AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Dim 26 Fév - 22:41

InvitéInvité
avatar


Pendant que les vagues me berçaient, je rêvais. C’était un doux rêve, dans lequel j’étais dans un équipage. On partait en mer à la recherche du One Piece, comme la plupart des pirates, mais pas le genre de pirates dont on me parlait souvent, c'est-à-dire comme des tueurs sanguinaires qui cherchent mort et destruction. Non, j’imaginais plutôt un équipage joyeux, partant à l’aventure pour une simple et bonne raison : prendre du bon temps à visiter chaque îles jusqu’à trouver le trésor suprême. Ca restait plus un jeu qu’une véritable chasse au trésor. Nous étions les joueurs, et la marine les méchants qui ne veulent pas qu’on aille jusqu’à lui. Personnellement, je pense que le One Piece existe, mais que ce n’est pas matériel. Ce qu’avait voulu dire Gold D. Roger, c’était qu’il y avait certes un trésor, mais que celui-ci est constitué d’une seule chose : l’aventure. L’aventure avec des personnes que l’on apprécie est l’une des meilleures choses que l’on peut faire dans ce monde. Bon, ok j’apprécie beaucoup la solitude, mais j’aime partager mes créations, et j’aimerai partager mes futures aventures avec un équipage.

Dans mon rêve, qui durait bien plus longtemps qu’un rêve d’une nuit, Je voyais des silhouettes d’animaux. Un chat, un lézard, un aigle. Mais pas seulement d’animaux, les silhouette de plusieurs bretteurs, d’adeptes du tir,…
La forme du chat m’intriguait, puisque le peu que j’avais pu en voir, c’était dans les livres.

Danna, dans son rêve : Chat…

Je trouvais ca mignon, un chat, même si je n’en avait vu qu’en illustration ou en photo… Enfin bref, par curiosité, j’ai suivis le chat. Il me conduisait dans une forêt un peu trop luxuriante, et je devais contourner certains passages, tandis que l’animal passait simplement dans des petits trous entre les troncs. C’était dur mais je suis parvenu jusqu’à une clairière. Dans celle-ci se dressait une magnifique fontaine, ainsi que des bancs. La silhouette de chat attendait sur l’un deux. Tout semblait si… réel.

Danna, à moitié réveillé dans son rêve : Est-ce… vraiment un rêve ?

Puis l’envie d’imaginer quelque chose qui puisse apparaitre devant moi traversa son esprit. Soudain, cette chose apparut. Une armure intégrale que j'avais imaginée quelques jours plus tôt. Cette occasion était trop parfaite pour testé ce que j'avais imaginé. J’ai donc mis l’intégrale vivement, avant de m’assoir à côté de la silhouette du chat. J’ai vaguement retiré mon gant, afin de caresser le félin. C’était une première pour moi, et le contact avec le poil soyeux du mammifère me remplissait étrangement de joie.

Danna, un peu contracté : C’est… Mignon un chat…

C’était toujours une silhouette, mais rien que le fait d’imaginer la petite créature lui donnait une forme. Après avoir longuement caressé le chat, j’ai remis le gant, qui n’était autre que le gant de force que j’avais utilisé pour lancer mon bateau à la mer. L’intégrale de l’armure me donnait une force aussi monstrueuse que mon armure de travail, mais me procurait aussi un énorme bonus de rapidité. J’étais certes moins résistant qu’avec l’armure de travail, mais au moins, je pouvais me permettre de chuter, sauter à une hauteur vertigineuse ou même courir très rapidement sans avoir peur de prendre des risques. Même si les quelques réglages que je faisais étaient en rêve, je savais que je pouvais les retranscrire à la perfection une fois réveillé. Car j’étais bien conscient de rêver. J’avais lu dans un livre qui parlait de voyage astral que la possibilité d’un rêveur de faire ce genre de chose était très basse, et que quand cela arrive, on fait un rêve lucide.

Le problème d’un rêve, c’est que c’est éphémère, et du coup je me suis réveillé un peu trop rapidement. C’est après avoir fini les réglages de mes gants et de mes bottes steampunk que je me suis réveillé. Le bateau tanguait doucement, et il faisait nuit. Combien de temps avais-je dormi ? Je regardais la lune. Elle était déjà en fin croissant. Je devais avoir dormi au moins cinq jours d’affilé. Mon estomac me le confirmait. L’entendant grogner, s’il avait pu parler, il m’aurait noyé dans une centaine de juron. Je me suis donc approché de la cale pour en sortir une viande conservée au sel. C’était une viande que j’avais fait cuire et séchée, donc je n’avais pas besoins de la refaire grillée. Je m’en suis gavé, accompagné d’une salade. C’est seulement après que j’ai observé la mer. J’apercevais des terres à bâbord et à tribord, mais je n’avais pas envie d’y aller. Il fallait que j’avance. Une fois à Grand Line, j’aurai plus qu’à trouver des compagnons…

Plusieurs jours ont passés. L’armure que j’avais établie en rêve est devenue réalité. J’ai bien fait d’établir une réserve de matériaux en tout genre. J’ai plus qu’à faire les réglages qu’il fallait et elle était prête. Une armure de combat. Ca m’évitera d’abîmer l’armure de travail. Elle a un look très futuriste, bien différente que celle de mon rêve. Esthétiquement, on aurait dit qu’elle sortait tout droit d’un futur très très lointain, ou la technologie est excessivement avancée. Elle est noire, avec des lumières bleutée, activable et désactivable à souhait. Je préférais déjà qu’elle soit activée, car la nuit elle me permettra de me diriger sur le bateau, sans être obligé d’allumer les lumières. Si je devais me faire discret, je désactiverai simplement la lumière. Le noir se confond parfaitement avec la nuit. Le seul défaut de l’armure était les réglages. Dans l’état actuel, l’armure n’applique que la force des gants, mais ce n’était pas encore au point. Je travaillerai dessus plus tard, car loin devant moi, je voyais une montagne.

Enfin ! Cela faisait que quelques semaines, mais il faut dire que le vent, en plus des roues de mon bateau, étaient en ma faveur. J’étais en face de la montagne aux courants ascendants : Reverse Mountain. Evidemment, la question d’avoir un log pose ne se pose pas. Je veux aller au feeling, jusqu’à trouver des compagnons. Je finirais bien par trouver un navire en mer… En fait, j’ai traversé la Reverse Mountain bien plus facilement que ce que je pensais. C’était trop simple… Mah ! Je trouverai bien des épreuves difficiles en cours de route. En vérité, ce n’est que quelques jours après la traversée de la Reverse Mountain que je suis tombé sur un banc de roi des mers. Ceux-ci m’ont donné du fil a retordre, mais cela me permettait d’améliorer encore une fois mes créations. Mon armure de travail était maintenant dotée d’une lance à eau de mer intégrée au bras droit. Cela me permettrait de me défendre si un utilisateur de fruit du démon venait à m’attaquer tandis que je travaille. De plus, je peux dorénavant m’en servir comme un véhicule. J’ai décidé que cela restait une armure de travail, et non un moyen de défense. Je ne peux pas aller sur la terre ferme, mais je peux m’en servir comme scooter de mer. Je lui donne un peu une image de barque à réaction.

J’ai créé tant de choses pendant mon voyage. Dès que je n’ai plus de matériaux, je m’arrête vaguement à une île pendant une heure ou deux, puis je repars. Mon armure de combat est elle aussi opérationnelle. Bien qu’il reste encore quelques réglages au niveau des pieds, elle peut d’ores être utilisée. J’en ai hâte, même s’il me faudrait une bonne raison pour m’en prendre à quelqu’un.

Quelques jours plus tard, pendant la nuit, alors que la lune est pleine et que j’observe l’horizon, une silhouette se dessina. Un bateau! J’en suis presque étonné, puisque avec tout mon vagabondage au gré des courants et des vents, c’est le premier. Muni de mon armure de combat, j’ai grimpé dans l’armure de travail que j’ai passé en mode aquatique. Et c’est ainsi que je me propulsais sans discrétion vers le navire inconnu…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Mar 28 Fév - 19:27

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3258

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    La mer, quel beau paysage ! Une si vaste étendue d'eau si calme. Enfin, ça, c'est les apparences pour quelqu'un qui débarque sur Grand Line sans avoir été prévenu de quoi que ce soit. Pour les pirates comme nous qui avons l'habitude, cela représente plus de danger que l'on ne pourrait penser. C'était l'après-midi, le soleil tapait. Le moteur du navire était assez rechargé pour tenir jusqu'à cette nuit, je pouvais donc me prélasser au soleil comme un lézard sur son rocher. Enfin pas exactement. J’étais accoudé au bord du navire, regard dans le vide, pensif malgré l'agitation habituelle du navire.

    Je pensais à ce que l'on pourrait trouver sur cet étrange océan. Les exemples ne manquaient pas dans mon expérience personnelle, même si l'on excepte les utilisateurs de fruit du démon. Un marine en armure incassable qui m'a fait réfléchir sur mon niveau, des animaux géants dans le désert d'Alabasta... Mais j'imaginais ce que l'on pouvait encore trouver que l'on aie pas encore vu. J'imaginais des robots géants, de vrais dragons et d’autres bêtes ne vivant que dans les histoire que l'on raconte aux enfants. Mais le temps de pensée est finie. Miwa posa sa main sur mon épaule pour me tirer de mon état secondaire, et pour me prévenir que le repas était servi.

    "Ah ! Ça tombe bien j'ai faim !"

    En fait mon estomac ne râlait pas trop jusque là, peut-être parce que j'avais la tête ailleurs, mais l'idée des bons petits plats d'Aokami me faisait saliver à tous les coups. Je me dirigeais donc vers la cuisine avec ma sœur de cœur pour participer au dîner de l'équipage. Comme d'habitude, le repas était succulent. Je serais bien retourné à mon poste d'avant, mais je me sentais fatigué, sans trop savoir pourquoi, et comme le soleil s'était couché durant le repas, j'allais faire de même.

    La nuit se passa tranquillement à un détail prêt. Au beau milieu de la nuit, je fus réveillé par un bruit de tous les diables. Apparemment, j'étais le seul à avoir été dérangé. Mais il n'empêche que du bruit en pleine nuit en pleine mer, c'est pas normal. Je n'allais pas réveiller mes camarades tout de suite, je voulais d'abord savoir ce que c'était. Je sortis donc sur le pont, silencieusement, et regardais par-dessus bord. Et là, mes idées de l'après-midi se réalisèrent. Un robot avançait sur l'eau ! Bon, il y avait quelqu'un dedans à ce que je pouvais voir, en tout cas il y avait une chose claire à l'intérieur de la carcasse métallique sombre, qui produisait de la lumière, permettant de le voir malgré la faible lueur de la lune.

    "Ho hé le robot !"

    Je sais, c'est pas bien malin d'appeler un inconnu, même un robot. Mais bon je sais me défendre quand même ! Et au pire j'aurais qu'à lui foutre un bon coup sous ma forme animale pour l'envoyer croupir sous l'eau... Mais je préfèrerais que ce soit un gentil robot, j'aimerais bien savoir ce que donne une discussion avec un robot ! Et optionnellement savoir qu'est-ce qu'il fait là, mais ça, ça passe au second plan...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Mar 28 Fév - 21:59

InvitéInvité
avatar




On ne réveille pas le chat qui dort!

    La mer, c'est bien! Enfin, non! La mer, c'est pas bien! Pourquoi? Parce que je coule quand je vais nager, donc la mer, c'est pas bien! Hum... Dans un cas aussi, la mer apporte les poisons et les poisons sont bon à manger, donc s'il n'y avait pas de mer, j'aurais pas de poison. C'est compliqué cette histoire, parce que je peux même pas attraper mes poisons toutes seules, je suis obligée d'avoir un pêcheur à mon service aussi non la mer m'avale toute crue. Elle est cruelle la mer avec moi! Pourquoi me fait-elle saliver avec ces beaux poisons? Elle ne veut même pas m'en donner un gratuitement, elle ne veut même pas que je suis puisse nager parmi eux, elle est jalouse de moi! Car ... Car ... Je suis rouge et elle, bleu! Voilà! Ca ne peut être que ça!! Aussi non, je vois pas, je vois vraiment pas, parce qu'elle est pas très bavarde la mer, c'est à peine si en ce-moment elle vous envoie deux-trois vagues. Même pas de quoi s'amuser avec elle, j'ai envie de jouer, mais elle reste à bouder, à me jalouser, qu'elle méchante jalouse la mer!

    Je m'ennuyais ... Je n'avais rien d'autre à dire ... Ces derniers jours, la mer était bien trop calme à mon goût, cela n'annoncer rien de bien pour la suite du voyage. Tout le monde était occupé à faire quelque chose, sauf moi ... Enfin, c'est ce que je pense, car je ne voyais pas ce qu'ils vont en réalité, mais je pouvais déjà dire qu'il était bientôt l'heure de manger et que Aokami devait être entrain de cuisiner. Comment je pouvais le savoir? C'est simple ... Mon ventre était occupé de crier famine, c'était le plus grand malheur de ma vie, j'avais même plus la force de tenir debout, j'étais complètement appuyée à la rambarde du navire. J'avais envie de râler contre ma faim, mais je n'étais pas un chien mal élevé qui cris aux restes! Non! Je n'étais pas de cette espèce!! Je suis un fière lynx des montagnes qui chassent fièrement sa nourriture! Sauf que moi ... Je ne peux pas pêcher les poisons!! Si! Mais pour ça, il me faudrait une canne à pêche que j'ai pas! Faudra que Shira' fasse des frais et qu'il pense à en acheter une, les chats ont besoin de poison, c'est la vie!! Puis, voilà que sonne le moment tant attendu! MANGEZ!!!

    Après un bon repas dans une bonne ambiance, rien de tel qu'une bonne petite sieste au soleil, à se faire dorer la peau. On va non plus se faire griller comme un poison sur le barbecue, mais non, juste une petite sieste au soleil. Tranquillement installé dans mon coin préféré du navire pour sa chaleur, je m'endormis facilement, le sourire aux lèvres. Une heure après, je me réveilla pour m'occuper de quelques trucs avant que la nuit ne tombe. Quand elle arriva, je partis tranquillement dans ma chambre, me mettant en pyjama et direction mon lit pour dormir jusqu'au lendemain matin. Sauf que non! Pas cette fois! Quelqu'un était là pour m'empêcher de rêver!! Un bruit pas possible! J'ai pourtant le sommeil lourd, mais là, c'était insupportable. D'abord ce bruit, puis un idiot de capitaine qui cri dans la nuit, il n'a rien dans la cervelle ou quoi? Agrippant mes draps avec force, je me retint de devenir folle avec ce bruit, personne ne connais ce fameux proverbe? Maintenant, vous serrez qu'il faut le retenir et pourquoi il faut le savoir, c'est important pour votre survie dans le futur!

    Prenant mon katana en main, je sortis de mes couvertures tel une furie. Claquant violemment ma porte de chambre, je sortis sur le pont pour regarder Shiraho avec un air de chat féroce. Les oreilles sortis, la petite queue fouettant l'air, je sauta sur la rambarde pour m'accroupir dessus, grognant entre mes dents. Mon katana toujours en main, je tapa mon capitaine avec sans le sortir de son fourreau lui laissant une belle trace sur le nez.

    "Ca va pas de faire tout ce bruit au beau milieu de la nuit!!"


    Serrant les dents, fixant l'engin au loin, j'attendis qu'il soit à bonne distance pour sauter habillement à la mer. Enfin non! Pas à la mer, mais sur l'engin flottant! Attrapant l'homme à l'intérieur, je le sortis de force, attendant que l'engin soit encore plus proche du bateau pour le balancer à l'intérieur, m'aidant de mon autre forme de lynx. Quand il fut sur le bateau, je remonta à l'intérieur à nouveau pour reprendre mon aspect de fille. Sortant mon katana, je posa mon pied sur le torse de l'homme au sol, mon katana sous son menton, grognant encore.

    "Comment as-tu pu me réveiller?!"







Dernière édition par Cielo Meranii le Sam 28 Avr - 13:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Mer 29 Fév - 15:31

InvitéInvité
avatar


L’eau est glaciale. Bien que je ne puisse pas la sentir grâce à mes armures, les indicateurs présents dans l’armure de travail me permettent de savoir les propriétés de l’eau qui se trouve en ce moment même en dessous de moi. Le radar n’indique pas de bestiole nuisible, ni d’autres bateaux. J’avance tranquillement quand j’ai aperçu une silhouette sur le bateau. Celle-ci m’appelait.

Silhouette : Ho hé le robot !

Personnellement, je me serais tût, mais bon pourquoi pas…. Je m’avance encore sur le bateau quand j’entends une voix féminine. Elle semble irritée et de très mauvais poil. C’est le cas de le dire puisque la première silhouette m’ayant appelée se prit un coup au visage, puis semblait se tourner vers moi. La silhouette fit un bond vertigineux. Pas un bond de simple humain. La silhouette atterrit juste devant mes commandes. C’était bel et bien une femme… Mais elle a un pelage de couleur brun, et son visage félin me fait penser… à un lynx. Etrange coïncidence, puisque je m’intéresse de près aux félidés. Mais ses caractéristiques ont tout d’un Zoan. Un fruit donnant les caractéristiques d’un animal une fois ingurgité. C’est magnifique.

Mais cette période s’extase sur cette découverte que représente la fille qui semble ne pas être majeure, quand celle-ci se transforma sous ses yeux en lynx. Les yeux écarquillés, elle me saisit par d’épaule et me sorti de mon armure !

Danna, dans l’incompréhention totale : Qu’est-ce que…

Mais sans avoir eu le temps de terminer ma phrase, elle me lança avec force sur le bateau. Ca force m’a étonnée, et je me suis laissé porter par le lancer pour atterrir sur le pont. Sans même avoir le temps de me relever, la fille se trouve déjà au dessus de moi, un pied sur mon torse toujours protégé par la cuirasse noire de l’armure de combat, et un katana au niveau de la gorge. Elle est redevenue normale, et dévoile un minois d’adolescente très mignonne. Les cheveux d’une rouge ecarlate, elle me regarde avec mépris.

Femme lynx : Comment as-tu pu me réveiller?!

« On ne réveille pas le chat qui dort ». J’ai déjà entendu cette phrase plusieurs fois, mais il faut peut être que je l’applique aussi aux lynx aussi…

J’ai envie de jouer les comiques et de lui répondre « Euh… Jocker ? ». Mais la lame m’en dissuada. Doucement, j’ai retiré mon casque, dévoilant ma tête. J’essaye de me calmer et de répondre d’une voix posée.

Danna, une voix légèrement tremblante : Excusez moi de vous avoir réveillé, mademoiselle. J’ai laissé ma joie m’envahir quand j’ai aperçu votre bateau au loin, car cela fait un petit bout de temps que je vagabonde sur l’Océan.

J’espérais l’avoir convaincu, d’autant plus que sans mon casque, mon espérance de vie était nulle si elle décidait de m’exécuter.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Mer 29 Fév - 17:16

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3258

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Franchement, un robot ! Je n'en revenais toujours pas ! Je l'imaginais déjà tirer des balles de pistolet avec les mains, lancer des fusées et des scies et de la lumière et tout plein de trucs. Je n'ai peut-être jamais autant usé de mon imagination que dans l'instant présent. Mais un coup sur le nez me sortit de mes rêveries. Me frottant le nez je me retournais, bien qu'ayant reconnu la voix furibonde qui s'était adressée à moi. C'était Meranii, la navigatrice du navire. Je veux bien qu'elle soit féline et tout, mais quand même, j'ai pas crié si fort, et puis en plus c'est pas ma faute si elle pionce en forme hybride qui accentue son ouïe. Enfin en tout cas là elle était en forme hybride, et en forme humaine elle est pas censée être si sensible... Enfin bref, je lui aurait bien rendu son coup, mais elle avait sauté... Attends, elle a sauté?! Mais elle a un fruit !! Bon, ça va, c'était pour atterrir sur le robot. Je suppose qu'elle lui en voulait aussi de son réveil forcé, mais bon s'attaquer à un robot, faut voir en quoi il est...

    Enfin du coup, elle m'a surtout cassé mon délire. Parce que bon, un robot, y a pas quelqu'un dedans en théorie. Et là, elle venait tout juste de balancer un gars qui était dans le robot sur le pont. Finis rêves de pistolet intégré et de gadgets programmables. Un homme c'est pas programmable. Enfin, allons voir le gars qui est arrivé, mais d'abord j'ai un truc à faire...

    Me rapprochant de Meranii, à quatre pattes sur l'inconnu et le menaçant de sa lame, je lui mis un coup dans la tête aussi fort que le cou qu'elle venait de me mettre dans le nez.

    "C'est pas parce que je t'ai réveillé qu'il fallait me frapper !"

    J'avais un peu interrompu leur discussion pas très amicale. A ce que j'ai entendu, le gars que le lynx avait extirpé du soi-disant robot était paumé dans l'océan. C'est à se demander comment il a survécu à Grand Line ! Mais enfin, d'un autre côté je compatissais totalement à son cas. J'ai connu la même chose à l'époque où j'ai quitté mon île. Si ce n'est que mon embarcation était pourrie, et qu'elle a fini par lâcher. Mais comme lui, j'ai eu la chance de tomber sur le bon vieux Ryuujin et Karot.

    "Je comprend ta joie... Meranii, laisse-le tranquille, vaquer dans l'océan comme ça, c'est loin d'être de tout repos... Dis moi, c'est quoi cette espèce de robot où tu étais?"

    Meranii avait intérêt de m'obéir et de se calmer, sinon c'est moi qui la calme. De toutes façons, il ne semble pas représenter de danger, et même s'il en représentait, on sait se défendre sans le bloquer au sol. Et puis bon, c'est moi le capitaine, c'est moi qui dit si on reste sur nos gardes ou pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Mer 29 Fév - 17:55

InvitéInvité
avatar





    Il faut être complètement, mais vraiment complètement taré pour sortir la nuit en pleine mer avec un engin pareil! D'ailleurs, c'était quoi cet engin? J'en ai jamais vu de semblable auparavant ... C'est certainement un martien!! Oui! Les martiens contre-attaquent, ils veulent notre peau!! On va tous mourir, c'est la fin du monde! Ne dit pas n'importe quoi ... Les martiens ça n'existent pas, puis si ça exister depuis le temps qu'ils auraient attaqués. Mais non! Il faut lire dans leur pensée!! Ils attendent qu'on devienne faible pour nous envahir comme des rats dégoûts! Au secours!! Je veux pas mourir, je suis trop jeune pour ça, j'ai même pas encore connu l'amour de ma vie ... Je suis vraiment pas bien dans ma tête aujourd'hui, je crois que le manque de sommeil me fait défaut, enfin j'ai pas encore fini ma nuit, mais on va dire ça pour confirmer cela. Ou ... C'est le martien qui prend possession de mon cerveau et il est occupé de le détraquer! C'est ça, oui!! Il veut ma peur, pourquoi moi? Qu'il prenne le lézard en premier, les chats grillés, c'est moins bon que le dragon au grille!

    Restant sur mes positions, je n'avais pas bougé d'un poil. Un regard meurtrier posait sur l'inconnu, la lame sous son cou, je n'avais même pas entendu ces paroles tellement j'étais énervée, mais un bon coup sur la tête me fit lâcher un grognement. Je lâcha mon katana sur l'inconnue pour poser mes mains sur ma tête en râlant entre mes dents. Je tourna ma tête pour laisser mon regarde atterrir sur mon capitaine, mais qu'est-ce qui lui prend d'un coup? Il a perdu la tête ou quoi?! Ca fait mal! Secouant la tête en râlant entre mes dents, on pouvait dire que j'avais repris mes esprits, car quand je suis en colère, je ne maîtrise pas bien mes envies de meurtre ou non. D'un geste rapide, je récupéra mon katana, le rangeant immédiatement dans son fourreau. Je me retourna, râlant encore un peu entre mes dents, frottant ma tête, là où Shira' avait frappé n'ayant même pas pris le temps de bien regarder l'inconnu. J'étais même pas présentable, vous avez déjà vu quelqu'un faire connaissance avec quelqu'un en pyjama, les cheveux en pétard ou presque? Pas moi! Je ne peux pas rester ici!! Faut vite que je me sauve!!!

    Sauf que je suis pas partis, j'étais trop curieuse, l'envie de savoir la suite était plus grande. Me retournant pour enfin prendre le temps de regarder les choses, je posa mon regard sur le jeune homme qui était allongé sur le plancher du navire, il avait des cheveux blonds et bouclés légèrement. J'avais envie de jouer avec, mais il fallait que je me retienne, les envies c'est pour plus tard. Mordant légèrement ma lèvre, sur un ton un peu râleur, je dis.

    "Désolée ... Mais, j'aime pas être réveillée au beau milieu de la nuit ... Puis ... Quand je suis fâchée, je sais plus ce que je fais ..."

    Je tourna la tête embarrassée.

    "Désolée!"

    Passant une main rapide dans mes cheveux rouges, je me tourna à nouveau, croisant les bras.






Dernière édition par Cielo Meranii le Sam 28 Avr - 13:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Jeu 1 Mar - 12:22

InvitéInvité
avatar


Toujours à terre, lame sur la gorge, je pensais à plusieurs choses. Non seulement si j’allais mourir, cela va de soi quand on prend le risque de se faire découvrir de la sorte, mais si je m’en sortais, est-ce que je pourrais étudier un peu le zoan de cette fille ? C’était une question que je ne préférais pas poser de suite, car je ne la connaissais pas, et que nos premiers contacts étaient plutôt… violent. Cela dit, tout ça en dit long sur son comportement. Les possesseurs de Zoan prennent un léger comportement de l’animal représenté, ici la un lynx lynx, ou autrement dit un lynx boréal. Mais leur régime est essentiellement composé de chevreuil ou de chamois. Bah, j’imagine que, comme la plus grande partie des félins, manger du poisson ne la dérange pas. En tout cas, pour le moment, elle posait un regard meurtrier sur moi qui m’inquiétait.

Je fus coupé dans mes réflexions, quand j’aperçus l’homme de tout à l’heure. Je n’avais pas eu le temps de voir son visage, ni même de lui parler. La première chose que j’avais remarqué, c’était son nez, qui était plus rouge que le reste. Sûrement le coup que la jeune fille lui avait porté quand je me trouvais encore à bord de mon armure. Le garçon qui semblait tout aussi jeune lui donna un coup sur la tête, qui la stoppa nette.

L’homme inconnu : C’est pas parce que je t’ai réveillé qu’il fallait me frapper !

Elle grogna, secoua sa tête, avant de ranger son katana avec vigueur. Pendant le temps ou elle se remettait du coup, le jeune homme enchaîna.

L’homme inconnu : Je comprend ta joie… Meranii, laisse-le tranquille, vaquer dans l’Océan comme ça, c’est loin d’être de tout repos… Dis moi, c’est quoi cette espèce de robot où tu étais ?

Puis, la nommée Meranii partit en remarquant qu’elle était en pyjama. Je n’avais même pas remarqué, mais il est vrai que l’on voyait qu’elle venait de se réveiller. Elle se dirigea vers une porte, mais fit demi-tour. Sa curiosité la retenait. Elle scruta mon visage de ses yeux perçant.

Meranii, se mordant légèrement la lèvre : Désolée… Mais j’aime pas être réveillée au beau milieu de la nuit… Puis… Quand je suis fachée, je sais plus ce que je fais…

Puis elle enchaîna en s’excusant une seconde fois.

Danna, un sourire sincère en direction de Meranii : Ce n’est rien. Je suis fautif de tout ce vacarme, je m’en excuse encore…

Puis je me suis tourné vers l’homme en me relevant, afin de répondre à sa question. Parler allongé risquait plus de me faire piquer du nez, surtout à une heure pareille.

Danna, entamant ses explications avec des étoiles dans les yeux : Hum, ce n’est pas vraiment un robot. C’est une armure de travail, un bijou technologique de ma création! Mais elle fait bien plus qu’une simple armure. Elle me permet aussi de me déplacer rapidement sur la mer, bien malgré son bruit qui est un défaut plutôt gênant. Elle me permet de faire énormément de choses, comme le navire que vous pouvez apercevoir de loin, en seulement dix jours!

Puis j’ai tâté l’armure de combat que je portais toujours.

Danna : Et ce que je porte sur moi est une armure de combat. C’est avec cette armure, qui est encore en phase de test, que je me défends, bien que je manque énormément de pratique, puisque c'est l'une de mes dernières créations.

J’ai continué vaguement mon récit, racontant comment j’avais pris la mer, bien que je lui ai épargné les détails du type « j’ai perdu la plupart de mes amis et ma mère dans un affrontement contre des pillards ». Pour terminer j’étais vraiment heureux d’avoir enfin une vraie conversation.

Danna, rigolant : En tout cas, je suis content de trouver un peu de vie sur grand line. On ne peut pas dire que les poissons sont très bavards !

C’est sur cette boutade que je me suis présenté.

Danna, souriant une main derrière la tête : Au fait, je ne me suis pas présenté… Je m’appelle Danna, Danna Silverhead. Ravi de vous rencontrer!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Jeu 1 Mar - 19:26

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3258

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    J'aime pas les nuits trop mouvementées. La nuit c'est fait pour dormir enfin ! Mais bon, je vais pas me plaindre, c'est une nuit bien curieuse et intéressante. Et puis maintenant que Mera s'est calmée, c'est tout de suite plus reposant comme échange. Je trépignais d'impatience de savoir la provenance du tas de métal qui flottait à côté du Yukifune. Mais d'abord les excuses volèrent d'un côté comme de l'autre. Sympathique le blondinet, un peu beaucoup certes, mais c'est toujours mieux que quelqu'un qui t'envoie bouler à toute réflexion. Après ce bref échange entre lui et ma navigatrice qui arborait désormais une expression curieuse, il m'annonça la nature du robot. Et... ça m'a un peu déçu. Ce n'était qu'une coquille vide sans lui... Mais bon, je suppose qu'il y a quand même des fonctionnalités sympathiques ! Et puis en plus, il a une autre armure sur lui, je l'avais même pas vue. C'est la claaaasse !

    "C'est toi qui a fait tout ça? Hé ben dis donc !"

    Un constructeur d'armures robotiques ! Comme quoi, on peut vraiment tomber sur des choses fantastiques sur cette mer ! Et en plus, il a un certain sens de l'humour, que demander de mieux ! Enfin qui sait, peut-être que certains savent parler le langage des poissons? Imagine une sirène, elle peut, elle, et du coup elle a de la discussion même sous l'eau ! Et en plus, c'est mignon une sirène. Enfin en tout cas selon les stéréotypes. Je peux pas vraiment dire, je n'en ai jamais vu. Enfin bref, fini de rêvasser, le dénommé Danna venait de se présenter.

    "Ravi aussi, je suis Shiraho Kokaku, capitaine de ce navire... Dont l'équipage dort, à part notre navigatrice si présente que je laisse se présenter d'elle-même."

    Sur ces paroles, je m'écartais légèrement pour laisser parler Meranii pour se présenter...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Dim 25 Mar - 19:30

InvitéInvité
avatar





    Quand on écoute les paroles d'une personne, c'est comme quand on ouvre un livre. Il y a toujours une longue histoire derrière celle-ci, mais si on écoute pas jusqu'au bout, on ne peut pas en connaître le dénouement. En fait, chaque personne est un livre avec une histoire différente à chaque fois. Il n'y a jamais deux livres identiques, comme pour les gens, il est rare de trouver deux personnes pareilles mêmes si se sont des jumeaux. Chaque jours de notre vie complète une page de notre livre, la couverture et le titre sont inconnus de tous, même pour l'auteur du Roman de sa Vie. Le jour de notre mort, notre livre se termine sur une fin qui laisse des goûts amers dans la bouche de certains. On ne pourra jamais le lire en entier, juste en connaître quelques passages ou encore être un des personnage de livre. C'est quelque chose d'étrange et magique à la fois, c'est quelque chose de merveilleux, mais mystérieux en même temps. Je te dirais franchement et je vous dirais à vous, le seul livre qu'on risque le plus de lire, c'est celui de la personne qui partageras toute votre vie, votre moitié, votre amour, votre vie.

    J'avais écouté chacune de ces paroles avec intérêt, j'étais complètement fascinée par ce qu'il racontait malgré le fait que c'était facilement la vie de tout le monde. Enfin, c'était quelque chose d'intéressant et c'était lui-même une personne plutôt intéressante. Un mécanicien ... Je sais même plus, si on en a un à bord. Enfin bref! Il s'était présenté. Je trouvais son prénom un peu étrange, j'aurais plus l'impression que c'est le prénom d'une fille, mais faut pas lui dire. Le capitaine avait aussi prit la parole, mais je m'étais moins attarder sur ce qu'il disait, c'est ce qui me fit défaut d'ailleurs, car je ne compris pas pourquoi il s'écarta en me montrant. Je les regarda à tour de rôle sans comprendre ce qui m'arrivait, les oreilles planqués en arrière, la queue tombante, je ne savais pas quoi faire. C'est alors me souvenant que Danna s'était présenté, Shiraho avait du en faire autant. Les oreilles redressés pointant Danna, la queue qui se relève pour bouger de droite à gauche, je pris à mon tour la parole.

    "Navigatrice de ce navire, je m'appelle Meranii, Cielo Meranii."


    Je me courba légèrement pour terminer ma présentation, puis en me redressant, je posa mon regard de sang sur lui. Lui, personne qui a légèrement perturbé ma nuit. Je me demande ce que va faire Shira' de lui, on peut le balancer à la mer s'il veut ... Enfin! Je suis trop fatiguée pour plaisanter!!





Dernière édition par Cielo Meranii le Sam 28 Avr - 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Mer 11 Avr - 9:52

InvitéInvité
avatar


Shiraho Kokaku, hein? Ce personnage m'avais l'air drôlement amical. Même si la méfiance restait de vigueur et que je ne le montrait pas du tout, le capitaine avait l'air relativement jeune pour prendre la mer. Enfin bref, on trouve de tout dans ce monde! Cela me fit esquisser un léger sourire, puis il laissa la femme-lynx, cette Meranii dont les capacités me fascinaient, se présenter. Elle n'avait pas dû faire attention à ce que son capitaine lui avait demandé, et elle mit un petit temps à comprendre. Cielo Meranii, un nom qui sortait un peu du commun. Elle me regarda, après une légère révérence, avec un regard ensanglanté. Elle devait encore m'en vouloir pour ce réveil si brutal. J'ai décidé d'ignorer son "envie de meurtre", avec un peu de difficulté.

Danna, la mâchoire douloureuse à cause de son habitude à ne pas sourire : Enchanté, et encore désolé pour tout ce raffut. J'en suis confus.

Je repris mon casque sous mon bras, puis je regardais discrètement l'écran qui se trouvait à l'intérieur. Il faisait frais, et même la gifle de vent qui m'effleurai le visage ne me permettait pas de le savoir. Heureusement que j'avais ces précisions dans mon système de navigation. Cela dit, je n'allais pas dire "Rentrez, faites comme chez vous!" alors que je n'étais même pas sur mon bateau. Je ne sais pas trop quoi dire. Après tout, les questionner pour en savoir plus sur eux ferait sans doute trop suspect, et pour être honnête, c'est la dernière chose que je voulais qu'il y arrive. Pourtant, dans mes yeux brillait des tonnes de question. Comment? Quand? Qui? Pourquoi? La classe!... Ah, euh, non... Ça ce n'est pas une question, juste ce que je pense de leur bateau. Autant le mien qui se trouvait à me suivre grâce à un système te traçage était plutôt beau et réussi, autant sans mon pouvoir, je serais encore sur mon île avec une barque en bois. Tandis que ce bateau avait une allure on ne peut plus "piratesque". J'étais vraiment intéressé par ce que sont capable les membres de cet équipage. Je regardais donc autour de moi avec envie, faisant abstraction des deux pirates.

Danna, à la limite de redevenir un gamin explorateur : Eeeeh... C'est donc ca, un bateau pirate...

je faisais quelque pas lent, puis je prenais machinalement une sucette, que j'avais caché dans un petit creux de mon armure, avant de la mettre dans ma bouche et la faisant tourner de part et d'autre. C'était... un rêve qui s'accomplissait... J'avais toujours rêver de monter sur un tel bateau, avoir un équipage, des amis assez puissant pour pouvoir nouer des lien sans avoir peur de les perdre à chaque combat. Qui sait, peut être qu'ils voudraient bien me prendre. Mais pour le moment, la question ne pouvait pas se poser. On venait tout de même de se rencontrer. Je ne pouvais pas me permettre d'arriver et de dire "Bonjour, c'est joli ici, je m'installe!", cela ferait, encore une fois, beaucoup trop suspect. D'autant plus que j'étais seul, absolument seul sur Grand Line. Enfin bref, je regardais chaque détail, chaque planche de ce bateau en avançant on ne peut plus lentement, comme subjugué tel un enfant intrigué...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Lun 16 Avr - 10:15

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3258

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Meranii se présenta donc au dénommé Danna, et celui-ci s'excusa du boucan qu'il avait fait. Maintenant que tout le monde connaît tout le monde, on va pouvoir passer aux choses sérieuses. Dont la question de savoir ce qu'il foutait au beau milieu de Grand Line comme ça, seul. Je croisais mes bras devant mon torse, préparant une question à ce sujet... Qui tomba à l'eau quand il parla du navire. Il s'émerveillait de voir un bateau pirate. Pourtant il n'y a que ça qui passe sur les eaux tumultueuses de Grand Line. Enfin en tout cas en majorité, avec les navires de la marine. Et quelques commerçants. Enfin, en plus, il n'y a pas vraiment de stéréotype véridique de ce qu'est un bateau pirate. Il y en a plusieurs types possibles, les seuls points communs c'est qu'en général il y a une tête de proue, et une voile et un pavillon présentant le Jolly Roger de l'équipage. Et dans le cas du Yukifune, c'est encore plus atypique.

    "Tu sais, des bateaux pirates, il y en a de toutes les formes et de toutes les couleurs..."

    Et c'est peu dire. De la caravelle de ce bon vieux Karot à l'étrange navire aux couleurs bariolées de ma chère Bonney, tout flottait sur cette mer à la recherche du One Piece, où en quête d'un autre but. Ou les deux. On dit même que le supernova Trafalgar Law navigue dans un sous-marin, c'est pour dire ! Pour ma part, je reste au-dessus du niveau de la mer, avec toutefois un navire peu banal.

    "Il y en a tout plein, le Yukifune sur lequel tu te trouves est un drakkar. Enfin..."

    Drakkar est un bien grand mot. Il n'est pas vraiment comme ceux que l'on imagine après avoir lu des livres, avec des centaines de personnes ramant pour le faire avancer. Celui-ci avait été modifié pour éviter l'exploitation des esclaves. Enfin c'est ce que je pensais, je n'ai pas demandé au constructeur les raisons de tout ce qu'il y a dans la cale... Tiens, d'ailleurs, ça peut peut-être l’intéresser, lui qui fait des robots. Je pointais donc de l'index le sol, et plus précisément ce qui se trouvait dessous, à savoir la salle des machines.

    "A part la modification dans la salle des machines..."

    Lieu où j'allais très souvent d'ailleurs. Comme le moteur a besoin de chaleur pour avancer, je suis bien le seul qui puisse faire avancer le navire, grâce à mon fruit. Même si je n'ai pas de feu, j'ai au moins un souffle chaud. Mais avant de l'emmener voir toute cette machinerie (s'il le veut bien sûr), une question me brûlait la langue.

    "Mais d'abord, que fais-tu seul sur Grand Line?"

    S'il me dit qu'il cherche un équipage, on risque bien de répéter ce qui s'était passé avec Karot à l'époque où je suis entré dans la piraterie. N'en déplaise à Meranii, qui semblait tout de même furax et que j'avais légèrement oublié...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   Sam 28 Avr - 13:37

InvitéInvité
avatar



    Je me dis qu'il y a vraiment des jours où j'ai pas de chance. Aujourd'hui, c'est à cause de cet étranger qui débarque en plein milieu de la nuit en faisant un sacré paquet de bruit -ça se dit? Oui! Oui!- ! Il est sûr qu'avec ça, je suis de très mauvaise humeur, mais en plus -car oui c'était pas assez- il fait super froid! En même temps, qui a idée de sortir la nuit en pyjama? Tout le monde bien-sûr! Non, mais sérieusement ... Il fait tellement froid que j'ai l'impression de ne plus avoir de corps, ou même que je suis toute nue devant ces deux garçons. Enfin ... Je suis deviens folle ou quoi ?! Il faut mieux pas que je sois toute nue devant ces deux-là, ça serait bien la pire chose qui me soit arrivé dans la vie après la mort de mes deux parents ! Je secoua légèrement la tête pour remettre mes idées en place, non sans l'espoir d'un petit réchauffement. C'est alors que j'entendis un bruit, un bruit de papier qui s'ouvre. Papier qui s'ouvre? Nourriture? Rapidement, je dirigea ma tête vers le bruit et j'observa alors intensément ce qu'il tenait entre ces doigts, une sucette. La faim se fit alors sentir au creux de mon estomac. Il ne valait surtout pas sortir de la nourriture devant moi sans m'en proposer, c'est vraiment mal poli! Léchant légèrement mes lèvres avec envie, ravalant ma salive, faisant un pas en avant, j'avais envie de la prendre.

    Manque de chance pour moi, il tourna la tête pour observer le bateau et ces paroles me firent revenir à la réalité. Il semblait très intéressé par le navire, ce qui coupa certainement Shiraho dans son élan de bonté que je ne connais pas vu que je lis pas dans les pensées. Je tourna alors ma tête vers le capitaine qui commença à parler du bateau, ou encore d'autres bateaux. Enfin, en gros, il lui proposait d'aller visiter la salle des machines après qu'il aura répondu à sa question. Un truc qui est bien, c'est qu'à la salle des machines il fait chaud ! Un frisson parcourut mon corps, l'envie de rentrer dans le mystérieux monde des machines était vraiment là, bien que c'est plus la chaleur que je recherche. Puis, je me rendis compte d'une chose ... Il m'a même pas parlé !! Il m'a rien dit, il n'a fait que parler avec ce Danna !! Et moi ? Je te préviens que si tu m'oublis encore comme ça, je t'en met une autre même si tu es mon capitaine, tu ne demeures qu'un humain tout comme moi. Serrant les dents, je m'approcha de l'ouverture qui mené à la salle des machines, j'ouvris la trappe sans un mot et je me retins d'entré. La chaleur m'enveloppait, c'était si bon. Par contre, j'ai toujours faim et j'ai rien à manger ! Je me redressa alors, fixant de nouveau la sucette et sans réfléchir, je la pris. La mettant directement dans ma bouche, je descendis dans la salle des machines. Silencieuse, bien trop silencieuse certainement. Je deviens une voleuse de sucette !!

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre Inattendue. [PV. Yukifune]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Retrouvaille inattendue [PV Fukumi Fumiko] [Fini]
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-