AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvaille sur la seconde ile des femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Retrouvaille sur la seconde ile des femmes   Mar 21 Fév - 15:17

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Les périodes de doutes existent pour tout le monde, ce n'est pas parce qu'on est un fervent aventurier et que l'on fait partie d'un des plus puissant équipage du monde, ou bien qu'on ait survécu à des batailles qui ont vu mourir bon nombre de combattant, qu'on a pas des moments de doute. Depuis la libération de Marco, la jeune femme n'était plus sûr de rien, elle avait été si violente, bon sang elle avait tué des gens ! Elle qui avait le combat en horreur avait sadiquement prit la vie de marine qui faisait leur travail. Depuis elle avait peur de ce qu'elle était capable de faire, si elle perdait encore une fois l'esprit et qu'elle s'en prenait à ceux qu'elle aime ? Jamais elle ne le supporterait ! Le reflet de son visage la dégoutait, se voyant avec le visage recouvert de sang, un sourire sadique dessiné sur les lèvres et les yeux remplit de folie. Cette image d'elle était dégoutante, lui donnant envie de vomir, c'était si répugnant. Que deviendrait-elle si jamais elle devait tuer celui qu'elle aimait dans un acte de folie ou elle n'était même plus capable de se contrôler. Les risques étaient trop grand elle se devait de rester loin de ses proches encore un moment.

Sans parler que sa relation avec le colonel Saya était de plus en plus ambiguë, déjà lorsqu'elle l'avait rencontré pour la première fois en présence de l'impératrice pirate la colonel avait été étrange, voulant faire une trêve. Et là, lorsqu'elle fut blessé lors de la libération du phœnix, elle se laissa périr sur une île qu'elle ne connaissait absolument pas, elle se retrouva une nouvelle fois face à Saya mais dans des conditions encore plus particulière. En effet la famille de la marine la soigna et l'hébergea, la colonel mentit même sur sa rencontre avec la supernova se gardant bien de divulguer cette dernière information à ses parents. Ce qui était plutôt une bonne chose pour la pirate d'ailleurs. Mais depuis elle ne savait pas quoi penser de cette colonel, pourquoi tenait-elle tant à jouer au jeu du chat et la souris de manière complexe, mélangeant amitié et rivalité à ne plus savoir où elles doivent se positionner l'une par rapport à l'autre. Pourquoi une gradé de la marine voudrait être amie avec une supernova qui juste avant avait arraché la vie de ses camarades ? Et pire encore ! Nana avait elle même manqué de fauché la vie de Saya en l'ébouillantant de l'intérieur, malgré cela la marine ne cherchait pas à faire son devoir de justice ! Il y avait de quoi perturbé la jeune pirate qui ne savait déjà pas quoi penser d'elle même.

Après avoir réussit à fuir si l'on peut dire la foyer de la marine où l'ambiance était bien trop étrange pour elle, elle partit avec Figaro se changer les idées à travers les îles de la première partie de Grand Line. Voulant en apprendre plus sur le monde, elle se dit qu'elle pourrait être informer auprès des révolutionnaires, bien sûr elle ne savait pas où il était basé, mais elle savait une chose grâce à la bataille de Marinford : Ivankov était le bras droit de Monkey D. Dragon. Avec un peu de chance, comme elle faisait partie de l'équipage du frère du fils de Dragon, la reine des travelos pourrait lui donner quelque renseignement ? Du moins c'est ce qu'elle espérait au fond. Sinon elle risquait fort d'être attaqué par les travelos de l'île parce qu'elle leur paraitrait suspect, ce qui était dans un sens totalement vrai puisqu'elle n'était pas avec son équipage. Bien que cela lui ferait mal d'être juger ainsi par ceux qui pourrait l'aider.

Survolant le ciel sur le dos de Figaro, elle aperçut au loin un navire qui se rendait dans la même direction qu'elle : l'île de Momoiro. Sur le coup elle ne prêta pas attention audit navire, puisque les deux se rendaient au même endroit, elle le croiserait une fois sur l'île. Arrivant en première, descendant du dos de Figaro, elle se posta sur le sable de la plage à l'endroit où le navire devrait normalement accoster. Nana était loin de se douter de à qui appartenait se navire, elle pensait naïvement qu'il était à ceux des habitants de l'ile. Enfin plus le navire se rapprochait des côtés et plus le doute sur l'identité des occupants du vaisseau la prenait.
Non ça ne peut pas …


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvaille sur la seconde ile des femmes   Mer 22 Fév - 23:54

InvitéInvité
avatar


Un jour encore s’écoulait sur le navire de la belle impératrice de l’île d’Amazon Lilly, toujours en mer sous les ordres de sa capitaine. Et ces ordres n’étaient point à discuter, tous ses matelots connaissant le but de ce voyage. La recherche d’un amour perdu, ce petit chapeau de paille qu’à présent elle ne voyait que dans ses rêves. Malgré que ceux-ci soient douloureux, elle ne demandait qu’à le voir, et si cela devait se faire en de nuit fiévreuses où tout le monde s’inquiétaient de son état, en attendant de pouvoir a nouveau être dans ses bras, elle subirait ces nuits… Se disant chaque jour qu’elle se rapprochait de lui, bien que cette sensation semble être différente sur chaque île visitée et fouillée de fond en comble. Elle savait ainsi à l’avance lorsqu’elle approchait d’une terre si elle y verrait son chapeau de paille. Malheureusement pour elle, aucun des sols qu’elle eu fouillé ne semblait cacher son bien aimé, le temps commençant à se faire long sans lui. Et son impatience de le revoir la rendant toujours plus irritante envers les personnes qui la côtoyaient sur ce navire.

La maladie qu’est celle de l’amour, fléau des impératrices de l’île des femmes, pesait toujours plus lourd dans le cœur douloureux de la princesse. Vous me direz, ce n’est qu’après sa rencontre avec l’homme de sa vie qu’elle pu se rendre compte à quel point un cœur qui bat semble lourd et fait souffrir quand l’amour qu’il porte est grand. La jeune femme à la beauté qualifiée de perfection, se rendait compte du poids du sien, et de l’amour qu’elle portait à ce chapeau de paille. Son espoir étant revenu avec la rencontre d’une jeune rouquine, semblant le connaitre, ou du moins la famille de son Luffy chéri. Malheureusement elle perdit bien vite sa trace sur l’île thermale d’Ukkari, se disant que ses espérances de retrouver son amour perdu s’étaient envolées avec cette demoiselle en fuite. Le désespoir l’ayant gagné peu à peu lorsqu’elle séjourna à Ukkari, et quand elle quitta cette île, elle n’avait presque plus l’espoir de le revoir un jour.

C’est ainsi que la douleur se faisait ressentir plus grandement en l’âme de l’impératrice, le doute ? Le désespoir ? Autant de sentiments et sensations douloureuses qui n’aidaient pas la belle capitaine corsaire à lutter contre sa « maladie ». Ceci elle l’avait entendu, c’est ce qui avait foudroyé l’ancienne impératrice d’Amazon Lilly… Elle pensait qu’en restant près de lui jamais elle n’aurait à se soucier de ce problème qui aurait sans doute disparut, mais c’était sans compter qu’ils auraient du se séparer à un moment où à un autre. Ceci était de plus en plus dur à accepter pour la demoiselle, sentant son corps l’abandonner à force de ne rien manger et de dormir trop peu. Elle avait beau le cacher, que ce soit son cher Salome ou les demoiselles de son équipage, tous savaient que l’impératrice passait un sal moment. Cherchant alors à atteindre une île le plus rapidement possible pour effacer sa peine, et cette île était proche d’eux, redonnant le sourire à tous…

Quand on annonça une île en approche, l’impératrice sorti de ses appartements, un air légèrement épuisé se dessinant sur son visage, sans pour autant que cela en efface sa beauté naturelle et foudroyante. Elle regarda alors cette île qui grandissait au fur et à mesure qu’ils s’en approchaient, pouvant en déterminer la taille, puis le genre d’endroit que c’était, la deuxième île des femmes… En se rapprochant de cette île, elle pu commencer à discerner une silhouette au loin, sur le bord de la plage. Plus ils se rapprochaient et plus elle pouvait en distinguer certaines choses… Une femme d’après ses formes, accompagnée d’un animal, un félin ailé semblait-il et… Une… Une chevelure rouge ardente ? En voyant ceci, les yeux de l’impératrice se mirent à briller, comme si une flamme renaissait en son âme. La jeune femme attendit d’accoster sur les rives de cette île pour pouvoir clairement distinguer cette personne.

Lorsqu’elle constata qu’il s’agissait bel et bien de la demoiselle de l’île d’Ukkari, un immense sourire se dessina sur ses lèvres, ne pouvant s’empêcher de montrer une certaine excitation en la voyant. A peine eurent-ils accosté sur les rives qu’elle se jetant dans l’eau, voyant qu’elle était peu profonde à cet endroit, lui arrivant à peine aux chevilles. Elle se releva avec élégance avant de courir jusqu’au sable chaud qu’elle sentait envahir ses pieds au-delà de ses talons aiguilles. Elle arriva rapidement à la jeune femme, ne pouvant réprimer sa joie de la revoir, laissant couler sur ses joues de petites larmes de bonheur. Elle prit la jeune pirate dans ses bras, en contrôlant sa force pour ne pas lui faire mal, celle-ci pouvait sans doute sentir son cœur battre au rythme du galop d’un étalon fou, et ce malgré qu’il soit dissimulé sous sa poitrine imposante. Elle la serra contre elle un moment avant de se retirer légèrement, la lâchant et essuyant ses larmes, un sourire serein et magnifique sur son doux visage reprenant ses couleurs, ajoutant alors dans une voix tremblante et chaleureuse à la fois :

- Je t’ai enfin retrouvée…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvaille sur la seconde ile des femmes   Ven 24 Fév - 23:21

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Quand elle était petite sa vie avait basculé du jour au lendemain. Le jour de ses sept ans son île fut entièrement détruite, tout disparaissant dans les flammes quand aux habitants leur vie s'arrêtaient dans de douloureux crie d'agonie à déchirer tout le nouveau monde. Le jour suivant, lorsqu'on la récupéra, elle seule survivante de cette île qu'on surnommait le joyaux du nouveau monde, l'usage de la parole lui fut retirer par l'horreur de ce changement radicale. Elle passa le reste de son enfance dans le silence, sur une île calme où elle put refaire sa vie en oubliant le passer grâce à la compagnie d'autre enfant de son âge, ce qui l'aida beaucoup, jusqu'à retrouver à nouveaux les fonctions de ses cordes vocales pour gratifier le monde de sa voix. Enfin en vrai si elle l'avait retrouver c'était juste par l'annulation du premier choc psychologique par un autre. Son besoin de hurler le nom de ceux qu'elle aime fut plus fort que son traumatisme, car l'espoir que le son de sa voix les guides jusqu'à la maison était plus grand que tout dans sa tête d'enfant.

Ce changement de vie ce fut donc du jour au lendemain mais ce fut le calme plat durant dix ans, rien pour tout chambouler radicalement les choses, justes des petites mésaventures et la perte d'un être cher, mais jamais rien d'aussi poignant. Mais là depuis quelque temps tout s'enchainait rapidement, trop rapidement enfaite pour elle qui rêvait d'une vie beaucoup plus calme, et puis contrairement à des pirates en bonne et du forme, elle devait faire face à tous ses changements seuls et non avec un équipage à ses côtés.

Restant encore à Fushia Town, laissant partir Luffy partir à l'aventure, l'annonce d'un fruit du démon arrivant au Royaume de Goa l'ayant empêcher de partir en même temps que lui.Elle avait passer tout son temps à essayer de le maitriser, soit environ trois mois avant que le journal n'apporte la plus terrible nouvelle qu'il puisse lui apporter : la capture de Ace et son exécution prochaine. Son sang ne fit qu'un tour et elle avait eut l'impression que le monde s'effondrer autour d'elle, jamais elle n'avait eut autant de haine en elle. Sans perdre une minute elle partit précipitamment direction Grand Line toute seule malgré les risques. Elle retrouva Garp sur l'île où Ace c'était fait battre par Barbe Noire, lui laissant un moment de répit auprès de Garp. Mais ce fut de courte durée car juste après elle essaya d'avoir un amiral et pas des moindres car il s'agissait d'Akainu, elle sonda sa force en le manipulant, et pu voir avec effroi sa puissance et son manque d'état d'âme vis à vis de ces ennemies. Puis juste après elle parcouru tout Impel Down, se faisant emprisonné de son propre grès pour se rendre compte qu'elle arrivait trop tard. Là ce fut la course contre la montre pour arrivé au lieu de son exécution à Marinford, où elle se retrouva contre Akainu pour sauver Ace. Après cette guerre elle dut encore une fois affronté cet amiral de lave qui voulait sa mort. Par la suite elle se fit capturé durant quelque heure par un étrange colonel de la marine qui voulait entretenir une relation amicale avec elle. Puis le tour d'une colonel cette fois qui lui proposa la même chose en présence de l'impératrice des pirates ! Mais le repos n'était toujours pas au rendez vous, une nouvelle grande bataille l'attendait, et cette fois pour sauver Marco ! Ensuite elle retomba de nouveau sur cette étrange colonel qui s'occupa d'elle comme une amie après l'avoir soigné avec sa famille.

En près d'un mois elle avait vécu plus que n'importe qui, tapant directement chez les hauts gradés de la Marine. Elle avait donc bien besoin de repos avec tout ça, entre les attaques constantes et les marines qui voulaient jouer double jeu avec elle, autant dire qu'elle était bien perdu. Auprès des révolutionnaire elle pensait mettre tout à plat et se changer suffisamment les idées pour retrouver le courage de retourner sur son navire en compagnie de son capitaine. Il lui manquait énormément mais la honte qu'elle ressentait était tel qu'elle n'osait pas retourner à ses côtés, son sombre côté été bien trop présent ses derniers temps et elle ne voulait pas lui faire de mal.

Observant le navire qui se rapprochait de la côte, elle avait de plus en plus de doute sur son propriétaire, mais plus elle y pensait et plus elle se disait que ce n'était pas possible car qu'est ce que cette personne ferait ici ? Enfin c'était une question stupide puisqu'elle même au final n'avait rien à faire ici. Mais finalement ses doutes furent exacte, cette femme imposante par sa grâce et son titre d'impératrice arrivait bel et bien sur l'île où elle était, une seule fois elle avait rencontré cette Shichibukaï, cette nuit où elle avait rencontré l'étrange colonel Saya. Se tenant debout comme un suricate aux aguets, elle attendait patiemment que le navire accoste sur l'île pour en apprendre plus sur la présence de la plus belle femme du monde sur la seconde île des femmes. À mesure que le bateau se rapprochait, elle finit par se décider à aller à la rencontre de celui-ci pour l'accueillir si l'on peut dire. Mais alors qu'elle pensait voir l'impératrice descendre d'un façon normal de son vaisseau, elle l'a vit sauté dans l'eau certes peu profonde, mais quand même, avant de courir vers elle, la larme à l'œil pour la serrer ensuite dans ses bras. La rouquine ne comprit pas tout de suite ce qui lui arrivait, faut dire que c'est pas tout le monde qui se retrouve dans ce genre de situation. Décidément sa vie était loin d'être normal et calme.


« Je suis heureuse de te revoir moi aussi !!! Tu me cherchais ? »

Lui dit-elle avec un large sourire, la joie se lisant sur son visage. Elle se demandait bien pourquoi la grande Shichibukai la cherchait donc et pourquoi est ce que son cœur était si emballé, sentant même à distance le moindre de ses battements. Au moins elle pouvait maintenant se vanté d'avoir été dans les bras de la femme qu'on dit la plus belle du monde, beaucoup d'homme serait jaloux d'elle, et beaucoup auraient été aux paradis de voir les deux femmes l'une contre l'autre. Cependant la pirate n'en oublia pas la question qu'elle avait en tête depuis qu'elle avait vu le navire au loin, et se décida à la poser avant de vraiment l'oublier.

« Ah je suis vraiment contente de te revoir, mais dis moi que fais-tu ici ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvaille sur la seconde ile des femmes   Dim 26 Fév - 22:06

InvitéInvité
avatar




Il était vrai que la femme qu’était Boa Hancock, ne serait pas le genre d’individu que l’on penserait capable de sentiments. De toujours, elle avait pour qualification d’être certes une magnifique femme, voir la plus belle du monde, ou à hauteur des sirènes. Mais réputée aussi de dame sans cœur, car méprisant presque tous les individus qu’elle connaissait, étant mauvaise avec eux ou les traitant comme des moins que rien. Ainsi elle demeurait pour tous un cœur de glace, méprisant tout ce qui pouvait être mignon, se moquant de blesser les animaux adorables qui se mettaient sur son chemin. N’ayant même aucun remords à les envoyer dans le décor d’un coup de pieds bien placé et bien fort, ce qui faisait d’elle une personne plutôt mauvaise aux yeux de certains. Autant dire que malgré sa beauté, beaucoup craignaient tout autant de lui faire face de par sa méchanceté toujours poussée au-delà des limites, sans foi ni loi, sans amour ni compassion pour les autres. Ainsi on aurait pu croire malgré le pouvoir de son fruit, qu’elle ignorait ce qu’était l’amour, même sans que ce soit celui avec un grand A, juste l’amour même le plus insignifiant de tous…


Pourtant qu’elle soit aussi inhumaine, hautaine et mauvaise avec les gens qui l’entouraient, tout lui était toujours pardonné. Vous direz pour beaucoup c’était sous l’influence de son fruit, mais pour les personnes les plus proches de cette magnifique création de la nature, on pouvait croire à de l’amour. Si fort que malgré toutes ses erreurs, ses comportements contradictoires et plutôt choquants, elle serait pardonnée. Ceci étant le cas de ses deux sœurs, ou encore de ses plus fidèles amazones, espérait-elle aussi que ce soit le cas de Luffy, son bien aimé qu’elle cherchait sans relâche depuis la bataille de Marinford. La belle impératrice semblait avoir un cœur, qu’elle se gardait de montrer, le cachant derrière toute sa méchanceté et sa haine des hommes après le traitement que ces derniers lui faisaient subir dans son enfance chamboulée. De cette époque, elle en avait déduis que seul les plus fort et les plus intouchables survivaient dans ces mers dangereuses que celles sur Grand Line. C’est sans doute ce qui avait fait d’elle une femme fatale au cœur dit de pierre, et qui pourtant brulait d’amour et d’impatience de retrouver l’élu que ce cœur avait choisit de chérir.

La jeune femme avait pu montrer aux plus observateurs qu’elle avait bien un cœur, ne parlant pas ici de son amour fraternel, mais de l’amour que deux personnes ressentent et lorsqu’elles veulent rester unies à jamais. En effet elle l’avait déjà montré envers Luffy en lui laissant la vie sur sa propre île, alors qu’elle défiait les lois d’Amazon Lilly quand aux hommes sur ces terres. Mais aussi en venant à accepter l’invitation de la marine pour prendre part à la bataille de Marinford, l’ayant fait pour permettre à son Luffy de sauver son frère. Allant jusqu’à voler les clés qui permettraient à Luffy de sauver Ace, son amour n’ayant aucune limite tant que c’était pour lui. Cet amour la dévorait de l’intérieur comme toutes autres impératrices comme elle qui eurent succombées à l’amour, mais elle avait décidé de le suivre jusqu’au bout. De le retrouver et ainsi ne jamais plus être séparés, même si cela devait lui coûter cher, voir sa vie. Prête à défier les océans, les plus redoutables adversaires qu’elle aurait à combattre pour rester avec lui et lui sauver la vie comme elle avait réussi à faire a maintes reprises déjà.

Mais pour parvenir à ceci, encore fallait-il qu’elle retrouve son chapeau de paille, et la personne pouvant l’aider était bien cette fugitive qu’elle avait vu pour la première fois à Ukkari. En présence de la marine qui avait découvert son amour secret pour l’un des pirates les plus recherchés sur ces mers. Depuis qu’elle l’avait perdue elle aussi de vue, elle avait cru perdre aussi tout espoir d’un jour sentir Luffy la serrer dans ses bras. Elle se serait laissé mourir par la maladie devenant toujours plus douloureuse, comme un parasite qui prenait possession de son corps peu à peu. Soutenue par ses amazones, elle pu continuer à chercher son cher et tendre sur toutes les îles où elles accostaient, jusqu’à se retrouver ici, sur Momoiro et y trouver la jolie Nana. Même si elle l’aurait voulu, elle n’aurait pu contenir sa joie de la revoir, et ceci à la grande surprise des amazones sur le bateau. Bien que ce tableau était sans doute un des plus beaux qu’elles auraient pu fantasmer, de voir leur impératrice aussi heureuse était un cadeau des plus merveilleux. Se mettant toutes à rire et a applaudir, la belle Hancock rabattant ses cheveux en arrière, les faisant tomber d’amour dans les vapes et mettre un terme à leur jacassements agaçants.

Quand à la question de la belle rouquine, la capitaine corsaire essuya d’abord ses larmes, heureuse de savoir que la joie de ces retrouvailles était réciproque. Elle prit une profonde inspiration en lui rappelant une certaine chose, se rapprochant de son oreille délicatement. Elle pu sentir son doux parfum et la chaleur émanant de la belle shichibukai, avant que cette dernière lui murmure de sa voix séduisante et suave :



- N’avions nous pas une discussion à avoir ?

Rajoutant alors sur un air de désespoir après une seconde et profonde inspiration :


- Je dois t’avouer que je désespère de retrouver Luffy… Je fouilles toutes les îles pour le retrouver, et la solitude ainsi que la maladie d’amour pour lui dont je suis prise me fait faiblir de plus en plus… J'ai tellement peur de succomber à celle-ci avant de pouvoir le revoir...

Un air triste se dessinant sur son visage, empli d'une grande tristesse et d'une souffrance tout aussi poignante.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvaille sur la seconde ile des femmes   Lun 5 Mar - 23:25

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Du faite que la plus belle femme du monde était considéré comme une femme sans cœur qui méprisait tout, la pirate aux cheveux flamboyant pouvait être considéré comme son inverse au niveau du caractère car celle-ci n'avait aucune honte à afficher ses sentiments. Oui elle était très émotive, et avait un visage très expressif, sans jamais de retenir de montrer ce qu'elle ressentait, même si parfois c'était presque exagérer. Au moins on ne pouvait pas lui reprocher de cacher ce qu'elle avait au fond de ce son cœur. D'ailleurs cela lui avait attiré pas mal d'ennuis car lors de Marinford elle n'avait pas mâché ses mots envers Sengoku et le reste de la marine, les insultants de manière crue, crachant littéralement tout ce qu'elle avait au fond d'elle comme méprit. C'était la première fois qu'elle avait réussit à évacuer des sentiments négatifs sans être possédée par la folie, car aussi expressive soit-elle, tous les sentiments négatifs s'amassaient à l'intérieur d'elle, dans cette petite brèche de son esprit, dévorant ce dernier petit à petit, façonnant un autre elle à l'image de la haine, sans la moindre parcelle d'âme. Juste une boule de haine pure.

À elle seule elle pouvait représenter le jour et la nuit, le yin et le yang, le noir et le blanc. Si une partie d'elle n'était que bon sentiment, donnant de l'amour à ses petits protéger et ceux qu'elle aime, souriant à tout va, prête à aider son prochain en cas de besoin, n'étant ainsi qu'amour et bonté, son autre partie était le contraire. Un tas de haine pure développer depuis le jour où ses yeux furent quelque chose de si horrible que son esprit fut brisé, traumatisé à jamais par cette vision de cauchemars. La conscience se noyait dans cette haine, cette colère mélanger à de la détresse, elle n'était alors plus responsable de ses actes, et c'était surement ce qui l'effrayait le plus, car lorsqu'elle perdait le contrôle d'elle pour se laisser engloutir par cette partie d'elle, elle était capable du pire. La pirate qui d'ordinaire n'aimait pas plus que ça le combat, se retrouvait ainsi en arme de mort, fauchant toute vie sur son passage dans un plaisir sadique. Quand la folie mène la danse, son fruit du démon dit interdit devient encore plus dangereux et pourrait détruire toute forme de vie sur terre sur un simple acte de colère ou même de contrariété.

Enfin pour activé cet état il fallait replonger son esprit fragile dans le traumatisme qui avait créer ce monstre en elle, c'était donc un fait plutôt rare mais qui ses derniers temps était apparut beaucoup trop souvent à son goût, au moins de lui faire peur. Du coup elle avait fuit ce qui lui était cher, protégeant ainsi ces derniers de ses débordements de folie, peut être qu'ils avaient prit ça comme un abandon. Depuis qu'elle avait quitté son équipage elle n'avait jamais pensé à ce qu'ils pouvaient pensé, cela lui faisait bien trop peur. Est ce que Ace lui en voulait ? Était-il triste ou en colère ? Son cœur hésitait entre l'envie de savoir et celle de justement de rester dans l'ignorance pour ne pas souffrir de la vérité. Ces derniers temps elle avait envie de pleurer tellement il lui manquait, mais elle n'osait pas le regarder après tout ce qu'elle avait fait, la honte la rongeait, la bouffant de l'intérieur.

Heureusement que la belle Shichibukai arriva, bien qu'elle comptait se changer les idées en essayant d'en apprendre plus sur le monde avec les révolutionnaires, si toute fois elle arrivait à leur faire comprendre qu'elle était une alliée et non une ennemie, la présence de la femme amoureuse tout comme elle, était indéniablement ce qu'il lui fallait bien que la surprise soit au rendez vous avec ses retrouvailles. Enfin ce n'est pas Nana qui allait se plaindre de se retrouver dans les bras de la belle amoureuse qui offrait son cœur à Luffy, bien qu'à côté d'elle, leur différence de taille faisait qu'elle se sentait toute petite, voir même ridiculement gamine, voyant en Boa Hancock une vrai femme. Un modèle en somme. La petite pirate ne pouvait s'empêcher de sourire en voyant les groupies de l'impératrice mourir d'extase au moindre mouvement gracieux de celle-ci. Mais les surprises étaient loin de s'arrêter là, la belle brune s'approcha de son oreille pour lui parler d'une voix suave qui aurait fait rêver plus d'un homme sur terre. Tout en respirant le doux parfum de la corsaire, elle se rappelait qu'en effet à Ukkari celle-ci avait voulu savoir deux trois choses sur Luffy. Elle voulu lui répondre, mais l'air de désespoir sur le visage de cette créature magnifique lui coupa toute envie, la laissant alors continuer ce qu'elle avait à dire. En tant qu'amoureuse elle aussi, elle comprenait parfaitement ce que ressentait cette femme
.

« Je comprends tellement ce que tu ressens ! Mais ne t'en fais pas, Luffy est partit s'entrainer avec Silvers Rayleight pour devenir plus fort, pour pouvoir survivre dans le nouveau monde, il a prévu d'y partir avec son équipage dans deux ans. »

Serrant la déesse dans ses bras pour la consolé, se mettant sur la pointe des pieds pour essayer d'être un peu plus à sa hauteur. Cette discussion lui rappela à quel point Ace lui manquait à elle aussi et à quel point elle avait envie de le revoir, son cœur se serra et elle avait envie de pleurer, mais n'en fit rien, Hancock était prioritaire sentimentalement cette fois. Après ce moment affectif elle se recula un peu pour la regarder avec un large sourire chaleureux, parlant d'une voix presque enfantine.

« Ne t'en fais pas tu vas vite le revoir ! En plus il est sur les eaux de Calm Belt ! Et puis il n'y a aucun risque pour que tu succombe avant de n'avoir revu Luffy, c'est la magie de l'amour y paraît ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvaille sur la seconde ile des femmes   Mer 2 Mai - 13:56

InvitéInvité
avatar


La redoutable impératrice malgré qu'elle pouvait ressentir ce que l'on appelle des sentiments, avait appris à les cacher pour que jamais personne ne puisse parvenir à briser sa carapace et la toucher là où ça fait mal, en plein cœur. Que ce soit envers les hommes dont elle n'avait guère de sympathie et d'empathie, ou envers les personnes qui ne comptaient en rien pour elle, les seuls sentiments qu'elle laissait entrevoir n'étaient que ceux du mépris des autres, du désintérêt, ainsi que son grand égocentrisme et sa vantardise quand à sa beauté. Se permettant de tels sentiments à montrer pleinement aux autres car ils constituaient d'une certaine manière sa force et sa réputation de femme intouchable, et pourtant si irrésistible. Bien que se comporter de cette manière avec n'importe qui pouvait lui attirer bien plus d'ennemis que d'amis, elle vous dira qu'elle n'en cherche pas, n'ayant besoin que d'elle, ses sœurs et ses guerrières. N'ayant aucun scrupule ni soupçon de regret à changer n'importe qui en pierre sous peine de l'avoir quelque peu irrité ou même gêné sur son passage. Que ce soient des marines ou leur subordonnés, des hommes cherchant a avoir d'elle quelque chose que jamais ils n'auront, et même ses propres guerrières pour avoir échoué à une mission. Ce qui était arrivé à trois amazones de son élite pour avoir « aidé » un jeune homme à échapper à la vigilance de toute son armée...

De ce mépris et de cette haine qu'elle vouait à toute personnes, même celles cherchant à devenir son amie, la belle impératrice n'était pas bien différente sur ce front de la jeune rouquine. Car en effet, et ce même si ce n'était pas sous l'effet d'une perte de son contrôle, elle était une gorgone au cœur de pierre. N'épargnant personne sur son passage lorsque l'envie ou l'agacement la saisissait, pas même de petites créatures attendrissantes, des personnes n'ayant rien demandé si ce n'était de vivre. Même si ce n'étaient que des hommes égarés par mégarde sur son île, et que leur vœu le plus cher en comprenant le châtiment qui leur était réservé, était de quitter l'île, elle laissait avec joie ses sœurs ou qui le veut jouer de ces hommes. Pouvant voir par ailleurs dans son regard une immense satisfaction de les voir périr dans l'acide, sous les strangulations de ses sœurs, ou encore explosé au sol après avoir été changé en pierre par l'impératrice à l'âme aussi froide que la glace la plus ancienne et persistante qu'il soit. Ainsi elle demeurait une femme sans pitié, sans foi ni loi mis appart celles qu'elle se donnait, aimant voir les hommes souffrir, comme les hommes l'ayant fait devenir ce qu'elle était au jour d'aujourd'hui. La princesse serpent au cœur aussi froid et dur que la pierre changeant ceux qui succombaient à son charme en créature inerte et bonne à jeter contre le sol ou dans les eaux...

A la différence entre ces deux jeunes femmes, c'était au niveau du contrôle de toute cette noirceur qui depuis leur plus lointains souvenirs, les rongeaient de l'intérieur pour faire d'elle des êtres sanguinaires et sadiques. Car en effet la jeune Nana ne possédait vraiment un état au bord de la noirceur la plus intense autant dans ses actes que dans ses pensées en dépassant un certain stade lui faisant perdre tout contrôle d'elle même. Alors que pour la belle princesse serpent, ceci faisait parti de sa nature, bien qu'elle n'était pas aussi crue et sanguinaires dans ses actes, ne consistant qu'à changer les personnes en pierre pour les détruire ou les envoyer au pays des poissons à jamais, sa façon de penser demeurait aussi noire que les actes de la jolie rousse. Ceci étant donc pour la jeune Nana un problème de contrôle d'elle-même, ce dont la belle impératrice n'avait guère encore de problèmes de ce côté là, ne s'y étant en même temps jamais vraiment frotté auparavant. Ce qui faisait d'elle une créature tout aussi séduisante qu'inspirant un tel effrois qu'on oserait même la rencontrer, ou tout du moins croiser son regard. Ce regard si froid qui pourtant réchauffe le cœur avant d'être changé en pierre, car tel est le pouvoir du fruit du démon que l'on avait jadis forcé à ingérer à la belle brune au regard d'un bleu si sombre, tout comme l'était son cœur dans n'importe quelle histoire où elle était contée...

Tout ceci étant bien sûr avant de rencontrer Luffy, celui qui avait réussi à la toucher en plein cœur et ceci sans chercher à lui faire du mal, mais en la protégeant autant elle que ses sœurs et leur lourd secret. Elle avait enfin pu constater avec effrois en premier temps qu'elle possédait un cœur, aussi lourd à porter que tout ce qu'elle aurait pu imaginer. Ayant même peur de ce que ce sentiment allait créer en elle, et en premier lieu la maladie d'amour qui foudroyait toute impératrice d'Amazon Lily qui en était touchée. Un sentiment tout aussi douloureux et réconfortant à la fois à porter pour la belle shichibukai, un sentiment qui la faisait enfin vivre avec une foule de nouveaux sentiments aussi sensationnels qu'éprouvant pour la belle princesse serpent. Ce sentiment que jamais elle ne voudrait voir disparaître, pour rien au monde elle ne voudrait que ne s’efface ce sentiment pour l'homme à qui elle avait décidé d'offrir son cœur, et même sa vie, ne voulant pas que tout ceci ne soit qu'un rêve, une chimère, ou même que cela ne sombre dans l'oubli... Ceci expliquant donc beaucoup de ces nouveaux comportements, de ces nouvelles expressions qui la rendait encore plus radieuse et belle comme le dirait ses subordonnées. Et depuis ce jour, elle avait décidé de se battre, au nom de ces sentiments nouveau, et de tout l'amour qu'elle portait au chapeau de paille...

Sans lâcher la belle rouquine, la belle impératrice écoutait ce qu'elle avait à lui dire au sujet de son aimé qu'elle cherchait sur toutes les mers de ce monde. Ainsi il n'avait pas disparu ? Il s'entrainait avec un certain Rayleight qui ne lui était guère inconnu cela dit. Ceci avait de quoi la soulager en premier lieu, écoutant la suite, pour apprendre qu'il partirait avec son équipage dans deux ans, deux ans d'entrainement intensif, ceci n'ayant pour effet que de réchauffer le cœur de la belle princesse serpent, son admiration pour le jeune homme ne faisant qu'augmenter. Souriant de plus belle à la demoiselle, un air soulagé sur le visage aussi radieux soit-il de l'impératrice que l'on disait autrefois au cœur de pierre :

- Merci beaucoup Nana... Si tu savait comment savoir cela me soulage

Après quoi elle fut surprise de la voir la serrer ainsi, mais elle n'en fit rien, se contentant de lui sourire gracieusement tout en caressant ses doux cheveux. Lui devant au moins ça pour lui avoir donné tous ces précieux renseignements. La laissant la lâcher avant d'apprendre qu'il était sur les eaux de Calm Belt, son sang ne faisant qu'un tour, son regard s'illuminant au plus profond de son âme. Elle joignit ses deux mains à celle de la jeune rouquine avec un grand sourire :

- Vraiment ? Je vais pouvoir le revoir bientôt tu penses ?

Et pour ce qui était de la suite de ces mots, elle en déduisit quelque chose, sans pour autant se dire une experte dans le domaine, car l'amour étant chose toute nouvelle pour elle, elle ressenti quelque chose émaner du cœur de la jeune rouquine lorsqu'elle parla de la « magie de l'amour ». Elle se rapprocha un peu plus d'elle, ne lâchant pas ses mains, les caressant tout en ajoutant dans un murmure chaleureux et réconfortant :


- Je ne connais que peu de choses sur ce sentiment qui m'est tout nouveau, mais je sent que toi aussi tu ne dois point perdre espoir de retrouver celui qui fait battre ton cœur, tout comme Luffy pour moi... Et si je le peux, je t'y aiderais comme tu l'as fait pour moi, c'est une promesse...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvaille sur la seconde ile des femmes   Jeu 3 Mai - 22:35

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

Parfois ne pas avoir de sentiments semblaient si merveilleux, car en étant un monstre de pierre on était sur de ne plus souffrir de quoique se soit, sauf de la douleur physique, et généralement la douleur physique était moins pire que la mental. Parfois c'est ce qui serait le mieux pour la rouquine, car les sentiments comme la peur ou la colère l'avaient rendu folle au point qu'elle devienne un monstre incontrôlable, et le seul moyen de le dompter serait de perdre toute trace de sentiments. Le seul problème c'est qu'elle n'aurait plus rien d'humain et serait bien pire que ce qu'on disait de l'impératrice des amazones si jamais elle devenait devenir aussi froide qu'une statue de glace. Quel bien triste situation pour son problème mental, c'est fou ce qu'un traumatisme à l'age de l'enfance peut devenir aussi grand, si elle n'avait pas eut de sentiment, elle n'aurait rien ressentit pour la mort de sa mère. Mais aurait-elle eut d'aussi bon moment dans ça vie que ce qu'elle avait vécue si elle ne ressentait plus rien ? C'était la même pour l'impératrice, si elle n'avait pas de sentiment, elle serait aussi intéressante qu'un vulgaire cailloux, mais justement ce n'était pas le cas, c'est pour ça que les deux pouvaient s'entendre aussi bien.

La souffrance que l'impératrice avait vécu l'avait forcé à se créer une carapace qui ne laissait pas transparaitre ses émotions, tout comme la souffrance de Nana avait créer un monstre pour se protéger. Chacun sa manière de se protéger après tout. Et en plus pour aller plus loin dans la similitude des deux femmes, chacune d'elles aimaient l'un des deux frères. À croire qu'elles étaient faite pour se rencontrer et s'entre aider. La preuve, c'était la deuxième fois que leur chemin se croisait, ce n'était surement pas un simple fruit du hasard, cela voulais surement signifier quelque chose, la volonté du D peut être ? Peut être que comme Luffy, la rouquine était là pour aider la belle brune à trouver un peu d'apaisement dans sa vie où son comportements si méprisant l'empêche d'avoir des relations humaines comme Luffy pouvait en avoir par exemple. D'ailleurs c'est peut être parce qu'elle et Luffy étaient si différent de tous les autres personnes que la belle Hancock les appréciait, enfin elle appréciait beaucoup le chapeau de paille puisque son cœur battait autrefois de pierre battait pour lui.

La supernova avait été surprise du comportement d'Hancock envers elle, on ne peut pas dire que la plus belle femme du monde jouissait d'une aimable réputation, mais la rouquine se fichait pas mal de ceux que les gens pouvaient bien dire, car ce qu'elle voyait été bien différent. Nana dit alors tout ce qu'elle savait sur ce cher Luffy pour ne pas que la Shichibukai ne s'inquiète d'avantage, elle l'était déjà bien suffisamment. Et elle pouvait le comprendre puisqu'elle même ressentait cela pour le frère de celui-ci, le fameux Ace qui aurait du voir sa tête tranché il y a quelques jours à peine. Se sentant alors proche d'elle, elle se permet de la prendre dans ses bras pour la rassurer d'avantage mais aussi la consolé, ce n'est pas tout le monde qui pouvait se vanter d'avoir une telle familiarité avec la déesse.


« Bien sûr ! Amazone Lily c'est sur Calm Belt en plus ♥ »

Lui dit elle en la lâchant et lui faisant un magnifique grand sourire. Qui aurait cru que les deux s'entendraient aussi bien ? L'amour rapproche les cœurs parait-il. Mais la rouquine fut bien surprise de ce que la belle impératrice venait de lui dire, pas perdre espoir de retrouver Ace hein … facile à dire, il était aussi instable que son petit frère, et en plus il devait être en deuil à cause de la mort de Barbe Blanche. Nana était émue que celle qu'on dit froide s'inquiète pour elle et la réconforte à son tour et mieux, lui fasse une promesse. Elle serra alors un peu plus ses mains en la regardant tendrement pour lui répondre.

« Oui, je ne perds pas espoir, j'espère également le retrouver bientôt. Merci beaucoup Hancock. »

[dsl pour la qualité de ma réponse, je n'avais pas le morale.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvaille sur la seconde ile des femmes   Dim 3 Juin - 22:10

InvitéInvité
avatar


[HRP : désolé de l'attente mais avec le stage et la maladie pas facile :/]

Il était vrai que toute personne voulant avoir un pouvoir absolu, de ces propres actes et être invincible, ferait sans doute le veux de ne jamais avoir de sentiments. Car ces derniers sont souvent la plus grande faiblesse des Hommes, et autant dire qu'elle devient la plus douloureuse lorsqu'elle est touchée pour casser n'importe quel individu. Les deux demoiselles l'avaient sans nul doute compris et ceux dès le plus jeune âge par des événements troublants dans leur vie. Devenant très vite des adultes, sans avoir pu jouir d'une enfance normale et s'épanouir longuement dans la douceur et la joie que peu être cette époque de la vie de chacun. De son côté, la jeune rouquine était devenu une véritable « arme sanguinaire » sous l'action de ses sentiments. Peur, le ressentis du danger, la colère, autant de sentiments engendrant la haine, blessant le cœur et donnant envi de tout détruire sur son passage. Pour ce qui est de l'impératrice, elle n'agissait sous aucun sentiment, si ce n'est le mépris de toute personne, notamment les hommes. Devenant aussi froide que la pierre envahissant ceux qui croisait son regard destructeur, à croire qu'elle ne vivait plus que pour assouvir une vengeance sans fin sur les hommes et tout ce qui pouvait s'apparenter à de jolies choses, à l'amour, la joie, la tendresse... Tous genre de sentiments qu'elle s'était jurée de mépriser et de ne jamais ressentir. Autant pour se protéger que pour être invincible, prête à tout pour rester forte et toujours se relever quoi qu'il arrive sans égratignures.

Il est aussi vrai que dans le monde, être froid et sans aucun trait humain n'est pas la seule façon d'être invincible, bien que pour certains, la chose qui permet de ne faiblir devant aucun obstacle paraît trop utopique et vrai pour y croire. C'est sans doute pour ça que des personnes croisent votre chemin, lorsque vous semblez aveuglés par la haine et la rancœur que l'on peu éprouver contre le monde qui nous a fait souffrir dès notre plus jeune âge. Ces personnes vous apprennent à aimer et être aimé en retour, vous font ressentir la joie et tous ces sentiments agréable que beaucoup cherchent à éviter pour ne point souffrir. Et viennent à vous prouver que ces sentiments peuvent vous rendre invincibles, par l'intensité qu'ils possèdent et que l'on peut dire indestructible. Unissant les être entre eux par des liens que jamais ils ne pourront être brisés, au delà des distances, du temps, et même de la mort. C'est grâce à des personnes telles que Luffy, que la jeune impératrice pu connaître les joies de cette force qui dépasse de loin toutes celles qu'elle avait pu expérimenté. Et c'est ainsi que la jeune femme voulu permettre à la rouquine d'avoir ce même soutien. Connaissant à présent le bien qu'il procurait dans les cœurs et la puissance qu'il donnait pour tout surmonter, jusqu'à déplacer les océans pour retrouver les gens qui nous sont chers et pour qui on donnerait tout.

La belle impératrice sentait comme quelque chose les unir d'un lien très fort, sans doute leur destin propre devait en venir à se souder en quelques endroits, pour le bien de ceux qu'elles voulaient protéger. Et comme pour le sauvetage d'Ace, la belle brune ferait tout ce qui est en son pouvoir pour aider cette dernière. Car après tout, depuis leur première rencontre, elle s'était attachée à elle, aussi surprenant soit-il de sa part. La laissant alors l'étreindre un peu plus, ceci lui étant tout aussi profitable en ces temps où son cœur était meurtri par l'absence de son aimé. Écoutant alors ce qu'elle savait sur Luffy et ses activités, et bien heureuses étaient ces nouvelles...

En entendant la jeune femme prononcé l'île des femmes, un immense sourire s'afficha sur son visage, son cœur battant à lui en faire rebondir la poitrine par son intensité. La serrant un peu plus contre elle, tête posée sur sa poitrine d'où elle pouvait sans doute y entendre son cœur :

- Amazone Lily dis-tu ? Mais c'est mon île ! Oh quelle joie j'en perds la respiration !

Et dans un élan de joie, elle eu les yeux brillant de milles feux, desserrant son étreinte pour pouvoir fixer le regard de la demoiselle. Un regard bien déterminé et souriant, ne lâchant pas ses mains, regardant brièvement derrière elle avant de montrer d'une de ses mains son navire, ayant lâché rapidement un de ses mains. Lui affirmant alors dans une parole accompagnant ce geste, les amazones du bateau leur faisant des signes en une exclamation générale, lui lançant un clein d'oeil avec son sourire ravageur:

- Je serais toujours là si jamais tu as besoin de mon aide. Je m 'efforcerait de t'aider du mieux que je le pourrait et comme ça nous obtiendrons le bonheur auquel on aspire et qui nous revient de droit. Parole d'Impératrice et de Shichibukai !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvaille sur la seconde ile des femmes   Lun 4 Juin - 12:56

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang

[ne t'inquiète pas, c'est juste des rappels pour pas oubliez qu'ils sont là 8D]

Les sentiments pouvaient donc être autant une force qu'une faiblesse, il fallait juste savoir s'en servir et savoir la doser. C'est justement ce que la rouquine ne savait absolument pas faire à cause de son traumatisme, tout était poussé de manière si forte qu'une partie sombre été né de sa haine. Son sombre côté pouvait être aussi vu comme une sorte de carapace pour se protéger de l'horreur du monde. Ses sentiments négatives la poussaient à se transformer en monstre tuant à tout va tout se qui a le malheur de se trouver sur sa route, mais c'est aussi ses sentiments qui l'arrête. La peur de faire mal à ceux qu'elle aime finisse par la ramener à la réalité dans l'effroi de la vue de l'horreur qu'elle a commit lorsqu'elle n'était plus elle même. Une chose était sûr pourtant, même si sombre côté prenait le dessus sur elle, et que la pauvre se retrouvait possédé, jamais au grand jamais elle ne toucherait à Ace. Même en monstre elle continuerait de le protéger instinctivement, son amour pour lui était si fort que même le monstre en elle devrait s'y plier. Ainsi il était sûr que quelque soit la personnalité qui prenait le dessus il serait toujours en sécurité à ses côtés.

Un jour peut être que la bête qui habitait dans la fissure de son esprit disparaitra à tout jamais, ou peut être qu'un jour la bête la dévorera toute entière ne laissant plus rien de la jeune Nana. Il était encore trop tôt pour se prononcer sur le résultat, les deux étaient tout à fait possible et avaient autant de chance d'arrivé, la question était : quand ? Surement pas tout de suite, mais sur le long terme, au bout de deux ans ? Voir même plus, car c'est en allant sur le nouveau monde que vraiment la question se poserait finalement, car c'était là que son autre elle était née, et que ses souvenir étaient les plus fort. Il suffisait d'attendre que le drame arrive, patiemment en se mettant à l'abri du danger que cela représentait, en espérant qu'il n'y ait pas trop de carnage, car ce monstre est vicieux, plus il massacrait et plus il agrandissait la brèche pour réussir à sortir à sa guise un jour. À mesure qu'elle faisait des combats pour survivre, il gagnait en puissance.

La rouquine appréciait énormément l'impératrice des femmes, elle la trouvait si belle et si émouvante, connaissant son amour pour le futur seigneur des pirates. Dire qu'elle ignorait que chez l'impératrice le fait d'être apprécié par celle-ci était un exploit encore plus impressionnant que de trouver le One Piece. Beaucoup serait jaloux de savoir que la belle Shichibukai lui apportait de l'importance, à elle, la petite pirate sortie de nulle part. Pire cette dernière avait eut le droite à une étreinte de la plus belle femme du monde, certains auraient tué pour avoir sa chance.

Nana était contente de voir la belle Shichibukai avec un immense sourire sur les lèvres, elle n'en était que plus belle ! La rouquine ne pouvait s'empêcher de sourire, fermant les yeux pour bien entendre le cœur de Hancock battre en pensant à celui qu'elle aimait.


« Quelle chance tu as ! Tu vas vite pouvoir le revoir alors ♥ mais ne perds pas la respiration sinon tu ne pourra pas le revoir. »

Oui ça serait dommage qu'elle ne le rate parce que l'émotion est trop forte. Lorsqu'elle regarda l'impératrice, elle lui adressa un tendre sourire et un regard bienveillant, puis regarda le navire de cette dernière, où toutes les amazones qui s'y trouvaient été visible. Ce qu'elle lui dit la fit rougir, c'était si beau, et elle ne s'y attendait pas. Nana était vraiment heureuse de cette rencontre. La petite lui répondit alors avec un franc sourire.

« Merci beaucoup Hancock ! Il y a pas de raison que nous n'ayons pas le droit au bonheur que nous voulons après tout ! Et moi aussi je t'aiderais autant que je le peux si tu en as besoin, parole de Nana ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvaille sur la seconde ile des femmes   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvaille sur la seconde ile des femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille sur la seconde ile des femmes
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Les femmes noires au pouvoir ...
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Momoiro-