AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une Île Particulière [PV : Jewelry Bonney][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Une Île Particulière [PV : Jewelry Bonney][Terminé]   Sam 12 Nov - 12:09

InvitéInvité
avatar


Quelle forme étrange...


Naviguer était quelque chose de magnifique, est-ce que vous le saviez ? Eh bien, cela signifie sûrement que vous n'avez jamais pris la mer... Ou peut-être que c'était simplement parce que c'était dans son sang que le jeune Pirate qu'était Karot adorait tellement être sur les mers, sur son bateau en train de la naviguer car il n'avait plus personne de son équipage et encore moins un navigateur. Il n'avait pas d'autres choix que de se contenter de lui-même, et non ce n'était pas une vision minimaliste de lui, juste une vision des plus réalistes car il savait exactement ce qu'il valait en tant que navigateur et il savait qu'un vrai navigateur aurait eu de bonnes raisons de se moquer de lui ou plutôt... Lui donner quelques tuyaux ou peut-être même carrément des leçons qui sait ? Tout dépendait du type de personne qu'il rencontrait mais bon, tout cela était du conditionnel et c'était même encore plus indistinct que du conditionnel en fait. Il s'imaginait quelque chose dont il n'avait aucune idée en définitif, il ne savait pas si il allait rencontrer quelqu'un et encore moins sur quel type de personne il allait tomber dans le cas où il rencontrait quelqu'un. Le jeune Karot n'était pas devin, cela se saurait sinon, au moins par lui... Enfin, il était un peu perdu pour tout vous dire, alors il ne savait plus vraiment grand chose, ou plutôt il ne réfléchissait pas vraiment à ces choses secondaires bien qu'il y pensait un peu.

Non, le problème était qu'il ne savait pas du tout où il se trouvait, il était au milieu des mers de Grand Line, ça il n'y avait pas de doute car il s'en serait tout de même rendu compte si il avait carrément changé de type de mer. Il n'avait jamais été dans le Nouveau Monde et il aurait instantanément reconnu les quatre mers cardinales qu'il avait plutôt bien sillonné pour ne pas dire complètement exploré pour certaines d'entre elles. Des rappels d'un combat avec Barbe Noire lui revinrent soudain, il s'était littéralement fait exploser à l'époque, mais bon c'était ainsi après tout. Cela appartenait à son ancienne vie et personne n'était au courant de toute manière. Barbe Noire lui-même l'avait peut-être oublié alors... Mais bon, ce n'était pas vraiment important, Karot avait perdu toute la maîtrise du Haki qu'il avait commencé à apprendre à maîtriser mais il n'était pas trop dans l'idée de recommencer l'apprentissage de la maîtrise de cela pour le moment. Il avait plus important à faire dans un certain sens et même si cela peut vous sembler bizarre, il n'avait jamais fait du Haki sa priorité même s'il en aurait sûrement grandement besoin à l'avenir si il voulait être capable d'affronter des détenteurs de Fruit du Démon de type Logia et il y en avait plutôt pas mal sur ces mers qu'étaient celles de Grand Line.

Bon d'accord, Karot avait un Log Pose donc il n'était pas véritablement perdu mais cela n'empêchait pas qu'il ne savait pas où il était. Le Log Pose lui disait vers où il devait aller mais pas quel était le nom de l'île vers où il se dirigeait ni rien d'autre d'ailleurs. En plus, il ne savait pas combien de temps il devrait rester sur cette dernière pour que son Log Pose se recharge et lui permette de se diriger vers un autre endroit. Il verrait bien de toute façon, là il ne savait pas non plus à combien de temps il était de l'île vers laquelle il se dirigeait. Il ne savait même pas à quoi ressemblait l'île en question et si il avait su, ou plutôt si quelqu'un lui avait dit... Il n'y aurait sûrement pas cru, pourquoi ? Vous le comprendrez bien assez vite ça, pour l'instant il valait mieux taire ce que le jeune Karot ne savait pas encore. Vous savez ce que ça fait d'être seul lorsqu'on avait été entouré ? Eh bien, c'était un peu le cas du jeune homme là. Peut-être qu'il allait prendre un animal de compagnie maintenant qu'il y pensait... Cela pourrait être intéressant, surtout si il allait sur une île où il y avait des espèces animales particulières et rares, il n'aimait pas trop ce qui était banal parce qu'on pouvait en trouver partout. Enfin, il y avait des exceptions bien sûr, que je n'allais pas citer car elles étaient tout de même en grand nombre si vous voulez tout savoir.

Karot était assis sur le bord de son bateau en train d'admirer le ciel et de regarder son Log Pose pour être sûr qu'il ne déviait pas du cap, ce serait vraiment dommage car cela lui ferait faire un détour plutôt casse-pieds, surtout quand on savait que le jeune homme n'avait pas beaucoup d'Eternal Pose sur lui, il avait celui d'Alabasta déjà car il l'avait retrouvé lorsqu'il avait récupéré son bateau face à de sales médecins qui l'avaient arnaqué dans un certain sens. C'était un peu plus compliqué que cela à expliquer mais ce n'était pas vraiment une chose que le jeune Ryuu avait envie de ressortir et encore moins d'explicité en ce moment, j'espère que vous serez assez compréhensif pour accepter cela. Et puis, je dis cela mais vous devez aussi être conscients que vous n'avez pas vraiment le choix en définitif, il était mieux que vous l'acceptiez mais si ce n'était pas le cas, le jeune homme n'en avait absolument rien à faire. Dans un certain sens, il n'était même plus un Pirate, ni membre d'un équipage, Capitaine d'un équipage sans membres... Mort aux yeux de ceux pour qui il était un Capitaine avant... Il n'y avait pas beaucoup d'avantages à être seul sur un bateau qui plus est, vous devriez le savoir, ou peut-être n'avez-vous jamais connu la solitude et dans ces cas-là vous avez bien de la chance, je vous souhaite que cela continue.

Le jeune homme allait bientôt arriver à l'endroit qu'indiquait son Log Pose mais ça il ne le savait pas encore. Il n'était plus assis depuis déjà plusieurs minutes et avait commencé à regarder vers le ciel, il commençait à avoir faim d'ailleurs... Manger serait peut-être une bonne idée avant qu'il n'arrive non ? Ce fut en tout cas ce qu'il décida de faire, il était dans frigo, enfin en train d'ouvrir son frigo pour être plus précis lorsqu'il remarqua que son Log Pose semblait avoir changé de position, il se précipita alors dehors avec son gigot de poulet à la main et de la viande dans la bouche pour voir si il y avait réellement un problème mais lorsqu'il sortit, il oublia tout ce qui avait un rapport avec le Log Pose et regarda l'île qui se trouvait devant lui... Vous avez déjà vu beaucoup d'îles dont la forme rappelait celle d'une fleur vous ? En tout cas, c'était bien la première fois que le jeune homme voyait cela et c'était quelque peu excitant mais avant toute chose, il voulait savoir où il se trouvait alors il fallait qu'il trouve quelqu'un qui pourrait le renseigner. Le Pirate pensait à tout cela tout en jetant l'ancre afin que son bateau ne soit pas emporté par les dangereux courants marins qui se trouvaient sur Grand Line. Il chercha quelqu'un du regard et par chance, il vit une jeune femme au loin, qui était-elle ? Peu importe, il avait besoin d'informations alors il ne pouvait pas se permettre de se questionner dix ans alors qu'il avait l'occasion d'en avoir. Il s'approcha donc la jeune femme et lorsqu'il se retrouva devant elle, il lui sourit comme il le faisait toujours.


"Bonjour, je me nomme Karot Ryuu. Désolé de vous déranger mais sauriez-vous quel est le nom de l'île sur laquelle nous nous trouvons ?"


Dernière édition par Ryuu Karot le Mar 31 Jan - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Île Particulière [PV : Jewelry Bonney][Terminé]   Sam 10 Déc - 9:48

InvitéInvité
avatar


  • Cela faisait maintenant quatre heures que le soleil avait sombré dans la mer. A présent le ciel avait revêtu son sombre manteau noir qui lui allait si bien. La mer de Grand Line demeurait calme pour une fois. Et c’était parmi ce calme qu’un navire voguait lentement. Il fendait les eaux avec grâce malgré sa taille et son poids. Une brise légère faisait gonfler les voiles et un homme demeurait immobile, assis sur le pont. Normalement, sa capitaine aurait dû le relayer une heure auparavant mais elle ne s’était pas montrée, et l’homme savait qu’il valait mieux ne pas déranger Jewelry Bonney quand elle ne se lève pas …

    Du côté de la Supernova :

    Dans une cabine au fond du bateau, une femme s’agitait dans son lit. Ses rêves n’étaient guère très joyeux en effet. Elle baignait dans une incertitude qui n’était pas près de s’envoler. Dans des ténèbres enfouis au plus profond de sa mémoire …

    « Tu es inutile ! Et tu te prétends pirate ?! Tu n’as même pas été capable de faire un pas sur le Nouveau Monde ! Ta prime ? Tu ne la mérite pas. Tu trembles de peur à l’idée seule de trépasser. »

    « Tout ce que tu dis n’est que mensonge ! Je me fiche éperdument de mourir, je ne me permets pas même seulement d’y penser. Sinon je n’aurais pas le droit de clamer être une pirate. Et c’est pour pouvoir avoir une chance de voguer dans les eaux du Nouveau Monde que je m’y en vais en ce moment alors ce n’est surement pas ma conscience ou je ne sais quel petit diablotin sur mon épaule qui va me dissuader d’y aller ! »

    La Supernova se réveilla en sursaut. Une goutte de sueur glissait sur son visage, elle s’empressa de la faire disparaitre. C’est en remarquant qu’il était quatre heures quarante et un du matin qu’elle sauta hors de son lit, s’habilla en vitesse, sortit de sa cabine et débarqua sur le pont. Là-bas, elle découvrit un matelot assoupi. Elle le remua un peu en murmurant « Oï, réveille-toi. » Pour que l’homme se réveille et s’en aille se coucher. Vu qu’il ne bougeait pas d’un pouce, elle prit son nakama puis alla le déposer sur un hamac pour qu’il termine tranquillement sa nuit. Ensuite elle vérifia sur le log s’ils tenaient toujours le cap pour après s’adosser contre un mur et contempler la mer. A force d’écouter le bruit du vent et d’admirer le spectacle nocturne qui se déroulais autour d’elle, son visage perdit peu à peu son expression perturbée.
    Quand le matin arriva, une île fut aperçue à l’horizon. L’île de Boyn apparemment … Tout l’équipage fut soulagé d’avoir enfin l’occasion de toucher terre. Cela faisait tout de même désormais deux semaine qu’aucune île n’avait été aperçue. Deux semaines sans quitter le bateau et ne se nourrissant que de poissons … C’est lassant à la longue … Le Food’Ship fut amarré et l’équipage se sépara pour aller chercher des provisions. Bonney s’en alla donc seule en direction de l’ouest. Elle restait songeuse sur le rêve qu’elle avait fait le nuit précédente et profitais de la solitude pour se demander où elle serait si elle avait pénétrée sur le Shin Sekaï …
    Tandis qu’elle marchait à travers la dense végétation qui l’entourait, elle tomba sur quelque chose de plutôt étrange. Une carcasse d’un animal impossible à reconnaitre vu le sang qui le recouvrait en train de se faire dévorer par de petites plantes. La Supernova resta un instant immobile devant l’étrange spectacle en se disant que l’île cachait quelque chose d’étrange. Cependant elle fut interrompue dans ses pensées par une voix derrière elle qui la fit sursauter.

    - Bonjour, je me nomme Karot Ryuu. Désolé de vous déranger mais sauriez-vous quel est le nom de l'île sur laquelle nous nous trouvons ?

    Sur le coup de la surprise, Bonney se retourna avec son sabre et le pointa dans la direction de l’homme qui, ma foi n’avait pas vraiment l’air de quelqu’un qui vous veut du mal. Gênée, la jeune femme rengaina tout en répondant à l’homme.

    - Bonjour, nous nous trouvons en effet sur l’île de Boyn.


Dernière édition par Jewelry Bonney le Lun 26 Déc - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Île Particulière [PV : Jewelry Bonney][Terminé]   Mar 13 Déc - 16:59

InvitéInvité
avatar


Boyn hein ?


Il y avait tel un spectacle qui se déroulait sous les yeux de Karot... Mais je doute que ce soit le genre de spectacles que vous auriez vous-même apprécié de voir, j'hésite un peu à vous expliciter la chose de peur de vous dégoûter totalement pour tout vous dire mais bon... Vous le saurez bien un jour ou l'autre de toute façon, surtout si vous venez sur cette île des plus étranges, chose que je ne vous conseille que si vous êtes quelqu'un de prudent, de fort ou avec un excellent sens de l'orientation parce que sinon... Autant vous jeter à la mer histoire qu'une des bêtes marines sauvages de Grand Line se serve de vous comme repas, et ce n'était pas qu'une expression pour le coup, pourquoi demandez-vous ? Attendez je vais vous expliquer et ayez l'obligeance de ne pas vomir peu importe à quel point cela peut être répugnant s'il vous plaît, peut-être en fais-je trop maintenant que je me relis un peu mais passons. Ce fameux spectacle, plutôt funeste et repoussant était celui de plantes, de toute évidence sauvage et carnivore hein, qui étaient en train de manger, enfin finissaient de manger serait sûrement le terme exact, un animal qu'il était impossible de reconnaître tant il avait été mangé. Il ne restait que sa carcasse et énormément de sang qui s'écoulait sur le sol, jusqu'aux pieds de Karot qui était pourtant à quelques mètres.

Il y avait une demoiselle qui regardait aussi ce spectacle repoussant et qui ne semblait pas vraiment rassurée par celui-ci. Pas vraiment qu'elle avait l'air d'avoir peur mais tout comme lui, il semblait qu'elle voyait bien à quel point cet endroit semblait étrange. Pour le moment, Karot ne savait rien sur cette île mais ce qu'il venait de voir n'était pas très rassurant comme vous l'aurez sûrement compris, il n'avait pas non plus peur mais il savait qu'il fallait se méfier de cette île. D'habitude la nature était mère de sûreté mais il semblait que sur cette île c'était l'inverse, en effet... Ici, on aurait plutôt pu dire que la nature était mère de danger, et de mort qui plus est. Cela ne rappelait aucuns souvenirs précis à Karot, enfin... Peut-être celui de la fois où il avait failli mourir et avait perdu tous ceux qu'il aimait, Shiraho Kokaku et Akito Wanajima en fin de compte... Oui, car c'était aussi sur une île très bizarre qu'il avait été victime de sa maladie qui aurait pu... Bref, il était inutile d'en parler plus longtemps, ce qui était fait était de toute façon fait et on ne pouvait pas revenir en arrière c'était bien connu. Il savait aussi que cela lui avait donné des leçons de vie importantes et que, dans un certain sens... Il ne pouvait pas se permettre de se plaindre, pas tant qu'il était encore en vie alors que tant de personnes étaient mortes.

De toute évidence, sans vraiment le vouloir, Karot avait surpris la jeune demoiselle qui avait été mentionné précédemment. Il y avait de quoi dans un certain sens étant donné qu'il n'avait pas donné un quelconque indice de sa présence ici et que le territoire n'était pas vraiment le plus paisible qu'on puisse trouver si vous voyez ce que je veux dire, si ce n'est pas le cas, relisez un peu plus haut et vous trouverez sans doute ce que que vous cherchez et donc, ce que je veux dire. La surprise ne fut cependant pas présente chez Karot lorsque le sabre de cette dernière fut pointé en sa direction, la peur non plus d'ailleurs... Il savait bien ce qu'il risquait mais il savait aussi qu'une personne normale ne tenterait pas de le tuer pour si peu, peut-être de lui faire peur justement mais rien de plus sans doute. Pour preuve, elle enleva bien vite ce sabre de la direction du jeune homme, il n'était pas dangereux ou plutôt pas méchant et elle avait sûrement dû le remarquer, qu'elle en soit sûre ou non d'ailleurs. Elle semblait quelque peu gênée de la réaction qu'elle avait eu tandis qu'elle rangeait son arme, bien entendu, Karot n'arrêta pas de sourire, ce n'était pas vraiment quelque chose qu'il contrôlait après tout, il souriait toujours et il adorait cela donc... Il n'allait pas tenter de se forcer à arrêter de faire quelque chose qu'il aimait faire, si ?

Alors ils étaient bel et bien sur l'île de Boyn hein ? Maintenant qu'il réfléchissait un peu plus profondément, il se rendait compte qu'il avait déjà entendu parler de ce lieu un jour... Ou peut-être qu'il avait lu des choses là-dessus dans sa jeunesse ou peut-être même dans son adolescence. Il avait envie de fouiller dans ses souvenirs mais il avait appris tant de choses avec sa mère et tant de choses seul ensuite qu'il avait un peu du mal à classifier ses connaissances par rapport à la personne dont elle venait, à part pour son père qui lui avait appris toutes les bases du combat qu'il maîtrisait aujourd'hui... Bien qu'il y avait ses propres connaissances qui avaient, encore une fois, apporté une nuance au style de combat Ryuu. Bref, pour en revenir à ce que je disais précédemment, ce dont se souvenait de Karot à propos de cette île n'était pas précis. Comme il l'avait remarqué au début, c'était une île en forme de fleurs enfin... Un archipel d'îles en forme de fleur pour être plus précis et... Si il se souvenait bien, ces îles étaient en fait... Des plantes carnivores géantes ! Pas étonnant que ce ne soit pas très rassurant ici, les forêts qui recouvraient ces îles étaient en plus très dangereuses à cause des mêmes petites plantes carnivores qui venaient de se délecter de cet animal méconnaissable désormais, inquiétant non ?


"Ah, c'est donc l'Archipel de Boyn, je ne sais pas si vous êtes au courant mais ces îles sont des plantes carnivores géantes d'où ce spectacle peu ragoutant qui se déroule juste devant nous. Vous êtes une pirate non ? Serait-ce indiscret de vous demander ce que faîtes ici et comment vous vous nommez ? Si c'est le cas, je m'en excuse d'avance. Et merci pour l'information en fait."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Île Particulière [PV : Jewelry Bonney][Terminé]   Sam 7 Jan - 0:45

InvitéInvité
avatar


[Sumimaseeen ! Je n'ai pas vue le temps passer et je décalais toujours au lendemain le RP T.T]


    Bonney demeurait immobile devant le macabre spectacle, elle sortit rapidement une pizza qu’elle porta à sa bouche et de l’autre main un pistolet, juste aux cas où, une fois que les plantes auraient terminée de manger la carcasse ne se verraient pas rassasiés et s’attaqueraient aux deux passants. L’homme à ses côtés semblait lui aussi plutôt surpris par la dégustation … Cependant il souriait tout de même. Il conservait un grand sourire sur son visage qui semblait finalement être gravé en lui. L’inconnu aux cheveux blonds semblait d’un coup devenir un centre d’intérêt pour la supernova … Son sourire semblait signifier beaucoup de choses. Entre autre une certaine joie de vivre … Mais après tout, qu’est-ce qu’elle en savait elle ? Personne ne peut lire dans les pensées des autres. Qui aurait d’ailleurs pu savoir toutes les pensées qui traversaient l’esprit de Bonney certaines fois. Cela tournait autour de choses banales comme de vulgaires « J’ai faim … » ou « Je suis fatiguée » jusqu’à « Pourquoi la vie est-elle ainsi ? ». Mais c’est le genre de choses qui doivent arriver à tout le monde non ?

    Et la plante continuait de manger, de dévorer la carcasse jusqu’à ce qu’il n’en reste plus la moindre miette ou le moindre gramme de viande. C’était une affiche cruelle mais vraie du cycle de la nature. Le faible meurt, le fort survit. C’est horrible mais c’est vrai, et ça marche pour tout … Autant pour le cycle de la nature que pour les humains finalement. Bonney se tourna vers l’homme à son côté qui venait de lui demander son identité. Ainsi que de la renseigner sur le fait que Boyn était une île de plantes carnivores géantes … Rassurant … La pirate eut soudainement une légère envie de se dépêcher de reprendre la mer. Bien que ce ne sont pas des plantes qui viendraient à bout d’elle, savoir qu’une de ces bestioles peuvent vous tomber dessus n’importe quand est un peu angoissant tout de même !

    - Peu ragoutant en effet … Oui, je suis une pirate. Navrée pour vous avoir pointée de mon sabre tout à l’heure, je dois avouer que vous m’avez surprise et que je suis légèrement tendue ces temps-ci. Je suis tout simplement ici pour faire le plein de nourriture. Sinon je préfèrerais garder secret mon nom pour le moment. Et vous ? Etes-vous aussi un pirate ?

    Garder son identité se supernova secrète valait mieux pour l’instant. Bonney avait décidée finalement d’être sympathique envers l’homme, à quoi bon le brusquer après tout ? Peut-être savait il où se trouvait des bons coins de nourriture …
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Île Particulière [PV : Jewelry Bonney][Terminé]   Lun 16 Jan - 22:46

InvitéInvité
avatar


Une Inconnue... Intéressante.


Karot regardait tantôt le spectacle qui se déroulait devant leurs yeux à lui et à la jeune inconnue qui était à ses côtés depuis quelques minutes maintenant, tantôt cette mystérieuse jeune femme justement. Pourquoi mystérieuse dîtes-vous ? Il ne la connaissait pas, cela ne suffisait pas à faire d'elle une personne mystérieuse aux yeux de Karot ? Toutes personnes inconnues étaient potentiellement des personnes mystérieuses voire dangereuses ne pensez-vous pas ? Après tout, le jeune homme ne savait rien sur la jeune femme, elle n'avait pas l'air de faire partie de la Marine ni quoi que ce soit du genre mais bon, on ne savait jamais. Quoi qu'il en soit, lorsqu'il la vit manger une pizza devant un spectacle aussi macabre tout en tenant tout de même un pistolet de son autre main au cas où, il eut presque envie de rigoler, gentiment bien entendu. En ce moment-même, Karot ne pensait pas à grand chose, il se demandait juste comment la chaîne alimentaire pouvait être bouleversée à ce point, c'était encore une des choses incroyables qui se produisaient si souvent sur Grand Line... A force de rester sur la Route de Tous les Périls, le jeune homme sentait que les choses bizarres et incroyables ne l'étonnaient et qu'il risquait plus d'être étonné par des choses totalement naturellement logiques et naturelles à terme. Bizarre non ?

La plante était vraiment gourmande n'empêche, je veux dire... Même si le plus fort battait le plus faible et pouvait en faire ce qu'il voulait, il était rare d'assister à une telle cruauté mais surtout à une telle gourmandise, après tout... Même lorsque les humains mangeaient, ils laissaient parfois un petit gramme de viande, de manière consciente ou non mais pour cette plante... Elle continuait à déchiqueter la chair alors qu'il ne semblait rester que des microparticules de viande sur la carcasse de ce qui avait semblait être un animal par le passé. A l'oeil nu, on avait tout simplement l'impression que cette plante tentait désormais de manger les os de sa victime, ce qui était peut-être le cas maintenant que Karot y pensait. Enfin bref, la jeune demoiselle qui était en face de lui et qui regardait avec lui cette manifestation cruelle de la nature s'adressa soudainement à lui pour lui confirmer le fait qu'elle était une pirate, c'était déjà une chose des plus rassurantes vous ne trouvez pas ? Qui plus est, elle s'excusa de l'avoir menacé de son sabre par le passé mais qu'elle était sous tension en ce moment ce qui expliquait son geste. Le jeune homme ne lui en voulait pas le moins du monde, il était normal de se méfier d'une présence inconnue, surtout lorsqu'on était en plein territoire inconnu, c'était de la logique de base.

Simplement pour faire le plein de nourriture hein ? Telle était la raison qui avait poussé la jeune demoiselle à mettre les pieds sur une île aussi dangereuse. Il fallait avouer que lorsqu'on était Capitaine ou simplement membre d'un équipage de Pirate, il fallait bien se réapprovisionner en nourriture lorsqu'on commençait à en manquer, ce n'était pas comme pour les Marines qui avaient tout le temps un ravitaillement quoi qu'il advienne... Sauf peut-être cas très exceptionnel mais le jeune homme ne pensait pas qu'il y avait beaucoup de Marines qui avaient à s'inquiéter de ce qu'ils mangeraient dans quelques jours voire même quelques semaines pour ne pas dire plus. Elle voulait garder son identité secrète pour le moment ? Qu'à cela ne tienne, le jeune homme était d'un naturel plutôt patient alors attendre qu'elle daigne lui dire qui elle était ne le dérangeait aucunement. De plus, elle semblait être des plus sympathiques même si elle avait failli le tuer précédemment. Alors que le jeune homme était sur le point de répondre à la jeune femme, il remarqua que la plante venait d'arrêter de manger cette carcasse dont il ne restait désormais que les os sans aucun nanogrammes dessus mais ce n'était pas ça le plus important... Elle se dirigeait à toute vitesse vers la jeune demoiselle inconnue, Karot eut alors un réflexe parfaitement naturel quand on connaissait son caractère en détails, il se déplaça à très grande vitesse pouvant donner l'impression de disparaître pour des yeux non aguerris et découpa la plante en des dizaines de morceaux avec ses deux Katanas. L'action se fit en un éclair et le jeune homme avait déjà rangé ses Katanas avant même que les divers morceaux de la plante ne tombent sur le sol. Il se retourna alors avec son sourire habituel vers la jeune femme.


"Je suis aussi un pirate et je suis venu ici par pur hasard pour dire la vérité. Enfin, je suppose que vous auriez pu vous défendre par vous-même mais j'ai réagi par réflexe entre autres. On devrait peut-être aller ailleurs vous ne pensez pas ? D'après ce que j'ai étudié de cette île par le passé, il y a des coins un peu plus tranquille, enfin il me semble."

[Aucun problème, j'ai de toute manière été quelque peu occupé au début de cette année 2012 xD]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Île Particulière [PV : Jewelry Bonney][Terminé]   Ven 27 Jan - 22:50

InvitéInvité
avatar


[Je suis vraiment désolée pour le temps mais j'ai vraiment beaucoup trop de RPs en cours et je termine içi le RP ... Je suis vraiment désolée mais sinon je pens eque je te ferais encore attendre autant de temps. :/ ]

    La plante continuait et continuait de manger la carcasse de l’animal. Le bruit que faisait la dégustation était en effet bien peu ragoutant mais il faisait croire que le végétal possédait des dents et qu’il déchiquetait le cadavre tout en gardant une position défensive. Est-ce qu’une plante carnivore possède des dents ? Il faudrait s’approcher de plus près pour voir mais, comment dire … S’approcher de cette bestiole semblant pouvoir vous arracher un bras d’un mouvement de mâchoire est quelque peu irréfléchi. Et d’ailleurs si l’on voulait se pencher sur la question on pourrait se demander si une plante possédait des os par la même occasion … Disséquer cette bestiole devait être franchement passionnant à mon avis ! Voir si un végétal vivant dans une île aussi sauvage possédait un système digestif et tant d’autres choses identiques aux humains. Peut-être après tout, qui sait ! Mais bon, revenons à Bonney qui mastiquait sa pizza tout en contemplant ce spectacle. Cependant, elle ne pensait pas à des histoires de corps humain et végétal. Son esprit était à autre chose … Quelque chose comme « Ainsi cette île regroupe des spécimens d’espèces vivantes capables de ça … Ici-bas doit régner la loi du plus fort où le plus faible se fait manger par le plus puissant. Où les animaux et plantes ont développés un QI qui leur permet de savoir que la fin les guette à tout instant … Est-ce que j’ai ma place dans un espace comme ça ? Qui sait. Dans tous les cas cet homme à l’air de s’intéresser aussi à cette chose et n’a pas vraiment l’air intimidé par le fait que je sois une pirate. Est-ce que c’est un criminel lui aussi ? Qui sait … »

    Tandis que Bonney se posait des questions sur l’homme près d’elle, la plante termina son repas. Le sang maculait sa face et, bien qu’il n’y ait pas d’yeux sur ce qu’on pouvait supposer être sa face, si on avait un semblant d’imagination on aurait pu voir deux prunelles rouges briller de colère. La chose eut un genre de hoquet avant de se projeter sur la supernova qui écarquilla un peu les yeux avant de, par reflexe essayer d’appuyer sur la gâchette du pistolet qu’elle pointait vers la plante. Par manque de chance j’imagine, l’arme se bloqua et la balle ne sortit pas du pistolet. La seule chose qui aurait pu peut être aider Bonney restait son pouvoir mais aurait-il encore fallut qu’il marche sur une plante et qu’elle ait eu le temps de le faire se produire ! La chose était presque sur Bonney quand l’homme se plaça devant la supernova pour découper le végétal avec l’aide de deux grand katanas. La plante retomba en lambeaux sur le sol, un étrange liquide visqueux autour d’elle. Sans doute du sang … Certains organes étranges se faisaient eux aussi reconnaitre dans la dépouille de la chose. C’était plutôt étrange quand même … La pirate se tourna vers le jeune homme qui souriait toujours.

    - Je suis aussi un pirate et je suis venu ici par pur hasard pour dire la vérité. Enfin, je suppose que vous auriez pu vous défendre par vous-même mais j'ai réagi par réflexe entre autres. On devrait peut-être aller ailleurs vous ne pensez pas ? D'après ce que j'ai étudié de cette île par le passé, il y a des coins un peu plus tranquilles, enfin il me semble.

    Bonney serait sans doute morte sans que l’inconnu se manifeste … Mais ça, il valait mieux ne pas le préciser. Ainsi cet homme était donc un pirate ! Rien d’étonnant vu qu’il n’avait pas eu l’air choqué quand Bonney avait annoncée qu’elle aussi en était une. Il disait aussi avoir étudié l’île … Peut-être savait il où la nourriture se cachait.

    - Un collègue alors ! Je pense en effet que j’aurais pu me défendre moi-même mais c’était tout de même sympathique d’avoir ce reflexe envers une inconnue. Je suis d’accord pour aller dans un coin un peu plus tranquille. Mais, par la même occasion, si vous avez étudié l’île est-ce que vous pourriez me renseigner sur l’endroit où il pourrait y avoir de la nourriture ?

    C’est à cet instant qu’un des matelots de l’équipage de Bonney débarqua en s’égosillant « Cap’taine, Cap’taine ! C’est incroyable ! Il faut absolument que vous voyez cela, cette île est remplie de nourriture ! C’est vraiment impressionnant ! » La supernova se retourna vers l’homme qui était tout rouge tellement il était essoufflé. Les renseignements de l’inconnu n’étaient apparemment plus nécessaires dorénavant si l’endroit était rempli de nourriture ! Bonney se retourna vers l’homme et lui souffla un :

    - Navrée, je n’ai plus besoin de renseignements finalement ! Je vais y aller et regagner la mer comme je peux. Qui sait, peut-être nous reverrons nous sur les mers !

    La pirate tourna les talons et s’en alla sur les traces de son matelot. Ils arrivèrent bientôt à un lieu remplit de nourriture où ils refirent le plein et ils repartirent ensuite vers la mer en galérant plutôt pas mal contre les monstres et autres créatures marines ou non jusqu’à regagner le Food’Ship et repartir sur les mers plus partants que jamais pour s’ne aller dans le Nouveau Monde !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Île Particulière [PV : Jewelry Bonney][Terminé]   Mar 31 Jan - 12:45

InvitéInvité
avatar


Eh bien... A la prochaine !


Maintenant qu'il y pensait, il semblait que la jeune femme qui lui faisait face était elle aussi plutôt intéressé par cette façon de faire... Pas très étonnant étant donné que même en ayant étudié les spécimens de cette île à travers un livre, Karot ne pouvait s'empêcher de décoller les yeux de ce spectacle morbide à part pour regarder la jeune femme qui au passage ne s'était toujours pas présentée mais bon... Elle faisait comme elle voulait après tout, ce n'avait jamais été dans le genre du jeune Capitaine de forcer qui que ce soit à se présenter, il le faisait de manière spontanée mais c'était sa façon de faire à lui et rien n'indiquait que ce soit la meilleure des façons de faire d'ailleurs, cela pouvait être au contraire bien dangereux... Il suffisait qu'il tombe sur un Marine qui le connaissait et hop, c'était parti pour un combat. Combien de fois cela lui était-il arrivé ? Il ne pouvait même plus les compter tellement elles étaient nombreuses. Comment pouvait-on sourire après avoir détruit un organisme vivant ? Ce n'était pas du tout de la cruauté qui émanait de Karot ou quoi que ce soit d'autre, c'était juste que... Dans les îles comme celle-là où la loi du plus fort était instauré, il n'y avait pas de place pour la pitié et que, comme il l'avait de toute façon si justement dit à la jeune inconnue, son corps avait bougé par réflexe.

Un collègue ? Je suppose qu'on pouvait en effet dire qu'ils étaient tous deux collègues étant donné qu'ils étaient des pirates et qu'il venait de la sauver même si elle pouvait se défendre tout seul comme elle l'avait d'ailleurs confirmé. Le fait que sa balle soit restée bloquée dans son arme par manque de chance ? Karot fit comme si il n'avait rien remarqué, après tout elle devait aussi avoir sa fierté en tant que Pirate et il n'attendait aucun remerciement ni explosion de sentiments bien qu'il ne les repoussait jamais, attention à ne pas vous faire d'idée cependant. Les endroits où on pouvait trouver de la nourriture ? Nul doute qu'il y en avait beaucoup sur cette île... En effet, comme venait de le dire un des matelots de la jeune femme, cette île était remplie de ressources naturelles et la nourriture n'y faisait pas abstraction. Il fallait juste prendre quelques petites précautions parfois mais bon... Vu qu'elle savait déjà qu'il y avait des plantes carnivores, il n'y aurait sans doute pas de gros problèmes. Au moment où le matelot de la jeune femme était apparu en disant cela, le jeune homme savait que leur route allait se séparer étant donné qu'elle était initialement venue sur cette île pour se ravitailler. Elle lui confirma cela dans ses paroles et tourna les talons en lui disant qu'il se reverrait peut-être sur les mers, il sourit.


"J'en suis ravi. Oui, nous nous reverrons sûrement... Sur les Mers."

Il lui dit cela tandis qu'elle tournait les talons comme vous vous en doutez sûrement. Aussi quelques secondes plus tard, elle était partie ce qui était parfaitement logique n'est-ce pas ? Et c'est à ce moment là que le jeune homme qu'était Karot se rendit compte qu'il n'avait même pas demandé à la jeune femme comment elle s'appelait... Elle demeurait pour lui une parfaite inconnue qu'il avait sauvé à Boyn alors qu'elle cherchait de la nourriture. Peut-être se reverraient-ils un jour, peut-être pas. Seul le destin le leur dirait mais le jeune homme avait la conviction que ce serait le cas, pourquoi ? Et pourquoi pas dîtes-moi. Il n'y avait pas toujours de raisons à tout vous savez ? Enfin bref, passons. Le jeune homme se dit qu'il fallait lui aussi qu'il se mette en route dans ces cas-là et pour cela, il devait retourner vers son bateau mais avant... Il allait aussi se ravitailler tant qu'à faire et aussi analyser un peu plus cette île qu'était Boyn, quitte à risquer de mourir à chaque instant. C'était un bon entraînement de survie en plus alors il n'avait pas à se plaindre n'est-ce pas ? Aussi ressortit-il de l'île sur son bateau quelques jours plus tard, il n'avait pas analysé l'île dans son ensemble mais il avait vu une grosse partie de cette dernière et cela lui suffisait pour le moment. Il était couvert de blessures mais... Quelle importance ?

[Voilà, le RP est terminé. Il n'y a pas de problèmes Bonney, je comprends ^^].
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une Île Particulière [PV : Jewelry Bonney][Terminé]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Une Île Particulière [PV : Jewelry Bonney][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Comme on dit faire l'amour, on devrait pouvoir dire faire la haine.»
» One Piece 2 ans plus tard. [Ya du Spoil, vous m'croyez pas ?]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Boyn-