AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]   Sam 12 Nov - 12:11

InvitéInvité
avatar


Shira'... C'est toi ?


Karot se trouvait encore et toujours sur les Mers de Grand Line, vous me direz c'était un peu normal quand on savait que le but de la plupart des pirates des Mers cardinales était de pouvoir un jour fouler les vagues de cette mer si dangereuse et réputée pour cela. Enfin, beaucoup en rêvaient mais peu avaient le courage d'aller jusqu'au bout de leurs rêves. Ce n'était pas très étonnant quand on savait que beaucoup d'équipages n'étaient jamais revenus de cette mer ou sinon... Dans un état des plus déplorables, bien entendu que ça ne donnait pas trop envie d'y aller enfin... Cela avait plus excité le jeune Karot qu'autre chose au début de son aventure mais bon, passons, tout cela était déjà si loin maintenant. Maintenant que le jeune homme était déjà passé par les quatre Mers Cardinales et qu'il avait grandement voyagé sur cette dangereuse mer qu'était Grand Line, beaucoup auraient dit qu'il était un pirate accompli mais... Il lui manquait encore beaucoup de choses, déjà sa prime n'était pas très élevée étant donné qu'il s'était un peu fait oublier avant même d'avoir pu accomplir quoi que ce soit pouvant augmenter sa réputation auprès du Gouvernement. Et en plus de cela, il n'avait pas de compagnons de voyage, comment pouvait-on reproduire l'esprit de la piraterie sans même un camarade hein ? Enfin bref...

La première demeure de Karot avait été un bateau... Est-ce que vous vous rendez compte ? Bon, ce n'était pas vraiment sa première demeure au sens propre car celle-ci avait été un peu plus intime... Un bébé se développait dans l'organisme de sa mère donc c'était là que se trouvait sa réelle première demeure si on voulait parler avec exactitude et comme un scientifique mais... Comme le jeune homme était loin d'être scientifique même si il était très intelligent, il se permettait de dire que sa première demeure avait été celle qui l'avait propulsé dans le monde d'une certaine manière... Et non, cela n'était aucunement du cadre philosophique, juste de la réflexion et non ce n'était pas la même chose. Bon, laissez-moi tranquille et laissez-moi finir de dire ce que je voulais dire afin de pouvoir aller au bout de mon explication... Alors, que je me recentre un peu. Voilà, si Karot pensait au fait qu'il était né sur un bateau, en faisant sa première demeure, c'était aussi parce que cela signifiait qu'en définitif, il avait toujours vécu sur un bateau ou presque. Il avait certes passé beaucoup de temps sur terre lorsqu'il était au village et durant la journée mais... Il devait être sur le bateau... Très souvent en tout cas. Mais il ne regrettait pas cette vie, il était même prêt à mourir sur les Mers si il le fallait. C'était là qu'il était né, pourquoi ne mourrait-il pas là ?

Mais n'allez pas vous faire de films hein. Karot ne comptait pas mourir de si tôt,il avait beaucoup trop de choses à accomplir encore. Comme quoi vous dîtes ? Eh bien, il devait faire en sorte de respecter la promesse qu'il s'était faite en mémoire de son père et à cause de la faveur que celui-ci lui avait demandé. N'allez pas croire que Karot lui en voulait ou quoi que ce soit, il était au contraire très heureux que son père l'aie considéré digne d'accomplir une tâche aussi difficile que celle-ci. Il avait perdu une partie de l'accomplissement de son rêve en même temps que ses deux amis et... Ce qui lui faisait le plus mal, était d'avoir perdu ces deux amis-là car... Ils étaient vraiment des types biens comme on disait et le Capitaine les appréciait énormément, son rêve avait une importance moindre que ses amis si vous préférez cela dit ainsi, ce qui revenait exactement au même message à la fin vous en conviendrez. De plus, il fallait qu'il montre à tous ceux qui croyaient qu'il était mort ou que le Ryuujin n'existait plus que ce n'était pas vrai au moins pour les empêcher de vivre indéfiniment dans l'erreur. Et puis, il fallait au final qu'il montre au monde entier et au Gouvernement qui il était vraiment et surtout, l'honneur de la famille Ryuu à travers le Ryuujin. Cela pouvait paraître étrange mais, Karot ne tenait pas à vraiment à se venger des Marines... Et ce même si il nourrissait une profonde haine envers ceux qui avaient fait ça.

Bon, vous savez déjà où le jeune homme qu'était Karot se trouvait approximativement il me semble, à moins que votre mémoire ne vous fasse déjà défaut à votre âge ? Plus sérieusement, comme vous l'avez sûrement compris comme cela a clairement été dit précédemment, le jeune Pirate était actuellement sur Grand Line et encore une fois, il se baladait au hasard grâce à son Log Pose. Par au hasard, il fallait bien entendu comprendre qu'il ne savait pas sur quel type d'île il allait, c'était aussi pour ça qu'il était si bon de naviguer, car on ne savait jamais où on pouvait se retrouver à la fin, enfin c'était seulement le cas sur Grand Line ça... A moins que ce ne soit aussi le cas pour Le Nouveau Monde ? Enfin, il le verrait bien le moment venu ça, il n'était pas un homme pressé de toute façon. Faire les choses lentement ou rapidement n'avait que peu d'importance en réalité, tout ce qui comptait, c'était de faire les choses bien. C'était un enseignement qui venait non seulement de lui-même mais aussi de ses parents. Ils ne lui avaient jamais dit quelque chose du genre mais le jeune Karot avait toujours remarqué dans leur façon d'agir que c'était ainsi qu'ils préféraient faire les choses. Après avoir tout perdu pour la seconde fois, le jeune Capitaine avait aussi tiré des leçons lui donnant le même genre de mentalité.

Son Log Pose était un outil très important pour le jeune Karot, il lui avait permis de naviguer sans jamais se perdre depuis qu'il était parti de l'île où des médecins lui avaient arraché toute une partie de sa vie. Actuellement, il semblait reconnaître la grande forêt parsemée de trous d'une île qui se nommait Ukkari, comment la connaissait-il ? Il avait beaucoup étudié mais ne savait que peu de choses de cette dernière en définitif. Juste de quoi la reconnaître, en même temps... Ce n'était pas très dur vu que, comme dit précédemment, elle était en partie parsemée de trous. Bref, il accosta donc quelque part, un peu au hasard je dois vous l'avouer mais, n'étant pas comme Zoro, il réussirait à retrouver son chemin sans grande difficultés. Bref, le jeune homme marchait donc, à la recherche de quoi me direz-vous ? Peu importe du moment que c'était quelque chose d'intéressant. Il ne pensait cependant pas qu'il allait en ce jour faire une rencontre des plus importantes pour lui... Laquelle vous dîtes ? Vous le saurez bien assez tôt pour ceux qui ne l'avaient pas encore deviné. Alors qu'il semblait enfin arriver à la lisière de la forêt, il entendit un bruit de pas... Il n'avait pas peur mais il n'avait pas l'impression que cela venait d'un animal sauvage... Il se dirigea donc vers ce bruit avec un sourire comme toujours et tomba nez à nez avec...


"Shira'... C'est toi ? Cela me fait tellement plaisir de te revoir... Comment vas-tu depuis le temps ?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]   Sam 10 Déc - 11:51

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    L'île d'Ukkari. Pas très loin d'Alabasta où j'avais recruté une navigatrice, et plutôt sympa. Une station de source d'eau chaude pour se reposer tranquillement était l'attrait principal de l'île. C'est là où je voulais aller, pour me détendre un peu. Mais disons que mon sens de l'orientation n'était pas au rendez-vous et m'avait fait atterrir devant une forêt. Bon, qui sait, peut-être avions-nous accosté du mauvais côté et qu'il fallait traverser le bois... Je me lançais donc dans l'exploration de cette zone.

    Au bout de dix minutes je savais que j'étais paumé. Tous les arbres se ressemblent ici, la galère. En plus niveau discrétion c'est super : il y a tout pleins de branches mortes au sol ce qui fait que je ne peux pas avancer d'un pas sans faire du bruit ! Autrement dit, s'il y avait je ne sais quelle embuscade forestière, ils sauraient où je suis avant que je ne sache où ils sont. Enfin, l'île avait une réputation plutôt paisible me direz-vous...

    Mais il y avait bien quelqu'un ici. Il faisait aussi du bruit à cause des branches, mais moins. Au moins, ce ne pouvait pas être dangereux, auquel cas la personne aurait fait attention à ne pas faire de bruit. Et le pas n'était pas celui d'un animal. Le bruit se rapprochait, se rapprochait, et je finis par découvrir d'où il venait. Et la source était connue.

    "Karot? C'est bien toi?"

    J'étais heureux, et en même temps déboussolé. Akito m'avait annoncé qu'il avait une quelconque maladie, que je supposais mortelle. Ce serait-il trompé dans son diagnostic? C'est une bonne chose qu'il soit toujours vivant mais... Revoir son ancien capitaine faisait quelque chose...

    "Ça va et toi? Ça me fait aussi plaisir de te revoir mais... Akito m'avait dit que tu ne te relèverais pas de ta maladie? Comment tu t'en es sorti?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]   Jeu 15 Déc - 11:51

InvitéInvité
avatar


Dire que ce n'est pas une illusion...


Karot ne savait pas grand chose sur l'île d'Ukkari comme déjà dit précédemment mais il avait quelques souvenirs qui lui revenaient en mémoire désormais. Il savait que son père avait déjà été sur cette île pour un trésor, mais pas vraiment le genre de trésor qu'on pouvait trouver à n'importe quel coin de rue, et ce n'était pas non plus un trésor dans le même sens que celui habituel. Ce n'était pas vraiment une trouvaille, enfin si, mais ce n'était ni de l'argent, ni des bijoux ni une carte d'exploration... Non, ce n'était rien de tout cela, c'était quelque chose de beaucoup plus simple et à la fois extraordinaire à la fois... Comment expliquer cela ? Peut-être devrais-je commencer par vous dire de quoi je parle ? Il était question de la station de source chaude qui se trouvait sur cette île, peut-être était-ce pour cela qu'elle était plutôt connue, surtout des personnes qui avaient des problèmes de type articulaire, qui étaient âgés ou tout simplement qui voulaient se détendre. Vous n'êtes pas sans savoir que beaucoup de sources chaudes avaient la réputation d'avoir des vertus curatives hors du commun. Karot se demandait bien comment cela pouvait être possible lorsqu'il était un peu plus jeune mais il avait appris qu'il y avait trop de choses étonnantes dans ce monde... De ce fait, il s'attendait souvent à ce qu'il se passe des choses inattendues, bizarre vous dîtes ? Et pourtant...

Cet endroit était tout de même assez étrange même si il était extrêmement paisible il fallait l'avouer, premièrement... Il était parsemée de trous et vous avouerez que ce n'était pas vraiment quelque chose de commun, bon... Vous me direz, il y avait carrément des îles en forme de fleur qui étaient en fait des plantes carnivores alors comment voulez-vous sincèrement être étonnés après avoir vu des trucs de ce genre. Pas étonnant que les personnes qui revenaient en pleine forme de Grand Line n'avaient peur de rien sur les Mers Cardinales... Restait encore le Nouveau Monde à visiter pour Karot mais il estimait que ce n'était pas encore le moment, il était bel et bien tout seul après tout, du moins pour le moment. Bah oui, le jeune Capitaine sans équipage était courageux mais pas malade mental, il n'allait pas s'aventurer dans des lieux inconnus et dangereux tout seul, déjà qu'il était seul sur Grand Line ce qui pouvait être considéré comme de la folie... Les pensées de Karot avaient été interrompus par un bruit comme il me semble l'avoir déjà dit et comme vous le savez déjà, il avait été en direction de ce bruit... Quand il y pensait, ce n'était vraiment pas pratique ces branches qui jonchaient sur le sol et qui craquaient dès que quelque chose entrait en contact avec ces dernières, c'était même particulièrement... Je vous passe le terme, je pense qu'il vaut mieux.

Shiraho Kokaku... Un des meilleurs amis de Karot à l'époque où il était encore le grand Capitaine du Ryuujin, si on pouvait se permettre de dire cela... Il avait aussi été son bras droit, le jeune Karot se souvenait qu'Akito ne semblait pas beaucoup apprécier Shira d'ailleurs pour une raison qui n'avait pas vraiment échappé au jeune Capitaine. Enfin, tout cela appartenait au passé alors... Pourquoi continuer à y penser hein ? Peut-être parce qu'il avait une partie de ses souvenirs devant lui, une belle partie des souvenirs de son ancienne nouvelle vie d'ailleurs. Il était dur de faire abstraction de cela, et du fait qu'il les avait abandonné même involontairement à cause d'une stupide maladie et surtout de ces imbéciles de faux médecins. Cela ne remontait pas à si longtemps que cela maintenant que le jeune Ryuu y pensait, il allait tout de même bientôt avoir 17 ans, dans quelques mois... Cela ne faisait qu'un an qu'il avait quitté son île ? Enfin, moins même. Il avait vécu tellement de choses que cela lui paraissait quelque peu invraisemblable mais le temps était immuable et il ne pouvait pas faire d'erreurs lui. Il aurait bien voulu fêter son 17ème anniversaire avec son équipage, mais encore fallait-il qu'il en aie un... Chose qu'il n'avait plus étant donné que son père et tout le monde était mort et qu'il avait perdu l'équipage qu'il avait commencé à construire.

Enfin il avait du temps pour cela hein... Quelques mois tout de même... Qu'il ne se relèverait pas de sa maladie hein...? C'était ce qu'il avait été dit à Akito alors que Karot ne pouvait plus rien faire, il lui fallait juste un peu de repos en définitif mais... Il avait certes été empoisonné mais ce n'était pas mortel en fin de compte... Ce qui était mortel, c'était l'anesthésiant mélangé à la tonne de médicaments qu'ils avaient mis dans son infusion afin d'aggraver son état physique. D'ailleurs... C'était un miracle que le jeune homme soit encore en vie et il en était parfaitement conscient, peut-être était-ce vraiment grâce à son père étant donné qu'il avait cru le voir lorsqu'il était sur le point de réellement mourir. Ce n'était pas pour autant qu'il n'avait pas tout perdu hein... Mais bon, il n'avait pas à se plaindre, il était vivant lui ce qui n'était pas le cas de beaucoup de personnes, ne serait-ce que parmi les connaissances de Karot ou les personnes qu'il aimait avant et qu'il aimait toujours à ce jour car ils demeuraient dans son cœur. Il était heureux de voir que Shira avait réussi à s'en sortir et était encore de ce monde, il s'était beaucoup inquiété pour son ancien bras droit mais surtout... Pour son ami qui avait été très important pour lui et qui l'était encore aujourd'hui qui plus est. Il souriait, un peu nostalgiquement.


"Oui, c'est moi aussi étonnant cela puisse paraître. Je vais bien aussi. Ah ça... Eh bien, les médecins vous ont menti, j'étais juste empoisonné mais rien de mortel, ils m'ont drogué et ont aggravé mon état physique pour me piller. J'ai certes failli mourir mais pas à cause de cet incident sur l'île, toute la faute leur revient. Et je m'en suis sorti par un miracle sans doute. Mais bon, je suis heureux de voir que tu es en vie, tu as des nouvelles d'Akito ? Que deviens-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]   Ven 30 Déc - 11:26

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Ca me faisait plaisir de revoir ce cher Karot. Et au passage, cela faisait remonter des souvenirs pas si vieux que ça. C'était grâce à lui que j'étais là, moi qui avait eu l'idée de quitter mon île sur un radeau de fortune... Si ce bon vieux Ryuujin n'était pas passé par là, j'aurais vite coulé. Et ce n'est pas mon aptitude à devenir un dragon qui m'aurait sauvé, au contraire puisque cette aptitude venait d'un fruit du démon. Il était venu me repêcher, et j'avais rejoint l'équipage, jusqu'à ce qu'on arrive à Whiskey Peak...

    Ainsi il n'était pas à l'article de la mort? C'est vrai que j'aurais plutôt dû demander à un médecin plutôt qu'Akito, mais s'ils étaient dans le coup alors dans tous les cas j'y aurais cru... Décidément, il y a de tout dans ce monde... User de la médecine pour affaiblir les gens et les voler... Cela ferait certainement bondir Miwa de rage !

    "Hé ben, t'es tombé sur de sacrées pourritures... Enfin, Pour ce qui est d'Akito, on s'est quittés suite à cet incident, je crois qu'il a rejoint l'un des équipage de Barbe Blanche... Quant à moi, j'ai fondé mon propre équipage après avoir... Emprunté à durée indéterminée un navire à Whiskey Peak.

    J'esquissais un large sourire, parce que cela me faisait plaisir de revoir Karot en vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]   Mar 10 Jan - 20:40

InvitéInvité
avatar


Cela fait tellement bizarre...


Tant de choses s'étaient passées... Karot se souvenait encore de la première fois qu'il avait vu le jeune homme qu'était Shiraho Kokaku. Il l'avait sauvé de la noyade par instinct et il ne l'avait jamais regretté et ne le regretterait jamais. Une chose qu'il aurait par contre bien regretté aurait été d'ingérer un fruit du démon, il avait pu voir que malgré tous les avantages que cela semblait comporter, il y avait aussi beaucoup d'inconvénients non négligeables. Après, c'était comme tout, on apprenait à le maîtriser et à faire en sorte que les faiblesses soient de moins en moins prononcées et visibles mais cela n'empêchait qu'elle demeurait toujours présentes. Il n'y avait pas à dire, il était impossible pour Karot de ne pas penser à son passé lorsqu'il voyait Shira, cependant c'était différent de bien des autres fois car le jeune homme n'avait que des souvenirs heureux et... Même dans la douleur de certains d'entre eux, il y avait toujours la marque du bonheur que lui avait procuré sa rencontre avec le jeune homme qu'était Shira et celui qu'était Akito. Et même si cela commençait à remonter à un petit moment étant donné qu'il avait été en convalescence forcée un petit moment tout de même, l'impact du sourire de Shira sur la bonne humeur de Karot n'avait pas changé, il s'était même renforcé quand il y pensait.

Et non, le jeune homme n'avait pas été à l'article de la mort une seule seconde, à part peut-être quand il l'avait justement drogué pour le tuer de force ou de gré... C'était tout de même des plus lâches d'utiliser un don du seigneur ou de la science peu importe pour faire ce genre de choses. Il y avait tellement de choses à faire, des choses beaucoup mieux pour le bien de tous mais le fait était qu'ils avaient décidés de faire les choses d'une autre façon. Ils étaient stupides mais leurs affaires marchaient plutôt bien jusqu'à l'arrivée de Karot sur leur île et à l'échec de leur tentative de meurtre en lenteur sur lui. Mais ils avaient réellement été stupides de ne pas le tuer directement après le départ de Shiraho et d'Akito, tout serait fini si ils avaient fait cela et personne n'aurait jamais pu se rendre compte de toutes leurs arnaques mortelles ou en tout cas... Personne n'aurait osé se plaindre de leurs agissements meurtriers. Enfin, il était bien connu qu'il n'était pas donné à tout le monde d'être intelligent même si tout le monde disait qu'on naissait avec les mêmes capacités intellectuelles. Tout comme des personnes étaient de base plus fortes, d'autres étaient de base plus intelligents, ils avaient des talents innés mais... Avec beaucoup d'effort, on pouvait surpasser quelqu'un qui avait des talents innés même si à la base on avait aucun talent, mais c'était très dur.

Des pourritures ? On pouvait en effet dire cela mais ils étaient encore pire que cela de l'avis de Karot... Après tout, c'était de véritables meurtriers au vu de ce qu'ils faisaient et qu'ils avaient tenté de faire au jeune homme. Mais bon, il était inutile de parler d'eux plus longtemps, ils étaient actuellement hors d'état de nuire et pour toujours, même si Karot ne les avait pas tué il les avait laissé aux mains de la police régionale. Alors comme ça Akito avait décidé de rejoindre un des équipages de Barbe Blanche ? Le jeune Capitaine espérait que celui-ci s'en sortait bien là-bas, ce n'était pas de tout repos d'être un des pirates de l'équipage de Barbe Blanche après tout, loin de là et... Même si Karot n'en avait jamais fait parti, il était sûr de ce qu'il avançait par la présente, après tout, être pirate n'était pas de tout repos en règle générale, ne serait-ce que parce que la Marine était perpétuellement à votre poursuite. Shiraho s'en était aussi plutôt bien sorti étant donné qu'il était Capitaine d'un navire qu'il avait emprunté à longueur indéterminé comme il l'avait si justement dit, c'était drôle car Karot utilisait exactement cette expression. Ils n'étaient sûrement pas les seuls à utiliser cette dernière d'ailleurs. Enfin passons, c'était vraiment bon de revoir Shira même si ça faisait tout de même un peu bizarre.


"Je vois, tu es devenu très débrouillard, tu as bien mûri en si peu de temps. Tu es venu ici pour les sources chaudes non ? Si on y allait ?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]   Sam 18 Fév - 11:59

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

[Un jour je ferai un test pour savoir si j'ai pas Alzheimer -_-]

    C'était si bon de le revoir depuis le temps. Toujours le sourire aux lèvres, son attitude était bénéfique à ceux qui l'entouraient. Il est clair que voir quelqu'un souriant est toujours mieux pour le moral que quelqu'un qui fait la gueule, n'est-ce pas. Je ne me souvenais pas l'avoir vu triste une seule fois, ou alors il le cachait bien.

    "Je vois, tu es devenu très débrouillard, tu as bien mûri en si peu de temps. Tu es venu ici pour les sources chaudes non ? Si on y allait ?"

    C'est un fait, devenir capitaine d'un équipage est preuve d'une certaine maturité. Mener tout ce petit monde à l'aventure, gérer les affaires de navire, c'était loin d'être de tout repos. J'étais un peu flatté d'un tel compliment de mon ancien capitaine, et je souriais niaisement, un léger rire sortant de mes lèvres, en me frottant la tête d'une main.

    "Effectivement, maintenant je sais ce qu'un tel rôle implique..."

    Du temps du Ryuujin je ne me rendais pas vraiment compte du boulot qu'avait Karot, même si nous n'étions que trois sur le navire. Maintenant je sais ce qu'il devait subir pour nous, tout en appréciant les joies d'un équipage, de camarades unis sous un même drapeau, pour le meilleur et parfois pour le pire...

    "Oui, allons-y, nous pourrons nous y relaxer et y trouver un lieu plus propice à la discussion."

    C'est vrai que parler comme ça au beau milieu d'une plaine trouée, on a vu mieux comme décor. Aux sources ce sera quand même plus confortable. Nous deux, compagnons retrouvés, nous dirigions donc vers la grande bâtisse qui abritait toute l'installation des sources d'eau chaude qui font la renommée de l'île...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]   Mar 21 Fév - 13:00

InvitéInvité
avatar


Oui, détendons-nous.


La tristesse ? Ce n'était pas du tout quelque chose qui allait bien à Karot, je peux vous l'assurer. Il avait déjà été triste, il était tout de même humain malgré les apparences mais... Il ne l'avait jamais montré à qui que ce soit, même lorsque ses parents et tout l'équipage avaient été assassiné il y avait presque un an de cela... Il n'avait versé que quelques larmes accompagnées de son sourire habituel, il 'était extrêmement triste, tellement que cette fois il n'avait pas été capable de retenir ses larmes mais... Son sourire n'avait pas disparu de son visage pour autant. C'était un peu la magie de la personnalité du jeune homme qu'il était, enfin, si on pouvait dire cela ainsi. La seule expression qui avait remplacé le visage de Karot devant des personnes était celle qui montrait une haine immense et... Les personnes qui avaient été victimes de cette personnalité de Karot et qui avaient donc vu ce visage n'étaient apparemment plus là pour le voir. Les avaient-ils tué ? Il n'en savait rien mais ce n'était pas vraiment lui qui avait le contrôle à ce moment donc il ne pouvait rien y faire en définitif. Enfin, il était inutile de déterrer le passé alors qu'il était actuellement avec l'un de ses meilleurs amis et ancien bras droit, qui d'ailleurs semblait être ravi du compliment que venait de lui faire Karot, qui était bien entendu, on ne peut plus sincère.

Oui... Car être Capitaine, ce n'était pas seulement un titre honorifique contrairement à ce que certains pensaient, c'était une charge de travail hors du commun et en plus... Il fallait tout faire sans que les autres ne se rendent compte de la charge de travail et de la pression qui pesaient sur le Capitaine. En fin de compte, le Capitaine était un peu comme un père de famille qui se devait de protéger ses enfants à n'importe quel prix et qui ne devait pas les inquiéter même lorsqu'il y avait énormément de problèmes. Bon, Karot voyait plutôt cela comme une communauté fraternelle dont le Capitaine serait l'aîné, ça faisait un peu moins un rapport de dominance pour lui mais ce n'était qu'un petit détail après tout. Quoi qu'il en soit, peu importe les problèmes et les soucis que cela pouvait causer, ce n'était rien comparé au bonheur qu'il avait eu d'être le Capitaine de Shiraho et d'Akito, même si cela n'avait duré qu'un court moment pour diverses raisons. Comme déjà dit, il n'était plus inquiet pour Shira maintenant qu'il l'avait revu et qu'il savait qu'il était devenu Capitaine et qu'il semblait plutôt bien s'en sortir et tout ça mais... Pour Akito, il ne savait que peu de choses et cela l'inquiétait un peu... Le reverrait-il un jour ? Rien n'était moins sûr malheureusement, et c'était encore plus inquiétant, je peux vous l'assurer.


"Cela implique en effet beaucoup de choses mais tu te débrouilleras très bien j'en suis sûr. Et il est vrai que discuter dans une plaine pleine de trous est assez bizarre maintenant que j'y pense."

Oui, car comme Shira l'avait sous-entendu, ce n'était pas du tout un lieu propice à la discussion dans lequel il se trouvait là. Tout le contraire de ce que seraient sûrement les sources chaudes vu qu'elles étaient l'attrait principal de cette île. Et si des personnes venaient sur une île pleine de trous, pour ne pas dire uniquement constituée de trous, juste pour aller aux sources chaudes, c'était bien qu'elles devaient en valoir le détour pas vrai ? A moins que tout le monde ne se fasse arnaquer ? Mais cela paraissait quelque peu invraisemblable à Karot, bah quoi ? Au bout d'un moment, la mascarade aurait été décelé par des personnes puissantes qui n'auraient pas pu se faire capturer par les propriétaires ou quelque chose du genre. Bon d'accord, Karot avait peut-être une imagination un petit peu trop développé mais bon... On ne savait jamais ce qui pouvait arriver sur Grand Line et vous devriez savoir que ce n'était pas impossible. Enfin, quand ils arrivèrent enfin au niveau de la grande bâtisse où ils allaient de toute évidence trouver leur bonheur, tout semblait normal. Ils choisirent un bain, on leur donna des serviettes et tout ce qu'il y avait à avoir dans des sources chaudes et on leur indiqua le chemin. Karot n'attendit pas une seule seconde pour sauter dans l'eau, oui il était un peu gamin parfois. Et ce qui était bien avec ses sources chaudes, c'était qu'elle n'affectait pas les détenteurs de Fruit Du Démon d'après ce qu'avait dit la vieille propriétaire. Comment cela était possible ? Il n'en savait rien mais c'était tant mieux pour Shira en tout cas.

"C'est sûr que c'est plus relaxant ici."

[Ah donc t'avais bel et bien oublié xD.]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]   Mer 29 Fév - 13:06

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    En y repensant, je me demande ce que fait Akito dans son nouvel équipage. Il ne semblait pas faire tant de bruit dans le monde d'après les journaux. Et pourtant avec un équipage pareil... Mais bon, peut-être préférait-il être discret pour l'instant... Ça ne m'étonnerait pas vraiment de lui.

    "Cela implique en effet beaucoup de choses mais tu te débrouilleras très bien j'en suis sûr. Et il est vrai que discuter dans une plaine pleine de trous est assez bizarre maintenant que j'y pense."

    Cela me faisait plaisir. Avoir les encouragements de son précédent capitaine, ça fait chaud au cœur. Ça me redonnait un coup de boost à mon enthousiasme à ce sujet, bien que je ne m'inquiétais pas tant que ça. Mais enfin, maintenant il fallait aller aux sources. C'est donc avec un sourire que j'annonçais le départ.

    "Allons-y alors !"

    Après un cours trajet aux discussions trop banales pour être rapportées, nous arrivâmes aux sources. Entrant dans un bain d'eau chaude, nous pouvions continuer tranquillement, personne d'autre n'était là. C'était même étonnant qu'il y ait si peu de monde dans les locaux. Il faut croire qu'on était un jour peu fréquenté. Et puis bon, il faut dire que c'est pas non plus un petit bâtiment, les gérants peuvent se permettre d'isoler chaque groupe de personne. Je levais la tête au ciel sous l'effet relaxant de l'eau.

    "Ho oui, beaucoup plus relaxant..."

    C'est comme si la fatigue des jours passés s'envolaient. La vie de pirate est loin d'être de tout repos, on bouge beaucoup, on se bat beaucoup, les temps de repos sont faibles... Et en plus, je pouvais nager si je voulais ! Je ne coulais pas dans cette eau-là ! Et ça, ça fait très plaisir !

    "J'avais oublié l'effet que ça fait d'être dans l'eau à force !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]   Ven 9 Mar - 11:29

InvitéInvité
avatar


Ce n'est pas le Paradis, mais tout de même.


Vous savez, il pouvait se passer n'importe quoi sur les Mers de Grand Line et sur les Mers tout court d'ailleurs. On pouvait devenir célèbres du jour au lendemain mais on pouvait aussi mourir ou être attrapé par la Marine du jour au lendemain. Il fallait être chanceux en plus d'être fort sur ces Mers. Nous n'allons pas nous mentir, le facteur chance était un facteur très important pour les Pirates, la preuve en était que lorsque Karot en avait manqué... Il avait perdu tout son équipage dont la moitié se trouvait en ce moment-même devant lui, et il avait même failli perdre la vie mais vous le savez déjà ça. Il espérait juste alors qu'Akito avait encore de la chance et que la roue n'avait pas tourné. Oui, il fallait bien qu'il encourage celui qui était devant lui et qui avait été son bras droit, surtout qu'il était en réalité simplement sincère avec lui... Mais il avait sûrement plus besoin de courage que son ami malgré les apparences. Bah oui, il venait plus ou moins à peine d'immerger et de revenir dans le monde normal si on peut se permettre de parler ainsi et si vous voyez ce que je veux dire. Il n'était pas vraiment découragé mais disons qu'il fallait qu'il se remette dans le bain le plus vite possible, il ne pensait pas encore à reformer un équipage pour vous dire la vérité, il allait d'abord retrouver son niveau d'antan et devenir plus fort qu'auparavant même.

Shira était sûrement devenu légèrement plus fort que lui à l'époque d'ailleurs, il devait donc être beaucoup plus fort que lui en ce moment-même. C'était parfaitement logique dans un certain sens, Karot avait toujours su que son ami avait un énorme potentiel et qu'il pourrait un jour au moins rivaliser avec lui... Aujourd'hui, il l'avait dépassé,le destin avait fait en sorte que ce soit plus rapide que ce à quoi le jeune homme se serait attendu mais ce n'était pas un problème... Cela lui laissait au contraire tout le temps de le rattraper, au plus vite bien entendu. Pas par fierté, simplement parce qu'il voulait faire en sorte de devenir l'un des plus puissants pirates de Grand Line et du monde entier pour bien des raisons, la mémoire de ses parents en premier lieu. Mais comme l'avait si justement dit Shira avant qu'ils n'y aillent, il était justement temps d'y aller dans ces fameuses sources. Comme vous le savez, ils n'avaient pas été déçus du voyage, la grande bâtisse les avait très chaleureusement accueillis et les soupçons précédemment évoqués par Karot, bien que ce soit plus des fantaisies imaginaires qui pourraient permettre de pimenter leur séjour plutôt que des soupçons, s'avéraient pour le moment être faux ce qui était tant mieux n'est-ce pas ? Enfin, du moment qu'on désirait une ambiance tranquille, cela va de soi.

Sûr qu'il était plutôt rare d'avoir des moments aussi relaxants lorsqu'on était pirate, entre les combats, les chasses aux trésors, les découvertes et j'en passe parce que la liste est trop longue pour être totalement citée... Le fait d'avoir ainsi Shira nager lui rappela leur première rencontre où cela n'avait pas vraiment été le cas. En effet, à cette époque, le jeune Karot était sur son bateau et son ami, qu'il ne connaissait pas encore bien évidemment, semblait être sur le point de se noyer, signe qu'il était détenteur d'un fruit du démon. Sauf que dans cette eau, on en oubliait presque que c'était le cas étant donné que pour des raisons étranges, il pouvait nager dans cette dernière. Karot était un humain quasiment normal lui, dans le sens où il n'était détenteur d'aucun fruit du démon et il se demandait bien quels effets cela pouvait produire... Imaginons que ce soit un type Zoan, l'effet était sûrement différent que lorsque c'était un Paramecia ou un Logia non ? Le point commun était en tout cas qu'ils étaient tous vulnérables à l'eau et au filet de granit marin. La journée passa alors tandis que les deux hommes parlaient tout en se relaxant dans cette si bonne ambiance qu'offraient les sources chaudes de cette île qui n'avaient pas volé leur réputation. Lorsque le soir arriva enfin, Karot se dit qu'il serait peut-être mieux de retourner au bateau, il regarda alors Shira avec un sourire tout en se levant.


"On devrait peut-être rentrer aux bateaux, on ne sait jamais."

[Bon, là je te laisse décider si on arrête ou si tu veux rajouter un semblant d'action ^^.]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]   Mer 14 Mar - 14:07

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Ah de l'eau qui me met pas KO, que ça fait du bien. Bon bien sûr je peux toujours prendre douches et bains, mais nager dans un bain n'est pas ce qu'il y a de plus pratique. Ici il y a de la place dont je peux profiter. C'est donc en faisant des longueurs que la discussion se déroulait bon train, parlant de la pluie et du beau temps, des aventures que nous avions vécu chacun dans son coin depuis notre séparation, etc... Et tout ça dans des eaux chaudes relaxantes qui faisaient sans que l'on s'en rende compte, beaucoup de bien aux muscles. Cette discussion me faisait énormément de bien puisqu'elle était avec mon ancien capitaine.

    Mais le soir finit par venir, et l'établissement fermait de nuit. Et puis en plus, mon équipage devait m'attendre. Même si je ne doute pas qu'ils sont sortis se dégourdir un peu (ou beaucoup) les jambes, ils avaient l'habitude de rentrer le soir au navire. Et d'ailleurs, moi aussi il fallait que je rentre. Ils sons peut-être sous mes ordres, mais c'est pas pour autant que je ne dois pas respecter ceci, qui n'est pas tellement une règle, mais plutôt une simple marque de respect pour les autres, pour ne pas qu'ils s'inquiètent. Après avoir fait le chemin inverse, nous nous arrêtâmes donc quand il fallut se quitter. Karot avait dû garder ce bon vieux Ryuujin, et ne voulait donc certainement pas le laisser à la portée de n'importe quel voleur trop longtemps. C'est donc avec une poignée de main que nous nous saluâmes.

    "Oui, il vaut mieux. Je te proposerais bien de venir te présenter à mon équipage, mais faudrait pas que tu te fasses piquer le Ryuujin cette nuit. A la prochaine donc !"

    Puis je rejoignis le Yukifune où mon équipage m'attendait avant de partir vers d'autres aventures...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles innatendues [PV : Shiraho Kokaku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles innatendues ( feat keny et nymphe )
» Des retrouvailles innatendues... [pv Nuage Marbré, Ciel Immortel et Nuage de Minuit]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ukkari-