AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Jeu 15 Déc - 19:17

InvitéInvité
avatar


Maintenant trois mois que je vais un peu mieux. Ma famille se trouve maintenant ici au sein de la révolution, même si je n'ai toujours pas fait de grande choses pour prouver que je suis une bonne camarade. Après avoir quitter le shin sekai pour une mer un peu plus docile, en contemplant la mer de grande line, tout change complètement. Et dire que là où je vivais, la mer est toujours agitée ou autre.. L'île sur laquelle nous nous apprêtions à embarquée était célèbre, moi qui vient du shin sekai, je dois dire que je ne connaissais pas grand chose. Son son était l’archipel de Sabaody ! Au loin je pouvait déjà voir d'immense arbre, et de petites bulles qui les survolaient.

«  Saeko-san, nous avons à faire. O te dépose juste, normalement d'autre collègue révolutionnaire t'attendent sur Sabaody au groove n°22 »
«  Très bien, merci beaucoup »

C'est alors que je me rendis compte qu'ils avaient dit que j'allais rencontrer des collègues ? Sûrement d'autre partisan de l'armée de Dragon. Moi qui n'ai toujours pas rencontré cet homme, je me demande bien a quoi il ressemble.. Il est le père du célèbre Monkey D. Luffy, j'adorerais le rencontrer. Nous nous rapprochions de plus en plus de l'île, ils décidèrent de me laisser un semi navire ne comportant qu'une seule pièce. C'est ici que je leurs disais au revoir.. En montrant tout on respect envers ces hommes, ils repartirent dans les fond marin en direction du shin sekai.. Désormais seule à bord de mon nouveau moyen de transport, je n'avais plus qu'à accoter sur l'île. En arrivant je pouvais déjà apercevoir plusieurs entrée maritime, ils m'avaient dit que je devais me rendre au groove 22.. Hors aucune indication. Je suivis donc mon instinct en allant au hasard des chemins. Par hasard j'aperçu sur un gigantesque tronc d'arbre l'inscription 22. Pour une fois la chance me souriait ! Je n'avais pas d'argents, j'étais totalement indépendante des révolutionnaires donc je ne pouvais rien faire sans avoir trouvé mes collègues.

Après avoir jeté l'ancre, je sautais sur les poutres de bois avant de rejoindre le port de ce groove. Une nouvelle mer s'offrait à moi, en regardant le splendide paysage de cette île, ça me changeait beaucoup de la jungle hostile d'Ikaruga.. Entre l'herbe parfaitement taillée, les dalles de pierre finement placées formant un chemin menant je ne sais où.. Et au loin on pouvait apercevoir la ville qui m'avait l'air très joyeuse ! Je n'avais pas l'habitude de voir autant de monde.. C'était la première fois que j'avais envie de découvrir.. Mais avant tout, je devais attendre mes amis révolutionnaires ! M'asseyant sur un rocher qui servait de décoration, je ne faisais qu'illuminer mon imagination en regardant ce paysage que je ne pouvais qu'admirer...

«  Je me demande bien si toutes les îles de grande line sont aussi joyeuse..  »

Aussi impatiente qu'une enfant, je me demandais aussi à quoi est-ce que les autres révolutionnaires pouvaient bien ressembler. Est-ce que je suis la seule femme ? Je ne l'espère pas, ça serait.. Trop insupportable ! Est-ce que je serais la plus jeune ? Ou alors la plus vieille ?! Ho puis je me faisais peur toute seule.. On verra bien lorsque je les verrais !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Jeu 15 Déc - 22:03

InvitéInvité
avatar


    L’avis de tempête était donné sur le pont du navire révolutionnaire en direction de Shabaody. Les ordres affluaient tandis que l’équipage s’affairait à garder le cap et rester dans le bon sens. Les éclairs zébraient le ciel et le vent soufflait de côté ouest. Il semblait même que les monstres marins commençaient à entourer le navire en se réjouissant à l’avance du futur repas qui se présentait à eux. Shura était chargée du gouvernail, le bateau ne comptait pas un grand nombre de révolutionnaires alors la tâche était plutôt difficile. La jeune femme devait tirer de toutes ses forces sur le gouvernail seul vu que tous les autres étaient bien assez occupés dehors. « Vire à tribords ! » « Bâbords ! » Ses mains lui faisaient mal et ses muscles la tiraillaient mais elle faisait tout son possible pour réussir la tâche qui lui était confiée. De gigantesques vagues venaient inonder le pont et on entendait à peine les cris du navigateur indiquant la direction à suivre et les ordres. Ils n’étaient qu’au nombre de cinq sur l’embarcation et leurs ordres étaient précisément de se rendre à Shabaody pour retrouver une révolutionnaire récemment engagée, ils devaient donc se dépêcher pour arriver à l’heure au point de rendez-vous. Bien que Shabaody soit une île plutôt beaucoup fréquentée par le Gouvernement Mondial, et notamment par les Tenryubitos qui inspiraient tant d’horribles souvenirs à Shura. Chez les révolutionnaires, seuls quelques personnes suffisamment proches de la jeune femme étaient au courant du lourd passé de la rousse. Et encore, ce n’était que des fragments d’histoire racontés quand la jeune femme avait assez bu pour ne pas pleurer, rien de vraiment vrai …

    Tandis qu’eau et vents se déchainaient sur l’embarcation révolutionnaire, un cri interrompu les pensées de Shura pour la faire virer à tribord en catastrophe. « Tribord toute ! Monstre Marin droit devant !! » En effet même dans la cabine ouverte sur le pont où se trouvait la révolutionnaire, on pouvait apercevoir une ombre gigantesque qui dominait le bateau. Un gigantesque monstre marin, impossible de savoir s’il avait ou non remarqué l’embarcation tellement elle était minuscule par rapport à son envergure monstrueuse. Intérieurement, Shura pensa que c’était la fin, entre la tempête qui leur drainait leurs forces et la gigantesque bête. Cependant, en quelques instants, le vent se calma et le soleil commença doucement à percer les nuages. Le temps sur Grand Line était décidemment vraiment instable. Le bateau contourna lentement le monstre marin qui, finalement replongea dans l’eau. Des soupirs de soulagement se firent entendre sur le pont suivis par une voix annonçant que Shabaody était en vue. Cependant une angoisse commença à prendre Shura … Et si jamais elle tombait à nouveau sur des Tenryubitos, et si elle était de nouveau amenée à devoir se prosterner devant eux … Plutôt mourir que de devoir à nouveau se retrouver confrontée à ces différences de rangs … Face à ces horribles personnages que sont les nobles mondiaux. Elle alla finalement s’asseoir près de la table, se tenant la tête et en se répétant « Ne plus penser à ça, ne plus penser à ça ! » La marque des esclaves toujours présente sur sa cheville la brula, comme pour lui rappeler l’angoisse et la détresse qu’elle avait ressentie lorsque ces ordures lui avaient imprimés leur marque pour la vie entière. Quand ils lui avaient détruits sa vie …

    Shura se leva péniblement et alla rejoindre les autres sur le pont. Quand ils accostèrent sur l’archipel, la jeune femme s’en alla seule de son côté à la recherche du Grove 22. Elle avait annoncée aux autres qu’elle voulait passer à un endroit avant de rejoindre le point de rendez-vous, mais finalement, c’était surtout parce qu’il fallait traverser la ville pour s’y rendre et le fait de croiser les Dragons Célestes quand elle était avec ses compagnons déplaisait fortement à la rousse. Quand elle fut hors de vue des autres, elle entreprit de penser à autres choses qu’aux nobles et regarda attentivement autour d’elle. Shura se trouvait dans un parc où des enfants jouaient avec des genres de jouets faits avec des bulles. Tous riaient et étaient heureux … En les voyant, la jeune femme ne put s’empêcher de sourire à son tour. Le sourire d’un enfant …. C’était une chose tellement belle à voir. Soudain, une petite fille émit un cri tout en pointant son doigt vers une rue. Sa mère la prit aussitôt dans ses bras et s’empressa de lui dire de se taire. Elle fut bientôt imitée par tous les autres parents qui se mirent à genoux. Shura demeurait la seule debout dans le parc. Une atmosphère pesante emplit l’air et plus aucun sourire n’était affiché sur les visages des enfants. Une ombre commençait à s’avancer et à prendre place dans la lumière. La révolutionnaire sentit son sang se figer dans ses veines … Un Dragon Céleste venait de faire son entrée dans son champs de vision. Il était grimpé sur un pauvre homme qui devait être un esclave et de quatre hommes vêtus de noir. La jeune femme restait dans l’ombre d’un arbre tout en gardant les yeux fixés au sol. Des murmures lui arrivaient en disant « A genoux. Met toi à genoux ou tu vas avoir des ennuis ! » Mais elle demeurait debout, sans vouloir s’agenouiller devant l’ordure qui passait devant elle. Heureusement, le Tenryubito semblait ne pas l’avoir vue et continua son chemin comme si de rien n’était. Quand il fut parti, Shura se retourna et courra aussi vite qu’elle put droit devant elle. Sa cheville la brulait horriblement et elle devait se retenir pour ne pas se lancer à la poursuite du noble et de le tuer, sans penser aux conséquences. Juste le tuer … Quand elle releva la tête, elle remarqua qu’elle était arrivée au Grove 22. Une fille était assise sur un caillou, à cinq mètres de la révolutionnaire à peu près. La jeune rousse reprit son souffle et entreprit de faire un grand sourire à celle qui devait être la fille qui les attendait.

    - Bonjour ! Tu dois être Saeko non ? Je suis une des révolutionnaires chargés de te retrouver. Je m’appelle Kirigakure Shura mais appelle moi Shura ! Je suis un peu nouvelle comme toi d'ailleurs vu que je suis arrivée il y a un peu plus d'un mois, mais bon je ne vais pas te raconter toute ma vie !

    La révolutionnaire conserva son sourire en attendant la réponse de Saeko. Au fond d'elle, Shura restait angoissée de sa rencontre avec le Tenryubito mais montrer son malaise n'était vraiment pas son genre. Ces nombreux mois où elle avais sombrée dans l'alcool et la mélancolie pour oublier son passé était terminés ! Maintenant elle avait rejoint les révolutionnaires et la faiblesse avait été bannis de son vocabulaire !


[HRPG : Désolée pour le début, si vous ne désirez pas être embarqués dans une aventuree avec une tempête et tout et tout on pourra dire qu'il y avait plusieurs embarcations chargées de nous emmenner sur Shabaody ! ^.^]


Dernière édition par Kirigakure Shura le Jeu 26 Jan - 17:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Dim 18 Déc - 23:47

InvitéInvité
avatar


Cela faisait maintenant plusieurs années que la femme qui portait le nom de Benkei, anciennement Redfield Gazelle, travaillait chez les révolutionnaires. Avec son poste haut placé elle était très souvent occupé, son nombre de responsabilité pouvait faire pâlir n'importe qu'elle secrétaire, elle en avait presque autant qu'Ivankov, qui était lui, le bras droit de Monkey D. Dragon, le chef des révolutionnaires. Benkei elle, tenait le rôle de bras gauche si l'on peut dire, mais également de confidente, car Dragon savait tout de son histoire c'est d'ailleurs pour cela qu'il l'avait choisit et qu'il l'avait voulu dans ses rangs, et parce qu'il connaissait son passé, il pouvait se confier à elle, car de tous elle était la seule à pouvoir le comprendre. Oui, lui et elle étaient tous les deux des parents qui ne pouvaient s'occuper de leur propre enfant pour leur sécurité, les deux en souffraient et c'est bien pour cela qu'ils pouvaient se confier l'un à l'autre. Dragon avait réussit à trouver un fils de substitution en Sabo, un ami d'enfance de son fils, mais également du frère de cœur de son fils. Elle aimerait tellement savoir que son fils aussi s'en sorte aussi bien que le siens, malheureusement elle n'avait pas de nouvelle, enfin si, il y a peu elle avait découvert un avis de recherche dont la prime demandé n'était pas insignifiante bien au contraire …

Quoi de pire pour une mère que de savoir que son enfant est recherché par la Marine et que celui-ci vie une vie des plus dangereuses alors qu'il est encore qu'un tout jeune enfant ? Bien que son âge ne changeait en vrai rien, ça restait toujours son fils et le savoir en danger constamment lui était difficile, voir insupportable. Cela la préoccupait tellement qu'elle se surmenait dans son travail et qu'elle oublier de se nourrir correctement. Ayant remarqué cela, Dragon lui avait promis qu'il essayerait d'avoir un peu plus de renseignement qu'une simple affiche d'avis de recherche, car elle ne savait pas encore dans quel équipage son fils se trouvait, ni même les relations qu'il c'était fait. Peut être que si elle savait tout ça elle serait un peu plus rassuré, encore fallait-il qu'elle le sache. Mais qui lui dirait pour la double personnalité de son fils ? Enfin plus exactement les deux personnalité dans le même corps ? Car on ne peut pas dire que les deux soient des fils exemplaire et encore moins des petits anges …

Pour qu'elle puisse souffler un peu, et surtout qu'elle se repose l'esprit, Dragon entreprit de lui donner une mission avec de jeune recrut, mais également Sabo qu'il avait prit sous son aile depuis tout petit. En plus sa mission se trouvait sur la première partie de Grand Line, ainsi elle se rapprocherait un peu de son fils, et qui sait avec un peu de chance elle réussirait à obtenir un peu plus d'information sur ce qu'il est réellement devenu. Ce n'est pas pour rien qu'il lui avait confier cette mission, car sous cette grande cape sombre qui n'émanait aucune émotion, un cœur des plus généreux s'y trouvait. C'est pour cela qu'ils s'entendaient si bien, et qu'elle lui était si fidèle, elle s'était dévoué corps et âme à la mission des révolutionnaires et ferait tout ce qu'elle peut pour changer le monde comme l'idéalise Dragon.

C'est donc sur l'archipel Sabaody qu'elle devait se rendre et qu'elle retrouverait Sabo et deux autres révolutionnaires, aux groove n°22. Cet endroit horrible où les ventes aux esclaves étaient permit, et ou les Dragon céleste se rendaient tel des rois d'un royaume inexistant. Ça l'horrifiait autant que ça la rebutait, en pensant à tous ses esclaves elle pensaient au dure calvaire qu'elle avait vécu, aujourd'hui encore, lorsqu'elle y repensait, elle avait envie de vomir, jamais elle ne pourrait oublié l'humiliation qu'on lui avait fait vivre. C'était du passé, c'est ce qu'elle se disait toujours, surtout il fallait qu'elle soit forte, non pas pour elle mais pour son fils. Ainsi elle c'était rendu avec un jour d'avance toute seule sur cet archipel, Benkei aimait être en avance pour ses missions, non en toute occasion enfaite elle aimait être en avance. Ne jamais remettre au lendemain ce qu'on peut faire le jour même c'est ce qu'elle disait toujours, cela lui avait permit d'avoir de plus en plus de responsabilité, elle n'allait pas s'en plaindre. La femme se rendit alors au lieux de rendez-vous retrouver les trois autres révolutionnaires. Une fois sur place, elle vit deux jeunes filles près d'un arbre, se souvenant de son rapport il s'agissait de jeune recrut, Sabo lui n'avait pas l'air d'être encore arrivé. Elle se rapprocha des deux jeunes femme, marchant d'un pas assuré, fumant sur son fume cigarette, son allure faisait ressortir la femme mure et sûr d'elle qu'elle était.

Je suppose que vous devez être Shura et Saeko ? Je suis Benkei, enchanté de vous rencontrer.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Mar 27 Déc - 19:42

InvitéInvité
avatar


Hellow la compagnie! Je suis Sabo, un révolutionnaire et fier de l'être! Je le suis depuis mes dix ans, inutile de vous dire que si je n'aimais pas ce job je l'aurais quitté depuis longtemps. J'ai désormais la vingtaine, vingt-deux ans pour être encore plus précis. Il y à quelque jours de cela Dragon-sama, que je considère comme mon propre père et en qui je suis énormément redevable, m'a envoyé en mission. Et oui, être révolutionnaire n'est pas de tout repos comme vous semblez le croire! Je suis donc parti, me voyant confier une cinquantaine d'hommes comme à mon habitude. Et oui, ces cinquante hommes me connaissent bien, ils partent souvent avec moi et je les apprécie beaucoup. Nos voyages se passe toujours dans la bonne humeur et la joie de vivre, en même temps vu mon caractère ce n'est pas si étonnant que ça! Je suis plutôt joyeux, heureux en toute circonstance et du genre à tout apprécier sans jamais me plaindre. Comment voulez vous que la mauvaise entente s'installe?! Bref, je suis donc allé accomplir ma mission, je ne peux décemment pas désobéir à mon chef, mon père adoptif et mon protecteur. Après tout, je lui doit la vie. Je suis donc parti sur mon bateau habituel avec mon équipage habituel pour aller aider un petit camp de révolutionnaires sur une île. La routine quoi. Nous sommes arrivé un jour après être parti et avons tout réglé en un jour à peine. Comment ça je vais trop vite? Je n'ai vraiment pas besoin de tout vous raconter en détails, c'est simple il avait de nombreux conflits entre les révolutionnaires et le gouvernement, on à donnés un p'tit coup de pouce à nos amis. On à gagné uniquement grâce au nombre... C'était pas très glorieux mais une victoire c'est une victoire. De toute façon une fois de retour je demanderais à Dragon-sama de leur envoyé des hommes qui resterons là bas, ils en ont bien besoin vu leur situation encore instable. Et maintenant on est en mer, amarré au milieu de nulle part. Il faut dire que c'est dangereux de voyager la nuit. Et puis, on n'est pas pressé à ce point non plus. Si Dragon-sama m'entendait je me ferais passer un sacré savon mais il n'est pas là alors PEACE AND LOVE! Pas besoin de se presser plus que ça. En plus je me suis entraîné jusqu'à minuit, j'ai besoin de récupérer moi! Je vous vois venir avec vos «entraîné à quoi?»! Et bien j'ai perfectionné mes techniques de sabres et de tir. J'ai essayer les tir à l'arc pour voir et je me suis encore amélioré avec les armes à feu. Du coup là je roupille. Et oui, vous me connaissez mal, ça fait deux nuits que je ne dors pas assez alors aujourd'hui les membres de mon équipage devrons se débrouiller sans moi! Je vais dormir jusqu'à ce que nous arrivions auprès de Dragon-sama. Je serait tranquille, mon second sait bien que je n'aime pas être réveillé dans ce genre de situation....

Hummm qu'est ce que c'est bien de pouvoir rester dans son lit toute une journée... Et oui moi, Sabo, je dors toujours. Le soleil traverse le parquet, pas très vieux mais tout de même, du bateau qui m'est confié à chacune de mes missions. Personne n'a encore osé venir me déranger, tant mieux pour moi! De toute façon c'est pas des bleus les membres de mon équipage, ils sont largement capables de se débrouiller sans un gamin paresseux comme moi. Comment ça je viens de m'insulter? Je n'ai que vingt-deux ans, je suis encore un gamin! Surtout comparé à la plupart des membre de mon équipage habituel. Ils sont tous plus vieux que moi mais acceptent que je les commandes! Je me suis jamais vraiment demandé pourquoi... Il faudrait peu être d'ailleurs.. Bof, c'est sans importance. Mais soudain je sent que quelqu'un s'approche de moi, je n'ai pasle temps de réagir qu'il me susurre à l'oreille:

«-Hé Sabo, Luffy est venu te rendre visite, tu vas pas le faire attendre tout de même?

Luffy?! Venu me rendre visite?! Non, c'est pas possible! Fou de joie et heureux comme jamais j'ouvre grand mes yeux aux pupilles petites et noires et je me redresse d'un coup... Oubliant visiblement que je suis sur un hamac et que ce dernier n'est plus tout jeune.. Pas besoin donc de vous préciser qu'à peine me suis-je relevé je me retrouve la face collée au sol. Je me relève, visiblement mon pansement sur le nez sert en toute circonstances, je me frotte la tête, quel réveille.. Et là il manquerais plus que mon second m'avoue que c'était une blague pour me forcer à me lever.. Je me retourne vers lui, plein d'espoir qui s'envole à la minute où je comprend ce que signifie ce sourire. Je soupire et bouge ma nuque, la faisant craquer comme pour souligner que ma chute n'était pas agréable et fait la grimace. Ça fait maaaaaaaal! La prochaine fois que j'ai droit à une blague pareille ce sera pas sans conséquence! Je m'exclame donc:

-C'est pas cool de me faire une blague pareille! Tu savais que j'allais me ramasser par terre, avoue!
L'homme devant moi commence alors à rire, de sa voix forte et grave. Je l'aime bien mon second, il est rieur et sympathique. Il reprend la parole, toujours ce sourire d'homme mur et sage étirant ses lèvres:
-Humm peut être, qui sait? En même temps si je ne t'avais pas fait croire que Luffy venait te voir tu ne te serais pas réveillé. Bref, y'a un appel pour toi. Dragon à l'appareil. Tu ferais mieux de te dépêcher il n'aime pas attendre et t'est sans doute le mieux placé pour le savoir!»

Il éclate alors de rire de nouveau, je soupire et me joint à lui. A croire que j'ai contaminé mon équipage de ma bonne humeur! A nous deux, mon second et moi, on arrive toujours à déclencher des fou rire collectifs! A croire qu'on est nés pour ça. Bref, je lui tape amicalement dans l'épaule, l'air joueur et bagarreur. Il me sourit et me rend ma tape amicale, je me dirige alors vers le pont où un de mes hommes tient un escargophone. Il me le tend, je le prend et je décroche:

«-Sabo j'écoute! C'est vous Dragon-sama?
Un rire rauque et sadique retenti alors, sans doute la naïveté de son disciple fait-elle rire Dragon. Il prend finalement la parole, Oui, c'est bien moi. C'était juste pour te demander si tu avais accomplit ta mission comme je te l'avais demandé.
-Oui Dragon-sama, tout est en ordre. Nous sommes en route pour vous rejoindre, nous devons être à quelques heures de archipel de Sabaody.
[color=darkblue]-Et bien ça tombe bien! Tes plans changent tout de suite, je veux que tu te rende sur l'archipel, au groove 22. Tu y rejoindra trois révolutionnaires dont une que tu connais, ne serait-ce que de nom. Je veux que tu soit là bas dans quatre heures maximum compris? Sur ce je te laisse, dépêche toi si tu ne veux pas être bon dernier!»
Puis après un rire sadique il raccrocha. Je soupirais, dépité, il à raccroché.. Il n'attend jamais que je lui réponde!»

Bref, on à quatre heure devant nous. Il faut partir maintenant! Heureusement nous sommes déjà entrain de voguer sur les flots, dans trois heures nous devrions apercevoir l'archipel de Sabaody. Vraiment, il n'est pas faire play Dragon-sama, il aurait pu me prévenir avant! Bref, mon second m'apporte mon chapeau, car oui je suis torse nu et en caleçon mais bon, je dors en maillot de bain et mes hommes me connaissent suffisamment. Je met donc mon chapeau haut-de-forme sur ma tête et je lève les bras, criant comme à mon habitude avant un départ:

«-ALLEZ LES GARS!! Tout le monde à son poste, hissez les voiles! Direction Sabaody, groove 22! On à quatre heures pas une de plus alors il faut foncer! LEST'S GO! C'est partiiiiiii!»

Tous mes hommes explosent de rire, comme d'habitude. Je ri avec eux avant d'éternuer, j'ai un peu froid moi, torse nu, malgré le soleil chaud qui vient me caresser le dos. Je descend rapidement dans ma cabine pour aller me rhabiller, c'est qui fait pas bien chaud sur le navire! Une fois dans ma ''chambre'' je ferme la porte et me met en quête de ma chemise, un slip ce serait bien aussi et de mon pantalon. Bon j'ai aucun mal à trouver ma veste, je la prend et l'enfile sans en fermer les boutons, comme à mon habitude. Une veste noire, déchiré aux extrémités et en assez piteux état globalement. Mais je l'aime bien cette veste, elle m'accompagne depuis un bout de temps. En fait depuis mes dix ans je suis habillé quasiment pareil. Bien sur j'ai grandis depuis, je suis pas resté un nain, donc j'ai besoin de vêtements à ma taille. La seule chose que j'ai depuis dix ans c'est mon chapeau haut-de forme! Il ne m'a jamais quitté lui. Il m'arrive parfois de m'endormir avec. 'Faut dire que je suis assez tête en l'air donc régulièrement il m'arrive de m'endormir tout habillé, même avec mes chaussures! J'enfile donc ma veste, puis mon pantalon sur lequel mon regard vient de se poser pour finir par mes chaussettes. Ah j'en oubliait presque mon foulard! Un beau foulard blanc la plupart du temps. Impossible de mettre la main dessus! Et déjà que j'entends des membres de mon équipage qui m'appellent! Je soupire et j'enfile rapidement mes chaussures, mon foulard attendra, l'équipage d'abord! Je me dirige vers le pont où mon second me demande de venir aider notre navigateur, viennent par la suite toute une série de tâches à faire, qui sont confier à des matelots normalement mais on est beaucoup, pourquoi m'en priver? C'est comme ça que nous sommes parti, vu la distance on est pas prêt d'arriver! Va bien falloir que je m'occupe! Allez, je vais redevenir mousse le temps de la traversée, histoire de m'amuser un peu.

Déjà trois heures qu'on est parti, l'archipel est maintenant en vue. J'ai lessivé le pont, aidé notre navigateur à nous diriger, hissé ou non les voiles... J'me suis bien amusé en somme! Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant trimé durant une traversée! Enfin je n'ai pas fait que ça non plus, j'ai travaillé une heure puis après je me suis écroulé sur le parquet, raide endormi. Pour ce genre de truc je tiens de mon frère, Ace. Comme lui je suis capable de m'endormir n'importe où et n'importe quant. Bref, nous venons d'arriver sur l'archipel, nous sommes en ce moment même amarré près du groove 15. C'est pas bon ça, il faut que je me rende au groove 22! Et il me reste trente minutes! Dragon-sama ne va pas apprécier si je suis encore à la bourre.. Je demande donc à l'équipage mon chemin, il se mettent à rire et je ri avec eux. Après tout ils ont raison, je suis vraiment un bon à rien quand je m'y met! Mais que voulez vous, on n'se refais pas... Je descend donc, laissant carte blanche à mes camarades pour le reste de l'après midi. Je me met à trottiner, mon sabre chéri accroché à ma ceinture et mon chapeau bien ancré sur ma tête. Comme je n'ai pas fermé ma veste je suis torse nu, j'ai finalement retrouvé mon foulard que j'ai rapidement entouré autour de mon cou. J'espère que mes comparses ne feront pas attention à la tenue, je suis pas du genre à prendre soin de mon apparence physique. Je trottine gaiement, sifflotant et riant. Je suis déjà au groove 16! Il faut que je me dépêche, je vais être en retard! Je me met à courir, toujours mon sourire niait sur ma face et cette expression heureuse dans mes yeux. Je me demande à quoi ressemble celle que je dois rejoindre. J'en connais une m'a dit Dragon-sama, mais je ne vois pas qui ça peut être...

Et me voilà au groove 22! Je suis essoufflé mais pas en retard! Par contre tout le monde semble retourné, comme si quelque chose d'horrible avait eu lieu avant que je ne débarque. Je regarde un peu autour de moi et remarque des traces de mains par terres, je renifle l'air ambiant et je regarde les passants qui semblent là depuis un moment. Je regarde au loin et voit une bulle qui s'éloigne. Je serre les dents et mes yeux s'écarquillent...

«-Un dragon céleste.. Il était là, j'en suis sur..»

Je marmonne ces quelques mots dans ma barbe -façon de parler puisque je n'ai pas de barbe malgré mes 22 ans- et je me dirige vers l'arbre portant le numéro 22. Je trouve une jeune femme assise, une autre debout à ses côtés ainsi qu'une autre près d'elle. Je ri doucement en reconnaissant l'une d'entre elle, une amie proche de Dragon-sama, Benkei si je me souviens bien.. Enfin, moi et les noms franchement ça fait trois! Je m'avance vers elles et reprend la parole:

«- Bonjour mesdemoiselles! J'imagine que vous êtes les trois révolutionnaires que je devais rejoindre? Je me nomme Sabo, je suis enchanté de vous connaître! Vous vous êtes madame Benkei? J'ai déjà entendu parler de vous... Quand à vous deux j'ai crut entendre que vous vous nommiez Shura et.. Saeko? Enchanté! Alors, vous pouvez m'expliquer la raison de ce rendez-vous? Dragon-sama n'est pas du genre bavard et il ne m'a rien dit sur notre rendez vous..»

[HRP: désolé du retard, je teste un style à la première personne si cela ne vous convient pas dites le moi! =)]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Dim 15 Jan - 18:39

InvitéInvité
avatar


Mon imagination n'avait de cesse d'être emmenée aux cieux, cette île qui semblait être un point assez stratégique de ce monde, je n'avais encore jamais entendus autant de bruit provenant d'une ville alors qu'elle se tenait à plusieurs kilomètres de ma position. Il est clair que les îles de grande line ont l'air paisible, ou alors je fais une erreur en comparant le nouveau monde et grande line. En parcourant l'île du regard, j'en oubliais presque que j'étais ici pour retrouver mes collègues révolutionnaire.. Moi qui me demandais bien si j'allais être la seule femme, je me trompais lourdement car la première semblait être arrivée. Une jeune femme au long cheveux rouge claire, en la voyant arriver, je me levais immédiatement du rocher sur lequel j'étais assise. Dans un premier temps, je fus ravie de voir que je n'allais pas être l'unique femme parmi la révolution ! Aux premiers abord elle se présenta amicalement, ce qui me rassura. Ensuite vint la seconde, cette fois-ci il s'agissait d'une femme plus vieille que moi apparemment, on voyait qu'elle, et il s'agissait encore d'une femme ! Plus de doute, je pense que j'allais me plaire sur grande line ! Moi qui ais grandis dans un monde où il n'y avait que des hommes.. En souriant, j'appris les nom des deux femmes ; Shura et Benkei. Ne me dite pas qu'il n'y a que des femmes ? Je ne pense pas, la tête de la révolution est bien dirigée par un homme donc je ne pense pas et puis ; ça serait trop beau pour être vrai ! Enfin, le dernier arrivant fit son apparition. Cette fois-ci il s'agissait belle et bien d'un homme ! Il avait même appeler Madame Benkei.. Devrais-je croire qu'elle possède un grade assez important ? Ou peut-être est-ce juste par politesse..

Tous connaissaient mon nom, cela voulait clairement dire que les révolutionnaires sont tous bien informer de l’identité de chacun, j'étais stupéfaite par l'organisation qu'ils avaient. Tous étaient au courant que j'étais venue à cet endroit à telle heure, comment font-ils pour rester discret ? On ne parle jamais d'eux dans le journal et pourtant, j'ai l'impression qu'ils ont tous accomplis de grande choses de part leurs organisation. Dragon devait être un homme d'expérience pour commander autant de monde et tout ça dans l'ombre. Je devais donc être à la hauteur de mes collègues, moi qui ne suis pas originaire de grande line, je ne connais pas trop les îles de cette mer, et je ne suis pas non plus une quelqu'un de si ordonné qu'eux pourtant, je vais devoir me surpassé pour montrer que j'étais à la hauteur. En me tenant droite et en m'inclinant, telle était la politesse que l'on m'a apprise, je serra mon poing contre ma paume en faisant face aux trois révolutionnaires se tenant face à moi.

«  Enchantée de vous rencontrer, comme vous le savez, je suis celle que vous êtes venus chercher. Originaire du Shin Sekai, je ne connais pas très bien le coin et donc, c'est pour cela que l'on vous a appeler. Je vous remercie d'être venue m’accueillir et c'est avec joie que je coopérerais durant les prochaine mission  »

En oubliant les fait, le dernier arrivant qui se nommait Sabo n'était pas au courant du pourquoi de la réunion. Le voilà informer, mais je suis quand même assez étonnée de voir qu'il y a trois personnes de convoqué uniquement pour m’accueillir. Est-ce que Dragon craignait cette île ? On m'a dit que beaucoup de Dragon céleste venaient sur cet île pour y passer du bon temps ou même faire quelque emplette, de ce fait la sécurité doit vraiment être au top ici. Sachant tout ça je pense que le nombre était justifier.. En me tenant de nouveau droite, je n'avais donc pas besoin de me présenter, peut-être que je devrais en dire plus sur moi vu qu'ils ne connaissent que mon nom ? Moi qui était nouvelle, et surtout ne connaissant presque rien à part quelque rumeur, peut-être devrais-je poser quelque question sur la globalité de grande line.

«  J'aurais aimer faire un peu plus connaissance avec vous autour d'une table. Mais les révolutionnaire du shin sekai m'ont dit qu'il fallait faire attention, vu que je viens du Shin Sekai où le gouvernement n'a presque aucun pouvoir, ce n'est pas du tout la même chose ici je suppose.. »

J'espère qu'ils comprendront que je n'ai aucune notion sur l'île où nous étions. Je ne pouvais me fier qu'à mes yeux, et tout ce que je pouvais constater, c'est une île très active avec une population plus que dynamique.. Je me demandais aussi quelle pouvais être la puissance de mes collègues, s'ils avaient manger un fruit du démon ou autre.. Enfin bon, les questions seront pour plus tards, pour le moment nous devions trouver une occupation !

[ Sincèrement désolée pour le retard ]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Jeu 26 Jan - 20:17

InvitéInvité
avatar


[Gomen Gomen ! Je n'avais pas vu le post de Nana et j'avais complètement oubliée ma réponse ! T.T]

    Shura faisait face à Saeko avec un sourire amical, après qu’elle ait saluée et se soit présentée à Saeko, une nouvelle personne arriva. C’était une femme plutôt grande, assez classe d’ailleurs qui arrivait en fumant une longue cigarette. Elle prit la parole dès qu’elle fut arrivée.

    - Je suppose que vous devez être Shura et Saeko ? Je suis Benkei, enchanté de vous rencontrer.

    La jeune rousse tourna la tête, toujours avec un regard amical et un grand sourire et répondit aussitôt à la femme.

    - En effet, je suis Kirigakure Shura. Je n’ai rejoint les rangs des révolutionnaires que depuis dix mois, enchantée de vous rencontrer aussi !

    Pourquoi ce regard, pourquoi ce sourire ? Pourquoi ce caractère entrainant ? Après avoir vécue ces nombreuses années avec un démon et s’être fait traiter comme un animal pendant tant de temps, pourquoi tenir à ce point à être heureux devant les gens ? Peut-être pour le simple fait que d’avoir l’air déprimé pourrait rendre des gens tristes … Et Shura n’avais jamais au grand jamais aimée rendre les gens tristes. Cela devait faire partie des nombreux aspects de sa personnalité … Enfermer ses remord, sa tristesse, sa colère et toutes ces émotions dans une carapace au plus profond de son être …
    Quelques instants après que Shura se soit présentée, ce fut au tour d’un homme d’arriver. Un jeune homme aux courts cheveux blonds qui devait avoir le même âge que la rousse et qui se présenta de suite après être arrivé. Il semblait sympathique à première vue !

    - Bonjour mesdemoiselles ! J'imagine que vous êtes les trois révolutionnaires que je devais rejoindre ? Je me nomme Sabo, je suis enchanté de vous connaître ! Vous vous êtes madame Benkei ? J'ai déjà entendu parler de vous... Quand à vous deux j'ai cru entendre que vous vous nommiez Shura et ... Saeko ? Enchanté ! Alors, vous pouvez m'expliquer la raison de ce rendez-vous ? Dragon-Sama n'est pas du genre bavard et il ne m'a rien dit sur notre rendez-vous

    Il connaissait Dragon ? Le chef des révolutionnaires ! Wouah ! Shura n’avait jamais eu l’occasion de le rencontrer et n’avais eu ses ordres le plus souvent par des Den Den Mushi qui étaient animés par des révolutionnaires. Mais de là à ce que ça soit directement Dragon-Sama qui l’envoie ! Cet homme ne devait pas être n’importe quel révolutionnaire.

    - Enchantée de vous rencontrer, comme vous le savez, je suis celle que vous êtes venus chercher. Originaire du Shin Sekai, je ne connais pas très bien le coin et donc, c'est pour cela que l'on vous a appelé. Je vous remercie d'être venue m’accueillir et c'est avec joie que je coopérerais durant les prochaines missions. J'aurais aimé faire un peu plus connaissance avec vous autour d'une table. Mais les révolutionnaire du Shin Sekai m'ont dit qu'il fallait faire attention, vu que je viens du Shin Sekai où le gouvernement n'a presque aucun pouvoir, ce n'est pas du tout la même chose ici je suppose ...

    Une nouvelle originaire du Nouveau Monde … Elle devait être particulièrement forte si elle était originaire de cette mer si dangereuse. En effet, si le gouvernement mondial était particulièrement inactif au Shin Sekai, ce côté-ci de Red Line était particulièrement surveillé. Mais n’en connaissant surement pas autant que les deux révolutionnaires, apparemment expérimenté, Shura préféra laisser Benkei et Sabo répondre.

    - Dans ce côté-là, je n’ai rejoint les révolutionnaires que depuis dix mois, ce qui fait que je n’en connais pas particulièrement beaucoup. Mais je pense en effet que ce côté de Grand Line est bien plus surveillé que le Shin Sekai
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Lun 30 Jan - 18:10

InvitéInvité
avatar


[C'était un bien jolie rp Sabo, et agréable à lire, ton nouveau style ne me dérange absolument pas x) Saeko, Shura pas grave pour le retard, je le suis aussi.]

Monkey D. Dragon avait bien de la chance d'avoir trouvé sur son chemin un fils de substitution, qui plus est un ami de son propre fils venant de son île natal. La femme qu'était Gazelle aurait aimé avoir au moins ça, peut être qu'elle aurait moins souffert du manque de son fils ? Dragon avait l'air en tout cas de moins souffrir du faite qu'il ne pouvait élever Luffy comme il le voulait, le confiant à son père avant de le laisser se débrouiller seul, le surveillant de loin pour éviter qu'il n'ait trop d'ennuie, après tout il connaissait quand même bien son fils, il savait dans quel pétrin ce dernier était capable de se fourrer. Elle passait beaucoup de temps avec le chef des révolutionnaires pour justement en parler, cette frustration de ne pas serrer sa chaire de sa chaire dans ses bras comme on le voudrait. D'ailleurs elle l'avait déjà croiser ce petit blondinet, à force de rester très souvent aux côtés de Dragon quoi de plus normal de que de croiser son petit protéger ? Le contraire aurait été étonnant, surtout chez les révolutionnaires qui formaient un grand équipage soudé, tous sous les ordres directes du fils du Vice Amiral Monkey D. Garp. Enfin aujourd’hui elle pourrait faire meilleure connaissance avec ledit protéger Sabo puisqu'elle avait une mission avec lui et deux autres jeunes recrus. Elle avait hâte d'y être, elle n'avait pas tout bien comprit au sujet même de la mission. Benkei savait juste où et qui elle devait rejoindre sur place. Dragon lui avait donner directement la mission en main propre, enfin pour être plus exacte, il lui en avait parlé directement puisqu'elle été à ses côtés depuis quelque jours pour diverse raison, allant de conseil, à soutien intime, mais également avis sur des missions.

Dès qu'elle l'avait reçut, elle était partie en direction de l'archipel Sabaody direction le groove 22, avec de la chance elle serait en avance, sinon elle serait un peu en retard, restait juste à espérer qu'elle ne le soit pas de beaucoup. Pour le bras gauche de Dragon ça ferait tâche. Tirant sur son fume cigarette, marchant d'un pas assuré, elle se dirigeait au point de rendez vous, elle y remarqua deux jeunes filles, était-elle donc très en retard ? Elle ne saurait le dire, en tout cas Sabo n'était toujours pas là, elle poussa un petit soupire en souriant, ah les hommes … Une fois à la hauteur des deux femmes, elle se présenta à elle, ce qui était bien normal puisqu'elle était la dernière arrivé et surtout la plus gradé en plus d'être la plus vieille, en prenant également soin de leur demander leur identité pour s'assurer que c'était bien les deux femmes qu'elle aurait du retrouver. Heureusement que la petite rouquine à la frange blonde se présenta sinon jamais la fumeuse aurait pu faire la différence entre elle, ne sachant pas qui était qui. La petite expliqua même qu'elle avait rejoint le groupe des révolutionnaires il y a peu, c'était donc une petite nouvelle, la mère de famille lui sourit alors avant de lui répondre.

Et bien Shura bienvenue dans nos rangs, tu es donc un récente recrus. 

Son regard de mère se posa sur la petite Shura. Si elle et Saeko avaient rejoint le rang des révolutionnaires c'était surement parce qu'elles avaient vécus des choses terribles ou qu'elles en avaient été témoins. Se fut ensuite au tour du petit retardataire d'arriver, le fameux Sabo, décidément tous les jeunes révolutionnaires avaient un prénon commençant par la lettre « S », cette idée la fit d'ailleurs sourire en même temps qu'elle continuait à tirer sur son fume cigarette. Il se présenta alors, et l'appela même Madame, en lui disant qu'il avait déjà entendu parler d'elle, et elle lui fit un large sourire.

Nous nous sommes même déjà croiser mon cher Sabo, mais tu ne dois pas t'en souvenir, ce fut peu de temps après que j'ai rejoint Dragon. 

Ensuite ce fut donc l'heure des explications de leur présence ici, et c'est Saeko qui s'expliqua puisqu'elle était la principale intéressé. Ainsi cette dernière était originaire du nouveau monde comme elle ? Toujours le sourire aux lèvres elle se souvint de son enfance … de Kaito et Akito. Non il ne fallait pas y penser, il fallait qu'elle soit forte, elle était en mission bon sang. C'est vrai ça, le but était quand même d'apprendre à cette petite Saeko la vie du côté de la première partie de GrandLine, car au nouveau monde, si c'était là qu'était cacher la base même de la révolution, leur actions étaient dans les quatre mers et Grand Line première partie. Avoir comme premier lieux de rendez vous l'archipel Sabaody n'était peut être pas le meilleur choix, mais visiblement Dragon avait voulu qu'elle sache rapidement à quoi elle avait à faire sans passer de préliminaire, un manque de temps cruel chez les révolutionnaires surement qui l'avait poussé à agir aussi vite. Surtout qu'en plus il avait envoyez trois révolutionnaires pour la retrouver. Une fois son explication terminé, Saeko expliqua qu'elle voulait mieux connaître le petit groupe présent au tour d'une table. Shura confirma même que la première partie de Grande Line était plus surveillé que la deuxième. Après avoir tiré encore sur son fume cigarette, elle lâcha la fumée avant de répondre.

La première partie de Grand Line est en effet plus surveillé que la deuxième. Ça s'explique par le faite que nos actions sont principalement concentré sur cette partie mais également sur les quatre autres mers. Nous agissons très peu dans le nouveau monde puisque le gouvernement mondiale n'y ait que peu présent et surtout c'est le domaine des Yonkou, notamment à l'époque Barbe Blanche. Si l'on veut aller à une auberge pour se retrouver autour d'une table il vaut mieux que nous soyons très discret et être dans un endroit relativement loin des grooves les plus actifs, on ne sait jamais, la marine est peut être partie mais prudence est mère de sureté.

En y repensant elle était un peu triste, elle admirait dans un sens cette légende de la piraterie, l'homme le plus fort du monde et le plus proche du One Piece. Elle respectait son choix de ne pas vouloir devenir Seigneur des pirates pour préférer son rêve d'avoir un équipage aussi soudé qu'une vraie famille, d'ailleurs son équipage était ses fils. Sans compter qu'il avait prit plusieurs îles sous son ailes pour les protéger, surtout l'ile des hommes poissons qui était avant la plus exposé au Danger. Maintenant qu'elle les avait prévenue sur les danger de l'archipel, elle les laisserait choisir l'endroit, après tout c'était plus les jeunes qui aimait se rendre autour d'une table, elle avait perdu cette habitude avec le temps. Les verres elle les prenaient en compagnie de Dragon et Iva et généralement dans les bâtiments du chef, jamais à l'extérieur.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Dim 5 Fév - 23:03

InvitéInvité
avatar


Et me voilà désormais en compagnie de celles que je devais rejoindre. Je regarde autour de moi et plonge mon regard dans celui de mes coéquipières, visiblement je suis le dernier. Serais-je donc le seul homme?! Et bien, cette histoire commence bien... Seul garçon de l'équipe et dernier arrivé, ça ne présage rien de bon pour moi! Enfin, homme ou femme pour moi c'est du pareil au même, nous sommes tous des révolutionnaires après tout. Et puis il y avait parmi nous dame Benkei, elle est forte et expérimentée, notre petit groupe ne craint donc pas grand chose. La jeune femme aux longs cheveux violets, Saeko d'après ce que j'avais cru comprendre, prit alors la parole après s'être respectueusement inclinée devant nous. Je me sentait légèrement gêné qu'une jeune femme, révolutionnaire elle aussi, s'incline ainsi devant moi. Après tout, je n'était pas réellement important, ou tout du moins pas à ce point. Elle commença par balayer les quelques doutes qui me rongeaient encore, c'était bien elle que nous devions accompagner. Elle était la première arrivée, celle qui venait nous chercher. La jeune femme précisa également ses origines, elle était née au Shin Sekai, ou dans le nouveau monde si ça vous parle plus. Et bien, comparé à moi qui ai vu le jour sur une île banale d'Est Blue! Elle m'apprit également que nous étions là pour lui servir de guide car elle ne connaissait pas bien le coin. En effet c'était judicieux de demander ce genre de garde rapproché, car ici les marines sont beaucoup plus présent. Sur cette île plus qu'ailleurs en plus! Mais un détails attira mon attention «les prochaines missions».. Les? Allait-on coopérer longtemps? Pas que cela m'importe énormément, après tous elles ou mon équipage habituel c'était pareil, je m'entend bien avec tout le monde de toute façon. La jeune femme aux cheveux rouges et aux quelques mèches blonde prit à son tour la parole, Shura je suppose. Elle nous apprit qu'elle n'avait rejoint les révolutionnaires que depuis dix mois. Par contre visiblement elle n'y connaissait pas grand chose. En effet ce côté de Grand Line était plus que surveillé.

Bref, tout ça pour dire que la propositions de Saeko m'alléchait. Car oui elle voulait faire plus ample connaissance avec nous autour d'une table, j'en souriait d'avance! Après tout c'est vrai quoi, quoi de plus chouette que de se retrouver dans un restaurant, accompagné de trois jolie brin de femme? Pas que je sois pervers ni rien hein, je n'accomplit pas la le rêve de ma vie. Mais ce n'est jamais contraignant de se retrouver en si bonne compagnie autour d'une table. C'est vrai après tout, délice gustatif et visuel, que demander de plus pour une première rencontre avec mes coéquipières? C'est ensuite à dame Benkei de prendre la parole, je continue de sourire comme un enfant qui attend avec joie l'heure du divertissement. Car oui je suis un enfant, j'ai beau avoir 22 ans cette année je n'en reste pas moins un grand gamin! Mais après tout, c'est sans doute ce qui me rend si joyeux et sociable. J'assume pleinement mon côté un peu simplet et naïf, après tout je suis Sabo le plus grand de tous les révos! La révolutionnaire souhaite la bienvenue à Shura, normal après tout elle ne fait pas partie de nos troupes depuis longtemps. Je lui adresse un discret signe en remuant mon chapeau haut-de-forme, signe que j'approuve ce que dit la femme à ma droite et que je comptais dire la même chose. Elle m'apprend par la suite que nous nous sommes déjà croisés au par avant. Je fais la moue quelque instant, prenant un air étonné. En effet sa tête me dit quelque chose, je la voyais sans doute souvent avec Dragon-sama. Je la revoit à la gauche de mon protecteur, sans doute quelques années plus tôt et ait le mauvais réflexe de claquer des doigts. Mon visage s'éblouit comme pour dire «ça y est je me souviens maintenant!». Je haussais les épaules alors que dame Benkei crachait de la fumée, elle reprit la parole pour expliquer à Saeko ce que nous savions tout deux. Elle insista notamment sur le fait qu'il fallait qu'on soit très discret. En effet la présence des dragons célestes et de pas mal d'unités de marines n'allait pas nous faciliter la tâche. J’arquais le sourcil, autant aller directement dans un restaurant à peu près fiable de la zone de non-droit, ce sera plus simple. Je ri doucement et mis mes mais derrière ma tête:

«-Bon et bien pour commencer je suis enchanté de vous rencontrer Shura et Saeko et je suis heureux de vous retrouver ici dame Benkei! En effet je me souviens de vous, mais ça remonte à loin pour moi... J'avoue ne pas avoir une très bonne mémoire, et puis ça fait déjà 10 ans que je suis membre de la révolution! Bref, trêve de bavardage je vous propose d'aller manger un bout en faisant plus ample connaissance dans un restaurant de la zone de non-droit. Que diriez vous d'aller dans un restaurant du groove 16? Je connais un peu le patron, il nous fera sans doute un prix! On y va? C'est PARTIIIIII!»

Et ouai je suis vraiment un gros gamin. Je me met alors à courir en direction du groove 16 en leur faisant un signe de la main pour les encourage à me suivre en courant! Car je suis dans les plus rapide des révolutionnaires moi! Je sourit, ouvrant grand mes yeux noir de jais, elles ont l'air toute sympa et moi j'suis sociable comme pas deux. Quoi de mieux qu'une composition pareille pour une équipe de choc? Je fis tout de même la moue un instant, j'espère que le patron nous fera un prix, ça fait longtemps que je ne l'ai pas vu!

[Désolé j'ai prit une semaine pour vous pondre un truc minable mais j'ai pas mal de rp en cours et j'avoue qu'avec les études et tout... Bref, enjoy or not mais je promets essayer d'écrire plus la prochaine fois!]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Lun 20 Fév - 1:21

InvitéInvité
avatar




[HRP: On m'a dit que je peux intervenir dans les Rp où les gens ne postent plus depuis 8 jours x)]

Édite de Nana : Oui exacte, ça a été signalé dans new et par mail.

Les espions. L’amiral n’avait jamais eu une quelconque sympathie pour le service d’information et d’espionnage du gouvernement mondial, mais il devait reconnaître qu’ils savaient se rendre particulièrement utile. De nature méfiante envers tout service qui ne dépendait pas directement de la Marine, la récente recrudescente de la piraterie obligeait tout le monde à faire des concessions. Celle-ci était moindre, et surtout lorsqu’elle permettait de faire des coups de filet audacieux. Assis d’un air décontracté sur un sofa installé pour l'occasion sur le pont du destroyer qui lui avait affecté pour l’opération, l’amiral Kizaru feuilleta d’un air absent le rapport qu’on lui avait remis en soupirant bruyamment. Personne n’aurait pu se douter en regardant ce géant à l’air étrangement négligé, qu’il contemplait là une des figures les plus puissantes de la Marine. Mais personne ne pouvait ignorer l’aura de menace insidieuse qui se glissait dans chaque pore dans votre peau lorsqu’on se risquait trop près de cette personne. Le personnel de bord se gardait par ailleurs à une distance respectueuse de l’officier supérieur, qui continuait son examen d’un air ennuyé en levant les sourcils de temps à autre, dans une parfaite expression de surprise feinte. La question était sur toutes les lèvres mais personne n’osait la poser. Que diable faisait donc un amiral de ce côté-ci de Grand Line ? Les évènements titanesques, encore frais dans les esprits, qui avaient secoués la planète entière aurait pu faire croire que l’Organisation de la Justice se dédierait dorénavant à l’éradication de la piraterie dans le Nouveau Monde. Néanmoins la présence même du redouté Kizaru à bord indiquait le contraire.

Si personne ne connaissait les raisons de leur mission, l’équipage connaissait au moins la destination : Sabaody. L’île avait connu les répercussions du déplacement du QG de la Marine, et de fait avait connu une augmentation spectaculaire de la criminalité et de la piraterie. Une nouvelle vague que le G1 avait bien du mal à endiguer. Les zones de non droit s’étaient considérablement étendues, devenant des abris sûrs pour la racaille des mers et autres Révolutionnaires. Une information que l’amiral avait dû mal à apprécier. Un sort particulier le liait à cette île après tout. Dédaignant les papiers qu’il tenait dans la main, il se laissa gagner par ses souvenirs lointains de son affrontement avec le Roi Sombre. Un échec cruel et cuisant pour lui. Non seulement l’équipage des Mugiwara s’était volatilisé, pour réapparaître plus tard plus dangereux que jamais si l’on en croyait les rapports, et il avait été impossible de remettre la main sur les hautes têtes primées qu’il avait mis à terre. Ceux-ci étaient venus grossir les rangs des pirates du Nouveau Monde. Mais cette fois il était déterminé à ne pas répéter ses erreurs. Ca non. Un sourire mauvais se dessina sur ses lèvres proéminentes, tandis qu’il se levait pour détendre ses membres, rangeant ses mains dans les poches. Les ordres étaient clairs : faire comprendre aux forbans de Grand Line que la Marine entendait ne pas les laisser tranquille. Le mot d’ordre était simple et plaisant : « intraitable et sans pitié ». Il n’en fallait pas plus pour Kizaru qui sentait qu’il allait prendre particulièrement à cœur cette nouvelle ligne de conduite.

Cette fois-ci les Révolutionnaires étaient visés. Il avait cru comprendre que ceux-ci s’agitaient ces derniers temps, prêt à profiter de la moindre déstabilisation dans l’équilibre mondial. A leur manière ils rappelaient à l’amiral les agissements des rats, se glissant dans les moindres failles. Kizaru allait donc être le dératiseur, et un particulière efficace. Frapper incroyablement vite et incroyablement fort. On ne l’employait pour aucune autre raison que pour marquer les esprits, et il allait s’y employer. L’île était à présent en vue et le régiment s’organisait pour la sortie. L’amiral du QG jugea cette compagnie inadaptée et surtout inutile mais après tout il fallait bien préserver les apparences.

-Au rapport amiral ! Kizaru-san les hommes sont prêts ! Nous attendons les ordres !
-Oooh, vous vous débrouillez très bien capitaine…eeeeh, faites donc comme vous le sentez le mieux.

Il se sentait étrangement détaché de toute cette parodie militaire. Il n’avait besoin de personne pour appliquer son jugement. C’est toutefois à la tête des troupes qu’il débarqua à terre. Déjà les premières traces d’émulation se faisaient sentir. L’arrivée d’un amiral ne passait visiblement pas inaperçue. Le contingent se mit en marche. Mais Kizaru avait ses cibles, le reste ne le concernait pas. Soudain, comme un rappel, son den-den mushi se mit à sonner. Après quelques tâtonnements hasardeux et maladroits il réussit à recevoir l’appel.

-Oooh, ici Kizaru, j’écoute.
La voix qui répondit fut brève et servile.
-Amiral-dono, nous avons repéré les cibles, Groove n°22, voulez vous une assistance ?
-Eeeh…ce ne sera pas nécessaire.

A peine l’appel coupé qu’il se mettait en chasse. L’attente avait suffisamment duré il était temps que les Révolutionnaires comprennent le sort qui les attendaient. Se déplaçant à une vitesse inhumaine, ne laissant derrière lui qu’un vague flot de particules lumineuses aveuglantes, il se rendit à destination. Le flash de lumière fut aveuglant, un signe annonciateur de sa venue et de la mort prochaine. Le temps sembla se figer alors que l’amiral, les mains dans les poches, attitude nonchalante faisait face à ses proies. Trois femmes et un homme. Pas de doute. Ils correspondaient bien aux photos communiqués. Un visage ressortait du lot : Redfield Gazelle, une figure importante de la Révolution.

-Oooh, trouvé ! Redfield Gazelle, Kirigakure Shura, Lînkueï S. Saeko et Sabo. Eeeeh…quel rassemblement ! J’espère que vous ne préparez rien d’effrayant.

Aucune haine, colère ou agressivité particulière ne se dessinait sur son visage et pourtant, les Révolutionnaires se trouvaient dans un danger plus grand que tous les périls qu’ils avaient pu vivre jusqu’à présent.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Lun 12 Mar - 21:50

InvitéInvité
avatar


[HRPG : oui tu peux, et tu peux vaincre tous ceux qui ne réponde pas au bout d'une semaine pour qu'on ne reste pas bloqué plus longtemps]

La mère posa un regard bienveillant sur l'assemblé, elle était ravis de revoir Sabo et surtout de voir qu'il se souvenait d'elle. Il était charmant, elle se demandait si son fils était pareille, au fond d'elle elle aimerait bien, mais elle ne savait même pas dans quel cadre de vie il avait grandit, et encore moins s'il était en vie. Pourtant sur cette dernière information, elle était persuadé qu'il l'était. L'entrain du petit protéger de son chef lui évita de plonger dans des pensées trop dramatique, elle était là pour surveiller le petit groupe après tout. Le jeune garçon proposa alors d'aller manger dans un restaurant qu'il connaissait bien, c'était une bonne idée. Ainsi, aussitôt qu'il courut dans la direction où se trouvait le restaurant, elle le suivit avec les autres. Malheureusement tout ne se passe pas toujours comme on le voudrait.

Le problème lorsqu'on est révolutionnaire c'est qu'on est aux yeux du Gouvernement Mondiale encore pire que la pirate qu'ils jugeaient de vermine des mers. Pourquoi ? Parce que contrairement aux pirates qui s'attaquent à la Marine, les révolutionnaire eux s'attaquent directement à la source du problème : le Gouvernement Mondiale. Une lutte sous marines qui dure depuis des années. Sous marines parce qu'on en entend presque pas parler, on le sait, mais ce n'était jamais vraiment ébruité car tout le monde fait tout pour éviter que ça se sache, leurs actions étaient souvent réussit, et de ce faite, l'autorité suprême semblait ridicule. Benkei avait souvent du faire en sorte que les actions restent discrète jusqu'au dernier moment, même leur exécution devait se faire dans la plus grande discrétion, leur but après tout n'était pas d'avoir de la renommé pour avoir percé une faille chez leur ennemie, à vrai dire qu'on le sache ou pas ils s'en moquaient bien, seul la réussite de leur rêve commun comptait. Mais voilà, alors que le but du jeu avait été de montrer un peu Grande Line à Saeko la petite nouvelle, les problèmes leur tomber dessus comme la foudre. Et justement quel foudre, l'amiral de lumière, surnom donné à cause de son fruit du démon, arrivant dans un flash aveuglant, comme la lumière au bout du tunnel lorsque la mort vous appel. La femme resta debout à le regarder, fumant sur son fume cigarette, tout en étant prête à attaquer à tout moment, mais s'adressa néanmoins par courtoisie à l'Amiral, après tout il leur avait adressé la parole en premier, il méritait bien une réponse.

Après ce que vous avez fait à Marinford vous osez dire que nous fessons quelqu'un chose d'effrayant ? Vu le combat que vous avez mener contre Marco je trouve honnêtement que c'est plutôt vous même qui l'êtes.

La mère de famille, aussi bien en tant que mère qu'étant la plus veille parmi le groupe de révolutionnaire sur place, ne pouvait accepter l'idée que des petits jeunes se fassent avoir en début de vie, ils avaient encore plein de chose à faire à voir. N'allez pas croire qu'elle est du genre suicidaire et qu'elle ne tient pas à la vie, bien au contraire, elle rêve de retrouver son mari et de serrer son fils dans ses bras et voir quel jeune garçon il était devenue. Mais voilà, s'il fallait que quelqu'un se sacrifie pour laisser une chance aux autres de s'en sortir vivant alors ça serait elle, elle avait vécu tant de chose et ne regrettait rien, sans compter qu'elle avait confiance en Dragon pour qu'il retrouve un jour son fils et vieille à ce qu'il devienne un homme bien. Résolut à ne pas laisser les petits mourir bêtement face à un Amiral trop fort pour eux, elle leur fit signe de fuir, elle resterait là pour les ralentir le plus longtemps possible, elle n'avait pas peur même si elle n'avait encore jamais combattu quelqu'un de sa puissance. Face à lui, elle se sentait ridicule.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Sam 31 Mar - 17:13

InvitéInvité
avatar




Visiblement parmi tout ce petit lot, il semblait en avoir une qui avait plus de cran que le reste. Face à un amiral ce n’était pour autant une marque de bravoure. La stupidité suicidaire semblait déjà plus de mise pour qualifier ce comportement. La main grattant négligemment une barbe mal rasée de la veille, l’amiral Kizaru regardait d’un air interrogateur la jeune femme, qui se contentait de tirer sur sa cigarette, sans marquer le moindre trouble…apparent du moins. Avait-elle déjà décidé d’abandonner sa vie pour couvrir ses petits camarades ? Touchant touchant, vraiment, pensa l’élite de la Marine avec un air amusé. Quel brave agneau sacrificiel que cette femme, pensa le Marine alors que derrière lui les troupes d’élites du régiment en garnison sur l’archipel prenait position. Un support inutile, mais rien de mieux qu’un argument supplémentaire pour leur faire comprendre que tout espoir était à présent définitivement enterré. Comme si ce n’était pas déjà le cas par le simple fait de son arrivé, jugea avec une certaine arrogance l’amiral Lumière. Il détailla ses futures victimes, affectant un air absent. Ca allait être presque trop facile. Mis à part la jeune guerrière qui lui faisait face, les autres étaient autant de poussins tombés du nid. Ils ne payaient pas de mine certes, mais ils étaient autant de graines qui dans le futur deviendraient des épines en plus dans le talon de la Marine. Or Kizaru était en charge de dératiser cette place, histoire d’éviter que les vermisseaux ne prolifère. Ce n’était pas certes la tâche la plus noble mais…s’il ne faisait pas qui le ferait ? Il ne prenait aucun plaisir à ça…enfin…pas vraiment.

Un air malsain sur le visage, il s’avança d’un pas pesant, une atmosphère sourde et menaçante émanant de lui. Il écrasait littéralement son interlocutrice. La plupart des gens auraient saisis la moindre chance de fuite, à l’image de la clientèle des lieux, quand bien même cela n’était pas d’une grande utilité face à lui, mais la jeune femme semblait déterminée. L’idéologie et la conviction des membres de la Révolution était vraiment quelque chose d’effrayant…vraiment, jaugea l’amiral avec un certain mépris ironique.

-Eh bien…il me semble bien en effet que vous avez peut être quelques raisons de me craindre…un tout petit peu. Peut être alors seras-tu assez intelligente pour accepter ton sort sans résister. Quand à tes efforts pour sauver tes camarades…je pense qu’ils sont un peu vains vois-tu...eeeeh, vraiment ça me fend le cœur.

Déclara l’amiral, un sourire faux flottant sur ses lèvres. Il n’était point utile qu’elle ait assistée à son combat contre le commandant honni de Barbe-Blanche pour comprendre l’étendu de son pouvoir, il allait justement lui en offrir une simple démonstration. Ce n’était pas les pirates de Barbe-Blanche qui lui faisaient face, mais de simples gamins, ce n’était pas pour autant qu’il allait prendre des gants. Le temps sembla se figer, alors que toutes les molécules de son corps abolissaient les lois même de la gravité et de l’espace pour se déplacer à une vitesse inconcevable pour l’esprit humain. Il n’y eut aucun avertissement, tandis qu’il se retrouvait subitement le pied levé devant sa première victime. La jambe traduisant une parfaite perpendicularité avec le sol, était partit avec un élan lancé à la vitesse de la lumière. La puissance du choc fut indescriptible, son tibia venant cueillir sa proie sous la poitrine, compressant sa cage thoracique sous un poids inimaginable. Lînkueï S. Saeko fut proprement éjecté du sol, son esprit ne parvenant pas même à analyser l’information qui venait de lui monter au cerveau. Dans un fracas de débris, elle s’enfonça dans le mur de l’établissement, qu’elle traversa comme une balle pour être projeté plusieurs centaines de mètres plus loin, le corps inerte. Peut être était-elle morte ? Dans ce cas là c’était gênant…il devait bien en ramener quelques uns en état.

Il se tourna vers ses prochaines victimes, la mort était dans sa voix lorsqu’il annonça d’un ton grave et froid, dénué de la moindre trace de pitié.

-Et de un…


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Sam 31 Mar - 19:58

InvitéInvité
avatar


[Désolé de mon retard ! Désolée d'avoir bloquée le RP >.<]

    Shura se tourna vers la dame brune. Elle semblait gentille et forte … Le seul fait de croiser son regard remplissait la jeune rousse de chaleur et de bonne humeur. Elle oublia même un instant qu’elle se trouvait sur Sabaody, île où demeuraient de nombreux Tenryubitos. Cela faisait bien longtemps que la jeune femme n’avait pas ressenti une telle chaleur. Elle se sentait presque en sécurité. Comme si elle était dans les bras de sa mère. " Maman … Est-ce que tu vas bien ? Est-ce que tu sais que je suis vivante ? Est-ce qu’un jour encore j’aurais l’occasion de te serrer dans mes bras … De te dire combien je t’aime. Est-ce que je pourrais encore admirer Papa qui rentre d’une mission avec le même air qu’avant ? Et Grand frère ? Est-ce qu’il a appris que j’ai rejoint les révolutionnaires ? Est-ce qu’il sait que je l’ai trahi ? Oh, pourquoi le Gouvernement Mondial a-t-il à ce point-là gâché ma vie !? " L’espace d’un instant, Shura revis devant elle le visage de cet homme … Celui qui lui fit cette marque qui resterait à tout jamais imprimée sur sa cheville … La vision s’évanouit et la rousse obliqua un peu du regard pour que les autres ne voient pas l’ombre de la peur qui flottait dans ses yeux.

    « La première partie de Grand Line est en effet plus surveillé que la deuxième. Ça s'explique par le faite que nos actions sont principalement concentrées sur cette partie mais également sur les quatre autres mers. Nous agissons très peu dans le nouveau monde puisque le gouvernement mondiale n'y ait que peu présent et surtout c'est le domaine des Yonkou, notamment à l'époque Barbe Blanche. Si l'on veut aller à une auberge pour se retrouver autour d'une table il vaut mieux que nous soyons très discret et être dans un endroit relativement loin des grooves les plus actifs, on ne sait jamais, la marine est peut être partie mais prudence est mère de sureté. »

    Le métier de révolutionnaire comportait donc pas mal de difficultés. C’est évident après tout … Le monde entier est l’ennemi de ceux qui s’opposent au Gouvernement Mondial … Même les pirates qui eux sont les ennemis de tout ce qu’ils croisent alors … Shura devait donc être sur ses gardes 24 heures sur 24 afin de ne pas devenir un boulet. Afin de ne pas retourner au triste métier d’esclave. Afin de tout simplement rester libre … Libre de pouvoir parcourir le monde sans maitre. Libre de penser, de parler et de dire son avis sur le monde. C’était ça la liberté aux yeux de la rousse.
    La réunion se passait donc sans problème pour le moment. Cependant, ça ne pouvait pas continuer comme ça … Une discussion, simplement à la vue de tous … Non, ça ne pouvait pas se passer sans que quelque chose se passe. Cependant, la jeune fille n’était juste pas assez forte pour survivre pour le moment.
    Tout se passa relativement vite. Le temps que l’amiral apparaisse et qu’il commence son discours … Cependant, même si cela s’était passé rapidement, le cœur de la jeune révolutionnaire s’était mis à battre horriblement fort. "Qu'est-ce qu'il m'arrive ! Je dois me battre, je dois protéger ceux qui sont maintenant mes nakamas ! Alors pourquoi mon corps se paralyse-t-il ainsi !" Le corps de la jeune femme était agité de tremblements pendant qu’elle écoutait la discussion entre l’amiral et la femme brune. Le seul fait de poser son regard sur le visage de l’amiral lui donnait des sueurs froides … Pourquoi ? Elle n’était sans doute tout simplement pas prête à affronter une menace d’une telle ampleur. Et à chaque fois qu’elle voulait se forcer à bouger, des images de son enfance lui revenaient en mémoire. Elle, courant après son frère pour lui demander de l’emmener en voyage avec lui, dans ce long voyage où il apprendrait à devenir un marine. Ou encore ce moment où elle déposait le corps ensanglanté de son fiancé dans la mer tout en maudissant les Tenryubitos pour ce qu’ils avaient fait, pour cette haine … Oui, ce qui empêchait le corps de Shura de bouger était peut être un souvenir. Un souvenir lointain qui lui montrait son père et son frère en tenue de marins. Qui lui rappelait son ancienne admiration envers la marine. C’était peut-être son esprit d’enfant qui lui rappelait que, sans les Tenryubitos c’était peut-être elle-même qui se tiendrait là, debout en voulant stopper les révolutionnaires qu’elle haïrait surement de vouloir se mettre sur le chemin de la justice.
    Soudain, un rayon de lumière passa près d’elle. Un corps vola sous les yeux épouvantés de Shura …

    « SAEKO !!!! »





Dernière édition par Kirigakure Shura le Dim 17 Juin - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Ven 20 Avr - 19:11

InvitéInvité
avatar


Tout fut si rapide.. Moi qui pensais que la mer où je vivais était hostile. Moi qui pensais qu’après m’être rendu sur cet île qu’ils appellent Shabondy, je devais être en sécurité, loin de shin sekai. Et bien j’avais tords.. Un ennemi apparut parmi nous. Un ennemi que jamais je n’aurais penser rencontrer un jour, le légendaire amiral Kizaru. Craint par tous les pirates, on dit qu’il était aussi rapide que la lumière, une petite discussion fut engagée par notre leader ici présente Gazelle.

Malgré mes origines, je n’avais pas peur de faire face à des géants, on m’a appris à nier totalement la peur. Mais celle que je ressentais lorsque l’amiral apparut, ce n’était pas qu’une simple peur.
Moi qui voulais faire mes preuves, je n’avais décidément pas de chance. Cet amiral ne devait peut-être pas se douter que je possédais un haki, j’étais donc en mesure de le blesser mais malgré moi, je restais paralysée. Je faisais honte à ma famille, je pense que si Rain était encore vivant, il aurait été déçue par ma faiblesse qui persiste. Alors que je me mis en posture défensive, je réussi tout de même à montrer un premier avant-goût de mon style de combat. Mais en vain, je n’eus ni le temps ni le réflexe de bouger un seul doigt qu’une lumière me transperça l’abdomen, plus précisément à gauche. De la douleur, je n’eut le temps de la ressentir. Le monde autour de moi s’écroulait, je sentis le choc qui c’était produit entre mon corps et l’arbre qui finit par être détruit par l’attaque de l’amiral. Allongée sur le sol, je ne compris qu’à ce moment-là que je fus la première victime de notre ennemi. Crachant le sang qui était retombé à cause de la pression du choc, je pouvais sentir ma blessure qui cicatrisait grâce à la chaleur des rayons de l’amiral. En tant que représentante de ma famille de shaoline, je ne devais pas céder à la douleur. Le crie de ma nouvelle camarade me réveilla en quelque sorte.


Alors qu’elle était sur le point de me rejoindre, je ne pouvais plus supporter cette douleur qui me poussait à bout. Fermant petit à petit mes yeux, je me demandais s’il s’agissait de mes derniers instants.. Je n’espère pas, l’idée qu’ils devaient se faire de moi, une femme originaire du shin sekai. Ils devaient se dirent que j’étais forte. Voir plus.. Malheureusement pour moi, je ne pourrais pas défendre ma réputation qui s’est peut-être crée dans le cœur de mes camarades révolutionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Sam 28 Avr - 16:14

InvitéInvité
avatar


[Ce RPG se passe le 2eme jour de la 2eme semaine après Marinford, à marquer sur votre Timeline]

La réunion se passait bien, il y avait eut aucune ombre à l'horizon, tous ceux qui avaient été convier sur Sabaody s'étaient présentés à temps pour apprendre aux nouvelles recrus la vie sur la première partie de la route de tous les périls. La vie était dure où que l'on soit, mais les révolutionnaires agissaient surtout dans la partie où la marine était la plus présente, ils étaient donc constamment en danger, devant vivre cacher et invisibles aux yeux de tous. C'est comme s'ils n'existaient pas, sauf pour les autres révolutionnaires. Une vie semblable à celle d'une ombre que personne ne remarque mais qui est pourtant là. Une communauté secrète agissant pour le bien de tous sans pour autant avoir quoique se soit en retour si ce n'est les attaques de la Marine. La meilleure preuve était le chef même de la révolution qui devait vivre loin de sa famille, son fils n'ayant apprit que récemment l'existence de son père, pour Benkei c'était pareille, elle vivait loin de son fils et de son mari, et Sabo était mort aux yeux de ses deux frères. Oui la vie était bien triste pour ceux qui changeait le monde en un monde meilleur pour les générations à venir, car pour eux il était déjà trop tard, ils le savaient.

La pauvre petite bande de révolutionnaires n'eut même pas le temps d'aller se pauser autour d'une bonne tasse de café pour discuter comme l'un d'eux l'avait si bien proposé qu'ils furent attaqués. Sans s'arrêter de fumer ou montrer le moindre signe de panique, elle regarda fièrement l'Amiral de lumière qui était venue leur tenir compagnie, leur montrant que finalement ils n'avaient pas été si discret que cela au final. Les deux s'échangèrent quelque mots, elle n'était pas en confiance loin de là, il avait une triste réputation et le craignait, vraiment quel jours maudit, alors qu'ils s'étaient réunit pour former la petite nouvelle, ils risquaient de tous mourir vainement. Malgré tout ses paroles la faisait sourire, il jouait les sentimental alors qu'au fond il n'en avait rien à faire, mais elle refusait de croire que ce qu'elle faisait été vain, les plus jeunes devaient survivre, les ainés devaient donc se sacrifier pour eux et elle était la plus âgés de tout ici.

Pas la peine de faire semblant, si ça te fendait vraiment le cœur tu ne ferais rien et tu nous laisserait partir, mais tu ne peux pas car au fond toi aussi tu es bien content de te mettre fin à la vie de quatre révolutionnaires.

Malheureusement c'était déjà trop tard, il était prit dans la toile qu'il avait tissé, et même si elle avait voulu faire bouclier humain pour les laisser fuir, Kizaru comptait bien lui montrer que son idée bien noble n'était que ridicule par sa présence. Dans un éclat lumineux il disparut comme un flash pour se retrouvé trop prêt de Saeko, sous les yeux horrifier de Benkei. Dire qu'ils s'étaient tous réunit pour elle, lui apprendre à survivre en cas de danger dans la première partie et voilà qu'elle était déjà la cible d'un Amiral. Non pas la cible, elle était déjà sa victime, traversant les murs pour aller rejoindre le fleuve du Styx. Si elle était encore en vie c'était que sa bonne étoile était vraiment puissante. Pétrifiée par le choc, elle regarda Shura courir à ses côtés, sans pour autant savoir si la nouvelle était morte ou vivante, en tout cas une chose était sûr son état était des plus inquiétants. Manquant de se mettre une claque pour se réveillé, elle reprit ses esprits, ne pas rester là à regarder bêtement la scène tragique sous ses yeux.

Shura, tu as deux solutions, où tu pars rapidement avec Saeko avant qu'elle ne succombe à ses blessures, où on essaye de retenir ce cher Amiral jusqu'à ce qu'on trouve une solution pour fuir tous ensembles.

Le temps pour Saeko était peut être compté, la solution était donc des plus difficiles, ils ne pourraient surement pas fuir tous ensemble, et des pertes seraient alors à déplorer. D'un geste rapide elle posa sa main sur le sol pour faire apparaître une armée de golem malheureusement ils n'étaient pas tous aussi grand que l'Amiral dont la taille était effrayante. Une partie de ses golems se dirigea autour de Saeko et Shura, et l'autre se jeta sur l'Amiral, se reconstruisant inlassablement chaque fois qu'il était détruit. Enfin cela n'était possible que tant qu'elle touchait le sol avec sa main droite.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   Dim 17 Juin - 16:36

InvitéInvité
avatar


    Penchée sur Saeko, de grosses gouttes de sueur me roulaient sur le front. Ce n’était pas mon premier combat bien sûr, mais plutôt la première fois que je perdais un compagnon dans la bataille. Saeko fermait doucement les yeux et j'avais de plus en plus peur. Leur justice … C'était la justice qui avait tuée mon seul amour. C'était la justice qui me prenait ma nakama. Là, sous mes yeux ! Cette satanée justice qui s'opposait au fait qu'on puisse souhaiter une quelconque liberté dans ce monde injuste qu'est le notre.

    « Accroche-toi Saeko ! Ne leur donne pas le plaisir de mourir maintenant ! Vis et la promesse d'un monde meilleur ne cessera jamais de te tendre les bras ! S'il te plaît … »

    Mes bras s'étaient mis à trembler. Les larmes se sont misent à couler d'elle même et je commencer à secouer Saeko. Il ne fallait pas qu'elle perde conscience. Pas maintenant, pas déjà. Comment pouvaient ils ? Continuer et toujours continuer à arracher des vies à ceux qu'ils considèrent comme des nuisances. Comment le mot justice a t-il pu à ce point perdre son sens principal ? Où est donc passé l'idéal que je chérissais plus que tout étant enfant ?! Et cet amiral qui continuait de rire dans mon dos. Se moquait-il des mot d'une révolutionnaire comme moi ? M'avait il seulement entendue ou écoutée ?

    « Shura, tu as deux solutions, où tu pars rapidement avec Saeko avant qu'elle ne succombe à ses blessures, où on essaye de retenir ce cher Amiral jusqu'à ce qu'on trouve une solution pour fuir tous ensembles. »

    Ce fut en entendant les paroles de Benkei que je me suis en quelque sorte réveillée. Je ne pouvais pas rester là à pleurer sur mon sort en attendant que nous nous fassions tous exterminer comme de vulgaires insectes ! Il fallait réagir et réagir vite. Nous avions devant nous un amiral ayant la maîtrise d'un logia horriblement puissant. Sans attendre plus, je relevais la tête et séchait mes larmes d'un revers de main. Après un coup d’œil à Saeko je me dit qu'elle pouvait s'en sortir toute seule. De toute façon je ne pouvais pas vraiment faire quelque chose pour elle compte tenu de mes infimes connaissances en médecines. Je servirais sûrement plus aux côtés de Benkei.

    « Je combattrais donc à vos côtés. Cependant je ne peux vous garantir d'excellents résultats compte tenu de la puissance de notre adversaire et de ma propre puissance … Mais je ferais de mon mieux. Je n'ai pas le droit de mourir. »

    Tandis que je me levais et me dirigeais vers Benkei et l'amiral tout en commençant à dégainer mon katana, de multiples stratégies se mettaient en place dans ma tête pour tenter de fuir. Mais aucune d'elle ne me semblait possible. Il fallait pour chacune d'elles faire preuve de vitesse. Or notre adversaire possédait le fruit de la lumière, il serait donc impossible de rivaliser avec lui en matière de rapidité …


HRP -> Désolée de la qualité du post :/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

La réunion [Pv: Sabo, Gazelle , Shura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Réunion familiale { PV les 5 autres qui se reconnaitront }
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» réunion rp...
» Famille, Amitié, Sang, bataille, réunion ... [PV mon Canard ( Titigre)]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-