AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Mar 29 Nov - 15:16

InvitéInvité
avatar


[HRPG: Etant donné que l'on ne sais pas sur quelle île sont atterrir les Mugiwara, je post la suite de mon RP avec Nami dans cette section, a déplacer plus tard.]


Un peu plus d'une semaine s'était écoulé depuis que Sanji avait quitté l'équipage en laissant une simple lettre en guise d'explication. Il se trouvait sur une île habité qui ressemblait à Long Town et avait reprit ses bonne vieille habitudes de dragueur invétéré et ses yeux en forme de coeur à chaque fois qu'une beauté lui lui passé sous le nez, tenta de la draguer, même si son coeur appartenait déjà à une femme qu'il avait quittait! Mais en passant devant un panneau d'information, sur lequel se trouvait divers avis de recherches dont ceux de l'équipage des Mugiwara, le fait de voir l'avis de recherche de Nami avec une photo d'elle prise à Water Seven, son coeur se serra et le souvenir de leur retrouvailles lui revint en mémoire.

"Nami …"

Il avait murmurait le prénom de la jeune femme si faiblement, que personne n'avait pût l'entendre. La ville étant grande, personne ne prêter vraiment attention au blondinet qui était arrivé il y a peu de temps. Personne? Si une personne le suivait de loin sans que Sanji n'y prête vraiment attention, ayant autre chose en tête. Il logeait dans un des nombreux hôtel de la ville sous un faux nom pour ne pas être découvert, surtout qu'il y avait un avant poste de la Marine. Une rumeur circulait comme quoi un bateau pirate à tête de Lion avait jeter l'ancre dans les parages, facile à deviner pour Sanji qu'il s'agissait du Thousand Sunny. Luffy avait certainement du faire sa forte tête comme d'habitude et refuser de poursuivre son voyage sans son cuistot!

Se baladant comme d'habitude les mains dans les poches, une cigarette à là bouche en réfléchissant à la situation et en regardant les charmantes demoiselles se balader, à la vue de deux soldats de la Marine, il s'arrêta, faisant semblant de regarder la boutique qui se trouver à sa gauche.


- Dite moi Sergent, c'est vrai qu'un bateau du G5 va venir ici?

- Oui, il va venir pour chercher le Chaton Chapardeur afin de l'envoyer à Impel Down.

- Impel Down n'avait pas été détruite par Luffy, le Pirate qui à détruit Enies Lobby et qui s'est introduit dans la prison dites inviolable, qui s' est battu aux côtés de Barbe Blanche afin de sauvé Ace aux poings Ardent?

- Détruite est un bien grand mots, le Directeur Magellan à utilisé son attaque ultime pour empêcher ce pirate et les prisonniers de s'échapper. Depuis, les réparations ont été faites!

- D'accord! Et c'est qui le Chaton Charpardeur?

- On voit bien que t'es un nouveau toi. Le Chaton Chapardeur est le surnom de la Chatte voleuse, la navigatrice des Mugiwara, celle qui s'appelle Nami.

Aux dires des deux types de la Marine, Sanji resta figeait sur place.

* Quoi Nami a été capturé et va être …*

Ses pensées furent interrompus par les moments intimes qu'il avait passé avec elle, en particulier sur Shabondy et la nuit sur le Sunny, si bien qu'il n'entendit pas là suite de la conversation. Il attendit alors que les Marines s'éloignent et fonça comme une flèche à son hôtel.

Ayant apprit que Nami avait été faite prisonnière par là marine et probablement transféré à Imple Down, il était entrain d'élaboré un plan pour la sauver. Il avait l'intention de mettre son plan à exécution cette nuit, où le nombre de garde serait réduit. Ce qu'il ne savait pas, c'est la femme qu'il aimait été entrain de vivre un véritable cauchemar et s'il avait sût, il l'aurait certainement sauvé avant. La ville étant peu fréquenter la nuit, il serait tranquille pour sauvé Nami sans se faire remarqué, surtout qu'arrivé sur les lieux, il remarqua qu'il n'y avait qu'un seul garde et que celui était profondément endormi, il sourit en se disant que ça allait être facile et s'apprêter à rentrer quand il sentit une main que son épaule. Sanji se retourna alors prêt à attaquer et fut surprit de voir que la personne portait des lunettes de soleil de un blouson à capuche il allait lui faire gouter de son attaque, quand …


- Tu es Sanji la jambe noire n'est-ce pas! Je me nomme Sephiroth je suis un révolutionnaire et je pense que si nous sommes là, c'est pour la même raison!

"Un révolutionnaire, alors votre chef c'est le père de Luffy, Monkey D. Dragon? Pour la même raison, de quoi parles-tu?"

- Oui en effet, je suis sous les ordres de Dragon. Concernant la raison, c'est l'un des nôtres se trouve emprisonné ici tout comme la Navigatrice des Mugiwara, mais je pense que le moment est mal choisit pour discuter, nos amis nous attendent!

En effet, Sanji avait mieux à faire que discuter. Il entra dans le bâtiment et n'eu aucun mal à se débarrasser des trois gardiens qui étaient censé surveiller les prisonniers. Prenant les clés, il se prit les escaliers et se dirigea au sous sol où se trouver les cellules et n'eu aucun mal à trouver celle de Nami. Mais là voyant ainsi à même le sol, il se dépêcha d'ouvrir la cellule et envoya les clés au type qui était avec lui. Entrant dans la cellule, il s'agenouilla et souleva la tête et le buste de Nami qui était inconsciente.

"Nami … Nami répond moi je t'en prie. Nami …!"

Voyant qu'elle ne réagissait pas, il prit peur. Libérant une de ses mains, il posa deux de ses doigts sur la carotide et sentit le pouls de la jeune femme qui était faible mais elle était en vie, c'était le principal. Soulagé, il là serra contre lui en lui murmura doucement.

"Désolé pour l'attente ma chérie, ton chevalier servant est là, ne crains rien ma douce, c'est fini"

Sanji avait remarqué qu'elle avait un peu maigrit et se maudissait intérieurement d'avoir agit aussi lâchement! Caressant sa chevelure rousse, il enfouit sa tête dans son cou sur lequel il posa ses lèvres, se souvenant de cette douce odeur qu'il l'avait enveloppé sur la plage de l'Archipel de Shabondy. Sans en comprendre vraiment la raison, ses yeux se posèrent sur les bras de là jeune femme et vit de nombreuses trace de piqûres. Même s'il n'avait aucune connaissances en médecine, il n'était pas TB non plus.

"Non … c'est pas vrai."

La joie qu'il avait éprouvé en revoyant la jeune femme se transformé en une colère noir. Allongea doucement la jeune femme et prit la direction de l'étage afin de mettre en pièce ces gardes. Le voyant partir, Sephiroth le retenait au niveau des épaules.

"Lâche moi toi je vais les tuer ces enfoirés."

- Ecoute j'ignore ce qu'ils lui ont fait comme tu dis mais ne crois-tu pas que là priorité est de sauver cette femme? Si jamais l'Amiral Akainu rapplique ici, dis toi bien que tu risques de ne plus pouvoir la sauver et tu ruinera tout ce que tu a fait pour la libéré.

Sanji tourna la tête et regarda Nami qui été toujours inconsciente. Et le nom de l'Amiral que le révolutionnaire lui annonça ne lui était pas inconnu, étant donné qu'il était connu pour être le plus puissant des soldat de la Marine derrière Aokiji et Kizaru!

- Ne crois-tu pas que le plus important est de la protéger et non pas de là venger? Ne crois-tu pas qu'elle a plus que jamais besoin de toi pour surmonter cette épreuve?

Sanji réfléchis et le révolutionnaire le lâcha. Retournant auprès de Nami, il lui met sa veste ne voulant pas qu'elle prenne froid et là prend dans ses bras, comme dans la chapelle sur l'île de Thriller Bark. Là il lui baise doucement le font et lui murmure tendrement.

"N'ai pas peur, je suis là."

- Dis moi, tu as l'air de tenir beaucoup à cette femme!

"Il y a un temps ou elle fut ma petite amie!"

Il là porte jusqu'à la porte de derrière suivis par le dénommais Sephiroth et son camarade fraîchement libéré et se retrouva nez à nez avec un type à cheval et trois autres sans cavalier.

- Tu sais monter à cheval?

"Non, mais il est trop tard pour des leçons d'équitation!"

Hissant la jeune femme sur la monture, Sanji se mit en selle à son tour, passant sa main autour de la taille de Nami là maintenant contre lui pour ne pas qu'elle tombe et n'eu même pas besoin de faire avancer le cheval vue que celui-ci s'élança au galop suivant ses congénères.

- A l'extérieur de la ville se trouve une maison qui appartient à une connaissance de Monkey D. Garp donc on y sera tranquille.

"Quoi, une connaissance du grand père de Luffy?"

- Oui, mais ne t'inquiète pas, ton amie y sera en sécurité, en plus cette personne est médecin.

Sanji acquiesçait et porta son regard sur le jeune femme qui était toujours inconsciente. Après une bonne demi-heure de route, la maison en question commençait à être visible et une fois arrivé sur les lieux, Sanji fut étonné de voir que la maison était une immense demeure de quoi abriter un régiment de la Marine tout entier. Descendant du cheval, laissant Nami glissait dans ses bras, une femme vint à sa rencontre, lui demandant de la suivre. Jetant un coup d'oeil à "son partenaire" celui-ci lui sourit en lui faisant un signe de tête. Sanji suivit donc la femme qui n'était plus toute jeune et qui l'emmena dans une chambre.

- Votre amie pourra se reposer ici. Je suis médecin, je vais la prendre en charge, je vous demanderais de sortir le temps que le l'ausculte.

Sanji ne répondit pas et quitta là pièce non sans avoir jeter un dernier regard à son amie. Se laissant glissait le long du mur, il restant assit en attendant que là vieille ait finit d'ausculter Nami. La patience n'avait jamais était son fort, surtout lorsque personne cher est blessé! Sephiroth vint le rejoindre environ dix minutes plus tard mais Sanji resta silencieux et cinq minutes plus tard, la vieille sortit enfin de la chambre de Nami le regard sévère. Sanji se releva et lui fit face.

"Alors, comment va t-elle?"

- C'est toi Sanji?

"Oui c'est moi pourquoi cette question?"

- Elle t'a appelé durant son sommeil et de demandé de l'aider.

Sanji resta sans voix à ce qu'elle venait de lui dire. Ainsi donc, Nami ne l'avait pas oublié, dire qu'il pensait que avec son départ, elle ne voudrait plus entendre parlé de lui. La voix de la vieille le fit sortir de ses pensées.

- Enfin, ce n'est pas ça le plus important, j'imagine que c'est mon diagnostic qui est loin d'être joli joli à entendre.

Sanji avala difficilement sa salive et attendait avec le diagnostic du médecin avec une certaine appréhension.

- Déjà elle souffre d'une très forte anémie, cette jeune femme n'a pas dû avoir un repos digne de ce nom depuis un certain temps, sans oublié qu'elle n'a pas l'air d'avoir manger suffisamment ces dernières semaines!

Sanji se rappela alors les propos de Robin concernant le fait que la navigatrice passait ses nuits à faire des cartes depuis leur dispute et cette anémie dont elle souffrait devait être dû non seulement à leur violente dispute, mais aussi à son départ qui avait dû profondément là blessée!

"Et … est-ce qu'elle a été …?"

Sanji n'arrivait pas à dire ce mot, ayant peur de savoir ce qu'ils lui avait fait.

- Si cela peut te rassuré, elle n'a subit aucune trace de sévisse sexuel. Mais ce qu'elle a subit peut être parfois bien pire qu'un simple viol.

Sanji était rassuré et ce fut un énorme poids qui fut enlevé de son coeur, mais là suite ne fût pas plaisante à entendre.

"Que voulez-vous dire?"

- L'anémie dont elle souffre n'est pas dramatique. Ce qui m'inquiète le plus ce sont les drogues qui se ballade dans son corps. Les traces de piqûre sur ses bras, montre clairement qu'elle a été drogué, certainement pour obtenir des informations capitales! La Marine utilise ce procédé parfois. Heureusement que j'avais à porté de main une substance antibiotique qui va permette de détruite les drogues qu'elle a dans le sang, mais j'ignore si cela suffisant!

"Comment ça?"

- Il arrive souvent que lorsqu'une personne est drogué, le métabolisme réagisse différemment selon les drogues injectés mais il y a aussi un risque qui n'est pas sans conséquences et qui n'est pas à prendre à la légère!

"Quel risque?"

- Celui qui fait que les drogues atteignent le cerveau et qui engendre une perte de mémoires à plus où moins long terme.

Sanji restait sans voix à ce qu'il venait d'entendre et avait surtout du mal à l'avaler, imaginant les conséquences que cela aurait si Nami perdait là mémoire. Son visage s'assombrit non pas de colère, enfin si, mais envers lui même mais aussi de tristesse.

"Je vois!"

Sanji n'en dit pas plus et entra dans la pièce où reposé sa Navigatrice.

- Et bien, il a l'air attristé par mes propos!

- Rien d'étonnant lorsque l'on apprend que là femme que vous aimez ne va peut-être pas se souvenir de vous!

Dans la pièce, Sanji regardait Nami qui dormait paisiblement, comme si rien ne s'était produit. S'asseyant sur le bord du lit, il lui prit là main, remarqua qu'elle portait là bague qu'il lui avait offert, souriant, il déposa un baiser sur ces lèvres et resta ainsi près d'elle, finissant par s'endormir. Il fut réveiller quelques heures plus tard par la jeune femme qui parler et s'agitait dans son sommeil, en l'appelant. Comprenant qu'elle avait besoin de lui, il se leva, contourna le lit et se glissa sous les draps, se rapprocha d'elle, passant sa main sous sa nuque afin que sa tête repose sur son épaule et passa sa main autour de la taille de la jeune femme et lui murmura:

"Dors tranquille ma chère Navigatrice, ton cuisinier adoré veille sur toi."

Sanji sentit la respiration rapide de Nami et préféra rester éveiller au cas où. Sa respiration retrouva peu à peu son rythme normal, Sanji sût qu'elle se sentait en confiance. Heureux de voir que sa présence l'aider à surmonter cette épreuve, Sanji se sentit heureux, au moins dans ce genre de situation il servait au moins à quelque chose et là seule chose qu'il pouvait faire, c'était la soutenir même si elle venait à le détesté! A son tour, il finit par s'endormir, ce n'est que quelques heures plus tard, alors que l'aube se levé qu'il se réveilla et vit que Nami n'avait pas bougé et qu'elle était toujours dans là même position. Souriant, il déposa un baiser sur son front et sortit du lit doucement et quitta la chambre ayant une demande particulière à faire.

- Tient déjà debout? Comment va t- elle?

"Oui, j'ai l'habitude de me lever tôt. Elle va bien, elle dors paisiblement. Dis moi, j'aurais un truc à te demander. Est-ce que toi où l'un des vôtres pourrait se rendre auprès de Luffy dont le bateau mouille dans les environs et les rassurer concernant Nami sans parlé de ma présence."

- Ok pas de problème!

Sephiroth ne demanda pas plus d'explication et confia cette mission à l'un des membre. De son côté, Sanji se dirigea vers la salle de bain pour prendre une douche et retourna dans la chambre où une surprise de taille l'attendait.

"Nami!"


[HRPG: Nami, je te laisse le choix de la manière dont tu vas faire réagir ton personnage, suite à mon MP]


Dernière édition par Sanji le Sam 24 Mar - 16:17, édité 5 fois (Raison : Rajout des balises manquantes)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Lun 12 Déc - 22:33

InvitéInvité
avatar



Cela faisait maintenant une semaine, voir plus, elle ne savait plus exactement, que Sanji avait quitté l'équipage du chapeau de paille. Depuis c'était devenu la pagaille à l'intérieur du navire, car Nami n'avait plus le moral, et les provisions étaient bien vite engloutit par le capitaine. Heureusement que Robin était encore là, c'était surement celle qui faisait le plus possible pour que le navire ne parte pas à dérive, Franky aidait aussi, quand il ne partait pas dans de vague délire avec Luffy et les autres. Zoro aurait pu aider aussi, mais dès qu'il s'agissait de manger, c'était plus la peine, il vidait les réserves autant que le capitaine, et en plus il ne se gênait pas pour faire des réflexions sur la disparition de Sanji au moins une fois dans la journée.

Chopper aussi essayait d'aider, avec Robin il essayait souvent d'aller voir Nami pour prendre de ses nouvelles, car la navigatrice c'était depuis enfermé dans son bureau sans rien dire à personne, ne prenant même plus le temps de se nourrir correctement. Luffy n'étant pas encore près à reprendre l'aventure sans son cuisinier, il ne lui avait encore rien demander concernant la navigation, donc elle restait seule à se morfondre de la perte de l'homme aimé. Lorsque Robin et Chopper collaient leur oreille contre la porte de son bureau, ils pouvaient parfois l'entendre pleurer avant de se regarder tous les deux désespérés de ne rien pouvoir faire pour aider la jeune rouquine.

Puis un jour, Luffy qui n'avait pas réussit à retrouver la trace du cuisinier, décida de reprendre la route sans lui, peut être qu'il le retrouverait en chemin, ou peut être qu'il en trouverait un autre, il ne savait pas, mais il ne pouvait pas rester là à rien faire laissant d'autre capitaine se rapprocher de son rêve. Il était venu lui même frapper à la porte du bureau de Nami pour lui demander de l'aider pour la navigation, car même si Franky s'y connaissait, c'était Nami la meilleure. Comme elle était proche de son capitaine, elle sortit enfin de son bureau et retourna alors à son poste dans l'espoir que cela lui occupe l'esprit. Au début ça marchait relativement bien, mais à chaque fois que l'heure du repas arrivait, le vide que Sanji avait laissé lui brisait encore plus le cœur.

L'équipage débarqua alors sur une île semblable à Logue Town pour reprendre des provisions, car ils ne pouvaient pas continuer leur aventure sans rien dans les réserves, sinon c'était leur perte assuré. C'est donc Nami et Robin qui durent s'en charger, car les autres étaient bien trop repérable, ils se feraient forcément repéré rapidement. Les deux femmes de l'équipage c'étaient donc déguisé de manière à ne pas être reconnus. Dans une boutique, des femmes se mirent à parler d'un homme étrange qui sautait sur les filles avec des yeux en formes de cœur, Nami soupira en se rappelant Sanji à l'époque, mais en y pensant elle réalisa que c'était peut être de lui qu'il s'agissait, surtout que l'une d'elle donna un détail physique sur la couleur de ses cheveux qui était blond. Aussitôt la navigatrice sentit son cœur battre à la chamade, et elle regarde Robin inquiète et lui laissa ses sacs en lui disant qu'elle avait quelque chose d'urgent à faire. L'archéologue avait bien comprit ce qu'elle allait faire et elle avait eut envie de la retenir pour pas qu'elle ne fasse de bêtise en partant sur un coup de tête, mais ce fut si rapide et comme elle devait être discrète, elle n'eut le temps de rien faire et regarda son amie courir au loin à la recherche de Sanji.

Malheureusement à courir partout, cherchant désespérément l'homme de sa vie, elle finit par perdre le foulard qu'elle s'était mise autour de ses cheveux pour les cacher, car une femme aux longs cheveux roux étaient facilement remarquable. L'esprit de Nami était trop occupé par l'image de Sanji pour qu'elle ne prête attention aux marines qui se trouvaient sur l'île, mais eux par contre n'avaient pas l'esprit occupé pour ne pas la remarqué, et ils lui tombèrent dessus sans qu'elle ne puisse s'y attendre. La navigatrice se serait bien débattu, mais dans sa précipitation elle avait oublier son arme, elle ne put alors rien faire, et se retrouva bien vite enfermer, et fut torturer pour avoir des informations sur le reste de l'équipage, plus exactement leur localisation. Mais elle était bien trop têtue pour leur donner ce qu'ils voulaient, surtout qu'ils ne lui proposaient aucun Berry en échange de renseignement.

Son esprit plonger dans l'inconscient, elle resta à même le sol, n'entendant pas que son bien aimé était arrivé la secourir et qu'il la serrait contre lui, ni même qu'il y avait quelqu'un d'autre avec lui. Sanji la porta alors dans ses bras après lui avait mit sa veste, pour ensuite monter sur un cheval se dirigeant vers la demeure d'une connaissance du grand père de Luffy. Une fois arrivé à destination, il déposa Nami dans une des chambres avant de la laisser au bon soin d'une femme médecin. Durant son osculation, la rouquine avait appelé à l'aide son cher et tendre bien qu'elle soit toujours plongé dans un profond sommeil.

Un sommeil pas de tout repos, car pendant qu'elle se faisait torturé par la Marine qui cherchait des renseignement, elle avait eut envie de hurler le nom de Sanji pour qu'il vienne à son secoure, mais c'était retenue, et maintenant dans son sommeil elle faisait ce qu'elle n'avait pas pu faire, soit l'appeler à l'aide. Sanji étant dans la même pièce, il put s'occuper d'elle, la prenant dans ses bras pendant qu'elle dormait jusqu'à ce que la navigatrice puisse enfin ce calmer et reprendre un sommeil tranquille. Le cuisinier finit quand à lui, après s'être endormit, par sortir du lit en lui déposant un tendre baiser sur le front, la laissant seule un moment.

La chatte voleuse finit par se réveillé par les rayons du soleil qui lui chauffait le visage, et doucement s'extirpa de son sommeil. La pauvre avait un horrible mal de tête et fut frapper d'une vague de nausée qui la firent vomir instantanément. Nami eut à peine le temps de se penser pour ne pas vomir sur le lit mais sur le sol, la médecin avait beau lui avait donné de quoi éliminer les drogues, les effets secondaires de toutes ses choses qui avaient touché son organisme ne s'étaient pas fait attendre. Sa tête la faisait horriblement souffrir, elle avait même mit les mains sur celle-ci en poussant des cris de douleur pendant une bonne dizaine de minute avant que cela ne se calme. Une fois qu'elle se sentait un peu mieux, elle resta allongé sur le lit comme une malade, le regard perdu sur la fenêtre. Nami était toute patraque et ne se sentait pas bien, comme quelqu'un encore fatigué qui somnolait debout. En vrai elle était perdu, ne se souvenant de rien, l'esprit entièrement vide car il souffrait d'une amnésie. Puis Sanji entra dans la pièce en prononçant son nom, mais de son point de vue elle ne vit qu'un blond entré en prononçant un nom qui lui était inconnue, troublé elle le regarda totalement perdu.

" Où suis-je ? Et qui êtes vous ? "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Dim 15 Jan - 23:42

InvitéInvité
avatar



    Après une violente dispute entre les deux amoureux, suite au faite que Sanji avait risquer sa vie pour celle de la jeune femme et qu'il était trop protecteur, le cuisinier avait quitté l'équipage en laissant une simple lettre en guise d'explication a ses amis et une à Nami accompagné du présent qu'il désirait lui offrir depuis longtemps. Il n'était pas partit par lâcheté, non, il était partit, car il avait besoin de s'aérer l'esprit et de se remettre en question et pour cela, il avait besoin d'être seul, loin de tous afin de réfléchir. Par chance, après avoir sauté du bateau atterrissant sur une petite île comportant qu'un petit village, il avait réussit à embarquer sur un Navire marchant afin de rejoindre là prochaine île qui était bien plus grande, ressemblant à Longue Town.

    Là, passant inaperçu aux yeux des Marines qui se trouver sur l'île, il avait loué une chambre d'hôtel et s'était mêlée aux habitants reprenant ses agissement d'avant, celle du Dom Juan, draguant tout les belles demoiselles avec son seul oeil visible en forme de coeur démesuré. Infidèle non, car dans le coeur du blond, il n'y avait qu'une seule personne et même s'il l'avait quitté, jamais, au grand jamais il là tromperait. Nami restait et resterait la seule et unique femme de sa vie qu'il aimait même si elle venait à le détesté, rien ne changerais! C'était pour lui une sorte de passe temps pour tromper l'ennui. Seulement ses agissement de coureur de jupon s'était répandue sur l'ensemble de l'île et beaucoup de femmes parlaient de lui, ce qui est plutôt flatteur pour un homme. Mais si Sanji aurait sût ce qu'il allait suivre, il n'aurait certainement pas reprit ses agissement de Dom Juan.

    En effet, le Thousand Sunny mouillait à l'abris des regards indiscret et pour éviter de se faire remarquer, ce fut Nami et Robin qui furent chargé de faire les courses et c'est dans une boutique qu'un élément déclencheur fit son apparition. En effet les vendeuses et les clients parlaient d'un homme mignon mais étrange qui sauté sur tout les belles demoiselles, rappelant à Nami le type d'homme qu'était Sanji à l'époque! Mais il avait fallu qu'une femme trop bavarde donne un détail important concernant le physique du jeune homme, si bien que Nami laissait Robin seule, ne désirant qu'une seule chose, le retrouver. Elle était tellement préoccuper par lui qu'elle oubli toute prudence, chose que les Marine attendaient et tomba dans un piège ne lui laissant aucune issue. Depuis que Akainu était à la tête de la Marine, les choses avait bien changé et Nami fut torturé pour lui soutirer des informations capitale: celle de savoir où été le reste des Mugiwara.

    Sanji qui avait entendu par le biais d'une conversation que sa chère et tendre avait été capturé, élabora un plan pour la délivrer. Ce plan fut mener à son terme avec brio et sa rencontre avec le révolutionnaire Sephiroth allait lui permettre de s'enfuir et de la faire soigner étant donné qu'il était impuissant face à la drogue qu'elle avait dans son corps. Heureusement la femme médecin avait de quoi là soigner. L'ayant garder contre lui durant tout le trajet, c'est le coeur lourd qu'il là confier à ce médecin, n'ayant pas vraiment confiance en elle, vue qu'il ne là connaissait pas. Lorsque le diagnostic tomba, Sanji avait eu envie d'hurler de rage et de sortir tuer les marines qui lui avaient fait subir cette torture, mais le fait de savoir qu'elle l'avait appelé dans son sommeil lui fit savoir que le seul endroit où il devait allé, c'était auprès d'elle. La nuit ne fut pas de tout repos, pour Sanji qui après avoir un cri de la jeune femme se glissant à ses côté dans le lit, la gardant près d'elle. Il s'endormit sur le matin mais se réveilla très tôt. Après un doux baiser sur le front de son amante, Sanji quitta la chambre ayant un truc important à demander au type qu'il l'avait aidé hier. Une fois cela fait, il alla prendre une douche se disant qu'il devrait aller chercher ses affaires à l'hôtel surtout si Nami devait rester ici pendant quelques jours, il ne pouvait pas garder les même vêtement X temps, cela ne serait vraiment pas convenable pour un gentleman.

    Alors qu'il terminait de se douchait, il entendit des hurlements. Terminant de se rinçait puis sortant rapidement de la douche, il se sécha et s'habiller en quatrième vites afin de rejoindre la chambre où reposait la jeune femme. Les cris avaient cessé et lorsqu'il ouvrit là porte, il là vit assise dans le lit, l'air blafarde. La voir ainsi lui laboura le coeur, dire que c'était en partie de sa faute. Une chose attira son attention, elle avait l'air complètement perdu, alors en lui souriant doucement il l'appela d'une voix aussi douce que tendre. Ce qu'elle lui dit le fit sursauté, il pensait d'ailleurs, qu'elle faisait cela pour l'embêter et pour se venger de ce qu'il lui avait fait subir.

    Refermant la porte derrière lui, il s'approcha d'elle et vit l'état du sol puis soupira en reportant son attention sur la jeune femme là regardant dans les yeux et là, il vit le regard vide de la jeune femme et là voyant presque effrayé par son silence il comprit qu'elle ne se jouait pas de lui.


    "Nami … " Dit-il les lèvres tremblante.

    Les dires de la jeunes femmes laboura le coeur du pauvre Sanji. Rien d'étonnant à cela, lorsque la femme que vous aimez vous demande qui vous êtes et ne vous reconnaît pas! Le coup de poignard qu'il avait reçu deux ans auparavant à Thriller Bark n'était rien à côté. En même temps il ne pouvait pas blâmer la jeune femme, ce n'était en aucun cas de sa faute.

    Serrant ses poings de rage mais aussi de tristesse, il se laissa tomber sur la chaise et se prit là tête entre les main murmurant un pardonne moi, puis relava là tête vers elle, cherchant ses mots pour ne pas lui faire peur vue qu'elle avait perdue la mémoire. Se rappelant les moqueries de Luffy à l'égard de la jeune femme à Water Seven comme quoi pour une femme qui détesté les pirates elle était maintenant rechercher, il préférait lui cachait ce qu'il était réellement.


    "Nami-san, je m'appelle Sanji, je suis un cuisinier. Rassurez-vous, vous êtes en sécurité ici, personne vous fera le moindre mal, je veillerais sur votre sécurité"

    Même si sa voix douce faisait en sorte de la rassuré, il se douter que la jeune femme n'était pas en confiance, il comprenait. Il regardait Nami tristement se souvenait de tous les moments passés avec elle depuis sa rencontre et une décision était entrain de se créer dans sa tête, une décision qu'il risquait de regretter! Il allait dire quelques choses, quand là porte s'ouvrir sur la femme médecin.

    - Je l'ai entendue crier, que se passe t-il?

    "Rien, tout vas bien, je pense que c'est l'effet le la drogue et du médicament que vous lui avait injecté, d'ailleurs, les effets secondaires n'ont pas entendue pour faire leur effet!"

    - Et qu'en est-il de sa mémoire?

    Sanji ne répondit pas et baissa les yeux. Il n'en fallu pas plus à la femme médecin pour comprendre. Il regarda Nami tristement et lui sourit.

    "Dis moi, vous devez avoir faim Nami-San? Je vais vous laissé aux bons soin de ce médecin et aller vous préparer un petit quelque chose."

    Se rapprochant d'elle, un sourire tendre sur les lèvres, Sanji lui prit là main là serrant dans la sienne.

    "Rassure toi Nami-San, je ne serais pas long. Je vous là confie!"

    - Tu peux avoir confiance, je vais bien m'occuper d'elle et là remettre sur pied en un rien de temps.

    Sanji acquiesça d'un signe de tête et quitta la chambre dans laquelle se trouvait Nami et descendit où il vit quelques révolutionnaires dont Sephiroth entrain de déjeuné.

    - Tient Sanji, tu te joint à nous?

    "Non, merci je n'ai pas très faim. J'emprunte la cuisine pour préparer le petit déjeuné de Nami."

    Sephiroth rejoignit Sanji dans la cuisine et lui fit savoir que comme à sa demande, les Mugiwara avaient été mis au courant que la Navigatrice était saine et sauve. Les minutes passèrent, et il lui posa une question qui lui brulait les lèvres.

    - Comment va t-elle? Je l'ai entendue crier de douleur tout à l'heure.

    "Elle a connue mieux je pense. Excuse moi, mais je voudrais rester seul!"

    Comprenant que le jeune homme avait besoin de solitude, il le laissa seul. Préparant le repas de la jeune femme, Sanji se remit à penser à cette décision. Avec un plateau bien garnit, il remonta l'escalier qui conduisait à l'étage et vit la vieille sortir de la chambre de Nami.

    "Alors?"

    - Je lui ait fait une nouvelle injection de médicament, encore une où deux et les drogues dans son corps auront totalement disparue.

    "C'est une bonne nouvelle. Dites moi est-ce qu'il est possible qu'elle retrouve que partiellement là mémoire."

    - Oui, c'est une possibilité, pourquoi cette question?

    "Simple curiosité."

    Sanji là salua et disparût dans la chambre où Nami regarder par la fenêtre.

    "Je vais ouvrir là fenêtre si tu veux, en plus il a l'air de faire bon." Lui dit-il le sourire aux lèvres "Je sais que quand on est pas en forme on n'a pas très faim, mais je t'ai préparer un petit plat remplis de vitamine, tu verra, après ça, tu te sentira beaucoup mieux Nami San."

    Sanji déposa le plateau à pied proche d'elle et ouvrit là fenêtre regardant l'horizon.

    "Je sais que c'est dur, mais sache que je ferais tout pour t'aider à retrouver la mémoire."


Dernière édition par Sanji le Sam 24 Mar - 16:18, édité 1 fois (Raison : Modification balise.)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Mer 8 Fév - 0:36

InvitéInvité
avatar


Tout pouvait changer si vite, comme la météo. Pendant deux ans l'équipage fut séparer, à leurs retrouvailles, Sanji et Nami réalisèrent leur amour l'un pour l'autre et se mirent en couple. Après des événements bouleversant sur l'île des hommes poissons, le couple se déchira et Sanji quitta l'équipage. Tout était passé si vite, c'était surement ce qui était le plus difficile à vivre. Sans compter le cadeau qu'il lui avait laissé avant de partir. Si la navigatrice avait réussit a comprendre tout ce qu'il y avait à savoir de la météorologie, les sentiments humains étaient encore bien trop compliqué. Elle même était perdu, ne comprenant plus rien à la situation, elle n'avait pas voulu que tout ce passe ainsi, c'était trop triste au point qu'elle s'était enfermer dans son bureau pour ne plus voir personne. La bonne ambiance que les autres tentaient de mettre alors que son bien aimé était partit lui était presque insupportable. Les jours passaient et il ne revenaient pas, la rouquine venait à se demander s'il la détestait et si il l'avait déjà oublier. Ses questions était terriblement difficile à se poser. Une semaine passa et l’espoir de le revoir diminuait. Le capitaine fini par lui aussi en plus espérer le revoir et se concentra sur son rêve, il avait assez perdu de temps, il n'allait pas louper son rêve pour une perte de membre. Si ce n'était pas Luffy qui était venu la voir, elle ne serait sans doute jamais sortie de son bureau, ce fut vraiment parce que c'était lui et qu'elle lui devait beaucoup. Le fait d'en sortir lui permis d'arrêter de ruminer des souvenirs, d'occuper son esprit mais il y avait toujours un moment où ça revenait.

En reprenant la route ils firent halte sur une île pour chercher des provisions, car les goiffres de l'équipage ne se privaient pas pour vider les réserve en l'absence du cuisinier. Faisant des achats avec la seule autre femme de l'équipage, Nami entendu parler d'un coureur de jupon aux cheveux blonds, pour elle pas de doute c'était Sanji. Elle parcouru alors l'île dans tous les sens, le cherchant absolument partout, ne prêtant même pas attention aux risques que la marine la trouve. Ce qui fut le cas, car à courir partout elle fut vite remarqué, et ils lui tombèrent vite dessus. La violence qu'ils lui firent subir la plongea dans l'inconscient, un trou noir. La navigatrice ne saurait même pas dire ce qu'on lui avait fait tant se fut éprouvant mentalement. C'était bien sûr pour savoir où était son équipage, mais jamais la rouquine ne les trahirait, ils l'avaient sauvé, ce n'était pas pour les trahir maintenant et puis la torture elle connaissait bien, Arlong avait été un bon professeur.

Heureusement l'amour que Sanji lui portait été toujours là, et lorsqu'il apprit les mésaventures de sa navigatrice il partit à son secours. Elle n'en fut pas témoin, la drogue qu'elle avait dans le sang l'ayant mise hors d'état d'agir et d'être pleinement conscience. Elle ne se rendit même pas compte qu'on lui apporta des soins, et encore moins que Sanji était venu dormir avec elle pour calmer ses peurs nocturnes. En rêve elle revivait ce qu'on lui avait fait subir, c'était une souffrance sans nom, le choque était bien pire que tout ce que lui avait fait subir Arlong. Finalement cet homme poisson n'était pas si cruel que ça si on devait comparer les deux traitements. L'erreur de la marine fut de mettre Akainu à leur tête, depuis la violence de la marine avait doublé, et leur bavure aussi, car traiter les pirates comme ils le faisaient ce n'était pas humain.

Nami finit par se réveillé, c'était si vide dans son esprit, si calme, ça faisait longtemps que son esprit ce n'était pas autant reposé. Le seul problème était que c'est parce qu'il n'y avait plus rien dans sa tête. Tout ce qu'il lui restait était une envie de vomir qui ne se fit pas attendre et un mal de tête qui lui arracha des hurlements. Après que ça se soit calmer elle resta allonger, ne pensant à rien, elle voulait réfléchir mais à quoi, vu que tout était vide. Elle avait tout oublier, sa vie, son équipage, et même sa sœur et Sanji ! Pour oublier ses deux là, c'était vraiment la pire des choses, ça montrer la violence de la torture. Le cuisinier finit par revenir dans la chambre, ne se souvenant de rien, pour elle, elle ne le connaissait pas et chercha alors à en apprendre plus sur ce qui lui arrivait. En réponse à sa question il prononça encore un nom qui lui était inconnu alors que c'était le sien. Son air était interrogateur, elle ne comprenait pas, que se soit ce nom ou ce qu'il faisait. Elle écouta ce qu'il lui dit, essayant de comprendre, il avait l'air de la connaître et ne semblait pas méchant, bien que perdu elle lui répondit.

" Euh et bien merci Sanji. Dit moi, tu ne fais que m'appeler Nami-san, cela veut dire que c'est mon nom ? "

Puis une femme rentra à son tour dans sa chambre, demandant ce qui se passait. Sanji lui répondit alors, mais elle semblait encore plus perdu par leur conversation, ne comprenant rien aux effets secondaires et aux histoires de mémoire. Elle se dit que quelque chose de grave avait du se passer, mais elle ne se souvenait pas. Puis il lui proposa de lui faire à manger, il semblait gentil alors elle lui fit un maigre sourire, trop faible pour en vrai un correctement comme ce qu'il lui faisait.

" Merci beaucoup Sanji, c'est gentil. "

Il partit ensuite la laissant seule avec cette femme inconnue. Celle-ci l’ausculta, la rassurant par des paroles douces et gentile sans pourtant lui dire ce qui lui était arrivé. Nami la laissa faire sans rien dire, même son caractère avait été changer, elle était si perdu qu'elle en était devenu douce et très calme. Là elle lui fit une injection dans le bras, sur le coup la navigatrice eut peur, mais l'infirmière lui expliqua que si elle avait vomit et qu'elle avait mal à la tête c'était parce qu'elle était malade et que la pique était pour la soigner. Ne pouvait dire si c'était vrai ou faux elle la laissa alors faire, regardant par la fenêtre après l'avoir remercier lorsqu'elle partie de la chambre.

Puis Sanji revient de nouveau avec un plateau remplit de nourriture, ça avait l'air bon. Il était souriant c'était vraiment agréable, et il était si gentil qu'elle souriait aussi. Elle regarda le plateau qu'il lui avait apporter et remarqua qu'il n'avait rien, elle était un peu triste, elle devait manger, mais elle ne voulait pas manger toute seule, elle n'était pas en morale de manger devant quelqu'un sans partager, ça la ferait se sentir encore plus seule.

" Merci beaucoup, tu ne mange pas ? "

Elle l'écouta parle de sa perte de mémoire, et comprit que ce n'était en effet pas normal qu'elle avait l'esprit si vide. Mais c'était dure de se dire qu'on avait tout oublier, elle le regarda inquiète. C'est dure d'oublier qui on est, très dure.

" Dis moi, tu sais qui je suis ? Vu que tu connais mon nom ... "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Sam 24 Mar - 17:04

InvitéInvité
avatar


[Désolé pour le retard]



    En effet tout comme le temps changé rapidement sur Grand Line, la vie pouvait aussi connaître des bouleversement! Sur Shabondy, Kuma avait dispersé l'équipage qui s'était retrouvé sur différentes îles de Grand Line et après la terrible bataille au sommet de Marinford, égoïste et sur le conseil de Silvers Rayleigh second de Gold Roger, Luffy avait envoyé un message à son équipage 3D2Y.
    Deux ans plus tard, après s'être entrainer chacun de leur côté, tous se retrouvèrent à Shabondy. Sanji eu le plaisir de revoir Nami en premier et grâce à là douceur et là tendresse dont il it preuve, la jeune Navigatrice réalisa que l'amitié qu'elle éprouvait pour le jeune homme était en fait un amour passionnel, le jeune couple sceller leur amour par un baiser passionné en gardant secret leur amour le temps de se rendre dans le Shin Sekai. Malheureusement leur bonheur fut de courte durée! Suite à un élément déclencheur qui eu lieu sur l'île des hommes poissons, le couple se déchira suite à une terrible dispute et malgré la discussion qu'il eu avec Robin, Sanji prit la décision de quitter l'équipage non pas définitivement mais pour un petit moment en tout cas, c'est après avoir déposé deux lettres dont l'une dans la chambre de Nami avec le présent qu'il désirait lui offrir, avant de partir, il vola un dernier baiser à sa bien aimée, le fait qu'elle murmure son prénom le fit hésiter un court instant, avait-il le droit de là faire souffrir ainsi? Peut être serait-elle plus heureuse sans lui qui l'avait fait pleurer deux fois en quelques jours? Elle avait avait assez souffert par le passé sans qu'il n'en rajoute une couche supplémentaire, il n'était pas digne d'elle, il ne mériter pas son amour et c'est sur cette pensée, qu'il partit sans se retourner.

    Une semaine puis deux avait passé et Sanji n'était toujours pas revenu au sein de l'équipage et n'avait donné aucunes nouvelles ce qui attristait profondément Nami qui n'avait jamais voulue que les choses se passe ainsi et pourtant, le destin était bien cruel. Si Nami se demandait s'il l'avait oublié où s'il là détesté, de son côté, Sanji se poser là même question se demandant si sa Nami le détesté d'avoir agir ainsi. Sur le Sunny, ses Nakama tentaient de mettre de la bonne humeur malgré l'absence de leur compagnon, mais cette bonne humeur était presque insupportable pour la Navigatrice qui avait bien du mal à se remettre de la perte de son bien aimé. De son côté, Sanji avait reprit ses agissements de coureur de jupon afin de tuer le temps, néanmoins Nami n'avait pas à s'en faire car il lui serait fidèle toute sa vie et jamais il ne là tromperai, d'ailleurs, le soir dans sa chambre d'hôtel, il ne cesser de repenser au bonheur qu'il avait gouter avec elle et se demandait souvent ce qu'ils feraient si rien ne s'était produit sur l'île des hommes poissons. Peut-être serait-il dans la cuisine du Sunny entrain de faire là vaisselle où autre avec elle assit à la table, ou alors ils seraient peut être entrain de discuter dans son bureau, où peut être encore serait-ils entrain de se câliner où de faire quelque chose de plus intime auquel deux amoureux ont souvent recours. Pas une seconde passait sans qu'il ne pense à Nami, ce qui prouvait que même loin d'elle, il ne pouvait l'oublier.

    Il se demandait si Luffy avait reprit sa route afin de réaliser son rêve celui de devenir le prochain Seigneur des Pirates et ignorait qu'en son absence, c'était la presque la panique au niveau des réserves de nourriture. C'est pour cela que l'équipage fit halte sur un île du Shin Sekai afin de se réapprovisionner. En son absence, ce fût Nami et Robin qui se chargea de cette tâche, seulement voilà une femme trop bavarde parla d'une coureur de jupon aux cheveux blond et Nami sût qu'il s'agissait de lui, se mettant à parcourir là ville sans faire attention aux risques encourût. Depuis que Akainu était à la tête de la Marine, ils n'avaient aucunes pitié pour les Pirates. La Marine ayant remarqué que la Navigatrice des Mugiwara était seule lui tomba dessus là faisant terriblement souffrir en lui administrant des drogues dans le sang afin de lui soutirer des informations et malgré le fait qu'elle ne dit rien, ce qui lui fit subir était des plus cruelle que même un Hors là loi ne méritait pas cela. Cette torture fut terriblement éprouvante aussi bien mentalement que psychologiquement, si bien que la jeune femme tomba dans l'inconscience.
    L'amour qu'éprouvait Sanji à son égard étant toujours présent qu'il lui porta secours avec l'aide d'une révolutionnaire. Une fois en sécurité, le diagnostic tomba mettant Sanji en colère et s'en voulait terriblement surtout lorsque la femme médecin lui fit part qu'elle n'avait cessé de l'appeler. La nuit qui suivit ce sauvetage, Sanji dormit à ces côtés afin de calmer ces peurs nocturne et sentait que sa présence à ces côtés la calma instantanément. Restant éveillé une bonne partie de la nuit, Sanji gardait un oeil sur sa Navigatrice et pensa à une certaine chose. Après avoir dormit que très peu sur le matin, Sanji quitta le lit dans lequel reposait Nami et quitta là chambre afin de prendre une douche et lorsqu'il revint dans la chambre, il là vit réveiller, mais perdue. le pire c'était qu'elle était amnésique et ne se souvenait de rien. Ne sachant trop comment réagir face à cette situation, il l'appela par son prénom et se montra gentil avec elle pour ne pas l'effrayer. C'est au bout d'un petit moment, qu'elle lui posa une question qui fut douloureuse à entendre pour le jeune blond.


    "Oui, Nami-San, tu t'appelles Nami, mais en tant que gentleman je rajoute le suffixe San après ton prénom."

    La femme médecin entra à son tour et Sanji discuta un peu avec elle en lui parlant de deux - trois choses concernant Nami Lorsqu'il se tourna vers Nami en lui proposant de lui faire à manger, il fut triste de voir le faible sourire qu'elle se forçait presque de faire. Néanmoins, la phrase qu'elle lui dit le fit sourire, se rappelant qu'elle le remerciait déjà ainsi à l'époque. Il lui fit un signe de tête et là laissant entre de bonne mains, descendit à la cuisine afin de lui préparé un petit plat riche en vitamine tout en fumant une cigarette. Lorsqu'il revint dans la chambre, la femme médecin qui venait de sortir lui expliqua qu'elle avait eu peur lorsqu'elle lui avait fait l'injection dans son bras et qu'il allait falloir faire preuve de patience avec cette jeune femme. Sanji qui se sentait responsable de ce qui lui arrivé, se promit de faire tout ce qui était en son pouvoir pour l'aider. Entra dans la chambre, il sourit à la jeune femme et déposa le plateau sur les jambes de la jeune femme. Restant prés d'elle, la question qu'elle lui posa le surprit.

    "J'ai déjà déjeuné, mais je reste prés de toi ne t'inquiète pas. Il faut que tu manges, cela te redonnera des forces pour surmonter cette épreuve."

    Regardant par la fenêtre, c'est sans vraiment s'en rendre compte, il se mit à parler à voix haute en promettant à la jeune femme de faire tout ce qui était en son pouvoir pour lui rendre la mémoire et ne s'attendait pas à la question qu'elle venait de lui posait le prenant de court. Alors qu'il regardait par la fenêtre, il tourna la tête et regarda Nami qui attendait la réponse à sa question. Que pouvait-il bien lui dire? En préparant son repas il s'était fait une promesse et n'envisageait pas de revenir dessus pour leur bien à tous les deux. Il sentait son coeur battre à pleine vitesse dans sa poitrine et soupira. Il finit par s'asseoir sur la chaise et regarda tendrement Nami en lui souriant.

    "Je suis désolé Nami-San mais … je ne te connait pas. Se sont tes agresseurs à ma demande qui m'ont dit ton prénom. "

    Se doutant que cela devait l'attristé, il reprit

    "Néanmoins, je peux déjà certifier une chose, tu es Navigatrice, étant donné que tu portais un Log Pose quand je t'ai sauvé et … il doit avoir quelqu'un qui tien à toi vue cette bague que tu portes!"

    Bien que cela lui fit mal de parler de cela, il voulait lui redonner le sourire et qu'elle sache qu'elle n'était pas seule au monde.

    "Ne force pas trop, tu viens de reprendre connaissances il y a peu. Je me doute que ne se souvenir de rien ne doit pas être agréable, mais te fatiguée pour tenter de te souvenir n'est pas une bonne chose il faut faire les choses doucement et … même si … si je ne sais pas grand chose sur toi, je t'aiderais du mieux que je peux Nami-San."

    Il lui sourit et posa sa main sur la sienne, la serrant un peu pour qu'elle se sente en confiance.

    Deux jours avaient passé depuis le réveil de Nami, elle qui était si pâle avait reprit des couleurs et cela grâce à la nourriture de Sanji mais aussi à sa présence chaleureuse. En effet, je jeune homme faisait tout ce qu'il pouvait pour l'aider à retrouver le sourire même si c'était dure pour elle de se souvenir et Sanji en était conscient mais il lui disait de ne pas perdre espoir. De son côté, après avoir apprit que sa Navigatrice était saine et sauve, Luffy avait voulue là voir, mais Sephiroth lui avait fortement déconseillé en lui faisant par de l'amnésie de la jeune femme. Chopper avait insisté pour la voir, mais une fois encore le révolutionnaire avait refusé en disant que d'une part leur cachette devait resté secrète, mais aussi que pour la protection de la jeune femme, il était préférable qu'ils ne viennent pas.

    Le soir venu, après avoir souhaiter une bonne nuit à Nami, Sanji quitta la chambre de la jeune femme et rejoignit là sienne. Il se déshabilla, gardant son caleçon juste pour dormir, mais n'ayant pas sommeil il laissa la lampe de chevet allumé et se mit à réfléchir à la situation actuelle et à la décision qu'il avait prit. Bien que cette décision était ferme et définitive, il ne cessait de se poser mille et unes questions concernant l'avenir de la jeune femme. Il se prit là tête entre les mains et murmura faiblement.


    "Nami … pardonne moi d'être si égoïste mais c'est pour ton bien."

    Plus tard dans la nuit, Sanji ne dormait toujours pas mais était allongé sur le lit, la lumière éteinte. Il n'arrivait pas à trouver le sommeil. Il entendit que l'on frappé à sa porte tout doucement. Pensant que c'était d'abord son imagination, le fait que le bruit se répété une seconde fois, il comprit que le bruit était bien réel. Il se leva et ouvrit la porte. Il fut surprit de découvrir la personne qui se trouvait derrière.

    "Nami-san?"

    Il là fit entré et alluma la lumière de la lampe de chevet pour ne pas être éblouit. Lorsqu'il lui fit face, il vit qu'elle était gêné et comprit pourquoi. Pour ne pas mettre là jeune femme mal à l'aise à cause de sa tenue, vue qu'il était quasiment nu, il mit son pantalon, restant torse nu et lui fit de nouveau face. Il voit alors là mine qu'elle affiche, elle paraît effrayé comme sur l'île des hommes poissons, lorsqu'il la sauvait alors qu'Arlong avait tenté d'abusé d'elle.

    "Nami …"

    Ne supportant pas de la voir ainsi, il écoute son coeur. Il là prend par la main et comme à Shabondy, il l'attire contre lui, laisse ses mains reposés dans son dos et enfouit sa tête dans son cou en lui murmurant:

    "Je suis là Nami, n'ai pas peur, je suis là."

    Doucement, il resserre son étreinte, là gardant contre lui pendant de longues minutes. Son esprit reprend le contrôle et à contre coeur, il s'éloigne d'elle et s'asseoir sur le rebord du lit, l'invitant à le rejoindre.

    "Est-ce que ça va Nami-San? Que t'arrive t-il?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Jeu 26 Avr - 23:08

InvitéInvité
avatar


Ce fut une chance exceptionnel que la navigatrice de l'équipage du chapeau de paille tombe sur Sanji dès son retour et non sur un autre membre de l'équipage. Grâce à cela, les deux avaient pu se rendre compte que leurs sentiments étaient partagés, formant ainsi le couple de l'équipage, bien que le couple gardait leur relation secrète pour le moment, le temps que tous les membres de l'équipage se remettent des deux et longues années de séparation. Elles furent éprouvante ses deux années, après tous ses mois passés ensemble se retrouver isolé pour une durée encore plus longues que les moments qu'ils avaient passée ensemble c'était terriblement effrayant. Enfin le plus dure avait surement été pour le capitaine, Nami n'osait imaginer la douleur qu'il avait ressentit lorsqu'il avait manqué de perdre son frère, il avait du avoir si peur qu'elle comprit pourquoi il avait décalé leurs retrouvailles, après tout elle avait une sœur elle aussi.

La première aventure de l'équipage après ses deux ans de séparation fut l'entré sur l'île des hommes poissons, après tous ils n'avaient pas le choix pour se rendre sur la deuxième partie de la route de tous les périls. Ce fut un moment difficile pour le couple, les retrouvailles avec Arlong ne furent pas sans vagues, ils étaient bien remonté contre la rousse pour avoir quitté son équipage et avoir demandé de l'aide à ce chapeau de paille qui détruit tout son Arlong Park. À cause d'eux, l'homme poisson avait passé quelque temps dans un bateau prison, surement avant d'être transféré à Impel Down. À cause de cela, le couple qui venait de se former se déchira, et le cuisinier de l'équipage partit discrètement du navire. Le cœur de la navigatrice se déchira en découvrant ce que Sanji lui avait laissé et elle était décidée le retrouver le plus rapidement possible. Pourtant le temps passait et il ne revenait toujours pas, l'équipage finit alors par partir pour continuer leur aventure sans lui. Elle était inquiète de le savoir loin, se demandant ce qu'il faisait et s'il allait bien sans rien montrer aux restes du groupe.

C'était dure de continuer la navigation en se disant qu'à chaque fois qu'il avançait sur les mers, ils s'éloignaient surement de lui. Malheureusement elle ne pouvait rien faire pour empêcher leur course, et elle ne pouvait pas gâcher le rêve des autres membres de l'équipage, encore moins celui de Luffy. Enfin heureusement que sans Sanji dans l'équipage, la réserve de nourriture disparaissait plus vite que la normal, car ainsi ça forçait l'équipage à faire une halte pour se réapprovisionner, et la chance souriait à la jeune rousse qui apprit qu'il se trouvait sur cette île. C'était sa chance de le revoir et elle l'a prit, surement trop rapidement, car elle ne faisait plus attention à la marine qui était partout, alors qu'elle était surement la plus prudente de tout l'équipage, puisqu'elle savait qu'elle était la plus faible de celui-ci.

La marine qui se trouvait sur l'île lui était donc tombée dessus, et comptait bien se servir d'elle pour obtenir des informations sur le reste de l'équipage. Malheureusement pour eux elle lui était dévoué et ne dit absolument rien, même sous les effets des drogues. Ce fut si dure de ne rien dire malgré la puissance de ce qu'on lui avait administré que son cerveau plongea dans une sorte de coma pour se protéger et ainsi protéger ses compagnons. Son calvaire prit fin lorsque Sanji aider de par d'autre personne vinrent la chercher, là elle pu enfin avoir des soins et être en sécurité sans pour autant se réveillé.

Lorsqu'elle se réveilla c'était comme si elle se réveillait pour la première fois tout lui était inconnu, même son propre nom pourtant elle n'était pas effrayée comme si son subconscient lui savait toujours, bien qu'elle avait oublié jusqu'à sa relation avec Sanji. Il lui apprit alors son prénom sans pour autant en dire plus. Lorsqu'il parlait avec l'infirmière elle ne disait rien, regardant par la fenêtre sans se soucier de leur conversation, elle était dans un autre monde. Son corps lui se souvenait des douloureuses aiguilles, et lorsqu'elle en voyait une, sans comprendre pourquoi elle avait peur. Sanji qui était partie lui faire à manger revient avec un plateau uniquement pour elle, ce qui la surprit, mais il lui expliqua alors qu'il avait déjà mangé. Encore une fois elle le remercia avec un sourire, il était gentil avec elle sans qu'elle ne sache pourquoi, ça la rendait triste.

L'odeur de cigarette qu'il dégageait le rendait nostalgique, et tout à coup elle lui demanda s'il la connaissait, après tout il connaissait son nom et il prenait soin d'elle, elle pensait donc qu'il pourrait lui apporter des informations sur ce qu'elle était avant de tout oublier. Un eut un moment de silence, inquiétant ainsi Nami qui ne comprenait pas pourquoi il ne disait rien, mais fut bien triste de se rendre compte qu'il ne la connaissait pas et qu'il n'avait apprit son prénom que par ceux qui l'avait attaqué. Lorsqu'il lui apprit qu'elle était navigatrice elle retrouva le sourire et fut heureuse, ainsi donc elle savait naviguer, malheureusement elle a tout oublié. Sanji lui poignarda leur cœur en lui faisant remarqué qu'elle portait une bague et qu'alors quelqu'un devait beaucoup compter pour elle et inversement. Elle serra alors tristement sa bague.

" C'est si triste … j'ai tout oublié, la navigation et même la personne qui m'a offert cette bague. J'aimais quelqu'un et je ne sais même plus c'est vraiment horrible ! "

Elle en souffrait, et se contenta de dessiner un maigre sourire à ce qu'il lui dit ensuite. Ne pas se forcer c'était facile à dire, mais savoir que quelqu'un devait s'inquiéter pour vous et que vous ne vous souvenez même plus de son visage ni des sentiments à son égare c'était dure. Elle le trouvait gentil de vouloir l'aider, mais elle avait l'impression que rien ne pourrait l'aider.

Deux jours après, elle ne se souvenait toujours de rien mais le cuisinier l'aidait et la rassurait, même si ce n'était surement pas assez pour elle, qui était troublée par sa bague. Elle était loin de savoir que son équipage n'avait pas le droit de la voir, elle ne savait même plus qu'elle en avait un, si elle l'avait su, elle aurait tout fait pour les revoir, en les voyant tous ensembles elle se serrait surement souvenu de tout. La volonté du D qui accompagnait son capitaine l'aurait surement aidé, son capitaine n'était après tout pas quelqu'un qu'on oublie facilement.

Dans la nuit la navigatrice se leva, et sortit de sa chambre pour la première fois, ne sachant pas où aller, elle frappa une porte au hasard, espérant tomber sur Sanji ou son infirmière, bien que le premier choix serait le mieux. Au début elle n'eut pas de réponse, elle s'inquiéta de savoir si la personne dormait où si c'était une pièce vide de l'autre côté, elle frappa une nouvelle fois et vu que c'était Sanji derrière. Nami ne se sentait pas très bien, toute la journée elle essayait de se souvenir de son passé, du coup quand venait la nuit elle rêvait de celui-ci, mais faisait des cauchemars en revivant de terrible moment. Lorsqu'il la prit dans ses bras elle se laissa faire bien qu'elle savait que son cœur appartenait apparemment à quelqu'un, mais là elle avait bien trop besoin d'être soutenu. Lorsqu'il s'écarta un peu d'elle en lui demandant ce qui n'allait pas, elle baissa un peu la tête.

" Merci Sanji, désolé de te réveiller en pleine nuit, j'ai frappé une porte au hasard, mais je ne pouvais pas rester seule, j'ai fais un rêve horrible et je n'arrive même pas à me souvenir de ce que c'était ... "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Mar 22 Mai - 13:55

InvitéInvité
avatar


[HRPG: Le zélé qui n'a rien d'autre à faire que de dire à qui veut bien l'entendre sur la BOX que je ne respecte pas le règlement, je l'invite à se renseigner de savoir de quoi il parle avant …
Pour information, Nami et moi, nous avons un accord commun concernant ce RP! Donc là prochaine fois, merci de me contacter directement par MP plutôt que de dégoiser sur mon dos ! ! ! Sache que je déteste les FQ de première qui poignarde quelqu'un dans le dos. ]


    Le fait de la revoir en premier sans les idiots qui leur servaient de Nakama dans leur pattes, avait permis à Sanji de mettre son plan à exécution, plan mis en place deux ans auparavant: Celui de se montrer à Nami en tant qu'homme, la séduire tel que le ferait un vrai gentleman ayant eu le véritable coup de foudre pour une jeune femme. Avec de la patience et de la persévérance, Sanji avait réussit à conquérir le coeur de la Navigatrice et elle avait répondu enfin à ses avances pour le plus grand bonheur du cuisinier. D'ailleurs, ce qui avait permis à Sanji de survivre dans cette enfer de travelo, c'était bien à la jeune femme qui occupé ses pensées depuis leur première rencontre sur le Baratie et même si elle se servait de lui quand cela l'arrangeait, il n'avait jamais perdu espoir de se faire aimer un jour de la jeune femme. Ce qu'il y avait de plus excitant dans cette histoire, c'est qu'ils avaient décidé de garder leur relation secrète, le temps que tous se remettent de leur longue séparation.

    Pour leur première aventure après ces deux longue années de séparation, fût le passage sur l'île des hommes poissons, passage obligatoire pour se rendre dans le Shin Sekai. malgré que son coeur était prit, Sanji avait bien faillit mourir d'une hémorragie. Rien d'étonnant quand vous vous retrouvez le nez entre les seins d'une merveilleuse créature que sont les sirènes. Ayant un groupe sanguin très rare, lorsqu'il vit son donneur, il avait faillit y rester et aurait préféré que le donneur soit Nami, malheureusement sa belle était en danger et à peine remis sur pieds, il courut pour la sortir de ce guêpier. Malheureusement un de leur ancien ennemis, Arlong avait toujours une haine envers les Mugiwara et en particulier contre Nami qui les avaient trahie. Avant que l'élue de son coeur se fasse violenter, Sanji assomma Arlong et en profita pour la mettre à l'abris, mais dans le seul et unique but de le mettre en sécurité, Sanji prit la décision de se sacrifier, malgré la fait qu'elle lui avait interdit, mais son amour pour elle lui dictait de faire contre sa volonté. Grièvement blessé, il fut sauvé in extremis par Jinbei, mais à cause que le cuisinier avait bien faillit y laisser là vie, le couple se déchira. Malgré une discussion avec Robin, le fait de voir que rien ne s'arrangeait, que Nami l'évitait et que ses Nakama était contre lui, Sanji prit là décision de quitter l'équipage un matin très tôt, non sans leur avoir laissé une lettre d'explication à ses Nakamas, ainsi qu'une à Nami avec un ultime cadeau d'adieu, qui désirait lui offrir depuis longtemps maintenant.

    Plusieurs semaines avaient passé et malgré leur séparation, Sanji ne pensait qu'à elle, même s'il avait reprit ses airs de dragueur auprès de la gente féminine, une seule femme lui avait volé son coeur pour l'éternité. Il se douter que Luffy avait probablement reprit la route vers Rough Tell qui ferait de lui le prochain Seigneur des Pirates, mas ne se douter pas combien son départ avait fait souffrir Nami et ce qui lui avait laissé, n'avait pas arrangé la douleur de la Navigatrice. Le départ du coq de l'équipage n'était pas non plus une bonne chose pour les réserves de nourriture qui partaient à la vitesse d'un grand V, si bien qu'un réapprovisionnement était obligatoire. Il avait fallu que le dit réapprovisionnement ce fasse sur l'île où se trouvait justement Sanji et une vendeuse trop bavarde eu la mauvaise idée de parlé d'un jeune homme blond un peu pervers sur les bords. Nami laissa Robin qui l'accompagné et se mit à parcourir l'île sans faire preuve de prudence contrairement à son habitude et elle ne pût faire face seule aux soldats de la Marine qui lui tombèrent dessus. Elle se fit torturer comme jamais. Depuis que Akainu été à la tête de la Marine, les soldats étaient devenu des monstres sanguinaires, n'ayant aucun scrupule à faire souffrir des femmes pirates comme l'était Nami. Les drogues qui lui administraient la plongeait dans le coma, si bien que lorsque Sanji là vit dans cet état après l'avoir sauver, son compagnon dû le retenir avant qu'il n'explose de rage.

    La voir réveillé le soulager, malgré la blancheur de son visage et qu'elle soit amaigrie, mais le pire rester à venir, elle ne se souvenait de rien, ni de son prénom, ni de lui, ni de sa vie, rien. Sanji s'efforçait de se montrer doux avec elle, histoire de ne pas lui faire peur et de là mettre en confiance. l'infirmière lui avait dit qu'elle avait eu peur lorsqu'elle avait vue l'aiguille et qu'elle avait tenter de la rassurer, mais malgré ces explications, elle devait avoir peur. Le jeune blond lui expliqua alors doucement que la femme médecin était une personnelle de confiance et qu'elle ne devait pas avoir peur. Sanji fidèle à lui même, gentleman avec les femmes comme toujours, lui apporta un plateau garni, rempli de bonne chose à manger, car souffrant d'anémie, elle devait reprendre des forces, mais il ne fallait pas être devin pour voir que le sourire qu'elle lui faisait était triste. Sanji soupira et alluma une cigarette, ayant besoin de s'en griller une pour garder son calme, car même s'il ne le montrait pas, il était énervé et en colère à cause de son imbécilité. Le résultat de ses actes étaient devant ses yeux. Une question à laquelle il ne s'y attendait pas fit son apparition, elle voulait savoir s'il la connaissait, vue qu'il connaissait son prénom et qu'il prenait soin d'elle ainsi. Restant silencieux quelques instants, il finit par lui répondre que il détenait son prénom de ces agresseurs, rendant triste la jeune femme, alors pour lui redonner confiance, il lui apprit qu'elle était Navigatrice vue qu'elle portait un log Pose et lui poignarda le coeur sans le vouloir en lui parlant de là bague qu'elle avait au doigt, signifiant que quelqu'un compter pour elle. Là voir serrait tristement là bague, lui fit mal au coeur et regrettait de lui avoir parlé de cela. Aux dires de la jeune femme, en particulier lorsqu'elle parla de la personne qui lui avait offert cette bague, personne qu'elle aimait fit rebondir Sanji instantanément. Il lui tourna le dos pour ne pas qu'elle voit l'expression de son visage à ce moment là.


    "Cette personne qui est censé vous aimer, ne vous mérite pas et ne mérite pas d'être aimé par une femme telle que vous, car un homme amoureux d'une femme doit se comporter en gentleman et protéger l'élue de son coeur quoi qu'il arrive. J'ai aimé une femme par le passé et je l'aime encore, si … si je devais mourir pour elle, je le ferais. Si j'apprenais qu'elle avait des ennuis à l'autre bout de monde, je n'hésiterais pas à parcourir les mers les plus dangereuse pour lui prêter main forte. Malheureusement … je n'ai plus le droit de l'aimer … pas après la souffrance qu'elle a enduré à cause de moi ..."

    Sanji tenta de se calmer et ayant besoin de prendre l'air s'excusa auprès de Nami, après lui avoir dit de ne pas trop se forcer que ces souvenirs finiront par revenir et quitta la chambre après avoir appeler là femme médecin, mais aussi la propriétaire des lieux, afin que Nami ne reste pas seule. Se remettant les idées en place après les dires de Nami et les siens, il remonta dans la chambre de Nami et restant le reste de la journée avec elle.

    Deux jours après, Sanji faisait son possible pour aider Nami, sans se trahir lui même, mais rien à faire, Nami ne se souvenait de rien. Faut dire que quand une personne est amnésique, pour l'aider, le mieux c'est de l'emmener dans des endroits qu'elle connait, mais là, que pouvait-il faire, il ne pouvait pas l'emmener à Kokoyashi, c'était beaucoup trop loin pour elle et dans son état, il n'était pas question d'entreprendre un voyage aussi dangereux, mais c'était une solution à envisageait si dans les semaines à venir, il n'y avait aucunes améliorations. Sanji pensait qu'elle avait oublié l'incident avec la bague, mais au contraire, la jeune femme était troublée. En même temps, c'était cruel de la part de Sanji de ne pas laisser l'équipage là voir, mais il ne voulait pas qu'elle prenne peur en sachant qu'elle faisait partit de l'équipage de pirate. Il en avait d'ailleurs discuter avec Sephiroth et là femme médecin, comme quoi, il était probable que si la mémoire de Nami ne revenait pas rapidement, Luffy et les autres devraient se passer d'elle pour la suite.

    La nuit suivante, Sanji était allongé en boxer sur son lit avec comme simple lumière, la veilleuse de la lampe de chevet poser sur le petit meuble et réfléchissait à tout et à rien, mais aussi à la situation actuelle. Les retrouvailles avec Nami à Shabondy lui revint en mémoire. Il ne pouvait pas oublié là joie qu'il avait éprouvé lorsqu'il l'avait revue, la réaction de la jeune femme lorsqu'il l'avait serré dans ses bras, la première fois qu'il avait déposé ses lèvres sur les siennes, leur premier vrai baiser scellant leur amour, la douceur de sa peau qu'il caressait et cette promenade sur la plage en passant par les différents groves afin de rejoindre le Sunny. Il ne pouvait oublié non plus là fameuse nuit où il était de garde et durant laquelle, elle l'avait rejoint, et qui avait faillit prendre une tournure plus chaude que prévue. D'ailleurs, il aurait été peut être préférable qu'ils couchent ensemble cette nuit là, car au moins, il aurait été le premier à explorer son corps, premier, il ne savait pas vraiment, car vue là manière dont elle l'avait dragué au Baratie pour avoir une réduction, peut être que … Sanji chassa cette pensé de sa mémoire, ne voulant pas y penser, de toute manière, maintenant plus rien ne se passera entre eux, vue qu'il avait décidé de … d'oublier Nami et de faire en sorte qu'elle ne souvienne jamais de lui. Ayant mal aux yeux, il finit par éteindre la lumière mais resta allongé sur le lit, sans que le sommeil ne vienne. Un léger bruit se fit entendre. Pensant que c'était son imagination, il n'y prêta pas attention, mais ce bruit se manifesta de nouveau. Il finit par le lever et ouvrit là porte, découvrant Nami. Il la fit entrer et alluma là petite lampe, découvrant l'expression de son visage voyant bien qu'elle était effrayé. Il la serra alors contre lui et lui murmura qu'il était là, resserrant son étreinte comme pour la rassurer. Sachant qu'il outrepassait la promesse qu'il s'était faite à lui même, il s'éloigna d'elle et l'invita à s'asseoir prés de lui et doucement il lui demanda ce qui lui arrivé. La réponse ne tarda pas à arrivé, elle était désolé de l'avoir réveillé en pleine nuit, mais ne pouvait pas resté tout seule, elle avait peur, cela s'entendait à sa voix qui tremblée par moment. Conscient qu'elle avait dû faire un terrible cauchemar, il stoppa ces explications en mettant son index sur ces lèvres, sachant que parler là faisait souffrir.

    Ne supportant pas de là voir ainsi, il passa son bras par dessus son épaule et là ramené contre lui, afin qu'elle pose sa tête sur son épaule et lui murmura d'une voix douce et tendre.


    "Allons allons calme toi, je suis là, n'ai plus peur Nami, je suis auprès de toi, personne ne te fera du mal."

    Il posa alors ses lèvres sur sa chevelure et lui caressant doucement l'épaule pour là rassurer.

    "Je suis là, tu n'es plus seule …"

    Plus que jamais, elle avait besoin de soutient et il ne pouvait pas là laisser seule, pas dans ces conditions. Il se souvenait de l'histoire que lui avait raconté Nojiko, la soeur aînée de Nami. Nami qui n'était encore qu'une petite fille avait dû faire son deuil très vite et était devenue l'esclave des hommes poissons. Si Sanji se fichait pas mal des races qu'il y avait sur cette terre, jamais, non jamais il ne pourrait pardonner à Arlong la souffrance qui avait fait enduré à Nami et Jinbei était le premier responsable dans cette histoire. Sans aucuns souvenirs de son passé, Nami était comme une petite fille sans défense et le cauchemar qu'elle avait fait était certainement celui durant lequel elle avait revue la mort de sa mère adoptive et ce que Arlong lui avait fait subir. Sanji ne pouvait pas ignorer son appel de détresse.

    "Nami, tu veux rester dormir avec moi cette nuit?"

    Il lui sourit tendrement

    "Le lit est assez grand pour deux personnes tu sais, et puis si jamais tu fais encore un cauchemar, tu ne sera plus seule, je serais là pour te rassurer."

    Lui souriant doucement, il lui prit là main et l'aida à se lever. Se mettant dos à elle, il retira son pantalon et mit un caleçon long noir, mais resta torse nu se glissa dans le lit, ouvrant le passage de l'autre côté, invitant Nami à le rejoindre mais là vit hésitante. Il lui tendit alors la main avant de lui dire d'une voix douce:

    "Ne craint rien, je ne ferais pas de mal, je ne suis pas ce genre d'homme. Je veux seulement te protéger le temps que tu retrouves ta mémoire, rien de plus."

    Il lui sourit doucement et attendit qu'elle se décide.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Ven 1 Juin - 22:21

InvitéInvité
avatar


La navigatrice de l'équipage du chapeau de paille avait tout oublié, absolument tout, de son nom jusqu'à sa vie de pirate en passant par celui qu'elle aime. Il était impossible de dire si cette amnésie était temporaire ou si elle durerait toujours, ou encore si un souvenir pouvait lui rendre sa mémoire. Nami avait même oublié l'existante de sa sœur bien aimée. De l'extérieur c'était triste de voir qu'elle avait tout oublié, mais pour Nami, même si elle était un peu triste de savoir qu'elle avait oublié, elle n'arrivait pas à l'être, car elle ne savait pas pourquoi elle devait être triste. Elle essayait de chercher dans sa mémoire des souvenirs, de se rappeler de petite chose mais rien. Ce que les marines lui avait fait prendre était trop fort, et la navigatrice de l'équipage était bien trop faible pour supporter ce genre de chose, elle était loin de Zoro qui avait réussit à prendre la douleur de Luffy. Elle était la plus faible de l'équipage, et maintenant elle l'avait même oublié.

Lors de son réveil, Sanji qu'elle avait oublié était là, faisant comme s'il ne la connaissait pas et elle y croyait, le trouvant gentil et l'appréciant beaucoup. Il était si gentil à s'occuper d'elle, la rassurer, lui apporter des gâteaux, alors qu'il lui disait ne pas la connaître d'avant. Elle aurait pourtant aimé que ce soit faux pour qu'il puisse lui dire qui elle était et ce qu'elle faisait de sa vie. Comme il l'avait sauvé de ses agresseurs elle se sentait en sécurité avec lui, mais au moins il lui apprit qu'elle devait savoir naviguer avant car elle avait de quoi le faire, même si maintenant ça lui était inutile. Nami voulu pleurer lorsqu'il lui parla de sa bague mais se retient, se contentant de serrer très fort son bijoux pour éviter que ses larmes ne coulent en écoutant la réponse de Sanji. Ce qu'il lui dit la rendu triste, mais en même temps perplexe, elle se doutait bien que lui non plus n'allait pas fort, et pausa sa main sur son épaule.

" Si tu l'aime encore alors tu devrais être près d'elle, pour vieller sur elle et sur son bonheur non ? Tu l'as dis toi même, il faut protéger l'élu de son cœur. Si elle voit combien tu l'aime et que tu te bat pour elle, peut être qu'elle te pardonneras si tu as fait une erreur. "

Nami ne pouvait pas savoir qu'il parlait d'elle, puis il eut besoin de se changer les idées, les souvenirs qu'il venait de dévoiler sur lui avait du le blesser, et elle n'essaya alors pas de le faire rester. Elle passa un moment avec l'infirmière qui s'occupa d'elle, vérifiant que tout allait bien. Maintenant elle se sentait beaucoup plus en confiance avec tout le monde, et la propriétaire passa les voir un petit moment, leur apportant une petite collation et de quoi se rafraichir, avant que le jeune homme ne revienne et ne passe le reste de la journée avec elle.

Deux jours plus tard, toujours aucune amélioration, peut être que si elle revoyait Luffy qui était l'élément déclencheur de sa vie de pirate, la mémoire lui reviendrait, mais elle ne revoyait pas son équipage, seul Sanji, mais il ne lui avait toujours pas dit pour l'équipage du chapeau de paille. Parfois elle perdait espoir d'un jour de se souvenir de tout, mais parfois il revenait, se disant qu'il fallait qu'elle soit forte et patiente car quelqu'un l'attendait, celui qui lui avait offert cette bague qu'elle portait à son doigt.

Puis un jour, la navigatrice fit un horrible cauchemar, des souvenirs terribles de son passé, mais lorsqu'elle se réveilla en sueur, elle avait tout oublié. Impossible pour elle de savoir ce qui lui avait fait si peur, et elle partit alors chercher quelqu'un pour la rassurer, ne se sentant pas de rester toute seule cette nuit. Elle se balada alors dans la demeure à la recherche de quelqu'un mais tout le monde dormait, n'ayant alors plus le choix elle décida d'aller voir dans les chambres et de frapper à une porte pour trouver quelqu'un qui pourrait lui tenir compagnie. Nami fut heureuse de quoi que quelqu'un répondit, et que se soit Sanji. Il l'invita alors à rentrer, la serrant dans ses bras pour la rassurer, ça commençait à aller mieux, rien que le faite de ne plus être seule la rassurait. Mais elle était gênée de la tenue qu'il portait et évitait alors de le regarder.

Sanji la ramena contre lui, continuant de la rassurer. Nami ferma les yeux un moment, elle se sentait bien, et surtout en sécurité. La proposition du jeune homme lui fit ouvrir grand les yeux, et elle le regarda surprise, Nami ne doutait pas de ses attentions, mais entendre ça d'un coup, ça l'avait surprise. Mais il n'y avait pas que cela, elle continua d'écouter son explication tout en regardant sa bague, le plus embarrassant fut lorsqu'il entra dans le lit, et qu'il l'invita, elle n'avait pas peur de lui mais se sentait mal à l'aise.

" C'est gentil mais … il y a une fille que tu aime, quand à moi … il y a cette personne qui m'a offert cette bague, j'ai un peu l'impression de la trahir si j'accepte de dormir avec toi ... "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Mer 6 Juin - 22:39

InvitéInvité
avatar


    A cause de la décision égoïste de Sanji, la navigatrice de l'équipage avait bien faillit y rester. Après avoir été capturé et sauvagement torturait par ces monstres de la Marine, la jeune femme était tombé dans l'inconscience et avait tout oublié de sa vie d'avant, absolument tout même sa soeur aîné qu'elle adorait plus que tout. Sanji s'en voulait amèrement que son départ avait couté très cher à cette femme qui pour lui était bien plus qu'une simple Nakama et la nuit qui suivait ce sauvetage in-extremis, Sanji se glissa dans le lit aux côtés de la jeune femme afin de calmer ces peurs et ces angoisses.

    A son réveil, la jeune femme n'était plus qu'une coquille vide, sans le moindre souvenirs. Contrairement à Zoro qui avait survécut de justesse à Thriller Bark lorsqu'il avait prit sur lui les douleur de Luffy avait reçu lors des différents combats, le corps de Nami, en particulier son cerveau n'avait pas réussit à résister aux drogues qui se baladaient dans son sang. Se sentant terriblement coupable de l'état dans lequel se trouvait la jeune femme, Sanji se montrer doux, gentil et attentionné avec elle. Il faisait tout pour lui remonter le moral lui apportait de quoi reprendre des forces et restait auprès d'elle l'aidant à se souvenir sans se trahir. Sans se trahir? Pour la bonne et simple raison qu'il lui avait mentit lorsqu'elle lui avait demandé si tous deux se connaissait. Le jeune homme lui avait répondu qu'il ne l'avait jamais rencontré ne se doutant pas que au fond d'elle même, Nami aurait voulue que là répondre soit différente. Il tentait de lui faire retrouver le sourire en lui disant que grâce au log pose qu'elle portait lorsqu'il avait sauvé, il en avait déduit qu'elle était Navigatrice, mais il eu une parole de trop, en mentionnant la bague qu'elle portait, signifiant que quelqu'un devait tenir à elle. Il vit bien que cela là rendait profondément triste et se demandait si elle n'allait pas éclater en sanglot.


    * Quel idiot! Décidément, je ne là mérite pas* Pensait-il

    Aux dires de la jeune femme, comme quoi c'était triste d'avoir tout oublié, même celui qu'elle aimait, le jeune homme rebondit instantanément en ayant des propos quelque peu blessant non pas envers là jeune femme, mais envers lui même, car il ne méritait pas de crier haut et fort qu'il était un gentleman et qu'il aimait une femme s'il n'était même pas fichue de la protéger, pathétique … Tout ce qu'il avait réussit à faire c'est là faire pleurer et là faire souffrir. Bien sûr, Nami ne savait pas que dans ses propos, c'était elle là femme dont il parlait. Alors qu'il était dos à elle, il sentit la main se Nami se poser sur son épaule. Il se retourna alors et l'écoutait avec une légère pointe de tristesse, mais ne montrer jamais ses faiblesses surtout devant une femme.

    "Si seulement c'était possible … Elle a faillit mourir à cause de moi et ça, je ne pourrais jamais me le pardonner, non jamais. Elle mérite mieux que moi. C'est pour cela que je n'ai pas le droit où plutôt, je n'ai plus le droit de l'aimer. Je souhaite qu'une seule chose, qu'elle soit heureuse avec un homme avec qui elle pourra refaire sa vie. Et puis de toute façon, cela n'est guère important!"

    Ayant prit une grave décision, la jeune rouquine ne pouvait pas savoir que le blond parlait d'elle. Alluma une nouvelle cigarette, il quitta la chambre de Nami, histoire de prendre l'air, car cette conversation prenait une tournure qui ne lui plaisait pas. Ce n'est qu'au bout d'un long moment, que Sanji refit son apparition de la chambre de la jeune femme, passant ainsi le reste de la journée en sa compagnie, tenta de l'aider du mieux qu'il le pouvait, en essayant de ne pas se trahir en ayant une parole de trop qui pourrait lui mettre là puce à l'oreille.

    Deux jours plus tard, il n'y avait aucune amélioration concernant l'état de Nami et malgré l'avis de certains révolutionnaires, Sanji refusait catégoriquement qu'elle voit les Mugiwara, ne voulant pas aggravé l'état de la jeune femme, mais surtout il ne voulait pas que ses anciens Nakama sachent qu'il se trouvait sur cette île, étant donné qu'il n'avait pas encore décidé s'il retournerait un jour sur le Thousand Sunny où pas.

    En pleine nuit, alors qu'il était allongé sur le lit vêtu d'un simple boxer, repensant à ce qu'il avait vécue avec la jeune femme, il entendit un bruit sourd venant de l'extérieur. Intrigué, il finit par se lever afin de savoir qui était responsable de ce bruit et en ouvrant la porte, il fut surprit d'y découvrir Nami. Surprit, il là fit entré, alluma la petite lampe et mit un pantalon voyant bien que la jeune femme était mal à l'aise vis à vis de sa tenue. Lorsqu'il lui fit face de nouveau, il vit qu'elle était en sueur et qu'elle affichait une expression effrayé. Il comprit qu'elle n'allait pas bien et qu'elle avait besoin d'être soutenue. Alors, malgré la promesse qu'il s'était faite, la serra dans ses bras afin de là rassurer, puis l'invita à s'asseoir à ses côté et lui expliqué la raison de sa présence. Il l'écouta quelques instants et mit à son discours en posant un doigts sur ces lèvres, comprenant que cela là faisait souffrir de parler et là ramena contre contre lui caressant doucement son épaule. Il voulait qu'elle se sente en sécurité, car ce dont elle avait rêver était là pire des choses qu'elle avait vécue des années auparavant et ne voulais pas revoir cette tristesse sur son visage.

    Comprenant qu'elle se sentait mal et qu'elle avait besoin de soutient, une idée traversa l'esprit du jeune homme. Il lui proposa de rester ici avec lui cette nuit et de dormir près de lui afin qu'il puisse calmer ces angoisses. A cet instant précis, il ne là voyait pas comme une femme, mais comme une petite fille qui avait fait un horrible cauchemar et qui avait besoin d'un grand frère pour chasser les vilains monstres qui lui faisaient peur.

    Afin qu'elle ne pense pas qu'il était un pervers, il continua ses explications se mettant dos à elle pendant qu'il revêtit un caleçon long. Il se glissa alors dans le lit et l'invita à le rejoindre, mais voyait bien qu'elle était hésitante. Il n'eu pas à attendre longtemps sa réponse.
    En entendant sa réponse, Sanji se sentit frustré, d'être rejeté ainsi, mais il comprenait ce qu'elle ressentait. Alors il se leva du lit, fit le tour et lui fit face.


    "Tu sais Nami-San, ce n'est pas comme si nous allions couché ensemble. N'ai pas peur, je ne te ferais pas le moindre mal, je ne suis pas ce genre d'homme à forcer une femme, je veux juste te protéger le temps que … le temps que nous restions ensemble."

    Doucement, Sanji lui prit là main et lui sourit

    "Je veux juste te protéger comme le ferait un ami. Et dormir avec un ami parce que l'on a peur et que l'on ne veut pas être seule, ne signifie pas trahir l'être aimé. Tu sais que là où je suis, je ne peux protéger la femme que j'aime de tout mon coeur ni là protéger en cas de danger, car je … je n'ai plus le droit de là voir, alors ... laisse moi au moins te protéger toi."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Lun 23 Juil - 1:42

InvitéInvité
avatar


La navigatrice, qui avait tout oublié de son passé, passait son temps dans son lit, ne pouvant rien faire d'autre à part attendre que la mémoire lui revienne. Elle appréciait énormément la présence de Sanji qui lui tenait compagnie et l'aidait à surmonté sa peine, mais le fait de ne pas se rappeler était une souffrance, qui si elle ne le montrait pas tout le temps, la rendait énormément triste. Elle aimerait tellement se souvenir de tout, ses amies, sa famille, son amoureux puisqu'elle portait une bague de fiançailles. Quelle horreur d'oublier son propre amour. La conversation avait finit par prendre une tournure étrange, Sanji culpabilisait pour la femme qu'il aimait, ça la rendait triste, elle l'appréciait tellement, le voir dans un tel état lui faisait mal, elle essayait alors d'être gentille, comme il l'était avec elle. Nami le regarda affectueusement, une pointe de tristesse à cause de ce qu'il disait, et elle lui répondit comme elle le pensait.

"  Je ne pense pas que tu n'en a plus le droit, moi à sa place j'aimerais que tu reviennes, et puis ce n'est pas à toi de décider seul non ? Si ça se trouve elle t'attend encore ... "

Elle pensait vraiment ce qu'elle disait, en tant que femme aussi, elle s'imaginait ce que celle qu'il aimait pouvait bien ressentir, bien sûr elle ne connaissait pas leur relation ni ce qui faisait qu'il pensait de telle chose, d'ailleurs elle ignorait qu'il s'agissait d'elle dans cette histoire, mais elle pensait qu'il y avait de grande chance pour seul Sanji pense de telle chose sur leur relation, et que celle qu'il aime l'aime encore. C'était vrai d'ailleurs, même quand Sanji était partie, elle n'avait pas arrêté de l'aimer, c'était pour cela qu'elle était partie le retrouver et qu'elle avait fini dans cet état. Puis il partie de la pièce en fumant pour se détendre. Elle n'aimait pas le voir ainsi, et elle fut un peu soulagé de le voir revenir, même s'il avait mi du temps à le faire.

Deux jours après, Nami ne se souvenait toujours de rien, et ça l'attristait beaucoup. Parfois elle se demandait si un jour elle allait finir par la retrouver, ou si elle resterait indéfiniment comme ça. Peut être qu'elle ferait des recherches pour savoir pour qui elle était navigatrice, sachant que ça devait être pour un équipage, et elle se disait que peut être que certain ici pourrait l'aider à le retrouver. Sinon, elle prendrait la grâce décision de repartir à zéro, mais elle n'en avait vraiment pas envie, elle sentait que son passé était important et elle voulait s'en souvenir.

La nuit, alors qu'elle avait fait un cauchemar et qu'elle chercha quelqu'un avec qui discuter pour oublier sa peur dont elle ignorait tout, elle se retrouva à frapper à la porte de Sanji après avoir chercher des chambres. Grâce à sa tendresse, Nami commença à se sentir en sécurité, oubliant un peu qu'elle avait fait un cauchemar, mais ce qui lui avait le plus peur, c'est qu'elle était incapable de s'en souvenir lorsqu'elle s'était réveillée en sursaut.Ce qu'il lui proposa pour la rassuré la mit très mal à l'aise, elle n'avait pas peur de lui, mais la navigatrice se sentait coupable vis à vis de la femme que Sanji aimait et qui l'aimait peut être toujours, mais surtout envers l'homme qu'elle aimait bien qu'elle ne s'en souvenait plus. Ce qu'il disait la mettait aussi mal à l'aise, ne songeant pas à de tel actes qui ferait qu'elle trahirait encore plus celui qu'elle aimait. Nami regarda alors tristement son ami, se sentant coupable.

"   Je sais mais … qu'est ce qu'il dirait si je dormais dans les bras d'une autre ? Je me sens déjà très coupable d'avoir oublié son visage … mais quelque chose en moi me dit que je devais énormément l'aimer."

Elle soupira un grand coup pour décompresser de tout ça avant qu'il ne lui prenne la main. Ce qu'il lui dit la rendit triste, c'est vrai que celle qu'il aimait était loin, il se rabattait donc sur elle en échange, et elle repensait à la conversation qu'ils avaient un peu plus tôt.

"  D'accord, de toute façon je te fais confiance, et puis sinon je n'arriverais pas à dormir sans avoir peur ..."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Lun 15 Oct - 22:52

InvitéInvité
avatar


    Sanji était responsable de l'état de Nami et c'est aussi pour celle qu'il avait décidé de faire comme s'il ne là connaissait pas, ne voulant pas la faire souffrir plus qu'il ne le fallait. Les effets de la drogue se dissiper peu à peu, mais cela n'arranger pas son amnésie qui était toujours au même stade, n'ayant pas évoluer en positif, étant donné qu'elle ne souvenait de rien, même pas de sa vie d'avant. Sanji n'avait jamais voulue lui faire subir cela, lorsqu'il avait décidé de quitter l'équipage, c'était pour qu'elle soit en sécurité, car il était préférable que Marine ne sachent pas que tous deux entretenaient une relation différente de simple Nakama où de simple amitié sous peine que cela se retourne contre eux. Déjà lorsqu'ils s'étaient retrouvés sur l'île des hommes poissons, après la bataille contre Hody, il avait fallu que Arlong s'y mettent ayant découvert le point faible du jeune homme. Vue ce que ces soldats avaient fait subir la navigatrice, les doutes étaient à présents fondé.
    Etant malgré tout présent à ces côtés pour la soutenir comme un simple ami, Sanji faisait son possible pour l'aider, mais lisait la tristesse dans les yeux de la jeune femme. La discussion prit un autre sens faisant par la même occasion culpabiliser Sanji, qui se sentait responsable.

    Le jeune homme blond sourit à Nami, qui avec où sans mémoire rester toujours là même, disant les choses de manières directes.


    "Oui, elle m'attend certainement quelque part dans ce monde mais … si je cherchais à la retrouver cela ne ferais qu'engendrer sa peine et là faire souffrir en ma présence est la dernière chose que je souhaite faire …"

    Cela blesser Sanji, imaginant ce que la jeune femme avait du ressentir en trouvant ça lettre d'adieu et cette bague qu'elle portait en ce moment même à son doigts. Il s'en voulait d'avoir jouer les Don Juan ignorant que le Sunny pourrait accosté sur cette île et connaissant Nami, elle n'allait pas résisté à faire les boutiques de la ville afin de trouver quelque chose à son gout et marchandé comme elle en avait le secret. Les rumeurs de la présente d'un blond faisant les yeux doux aux filles s'étaient répandue comme une trainée de poudre poussant Nami à se montrer imprudente et voilà le résultat.

    Il finir par sortir afin de fumer une cigarette et croisant le révolutionnaire qui revenait de sa mission et c'est le sourire aux lèvres qu'il sortait rencontrant Nico Robin par la même occasion. Heureusement, personne ne l'avait vue et il lui expliqua les détails en lui demandant de ne rien dire à Luffy et aux autres de sa présence sur cette île.

    Deux jours c'étaient écoulés depuis que Sanji avait revue Robin. L'état de Nami n'avait pas changé, aucun changement au niveau de son amnésie, mais physiquement, elle allait mieux ce qui rassura le jeune homme. Mais comment faire pour l'aider sans la brusquer et sans qu'elle ne se souvienne de lui?

    La nuit, alors que plongé dans l'obscurité, Sanji ne parvenait pas à trouver le sommeil, il entendit frappé à sa porte et fut surprise de découvrir Nami qui n'avait pas l'air bien. Il comprit qu'elle avait dû faire un horrible cauchemar et outrepassant la limite qu'il avait installé entre eux, il fit preuve de tendresse afin de l'aider à surmonter sa peine. Comprenant qu'elle avait besoin de réconfort, il lui proposa de passer là nuit avec lui ce qui la mis mal à l'aise, il le remarqua, mais ne ferais rien pour la forcé et sourit à ces dires.


    "Dormir avec ami n'est pas une trahison envers une personne que l'on aime. Si tu refuse, je comprendrais, mais sache que je souhaite simplement t'aider."

    Il se dit qu'il en avait trop dit lorsqu'il lui prit là main, cela n'était pas une bonne chose de se laisser comme cela, il risquait de se trahir et pourtant, il ne supporter pas de la voir ainsi si frêle. Elle fini par accepter pour son plus grand bonheur.

    "Parfois dormir avec un ami est une bonne chose pour oublié ces peurs! Et puis les montres qui viendrons troubler ton sommeil, je l'ai virerai d'un bon coup de pied au derrière."

    Il se mit à rire de sa bêtise afin de détendre l'atmosphère qui était lourd et espérait que cela détendrait la jeune femme. Il l'accueillit dans le lit et tenta de ne pas rougir, car même s'il avait déjà dormit proche de Nami, ils n'avaient jamais partagé le même lit et il était un homme.

    "Si tu as froid, tu peux venir contre moi, on dit que pour avoir chaud, la meilleur solution est la chaleur corporels."

    Il lui sourit dans la pénombre et là regarder s'endormir, scrutant le bruit de sa respiration. Pensant qu'elle dormait profondément, au bout de plusieurs longues minutes, Sanji se laissa aller, laissant sa main effleurer sa joue et murmura dans la nuit.

    "Nami je t'aime, si tu savais à quel point je t'aime … Néanmoins pour ton bonheur … il est préférable que tu ne te souvienne pas de ce que l'on a vécu ensemble."

    Sanji, pensant que Nami dormait profondément entendant sa respiration calme et régulière déposa un chaste baiser sur son front avant de sombrer dans les bras de Morphée.

    Lorsqu'il se réveilla aux premières lueur de l'aube, Sanji se sentait bien et heureux sans savoir pourquoi. Lorsqu'il ouvrit les yeux, il comprit pourquoi. Dans la nuit, il s'était rapproché de Nami ou elle s'était rapproché de lui, si bien qu'ils presque enlacés, sa main recouvrant la taille de la jeune femme. Bien qu'il se sentait bien ainsi, il finit à contre coeur par s'écarter d'elle sans la réveiller. Il là contempla pendant quelques minutes laissant sa main se perdre doucement dans sa chevelure rousse. Il finit par se lever et descendre à la cuisine afin de préparer le petit déjeuné qu'il lui apporterait directement dans la chambre.


[HRPG: Nami, si tu es OK, tu n'as qu'a dire que tu entend Sanji murmurait, je n'ai pas oser faire intervenir ton perso à ta place par respect.]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Lun 29 Oct - 23:16

InvitéInvité
avatar


[Oui, ton poste m'a beaucoup inspiré et j'ai eu une idée j'espère qu'elle te plaira]

Nami s'inquiétait de son amnésie qui était toujours présente, aucun souvenir ne lui revenait en mémoire et elle avait pour seul indice de son ancienne vie un log pose et une bague. La navigatrice souffrait de ne se souvenir de rien, même si elle essayait très fort de ce concentrer, cela n'avait jamais donner aucun résultat. Par chance Sanji était là à ses côtés même si elle ne savait pas qui il était, le prenant pour quelqu'un qu'elle n'avait jamais connus avant. Les deux étaient entrain de parler de la femme dont il était amoureux, et Nami essayait de l'aider dans sa relation sans imaginer qu'il parlait d'elle.

"  Si ça se trouve elle te cherche aussi. Et puis ça peine doit déjà être bien grande de ne pas te revoir, tu ne peux pas être sûr que te revoir la ferrais souffrir. Moi je continuerais de te chercher."

Le sourire aux lèvres, Nami parlait innocemment, essayant de se mettre à la place de la femme qu'il aimait et disait comment elle aurait réagit à sa place. Sanji était quelqu'un qu'elle appréciait même si pour elle ils venaient de se connaître, et elle voulait son bonheur, car elle, elle avait oublié celui qu'elle aimait et qui lui avait offert cette bague. Quand il sortit dehors pour fumer, elle continua d'essayer de se rappeler mais rien à faire, elle n'y arrivait pas, et ça faisait qu'augmenter sa tristesse.

Deux jours après leur discussion, Nami était guérie, mais toujours aucun souvenir, même pas un de sa sœur ou son île natale, et encore moins Sanji et l'équipage. Ça devenait dure à vivre même si elle essayait de ne pas le montrer. Une nuit elle fit un terrible cauchemar et chercher quelqu'un à qui parler et tomba sur la chambre de Sanji. Il fut preuve de beaucoup de gentillesse envers elle, ce qui lui permit d'aller mieux et il lui proposa de dormir dans sa chambre pour ne plus faire de cauchemar. Nami n'osait pas, même si elle l'avait oublier il y avait quelqu'un dans sa vie dont elle était amoureuse, un amour réciproque puisqu'elle avait une bague à son doigt. Finalement Sanji réussit à la convaincre, même si elle était toujours aussi gênée. Les deux se mirent à rire sur la remarque du jeune homme pour chasser les monstres de son sommeil.

"  Rien qu'à t'entendre je suis sûr qu'ils sont déjà tous mort de peur. "

Sanji l'invita ensuite dans le lit. Nami était hésitante, elle n'osait pas et s'y installa lentement car elle se sentait terriblement coupable pour l'homme qu'elle aimait, mais aussi pour la fille qui devait toujours être amoureuse de Sanji car lui l'était toujours. Nami faillit rougir à ce qu'il dit, si elle faisait ce qu'il disait c'était sûr que sa culpabilité la poursuivrait, et elle se contenta d'un sourire en réponse avant de fermer les yeux pour s'endormir.

"  Bonne nuit. ..."

Nami semblait dormir mais n'y arrivait pas, le fait de dormir avec un homme alors qu'elle était peut être fiancé la mettait mal à l'aise, ce qui empêchait son esprit d'être tranquille pour s'endormir normalement. Elle n'arrêtait pas de penser, essayer de se rappeler qui c'était, mais toujours rien ne venait sauf le sommeil, et quand elle commença à s'endormir Sanji ce mit à murmurer pensant surement qu'elle dormait. Son esprit sous le choc elle n'eut aucune réaction, et préféra s'endormir en essayant d'oublier ce qu'elle venait d'entendre se disant que c'était son imagination.

Une fois réveillé Nami vit que Sanji n'était plus là, et repensa à ce qu'il avait dit pendant la nuit. Finalement ça l'avait travaillé toute la nuit et elle y pensait encore. Elle n'était pas d'humeur à prendre un petit déjeuné, et préféra sortir avant que Sanji ne le lui apporte, elle alla dans le jardin, le grand air l'aiderait à réfléchir. La fille qu'il n'osait pas partir rechercher c'était elle, et celui qui lui avait offert cette bague c'était lui, depuis le début celui qu'elle aimait été sous ses yeux et elle l'ignorait. Nami était entre tristesse et colère envers elle même et comptait bien s'expliquer avec Sanji qui ne se doutait peut être de rien. Nami savait qu'il viendrait la chercher et là elle lui demanderait, maintenant qu'elle savait que c'était lui, elle voyait des souvenirs en ce concentrant, il ne restait qu'à l'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   Dim 14 Avr - 18:16

InvitéInvité
avatar


Bien qu'il ne le montrait pas, Sanji était inquiet de voir que Nami n'avait toujours pas retrouvé la mémoire et espérait de tout coeur qu'elle ne reste pas comme cela toute sa vie, car il se douter de la souffrance qu'elle ressentait au fond d'elle de ne pas se souvenir. Heureusement dans son malheur, le jeune homme était à ses c^té étant au petit soin avec elle mais essayé de ne pas trop se rapprocher d'elle, ne voulant pas qu'elle fasse le rapprochement entre la bague et lui. Il écoutait ses dires et se douta qu'il y avait du vrai dans ses propos, se doutant que son départ avait dû la faire souffrir, mais que pouvait-il faire? Depuis qu'ils sortaient sensible, il s'était montré trop protecteur se mettant même en danger et cela, Nami n'avait pas apprécié.

Un soir, il entendit quelqu'un frapper à sa porte et fut surprit de découvrir que cette personne était Nami se demandant ce qu'elle avait. De toute évidence, elle avait fait un cauchemar et il se minet à parler de tout et de rien. La voir ainsi détendue et souriante fit sourire le jeune homme qui était content à cet instant de voir et retrouvé sa Nami.


"J'imagine oui, les pauvres doivent trembler dans l'ombre en suppliant dieu que je ne les trouve pas!"

Malgré sa timidité, la jeune femme accepta de se couchait à ses côté pour qu'il chasse ses cauchemar et pensa qu'elle dormait, Sanji se mit à parlé doucement en dévoilant la vérité. Comment pouvait-il deviner que Nami ne dormait pas et qu'elle l'avait entendue.

le lendemain matin, Sanji se leva de bonne heure comme d'habitude et quelques heures plus tard à sa grande surprise il découvrit la chambre vide se demanda où était Nami. Il descendit les escalier et vit certains membres des Révolutionnaires.


"Avez-vous vue Nami?"

- Oui elle est dehors dans le jardin?

" Ca crains là!"

- Non on la surveille ne t'inquiète pas.

Il s'apprêtait à la rejoindre quand …

- Sanji?

Le dit Sanji se retrounait et vit qu'il s'agissait de Sephiroth

"Oui qu'est-ce qu'il y a?"

- Que vas-tu faire quand Nami retrouvera la mémoire? Tu vas retourner auprès des Mugi?

"Non, si je vois que Nami commence à retrouver une partie de sa mémoire, je quitterais les lieux."

- Tu ne voudrais pas nous rejoindre?

"Pardon?"

-Oui on en a discuter avec Dragon et avoir un membre des Mugiwara dans l'équipe, il en serait ravie. Après Robin, tu serais le second membre à nous rejoindre.

"Robin vous as rejoint? Comment cela?"

- Oui lorsque vous vous êtes séparé, elle était en mauvaise posture et on là libéré. Après avoir eu le message de Luffy, elle nous a rejoint quelques temps.

"Je vois ..."

Sanji ne savais pas trop quoi dire. Déjà qu'il n'avait pas vraiment prit de décision à savoir quitter les Mugi définitivement où revenir, voici que les Révolutionnaire lui faisait une proposition.


HRPG: Désolé du retard. je laisse une suite Ouverte Nami, à voir si tu entend notre conversation où pas.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Sauvetage urgent et terribles conséquences [PV Nami chérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CANICHE DE 14 ANS - A BEZIERS - SAUVETAGE URGENT
» urgent PAYRA 3,5 kg en fourrière ESPAGNE euthanasie prévue
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» URGENT canichette x pinscher 9 ans et pinscher 11 ans (34)
» Mado fem Lhassa-apso 9a sauvetage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Shin Sekai-