voulaient attenter à la vie du jeune pirate aux cheveux bleus finirent au sol avec une jolie entaille dans le dos chacun. Kaze n'avait même pas eu le temps de déployer un quart de sa vraie force. Encore moins son pouvoir que lui procurait son fruit du démon. Il valait mieux pour le moment garder cela secret afin de s'en servir comme effet de surprise qui pourrai retourner l'avantage en sa faveur. Kaze savait pertinemment que son prochain adversaire allait être d'un tout autre niveau. Il était un marine et il ne semblait pas rigoler celui la. Peut être un haut gradé qui sait. Dans ce cas la Kaze devra donc être très prudent durant son prochain combat car celui ci pourrait très bien être le dernier dans le pire des cas. Tout les pirates autour de Kaze étaient quelque peu surpris de la tournure que venait de prendre les évènements. Personnes n'auraient crus que le jeune pirate aux cheveux bleus allait réussir à battre trois autres pirates à lui tout seul et en un seul coup qui plus est.

Kaze regarda la foule autour de lui, sans bouger de sa position et en tournant simplement la tête de gauche à droite, arborant un regard des plus sur et sérieux pour montrer qu'il n'était pas un petit plaisantin. Il était décidé à se faire connaitre et rien n'était mieux que l'intimidation et une petite démonstration pour réussi cela. Maintenant qu'il venait d'être vu par de nombreux pirates, il était maintenant quasiment certain que son nom allait être transmit de bouche à oreille, partout à travers tout Grand Line. C'était peut être là le début de sa nouvel renommée qui commencerai à grandir petit à petit qui sait. Kaze resta de marbre, il ne dit pas un mot de plus et resta le plus stoïque possible en entendant les ragots qui commençaient à se faire entendre tout autour de lui. Les trois pirates au sol devant lui étaient eux en train de ramper au sol comme ils le pouvaient voulant à tout prix s'enfuir au plus vite. Même si la douleur de leur blessure dans le dos devait sans aucun doute leur faire un mal de chien et les empêcher de prendre leurs jambes à leur cou aussi vite qu'ils l'auraient voulu.

Kaze se retourna par la suite vers le Marine qui l'avait interpellé juste avant le combat. Ce dernier voulait arrêter Kaze? Alors ce dernier aurai une réponse bien clair à fournir. Le jeune pirate n'était pas vraiment d'accord pour se laisser capturer sans combattre et il avait la ferme intention de lui montrer de quel bois se chauffait vraiment un pirate qui crois en lui. Le jeune homme aux épées brillantes avait fait signe au Marine de le suivre à l'extérieur de la ville. Les lieux n'étaient pas vraiment appropriés pour un tel combat surtout en pleine ville. Même si dans CETTE ville, les bagarres étaient monnaies courantes. Mais pour un Marine, ce faire découvrir ici n'était pas vraiment une bonne chose. Surtout que Kaze n'avait pas l'intention de dévoilé l'identité de l'homme en face de lui. Il préférai faire un véritable duel pour pouvoir se jauger lui même et aussi testé la force réelle de son adversaire. Les deux hommes quittèrent donc la ville alors qu'autour d'eux, tout les autres pirates ne les lâchaient pas des yeux, se demandant toujours qui pouvaient être ces deux la sorti de nul part.

Kaze emmena son prochain adversaire en dehors de la ville donc, faisant bien attention à garder un oeil méfiant sur lui, au cas ou ce dernier tenterai de l'attaquer par surprise une fois hors de la ville. Emmenant son adversaire loin de Mock Town pour avoir le plus de tranquillité que possible, Kaze s'arrêta en bordure d'entrée d'une forêt, dans un endroit assez dégagé pour pouvoir s'en donner à coeur joie. Kaze se retourna ensuite vers son adversaire qui l'avait suivi sans rien dire. L'animal qui se trouvait sur l'épaule du futur adversaire de Kaze sauta sur une branche d'arbre et resta à sa place. Le Marine lui en profita pour sortir son katana et se tenir prêt en face de Kaze lui disant de se tenir prêt lui aussi s'il voulait battre en gros. Kaze eut un petit ricanement intérieur et se tint prêt lui aussi pour le combat. Il resta la devant son adversaire sans même sortir un de ses armes de leur fourreau. Que pouvait bien avoir en tête le jeune pirate? Se battre sans arme à la main était une folie surtout face à un Marine haut gradé. Mais beaucoup de pirate ne se servent pas de lame pour se battre. Kaze resta donc les bras croisés devant son adversaire en attendant une quelconque réaction de sa part. Le jeune pirate se doutait un peu que son adversaire devait sans aucun doute se demander ce que pouvait bien mijoté Kaze. Ce dernier ne tarderai pas à lui répondre.

Tout à coup, Kaze commença à courir en direction de son adversaire droit devant lui sans même montrer une quelconque peur envers ce dernier. Il avait demandé à commencer le combat et s'était très exactement ce qu'était en train de faire Kaze. Arrivant à la moitié de la distance qui les séparés, Kaze plaça ses mains en arrière dans son dos puis les transforma en serre de griffon. Il laissa cacher ses mains pour pouvoir par la suite surprendre son adversaire grâce à sa transformation soudaine. Arrivant devant son ennemi, Kaze tenta alors de prendre le sabre de son adversaire entre ses griffes de griffon pour tenté de parer une quelconque attaque de son adversaire qui voudrai peut être l'attaquer. S'il parvenait à faire cela, Kaze ferrai alors pousser par la suite sa queue de griffon pour venir l'enrouler autour du poignet de son adversaire qui tenait le katana pour ensuite le projeter à terre s'il parvenait à effectuer sa première action.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du grabuge sur Jaya [ PV. Shin Kyo ]   Lun 2 Juil - 16:23

InvitéInvité
avatar


~Not Bad~


Surpris ? Moi ? Par ce qu'il venait de se passer ? Aucunement, je m'y attendais plus qu'autre chose pour vous dire la vérité. C'était souvent les personnes qui parlaient le moins qui étaient capables du plus de choses et puis... Le fait qu'aucune peur n'était visible dans les yeux de l'homme qu'on appelait Vent Noir de son vrai nom Kaze montrait parfaitement quelle tournure allait prendre ce combat. Autre chose montrait que Kaze allait gagner son combat avant même que ce dernier ne commence, c'était la faiblesse des personnes qui l'avaient attaqué, et cette faiblesse était prouvée par le fait qu'ils avaient voulu l'attaquer à plusieurs contre un ce qui était d'une grande lâcheté que je n'aimais pas trop personnellement. Je les aurai bien arrêté mais je n'étais pas d'humeur aujourd'hui, j'étais bien plus excité par mon combat contre Kaze qui semblait avoir un certain potentiel que par arrêter quelques Pirates d'une faiblesse ridicule pour les ramener au Quartier Général. Je n'avais pas les mêmes priorités que certains de mes collègues qui voulaient arrêter ou tuer tous les Pirates qu'ils croisaient sur leur route. Je trouvais que c'était une perte de temps personnellement mais... Je ne jugeais pas ce qui faisaient cela, après tout on a tous une vision différente de notre devoir en tant que Marine au sein du Gouvernement Mondial.

Je ne fus pas non plus surpris par la réaction des personnes qui se trouvaient autour de nous, les informations circulaient vite sur les Mers de Grand Line... Tellement vite qu'on ne pouvait que très rarement savoir si elles étaient fondées ou si ce n'était qu'un ramassis de conneries. Enfin bref, le fait était que tout le monde parlait déjà de Kaze comme de quelqu'un de très dangereux à qui il ne valait mieux pas chercher d'ennuis si on ne voulait pas finir dans un sale état en un seul coup ou des choses du genre, je pense que je n'ai pas besoin de vous faire un dessin et que vous comprenez bien quel type de réputation était désormais en train de graviter autour de Kaze. Mais bon, ce n'était pas le genre de choses qui m'intéressait, la réputation dont jouissait les Pirates... Je n'en avais strictement rien à faire, le plus important ce n'était ni leur prime ni leur réputation... C'était ce qu'ils valaient au combat pour moi et c'était pour ça que j'avais décidé de défier Kaze en un contre un plutôt que de ramener un bataillon avec moi ou de prendre des menottes en granit marin .De fait, je me baladais toujours seul avec mon Marsupilami sur les Mers, j'étais un être solitaire qui ne désirait l'aide de personne si vous voulez. Et c'était le genre de vie qui me plaisait vraiment beaucoup parce que je n'avais quasiment aucune barrière, enfin bref...

Je fus à nouveau amusé par la méfiance qu'avait ce dénommé Kaze à mon égard, c'était quelqu'un de prudent... Cela signifiait donc qu'il était conscient qu'il ne sortirait pas vivant d'une attaque surprise de l'homme que j'étais ? Ou peut-être était-ce tout simplement parce qu'il connaissait le danger de commencer un combat avec un handicap tel qu'une blessure plus ou moins importante. Quelle que soit la raison qui poussait le jeune homme à être aussi méfiant à mon égard, je trouvais cela à la fois très amusant et aussi très respectable. Il n'était pas de ces pirates prétentieux et trop sûrs d'eux que je détestais et que je tuais dès que j'en croisais un, il était différent de la plupart des pirates de bas étage que j'avais eu le plaisir ou la malchance d'affronter au cours de ma carrière dans la Marine et de ma vie toute entière sur cette terre. Enfin, vous faire une liste de toutes les personnes que j'avais affronté au cours de ma vie serait beaucoup trop long, me rappellerait trop de mauvais souvenirs et vous ennuierait sans doute avant même d'en arriver au quart de la moitié. Bon j'abuse un peu mais pas tant que ça, alors je pense que nous serons tous d'accord pour passer à quelque chose de plus intéressant que mes expériences du passé n'est-ce pas ? De toute façon, c'est moi qui décide de ne pas vous raconter ma vie, pas content ? Tant mieux.

Enfin... Le combat semblait être sur le point de commencer puisque j'avais dégainé mon arme mais... Le jeune homme qu'était Kaze et qui se trouvait en face de moi n'en avait encore rien fait ce qui m'étonna un peu. Je me demandais à quoi pouvait bien jouer ce pirate. Si je n'avais pas déjà jugé qu'il n'était pas le type d'hommes prétentieux que j'avais l'habitude de croiser, cela n'en demeurait pas moins un comportement des plus étranges à mon goût. Ce n'était pas forcément que cela me dérangeait, après tout... Si il voulait mourir sans même avoir eu le temps de dégainer son arme, il en était parfaitement libre et cela me simplifierait bien les choses dans un sens. Mais dans un autre, il ne fallait pas oublier que ce que je recherchais était un véritable combat, pas une arrestation sans aucune résistance. Et puis, il m'avait semblé que Kaze n'était pas le genre de personne à se laisser emprisonner aussi facilement, c'était en tout cas ce qu'il paraissait lorsqu'on le regardait. Je voyais de la détermination dans ses yeux, ou peut-être est-ce que je me trompais ? N'était-il pas de ces pirates que j'aimais tant dans ma jeunesse ? Ces pirates qui étaient guidés par des rêves fous qui leur donnait une force hors du commun et qui faisaient d'eux des adversaires plus redoutables les uns que les autres. M'étais-je trompé à son propos ? J'en doutais fort à dire vrai.

Comme je le pensais, ce n'était qu'une impression passagère et mensongère que je venais d'avoir. Kaze était bel et bien de ces hommes que j'appréciais et que je répugnais à tuer. Il était bien un homme que je pouvais respecter même si il était mon ennemi. J'en étais fort heureux d'ailleurs, cela promettait un beau combat j'en étais sûr. D'ailleurs, ce dernier ne tarda pas à commencer, mon adversaire fonça vers moi à toute vitesse, je remarqua que ses mains étaient derrière son dos mais je ne m'en inquiéta pas plus que ça. Je tenais fermement mon Katana dans ma main droite en attendant de voir ce qu'allait tenter de faire mon adversaire, je ne fus pas déçu si vous voulez tout savoir, en effet... Il tenta de me prendre mon sabre grâce à des griffes de Griffon, heureusement que je me souvenais qu'il fallait toujours tenir fermement son arme lors d'un combat. Je ne paniqua aucunement bien entendu, je me servis juste du fait que le Katana ne pouvait plus bouger étant donné qu'il était tenu à la fois par Kaze et moi pour le lâcher une seule et unique seconde le temps de mettre un coup de poing surpuissant et rapide grâce à une accélération très rapide qui m'avait permis de combler la distance entre nous en à peine une seconde étant donné qu'elle était courte, c'était à la portée de tout le monde vous savez. Je n'étais pas sûr que cela touche mais j'étais au moins pratiquement sûr de récupérer mon Katana grâce à ce subterfuge et c'était le principal, si je pouvais faire des dégâts au passage, tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Du grabuge sur Jaya [ PV. Shin Kyo ]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Du grabuge sur Jaya [ PV. Shin Kyo ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Listes pour le Grabuge
» Compte de Kairo Shin
» Shin Alkar
» Débriefing Grabuge
» Wanted, renom de Shin Alkar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Jaya-